Home is where it...

Image

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Fév 2014, 17:39

Une journée pour tout ranger, faire des lessives aussi pour éviter que les fringues ne traînent partout, faire des courses pour avoir des céréales, du lait et du chocolat pour le petit déjeuner.. je ne savais pas ce que mangeait Nathan, mais on avait prévu un peu de tout au cas où. De toute manière, ce serait pas perdu. Bref, la journée avait été longue, et pas forcément amusante, bien qu'au moins, je jugeais que tout serait prêt pour ce week-end. J'avais même acheté des draps avec des animaux dessus pour le canapé lit de la chambre d'amis, histoire que ça ressemble quand même davantage à une chambre pour Nathan, puis je m'étais affalé dans le lit comme une grosse larve, non sans une dernière séance de câlins avant probablement une abstinence de deux jours.

Le lendemain matin, je restais au lit, na! Pas envie de me lever. J'étais bien là et lorsque Benedikt s'était levé, je m'étais enroulé encore plus dans les draps pour enfouir ma tête sous l'oreille, me fichant que de cette manière je pouvais le trouer avec mes cornes, j'avais l'habitude de flinguer les coussins de toute manière.
Il y eut le bruit de l'entrée, mais je ne l'entendais qu'à moitié avec la tête ainsi enfouie sous l'oreiller, mais rapidement, les bruits de pas de Benedikt m'obligèrent à me réveiller, surtout qu'ensuite il s'attarda à m'embrasser sur les flancs et dans le cou pour m'obliger à m'extirper de mon sommeil bienfaiteur, arrachant alors au passage la toile du coussin et faisant voler des dizaines de plumes partout

«Hmmmm» - ça ressemblait davantage à un grognement qu'autre chose et à sa tête, je voyais bien qu'il s'était senti obligé de me réveiller - «quoi?» - déjà? Ils sont déjà là? Groumph... je jetais le coussin plus loin avant de passer mes mains dans mes cheveux pour virer les plumes, puis je me levais pour aller attraper un pantalon et un débardeur, j'ai pris ma douche avant de me coucher. Ça sentait bon les pancakes mais j'espérais surtout qu'il y aurait du café. Je descendais les marches en me frottant les yeux avec ma paume lorsque je vis Nessy, les bras croisés avec un air amusé. Nathan était dans la cuisine avec Iza en train de manger

«T'es vraiment pas du matin toi...» - je la regardais alors d'un air amusé avant de sourire
- «Tu sais bien que c'est le soir que je suis au meilleur de ma forme!» - elle pouffa de rire avant de me tendre le sac avec les affaires de Nathan
- «Il a un devoir de maths à rendre. Je sais que tu es plutôt bon en calculs, tu pourras l'aider?»
- «C'est toi la secrétaire, tu dois être meilleure que moi non?»
- «Oui, mais moi je suis en week-end, et on lui a donné son devoir hier! Et puis c'est pas bien compliqué, il n'a que 7 ans hein? C'est juste ses tables de multiplications!»
- je pouffais de rire, moi les tables de multiplications, je les connaissais mais je me demandais s'il en était de même pour Benedikt! Enfin, on verrait bien. On essaierait d'expédier ça rapidement.

Je prenais le sac et j'allais le déposer dans la chambre d'amis avant qu'on aille tous dans la cuisine. Nathan avait un pancake dans la bouche et vu ce qu'il y avait dans la pile, soit c'était pas son premier, soit le botaniste n'en avait pas fait beaucoup, mais vu la bouille du môme, je pariais plutôt pour la première option
«Je crois bien qu'il a pris ton appétit...» - dit Nessy dans un sourire. Elle s'avança ensuite vers le petit et l'embrassa sur la joue - «bon, tu es sage avec ton père hein?»
- «Oui maman...»
- elle alla claquer une bise à Benedikt avant de s'approcher de moi et me faire juste une pichenette sur le nez avant de se sauver... puis je baissais les yeux vers l'assiette de pancakes qui avait été sauvagement pillée
- «C'est tout ce qu'il reste?» - je passais ma main dans les cheveux de Nathan pour me moquer un peu de lui alors qu'il avait peur d'avoir fait une bêtise en mangeant ma part, puis je me servais surtout un café. Bon, donc on a dit qu'on faisait quoi aujourd'hui?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 22 Fév 2014, 20:20

« Ne te met pas à grogner tout de suite, j'ai encore de la pâte, je peux en faire d'autres. » s'amusa le botaniste avant de lui fourrer sous le nez la petite cafetière. Quand on vivait avec Vrass, on prenait certains réflexes, comme faire du café juste avant de le réveiller contre son gré. C'est sûr que vu la manière dont ils s'étaient amusés hier, le tatoueur aurait eu le droit à une très grosse nuit de sommeil réparateur. Le botaniste, lui, se réveillait tôt tout le temps, de toutes manières. Lorsqu'il était passé 10 heures et qu'il dormait toujours, c'était tout de suite qu'il était malade ou s'était couché à 6h de mat'.

Benedikt retourna son pancake avant de le faire glisser dans l'assiette de Vrass et continua sa petite cuisine.
« C'est quoi cette histoire de tables de multiplication ? » demanda-t-il à Vrass, mais ce fut son fils qui lui répondit : « J'ai des devoirs de maths pour lundi ! »
Cette fois, le petit botaniste se retourna sur Nathan avec un air tout à fait surpris : « Mais tu as à peine 7 ans ? »
« Ben... ouais ? »
« Woah, bah ils vous en apprennent des choses, à 7 ans. Mais pourquoi ils vous apprennent les tables de multiplication alors qu'ici, vous avez des calculettes...? »

Le gamin arrêta de mâcher pour se mettre à bouder. « Ben oui, moi j'aimerais bien pas apprendre mes tables et prendre une calculette... »
« Mmmmmh, fait confiance à ta maîtresse, je suis sûr qu'elle a une bonne raison pour faire ça ! Et puis ça ne peut pas faire de mal, après tout ! »

Nathan soupira longuement pour regarder Benedikt d'un air dramatique : « Ah, si, les tables de multiplication, ça fait mal à la tête. »
le botaniste se contenta d'éclater de rire et de déposer un autre pancake cette fois sur la pile qui rapetissait à vue d’œil. Hé bien, ça valait le coup d'apprendre un peu à cuisiner, apparemment ! Lorsqu'il eut fini, il se contenta de s'asseoir à table avec un sourire de femme au foyer satisfaite et une deuxième tasse de thé.
« Dis Nathan, tu es déjà allé aux jardins de Bellevue ? On pensais t'emmener là cette après-midi. Je pense même qu'on pourrait se débrouiller pour te montrer l'intérieur de certaines serres, ils n'ont pas que des plantes, ils ont aussi des insectes et il y a toujours des petits animaux, dans les jardins. Ça te ferait du bien de voir un peu de vrai nature et puis tu adores ça, non ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Fév 2014, 20:36

Ah, le café était prêt! Ça c'est chouette! Je prenais ma tasse et je la remplissais vite fait alors que Benedikt s'interrogeait sur les tables de multiplications et j'affichais un léger sourire avant de poser une main sur la tête de Nathan d'un geste affectueux
«Et tu feras comment le jour où ta calculette n'aura plus de piles? Tu diras simplement "désolé je peux pas compter?" Crois moi... ça sert toujours les tables de multiplications.. et puis à ton âge, tu dois pas encore toutes les apprendre je suppose?»
- «J'ai la table de 2 et de 5 à apprendre...»
- «Ce sont les plus faciles, ça ne m'étonne pas. Tu verras, ça ira vite!»
- et oui, j'ai pas l'air comme ça, mais je connais mes tables de multiplication. J'ai appris à me servir d'une calculatrice super tard, tout le temps où j'étais ici, lorsqu'il fallait que je fasse des achats ou autres, j'avais du compter de tête, et la vieille dame qui m'avait hébergé m'avait appris pas mal de trucs mnémotechniques pour retenir les tables... j'allais pouvoir les transmettre à Nathan à présent. Ou plus tard.

Enfin ,je m'installais à table pour manger des pancakes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de pâte, Nathan avait déjà déjeuné donc il fut calé quand même avant moi et je pus finir l'assiette. Puis Benedikt en profita pour demander à Nathan s'il était déjà allé dans les jardins de Bellevue et il hocha de la tête avec un petit sourire
«Oui, on y est allé une fois quand j'étais à l'orphelinat. Mais on pas vu grand chose, ils ont juste ouvert la porte pour qu'on voit les serres, mais on a pas pu voir les plantes de près.. c'était nul.»

Je pouffais de rire avant de voir qu'il jetait de temps en temps un regard vers Benedikt, et en suivant bien ses yeux, je voyais qu'il guettait un peu ses ailes. Lui qui aime les animaux, ça doit lui faire bizarre de voir quelqu'un avec des ailes d'insecte. Mais je laissais plutôt le botaniste se débrouiller avec ça.
Il finit par sortir de ses pensées et leva les yeux vers Benedikt avec un air un peu suspicieux
«C'est vrai que je pourrai voir des animaux cette fois? Non parce qu'il parait qu'elles ont fait boom non?» - oui forcément, ça a du passer dans les journaux ça mais bon... c'est pas toutes les serres qui ont explosé non plus.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 22 Fév 2014, 22:21

« Mmmmh, oui, il y a eu une explosion mais ça va, c'était seulement dans une serre et ça a touché un peu une autre, et les alentours. Ils ont eu quelques problèmes, mais maintenant, ça semble résolu, donc pas de problème. Je suis sûr qu'on pourra voir un renard ou une belette ou quelque chose dans ce genre en se promenant, si on s'y prends bien. À cause de l'explosion, ils ont dû renvoyer certains de leur jardiniers alors c'est encore plus sauvage qu'avant. Bientôt, ils ne pourront plus appeler ça des jardins ! »
Benedikt sourit, malgré le souvenir déplaisant d'avoir failli se faire exploser lui-même à quelques secondes près. Tu parles d'un boulot ! On était quand même mieux à l'herboristerie. Et puis maintenant, il ne servait pas qu'à nettoyer partout ou faire du café, c'était quand même plus épanouissant.
« Il fait un peu froid pour les insectes encore, dehors, mais on en verra dans les serres. » rajouta-t-il, ce qui lui valu un regard appuyé de la part du gamin.

Nathan resta là à se tortiller sur sa chaise pendant quelques secondes avant que Benedikt ne s’aperçoive qu'on le fixait amplement, puis soupira en souriant.
« Vas-y, Nathan, si tu as une question. »
« Toi aussi tu sors pas pendant l'hiver, maintenant ? »
« Heu, non ? Je ne suis pas un insecte, je suis un orphe, et ici on a des radiateurs. Tu as déjà vu un bourdon avec une écharpe ? »
« Ah, non...! »

Le botaniste rigola doucement. « Ben tu vois, c'est pour ça ! Les bourdons ne peuvent pas mettre d'écharpe l'hiver alors ils vont hiberner en attendant l'été. »
Bon, sauf la plupart ne vivaient pas assez longtemps pour tenir une année entière, aussi, mais Benedikt n'était pas obligé de le préciser, non ? Surtout après une histoire d'insectes en écharpes.
Nathan, lui, semblait avoir pris la conversation comme une autorisation à parler du sujet qui fâche : « Et pourquoi t'avais pas d'ailes avant mais maintenant t'en a ? »
« Parce que... Parce que... Avant j'en avais mais elles étaient abîmés et je pouvais les cacher. Mais maintenant elles ont repoussé et je ne peux plus. »
« Et tu peux voler ??? »
« Non, elles sont trop petites. »
« Alors elles servent à rien ? C'est dommage. »

Benedikt prit une gorgée de thé et fit claquer sa langue contre son palais. « Oui, comme tu dis ! Mais on ne peut pas tout avoir. Cet été, je pourrais toujours éventer Vrass avec, tu vois. »
Le botaniste sourit légèrement lorsqu'il fit rire un peu le gamin. Bon, c'était fini ces questions maintenant ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 23 Fév 2014, 12:51

Je laissais simplement Benedikt et Nathan discuter pour le moment, moi j'avais besoin de manger surtout! J'engloutissais les pancakes à toute vitesse tout en sifflant pour café, je jetais un regard amusé tout de même sur Nathan qui s'interrogeait sur les ailes du botaniste, malgré tout, je me montrais attentif histoire qu'il ne se montre pas trop indiscret, et je finissais par poser ma main sur sa tête d'un air amusé
«T'as déjà vu des orphes qui avaient des poils partout à cause de leur partie animale? On peut pas dire que ce soit très utile non plus tu sais? »
- «Ouais mais ça tient chaud l'hiver!»
- «Mouais c'est pas sur, quand t'en as que sur les bras et le visage, c'est pas forcément là que tu crains le froid...»
- il se mit à pouffer de rire en mettant ses deux mains sur sa bouche comme pour se cacher. Pour ma part, j'avais fini de manger aussi je me levais pour débarrasser et ranger un peu la cuisine.

Je me tournais ensuite vers les deux autres en croisant les bras pour voir s'ils étaient prêts à partir
«Bon.. on te fera réciter tes tables de multiplications en marchant! On va rapidement se préparer et on y va.» - je faisais signe à Benedikt d'y aller en premier, il était celui qui allait avoir besoin de plus de temps pour se préparer. Maintenant qu'il avait ses nouveaux vêtements adaptés à ses ailes, il avait un nombre considérable de boutons en tout genre pour pouvoir s'habiller.

Pendant qu'il était en haut, je faisais signe à Nathan de me suivre pour lui montrer sa chambre
«Voilà, tu dormiras là... c'est aussi le bureau de Benedikt, pour ça qu'il y a un peu de bordel dans ce coin mais bon...» et encore, il a rangé! Je n'ose pas imaginer ce que ça aurait été sinon. Le petit garçon hocha juste de la tête avant de s'approcher du bureau pour le regarder sous toutes les coutures
- «Y'a beaucoup de tiroirs dis donc..»
- «Oui, c'est pour mettre toutes ses herbes...»
- il recula alors, comprenant qu'il valait mieux ne pas toucher. Il semblait gigoter comme s'il avait hâte de partir. Je souriais en le voyant ainsi avant d'entendre les bruits de pas du gosse qui descendait les escaliers

«Je reviens, je vais me changer. » - je grimpais seulement à l'étage afin d'enfiler une veste et mettre mes chaussures surtout, puis je me recoiffais un peu avant de redescendre, je n'avais pas mis plus de cinq minutes.
Une fois en bas, je leur faisais signe à tous deux de sortir, avec un léger sourire je me tournais vers Benedikt
«Je te laisse nous guider? Tu connais mieux le chemin que moi je crois!» - quoi que, avec son sens de l'orientation, c'était pas dit...


Je te laisse ouvrir à la Basse Ville?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 23 Fév 2014, 22:40

« Ce n'est pas en bordel, j'ai rangé ! » hurla le botaniste de la chambre pendant qu'il se débattait avec son pull. Peut-être qu'il pourrait demander à Vrass de l'aider ? Ce serait quand même plus pratique, mais flûte, non, il pouvait bien s'habiller tout seul quand même ! Il n'allait pas demander au tatoueur de l'assister comme un gamin de 5 ans incapable de faire ses lacets. Benedikt se tortilla donc encore quelques instants avant de redescendre au rez-de-chaussée. Le botaniste était encore en train d'enfiler des chaussures quand Vrass remonta se changer.

Il secoua la tête en regardant la pièce dans laquelle était Nathan. C'était parfaitement rangé ! D'accord, son bureau était un peu surchargé, mais bon, il était un peu trop petit pour ce qu'il y avait dedans – oui, tout à fait, ce bureau qui faisait la moitié de la pièce était trop petit -. Il s'était même débarrassé de la carcasse de télévision qui y traînait !
« Il est où ton manteau ? »
« Dans la cuisine ! »
répondit le gamin qui du coup alla le chercher pour l'enfiler.
Benedikt profita d'avoir tout juste fini de lacer ses chaussures pour refermer la fermeture éclair de Nathan et arranger son manteau, lui enroulant son écharpe autour du coup pendant qu'il mettait ses gants, avant de s'émerveiller sur ses chaussures à scratch. Vrass redescendit à ce moment-là en déclarant que le botaniste pouvait les guider et l’intéressé se redressa avec un air un peu incertain.
« Ah, heu. D'accord. Tout le monde est prêt ? Alors en route ! »

Le chemin dura plus longtemps que prévu, au final, parce que Benedikt préféra carrément passer par l'endroit où était son ancien appartement pour ne pas se perdre. Ce qui n'était pas du tout sur la route, mais hé, chut ! Personne ne le savait, hein ? C'était juste un petit détour dans ce joli quartier aux voitures défoncés et aux vendeurs de drogues.
Ils finirent éventuellement par arriver aux jardins, quand même. Le gardien de l'entrée ouvrit immédiatement des yeux ronds sur Benedikt. C'est sûr que la dernière fois qu'il l'avait, vu, il n'avait pas vraiment l'air d'un orphe et ne se promenait pas avec un winghox et son fils.

« Bloom ? » demanda-t-il en levant un sourcil comme s'il n'était pas trop sûr qu'il parlait au gamin bouclé qui travaillait là avant. « Oh, eh bah, ça fait longtemps qu'on t'as pas vu ! »
« Ah, heu... oui. Depuis qu'on m'a renvoyé, en fait. Je suis revenu une ou deux fois mais je ne t'ai pas vu. »
« Ouais, j'aurais remarqué... »
L'homme ne finit pas sa phrase, se demandant soudain s'il allait être impoli, et Benedikt en profitant pour éviter une discussion qui allait l’embarrasser. Il avait déjà donné avec Nathan aujourd'hui.
« Bon , c'est sympa de voir que tu vas bien, hein, en tout cas ! » déclara-t-il rapidement en entraînant Vrass et son fils dans les allés des jardins. « Alors ! Par là, il y a la serre des plantes exotiques ouverte au public, à droite, c'est quelques potagers et après on rentrent dans les jardins aménagés, à gauche, c'est la partie la plus sauvage où ils laissent pousser un peu tout et c'est là-bas qu'ils laissent vivre quelques animaux, ils sont plutôt tranquilles, et tout droit au fond, il y a les serres privés, il faudrait que je vois si on peut y rentrer. Vous voulez commencer par quoi ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 01 Mai 2014, 09:05

Précédemment
================================
Benedikt et ses insectes et ses plantes. J'allais vite regretter cette petite aventure mine de rien! Je levais les yeux au ciel au début face à sa demande, mais je ne pouvais pas trop le lui refuser non plus après tout. Il y eut un petit pop, et on était de retour à la maison. Il ne lui fallut pas longtemps pour s'occuper de ses nouveaux protégés, moi je voulais surtout prendre une douche!

Mais d'abord, je devais aller chercher Iza, alors j'allais chez la vieille chouette pour la chercher, m'excusant du temps qu'on avait mis pour ça! Je lui promettais qu'on retournerait à Garlaad dans les prochains jours pour me faire pardonner, et il semblait bien que j'étais déjà tout pardonné!
Pouffant de rire, je la ramenais donc à la maison, et elle ne perdit pas de temps pour se jeter sur Benedikt et lui faire pleins de papouilles!

«Je vous laisse, je vais prendre une douche...» - mais il m'arrêta pour me demander de l'aider dans ses petits travaux d'aménagement, et je souriais en levant les yeux au ciel
«D'accord, mais toute à l'heure. Là j'aimerais mettre des vêtements propres.» - et me mettre plus à l'aise. Libre à lui de me rejoindre, mais j'ai dans l'idée qu'il ne voudra pas laisser ses petits protégés seuls tant qu'il ne leur aurait pas fourni une maison convenable. Iza de son côté regardait le bocal avec intérêt et je pouffais de rire en continuant de monter les marches

«Dis à Iza de pas les bouffer surtout!» - ça risque de faire un drame sinon!
J'allais enfin dans la salle de bain et je me déshabillais rapidement. Tout était super bien rangé, Iza avait fait le ménage avant de partir, donc je mettais soigneusement mes vêtements dans le panier à linge - pour une fois j'essayais de mettre de l'ordre - et je me glissais dans la douche pour me laver.

Heureusement, c'était le soir, donc normalement, on allait juste s'occuper de son histoire de maison d'oiseau, puis on se commanderait une bonne pizza - avec triple couche de viande et de fromage pour moi - et au dodo devant un film surement! Ou pas... en tout cas là, j'étais un peu crevé et j'avais pas spécialement envie de me prendre la tête pour ce soir. J'étais d'ailleurs étonné que Benedikt ait de l'énergie à revendre après avoir crapahuté toute la journée pour trouver ses insectes.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 03 Mai 2014, 00:33

« Mmm-mh, je prendrais une douche après, moi, je vais peut-être me resalir là, alors c'est bête. »
Le petit botaniste était en train de se relever quand la seconde remarque du tatoueur le fit rire. « Tsss, tu racontes n'importe quoi ! » - Ce qui ne l'empêcha pas de se pencher sur Iza. « Tu ne leur fait pas de mal, hein ? Ils sont chez eux ici, maintenant. »

Le temps que Vrass prenne sa douche et s'habille, il avait arrangé la maison à oiseaux pour qu'elle plaise à ses précieux insectes, déplacé deux ou trois pots dans son bureau, fait poussé ces derniers comme un minuscule morceaux de jungle (juste assez pour que le tatoueur ne se mette pas à hurler), déposé son abri au milieu, et admiré le résultat. Et à ce stade, Benedikt s'était mit à bailler gravement, si bien qu'il partit rapidement prendre une douche et s'écroula sur le canapé devant lequel Vrass était en train de commencer un film. Le petit botaniste ne tenu pas plus de quart d'heure devant ce dernier avant de s'endormir affalé sur son oreiller préféré à corne. Comme quoi, ces bestioles, ça avait aussi des batteries à durée limité bien qu'on puisse en douter parfois.

Benedikt se réveilla le lendemain de bonne humeur dans leur lit aux couvertures fraîches, et il devait bien l'avouer, c'était très agréable d'être dans le confort de l'état Atlante. Peut-être que la Basse-ville n'était pas la plus admirable dans cette catégorie, mais la boutique de tatouage était non plus seulement plutôt bien fourni pour ce quartier, mais aussi, c'était pour le petit botaniste : la maison. Aussi on ne faisait rien de plus confortablement que de se lever sur la pointe des pieds comme d'habitude pour aller enfiler un caleçon et un t-shirt et descendre dans la cuisine où perçait quelques rayons de soleil. L'hiver était en train de laisser doucement place au printemps et Benedikt se mit à murmurer une vieille chanson de Païlandune en faisant le petit-déjeuner, couvrant le petit bruit grésillant de la radio qui diffusait les dernières nouvelles des Ghettos. Le botaniste ne les écoutait jamais vraiment, trop soucieux de garder sa bonne humeur du matin face aux faits divers peu appétissants qui défilaient chaque fois.

Les Ghettos n'avaient guère de bonnes et chaleureuses histoires à raconter malgré la solidarité bien réelle qui existait ici. Pendant que ses tartines grillaient, Benedikt fila dans son bureau voir si ses petits insectes allaient bien, et apparemment, c'était le cas. Il en profita pour leur filer une petit coupelle de miel, quand même, non sans plonger son doigt dedans sans pouvoir s'en empêcher.
Puis il retourna à la cuisine pour finir de faire deux œufs au plat et cuire un peu de viande pour Vrass et Iza qui trépignait d'impatience derrière lui.
Désolé, c'est petit et j'avance pas à grand chose. ><

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Mai 2014, 17:41

Après une petite journée à ne rien faire à part dessiner, ça faisait quand même du bien de rentrer à la maison. Iza était contente de nous revoir, surtout avec une perspective de retourner à Garlaad prochainement! Quant à moi, je m'étais calé dans le salon en attendant que Benedikt finisse d'aménager sa petite jungle et qu'il me rejoigne. M'enfin il ne resta pas bien longtemps éveillé, et c'est avec un sourire amusé que je le soulevais pour le monter à l'étage, le déshabiller et le foutre au lit.

Le lendemain matin, comme d'habitude, je ne l'entendis pas se lever, mais alors qu'il préparait le petit déjeuner, j'entendis la sonnette en bas. Je grommelais en regardant l'heure, la vache! Personne ne sait que le matin je dors bordel? Je me lève, je suis encore en caleçon alors j'enfile au moins un pantalon avant de descendre, Benedikt arrive en même temps que moi - il a surement perdu du temps avec la nourriture pour pas qu'elle brûle, et je vois un homme de forte corpulence appuyé sur la porte vitrée, dans un sale état

«Bordel! Geoffroy!!» - je me précipite alors pour faire entrer l'homme qui est clairement un marin... je l'aide à tenir debout avant de le conduire vers le fauteuil à tatouages, il est gravement blessé à la tête, mais je sais que Benedikt va réagir au quart de tour et s'occuper de lui à ce niveau là - «qu'est-ce qui t'est arrivé??»
- «Vrass... des winghox... à Balaines...»
- hein? Me dis pas qu'il est venu de Balaines dans cet état! C'est impossible, même avec le train et une monture, y'en aurait pour des jours!
- «Comment t'as fait pour venir?»
- «Mes économies... perle de Sayah... te voir... ma famille...»
- il ferma alors les yeux et s'effondra. Pas mort, juste inconscient et je voyais effectivement autour de son cou une petite chaîne avec un pendentif en forme d'encre de bateau.. elle dégageait la même aura que la perle de Sayah.

Je le portais pour aller l'allonger sur le canapé du bureau, laissant Benedikt le soigner comme il se devait. Les bras croisés, je me tenais debout à côté du canapé lit
«Geoffroy est un marin de Balaines... c'est un bon client.» - ça se voyait à tous les tatouages sur son bras d'ailleurs, il en avait partout! - «qu'est-ce que les winghox sont venu foutre à Balaines? C'est juste un port de pêche, ça n'a rien d'une forteresse qui pourrait être une menace pour eux!»

En réalité, le fils de Geoffroy avait été kidnappé par des winghox, juste parce qu'il avait eu la mauvaise idée de se faire tatouer une sorte de tête de mort sur le pectoral... la femme de Geoffroy est une morphe, et son fils aussi bien qu'ils soient des morphes aquatiques - marsouin les deux je crois, ou dauphins, enfin un truc du genre. L'assassin qui s'était rendu à Windrakk avait le même genre de tatouage sur le pectoral, et était morphe aussi... le pauvre gamin doit être torturé à l'heure qu'il est pour parler et savoir qui l'a engagé pour tuer l'un des leurs là bas, et évidemment, la mère est aussi tenue en otage pour l'inciter à parler... bordel, mais quelle bande de cons! Et pourquoi Geoffroy est venu me voir moi? En quoi je pourrais l'aider? Héros de Nideyle, quelle plaie!


J'espère que ça ne t'embête pas trop, mais c'est histoire quand même de mettre en avant cette partie du scénario de Nideyle quoi ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 08 Mai 2014, 21:56

Ça me dérange pas du tout, c'est une bonne idée. ^^ Par contre, j'avance pas trop, parce qu'apparemment ni Vrass ni Benenuts sont sensé savoir ce qui se passe vraiment à ce stade.


Le petit botaniste se pencha dans l'encadrement de la porte de la cuisine, curieux. Ça n'arrivait pas souvent que des clients arrivent à cette heure-ci. Et pour cause, ce n'était pas un client, enfin pas à l'instant. Ou alors plutôt un client de l'herboristerie, même. Benedikt faillit lâcher la poêle qu'il avait dans les mains devant l'état du nouveau visiteur qui se fit entraîner dans la pièce d'à côté grâce à l'aide de Vrass qui essayait de comprendre ce qui se passait. Le temps que le botaniste déboule de la cuisine en urgence, l'homme avait perdu connaissance, et ce fut le winghox qui lui expliqua la situation alors qu'il commençait à fouiller dans ses tiroirs sans ménagement pour trouver de quoi soigner la blessure du marin. Il était déjà en train de s'affairer quand le tatoueur reprit la parole, mais le petit botaniste ne l'écoutait que d'une oreille.

« Vrass, j'ai besoin d'une bassine d'eau, tu peux aller m'en chercher une s'il-te-HEIN ?! » Benedikt se retourna brusquement quand il réalisa enfin ce qu'on était en train d'expliquer. « Si ça se trouve, ils sont venus te chercher ?! Ils vont chercher partout à Balaïne et là-bas tout le monde te connaît, il y a forcément quelqu'un qui va leur dire que tu habites dans le sud dans une ville appelée la Basse-ville et après ils vont venir dans les Ghettos et après ils vont te trouver et t'assassiner oh merde merde merde, qu'est-ce qu'on va faire, oh putain... »
Le petit botaniste se mordit la lèvre et se rappela le type en train de se vider de son sang à côté de lui, si bien qu'il se retourna plutôt s'occuper de lui. La situation était déjà nulle, c'était pas une raison de rajouter en plus un cadavre chez eux, tiens. Heureusement, la blessure qu'il avait à la tête était impressionnante, mais pas si grave, rien qui n'affole vraiment Benedikt qui s’efforça plutôt de se calmer pour ne pas trembler en recousant la plaie après l'avoir nettoyé.
Le marin ne reprit connaissance que quelques minutes après, et le petit botaniste en fut plutôt soulagé au final, parce qu'il ne l'avait même pas anesthésié.
« Ne vous levez pas ! » lui ordonna Benedikt lorsqu'il fit mine de gigoter pour se redresser. « Vous devez vous reposer. Par contre, j'aimerais que vous nous expliquiez ce qui se passe à Balaïne...! Il y en a beaucoup, de winghox ? Ils sont là pour se battre ? Vous savez s'ils ont posé des questions à propos de Vrass ? Est-ce qu'ils le cherchent ? »

Le botaniste n'avait pas vraiment accordé de répit au marin amoché, mais bon, il avait l'air assez paniqué lui aussi pour que les deux soient parfaitement d'accord sur ce point. Benedikt jetait déjà des regards inquiets sur l'entrée de la boutique comme si une armée de winghox armée jusqu'aux dents allaient débarquer à tout moment.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 09 Mai 2014, 16:32

Une bassine d'eau dans les mains, j'essayais de calmer le gosse comme je pouvais

«Arrête, ils enverraient pas tout un troupeau de winghox envahir Balaïnes juste pour me mettre la main dessus! Ok je suis un traître, mais ils ont quand même un peu autre chose à foutre que d'envoyer des soldats crier vengeance pour un truc comme ça!» - ok c'est grave en soit, mais c'est surtout un grand déshonneur pour ma famille, et s'ils me mettent la main dessus, ok ils en profiteront pour me zigouiller, mais ils n'iront jamais jusqu'à me chercher partout comme ça! Y'a eu des cas bien plus graves par le passé - tous des tarés les winghox alors un de plus ou un de moins... y'a qu'à voir la famille Bolt pour comprendre que parfois, ça dérape sévère!

Au bout d'un moment, Geoffroy se réveilla et tenta de se lever. J'aidais Benedkt à le maintenir allongé avant de poser ma main sur son épaule
«Calme toi, je suis là... »
- «V.. Vrass! Pardon... je suis désolé de venir te voir comme ça! Mon fils.. euh... pourquoi les winghox poseraient des questions à ton sujet?»
- «Ne l'écoute pas... il croit ça parce que tu es venu me voir, c'est tout.»
- «Non.. Vrass... mon fils...»
- «Hum.. Jeremia c'est ça?»
- «Oui, ils l'ont enlevé!! Ils pensent qu'il a tué l'un des leurs! Mais il n'a rien fait! Il n'a jamais quitté Balaïnes de toute sa vie!!»
- «Calme toi... attends...»
- j'allais vite vers la cuisine et je revenais avec un verre de whisky que je lui tendais. Je l'aidais à se mettre assis, il but cul sec le verre - c'était pas une petite portion pourtant - avant de ramener ses mains sur ses yeux

«Pourquoi est-ce qu'ils pensent que Jeremia a quelque chose à voir avec un meurtre de winghox?»
- «Je sais pas!!! Apparemment, ils... ils recherchent un morphe!! Un mophe avec un tatouage de tête de mort sur le torse, comme celui que tu lui as fait le mois dernier!!!»
- je me tournais alors vers Benedikt pour lui expliquer rapidement
- «L'épouse de Geoffroy est morphe, leur fils l'est aussi...»
- «Jeremia ne ferait pas de mal à une mouche, mais lorsqu'ils l'ont vu, il était en train de nettoyer le pont du bateau, il était torse nu, ils ont vu son tatouage... j'ai essayé de les en empêcher et c'est là qu'ils m'ont dit qu'un type correspondant à sa description avait tué l'un des leurs.. ils ont pris ma femme aussi pour le forcer à parler afin qu'il leur dise qui l'a engagé pour faire ça!!»


Méthode habituelle... je me pinçais l'arête du nez, essayant de réfléchir à la situation sans savoir quoi faire
«Je suis désolé... les winghox sont pas réputés pour être des tendres... mais qu'est-ce que tu veux que je fasse?»
- «Tu.. tu es un winghox aussi... je sais que t'es pas comme eux, mais si tu vas leur parler, si tu leur dis qu'il n'a rien fait, que c'est pas lui! Toi ils te croiront!!!»
- mon regard s'assombrit alors pendant que je reculais et que je me levais pour aller lui chercher un autre verre. Mon regard se posa ensuite sur Benedikt, comment je peux lui dire qu'au contraire, si j'y vais, ce sera pire? Et ce que je ne pouvais pas lui dire, c'est qu'à mon avis, c'était déjà trop tard. Les winghox sont pas vraiment du genre à faire un tribunal pour vérifier si un type et innocent ou coupable, son fils doit déjà être mort... et ça, je crois que même Benedikt doit l'avoir compris.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 09 Mai 2014, 20:51

Benedikt jeta un coup d’œil à Vrass qui le regardait aussi, tout aussi hésitant. Mmmmh, dans tout ce que racontait l'homme, il n'y avait rien qui avait l'air d'une bonne idée. Mais difficile de lui briser ses rêves quand il y avait sa famille en otage là-bas.
« On pourrait essayer, oui... » répondit lentement le petit botaniste avant de se relever pour suivre Vrass qui allait chercher encore de l'alcool. Il attendit d'être sûr qu'on ne les entende plus pour se pencher sur le tatoueur et continua à voix basse : « Vrass... On pourrait y aller, vraiment, tu sais... Au cas où, on pourrait aller voir si on peux encore faire quelque chose... »

Benedikt se mordit la lèvre. « Je sais que tu me vas pas vouloir me laisser y aller tout seul, mais... Je pourrais aller voir à Balaïne si je ne trouve pas sa femme et son fils... Ce serait trop dangereux pour toi mais moi, je peux passer bien plus inaperçu. Je prendrais mon arc, et je pourrais toujours filer par ma boutique si ça devient vraiment dangereux...! »
Si on lui avait proposé ce genre de plan foireux à lui, le petit botaniste aurait probablement dit non tout de suite, mais là, il ne pouvait pas résister à l'idée de ne rien faire et regarder ce type perdre sa femme et son fils. Ils étaient peut-être mort, mais ça valait toujours le coup d'essayer de sauver ces pauvres gens, et au pire, il pourrait peut-être au moins lui ramener les corps histoire qu'il ait la possibilité de les enterrer dignement. Hors, il n'avait pas non plus envie, vraiment pas, de voir Vrass débarquer dans un lieu rempli de winghox armés. La solution était très simple pour lui, il y allait lui-même et donnait pour une fois le rôle de l'infirmier à Vrass. Benedikt se versa pour lui un verre et avala le tout en quelques petites gorgées, grimaçant sous le goût amer de l'alcool, même s'il y avait beaucoup moins que dans celui destiné au marin.
« S'il-te-plaît... Il faut au moins qu'on fasse quelque chose ! Il est venu jusqu'ici pour toi, il te fait confiance ! Je peux sûrement aller vérifier ça moi-même tout seul, même, tu sais ! Je sais être discret quand je veux ! Et s'il faut que je les aide à se débarrasser de ceux qui les retiennent, je tire bien à l'arc, je pourrais essayer de les blesser et de les faire s'enfuir ! »

Benedikt se figea soudain et posa son verre sur la table, écoutant les bruits du canapé qui grinçait sous des mouvements, et fila aussitôt dans son bureau empêcher Geoffroy de se relever. Pourquoi tout les types qui faisaient plus d'un mètres soixante-dix n'écoutaient jamais ce qu'on leur disaient ?
« Ne bougez pas, vous voulez vraiment vous mettre dans un pire état ? Ce n'est pas en gigotant que vous allez sauvez votre famille. » Le petit botaniste se mordit aussitôt la langue sous ses paroles brusques, et posa une main qui se voulait rassurante sur son épaule. « On va essayer de trouver une solution, ne vous inquiétez pas. »
Un bourdonnement se rapprocha et Benedikt se retrouva avec un gros coléoptère sur sa propre épaule. Ah ! Ce serait pratique si Vrass pouvait se transformer quand il voulait en scarabées. La dernière fois qu'ils étaient passé à Wingdrakk avec le tatoueur en maneki, il avait quand même attiré l'attention. Quelle idée d'être aussi voyant, avec ses yeux bicolore, ses cheveux rouges, ses tatouages ! Cela plaisait bien au petit botaniste en général, mais là, ce n'était plus du tout pratique.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 10 Mai 2014, 10:54

Je n'aimais pas ça, je n'aimais pas le regard de Benedikt, et surtout, je n'aimais pas la façon dont tout ça tournait! Je fronçais le nez en voyant que j'avais vu juste, alors qu'on était dans la cuisine, et je levais les yeux vers lui avec un regard mauvais

«Quoi que tu dises, tu n'iras pas tout seul. On va aller acheter ton machin d'escargot pour que je me transforme en femme, je sais que Sayah a un truc pour changer aussi la couleur des cheveux... même si je risque de garder mes yeux vairons, au moins, une femme winghox blonde, ça devrait déjà éviter qu'ils ne me reconnaissent.»

Encore des achats en perspective, et j'allais devoir acheter un bon paquet de ces coquilles d'escargot pour pouvoir être assuré de rester femme assez longtemps. Honnêtement, ça ne me plaisait pas de devoir changer de sexe comme ça, mais je savais que vu ma carrure, je risquais de rester assez fort, même en étant sous cette apparence.
«Tu sais aussi bien que moi, que les chances que sa famille soit encore en vie sont minces, n'est-ce pas?»

Il avait plutôt intérêt, oui. Je soupirais avant de me diriger vers la chambre où Benedikt empêchait encore Geoffroy de se lever
«On va y aller, et tu vas venir avec nous. Je vais devoir changer d'apparence pour me rendre à Balaïnes...»
- «Changer d'apparence? Mais pourquoi?»
- «Tu ne peux pas comprendre. Si je me frotte aux winghox, ils chercheront à se venger tôt ou tard. En changeant d'apparence, j'assure mes arrières. Benedikt ne craint rien, vu sa carrure, il ne représentera jamais une menace pour eux, moi oui.»


Évidemment, les raisons étaient toute autre, mais c'était comme ça et puis c'est tout. Je n'avais pas beaucoup d'argent sur moi, ces derniers temps, on avait dépensé pas mal d'argent, surtout avec le vieux schnock qui nous avait appris la magie. D'ailleurs, je me rendais compte que ce sort aurait pu être utile sur un bateau pour le faire couler, malheureusement, je ne crois pas que ça marcherait sur le bois en fait. C'est vraiment un sort de terre. Dommage.

«On va aller faire quelques achats et on revient. Iza va s'occuper de toi...» - je me tournais vers la chienne qui hocha de la tête pour approuver. Je savais que Geoffroy serait sympa avec elle, puisqu'elle était morphe.
Je faisais signe à Benedikt de me suivre, j'allais chercher des vêtements pour m'habiller de façon assez serrée puisque voilà, ma corpulence allait surement changer. Puis on quittait la boutique pour se rendre chez l'antiquaire. Faut que j'achète le fameux peigne, et les coquilles d'escargot.


=================
Direction: L'antiquaire

(je te laisse ouvrir, je ferai Ceithli et Vrass dans le même poste ensuite ;))

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 10 Mai 2014, 19:38

La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 23 Juin 2014, 17:23

Retour des petits câlins
================================
Comme d'habitude, on était dans un bel état... le lit était plutôt en désordre, les draps j'en parle même pas, et je ne rêvais que d'une chose maintenant que j'étais pleinement satisfait, une bonne douche. Mais le petit botaniste ne semblait même pas apte à tenir sur ses jambes après cette séance, aussi je souriais avec amusement lorsqu'il réclama plutôt un bain. Je le laissais se lever pendant que je m'étirais pour aller préparer le bain, de l'eau assez chaude mais pas trop, surtout pour détendre les muscles, puis je le voyais revenir avec le pot de miel à la main.

«Tu veux que je trouve encore quelques idées pour s'occuper avec ça ou bien cette fois tu vas le terminer?» - évidemment, je me moquais un peu de lui, pour une fois, je n'étais pas spécialement motivé par un troisième round. Je me glissais donc le premier dans le bain avant qu'il ne vienne se blottir contre moi, recroquevillé sur le côté et bien appuyé sur mon torse.

«Je crois que je vais investir un jour dans une baignoire plus grande. Peut être une carrée pour qu'on ait plus de place. Et puis tant qu'à faire, une baignoire qui fasse des bulles...» - je prenais le savon pour me laver, mais j'étais surpris que le gosse se mette pas à glousser en me demandant comment une baignoire pouvait faire des bulles, si ça pouvait faire d'autres choses ou encore si ça coûtait cher, aussi je haussais des sourcils avant de baisser la tête et voir que ce petit polisson s'était endormi. Je soupirais avant de prendre le savon et nous laver proprement, je le laissais seul quelques minutes le temps d'aller changer les draps - il avait dit qu'il le ferait, mais tant pis, puis je revenais et je le rinçais avant de le sortir délicatement de la baignoire - heureusement qu'il peut respirer sous l'eau oui...

De là, je l'enroulais dans une serviette pour le sécher doucement, il était vraiment naze car malgré tout ça, impossible de le réveiller! Je le ramenais dans la chambre et je le posais sur le lit avant de rabattre les draps propres sur lui. Puis j'enfilais vite fait un caleçon et un pantalon avant de descendre. Iza avait du nous entendre rentrer et avait filé, je voyais que la vaisselle avait commencé à être faite mais il restait encore un verre et une cuillère dans l'évier. Je souriais avant de les laver et de me rappeler que j'avais laissé nos affaires à Aspasie. Merde... mon carnet à dessin!!

Tant pis, j'irai le chercher demain. J'espérais quand même qu'on ne nous les piquerait pas, ce serait bête, j'ai le portrait de la famille de Benedikt dessus. Je pouvais toujours y aller, le problème c'est que je ne pourrais pas revenir... bah tant pis, j'y allais quand même, et en cours de route, je passais voir l'antiquaire. Je sais que Ceithli ne me porte pas dans son cœur, mais elle est quand même sympa, et elle accepta d'utiliser sa propre perle pour me ramener dans les Ghettos.

Sur le chemin, je récupérais deux pizzas et un os à moelle avant de passer la boutique, me demandant si Benedikt s'était réveillé de sa sieste. Après tout, je me suis absenté deux bonnes heures au moins, si c'est pas plus.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 24 Juin 2014, 02:37

Benedikt se réveilla de sa sieste un petit bout de temps plus tard, un peu confus. Ce n’était pourtant pas désagréable du tout de se retrouver dans un lit aux draps frais et le botaniste poussa un long soupir de contentement en serrant son oreiller. Puis se demanda pourquoi il sentait le gel douche à l’abricot et pas la sueur. Apparemment, il avait raté quelques trucs… Mais probablement que le tatoueur ne l’aurait pas fourré dans un lit tout juste changé dans son état précédant, et l’aurait plutôt réveillé avant.
Où était-il, Vrass, d’ailleurs ? Le petit botaniste s’étira longuement et finit par se lever, attiré à la fenêtre par les lumières tombants sur les Ghettos. Il était si tard que ça ? Combien de temps avait-il dormi ? Il enfila quelques vêtements avant de descendre chercher toutes ces informations, abandonnant l’idée de s’habiller vraiment pour un pyjama bien confortable.

Bon, personne dans son bureau, ni dans la boutique, ni dans la cuisine. Benedikt s’inquiétait un peu mais finit par se dire que Vrass n’ayant pas dormi avec lui, il s’était forcément occupé autrement. Il pourrait paniquer plus tard, quand la nuit serait tombé, aussi il s’installa plutôt devant la télé, zappant sur toutes les chaines jusqu’à trouver un documentaire qui l’intéressait. Il n’avait pas beaucoup de chaine et c’était un peu bordélique, vu que c’était celles des Ghettos, où on retransmettait des émissions de la Basse-ville piratées ou des reportages fait maison qui était parfois un peu bancales ; cela expliquait probablement pourquoi le petit botaniste tomba sur un film porno en fin d’après-midi, bien que celui-ci ne risquait pas de l’appeler comme ça puisqu’il n’avait aucune idée de leur existence.
A la place, il se contenta de plisser les yeux quelques secondes, pas vraiment sûr de comprendre ce qui se passait à l’écran, avant d’ouvrir des grands yeux écarquillés et glapir. Hein ? Qui acceptait de faire des trucs comme ça pour les mettre à la télé après ? Ils n’avaient pas l’air de savoir qu’ils étaient filmés… Han, peut-être qu’ils ne le savaient pas ! Benedikt réalisa avec horreur qu’il était possible que eux aussi soient passés à la télé comme ça, dans ce cas… Heureusement, la porte de la boutique fit sonner la cloche qui prévenait de l’entrée des clients à ce moment-là, et il put filer dans l’entrée pour voir Vrass revenir avec leurs affaires sur le dos et l’odeur de pizzas fumantes.

« Vrass…! Est-ce que tu as vérifié qu’il n'y avait pas des heu… tu sais, les appareils photos pour les trucs qui bougent ! Ha, je me souviens plus du nom ! Mais t’es sûr qu’il n’en a pas dans notre chambre, hein ?! Je crois qu’ils passent des trucs à la télévision sans dire aux gens qu’ils ont des images d’eux ! Comme quand ils montrent des trucs avec la vie des gens et où après ils les interviewent quand ils se disputent ou autre chose, mais là, c’est encore pire ! » demanda le petit botaniste avec une panique toute propre à lui dans une situation comme celle-ci de vrai Païlandais débarqué à la Basse-ville. Pourtant, cela arrivait moins souvent maintenant qu’il avait déjà réussi à maîtriser pas mal de nouveautés !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Juin 2014, 14:23

Lorsque je revenais avec les pizzas et l'os à moelle, Iza n'était toujours pas rentré, mais je trouvais un botaniste plutôt paniqué qui me sautait dessus en se demandant si par hasard, il n'était pas possible qu'on nous prenne en photo avec des images qui bougent?
«Des caméras? Pourquoi est-ce qu'on foutrait des caméras ici?» - bon ok, on a l'autre pouf qui nous a déjà pris en photos en train de faire l'amour, mais de là à nous filmer, je sais pas... je me laisse entraîner dans la chambre avant de voir la source de son malaise et je me mets à pouffer de rire avant de faire demi-tour pour aller poser les pizzas

«Ces gens ne sont pas filmés à leur insu, c'est un vrai film... y'a des gens qui aiment regarder ce genre de choses, ça les excite. T'as des acteurs qui sont vraiment payés pour s'envoyer en l'air devant des caméras...» - je me tournais vers lui pour voir sa réaction, c'est sur que ça surprend la première fois...

«Quand je suis arrivé ici, on m'a demandé une fois si je voulais jouer dans ce genre de film. Il parait que j'ai la carrure. Mais ça ne me disait rien. Je n'avais pas spécialement envie que toute la Basse Ville me voit nu et surtout en train de m'envoyer en l'air avec une femme qui faisait semblant. Quoi que je suis presque sur qu'avec moi elle n'aurait pas fait semblant, mais justement je l'aurais pas su quoi» - enfin bon, je trouve ça un peu con pour ma part, à quoi bon regarder des gens s'envoyer en l'air quand on peut le faire soi-même. Ce genre de film c'est pour ceux qui n'ont pas la possibilité de passer à l'acte et doivent donc se contenter de regarder.

Je me tournais alors vers lui d'un air curieux
«Ça ne t'est jamais arrivé qu'il y ait des clients qui veulent juste regarder? Je sais que dans les maisons closes, ça se fait.» - quelques filles que j'ai connues et qui faisaient ce métier m'en avaient parlé. Y'en a comme ça, ils aiment juste regarder. Ils paient pour voir des gens coucher ensembles. C'est... bizarre mais bon, je ne vois pas qui je suis pour juger les gens quand on sait que je suis loin d'être un modèle de vertu. Je lui montrais alors la pizza sur la table

«Tu as faim? Je t'ai pris une quatre saison avec supplément miel.» - légumes et miel, ça doit bien être sa pizza préférée ça tiens. Même s'il avait du avoir sa dose toute à l'heure, mais en fait j'ai l'impression qu'il n'est jamais rassasié à ce sujet.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 26 Juin 2014, 13:49

« Hein ? » Benedikt fronça les sourcils. « Mais c’est bizarre ! Vu que ce n’est pas eux qui le font ? Ça ne sert à rien ? »
Le petit botaniste était encore en train de réfléchir à assimiler ce que Vrass racontait – secrètement, il devait avouer qu’il était heureux que le tatoueur ait refusé cette proposition, il n’aurait pas aimé le voir comme ça à la télé, mais il n’allait surtout pas le dire quand le tatoueur ne le connaissait même pas à l’époque, et que probablement à la même période, lui-même était en train de se prostituer en Païlandune, ça aurait été de la mauvais foi -. Et puis celui-ci se tourna vers lui pour s’étonner qu’il ne l’ait jamais fait quelques années plus tôt.

« Ah, si, si… » Benedikt fronça le nez. Mais c’était plus logique en pensant à ça ; le petit botaniste avait beau ne pas vraiment comprendre, c’était quelque chose qu’il connaissait déjà. La seule différence était que la technologie de la Basse-ville avait rendu la chose plus pratique. « Je n’aimais pas ça, c’était bizarre de le faire avec des filles de là-bas. C’était encore plus gênant, je crois. Même si au moins, elles essayaient d’être sympas… »

Après avoir éteint la télé avec un soupir, le petit botaniste se retourna à nouveau vers Vrass pour renifler les grands cartons qu’il tenait à bout de bras, un nouveau sourire enchanté se dessinant sur son visage.
« Oui, maintenant, j’ai très faim ! » déclara-t-il en les attrapant pour filer dans la cuisine. L’avantage qu’il y avait avec les pizzas était que la table était vite mise ; deux verres, de l’eau, on arrachait le dessus des cartons des pizzas, et c’était fini !
Benedikt grignota quelques parts mais le carnet de Vrass qu’il avait temporaire posé sur la table avec le reste de leurs affaires attira bien vite son attention ; il s’était mis à le feuilleter avec un air curieux d’une main pour la garder propre. Ce fut à nouveau le portrait de l’orphe renarde sur lequel il s’arrêta ; peut-être que c’était parce que ce visage lui ressemblait tellement, mais le petit botaniste ne pouvait pas s’empêcher d’être intrigué. Il regretta à ce moment-là de n’avoir pas posé plus de questions à Finn. Comment étaient-ils, exactement, comme personne, comme parents ? Peut-être aurait-il plus de temps pour le savoir en revoyant Finn plus tard. Ou peut-être celui-ci avait-il déjà pas mal oublié les souvenirs d'avant ses dix ans. Après tout, c’était quand même du passé presque lointain.

Et de toutes manières, pour l’instant, il n’était pas sûr d’être prêt à entendre ces histoires. Penser à Finn et ses parents lui donnait l’impression de devoir accepter le fait qu’Iza était une plante en pot simplement parce que quelqu’un lui avait dit et avait quelques preuves ; ça donnait plus une expression médusée qu’une envie de dire « mais oui, bien sûr, ah, merci de m’avoir fait réalisé ça ! ». Vu la manière dont il avait réagis plus tôt, le petit botaniste préférait ne pas se ridiculiser encore plus et attendre un peu. Il soupira légèrement, tournant encore quelques pages où le tatoueur avait dessiné Finn et son père, puis dépassant d’autres dessins destinés à être peut-être un jour des tatouages.
« Tu crois qu’on aurait été fier de moi si mes parents étaient encore en vie ? Je veux dire… est-ce qu’ils auraient pensé que je réussis bien ma vie ? » finit par demander Benedikt. « S’ils n’étaient pas mort, j’aurais probablement fait moins de bêtises, non ? En fait, peut-être que je ne serais même pas à la Basse-ville, ni botaniste, peut-être que je te connaîtrais pas. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Home is where it...

Messagepar Vrass Rannveig » 27 Juin 2014, 09:48

Ah ben ça, c'est sur qu'à mes yeux, c'est pas du tout intéressant de seulement regarder. Moi j'ai besoin de maîtriser les choses, et voir quelqu'un prendre du plaisir sous mon nez sans que j'y sois pour quoi que ce soit, très peu pour moi! Donc effectivement, je n'étais pas un adepte de ce genre de film, pour ça que Benedikt n'en avait jamais vu par ici. Quoi qu'on n'a pas la télévision depuis longtemps faut dire.

«Cherche pas à comprendre. Tu es bien placé pour savoir que t'as des gens qui ont des idées bizarres parfois quand il s'agit de sexe» - je passais ma main dans ses cheveux avant de lui demander s'il avait faim. Après la partie de jambes en l'air de toute à l'heure, c'était plus que probable, surtout que pour l'appâter j'avais ajouté du miel sur la pizza! Aussi on retournait dans la cuisine, je déposais l'os à moelle pour Iza dans son assiette au sol près du comptoir pour qu'elle puisse le trouver tout de suite en arrivant, puis on se mettait à manger.

Il devait voir que j'avais ramené nos affaires, mon carnet traînait sur la table, et je le voyais tourner les pages avec un air nostalgique. En particulier lorsqu'il tombait sur des portraits de ses parents et de son frère. Je soupirais doucement en voyant sa tête, je savais qu'il se posait encore des questions vis à vis de nous deux, du bien, du mal et ces choses la. Je ne me trompais pas alors qu'il s'interrogeait sur ses parents et s'ils seraient fiers de lui aujourd'hui.

«Ça dépend de leur caractère. Je ne peux pas te répondre, les winghox ne sont du genre à être fiers de leurs gosses que s'ils suivent les préceptes du clan, à savoir si le fils devient un fier guerrier bardé de cicatrices et qui accumule les victoires au combat, et si la fille se trouve un bon mari et qu'elle lui donne des fils. Donc bon... vas y les critères...» - je venais poser ma main sur sa nuque, je savais que tout ça le perturbait, mais je n'avais pas les réponses à ses interrogations...

«Je me dis que les parents devraient être fiers de leurs enfants lorsqu'ils restent eux-mêmes et suivent la voie qu'ils se sont choisis. J'ai vu des parents renier leurs enfants parce qu'ils voulaient être artistes ou bénévoles dans des associations plutôt que devenir avocat ou médecin. Tout dépend du caractère des parents finalement, mais c'est pas parce qu'ils sont cons que tu dois avoir honte de ce que tu es. Si tes parents étaient du genre à vraiment vouloir que leur fils soit heureux, alors je pense qu'ils seraient fiers de toi non?»

Il y eut un bruit de pas et je me tournais pour voir Iza arriver avec son os à moelle dans la gueule. Je souriais en posant ma main sur sa tête
«Salut Iza... t'as vu? On n'est pas partis trop longtemps cette fois!» - elle remua la queue, elle ne se servait pas beaucoup de KIP finalement, trop peu habituée à parler. Mais on arrivait toujours à la comprendre d'un regard, donc ça suffisait aussi...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Home is where it...

Messagepar Benedikt » 28 Juin 2014, 13:48

Le petit botaniste réfléchit un instant, mâchonnant un morceau de pizza.
« Tu as probablement raison… » Il s’arrêta et se mit à rire : « Mais et si ton gamin choisit la voie des meurtres en série parce que c’est ce qu’il est vraiment et qu’il suit sa voie ? »
Il reprit un instant son feuilletage de carnet, passant cette fois sur des dessins qui commençaient à dater ; il y a une page remplie de croquis de lui dans diverses positions étonnantes, et Benedikt se mit à sourire doucement avant de se souvenir qu’il avait servi de modèle pour un client difficile. Si son père avait été souffleur de verre et qu’il fabriquait des bijoux aussi avec sa mère, il aurait forcément aimé les dessins du tatoueur, non ? Le botaniste les admirait toujours, mais il avouait être difficilement neutre sur la question, et il n’y connaissait rien en art ; ses réactions étaient toujours spontanées, pourtant. Mais après tout… se poser toutes ces questions n’avancerait à rien. Ils n'étaient plus en mesure d’y répondre depuis plus de vingt ans ; c’était probablement de l’histoire ancienne. C’était simplement un peu plus difficile pour le petit botaniste parce qu’il venait d’apprendre la nouvelle.

« Enfin, peu importe, aussi, ils sont morts, ce n’était pas comme si ça changeait quelque chose. » finit-il par lâcher en refermer le carnet à dessin avec un claquement sec. Une milliseconde plus tard, Vrass saluait Iza qui venait d’apparaître, et Benedikt se jeta sur elle pour la gratouiller. Il adorait toujours jouer avec la morphe chienne ; c’était toujours particulièrement satisfaisant de savoir de maintenant, elle lui faisait confiance et était assez habitué à lui. Même si effectivement, lui acheter un K.I.P. n’avait pas été si efficace. Cela se révélait parfois pratique, mais en général, elle n’aimait pas trop parler ; elle n’en avait probablement tout simplement pas l’habitude et n’allait peut-être pas en changer. Benedikt lui parlait constamment le matin, sans s’occuper de si elle allait lui répondre ou pas, mais le K.I.P. n’y avait pas changé grand-chose. Ou probablement que les blablatages du petit botaniste n’était qu’un plaisant bruit de fond pour elle, au même titre que la radio.

« Iza, Iza ! Comment tu vas, Iza qui n’aime pas les chats~ ? » chantonna-t-il en la caressant. Benedikt s’anima un peu à avoir sa queue remuer, puis la laissa retourner à son os à moelle, pendant que lui revenait à sa pizza et changeait de sujet. La morphe lui avait fait repenser à autre chose :
« J’ai fait un rêve étrange pendant ma sieste… Et je me disais, tout à l’heure… Je me demandais si peut-être je pouvais voler et qu’il fallait juste que je m’entraîne ? Peut-être que je n’ai peut-être pas la technique, ou pas assez de muscles, ou que je ne les maîtrise pas assez bien ? »
Benedikt lécha son doigt pour attraper quelques miettes de sa croute de pizza avec. « Qu’est-ce que tu en penses ? Je doute que je puisses bien voler avec, mais peut-être un petit peu… ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vrass Rannveig

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron