C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Image

C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Fév 2013, 01:49

«At CHAAAA!»
Plusieurs jours maintenant que je me trimbalais ce foutu rhume à cause de l'orage de l'autre jour! Dans un premier temps, j'avais supposé que ça passerait tout seul, mais je devais me rendre à l'évidence, ça allait de pire en pire. Je venais me moucher assez bruyamment avant de descendre vers la cuisine où le gosse avait déjà du lancer le café et le thé. L'opération s'était bien passée mais il devait tout de même faire attention à ne pas porter trop de poids, aussi je le gardais bien sous le coude pour m'assurer qu'il ne ferait pas trop de bêtises, et malheureusement le Doc avait été clair là dessus, abstinence pendant quelques jours aussi.

Forcément, ça ne m'aidait pas vraiment à être de meilleure humeur, mais c'est aussi peut être pour ça que je ne me soignais pas. Une part de moi devait se dire que ça lui retirerait sa culpabilité vis à vis de la situation. On ne se sautait pas dessus non seulement à cause de son opération, mais aussi parce que je suis malade. Je le vois bien qu'il veut que j'achète du rhuminol, même si ça ne me soignera pas, au moins ça me permettrait de ne plus avoir les yeux qui pleurent en permanence et j'aurais pu bosser tranquillement. Mais non, ce sont justement les symptômes du rhume qui me permettaient de me tenir tranquille aussi et de ne pas aller voir ailleurs. Alors je me rabattais sur les vieux remèdes de grand-mère comme les grogs et rester au chaud.

Cependant, on avait aussi pour projet de partir en vadrouille, mais à quoi bon visiter toutes les auberges de Nideyle si c'est pas pour profiter des chambres hein? Aussi je m'asseyais à la table pour le petit déjeuner, supposant qu'il m'avait, une fois de plus, préparé un jus d'orange pour les vitamines ou je ne sais quoi. Je m'installais alors, ramenant une main sur mon front en soupirant... c'était pas marrant quand même comme situation.

«Alors? Un programme aujourd'hui? Faudrait peut être qu'on discute de ce tatouage non?» - au pire, je veux bien prendre du rhuminol juste pour faire passer les symptômes le temps de lui faire son tatouage...mais ça obligerait à aller à l'herboristerie.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 17 Fév 2013, 14:08

Benedikt déposa un verre de jus d'orange qui tinta dans un son clair sur la table. La fatigue qui lui collait à la peau depuis l'opération ne parvenait pas à gâcher son enthousiasme de pouvoir gambader où il voulait, à défaut que de pouvoir faire ce qu'il voulait. De toutes manières, drogué aux produits de l'herboristerie jusqu'à il y a peu, le botaniste était encore un peu dans son petit monde pleins de papillons et d'arc-en-ciel.

« Vitamines ! » déclara-t-il comme s'il jetait un sort au tatoueur. « Aujourd'hui... Aujourd'hui, j'irais bien me promener, mais je suppose que ce n'est pas une bonne idée parce que je vais avoir envie d'aller explorer des coins que je ne connais pas si je n'ai pas de but précis. Donc faire enfin ce tatouage me semble pas mal. Ta proposition du laurier me plaît bien, mais j'y ai réfléchit et... »
Le botaniste s'assit à son tour, et mordit dans une tartine avant de continuer. C'était mauvais signe, de le voir s'installer avant de commencer, ça voulait dire qu'il y avait un discours botanique en préparation, mais ce dernier ne fut finalement pas si long.
« Je n'aime pas trop le laurier, surtout que les gens de Bellevue utilisent une des espèces pour tuer les papillons avec ; dans un bocal, ça les intoxique. Mais bref, j'ai pensé au chèvrefeuille des bois, parce que ça a les feuilles les plus simple du monde et que j'aime bien l'odeur. De toutes manières, je suis sûr que personne ne saurait déterminer de quelles feuilles il s'agit... »

Benedikt attrapa une deuxième tartine, découpant de petits morceaux des bords croustillants avec ses doigts, avant de les enfourner avec satisfaction. Pas encore assez aventureux pour appuyer son dos contre quoique ce soit s'il pouvait l'éviter, il se tenait sur le bord de sa chaise dans une position que d'aucun autre que lui aurait qualifié d’inconfortable, perdu dans ses pensés.
« Ou peut-être du liseron ? Leur feuilles sont un peu en forme de flèches. Hmmm, nooonn... »

Il se releva soudainement pour aller vérifier le bacon en train de cuire. Lui jetant un coup d’œil en vitesse, il attrapa deux œufs qu'il rajouta dans la poêle, et les regarda pendant que Vrass éternuait à nouveau derrière lui.
« Je ne vois pas pourquoi tu ne veux pas prendre de Rhuminol, quand même, hein... »
Forcément, les véritables raisons étaient impossible à saisir pour le botaniste sans qu'on lui explique. D'autant plus que même s'il aurait été loin de refuser une bataille sous la couverture à Vrass, ce n'était pas quelques jours sans qui allait le rendre de mauvais poil. Il avait souvent passé des mois d'abstinence dans sa vie d'adulte.

« Protéines ! » susurra-t-il dans l'oreille du tatoueur, avant de prendre un plaid sur le dossier de la chaise à côté de lui et de la mettre sur les épaules de ce dernier.
Il fit glisser dans son assiette un œuf, puis le bacon (« Heu... Gras ?! »), et mit le dernier œuf dans la sienne avant de laisser tomber la poêle dans l'évier et d'aller se rasseoir.
Benedikt venait de lire un bouquin médical sur la nutrition, et en plus de pouvoir démontrer ses nouvelles connaissances, avait décidé d'en appliquer les principes sur Vrass puisqu'il était malade. En revanche, les nombreuses remarques sur la Junk Food mauvaise pour la santé avaient étrangement été soigneusement ignoré ; le botaniste n'était pas prêt mentalement à faire une croix sur ceux-ci. En vérité, la moitié des nombreux conseils donnés lui semblait être un peu exagéré. Benedikt venait du Nord, là où si on survivait au-delà de 10 ans, on était un minimum résistant et où les problèmes d'obésité et de cholestérol étaient tout sauf la préoccupation des médecins.

Pour info, les feuilles de chèvrefeuille des bois, c'est juste ça, donc les feuilles les plus normales de l'univers, quoi. ^^

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Fév 2013, 17:18

C'était tout de même agréable de le voir d'aussi bonne humeur malgré la situation, en tout cas, je prenais le verre de jus d'orange qu'il me tendait avant de se mettre à déverser son blabla de botaniste, ce qui me fit pouffer de rire. Il me faisait un peu penser à moi lorsque je me mettais à parler de tatouages et de dessins. Aussi, je finissais par boire une gorgée de jus d'orange - je n'en sentais presque pas le goût avec mon rhume mais peu importe - avant de poser mon verre et lui lancer un regard malicieux

«Tu sais, le plus simple serait que tu me montres une image tu sais? Et je te dessinerai ça. Tu sais où tu le veux finalement? Le poignet ou le biceps?» - vu sa carrure, ça ne fera pas beaucoup plus d'encre de le mettre sur le bras! Bon j'exagère quand même, il n'est pas si maigrichon, surtout depuis qu'il vit sous mon toit en fait! Je pouffais de rire avant de me pincer le nez sous le coup de mon mal de crâne, il me demandait alors pourquoi je ne voulais pas prendre de rhuminol et je finissais par le regarder de nouveau. Non, je ne voulais pas lui dire pourquoi, je ne voulais pas qu'il se sente coupable ou quoi que ce soit...

«Disons que de toute manière, ça ne fait que masquer les symptômes sans guérir le rhume, donc je ne vois pas trop l'intérêt. Mais pour ton tatouage, il vaut mieux que j'ai toutes mes facultés, donc je vais en prendre exceptionnellement.»

Cependant, je ne me voyais pas trop déambuler dans les rues pour aller jusqu'à l'herboristerie, et comme il y travaillait désormais - ou qu'il allait commencer d'un jour à l'autre - je me disais qu'il pourrait peut être y aller?
«Ça t'ennuie d'aller en acheter pour moi? Je te donne les sous évidemment...» - je sais qu'en travaillant à l'herboristerie, il a des prix, mais c'est comme tout, hors de question d'escroquer Sayah en s'en prenant à ses boutiques! On a beau travailler à notre compte et gagner notre croûte, le vieux lézard surveille et on ne peut pas faire n'importe quoi! Aussi, dans la mesure où je savais combien coûtait le flacon, aussi je me levais pour réussir à attraper quelques pièces dans ma poche pour les déposer sur la table

«En attendant, je préparerai quelques motifs pour ton tatouage - si j'y arrive...» - car bon, ce n'était pas forcément gagné avec un tel mal de crâne...


=====================================
Paiement de 5 ores à Benedikt pour l'achat d'un flacon de rhuminol

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 17 Fév 2013, 19:11

« Oui, je crois que j'ai encore un livre de botanique là-haut, je trouverais sûrement ce que je veux dedans pour te le montrer. En plus, ce sont des illustration faites pour être les plus claires possibles. » répondit le botaniste en hochant la tête. « Et j'aimerais bien l'avoir sur le poignet, jusqu'à... » il remonta sa manche et déplaça son index de la naissance de sa main d'environ dix centimètres vers son coude. « …là ? Attends, je reviens. »
Il redescendit une ou deux minutes plus tard avec un énorme bouquin qu'il déposa sur la table avec une grimace avant de le feuilleter rapidement, son pouce laissant glisser chaque page entre ces doigts bien trop rapidement pour lui laisser le temps de le lire. Chaque plante était rangée par ordre alphabétique dans celui-ci, si bien qu'il était ridiculement facile pour Benedikt d'en retenir le contenu après avoir passer des années à apprendre par cœur un livre de botanique deux fois plus gros, écrit à la main et dans le désordre complet par son vieil herboriste.

« Là, ça, c'est du chèvrefeuille. Et tu vois, j'aime bien la façon dont les tiges s'enroulent sur elles-mêmes. » déclara-t-il quand il s'arrêta sur une page et repoussa le livre vers Vrass.
Le tatoueur lui demanda d'ailleurs, malgré ses refus précédents, s'il pouvait passer à l'herboristerie acheter du Rhuminol, reçevant un hochement de tête de la part du jeune homme.
« Non, pas de problème, ça te fera du bien, de toutes façons, et puis ce sera effectivement plus pratique. Je ne vais pas te laisser sortir dans cet état ! »
Benedikt finit son petit-déjeuner tranquillement en quelques minutes, se lava les mains et embrassa le tatoueur sur le front, puis se prépara pour sortir, revint laisser un deuxième baiser sur les lèvres du tatoueur – le botaniste se fichait un peu qu'il soit malade, hé, il n'avait déjà pas le droit de coucher avec lui ! -, et sortit de la boutique dans l'air froid et piquant qui n'avait pas fini de sécher toutes les flaques de l'orage imposant s'étant abattu sur eux il n'y avait pas longtemps.

Benedikt revint une bonne heure plus tard, le nez enfoui dans son écharpe en coton, les joues et le bout des oreilles rouges vifs. Le flacon de Rhuminol avait été fourré dans sa poche puisqu'il avait renoncé à prendre son sac. Il ne revenait pas qu'avec ces achats de l'herboristerie, pourtant, et s'arrêta à l'entrée de la cuisine, hésitant, comme si Vrass s'était transformé en Drakmonniss pendant son absence. Il s'était en effet arrêté plusieurs minutes dans une rue des Ghettos pleine de boue, près d'une voiture défoncée, et en était repartit avec un paquet un peu trop attendrissant pour être laissé en plan par Benedikt.
Il y avait donc à présent, au creux de ses bras, un chaton un peu sale à l'air frigorifié, qui avait assez comiquement le même regard incertain que le botaniste. Ce dernier finit quand même par rentrer à l'intérieur de la cuisine.
« Il était sous une voiture et heu... il miaulait et il n'avait pas de collier ni rien, et heu... Il n'est pas lourd, hein, le Doc ne m'en voudrait pas pour ça. » s'expliqua-t-il en bredouillant. « Je me disais... qu'on pourrait au moins lui donner un peu à manger ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Fév 2013, 23:57

Sur le coup, j'étais plutôt surpris par son choix, non pas pour les feuilles, mais sur leur disposition
«Tiens? Tu veux une sorte de liane le long du bras? Je pensais que tu les voulais plutôt autour du poignet comme un bracelet indélébile?»
Mais il faisait comme il voulait après tout, le client est roi n'est-ce pas? Enfin, j'interceptais son premier baiser sur ma tempe pendant que je mangeais mes œufs, puis il revint pour en déposer un sur mes lèvres avant de filer. Je le regardais partir avec un air amusé avant de finir de manger et me relever pour faire la vaisselle...

Iza s'approcha alors, son regard noir et inquiet dirigé vers moi. Elle s'était bien remise de sa blessure à la patte et semblait désormais beaucoup plus proche de Benedikt qu'avant. Il faut croire qu'elle a fini par l'accepter à force. Je m'approchais pour lui caresser doucement la tête, puis je me mettais accroupi pour la regarder d'un air un peu fatigué
«Tu peux aller te balader si tu veux ma belle... l'appart est bien rangé et le frigo est plein. Profites en pour prendre l'air d'accord?» - elle me lécha doucement la main avant de filer. Des fois, je me dis que je devrais peut être lui offrir un KIP, ce serait utile pour qu'elle puisse communiquer, mais d'un autre côté, je me dis qu'elle est habituée à être ainsi et peut être que ça ne l'intéresse pas de parler lorsqu'elle est sous cette forme. Après tout, elle sait très bien se faire comprendre rien que par le regard.

Je montais dans la chambre pour prendre mon carnet avant de redescendre, je me mouchais une nouvelle fois pour espérer voir correctement et je regardais donc les photos qu'il avait tirées de son bouquin pour ses feuilles, et je faisais donc quelques essais pour voir ce que je pouvais lui bricoler. Au bout d'une bonne heure environs, j'étais toujours dans la cuisine à dessiner tant bien que mal lorsque j'entendis la porte... j'étais d'abord surpris de ne rien entendre, d'ordinaire, le gosse serait entré en criant son joyeux «je suis rentré!» mais là rien et je commençais donc à froncer les sourcils. Ce n'était peut être pas lui aussi je devais me méfier et je commençais donc à me lever, sur la défensive.

C'est alors que les boucles brunes apparurent dans l'encadrement de la porte, et rien qu'à son regard, je sentais la connerie! Et je n'avais qu'à baisser les yeux pour voir la raison de sa connerie!
«Un chat? Tu plaisantes? Iza va le bouffer!» - mais je voyais à son regard qu'il était désolé pour cette pauvre bête et je venais me lever pour le regarder de plus près. C'est sur que vu sa taille, la morphe n'en fera qu'une bouchée, je soupirais alors avant de regarder le gosse qui semblait avoir peur que je le bouffe lui.
«Bon, elle n'est pas là pour le moment, alors oui, je suppose qu'on peut lui donner à manger...»

Je venais fouiller les placards à la recherche d'une boîte de thon, puis je la renversais sur une petite assiette avant de la poser par terre et afficher tout de même un air mitigé
«Tu comprends bien qu'il ne pourra pas rester? Je ne peux pas imposer ça à Iza. Elle est plus chien qu'humaine tu sais?» - et honnêtement, j'aime pas les chats. Il a de la chance que je ne puisse pas refuser grand chose à Benedikt sinon pour sûr qu'il serait resté dehors! Surtout quand on voyait son état! J'espère qu'on pourra lui trouver un foyer ou autre car le connaissant, il refusera de le laisser dans la rue maintenant. Je soupirais avant d'attraper un mouchoir pour me moucher, je sentais le mal de crâne revenir à cause de mon rhume, et je me demandais même si finalement, il était bien allé acheter mon remède?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 18 Fév 2013, 08:48

Benedikt hocha la tête timidement, en chemin pour déposer le chaton par terre près de la nourriture que venait de lui donner le tatoueur. Il rajouta une coupelle d'eau fraîche à côté.
« Oui, oui... Mais je ne voulais pas... le laisser comme ça. »
Bien sûr, il n'y avait pas matière à discussion pour le botaniste. Iza était installé depuis bien plus longtemps même que lui chez Vrass. D'autant plus que maintenant qu'elle s'entendait bien avec lui et qu'elle s'était à peu près habitué à lui, il était idiot de gâcher tout ça. Le botaniste resta quelques secondes accroupi, le temps de voir la bestiole trottiner avec hésitation puis enthousiasme jusqu'à l'assiette pleine de thon, puis soupira et se releva. Il paraissait épuisé et mal nourri, mais pas mal au point de demander une attention particulière. Pourtant, Benedikt n'arrivait pas à se décider à le laisser à nouveau dans la rue. Il était bien trop facile à attendrir, et des petits yeux implorants marchaient aussi bien venant de pratiquement n'importe quel animal sans intention de le manger, et d'autant plus avec les enfants. Alors avoir la mort éventuelle d'un chaton sur les bras ? Grand dieu !
Le temps de faire bouillir de l'eau, il sortit le flacon de l'herboristerie de sa poche et en versa une bonne cuillère dans une tasse dans laquelle il mettre dedans pour mélanger un instant. Sa préparation finie, bien qu'elle était loin de nécessité de l'habileté, il la déposa à côté du carnet à dessin de Vrass.
« Tu veux que je rajoute autre chose pour que ce soit meilleur ? Comme le grog de ton ancienne propriétaire dont tu m'as parlé la dernière fois, je ne sais pas, elle mettait quoi dedans ? De la cannelle, du... miel, du Rhum ? »

Il reprit le chaton rassasié dans ses bras, et alla se rasseoir, le laissant sur ses genoux. C'était peut-être un chat errant, mais il était bien plus câlin que certains de chats de salon qu'il avait croisé dans des maisons de bourgeois. Ou au moins n'essayait-t-il pas de réduire ses doigts en charpie à chaque qu'il tendait la main vers lui – à leur décharge, il y avait soudain derrière un long historique de gamins de riche près à leur en faire voir de toutes les couleurs -.

« J'aimerais bien trouver quelqu'un pour s'en occuper... » Il réfléchit quelques instants, passant en revue toutes les personnes qu'il connaissait à la Basse-ville ou dans les Ghettos. Il n'y en avait pas beaucoup, et encore moins susceptible de recueillir un jeune chat. Ses doigts glissèrent dans la fourrure pas toujours gris perle propre de la bêbête, recevant en retour des ronronnements très satisfaits.
« Tu crois que Moïra en voudrait ? Il me semble que c'est le genre de personne à aimer les chats, et son appartement serait assez grand. Elle a même une petite cour avec une sorte de jardin dedans où il pourrait se balader. Et puis à mon avis, elle se sent un peu seule parfois. »
Il releva la tête jeter un coup d’œil vers l'entrée.
« Iza va revenir bientôt, tu crois ? S'il faut que je me m'en débarrasse avant... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Fév 2013, 10:16

Mais oui bien sûr il ne voulait pas le laisser dehors, je comprenais bien. Après tout, j'ai recueilli Iza un peu de la même manière, elle traînait devant ma porte, totalement affamée et maigre comme un clou alors je n'avais pas pu la laisser comme ça mais bon... je suis pas un refuge bordel!

Enfin, j'essayais de ne pas m'énerver sur le coup, le gosse n'y était pour rien après tout, et il ne comptait pas laisser le chat ici, c'était le plus important. Je le laissais mettre ce qu'il voulait dans ma tasse pour améliorer le goût de sa mixture, cependant je précisais une chose
«Non, évite le rhum. Je ne bois jamais avant de faire un tatouage.» - je veux avoir les idées claires. Aussi finalement il n'ajoutait que du miel, et le chaton une fois rassasié se retrouvait sur ses genoux au point que je sentais presque une pointe de jalousie sur le coup

Ben oui, c'est con mais le chat a droit à ses caresses et pas moi en ce moment alors forcément c'est frustrant. Mais le pire, c'est qu'il ramenait l'autre cruche sur le tapis et là, mon regard s'assombrissait totalement. Je l'avais oubliée celle la, et le pire, c'était que je n'avais pas vraiment le droit de la haïr dans le sens où c'est grace à elle que Benedikt a pu me rejoindre à l'hôpital! Et le pire, c'est que visiblement, il savait où elle habitait. Je me renfrognais donc, gardant ma tasse près de mes lèvres comme pour essayer de dissimuler mon visage
«Je vois que tu connais bien son appartement. T'as qu'à aller le lui amener si tu veux, elle sera sûrement contente de te voir.» - inutile de dire que sur le coup, mon ton était plutôt sec et trahissait clairement ma mauvaise humeur.

Il me demanda alors si Iza devait revenir bientôt et je haussais des épaules - «Aucune idée. Elle est partie il y a une demi-heure pour faire un tour, elle peut très bien disparaître pour la journée ou revenir dans dix minutes»
Tout dépend de ce qu'elle va faire. Si elle a trouvé des chats à chasser - dommage qu'elle ait pas eu le temps de choper celui là tiens - ou peut être des enfants avec qui jouer aussi. Dans le coin maintenant, ils commencent à la connaître, et comme ils savent qu'elle est morphe, ils ne lui font pas de mal. Enfin, je continuais de boire ma mixture, et petit à petit, je sentais que j'allais mieux. Mon mal de tête passait et mon nez se débouchait. Je savais que ce serait temporaire, même si j'ignorais combien de temps ça durait. Je ramenais le carnet vers lui pour lui montrer les premiers croquis que j'avais pu faire

«Au fait tiens... dis moi s'il y a un truc qui te plait là dedans. Au pire, maintenant que j'ai les idées à peu près claires, je pourrai peut être faire quelque chose de mieux.» - quoi qu'avec ma mauvaise humeur, c'était pas dit.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 18 Fév 2013, 12:38

Le botaniste fronça les sourcils et fixa Vrass sans répondre à sa question concernant son futur tatouage. La mauvaise humeur du winghox l'intriguait et il n'était pas sûr de comprendre, n'ayant pas l'impression d'avoir fait quoique ce soit de mal. Le pot de miel dans ses mains le distrayait considérablement et il décida de l'enfouir plus que de raison au fond du placard qu'il venait d'ouvrir. Même avec ça, l'odeur du liquide translucide semblait resté gravé dans son esprit, et il finit par retourner s'asseoir avec la boule de poil, lui donnant une raison de plus de ne pas se relever.
« Pourquoi tu es en colère ? » demanda-t-il d'un ton presque méfiant au tatoueur.
Ce n'était sûrement pas sa maladie. Ce n'était quand même pas le chaton ? Il avait promis qu'il s'en débarrasserait ! Mais après tout, Vrass avait surtout pris cette expression quand il s'était mis à parler de Moïra, et cette expression, il la connaissait bien pour l'avoir vu de nombreuse fois sur une autre personne. En réalité, le tatoueur l'avait souvent quand ils parlaient de la jeune femme. La nouvelle question brisa le silence lourd de la cuisine. « Pourquoi tu as l'air jaloux ? »
Une expression indignée se dessina soudain sur le visage de Benedikt – on aurait presque pu voir une ampoule s'allumer au dessus de sa tête -. Il se redressa brusquement et reçut un miaulement mécontent du chat surpris par ses mouvements.
« J'ai pas couché avec Moïra ! J'ai été chez elle parce que quand j'ai voulu aller lui offrir un cadeau pour la remercier, elle n'était pas à la compagnie d'immobilier et comme j'ai travaillé là-bas, ils ont accepté de me donner son adresse ! »

Le nez et les sourcils froncés, Benedikt avait surtout l'air très vexé à cet instant plus qu'autre chose. À croire que Vrass venait de l'accuser personnellement d'un méfait classé haute trahison.
« Je te signale que les seules possibilités pour que je couche avec elle, c'est qu'elle m'assomme avec une pelle ou qu'elle me fasse boire assez pour que je ne fasse plus la différence entre un homme et une femme ! Non mais sincèrement ! Au cas où tu n'avais pas remarqué, je suis malheureusement complètement indifférent aux charmes féminins ! »

Le botaniste enfila à nouveau son manteau, son regard traînant sur le carnet à dessin recouvert de motifs fins dans l'espoir d'éviter le visage du Vrass.
« Je vais m'occuper de laisser ce chat entre de bonnes mains avant qu'Iza revienne. Mon tatouage attendra. Je vais pas me noyer en chemin. » lâcha-t-il d'un ton sec avant de disparaître de la cuisine, la bestiole dans ses bras et son écharpe à moitié enroulée autour de son cou.
La porte de la boutique claqua un peu plus fort qu'elle n'aurait dû, mais alors que Benedikt s'éloignait à grand pas, il réalisa très vite la stupidité de son idée. Surgir un matin, de nulle part, devant la jeune femme si timide pour lui demander prestement d'adopter ce qu'il avait ramassé dans une rue des Ghettos paraissait, au mieux impoli ou intéressé, au pire un peu débile. Il ne la connaissait même pas assez pour qu'elle lui excuse un tel comportement. Le botaniste s'arrêta en plein milieu de la route, le nez froncé en accordéon, et baissa les yeux sur l'origine de sa dispute avec le tatoueur.
« J'espère que t'as pas de puces, tiens. » l'accusa-t-il en soupirant avant de repartir, un peu hésitant. Il n'était plus très sûr de là où il devait aller. Peut-être pourrait-il éventuellement déposer la bestiole à son appartement ? En lui laissant de la nourriture et de l'eau, et un coin pour dormir, il aurait un peu de temps pour lui trouver de nouveaux maîtres. Oui mais voilà, ça ne changeait rien par rapport à Vrass. Benedikt était à la fois en colère et plein de culpabilité ; après tout, il ne lui avait même pas laissé le temps de s'expliquer. Mais quelque part dans sa tête, tout près de son ego, il n'avait vraiment pas envie de retourner maintenant à la boutique de tatouage. D'autant plus que son accueil serait aussi probablement très mitigé.
« Il a pas le droit d'être en colère contre moi pour un truc que j'ai pas fais ! Et puis, ça veut dire qu'il me fait pas du tout confiance ! Non ? » essaya-t-il de se justifier auprès de la touffe de poil grise, qui ne lui renvoya qu'un regard profondément indifférent alors que la rue avait réveillé son attention.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Fév 2013, 14:37

«Je ne suis pas en colère» - ce furent les dernières paroles que j'avais réussi à sortir avant qu'il ne se mette lui-même en colère. Jaloux? Oui, totalement et ça me faisait probablement autant chier que lui, et si j'avais essayé de répliquer, c'était trop tard, il était déjà parti avec le chat dans les bras. Je prenais alors la tasse pour l'envoyer valdinguer contre le mur le plus proche sans me soucier des taches jusqu'à me souvenir que les éclats pourraient blesser Iza.

«BORDEL!» - un cri rappelant plutôt un rugissement alors que j'attrapais la pelle et la brosse pour ramasser tous les éclats que je pouvais. Je n'ai jamais dit qu'il avait couché avec bordel! Mais faut pas être con pour voir qu'elle attend que ça. Et s'il dit ne pas être intéressé par les femmes, j'étais censé le savoir comment? Après tout, avec son ancien boulot, on ne va pas me dire qu'il n'était le jouet sexuel que d'autres hommes, surtout qu'en Païlandune il ne devait pas avoir tant de clients masculins que ça! Je pestais encore, surtout que c'était plus facile maintenant que les effets du rhume s'estompaient.

Je jetais les éclats dans la poubelle avant de m'appuyer sur l'évier pour fulminer ma colère. J'étais même pas fâché après lui, juste après moi et mon caractère de merde. C'est pas une question de confiance juste...
Je soupirais doucement avant de me redresser et me diriger vers la sortie. Je me fichais pas mal d'être pieds nus, j'avais l'habitude de toute manière, et je sortais sans même fermer la porte derrière moi - de toute façon, pratiquement personne serait suffisamment taré pour essayer de me braquer.

Je n'avais même pas besoin d'aller très loin pour le trouver, debout, je supposais qu'il avait toujours le chat dans les bras car je ne voyais pas ses mains de là où j'étais puisqu'il me tournait le dos, et j'entendais seulement la fin de sa phrase sur la confiance
«Je te fais confiance... c'est juste que...» - je soupirais avant de m'avancer de telle sorte que je me retrouvais face à lui - «je me suis habitué à ce que tu sois là et... j'ai peur que tu veuilles vivre ailleurs. Pour ça que j'ai parlé de son appart...»

Car bon, on peut très bien rester ensembles sans qu'il squatte chez moi, et ce même si je viens d'acheter le terrain d'à côté pour qu'il puisse avoir une pièce pour lui, mais ça n'empêche pas que ça me ferait carrément chier qu'il s'en aille. Je restais là, devant lui, les bras croisés sans vraiment oser le regarder. Ce n'était pas mon genre de me mettre à nu comme ça - du moins dans le sens figuré du terme - et je gardais donc un air plutôt sombre sur le coup d'avoir osé lui courir après alors que ce n'était clairement pas mon genre. En temps normal, c'est toujours lui qui revient et là... je crois que j'avais trop peur qu'il ne revienne pas, surtout s'il était parti chez elle. Lui n'est peut être pas intéressé, mais lui elle l'est, ça se voit!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 18 Fév 2013, 19:57

Benedikt sursauta. Il ne s'était pas attendu à ce qu'on réponde à ses questions ; après tout, il parlait à un chat, c'est-à-dire plus ou moins à lui-même ! D'autant plus que Vrass n'était effectivement pas du genre à courir après les gens ; il s'était attendu à revenir lui-même à la boutique s'il voulait s'expliquer. Le botaniste prit pourtant un air désapprobateur en le voyant, non pas pour ce qu'il disait mais pour sa tenue vestimentaire. Ce n'était pas parce qu'ils s'étaient disputé que Benedikt n'allait pas s’inquiéter pour lui, et présentement, il se baladait plutôt légèrement. Son visage s'adoucit pourtant rapidement en voyant celui sombre et contrit du tatoueur. En voilà une autre chose devant laquelle il lui était très difficile de garder sa colère, tiens ! Le jeune homme lunatique sentit sa mauvaise humeur s'en aller à grand pas.

« Tu devrais pas sortir comme ça, tu es malade. » finit-il par dire en guise de réponse, avant de tirer sur son écharpe, pour l'enrouler autour du cou du tatoueur d'une main, comme il avait son chaton dans l'autre. L'entreprise n'était pas très facile, puisqu'en plus Vrass était beaucoup plus grand que lui.
« Pourquoi j'irais vivre ailleurs ? Pourquoi je partirais maintenant que j'ai des sentiments pour toi ?
Je me suis habitué à toi moi aussi, même si je n'aime pas le dire comme ça. »
Il leva vers le tatoueur un regard un peu perplexe, mais bel et bien déterminé.
« Si j'avais envie d'aller voir ailleurs, je t'en aurais parlé avant pour savoir ton avis sur la question, de toutes manières. Je ne suis pas malhonnête sur ce sujet et je sais faire la différence entre quelqu'un que j'ai envie de toucher et quelqu'un avec qui j'ai envie de rester. Mais en l'occurrence, c'est très peu probable, d'autant plus avec Moïra, peu importe ce qu'elle peut vouloir. »

« Tu es plutôt jaloux, pour quelqu'un qui changeait de partenaire tout les soirs. » rajouta-t-il avec un début de sourire, avant de baisser les yeux. « Désolé de m'être énervé. J'ai raconté n'importe quoi. C'est juste que je n'aime pas qu'on m'accuse de ça quand je n'ai rien fait. La dernière personne avec qui j'avais une vraie relation me l'a fait payé et je n'ai pas envie que ça finisse mal entre nous. »
Il caressa la fourrure douce de la bêbête qui commençait à s'endormir, manifestement épuisée.
« Je n'ai pas forcément envie que ça finisse, d'ailleurs. »
Benedikt s'approcha à quelques millimètres de Vrass, dans l'espoir de gagner ses bras autour de lui, et ignora superbement une bande de jeunes qui passaient par là.
« J'en fais quoi ? » Il désigna le chaton du menton. « Tu pourrais m'accompagner, si ça peut te rassurer ? Mais en fait, finalement, c'est un peu bizarre de débarquer chez quelqu'un pour lui refiler un animal... Je ne l'ai pas prévenu ni rien... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 19 Fév 2013, 01:36

J'étais percé à jour évidemment. Bien sur que je suis jaloux ! Avec un égo comme le mien, il est évident que je n'aime pas partager, et que j'estime avoir suffisamment de valeur pour qu'on aille pas voir ailleurs après m'avoir eu dans son lit! C'est con effectivement, et comme il le dit, c'est peut être ironique dans la mesure où moi je ne me gêne pas, mais voilà. Je gardais les bras croisés en soupirant sans vraiment oser le regarder, sentant son écharpe autour de mon cou même si je ne ressentais pas le froid

«Je t'ai toujours dit que tu étais spécial...» - il avait réussi là où personne n'avait réussi avant. Me garder. C'est con à dire ou même à penser mais voilà, j'y peux rien. Il est comme une drogue et j'ai peur de me retrouver en manque s'il venait à partir. Je sais que je le laisserai partir si un jour ça doit arriver, je ne suis pas le genre à priver quiconque de sa liberté mais voilà, ça me ferait chier et je risque d'être un vrai ours le jour où ça arrivera. Si ça arrive.

«Je n'ai jamais sous-entendu que tu avais couché avec elle... mais c'est vrai que tu pouvais le penser...» - je soupirais en détournant les yeux, je déteste cette conversation, surtout là, au beau milieu de la rue alors que je suis pieds nus.

Il demandait alors ce qu'il pouvait en faire et je venais regarder le chaton avec un léger sourire - « C'est vrai qu'il est mignon. On devrait l'amener chez le Doc, je crois que Nessy adore les chats...»
Oui, j'avoue, c'est une excuse aussi pour ne pas aller voir l'autre. Quoi qu'il dise, cette fille, je l'aime pas. Du moins, je n'aime pas le regard qu'elle pose sur lui, donc moins elle le regarde et mieux je me porte. Au moins, Nessy a compris qu'il fallait pas loucher sur lui car elle me connait bien, mais d'un autre côté, je n'ai aucune garantie qu'elle n'ait pas déjà un chat. Quoi que ça pourrait peut être ne pas la déranger d'en avoir un autre? J'attendais de voir ce que le gosse en pensait, mais probablement qu'il faudrait d'abord retourner à la boutique pour que je m'habille plus chaudement, et finalement, je pourrais en profiter pour que le Doc me donne de vrais médicaments pour soigner mon rhume...

Car bon, même si j'ai une bonne raison de vouloir rester malade, j'ai pas envie que ça dégénère en pneumonie ou autre.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 19 Fév 2013, 23:03

« Tu crois ? Oh, oui, je ne pense pas que ça la dérangerait qu'on vienne à cette heure-ci, et elle pourrait facilement le garder toute la journée là-bas avant de rentrer chez elle. »
Benedikt hocha la tête et pencha la tête sur le côté, examinant le tatoueur pendant que le chaton qu'il avait dans les bras gigotait. « Mais si tu veux venir avec moi, il faut que tu t'habilles chaudement avant. »
La touffe de poil gigotait tellement qu'elle eut le droit à un peu plus d'attention de la part du botaniste. Le temps que ce dernier s'aperçoive de ce qui se passait, le chaton était déjà en train de lui grimper dessus, de minuscules griffes dehors. Benedikt laissa échapper une exclamation mais se retrouva finalement avec un chat blotti contre son cou, calé par le col de son manteau ; et puisqu'il avait arrêté de se débattre, il le laissa là.

« Je ne comprends pas vraiment comment tu peux être jaloux si personne ne me touche... Mais... Promets-moi de ne pas t'énerver contre moi quand je ne réagis pas à ce genre de chose comme tu voudrais et je te promet d'arrêter de m'énerver aussi vite. Je me rappelle bien de ce que tu m'as dis à ce propos mais si ça te fais sortir pieds nus de chez toi, je n'aime pas trop ça, quand même... »
Un sourire hésitant clignota sur le visage du botaniste, comme s'il n'arrivait pas à se décider entre sa mauvaise humeur, sa culpabilité et le soulagement de voir leur différent à peu près réglé. Puis il attrapa la main du winghox et l'entraîna jusqu'à la boutique, prenant soin de ne pas faire tomber sa petite bestiole. Leur passage là-bas fut bref, et ils se retrouvèrent assez vite chez le Doc, motivé – au moins en ce qui concernait le botaniste – par le froid qui se faisait décidément sentir de plus en plus ces derniers temps.

Si Benedikt appréciait beaucoup le Doc, il avait souvent ce petit sourire qui faisait penser qu'il savait des choses sur vous, surtout celles que vous auriez aimé cacher. Exactement le genre de chose qui faisait rougir et se balancer d'un pied sur l'autre le petit botaniste, d'autre plus que le vieil homme était toujours assez protecteur à propos de Vrass. Ce qui expliquait son comportement lorsqu'ils arrivèrent à l'intérieur de son cabinet ; le botaniste le salua brièvement, les joues enflammées, persuadé que le Doc pourrait voir rien qu'en le regardant que lui et Vrass venait de se disputer, avant de se glisser du côté du bureau de sa secrétaire. Benedikt remercia au passage Alrik que le médecin soit encore occupé à discuter avec un de ses patients qui partait, lui ayant donné une parfaite excuse pour s'éclipser.

«Tiens, Benedikt ! Quelque chose ne va pas ? » Nessy lui adressa un sourire lorsqu'elle leva le regard de ses dossiers pendant que le botaniste secouait la tête doucement, et elle remarqua soudain son paquet touffu. « Pourquoi tu nous amènes un chat, il est blessé ? »
« Oh, non, non. En faaaiit... je l'ai ramassé dans la rue, il est trop jeune pour savoir vivre tout seul, je crois. Il miaulait sous une voiture et il avait l'air vraiment misérable, alors je l'ai ramené à la maison. Mais Iza le détesterait, je ne peux pas le garder. Et bref, Vrass m'a dit que tu aimais les chats, et on s'est dit, peut-être que... Tu voudrais le prendre avec toi ? »

« Wow, heu, attends. » Nessy se mit à rire, et se releva pour contourner son bureau et s'approcher de Benedikt pour examiner la bestiole qui tendait un museau curieux vers elle.
« Hé bien... Je ne m'y attendais pas... Mais pourquoi pas. J'en ai déjà deux et c'est encore un chaton, je pense qu'ils s'entendront bien. » finit-elle par répondre en le grattant derrière les oreilles, gagnant très rapidement un ronronnement. « Et puis il est bien mignon ! »
Le visage du botaniste s'éclaira. « Oui, même Vrass l'a fait remarqué donc je suppose qu'il l'est particulièrement... C'est super. J'avais peur de devoir le laisser dehors. J'aurais bien aimé le garder mais... » Ses lèvres dessinèrent un tant pis silencieux, et il loucha sur la touffe de poil grises, un peu triste, avant de chercher le tatoueur des yeux pour voir s'il avait entendu la bonne nouvelle.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Fév 2013, 19:21

Lui promettre de ne pas me mettre en colère?

«Écoute, je suis un winghox... me demander de ne pas me mettre en colère, c'est comme te demander à toi de ne plus être curieux...» - autrement dit, mission impossible non? Enfin, je levais les yeux au ciel avant de prendre une profonde inspiration et ajouter - «mais je peux essayer»
C'était tout de ce que je pouvais promettre pour le moment. Cependant, il y avait un autre problème à régler pour le moment, à savoir cette histoire de chat.

Je lui proposais alors de le laisser à Nessy, c'est une vraie mordue des chats, et au moins je me dis qu'il pourra essayer d'aller la voir aussi souvent qu'il veut, elle au moins j'ai confiance et pour cause... elle aime les femmes! Pas depuis longtemps de ce que je sais, peut être que ça ne durera pas, mais je ne l'ai jamais vu aussi épanouie que depuis qu'elle a sa copine. Enfin, pour l'heure, il fallait revenir à la maison le temps que je me couvre un peu mieux, aussi on faisait le chemin en sens inverse. Je prenais soin cette fois-ci de fermer la boutique avant de prendre la direction du cabinet du Doc.

Je n'avais pas spécialement saisi le fait que le Doc mette Benedikt mal à l'aise avec sa perspicacité, en tout cas, il se dirigea directement vers Nessy pendant que le Doc discutait avec son patient. Je les laissais faire pour le moment puisque je n'avais pas à m'inquiéter la concernant, j'attendais surtout de pouvoir parler au médecin à propos de mon rhume.

Lorsque le patient s'en alla, je m'approchais en croisant les bras
«Tiens donc! Je ne pensais pas vous revoir aussi vite... il y a un problème avec le petit?»
- «Non Doc, c'est moi... je me suis chopé un bon rhume...»
- «T'as l'air en forme pourtant!»
- «J'ai pris du rhuminol c'est pour ça...»
- «Je vois»
- il me regarde alors avec ses petits yeux perçants avant de se diriger vers son bureau. De là, il me sort juste quelques médicaments afin de me les tendre en souriant - «Désolé Vrass, pour un rhume, il n'y a pas grand chose à faire à part attendre que ça passe. C'est de l'aspirine, ça te fera du bien mais au pire, tu devrais continuer le rhuminol et prendre des vitamines...»
- «Le gosse me fait déjà un verre de jus d'orange tous les matins»
- «Oui, c'est une très bonne chose! Décidément, il est bien ce petit...»
- il pose alors ma main sur mon épaule en me faisant un clin d'œil, puis je revenais vers Benedikt qui avait finalement laissé le chat à Nessy

«Alors? Une idée de comment tu vas l'appeler?» - je ne parlais ni à l'un, ni à l'autre en particulier, mais la secrétaire me regardait avec amusement avant de se tourner vers le botaniste
«Et bien... puisque c'est lui qui l'a trouvé, il n'a qu'à lui trouver un nom! Comme ça, tu pourras venir le voir quand tu veux, j'habite à l'étage au-dessus!»

Je me tournais donc vers le gosse pour voir ce qu'il en pensait? Nessy était vraiment le genre sympa n'empêche, c'est l'une des rares qui soit restée amie avec moi après... bref. Je pense que ça m'arrange qu'elle ait viré de bord, ça rend les choses encore plus simples finalement!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 21 Fév 2013, 12:40

« Vraiment ? Oh, merci ! »
Benedikt rendit un sourire éclatant à la secrétaire puis lança un rapide coup d’œil du côté de Vrass, mais celui-ci semblait complètement d'accord avec l'idée. Bon, dans ce cas, c'était parfait ! Bien sûr, il n'avait encore jamais entendu parler de la nouvelle compagne de Nessy, aussi il mettait cela plutôt sur le compte de la longue amitié entre elle et Vrass plutôt que sur ce fait. Mais apparemment, l'heure était pour lui de donner un prénom à la bestiole.

Déposant le chaton sur le bureau de Nessy, le botaniste se pencha pour le regarder de près, et plissa les yeux avec tellement de concentration qu'on aurait pu s'attendre à le voir déballer dans quelques minutes une nouvelle loi de la physique. La boule de poil grise, peu au fait des éclairs de génie de Isaac Newton ou de Benedikt Bloom, frotta son museau humide sur le nez retroussé du botaniste qui se mit à glousser comme une adolescente.
« Pomporo. »

« Tu peux me répéter ça, ou c'était juste un éternuement ? » se moqua gentiment Nessy derrière lui.
« Pomporo, c'est... le nom d'un espèce de sorcier qui vit dans les bois et qui a une longue barbe grise où pleins de petits animaux se baladent, dans une histoire qu'on raconte aux enfants à Païlandune. C'était ma préférée. Ça semble bien convenir. Non ? »
« C'est un peu étrange, mais pourquoi pas... »
« Si tu n'aimes pas, je peux trouver autre chose ? » Le botaniste se redressa. « Monn ? Huksen ? Kala ? Mirski ? »
« Okay, là tu es juste de dire les premiers sons qui te passent par la tête. » rétorqua la secrétaire qui commençait véritablement à rigoler pendant que Benedikt protestait inintelligiblement. « Kala, j'aime bien. Cela dit, c'est un mâle. »
« Mais c'est juste un chat, non, il ne nous en voudra pas ? C'est important ? Les femmes portent bien des pantalons, ici. »
Il n'en fallait pas plus pour déclencher un fou rire chez Nessy.
« Kang ? Til ? Hé, non mais comme si Vrass et Nessy, ce n'était pas dans le même genre ! »
« Ah, non, ce sont de vrais prénoms. Je te l'accorde, Vrass, on en voit jamais mais c'est parce que c'est winghox. »
« Je ne suis pas à la Basse-ville depuis assez longtemps pour connaître les noms qu'on donne aux animaux ici. Tout ceux que j'ai entendu était très moche et si j'essaye d'y réfléchir, je n'aurais que des mots que je ne connaissais pas avant qui viendront. Tu n'as pas envie de l'appeler électricité ou frigidaire, je crois ! » répondit le botaniste avec un sourire qu'il essayait avec bien du mal de retenir.
« Quand tu auras fini de distraire ma secrétaire pendant ses heures de boulot, tu voudras que je regarde un peu tes cicatrises ? » les interrompit le Doc avec son habituel regard perçant et un air faussement autoritaire, se glissant entre son employée qui tenait à présent le chaton dans ses bras, Benedikt et Vrass.
« Oh, oui, ce serait bien, merci. Ce n'est pas pratique pour moi vu l'endroit et ça m'embête de demander à Vrass de le faire. »

La botaniste s'éloigna de quelques pas pour suivre le médecin et se retourna juste avant de passer la porte vers Vrass et Nessy.
« Vous n'avez qu'à choisir ! Vrass, je compte sur toi pour expliquer que mes noms sont parfaitement valables à Païlandune ! Je reviens... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 21 Fév 2013, 16:42

Dans des cas comme ça que je suis content de ne pas avoir eu à choisir le prénom de Nathan! Quand je les voyais tous les deux se crêper le chignon pour le nom d'un chat, je n'ose pas imaginer ce que ça pourrait être pour un enfant. Mine de rien, les noms que proposaient le gosse me plaisaient à moi, mais n'étaient apparemment pas du goût de Nessy qui devait sûrement chercher des noms plus courants pour les animaux comme Médor ou Rex - enfin pour les chiens.

Cependant, au bout d'un moment, ils n'arrivaient toujours pas à se mettre d'accord, mais le Doc avait besoin d'examiner Benedikt et me laissait donc choisir à sa place. Je soupirais alors, revenant sur le seul nom qu'ils semblaient avoir apprécié tous les deux
«Si Kala te plaisait, pourquoi je pas choisir Kalas? Ou Kalan? Ça colle pour un mâle non?»
- «Ah? Oui pourquoi pas...»
- «Mais Pomporo, je trouve ça drôle pour un chat et si ça a une signification particulière, est-ce que ce n'est pas mieux?»
- «Hey, c'est quand même moi qui vais l'appeler le plus souvent non? Et je ne me vois pas du tout appeler mon chat comme une marque de céréales!»


Je pouffais de rire alors qu'elle prenait le petit animal pour qu'il se mette à jouer avec le bout de son nez - «Mais Kalan, c'est pas mal oui. Si ça plait à Benedikt aussi, je suppose qu'on peut l'appeler comme ça...»

Il fallait donc attendre qu'il sorte du cabinet du Doc pour le lui demander. Je venais soupirer alors que Nessy regardait à gauche et à droite
«Je vais peut être le monter non?»
- «Attends que Benedikt revienne. Il voudra lui dire au revoir je pense.»
- «Oui, tu as raison...»
- mais elle me lançait un petit regard malicieux et je fronçais les sourcils sur le coup
- «Quoi?»
- «Non rien. C'est tellement rare de te voir si attentionné avec quelqu'un. Ça fait plaisir à voir tu sais?»
- «Hum...»
- «Arrête de le prendre mal dès qu'on te fait remarquer que tu te ranges! Fallait bien que ça arrive un jour tu sais? Regarde moi! Tu savais qu'on allait essayer d'adopter un enfant avec Lucia?»
- «Tu es sérieuse???»
- «Ben oui pourquoi?»
- «Non rien... tu sais où tu vas te renseigner?»
- «Il y a plusieurs orphelinats à la Basse Ville, mais on n'a pas encore choisi.»
- «Je vois.»


Je pouvais la voir me regarder avec un œil suspicieux. Nathan adore les animaux, et il n'a toujours vécu qu'avec sa mère avant. Vivre avec deux femmes et une demi douzaine de chats ne le dépayserait pas trop, mais je ne me vois pas le demander à Nessy de cette manière. Mais qui sait, peut être juste lui suggérer l'orphelinat, et s'il le faut, elle verra une ressemblance? Je ne sais pas trop.

«On m'a parlé de l'Orphelinat de la Bonne Étoile. C'est un bon établissement, tu y trouveras peut être ton bonheur...»
- «L'orphelinat de la Bonne Étoile tu dis? D'accord, on ira voir! Merci»


Le gosse revenait alors, je ne savais pas s'il avait entendu la fin de la conversation ou non puisque je ne savais pas depuis combien de temps il était là, en tout cas, Nessy se leva pour lui montrer le chat
«Vrass propose Kalas ou Kalan? Comme ça ressemble un peu à Kala mais que ça va mieux pour un mâle... tu en penses quoi?» - pour ma part, je réfléchissais encore à la question. Si Nathan vivait chez Nessy, je pourrais le voir plus souvent, c'est sûr. Mais est-ce que je voulais tout de même qu'il soit aussi près? D'un autre côté, l'angoisse qu'il soit adopté par quelqu'un qui refuserait que je le vois n'est pas forcément meilleure.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 22 Fév 2013, 00:20

Désolé pour le pavé, en plus, les dialogues, c'est l'enfer à écrire, en fait. ^^

Benedikt ouvrit des yeux d'un air curieux ; la conversation qu'il venait interrompre en arrivant était un peu surprenante. Pourtant, comme Nessy changea immédiatement de sujet en lui posant une autre question, il décida se taire pour l'instant en ce qui concernait Nathan et l'orphelinat où il vivait.
« Hmmm... Kalen, ça sonnerait mieux, non ? Qu'est-ce que tu en penses, Nessy ? »
« Oui, j'aime assez ! » Elle baissa les yeux sur la boule de poil grise. « Bon, ça te va, toi aussi ? Oui ? Alors adjugé vendu, mon cher Kalen ! »
Le chaton ne fit que continuer à ronronner comme un moteur ; il s'en fichait bien, de toutes évidences. « Bon, je vais le déposer chez moi, je ne vais pas le laisser ici toute la journée quand même. Tu veux venir, Benedikt ? Tu verras mon appartement en même temps. »

Quelques secondes plus tard, c'est avec un botaniste sur les talons et un nouvel animal de compagnie que la secrétaire passa la porte de chez elle. Elle le donna à ce dernier le temps d'enfermer ses deux autres chats dans sa chambre – les présentations demanderaient un minimum de préparation -, et l'amena jusqu'à sa cuisine soigneusement décorée (Benedikt se fit la réflexion que c'était bien un appartement de fille, mais il devait avouer que c'était bien joli et qu'il était un peu jaloux en repensant au sien pratiquement vide dans lequel il ne vivait plus vraiment).
Regardant la jeune femme remplir une coupelle d'eau fraîche, il laissait enfin la question qu'il lui brûlait la langue sortir ; « Pourquoi vous parliez de l'orphelinat de la Bonne étoile ? »
« Oh, ma copine et moi, on voudrait adopter, alors... »
« Attends, ta copine ? Tu ne parles pas d'une amie, vraiment de quelqu'un... heu... »
« Ben oui. Ne me dit pas que tu trouves ça bizarre parce que je n'ai pas la force d'argumenter avec quelqu'un qui est lui-même gay, hein. Vrass, c'est un homme, tu sais ? » Elle secoua la tête bien que sa désapprobation était nettement plus amusée qu'autre chose.
« Je ne vois pas ce que ma bonne humeur a à voir là-dedans mais je parlais surtout du fait que vous voulez adopter... Tu veux dire que c'est vraiment possible ? »
« Oui, bien sûr. »
« Même pour des hommes ?! »
« Oui, évidemment ! Tu peux te marier et adopter, ici. Olàlà. » Nessy se mit à rire en voyant l'expression du botaniste et déposa la coupelle d'eau par terre. « Pourquoi, tu vas en parler avec Vrass et lui demander une famille nombreuse ? »
« Oh, par Alrik, après ce qui s'est passé avec Nathan, no- » Il s'arrêta une seconde et plissa des yeux inquisiteurs. « Attends, c'est lui qui t'as parlé de cet orphelinat ? »
« Oui, il me l'a conseillé et... C'est quoi ce regard ? Benedikt ? Qu'est-ce qu'il y a ? »
« Non, rien du tout... » Le botaniste secoua misérablement la tête de droite à gauche, espérant au passage cacher son expression qui – il ne le savait que trop bien -, le trahirait.
« Oooh, tu mens ! Qu'est-ce qu'il y a ? Tu sais que tu mens mal ? Tu es rouge comme une pivoine. Allez, dis-moi. »
« Non, non.... Je ne sais pas ce que Vrass en pense alors je préfère ne rien dire. »

Nessy prit soudain une expression surprise qui signifiait bien qu'elle venait de comprendre. Forcément, ce n'était pas si dur quand le botaniste venait de mentionner le fils du winghox.
« Nathan ? Oh, bien sûr, c'est l'orphelinat où Nathan est en ce moment, n'est-ce pas ? » Elle lui jeta un regard éloquent alors qu'il essayait tant bien que mal de nier l'évidence. « Oh, tu mens vraiment mal, hein, c'est pas la peine d'essayer, si tu voyais ta tête, la réponse est presque écrite sur ton front. »
« Je sais... » déclara tristement Benedikt, abandonnant toutes tentatives si bien qu'il finit par se taire. La secrétaire, elle, fronça les sourcils en réfléchissant.
« Tu penses qu'il avait une idée derrière la tête en me conseillant celui-ci ? Il n'était pas obligé de m'en parler après tout... »
Les deux se regardèrent, parfaitement au courant qu'ils pensaient à la même chose.
« Je... Je ne sais pas du tout... On ne parle pas souvent de ça, je préfère attendre que ce soit lui qui aborde le sujet s'il a envie. C'est un peu sensible et je veux lui laisser le temps de réfléchir et de s'habituer à tout ça. » répondit Benedikt en se mordant la lèvre. « Mais là... ça m'intéresserait de savoir ce qu'il a derrière la tête... Je vais voir... »
« J'aimerais bien que tu m'en parles si tu réussis... Je veux dire, c'est un peu étrange mais après tout... Il y a peut-être quelque chose à tirer de cette idée... »

Le botaniste hocha la tête sans répondre plus, pensif. À lui, l'idée de voir le fils de Vrass adopté par Nessy et sa compagne semblait parfaite. Nathan aurait une famille, ils pourraient venir le voir souvent et le botaniste avait confiance en Nessy. Mais, il en était bien certain, c'était son point de vue et celui-ci était très différent de Vrass : pour commencer, si la même chose lui était arrivé, nul doute que son fils vivrait déjà avec lui. Il n'était pas forcément facile de savoir ce qui pouvait convenir au winghox, et ce n'était pas même pas sûr qu'il le sache lui-même.
« Je me demande comment il aurait réagi s'il avait découvert l'existence de Nathan avant de te rencontrer, tiens... » murmura soudain la jeune femme.
Apparemment, il n'y avait pas que le botaniste à être perdu dans ses pensées. Benedikt s'accroupit pour donner encore quelques caresse au chat qui reniflait un peu partout et hésitait encore à être aventureux. « Je n'en sais absolument rien. Et... Je ne suis pas sûr de vouloir savoir, en fait. »
« Il a beaucoup changé en peu de temps... À se demander ce que tu as de si spécial. » fit-elle remarquer avec un sourire doux.
« Moi aussi je me pose la question, à vrai dire. » s'esclaffa Benedikt à la suite de la secrétaire du Doc.
« Mais il faut croire que je suis chanceux. » Il resta une ou deux minutes silencieux, grattouillant le chaton avec un air absent, jusqu'à ce qu'il relève les yeux sur elle. « Je devrais y aller... Vrass va se commencer à se demander si on ne s'est pas fait kidnapper. »
« Oui, et moi je suis encore sur mes heures de travail... » rajouta Nessy qui reprit la touffe de poil – sa touffe de poil à présent – dans ses bras quelques secondes. « Allez, je pense qu'on peut le laisser là. Les deux autres vont bien survivre dans ma chambre quelques temps et je vais prendre un coussin pour mettre ici, que celui-ci puisse s'installer un peu tranquillement. »

Ils redescendirent peu après – un petit temps incluant notamment quelques caresses d'adieu de la part de Benedikt à son rescapé - au rez-de-chaussé, retrouvant le Doc et Vrass là où ils les avaient laissés. Le botaniste se glissa juste à côté du tatoueur et passa une main dans son dos, levant le nez vers lui alors qu'il se demandait s'ils allaient partir à présent ou non.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Fév 2013, 17:55

Bon, normalement Nessy ne connait pas Nathan car Vrass n'en a parlé à personne, mais pas grave, je vais improviser XD

Finalement, le choix s'était porté sur Kalen. Pourquoi pas, je trouve que ça sonne un peu comme le Kraken, un monstre de légende des marins, mais quand on voit le gabarit de la boule de poils, ça colle pas trop. Mais c'est leur chat à eux d'une certaine manière, donc je n'en rajoute pas et je les laisse donc monter à l'étage, ne me rendant pas trop compte que Benedikt avait intercepté la fin de ma conversation avec la secrétaire et que je risquais d'avoir une bonne discussion par la suite.

Pendant ce temps, j'en profitais pour voir si le Doc avait besoin de quoi que ce soit - comme soulever des objets lourds ou autres, en général, j'en profite qu'en j'y suis, ça le dépanne. Il m'entraînait donc dans son bureau et je l'aidais ainsi à archiver ses dossiers en les mettant en haut de ses étagères de façon à laisser les nouveaux dossiers en bas, plus faciles d'accès. Je regardais alors son bazar - c'est que c'est pas facile de garder un minimum d'organisation dans les Ghettos, les gens n'ont pas forcément d'adresse ou autre - et je me tourne vers lui avec un léger sourire
«Tu sais, je dois bientôt faire agrandir mon immeuble. Je vais rajouter deux pièces, un bureau et une buanderie, et sûrement aménager une cour pour étendre le linge. Si je trouve un bon maçon, tu veux que je te l'envoie? Tu aurais bien besoin d'une pièce en plus pour ranger tout ce bazar.»
- «Il faut voir. Ça coûte cher le béton tu sais? Où tu vas trouver l'argent?»
- «Oh... ces derniers temps, je fais quelques missions par-ci par-là. Et puis, maintenant que le gosse vit avec moi, je fais des économies sur la bouffe par exemple, il fait les courses régulièrement. Mais j'avoue que là pour le moment je suis à sec, j'ai presque tout dépensé pour le terrain et une machine à laver.»
- «Je vois. Tu devrais regarder les panneaux d'affichage, il y a quelques missions qui pourraient t'intéresser. Toi au moins, tu as la force pour les faire.»
- «M'oui. Mais bon, j'ai pas vraiment envie de partir seul à l'aventure tu sais? Maintenant j'ai... enfin disons que je suis responsable de plusieurs personnes, s'il m'arrivait quelque chose...»
- «Benedikt est un grand garçon, et je suis sûr qu'il prendrait bien soin d'Iza.»
- «Oui... je suppose.»


Il est vrai que je pensais surtout à ces deux là, mais il y avait Nathan aussi. Même s'il était dans un orphelinat et n'avait donc pas besoin de moi à l'heure actuelle. Enfin, je finissais de ranger un peu et je revenais dans le hall, au bout de quelques minutes à peine, les deux autres redescendaient mais j'avais l'impression que quelque chose clochait sans savoir quoi. Mais visiblement, le gosse souhaitait partir à présent aussi je me tournais vers le Doc pour lui serrer la main
«Je te tiens au courant pour cette histoire de maçon, ok?»
- «Pas de souci. Soyez prudents tous les deux!»


Je venais hocher de la tête pendant que Nessy me regardait avec ces petits yeux perçants qui disaient clairement qu'elle avait quelque chose derrière la tête, aussi je la regardais sans trop comprendre avant de tourner le dos pour sortir. Une fois dehors, je venais me pencher vers Benedikt
«Il s'est passé quelque chose avec Nessy? Elle m'a regardé bizarrement... et t'es bizarre aussi d'ailleurs.» - je n'étais pas spécialement contrarié puisque je savais qu'ils n'avaient rien fait qui aurait pu m'énerver, du moins pas dans le sens où ça pourrait vraiment m'emmerder, aussi j'attendais de voir ce qu'il se passait ici, j'avais un drôle de pressentiment.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 22 Fév 2013, 23:55

Oh, vraiment désolé, je m'étais posé la question et puis j'avais supposé que oui... >< Merci quand même, du coup, la prochaine fois, je te demanderais !


« Non, il ne s'est rien passé, on a... discuté, en fait, et heu... On a pas vu le temps passer... »
Benedikt fit mine d'observer un amas de poubelles et de détritus un peu plus loin, histoire de cacher son embrassement. Il n'avait pas l'intention de parler de ce qu'il avait découvert auprès de Nessy maintenant. Ça aurait été trop peu subtil, et il se sentait toujours un peu coupable d'avoir révélé des informations que Vrass ne voulait peut-être pas voir divulgué.
« Je ne suis pas du tout bizarre... » rajouta-t-il dans une dernière tentative, avant d'opter pour la diversion et glisser sa main dans celle du tatoueur tout en racontant une histoire complètement hors-sujet.

Lorsqu'ils rentrèrent à la boutique de tatouage, Iza était toujours en balade. En tout cas, elle n'était visible nulle part, et Benedikt s'installa dans la cuisine pour enlever son manteau, tombant au passage sur les dessins du tatoueur qu'il n'avait pas pris la peine de regarder avant. Il ne savait pas quand Vrass le lui ferait, mais son regard étudia les dessins par hasard, puisque de toutes manières, ils méritaient un peu d'intérêt.

« J'aime beaucoup celui-ci, en fait. » finit-il par dire en montrant un des croquis de Vrass, des entrelacements où surgissaient ici et là de petites feuilles simples et fines. « Et j'ai une bonne nouvelle, le Doc m'a dit que je pourrais faire pratiquement tout ce que je veux dans deux ou trois jours. Et si tout va bien, tout sera assez bien cicatrisé pour être laissé à l'air libre dans quatre jours. »

Passant ses doigts distraitement sur les feuilles granulées du carnet de Vrass, la conversation à propos de Nathan courrait en vérité toujours dans son esprit, et le botaniste réalisa que peser les pour et les contre était malheureusement impossible puisqu'il lui était impossible de se mettre à la place du tatoueur. Et puis, Vrass voulait-il qu'il soit au courant ? Si ça avait été le cas, il lui en parlerait, soit maintenant, soit bientôt. Et puis, est-ce qu'il avait vraiment quoique ce soit à voir dans cette histoire ? Et puis, est-ce que ce ne serait pas un peu embêtant pour Nathan d'être élevé dans les Ghettos, là où des voitures défoncées restaient des semaines voire des mois à l'abandon sur les trottoirs inexistants dans la plupart des cas, où il était dangereux de se promener le soir tombé ? Et puis... Benedikt soupira. Ses questions n'avaient aucun sens. Ce n'était pas à lui de prendre ces décision, ou de discuter avec qui que ce soit du fils de Vrass ; pourquoi y réfléchir ? Il changea à nouveau de page, même si les croquis de son projet de tatouage laissaient maintenant place à d'autres plus anciens, fait pourtant eux aussi pour des tatouages aussi, en général.

« Oh, je suis désolé pour la proposition en mariage de l'autre fois, aussi, je ne savais pas que c'était autorisé pour deux hommes et deux femmes ici, alors que je comprends que c'était moyen de faire une blague comme ça. Je ne pensais pas que tu pourrais supposer ça possible. » rajouta-t-il distraitement pendant qu'il continuait à feuilleter. Même si en vérité, c'était plus histoire de se changer les idées qu'autre chose.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Vrass Rannveig » 23 Fév 2013, 00:55

Décidément, quoi qu'il dise, je le trouvais bizarre. Cependant, il ne semblait pas vouloir parler, et de la même manière que je n'aimais pas vraiment qu'on me tire les vers du nez, je faisais mine de me laisser distraire par sa conversation alors qu'on retournait dans l'appartement. Direction la cuisine d'abord, il retira son manteau et je retirais son écharpe pour la lui rendre.

Je me dirigeais vers la machine à café, mine de rien, même si j'en avais déjà pris un avant notre dispute, j'avais l'impression que j'avais besoin d'un autre, comme si je me sentais fatigué. Il était en train de regarder les tatouages et visiblement il y en avait un qui lui plaisait
«Finalement, tu le veux comment? Enroulé autour du bras ou le long de l'avant-bras?» - car finalement, on s'est disputé avant qu'il ne prenne sa décision.

Je soupirais doucement alors qu'il me signalait que le Doc lui donnait le feu vert pour faire ce qu'il voulait dans quatre jours et je levais les yeux au ciel avant de passer ma main dans ses boucles brunes
«C'est long, quatre jours...» - et mon rhume serait probablement bien guéri d'ici là. Je me servais mon café pendant que le gosse était perdu dans ses pensées. Et finalement, il reprit sur un sujet qui vint me surprendre et je venais hausser des sourcils sans comprendre

«Je dois t'avouer que je ne savais pas qu'on pouvait se marier entre hommes ou entre femmes.. mais je ne me suis jamais posé la question... c'est Nessy qui te l'a dit?» - autant adopter un enfant, ça ne m'étonne pas, dans les orphelinats, ce qui compte pour eux, c'est que les enfants soient adoptés, ils s'en foutent un peu par qui. Mais pour le mariage, c'est une autre histoire. Malgré tout, je voyais qu'il y avait vraiment quelque chose qui clochait et je soupirais en posant ma tasse

«Vas-tu me dire ce qui te tracasse? Qu'est-ce que Nessy t' a dit?» - car finalement, ça doit se passer entre eux non? Ils sont tous les deux devenus bizarres depuis qu'ils sont restés ensembles dans l'appartement de la secrétaire. Malgré tout, je voyais bien qu'il ne voulait pas parler, aussi je croisais les bras en fronçant légèrement les sourcils.
«Ok, moi d'abord...» - je venais me rasseoir avant de jouer légèrement avec ma tasse - «j'ai parlé un peu avec Nessy pendant que tu étais avec le Doc. Apparemment, elle veut adopter un enfant...» je continuais de faire tournoyer la tasse dans mes mains, puis je levais les yeux vers lui d'un air un peu... perdu? - «même si je ne lui ai pas proposé directement, j'aimerais qu'elle adopte Nathan. Cependant, je ne veux pas lui mettre la pression, alors je lui ai simplement indiqué l'orphelinat.»

C'était un peu con comme procédé, mais voilà. Je ne voulais pas que Nessy adopte un enfant pour me faire plaisir, c'était avant tout pour sa compagne et elle après tout...
«Je me dis qu'il serait plus facile pour moi de le voir, et je serais aussi assuré qu'il sera bien élevé. Nessy est une fille bien.» - même si je ne connais pas sa copine, mais dans la mesure où elle ne m'en a jamais voulu pour ce qu'il s'est passé entre nous, je pense qu'elle sait cerner les gens sérieux ou non. Sa compagne doit être bien aussi.

«Est-ce qu'elle t'a un peu parlé de son désir d'adoption?» - après tout, elle sait, il me semble, qu'il a été élevé dans un orphelinat aussi, elle aurait pu lui en parler.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est parti pour l'aventure... ou pas?

Messagepar Benedikt » 23 Fév 2013, 02:13

« Enroulé sur l'avant-bras, ça suffira, je crois, sauf si tu as besoin de mettre plus d'encre pour les effets. » répondit Benedikt alors qu'il continuait sur les paroles du Doc et que les doigts du tatoueur glissaient dans ses cheveux comme si la bonne nouvelle en était une mauvaise chez ce dernier.
« Pas tant que ça, non ? Sauf si tu as d'autres idées derrière la tête auxquelles je n'ai pas eu la présence d'esprit de penser, mais maintenant, il y a quand même plusieurs façons de s'arranger. Même si tu es encore malade. » ajouta-t-il doucement pendant que Vrass se faisait à nouveau du café. « Je peux en avoir aussi, s'il-te-plaît ? »
Il attrapa paresseusement une tasse propre dans l'évier et la poussa du bout des doigts en face du tatoueur, plongé dans ses pensées, attendant que sa tasse soit remplie du liquide sombre pour la récupérer. Vrass fut un peu surpris par son changement de sujet et déclara qu'il n'était pas non plus au courant de ce qu'il venait de découvrir - mais après tout, il n'avait de toutes évidence aucune raison de s'y pencher, c'était Vrass dont on parlait -, le laissant simplement hocher la tête pour confirmer que l'information venait de Nessy, jusqu'à ce qu'il cherche à nouveau à savoir ce qu'il semblait le distraire depuis qu'ils étaient partis de là-bas.

« Rien de spécial... » finit par laisser tomber Benedikt dans un échec total de dissimulation, mais Vrass n'insista pas, révélant au contraire son propre point de vue sur ce qu'il ne savait pas forcément être exactement le même sujet. Benedikt le fixa d'un air dérouté et attendit qu'il finisse d'expliquer la situation jusqu'à ce qu'il pose une question.

« Oui, elle... Elle m'a parlé de ça. Elle m'a parlé aussi du fait que tu lui avais conseillé l'orphelinat de la Bonne étoile, et... heu... je ne voulais forcément lui dire mais je ne sais pas mentir et elle a fait rapidement le rapprochement avec Nathan... » Le botaniste releva les yeux un instant pour voir si on lui donnait l'absolution, avant de se remettre à bredouiller.
« Elle... n'avait pas l'air d'être contre l'idée. Bien sûr, c'est le genre de chose dont elle devra discuter avec sa compagne avant, et puis il faudrait qu'elles voient Nathan, mais... »
Il attrapa la main de Vrass pour l'empêcher de jouer avec sa tasse, traçant de minuscule cercles dans sa paume au cas où cela le calmerait.
« Pour être honnête, moi j'aimerais bien voir ça. Il mérite bien de profiter un peu d'une vraie famille après la mort de sa mère, et puis je pense qu'il serait vraiment bien entouré là-bas. Tu pourras aller le voir souvent sans que ce soit trop bizarre. Je pense que je serais même un peu jaloux, c'est te dire. » Benedikt se mit enfin à sourire, malgré les grimaces qu’amenaient chaque gorgée de café chaud et légèrement trop amer pour son palais.
« On pourrais fêter son anniversaire ensemble et tout et tout. » Le botaniste ne s'aperçut que trop tard qu'il parlait un peu vite, et gagna deux pommettes enflammées si montrait bien les idées qu'il s'était déjà faîtes à l'avance. « Mais enfin, heu, tu vois, déjà qu'il ait une famille, ce serait bien. Au moins ici, on est rassuré que ce ne sera pas un de ces riches d'Ephtéria qui emballent leurs enfants comme des cadeaux avec des rubans et de la soie et les refourguent à leur nourrice pour venir faire une petite visite parfois histoire qu'on se rappelle d'eux. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Suivante

Retourner vers Vrass Rannveig

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron