Trop de choses à faire...

Image

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 10 Sep 2013, 12:32

C'est clair que déranger les Infinitudes pour réparer un simple instrument de musique pouvait être assez gonflé, mais de toute manière, qu'on demande un truc important ou insignifiant, ça les fait toujours chier. On se demande d'ailleurs pourquoi ils ont laissé traîner leurs puits à souhait un peu partout sur Nideyle si chaque fois qu'on leur fait une demande, c'est un affront! D'une certaine manière, ça m'amusait presque de les faire chier, c'était un peu comme leur demander de rendre Sayah un peu plus aimable, mais pour ça, autant passer par le Shaman en fait.

Je rangeais un peu tout le bazar des ouvriers, certains étaient déjà montés et on entendait des bruits de bâche, signe qu'ils protégeaient les meubles et surement les vêtements qui traînaient un peu partout. Lorsque le gosse eut fini sa tasse de thé et qu'il se nettoya un peu, je venais prendre une veste à mon tour avant qu'on ne sorte
«Les gars, je sors!» - puis je m'approchais d'Iza qui était légèrement recroquevillée sur elle-même, je savais qu'elle ne resterait pas humaine très longtemps maintenant que les ouvriers étaient là, aussi je lui souriais sincèrement pour ne pas qu'elle ait trop peur - «je conduis Benedikt chez le Doc, si jamais la femme de l'autre jour revient, tu l'empêches d'entrer, d'accord? Tu as même le droit de lui mordre les fesses si elle insiste!»
- «La femme que Bené a grondée?»
- «Oui, celle la...»
- elle hocha la tête avant de reculer, et j'entendis le bruit des os qui se déboîtent, signe qu'elle changeait d'apparence, donc je faisais demi-tour et on finissait par sortir.

Je me tournais vers le gosse pour m'assurer qu'il allait bien, direction le Doc d'abord, puis après on irait surement au puits à souhait pour cette histoire d'instrument de musique. Je ne savais pas encore ce que je comptais demander moi-même aux Infinitudes, mais quelque chose me disait que cette journaliste ne serait surement pas innocente dans l'histoire. Peut être un petit coup de pouce pour que je récolte quelques informations croustillantes à son sujet, je suis sur qu'Amroth allait adorer ça! De toute manière, un vœu qui consiste à faire chier quelqu'un, ça devrait lui plaire.

On arrivait chez le Doc qui fut plutôt surpris de me revoir deux jours de suite, mais ce fut Nessy qui nous accueillit d'abord et écarquilla les yeux en voyant la tête de Benedikt
«Mon dieu! Mais qu'est-ce qu'il t'est arrivé??» - elle alla rapidement prévenir le Doc alors qu'il était avec un patient, j'essayais quand même de la rassurer un peu
«T'en fais pas, je crois qu'il y a eu plus de peur que de mal, on vient surtout pour s'assurer qu'il n'a rien de cassé... il s'est fait renverser par une voiture...»
- «Dans les ghettos? Y'a vraiment des gens cinglés..»
- «Je trouve aussi...»
- j'aidais Benedikt à aller s'asseoir en attendant que le Doc ait fini avec son autre patient, mais il y avait aussi deux autres personnes avant nous, l'une d'entre elles semblait avoir la grippe, l'autre se tenait le ventre. On allait devoir attendre un peu je pense. Le Doc finit par sortir et en voyant la tête de Benedikt se tourna vers ses deux autres patients pour juger de leur état avant de revenir vers le gosse

«Ça ne devrait pas être très long, tu peux attendre un peu?»
- «Vous en faites pas Doc»
- intervint celui qui avait un rhume - «je peux attendre, ce n'est qu'un rhume, je pense!»
Donc ça ne faisait qu'une seule personne à passer avant nous, et visiblement, celui qui se tenait le ventre voulait vraiment passer tout de suite, si bien qu'il se leva et le Doc nous fit signe que ce ne serait pas long avant que je ne m'appuie contre le mur derrière moi. D'un autre côté, c'était un peu normal qu'il y ait des gens qui viennent ici, le Doc ne pouvait pas être à notre entière disposition.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 13 Sep 2013, 00:17

Benedikt posa sa tête contre l'épaule de Vrass et ferma les yeux. Plutôt heureux d'avoir juste à regarder le tatoueur prendre les choses en main, le botaniste se contenta de sourire à Nessy pour la rassurer et de remercier l'homme qui les laissaient passer avant lui.
« Pas de problème, je vais attendre un peu, ça ira très bien. »
En réalité, perdu dans ses pensées, le botaniste s'aperçut à peine des minutes qui passaient, et quand le Doc agita une main devant son nez pour le réveiller, ce dernier se mit à rire rapidement.
« T'as raison Vrass, je devrais lui faire quelques radios parce qu'il a l'air un peu assommé, hein ! »

Protestant mollement – et inutilement -, Benedikt le suivit dans son cabinet où le Doc le balada un peu partout et dans tout les sens pour vérifier qu'effectivement, le botaniste était toujours en état de fonctionnement, et que tout était resté au bon endroit. Ce qui était le cas, et le botaniste n'ayant plus qu'à soigner les bleus et les blessures qui couvrait son ventre, ses mains et son visage, le Doc remit cette tâche entre les mains de Benedikt, puisque après tout, c'était son métier et il aurait peut-être été vexant de le lui apprendre – à vrai dire, le petit botaniste aurait probablement simplement hoché la tête de haut en bas sans se poser de question, parce qu'il était encore un peu dans les vapes, il devait bien l'avouer -.

Ce fut en repassant devant le bureau de la secrétaire qu'il se remit pourtant quelques idées en place, notamment à propos des nouvelles de Vrass dévoilées le soir précédent. Benedikt s'était presque apprêté à demander à Nessy si Nathan était là, mais il se fit la réflexion à ce moment-là qu'il était sans aucun doute parti à l'école. Le botaniste avait tendance à oublier ce détail basique, trop peu habitué à voir les enfants de la Basse-ville y aller automatiquement, même dans les orphelinats. Il s'arrêta quand même devant la nouvelle maman.

« Ah, Nessy, Vrass m'a dit que vous aviez adopté Nathan. C'est super ! Je suis vraiment heureux pour vous. Si vous avez besoin d'un baby-sitter, on... » Benedikt se mordit la langue une seconde, pas très sûr de pouvoir parler au nom du tatoueur sur cette affaire. « … je suis là ! »
Le botaniste se pencha avec un sourire, et posa ses coudes sur son bureau avec une grimace, parce que se plier en deux n'était pas encore très agréable.
« Je pourrais peut-être l'emmener aux jardins de Bellevue un jour, je me disais, tu sais, parce que je pourrais lui montrer pleins de choses, et puis je pourrais peut-être éventuellement même le faire rentrer dans les serres fermées au public, il faudrait que je vois si je pourrais m'arranger avec les chercheurs de là-bas ? »
Benedikt releva la tête et son sourire s'élargit un peu lorsqu'il s'aperçut que le tatoueur les avait rejoint.
« Ça va, je n'ai rien, c'est sûr ! Mais il faudrait que je passe à l'herboristerie, je ne suis pas sûr d'avoir tout ce qu'il faut à la maison, tu m'accompagnerais ? »
Le puits à souhait, il n'y avait pas encore pensé, distrait par sa séance avec le Doc, mais il n'avait aucun doute sur les probabilités que le botaniste demande à Vrass de l'accompagner pour ça aussi. Non qu'il avait peur des infinitudes, mais heu... Au cas où ils s'amusaient encore, il préférait que le tatoueur soit là. Histoire qu'il y ait quelqu'un pour l'aider à réparer les pots cassés.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 13 Sep 2013, 23:17

Finalement, on n'avait pas attendu trop longtemps. Le Doc en avait rapidement terminé avec son patient et était revenu vers Benedikt en jugeant que quelques radios seraient surement nécessaires. Je le laissais faire et je restais donc dans la salle d'attente. J'aurais pu discuter avec Nessy, mais au fond, j'avais un peu peur que Nathan ne soit le seul sujet de discussion et je ne voulais pas non plus m'imposer. Elle ne l'avait pas adopté pour que je puisse avoir une place plus grande dans sa vie.

«Nathan était vraiment content de te voir, tu sais?» - qu'elle finit par me dire. Je soupirais avant de me lever et venir vers elle, le regard un peu grave
- «Je te remercie vraiment de l'avoir adopté. C'est un brave gosse, ça se voit tout de suite. Sa mère l'avait surement très bien élevé. Et je sais qu'avec toi, il sera bien aussi...» - elle eut un sourire un peu gêné avant de rire, mais je n'avais pas fini - «mais je ne veux pas que tu te sentes obligée de me laisser entrer dans sa vie. Si ça n'avait pas été toi, il aurait surement été adopté par une famille qui ne m'aurait jamais laissé le voir tu sais? Je ne veux pas que tu te sentes obligée à quoi que ce soit..»
- «Mais je SUIS obligée, Vrass...»
- sur le coup, je ne comprenais pas et j'écarquillais les yeux, essayant de savoir où elle voulait en venir - «si tu n'avais pas voulu le voir, il ne fallait pas y aller dès le début. Maintenant, ce petit garçon te connaît et il sait que tu es son père. Il veut te voir et je ne vois pas pourquoi je l'en empêcherais!»

Je reculais d'un pas, ne sachant plus trop où me mettre sur le coup
«Je... je suis désolé..»
- «Ne le sois pas. Nathan vient juste d'arriver dans nos vies, mais il nous aime déjà beaucoup et n'a pas perdu de temps à nous appeler Maman, toutes les deux en plus! Je pensais qu'il lui faudrait des années pour cela car je sais qu'il aimait beaucoup sa mère... et il te voit juste comme son modèle, son héros! Même s'il ne connait pas tous les aspects de ta personnalité, ça c'est sur!»
- elle me lança alors un regard enjôleur et je pouffais de rire avant de hocher de la tête d'un air entendu
- «Je ferai quand même de mon mieux pour ne pas trop interférer dans vos vies. Je suis en train de faire des travaux chez moi, j'aurai une chambre de plus. Si parfois tu as besoin, tu pourras me le laisser pour qu'il dorme à la maison.. mais seulement que vous le déciderez d'accord?»
- «Tu agrandis? Ouah! Ça devient sérieux avec ton petit botaniste alors!»
- je grimaçais légèrement, même si c'était vrai, ça me faisait plutôt drôle de l'entendre à voix haute, aussi je ne répondais pas.

De toute manière, Benedikt avait terminé et je me dirigeais donc vers le Doc pour avoir le résultat pendant qu'il allait justement discuter avec Nessy. Celle-ci fut touchée par sa proposition et hocha de la tête
«C'est vraiment très gentil à toi. Mais comme je le disais à Vrass, j'aimerais quand même qu'il s'habitue d'abord au fait que c'est nous, ses parents, avant qu'il n'aille un peu trop avec vous, tu comprends? Mais si tu veux bien qu'on vienne avec lui, on pourra effectivement se rendre aux jardins, oui. Je suis sure que ça lui fera plaisir.»

J'avais partiellement entendu, et je trouvais ça plutôt normal, si bien que je revenais vers eux en posant ma main sur l'épaule du gosse pour qu'on y aille. Je n'y apposais pas tout mon poids au cas où afin de ne pas lui faire mal, puis je saluais Nessy alors qu'on quittait le cabinet.
«À l'herboristerie? Oui, pourquoi pas... le puits à souhaits n'est pas très loin de la boutique, donc autant en profiter.»

On se dirigeait vers la boutique, mais une fois arrivés à proximité, je pouvais voir un ancien client m'appeler et je me tournais donc vers le gosse en hochant de la tête
«J'avais totalement oublié, il faut juste que je lui fasse une petite retouche sur son tatouage, je n'en ai pas pour longtemps! Tu n'as qu'à y aller tout seul, je te rejoins d'accord?» - je le laissais entrer en premier histoire d'être sûr qu'il ne se fasse pas attaquer entre temps, puis je m'approchais de mon client qui m'invitait à entrer pour me servir un café au passage. Ce n'était clairement pas mon type et Benedikt pouvait s'en rendre compte, le genre ancien bagnard bien poilu que j'ai du raser d'ailleurs pour lui faire son tatouage de femme à moitié nue avec un flingue à la main! Ah les hommes et leurs fantasmes à la con parfois...


Je te laisse ouvrir à l'herboristerie où je jouerai Belladona, j'ai besoin de te parler un peu avec elle donc ça l'évitera d'avoir à jouer deux comptes là bas!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 14 Sep 2013, 12:34

La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Sep 2013, 12:08

Finalement, ça m'avait pris un peu plus de temps que je le pensais. Il y avait un problème sur le modèle de flingue que la femme tenait et j'avais donc du le refaire. Il avait acheté de la crème tecol pour l'occasion et j'avais du faire un saut à la boutique pour récupérer de l'encre. Mais au moins cette fois, il était satisfait et j'avais donc une bonne petite somme sur moi pour qu'on puisse aller s'acheter un truc à manger. Je ne savais pas s'il voudrait cuisiner, mais vu son état, je jugeais qu'on était plutôt parti pour commander un truc. Hier, c'était des pizzas, donc peut être hamburger aujourd'hui?

Quoi qu'il y a une femme qui fait d'excellente pâtes qu'on peut emporter, comme le gosse aime les légumes, ça pourrait lui plaire car elle a différentes sauces dont une avec des poivrons, tomates et champignons.. moi comme d'hab, ce sera plutôt une bolognaise.
Je le rejoignais à la boutique, mais de toute évidence, il avait fini car la picaris s'en allait aussi de son côté en faisant de grands signes de la main. Je lui en faisais aussi avant de baisser la tête vers le gosse et voir son état

«C'est bon? Tu as trouvé ton bonheur?» - j'écarquillais les yeux en voyant le carton qu'il transportait et je soupirais en le prenant de ses mains - «t'es au courant que tu es convalescent? Tu devrais pas porter de poids tant que tu ne t'es pas appliqué tout ça!» - je regardais un peu ses achats, voyant qu'il y avait aussi des graines et des bonbons. Fronçant les sourcils, je penchais la tête sur le côté pour voir de quoi il s'agissait

«T'es pire qu'une femme enceinte quand tu fais tes courses, toi.. c'est quoi ça.. bonbon toutirikiki? Je connais pas.» - un nouvel article peut être, mais avec un nom pareil, pas difficile de deviner l'effet que ça faisait, sauf que je me posais des questions sur ce qui était censé être «réduit» et je me tournais donc vers lui d'un air suspicieux - «rassure moi... c'est pas pour moi hein? Tu comptes pas réduire certaines parties de mon anatomie!!»

Je prenais presque un ton boudeur sur le coup, il avait intérêt à faire attention à ce qu'il allait répondre sur le coup! En tout cas, je regardais le paquet, j'avais utilisé ma perle pour rentrer à la boutique rapidement aussi, on allait devoir marcher cette fois
«Allons à la maison d'abord, on va t'appliquer ce qu'il faut pour te soigner, et si tu veux, on ira au puits à souhait après pour ton instrument...» - je me rendais compte sur le coup que ma phrase pouvait avoir un double sens plutôt intéressant et j'affichais donc un sourire amusé alors que je prenais la direction de la boutique. Mais au passage, on se retrouvait devant la petite échoppe avec la femme qui faisait des pâtes à emporter, si bien que je désignais la boutique du menton

«Ça te dit de goûter sa cuisine? C'est plutôt bon ce qu'elle fait...» - sauf s'il voulait vraiment cuisiner après tout.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 18 Sep 2013, 13:57

« Mais c'est au cas où, tu sera bien content quand il t'arrivera quelque chose et que j'aurais ce qu'il faut sous la mai- »
Benedikt s'arrêta alors que le tatoueur venait de trouver un bonbon toutirikiki et élargit un sourire machiavélique quand ce dernier s'en inquiéta un peu trop rapidement.
« Oh, ne me donne pas des idées. » susurra-t-il avant de rajouter devant la tête que faisait Vrass : « Mais non ce n'est pas pour toi, qu'est-ce que tu imagines, au juste ? Et après c'est moi qui ait une imagination trop débordante... C'est pour.... je ne suis pas encore sûr, mais je me disais que ça pourrait être utile lors de notre expédition de sauvetage, si cette saleté de journaliste réussit à trouver quelque chose... »

Le visage du botaniste s'assombrit en repensant à toute cette histoire, et comme le pauvre était bien trop aveugle pour comprendre pourquoi Vrass souriait en parlant de rentrer à la maison à pieds, il se contenta de pleurnicher intérieurement à l'idée de marcher autant. Ce fut jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent devant une échoppe de pâtes à emporter. Dire que Benedikt adorait les pâtes était pratiquement inutile puisqu'elles étaient rangées dans la catégories Nouveautés de la Basse-ville. Mais qu'il n'ait pas à lever le petit doigt pour qu'elle atterrissent parfaitement assaisonnées entre ses mains était sans nul doute un don d'Alrik.
« Ah oui ! Oui, ça me dit de goûter ! » proclama-t-il avec un enthousiasme qui n'aidait pas à lui donner l'air plus âgé, définitivement. Il repartirent en direction des Ghettos avec deux paquets et l'appétit de Benedikt en plus. Ils n'étaient pas si loin de la maison, heureusement, et pourrait manger en rentrant. Le botaniste fut finalement reconnaissant du sac que portait Vrass à sa place. Mais lorsque leur dernière discussion se termina et que le silence s'installa pendant quelques secondes, Benedikt réalisa qu'il avait oublié quelque chose entre-temps.

« Oh, Vrass, tu sais quoi ? » Le botaniste s'arrêta pour un meilleur effet et attendit que le tatoueur qui marchait à ses côtés s'en aperçoive et se retourne. « Belladona, elle va reprendre la boutique du Shaman. Ça veut dire... que je vais être le nouveau gérant de l'herboristerie ! »
Le ton et l'air triomphant de Benedikt alors qu'il annonçait la nouvelle, en plus de la manière dont il se tenait droit malgré l'envie de se rouler en boule sur un matelas parlait pour eux-même, bien sûr. Le botaniste n'arrivait pas même pas à se sentir coupable de sa fierté malgré le fait que son mérite s'arrêtait au simple fait d'être là, parce qu'il n'avait rien fait pour gagner sa petite promotion.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Sep 2013, 19:58

Forcément, ses achats étaient aussi prévus pour cette espèce de mission suicide qu'on avait décidé de faire. Je soupirais légèrement avant de voir cet air sombre se dessiner sur son visage, et dans la mesure où je n'avais pas trop envie qu'il reste ainsi, je me dépêchais de lui trouver un sujet plus intéressant, à savoir le petit restaurant de pâtes devant lequel on s'était arrêté.

Rapidement, la peine laissa la place à un large sourire et je pouffais de rire avant d'entrer et saluer la vendeuse. Je ne la connaissais pas personnellement, en fait, je ne suis jamais venu, j'ai juste entendu parler de son établissement. Il y a un peu d'attente puisqu'elle fait tout elle-même, même les pâtes! Bon, elle les prépare un minimum à l'avance, y'a plus qu'à les cuire, mais ce ne sont pas les mêmes que celles qu'on achète en supermarché. Et la sauce, même chose, elle la fait sur place.

On ressortait près d'une heure plus tard avec chacun notre petit carton de pâtes, avant de revenir à la boutique. Mais peu avant d'arriver, il s'arrêta et j'avais avancé de quelques pas avant de m'en rendre compte. En me retournant, je pouvais voir qu'il arborait un sourire triomphant, et l'annonce de cette nouvelle, je venais afficher moi aussi un sacré sourire
«Félicitations! C'est une sacrée promotion ça, mais ça va te faire un peu plus de boulot du coup!» - je lui faisais un signe de tête pour qu'on avance jusqu'à la boutique, de là, j'entrais et j'en profitais pour voir l'étendue des dégâts au niveau des travaux. La porte était posée au rez-de-chaussée, ce qui signifiait que la pièce était terminée de l'intérieur. J'allais poser rapidement les sacs sur la table de la cuisine avant de monter, et de même, le trou pour aller vers la terrasse était creusé, mais il y avait une bâche, signe qu'ils n'avaient pas terminé. On voyait cependant au travers et ils avaient déjà amenés un bon paquet de terre ainsi que de larges pots de la taille d'un enfant - probablement pour des arbres ou arbustes, ils ont du comprendre que Benedikt avait la main verte - et il y avait aussi un tas de galets, probablement pour le cas où le botaniste voudrait faire des séparations entre la pelouse et les jardinières? Je ne savais pas trop, mais d'un autre côté, je savais qu'ils avaient généralement de bonnes idées et je ne doutais pas que le gosse trouverait quoi faire avec tout ça.

Je redescendais pour qu'on puisse manger. Iza n'était pas là, je la soupçonnais d'être chez le boucher pour la fermeture afin de récupérer quelques morceaux de choix. Il lui laissait souvent les os à moelle ou autres morceaux de viande non vendus, donc à mon avis, on n'allait pas la voir avant un moment. Je prenais juste une fourchette avant de prendre mon petit carton de pâtes, ça les maintenait bien au chaud et je m'asseyais à table avant de voir si Benedikt faisait de même
«On devrait manger rapidement tant que c'est chaud. Je t'appliquerai tes baumes aux herbes après...» - et ensuite donc, direction le puits à souhait je pense. Malgré tout, je revenais un peu sur le sujet de Belladona -

«Dis donc.. j'ai un peu de mal à imaginer Belladona en Shaman... je ne savais même pas qu'elle s'y connaissait en magie... ça doit être dur pourtant d'apprendre, non?» - enfin je suppose, quand je vois Sayah faire ses trucs des fois, c'est bizarre.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 19 Sep 2013, 23:25

« Mmmmh, pour être honnête, je crois qu'il y a du Erin là-dedans. » déclara Benedikt avec un petit air contrit. « Mais je crois qu'elle voit ça comme un jeu. C'est vrai que la plupart des sorts qu'il y a dans le catalogue sont surtout embêtant, pas forcément dangereux, c'est plutôt qu'ils pourraient mettre en danger. Mais en fait, elle a... rencontré un ermite nomade qui lui apprends pleins de choses, et je crois que Sayah fait le reste ? Enfin, tant que Erin ne fait aucune saletés, il n'y a pas de raison de nous inquiéter, je suppose. »
Le botaniste resta quelques secondes silencieux, la bouche pleine de pâtes et les yeux plissés pleins de satisfaction sur ce qu'il mâchonnait.
« Ça c'est bien passé avec ton client ? » demanda-t-il alors qu'il finissait les derniers pâtes qui traînait dans son carton, les joues aussi rouges et l'air aussi enchanté que s'il venait de sortir du lit. Quelques secondes plus tard, son regard tomba sur le sac de l'herboristerie posé dans un coin et il se pencha en grimaçant pour y récupérer quelques petites choses.
« Tu m'aides? » reprit-il en secouant le pot de Larmiqueuse à côté de son visage, avec un petit sourire encourageant pour accompagner sa requête.

Benedikt n'avait pas eu l'envie de faire un petit tour à l'étage jusqu'à maintenant contrairement au tatoueur, et jeta un coup d’œil derrière la bâche qui protégeait la chambre.
« Woah, j'avais pas vu ça ! » Le botaniste s'émerveilla un instant sur la progression de son futur jardin, l'esprit bien occupé par ses soudaines idées, et puis il retourna s'affaler sur le lit pour se soigner un peu, même si Vrass allait devoir l'aider pour certains endroits. Même s'il se retrouva rapidement à grelotter torse nu ; il ne faisait pas très chaud dans la chambre et ce n'était pas difficile de comprendre pourquoi vu les travaux en cours. Le botaniste fit glisser ses doigts avec un soupir sur les bleus qui s'étalaient en étoile sur son ventre. Au moins, avec les produits de l'herboristerie, cela partirait rapidement. Après-demain, il n'y aurait plus rien.
« Hmmm, je suppose qu'on pourrait aller au puits à souhait maintenant, non ? Tu viendrais avec moi, n'est-ce pas, c'est ce que tu as dit ? Je sais que c'est bête, mais... ça m'embête vraiment, j'aimerais bien savoir si j'ai une chance de récupérer mon métallophone... »

Ah, flûte. Le botaniste s'aperçut soudain que Vrass avait déjà utilisé sa perle trop de fois aujourd'hui et qu'ils leur faudrait marcher là-bas encore. Bon, les plantes commenceraient bientôt à faire effet, mais cela n'empêcha pas Benedikt de se rouler en boule sur le lit en grognant légèrement, rappelant énormément le bruit d'un chien déçu et désespéré de voir sa gamelle à moitié pleine disparaître hors de sa porté.

Ah, désolé, j'étais super occupé aujourd'hui en fait !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Sep 2013, 19:33

Le fait qu'Erin soit un peu mêlé à tout ça ne m'étonnait pas vraiment. Disons que de ce que j'avais vu, c'était plus dans son caractère de s'amuser des résultats de ses sortilèges sur les gens. Mais Belladona aurait surement le chic pour mettre les gens en confiance, autrement dit, ils font la paire. Je continuais à manger mes pâtes alors qu'il s'interrogeait sur mon client et je fronçais légèrement le nez pour le coup

«Bof, il m'a clairement fait chier. Il a fallut passer la crème tecol au moins trois fois avant qu'il ne soit satisfait alors qu'à chaque fois, j'avais fait le dessin d'abord sur papier. Mais avec ses gros bras, ça donnait pas tout à fait le même effet alors il était pas content. M'enfin au moins, je lui ai fait payer le supplément pour l'encre gaspillée.» - j'essayais rapidement de chasser ma mauvaise humeur en me levant pour aller prendre une canette de soda et la boire tout en finissant mes pâtes, puis le gosse s'empara de ses achats et je me levais pour jeter les cartons de pâtes vides dans la poubelle avant de me lécher les lèvres pour en retirer les restes de sauce
«Oui bien sûr...»

On se dirigeait dnc vers la chambre où ce serait tout de même plus agréable, bien que logiquement, il n'aurait pas besoin de la larmiqueuse vu ce qu'il a. Enfin si un peu pour sa blessure à la tête, mais ce n'est pas le plus urgent je pense, il faudra surtout le baume St Ôl pour ses bleus et autres contusions.

Après sa découverte des travaux en cours et de la promesse de son futur jardin, il se posa délicatement sur le lit et je m'approchais pour passer derrière lui de façon à le soigner dans le dos et sur les flancs pendant qu'il s'occupait de son ventre.
«Je pense que ça va être sympa. Tu vas avoir de quoi nous faire pousser pas mal de trucs là dessus, doué comme tu es, je suis sur que tu vas même nous faire un potager hein?» - je pouffais de rire à l'idée de le voir débarquer un jour, tout fier d'avoir fait pousser sa propre tomate!

Les soins étaient terminés, mais il semblait vouloir absolument aller au puits à souhait ce soir, si bien que je venais hocher de la tête en soupirant légèrement
«Bien sur que je t'accompagne, tu serais capable de te faire bouffer par une cellule-mère!» - bon ok, c'est moi qui avais failli finir en œufs en neige à l'époque, mais il est pas censé le savoir.

Je me levais pour enfiler tout de même un pull, avec la soirée qui s'annonçait, je préférais me couvrir. Je ramenais alors mes cheveux en arrière machinalement, retirant la frange que j'avais sur le front la plupart du temps au point que le gosse verrait peut être enfin que j'avais utilisé la crème técol pour retirer les trois six que j'avais sur le front. Première étape pour la transformation par la suite pour notre futur emploi. Il ne me resterait plus qu'à changer la couleur de mes cheveux et de mes yeux, et dans la mesure où c'est assez difficile avec les objets ou les sorts du Shaman, je comptais demander au puits à souhait justement de changer la couleur de mes cheveux et de mes yeux pendant trois jours entiers. J'espérais que ça suffirait.

«Allez viens, et prends ton instrument pour que ce soit celui-ci qu'il te répare, faudrait pas qu'il t'en file un autre qui aurait des pouvoirs démoniaques ou autres, tordus comme ils sont!»
Je redescendais alors qu'on croisait Iza qui rentrait avec le ventre un peu gonflé et un sac à la gueule, pour sûr que le boucher avait du être généreux!

«Salut Iza! On sort, mais on revient vite, ça ne sera pas très long...» - je caressais doucement sa tête avant de sortir et fermer la porte derrière nous. Il y avait tout de même un petit vent frais, mais c'était supportable pour le moment... direction le puits à souhait donc.


Je te laisse ouvrir là bas ;)

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 23 Sep 2013, 16:08

Petit détour par le puits à souhait.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 25 Sep 2013, 03:06

« Oh... »
Benedikt resta quelques secondes regarder les contours sombres de la silhouette du tatoueur se mouvoir à travers la pièce, pendant qu'il rassemblait ses affaires. Il n'avait pas tort, il était bien plus sûr de rester dans un hôtel le temps de régler cette histoire, mais le botaniste devait avouer que l'idée de rester toute la journée dans la peau d'un animal pour rentrer le soir dans un endroit nullement familier n'était pas très agréable... Fronçant les sourcils, il finit tout de même par commencer à récupérer quelques vêtements pour les fourrer dans son sac. Jusqu'à ce qu'il s'aperçoive pendant qu'il empaquetait certains des produits de l'herboristerie de quelque chose qui allait lui manquer...
« Oh non, je suis vraiment stupide ! » s'exclama en frappant impatiemment du pied par terre avant de soupirer. « Je voulais acheter pleins de potion de Gloubi... Pour quand on rentrerais le soir... Je n'ai pas envie de rester un loup pendant une semaine entière... J'irais en acheter en vitesse quand on irais me jeter un sort chez Sayah, quand il faudra. »

Il finit de ranger quelques affaires et alla faire un petit tour dans la salle de bain sans fenêtre pour se brosser les dents, fermant la porte derrière lui pour que la lumière ne filtre pas dans la chambre. C'était bien la première fois depuis un petit bout de temps que le botaniste le faisait, d'habitude trop occupé à s'enthousiasmer sur autre chose, sa brosse à dent enfoncée dans la bouche pendant qu'il se promenait dans la boutique pour une chose ou une autre – Benedikt avait actuellement maintenant des talents assez avancés dans le maintien des brosses à dents entre quelques molaires en ayant les mains occupés -.
Lorsqu'il réapparut dans la chambre, il remercia l'obscurité de cacher son air déconfit. Bien sûr, il fallait dire que tout ce qu'il les attendait n'était guère rassurant, mais Benedikt le voyait justement surtout s'approcher à grands pas et son courage ne tenait qu'à la pensée des pauvres assistants probablement encore coincés là-bas. Personne ne leur viendrait en aide à part eux et le botaniste se glissa sous les couvertures en soupirant légèrement.

Il ne se redressa que lorsque Vrass fut à porté de main, attirant la curiosité du botaniste qui aurait aimé pouvoir l'observer encore un peu comme ça. C'était plutôt nouveau, et même si cela lui donnait parfois l'étrange impression d'avoir quelque d'autre devant lui, il n'en fallait guère plus pour donner l'occasion à Benedikt d'en être attiré comme un aimant. Effet magnétique qui expliquait peut-être sa manière de se coller au tatoueur comme une sangsue pour quémander des baisers.
« C'est amusant, tes yeux. C'est différent comme ça, j'aime bien, ça change et j'aime bien changer ! » déclara-t-il à voix basse avec un sourire qui s'estompa très rapidement avec son humeur incertaine.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 26 Sep 2013, 17:32

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngMême si nous étions dans le noir, les lumières extérieures suffisaient malgré tout à éclairer faiblement l'intérieur de la chambre, et de toute manière, avec le tatouage du chat, j'étais parfaitement en mesure d'y voir clair pendant que je rangeais mes affaires. Je pouvais donc voir le regard mélancolique du gosse qui réalisait qu'on allait devoir s'absenter quelques jours, et surtout se lancer dans une aventure assez périlleuse.

Il était donc peut être un peu normal qu'on cherche à en profiter, aussi je me dirigeais vers la salle de bain pour me débarbouiller un peu avant de le rejoindre dans le lit. Je me disais que dans l'obscurité, ma nouvelle tête ne poserait pas de problème, mais visiblement, il y voyait encore assez et semblait plutôt perplexe, mais aussi... excité? Sur le coup, je fronçais les sourcils avant de volontairement passer au-dessus de lui et l'écraser légèrement sous mon poids, comme pour le coincer afin qu'il ne puisse m'échapper.
«Qu'est-ce que je dois comprendre? Tu es donc lassé de moi?» - quand on vous dit qu'on préfère le changement en général, c'est vraiment pas bon signe, et pour ma part, je le prenais assez mal... surtout avec tout ce que j'avais fait pour lui ces derniers temps.

Réaménager mon appartement entre autres, ce qui me coûtait assez cher en soit! Et visiblement, si un beau blond lui passait sous le nez, comme ça, il s'en irait? Sur le coup, je maudis ma propre mauvaise humeur, car on ne s'est rien promis. On n'est pas marié et on n'a pas juré non plus fidélité, mais le fait qu'il ait manifesté à voix haute aimer le changement ne me plait pas, si bien que je le libère en faisant de mon mieux pour le décrocher de moi avant de rouler sur le côté pour lui tourner le dos.

«Vu que tu aimes le changement, tu peux donc dormir de ton côté, ça changera de d'habitude non?» - je sentais monter en moi une bouffée de colère. Même ce changement de tête, c'était pour lui que je l'avais fait au fond! J'en avais rien à foutre des types enlevés, je les connais pas, lui oui. Je sens que je commence à regretter mon ancienne vie d'un coup, pourtant j'ai pas non plus envie d'y retourner. Me renfrognant davantage, je prends le draps pour m'enfouir dessous et me recroqueviller sur moi-même... quel con... mais je sais pas de qui je parle sur l'instant.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 26 Sep 2013, 19:34

Benedikt regarda l'humeur de Vrass s'assombrir avec l'air offensé de celui qui hésite entre se taire et partir à la guerre. Sauf que le stress avait déjà sérieusement attaqué sa propre humeur et qu'il ne fallut pas plus pour réveiller sa colère, faisant oublier au botaniste qu'il aurait mieux fait d'expliquer calmement le malentendu au lieu de se mettre à grogner en fronçant le nez :
„Pourquoi tu fais toujours comme si j'allais m'enfuir à la moindre occasion ? Je disais juste ça comme ça, c'est amusant, c'est... Vraiment, je me suis transformé en femme juste pour faire l'amour avec toi ! Histoire. De. Changer. Qu'est-ce que tu crois quand je parle de changer ?! Je parle pas de toi ! c'est... ce n'est pas permanent, c'est pour ça que...“

Plus le botaniste parlait et plus il haussait le ton, si bien qu'il hurlait presque lorsqu'il reprit sa respiration pour continuer avec véhémence. Malheureusement, plutôt que d'estomper son anxièté, râler sur Vrass ne faisait que le rendre coupable de ses actions et le mettait encore plus en colère. Encore plus énervant était de voir la forme incertaine du tatoueur sous la couette, alors qu'il voulait avoir son attention. L'imaginer rester calme et capable de s'endormir à ce moment rendait fou Benedikt qui tira un peu sans succès sur la couette.
„Tu sais ce que je déteste le plus chez toi ?! C'est ta manière de jamais me faire confiance et de croire que je m'amuse avec toi ! Tu crois quoi, que je m'installe avec des gens tout les quatres matins ? Que ça va me donner envie d'aller me taper le prochain mec qui veut bien de moi histoire de casser la routine ?! Merde ! J'ai vraiment l'air d'une pute, hein ?! Je suis vraiment fort, même en étant un mec qui en plus n'aime pas se montrer devant les gens, j'arrive quand même encore à ce genre de miracle !“

Utiliser des mots comme toujours et jamais quand on se disputait avec quelqu'un n'était pas faire preuve d'intelligence, mais il aurait été trop innocent de supposer que Benedikt faisait attention à se qu'il racontait à cet instant. Le botaniste ouvrait directement la bouche pour y laisser passer tout ce qui lui passait par la tête, toute politesse et pertinence mise à part, si bien qu'il continua sur le même ton scandalisé :
„Tu fais comme si je m'en fichais alors que c'est à cause de toi que je m'inquiète ! T'es vraiment con ! Si tu voulais vraiment être attaché à personne, fallait y penser avant !“
À court d'idioties, Benedikt ne savait plus quoi faire, et resta assis sur le bord du lit, les poings si fermés qu'il sentait ses ongles s'enfoncer dans ses paumes et des larmes au coin des yeux. Si tentante qu'était l'idée de s'en aller brusquement prendre l'air, le botaniste avait parfois légèrement peur que Vrass le laisser partir sans chercher à le retenir.

Désolé pour les guillemets à l'allemande, je changerais tout à l'heure si j'ai le courage. XD

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 26 Sep 2013, 19:48

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngNon mais je rêve ou en plus il m'engueule? Alors qu'il élevait de plus en plus le ton, j'essayais moi-même de garder mon calme avant de me relever brusquement lorsqu'il jugea avoir terminé pour m'énerver à mon tour, il y avait des moments où ça devait sortir!

«Et comment je fais pour savoir moi hein? Bordel regarde moi! Je suis pas le genre de mec avec qui on s'installe! Non seulement j'ai jamais laissé personne rester avec moi, mais personne n'a jamais voulu rester non plus de toute manière! Alors merde avec toi je sais jamais! T'utilises toujours des mots, encore des mots dans tous les sens comme pour me prouver que je suis stupide et résultat, je comprends jamais la moitié de ce que tu me dis! Mais ça, tu t'en fous de me faire passer pour un con hein?»

Je me levais alors, me maudissant moi et mon inexpérience en matière de relation sérieuse pour aller vers la bâche et tirer d'un coup sec pour l'arracher afin de me diriger sur la terrasse pour prendre l'air. Je voulais m'éloigner, mais pas trop non plus aussi je m'asseyais sur le petit muret qui servait de garde-corps afin d'avoir les jambes dans le vide pour ramener mes paumes sur mes yeux et réfléchir.

Bordel, c'est donc aussi chiant d'être en couple finalement? Certes, y'a un paquet de bons côtés mais des fois, j'ai vraiment l'impression que je suis une brêle! On peut pas tout ramener au sexe, on peut pas se servir de la réconciliation sur l'oreiller à tort et à travers, il faut bien parler aussi, mais ça... je sais pas le faire. Et j'ai le sang chaud aussi alors je m'emporte pour un rien. Bien sur, son explication était logique, sauf que je lui ai pas demandé de se transformer en femme pour moi! Et même ainsi, c'est finalement plus moi qui lui ai fait découvrir des trucs que l'inverse de cette manière! Alors que là, j'ai pas cherché à changer d'apparence pour qu'il ait l'impression de se taper quelqu'un d'autre! Je sais pas, j'aime pas trop cette idée, j'avoue que je n'y avais pas pensé avant de faire ce vœu à la con, et maintenant... je fais quoi? Je continue de passer pour un con? Chaque fois c'est moi qui suis revenu pour lui courir après, mais là... je sais pas si j'en aurai la force... je crois que je me sens trop minable en fait.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 26 Sep 2013, 22:12

Benedikt resta un petit moment à ruminer sa rage sur le lit, le nez froncé dans un air de bulldog mécontent. Mais comme il n'avait rien à répondre sur le coup à Vrass et que celui-ci était sorti sur la terrasse dans un coup de vent, il avait du mal à se décider à se relever maintenant pour continuer de s'engueuler avec lui. Cela eut au moins le mérite de lui laisser le temps de réaliser qu'il ferait mieux de se calmer, aussi, lorsqu'il réapparut sur la terrasse quelques longues minutes plus tard, derrière le tatoueur, c'était avec sa culpabilité habituelle qui accompagnait toutes disputes.
„Vrass...?“ Benedikt se pencha et s'assit à côté de lui, pas tout à fait sûr de là où il devait commencer. Les paroles du tatoueur lui avait clairement fait l'effet d'une douche froide, mais le botaniste n'était pas toujours le meilleur non plus pour s'expliquer. Oh, blablater sur un sujet ou autre, c'était quasiment avec le talent d'un professionnel qu'il le faisait, mais se faire comprendre était autre chose, surtout lorsque Benedikt n'arrivait jamais à laisser ses sentiments de côté.

„C'est vraiment l'impression que je donne ?“
Intérieurement, le botaniste était tout à fait surpris, ici plus qu'ailleurs, il avait toujours l'impression d'être le plus idiot de la pièce et ce n'était pas rare qu'on lui fasse remarquer. Alors que Vrass se perde dans ses divagations ou comprenne d'une mauvaise manière ses paroles ne lui venait même pas à l'esprit. Il se mordit la lèvre et jeta un coup d’œil au tatoueur avant d'appuyer sa tête contre son épaule.
„Je suis désolé.“ souffla-t-il, sa fierté enfin laissé de côté. „Je ne savais pas. Mais je ne peux pas le deviner si tu ne me le dis pas, tu sais, et tu t'énerves tout de suite et parfois j'ai peur parce que je ne suis pas sûr de ce que je ferais si je ne t'avais plus avec moi et...“
Le botaniste s'arrêta un instant en s’apercevant qu'il recommençait à digresser. „Ce... Ce que je veux dire, c'est... Qu'en général, si j'ai un truc désagréable à dire, je le ferais clairement, donc c'est juste que je n'ai pas fait attention à la manière dont je parlais et... Je suis toujours honnête, en tout cas, c'est ce que j'essaye de faire. Je ne comprends pas pourquoi ça t'importe, que tu sois quelqu'un avec quoi les gens ne s'installent pas. Tu sais que je m'en fiche et que je n'ai personne à impressionner.“

Benedikt soupira avant de continuer ; „Je ne devrais même pas avoir une relation avec un homme, alors... Je n'avais aucuns critères avant, je n'en ai pas plus maintenant. Je crois qu'on explose déjà le record d'indécence, là. Un winghox avec un orphe, un homme avec un homme, et je passerais sur le fait que j'ai l'air d'un gamin alors que tu es monsieur viril partout là où tu vas, et... sur tout le reste. C'est ton point de vue de penser que personne ne voudrait rester avec toi, mais je crois que tu ne réalises pas le nombre de gens qui ne comprends pas pourquoi c'est... moi avec qui tu t'installes. Ils posent toujours ces questions, et il me regardent comme si... Pour être honnête, j'ai du mal à comprendre aussi alors je ne peux leur en vouloir.“
Le fantôme d'un sourire flotta sur les lèvres du botaniste. „Je suppose que ça nous met à égalité... Je pourrais probablement te donner pleins de raisons pourquoi je... veux rester avec toi, mais je ne suis pas sûr qu'on survive à tant de romantisme...“ Benedikt jeta un coup d'oeil à Vrass, inquiet de voir si plaisanter n'était pas encore une bonne idée à ce moment-ci.
„Vrass, je suis vraiment désolé, s'il-te-plaît...“ murmura-t-il avec un peu de désespoir, se redressant pour le regarder proprement. L'impression effrayante que le tatoueur était peut-être en train de se lasser des embarras de la vie de couple était lentement en train de s'insinuer en lui et le botaniste eut du mal à ne pas quémander le pardon du tatoueur.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 26 Sep 2013, 22:41

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngCombien de temps je suis resté là, à essayer de regarder les étoiles? Problème, ce soir, y'a des nuages, donc à part la lumière des lunes de Nideyle qui arrive quand même à passer, je voyais rien. Une part de moi commençait à en avoir mare, une autre avait une sorte de pointe qui s'enfonçait progressivement au niveau de mon cœur, et j'aimais ça encore moins. Mais au bout d'un moment, il y eut du mouvement derrière moi, mais je ne voulais pas me retourner, aussi je posais seulement mes coudes sur mes genoux en regardant devant moi. Mais il venait s'asseoir à côté de moi, posant sa tête sur mon épaule, et rien que le contact de ses boucles sur ma peau, je savais déjà que j'allais craquer.

Mais évidemment, son blabla reprit, et j'avais encore du mal à suivre tout ce qui pouvait sortir de sa bouche! Comment il pouvait dire autant de mots à la minute? Même les femmes ne parlent pas autant! Je finissais par essayer d'en placer une, mais je n'y arrivais pas car déjà il poursuivait, et je commençais à soupirer d'exaspération jusqu'à sa dernière fois où je ne pus m'empêcher de pouffer de rire face à sa blague débile, et je finissais donc par me tourner vers lui en passant mon bras par-dessus ses épaules et le rapprocher de moi en soupirant encore

«Tu parles trop... je me fiches de savoir ce que pensent les autres, mais toi par contre, je m'en soucie. Et tu parles tellement que j'ai l'impression que ce que tu ressens vraiment se perd dans tout ton charabia!» - je desserrais tout de même mon étreinte autour de son cou pour le cas où il veuille se dégager, je regardais un point devant moi, mes jambes se balançant légèrement dans le vide sans que je ne sache quoi ajouter d'autre - «résultat, j'ai toujours l'impression que... enfin quand je t'écoute, j'ai l'impression que ta soif de réponses fait que je pourrai jamais suffire.»

Puis je venais pouffer légèrement de rire avant de me tourner un peu vers lui - «trop romantique ça aussi?» - non parce que bon, fallait pas qu'on s'étouffe comme il venait de le dire hein? Mais d'un autre côté, c'était comme ça que je voyais les choses, alors que de nous deux, c'est probablement lui qui devrait s'inquiéter de ne pas me suffire, moi qui filait conquête sur conquête sans jamais rester plus d'une nuit avec la même personne! Sérieusement, c'est le monde à l'envers, et c'est peut être un peu ça qui m'énerve aussi finalement.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 27 Sep 2013, 00:20

Le botaniste se mit à sourire, trop heureux de voir Vrass le rapprocher de lui, et encercla sa taille de ses deux mains pour coller sa joue contre la chaleur de sa poitrine, bien agréable dans la fraicheur du soir qui le faisait frisonner.
„Ma... soif de réponse, comme tu dit, elle peut attendre un peu et puis... je me suis déjà aperçu que je n'aurais jamais tout ce que je veux. J'adore voir des choses nouvelles, mais je préfère les voir avec toi que je connais déjà – et parce que je te fais confiance. Et puis je n'aime pas être tout seul.“
Benedikt se mordit la lèvre pour s'empêcher de continuer plus loin, histoire de suivre les paroles du tatoueur.
„Je sais que je suis trop bavard... Je n'arrive jamais à m'expliquer avec quelques mots seulement...“ Le botaniste enleva quelques poussières inexistantes de son pantalon. „Enfin... Je suppose que parfois, je chercher bien loin pour dire je t'aime, simplement.“ Il se mit à rire et releva la tête. „Tiens, regarde, je viens de te battre en terme de romantisme.“

Benedikt se colla au tatoueur pour regarder les contours des Ghettos qui s'étalaient devant eux dans l'obscurité ambiante. On y voyait pas vraiment grand chose, à cause du manque d'étoiles notamment, mais c'était aussi joli ainsi, lorsqu'on ne distinguait pas le manque d'entretien des bâtiments et les matériaux de seconde main utilisés dans leurs constructions.
„Hé, ce sera plutôt sympa d'avoir un jardin là, non ? J'ai pleins d'idées pour m'en occuper...“ Le botaniste s'arrêta là malgré son envie d'expliquer en détails toutes les idées en question pour noyer Vrass dans un océan de botanique dont il n'avait que faire. Celles importantes seraient mises en œuvre, et le tatoueur aurait le plaisir d'aller ce dont il voulait parler sous ses yeux. Parfois, des actions étaient plus utiles que des mots, et ils étaient heureusement doués en cette matière. Ce qui expliquait pourquoi le botaniste s'étira pour déposer un baiser dans le cou de Vrass. Avant de bailler copieusement. Mais le rebord d'une terrasse au premier étage n'était pas un bon endroit pour s'endormir, Benedikt en était presque sûr, et lâcha le tatoueur d'une main pour frotter son visage et se réveiller.
„Si tu as des projets impliquant une réconciliation sur l'oreiller, je crois qu'il va falloir que tu me réveille maintenant...“ murmura le petit botaniste avec un demi-sourire paresseux. „Et je t'assure que je risque pas d'oublier que c'est toi, les cheveux et la couleur des yeux, ça ne fait pas tout et j'aurais autre chose à regarder.“

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 27 Sep 2013, 08:55

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngLa situation s'améliorait peu à peu. Comme à chaque fois finalement, je ne pouvais lui en vouloir bien longtemps, surtout lorsqu'il se tortillait dans tous les sens d'un air penaud en essayant tant bien que mal d'expliquer ce qu'il pouvait ressentir. Cependant, je ne m'attendais pas à ce qu'il me dise m'aimer comme ça de but en blanc, c'est un peu comme si on avait toujours soigneusement éviter de prononcer ces mots jusqu'à présent, et je me mordais légèrement la lèvre inférieure en me rendant compte que je ne me sentais pas prêt à le lui rendre comme ça. Même si au fond, je savais que ça devait être ce que je ressentais, mon orgueil prenait encore le dessus et je ne pouvais me résoudre à me laisser aller à ce genre de romantisme. Mais au moins, il ne semblait pas vouloir me l'imposer, car il tourna cela rapidement à la plaisanterie, et je souriais donc, mais à peine.

«Je crois qu'on va arrêter là pour ce soir...» - sinon, ça allait devenir gênant et finalement, la réconciliation n'aura servi à rien. C'est pourquoi probablement qu'il détourna la conversation pour parler plutôt du jardin, et je regardais donc derrière nous pour savoir de l'endroit où il souhaitait un jardin
«Euh... tu parles de la terrasse? Non parce que là devant, je peux pas hein, les terrains sont pas à moi, je suis pas Crésus.» - car bon, déjà qu'acheter ce terrain là n'a pas été facile, mais de là à en acheter un autre, faut pas exagérer. Je me retourne cependant pour voir la terrasse alors qu'il parlait d'un jardin, surtout que sa pensée suivante demandait justement ce à quoi j'étais en train de réfléchir, si bien que je passais une jambe par-dessus le muret pour revenir vers l'intérieur avant de l'agripper pour qu'il vienne face à moi. On se retrouvait tous deux avec une jambe côté terrasse, et l'autre pendant dans le vide.

«Mine de rien, lorsqu'on aura ce jardin ici... on pourra tenter l'amour dans l'herbe? Faudra que tu nous mettes un petit gazon bien doux dans ce cas...» - j'affichais un sourire amusé, mes yeux bleus désormais perçants se plantaient dans les siens avant que je ne me penche vers lui pour l'embrasser, me faisant déjà bien insistant par rapport à ce qui allait suivre avant de murmurer dans un souffle - «quant à ce que tu vas regarder, ça dépendra de ce qu'on va faire, je ne te garantis pas l'angle de vue auquel tu penses» - car bon, il n'y avait pas de raison qu'il regarde ailleurs si j'en décidais autrement, il pourrait très bien, justement, n'avoir que mes cheveux en visuel pendant quelques instants! Je me levais pour faire passer ma jambe derrière moi afin de revenir sur la terrasse et le soulever tel un enfant, passant ses jambes autour de ma taille pour le serrer contre moi avant de le conduire dans le lit.

Peu importe s'il est fatigué, il ne va pas dormir tout de suite, je le garantis!


~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Benedikt » 27 Sep 2013, 17:12

„Ah, oui, oui, de la terrasse, bien sûr. Mais ça sera comme un jardin, si j'y met pleins de plantes !“ s'expliqua le botaniste avant de se mettre à sourire devant les paroles de Vrass. „Oh, je vois que tu as aussi pleins d'idées, tu devrais m'aider à arracher toutes les mauvaises herbes, dans ce cas !“
Benedikt rigola légèrement quelques secondes, si un jour le tatoueur s'embêtait à ne serait-ce que se pencher sur son gazon pour jardiner, il allait marquer ce jour sur le calendrier, puis l'emmener chez le Doc pour vérifier que tout allait bien dans sa tête, tiens. Enfin, le botaniste n'eut pas vraiment le temps de s'en amuser plus, parce qu'il se retrouva soudain dans les bras de Vrass, et qu'il eut bientôt d'autres choses à penser - pouvant toutes être rangées très généralement sous l'étiquette Vrass Rannveig -.

* * * * * * * * * * * * * *

Benedikt fut réveillé par la lumière qui remplissait la chambre. De partout. Entre les deux porte-fenêtres dépourvues d'un seul semblant de rideaux, et l'une d'entre elle constituant seulement en un trou béant dans le mur, ce n'était pas juste la lumière qui rentrait mais aussi le vent et le bruit. Le petit botaniste grogna et s'enfouit un peu plus sous les couvertures. Il n'allait pas en vouloir au soleil vu le cauchemar qu'il était en train de faire, et se blottit contre le tatoueur un peu plus confortablement, le cœur battant encore à cent à l'heure. Inutile maintenant de vouloir garder les yeux fermés, son cerveau ayant déjà quitté la torpeur du matin et Benedikt bailla en soupirant, la tête appuyée dans le creux de sa paume pour jeter un coup d’œil au tatoueur. Il retira une mèche de cheveux qui traînait sur le visage de celui-ci et esquissa un sourire en la roulant sous ses doigts. C'était vraiment un blond clair, pale mais tellement voyant contre la peau bronzé du winghox. „Tu ne peux jamais être discret, hein ?“ souffla Benedikt si bas qu'on ne voyait que les lèvres bougeait et s'étirer dans un grand sourire amusé. L'idée qui lui vint une seconde plus tard le fit quitter son cocon douillet pour aller fouiller dans la commode où il gardait son appareil photo. Peu importe la couleur des cheveux de Vrass, le botaniste était plutôt enthousiaste à l'idée d'avoir un cliché où il ne déployait pas son sourire habituel de play-boy et avait l'air si paisible, plongé dans le sommeil. Ou peut-être était aussi que la prendre sans autorisation était plutôt excitant. Étirant ses muscles endoloris par les événements matinaux et nocturne d'hier, il retourna rapidement au lit.

Benedikt resta quelques secondes à gigoter pour avoir un bon cadrage, puis récupéra sa photo qui sortait de l'appareil et regarda les couleurs apparaître. Frissonnant, il laissa l'appareil photo sur la table de nuit et se glissa à nouveau sous les couvertures en attendant. Quelle heure pouvait-il être ? Le botaniste soupira à l'idée de devoir se relever pour aller écouter la radio en bas. Il fallait vraiment qu'il s’achète une montre. La dernière chose qu'il avait envie de faire était de bouger, alors qu'il était dans la chaleur de la couette et de Vrass. Observant fièrement quelques instants sa photo complètement développée, celle-ci rejoint la table de nuit, et Benedikt s'étira encore un peu avant de décider qu'il allait peut-être falloir réveiller le tatoueur vu qu'ils valaient mieux pour eux partir de la boutique tôt dans la matinée. La première et la seule idée qui lui vint à l'esprit pour se faire fut de se glisser sous les couvertures entre les jambes du tatoueur.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Trop de choses à faire...

Messagepar Vrass Rannveig » 27 Sep 2013, 19:20

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngPas difficile de s'endormir après une telle fin de soirée, une bonne douche bien chaude en prime pour détendre les muscles et éviter d'autres courbatures - surtout le gosse avait eu sa dose après l'accident du matin - et hop, au dodo! Mais je ne m'attendais probablement pas à un tel réveil, et j'en venais à me demander s'il ne me préférait pas blond si je me fiais à cette façon qu'il avait de déjà me sauter dessus. Mais je n'allais certainement pas l'arrêter, si bien que je soupirais légèrement d'aise avant de m'étirer un peu pour le laisser remonter jusqu'à moi

«Hmmm... agréable ça!» - j'affichais un large sourire avant de réceptionner un baiser, c'est vrai qu'on avait pas mal de choses à faire aujourd'hui, il fallait aller à la Basse Ville pour se trouver un hôtel dans lequel on allait séjourner une semaine, il fallait aussi passer chez le Shaman pour pouvoir transformer Benedikt en chien dès demain ou après demain, et malheureusement, il fallait aller voir la journaliste pour qu'elle me donne mes nouveaux papiers. Déjà, elle allait me prendre en photo avec ma nouvelle tête, et constituer un faux dossier à l'informatique pour des références, et ensuite j'irai à mon entretien d'embauche.. seul. Je leur préciserai que j'ai un chien une fois sur place, en disant que je l'ai laissé chez moi pour aujourd'hui. Mais d'abord, je voulais en profiter un peu aussi je le laissais se blottir contre moi pour quelques étreintes agréables, puis je roulais de façon à ce qu'il passe au-dessous de moi, et je plongeais mon regard dans le sien d'un air amusé

«Si tu aimes le changement, tu sais que Sayah vend une sorte de peigne qui permet de changer de couleur de cheveux à volonté? Tu m'imagines avec les cheveux noirs? à reflets bleus? ou même roux?» - je pouffais de rire avant de l'embrasser, laissant ma mauvaise humeur d'hier disparaître à l'idée que je ne lui convienne plus. Disons que j'avais fini par comprendre ce qu'il avait voulu dire, et peut être que le fait qu'il ait clairement osé prononcer «les mots» m'a également rassuré. Enfin, mon estomac se mit à gronder aussi je m'étirais un peu avant de l'embrasser une dernière fois et me lever

«Qu'est-ce que tu préfères? On prend le petit déjeuner ici et on se téléporte à la Basse Ville ou bien on mangera plutôt là bas?» - disons que je préfère lui annoncer le programme petit à petit pour ne pas assombrir son humeur.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vrass Rannveig

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron