Pardon, on dérange ?

Disponibles dans toutes les villes et tous les villages, les puits à souhaits font partie du folklore préféré des Nideyliens. Jetez-y 1 Ore, faites un vœu, et attendez la réaction des Infinitudes. Service après-vente non compris...

Pardon, on dérange ?

Messagepar Benedikt » 23 Sep 2013, 16:07

Précédemment

« Oui ! » s'exclama le botaniste avec déjà des étoiles dans les yeux. « Je pourrais cuisiner des légumes et des fruits qui viennent de la maison ! »
Benedikt roula sur le dos et se redressa pendant Vrass lui promettait de l'accompagner. « Hé, comme si j’attirais les ennuis ! » - À bien y réfléchir, c'était plutôt ces deux-là ensembles qui attiraient les foudres d'Alrik & d'Amroth, mais c'était généralement parce qu'ils étaient ensemble qu'ils arrivaient à s'en dépêtrer, aussi c'était peut-être aussi bien. Benedikt se releva et s'étira comme il pouvait avant de se mettre à rire.
« Un métallophone avec des pouvoirs démoniaques, de quoi tu parles, héhé. Mais de toutes façons, je voulais le prendre, je ne veux pas qu'ils m'en donnent un autre, je m'en fiche, je veux celui-là sinon je pourrais m'en construire un autre. »

Ils ressortirent dehors dans le petit vent frais de l'automne qui commençait à s'installer, Benedikt refusant de se plaindre du poids de son sac qui appuyaient sur son épaule de peur que Vrass décide de le porter à sa place. En revanche, le botaniste avait bien l'intention de laisser ce dernier les conduire au puits à souhait, parce que s'ils comptaient sur ses talents en orientation, ils allaient y passer la journée. Mais il ne leur fallut que vingt minutes pour rejoindre celui des Ghettos, placé entre une décharge illégale et une rangée de bâtiments à moitié abandonnés. Il était facile de voir qu'ils étaient aux limites des Ghettos, il n'y avait plus aucune trace de la propreté douteuse de la Basse-ville et on voyait bien le Dôme, d'ici, même s'il était encore impossible de distinguer autre chose qu'une énorme masse en forme de lune, comme une gigantesque bulle de savon posé là.
Benedikt se mit à sourire à cette dernière pensée, et s'arrêta devant le puits en pierre couvert de graffitis. Bon, il avait intérêt à bien formuler son vœu ; il était bien placé pour savoir que les dieux étaient, si on voulait le dire gentiment, facétieux. Le botaniste déposa les morceaux qui restaient de son instrument sur le rebord du puits, puis joignit ses mains ensemble et ferma les yeux en réfléchissant, murmurant pour lui-même :
« Alrik, je voudrais retrouver mon métallophone dans l'état où il l'était... avant. Avant qu'il ne soit cassé. »

Le botaniste rouvrit les yeux, seulement pour les plisser avec suspicion en direction du puits. Il venait de faire deux pas en arrière inconsciemment et jeta un coup d'oeil à Vrass. Il fallait espérer qu'il ne leur arrive rien d'idiot ou de dangereux simplement une demande aussi triviale, parce qu'il allait se faire bien engueuler sinon, tiens, non seulement par le tatoueur mais probablement aussi par lui-même !

Okay, désolé pour le temps de réponse, et désolé pour la quête où je vais répondre aussi aujourd'hui, promis ! :$

Seby/Cixi, si vous avez envie de vous amuser avec Alrik/Amroth pour embêter Benedikt, allez-y sans problème. XD

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Pardon, on dérange ?

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Sep 2013, 19:38

Le trajet jusqu'au puits à souhait fut assez rapide, bien que j'avais fini par prendre le sac de Benedikt en voyant bien qu'il avait du mal à le porter.
«Pas la peine de faire le fier tu sais? T'as le droit d'avoir mal...» - après tout, il m'avait bien supporté quand j'avais été blessé moi-même non?

On arrivait donc devant le puits, et je le laissais faire son vœu en premier. Visiblement, il tentait d'être le plus précis possible, et je savais moi aussi que lorsque j'allais faire mon vœu, il allait falloir que je fasse gaffe pour pas me retrouver avec une coupe de cheveux bizarre ou autres.

En attendant qu'Alrik se manifeste, je m'étais avancé, et j'avais jeté un ore en prenant une profonde inspiration
«Ô Infinitude» - que ce soit Alrik ou Amroth en réalité, je m'en foutais un peu, mais je me contentais de murmurer car Benedikt n'était pas vraiment au courant du vœu que je voulais faire - «je souhaite que la couleur de mes cheveux et de mes yeux soit différente pendant une semaine entière, jour pour jour. D'une couleur qui reste cependant naturelle aux yeux des hommes de Nideyle» - voilà, je ne savais pas encore ce que ça allait donner.. allais-je devenir blond, roux, rouge, châtain... mes yeux seraient-ils bleus ou verts? Allez savoir, ce serait la surprise, et c'est peut être pour ça aussi que je passais par les Infinitudes, au fond, c'était plus marrant comme ça!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Pardon, on dérange ?

Messagepar Alrik » 24 Sep 2013, 20:11

Benedikt : virement reçu.
Vrass : virement reçu.



Quoi de plus assommant que d'être une Infinitude ? Oh, ça avait ses avantages. On pouvait créer toute sorte de choses, les détruire aussi, ou simplement jouer à torturer ses créations. On pouvait faire pousser une forêt, creuser un lac où il n'y en avait jamais eu, faire s'écraser un vaisseau sur une planète innocente... Ou bien encore jeter un Proteus affamé sur deux voyageurs égarés, coller des ailes à un Orphe qui n'avait rien demandé à personne, instiller à un Cortesian l'idée de faire pendre le frère de celle qui serait son bras droit plus tard. La vie, fascinante et parfois pourtant d'un ennui se profond...

« Il a des goûts bien curieux, ton Winghox.
_ C'est parce que ton Orphe exerce une mauvaise influence sur lui... »

Autant se rendre à l'évidence, après avoir fait brûlé la moitié d'Aspasie, Amroth n'était plus très motivé pour exaucer le moindre vœu. Il avait eu son petit moment de gloire. Ça avait été amusant, de voir tout ces imbéciles courir partout comme autant de fourmis affolées. Mais le reste n'avait aucune saveur et ne méritait pas même qu'il s'y intéresse. Alors son Winghox, il le laissait à Alrik. Ça lui apprendrait à faire un souhait aussi idiot !


« Si tels sont vos désirs... »


La voix surgit de nulle part semblait lasse, presque déçue. Et puis une lumière se mit à jaillir des profondeurs du puits jusqu'à inonder les lieux d'une lueur vive, blafarde, violente. Comme si le soleil même s'extirpait de derrière la margelle, irradiant les lieux. Les pièces du métallophones se mirent alors en mouvement d'elles-mêmes et lévitèrent comme si rien n'était plus normal, jusqu'à s'assembler et se souder. Lorsque la lumière déclina, l'objet étincelait. Intact comme au premier jour.

Quant à Vrass Rannveig, la lumière semblait l'avoir légèrement décoloré. D'un blond platine insolent, il arborait deux beaux yeux bleus à en faire pâlir de jalousie Archélas Ages !

Avatar de l’utilisateur
Alrik
Infinitude
Infinitude

Crédit: 32.00 Ore(s)

Re: Pardon, on dérange ?

Messagepar Benedikt » 24 Sep 2013, 21:22

Benedikt, trop occupé à s’émerveiller devant son métallophone en parfait état, mit une minute à s’apercevoir des changements physique du tatoueur. Mais pour le coup, bugga sérieusement lorsqu'il se retourna vers Vrass pour communiquer son enthousiasme ; parce que celui-ci était blond. Aux yeux bleus. Et que, dans son ignorance innocente du fait que le tatoueur avait lui aussi fait un vœu en vitesse et silencieusement, il y avait de quoi se poser de sérieuses questions.
Le botaniste s'en posait déjà énormément, des questions, sur à peu près tout, mais jusqu'à maintenant, il devait avouer qu'il n'avait jamais rencontré ce problème-là. Parce que c'était tout à fait Vrass, il n'y avait aucun doute, mais la dernière fois qu'il l'avait laissé, le winghox avait des cheveux d'un rouge outrageux et des yeux vairons. La première explication qui vint à l'esprit de Benedikt était que les infinitudes avaient décidés de s'amuser un peu, mais franchement, il ne voyait pas trop le rapport avec lui et son métallophone. Certes, les voies des dieux sont impénétrables, mais là...

« Heu. Vrass. Tu. Oh, par Alrik, je suis désolé ! Je jure que mon souhait était vraiment précis, je vois pas ce qui a bien pu leur donner envie de... »
Le botaniste s'arrêta soudain avec des yeux encore plus écarquillés qu'auparavant. Cette voix d'outre-tombe – ou d'outre-cieux – avait bien dit « vos désirs »... Jusqu'ici, le botaniste avait toujours compté pour une seule personne ; voire une demie, dans ses mauvais jours.
« C'est toi qui a demandé ça ?! Ce n'est pas que je n'aime pas, hein, mais heu... » demanda-t-il alors que la réalisation s'installait dans son esprit. Quelque part, il avait bien l'impression qu'il aurait dû être au courant de ce qui se passait, mais il dû réfléchir un peu avant que le souvenir lointain de leur conversation quelques jours plus tôt ne reviennent, expliquant la situation. « Oh, c'est pour le travail de garde du corps ? »

Des yeux inquisiteurs se promenèrent un moment sur le tatoueur avant qu'un sourire ne se fraye un chemin sur les lèvres de Benedikt, qui attrapa son métallophone à deux mains pour s'approcher de Vrass. Il se mit sur la pointe des pieds pour l'embrasser et continua son inspection.
« En fait, je veux bien que tu m'expliques tout ça à la maison... » lança-t-il, accroché à son instrument comme à une bouée de sauvetage de peur de le faire tomber, et gigotant un peu sur place. Il se mordit la lèvre et son sourire s'élargit un peu plus avant qu'il ne reprenne : « Ça me plaît bien, en fait, ça... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Pardon, on dérange ?

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Sep 2013, 23:31

http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/24//13092408565916241211580754.pngLa voix blasée de l'Infinitude avait de quoi m'inquiéter sur le coup, je sentis quelques changements en moi, notamment un picotement au niveau de mes yeux et je venais les frotter quelques secondes avant de secouer la tête et me tourner vers Benedikt. Celui-ci affichait un sourire des plus ravis en voyant son instrument de musique flambant neuf, et je ne pouvais m'empêcher de sourire en voyant le résultat. Mais en baissant les yeux, je pouvais voir une mèche de mes cheveux d'un blond platine et je me retournais pour chercher une vitrine avant de m'y diriger.

La vache! Comme je le pensais, c'était assez difficile de me reconnaître pour le coup! Mes cheveux avaient viré blond platine et mes yeux n'étaient plus que d'une seule couleur. Le gosse commença alors à s'inquiéter et à craindre que c'était de sa faute, mais je me tournais vers lui en hochant la tête de gauche à droite
«T'y es pour rien...» - et ce fut là qu'il réalisa que c'était moi qui l'avait demandé, et je pouvais voir son cerveau tourner à plein régime alors qu'il se demandait pourquoi j'avais fait ça. Puis finalement, il comprit tout seul et je venais lever les yeux au ciel avant de lui faire signe que l'on allait rentrer après avoir intercepté un baiser. Quelque chose me dit qu'on va bientôt voir dans les journaux qu'il me trompe tiens...

Je ne me faisais pas de souci pour Iza, elle allait me reconnaître à l'odeur, donc ça irait, mais on allait désormais devoir faire attention, si bien que je prenais la direction de l'appartement avant d'y entrer en douce en laissant les lumières éteintes
«Je ne vais pas pouvoir rester à la boutique tant que j'aurai cette apparence. Il va falloir qu'on aille à l'hôtel pendant cette semaine, j'ai demandé à être comme ça pendant exactement une semaine, jour pour jour...»

Et au moins, quand on reviendra, les travaux seront finis en passant... restant dans l'obscurité, je commençais à ranger mes affaires, on pourrait partir demain avec la perle pour que personne ne nous voit sortir, au pire des cas, on penserait que Benedikt a ramené un amant chez moi pendant que j'étais pas là si quelqu'un nous a vu. On s'en fout de ça.


Retour chez Vrass?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Pardon, on dérange ?

Messagepar Benedikt » 25 Sep 2013, 16:31

La suie ici!

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers Puits à souhaits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron