Une ville peu accueillante.

Si l'est un point sur lequel tous s'accordent, c'est l'inhospitalité de Guttenvald ! Aux pieds des Obsidiennes et perdu dans la forêt des Ombres, c'est le poste frontière entre Ephtéria et N'qâta.

Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 20 Sep 2015, 12:31

Enfin le petit groupe arrivait à la ville du nom de Guttenvald. Et avant même d’entrer dans la ville et de rencontrer ses habitants on pouvaient sentir l’inhospitalité de cette ville. Elle était à l’image de la forêt qui l’entourait, sombre et oppressante. Shildra comprit vite pourquoi Shara n’aimait pas cette ville et souhaita également ne pas trop s’y attarder. Même si la louve n’avait pas montrer d'objection, et semblait assez joyeuse que Shildra puisse se fournir une arme, l’orphe se doutait que sa compagne n’était pas ravie d’aller à Guttenvald. Ce qui était compréhensible quand on recevait les regards agressifs des habitants. Mais ils se tenaient majoritairement distants d’eux, très peu avec un regard apeuré en direction des deux loups qui encadraient Shildra. L’orphe sourit intérieurement, les gens d’ici étaient peut être haineux, mais ils n’étaient pas assez bêtes pour venir se frotter à deux loups. Surtout que Shildra devait paraître comme leur maître, aux moindres de ses ordres ils auraient été susceptibles d’attaquer. La jeune fille tacha donc de prendre un air sur d’elle, la tête haute et le regard froid, pour évoluer dans les rues de la ville. Elle avait également revêtu sa cape pour être plus impressionnante, s’assurant également que son bâton fasse croire qu’elle dissimulait une épée en dessous sans qu’il soit visible. Fenri de son côté se gonfla, avançant l’échine courbée mais la tête bien haute pour paraître plus agressif. Le loup montrait même légèrement les crocs.
Ils devaient donc trouver les forges. Shildra se doutait qu’une arme ne devait pas être donnée… La veille, Shara lui avait dit qu’elle avait des Ores si besoin, mais Shildra avait de quoi faire. Le partit donc à la recherche des forges.
Durant la traversée de la ville, l’orphe réfléchit à ce qu’ils devraient faire avant de quitter la ville. Peut être se ravitailler… Et voir si il n’y avait pas moyen de gagner un peu d’argent. Shildra profitât donc de la traverser de le ville pour guetter les annonces d’aide civile. Elle en repéra une potentiellement intéressante. Une protection de convois marchand. Une fois qu’elle serait armée ce serait dans ses cordes et cela leur permettrait d’aller à la prochaine ville sans trop tarder et en étant sûr de ne pas se perdre. Si en plus ils étaient payés, autant se proposer!
“Shara, que dirais-tu de cette petite mission? lui demanda l’orphe. Une fois que j’aurais une épée ce serait pas mal pour voyager jusqu’à notre prochaine étape.”

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 21 Sep 2015, 17:58

Guttenvald... ouh que Shara n'aimait pas cette ville, et elle le lui rendait bien. La louve avait arrondi le dos en avançant, se faisant à la fois agressive mais craintive aussi, ce qui était surement ce qui la rendait plus dangereuse encore... elle demeurait aux côtés de Shildra, son pompon tremblait sous sa crinière, se souvenant de la dernière fois qu'il s'était retrouvé ici. Mais là, la louve n'était pas seule, elle était avec Fenri et Shildra et à eux trois, ils semblaient suffisamment imposants pour que les habitants les laissent en paix.

Ils se dirigeaient tranquillement vers la forge, l'orphe souhaitait visiblement acheter une épée, ce genre de bâton de métal que la louve craignait plus que tout, mais elle savait au fond d'elle que Shildra ne lui ferait pas de mal avec. En chemin, elles s'arrêtèrent devant un panneau, Shara s'en souvenait, même si elle ne savait pas lire, la dernière fois, Ruchat l'avait consulté et ils avaient pu gagner quelques pièces en aidant un humain à se comporter comme un homme.

Bref, elle ne savait donc pas lire, mais Shildra lui expliqua qu'il y avait une mission où il fallait protéger un convoi?

«C'est quoi un convoi? Et pourquoi le protéger? C'est fragile? Ça peut mourir?» la tête sur le côté, en soit, elle n'était pas contre, juste qu'elle ne comprenait pas le but de cette mission. Mais pour sûr que si Shildra a une arme, ce serait normalement facile. Il n'y aurait surement pas beaucoup de bandits qui voudraient se frotter à une femme armée et deux loups hein? Bon, sauf s'ils avaient pire dans leurs rangs...

Bref, en tout cas, elle était plutôt d'accord, mais il fallait d'abord aller à la forge! Ça ne devait pas prendre trop de temps, si? Shara n'avait pas besoin d'arme de son côté, sauf s'ils avaient inventé un système magique pour rendre les crocs ou les griffes encore plus efficaces! Genre des super griffes qui peuvent découper les armures? Ouais! Ce serait chouette ça! Faudrait qu'elle demande tiens!

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 21 Sep 2015, 19:47

Quand Shara l’interrogea sur ce qu’était un convoie la jeune fille ne pu s'empêcher de rire un peu avant de lui répondre gentiment :
“Un convoie marchand est un ensemble de marchand allant d’une ville à l’autre avec des marchandises. On doit le protéger pour éviter que des brigands ne s’y attaquent. Donc non, ça ne peut pas mourir mais les marchands si et puis on doit empêcher les brigands de voler les marchandises.”
Shildra était ravie que la louve accepte la mission. Le père de Shildra en avait souvent fait à Garlaad, mais la jeune fille n’y avait jamais participé. Il n’y avait plus qu’à espérer que le commanditaire accepterait de confier la quête à des “étrangers” dont deux étaient des loups.
Enfin bon, déjà elle devait se fournir une épée. Ils reprirent donc la direction des forges, en gardant son air sûre d’elle, elle ne voulait pas de problèmes tant qu’elle n’était pas sûre de pouvoir se battre et de protéger le groupe, elle comprise. Bientôt ils atteignirent les forges, qui étaient plus tôt impressionnantes.

Petit passage à la forge
Juste le temps de s'équiper, je pensais revenir sur ce sujet pour la suite après la forge.

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 28 Sep 2015, 09:50

Shildra sorti de la forge avec Fenri. Elle était à nouveau armée et pour elle s’était un pur bonheur! Elle attendit que Shara sorte également avant retourner au panneau d’affichage des missions civiles. Elle regarda l’adresse du commanditaire, évidement ce n’était même pas la peine de demander son chemin aux habitants de la ville, la petite troupe allait devoir se débrouiller seule pour trouver la résidence du commanditaire. Selon Shildra, il semblait logique qu’il faille se diriger l’extérieur de la ville, là où se trouvait les entrepôt de marchandises. Bon, ce ne fût pas si simple, mais il finirent par trouver l’adresse. Mais cette fois ci, elle laissa son épée légèrement visible pendant qu’elle traversait la ville. Ceux qui la voyaient étaient dissuadés de l’approcher, et ceux qui tentaient leur coup sans apercevoir la lame seraient surpris.
Shildra se présenta au commanditaire, un vieux marchand au dos courbé par les années.
“Nous venons pour la mission civile.” déclara-t-elle.
Le vieillard l’examina de la tête au pied avec un air dédaigneux. Il devait juger cette jeune ville trop frêle et donc pas assez forte pour protéger son convois des bandits. Malgré tout il lança un regard quelque peut apeuré aux deux loups qui l’encadraient. Shildra agacée par le regard de l’homme, qui était le deuxième de la journée à la juger comme ça, releva se cape pour dévoiler un peu plus son épée.
“Elle n’est pas là pour faire jolie, je sais m’en servir.”
Son ton était ferme, elle était sûre d’elle et n’y alla donc pas par quatre chemin. L’homme grogna un peu, pas encore tout à fait convaicu.
“Si ma lame de ne vous persuade pas, les crocs et les griffes de mes compagnons vous encourageront peut être plus à nous engager.”
A ces mots Fenri grogna, le vieil homme eut un sursaut. Très bien. Imperturbable Shildra continua.
“Plus vous tergiverserez plus nous perdrons notre temps. Le votre comme le notre.”
Avec une dernière hésitation, le marchand leur fit signe d’entrer. Bien qu’elle n’en montra rien, Shildra était satisfaite. Elle entra dans une pièce sombre, meublée d’une cheminée, de quelques meubles le longs des murs et d’un énorme table en bois massif au milieu de la salle. Sur la table étaient éparpillés des cartes et des parchemins ainsi que quelques restes de repas. Le vieillard vint se positionner au dessus des cartes.
“Je vais vous expliqué en quoi consiste votre travail et notre itinéraire.”

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 28 Sep 2015, 13:38

Dans un premier temps, Shara était curieuse de ce que pouvait faire l'orphe reptile. Elle s'était dressée sur ses pattes arrière pour voir un peu ce qu'il trafiquait jusqu'à ce que le magnifique lapin préparé à elle ne savait pas trop quoi apparaisse sous son nez! Certes, elle se montra un peu méfiante, mais visiblement, elle devait le manger pour avoir ses supers griffes, donc elle commença à manger. Il y avait un goût bizarre dessus, mais elle savait que les humains qui cuisaient la viande ajoutaient toujours des trucs pour changer le goût, aussi elle ne s'en préoccupa pas plus que ça. Puis elle se lécha les babines et baissa les yeux, elle commença à trépigner et se rendit compte qu'effectivement, ses griffes s'enfonçaient comme dans du beurre sur le parquet! Elle sursauta alors,ce qui causa encore plus de dégâts mais passons

«Shara désolée!» mais Sayah ne semblait nullement en colère, au contraire même, ces traces de griffes semblaient lui plaire. Enfin, la louve se fit donc prudente et sortit... à pas de loup? Pour éviter de causer plus de dommages. Une fois dehors, ce n'était plus un problème, et avec Shildra, ils retournèrent pour voir cette fameuse mission. Il leur fallut un peu de temps pour trouver la maison du commanditaire, mais une fois sur place, le vieil homme semblait plus que méfiant à leur égard, mais contrairement à Fenri, Shara n'affichait nulle agressivité par rapport à ça!

«Shara forte!» et comme pour le prouver, elle tendit la patte sur le sol en pierre et le racla, les sillons laissés par ses griffes apparurent avec précision, ce qui fit écarquiller les yeux du vieil homme
«Non mais c'est quoi ce monstre??» après un bref regard sur Shara, Shildra et Fenri, il se ravisa et alla donc vers la table où étaient éparpillés ses plans. Évidemment, il ne comptait pas leur dire le contenu du convoi, mais au moins leur expliquer le trajet

«Bref... je dois me rendre à Aspasie avec un chargement particulier que je ne peux pas mettre dans un train.» bon, n'importe qui qui s'y connaîtrait un peu saurait que c'était forcément louche hein? Mais Shara ayant un cerveau de petit pois ne risquait pas de suivre «quoi qu'il arrive, vous avez interdiction de voir le chargement.. on va longer le Larme jusqu'à Aspasie, si j'y arrive sans encombre, vous aurez votre argent.»

Pour la louve, ça semblait simple. Surtout sur les rives du Larme étaient quand même bien dégagées une fois sortis de la Forêt des Ombres.. ce serait surement cette partie là qui serait la plus compliquée, mais heureusement, avec leurs flairs, Fenri et Shara devaient pouvoir empêcher quiconque d'approcher. Il suffisait qu'ils se placent à des endroits stratégiques pour être sous le vent, et ça pouvait aller...
Le vieil homme se tournait donc vers Shildra pour s'assurer qu'elle avait bien compris.


«Si ça vous va, on part demain matin à l'aube.» bon ben ça impliquait surement d'aller passer la nuit à l'auberge. Quoi que, est-ce qu'un aubergiste accepterait deux loups dans l'une de ses chambres? Surtout avec une louve qui laissait des traces de griffes derrière elle!

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 28 Sep 2015, 19:59

Quand le vieillard parla du chargement, cela sembla étrange à Shildra qui leva un sourcil. On dirait qu’ils allaient devoir s’occuper de marchandises plus que louches. Shildra essaya de se convaincre que cela ne la regardait pas même si ça la chiffonnait tout de même. Malgré tout elle accepta la mission qu’on lui confiait. Ils leur faudrait longer un fleuve, avec un peu de chance, si ils étaient tout le long sur la rive ils n’auraient qu’un seul côté à réellement surveiller. Ils partiraient donc demain à l’aube. Ils allaient donc devoir passer une nuit à l'auberge, ce qui n'enchantait pas vraiment l'orphe. En plus elle était accompagnée de deux loups, et par conséquent ce n'était pas dit qu'on les laisse y loger. Ils pourraient peut être repasser une nuit dans la forêt mais Shildra avait également envie d'un vrai lit... Elle aurait bien demander au marchand de les loger mais elle n'avait pas réellement envie d'être encore plus mêlée à ses magouilles.
Le petit groupe prit donc congé du vieillard et se dirigea vers l'auberge. L'auberge était à l'image du reste de la ville. Lugubre et miteuse. Quand la jeune fille entra, nombreux furent ceux qui se retournèrent vers elle et les deux loups. Fenri grogna comme pour avertir que quiconque tentait d’approcher la jeune aurait à faire avec ses crocs. Shildra s’approcha de l’aubergiste, toujours la tête haute.
“Je voudrais une chambre pour une nuit s’il vous plaît.”
L’aubergiste l’examina, lui aussi. Shildra l’arrêta tout de suite.
“J’ai de quoi payé.”
L’aubergiste regarda les deux loups.
“Pour eux aussi.” ajouta la jeune fille.
L’homme soupira et appela quelqu’un pour qu’on les conduise à une chambre. Shildra suivit la fillette et une fois dans la chambre déposa ses affaires. Puis elle regarda ses compagnons.
“Je ne fais pas du tout confiance aux gens d’ici. De plus j’ai clairement annoncé que j’avais de l’argent, alors restons sur nos gardes. J’ai pas spécialement envie que l’on se fasse égorger dans notre sommeil.”
Sur ce elle s’installa sur le lit.
“Bon, maintenant réfléchissons à comment on s’organise pour cette mission.”

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 29 Sep 2015, 22:40

Cette histoire de chargement était forcément louche, mais Shara était trop naïve pour s'en rendre compte! Tout ce qui comptait, c'était que cet humain comprenne qu'elle était forte, que Shildra aussi était forte, et Fenri encore plus! Mais au bout du compte, le vieil homme avait accepté de les prendre comme escorte, et ils devraient partir le lendemain à l'aube.

Il leur fallait donc dormir un peu, ils auraient pu retourner en forêt, mais Shildra avait besoin de vraiment se reposer et demanda donc l'auberge la plus proche. Une fois sur place, ce fut un peu difficile d'avoir une chambre, surtout avec deux loups - dont un faisait des traces sur le sol à chaque pas - mais au final, elle obtint ce qu'elle voulait.

Une fois dans la pièce, Shara se coucha sur un tapis et leva les oreilles en direction de l'orphe qui s'interrogeait pour le lendemain

«Shara rester loin pour sentir méchants approcher!» il lui suffirait de garder tout de même le convoi à portée de vue et rester sous le vent. Quant à Fenri, il pourrait faire de même mais depuis n autre point. Shildra de son côté avait plutôt intérêt à rester carrément dans le chariot ou à côté du gars qui conduirait...

On frappa à la porte, c'était l'aubergiste qui montait un repas

«J'ai pas envie que vous fassiez fuir ma clientèle avec vos bêtes... et que celui la arrête de rayer mon parquet!!» dit-il à l'attention de Shara.. la louve coucha les oreilles d'un air honteux, si elle avait su, elle aurait accepté la proposition du collier, mais elle ne pouvait pas savoir à ce moment là que ça ferait cet effet là! Dans des cas comme ça que c'était vraiment dommage qu'elle ne soit pas un félin avec des griffes rétractables...

Enfin elle essayait de ne pas bouger et se coucha, l'aubergiste leur avait prévu les restes des os de la viande qu'il avait préparée pour ses clients, alors que Shildra aurait ce qui semblait être une sorte de ragoût qui ne faisait pas vraiment envie mais qui lui remplirait l'estomac... de là, tout le monde pouvait manger au moins et se reposer. Les deux loups dormiraient de part et d'autre du lit de l'orphe, quoi que Fenri dormirait peut être même dessus qui sait, et au moins comme ça, ça éviterait que quelqu'un cherche à s'en prendre à elle dans son sommeil... et puis, il ne fallait pas oublier le fameux pompon! À l'origine, c'est censé servir de chien de garde ces petites choses! Et maintenant que Sayah n'était plus là pour le calmer, il avait repris du poil de la bête!

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 30 Sep 2015, 22:40

C’est vrai que le flaire des deux loups étaient un atout, de plus leur présence serait aussi une dissuasion. Si Shildra restait près du convois, elle serait moins visible et cela leur donnait l’avantage de la surprise. Cela convenait assez à Shildra.
On toqua à la porte. L’aubergiste leur apportait à manger, refusant catégoriquement que les deux loups descendent, ils risquaient d'apeurer sa clientèle. Cela convenait à Shildra, ça lui épargnait la peine de devoir se mêler aux habitants infectes de cette ville. L’aubergiste donna des restes à Shara et Fenri, puis tendit un ragoût peu appétissant à Shildra. Mais la jeune fille se força à l’avaler, elle devait se remplir le ventre pour demain.
La nuit tombant, ils allèrent se coucher, ils devaient reprendre des forces, c’était un nouveau un long périple qui les attendait. Shara et Fenri se couchèrent de part et d’autre du lit. Tant dis que Shildra s'emmitouflait dans la couverture, Fenri vint poser sa tête sur le matelas, d’un air suppliant, tel un louveteau.
“Non, désolée mon grand mais je ne peux pas te laisser dormir avec moi dans le lit de l’auberge.”
Elle lui caressa affectueusement la tête.
“Allez… Dors bien, et toi aussi Shara.”
Puis elle se roula en boule dans la couverture.

Le lendemain, la petite troupe se leva dès l’aube. Shildra alla payer la chambre avant de quitter l’auberge avec Fenri et Shara. Ensemble, il retournèrent chez le marchand, près à partir. Toujours suspicieux, le marchand leur rappela les consignes, Shildra l’ignora, agacée qu’on la traite comme une incapable. Se positionnant comme il l’avait décidé la veille, la petite troupe se répartir autour du convois près à l’escorter. Ainsi, ils quittèrent Guttenvald, et son atmosphère si peu accueillante, se dirigeant vers Aspasie, longeant le Larme vers l’est.

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 01 Oct 2015, 15:32

Bon, le principal, c'était de faire attention où Shara mettait ses pattes. Elle faisait de son mieux pour ne pas trop bouger, puis une fois qu'elle eut mangé, elle se cala confortablement au pied du lit de Shildra, regardant Fenri quémander pour monter avec elle! Et non, pour une fois, l'orphe aurait un lit pour elle toute seule, mais deux loups de chaque côté pour se protéger! Au final, il semblait qu'ils avaient été bien dissuasifs, car personne ne tenta de s'infiltrer dans la chambre pendant la nuit.

Le lendemain matin, ils eurent droit à des œufs brouillés pour Shildra avec du lard, et les loups purent récupérer des restes de gras, d'épluchures de pommes de terre et d'omelettes. Bon, ça ne valait pas la viande crue, mais de toute manière, ils pourraient toujours chasser plus tard. De là, ils retournèrent chez le vieil homme qui avait déjà préparé son convoi. La première chose qui frappa la louve fut l'odeur particulièrement puissante qui se dégageait du convoi. Une odeur de fleurs, de menthe et de poivre aussi, comme s'il avait volontairement bombardé le chariot pour que les loups ne puissent deviner ce qu'il y avait à l'intérieur - c'était ça ou alors il était rempli de fleurs et d'herbes aromatiques, ce dont on pouvait douter vu son comportement.

Shara éternua plusieurs fois, et comprit qu'elle avait plutôt intérêt à se tenir à distance du convoi. Même Shildra et son côté loup aurait du mal à supporter l'odeur, elle risquait de devoir porter un foulard sur son nez pendant le trajet si elle ne voulait pas perdre l'odorat pour toujours! Shara couina un peu en s'approchant

«Odeur forte...»
- «C'est pour vous dissuader de fouiner!»
c'était donc ça...

Bref, il monta sur le banc à l'avant et incita donc Shildra à monter avec lui, puis il secoua les rênes et les quatre chevaux s'élancèrent pour quitter la ville... il fallait d'abord quitter la forêt tout en longeant le fleuve et ensuite, ils seraient un peu plus en sécurité



Tu n'as qu'à ouvrir dans les Lacs, Rivières et Océans puisqu'on va longer le fleuve tout le long ;)

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 04 Oct 2015, 19:16

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 21 Fév 2016, 10:08

Précédemment
===============================
Voilà que Shara allait donc devoir passer quelques jours dans sa peau humaine si elle voulait guérir correctement. Elle craignait de devenir un fardeau, mais Shildra la rassurait comme elle pouvait, ainsi que Faowen, et lorsque la louve se releva après avoir été habillée par l'ohime, elle prit le bras de l'orphe pour qu'elle l'aide à marcher. Elle traînait de la patte, enfin de la jambe en l'occurrence, à cause de la douleur, mais dans l'ensemble, elle arrivait à se déplacer.

Une fois dehors, Shildra demanda aux marchands s'ils pouvaient les conduire jusqu'à N'Qâta, mais ils affichèrent un air désolé en hochant de la tête de gauche à droite

«Ça aurait été avec plaisir, mais on en vient, et vous comprendrez bien que notre but n'était pas d'arriver ici, nous allons vers Ephteria...» - Faowen eut un regard un peu triste avant de réfléchir encore à la situation, elle restait près de Shara pour le cas où elle ait besoin d'aide pour marcher, puis elle se tourna vers Shildra

«Je pense que nous devrions suivre les conseils de l'herboriste, aller trouver une charrette et louer une monture qui pourra la tirer... mais d'abord, il faut qu'on se repose, retournons à l'auberge, nous irons voir à l'animalerie demain... Shara et Fenri ne doivent pas trop bouger.» le groupe prit donc la direction de l'auberge, de toute manière, il fallait aussi qu'ils mangent, bien que Faowen se demandait si Shara savait manger sous sa forme humaine? Elles allaient bien vite le savoir et se rendre compte que ce serait un carnage!

Alors qu'ils étaient arrivés, Shara grimaçait d'être assise sur une chaise, les points de suture tiraient un peu, Fenri de son côté était sous la table et attendait qu'on lui apporte un peu de viande ou autre, l'aubergiste gardait un œil assez mauvais sur ce groupe, bien qu'ils avaient payé rubis sur l'ongle, il se méfiait... Il déposa les plats sur la table, un truc qui devait être un ragoût de sanglier avec des pommes de terre surement, mais les morceaux avaient été découpés grossièrement et l'odeur ne donnait pas trop envie. La morphe regarda son assiette, puis Faowen qui prit des couverts en soupirant, mais Shara, par habitude, commença à vouloir prendre un morceau de viande avec les doigts et fut rapidement arrêtée par l'ohime


«Houla Shara non! Tu dois utiliser ta fourchette!» dit-elle à voix basse pour ne pas l'effrayer... bon ok, donc.. apprentissage de l'utilisation de la fourchette, leçon n°1

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 15 Mar 2016, 11:45

Les marchands ne pouvaient pas non raccompagner vers le sud, il ne nous restait donc plus qu’à louer une charrette et une monture pour la tirer. J'acquiesçais quand Faowen déclara qu’il faudrait d’abord se reposer. Ainsi nous primes la direction de l’auberge toujours en aidant Shara à se déplacer. Fenri lui, s’était vite adapté, sans doute parce qu’il n’aurait pas eu le choix dans la nature. Mais ce fut beaucoup moins évidant pour Shara comme je le vis quand cette dernière s’assit sur une des chaises de l’auberge. Je serrais les dents par compassion pour elle. Faowen dut également lui montrer comment se servir des couverts, ce qui ne fut pas une mince affaire.

Après le repas, nous montions dans la chambre. Un sourire se dessina sur mes lèvres quand je vis qu’il y avait une petite salle avec un bac en bois qu’on pouvait remplir d’eau chaude pour se laver. Dans un premier temps je me dis que cela pourrait permettre de nettoyer les plaies de Shara et Fenri, avant de me faire la réflexion que cela allait sûrement faire partir les pommades de soins et que ce n’était pas une si bonne idée. J’en profitais tout de même pour prendre un bain chaud comme je n’en avais pas pris depuis longtemps.

On en profitait également pour ce coucher tôt, pour que chacun puisse se reposer. Mais dans la nuit un drôle de bruit me tira du sommeil. Je me redressais sur mon lit pour tendre l’oreille. Est ce que quelqu’un apercevant nos deux blessés était venu nous détrousser. Mes yeux lupins perçant l’obscurité, je tirais doucement mon épée de son fourreau posé le long de mon lit, prête à accueillir n’importe quel intrus.

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 15 Mar 2016, 19:23

Bon ben finalement, ce ne fut pas si difficile de se servir de couverts, même si ça demandait une certaine force dans les doigts, et on ne pouvait pas dire que Shara en avait beaucoup! Elle aurait surement été plus efficace à découper la viande avec ses ongles... mais Faowen l'aidait grandement et finalement, même s'il y avait probablement davantage de sauce en dehors de l'assiette que dedans, la louve avait presque réussi à manger correctement.

Le groupe se rendit par la suite dans une chambre, Shildra les laissa quelques temps pour prendre un bain - grand luxe dans une auberge comme celle-ci, fallait le reconnaître, elle avait de la chance! - tandis que Faowen utilisait une simple bassine d'eau pour aider Shara à se laver sans abîmer ses blessures. Il était évident que la louve détestait être sous cette apparence, elle était gauche et maladroite, d'autant que ses ongles avaient parfois tendance à déchirer un peu les vêtements que l'ohime lui avait prêtés.

«Ne t'en fais pas, Shara.. demain ça ira mieux!» sans dire un mot, la morphe se contenta de hocher de la tête, puis elles allèrent se coucher. Shara dormit avec Faowen dans le même lit, se pelotonnant contre elle comme si elle était sa mère. Sous cette apparence, son ouïe et son odorat étaient moins développés et elle n'entendit pas tout de suite le parquet qui grinçait dans leur direction.

Mais Shildra se redressa brusquement, la louve en fit de même et chercha la source de ce malaise, ne comprenant pas tout de suite ce qu'il se passait. Faowen se redressa et la ramena contre elle, puis elle lui murmura doucement à l'oreille

«N'oublie pas que tes griffes sont une arme. Si tu vois la moindre chose qui pourrait nous blesser, tu essaies de la griffer, d'accord?» elle avait d'ailleurs de la chance que ses ongles ne puissent pas déchirer la peau humaine quand on voyait comment Shara s'y agrippait! En tout cas, un silence pesant s'installait et elle ne savait pas ce qui les attendait.. elle aurait aimé se transformer, mais l'ohime lui rappelait sans arrêt qu'il ne fallait surtout pas, que ça réouvrirait ses blessures. Le cœur battant, elle espérait que Shildra s'en sortirait et que les arrivants ne seraient pas trop nombreux.


Je te laisse gérer "l'attaque" puisque Shara ne peut pas se battre dans son état ;)

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 12 Avr 2016, 16:11

Je respirai profondément, mais yeux rivés sur la porte. J’étais en posture de défense, appuyée sur ma jambe droite, la pointe de ma lame au niveau de mes yeux. Les bruits dans le couloirs se rapprochaient. J’espérais pouvoir gérer ça, étant la seule valide. Mais je savais que Shara avait tout de même ses ongles si vraiment la situation devenait critique. C’est alors que j’entendis un chuchotement devant la porte.
“Mais si je te dis que c’est cette chambre.
-Je ne suis plus si sûr que ça de vouloir y aller.”

Ces voix me semblaient étrangement fluette pour celles de voleurs. Intriguée je m’avançais doucement vers la porte.
“Mais si on se trompe?
-Ça n’a pas d’importance tant qu’on lui rapporte de l’argent!”

C'était donc bien des voleurs. Mais ils avaient plus l’air apeurés qu’autre chose.

Je posais ma main sur la poignée, et au même moment cette dernière se tourna, ils l’ouvraient de l’autre côté. Je me retrouvai alors face à deux gosses, aussi stupéfaits que moi. L’un deux regarda par l’ouverture de la porte et begaya :
“De… des loups!...”
Tant dis que l’autre, ni une ni deux se faufila dans la chambre, et avant même que je n’ai eu le temps de réagir ressorti avec mon sac que j’avais laissé au pied de mon lit.
“Allez! Cours Nori!”
Et il s’enfuit dans le couloir. Je bondi sur le dénommé Nori, qui était encore paralysé par la peur devant Shara et Fenri. Je l’attrapai par le col, et en faisant attention à quand même ne pas lui faire de mal le ramenais dans la chambre avant de fermer la porte assez en colère. Je l'asseyais sur mon lit, sous le regard surpris de Faowen.
“Je ne te ferais pas de mal, mais je tiens assez à récupérer mes affaires. Où ton ami est parti avec mon sac?”
Il ne répondit pas, le regard rivé sur les loups, terrorisés. Puis il leva les yeux vers moi et éclata en sanglots.

Je rangeai mon épée, en regardant le garçon. Je n’avais aucune idée de comment faire maintenant qu’il s’était mis à pleurer. Faowen vient alors à mon secours, se posant à côté de lui. Elle le rassura, lui affirmant que les loups ne lui ferait pas de mal. Peu à peu l’enfant arrêta de pleurer et commença à parler. On lui avait demandé de détrousser de riches voyageurs d’Ephtéria pour un homme qui demandait à des orphelins du coin de travailler pour lui. J’étais encore plus embarrassée et qui plus est face à un problème de conscience maintenant. Mais pour le moment j’étais beaucoup trop fatiguée pour y réfléchir.
“Bon écoute, je te propose de m’aider à retrouver mes affaires, je trouverais un moyen de te récompenser. En attendant restes ici, je te laisse même mon lit. Mais si tu quittes la chambre je le saurais.”
J’appuyais ma dernière phrase avec de gros yeux. Il hocha timidement la tête, en se tortillant les doigts. Je lançais également un regard un peu désespérée à Shara et Faowen, espérant qu’elles auraient une idée de quoi faire demain, surtout que je ne voulais pas que tout ça les embarrasse. De mon côté j’allais me coucher contre Fenri, en faisant attention à ses bandages. Le sommeil ne tarda pas.

Je ne sais pas comment régler la taille de l'image, désolée ><

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 14 Avr 2016, 21:24

Il n'y a qu'un seul loup hein ^^


Définitivement, Shara détestait être sous cette forme. Son ouïe était moins efficace, son odorat aussi, elle tremblait, maladroite, ne sachant pas si elle serait en mesure de protéger Shildra et Faowen comme il se devait. Elle était pourtant là pour ça, pour protéger son chef de meute, et voilà qu'elle se retrouvait vulnérable et probablement à la merci du prochain criminel qui allait passer cette porte.

Sauf que ce ne fut pas des humains, des grands avec des armes et tout, mais des tous petits qui parlaient bizarrement? Battant des cils, Shara ne comprit pas du tout ce qu'il venait de se passer! L'un des enfants passa à toute vitesse devant eux pour prendre le sac de Shildra avant de filer, sans ses réflexes lupins, Shara ne put l'en empêcher et même si Faowen avait tendu le bras pour l'en empêcher, elle n'y parvint pas et le petit garçon fila à toute vitesse dans l'autre sens.

Heureusement, Shildra avait réussi à attraper l'autre, mais celui-ci paraissait bien plus apeuré en voyant Fenri que déterminé à répondre à leurs questions! Faowen laissa Shara pour aller près de lui et le réconforter, lui assurant que le loup ne lui ferait pas de mal tant qu'il resterait sage. Il renifla encore un moment puis petit à petit, il commença à raconter son histoire, et la jeune ohime afficha un air désolé

«J'avais entendu parler de ça lorsque je travaillais ici. On dit même qu'il va jusqu'à kidnapper des enfants en leur disant que leurs parents les ont abandonnés pour s'assurer qu'ils le suivent.» leur faire croire que personne ne veut d'eux, et qu'il est le seul à pouvoir s'occuper d'eux en échange de leur aide.. elle ne connaissait pas son nom, mais savait à peu près où on pouvait le trouver

«Il y a bon nombre de quartiers malfamés à Guttenvald» presque tous en fait mais passons «mais certains beaucoup plus que d'autres. Ça risque d'être dangereux, surtout si Shara ne peut pas se transformer...»
- «Shara forte! Shara vouloir venir!»
intervint la louve qui ne voulait pas qu'on la prenne pour une petite chose fragile sous prétexte qu'elle était humaine! Elle apprendrait, elle avait déjà appris à manger avec des couverts, plus rien ne lui paraissait insurmontable après ça!

Le groupe alla se coucher, Faowen dormit dans le lit du petit garçon, même si Shildra souhaitait dormir avec Fenri, l'ohime suggéra de le laisser garder les ouvertures... ainsi, Shara dormit avec Shildra. Fenri, lui, dormit contre la porte pour s'assurer que le petit ne s'enfuit pas. Ils étaient à l'étage, il serait suicidaire qu'il tente de sauter par la fenêtre.
Le lendemain matin, le groupe se préparait donc à arpenter les rues de la ville à la recherche du quartier général de ce malfrat. Le petit Nori n'avait pas bougé, mais son estomac gargouillait. De toute évidence, il n'avait rien mangé depuis la veille... un repas devait être la récompense pour le vol des affaires de Shildra


«Allons prendre un bon petit déjeuner avant de partir... toi aussi, tu vas manger.» si l'orphe n'avait plus son sac, Faowen avait toujours celui de Shara et donc les ores pour payer. Le groupe descendit après une brève toilette, la louve boîtait moins en tout cas, signe que les produits utilisés par l'herboriste étaient efficaces, et elle se disait que peut être, elle pourrait se risquer à se transformer plus tôt qu'il ne le lui avait conseillé si la situation l'exigeait.

Pendant le repas, Faowen se tourna vers le petit garçon, essayant de le rassurer et peut être de lui proposer son aide pour qu'il se sorte de cette situation

«Tu sais, à Ohime Quinah, les enfants comme toi apprennent à faire un vrai travail, c'est une très belle ville et tu pourrais y être heureux. Est-ce que tu voudrais venir avec moi là bas?» d'une certaine manière, elle semblait proposer de l'adopter. Après tout, on l'avait aidée à fuir une vie qu'elle n'avait jamais voulu, il lui semblait logique de tenter de faire de même.

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shildra » 02 Mai 2016, 10:13

Nori n’était visiblement pas le seule dans ce cas là. Mes poings se serrèrent, je trouvais cela totalement injuste! Mais si j’intervenais, ce serait bien beau mais que ferait ces enfants après? Et puis ça n'empêcherait personne de recommencer avec d’autres enfants… Je me sentais soudainement si impuissante. J’eu l’impression que jusque là j’avais grandi bien à l’abri dans mon village entourée par la glace, bien loin des tords du monde, et au finale assez ignorante. Et maintenant je découvrais le monde tel qu’il était, et il était bien plus sombre que je ne l’aurais pensé. Avec un profond soupir, je posais ma main sur l’épaule du garçon, qui sursauta légèrement.
“Repose toi, demain risque d’être long.”

La nuit elle fut bien courte. Au tour de la table du petit déjeuner je n’avais pas très faim. Alors après avoir demandé si quelqu’un voulait ma part, Nori prit mon pain timidement, je donnais les restes à Fenri. Puis Faowen proposa quelque chose à Nori qui remonta un peu mon moral. Je regardais alors le garçon avec un peu trop d’insistance peut être, attendant sa réponse. Il semblait hésiter, ce qui était compréhensible, nous suivre c’était se lancer dans l’inconnu, sans vraiment être sûr du résulta. Puis il leva les yeux vers Faowen et balbutia.
“Vous croyez que je pourrais vraiment faire quelque chose de ma vie?”
L’Ohime lui répondit par un doux sourire, et hocha de la tête.
“Alors je viens.”
Sa voix était tremblante mais il semblait déterminer à nous suivre et à prendre le contrôle de son destin. Un large sourire fendit mes lèvres, j'ébouriffai alors ses cheveux.
“Bienvenu parmi nous!”

Nous finîmes le repas, et quand il fut question d’aller récupérer mon sac, je vis bien que cela angoissait le garçon. Je tentais alors de le rassurer, déjà on avait un loup avec nous, et mine de rien, ça impressionnait généralement les gens, ensuite j’avais une arme et je savais m’en servir, j’étais fille de chevalier, et puis même si Shara était sous sa forme humaine, ses ongles restaient des armes! Il fut légèrement rassuré, mais je sentais bien que le stress l’agitait encore. Ainsi il nous conduisit sur un chemin tout embroussaillé, qui selon lui menait à une mine abandonnée. Quand on ne fut plus loin de l’entrée, Fenri commença à grogner. je quittais alors le chemin pour partir en éclaireuse. Cachée derrière les buissons je vis deux hommes jouant aux cartes. On pouvait les avoir par surprise mais il fallait être sûr qu’ils n’alertent personne d’autre. Je retournais près du petit groupe, leur décrivant la situation.
“Nori, tu peux nous en dire plus sur l’endroit?”

Oups, oui pardon ^^'

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Une ville peu accueillante.

Messagepar Shara » 09 Mai 2016, 19:38

Ce n'était jamais une décision facile à prendre que celle de changer de vie, mais le petit garçon semblait vraiment croire qu'il pourrait être heureux et pourrait quitter cette ville misérable qu'était Guttenvald. On lui proposait de vivre dans un pays chaud, où il pourrait découvrir des fruits inconnus et voir la mer aussi - enfin un grand fleuve, c'est bien aussi! Surement mieux que le Larme!

Enfin, le groupe le suivit et se retrouva dans ce qui devait être une ancienne mine désaffectée. Deux hommes en gardaient l'entrée, mais il fallait savoir comment passer... Shildra s'interrogeait sur les lieux, et Nori se tourna vers elle en ramenant un index sur son menton pour réfléchir

«Alors... y'a pleins de galeries là dedans, à gauche, c'est les dortoirs, je connais les chemins par cœur! Mais à droite, c'est là que le chef il cache son trésor! Et j'ai pas le droit d'y aller, je connais pas du tout...»

Faowen regarda attentivement les deux hommes, puis elle eut une idée et se tourna vers Shildra
«Shildra? Est-ce que tu crois que Fenri pourrait faire semblant de nous poursuivre à Shara et moi? Juste assez pour qu'on se rapproche de ces deux hommes en criant, il suffit qu'on se débraille un peu et on pourra se cacher derrière eux sans problème, et quand ils seront concentrés sur Fenri...» elle afficha un sourire malicieux, mais Shara, elle, ne comprenait pas la suite. Peu importe, Faowen lui expliqua longuement...

Puis lorsque Shildra parvint à expliquer au loup ce qu'il devait faire, les deux femmes se mirent à courir vers l'entrée, les deux hommes se levèrent de leurs chaises et les regardèrent avec un regard noir, dégainant leurs armes jusqu'à ce qu'ils voient le loup! Ils laissèrent les femmes se réfugier derrière eux, l'air de héros prêts à pourfendre la bête lorsque Faowen prit l'une des chaises, incitant Shara à faire de même, et elles abattirent les chaises sur les têtes des types avant même que Fenri ne soit assez proche pour leur grignoter le bout du nez!

Et le pire, c'est qu'elles avaient réussi à faire tout ça sans crier! Et Fenri n'étant pas un chien qui aboie, ses grondements n'avaient pas été suffisants pour alerter qui que ce soit...
Elles tirèrent les corps des types dans les buissons, Shara n'était pas sure d'avoir tout compris, mais au moins, tout le monde souriait, donc ça allait?
Ils s'avancèrent tous prudemment vers l'entrée, la mine se séparait en deux, et Nori tendit son index vers la droite

«Votre argent doit être par là... mais je vous l'ai dit, je sais pas du tout où ça mène!» Shara aurait tellement aimé être en louve à ce moment là.. son cœur battait vite, elle avait peur sous cette apparence... et au final, elle leva un regard implorant à Faowen

«Désolée... je peux pas...» tant pis pour la douleur. Elle ferma les yeux, des poils apparurent sur son visage et elle se recroquevilla sur elle-même jusqu'à devenir un loup... et contrairement à ce qu'elle pensait, ça ne lui fit pas du tout mal à ses blessures! Elle était plus petite sous cette forme, et donc ses points de suture tiraient moins! Sauf que voilà, le gosse n'était pas du tout habitué aux morphes et sursauta en la voyant se transformer!

«GNIIIIIH UN MONSTRE!!»
- «Qui est là?»
oups? Il fallait se cacher et vite!!

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé


Retourner vers Guttenvald, la Sombre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron