Deux boîtes de conserve à l'eau!

Perdue au fond du golfe situé à l'est des îles Sanctuaire, Mestovaan est bâtie à partir de modules de sauvetage de l'Atlas IV échoués ici. On y accède par un unique tunnel donnant dans la forêt Oubliée.

Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 10 Juil 2014, 12:23

Précédemment
Rien ne semblait pouvoir perturber la mechanimae. Leur guide avait beau vociférer des insultes, elle n'avait jamais été du genre à craindre de se faire réprimander par un supérieur. Si elle était en faute, elle assumerait. Mais étrangement, l'albinos ne semblait pas très enclin à ce qu'elle fasse un rapport trop complet de cette mission, mais elle n'avait que faire de l'honneur de leur guide, son ronçamac l'avait agressé, elle décrirait l'agression, de même que la réaction défensive de Neythen lorsqu'il l'avait bousculé.

Ils étaient donc dans le champs de coquelicot à présent, la jeune femme avait soigné le nez de l'albinos et ils pouvaient se remettre en route. Ils s'aventurèrent d'abord dans une forêt particulièrement sombre, en activant la vision nocturne, la jeune femme pouvait voir des créatures tapies dans l'ombre mais qui ne semblaient pas avoir envie de les attaquer... puis ils arrivèrent vers une étrange bâtisse, qui jurait totalement avec les lieux, d'un métal probablement ancien, par endroits corrodé et pourtant d'apparence bien solide. Elle s'avança et posa sa main sur la surface rugueuse qui avait du être tordue, déchirée, ressoudée, puis recassée jusqu'à avoir la forme voulue.

«Une construction faite avec les moyens du bords visiblement»
- «On a fait ce qu'on a pu!»
- ce n'était pourtant pas un reproche, juste une constatation, mais visiblement, le KAMÉ Léon le prenait plutôt mal... enfin peu importe. Il actionna une porte qui s'ouvrit vers le haut, et qui donnait sur un couloir plutôt obscur bien que des néons bleus éclairaient à intervalles réguliers ce qui semblait être un couloir «c'est par là...»

Bon ben pas le choix. Ils s'avancèrent donc pour descendre les escaliers, cela semblait interminable tellement cela s'enfonçait dans les profondeurs. Le couloir n'avait rien de rassurant, les plaques de métal semblaient collées maladroitement les unes aux autres, et certaines suintaient d'humidité qui prouvait que même si la technologie était avancée, ils n'avaient pas eu le matériel nécessaire pour faire quelque chose de vraiment efficace.
«Je comprends pourquoi vous avez besoin d'aide. Vos installations montrent une bonne avancée technologique, mais vous n'aviez visiblement pas ce qu'il fallait pour construire un tunnel d'une telle ampleur.» une fois de plus, ce n'était pas une critique, c'était une constatation, mais de la même manière, le KAMÉ Léon semblait mal le prendre.

En tout cas, la jeune femme avait l'impression d'être un peu oppressée. Le tunnel donnait l'impression d'être solide mais en même temps il y avait cette sensation que ça pouvait s'effondrer à tout moment. Par endroits, le métal était remplacé par des plaques de verre ou de plexiglass qui laissaient voir l'extérieur, des poissons, les fonds des océans, des coraux, mais aussi des structures métalliques qui semblaient en décomposition et qui pourtant ne l'étaient pas.. les autres modules surement.


«Combien de temps cela vous a pris pour construire ce tunnel?» elle n'avait eu que très peu de renseignement à ce sujet... à croire qu'ils gardaient jalousement leurs secrets, même de leurs semblables.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 11 Juil 2014, 01:04

Neythen s'était approché à son tour et observait ce qu'il qualifiait mentalement de grand machin moche avec un intérêt mitigé. Ouais, comme disait sa collègue sans le dire vraiment, c'était vachement moins classe que la technologie Atlante. Bon techniquement c'était aussi de la technologie Atlante, mais bref. Ça en jetait moins que Néobabel quoi. Y'avait pas photo. Évidemment la réflexion vexa leur cachet d'aspirine national, ce qui fit lâcher un soupir à Haine. Sérieusement, pourquoi il tombait toujours sur des gens plus susceptibles que lui ? En attendant leur super guide trop drôle leur ouvrit la porte et les invita à le suivre. Neythen en profita pour laner un regard un peu désespéré à Shell lorsque leur KAMÉ annonça que c'était « par là ». Ouais. Et en même temps dans un couloir rectiligne, il aurait vraiment fallu être très con pour se planter de direction...

Le reste de leur progression fut donc rythmée par les bruits de leurs pas sur le sol. D'abord silencieux tant qu'ils étaient dans la forêt - des racines pendaient souvent du plafond - pour se rapprocher d'un joyeux concert de « splotch splotch » en s'enfonçant dans les profondeurs du sol. La pente était raide et interminable de l'avis des rotules du mechanima. Cerise sur le gâteau, les infiltrations d'eau rendaient la terre glissante et très casse gueule. Les néons clignotaient quand ils voulaient bien fonctionner, et leurs câbles venaient s'accrocher un peu à la va vite sur les parois. Des kilomètres de câble à rendre fou Thésée lui-même. Et à la première lucarne avec vue directe sous la flotte, Neythen sentit son estomac se faire tout petit.

« Ah ok, ils ont pas creusé en fait... ils ont juste construit un gros tuyau directement dans la flotte.
_ Non.
Grogna KAMÉ dont l'humeur était en concurrence directe avec celle de Haine. C'est un problème de calcul en fait... Le tunnel aurait dû ressortir cinq-cent mètres plus loin. Cette partie a dû être condamnée quand le plafond a cédé sous le poids de l'océan. Ça a duré des mois avant que les ingénieurs de Mestovaan trouvent une solution pour continuer le tunnel. Neythen haussa un sourcil.
_ Okaaay, donc là on est juste en train d'crapahuter dans un tunnel qui risque d'nous tomber sur la gueule n'importe quand ?
_ Juste cette partie... c'est plus sécurisé plus loin.
_ Ah ben cool, on va accélérer le train alors, hein ? »


Mais KAMÉ n'avait pas l'air d'humeur. La lueur bleue des néons se reflétait sur sa peau blafarde. On aurait dit un vampire dans un super mauvais film tout pourri. Et bref, pas franchement rassuré, Haine surveillait chaque hublot du coin de l'œil en passant dessous. Ah c'est sûr c'était sympa la vue sur le bide des baleines... mais déjà qu'il aimait pas bien cette ambiance dans les sous-sols hyper hi-tech de Néobabel. Là, creusé par des rats manchots, ça lui filait limite les chocottes.

« Sérieux j'la sens mal c'te mission. » Lâcha-t-il pour lui-même au bout d'un moment.

La lumière crue de son PDA se reflétait sur son visage alors qu'il vérifiait encore les détails de sa mission. Le problème c'est qu'il avait appris à lire en même temps que sa rééducation... et forcément l'exercice restait éprouvant. On vous parlait même pas d'écrire ! Ses fautes auraient tué Onirie sur le coup. Dommage qu'elle ait pas accès à ses rapports... Dans la foulée, il en profita pour prendre quelques photos souvenir et entra quelques données de base dans le genre « matairiel pouri - movaise évaluassion de la longeur du tunaile - structure frajile » et autres joyeusetés qui rendrait probablement fou le supérieur chargé de les lire. À tous les coups ils tiraient à la courte paille, mais ça Haine, c'était pas son problème. Après quelques kilomètres supplémentaires, ils se retrouvèrent devant une immense porte façon coffre-fort ultra blindé. KAMÉ leur expliqua qu'il s'agissait du sas et demanda de l'aide pour ouvrir, ce pour quoi Neythen ne se fit carrément pas prier ! Attrapant la valve des deux mains, il appuya de toutes ses forces pour la dégripper. Shell dû même venir en renfort pour que le métal veuille bien se donner la peine de bouger. Après un craquement lugubre, le sas s'ouvrit et le trio entra enfin. KAMÉ referma soigneusement derrière eux, et Haine se demanda s'il se sentait plus rassuré... ou moins...?

« Ils ont mis six ans à creuser jusqu'ici. Ensuite la structure s'est effondrée à cause des erreurs de calcul et le tunnel a été inondé. Ils on du le fermer à la sortie de Mestovaan. Raconta leur guide d'un ton plat. Le projet a été mis de côté un peu moins d'un an avant d'être relancé, et il leur a fallu quatre ans pour le finir. Ils ont avancé par tronçons avec des robots sous-marins en posant des sas de sécurité tous les kilomètres. J'espère que vous êtes en forme, parce qu'il y en aura plus d'une centaine avant d'arriver. »

Haine fronça les sourcils. Les sas, ça le dérangeait pas. L'idée d'être fait comme un rat à la merci de la moindre fuite d'eau par contre, ça commençait sérieusement à le faire virer claustro. KAMÉ sembla d'ailleurs s'en rendre compte puisqu'il eut un demi sourire satisfait.

« Certaines sections sont moins bien alimentées en oxygènes, c'est pour ça qu'on vous a fait venir. C'est pareil à Mestovaan. On a dû fermer certains quartiers pour éviter les accidents. »

Mais bien sûr ! C'était chouette la vie à Mestovaan, on avait le choix entre crever noyé ou étouffé ! Et là d'un coup Neythen n'avait plus qu'une seule envie : se barrer !

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 13 Juil 2014, 19:38

Même si Shell était loin d'être rassurée, elle le montrait beaucoup moins que Neythen. Sauf que voilà, le voir s'énerver et angoisser ne l'aidait pas beaucoup, bien qu'elle faisait de son mieux pour faire bonne figure. Ses yeux ne cessaient de se poser sur des imperfections de ci de là, c'était vraiment pas ce qu'elle avait pu voir de mieux! Et lorsqu'elle entendit qu'ils en avaient pour des kilomètres et des kilomètres, c'était encore moins pour la rassurer! Elle avait une légère pression au niveau de la poitrine, en général, où qu'elle soit, elle avait toujours un plan B... hors là, elle n'en avait pas!

Elle pensa alors au tatoueur, et se souvenait d'un tatouage qui permettait de respirer sous l'eau. Diantre, si seulement ils lui avaient laissé l'occasion de mieux se préparer avant le voyage!

«Savez-vous que Vrass Rannveig propose des tatouages assez particuliers? L'un d'entre eux permet de respirer sous l'eau. Je pense que vous devriez vous renseigner à ce sujet. Ce serait un bon investissement pour bon nombre de vos habitants je pense.» en tout cas, une chose était sure, dès qu'elle arrivera à Mestovaan, elle essaierait de voir s'il pouvait venir là bas. Normalement, la magie de Sayah leur permettait d'être n'importe où, elle en avait eu la preuve avec Hermésis puisque Ceithli, l'épouse d'Archélas, les y avait retrouvés. Donc oui, elle comptait essayer de l'appeler pour se faire rapidement tatouer ce fichu dauphin! Ce serait ça son plan B...

Ils traversèrent un sas qui leur permettait cette fois d'être sous terre et non sous l'eau. Sauf que bon, ce n'était pas forcément plus rassurant, puisqu'ils pouvaient manquer d'oxygène à tout moment selon les propos du KAMÉ Léon. Elle sortit son PDA, mais contrairement à N, ce n'était pas pour relire les données de la mission, mais pour voir le détail de leur inventaire. Des bouteilles d'oxygène étaient fournies, aussi elle s'arrêta le temps d'en sortir une et l'accrocher à sa ceinture avant de lever les yeux vers le mechanimae
«Je vous suggère de faire de même au cas où»

Et ils se remirent en route... des kilomètres, une bonne centaine si elle se fiait aux propos de leur guide..
«Avez-vous des points de ravitaillement au bout d'une certaine distance? N'avez-vous pas de véhicules pour vous déplacer sur de si longues distances?» non car bon, tout le monde n'était pas apte à passer la journée dans ce genre de tuyaux pour marcher. Surtout que là, la journée était bien avancée pour eux et ils allaient donc devoir puiser une nouvelle fois dans leurs rations pour le "repas" de midi. Mais la jeune femme préférait se rationner, écoutant attentivement les raisons pour lesquelles ils étaient ici finalement. Améliorer les systèmes d'oxygène là où il venait à manquer. La jeune femme avait vaguement entendu parler de ces filtres qui permettaient de filtrer l'eau de mer, récupérant ainsi l'oxygène qui s'y trouvait pour la restituer dans l'air, mais aussi pour la transformer en eau potable. Malheureusement, elle ne savait rien de la façon dont ils fonctionnaient, mais cela par contre, ça l'intéressait et elle regarderait avec un intérêt particulier les instructions pour les mettre en marche!

«N'avez-vous pas songé à mettre des plantes pour améliorer la circulation de l'oxygène? Vous devez probablement avoir des lampes à UV pour lutter contre la dépression dans votre cité?» c'était un fait reconnu, l'être humain avait besoin des rayons du soleil pour survivre, au-delà de la lumière et de la chaleur, cela provoquait aussi des ondes positives et de la vitamine D indispensable à l'organisme. Donc il lui semblait logique qu'ils disposent de ce genre de lampe qui reproduisait partiellement la lumière du soleil là bas? En tout cas, c'était une technologie connue de l'état atlante puisque bien des salles de Néo Babel étaient équipées ainsi.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 01 Aoû 2014, 21:30

Oh sans blague ? Un tatouage pour respirer sous l'eau ? Dis donc, elles se diluaient pas vite les baies d'argus dans le sang de la dame. À moins qu'elle leur sorte la bonne vieille excuse du sortilège qui rendait fou, allez savoir. Neythen avait un peu oublié de se renseigner à propos de ces trucs magiques. Fallait le reconnaître, il avait eu autre chose à penser en rentrant à Néobabel. Déjà il avait un bras écorché avec vue plongeante sur les tendons... et puis ensuite il y avait eu cette séance de psy. La lassitude, la colère, l'ennui à force de rien glander en attendant que son bras veuille bien cicatriser. Tourner en rond dans ses quartiers l'avait pas aidé. Et puis maintenant qu'il était sur le terrain et qu'il avait vu le hamac danser la macarena pour la seconde fois, il se disait que ouais... si ça se trouvait, ça existait vraiment la magie. Pas juste à la télé quoi.

« Moi y m'tente ce tatouage. Et celui pour le poids aussi. »

Ce serait top s'il pouvait y en avoir un genre, pour changer de vie. Mais Haine avait un peu de mal à s'imaginer une autre vie. À huit ans avec un cortex cérébral déjà amoché, on fait c'qu'on peut. Un soupir plus tard il sortit sa bouteille à oxygène et l'attacha religieusement à portée de paluche. Au moindre bruit suspect il se la sifflait dans la seconde !

« Il y a des zones de stockage tous les cinq kilomètres, avec la radio. Elle ne fonctionne pas toujours mais on peut essayer de joindre Mestovaan au prochain.
_ Dans cinq portes c'est ça ?
_ Dans quatre portes en fait, on vient d'en passer une. »


Toujours aussi aimable, ce que Haine mit sur le compte d'un manque de vitamine D. Un truc comme ça. Il s'efforçait pourtant d'être attentif alors que leur cachet d'aspirine répondait d'un air blasé, mais rien à faire. Il pouvait pas souffrir ce type. Résultat ben... ce qu'il racontait lui passait carrément au-dessus. C'est donc silencieux que le mechanima continua de crapahuter comme un bon toutou, se précipitant un peu vite dès qu'il fallait ouvrir un sas. Et au cinquième, il fut bien content de voir la baraque que lui désignait KAMÉ. Zone de stockage... pour lilliputiens quoi. Laissant tomber son paquetage au sol, Neythen alla vérifier la radio. Évidemment à part quelques grésillements elle ne lui causa pas beaucoup, mais il lui en fallait plus que ça pour déprimer - malgré l'absence de lampes à UV.

« La batterie est HS je crois.
_ Ben on va la charger.
_ Il n'y a pas de... »


Mais Haine ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase. Il le bousculant alors qu'il se levait, et tendit le micro à Shell. À l'aide de la lame de son nouveau couteau tout neuf, il fit sauter la coque de la radio et avisa les circuits une seconde.

« Elle est où la batterie là-d'ssus ?
_ C'est ce composant. Vous avez de quoi la recharger dans votre matériel ?
_ P'têt. »


Il posa sa main sur les accus et ferma les yeux.Bon. Surtout ne pas s'énerver. Rester calme. Concentré. Donc déjà, ne pas penser à KAMÉ. Ne pas l'écouter. Ne pas l'entendre. Ne pas l'imaginer. C'était pas gagné.

« Vous voulez pas plutôt aller voir là-bas ? Mais sans bruit hein ? Ça m'rendra service. »

Léon le fusilla du regard avant de s'éloigner. S'ils ne voulaient pas partager leurs technologies pour une simple radio, ça commençait bien. Sauf qu'en fait, Haine avait surtout besoin de se concentrer pour envoyer juste assez de courant et recharger cette foutue radio. Plus qu'à prier pour que ça marche. À la une, à la deux... Tout compte fait il garda les yeux ouverts. Si un condensateur se mettait à fumer hein, valait mieux s'en apercevoir avant de tout faire fondre.

« Demandez-leur s'ils peuvent pas v'nir nous chercher, parce que les cent bornes à pattes c'était pas marqué sur le dépliant... »


Je te laisse juger si ça fonctionne ou si Haine fait tout cramer. Et si on vient nous chercher en véhicule de ton choix. Ou si on doit continuer jusqu'au point relais suivant.

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 02 Aoû 2014, 09:38

Comment pouvait-on construire des tunnels de cette taille sans prévoir le moindre moyen de transport? C'était dangereux mine de rien, s'il se passait le moindre incident, ils n'avaient visiblement aucun moyen de gagner les lieux rapidement? En fait, si. Mais ils allaient devoir trouver une radio qui fonctionne d'abord. La jeune femme leur parla d'un tatouage qui permettait de respirer sous l'eau, et autant Neythen que l'albinos la regardèrent avec des yeux ronds, mais elle ne réagit pas davantage.
«Croyez moi, ce monde a beaucoup plus de mystères que vous ne le pensez.» elle-même commençait à peine à se dire que plus rien ne l'étonnait, et pourtant elle savait qu'il y avait encore bien des choses qui pouvaient la surprendre, comme la fois où elle s'était retrouvé dans le corps d'un jeune homme infesté d'un pelel'je.

Enfin, ils continuaient de marcher jusqu'à arriver enfin à une zone de stockage où ils trouvèrent une radio en mauvais état. La jeune femme avait déjà commencé à sortir ses outils bien qu'elle réfléchissait à un moyen de recharger la batterie avec les moyens du bord, mais ce fut Neythen qui s'y colla. Elle se souvenait effectivement que contre les teignes, il avait été en mesure de déployer une puissante énergie électrique, aussi elle demeura à côté de lui, tenant le micro de sa main d'acier - on ne sait jamais - avant de le regarder faire.


«Souhaitez-vous que je m'éloigne aussi?» mais visiblement, la présence de la mechanimae était un chouilla moins irritante que celle du Kamé Léon, donc elle se contenta de se taire et de ne pas bouger d'un cil pour le regarder faire. Les secondes défilaient mais elle ne perdait pas patience, regardant plutôt comment il s'y prenait jusqu'à ce que des arcs électriques apparaissent au niveau de la pièce du générateur de la petite batterie. Sauf qu'elle agrippa vite le boîtier et le fit reculer dès qu'elle vit que la charge commençait à être trop intense et elle se prit forcément une sacrée chataigne et fut projetée un mètre plus loin dans les débris métalliques sous l'effet de l'impulsion. Heureusement qu'il n'avait pas déployé toute sa force sinon elle aurait surement eu la main complètement brûlée! Surtout que comme elle tenait le micro dans sa main d'acier, c'était celle de chair qui avait pris, et son gant avait que partiellement absorbé le choc.

Elle ne grimaçait cependant pas, ne montrant pas sa douleur avant de se relever péniblement et baisser les yeux pour l'entendre grésiller

«C'était quoi ce bruit? Une explosion? Allo? Identifiez-vous!!» elle tendit le micro à l'albinos qui s'en saisit rapidement avant de donner son nom ainsi que les coordonnées de leur localisation. La jeune femme se tourna alors vers N en hochant de la tête
«Bien joué. Vos capacités sont impressionnantes.»
pas le moindre sourire évidemment, mais c'était sincère. Elle retira son gant, et commença à vérifier qu'elle n'aurait pas besoin de soins trop importants. Tout son bras lui semblait engourdi, mais dans l'ensemble, rien de trop méchant. Elle sortit son nécessaire de premier secours, bien qu'elle n'avait rien contre les brûlures. Est-ce que Sayah aurait une boutique là dedans? Elle savait que l'herboriste aurait ce qu'il faut. Mais pour l'heure, elle allait devoir laisser un peu sécher à l'air libre les cloques sur sa paume avant de se tourner vers leur guide

«Ils nous envoient un transporteur.» il leur fallut attendre une bonne demi-heure pour que l'engin arrive. Cela ressemblait à une sorte de moto qui volait à l'aide de l'énergie magnétique. Visiblement, les champs sous la moto repoussaient le métal du sol ce qui lui permettait de flotter. Il y avait un chariot devant avec des sièges, mais aussi derrière, ce qui fait que lorsqu'ils montèrent à bord, le conducteur de la moto eut juste à se retourner pour repartir. En fait, la moto avançait aussi bien dans un sens que dans l'autre, ce qui lui évitait d'avoir à faire demi-tour dans un espace aussi étroit...

«Invention intelligente» - se contenta d'ajouter Shell. Elle sortit son PDA pour le poser sur ses genoux, heureusement qu'elle était droitière, elle écrivit tout ce qu'elle pouvait voir ou comprendre sur cet engin dans un début de rapport pour ne rien oublier, mais étrangement, elle ne mentionnerait pas l'incident qui avait blessé sa main. Il faut dire qu'elle ne jugeait pas N pour responsable puisque c'était elle qui avait pris le boîtier pendant qu'il le rechargeait.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 08 Aoû 2014, 00:58

J'ai un peu modifié le temps d'attente avant l'arrivée des renforts. Vu qu'il y a plus de 100km entre Mestovaan et l'endroit où ils se trouvent, 30mn ça me paraissait un peu rapide pour un engin (surtout qu'il s'arrête tous les kilomètre pour ouvrir un sas).


« PUTAIN !!! » Fut la seule éloge qui vint au mechanima lorsqu'il vit Shell décoller sous le choc électrique.

Remballant aussitôt sa magie, il se tourna vers elle avec son air des mauvais jour. Celui qui dit quelque chose comme « tu fais chier », en peut-être un poil plus inquiet. Pas qu'il soit en rogne d'avoir été interrompu par Shell, hein. Mais plutôt carrément furax qu'elle se soit mise bêtement en danger. Cette inconsciente lui avait fait peur ! Sur le coup il se l'était même imaginée plus grillée qu'un hareng sur un barbecue.

« Quelle idée d'foutre ses doigts dans la prise ?!! »

Alors autant quand il s'adressait à KAMÉ, Neythen avait même pas à moitié l'air de le mépriser... autant à Shell il envoyait un reproche qui sonnait un peu comme un père qui engueule son môme après qu'il lui ait foutu la frousse de sa vie. Non mais sérieux quoi, fallait pas être très claire. Pourquoi pas aller jouer les funambules sur des caténaires tant qu'elle y était ? Il aurait eu l'air fin si elle y était passée cette grosse maline ! La prochaine fois qu'elle demandait si elle devait s'éloigner aussi, tu m'étonnes qu'il allait dire oui ! Et elle trouvait rien de mieux à faire que le complimenter sur ses capacités en plus. Bah là s'il se posait encore des questions sur sa santé mentale, il avait plus de doute : elle était complètement barrée cette nana ! Il jeta un coup d'œil contrarié sur ses brûlures. C'est pas qu'il se sentait responsable... mais un peu quand-même. Lui s'en tirait avec des fourmis dans les doigts. L'impression d'avoir dormi toute la nuit sur son bras quoi. Y'avait plus agréable mais comparé au vol plané qu'il avait imposé à Shell, il pouvait s'estimer heureux.

Leur super guide lui, était trop occupé à causer avec ses copains hommes poisson pour s'inquiéter de l'état de santé de l'Élite. N. ne fit même pas attention à ce qu'il baratinait, trop obnubilé par les blessures qu'il avait causé à cause de sa magie. C'est sûr, ça l'avait vachement moins chagriné quand il avait bousillé le nez de leur cachet d'aspirine national. Enfin c'était un peu couillon, y'avait rien de tel que de l'eau bien froide contre les brûlures... et y'en avait des mètres cubes par million quelque part au-dessus de leur tête. Par contre là tout d'suite, à part leurs gourdes... Dommage qu'ils aient pas entendu parler du baume Falendula quoi. KAMÉ venait de revenir et leur annonçait avec un enthousiasme débordant qu'un transporteur arrivait. Youpi ! À l'entendre on aurait dit la meilleure nouvelle de l'année ! Et en même temps dans ce tunnel déprimant, n'importe quoi aurait été une bonne nouvelle aux oreilles du mechanima. Tant que ça le sortait de ce trou oppressant.

Une heure et des brouettes plus tard - et trois sas plus loin - un bruit sourd leur indiqua que leur fameux transporteur arrivait. Haine utilisa sa voix mélodieuse pour gueuler qu'ils étaient là, et le véhicule s'arrêta à leurs côtés après quelques minutes. Évidemment Shell admira l'engin. M'enfin bon, Shell admirait aussi le fait de se prendre une patate de plusieurs volts, alors autant dire que c'était pas une référence. Mais quand-même, Neythen admira aussi. En silence, mais curieux et ouvertement intéressé. Il y eut que KAMÉ pour s'en foutre comme de sa première chemise et prendre place sans attendre que les deux autres aient fini de s'extasier. Sale gosse mal élevé ! Shell alla s'installer à son tour, et Haine hésita. Bon. Avec leur guide tout pourri et la lieutenant d'un côté, valait mieux pour tout le monde qu'il se foute à l'autre bout. Une histoire d'équilibre, un truc comme ça. En vrai, Haine doutait que l'engin supporte son poids et se tourna vers le chauffeur.

« Ça peut porter combien ?
_ Jusqu'à deux tonnes, mais on en est loin. »


L'homme avait l'air de trouver hyper gratifiant de répondre aux questions les plus stupides qu'il ait entendu. Genre la vie est une grande éclate... Haine eut même envie d'échanger pendant une demi-seconde. Et pi non, en fait. Il se dirigea vers l'arrière de l'appareil et s'assit. Et là, il y eut un drôle de bruit. L'engin s'affaissa sous ses deux cents kilos de ferraille, et le moteur se mit subitement à tourner à plein régime avant que le tout revienne à sa position initiale. Oh sans blague, il avait pas tout cassé ? Une première ! Le chauffeur avait perdu son sourire par contre, et le regardait d'un drôle d'air. Et p'têt bien qu'il se rendit compte que c'était pas très poli parce qu'il détourna les yeux pour regarder devant lui d'un air embarrassé. Le bruit du moteur ronflait gentiment à présent. Ouais. Shell avait raison, c'était classe comme véhicule ! Il pouvait avoir le même ? Non ? Dommage.

L'engin démarra enfin et fila à une vitesse impressionnante jusqu'au sas suivant. Chaque fois le chauffeur descendait et ouvrait. Haine se proposa de l'aider le premier coup, mais se fit rembarrer les fois suivante. À ce qu'il paraissait ça perturbait le véhicule de s'amuser à lui imposer son poids, le lui enlever, le remettre. Bah qu'il dise tout de suite qu'il pesait une tonne hein ? Du coup le mechanima passa le reste du voyage à bouder à l'arrière, jusqu'à ce qu'on lui annonce leur arrivée imminente à Mestoovan. Cool ! Il se retourna à moité, le bras appuyé sur le dossier de son siège comme s'il était installé à la terrasse d'un café. Sur les derniers kilomètres il y eut rien de mieux à voir que les néons, les câbles, les plaques métalliques, l'eau qui suintait façon « quand je veux je vous noies tous ». Et les sas que Haine pouvait même pas aller fermer avec ses p'tits bras musclés. Et puis après, ce fut Mestovaan. Deux dernières portes séparées par deux mètres à peine. Double protection en cas de pépin quoi. Carrées cette fois. Ça rigolait plus !


Image
Source = landscape - 27 by SnobbyOo


De l'autre côté, un grand hall quasiment vide. Sombre, à peine éclairé par la lueur blafarde des écrans. Une secrétaire ou un truc dans le même genre les regarda par-dessus ses lunettes alors que le véhicule s'arrêtait. Leur guide les invita à mettre pied à terre avant de se diriger vers le grand bureau ultra hi-tech qui en mettait plein la vue. Et puis même que derrière, des aquariums leur montraient quelques beaux spécimens de poissons. Sauf que le principe d'un aquarium c'était d'être un récipient avec de l'eau dedans. Là en fait, c'était plutôt des fenêtres vers l'extérieur. Flippant quand on y pensait, mais aménagé de telle sorte que c'était moins oppressant que si tout l'océan les observait l'air de dire qu'il pouvait les écraser quand ça lui chantait.

« Re bonjour Marie. Léon KAMÉ. Présenta-t-il en le montrant d'un grand geste du bras.
_ Oh ! Monsieur KAMÉ ! Je ne pensais pas que vous reviendriez un jour ! Vous êtes parti depuis si longtemps !
_ Je suis navré, il n'y avait pas âme qui vive à des centaines de kilomètres à la ronde.
_ Vous avez retrouvé l'Atlas IV ? Il y a des survivants ? D'autres modules ?
_ Tout l'Atlas IV.
Confirma KAMÉ avec une amabilité qui laissa Haine bouche-bée. Il s'est écrasé très à l'est. Ils ont bâtit une ville immense dans son cratère, c'est très impressionnant.
_ Oh... Bienvenue, bienvenue ! Madame, monsieur. Quel soulagement ! »


À peine eut-elle fini sa phase qu'une sorte de jingle de hall de gare se fit entendre. Une voix féminine qui avait l'air de trouver ce qu'elle racontait vachement sexy annonça alors qu'un quartier fermait, et invitait tous ses occupant à l'évacuer pour cause de panne d'oxygène. Okaaaay... y'avait du boulot quoi.

« Y'a un responsable à qui on peut causer ?
_ Bien sûr ! »
S'exclama la secrétaire comme si elle s'adressait au messie.

Première fois qu'on faisait le coup à Haine de lui parler avec autant de joie. Limite flippant...

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 08 Aoû 2014, 14:42

Nullement contrariée de se faire incendier par le mechanimae, la jeune femme s'était contentée de hausser des épaules face à sa remarque. Le temps qu'elle lui dise d'arrêter, la radio aurait grillé, elle avait paré au plus important et agi en toute connaissance de cause. Certes, elle avait la main brûlée et ça ne se soignerait pas comme ça, mais pour le reste, elle allait bien. Elle fut presque surprise malgré tout de voir qu'il y avait presque de l'inquiétude dans la voix du soldat, et elle se contenta de hocher de la tête de gauche à droite d'un air neutre.

«J'ai connu pire.» contrairement à lui, elle n'avait pas perdu la mémoire suite à l'explosion qui lui avait fait perdre sa jambe et sa main, ainsi qu'une partie de son visage. Aussi elle n'était plus vraiment du genre à se plaindre sur de petites blessures.
Il fallut un bon bout de temps avant qu'enfin le transporteur arrive, elle s'installa à une place, ne se souciant pas vraiment de son poids puisque grace à l'aigrette, elle n'était pas vraiment plus lourde qu'un homme portant une armure, en revanche pour Neythen, c'était une autre histoire, et elle en était presque à sourire lorsqu'elle entendit le moteur râler lorsqu'il monta à bord. Oui, le tatouage de l'aigrette ne serait pas de trop pour quelqu'un comme lui.

Au cours du trajet, elle avait tendance à mettre sa paume dirigée devant elle pour que les courants d'air assèchent les cloques, puis une fois arrivés, elle se contenta de la laisser encore à l'air libre tout en observant les lieux. L'annonce d'un manque d'oxygène encore dans un quartier n'était pas de bonne augure.

«Il va y avoir du travail.» réparer les appareils qui filtraient l'oxygène de l'eau de mer en priorité surement. Elle suivit docilement le mouvement jusqu'à un bureau qui devait leur permettre de rencontrer leur supérieur. Une fois sur place, elle s'approcha pour se placer devant histoire de ne pas perdre de temps.

«Bonjour. Ou bonsoir, je dois reconnaître avoir du mal à évaluer le temps écoulé depuis le lever du soleil. Lieutenant Shell C, et Lieutenant Neythen N. Nous sommes envoyés par l'Escadron afin de vous prêter main forte dans les pénuries qui frappent visiblement votre base.»
Clair, net, précis. L'homme écarquilla les yeux, visiblement peu habitué à ce qu'on s'adresse à lui de cette manière
«Euh je.. l'Escadron vous dites?»
- «L'unité militaire de ceux qui ont survécu au crash de l'Atlas IV, monsieur. Ils ont bâti une ville dans les décombres et leurs installations sont parfaitement adaptées pour nous aider!»
reprit KAMÉ Léon à la rescousse! L'homme semblait à la fois impressionné et un poil intimidé par le duo qu'on lui avait envoyé. Mais la jeune femme n'en avait pas grand chose à faire aussi elle reprit rapidement.
- «Nous avons reçu pour ordre d'aider au renouvellement de l'air dans vos locaux. Il me faudrait les plans de la base ainsi que des moyens actuellement mis en œuvre pour amener l'oxygène dans les zones habitables pour que je puisse les étudier, s'il vous plaît.» pas de temps à perdre. Les gens d'ici avaient l'air bizarre cependant, à voir si celui-ci se montrerait aussi enthousiaste que la petite perruche dehors.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 11 Aoû 2014, 00:27

Haine soupira à son tour à l'annonce de la fermeture d'un nouveau quartier. Miraculeusement, il ne fit aucune remarque sur le sujet en croisant le regard très clairement inquiet de la secrétaire - ou quel que soit son poste toute seule dans son hall. Manifestement c'était pas le premier quartier à fermer. Ni le dernier. Fallait croire qu'ils tombaient à pic. Du coup les présentations durèrent pas longtemps que le joyeux cortège composé de deux mechanimae, un civil et un conducteur d'engin bizarroïde passait faire coucou au responsable des lieux. Mine de rien, Neythen respirait mieux maintenant que les plafonds étaient à plus d'un mètre au-dessus de sa tête. Et puis la lumière fixe avait beau être moche, elle était toujours moins flippante que les néons clignotants du tunnel.

Shell prit la parole la première. Directe, simple, efficace. Pour le coup, Haine fut bien content qu'il y en ai au moins une pour communiquer à sa place. Leur guide tout à coup gai comme un pinson répondait aux questions avec un enthousiasme assez flippant, et l'Élite reprenait derrière lui pour faire avancer le schmilblick sans en avoir l'air. Non parce que c'était bien mignon de se taper la discut', mais accessoirement y'avait peut-être un poil plus urgent à faire, non ? En plus ils s'étaient pas tapés tout ce chemin à se faire racketter par des piafs et autres joyeusetés pour tailler une bavette. Bref, leur interlocuteur sembla du même avis puisqu'il se dépêcha de les emmener près d'une table sur laquelle il pianota savamment, l'air tout à coup très sérieux. Une seconde plus tard, une immense structure holographique apparu. En 3D et tout, avec les contours bleutés comme dans les films de science fiction.

« Voici nos modules... Commenta le type important. Ils ont plongé dans l'océan tout droit avant de réveiller les plus éminents scientifiques et eux seuls. Les ressources en oxygène étaient très limitées alors l'ordinateur de bord à jugé préférable de nous garder en sommeil. On consomme moins pendant la léthargie. Les structures ont été modifiées comme suit. La modélisation tournait légèrement avant de faire clignoter certaines zones qui venaient se détacher de l'ensemble. La base a été renforcée pour maintenir l'ensemble à la verticale, puis des sortes de puits ont été créés pour filtrer l'oxygène de l'eau. Les moteurs fonctionnaient à peine à 70% de leur capacité au début, c'était largement suffisant. Mais petit à petit les filtres ont commencé à nous lâcher les uns après les autres.
_ Pourquoi pas en sortir d'autres ?
_ C'est ce que nous avons fait.
Se justifia aussitôt leur architecte - responsable - supérieur - et plus si affinités. Mais les pannes arrivaient de plus en plus vite. Beaucoup de filtres ne peuvent pas être rentrés pour un nettoyage parce que les mécanismes sont bloqués. Et puis nous avons employé toutes nos ressources à la confection du tunnel... pour sortir, nous n'avons plus grand chose... »

Haine s'approcha, sourcils froncés.

« Ok, c'est où qu'ça merde ?
_ Les quartiers hors service sont ici.
Obtempéra l'homme en pianotant de plus belle tandis que son Mestovaan miniature s'allumait en rouge pour représenter les étages bloqués. Un bon gros paquet de l'avis de Neythen. Près du tiers de la structure.
_ Et les tuyaux bouchés ? »

De nouveau leur interlocuteur s'excita sur les touches jusqu'à mettre en évidence des sortes d'antennes relais, à l'extérieur des bâtiments. Là, c'était près de la moitié qui déconnaient. L'une s'alluma même à retardement. Sur le côté, un tableau de chiffres défilait où le mechanima pu voir le pourcentage d'utilisation des moteurs. 98%, c'était un peu trop non ? Il se tourna vers Shell, oubliant qu'il pouvait pas blairer KAMÉ juste à côté d'elle, ou qu'il aimait pas l'eau, et il savait pas trop quoi encore. Là, y'avait vraiment urgence.

« Bon ben c'est l'moment d'sortir nos jouets. »

Il avait pas vraiment fait attention à leur paquetage jusqu'à maintenant, mais en essayant de relire les détails de la mission il se rappelait avoir lu un seul truc : « SUBMAKINA 66 ». Il avait conduit un vieux modèle de ce truc une fois. L'entraînement standard de l'Escadron quoi. Sauf qu'il y avait plus retouché depuis. Un problème de compatibilité entre lui et la flotte, quelque chose comme ça. Mais l'engin, il le connaissait plus ou moins. Il se dirigea donc vers son paquetage et chercha un boitier qu'il tendit à leur supérieur du moment.

« Pouvez me brancher ça ?
_ Qu'est-ce que c'est ?
_ Le matos... Les plans de montage surtout, paske là il est en kit. »


L'homme hésita une seconde, comme s'il craignait que les deux soldats soient venus lui apporter un virus malfaisant. Genre, un truc susceptible de déclencher le système d'auto destruction des modules. Haine avait sincèrement la gueule d'un terroriste en plus. Et puis il dû estimer que la situation était désespérée puisqu'il brancha le boitier. La modélisation des bâtiments disparut alors, laissant place à... Ça. Un robot sous-marin équipé de deux bras gigantesques et de plusieurs autres, plus petits, au niveau de la taille. Les siens auraient tué pour posséder un tel équipement ne serait-ce que pour la construction du tunnel ! Les yeux écarquillés, il lisait les statistiques de l'engin sur le côté, clignant à peine des yeux.

« Bon... ben au turbin quoi. Vous avez des mécanos à nous prêter ?
_ B-bien sûr ! »


Sérieux, ce type leur parlait comme s'ils étaient Alrik en personne ! Il se précipita vers l'autre bout de la table et décrocha un micro grâce auquel il ordonna la présence de tous les mécaniciens de Mestovaan. Ça fit tout drôle à Haine, de se voir adulé comme ça. Il aurait droit à une bonne note sur son rapport ? C'était son psy qui allait pas en revenir !

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 11 Aoû 2014, 18:05

Rapide et direct. Pourquoi perdre du temps dans des bavardages inutiles? La jeune femme en tout cas attendait simplement que le responsable devant elle sorte le plan holographique, fronçant les sourcils devant la manière dont les quartiers étaient disposés. De ce qu'elle comprenait, ce n'était pas trop leur faute puisqu'ils n'avaient fait que relier les modules entre eux finalement... chose peu évidente déjà avec les moyens dont ils disposaient.

Ainsi finalement, s'ils étaient là, c'était non seulement pour déboucher les filtres, mais aussi - surement? - leur laisser le matériel à la fin pour qu'ils puissent reproduire la manœuvre après leur départ. Toujours est-il que Shell finit par pousser sans grand ménagement le responsable pendant que Neythen déballait leur matériel

«Déboucher les filtres ne sera pas suffisant. L'idéal serait d'ajouter un dérivateur à énergie hydraulique dans chacun de vos moteurs afin de non seulement utiliser l'eau pour filtrer l'air, la transformer en eau potable, mais aussi en énergie...» plissant les yeux, elle regardait les différents moteurs. Elle n'était pas une experte dans ce domaine, son truc à elle, c'était les armes à feu, mais elle avait tout de même étudié la question.

La jeune femme n'avait pas vraiment de loisir, si bien qu'elle lisait beaucoup et elle était presque sure d'avoir lu un truc là dessus vis à vis de NéoBabel qui utilise autant l'énergie solaire qu'hydraulique pour alimenter la tour. Ses soirées passées sur son matelas à lire toute sorte d'ouvrages n'allaient peut être pas être si inutiles que ça! Même si les quelques grimoires sur la magie de Nideyle ne risquaient pas de servir ici.

Prenant une profonde inspiration, elle finit par rejoindre Neythen dans un entrepôt pour pouvoir aider à monter l'engin gigantesque qui allait servir à sortir pour inspecter les tuyaux, les nettoyer et les vider. Elle regarda les plans et jugea que ce même appareil pourrait procéder aux modifications nécessaires des moteurs, mais il faudrait que quelqu'un le fasse depuis l'intérieur et depuis l'extérieur

«Lieutenant N... avez-vous quelques connaissances poussées en mécanique?» elle finit par sortir sa tablette et chercha si par hasard, elle avait eu le temps de télécharger des données à ce sujet, mais grimaça en voyant que non. Elle allait devoir le faire de mémoire et à la main en prime! Voilà qui était fâcheux... elle leva ensuite les yeux vers le soldat pendant que d'autres scientifiques autour la regardaient avec un air surpris - surement vexés qu'elle ne leur demande pas à eux «il faudrait profiter de vos sorties pour apporter des améliorations à leurs moteurs. Je pense qu'il faudrait en sacrifier un, peu être deux pour avoir toutes les pièces nécessaires afin d'améliorer les autres...» mais ça pourrait être le genre de sacrifice qui leur sauverait la vie

«On.. on a quand même quelques pièces vous savez? J'étais ingénieur moi!» elle se tourna alors vers un homme d'une quarantaine d'années qui s'exprimait pourtant comme un adolescent. Étrange... enfin peu importe, elle embarqua l'ingénieur vers les plans holographiques - sans se soucier des protestations de Haine par rapport au fait qu'il aurait deux paires de bras en moins pour monter son robot! - et lui montra donc les améliorations nécessaires par endroits. Utiliser des tuyaux pour créer un courant qui ferait tourner des turbines supplémentaires, modifier l'emplacement des filtres pour qu'ils soient accessibles de l'intérieur, elle sentait déjà pointer sa migraine alors que l'ingénieur réalisait qu'effectivement, si ce n'était pas vraiment possible avant, faute de moyens, avec l'engin qu'ils étaient en train de construire, ce serait réalisable!

Il permit grandement d'améliorer l'idée de base de Shell, et ils purent donc retourner auprès du groupe de Haine pour finir de monter l'engin... cela mit beaucoup de temps et il était évident qu'ils ne pourraient pas travailler aujourd'hui, c'était l'heure du repas. La jeune femme se tourna vers les mécaniciens qui semblaient épuisés rien que par ça. Ça promettait, mais au moins, ils dormiraient sur leurs deux oreilles ce soir après un travail aussi intense pour eux. Elle regarda alors sa main, se souvenant de sa brûlure sur l'instant avant de se tourner vers l'ingénieur

«Est-ce que par hasard, le nom de Sayah vous dit quelque chose?» s'il a une boutique dans le coin, elle sera sauvée!

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 13 Aoû 2014, 12:34

Si y'en avait un qui avait bien les boules, c'était le grand chef. Shell venait de lui faire le coup du « pousse-toi d'là que j'm'y mette » et leur balançait deux trois astuces techniques qu'il eut pas vraiment l'air de comprendre. Sur le coup, Haine se sentit moins seul. Fallait avouer qu'à être isolés au fond de l'eau, les survivants des modules avaient pas vraiment eu l'occasion de développer leur technologie. Pas autant qu'à la Basse-Ville en tout cas. Ça les faisait un peu passer pour des amateurs du coup, mais apparemment il en fallait plus pour les vexer. En fait c'est tout juste si Neythen détecta pas un vent d'admiration dirigé vers Shell. Ouais bon, ben s'il dérangeait il pouvait sortir hein. Enfin bon, sa copine Élite se rappela de sa présence pour lui demander s'il avait des connaissances en mécanique. Euh... Il avait le droit de répondre non ? Lui à part la rééducation et se fritter dans les sous-sols de Néobabel, le reste... comment dire...? Trop cérébral pour lui.

« Que dalle. Mais les gros puzzle, je gère. »

Et par gros puzzle, il désignait leur super robot trop classe qu'il avait envie de conduire tout de suite, là, maintenant. Même si ça l'enchantait pas que ce soit sous des tonnes de mètres cube de flotte. Démonter un moteur et rassembler les morceaux dans le bon ordre, c'était dans ses cordes à condition qu'il ait le plan de montage. Ça devait pas être plus compliqué qu'un meuble suédois. Aucune idée d'où c'est la Suède. Sur Nideyle ? Bref, jugeant qu'il était pas très utile à baver bêtement devant les plans holographiques, Haine fit rouler ses épaules avant d'aller déballer leurs paquetages, un sourire en coin.

« Y'a p'tête des boulons mal placés, faudra vérifier. Une histoire de pies voleuses, mais valait mieux pas étaler l'affaire s'il voulait pas passer pour un con. Pas envie qu'ça prenne l'eau hein. »

Les hommes venus l'aider hochèrent la tête et se mirent aussitôt au travail. Contrairement à Neythen, ils semblaient déchiffrer le plan de montage beaucoup plus vite et commentaient les étapes entre eux, s'étonnant que ce soit si ingénieux ou génial. Certains grommelaient qu'ils auraient pu faire pareil s'ils avaient eu le matériel. Le lieutenant lui, matait tout ce petit monde sans trop savoir comment réagir. Sérieux c'était quoi tout ces gens contents de bosser en sa compagnie ? Tous des sociopathes dans cette ville ! Shell vint lui piquer une paire de bras qui avait l'air bien content de faire une pause. Raaaah, elle faisait chier ! Il portait pas beaucoup mais il comprenait vite dans quelle sens assembler leur jeu de mécano... sans lui Haine allait devoir réfléchir ! Du coup la compétition était lancée entre son équipe et celle de Shell. Les manuels contre les pas manuels. Le premier qui a fini paie un verre à l'autre... Sauf que c'est Shell qui gagna. Et en prime, elle leur prêta main forte pour finir le montage. Même pas du jeu.

Une fois les derniers boulons fixés, l'Élite demanda à parler à un certain Sayah. Neythen en fut quitte pour réfléchir une fois de plus avant de se souvenir de qui elle parlait. Ah ouais, celui qui lui refourguait des hamac fous et qui lançait des sortilèges magiques. Son dealer quoi. Bonne nouvelle, le mechanima fut pas tout seul à interroger les autres du regard.

« N-non... Je peux interroger la base de donnée si vous voulez. Vous avez une idée de son âge et de sa profession ?
_ C'pas un Atlante.
Intervint Haine qui avait au moins compris ça. C'est un commerçant. Un orphe reptile de c'que j'ai lu. Cette histoire de vendeur un peu barré lui avait tellement paru absurde que mine de rien, il s'était renseigné. Même si lire n'était définitivement pas sa tasse de thé.
_ Oh. Nous n'avons pas de commerce à Mestoovan, il n'y a pas de monnaie. Nous fonctionnons au troc. Du coup il n'y a pas de boutiques à proprement parler. Les habitants échangent directement entre eux. »

Les mécaniciens s'étaient reculés pour admirer le SUBMAKINA-66 d'un peu plus loin. Ouais, il en jetait. Et encore là il était un peu plié comme un bossu. Ils verraient quand il ferait sa sortie.

« Un repas vous attend dans la salle commune ! » Claironna la secrétaire derrière eux.

Ça, fallait pas le dire deux fois à Haine qui commençait à avoir sérieusement la dalle. En se retournant pour suivre les autres, il se retrouva nez à nez avec Shell.

« Bah... si j'ai bien tout compris, suffit d'entrer dans une boutique et de vouloir acheter un truc pour qu'il pointe son nez ? Z'avez qu'à faire ça... »

Sans conviction, m'enfin ce Sayah était tellement bizarre que si ça se trouvait... ça marcherait !

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 15 Aoû 2014, 12:12

Contrairement à N, la mechanimae n'avait jamais eu la notion de compétition, d'autant qu'il était évident qu'elle en aurait fini avant quand on voyait la différence entre ce qu'elle avait à faire et lui. Construire un robot de cette taille, même avec de la main d'œuvre, ne se faisait pas en cinq minutes, contrairement à tripatouiller des plans pour modifier les structures des moteurs. Normalement avec ce système, ils seraient à même de filtrer davantage d'eau et en faire plus de choses: de l'eau potable, de l'énergie et de l'oxygène. De la même manière, elle jugeait qu'ajouter des plantes dans l'habitacle ne pourrait que les aider à améliorer la circulation de l'air.

Après avoir fini le montage, il était l'heure de prendre le repas. La jeune femme se demandait un peu comment ils s'y prenaient aussi pour se nourrir, est-ce qu'ils pêchaient?

«Vous vous nourrissez de quoi ici?»
- «De poisson essentiellement. Nous avons des sas qui nous permettent d'en capturer facilement et parfois d'algues aussi.»
plissant des yeux, cela lui fit penser à nouveau à cette histoire de Sayah, et si dans un premier temps, elle s'apprêtait à renoncer, Haine eut une bonne idée. Elle regarda sa main et réfléchit un instant

«Techniquement, ce n'est pas de Sayah dont j'ai besoin, mais de l'herboriste. Et qui sait, il pourra peut être être utile ici. S'il leur fournit des plantes, des arbres fruitiers ou autres, ils seront peut être à même d'aménager un de leurs nombreux locaux en serre pour cultiver des légumes et cela leur apportera aussi de l'oxygène.» elle se tourna vers Haine pour voir ce qu'il en pensait avant de se souvenir qu'il n'était pas du genre à réfléchir autant, mais l'un des ingénieurs semblait déjà la prendre pour une folle. Un type qui leur apporterait des fruits et des légumes ici? Visiblement, ils n'en avaient plus vu depuis... ben avant qu'ils ne soient endormis surement.

«Pourriez-vous me désigner une salle vide qui pourrait servir d'entrepôt s'il vous plaît?» ok, il semblait la prendre vraiment pour une folle, mais avant de manger, il se dirigea donc vers l'un des entrepôts qui servaient par le passé à stocker du matériel qu'ils avaient utilisé depuis... elle entra et se tourna vers Haine avec un sourire en coin
«On va voir si vous aviez raison! Je pourrai m'acheter de quoi soigner ma main au passage... vous devriez venir jeter un œil, le catalogue pourrait vous être utile à vous aussi...» prenant une profonde inspiration, elle poussa la porte de l'entrepôt et referma la porte derrière elle, se retrouvant temporairement dans l'obscurité


===================================
À suivre à l'herboristerie
===================================

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 27 Aoû 2014, 19:36

Précédemment : Il faut remplir l'aquarium !
Image

Neythen sorti de l'entrepôt désaffecté le premier, un coup de barre lui plombant le moral. Il avait déjà vaguement entendu parler des gonzesses et de leur grand amour du shopping mais là, fallait avouer que Shell venait de faire péter un record. Le mechanima avait même pas idée de ce à quoi pouvaient bien servir toutes les crèmes de beauté qu'elle s'était acheté, et voulait pas le savoir de toute façon. Lui, le jour où il aurait du pognon, bien il neigerait à Ohime Quinah hein. En attendant il avait la dalle, alors après une brève salutation tout ce qu'il y avait de plus militaire à l'attention du botaniste - même qu'il en était resté comme un merlan frit - l'Élite avait fait demi tour pour rattraper ses copains mécanos. En fait l'un d'eux s'était planté devant l'entrée de la pièce et les attendait de pied ferme. Cool, un guide touristique !

« Vous avez trouvé ce que vous cherchiez ?
_ Elle ouais. »
Fit Haine en désignant Shell du pouce derrière lui.

Fallait pas avoir fait maths sup' pour se rendre compte que le mechanima sortait les mains vides là où Shell tenait religieusement son petit sachet craft entre les paluches. Du coup leur guide écarquilla les yeux de surprise. Pourtant il était sûr qu'il n'y avait rien dans cet entrepôt. Mais son regard vers Neythen ne lui donna pas beaucoup d'indice sur ce qui s'était passé.

« Me r'gardez pas, j'y suis pour rien. C'est par où le mess ?
_ P-par ici, suivez-moi... »


Ça, il allait pas se le faire répéter. Le trio s'engouffra donc dans toute une série de couloirs. Parfois entièrement faits de métal avec des jolis néons et des proportions suffisantes pour pas devenir claustro, parfois vachement plus modernes. D'autres pièces étaient cloisonnés avec du verre, ouvrant l'espace et la vue. Haine se traçait un plan mental des lieux chaque fois qu'ils passaient devant ce qu'il préférait considérer comme des aquarium. Sauf que c'était pas des bacs remplis d'eau mais des fenêtres vers l'extérieur. Un requin blanc plus gros qu'un euther se baladait en roi de la jungle sous marine, et un poulpe avait l'air de bien s'éclater à vérifier l'efficacité de ses ventouses une à une sur la vitre. Y'avait vraiment des bestioles qui avaient que ça à foutre. Le mechanima pila tout de même quand un truc immense attira son regard de type mal luné. Tant pis si Shell lui rentrait dedans, mais là tout d'suite, fallait vraiment qu'il se pose pour mater ça.

« C'est c'que j'crois qu'c'est ? »

Leur guide le regarda d'abord sans comprendre avant de lever le nez vers la vitre... et de hocher la tête.

« C'est un tecoluta. Il rôde souvent par ici. Les filtres génèrent beaucoup d'oxygène, ça attire les plantes et les algues qui elles-mêmes attirent des poissons qui attirent des prédateurs plus gros... »

Ouais effectivement, des prédateurs de la taille de deux autobus quoi. Neythen resta une minute de plus à observer le machin qui leur passait sous le nez sans se presser. C'était pas pour dire, mais y'avait pas beaucoup de trucs susceptibles de l'impressionner. Et ça là, ça en faisait partie. Par contre s'il pouvait éviter de leur rentrer dedans sans faire exprès, ce serait cool. Bon en fait c'est ce qu'il fit, et le trio se remit en route dès que le tecoluta eut disparu à l'angle de Mestovaan. Bon ben au moins il avait pas perdu sa journée. Finalement y'avait des trucs sympas à voir en mission. Dix minutes plus tard ils débarquèrent dans une immense cantine. Même que la première chose qui frappa le mechanima, ce fut le silence. Pas un truc comme dans les églises hein, mais pas aussi bruyant que ce qu'il connaissait. Comme si la consigne était de pas faire trop de bruit pour éviter de fissurer les murs, ou une connerie dans ce goût là. D'ailleurs en parlant de goût...

Au menu : soupe miso. Pour les réclamation, voir avec les poissons.

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 28 Aoû 2014, 10:57

Au moins, on pouvait dire que ce petit herboriste était efficace. La mechanimae récupéra l'intégralité de ses achats dans un petit sac en papier craft avant de lui payer la somme convenue. Elle avait préféré prendre la potion de cocale, au cas où. On ne sait jamais. Puis elle s'était tournée vers Neythen qui ne comptait rien acheter, avant qu'ils ne quittent l'entrepôt. Évidemment, les gens semblèrent surpris de les voir ainsi sortir avec quelque chose dans les mains alors que normalement, il n'aurait rien du y avoir ici.

«Laissez-lui le temps d'aménager tout ça et vous aurez une boutique ici dans peu de temps.» l'homme la regarda avec des gros yeux avant de leur indiquer le chemin vers le mess. Pendant qu'ils marchaient, la jeune femme rangeait les différents pots dans sa ceinture, histoire d'accéder plus facilement aux produits en cas de besoin, et mit le reste dans son sac, jusqu'à ce qu'elle manque de percuter Neythen de plein fouet lorsqu'il s'arrêta à la vue d'une créature gigantesque.

«Qu'est-ce que c'est?» contrairement à lui, elle ne s'était jamais intéressé à la faune ou à la flore, donc elle ne connaissait pas ce genre de créature. Un técoluta? En tout cas, c'était vraiment gigantesque et la corne sur son front ne donnait pas vraiment envie de s'y frotter. Ils se remirent en route, le mess était un endroit assez vaste où régnait un calme assez étrange, rien à voir avec celui de l'Escadron où tout le monde passe son temps à raconter ses exploits. Le duo prit un plateau avec un bol de souple, ce qui semblait être du pain - ou qui s'en approchait, bien qu'elle se doutait qu'ils ne devaient pas avoir beaucoup de farine dans le coin - et une drôle de crème d'algues en dessert. Vraiment pas de quoi être calés avec tout ça, et la jeune femme se félicitait presque d'avoir acheté ces espèces de gousses de glouton pour ne pas se laisser mourir de faim.

Pendant le repas, la jeune femme s'était placée face à Neythen, mais elle n'était pas le genre à faire la conversation aussi, ce ne serait pas elle qui allait l'importuner, mais plutôt l'un des hommes qui les accompagnait

«Excusez-moi mais... c'est quoi cette histoire de boutique?» elle but une cuillerée de sa soupe avant de se tourner vers lui pour répondre simplement.
- «Je l'ignore en réalité. Je sais juste que lorsqu'on en a besoin, elles sont là. En général, ils ont des boutiques fixes, une forge, un antiquaire ou l'herboriste. Mais à croire qu'ils sont également capables d'investir des lieux où ils n'ont pas de boutique. Le mieux sera d'aller voir par vous-même.» car bon, elle n'était pas là pour jouer les professeurs non plus. La journée avait été longue, ils avaient besoin de repos avant de se remettre au travail pour aller déboucher les tuyaux et faire les modifications nécessaires pour améliorer leur système de filtration de l'eau de mer, et pour utiliser l'oxygène et l'énergie hydraulique pour mieux alimenter toutes les installations.

Mais avant cela, la jeune femme tenait absolument à se faire tatouer le truc qui lui permettrait de respirer sous l'eau, même s'il était plus que probable que ce soit Neythen qui pilote, elle préférait prendre ses précautions au cas où elle s'y colle.

«Est-ce que vous ne vous nourrissez vraiment que de poisson? Vous n'avez jamais songé à installer désormais une partie de votre base à l'extérieur, maintenant que vous avez un tunnel menant à la surface?» car bon mine de rien, c'était assez étrange qu'ils ne se fassent pas une petite annexe là bas, ils auraient davantage de ressources au moins; viande, fruits, baies, et ils pourraient se lancer dans la culture ou autre.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 02 Sep 2014, 01:17

Oups, désolé Benedikt, je nous ai peut-être fait quitter la boutique un peu vite :$


Neythen avait vu des trucs bizarres dans sa vie en matière de bouffe, mais là il devait reconnaître qu'il avait jamais rien vu de pareil. Là pour le coup, une chaussette cuite à l'eau aurait été plus appétissante. M'enfin bon, fallait pas vexer ses hôtes hein. Surtout que c'était eux qui régalaient. Et puis encore en plus en plus, le mechanima crevait la dalle après sa petit séance de mécano dans le hall. Et donc, il avala sa première cuillère de soupe en plissant les yeux avec inquiétude. On savait jamais, si c'était dégueulasse au moins il avait une longueur d'avance sur la grimace que ça allait lui tirer. Sauf qu'en fait non, c'était pas si gerbant que ça. En fait c'était même carrément bon. Même qu'il e resservit ! Ça changeait du mess de l'Escadron et des barres en carton qu'ils lui filaient en guise de ration de survie. Enfin bon, Haine les mangeait jamais... il préférait faire un tour par une épicerie avant de partir en mission, et se faire le plein de boîtes de fayots. Ça coûtait cher - il devait bien se marrer le type qui s'occupait de ses notes de frais - ça pesait lourd aussi. M'enfin ça avait plus de goût que leurs machins rectangulaires et ça lui musclait les pattes de les porter. À compacter pour les ramener à Neobabel c'était plus chiant par contre. Mais même si on pouvait reprocher tout un tas de trucs à Neythen, il laissait jamais un seul détritus derrière lui. Une vraie fée du logis... enfin presque.

Ce qui leur servait de pain était pas dégueu non plus et se laissait manger. Par contre le dessert plomba l'ambiance. Dommage, ça avait bien commencé, mais sérieux là, il pouvait pas. Toute façon il s'était suffisamment empiffré comme ça pendant que Shell faisait la causette. Pas de regret. La main sur le bide, Haine refit surface. Ouais parce que quand il mangeait, il avait tendance à entrer dans son monde comme un autiste. Une histoire avec son cerveau pas capable de faire deux trucs à la fois. Du coup là, il pouvait digérer en écoutant les autres discuter comme des pipelettes.

« Nous y avons pensé mais le tunnel n'est vraiment pas pratique. Avec les sas tous les kilomètres on perd un temps fou. Et puis ce n'est pas très sûr.
_ Creusez-en un aut'.
Intervint Neythen, un poil sidéré que ça leur soit pas venu à l'idée. En embauchant un mec qui sais compter c'te fois.
_ Les foreuses utilisent trop d'énergie... C'est à cause du premier tunnel que les filtres ont commencé à se boucher. Les modules n'avaient pas assez de ressource au début pour alimenter l'intégralité des locaux... C'est compliqué.
_ J'pige pas, vous avez l'énergie Nideylique sous les paluches. Ça d'vrait largement suffire pour une foreuse, qu'est-c'que vous m'causez des ressources des modules ? Vous la branchez sur l'secteur vot' foreuse ou quoi ?
_ La... l'énergie quoi ? »


Et là, Haine haussa un sourcil. Ok, en fait ils connaissaient pas cette énergie. Évidemment pour lui ça semblait évident puisqu'elle était utilisée constamment à la Basse-Ville. Le Dôme était fait de ça, même. Mais s'il avait appris les rudiments de base sur le mode de vie Atlante en revenant parmi les vivants - surtout parce qu'il avait rien d'autre à glander entre deux séances de rééducation - il avait aucune idée de quand cette énergie avait été développée. Et du coup il tombait un peu de nues en découvrant qu'ici, ils avaient pas vraiment l'air au parfum. Pas étonnant qu'ils soient dans la merde.

« Bon, on a deux missions. Un on vous répare vos trucs déglingués, et deux on installe une antenne relais. Ordre de l'Escadron. Là. Comme ça il évitait les protestations chiantes. Bon en fait c'était peut-être même un ordre du Gouverneur Atlante, il savait plus trop. Ce s'ra plus simple de causer avec eux après, ils vous expliqu'ront. »

Par contre si ses supérieurs s'avisaient de modifier leurs ordres pour qu'ils leur installent les trucs dernier cri, il pétait un câble. Non parce que c'était joli et tout hein, mais vraiment, vraiment... C'était trop sous la flotte.

« Excusez-moi, vous êtes les militaires envoyés par les résidents de l'Atlas IV ?
_ Ouep.
_ Je vais vous montrer vos quartiers. Nous vous avons préparé une chambre. »


Hein ? Comment ça UNE chambre ? Une chambre chacun il voulait dire, hein ? Il allait pas le coller dans la même piaule que sa copine en métal ? Pas que ça le dérangeait remarquez, mais il avait pas trop confiance en son hamac fou...

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 04 Sep 2014, 11:26

Décidément, difficile d'imaginer que ces gens puissent être également des atlantes. Même s'ils avaient eu moins de chance que ceux qui se sont écrasés en plein milieu de Nideyle en n'ayant pas accès à la terre comme ils voulaient, la jeune femme avait du mal à comprendre pourquoi, une fois les tunnels construits, ils n'avaient pas choisi d'emmener toutes leurs ressources vers la terre ferme et bâtir une nouvelle cité dans la forêt. Car bon, c'était pas pour dire, mais mine de rien, avec tout le bois et la pierre dont ils auraient pu disposer là bas, et leurs connaissances passées, ils auraient surement pu construire une autre ville en un rien de temps plutôt que de rester dans ce trou à rat.

«Pourquoi ne pas simplement quitter cet endroit dans ce cas? Vous embarquez tout le monde et vous vous rendez à la surface pour bâtir une nouvelle ville. Vous avez bien assez de matériel pour cela.» cela ne servait à rien d'insister, et puis de toute manière, ils n'étaient pas là pour ça, et Neythen mit rapidement le doigt dessus en découvrant qu'ils ne connaissaient même pas l'énergie de ce monde. Ils utilisaient donc uniquement les ressources énergétiques de leurs modules depuis leur réveil. Et effectivement à ce rythme, il n'était pas étonnant que ces ressources s'épuisent. C'était... presque déprimant. La jeune femme avait toujours été entraînée à survivre, chercher une solution, peu importe laquelle pour aller de l'avant sans dépendre des autres. C'était une des règles de base pour quelqu'un comme elle, et surement pour Neythen aussi.

Toujours est-il qu'elle approuvait le fait de laisser les membres de NeoBabel se débrouiller avec tout ça. Elle termina son dessert sans trop se préoccuper du goût avant qu'on ne les conduise à leur chambre. Et visiblement, ils allaient devoir partager la même. Contrairement à N, cela ne dérangeait pas spécialement la jeune femme, et lorsqu'ils arrivèrent dans la pièce, on pouvait dire que le confort était des plus sommaires. Un lit superposé... super. Ils ignoraient leur poids probablement. La jeune femme se tourna rapidement vers le jeune homme qui les avait guidés.

«Excusez-moi, mais quelle est la capacité du lit supérieur?»
- «Euh je... comment ça?»
- «En terme de poids. Jusqu'à combien peut-il supporter?»
- «Euh... j'en sais trop rien. Personne n'a jamais réussi à en casser un si c'est ce que vous demandez.»
- «Il me faut une réponse précise. Quelle est le poids maximal qu'un tel lit a déjà pu supporter toute une nuit.»
- «M'enfin ça va!!! Je sais que les femmes sont souvent susceptibles par rapport à leur poids, mais en vous voyant, on voit bien que le lit peut supporter votre poids! Vous n'avez pas de souci à vous faire!»
- «Je pèse environs 80kg.»
le gars écarquilla les yeux en la regardant de haut en bas, il avait évidemment du mal à le croire mais il finit par hausser des épaules
- «Ce lit a connu pire, c'est bon.»
- «Et celui du bas? Laissez tomber, on va se débrouiller.»
non mais vraiment, la jeune femme était du genre à avoir une sacrée patience, mais elle avait horreur de l'incompétence et de l'imprécision. Le jeune homme grommela et les laissa seuls avant qu'elle n'attrape le matelas du lit du haut pour le mettre par terre.

«Honnêtement, je vous conseille vivement de dormir à même le sol. Je sens que leur équipement n'est guère adapté aux mechanimae.» - il serait surement bien plus en sécurité ainsi. Pour elle, autant qu'elle dorme sur le lit du bas, elle aurait pu dormir par terre aussi mais il n'y avait pas la place de mettre deux matelas côte à côte. En revanche pour la toilette, c'était une salle commune avec des petites cabines ridicules autant pour les toilettes que pour la douche! Mais là honnêtement, la jeune femme ne s'en souciait même pas. Elle n'était pas du genre coquette à se soucier qu'elle pouvait avoir un manque d'hygiène, là c'était le cadet de ses soucis!

Elle commença seulement à se déshabiller en retirant bottes, chaussettes et veste, restant juste avec le débardeur qu'elle portait sous sa chemise et son pantalon, puis elle s'assit sur son lit en sortant le peau de crème pour les brûlures et s'en appliqua un peu sur la main. Déjà, la douleur avait totalement disparu, et la peau avait presque repris une apparence normale. D'ici demain surement, après une dernière application, cela ne se verrait plus. Neythen avait beau être sceptique avec tout ça, même lui devrait reconnaître que les baumes habituels de l'état atlante ne soignaient pas aussi vite.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 08 Oct 2014, 01:20

À la question piège de Shell sur le pourquoi du comment qu'ils étaient pas plutôt sortis voir ailleurs s'ils y étaient, les habitants de l'aquarium se regardèrent comme des poissons fris. Même que si Neythen avait jamais fait psychologie, il devina de suite qu'il y avait comme un malaise.

« On ne peut pas abandonner les modules à cause de ceux qui sont encore endormis.
_ Hein ?
_ Dans les capsules. »


Il y eut un blanc, Haine haussant juste les sourcils avec sa tête de type qui croit pas ce qu'il entend.

« Depuis le crash ?
_ Oui.
_ Vous êtes au courant que ça fait un siècle et des brouettes ? Pour le crash ?
Nan mais là c'était plus des capsules mais des cercueils depuis le temps.
_ Les médecins de bord disent qu'ils sont toujours vivants. Qu'ils sont en stase.
_ Ben réveillez-les !
_ On ne peut pas... c'est en panne. C'est... enfin... Je vous répète ce que disent les scientifiques... »


Okaaay ! Donc ils restaient tous en attendant que les modules décident tout seuls de libérer les derniers. Et si ils s'ouvraient jamais, leurs congélos ? Neythen se frotta la nuque. Il avait un peu fait l'impasse sur la technologie des modules d'évacuation pendant sa formation. Faut dire aussi que l'Atlas risquait plus de se crasher, donc bon... il s'en foutait un peu de comment ça marchait. Sauf qu'il avait pas prévu qu'ils retrouveraient de ces foutus modules un peu partout sur Nideyle. Vous parlez d'un petit Poucet vous ! En attendant leur guide insistait pour leur montrer leur piaule, et comme leurs voisins de table n'avaient pas l'air super renseigné sur les questions techniques, ben autant aller voir ailleurs. Haine emboîta le pas de sa copine Élite et la suivit comme un toutou, ruminant une vingtaine de questions muettes à propos des capsules. Sérieux, ils nageaient en pleine science fiction là - sans mauvais jeu de mots. À cause du verbe nager... Bref.

Une fois dans leur chambre, le mechanima alla se caler dans un coin et pianota sur son PDA à la recherche d'informations. Évidemment la liaison internet ne passait pas, et il dut se contenter du peu enregistré sur son appareil pour l'aider à piger ce grand délire de belles aux bois dormants... Au bout d'un moment il esquissa quand même un sourire d'entendre Shell s'engueuler avec leur maître d'hôtel à cause d'une histoire de poids. Du coup quand elle lui proposa de dormir par terre comme un clébard, il releva le nez et haussa les épaules.

« J'avais pas l'intention d'grimper là-haut. Ça aurait été con qu'vous finissiez genre, comme une gaufre. »

Charmante image. Et puis même que Haine pulvérisa son record de galanterie en laissant la dame aller se laver avant lui. Bon ok il avait aucune envie de se laver en vrai, mais chut. Il se contenta d'aller cueillir son matelas pour le caler dans un coin à même le sol, et jeta le drap en vrac par-dessus. Même sort pour la couverture avant de poser son postérieur au milieu.

« Cent piges dans leur aquarium et ils ont pas évolué d'un poil... J'crois qu'on commenc'ra par le système de communication demain, pac'que là, on est pas aidés... »

C'était un peu emmerdant parce que Haine rêvait de piloter son super jouet qu'il avait monté lui même comme un grand, m'enfin là ils avaient besoin d'aide quand-même. Parce que dans le genre pas doués les mecs, ils méritaient une palme. Non promis, toujours sans jeu de mots.

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 10 Oct 2014, 11:14

Plus le temps passait et plus la jeune femme avait l'impression que la situation était désespérante. Et quand la jeune femme voyait les réactions de Neythen, elle avait l'impression qu'ils étaient en train de pousser le bouchon un peu loin et qu'il risquait à tout moment de les envoyer chier sérieusement. La jeune femme prit une profonde inspiration, ce n'était pas son genre de caresser les gens dans le sens du poil. Donc ils n'avaient qu'à se débrouiller avec lui s'ils finissaient par lui faire pêter un goupillon.

Pour l'heure, elle avait terminé de manger et on les conduisait donc à leur chambre et après un long débat sur la solidité des lits, la jeune femme décida qu'il valait mieux éviter de dormir là dedans. Quoi qu'elle pourrait au moins dormir dans le lit du bas, mais Neythen lui allait devoir traîner par terre.
Ils avaient une toute petite fenêtre qui donnait aussi sur l'extérieur, elle ne comprenait pas vraiment l'architecture de cette base, c'était comme si tout était lié à l'extérieur, ce qui ne devait pas être très pratique pour la solidité. Elle réfléchissait encore à cette histoire de modules pendant que Neythen essayait d'obtenir des informations via son PDA... mais ils étaient un peu seuls sur ce coup là car ils ne pouvaient pas avoir la moindre connexion. Surtout qu'elle trouvait le raisonnement de ces gens absurdes.


«Oui... la communication sera le premier élément important. Je suis d'accord avec vous.» dehors, des poissons passaient tranquillement, elle crut halluciner un moment en voyant un galet marcher tout seul, jusqu'à réaliser que c'était un crabe... puis elle se retourna pour regarder Neythen, debout, appuyée contre le mur et les bras croisés

«Je ne comprends pas leur raisonnement. Certes, ils veulent rester pour le cas où d'autres modules s'activent.. mais pourquoi restent-ils tous ici? Ne pourraient-ils pas envoyer un groupe vivre sur terre et un autre reste pour les modules? Ainsi, leurs problèmes d'énergie ou d'oxygène ne seraient plus d'actualité s'ils étaient moins nombreux.» n'était-ce pas une stratégie plutôt classique? Lorsque les moyens sont limités, on limite les personnes à nourrir et loger sur place? Envoyer les civils qui ne servent pas à grand chose à la surface pour qu'ils créent une nouvelle ville là haut et ainsi permettent au passage le ravitaillement en eau et nourriture de la base serait nettement plus intelligent selon elle. Probablement qu'elle le proposerait dans son rapport à ses supérieurs, après ils se débrouilleraient avec.

Elle repensa à cette histoire de communication et leva les yeux au plafond

«Ils doivent avoir les éléments pour construire une antenne relais. Avec le robot que nous avons ramené, je pense que vous pourrez la construire de manière à ce qu'elle aille jusqu'à la surface et ainsi capte nos fréquences. Ce sera surement le plus facile et le moins coûteux» car faire traverser des câbles par touuuuus les tuyaux qui menaient au continent serait compliqué et surement pire au final. La distance jusqu'à la surface était moins importante et ce serait donc plus facile. Et puis au moins, Neythen pourrait faire mumuse avec le robot comme ça.

Elle retira ses chaussures et ses chaussettes ainsi que son pantalon et sa veste. Elle se retrouvait donc avec un débardeur noir et un boxer de la même couleur avant de se glisser sous les draps, ses vêtements soigneusement pliés au pied du lit. Au moins là, Neythen pouvait voir sa jambe et sa main dans son entièreté. De toute manière, fallait pas compter ici sur une machine à laver surement. Elle cala sa tête sur l'oreiller, une main dessous pour fixer le plafond - ou plutôt l'ossature du lit du dessus.

«La journée de demain promet d'être longue encore...» ils marcheraient moins, mais bon sang qu'elle sentait qu'ils allaient en baver avec ces gens la.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 10 Oct 2014, 12:50

Énervé, Haine ? Bizarrement non. Ahuri par contre, ouais. Beaucoup. Malgré ses efforts pour essayer de piger la détresse de ces pauvres petits Atlantes perdus au fond des océans, il arrivait pas bien à comprendre leur logique. Comme Shell, ça lui paraissait quand-même moins débile d'évacuer le plus gros des civils inutiles pour aller cultiver les patates à la surface. Oui, même si techniquement une patate ne poussait pas en surface. Bref... Rester pour les copains c'était bien gentil mais ça lui paraissait un peu... con ! M'enfin si ça leur plaisait hein, il était pas contrariant lui. Après tout sa mission consistait pas non plus à leur apprendre à vivre... Réparer les tuyaux bouchés (d'ailleurs il trouvait qu'on lui refourguait beaucoup de plomberie ces derniers temps, après le Liek, les aérations de Mestovaan), installer des antennes relais, c'était ça son boulot. Le reste c'était pas ses oignons.

« Pas besoin d'se faire chier à aller à la surface, la flotte conduit mieux les ondes. On leur collera une antenne sur le toit et un transformateur relais vers la rive. J'ai vu ça à Néobabel. »

Même que pour illustrer son charabia, il envoya l'info directement sur le PDA de sa copine Élite. Le transformateur dont il causait captait les ondes sous marines à sa base, avant de les renvoyer vers la partie de l'antenne situées en surface. Bon en vrai c'était la même idée que la mechanima, sauf qu'au lieu de planter une antenne au milieu de nulle part pour atteindre la surface, ils allaient plutôt en mettre une près des plages ou des falaises, un peu comme un phare. Ça éviterait qu'une baleine rentre dedans sans faire exprès, ou qu'un tecoluta la prenne pour un copain. Et ça lui éviterait aussi de se faire chier à maintenir son SUBMAKINA-66 à profondeur égale pendant qu'il jouait au mikado.

« J'ai les plans d'un RM-PROBE sinon. On n'a pas le matos mais ça s'contrôle à distance, v'pouvez essayer d'le monter avec le matos du bord ? C'est tout p'tit, ça m'aid'ra pour les trucs où j'pourrai pas passer. »


Image
Source = Drowned Civilisation by Acrylicdreams


Mais quand il releva son gros nez pour vérifier que la mechanima l'écoutait, Haine haussa un sourcil en se retrouvant nez à nez avec une jambe en métal.

« Sérieux, ils ont même pas fait une greffe de tissu pour cacher ? »

Ça coûtait sans aucun doute plus cher cela dit...

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 11 Oct 2014, 18:52

Ah oui, l'idée de Neythen était clairement meilleure que la sienne. La mechanimae n'était pas spécialement habituée à vrai dire à ce genre de travaux, elle son rayon, c'était les armes et pas vraiment les outils de communication. Elle reçut les données envoyées par le soldat sur son propre PDA et commença à les regarder pour voir s'il était effectivement possible de monter un tel engin par ici

«Ça devrait être faisable, oui. Je doute qu'il ait réellement cette tête une fois monté, mais on devrait pouvoir faire quelque chose du même genre.» en tout cas, toute la partie électronique ne semblait pas difficile à se procurer, surtout dans un endroit comme celui-ci, le plus dur serait d'assembler des pièces pour la coque de manière à ce que ça reste étanche malgré la profondeur. Mais de même, ils devaient avoir ce qu'il fallait par ici. Pendant qu'elle regardait les plans, elle fut surprise par Neythen qui découvrait sa jambe entièrement mécanique, elle baissa les yeux pour regarder - comme si elle ne connaissait pas sa propre jambe - avant de le regarder. Il est vrai que lui, on lui avait dit que tout son squelette était fait d'acier - ou d'une autre matière, toujours est-il que ce n'était pas naturel - et il devait donc s'interroger sur les raisons pour lesquelles on n'avait pas fait de même pour elle.

«J'ai jugé que ce n'était pas nécessaire lorsqu'ils me l'ont proposé. Cela revenait à beaucoup plus cher, et vu mon mode de vie, je risquais d'endommager trop souvent le tissu, ne serait-ce qu'en pilotant la moto.» combien de fois elle s'était arrachée la moitié du mollet sur sa bécane hein? Donc autant les cicatrices sur sa peau, elle s'en fichait, mais devoir réparer encore et encore une peau artificielle à cause de brûlures ou griffures, elle n'avait pas vraiment envie de devoir payer pour le restant de ses jours sa dette. Même si c'était bien parti pour.

Bref, après avoir regardé encore une fois les plans, elle éteignit son PDA et prit une profonde inspiration avant de fermer les yeux, elle ne savait pas si Neythen souhaitait dormir ou non, mais elle se doutait malgré tout qu'il n'était pas le genre à vous souhaiter une bonne nuit. Elle savait surtout qu'il était du genre à ronfler! Mais ça, ce n'était pas bien grave, elle était habituée à dormir dans le bruit. Et puis, ça faisait du bien d'avoir une petite nuit de sommeil sans avoir à faire des tours de garde. Le lendemain matin, ils auraient pas mal de boulot, donc autant dormir.

«Pendant que vous vous occuperez de réparer les quelques fuites et conduits, je me chargerai de monter le RM-PROBE. Espérons que nous n'aurons pas à passer des mois ici.» elle n'était pas le genre à se plaindre, mais le mode de vie de ces gens la déstabilisait beaucoup mine de rien.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 15 Oct 2014, 00:16

Haine haussa les épaules. Ouais, en même temps s'ils se rataient sur le montage de cette sonde là y'aurait pas mort d'homme. Ce machin se pilotait à distance donc même en cas de fuite à cause d'un bidule mal serré, personne risquait de se noyer. À part les acariens. Mais on s'en foutait un peu des acariens, non ? Pas le temps de poser la question en tous cas vu qu'un nouveau sujet pointait le bout de son nez. Un truc en rapport avec l'esthétisme des guibolles de la dame. Ça avait pas l'air de la chagriner d'avoir le métal à l'air. Neythen bizarrement, ça l'aurait fait drôlement chier. D'un autre côté Shell avait de bons arguments pour avoir refusé l'option.

« Ouais... c'est sûr qu'au niveau des tarifs ils doivent avoir une formation d'garagistes... »

Traduction : pour arnaquer les clients c'étaient pas les derniers. Sa copine Élite devait comprendre de quoi il causait vu que d'après ce qu'il avait compris elle aimait bien les grosses cylindrées. Elle avait dû en côtoyer des garagistes véreux. À moins qu'elle soit le genre à bricoler toute seule... ça se pourrait bien même. Bref, la peur du prix il comprenait. Une chance qu'on lui ait demandé son avis à elle, parce que lui il avait pas vraiment eu le choix... Ah ! L'Escadron et leur talent pour vous sauver la vie et la pourrir en même temps...! Haine soupira. Bof... Depuis combien de temps il avait renoncer à râler ? Il releva le nez de son P.D.A. quand la lieutenant lui fit comprendre qu'il était temps de dormir. Chef ! Oui chef ! Pas contrariant pour un ore, Haine retira tee-shirt, Rangers et jean pour se retrouver en calbut. Pas très glamour mais plus confortable. Son P.D.A. posé à côté de son matelas l'éclaira vaguement quelques secondes avant se mettre en mode veille. Dehors... enfin par la fenêtre... ou par le hublot... bref, de l'autre côté du verre, les raies étaient de sortie et dansaient sous les rares rayons des lunes de Nideyle qui parvenaient à se frayer un chemin jusque là. Vachement romantique. Mais ouais, Haine non plus envisageait pas trop bien l'idée de s'éterniser.

Une minute plus tard il se réfugiait sous son drap, et une minute encore plus tard il s'endormait comme une masse. Eh ! Ça crève de marcher avec un robot sous-marin en kit sur le dos ! Et puis bonne nouvelle pour Shell, elle eut une paix royale toute la nuit. L'avantage d'avoir fait une chute de plusieurs mètre tête en avant sur un rocher, c'est qu'il était pas resté suffisamment de sa cavité buccale pour reconstituer quoi que ce soit susceptible de le faire ronfler. Ouais, la classe ! Ça aurait presque pu être l'homme parfait.

Presque...

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Suivante

Retourner vers Mestovaan

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron