Ainsi soit-il

Perdu au beau milieu des Terres Mortes, Garlaad abrite nombre d'Orphes et de Morphes capables de survivre aux températures les plus glaciales de Nideyle. Hermesis s'y arrête parfois, mais jamais bien longtemps.

Ainsi soit-il

Messagepar Antiphane Bevnadin » 06 Fév 2015, 10:46

Précédemment

May Ling renouvela un vœu à son tour, désirant fuir cette ville également. Antiphane n'avait pas prévu de repartir en sa compagnie, mais n'osa pas non plus lui dire. Qui plus est, il était déjà trop tard, car déjà le puit semblait être une nouvelle fois possédé par un diable.

Le cortésian était à la fois soulagé de voir qu'il se passait enfin quelque chose et effrayé d'entendre comme un cri surgir de ce puit. Lui qui appréciait par dessus tout la quiétude du silence, était mal à l'aise parmi le bruit. Il plaqua ses deux mains sur chacune de ses oreilles et vit le puit exploser dans une explosion étouffée. Avec effroi il fixa cette main s'élever et se précipiter vers lui. Le choc lui coupa le souffle et instinctivement il ferma les yeux, ne ressentant désormais plus que les secousses.

Il préférait ne pas voir ce qu'il se passait autour de lui, mais il savait qu'il avait été jeté au fond du puit. D'abord, il y avait cette chute qui lui paraissait interminable puis enfin la main le lâcha. Ce n'est qu'à cet instant qu'il se retrouva plongé dans une eau si froide qu'il eut à nouveau le sentiment d'être comprimé par une main géante. Mais cela était seulement l'effet de l'eau froide. Il garda les yeux fermés, mais cette fois-ci pour se protéger de l'eau. Le froid l'aida à oublier qu'il commençait à manquer d'oxygène, mais au bout d'un moment, ses poumons lui rappelèrent qu'ils manquaient d'air. Il agita dès lors les bras dans l'espoir de remonter à la surface, cependant il fut happé vers le bas par une petite mais violente vague qui ne cessait de se répéter pour l'entrainer toujours plus profondément.

Lorsqu'il crut que son heure était arrivée, pour une seconde fois de la journée tout de même, des bulles surgirent du fond et le repoussa jusqu'à la surface si violemment qu'il en fut éjecté. Il se retrouva étendu sur un sol si froid qu'il crut être bel et bien mort. Mais une seconde détonation provenant du puit lui démontra qu'il se trompait. A son tour, May Ling avait été libérée de l'emprise des Dieux.

Il voulut se relever, mais il en était incapable comme s'il était en train de geler sur place. Il ne sentait même plus ses membres tant ils étaient engourdis. Sa gorge le brulait lorsqu'il respirait, si bien qu'il se mit à haleter comme un animal blessé.

Il commençait à tomber dans un sommeil qu'il ne pouvait repousser. Il était si tentant de s'endormir... Mais il n'eut pas le loisir de sombrer au pays des rêves, car des voix attirèrent son attention et aussitôt après, il sentit des mains le secouer. Il ouvrit les yeux, mais ne distingua pas les formes qui se penchaient sur lui. Il ne trouva même pas la force de les repousser. Même la peur ne trouva pas sa place. Il sentit qu'on le soulevait.

« Emmenez-les à l'auberge de l'Aurore Boréale ! » Réussit-il à comprendre alors qu'on le couvrait d'une courte veste.

« Que s'est-il passé ? » Interrogea un homme qui semblait accourir jusqu'au petit groupe qui s'occupait d'eux.
« Le puit, c'est le puit ! On aurait dit qu'un dragon soufflait à l'intérieur. Puis il a explosé et expulsé ces deux jeunes gens ! » Expliqua l'un d'eux, essoufflé par la précipitation.
« Explosé ? Mais il n'y a aucune trace d'explosion ! » Remarqua justement le curieux qui désormais aidait le groupe à les transporter jusqu'à l'auberge.
« C'est normal, le puit s'est reconstitué juste après, comme par magie ! »

Il n'y eut aucun autre commentaire. Antiphane était secoué par le rythme de leur course, balançant tantôt dans un semi-sommeil et tantôt dans un moment de pures sensations qui le faisait horriblement souffrir.

Avatar de l’utilisateur
Antiphane Bevnadin
Membre V.I.P.

Âge: 38
Crédit: 716.00 Ore(s)
Suivi: Image Image ImageImage
Pelel'je: Non
Métier: Chef des rebelles
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: The Painted Man by Navate : lien

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 06 Fév 2015, 16:38

May ne voulait pas laisser Antiphane en arrière, surtout si son vœux ne fonctionnait pas. Anxieuse elle avait laissé l'espèce ce bras qui était sorti du puits lui tomber dessus. Leurs vœux semblait fonctionner. Elle ferma les yeux et se laissa emporter vers sa nouvelle destination. Mais où ? Elle n'avait pas eu le temps de finir sa demande. Elle fut éjectée du puits. La première choses dont elle s'aperçut ce fut le froid. Un froid glacial. Elle était bien tombée. Elle n'avait pas demandé a mourir gelée non plus. La seule solution se transformer. Cependant elle ne voulait pas déchirer ses vêtements. Son corps cherchait a se transformer pour lutter contre le froid. Elle se contrôla. Elle devrait se lever. Son corps s'engourdissait. Elle parvenait a peine a bouger. Même si elle l'avait voulu, elle ne pouvait plus se déshabiller d'une part il y avait du monde et puis avec son engourdissement. Elle se sentît soulever. Elle ouvrit les yeux quelques secondes, Antiphane était là aussi. Son vœu avait été respecté, il n'avait pas été laissé en retrait. Elle s'excuserait de l'avoir emmené un peu de force. Enfin quand elle se réveillerait. Elle avait du mal a lutter contre le sommeil. Une auberge, elle aurait au moins un peu de chaleur. C'était ce qu'il lui fallait un peu de chaleur et surtout savoir où elle était. Les nom d'auberge il y en avait parfois deux presque pareil. Quoi qu'avec le froid. Soit elle était très haut en montagne soit elle était a Garlaad.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Antiphane Bevnadin » 08 Fév 2015, 12:23

Ils furent très vite emportés jusqu'à l'auberge où ils purent retrouver un peu de chaleur. Une fois rentré, Antiphane sentit que son corps récupérait déjà. Après quelques tentatives, il ouvrit les yeux pour regarder autour de lui. Tout paraissait si sombre ! Puis en voyant les formes se dessiner plus nettement, il réalisa enfin qu'il n'avait plus rien à craindre.

« Il ouvre les yeux ! » Cria l'un des hommes à l'attention des autres. Aussitôt tous se réunirent autour de lui pour constater par eux-mêmes l'exploit réalisé par le cortésian. Celui-ci n'avait d'ailleurs pas la force de les repousser, se sentant bien trop faible encore pour le moment. Puis, pour une des rares fois de sa vie, il n'était pas inquiet sans trop pouvoir expliquer pourquoi.

« Pouvez-vous parler ? » Lui demanda-t-on. « Dîtes-nous si vous allez bien ! » Puis on réitéra la question. « Vous pouvez parler ? » Alors Antiphane fit non de la tête. Il ne jouait pas sur les mots, mais il ne pouvait pas littéralement parler. En tant que cortésian, il communiquait autrement. Mais avec un esprit embrumé comme le sien à cause du choc, il ne cherchait pas bien loin à comprendre ce qu'on lui disait.

Ils durent penser qu'il était mué, car on lui demanda de faire des signes pour signaler quoique ce soit. Et quand on l'aida à s'assoir sur le lit sur lequel il était allongé, il les remercia. Sa voix avait résonné dans l'esprit de chacun, ce qui déclencha un sursaut général. Et au grand étonnement d'Antiphane, ils comprirent aussitôt qu'il était un cortésian. Il ne savait pas où il se trouvait, mais il commençait vraiment à apprécier cette population si prévenante, mais surtout dépourvue d'ignorance.

« Je pourrais savoir où nous nous trouvons ? » finit-il par demander après avoir vidé le verre d'eau qu'on lui avait apporté.
« Vous êtes à Garlaad, on vous a trouvé près du puit. »

A cet instant, sa mémoire réussit à remettre les événements dans l'ordre. Et désormais il comprenait ce qui c'était passé. Le vœu qu'ils avaient formulé avait été exhaussé. Antiphane ne s'était jamais rendu à Garlaad, faute de temps, mais aussi d'occasions. Mais il en était tellement satisfait, car d'une part il quittait les rues malsaines de Guttenvald pour la bienveillance de la population qu'est celle de Garlaad. Et d'autres parts, il connaissait la réputation de cette région. Les gens venaient parfois ici pour fuir l'autorité du roi. Par le passé, il avait pensé envoyer quelques hommes rebelles dans cette région de Nideyle trouvant l'occasion généreuse pour recruter de nouveaux membres.

Et désormais, il comprenait pourquoi il n'était pas inquiet d'être ici. Inconsciemment et grâce au froid, il avait du comprendre qu'il se trouvait à Garlaad. Et un rebelle, sans toutefois crier son identité sur tous les toits n'avait rien à craindre là-bas, car il ne risquait pas de trouver de soldat. Bien au contraire même, majoritairement la population clamait leur indépendance.

« Que s'est-il passé ? » Lui demanda-t-on une fois qu'il paraissait un peu plus en forme. « On vous a vu sortir du puit comme par magie, c'était à n'y rien comprendre ! »

Se frottant les tempes, Antiphane expliqua ce qu'il s'était passé sans donner non plus trop de détails. Ils se contenteraient seulement des grandes lignes du récit. Lorsqu'il eut terminé son histoire, il demanda alors où se trouvait May Ling puisqu'il avait cru comprendre qu'il n'était pas arrivé seul par ce puit.

Avatar de l’utilisateur
Antiphane Bevnadin
Membre V.I.P.

Âge: 38
Crédit: 716.00 Ore(s)
Suivi: Image Image ImageImage
Pelel'je: Non
Métier: Chef des rebelles
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: The Painted Man by Navate : lien

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 15 Fév 2015, 11:41

May s'était presque endormie lorsque ses porteurs pénétrèrent dans l'auberge. Du moins elle avait l'impression qu'il y avaient pénétré. Elle sentait une chaleur douce qui la réchauffait. Enfin! Elle sentait l'engourdissement disparaître. Il aurait pu prévenir avant de les emmener dans un pays froid. Si elle n'avait pas entendu ce bruit derrière elle, elle aurait pu donner une destination. Enfin tant pis maintenant que c'était fait. Et puis on ne l'avait pas laissé mourir de froid dehors c'était déjà ça. Cet endroit était différent de Gutenval, en cela leur vœu avait été respecté et pour le reste ils n'avaient rien précisé après tout. Les voix étaient encore lointaine, elle avait de mal a les décrypter. Petit à petit les bruits se faisaient plus fort.

"Que se passe-t-il ?"

"On a trouvé ces personnes dehors près du puits"

Elle entendait des voix plus loin discuter autour d'elle et senti qu'on la déposait. Elle parvînt enfin a ouvrir lentement les yeux.

"Il se réveille"

Qui il ? Antiphane ? une autre personne de l'auberge ? May en eût rapidement la réponse.

"La jeune fille qui l'accompagnait aussi"

La voix était juste a coté d'elle cette fois. La personne qui l'accompagnait. A tout les coups ce devait être Antiphane. Après tout qui d'autre ? Elle avait bien précisé qu'elle voulait se trouver avec Antiphane. Elle sourit. Il était en sécurité lui aussi. S'il avaient été envoyés loin l'un des l'autre comment savoir si le vœu du cortesian avait été respecté ? Enfin ce n'était pas le cas. Tout comme elle il était en sécurité. May voulu tout de même vérifier que c'était bien lui et tenta de se lever. Elle en fut empêcher. Elle devait se reposer. Elle voulait juste vérifier. Son engourdissement encore légèrement présent la fit obéir et elle resta allongée. Elle entendait au loin les questions posées à Antiphane. Les mêmes lui étaient aussi adressées.

"je vais bien... Je crois... Il fait froid dehors... Merci de m'avoir emmené ici... Dites où somme... Nous?"

La réponse du donnée au loin alors qu'Antipane posait la même question. Garlaad, la réputation de la ville était n'était pas un mensonge elle le sentait. Cette réputation imprégnait l'air donnant une impression de sécurité. Le froid non plus n'était pas un mensonge. Si ses sauveteur n'étaient pas venus elle en serait sûrement morte. Ou alors son corps l'aurait transformé de force. Elle aurait tout de même préféré être prévenue. Elle réfléchi que feraient ils a présent ? Bon se reposer c'était sur. Manger aussi. Peut importait l'ordre dans lequel les choses étaient faites. Seulement après que pourraient ils faire ? Peut-être une petite balade dans les environs. Après tout elle n'était jamais venue ici. Première préoccupation, se reposer et manger ou bien manger puis se reposer. La suite ? Elle verrait en temps voulu.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Maître du Jeu » 26 Mar 2015, 23:58

Précédemment pour Kalavati : Promenons-nous...
*°*°*°*°*°*°*°*°*

Dans l'auberge, une drôle d'agitation secouait le hall et les couloirs de l'étage. Les portes s'ouvraient et se fermaient à la volée alors que des bruits de pas se faisaient entendre. Une femme de ménage rondouillarde aux yeux entièrement noirs entra avec des couvertures qu'elle posa sur un petit meuble. Puis elle trottina dans un coin de la pièce d'où elle sortit un paravent qu'elle traîna près du lit de May Ling.

« Qu'est-ce qui se passe, Moh ?
_ Il se passe que mon mari vient de rentrer de la chasse, et qu'il a trouvé d'autres humains à la périphérie de la ville.
_ Dans la neige ?
_ Dans la neige ! Ils sont aussi peu couverts que ces deux là. Il y a des hommes et une femme avec des oreilles de renard.
De chat, en réalité. Les villageois sont partis l'aider, ils les ramènent. Je mets le paravent pour séparer les hommes des femmes hein. Ils sont gelés les pauvres bougres. Tiens, remuez-vous un peu ! J'ai besoin de bouillottes, et d'huile de cabal aussi. Allez chercher des vêtements chauds et des gants de crins. Allez allez ! »

Sitôt ordonné, sitôt les hommes en mouvement ! May Ling se retrouva bientôt seule avec la grosse dame - une morphe éléphant de mer qui se pencha sur elle pour poser la main sur son front. Une minute plus tard, la porte claquait. Deux hommes portaient une jeune femme à peine vêtue d'un sari. D'où sortait-elle ? Moh grimaça et se précipita aussitôt vers elle pour lui frotter les bras à l'aide du gant de crins, et les pieds. Kalavati était presque bleue.

« L'huile de cabal, elle arrive ? Vous voyez bien qu'elle est congelée cette petite ! »

À côté, on s'occupait aussi des quelques hommes à avoir été aspirés par le gouffre de Guttenvald, et rejetés au milieu des steppes enneigées des Terres Mortes.


Moh sépare les femmes des hommes à l'aide d'un paravent. Vous pouvez ainsi continuer le RP toutes les deux et prétendre que Antiphane est toujours convalescent aux côtés de Pentagruel. Vous vous organiserez lorsqu'il souhaitera revenir avec l'un de ses comptes, pour l'instant vous n'aurez qu'à prétendre que vous ne voyez pas qui est à côté.

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 27 Mar 2015, 04:00

Cette auberge où Pentagruel avait suggéré d'aller était vraiment mais vraiment sale. Il ne tardait qu'une chose à Kalavati, c'était d'en repartir vite et de ne plus voir ce ramassis de blattes qui y grouillait. Le vieux s'y plaisait ? Tant pis pour lui ?...

Cependant si minette voulait vite repartir de ce lieu miteux elle ne savait pas ce qui lui pendait au nez... c'est à dire ce que les Infinitudes lui avaient réservée.
Elle n'en savaient rien tant que le sol ne faisait que trembler. À ce moment elle miaulait et couinait à Pentagruel qu'il valait mieux sortir... tout comme l'aubergiste le recommandait d'ailleurs. Mais papy avait payé son assiette, même à deux pauvres sous, il ne voulait certainement pas avoir payé pour rien.

Kalavati se leva tout en miaulant tel un chat en colère, décidant de sortir toute seule. Le soucis était que... elle avait à présent trop attendu et il lui était impossible de tenir sur ses pattes. Encore pire lorsque le parquer s'ouvrit.

« Aaaaaah mais qu'est-ce que.... AAAAAAAAAaaaaaaaaaargh... »


Elle ne savait pas où elle était à présent. Il faisait noir... très chaud... étouffant. Minette voulait hurler mais aucun son ne sortait de sa bouche. Elle se sentait même mourir. Enfin à savoir si c'était ça la mort ? D'ailleurs pourquoi devrait-elle mourir ? Aaaah mais le Pelel'je peut être, elle savait qu'elle avait ça dans le corps à présent. Qu'avait fait cette créature pour qu'elle subisse une telle chose ?

Kalavati n'eut cependant pas vraiment le temps de réfléchir d'avantage qu'elle se sentit projetée d'un coup... en même temps que la température ambiante changea. D'un extrême à l'autre, c'était le moins qu'on puisse dire. Un changement tellement soudain, et une température tellement basse, le truc vraiment bien mauvais pour n'importe quel organisme, sauf peut être les rares habitués. Ce qui n'était pas le cas de Kalavati bien sûr.

En quelques secondes elle se retrouva complètement congelée, à la limite de la cryogénisation.

« Miaaaaaaaou ».

Ce fut le seul cri qu'elle pu pousser avant un moment mais a priori on l'avait entendue puisqu'elle sentit très vite des bras la prendre et l'emmener à un autre endroit. Des gens qui semblaient vouloir l'aider, ce qui la rassura.

« Où... où... suis-je ?
- Allons pas d'inquiétude ma petite, on s'occupe de vous. Prenez du temps pour vous réchauffer et vous reposer, vous êtes en sécurité
- Mais... miaou »


Elle n'en dit pas vraiment plus pendant un moment encore, car parler en étant frigorifiée n'était pas choses évidente. Et même son poil de chat n'était pas parvenu à la maintenir à une température correcte. Cependant, les soins qu'on lui prodiguait faisaient leur effet. Lentement mais sûrement.

Pendant ce temps Kalavati regardait partout autour d'elle et vit une autre femme allongée. Celle ci ressemblait à quelqu'un qu'elle avait déjà vu. Un sacré sosie. Mais...

« Miaou ?
« Oui ma petite ? »
- la femme qui s'occupait d'elle continua à la réchauffer
« Que s'est il passé là ? »
Aussi regarda-t-elle vers May Ling, sans percuter que c'était bien elle au premier regard.
« Vous n'êtes pas d'ici non plus ? »
L'intéressée n'avait pas tellement l'air d'être quelqu'un du froid en effet. Enfin, ne pas se fier aux apparences.

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 27 Mar 2015, 13:27

May rouvrit les yeux. Elle s'était rendormie apparemment. Combien de temps? La morphe l'ignorait, elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle s'endormait. Enfin au moins ça lui permettait de se remettre en forme. Elle tourna la tête pour voir ce qui l'avait réveillée. Une discussion entre un homme et une femme non loin d'elle. D'autres personnes s'étaient retrouvée dans la neige tout comme elle. Avaient-ils fait un vœu eux aussi? Bon après tout ce n'était pas ses affaires. Elle regarda la morphe poser le paravent, silencieuse. Quelques minutes plus tard le paravent bougeait pour laisser apparaître Kalavati et ses porteurs. May la reconnût immédiatement. La morphe avait beau avoir beaucoup voyagé et avoir rencontré du monde, elle avait une assez bonne mémoire pour se souvenir des visages et des noms. La fille-chat était complètement gelée et, au vu de sa tenue, ne semblait pas vraiment avoir prévu d'arriver ici. La neko posa une question. May ne connaissait pas les raisons de son arrivée et ne pu y répondre. Une autre question suivit la première, plus simple a répondre celle-là.

"bonjour Kalavati, je suis arrivée grâce a un vœu. On avait pas donné de destination précise. On voulait juste quitter Gutenval en un morceau pour un endroit meilleur. Et on est arrivé ici."

Kalavati ne savait pas pourquoi elle était arrivée ici donc May ne le lui demanda pas. Le ventre de la morphe se mit a gronder lui rappelant qu'elle n'avait pas encore mangé. Elle décida pourtant d'attendre que sa camarade se remette en forme pour manger avec elle.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 30 Mar 2015, 04:41

Il se trouva que cette femme n'était pas un sosie. Non, c'était bien May Ling... que Kalavati avait déjà rencontrée. D'ailleurs, étrange, elle l'avait rencontrée après qu'Amroth se soit amusé avec son sort une première fois. Bon là, elle ne savait pas du tout comment elle était arrivée exactement, mais la deuxième fois qu'elle changeait d'endroit subitement et violemment... elle revoyait May Ling.

Cela fit questionner minette un moment... Faut dire aussi que d'être totalement congelée ça ne l'aidait pas à être très lucide. Donc allez savoir dans quel trip elle était en train de partir.

« Bon... bonjour. C'est bien toi donc ? Je n'étais pas sûre. Miaou. Désolée ».

Kalavati regarda encore May Ling alors que Moh continuait à s'occuper d'elle et à la réchauffer. C'est que cette histoire l'intriguait quand même pas mal. Avaient-elle un karma assez proche ? Ou alors un lien ? Il y avait une différence cela dit, suite à ce que May Ling répondit.

« Un vœu ? Bon moi aussi j'ai fait un vœu. Miaou. Celui de quitter l'auberge miteuse où j'étais en présence d'un vie... d'un homme assez... euh... spécial. Mais je ne voulais pas voyager non plus. D'ailleurs j'étais à Guttenvald aussi. Miaou ».

Des personnes des lieux continuaient à s'occuper des deux filles, et quelqu'un s'adressa d'ailleurs à May Ling.

« Vous devriez manger peut être ma petite. Vous êtes un peu pâle. Et vous aussi d'ailleurs. Une bonne soupe pourrait vous réchauffer ».
La dame regarda Kalavati en même temps, qui ne comprenait pas tellement sur le coup. Depuis quand les chats ça mange de la soupe ? Enfin bon... dans une situation pareille, minette n'allait pourtant pas faire la difficile – surtout qu'elle avait faim aussi, mine de rien... et elle voulait éviter à tout prix certaines choses qu'on lui avait... fait comprendre... par rapport à ces histoires de Pelel'je. Elle acquiesça donc d'un signe de tête.

La pitance ne tarda d'ailleurs pas à venir et Kalavati continua à observer May, tout en commençant à laper la soupe, qui d'ailleurs était quand même bien bonne.

« On tu dis ? Tu étais avec Kjeld toujours ? »
Le cœur de minette s'emballa légèrement alors qu'elle pensa au beau jeune homme... alors même qu'elle ignora totalement que la morphe pouvait avoir rencontré d'autres personnes, aussi. Elle ignorait même qu'en fait May était arrivé là avec quelqu'un qu'elle avait aussi croisé, Antiphane.

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 01 Avr 2015, 23:32

De la soupe? Oui ça pouvait être bon. Rien que d'en entendre parle son ventre se faisait remarqué. La seule manière de le réduire au silence était de manger la soupe promise. Cette dernière ne tarda pas à arrivée. Une bonne odeur s'en dégageait. Quoi de mieux qu'un plat chaud pour compenser la température extérieure? Pour faire taire son ventre qui gargouillait de plus belle, elle commença à manger sa soupe. Elle ne se jeta pas non plus dessus, elle n'était pas une sauvage et remerciala personne qui leur avait apporté la nourriture. Puis vint le sujet de Kjeld, Kjeld un tueur apparemment. May devint songeuse. Que dire de ça? Avait il vraiment tué quelqu'un? Le soldats pouvaient ils se tromper? Elle aurait vraiment aimé que oui.

"Non je n'étais pas avec Keld, on s'est séparé. J'ai rencontré d'autres personnes. "

Galatea était plutôt sympa, Antiphane aussi d'ailleurs. En pensant à lui , May lança un coup d'oeil vers le paravent. Il était surzment avec les hommes de l'autre côté. Ceux qui s'occupaient d'eux avait l'air de vraiment vouloir prendre soin de chacun d'entre eux. Ils n'auraient pas laissé partir Antiphane dans le froid comme ça. Non il était surement avec les hommes. Kalavati aussi avait dû faire des rencontres.

"Et toi ? Il s'est passé quoi depuis l'autre jour? "

Elle n'était pas obligé de répondre si elle ne voulait pas. Ni de tout dire. May n'avait pas tout dit. Elle n'avait pas parlé de la raison de leur séparation avec Kjeld, ni des personnes quelle avait rencontrées. Elle sourit à la neko.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 04 Avr 2015, 21:06

Des bouts de viande, des légumes... et plein de saveurs qui faisait que la soupe était vraiment bonne en effet. Même si Kalavati prenait d'abord les légumes pour avoir la viande après – enfin, discrètement quand même. Le meilleur pour la fin comme on dit.
Enfin les légumes ce n'était pas mauvais non plus lui avait-on toujours dit. Il y avait des minéraux dans, des vitamines, des fibres... Manger au moins cinq fruits et légumes par jour dit-on ailleurs.
Mais bon les chats ça préfère la viande, rien à y faire...

De toute façon Kalavati était une jeune fille bien élevée donc elle mangea quand même tout, en même temps qu'elle répondait à May.

« Ah ? Séparés ? Il est parti où ? »
La minette commençait presque à avoir de l'espoir ? Qui serait forcément déçu mais ça ça serait pour la suite.

« Oh moi ? Oh je me suis retrouvée... sur un navire avec des gens bizarres... en allant à Guttenvald. J'étais avec Antiphane également... que j'ai perdu de vue en arrivant en ville d'ailleurs. Miaou. Me suis retrouvée à trainer avec un espèce de vieux bizarre. Pentagruel. Vraiment bizarre... et des goûts assez spéciaux assez spéciaux il semblerait... Et un autre, qui avait l'air un peu émêché, mais perdu de vue en sortant de la bibliothèque... Miaou »

Elle lapa encore un peu de sa pitance en pensant qu'en fait elle était bien chanceuse à présent... Parce que prononcer le nom de Pentagruel lui rappela que ce n'était pas lui qui lui aurait offert de la soupe ainsi.

« Il s'est passé des choses... enfin j'ai appris des choses... »

Elle se tut quelques instants en repensant à ce qu'il s'était passé à la bibliothèque à cause de cette histoire de Pelel'je... enfin même si elle ne savait pas encore exactement ce qu'il s'était passé puisque Pentagruel ne lui avait pas expliqué après qu'elle soit revenue à elle. Il l'avait juste précipitée pour partir de cet endroit.

« J'ignore encore quelque chose et je commence à me demander si ce n'est pas à cause de ce... quelque chose... que je suis là à présent... miaou ».

Elle finit à peine son assiette et la posa sur la table à coté qu'une personne vint la lui prendre et lui en proposer d'autre.

« Je mettrai plus de viande cette fois-ci si vous souhaitez »
Ah ? Intéressant... puis Kalavati avait encore faim. Genre elle n'avait pas mangé depuis plusieurs jours. Bon, c'était vrai, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas mangé à vrai dire. Du coup, et bien elle accepta avec plaisir d'être resservie.

« Mais je vous dois combien du coup ? Merci beaucoup. Miaou ».

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 16 Avr 2015, 07:24

La soupe était vraiment bonne, May finit son bol sans en lasser une goutte. En plus elle était chaude, de quoi finir de réchauffer la morphe. Elle écoutait attentivement la jeune orphe. Un seul nom lui était connu. Elle tourna la tête vers le paravent. Antiphane devait être de l'autre côté. Kalavati avait fait plus de choses qu'elle apparemment. Enfin c'était pas non plus la course a celle qui ferait le plus de choses. May était contente de revoir Kalavati.

"contente de te revoir. Qu'à tu prévu de faire maintenant?"

On était dans un lieux nouveau, autant en profiter pour visiter un peu. Kalavati pouvait avoir avoir encore envie de se reposer, May attendrait. Une serveuse proposa de la resservir. La morphe hésita avant de refuser poliment, tout en indiquant que la soupe était très bonne. Pour elle se leva pour regarder dehors par un fenêtre. Toute cette neige c'était magnifique. Froid mais magnifique. La couverture blanche qui recouvrait le paysage semblait parsemée de petits cristaux a la lumière du soleil, de quoi avoir envie de sortir. Le problème c'était le froid. Sortir et ne pas faire plus de trois pas sans finir congelé c'était pas la meilleure chose. Il lui faudrait soit des vêtements adapté, soit sa forme de louve. Elle ne voulait pas déranger en demandant des vêtements mais en louve il lui serait impossible de parler. Pas super pour la communication. Elle hésitait tout en admirant le paysage. Bon sauf si quelqu'un lui proposait des vêtements chauds, elle prendrait sa forme de louve.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 17 Avr 2015, 23:45

La femme qui avait donné la soupe à May et à Kalavati fit de grands yeux un peu surpris à la minette alors que celle-ci lui avait demandé combien elle leur devait.

« Mais rien du tout ma petite voyons. Aller, mange et repose toi »

Kalavati fut donc resservie, avec un peu plus de viande dans la soupe, ce qui n'était vraiment pas de refus. Minette lapa sa nouvelle assiette assez rapidement, tout en regardant, de temps à autres, la dame qui lui avait servit, puis May Ling, alternant entre les deux.

« Prévu de faire quoi ? Euh... déjà en savoir plus sur l'endroit où on est ? Miaou »

Elle fini son assiette à soupe et se lécha les babines, telle une chatte bien repue, et finit par se lever aussi afin de se dégourdir les pattes, maintenant qu'elles étaient à nouveau en service.

« C'est vraiment beau mais... on est à...
- À Garlaad mes demoiselles
- Ah ? Miaou... Je n'en avais qu'entendu très vaguement parler... euh... miaou »


C'était un peu vrai. Elle avait surtout entendu parler d'un endroit inhospitalier au possible. C'était un peu vrai fallait dire, mais apparemment il y avait bien des gens qui arrivaient à vivre là. Ou à suvivre. À voir pour le bon mot.

« Tu veux aller jouer dans la neige peut être ? »

Cette idée donna un grand frisson à minette avant qu'une autre personne locale n'arrive vers elle. De forme humaine, mais elle était probablement Morphe en fait ? Vu qu'il ne semblait pas y avoir vraiment d'humains en ce lieu. D'après ce que Kalavati avait entendu dire.

« Si vous sortez dans cette tenue, vous allez finir congelées à nouveau mes puces. Venez donc, nous allons vous prêter des vêtements ».

Kalavati regarda la personne, et écarquilla les yeux. Des puces ? Non mais elle n'en avait pas ! Okay elle avait vu des blattes à l'auberge où Pentragruel l'avait trainée, mais pas de puces ! Enfin minette devait être un peu perturbée pour réaliser qu'elle avait mal compris et que c'était un terme affectif.

« Ah... m... merci. Miaou »

Elle regarda May l'air de dire « on y va ? » puis regarda la dame à nouveau, commençant à la suivre.

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 02 Mai 2015, 10:19

N'ayant rien a faire, May Ling observait sa camarade finir sa soupe. Kalavati chercha a savoir ou elle se trouvait. Avant que la métamorphe n'ait eût le temps de lui donner une réponse, une des personnes qui s'occupaient d'elle le précisa. Garlaad, la ville valait bien sa réputation. Un climat plus que froid mais des habitants généreux. Un comportement a l'opposé du climat mais qui donnait envie de revenir. Un peu de chaleur pour les cœur tandis que leurs soupes réchauffaient les corps. May vit l'orphe chat frissonne et en comprit vit la raison quand celle-ci prit la parole. Une idée qui ne fit pas frissonner que la chatte d'ailleurs. Une morphe s'empressa de leur proposer des vêtements chauds. Pas de refus pour may qui pourrait ainsi jouer et parler en même temps.

Hochant la tete a l'invitation silencieuse de Kalavati, May ferma la marche. La morphe leur montra des vêtements et les leurs donna avant de les conduire dans une salle pour qu'elles puisse se changer.

"Merci"

May Ling se déshabille ensuite sans pudeur. Elle était habitué a devoir ses mettre a nu a chaque transformation. De plus la Kalavati l'avait déjà vue en tenue d'Ève et puis elle étaient entre fille non. May détourna tout de même. Le regard du corps de sa camarade par respect pour elle.Elle se rhabilla tranquillement prenant les vêtements qui lui avaient été donné. C'était agréable d'être au chaud.

"On y va ?"

Elle se tourna vers sa camarade attendant sa réponse. Une bonne bataille de boule de neige serait sûrement une bonne idée pour commencer leurs jeux. Visiter le coin était possible aussi.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 05 Mai 2015, 03:48

Voyant May Ling qui la regardait finir son espèce de soupe, Kalavati fut un peu gênée. Pas vraiment à cause du regard de la Morphe, mais plutôt elle avait l'impression d'abuser. De sa patience, de la patience des autres qui s'occupaient d'eux... puis du confort. De plein de choses.

Elle ne put d'ailleurs s'empêcher de présenter des excuses lorsqu'elle eu fini.

« Merci encore, et vraiment désolée...
- Ce n'est pas ma petite, allons, c'est normal. Nous sommes à Garlaad après tout, probablement un des endroits dans le monde où la solidarité est la plus présente
- Mais je ne voudrais pas abuser de cette sol...
- Il n'y a pas de mais, c'est normal ici »
.

Il était certain que les gens ici étaient vraiment gentils et très enclins à secourir quiconque. Ce qui n'empêcha pas Kalavati de s'inquiéter sur un point. Avec ces histoires de Pelel'je... comment réagiraient les habitants face à une telle créature ? Elle même avait montré de quelque chose de bizarre, lui avait-on dit. Ne serait-ce qu'à bord du bateau sur lequel elle s'était retrouvée avec Antiphane. Et puis, à la bibliothègue à Guttenvald. Pentagruel ne lui avait rien dit mais qu'est-ce que signifiait ce silence ?

Plongée dans ses pensées, minette resta pensive un long moment, même si elle se leva et parlait à May Ling et aux gens locaux qui s'adressaient à elle. Cet état de préoccupation se voyait quand même cependant.

« Quelque chose ne va pas petite ? 
- Oh ? Euh... miaou... ça... ça va aller... oh euh merci pour les vêtements »
.

Non, elle ne voulait pas en parler encore.
Elle esquissa juste un petit sourire de remerciement pour les vêtements et vint se mettre dans un coin pour s'habiller suffisamment afin de pouvoir sortir. Mine de rien ce n'était pas très confortable, en particulier ce qu'elle mit aux pieds. Elle qui avait l'habitude de ne rien avoir aux pieds. Mais là, pas le choix. Elle se retrouverait bien vite avec des ampoules, probablement, mais si c'était soit ça, soit rester dedants.

Une fois habillée, elle fit un signe de tête à May Ling et la suivit dehors.

À peine le pied posée sur la neige, avec son absence totale d'habitude d'avoir quelque chose aux pieds, la pauvre Kalavati se retrouva cul plat sur la neige.

« Aaaaaah miaou ! ».

Elle se releva et s'épousseta un peu.

« Et bien, ça commence bien... » – elle haussa les épaules et se baissa prudemment pour toucher la neige – « … mais qu'est-ce qu'est beau quand même... je n'avais jamais vu cela. »

Elle pris finalement un peu de neige et regarda May avec un petit sourire en coin. Oh rien de bien méchant – loin de là – mais plutôt espiègle.

« En fait faudrait que je te dise quel... ouais non oublies ».
Non, pas encore le moment d'aborder le sujet des Pelel'je... Histoire de faire oublier son début de phrase d'ailleurs, Kalavati envoya la neige sur May.

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 12 Mai 2015, 13:49

May sortit dehors à la suite de kalavati. La neige était magnifique et la ville aussi. Cela faisait un moment que le morphe n’en avait pas vu. Depuis la… elle interrompit immédiatement sa réflexion en se roulant dans la neige. Ne pas y penser. La mort de ses parents faisait encore mal. Pourquoi les souvenirs faisaient si mal ? May ne parvenait pas comprendre que la douleur soit si forte après tout ce temps. Le de kalavati la sortit de ses pensées. La morphe se tourna vers sa camarade qui venait de tomber au sol. May eut à peine le temps de faire un pas que la chatte se relevait. Kalavati commença une phrase puis s’interrompit. Que voulait-elle lui dire ? Cela semblait pourtant important. Elle se souvint que l’orphie avait paru préoccupée, mais par quoi ? May ne voulu pas la précipiter et lui envoya de la neige à son tour. La deuxième boule suivit la première, May se fit même une réserve, sous le regard des habitants.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 14 Mai 2015, 04:55

Le bon moment pour parler de quelque chose d'important que ces histoires de Pelel'je, probablement pas. Et le bon moment pour lancer des boules de neige ? Kalavati se posait la question aussi n'empêche. Elle voyait bien que May ne paraissait pas dans son assiette même si elle se roula dans la neige.

« Hmmm ? May ? Ça va ? Miaou »

Même si minette venait elle même de se retrouver le derrière à plat sur la neige... et qu'elle était préoccupée par ces affaires de Pelel'je. Il était de plus en plus évident pour elle qu'elle avait une créature de ce genre en elle.
Pourtant, le mutisme de May, tout comme son expression un peu absente, ne lui échappait guère.

La morphe finit tout de même par lui lancer une boule de neige... puis une seconde... suite à quoi Kalavati donna quand même la réplique. Qui allait gagner ? La louve ou la chatte ?

En fait comment savoir... alors qu'un troisième individu se joint à elles. C'était un jeune garçon, un enfant même. Morphe a priori, vu ses yeux. Il paraissait un peu timide tout de même, vu comment il s'approchait lentement.

« Miaou. Que... tu viens nous dire quelque chose ?
- Non, non, je... je m'ennuie à l'intérieur alors je voulais venir jouer un peu mais... je ne voudrais pas gêner surtout
- Et bien... non... ça va... »


Elle n'en dit pas plus d'ailleurs qu'elle lui tendit une boule de neige puis lança une autre sur May.
Pourquoi refuser qu'il vienne jouer avec elle ? Surtout que dans le coin la solidarité était le maître mot, c'était bien visible. La solidarité valait aussi pour s'amuser n'est-ce pas ?

Le seul truc qui embêtait un peu Kalavati à présent c'est comment allait-elle aborder le sujet des Pelel'je. Et si May avait quelque chose à dire aussi ? Peut-être n'oserait-elle pas le faire si elles se retrouvaient avec plus de personnes ?

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 16 Juin 2015, 22:19

Les roulade dans la neige, retomber en enfance, autant de chose qui faisaient oublier l’espace d’un instant tout les soucis. May hocha la tête en réponse à la question de Kalavati. La chatte répondait à son attaque finalement. Un enfant voulu s’amuser à son tour. Il s’approchait lentement, timide. Il répondit aux questions de Kalavati alors que May se faisait une petite réserve de boules. Entre deux attaques elle se faisait même un plaisir de se fabriquer un début de mini forteresse. Lorsqu’elle eut bien avancé, elle s’aperçut que d’autres enfants voulaient rejoindre la partie à leur tour. Elle regarde l’orphe avant d’acquiescer. Plus on est de fou plus on rit non ? Il allait falloir se trouver un espace pour continuer à jouer. La rue commençait à se faire petite. Apres un regard vers sa camarade, May suivit l’un des enfants qui s’était fait la même réflexion qu’elle. L’enfant conduisit ceux qui avaient bien voulu le suivre vers un lieu plus adapté ou la bataille put recommencer.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 20 Juin 2015, 03:43

Il faisait froid, très froid, et heureusement que des vêtements leurs avaient été prêtés. Malgré cela Kalavati avait sentit le froid au fesses après être tombée derrière à plat sur le blanc manteau qui paraît ces terres. Du coup les roulades elle les évitait un peu.
Elle n'avait pas froid pour autant. Pas encore. Elle continuait quand même la bataille de boule de neige avec May qui était de plus en plus silencieuse. Elle n'était déjà pas une grande bavarde à la base, et là elle était carrément devenue muette... ce qui faisait que Kalavati se questionnait pas mal à son sujet. Même si la Morphe lui avait répondu par un signe de tête.

« Miaou ? »

Peut être était-elle trop timide pour parler en présence d'autres personnes ? Alors que Kalavati était aussi assez timide... et que l'enfant le paraissait également, ça n'allait pas aider. Après peut être que la bataille de boules de neige allait faire du bien, qui sait.
Cependant, en voyant que May faisait aussi une mini-forteresse, Kalavati décida de ne pas y toucher. Peut être était-ce pour que la Morphe se protège ? Mais c'était joli surtout, donc autant ne pas détruire le travail !

De toute façon les enfants qui arrivaient conduisirent le petit groupe un peu plus loin.

La bataille de boules de neige repris donc de plus belle... jusqu'à ce qu'un des enfants s'étale à terre. Assez violemment. Suffisamment pour le faire pleurer en tout cas. Il n'était pas habitué pourtant ? Ou qui sait peut être venait-il d'ailleurs lui aussi ?

Kalavati s'approcha de lui pour l'aider à se relever mais le petit semblait bien blessé.

« On va t'appeler quelqu'un si tu veux. May ? Tu t'y connais un peu en soins peut être ? »
Un des enfants fit un petit reproche au petit cependant... « On t'avais dit de faire attention Leo puisque tu n'es pas habitué à la neige »
Kalavati regarda le petit blessé. « Tu n'es pas d'ici non plus donc ? Peux-tu te lever ? 
« Noooooon... *snifff* ça fait maaaal *snifff* »

Kalavati regarda May d'un air assez gêné, du genre « comment on va faire maintenant ? »

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar May Ling » 03 Juil 2015, 18:04

L'un des enfants était tombé. May s'approcha. Elle n'y connaissait pas grand chose en soin cependant la blessures ne semblait pas bien grave. Un peu d'eau et ça devrait aller. Les enfants a force de courir ça tombe d'autant que parfois la neige peu être glissante par endroit.

"je n'y connait pas grand chose en blessure mais je pense que la nettoyant avec un peu d'eau ça devrait suffire. Du moins provisoirement"

Restait a trouver l'eau. Les parents de l'enfant verraient s'il y avait besoin d'un médecin. La bataille reprenait alors que May consolait l'enfant.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Ainsi soit-il

Messagepar Kalavati Sohalia » 10 Juil 2015, 04:43

L'enfant était à terre et continuer à pleurer. C'est qu'il semblait bien souffrir le pauvre petit, même si ça ne paraissait pas bien grave. On dit que les enfants ont parfois peur aussi.
May s'approcha aussi et voulu le rassurer.

« Autant qu'il rentre voir les grands. Miaou. Viens avec moi mon poussin ».
Le comble de dire ça, venant d'une Orphe chatte. Surtout que lui, il n'avait rien d'un être à plumes en plus ! Mais bon... c'était affectif, on est d'accord hein ?

Le petit essaya de se lever mais avait bien du mal, du coup Kalavati lui donna un coup de main... ou de pattes, et le petit fut à nouveau sur pieds, le derrière tout mouillé parce qu'il s'était retrouvé assis de force sur la neige.
C'est à ce moment là qu'un adulte arriva. Un peu sévère quand même...
« Et toi là ! Qu'as-tu fait à mon fils ! 
« Euh... miaou... je l'aidais juste à se relever, il est tombé... »
Et mince, voilà qu'elle avait voulu bien faire... et qu'elle se faisait enguirlander.
« Et toi Jan t'aurais pu faire attention, on t'avais dit de ne pas courir ! Aller tu rentres et vite ! Les vacances sont finies ! »


Et c'est que le gamin ne voulait plus rentrer maintenant... ce qui mis la bonne femme encore plus en pétard.
« Tu rentres ! Et vous les deux filles là » – en s'adressant à Kalavati et à May – « et vous deux, vous vous écartez de lui ou je vous fais virer de ce village ! »

Enfin, le truc sûr c'est que ces gens là ne paraissaient pas être du coin non plus donc. Mais là, il fallait se défendre. Cela dit, d'autres gamins – de Garlaad apparemment – semblaient prêts à soutenir nos deux pauvres demoiselles, sans doutes. Ainsi que le petit... nommé Jan donc.

« Miaou... »
Pour toute réponse de Kalavati, qui sur le coup, ne savait pas trop quoi faire, pour sûr.

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Suivante

Retourner vers Garlaad

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron