Fauves, buffles et brebis

Accroché à flanc de falaises comme un oiseau de proie, tout au sud de Nideyle, ce village défie les flots et les vents du large. Ses habitants ne sont autre que les puissants guerriers Winghox à l'hospitalité mitigée.

Fauves, buffles et brebis

Messagepar Kallistrat Rusia » 30 Avr 2014, 01:04

Précédemment : Les petits cailloux
Image

Le voyage avait été rythmé par de longues heures de marche entrecoupées de pauses consacrées aux repas ou au repos. Dans ces moments là, Kallistrat avait pris la drôle d'habitude d'aller se poser dans un coin, soit pour plaquer ses immenses paluches sur sa tête, soit pour se gratter furieusement la crinière. Têk ne le quittait plus, intriguée par ce qu'elle interprétait comme une recrudescence de parasites sur son garde-manger personnel... mais déçu de ne pas trouver tant que ça à picorer. Quelque chose ne tournait pas rond chez son perchoir préféré.

Le perchoir en question s'était justement placé juste derrière le tout petit botaniste, et fermait la marche en protégeant de sa masse imposante le corps minuscule de Baie-Nez-Dicte devant lui. Sur les côtés, Pomporo et Vrass fermaient le cercle, et ainsi personne ne pouvait atteindre le garçonnet à la coiffure de mouton noir. À l'entrée de Wingdrakk, donc, un winghox presque plus large que Kallistrat s'interposa. Les bras croisés sur son torse velu et bardé de cicatrices, il plissait les yeux derrière ses sourcils en broussaille, une barbe plus emmêlée qu'un pyracantha lui dévorant le bas du visage et les joues. Ses cornes robustes s'enroulaient sur elles-mêmes, comme les ammonites que l'on retrouvait parfois sur les plages de Balaïne.

« Oh là le gosse, tu crois aller où comme ça ? Tonna aussitôt sa voix rocailleuse. T'es gonflé de venir traîner tes miches par ici.
_ Qu'est-c'qui s'passe ? »
Demanda un deuxième homme qui sorti d'une sorte de cabanon.

Moins barbu, moins poilu, moins large mais plus grand, et des cornes pointant vers le ciel comme celles des oryx. Ce qui fit aussitôt penser à Kallistrat que celui-ci était moins dangereux. La différence - selon lui - entre la puissance du lion et celle du guépard. Le second n'avait aucune chance. Bizarre comme disparité au sein d'un même peuple. Pourtant, c'est bien le grand winghox qui l'agaça rien qu'à sa manière de les considérer, avec un mépris évident.

« Un petit merdeux de Yeillstrand ? Avec tout ses membres à c'que j'vois, ça m'étonne pas ! » Ajouta-t-il en riant grassement.

Aucun winghox n'ignorait la sale manie des Tenaag'i qui consistait à amputer les mâles les plus prometteurs pour les empêcher de fuir et s'en servir comme reproducteur. Les autres, les plus chétifs ou les plus laids, étaient simplement châtrés et servaient d'esclaves. Benedikt étant en possession de ses deux bras et de ses deux jambes faisait donc forcément partie de cette catégorie, selon le grand glabre. Et si les deux hommes ne l'avaient pas encore embroché au bout d'une pique ou coupé en deux à la hache, c'était uniquement à cause des trois fauves qui l'accompagnaient. Le noir particulièrement, avait l'air plutôt agressif.

« On ne vient pas de Yeillstrand. On cherche un Nez-Nigme, et après on s'en va. » Grogna alors Kallistrat en pinçant les narines d'agacement.

Il secoua la tête, délogeant Têk qui revint se percher sur son épaule aussitôt. Bon sang que c'était agaçant ce chatouillis dans les oreilles...

« Tu devrais leur dire, que Vrass Rannveig est avec vous. Tu devrais leur dire. Ils vous laisseraient passer plus facilement. Ça n'est pas ton problème s'il se fait attraper. Et puis il est grand, il saura se défendre. Tu devrais leur dire... »

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Vrass Rannveig » 01 Mai 2014, 08:32

T'as changé le titre non?

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngWindrakk... honnêtement, jamais je n'ai été dans un tel état de stress, sauf peut être lorsque je me suis retrouvé nez à nez avec un winghox sanguinaire dans ma boutique et que j'y serais passé sans l'intervention furieuse de Phaëror... là, j'allais devoir prendre sur moi, et inutile de dire que mes nerfs étaient déjà soumis à rude épreuve avec le simple instinct de domination qui m'envahissait à cause de Kallistrat.

On se retrouvait évidemment face à deux winghox qui gardaient la ville, j'avais pas spécialement l'impression de les connaître, mais faut dire que je ne connais pas forcément tous les types du coin non plus, mais la façon dont ils dévisageaient Benedikt ne me plaisait pas, mais même si j'avais un KIP sur la tête, je ne pouvais pas me permettre de parler... je plantais malgré tout un regard mauvais sur ces gars lorsqu'ils dévisageaient d'un peu trop près mon botaniste, jusqu'à ce que Kallistrat reprenne la parole.

Un nez-nigme... sérieusement, il arrivera jamais à le prononcer correctement? J'étais agacé, frustré de ne pas pouvoir leur sauter à la gorge, et en même temps je me battais avec moi même pour rester calme. Je ne fis que me blottir contre le botaniste en plantant un regard noir sur ces types, et l'un d'entre eux fronça les sourcils en me voyant

«Ça alors! T'as vu ses yeux à celui la? Il te rappelle pas quelqu'un?»
- «Mouarf! Vrass Rannveig version minou! Elle est bien bonne celle la!»
- ils se mirent à rire à gorge déployée.. je grondais en me baissant légèrement, prêt à leur bondir dessus, mais l'un d'eux le remarqua et tendit sa hache droit vers lui - «hey, calme ton chat le môme!» - les oreilles plaquées sur le crâne, je grondais davantage d'avoir cette hache presque sous mon nez...

Je ne savais pas que Kallistrat avait l'idée en tête de me dénoncer, ça risquait sérieusement de chauffer dans ce cas là c'est sur! Même nous, nous n'étions pas de taille face à une armée de winghox...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Benedikt » 03 Mai 2014, 20:48

« Il se calmera si vous ne cherchez pas à nous faire de mal. Comme on vous a déjà dit, je ne viens pas de Yeillstrand, mais du Nord. » répliqua Benedikt avec une fausse assurance qui n'empêchait pas son regard noir d'être honnête.
Le petit botaniste croisa ses bras, les sourcils froncés, se retenant de préciser à ces satanés winghox qu'il n'était plus un gamin, merci bien. Mais mieux valait qu'ils le croit, après tout, ce serait toujours plus pratique, de jouer la carte de l'innocent adolescent. Même si ce dernier était en l'occurrence accompagné de trois fauves pas vraiment innocents... Benedikt était bien content de les avoir avec lui, pourtant, parce que ça aidait bien à avoir l'air un peu brave malgré le fait qu'il était plus ou moins intérieurement terrifié – cela l'aidait probablement à rester en vie, d'ailleurs, finalement.

Mais à ce stade, le petit botaniste n'avait pas peur que pour lui-même, et avait encore du mal à respirer normalement depuis que l'un des deux winghox avaient mentionnés le nom de Vrass. Kallistrat, lui, semblait en pleine réflexion et débat avec lui-même, et Benedikt fronça les sourcils avant de décider qu'il valait mieux de pas traîner ici, décidément.
« Écoutez, je ne veux pas d'ennuis, moi je balade juste avec mes animaux pour faire des spectacles. » - Il apparut un peu trop tard au botaniste que l'orphe lion n'allait probablement guère apprécier de s'entendre appeler un de ses animaux, probablement aussi Vrass d'ailleurs, mais flûte, là il fallait qu'il trouve quelque chose de plausible, ils n'avaient qu'à jouer le jeu et devraient savoir qu'il était en train d'essayer de faire avancer les choses. « Si vous avez quelque chose à nous reprocher, alors pas de problèmes, on s'en va, seulement on a rien avec nous qui vous embête alors je ne vois pas le problème. »

Benedikt tentait de réfléchir le plus vite à ses mensonges, mais flûte, il n'était vraiment pas le plus doué pour ça... C'était encore plus difficile quand il y avait deux winghox du double de sa taille presque penchés sur lui, avec des haleines assez forte pour tuer une vache, et qui le regardaient comme s'ils se demandaient si le reste de ses os après leur dîner pourraient leur servir de cure-dents. Le petit botaniste espérait seulement que le bruit de son cœur qui tambourinait dans ses côtes ne s'entendait pas de là-bas.
« Dis donc toi, dans le genre demi-portion, t'en pas gêné de parler comme ça à des winghox. »
« On apprends ça quand on dresse des manekis. »
« Ouais bah tu ferais bien de faire gaffe quand même, je te signale, parce que nous, tu vas pas nous dresser, p'tit. »
Le plus grand jeta un rapide coup d’œil à Kallistrat et se retourna à nouveau sur lui. « Et de quoi qu'il parle, l'autre, de son Nez-nigme là, hein, on peut savoir ? »
« C'est une plante. D'habitude, je ne descends pas dans le sud mais là, j'ai besoin de récupérer cette plante, alors, je viens par ici. »
« Et c'est pour faire quoi qu'tu cours après de l'herbe ? »
« C'est... c'est... personnel, ça. »

Le petit botaniste se mit à prier intérieurement qu'ils les laissent passer sans d'autres enquêtes, et se mordit la lèvre inconsciemment. S'il te plaît, Alrik, un miracle...

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Kallistrat Rusia » 03 Mai 2014, 21:43

Oui j'ai changé parce que j'avais déjà mis « Trois p'tits chats » sur le RP chez Belladona ^^


Si Kallistrat avait toujours pensé qu'il n'y avait pas pire que Têk lui sifflant dans les tympans, c'était sans compter sur cette voix qui ne cessait de jacasser dans sa tête depuis qu'il avaient atteint les montagnes. D'autant plus que ce qu'elle racontait n'était pas trop pour lui plaire ! Elle n'arrêtait pas de le mettre en garde contre Vrass, contre Baie-Nez-Dicte, contre Pomporo... et puis elle posait des questions sans arrêt auxquelles le chaton était parfois obligé de trouver une réponse sous peine de devenir fou. C'est ainsi qu'il avait fini par demander si c'était vrai, cette histoire d'accouplement entre le tatoueur et le botaniste. Au fond, il s'en moquait un peu même s'il trouvait ça bizarre... mais sur le moment il avait été forcé de demander tant la voix insistait.

Et cette fois encore, elle raisonnait entre ses oreilles, lui suggérant de façon plus qu'appuyée de dénoncer Vrass...

C'est donc inconsciemment que Kallistrat se mit à gronder. Furieux, sa queue battant l'air derrière lui et les pupilles fixées sur les deux winghox qui non seulement leur barraient la route, mais se permettaient en plus d'embêter le tout petit orphe scarabée. Les oreilles tellement plaquées en arrière qu'on ne les voyait plus dans son épaisse crinière, il secoua vigoureusement la tête avant d'abattre l'une de ses immenses paluches sur l'épaule de son protéger. Et tant pis s'il l'enfonçait dans le sol sans faire exprès.

« Baie-Nez-Dicte est botaniste. Il cueille des plantes pour en faire des potions magiques. Résuma Kallistrat à sa manière simpliste. Je sens d'ici le larmiqueuse sur vous. C'est lui qui le prépare ! »

Que ses interlocuteurs soient impressionnés ou non indifférait totalement le chaton. Pour le moment, il voulait seulement entrer, récupérer le Nez-Nigme, l'apprendre par cœur et sortir au plus vite de ce village avant que la voix ne le rende totalement fou. Il n'avait pas envie de dénoncer Vrass. Il savait qu'il était fâché avec ceux de son village, et il savait qu'il s'était « déguisé » en maneki pour ne pas être reconnu. Et bon sang que cette voix était pénible ! Être traité d'animal ne le vexait pas, considérant qu'il en était un. En revanche il ne comprit rien du tout à cette histoire de plante appelé Nez-Nigme. Lui qui pensait qu'il s'agissait de chansons à trouver. Maintenant c'était des plantes. Vraiment, c'était compliqué cette histoire !

« Ben voyons ! Ça veut entrer dans le village en s'abstenant d'être poli ? C'est un coup de pied au cul qui vous attend si vous faites pas demi tour ! Allez donc demander votre plante aux femelles de l'ouest !
_ Non !
Rugit cette fois Kallistrat qui commençait véritablement à perdre patience. La tortue kappa que je n'avais pas le droit de manger a dit qu'il fallait aller là où il y avait des buffles légendaires !
_ Non mais il rigole ou quoi celui-là ?
_ Vous savez quoi, vous avez gagné ! Vous allez y entrer au village ! »
Ricana le grand aux cornes d'oryx.

À ces mots, il décrocha un cor de chasse taillé dans une corne d'un animal non identifié et souffla un grand coup. Quelques minutes plus tard, ce fut tout un attroupement de guerriers winghox armés jusqu'aux dents qui déboulèrent de derrière les rochers, surgissant des angles des murs et dégringolant des places fortes.

« Allez donc causer de votre plante verte à Fritjof, il va vous en dire des nouvelles ! »

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Mai 2014, 18:02

Désolé, j'avoue que je ne peux pas trop intervenir puisque mon personnage ne peut pas parler et doit être incognito, donc j'essaie d'animer quand même un peu :$

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngSaloperies de bêtes à cornes! - oui c'est moi qui dit ça - non mais vraiment quelle bande d'enfoirés arrogants et prétentieux! Pas étonnant que Kallistrat ait envie de les bouffer, moi-même je sens qu'il y a des baffes qui se perdent là! Le botaniste avait beau essayer d'y aller en douceur, ç'en était trop pour le chaton qui s'énerva à nous voir ainsi insultés, et moi-même je m'avançais en grondant face aux menaces! Mais il en fallait plus pour impressionner des winghox, et même avec les bons arguments - le fait que Benedikt soit effectivement connu comme botaniste ici, ce qui malheureusement ajoutait de la suspicion aux yeux des guerriers puisqu'il avait dit faire aussi des spectacles! Il pouvait faire les deux non?

Et moi qui ne pouvais pas parler. J'avais le KIP, oui, mais je savais que si je parlais, ces gars comprendraient que ce n'est pas normal un maneki qui parle, et avec mes yeux, ils feraient un peu trop le rapprochement!
Rapidement, on se faisait encercler pour nous conduire vers le chef, oh bordel que je vais pas aimer ça moi! Malgré tout, je restais bien collé à Benedikt, Pomporo de l'autre côté, j'étais techniquement le seul à pouvoir la calmer puisque je pouvais lui «parler».

Essayant de rester calme autant que je pouvais, on nous conduisit donc dans l'imposante bâtisse du chef... Fritjof.. oh bordel qu'il m'a pas manqué lui! Et qui je vois à ses côtés?? Fhran?? Je regarde à gauche et à droite, bon, logiquement, elle ne peut pas être l'épouse de Fritjof, elle est trop jeune et avec la réputation de la famille, c'est impossible, mais allez savoir, elle a pu gagner quelques galons quand même par son efficacité, en tout cas, son regard se plante sur moi et elle dégaine une lance tellement vite que je n'ai même pas le temps de la voir venir, et la pointe se retrouve juste entre mes deux yeux

«Vrass! Enfin tu es venu chercher la mort que tu mérites!!» - c'est une blague! Comment elle pourrait me reconnaître? Rapidement je me mets à gronder et je feule en chassant sa lance d'un coup de patte... je ne sais pas comment me sortir de cette situation, mais j'en viens à me concentrer... les perles jumelles.. Benedikt, file moi un putain de nom bien ridicule, le nom totalement con genre Pupuce ou Mirabelle! Ce que tu veux du moment que ça me corresponde pas!! Je continuais de gronder, les oreilles plaquées contre le sommet de mon crâne alors que ma sœur me regardait d'un air mauvais

«Fhran... recule. Ta haine envers ton frère est-elle si grande que tu prends le premier animal aux yeux rouges pour lui?» - comme toujours, même si ma sœur a le tempérament d'un homme, elle ne peut se rebeller face à un winghox, et encore moins face au chef! Elle recule donc, la tête basse et parlant d'une voix presque tremblante
- «Les manekis n'ont pas les yeux colorés... chef. Celui-ci ne peut pas être normal.» - connasse! Depuis quand tu t'y connais en bestioles toi? À part les chasser et les dépecer, tu vas pas me dire que tu t'y connais!

Benedikt bordel, donne moi un nom à la con! Je ferai semblant de me calmer et de le regarder d'un petit air tout innocent! Jamais on ne pourrait croire que moi, Vrass Rannveig, j'accepterais qu'on m'appelle comme ça! Allez Benedikt... n'importe quoi!! Fichue perle, tu vas marcher oui?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Benedikt » 06 Mai 2014, 23:31

Le gros botaniste secoua la tête, confus et perturbé par les différents voix qui se mélangeaient dans sa tête et ce qu'il entendait. Ce n'était pourtant pas le moment de perdre le fil de la situation vu la sœur de Vrass qui venait d'essayer de planter une lance entre les deux yeux du tatoueur. Benedikt se pencha instinctivement pour entoura la grosse tête du maneki entre ses bras, comme s'il pouvait le protéger avec sa petite personne.
« Il a des yeux colorés parce qu'un de ses parents était un orphe maneki, je ne vois pas pourquoi ça le rendrait moins normal. Votre frère, ce n'était sûrement pas un maneki alors laissez ma bestiole tranquille ! »

Bon, il aurait pu être plus poli et respectueux dans ses paroles... La sœur de Vrass le regardait bien méchamment maintenant. Et Alrik savait qu'elle devait être particulièrement rageuse de voir un gamin haut comme trois pomme oser répliquer comme ça, vu sa fierté. Benedikt n'avait d'ailleurs pas l'habitude d'être aussi aventureux auprès de gens de ce genre, mais la panique qui montait en lui le rendait un peu irréfléchi. Et effectivement, c'était assez irréfléchi parce que Fhran se mit à pointer sa lance sur lui.
« Dis donc, la demi-portion, ça t'amuse ? Tu sais qu'un seul claquement de doigts pourrait mettre fin à ta misérable vie ? Pour commencer, tu pourrais dire à ta fameuse « bestiole » d'arrêter de grogner où je lui tire ma lance dans le derrière. »
Il fut un poil soulagé que Fritjof semblait légèrement agacé de la voir aussi vindicative alors qu'elle les faisait un peu passer pour des idiots si elle avait tort, mais ne dit rien pour autant, et Benedikt décida qu'il serait aussi bon au moins d'obéir à ses ordres. Ils n'étaient pas vraiment en position de jouer vraiment les malins. Le petit botaniste claqua des doigts et jeta un regard sévère à Vrass.
« Minoune, arrête. Au pied. » Il se retourna sur Pomporo parce qu'elle grognait un peu aussi et lui claqua ses doigts sous le nez aussi. « Pomporo. Toi aussi. Arrête. »
Fhran haussa un sourcil presque amusé face aux noms des manekis, et lui jeta un regard tout à fait méprisant. « T'as remarqué que c'était un mâle, ton animal, là ? »
« Ce n'est pas comme s'il pouvait se mettre à me parler pour me dire que son nom lui convient pas et qu'il en veut un plus viril. » répliqua Benedikt.

Décidément, il en enfilait, des perles de mensonges, aujourd'hui. Lui qui n'était même pas capable de faire croire au tatoueur que ce n'était pas lui qui avait fini la fin du dentifrice, d'habitude. Le petit botaniste commença pourtant à avoir mine de rien vraiment peur, et n'avait qu'une envie, c'était filer d'ici. Mais il allait déjà falloir convaincre le chef des winghox en personne. Super. Alors Benedikt recommença son discours.
« Je ne viens pas ici pour chercher des ennuis, je cherche juste des plantes et à faire quelques spectacles avec mes animaux. »
Fritjof le fixa d'un regard perçant, visiblement ennuyé par l'affaire. Parce qu'il avait probablement autre chose à faire que de s'occuper d'un mioche embêtant, peut-être parce qu'en plus, il pensait que les gens qui aimaient les plantes, c'était pas son truc. Ils étaient trop ennuyeux ou cherchaient juste à vous empoisonner. Il jeta quand même un regard bizarre à Kallistrat. Que des manekis se fassent dresser par un gamin, passe encore, mais un orphe lion ? Il n'avait pas bien de fierté, tiens.
« Et lui, là ? Lui aussi il s'assoit sur commande ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Fritjof Gerulf » 14 Mai 2014, 00:02

Kallistrat étant l'un de mes comptes, je me permets de le jouer en PNJ afin d'éviter d'avoir à me déconnecter/reconnecter


Un grognement sourd fusa du côté de Kallistrat qui suivait le tout petit botaniste de si près qu'il avait failli lui marcher dessus à plusieurs reprises. L'orphe lion avait beau être conciliant, il n'aimait définitivement pas ces winghox qui les provoquaient gratuitement en faisant comme s'il ne les impressionnait pas du tout. Il s'était même redressé en bombant le torse et en déployant ses pectoraux, en vain. Il n'y en avait que pour les manekis, comme s'il n'était pas là. Et puis la femelle à en juger par l'odeur de phéromones, l'agaçait. D'instinct, Kallistrat ne s'en prenait jamais aux femelles. Mais celle-ci lui tapait d'autant plus sur le système que la petite voix dans sa tête ne cessait de l'importuner.

« Pourquoi tu ne leur dis pas pour Vrass Rannveig ? Tu as peur des winghox ? Tu as pourtant tué l'un des leurs, à la boutique... alors ? Tu ne veux pas leur en parler, de ça non plus ? »

« C'est courant pour un maneki d'avoir les yeux vairons ! Tu es mal renseignée. Grogna Kallistrat de méchante humeur.
_ Eh le chaton ! Quand on aura besoin qu'tu miaule, on te fera signe ! » Répondit aussitôt Fritjof sur le même ton.

Et comme il n'en fallait pas moins pour venir à bout de sa patience, il fit un signe à l'un des gardes posté à l'entrée. Ce dernier hocha brièvement la tête avant d'actionner un levier qui fit tout bonnement s'ouvrir le plancher juste sous les pieds du botaniste et de ses trois félins ! Comme le piège dans lequel ils avaient été capturés dans le moulin d'Aspasie mais en beaucoup plus profond, ils firent une chute vertigineuse qui les envoya à près de dix mètres en contre bas ! Leur chute fut à peine ralentie par le mètre d'eau glaciale et salée qui les attendait au fond. Furieux du traitement qu'il venait de subir, Kallistrat s'ébroua vigoureusement avant de bondir, prêt à sortir de son piège, égorger tous les winghox du village et dormir sur leurs cadavres !!! Malheureusement, le plancher était beaucoup trop haut, même pour lui, et ses griffes grincèrent sur les parois rocheuses sans pouvoir s'y accrocher. De rage, il poussa un rugissement qui fit trembler cette fichue maison.

Fritjof s'était approché du bord. Les bras croisés sur son torse, il observait ses trois prisonniers d'en haut, un sourire carnassier aux lèvres.

« Alors comme ça vous cherchez des plantes et des énigmes pour en faire des spectacles ? Railla-t-il. On a vraiment l'air si cons que ça ? »

Sa question fut accueillie par un nouveau rugissement de la part de Kallistrat. Hors de lui de s'être laissé prendre, il multipliait les tentatives pour se sortir de ce trou à rats, ripant sur la pierre, envoyant de l'eau tout autour de lui chaque fois qu'il retombait lamentablement au fond du puits.

« LAISSE-MOI SORTIR OÙ JE T'ÉGORGE COMME VRASS !!! » Rugit-il tout à coup.

Ce qui fit hausser un sourcil à Fritjof, tout à coup intéressé.

« Tiens donc ? »

Impossible de voir Fhran depuis leur position, à moins qu'elle ne s'avance à son tour. Dans le petit carré de lumière au-dessus d'eux, le chef du clan guerrier leur lançait des regards méfiants. Kallistrat n'était pas d'un naturel menteur, les subtilités du mensonge lui échappant totalement. Mais la voix dans sa tête insistait lourdement pour lui faire dénoncer Vrass et avouer son crime sur un winghox dans les Ghettos, et tout à ses efforts pour sortir et se retenir de tout avouer à la fois, il avait fini par mélanger les deux informations. Résultat, il s'était trompé de winghox égorgé ! Heureusement pour Vrass pourtant, il se rendit compte au moment de se reprendre que son erreur semblait intéresser ce fichu Fritjof... et se garda bien d'ouvrir de nouveau la bouche, si ce n'est pour pousser un nouveau rugissement menaçant.

« Tiens tiens tiens... il me plaît bien le lionceau. Admettons que je vous rende service en échange... mais avant, j'veux bien que tu me raconte ça ! Il fronça les sourcils en fixant Kallistrat. Parle. »

Kallistrat hésita, pris au dépourvu. Que devait-il faire ? Raconter la vérité ou inventer une histoire ? Ses yeux verts fendus d'une pupille qui aurait pu prendre la forme d'une tête de mort tant il était furieux se fixèrent sur Fritjof. Et puisqu'il ne l'aimait pas, il décida de lui raconter n'importe quoi !

« Je l'ai égorgé parce qu'il s'en prenait à mon lionceau, et j'égorgerai chacun d'entre vous si vous ne me faites pas sortir !
_ Sauf que si je te fais pas sortir minet, tu pourras pas venir m'égorger. Alors maintenant, tu vas me dire ce que c'est que cette histoire d'énigme.
_ C'est pas pour les lâches qui creusent des trous au lieu de venir se battre !!! »


Kallistrat poussa un nouveau rugissement, d'autant plus furieux que Fritjof souriait depuis sa hauteur. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était la rage de l'orphe lion qui, bien déterminé à donner une bonne leçon à tout ces encornés, se tourna vers Vrass subitement. Il sembla le jauger un instant, les yeux si dangereusement froncés que sa bien nommée ride du lion lui donnait un air meurtrier. Et puis sans autre sommation, il attrapa le maneki noir à bras le corps et le jeta ni plus ni moins en hauteur de toutes ses forces. Et sans même regarder s'il avait réussi son coup, il fit de même avec Pomporo qui feula méchamment d'être traitée de la sorte. S'il ne pouvait pas sortir, Vrass et la maneki pourraient toujours faire quelques dégâts, eux !

Non mais !

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Vrass Rannveig » 14 Mai 2014, 11:14

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngLes choses allaient très vite dégénérer. Même si Benedikt avait été convainquant avec son histoire de papa orphe, et puis ma réaction plus que théâtrale lorsqu'il m'avait appelé... Minoune. Oh bon sang que ça avait été dur de me tourner vers lui, limite en ronronnant pour me frotter ensuite contre son menton! En tout cas, ma sœur avait vite ricané en disant que j'étais un mâle, même si effectivement, je n'étais pas en mesure de m'opposer à quoi que ce soit. J'étais déjà bien assez content que Benedikt ait pigé ce que je voulais!

Sauf que voilà, nouveau problème, Fritjof commençait à perdre patience et une trappe s'ouvrit sous nos pieds pour nous faire tomber de plusieurs mètres dans la flotte! Heureusement que je pouvais respirer sous l'eau, mais ce n'était pas évident pour Pomporo et moi d'avoir pied! Enfin pattes... malgré tout, je réussissais à m'étendre, comme pour me dresser sur mes pattes arrière en cherchant l'équilibre. C'est sur que ça ne devait pas être quelque chose de naturel pour un maneki, car Pomporo était incapable de faire de même et son contentait de nager jusqu'à venir appuyer ses grosses pattes sur Benedikt pour ne pas se noyer!

Bordel, là on est dans la merde! Sauf que c'était sans compter sur un Kallistrat vraiment furieux qui jura qu'il m'avait tué? Bonne idée tiens! Même si je savais que Fhran refuserait de le croire tant qu'elle aurait pas vu mon cadavre!
La suite se passa très vite, Kallistrat s'était approché de moi et m'agrippa sous les pattes avant avant de prendre son élan et me soulever pour m'envoyer en l'air au sens propre du terme! Les yeux écarquillés, je l'avais griffé au niveau des épaules par réflexe
«MEEOOOOOOOOOOW!!» - ça m'avait échappé... heureusement que j'avais rangé le KIP sinon on aurait pu entendre un cri humain et ça aurait paru louche! Mais j'atterrissais toutes griffes dehors sur le rebord de la fosse et je sentais mon cœur battre si vite que je ne réalisais plus rien! Tout n'était plus qu'instinct alors que mes pattes arrière lacérait le sol sous moi pour me hisser dehors et que je me jetais sur le premier winghox à ma portée! Tant pis pour le carnage, je ne réalisais pas grand chose, surtout que ces derniers jours avaient été particulièrement tendus avec Kallistrat et nos hormones de mâle dominant! Mes réflexes n'avaient jamais été aussi bons, j'esquivais les coups de lance, d'épée avant de bondir en rugissant pour arracher la moitié de la main de celui qui tenait l'arme, Pomporo me rejoignit quelques secondes après, tout aussi furieuse avant qu'elle n'en jette un dans la fosse!

Je rugissais alors, craignant pour Benedikt qui était encore là dedans, mais Kallistrat était toujours avec lui donc... Fritjof avait sorti son arme, mais Pomporo se tenait devant lui, le poil hérissé alors que moi, je me précipitais vers la porte où d'autres gardes pouvaient arriver pour faire tomber toutes les armures et même jeter quelques winghox devant pour empêcher les autres d'arriver pour le moment! On faisait un boucan pas possible, mais bientôt, il y avait déjà trois cadavres de winghox entassés devant la porte avec boucliers et armures, Pomporo menaçait toujours Fritjof alors que je me dirigeais vers la sœur... je savais que je ne pourrais pas lui faire de mal, elle tendit sa lance droit vers moi, mais d'un coup de patte, je faisais voler le bois et la pointe alla se caler plus loin. Oh, je n'étais pas au mieux de ma forme, j'avais quand même été touché par ci par là, mais l'adrénaline était telle que je ne sentais presque rien

«Ce maneki n'est pas normal! Il a bloqué la porte! Vrass, je suis sure que c'est toi!!» - je ne faisais que gronder avant de me diriger vers une corde, et je la lui tendis toujours en grognant, il ne fallait pas lui faire un dessin, il ne restait plus qu'elle et Fritjof. Elle récupéra la corde, l'attacha à un poteau et jeta l'autre extrémité dans le vide pour que Benedikt et Kallistrat sortent de là... enfin j'espérais qu'ils s'étaient débrouillés avec ceux qui étaient tombés dedans. Les autres tambourinaient à la porte encore bloquée, je savais qu'on n'aurait pas d'autre choix que de prendre carrément le chef en otage, je ne savais pas encore comment on pourrait s'en sortir, on allait avoir tout le village à nos trousses maintenant... fichus winghox et leur caractère de merde franchement! Tout ce qu'on voulait, c'était une énigme!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Benedikt » 16 Mai 2014, 19:27

Vous vous êtes déjà retrouvé coincé avec trois félins en furie dans un endroit confiné à moitié rempli d’eau ? Benedikt Bloom ne vous le souhaite pas, parce que son expérience lui avait appris que c’était loin d’être agréable.

Le petit botaniste était plaqué contre un mur, le poids de Pomporo appuyé sur lui l’empêchant pratiquement de respirer et le faisant grincer des dents - surtout après la chute qu’ils venaient de faire qui n’avait sûrement pas fait de bien -, lorsque Kallistrat balança par-dessus bord Vrass puis celle-ci à suivre. Benedikt resta là à hoqueter d’horreur, pendant qu’un bordel monstre continuait de retentirent là-haut et que le gros orphe lion déversait sa rage sur les parois de leur prison. Il était assez terrifiant et le petit botaniste avait beau savoir qu’il était le lionceau dont ce dernier parlait, qu’il n’allait pas le mettre en pièce contre toutes attentes, il essayait quand même de se faire le plus petit possible, le visage occupé par des yeux grands comme des soucoupes qui menaçaient presque de tomber dans l’eau à tout moment.

Il avait plutôt bien fait cela dit parce qu’un winghox dégringola dans leur prison deux secondes. Kallistrat avait enfin l’occasion de se défouler et ne s’en priva pas, surtout quand celui-ci était armé jusqu’aux dents et que d’autres se rajoutèrent à la fête, si bien que l’eau se tinta bientôt d’un rouge vif qui ajoutait un peu plus à la situation cauchemardesque. Pourtant, en haut, ça avait l’air de soudainement se calmer ; Benedikt décida que c’était tout aussi effrayant, sans savoir ce qui s’y passait.
Jusqu’à ce qu’une corde descende vers eux. Le botaniste se pencha pour attraper un long poignard sur le corps d’un winghox étalé sur un autre à quelques centimètres de lui. Il hésita avant d’attraper la corde qu’on leur tendait, mais Kallistrat lui jetait un tel regard qu’il eut peur qu’il le jette en l’air lui aussi, aussi il finit par remonter aussi vite qu’il put.

Au-dessus de la surface, il fallut qu’il se relève et fasse un tour sur lui-même pour s’apercevoir que Pomporo et Vrass s’étaient retrouvés seuls avec Fritjof et Fhran et que la situation était maintenant sous un contrôle fragile et temporaire. Benedikt retint son souffle pendant que Kallistrat escaladait le piège à son tour. C’était lui qui pouvait parler et réfléchir le mieux, normalement, c’était sa responsabilité d’utiliser son cerveau, non ? Mais le petit botaniste avait plutôt envie de murmurer qu’il voudrait rentrer chez lui et regarder des documentaires avec une tasse de thé. Il est presque sûr que les winghox présents n'étaient pas d'accord, cela dit. Surtout quand la sœur de Vrass semblait être un peu fixée sur son idée, maintenant.
Aussi le petit botaniste se retourna sur elle pour la regarder droit dans les yeux, malgré le fait qu’il devait avoir l’air bien plus terrifié que déterminé :
« Vous savez, je crois que vous avez oublié que votre frère vous a sauvé du déshonneur. Vous avez pensé à ce qui se serait passé si vous vous étiez marié avec un homme incapable de vous donner des enfants ? Ce n’est pas le genre de chose qu’on peut cacher éternellement, vous auriez fait quoi si vous aviez découvert ça bien plus tard ? Vous croyez que vous auriez échappé au déshonneur de votre famille entière, mais surtout de vous, la pauvre fille au mari incapable de l’apprécier ? »

Il allait probablement se faire décapiter sur place vu l’expression sur le visage de la winghox. Peu de gens étaient au courant de cette histoire, voir lui seulement en dehors des territoires winghox. Mais c’était la dernière carte de Benedikt, puisque c’était inutile de faire l’idiot, alors tant pis. Autant montrer qu’il en savait plus qu’elle n’aurait pu le supposer. Autant, pendant qu’il y était, enrober l’histoire dans une nouvelle couche opaque.
« Ça fait combien de temps que votre frère a fui Wingdrakk, une quinzaine d’année ? Et pourtant, vous vous jetez sur le premier animal que vous voyez avec des yeux vairons que vous voyez. Vous savez que votre frère n’est pas le seul à en posséder sur Nideyle ? C’est presque amusant. Je reconnais que ce maneki n’est pas banal, je reconnais que j’ai une certaine obsession avec Vrass Rannveig – j’ai mes raisons -. Mais vous, vous avez une sacrée frustration pour vous enflammer comme ça dans l’espoir que vous pourrez enfin vous venger. »

Le petit botaniste sentit la présence de Kallistrat juste derrière et prit une grande respiration. Il n’avait pas l’habitude de mentir mais à cet instant, couplé avec l’adrénaline, les mots passaient aisément ses lèvres comme un ruban de mensonge en satin rouge.
« Je regrette qu’on vous ait volé votre petite victoire personnelle, mais comme Kallistrat ici présent l’a si bien tourné, Vrass a été égorgé entre ses propres pattes. Il aurait dû s’y attendre en s’attaquant à moi devant mon orphe lion plus gros que lui, et sur ce coup-là, je suis triste de dire que je pense qu’il a été parfaitement stupide. Maintenant, j'aimerais qu'on me dise ce qu'on nous reproche précisément, à part être rentré en territoire winghox pour des raisons personnelles dans lesquelles vous n'avez absolument aucune implication. »
Et heu, maintenant, avoir tué plusieurs winghox probablement proches du chef et créé un fabuleux bordel, mais ce n'était pas obligé de le préciser, hein ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Fritjof Gerulf » 18 Mai 2014, 20:12

Kallistrat étant l'un de mes comptes, je me permets de le jouer en PNJ afin d'éviter d'avoir à me déconnecter/reconnecter
J'espère que ça ira. S'agissant du chef de clan winghox, j'estime qu'il en a vu d'autres XD


Par Amroth, ils en avaient de sacrées paires ceux-là de mettre un boxon pareil chez lui ! Fritjof avait haussé les deux sourcils à la fois en voyant le maneki noir être propulsé jusqu'à la porte de la cale. Sur le coup, il en avait même perdu son sourire méprisant et regardait plutôt la scène d'un œil noir. Les hommes postés là s'étaient fait tuer en un rien de temps. Et si leur triste sort était loin d'intéresser le winghox, leur incompétence en revanche, lui fit monter la moutarde au nez. Il décroisa donc les bras, se retournant sans précipitation pour décrocher une hache double et une targe armée d'une pointe méchamment taillée. Ils voulaient se battre ? Bien. Autant dire qu'ils allaient le regretter ! Mais lorsqu'il fit volte face pour en découdre, c'est une lueur de rage qui faisait briller ses yeux de découvrir un botaniste hors de son trou en train de leur faire la morale, et Fhran encore à côté de la poutre à laquelle elle avait attaché la corde ! Ah ça, c'était pas les maneki qui avaient fait un joli nœud pareil ! Alors avant que quiconque ait pu réagir, il frappa Fhran avec une violence telle que sa tête aurait pu lui être arrachée si elle n'avait pas hérité des cervicales robustes de son peuple !

« À quoi tu joue, pisseuse ?!! Rugit-il presque aussi bien que Kallistrat lui-même. Sers-leur une bière tant qu't'y es ! Tu nous use les cornes avec ton frère, ferme-là ! Et si tu ouvres la bouche encore une fois sans y être invitée, j'te garanti qu'tu vas apprendre à voler d'une façon qui va pas t'plaire ! Quant à toi !!! »

Il se retourna brusquement vers Benedikt, la hache en avant et le bouclier prêt à contrer. Une fureur sans nom irradiait son regard et pourtant, la posture déterminée, les appuis solide, la main sûre. Il ne tremblait pas, et il n'avait pas peur. Son sourire carnassier venait de revenir à l'assaut de son visage, les dents serrées comme s'il s'imaginait en train de déchiqueter la chair du botaniste avec délectation.

« Ma place de chef de clan, tu crois que j'l'ai gagnée aux dames ? »

C'est à ce moment que la grosse tête grise de Kallistrat apparue au bout de la corde. Et si Fritjof avait déjà eu un aperçu de sa colère grâce à ses ronronnements assourdissants, il fut fixé quant à sa capacité à honorer les promesses qu'il faisait. L'égorger, hein ? Pivotant afin de contrer l'assaut du lion gris avec son épaule, il lui présenta sa targe, souriant de plaisir lorsqu'il entendit l'orphe hurler de douleur en s'empalant à moitié sur la pointe. C'est à peine si Fritjof recula sous l'impact. Des batailles, il en avait livré un sacré nombre contre les siens. Le titre de chef de clan winghox, ça se méritait ! S'il avait du faire dans son froc chaque fois que plus large et mieux armé que lui était venu lui chercher les poux, il ne serait plus chef depuis longtemps. L'échec, il laissait ça aux femmes. Fhran était un bon exemple !

« Fritjof !!! Fritjof !!! On peut pas entrer, qu'est-c'qui s'passe ?!!
_ DÉFONCEZ-MOI ÇA !!! »
Hurla l'intéressé pour toute réponse, sa voix portant autant qu'il fournissait d'effort pour repousser Kallistrat.

C'est qu'il pesait son poids, l'animal ! Les doigts serrés sur le manche de sa hache, il laissa son épaule riper vers l'arrière, emportant avec elle l'orphe lion qui bondit juste à temps pour éviter la hache double. La lame lui entailla le flanc, lui arrachant du même coup un nouveau rugissement. Et puis lorsque Fritjof fut certain que plus personne ne bougerait, il se redressa pour toiser son comité de félins à peine bons pour un cirque. Son regard froid se planta droit sur Benedikt.

« Tu vas faire quoi, le gosse ? Lancer tes fauves sur moi ? Te gêne pas ! Mais n'espère pas sortir de ce village vivant. À l'extérieur, les villageois usaient de toute leur barbarie pour faire tomber la porte qui tremblait dangereusement sous leurs assauts. Maintenant toi et tes chats allez arrêter de me prendre pour un con. Parle ! J'en ai vu des comme toi débarquer par ici et égorger mes hommes au p'tit matin ! Des herbes, hein ? J'en mettrai plein sur ta tombe si y'a qu'ça ! »

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Vrass Rannveig » 21 Mai 2014, 22:28

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngN'importe qui aurait surement mal réagi à voir sa sœur se faire démonter la tronche comme ce qu'il venait de se passer, mais honnêtement, je m'en cognais un peu. Elle est assez grande pour se démerder, et surtout le chef a raison, même si je la menaçais, balancer la corde, c'était une sacrée connerie!

Malgré tout, Benedikt avait au moins réussi à sortir, et je savais qu'elle avait vachement envie de l'empaler de sa lance pour tout ce qu'il était en train de lui balancer, mais après la réflexion de Frijolf, elle allait soigneusement la boucler maintenant, bien que je voyais bien qu'elle me lançait encore des regards noirs!

Kallistrat tenta de le bouffer, mais c'est pas un chef winghox pour rien, et surtout, les renforts étaient en train d'arriver. Je me précipitais vers la porte pour apporter davantage de corps et de débris d'armure à placer devant, mais je savais que là, nos chances de nous en sortir étaient très minces! Malgré tout, même Fridjof, de tout son honneur winghox doit savoir que s'il arrive à tenir face à Kallistrat, seul, il ne pourra pas survivre face à trois fauves enragés! Et visiblement, il entame les négociations.

Pas le choix, ou plutôt si, il nous laisse clairement une porte de sortie! Là, il faut lui dire la vérité, l'énigme... mais surtout pas le trésor! Je fermais mes yeux pour me concentrer, énigme, vérité, énigme, vérité.. mais j'essayais de représenter un coffre rempli de pièces, barré d'une grosse croix rouge! Surtout ne parle pas du trésor!!! Probablement que ça va le faire marrer qu'on risque nos vies pour une stupide chanson ou autre, et qu'il va nous laisser filer en sachant très bien que là où on va, on va se faire tuer? Allez Benedikt, concentre toi...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Benedikt » 22 Mai 2014, 14:39

Le petit botaniste se figea lorsque Fritjof envoya une raclée à Kallistrat, qui était quand même doublement plus gros que lui, et qu’il pensait à peu près invincible malgré le fait que ça aurait été miraculeux ; mais Benedikt était comme ça, toujours un peu trop optimiste. En l’occurrence, là, il l’avait été aussi, parce qu’il se retrouvait avec un chef des winghox en colère, et il aurait mieux fait de s’en occuper de toutes évidences à la place de Fhran qui s’était fait rembarrer une bonne fois par celui-ci.
« Je ne suis pas venu ici pour égorger vos hommes, je m’en fiche de ça ! » s’exclama le petit botaniste qui commençait sérieusement à paniquer, en plus du bruit assourdissant qui lui remplissait le crâne et l’empêchait de penser. Et ça ne venait même pas de l’extérieur où on était en train d’essayer de défoncer la porte principale ? Benedikt jeta un coup d’œil à Vrass qui le fixait et réalisait qu’il s’agissait du bruit de… pièces… ? Ajouté à la voix du tatoueur qui répétait toutes les énigmes qu’ils avaient récupérés depuis le début et couvrait de plus en plus le bruit des ores trébuchants, le botaniste faillit se mettre à hurler pour qu’il arrête, mais se contenta de secouer la tête brusquement. Le geste lui gagna un haussement de sourcils de la part de Fritjof qui se demandait probablement s’il n’avait pas affaire à timbré complet. Bon, d’accord, autant parler, puisque c’était ce que tout le monde demandait et que pour l’instant, plus personne ne semblait plus vouloir parler de Vrass – peut-être sa sœur, mais ce n’était pas comme si elle avait son mot à dire à l’instant.

« D’accord, d’accord, très bien ! » s’exclama Benedikt. « Je suis venu pour récupérer une énigme ! Je suis sensé trouver une énigme ici parce qu’elle m’indiquera le prochain endroit où je dois aller ! »
« Ah ouais, des énigmes ? » Voilà qui expliquait ce dont parlait le gros lion. « Et pour quoi faire, on peut savoir, tu cherches quoi ? »
« Je… Je ne sais pas… vraiment... Il… s’agit simplement d’une vieille légende, elle n’est pas très précise… »

Le visage de Fritjof se déforma et Benedikt se cramponna à son poignard ; sauf que l’instant d’après, il éclata tout simplement de rire.

« Ah ben ça ! J’ai toujours dit que les humains étaient stupides, mais toi tu bats des records ! T’es en train de me dire que tu viens en territoire winghox et me fait tout ce bordel pour quelques histoires de bonnes femmes ? Si tu finis pas par te faire planter une épée en travers de la gorge par moi ou quelqu’un d’autre, j’aimerais bien entendre ce que tu as fini par trouver, tiens ! Un coffre avec quelques ores et une coupe à vin en bronze ? Si t’abandonnes pas dans quelques années parce que t’as fini par découvrir qu’il existe plus ou un truc dans ce genre ? »
Le chef redoubla d’un rire grave et le botaniste se retint de lui préciser qu’il n’était pas humain, d’abord, et pas si stupide, mais qu’en revanche, c’était un gros menteur. Enfin… Le petit botaniste se fit la réflexion qu’il n’avait pas vraiment si déformé la vérité que ça… Ce n’était pas faux qu’ils n’étaient même pas sûrs que ce trésor existe encore ou même qu’il n’ait jamais existé. Benedikt fronça le nez ; s’ils finissaient par se faire découper en morceau pour une quête qui ne menait à rien… Effectivement, ça allait être particulièrement stupide !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Fritjof Gerulf » 28 Mai 2014, 17:43

Fritjof se redressa sans quitter ses armes, et sans cesser de surveiller les mouvements de l'orphe lion de méchante humeur.

« Une énigme, hein ? Et qu'est-ce qui vous fait croire qu'elle est ici ?
_ C'est la tortue qui nous l'a dit.
Gronda Kallistrat qui s'offusquait qu'on pose une question dont la réponse lui semblait si évidente.
_ Une tortue ? Vous vous foutez de moi ?
_ Non.
_ Bah votre tortue s'est foutu de vous par contre.
_ C'est pas vrai ! Elle a dit que c'était Arkham qui lui avait appris la chanson. Et elle a très bien chanté. »


Le winghox hésitait entre éclater de rire ou de colère et opta finalement pour un savant mélange des deux, ce qui peignit une expression assez effrayante sur son visage.

« Une énigme qui fait voyager les imbéciles de ville en ville...? Navré mais on n'a pas de tortue qui chante par ici. »

Il détailla tout de même Benedikt, cherchant à savoir si le nabot se payait sa tête ou s'il était réellement naïf. À en juger par sa petite taille et ses épaules à peine plus larges qu'un seul de ses bras, Fritjof décida qu'il faisait partie de la seconde catégorie. Pas étonnant qu'il se promène avec trois fauves. C'était le genre à se faire bouffer par les écureuils au premier carrefour.

« Par contre y'a un genre de conte pour môme écrit par un certain Arkham. Vous avez qu'à demander aux gosses. J'vous laisse cinq minutes. Ajouta-t-il en donnant un coup de pied dans une porte dérobée qui s'ouvrit sur un petit escalier. Ensuite mes hommes feront ce qu'ils veulent de toi et de tes chatons ! »

Son sourire carnassier revenu à l'assaut de ses lèvres, il leur montra la sortie. Le temps de dégager la porte d'entrée et d'expliquer qu'ils s'étaient enfuis, oui, Benedikt, Kallistrat, Pomporo et Vrass gagneraient bien cinq minutes. Ce serait amusant de voir à quelle vitesse ils pouvaient courir... ou jusqu'à quel point ils savaient se cacher dans l'ombre. Les chasses à l'homme, y'avait que ça de vrai !

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Vrass Rannveig » 29 Mai 2014, 09:50

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngSi Fritjof n'avait pas eu son poste en jouant aux dames, il ne l'avait pas eu non plus en se jetant dans une cause qu'il savait perdue. Il se doutait bien que face à trois fauves furieux, même lui ne ferait pas le poids. Un simple coup de pattes bien placé ou un coups de crocs et il disparaissait, et même si ça impliquait que nous aussi on y passe après, il tenait quand même trop à sa propre vie pour prendre ce risque.

Visiblement, la stratégie de l'honnêteté fonctionnait, Frijof nous prenait maintenant pour des cons, mais au moins nous laissait-il une chance de nous en sortir. Probablement persuadé que quoi qu'il arrive, on finirait par y passer que ce soit de sa main ou non. Il dévoila une sortie - pourquoi ses cons de gardes sont pas passés par là? - et je passais rapidement derrière Benedikt, me glissant entre ses jambes pour le soulever et filer rapidement par la porte ouverte...

On n'avait pas beaucoup de temps, Pomporo avait compris et me suivait et nul doute que Kallistrat allait suivre aussi. Le KIP s'échappa du sac pour venir se poser sur ma tête en forme de dragon
«On n''a pas de temps à perdre, on file vers la sortie du village. Les premiers gamins qui passent, tu leur demandes de te raconter la légende d'Arkham et on dégage!» - je faisais exprès de passer par les petites ruelles. Je me souvenais de Windrakk, je le connaissais comme ma poche avant, il fallait bien ça pour se faufiler dans certaines maisons sans être vus.

On n'était plus très loin de la sortie, et des enfants étaient en train de jouer avec des épées en bois et des boucliers, des casques déjà vissés sur leur tête alors qu'ils nous regardaient avec des yeux ronds
«Ouaaaah! Des manekis!! Ils sont trop beau!! Vous pouvez m'en donner un?»
Perdent pas le nord les mômes... déjà que je sers de poney pour l'instant, alors ils ont pas intérêt à me faire chier!
- «T'auras le droit de faire un tour sur mon dos, si tu nous racontes le conte d'Arkham!»
- «Hey! Il parle celui la! Trop cool!!!»
- «Le conte d'Arkham? Le truc qui fait peur aux garçons?»
- dit une petite fille qui nous regardait avec des yeux brillants, elle me fixait surtout moi dont la couleur était forcément plus impressionnante que celle de Pomporo
«Qui fait peur aux garçons?»
- «Hey! On t'a pas sonné la fille...»
- la petite recula d'un pas, toute triste alors que je me mettais à grogner vers les garçons, fichue mentalité winghox de merde! Même à cet âge ça commence!
- «Laissez la parler!!» - je m'approchais alors d'elle pour pencher la tête afin qu'elle me caresse, elle se mit à rougir, puis à rire avant de regarder Benedikt
- «C'est une histoire que j'aime beaucoup, mais les garçons ne l'aiment pas en général...» tout en continuant de me caresser la tête, elle ferma les yeux et se balança d'un pied sur l'autre, l'histoire sonnait presque comme une chanson

« Les pires créatures de ces terres vous attendent au détour des arbres.
Mieux vaut éviter d’être un homme pour aller voir ces dames...
sauf si vous ne tenez guère à votre virilité ! »


Elle ouvrit les yeux et nous regarda alors que les garçons grimaçaient, je me frottais un peu plus à 'elle en ronronnant
«Merci beaucoup petite fille... n'oublie jamais que tu n'es pas obligée de suivre les règles d'ici. Si un jour tu veux partir, va à l'herboristerie. Le petit homme t'aidera...»

Elle ne semblait pas comprendre et me regarda avec des yeux étranges avant de regarder Benedikt, puis Kallistrat. Il fallait qu'on file maintenant, et le pire, c'est que je savais très bien où on devait aller à présent... on devait d'abord quitter très vite le village, et ensuite seulement j'expliquerai à Benedikt où on va. Mais pour l'heure, on dégage!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Benedikt » 29 Mai 2014, 14:39

La gamine récitait l’énigme tout en caressant Vrass, pas effrayée pour un sous de se faire croquer par la bande de félin en face d’elle. Mais après tout, ça restait une winghox, et les manekis étaient considérés souvent comme des gros animaux de compagnie ; Benedikt n’y accorda pas de deuxième pensée parce que ce dont elle parlait était clair comme de l’eau de roche et ne lui plaisait pas du tout. Il laissait Vrass parler le temps de maudire jusqu’à la trente-troisième génération Arkham.

« Hé ! Le petit homme, il n’est pas… si petit. » s’exclama le botaniste presque scandalisé en sortant de ses réflexions – presque parce qu’ils avaient d’autres urgences en ce moment -. « Je m’appelle Benedikt. Et maintenant, j’ai une dette envers toi alors comme dit mon maneki, si tu as besoin d’aide un jour, viens me voir à l’herboristerie ! »
Benedikt ébouriffa les cheveux de la gamine et lui rendit un grand sourire avant de rajouter : « Ah, une dernière chose, si des grands te demandent si vous nous avez vu, est-ce que tu peux leur dire qu’on est parti d’un autre côté ? Comme ça, tu pourras me demander plus tard quelque chose d’autre ! »

Là-dessus, la troupe, y compris les garçons en train de se disputer, se figea en entendant un remue-ménage un peu plus loin, et les fauves accompagnés de Benedikt sur le dos de Vrass filèrent aussitôt aussi vite qu’ils purent.
En fait, ils ne s’arrêtèrent que lorsque Wingdrakk ne fut qu’un point à l’horizon et que les montagnes se dessinaient clairement devant eux. Ils avaient longés les forêts, dans le cas où se cacher quelque part aurait été indispensable. Mais heureusement, Fritjof avait eu raison en parlant de leur laisser le temps de s’enfuir de la ville ; Benedikt n’en revenait pas d’avoir eu un presque geste de bonté de sa part. À ce stade, le petit botaniste se demandait pourquoi il s’était mis à raconter des salades plutôt que de déballer la vérité immédiatement.

Il s’étala dans l’herbe de la clairière où ils venaient de débarquer avec un long soupir de soulagement. Ça faisait des heures qu’ils galopaient et tout le monde était crevé, y compris Benedikt qui, malgré le fait qu'il avait fait le reste du voyage sur le dos de Pomporo, se demandait si son cœur maltraité par la panique allait reprendre un jour son rythme normal. Il allait devoir encore jouer l’infirmier, et sentit une pointe de culpabilité à l’idée que c’était toujours lui qui n’avait rien parce que les autres assuraient ses arrières. À part quelques ecchymoses et une légère blessure qu’il avait récupéré avec un des winghox tombé dans le puits qui les avait retenu prisonniers, il avait l’air en bien meilleur état que les autres, qui en plus avaient dû galopés tout le chemin.
Bientôt, le petit botaniste n’aurait plus rien dans ses affaires pour les soigner, ses pots commençaient à sérieusement se vider, et Benedikt décida qu’il passerait à sa boutique de Yeillstrand s’il pouvait. Cette pensée le ramena sur terre et il se redressa en fronçant le nez :
« Non mais vraiment, Yeillstrand ! On va devoir aller à Yeillstrand ?! Il n’aurait pas pu faire pire ! Monsieur Arkham qui a parcouru Nideyle en long et en large comme si tout le monde avait le temps pour ça, ça ne l’embête de nous envoyer à Wingdrakk et juste après à Yeillstrand ! Je n’en reviens pas ! »
Le petit botaniste soupira et se mit à sortir tous ses produits de l’herboristerie en demandant à Vrass de s’approcher. Et lui qui pensait qu’ils pourraient se détendre une fois qu’ils auraient récupéré l’indice à Wingdrakk. Quelle idiotie !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Fauves, buffles et brebis

Messagepar Kallistrat Rusia » 30 Mai 2014, 09:35

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix


Retourner vers Wingdrakk, village de barbares

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron