Jeux de griffes

Image
Nos sortilèges

Jeux de griffes

Messagepar Benedikt » 30 Sep 2013, 20:13

Le botaniste fit un bond de trois mètres et faillit tomber dans le bassin de la fontaine où il s'était assis. Décidément, ça devenait une habitude, qu'est-ce qu'il avait tous aujourd'hui ?
« Tu m'as fait peur ! » hoqueta-t-il avant de rattraper le métallophone qui glissait de ses genoux et de se retourner vers le tatoueur qui continuait de parler. « Ah, c'est tôt, ça. Enfin pour toi, je veux dire. »
Benedikt rangea son instrument et glissa de son perchoir. Un léger sourire naviguait sur ses lèvres, intérieurement soulagé de l'arrivée de Vrass. Le winghox avait beau lui avoir dit de ne pas s’inquiéter, il avait bien du mal à s’exécuter, et voir le tatoueur en chair et en os et dans l'état où il l'avait laissé l'avait rassuré – pour l'instant, jusqu'à demain. Maintenant ne serait-il plus qu'à passer chez le Shaman pour s'occuper de son propre cas, celui du tatoueur étant réglé.

Benedikt se demanda un instant si Sayah allait se poser des questions en le voyant acheter du gloubi pour juste après se jeter des sorts à lui-même. Vu de l'extérieur, il y avait de quoi ! Mais bon, pas sûr que cela intéressait le lézard bipède, au final. Vu que ça ne concernait pas ses boutiques, d'ailleurs, il s'en ficherait probablement royalement. Le botaniste attrapa la main de Vrass pour les emmener à leur prochaine destination, qu'il connaissait pour être passé devant de nombreuses fois. Ce n'était d'ailleurs vraiment pas loin, et c'était bien pour cela que Benedikt était capable de les y emmener sans trop de détours et de raccourcis douteux.
Bien décidé cette fois à ne pas se faire avoir et ressembler à un lapin devant les phrases d'une voiture, le botaniste se planta avec précautions devant le comptoir en attendant l'arrivée de Sayah qu'il n'allait pas rater. Manque de pot pour lui, Benedikt ressemblait quand même à un animal traqué vu la manière dont il zieutait tout les recoins de la pièces pleins d'objets étincelants, cliquetants et gigotants avec un bruit de fond aussi léger que celui du sable emporté par le vent sur les plages.
Le botaniste soupira et reporta son attention sur Vrass un instant.
« Au fait, tu... tu sais où on va dormir ? » demanda-t-il sans grande conviction, le tatoueur lui répondrait probablement qu'il chercherait le premier hôtel pas trop cher qui leur tomberait sous la main. Pas trop loin des bureaux de leur employeurs, si possible. Et pas trop fréquenté pour qu'on ne cherche pas à leur poser des questions.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Jeux de griffes

Messagepar Vrass Rannveig » 02 Oct 2013, 19:20

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngAu moins, j'avais réussi à le détendre en lui faisant peur comme ça! Je pouffais de rire avant de réceptionner un baiser et l'entraîner avec moi vers le Shaman. Les mains dans les poches, le dossier encore coincé sous le bras - quoi que presque vide puisqu'ils ont gardé la plupart des documents - je marchais tranquillement en cherchant la boutique adéquate. C'était bien la première fois que j'allais lancer un sort pour pas faire chier quelqu'un tiens!

Je m'approchais d'un plan, je ne me souvenais plus trop d'où se trouvait la boutique, et il me fallut quelques secondes pour me repérer et nous conduire à destination. En cours de route, Benedikt se demandait où on allait dormir, et je soupirais en prenant une profonde inspiration
«Je ne sais pas trop. Je pense qu'il faut déjà trouver un hôtel qui accepte les animaux. Mais au moins, on ne paiera que l'équivalent d'une personne puisque logiquement, ils ne te verront pas sous ton apparence humaine» - ou alors, ils penseront que c'est un autre client, sans plus.

On finissait enfin par trouver la boutique et je poussais la porte pour voir qu'il y avait déjà quelques changements sur l'endroit. Beaucoup plus de plantes qui décoraient le magasin, on pourrait presque croire à l'herboristerie s'il n'y avait pas ces rôles de pots et chaudrons qui fumaient encore de toutes les couleurs
«Tu m'as bien dit que c'était Belladona qui avait repris la boutique? Ça se voit...» - dis-je d'un air amusé. Puis je m'avançais vers le comptoir en prenant une voix plutôt assurée - «Y'a quelqu'un?»

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Jeux de griffes

Messagepar Belladona » 02 Oct 2013, 19:29

http://imageshack.us/a/img171/2380/avatarbelladonaerin.pngQuel ravissement depuis que j'avais repris cette boutique. La magie est quelque chose de vraiment fascinante, et j'avais rapidement démontré bien plus d'habileté dans ce domaine que Belladona. Cependant, je devais encore apprendre à négocier avec les clients, mais cela aussi je commençais peu à peu à devenir très doué, si bien que la picaris avait été de plus en plus encline à me laisser gérer cette boutique lorsqu'elle se sentait un peu anxieuse... et c'était notamment le cas dans la boutique de l'état Altante. Elle s'était rendue compte que les gens étaient bien plus bizarres à son égard, ayant du mal avec sa race probablement, aussi elle préférait me laisser m'occuper de cet endroit.

Le bruit caractéristique de quelqu'un qui franchit la porte me tira de ma torpeur, et je prenais donc les commandes lorsque Belladona s'assoupit volontairement en reconnaissant un appel de la Basse Ville, comme toutes les boutiques, elle avait fait elle-même la décoration, et si je trouvais ça tout de même un peu trop vert à mon goût, je préférais lui laisser le choix. Elle restait mon hôte après tout, et la vraie patronne. Sayah avait été clair, je pouvais m'occuper de la boutique à condition de ne pas faire foirer son commerce. Mais franchement, être payé pour emmerder les gens, est-ce qu'il existe un meilleur boulot?
Je franchissais la porte, et quelle ne fut pas ma surprise lorsque je reconnus le petit brun à bouclettes! L'herboriste dis donc! Un sourire sournois se dessinait sur mes lèvres alors que je m'approchais, je ne reconnaissais pas le winghox avec lui en revanche, la dernière fois qu'il était avec un mec comme ça, c'était un beau brun aux cheveux rouges et yeux vairons.


«Mais quelle agréable surpriiiiiise! Alors comme ça, on vient pour jeter un sort? Qui est-ce qui vous a fait des misères?» avec un air profondément amusé, je m'appuis sur le comptoir avec mon coude, calant mon menton dans ma main pour planter mon regard tantôt dans les yeux de l'un, tantôt de l'autre avant de pencher la tête sur le côté d'un air moqueur «Désolé, mais Belladona n'aime pas beaucoup la Basse Ville, c'est moi qui m'occupe de cette boutique! Mais promis, je suis tout à fait capable de lancer tous les sorts du catalogue! Et je travaille même à en créer d'autres... vous avez de la chance, de nous deux, je suis le plus doué.»

e regardai alors Benedikt, puis Vrass avant de m'appuyer sur mes deux mains de façon à légèrement m'éloigner du comptoir «Je vous écoute...» car bon, il ne fallait pas non plus qu'ils me fassent perdre trop de temps.

Avatar de l’utilisateur
Belladona
Shaman
Shaman

Âge: 29
Crédit: 1,503.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Shaman
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500

Re: Jeux de griffes

Messagepar Benedikt » 02 Oct 2013, 23:12

Le regard enchanté de Benedikt apparu à la vue de Belladona s'assombrit quelques peu quand il s’aperçut que ce n'était pas Belladona... mais Erin qui les accueillait. Le botaniste se raisonna rapidement parce qu'il aurait dû s'en douter, après tout, mais ce n'était pas forcément si naturel de s'attendre à parler à une autre personne quand on en avait une devant soi, et puis pour être honnête, il aurait préféré voir la picaris vu sa bonne humeur fragile et sa patience déjà complètement usée.
La façon d'être suave et toujours un peu insolente d'Erin le mettait mal à l'aise. C'était un peu idiot quand plusieurs des filles qu'il connaissait bien à la maison close agissaient très semblablement, mais avec elles, ce n'était pas un problème parce qu'elles montraient clairement en général ce qu'elle pensait. Erin avait au contraire toujours l'air de cacher quelque chose, comme si elle allait soudain étirer un grand sourire et lui déclarer qu'elle avait mangé Iza. Et puis le botaniste avait toujours un peu peur qu'elle se mette à le tripoter à nouveau, parce qu'il n'arrivait jamais à bien réagir dans ce genre de situation. Bien sûr aujourd'hui, Vrass était avec lui mais... Pas sûre qu'elle le reconnaisse. C'était un peu le but.

Benedikt étira quand même un sourire un peu penaud pour accueillir le Pelel'je.
« Salut Erin ! Mmh, en fait, personne ne nous fait des misères, enfin si, mais... on viens pour autre chose. J'aimerais me lancer un sortilège pour me transformer en loup pendant une semaine. Je crois que... Oui, c'est ça, c'est le sortilège Fera pour changer quelqu'un en animal. Mais... juste pour en être sûr, je garderais ma conscience même transformé en bestiole, n'est-ce-pas ? »
Parce que se balader dans les rues de la Basse-ville avec l'esprit d'une bête sauvage, ça n'allait pas être possible. Ce n'est pas parce que Vrass le trimbaleras en laisse – le botaniste fronça le nez à cette idée – qu'il serait facile de le transformer en bon toutou de salon. Et puis était-ce vraiment utile de venir s'il ne pouvait pas se rendre compte de ce qui se passait réellement ?
Le botaniste soupira. C'était un peu inquiétant, en réalité, de se dire qu'il allait se retrouver dans la peau d'un animal plus habitué à naviguer à travers les forêts qu'en pleine ville. Benedikt avait beau être un orphe, un insecte était vraiment éloigné d'un canidé, et c'était plutôt le genre de bête qu'il avait appris à craindre à travers les contes pour gamins de Païlandune et ses voyages sur les routes. Il ne s'y connaissait pas assez en loup pour savoir véritablement le tempérament qu'ils avaient, et ce avec quoi il devrait s'arranger.

Mais c'était trop tard maintenant pour se défiler, ou même décider de se transformer en chien. Va pour le cousin lointain qui mangeait les petits enfants. Benedikt haïssait aujourd'hui plus que tout autre jour son manque de courage et se mordit la langue, bien décidé à ne faire semblant de rien. Il préférerait s’inquiéter pour Vrass et son séjour dans les bureaux des laboratoires plutôt que laisser ces pauvres assistants dépérir enfermés quelque part.
« Voilà, et... c'est tout. » souffla le botaniste qui préférerait inspecter un coin de mur à côté de Erin plutôt de la regarder. Elle serait probablement plutôt curieuse, et malgré le fait que lui-même l'aurait été tout autant si les rôles avaient été inversés, il n'avait pas à présent pas la patience et la force de dérouler un mensonge qui serait forcément tout à fait bancale et pas du tout crédible.
Sans compter qu'ils allaient leur falloir encore un bon petit moment pour réussir à trouver un hôtel qui accepterait les animaux... y compris les grands toutous des bois à dents pointues. Même s'il pourrait le faire passer pour un espèce de chien, à la Basse-ville, ils n'étaient pas très portés nature, alors nul doute que pas mal d'entre eux allaient paniquer bien rapidement.
Benedikt fronça les sourcils sans pouvoir s'en empêcher et reporta son attention sur Erin. Il n'était pas du genre à chercher à se mettre dans des situations dangereuses et compliquées, mais aujourd'hui, ils parlaient du loup... pour aller se jeter dans sa gueule juste après.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Jeux de griffes

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Oct 2013, 09:18

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngFinalement, on n'avait pas eu à attendre très longtemps, sauf que la personne qui se présenta à nous avait beau avoir la même apparence que Belladona, son comportement n'avait absolument rien à voir, et j'écarquillais les yeux sur le coup sans comprendre. Cette picaris semblait connaître Benedikt, et il me fallut plusieurs secondes pour faire le rapprochement, si bien que je soupirais avant de me tourner vers le gosse qui paraissait assez mal à l'aise en sa présence.

«Cela faisait longtemps, Erin... je suppose que tu ne me reconnais pas?» - tant mieux en même temps, cela signifiait que j'avais raison. Aux yeux des hommes et de toute autre espèce de Nideyle, un winghox ressemble à un autre winghox, il suffit d'avoir une couleur de cheveux et d'yeux différentes pour que vous ne les reconnaissiez plus. J'affichais un sourire amusé face à la situation alors que Benedikt commençait à expliquer la situation

«Par contre, je précise... on voudrait pouvoir relancer ce sort plusieurs fois de suite, est-ce que tu crois qu'il serait possible de tout te régler en une seule fois? On en a besoin pour une semaine environs, je prends trois jours, il en prend trois... tu peux faire ça?» - je me penchais alors vers lui avec un petit air malicieux, voire un poil provoquant - vu qu'il semblait aimer ça - «enfin... t'es tout nouveau dans le métier, je comprendrais que ça te soit difficile hein?»

Ouh! que j'aime cette grimace, je me reculais cependant avant de déposer quelques ores sur la table. J'avais déjà effectué le gage pour le sort Fera lors de mon entretien avec la journaliste, comme je voulais le sort pour trois jours, je déposais aussi 30 ores sur la table en espérant que ce serait possible, si on pouvait éviter des allers retours chez le Shaman pour rien, ça éviterait d'attirer les soupçons.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Jeux de griffes

Messagepar Belladona » 03 Oct 2013, 09:35

http://imageshack.us/a/img171/2380/avatarbelladonaerin.pngAlors celle la, j'avoue que je ne m'y attendais pas. Le gars débarque pour se lancer un sort sur lui-même? J'écarquillais les yeux avant de finalement hausser des épaules, tout en jetant un regard sur son compagnon. Ils devaient avoir des idées bien tordues ces deux là, même moi je ne m'abaissais pas à ce genre de choses, aussi je ne m'en préoccupais pas, me contentant de répondre à ses questions tout en me tenant à carreaux comme Sayah me l'a si «innocemment» demandé. Même moi je suis pas suffisamment cinglé pour contrarier ce saurien.

«Oui et non... le problème avec les animaux, c'est que leur cerveau ne fonctionne tout de même pas de la même manière que le nôtre. Tu vas garder quand même ta façon de penser, mais l'instinct aura tendance à prendre le dessus lorsque certaines situations se présenteront à toi» pas moyen de savoir si j'étais clair, c'était le B-A-BA de tout sortilège, lorsqu'on est sous l'influence d'un sort, on n'est plus tout à fait soi-même, c'est même là tout l'intérêt.

Je croisais les bras pour essayer de trouver des exemples, je suis sur que Belladona aurait eu plus de facilité à en trouver, elle connait mieux la nature, les animaux tout ça, même si elle en a peur parfois - surtout des loups. Mais tout de même, j'en avais croisé quelques uns dans la forêt près de Guttenvald, donc il était possible que je trouve quelque chose

«Par exemple, tu seras bien plus attiré par les odeurs de viande, il vaudrait mieux t'acheter une laisse si tu veux pas filer entre les doigts de ton winghox dès que tu verras un autre chien, car ton instinct le prendra probablement pour un rival... quoi que toi, t'auras probablement pas le caractère d'un loup dominant...»

J'affichais un air amusé face à cette remarque alors que le winghox s'avançait pour me dire qu'il souhaitait lancer ce sort plusieurs fois de suite, et je haussais des sourcils avant de froncer le nez face à sa provocation
«Le gage doit être plus important dans ce cas, j'espère que t'y as pensé! Mais de toute manière, faudra juste que je relance moi-même le sort tous les soirs pour qu'il soit effectif le lendemain, donc bien sur que je peux le faire! Si tu me paies d'avance, y'a pas de souci» non mais, pour qui il se prend celui-là?

Impossible de mettre un nom sur son visage, pourtant sa façon de se comporter avait de quoi me rappeler quelqu'un. Je doute que j'ai couché avec pourtant, m'enfin bon. Je récupérais ses sous avant d'aller chercher un petit chaudron ainsi que mon grimoire. Trouvant la bonne formule, je commençais à jeter quelques ingrédients choisis, puis je m'approchais du winghox pour juste poser ma main sur son torse et extirper l'aura qui contenait le gage qu'il avait accompli un peu plus tôt. J'affichais un sourire amusé devant l'air intrigué du gamin, puis l'aura blanche se jeta dans le chaudron et il pouvait voir que son winghox allait bien. Puis il y eut un volute de fumée noire qui prit l'apparence d'un loup, et d'un geste habile de mes mains, j'envoyais cette nouvelle aura sur le gamin aux cheveux bouclés, et le loup noir entra dans son corps avant de disparaître.


«Voilà... celui là, c'est donc pour demain. Je recommencerai demain soir et ainsi de suite. Ne vous en faites pas, je m'en occuperai, je ne veux pas de souci avec Sayah.»
Je me tournais alors vers Benedikt, est-ce qu'il ne devait pas payer pour trois jours supplémentaires, lui?


Vrass: paiement effectué et gage validé. Votre fiche sera mise à jour dans quelques minutes.
Benedkit: 30 ores à payer, le gage est validé.

Avatar de l’utilisateur
Belladona
Shaman
Shaman

Âge: 29
Crédit: 1,503.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Shaman
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500

Re: Jeux de griffes

Messagepar Benedikt » 03 Oct 2013, 18:44

Benedikt se serait bien mis à grogner s'il était déjà recouvert de fourrure lorsqu'il vit Erin se marrer en lui expliquant des détails du sortilège.
« Je n'ai pas besoin de toi pour me dire ce que je serais ou ce que je ne serais pas, merci, tu peux garder ta salive. » déclara-t-il avec le nez froncé pendant qu'il laissait tomber sur le comptoir une trentaine d'ores. Le botaniste n'avait déjà plus la patience d'être poli et se mordit la langue, un peu surpris d'être aussi désagréable. Mais oh, hé bien tant pis, elle n'avait pas qu'à être si énervante gratuitement. Depuis quand on se moquait des gens qu'on ne connaissait pas si bien que ça ?! Certes, elle avait les souvenirs de Belladona aussi pouvait-on imaginer qu'elle le connaissait mieux qu'il ne le pensait, mais elle avait tout simplement mal choisi son jour pour plaisanter sur le sujet sensible qu'était Benedikt et sa virilité.
Au moins Vrass avait-il décider gentiment de prendre sur lui la moitié du sortilège pour la semaine, aussi le gage était-il moins important. Il venait d'ailleurs de le faire peu avant, et le botaniste eut au moins la satisfaction d'avoir cette histoire maintenant réglée. Le pire était à venir, mais chaque chose en son temps...

Le botaniste prit une grande respiration et fourra ses mains dans ses poches. Il allait falloir qu'il apprenne à ne pas être si nerveux, parce que cela risquait d'être rapidement désagréable s'il gardait cette humeur détestable toute la semaine. Le tatoueur était tellement détendu à propos de tout ça que Benedikt avait bien envie de lui demander son secret. Mais Vrass se fichait d'être mal vu et jouait la carte de l'indifférence ou de la provocation sans se sentir coupable et dès que l'envie lui prenait. On avait souvent bien plus de mal à savoir ce qui se passait dans sa tête quand toutes les émotions du botaniste traversait son visage avec évidence. Ce dernier se demanda s'il devait commencer à agir de la même manière pour qu'on arrête de remettre en question son patrimoine personnel bien calé dans son pantalon, mais malheureusement, ce n'était pas parce qu'il allait se mettre à gronder n'importe quand qu'il aurait l'air impressionnant. Il y avait bien une raison à l'origine à la prudence du botaniste ; c'était qu'on ne jouait pas au plus fort quand on savait déjà que le combat était perdu d'avance.
Au moins, lorsqu'il serait transformé en loup, il allait pouvoir montrer les crocs pour se faire obéir. Vrass n'avait guère besoin lui-même d'un garde du corps mais Benedikt était plutôt rassuré à l'idée d'avoir les moyens de l'aider si quelque chose arrivait.
Mais les gestes d'Erin coupèrent court à ses réflexions, parce qu'elle était en train d'effectuer son sortilège, attirant la curiosité et la surprise du botaniste qui avait failli se mettre à bouder en la voyant poser une main sur le tatoueur. Il resta quelques secondes planté là avec un air à la fois un peu confus et très intrigué, puis baissa le regard qui tomba sur le catalogue en face de lui. Où quelques lignes lui sautèrent au yeux immédiatement, si tentantes qu'il ne pouvait pas se résoudre à passer à côté.

« Oh, heu... » Le botaniste releva les yeux vers Vrass, et glissa le catalogue vers lui pour lui montrer le sortilège Sacer et ses effets. Avant de demander à Erin, il allait falloir convaincre celui-là. « Est-ce que... tu serais prêt à me laisser te filer un coup de pieds au fesses histoire d'entendre cette saleté de journaliste nous idolâtrer pendant une journée ? Je veux dire, on ne l'entendras pas forcément, je ne pense pas qu'on la verrait, mais je jure que ça me ferait énormément de bien de savoir que quelque part, cette insupportable bonne femme ne peux pas s'empêcher de nous jeter des fleurs...»
Benedikt joignit ses mains dans une minuscule prière et montra un sourire penaud au tatoueur. « S'il-te-plaît ? Et tu auras le droit de me demander quelque chose en échange de ta fierté abîmée ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Jeux de griffes

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Oct 2013, 22:02

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngBon décidément, ces deux là s'entendaient comme chien et chat! Je levais les yeux au ciel sans intervenir, de toute manière, je n'avais pas besoin de défendre le gosse, il était bien capable de se défendre tout seul et je préférais le consoler plus tard lorsqu'on serait que tous les deux plutôt que de rentrer dans le jeu d'Erin et intervenir dès maintenant.

D'autant que je commençais à être intrigué par la façon dont elle allait lancer le sortilège, et cela semblait avoir cloué le bec au botaniste par la même occasion! Voir un chaudron se mettre à fumer tout seul sans feu a de quoi être impressionnant, et surtout, je n'arrivais pas à voir la composition des potions qu'elle jetait à l'intérieur, jusqu'à ce qu'elle s'approche pour poser sa main sur mon torse, m'arrachant les vestiges du gage imposé pour le mettre dans le chaudron, et là, la magie opérait. C'est dingue, en temps normal, on n'a pas l'occasion de voir l'apparence même du sortilège, probablement parce qu'on est trop loin et qu'une fois sorti de cet endroit, il se dissipe?

En tout cas, un loup noir apparut en volutes de fumée pour ensuite être guidé jusqu'à Benedikt, le premier sortilège était lancé, et avec l'essence qu'Erin avait pris en moi, elle aurait la possibilité de le relancer pendant encore deux jours... cependant, Benedikt aussi souhaitait lancer ce sortilège pendant qu'on y était, aussi la picaris se tourna vers lui, récupérant les trente ores pour ensuite tendre la main vers lui et aspirer à nouveau cette drôle d'aura blanche pendant qu'il regardait le catalogue.

C'est alors qu'il me posa une question qui me dérangeait clairement.. me foutre un coup de pied aux fesses pour pouvoir lancer un sort sur la journaliste?
«Tu déconnes là? Et puis c'est quoi comme sort?» - je regardais alors pour voir, et effectivement, il s'agissait qu'elle puisse chanter nos louanges pendant une journée entière et je levais les yeux au ciel avant de soupirer

«Bon, on verra... mais de toute manière, pas aujourd'hui! Le sort prendra effet demain et demain, on va pas la voir! On en reparle à la fin du boulot.» - avec un peu de chance, il aura oublié cette idée stupide hein? Je venais donc mettre mes mains dans mes poches avant de plonger mon regard dans le sien d'un air agacé - ben oui, forcément, l'idée de me prendre un coup de pied au cul, même la semaine prochaine, ça me fait pas super plaisir!

«Bon, sinon... t'as fini?»

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Jeux de griffes

Messagepar Belladona » 03 Oct 2013, 22:14

http://imageshack.us/a/img171/2380/avatarbelladonaerin.pngTout cela devenait follement amusant! Le petit botaniste était comme une marionnette entre mes doigts, et même son copain winghox ne cherchait pas à s'interposer, comprenant probablement que le plus simple était de ne pas répondre plutôt qu'entrer dans mon jeu! Car au final, ce qui était le plus amusant, c'était les réactions de cet enfant face à mes petites piques! C'était délicieux!

Surtout que finalement, j'avais définitivement réussi à lui clouer le bec en commençant mes incantations, le chaudron attirait les regards, il était empreint de magie comme presque tout ce qui était rangé ici. Les diverses potions ne pouvaient être totalement efficaces sans les incantations que je murmurais au fur et à mesure, j'avais rapidement terminé avec le sort du winghox, et l'enfant réclama alors trois jours supplémentaires, je tendais donc la main avec un regard des plus provocants pour la poser sur son torse et aspirer à nouveau l'essence de son gage pour la mettre dans le chaudron.


«Et voilà donc... le chaudron est prêt pour six jours.» je récupérais les trente ores pour les ranger soigneusement avant d'agiter délicatement les mains pour soulever le chaudron sans avoir besoin de le toucher et aller le poser sur une étagère, le mot «Fera» apparut ainsi que le nom de Benedikt Bloom et le chiffre 5 à côté - puisqu'il ne restait plus que cinq sorts à lancer. Puis je revenais vers le petit couple alors que l'enfant demandait au Winghox s'il acceptait de se prendre un coup de pied aux fesses pour le sort Sacer! Et là, je sentais que je jubilais! Honnêtement, je VOULAIS voir ça!! Malheureusement, le winghox n'accepta pas vraiment, jugeant qu'ils ne verraient pas la fameuse journaliste le lendemain donc qu'il serait un peu bête de le lancer aujourd'hui...

«Oh, il peut vous donner le coup de pied aux fesses maintenant, mais il ne paiera que la prochaine fois pour que je lance le sort?» ben quoi? Si je pouvais assister à la scène, autant en profiter non? Mais visiblement, le winghox n'était pas de cet avis et commençait à être de mauvaise humeur malgré les suppliques de son petit copain! Rooooh dommage...


Benedikt: paiement effectué et gage validé. Votre fiche sera mise à jour dans quelques minutes.
Carte de fidélité pleine: un sort à -50%, remboursement de 5 ores.

Avatar de l’utilisateur
Belladona
Shaman
Shaman

Âge: 29
Crédit: 1,503.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Shaman
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500

Re: Jeux de griffes

Messagepar Benedikt » 04 Oct 2013, 02:15

Benedikt jeta au tatoueur le regard le plus complaisant qu'il pouvait, suppliant et désolé et plein d'espoir, mais Vrass balaya l'idée en déclara qu'ils ne la verraient pas demain, autant faire ça plus tard. Ce qui équivalait plus ou moins à un non qui fit hausser les épaules au botaniste un poil déçu, jusqu'à ce que ses yeux rencontrent le visage enchanté d'Erin. Un peu trop enchanté, qu'est-ce qu'elle avait à se mêler de ça, elle ? Qu'elle n'aille pas imaginer que Benedikt ferait ce gage devant qui que ce soit parce qu'il n'y avait aucune chance que Vrass accepte, dans ce cas. Il avait bien trop de fierté. Le botaniste jeta un regard incertain et vaguement contrarié au Pelel'je, avant de se retourner vers le tatoueur.
« Je suppose qu'on a plus rien à faire ici, alors ? Enfin, jusqu'à nouvel ordre ? »

La seule envie de Benedikt à présent était de finir définitivement cette journée pourrie pleines de gens qui lui donnait envie de les étrangler. Il était encore très tôt mais au moins, il aurait la satisfaction de savoir qu'ils allaient se coucher tôt, de toutes manières, vu l'heure à laquelle ils allaient se lever. Même le botaniste matinal ne se levait que très rarement avant sept heures, et s'il commençait à 6h du matin, il allait falloir se réveiller d'autant plus tôt.
Benedikt attrapa la main du tatoueur par réflexe pour l’entraîner – ou l'inciter à l’entraîner – vers la sortie de la boutique, loin des Pelel'je insolents. Il prit quand même le temps de souffler au revoir à Erin, et rajouta dans le même temps son grain de fibre paternelle envers la picaris :
« Prends soin de Belladona pour qu'il ne lui arrive rien ! »

Le botaniste s'extirpa ensuite de la boutique en compagnie du tatoueur, sa main tellement crispé autour du poignet de Vrass que c'en était probablement inconfortable, mais il ne s'en rendait pas compte, ruminant ses pensées négatives. Ce qui expliqua pourquoi il se prit en plein fouet une autre personne qui ne regardait pas plus que lui devant elle, envoyant Benedikt valser contre le tatoueur. Le botaniste mit un instant à comprendre ce qui se passait pour ouvrir des yeux ronds quand il remarqua que cette personne en était accompagné d'une autre, qu'il connaissait, cette fois.
« Ooo-ooh, Moïra, tiens donc, bon-jour ! »
Et le botaniste semblait tellement paniqué de la voir, comme s'il se trimbalait dans la rue en pyjama et que la dernière chose qu'il voulait était de rencontrer quelqu'un qu'il connaissait, qu'il était difficile de croire à un enthousiasme sincère. Il se tourna légèrement vers son fiancé, supposé dans l'état actuel des choses, et lui lança un demi-sourire incertain : « Je suis vraiment véritablement désolé, je ne vous ai pas vu- heu Moïra, tu sais quoi, je suis vraiment désolé aussi mais je ne peux pas rester, Vrass et moi avons énormément de choses à faire et ça ne peux pas... attendre... »

L'homme qui accompagnait la jeune postière remua ses sourcils d'une manière presque incrédule et plissa les yeux.
« Oh, je vois, c'est vous Benedikt Bloom et votre... compagnon... Vrass Rannveig... Bien qu'il ait l'air bien différent dans les journaux... » Son ton était un peu méprisant et le botaniste ne mit pas longtemps à s’apercevoir de ce qu'il y avait dessous, habitué à ce genre de réaction, mais c'était surtout les regard plein d'avertissements que Moïra lançait à son fiancé qui lui mirent la puce à l'oreille, et le botaniste savait déjà qu'il voulait s'éloigner le plus rapidement possible. Gêné à l'idée d'être grossier avec le futur cher époux de quelqu'un qu'il appréciait, il se mordit la lèvre.
« Oui, c'est ça, mon compagnon, on vit de merveilleuses aventures ensembles comme dans les histoires pour enfants et c'est fabuleux, comme vous deux je n'en doute pas maintenant excusez-nous tout plein mais on est vraiment très occupés bonne fin de journée. »
Le botaniste traîna Vrass derrière lui comme il pouvait dans une autre rue sans regarder derrière lui, grognant de rage et murmurant mille et une insultes – en réalité, seulement six, Benedikt n'en connaissait pas plus qu'il pouvait réellement prononcer à voix haute -.
« Je jure que le monde entier est contre moi aujourd'hui, putain, Vrass ! » s'exclama un peu plus loin. « Merde, je maudirais Alrik s'il m'avait pas rendre mon métallophone en parfait état il y a pas si longtemps ! J'espère qu'on va trouver cet hôtel rapidement ! »
Le botaniste décida que rien ne pouvait améliorer son humeur et qu'il n'avait plus qu'à attendre la seconde où sa joue s'écraserait contre un oreiller.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Jeux de griffes

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Oct 2013, 11:35

La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart


Retourner vers Le Shaman

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron