Allez, encore quelques heures...

Image

Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 04 Oct 2012, 00:20

Benedikt commençait à s'habituer à changer de paysage aussi brusquement, mais c'était encore pour l'instant un petit miracle qui l'amusait beaucoup.

« C'est quand même vraiment pratique, cette perle ! »

Il posa par terre son paquet pleins de d'algues maintenant sèches – il le descendrait plus tard, ce n'était pas urgent, si ? Même si l'odeur aurait pu être plus agréable, de près - et disparu dans la salle de bain. Benedikt tenta avec toute la souplesse dont il pouvait faire preuve, en restant sur la pointe des pieds, de regarder dans le miroir au-dessus de l'évier son dos, et détacha doucement quelques morceaux cassants et fins de ses ailes qui s’effritaient. C'était sans surprise - rester au soleil faisait toujours plus ou moins ça -, mais le botaniste fut tout de même étonné de se retrouver avec un morceau à peine plus petit que la taille de sa paume dans la main. Ça, ça n'arrivait pas souvent !

Il prit quelques secondes pour admirer les changements de couleurs dans la lumière, puis retourna dans la chambre, les mains dans le dos pour glisser son trésor aussi rapidement qu'il pouvait sous son t-shirt replié. Trésor était un mot un peu fort, mais Benedikt aimait les garder, et les préférerait définitivement dans ses poches que sur lui. Après tout, la plupart des gens ne réalisaient même pas vraiment ce que c'était, s'ils avaient déjà l'occasion de les voir, et ne s'embêtaient même pas en général à poser la question, pour son plus grand bonheur. Mais Vrass, lui, saurait peut-être, et le botaniste avait peur que ce soit un comportement qu'il trouve vraiment étrange.

« Tu as parlé d'une douche ? » demanda-t-il avec un sourire un peu trop triomphant, juste avant qu'il ne se retourne et que celui-ci dégringole en regardant Vrass. « Ah-oui-non-en-fait... Tu veux la prendre en premier ou après ? »

Tout à fait en forme après la longue sieste qu'il avait fait pendant l'après-midi, Benedikt commençait pourtant à avoir vraiment faim. La mention des hamburgers n'y était peut-être pas pour rien. Ce fut seulement à ce moment précis qu'il se mit à se demander ce qu'entendait exactement Vrass par commander à manger ; est-ce quelqu'un était sensé les apporter ? Comment allaient-ils demander ça ? L'utilisation simple et évidente du téléphone ne frappa pas un seul instant le botaniste, il n'en avait pas vu chez le tatoueur, pour commencer, et de là à savoir qu'il existait des cabines téléphonique, on pouvait attendre un bon petit bout de temps. Ou peut-être pas si longtemps que ça, comme Vrass allait probablement le mentionner bientôt ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Oct 2012, 11:24

http://imageshack.us/a/img577/7014/vrassenfant.png
C'est vrai que cette perle est vraiment pratique! Elle coute la peau des fesses par contre, mais au final c'est rentable sur le long terme puisque je n'ai plus besoin de louer de montures ou de prendre le train... enfin ça dépend pour aller où, je ne peux me rendre que dans les villes et encore, il faut que j'y sois déjà allé une fois! Ce qui est le cas de presque toutes les villes de Nideyle, sauf celle des amazones évidemment - pas suicidaire hein?

Il file directement vers la salle de bain et je le regarde s'éloigner d'un air curieux. J'avoue que je n'ai pas toujours eu l'occasion de voir ses ailes comme ça, en soit parfois, ça fait bizarre sur la paume de mes mains lorsque je le sers contre moi, mais là en fait, avec le soleil, on les voyait mieux, bien en relief et probablement bien cassantes... lorsqu'il revenait, je voyais qu'il cachait quelque chose et je venais croiser les bras sur mon torse d'un air curieux
«Est-ce que ça va? J'ai vu que tes ailes semblaient abimées par le soleil, ça ne te fait pas mal au moins?» - en fait, je me rends compte qu'on n'a jamais vraiment parlé de ça, du fait qu'il soit orphe et que de toute évidence, un orphe insecte ce qui n'était pas très commun! Est-ce qu'il croit que ça pourrait me gêner ou me dégoûter? C'est possible après tout qu'il le pense...

Enfin il parlait de la douche et je soupirais en me rendant compte qu'on ne pouvait même pas la prendre ensemble, et je hochais la tête pour approuver le fait d'y aller en premier. Mon estomac criait famine cependant et je venais finalement relever les yeux
«On va manger d'abord si ça ne t'ennuie pas. J'ai vraiment faim! Viens on descend voir le prospectus»

Je me dirigeais vers les escaliers, une fois en bas, j'allais vers la cuisine pour ouvrir un tiroir et trouver ce que je cherchais... des prospectus pour des pizzas, des plats chinois et finalement des hamburgers! Je lui tendais le papier, je prenais toujours la même chose moi donc bon...
«Voilà, il y a une cabine téléphonique juste dans la petite rue en face! Faut mettre un ore dedans et composer ce numéro... moi je prends toujours le menu n°8 avec des frites, surtout pas la salade hein? Je suis pas une vache contrairement aux apparences!»

Je pouffais de rire en le laissant choisir, je m'asseyais simplement sur l'une des chaises en attendant qu'il choisisse, ou simplement qu'il me pose des questions s'il y avait un truc qu'il ne comprenait pas!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 05 Oct 2012, 17:24

« Non, non, c'est pas grave, ça ne me fait pas mal, c'est juste que le soleil... »

Les pommettes de Benedikt s'embrasèrent et il fila attraper un t-shirt de rechange dans son sac.
Un jour, il avait essayé d'en arracher une partie. Après avoir dormi une semaine sur le ventre, et passé des journées à se raidir brusquement à chaque fois que le tissus de ses vêtements avait le malheur de frotter contre sa peau, il n'avait plus jamais tenté ce genre d'expérience, et avait seulement espéré qu'elles disparaîtraient petit à petit au fur à mesure des années. Ce qui ne s'était pas produit, et le botaniste s'était contenté d'en prendre soin comme il pouvait, et de faire en sorte de les cacher autant qu'il lui était possible. À l'orphelinat, c'était pratiquement impossible, et de nombreuses discussions ou remarques blessantes, parfois même simplement par ignorance, l'avait fait souhaiter plus d'une fois que les intéressés croisent le chemin d'un nuage de squames. Mais depuis quelques années, il était rare que les gens qu'il rencontrent soient en mesure de deviner qu'ils avaient un orphe devant eux, aussi c'était d'autant plus facile.

Bien sûr, Vrass l'avait vu assez de fois déshabillé pour qu'il n'ait pas à s’inquiéter de lui montrer, mais quelque part, il était agréable de faire comme si elles n'existaient pas tant qu'il n'en parlait pas, et puis au grand bonheur de Benedikt, le tatoueur ne semblait pas vraiment s'y arrêter. Si bien que la question l'avait plutôt mis mal à l'aise ; il ne savait pas trop ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas dire sans recevoir en réponse une expression qui lui déplairait.
Il suivit pourtant Vrass en rez-de-chaussé avec un léger sourire, puisque celui-ci s'était mis à parler de leur repas. Le botaniste se mit à rire en entendant sa remarque.

« Une vache ? Les vaches, ça broute paisiblement dans les champs, ça ne te ressemble pas vraiment ! » répondit-il avant de continuer avec un regard légèrement plus sérieux . « Oui, je crois que j'ai compris... »

Benedikt baissa les yeux sur le menu pour faire son choix. La Basse-ville regorgeait d'objets et de technologies que personne dans tout le royaume de Païlandune n'était en mesure d'imaginer, et le botaniste était en général de plus en plus émerveillé à chaque nouveauté, mais le téléphone ne lui inspirait aucune confiance, pour une raison bien moins évidente et perceptible que les voitures.
Parler avec quelqu'un qu'on ne voyait pas ! Cela semblait juste étrange. Mais il se leva et acquiesça ;

« D'accord, j'y vais, ça n'a pas l'air si difficile que ça, en fait. »

Benedikt revint une quinzaine de minutes après, un temps un peu plus long que les cinq minutes dont il avait eu besoin pour marcher jusqu'à la cabine téléphonique et pour la conversation qu'il avait eu, mais qui avait été rallongé par quelques problèmes « d'ordres techniques » - qui consistait principalement en un botaniste éberlué et apparemment hermétique au fonctionnement pourtant simple d'un téléphone -. Il marcha qu'au fond de la boutique pour rentrer dans la cuisine, et s'assit avec un soupir de soulagement comme s'il venait de triompher d'un troupeau de teigne en furie.

« Il m'a dit qu'il arrivait dans 20 min, il savait où tu habitait, heureusement ! Je l'aurais mérité, ce hamburger, au moins ! » déclara-t-il alors que Vrass risquait fort d'être un peu moins impressionné par sa victoire qu'il ne l'était.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Oct 2012, 23:40

http://imageshack.us/a/img577/7014/vrassenfant.png
J'avoue que je lui avais donné une échappatoire en descendant les escaliers pour aller commander à manger! Je ne sais pas trop ce qu'il a comme complexe avec ses ailes, mais tout comme moi et mon histoire avec ma sœur, il y avait un moment pour chaque chose. En passant, j'allais dans la cuisine pour en sortir plusieurs prospectus jusqu'à tomber sur celui concernant les hamburgers et je lui expliquais brièvement comment passer commande!

Oui, ils savent déjà où j'habite heureusement, juste en donnant mon nom ça suffira pour qu'ils sachent comment nous livrer, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à ce qu'il ne sache pas du tout se servir d'un téléphone! Je le regardais partir avant de garder un sourire amusé sur le visage! Il est vraiment marrant ce gosse, je me demande si j'étais comme lui lorsque j'ai débarqué? Je ne me souviens plus trop, mais je ne pense pas. Je n'ai jamais vraiment été le genre à m'enthousiasmer pour un rien...

Je rangeais les autres prospectus alors qu'il partait passer commande, je regardais un peu les choix qui s'offraient d'ordinaire à moi, pizza et autres, il y avait aussi des desserts, des glaces, des brownies et autres sucreries, je me demandais si Benedikt allait en prendre? Je verrais bien une fois qu'il rentrerait. Ça me faisait bizarre d'être là, tout seul en format minipousse, je me rendais compte que ma boutique paraissait beaucoup plus grande comme ça, je déambulais dans la pièce, admirant les tiroirs qui m'arrivaient d'ordinaire au nombril alors que maintenant ils m'arrivaient au menton, j'allais m'asseoir dans le fauteuil où mes clients s'installaient d'ordinaire et il est tellement grand que je ne touche même pas le sol.

Mine de rien finalement, ce sort a eu quelque chose d'étrange sur moi. J'ai l'impression de pouvoir mieux maîtriser mes pulsions, c'est sur qu'au début j'étais furieux de me retrouver dans la peau de mes douze ans, mais maintenant que c'était le soir et que tout s'était bien passé, ça allait mieux. D'accord forcément, je n'étais pas au mieux de ma forme et le fait de rester avec Benedikt sans pouvoir le toucher ne me plaisait pas plus que ça, et je me disais que ma vengeance risquait fort de déplaire au soldat! Je l'imaginais déjà demain, transformé en Sayah... enfin, s'il est avec son épouse, ça aura de quoi être amusant, sauf que comme je leur ai déjà lancé un sort, elle saura que ça vient du shaman de toute manière...

Je me levais souplement pour aller vers les nombreuses photos des tatouages qui ont déjà été faits... ça me fait drôle d'entendre la boutique aussi calme! Pas de grattement ni de ronflement d'Iza, pas de gamins qui hurlent dans la rue, pas de bruits provoqués par les oiseaux ou les rats sur les toits de tôles... je me rends compte que depuis que je me suis lancé dans cette carrière, j'ai vraiment fait tout et n'importe quoi. Des trucs classiques, têtes de mort, dragons, Drakmoniss, des teignes.. ça c'est généralement pour les hommes. Pour les femmes, c'est plutôt des roses, des cœurs, des papillons, y'a même une danseuse en arabesque, mais elles sont tout de même beaucoup plus discrètes que les hommes.

J'entends enfin du bruit, le gosse revient triomphant et je pouffe de rire face à son enthousiasme une fois de plus!
«Mon héros!» - je le suis jusqu'à la cuisine où on s'installe, on entendra la mobylette de toute manière! J'en profite pour sortir des sodas et je lui en tends un avant de m'asseoir tout en jetant un regard à l'horloge sur le four
«Allez... encore un peu moins de trois heures et il sera minuit...» - puis je levais les yeux vers lui, rougissant légèrement sur le coup - «je voulais te remercier... cette journée n'a pas été aussi désastreuse qu'elle aurait pu l'être si tu n'avais pas été là...»

Je jouais avec ma canette en la faisant tourner sur elle-même, je n'osais pas trop le regarder, je ne voulais pas qu'il croit que ça venait de sentiments que je pouvais éprouver à son égard, un vrai ami aurait pu faire de même je suppose - «C'était sympa... avec la vie que je mène en général, les gens s'en foutent un peu de ce qu'il m'arrive. On s'amuse cinq minutes et ça s'arrête là... je suis pas le genre à avoir des amis tout ça.»

Je détournais le regard, je me disais que 20mn ça pouvait être très long en fait si je m'aventurais sur ce terrain glissant! Aussi j'essayais de changer assez vite de conversation
«Sinon pour les algues? Tu penses que tu trouveras un moyen pour cette histoire de goût? Je sais que parfois, quand on ajoute un arôme ou autre, ça fait perdre l'effet du produit...»

Hop, espérons que l'esquive marche!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 06 Oct 2012, 00:52

« Je n'allais pas te laisser comme ça tout seul juste aujourd'hui, non ? » répondit le botaniste en secouant la tête, juste avant de pencher la tête sur le côté en regardant Vrass. Il avait l'air soudain embarrassé, et il y avait peu de situations qui laissait le tatoueur incapable de regarder son interlocuteur dans les yeux ; en effet, ce qui vint ensuite était un aveu assez personnel. Benedikt s'indigna quelques secondes avec un petit sourire.

« Je suis un ami, moi ? J'espère que je suis un peu plus que ça, quan- » Il stoppa net, le visage en feu, désespéré que la tournure de sa phrase puisse créer quelques malentendus. Ce qui était d'autant plus énervant, c'était que c'était exactement ce qu'il avait voulu dire. « Je veux dire, généralement, en tant qu'amis, on ne dors pas ensemble, enfin si, mais pas pour faire ce qu'on fait nous donc heu- Oui, je ne sais pas si on peut changer le goût tellement c'est infect, mais si on le mélange avec d'autres arômes, comme tu appelles ça... Il faudrait faire des essais, mais bon, je ne connais personne qui soit allergique à quoique ce soit, alors... Enfin, ici. Enfin, je vais y réfléchir. »

Qu'il était idiot de ne pas prendre les perches que lui tendait Vrass pour changer de sujet à bon moment ! Bien sûr, le botaniste s'était bien rendu compte que s'en était une, cette fois, parce que c'était une méthode qu'il utilisait sûrement bien plus souvent que lui – et pourtant pas forcément d'une meilleure manière -. Il soupira. C'était triste de l'entendre dire ça, il aurait voulu lui dire qu'il se trompait probablement, et que d'ailleurs en ce qui le concernait, il était loin de s'en foutre. Mais l'idée semblait étonnamment scandaleuse – et il aurait fallu que Benedikt soit vraiment en colère pour utiliser un tel vocabulaire -. Il se demanda si c'était à cause de la sorte de déclaration que le tatoueur lui avait faite, ou si c'était à cause d'une autre raison, mais son esprit semblait refuser d'y réfléchir plus précisément.

« Comment ça se fait qu'il y ait des bulles dans des boissons qui sont froides, en fait ? » demanda-t-il soudain, détaillant les minuscules caractères écrits sur la canette – à part l'eau bouillante, où avait-il des bulles, hein ? -. Benedikt n'aurait jamais posé une telle question auparavant à quelqu'un, exposant son ignorance sous le nez de quelqu'un comme un bouquet de fleurs – il avait appris au fil des années que c'était généralement une mauvaise idée, pour de nombreuses et diverses raisons -, mais c'était Vrass. Conscient qu'il prenait de plus en plus le tatoueur comme un dictionnaire universel, c'était cette fois aussi une inopportunité de le, peut-être de les, sauver de l’embarras grandissant qui envahissait la pièce.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 06 Oct 2012, 15:27

http://imageshack.us/a/img577/7014/vrassenfant.png
La conversation dérivait un peu, le fait de parler de cette journée et de l'importance qu'il avait eu pour me maintenir de bonne humeur n'était pas forcément de plus facile à avaler et j'avais encore du pain sur la planche pour réussir à m'habituer à ce genre de chose, au point que je devais être aussi rouge qu'une tomate. Heureusement, j'avais trouvé un nouveau sujet de conversation en parlant plutôt des plantes qu'il avait trouvé et évidemment il sauta sur l'occasion comme un chien sur un os.

J'écoutais tout de même ses arguments, il parlait surtout des essais qu'il fallait faire et je savais de quoi il parlait, moi-même je me servais régulièrement de cobayes - «Tu sais, dans les ghettos, il te suffit de mettre une annonce dans les journaux du coin et tu te trouveras des gens ravis de tester tes produits pour une bouchée de pain»
Enfin c'était une idée comme ça, après il n'était pas obligé de suivre cette façon de faire. Je servais deux sodas pour patienter encore un peu que livreur se décide à ramener sa fraise et portait donc le breuvage à mes lèvres pour étancher ma soif! Cependant je ne m'attendais pas à ce que ça déclenche une nouvelle vague d'interrogations du gosse qui se demandait comment les bulles faisaient pour rester dans la boisson! J'étais un dans le pétrin sur ce coup la, car si je savais plus ou moins comment ça marchait, ce n'était pas dit qu'il y comprenne quelque chose!

«De ce que je sais, ils injectent carrément du gaz dans la boisson alors que tout est fermé... et le temps que tout ce gaz s'échappe, ben ça fait des bulles... si tu laisses la boisson trop longtemps à l'air libre, ben le gaz s'échappe et à la fin y'a plus de bulles!» - j'espérais que j'avais été clair, ce n'était pas évident d'expliquer ce genre de chose et j'espérais qu'il n'allait pas se fendre la poire en pensant que je le prends pour une truffe. Passant ma main dans mes cheveux, je poussais un léger soupir, avant d'entendre la cloche de la porte et je me levais donc rapidement pour aller ouvrir au livreur qui apportait les hamburgers!

«Ah! Voilà donc ta récompense!! J'ai tellement faim que j'ai cru que j'allais finir par tomber dans les pommes - je pouffais de rire avant de payer le livreur et revenir avec notre commande! Le sac était en papier et je sortais tout ce qu'on avait commandé... les hamburgers donc, moi j'avais aussi des frites, et je les mettais de mon côté avant de lui laisser le reste! Je froissais le sac en papier pour le jeter à la poubelle - tiens d'ailleurs faut que je la vide aussi! M'enfin bon on va pas en faire un fromage si je le fais demain!

«Bon appétit!» - puis je mordais à pleines dents pour savourer le goût barbecue du hamburger et je piochais aussi dans les frites en même temps! Puis je levais les yeux vers lui d'un air amusé avant de finalement pouffer de rire à nouveau - «Si tu as d'autres questions sur ce monde étrange dans lequel nous vivons, n'hésite pas! T'as un côté attendrissant quand tu poses ce genre de question et ça m'aide à oublier que c'est moi le gosse aujourd'hui!»

Je riais un peu avant de picorer une nouvelle frite! C'est vrai qu'il est trognon quand il a cette bouille de curieux!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 06 Oct 2012, 21:44

Benedikt essaya de prendre un air vexé sans laisser son sourire prendre le dessus.

« D'abord, je ne suis pas un gosse ! Mais si tu tiens à soigner ma profonde ignorance, j'attends tes réponses... » répondit-il en grignotant une feuille de salade pour se donner une contenance et réfléchir quelques instants avant de commencer ;

« Comment ça marche, un appareil photo ? Qui a inventé l’électricité ? Qu'est-ce que c'est exactement, l'énorme truc qu'ils appellent Atlas IV ? Est-ce qu'il s'est vraiment écrasé ? Est-ce qu'à la Basse-ville, il y a des jours fériés différents ? C'est quoi une assurance-vie ? Pourquoi vous utilisez des vélos alors que vous avez des voitures ? Qui a décidé de mettre le dôme sur la ville ? Est-ce qu'il y a des cimetières, ici ? »

Sa punition pour s'être moqué de lui estimée finie, Benedikt s'appuya contre le dossier de son siège avec un air satisfaisant et attrapa son hamburger pour croquer dedans, puis replia ses jambes contre lui pour s’asseoir en tailleur sur sa chaise, inconscient que cela ne l'aidait pas vraiment à avoir l'air adulte.

« J'en ai d'autres dans le même genre, si tu veux... » rajouta-il avec un sourire espiègle.
Le hamburger disparu rapidement dans l'estomac du botaniste - d'autant plus que parler était une interrupteur inenvisageable au milieu de ce délice -, accompagné par la salade, et il s'étira en regardant Vrass finir son repas.

« Tu vas réussir à manger tout ça ? Après tout, ça fait plus que d'habitude, non ? »
Il ne réalisa que trop tard que c'était plutôt une question qui n'encourageait pas le tatoueur à oublier qu'il était encore, comme il le disait, un gosse.
« En même temps, il te faudra des forces pour plus tard... » rajouta-il pour s'excuser, léchant le bout de son pouce avant de se décider à se lever pour aller se laver les mains dans l'évier.

Il réalisa qu'il avait hâte de voir la journée se terminer et de retrouver Vrass dans son état normal, aussi drôle que la vue du tatoueur plus petit que lui pouvait être. Benedikt n'était cependant pas assez impatient pour vouloir savoir quelle heure il était ; il savait qu'il n'avait qu'à attendre encore un peu. Il se retourna pour s'appuyer contre l'évier avec un sourire.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Oct 2012, 18:51

http://imageshack.us/a/img577/7014/vrassenfant.png
Tel est pris qui croyait prendre hein? D'un autre côté, sa réaction m'amusait encore plus et je manquais presque de m'étrangler avec une frite lorsqu'il enchaîna les questions! J'en venais finalement à éclater de rire avant de finalement boire une gorgée de soda pour reprendre mon souffle, puis je prenais la serviette en papier pour m'essuyer la bouche avant de le regarder d'un air sacrément amusé et un sourire qui devait probablement aller d'une oreille à l'autre!

«Effectivement, y'a beaucoup de choses qui te turlupinent toi! Cependant non, j'ai pas toutes les réponses, surtout lorsqu'il s'agit de trucs électroniques ou mécaniques, pour la simple et bonne raison que moi je me suis jamais posé la question!» - après, c'était pas totalement con, mais honnêtement, je ne voyais pas l'intérêt de savoir comment fonctionne un appareil photo, ce qui compte, c'est que ça marche non? Je ne me suis jamais demandé comment la pluie tombait des nuages non plus, ni comment la marée pouvait monter ou descendre... bref, y'a pas que la technologie pour apporter des questions dont on ne peut pas vraiment avoir la réponse!

«L'Atlas IV est un vaisseau si j'ai bien compris... imagine ça comme un immense bateau totalement fermé, une grosse boite de conserve de la taille de plusieurs immeubles surement... à l'intérieur, ça devait être comme une mini ville je pense car les hommes pouvaient y vivre des années! Et ça leur permettait de voyager dans l'espace, dans les étoiles... ce truc serait venu d'une autre planète et se serait donc écrasé sur Nideyle y'a quoi... une ou plusieurs centaines d'années?» - en tout cas, c'était à peu près ce que j'avais compris en sortant avec une scientifique totalement tarée qui bossait à Neobabel... le genre rat de bibliothèque qui devait surement plus souvent étudier son intimité que s'en servir pour de bon! En tout cas, j'avais plus ou moins répondu à deux questions en même temps et c'était déjà pas mal selon moi...

«Pour les jours fériés, j'en sais rien. Je pense que chaque ville sur Nideyle doit avoir des jours fériés en fonction d'évènements importants qui s'y sont produits! Donc je doute que ces jours soient les mêmes entre la Basse Ville et ailleurs... quant aux vélos, c'est juste que c'est plus pratique parfois pour se faufiler dans les toutes petites ruelles, et puis t'as toujours des gars qui préfèrent se fatiguer, ça fait toujours du sport tu sais?»

Tout comme des gens préfèrent marcher aussi... t'as des gens qui partent en vadrouille sur les plaines à pied au lieu de louer une monture après tout! Enfin bon, je finissais mon sandwich alors que le gosse signifiait avoir d'autres questions du même genre, ce qui ne m'étonnait pas en soit! Il fut d'ailleurs plutôt surpris de voir que le hamburger avait été englouti et que je m'attardais encore sur les frites, et je manquais à nouveau de m'étrangler avec l'une d'entre elles lorsqu'il parla de reprendre des forces pour la suite, et forcément je ne pouvais pas m'empêcher de regarder l'heure

«Sérieux! Me dis pas des trucs comme ça! C'est déjà pas évident d'essayer de ne pas y penser alors que t'es là juste devant moi et qu'on a parlé de prendre une douche!!» - je soupirais, finalement, une petite douche froide allait me faire du bien. J'avais fini mon repas aussi alors qu'il allait se laver les mains, et je me levais donc en souriant de façon un peu ennuyée, encore un peu plus d'une heure et le calvaire se terminait!

«Je vais prendre une douche... ça me calmera un peu! Entre la mienne puis la tienne, espérons que cette heure se sera vite écoulée...» - j'étais encore obligé de lever la tête pour le regarder, et je ne pouvais nier que moi aussi j'avais hâte de retrouver ma taille normale! Je rangeais rapidement les boites vides dans le sac en papier, je prenais un peu mon temps aussi histoire justement que tout ça passe plus vite, puis je montais à l'étage! Une fois dans la salle de bain, je me déshabillais et je prenais un de mes caleçons pour le mettre de côté et m'engouffrer dans la cabine de douche. Juste un petit rinçage bien frais, car quelque chose me disait que j'y retournerais très vite après! Puis je me séchais, quitte à ne pas passer trois heures dans la douche, j'en profitais pour me démêler un peu les cheveux, puis je retournais dans la chambre, obligé de tenir mon caleçon à l'aide d'une main et je flottais aussi dans le t'shirt que j'avais pris, mais au moins ce serait à ma taille dans une demi-heure à présent.

Il allait vouloir prendre une douche lui aussi, donc je me couchais sur le lit, en position fœtale sur le côté... les yeux rivés sur le réveil à voir les minutes défiler... 25... 24... 23...


Je pense qu'on peut dire que dans mon prochain poste, j'aurais retrouvé ma taille normale ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 07 Oct 2012, 23:43

Benedikt s'était déjà demandé comment la pluie tombait des nuages et comment la marée pouvait monter ou descendre. Et la liste n'était pas exhaustive ; elle continuait longtemps comme ça. Le botaniste n'avait pas attendu d'arriver à la Basse-ville pour être d'une curiosité désespérante ; mais à Païlandune, on n'en savait pas plus que le tatoueur et on n'était généralement pas en mesure de lui répondre. Aussi il avait rapidement arrêté de poser des questions – pour le grand plaisir des gens qui s'occupaient d'eux à l'orphelinat – pour faire ses propres observations sur ce qui l'entourait – ce qui aboutissait à de très étranges déductions, parfois, et qui la plupart du temps n'aboutissait à rien du tout ; un enfant de moins de 10 ans rivalise rarement avec des chercheurs et des scientifiques -. À l'état Atlante, c'était bien pire, forcément, mais heureusement Benedikt était trop souvent occupé à déterminer la fonction et le fonctionnement de tout et n'importe quoi que l'indifférence prenait le dessus dans la plupart des cas.

Le botaniste écouta donc les quelques réponses de Vrass avec grand intérêt, un intérêt qui s'arrêta principalement en vérité à l'explication de l'Atlas IV – parce que le reste était facile à intégrer -. Mais ça, excusez du peu ; une grosse boite de conserve de la taille d'une ville qui flotte dans les étoiles, et qui vient d'une autre planète ? Benedikt ne posa aucune question car il se doutait bien que le tatoueur n'avait pas non plus la science infuse, mais cherchait déjà des moyens d'en savoir plus. Peut-être pourrait-il trouver des livres sur le sujet ? Il n'avait pas vraiment les moyens de dépenser son argent pour ça, et en plus d'être très long à lire pour le botaniste, ils contiendraient de toutes évidence une armée de mots totalement inconnus pour lui... Mais son attention se recentra sur Vrass qui venait de finir de manger.

« Ah heu désolé, fais comme si je n'avais rien dit... » - c'était définitivement dérangeant de voir Vrass dans cette apparence-là lui dire qu'il avait besoin de se calmer, et pourtant il était habitué à beaucoup de chose. Il se gronda mentalement pour ne pas faire vraiment attention à ce qu'il disait ; il ne s'était pas posé de questions sur ce que pouvait sous-entendre ces mots quand il les avait dit.

Le botaniste laissa Vrass aller prendre sa douche et resta au rez-au-chaussé pour nettoyer ce qui restait à nettoyer – peu de chose, ils n'avaient même pas utilisé de vaisselle -, puis remarqua que Iza n'avait pas eu à manger. Même si elle pouvait s'en préparer toute seule, Benedikt remarqua dans le frigo une boite en plastique bien en évidence – ce n'était sûrement pas Vrass qui l'avait déposé là -, aussi il mit le tout dans une casserole sur le feu éteint et sortit une assiette et des couverts pour elle ; elle devrait se transformer pour réchauffer ce qu'elle voulait manger, de toutes manières. Il traîna encore un peu dans la cuisine, l'esprit occupé par les réponses du tatoueur et ne monta finalement à l'étage que quand il entendit ce dernier sortir de la salle de bain.
Benedikt s'approcha du gamin recroquevillé sur la couette dans des vêtements trois fois trop grand pour lui, puis s'assit sur le bord du lit pour passer sa main dans les cheveux du tatoueur d'une manière qui rendait le geste appartenant bien plus au registre parent que amant.

« Hé, ne déprime pas maintenant, c'est presque fini... » déclara-t-il avec un sourire. « Je vais prendre ma douche, je fais vite, promis. »

Il disparu dans la salle de bain et prit une douche presque brûlante, qui laissa des volutes de fumée tournoyer dans la pièce quand il en sortit. Benedikt s'enroula dans une serviette et récupéra des sous-vêtements propres et un pantalon dans son sac, mais ne s'habilla pas plus que ça, plus que réchauffé, et se laissa tomber sur le lit à côté de Vrass qui attendait minuit plus religieusement qu'un gamin le jour de Noël. Le botaniste ferma les yeux quelques secondes, ramolli par sa propre chaleur.

« Alors, il est bientôt minuit ? » demanda-t-il au tatoueur sans même prendre la peine de rouvrir les yeux pour regarder lui-même le petit réveil ; il voulait simplement distraire Vrass du changement lent et obsédant des nombres.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Oct 2012, 09:23

Je ne lui en voulait pas, à force, j'avais appris à le connaître et finalement c'est probablement aussi cette insouciance et cette innocence qui me plait chez lui... alors forcément, jouer sur les mots fait un peu partie de lui et ce même s'il ne se rend pas forcément compte de l'impact que ça peut avoir sur moi! Le problème ne vient pas de lui mais de moi et de ma propre frustration. Pourtant, on ne peut même pas dire que je sois en manque! Pas comme si je n'étais pas capable de tenir une journée entière sans m'envoyer en l'air, mais disons que c'est plus facile de tenir quand on n'a pas la tentation sous notre nez. Si j'avais été seul, c'est sur que ça aurait été plus facile à gérer de ce côté là, mais dans ce cas c'est du point de vue nerfs que ça n'aurait pas été. Si j'étais resté seul, je sais que je serais resté là à me morfondre ou à taper dans tout ce qui me passait sous la main, là au moins, la journée a vite défilé au point même que je l'aurais presque trouvé courte s'il n'y avait pas ces dernières minutes interminables.

Il revenait de la douche, et moi je comptais les minutes encore et encore, il avait remarqué qu'il était près de minuit, et j'avais juste marmonné vaguement pour acquiescer. Puis je me redressais un peu lorsque le réveil indiqua 23h59, je me demandais comment les choses allaient se passer? Peut être que le spectacle ne serait pas agréable à voir? Après tout, déjà les transformation de morphe sont pas des plus élégantes, alors... je me glissais rapidement sous les draps, les passant carrément au-dessus de ma tête pour ne pas qu'il me voit, et pourtant je ne ressentais rien... j'entendis le petit "clac" du changement d'heure, et pourtant il ne se passait rien... je ne sentais rien, je ne me rendais même pas compte qu'en réalité mes vêtements m'allaient parfaitement à présent et je me retirais donc des draps en affichant une mine des plus déçue.

Et pourtant oui, j'avais bien retrouvé ma taille normale, mais il n'y avait absolument rien eu du point de vue sensation jusqu'à ce que je me mette en position assise et que je baisse les yeux sur mes mains agrippant le drap de déception
«Hein?» - je les regardais alors d'un air éberlué, j'avais vraiment repris ma taille normale? Fini les mains d'enfants? Fini la taille minipousse? je me tournais vers le gosse pour voir qu'effectivement, il ne me paraissait plus aussi grand et je devais afficher encore un sourire de gamin tellement j'étais soulagé de retrouver ma taille normale! - «je reviens!!!»

Je sautais carrément du lit, appréciant d'entendre le parquet craquer sous mon poids pour me précipiter dans la salle de bain et me regarder dans la glace! Je retirais mon t-shirt pour voir que tout était normal! Je n'avais pas gardé de traces bizarres à cause du sort, rien, et évidemment, je tirais l'élastique de mon caleçon pour vérifier que tout était bien à la bonne taille à présent et je soupirais de soulagement avant de m'appuyer sur le lavabo pour reprendre mon souffle.

C'était terminé, j'étais redevenu moi-même.

Je retournais dans la chambre, grimpant sur le lit pour attraper le visage de Benedikt et l'embrasser avec une fougue qui trahissait clairement le manque que j'avais eu au cours de la journée de ne pas pouvoir le faire, pourtant je ne voulais pas non plus lui sauter dessus, aussi je reculais simplement avant de m'affaler sur le lit, fixant le plafond avec les bras étendus au-dessus de ma tête et les jambes encore pendantes au bord du lit... j'étais à nouveau presque trop grand pour cet endroit et j'avais l'impression que j'allais devoir à nouveau m'habituer à ma propre taille! Mais déjà, je devais me remettre un peu les idées en place, n'ayant pas compris ce qu'il venait de se passer, mais trop content quand même d'être redevenu moi-même!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 09 Oct 2012, 00:05

Benedikt rouvrit les yeux lorsqu'il entendit Vrass se glisser sous la couette. Il ne compris pas vraiment pourquoi, et tourna la tête vers la porte, instinctivement, car que quelqu'un vienne d'arriver était la seule explication qu'il lui venait à l'esprit pour que le tatoueur se cache tout d'un coup. «Clac» fit le petit réveil sur la table de nuit. Il n'y avait personne et le botaniste reporta son attention sur la forme sous les draps, qui semblaient beaucoup plus grande. Un léger sourire se fraya un chemin sur les lèvres de Benedikt, qui regarda - comme un gamin à Noël, lui aussi, mais devant ses cadeaux - Vrass émerger des couvertures. Ce dernier avait pourtant l'air déçu, jusqu'à qu'il pose un regard étonné sur ses mains comme s'il ne s'était pas rendu compte de son changement de taille.
Benedikt se redressa en voyant le tatoueur foncer dans la salle de bain, soudain inquiet. Il avait repris sa taille normale, pourtant ? Est-ce que quelque chose semblait différent ?

« Vrass ? » appela-t-il. « Est-ce tout va bien ? »

Le botaniste n'eut pas besoin d'une réponse puisque la façon dont il se jeta sur lui et l'embrassa montrait clairement que tout allait TRÈS bien, puis il s'éloigna pour s'allonger le lit, au grand désespoir de celui-ci. Benedikt se mit à rire et roula sur lui-même pour se retrouver au-dessus du tatoueur.

« Alors, qu'est-ce que ça fait d'être adulte ? Maintenant, tu vas pouvoir porter cette machine à laver, et d'une main, j'espère ? »

Le botaniste n'attendit même pas de réponse avant de le couvrir de baisers, tout heureux qu'il était de le retrouver entièrement. Il finit par se redresser pour le regarder.

« Flûte, maintenant, tu es plus grand que moi ! Non, en fait, je préfère, c'est moi qui devrait l'être, plus grand, tu serais minuscule ! » rajouta-t-il, une lueur de jalousie dans les yeux alors qu'il se mordait la lèvre.

Après avoir passé la journée avec une version miniature, Benedikt se rappelait soudainement que la carrure du tatoueur, qui si elle était ce qui faisait apparaître un sourire triomphant sur son visage sans raisons, était aussi de celles qui le faisait se tenir plus droit que jamais devant les miroirs, histoire de ne pas perdre un seul petit centimètre. Mais peu importe ; allongé, Vrass n'était pas plus grand que lui, et dieu seul savait que le botaniste n'avait pas l'intention de gâcher son temps à se lamenter sur lui-même !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 09 Oct 2012, 15:10

Tiens donc? La machine à laver! Il ne perdait pas le nord lui! Il fallait aussi que je passe à l'orphelinat pour donner son coquillage à Nathan! Enfin il basculait au-dessus de moi et j'avoue que je ne m'attendais pas à ce qu'il paraisse aussi soulagé de me voir redevenu adulte! Je le voyais me dévisager un peu, comme s'il vérifiait de son côté que j'étais bien redevenu moi-même et je ne pouvais m'empêcher de sourire, ou même de rire en fait face à sa bouille de gamin découvrant qu'il avait retrouvé son jouet préféré!

«Je ne sais pas si je serai capable de la soulever d'une main, en tout cas, je pense que toi je peux te soulever sans problème!» - et pour joindre le geste à la parole, je me redressais pour me mettre à genoux afin de le soulever et de le ramener vers moi, le serrant simplement contre moi, le laissant savourer d'être plus grand que moi encore quelques minutes pendant que je posais ma tête sur le haut de son torse! Attention aux cornes, il allait devoir se réhabituer à ce qu'elles lui arrivent à cette hauteur et ça l'obligeait donc à décaler un peu la tête... je restais ainsi quelques secondes avant de finalement l'allonger sur le dos et l'embrasser avec toute la frustration évaporée de la journée, les vêtements n'allaient pas servir à grand chose, et comme il l'avait dit un peu plus tôt, on avait pris des forces pour la suite!

Un premier round plutôt intense fallait le reconnaître! D'un autre côté, je pense que la peur que j'ai eu de rester éternellement un gosse a du jouer sur mon envie de prouver que tout était bel et bien redevenu normal! Au point que je risquais fort d'avoir des courbatures pour la peine! On en était même tombé du lit et si Iza était revenue entre temps, le boum qui en avait résulté avait du lui faire bien peur! Mais bon, on n'était pas restés bien longtemps par terre mais je serais incapable de dire par où on est passé finalement tellement j'étais concentré dans ce que je faisais pour le faire hurler de plaisir!

Mais là, on était juste sur le lit, j'étais étendu à nouveau sur le dos, dos qui était évidemment trempé de sueur comme le reste de mon corps, j'aurais pu dire avoir chaud mais bon, mes tatouages m'en empêchaient même si ça se voyait bien que je ne risquais pas d'avoir froid! J'attendais déjà la remarque de la douche ou du bain d'ailleurs, je me demandais comment on faisait pour se mettre dans des états pareils à chaque fois? Je me retournais rapidement pour revenir sur lui et déposer quelques baisers dans son cou, puis je le regardais avec un certain amusement

«Apparemment, on dirait que tout est redevenu normal non?» - un deuxième round dans la baignoire éventuellement? Ça nous ferait gagner du temps, mais il était peut être crevé à présent et une bonne nuit de sommeil ne serait pas de refus aussi!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 09 Oct 2012, 20:08

Benedikt se mit à rire mais ne répondit pas tout de suite, préférant attraper le visage de Vrass pour l'embrasser à nouveau, avant de continuer par des caresses qui elles ne l'empêchaient pas de reprendre son souffle. Il finit par rouler sur lui-même pour se défaire des bras de Vrass, et se releva pour faire quelques pas vers la salle de bain, la démarche plutôt hasardeuse alors qu'il s'étirait tout en marchant. Les yeux bleus marine se posèrent à nouveau sur Vrass juste avant qu'il ne passe l'encadrement de la porte.

« Oh, mais alors je veux bien que tu me montres ce qui est exceptionnel, alors, parce que je suis plutôt curieux, et du coup, j'ai du mal à me faire une idée... » répondit-il enfin avec un sourire jusqu'au oreilles.

Frissonnant au contact du carrelage froid contre ses pieds nus, Benedikt attendit d'être rejoint par le tatoueur pour se mettre sous la douche ; sauf qu'il ne l'atteignit jamais. La deuxième fois n'eut rien à envier à la première, mais en définitive, il y eut tout de même un moment où le lit retrouva sa fonction principale, et la nuit était déjà bien avancée quand Benedikt tomba dans un profond sommeil, blotti contre un tatoueur d'une taille résolument habituelle, les cheveux encore mouillés d'une douche bien méritée.
Ce qui fit que quand il se réveilla le lendemain, midi semblait ne pas être si loin et un soleil éclatant se frayait un chemin entre les rideaux de la fenêtre. Le botaniste bailla, ouvrit un œil puis deux, les referma. Une question étrange parcouru son esprit embrumé, et il se retourna brusquement pour jeter un regard suspicieux sur Vrass ; mais ce dernier ressemblait, hé bien... tout à fait à Vrass. Aussi Benedikt retomba parmi les couvertures en marmonnant quelques mots qui n'avaient pas autant de sens qu'il ne le semblait dans sa tête, et ne rouvrit les yeux qu'une dizaine de minutes plus tard.
Il avisa l'épaule nue de Vrass, se redressa et la mordit pour le réveiller, puis rajouta un baiser par dessus comme pour s'assurer son pardon immédiat.

« Debout rossignol... » chuchota-t-il tout bas, réminiscence d'une vieille chanson qu'il avait appris enfant.

En bas, on entendait si on tendait l'oreille des bruits de pattes – mais dans le calme relatif de la chambre, ce n'était pas difficile de les remarquer -, preuve que Iza avait fini par revenir. Benedikt espéra qu'elle ait remarqué ce qu'il avait laissé pour elle, sinon l'odeur qui régnerait dans la cuisine risquerait d'être plutôt déplaisante.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 10 Oct 2012, 09:46

Désolé pour la qualité du poste, le moral n'est pas vraiment revenu

Deuxième round à peu près tout aussi chaotique que le premier, mais au moins nous étions l'un comme l'autre tellement crevés qu'on n'a vraiment pas fait long feu! La douche avait fait un bien fou, même si elle n'atténuait pas vraiment cette étrange sensation de manque en moi, comme si je n'en avais jamais assez alors que mon corps me hurlait que là il ne pouvait vraiment pas en faire davantage! C'est étrange comment les choses se passent... je suis sur que si j'avais passé la journée dans mon corps sans qu'il ne se passe rien entre lui et moi juste parce qu'on avait autre chose à faire, je n'aurais pas eu ce désir brûlant qui me dévore les entrailles à ce moment précis... je suppose que c'est la différence entre être sage parce qu'on veut l'être, et être sage parce qu'on n'a pas le choix? j'ai toujours eu quelques petits soucis avec l'autorité après tout donc forcément, m'empêcher d'avoir ce que je veux juste parce que je suis dans le corps d'un gosse a du créer une sorte de frustration telle que j'ai à présent besoin de compenser.

Mais malgré tout mon orgueil, mes pulsions et autres, je suis vraiment trop fatigué et après la douche, je m'écroule sans me soucier de mouiller les draps de mes cheveux trempés.

Un bras sur les yeux pour les protéger du soleil, l'autre le long de mon corps, je ne me rendais même pas compte de l'heure qu'il pouvait être - et honnêtement, je m'en foutais totalement! Sauf si un client débarquait à l'improviste ce qui me mettrait forcément de mauvaise humeur - jusqu'à ce que je sente une morsure sur mon épaule qui me fasse sursauter! Je retirais mon bras pour regarder de quoi il s'agissait jusqu'à ce que je vois le gosse me regarder avec cet air innocent et amusé qui ne signifiait qu'une chose... il était de bonne humeur!

Je souriais à mon tour avant de m'étirer.. rossignol? Bien la première fois qu'on m'appelle comme ça et je ne connais pas la chanson en question
«Rossignol? T'as pas un truc qui me correspondrait mieux?» - un hiéras peut être? Ça pourrait bien correspondre à mon caractère de merde. Tout en gardant les yeux fermés, je laisse ma main glisser dans ses cheveux bouclés afin de le rapprocher de moi et finalement l'entraîner pour rouler avec lui dans une partie de chatouilles bien méritées pour m'avoir mordu!! Profitant «un peu» de ma force pour le maintenir, j'en profite pour voir quels sont les points les plus sensibles: aisselles, flancs, et même la plante des pieds! Puis quand j'estime que le supplice peut prendre fin, je le libère et je me lève d'un geste rapide en enfilant juste un pantalon de survêtement!

«Non mais! Un rossignol tiens!» - je pouffe de rire avant de me tourner vers lui pour voir un peu ce qu'il compte faire! Pas un gros mangeur, mais vu l'heure il a peut être faim quand même... en bas, Iza trottine et attends, peut être qu'elle n'a rien à manger? - «Allez, ptit déj'!»

Je descends le premier, et je trouve la morphe effectivement en bas. C'est vrai que parfois elle m'attend pour manger, peut être que c'est le cas? Je vais dans la cuisine et je comprends mieux, elle est allée faire des courses, les placards sont bien pleins! - «Merci Iza! Aujourd'hui, je vais aller acheter une machine à laver, tu n'auras plus besoin de faire la lessive! Mais faudra l'étendre par contre!» - je grattais affectueusement le haut de son crâne, mine de rien, elle me facilitait vraiment la vie depuis qu'elle était avec moi! Je n'avais pas encore eu de problèmes vis à vis de ses anciens tortionnaires, et ce n'était pas plus mal pour eux. Les papiers qu'elle avait emportés étaient à présent dans mon coffre fort, mais je gardais régulièrement un œil sur les avis de recherche. Certes, elle était bel et bien recherchée mais franchement, la description était bien trop vague pour qu'elle ait des problèmes!

Et puis, mes clients ne sont pas du genre à vouloir me poser des problèmes parce que j'ai un chien de garde, et ils ne sont pas nombreux à avoir remarqué qu'elle était morphe! Je lui grattais encore un peu les oreilles lorsque j'entendis la porte s'ouvrir, je m'approchais alors pour voir que c'était apparemment une cliente, le genre loubarde avec des percings partout
«Bonjour?»
- «S'lut... vous êtes ouvert?»
- «Oui bien sur... c'est pour quoi?»
- «j'voudrais qu'vous m'fassiez un méga tatouage de Drakmoniss sur tout le corps siouplait! Ça partirait de là, jusqu'à là avec la queue qui glisse le long de ma cuisse, vous voyez?»


Quelle originalité... la tête sur l'un des seins, le corps qui passe entre, puis bifurque sur la hanche et descend ensuite le long de la jambe... si elle croit qu'elle va être la seule à avoir ce genre de tatouage, elle se met le doigt dans l'œil
«Désolé, pour ce genre de tatouage, faut prendre rendez-vous, car il faudra le faire en plusieurs fois. Un jour pour faire les contours, on laisse la peau reposer un peu, puis un autre jour pour faire les détails et après, encore plusieurs jours pour les couleurs...»
- «j'vois... on peut commencer aujourd'hui?»
- «Non malheureusement, je ne vais pas avoir le temps. On commence demain si vous voulez?»
- «Ok!»


J'allais donc vers mon livre de compte et je notais son nom et le rendez-vous! Bon ben demain, journée chargée donc? Allez, pour le moment, direction la cuisine pour le petit déjeuner, je me demandais si le gosse avait suivi tiens? Il est où?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 10 Oct 2012, 22:34

« C'est une chanson ! Si j'y avais réfléchi, j'aurais choisi autre chose, tu as autant de points commun avec les rossignols que moi avec une teigne, comme tu le sais. » répond enfin Benedikt, finalement capable de parler quelques secondes après que Vrass ait laissé tomber sa torture.
« Ah oui, j'ai faim ! »

Il se laissa glisser au bord du lit alors que Vrass descendait déjà au rez-de-chaussé, plus ou moins habillé. Le botaniste prit le temps de chercher des chaussettes dans son sac, mais s'arrêta sur la première marche de l'escalier lorsqu'il entendit quelqu'un pousser la porte de la boutique. Il se pencha jusqu'à apercevoir la cliente, suivit toute la discussion et attendit qu'elle soit partie pour se faufiler en vitesse dans la cuisine. Il préférerait de loin faire en sorte qu'elle ne le remarque pas.

« Salut Iza ! Tu as bien dormi ? Oh, tu as fait les courses, non ? »
Particulièrement de bonne humeur, comme Vrass l'avait remarqué à peine réveillé, il regarda la morphe acquiescer et se pencha vers elle pour la caresser un peu de se tourner vers Vrass.

« Drakmonniss, ah oui, tu serais bien en Drakmonniss. Drakmonniss avec des débardeurs très moulants. » laissa tomber le botaniste en ouvrant le frigo avec un sourire insolent, sans même se dire qu'en considérant les winghox comme les enfants de Drakmonniss, sa remarque n'était pas spécialement pertinente.

Avec autant de confiance que s'il était chez lui, il posa la bouteille de jus d'orange sur la table et alla découper quelques tranches de pain qu'il mit dans le grille-pain avec autant de précaution que s'il manipulait une grenade. Malgré sa prudence naturelle envers tout les appareils électrique qu'il ne connaissait pas depuis si longtemps, Benedikt portait une admiration toute particulière sur un objet qui transformait un morceau de pain en délice. Il se demanda s'il serait possible d'y mettre ce qu'on trouvait dans les hamburgers ; ce serait forcément délicieux, non ? Malheureusement pour lui, il était un peu tard pour inventer le croque-monsieur, mais le botaniste et son ignorance bienheureuse s'assirent à table après avoir récupéré le pain grillé et du beurre dans le frigo en se promettant d'y penser la prochaine fois.
Il semblait faire très beau, et la lumière du dehors arrivait jusque dans la pièce en faisant briller les verres et les tasses. C'était profondément rassurant et satisfaisant, d'avoir Vrass dans cette petite cuisine ensoleillée, et Benedikt mâchonna un moment sa tartine, son visage figé dans une expression qui réussissait à être à la fois ennuyée et radieuse. Le résultat était plutôt étrange, comme si le botaniste avait marché sur un Feuneton alors qu'on lui annonçait qu'il était devenu riche, mais il n'essayait pas spécialement de le cacher, ne s'en rendant absolument pas compte.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 12 Oct 2012, 14:27

Drakmoniss? Je ne savais pas trop comment le prendre dans la mesure où elle était vraiment redoutable si on avait le malheur de la croiser en pleine mer... sérieusement, faut reconnaître que ça a un côté flatteur, bien qu'en général, elle ait un côté effrayant et une part de moi se demandait si ça signifiait que je lui faisais peur?

Enfin peu importe, j'avais noté le rendez-vous de demain, j'allais y passer la matinée à faire les contours, mais au moins ce serait assez simple, Drakmoniss depuis le temps, je saurais la dessiner sous n'importe quelle forme, même si quelqu'un s'amusait à vouloir la croiser avec un papillon...

Je me dirigeais vers la cuisine derrière Benedikt, Iza nous suivant docilement bien qu'elle ait déjà mangé! Elle devait se douter que je n'allais pas sauter sur le gosse tant que je n'aurais pas mangé? Allez savoir, finalement, on ne parlait pas beaucoup elle et moi, elle restait la plupart du temps sous sa forme canine et ça semblait lui convenir, parfois elle rencontrait des gens parmi les clients, des gens qui aimaient les chiens et qui se montraient gentils avec elle - je repoussais toujours ceux qui risquaient de lui faire peur ou de lui faire du mal. Direction la machine en café en priorité alors que le gosse sortait jus d'orange et pain pour le faire griller.

J'avais envie de sucré pour changer un peu, aussi je sortais plutôt la confiture et le beurre cette fois! Puis je posais le tout sur la table à côté de ce que Benedikt avait déjà sorti
«Bon, vu l'heure, va falloir aller chercher la machine à laver rapidement! J'irai voir Nathan une autre fois. Tu dois retourner à ton boulot, toi?» - je pouvais voir qu'il était un peu perdu dans ses pensées sur le coup, alors je n'insistais pas jusqu'à passer derrière lui pour prendre ma tasse de café et lui chatouiller le cou du bout des doigts - «Hé! On se réveille!»

Je préférais ne pas me montrer trop attentionné avec lui devant Iza, même si elle n'était pas stupide et comprenait mon mode de vie puisqu'elle fuyait généralement dès qu'elle se rendait compte que je n'étais pas tout seul dans mon lit, elle ne devait pas trop s'attendre à me voir avec un autre homme! Surtout pour elle, le côté animal a généralement du mal à se faire à ce genre de chose, c'est loin d'arriver souvent dans la nature... quoi que, le cabot... mais bon je suppose que la façon dont il avait été élevé devait y jouer, ce qui n'est pas le cas de la morphe.

Je portais ma tasse à mes lèvres avant de lever les yeux vers le gosse, j'allais devoir répéter ma question je pense
«Je sais pas si tu m'as entendu, mais je compte aller acheter la machine à laver après manger... tu dois aller bosser aujourd'hui?»
Déjà qu'hier il n'y est pas allé, il me semblait qu'il devait y retourner à un moment ou un autre... je me préparais une tartine de confiture avant de mordre dedans tout en attendant sa réponse histoire de programmer un peu la journée! Mine de rien, ça faisait du bien de retrouver ma taille!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Benedikt » 15 Oct 2012, 21:07

Benedikt, sorti de sa bulle en sentant les doigts de Vrass effleurer son cou, releva la tête pour s’apercevoir que le tatoueur était en train de parler, et que c'était à lui qu'il s'adressait.
« Mmmh ? »
La question répété, le botaniste fronça les sourcils en réfléchissant ; de quoi parlait-il... Jusqu'à ce que le souvenir de ses obligations surgisse dans son esprit et lui fasse écarquiller les yeux.
« Ah, mer- Zût ! On est lundi ! Il est quelle heure ?! »

Benedikt était déjà en train de détaler à l'étage lorsque la tartine à moitié grignotée qu'il venait de lâcher retomba sur la table. Ce fut pourtant beaucoup plus doucement qu'il redescendit les escaliers pour s'installer dans la cuisine et se rasseoir tranquillement sur sa chaise.
« En fait, c'est bon, j'ai encore pas mal de temps. » expliqua-t-il enfin. « Mais, oui, je vais devoir repasser là-bas cette après-midi, alors je ne pense pas pouvoir venir avec toi acheter la machine à laver... J'espère que tu n'as pas besoin d'aide pour la ramener ? »

Benedikt n'avait aucune idée de comment il avait l'intention de la transporter, en vérité. Mais après tout, il fallait bien qu'il ait un moyen pour les gens de ramener ce genre de chose chez eux, non ? En tout cas, il ne pouvait pas vraiment annoncer à ses employeurs temporaires qu'il ne viendrait pas pour cause d'achat d'électroménager, et ce malgré son envie d'accompagner Vrass dans les magasins. S'il manquait bien quelque chose dans son appartement à lui, c'était bien un grille-pain – à côté, avoir des meubles paraissaient bien moins attrayant -, et de toutes manières, un séjour dans un magasin était toujours merveilleux. Mais avec la fréquence à laquelle il restait chez lui ces derniers temps, cela pourrait attendre un peu, surtout qu'il était préférable d'y penser quand il aurait les moyens de se le permettre. Le botaniste finit son verre de jus d'orange et regarda Vrass.

« Tu... Tu avais prévu d'aller voir Nathan, aussi, non ? »
Son ton était un peu hésitant ; le sujet était toujours plus ou moins délicat, et il ne voulait pas dire quelque chose qui pourrait être vu comme un reproche. Après tout, il n'avait rien à dire sur les agissements de Vrass tant qu'ils n'étaient pas réellement révoltant.
Mais ce fut à nouveau le bruit de la porte d'entrée en train de s'ouvrir qui fit disparaître en seul claquement de doigt Benedikt, cette fois sous la table, avant qu'on puisse lui répondre. En attendant que Vrass s'occupe de qui venait de rentrer, il découpa un morceau de sa tartine pour la donner à Iza, qui après l'avoir reniflé d'une manière peu convaincu, décida de l'engloutir tout de même.

Désolé si ce n'est pas super, j'ai fait ce que je pouvais ce soir, j'avais envie de l'écrire quand même.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Allez, encore quelques heures...

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Oct 2012, 14:41

J'avais pris un air amusé devant son air absent jusqu'à le suivre détaler à toute vitesse pour aller se préparer pour sa dernière journée de travail! Décidément, ce gosse est vraiment tête en l'air, c'est impressionnant! Je prenais mon café avant de lui faire chauffer de l'eau! C'est dingue quand même, on est allé chez lui exprès pour aller chercher son thé et c'est toujours moi qui doit le lui rappeler!

Pendant qu'il était en haut, je lui déposais donc sa tasse d'eau chaude sur la table avec sa boite de thé, je ne connaissais pas ses dosages ni rien alors je préférais le laisser faire pour le moment! Puis je continuais de manger avec mon café jusqu'à ce qu'il revienne en signalant qu'il avait tout de même le temps. Il me demanda si j'avais besoin d'aide pour la transporter et j'affichais un sourire amusé
«Oh non! Ne t'inquiète pas, je la porterai sur une épaule pendant tout le trajet!» - je pouffais alors de rire en me demandant s'il me croyait ou non puis je hochais la tête de gauche à droite - «Je plaisante. Je vais juste aller l'acheter à la Basse Ville, puis je leur demanderai de la livrer directement chez moi! C'est un peu plus cher, mais en général ils te l'installent correctement ensuite, c'est mieux!»

Je terminais de boire ma tasse avant qu'il ne mette le sujet de Nathan sur le tapis et je venais hocher de la tête
«Oui, je pense aller le voir après avoir fait les magasins. J'aurais préféré que tu sois là mais bon, je devrais pouvoir survivre à une confrontation entre moi et un gamin de six ans hein?» - je lui faisais un petit clin d'œil même s'il est vrai que ce n'était pas tout à fait faux. J'aurais préféré qu'il vienne. Il a le don de me calmer et de me mettre en confiance!
La porte s'ouvrait alors et j'allais ouvrir, le regardant se planquer sous la table ce qui me fit pouffer de rire
«T'es pas obligé de te cacher tu sais?»

Je levais les yeux au ciel, c'était juste un paquet d'ingrédients que j'avais commandés et qu'on me livrait. J'allais signer le bordereau puis je ramenais le colis sur la table où je faisais les tatouages avant de revenir en cuisine
«Allez, finis ton petit déjeuner et on y va! Je vais faire un bout de route avec toi jusqu'à ton boulot avant d'aller au magasin d'électroménager!»

Je terminais ma tartine avant de mettre le tout dans l'évier, Iza se chargerait de nettoyer tout ça, et je montais pour aller me coiffer un peu et m'habiller. Mon pas fut bien plus lourd en descendant avec mes rangers! Une fois devant la porte, je réajustais un peu mes cheveux pour m'assurer qu'ils n'étaient pas emmêlés avec mes cornes, puis je mettais les mains dans les poches, m'assurant d'avoir mon porte-feuille et je lui faisais un signe de tête avant de lever les yeux vers iza
«Je sais pas à quelle heure je reviens, j'irai surement manger dehors ce midi, sauf si un client débarque!»

Puis j'entrainais le gosse dehors, mine de rien, un peu de marche à pieds ne pouvait pas me faire de mal!


==============================
Direction: La Basse Ville
Note: je te laisse ouvrir un nouveau sujet. Juste si possible préciser qu'on se sépare au niveau de ton boulot (ou du moins qu'on se sépare quelque part), car je prépare un petit truc après ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart


Retourner vers Vrass Rannveig

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron