Pour en être sûr...

Disponibles dans toutes les villes et tous les villages, les puits à souhaits font partie du folklore préféré des Nideyliens. Jetez-y 1 Ore, faites un vœu, et attendez la réaction des Infinitudes. Service après-vente non compris...

Pour en être sûr...

Messagepar Benedikt » 19 Juin 2012, 21:26

Benedikt ouvrit la bouche mais ne dis rien avant que Vrass finisse par lui dire qu'il ferait le vœu lui-même. Le tatoueur l'avait surpris, il s'était soudainement levé et habillé avec une détermination sans faille - et cela incluait d'ailleurs aussi les deux baisers qu'il reçu de sa part -.

« J'arrive ! » finit par répondre Benedikt dans un souffle, avant de se glisser hors du lit et ramasser ses vêtements pour les remettre en vitesse.
Il rejoignit Vrass devant la porte et passait une main derrière son cou pour l'embrasser une dernière fois avant de sortir.
Dehors, il faisait maintenant assez froid avec la nuit qui tombait. Le botaniste, toujours en t-shirt, frissonna mais ne fit pas vraiment attention à la température, son esprit occupé par d'autre choses plus importante. Heureusement, ils étaient à Ephtéria, et il connaissait la ville assez bien pour savoir dans quelle direction était le puits à souhaits, même s'il ne se guidait que grâce à ses souvenirs. Il se trouvais à l'intérieur d'une petite cour ouverte, dans une ruelle adjacente à la rue des Joyaux.
Très peu de gens était encore dans les rues, à part celle où il y avait encore quelques animations qui finiraient sans doute bientôt. Des parents tenaient leur enfants en train de s'endormir dans leurs bras pendant que d'autres personnes plus jeunes riaient bruyamment et dansaient sur les quelques airs que les derniers musiciens leur servaient.
Ils marchaient d'un bon pas, et ne mirent pas beaucoup de temps à atteindre leur destination. Ils s'étaient à nouveau retrouvés dans l'obscurité des ruelles où tout le monde dormaient déjà. Benedikt s'approcha du puits du souhait et se pencha au-dessus du muret en pierre pour regarder à l'intérieur, sans grand intérêt puisqu'on n'y voyait rien. Bien évidemment, il faisait déjà assez sombre dehors, alors au fond d'un puits... Il se tourna vers Vrass, ses mains prenant toujours appui contre la pierre froide et sourit timidement.

« Voilà, on y est. » dit-il alors que son souffle se transforma en un petit nuage vaporeux au contact de l'air froid.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Vrass Rannveig » 19 Juin 2012, 22:05

Nous étions allés plutôt vite. moi j'étais en débardeur, mais moi je ne pouvais pas avoir froid, aussi ça ne me posait pas de problème même si je voyais bien que j'avais la chair de poule. Je ne me souciais pas des autres, de toute façon il faisait trop sombre pour que les gens voient quoique ce soit, aussi je lui tenais la main assez fermement pour qu'il comprenne que j'étais déterminé.

Cependant, je me laissais plutôt guider car je ne savais même pas où se trouvait le puits à souhait dans cette ville! Alors que lui apparemment, oui. Nous étions enfin arrivés à destination, aussi je m'arrêtais quelques secondes, avant de me tourner vers Benedikt pour voir s'il se sentait prêt alors que je sortais un ore de ma poche.

«Tu es prêt?» - je pouvais voir de la buée s'échapper de mes lèvres, preuve qu'il devait faire bien froid. Aussi je m'approchais après avoir posé mon front contre le sien, et j'affichais un air plutôt sérieux avant de m'approcher du puits et jeter une pièce à l'intérieur

«Allez Amroth. Prouve moi que j'ai raison de croire en toi alors que j'ai renié tout le reste.» - je prenais une profonde inspiration et venais fermer les yeux *Je souhaite savoir si Benedikt est actuellement infesté d'un Pelel'je*

J'avais préféré préciser actuellement, parce que s'il vient à me répondre oui mais que c'était y'a cinq ans et qu'entre temps il s'est cassé, ça ne va pas m'aider! Au moins là, je parle du présent...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Amroth » 19 Juin 2012, 22:32

Et pourquoi moi, rechignait déjà l'intéressé intérieurement. Parce qu'il était Winghox ? Oui, mais un Winghox qui ne lui vouait aucun culte et qui avait renié les siens. Un Winghox qui pactisait avec les autres peuples de Nideyle alors que lui espérait de ses enfants qu'ils s'octroient cette planète. Un Winghox raté, en somme. Le vilain petit canard boiteux du troupeau, et celui-ci ne se transformerait jamais en cygne... quoi que ça pourrait être amusant...

La paupière gainée de cuir épais s'entrouvrit juste assez pour laisser entrevoir une pupille noire et fendue comme les meurtrières d'un fort. Les Pelel'je... création d'Alrik. Très jolie création par ailleurs, mais incomprise par la grande majorité des Nideyliens. S'il avait pu, lui – Amroth – créer de telles entités et infester chaque individu jusqu'à se les approprier les uns après les autres... C'est sûr qu'ils auraient été plus efficaces à conquérir ce monde que Drakmonniss et ses Winghox réunis ! La paupière se plissa comme pour marquer la contrariété dans l'œil du dragon. Il les aimait bien, lui, les Pelel'je.

« La réponse est non. Benedikt Bloom n'est pas infesté par un Pelel'je... Grogna la voix surgissant du puits, grave et profonde à en faire vibrer la pierre. Mais ça peut s'arranger ! »

Et ponctuant sa dernière syllabe, un trait de lumière jaillit du puits et flotta quelques instants au-dessus de la margelle comme s'il toisait ses deux visiteurs nocturnes. Hésitant une courte seconde, le Pelel'je se rua droit sur Benedikt et disparut en traversant sa poitrine sans autre sommation, s'octroyant une place de choix bien au chaud. Amroth, lui, souriait de tous ses horribles crocs. Non mais !



Vrass : paiement effectué. Merci pour votre confiance.
Benedikt, tu viens donc de te faire infester par un Pelel'je (et toc !). En revanche je te laisse entièrement libre de choisir la suite. Les Pelel'je ont chacun leur caractère donc tu peux le choisir gentil ou méchant ou neutre ou ce que tu veux d'autre. Tu peux le garder comme le faire partir, de son propre chef ou sous la contrainte. Bref, amuse-toi bien avec ;) Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser dans la partie échanges.

Avatar de l’utilisateur
Amroth
Infinitude
Infinitude

Crédit: 11.00 Ore(s)

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Benedikt » 19 Juin 2012, 23:46

Benedikt perdit son souffle quelques secondes lorsqu'il vit la boule lumineuse flotter comme un nuage de mauvaises nouvelles. Elle avait rayonnée terriblement bien pendant quelques secondes dans l'obscurité de la nuit avant de s'effiler en traits fins et de disparaître en lui comme s'il était immatériel. En réalité, pourtant, c'était le Pelel'je qui se trouvait être immatériel. Benedikt baissa les yeux et s'écarta du muret comme s'il s'était brûlé.
Après ça, il paniqua très proprement.

« Vrass. Qu'est-ce que c'est. Je t'en supplie. Qu'est-ce que c'était. »

La réponse était évidente et plus que de ne pas comprendre, la raison des questions de Benedikt était plutôt qu'il refusait de comprendre. Il jeta un regard perdu à Vrass comme si ce dernier pouvait faire quoique ce soit, puis regarda ses mains, cherchant une preuve quelque part sur lui qui pourrait expliquer l'absence cruelle de sensation d'avoir quelque chose qui ne lui appartenait pas dans son corps. Il aurait presque préféré avoir mal. Il avait eu l'impression très brièvement que sa poitrine rétrécissait, mais maintenant, c'était comme si rien ne s'était passé. Ou presque.
Il s'éloigna en chancelant du puits en pierre, le visage décomposé.

« Okay. Il suffit que je ne perde pas connaissance. C'est facile. Il suffit... »

Benedikt s’aperçut qu'il répétait la même chose et se tut, incapable de réfléchir par peur de ce qu'il pourrait penser. Il ne savait absolument pas quoi faire et pour cause, il n'avait nulle part où fuir. Il leva les yeux à nouveau vers Vrass.

« Je t'interdis de t'approcher de moi. Il pourrait... »

Il avait totalement oublié le tatouage du loup-garou et fit un autre pas en arrière comme pour appuyer ce qu'il venait de dire. Pourtant, sa plus grande envie, juste après voir ce parasite déménager de son corps, c'était bien de se blottir dans les bras du tatoueur.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Juin 2012, 09:02

Les paroles d'Amroth se firent alors entendre dans ma tête, si je fus soulagé l'espace d'une seconde, lorsque j'entendis la suite, j'écarquillais les yeux! L'enfoiré, il ne peut pas faire ça? Je me redressais alors et fixais le puits pour voir la sphère de lumière et je fronçais les sourcils, ça n'avait rien à voir avec un Pelel'je, je me souvenais de l'autre saleté, celle qui avait fini par posséder Quintus, ça ressemblait à des vapeurs de lumière et là c'était plus net! Ou alors Amroth faisait exprès de le mettre plus en évidence pour que je vois bien le résultat de mon échec?

«Non!» - je tendais le bras au moment où le Pelel'je fonça sur le gosse, comme si j'avais espéré l'attraper en vol! Un flot d'injures se déversa dans ma tête alors que je jurais sur Drakmoniss elle-même que je saurais lui faire payer sa chienne d'arrogance et son abus de pouvoir puant tout en me dirigeant vers Benedikt qui avait bien compris ce qui venait de lui arriver. Il murmurait de ne pas s'évanouir et pourtant, je savais qu'il n'en était pas loin! Ma colère se dissipa en un cuisant sentiment de culpabilité alors que je m'approchais de lui et qu'il m'ordonnait de reculer. Je venais serrer les poings et je m'approchais tout de même pour le prendre dans mes bras et fermer les yeux.

Pour la première fois depuis bien longtemps... je pleurais. Une seule et unique larme qui vint se perdre le long de mon nez puis dans ses cheveux.

«Je te le promets. Je te le jure sur tout ce que j'ai, je trouverai un moyen de le faire partir.» - je savais qu'il existait une pierre chez le bijoutier qui permettait de faire usage d'une seule et unique magie en échange de sa propre énergie. Peu importe son prix, peu importe si je dois me tuer à les utiliser encore et encore, j'irai me ruiner jusqu'à ce que cette saleté s'échappe définitivement de son corps...

Je le serrais un peu plus contre moi, mes dents se serraient par la colère et la rage, je tremblais aussi je pouvais le sentir. Je venais saisir ses épaules pour plonger mon regard dans le sien, comme si je cherchais quelque chose qui pourrait me faire croire que tout cela n'était qu'un mauvais rêve, que le Pelel'je n'était pas là, que ce connard d'Amroth n'avait pas pu faire une chose pareille ! Je me faisais alors une belle promesse, ah tu me renies parce que j'ai renié mon peuple hein? Tu rigoleras moins le jour où je déciderai de me joindre aux Tenaag'i pour aller décimer tout le peuple winghox de Windrakk!! Ah tu les aimes hein tes enfants? Moi je...

Même dans mes pensées je ne finissais pas ma phrase, mais je prenais une profonde inspiration avant de prendre à nouveau Benedikt dans mes bras. «Je suis un idiot. Tout est ma faute.»
Puis je me rendais compte qu'il voudrait surement me fuir finalement, aussi je venais poser mes mains à nouveau sur ses épaules et je reculais. Je devais avoir l'air pitoyable mais je m'en foutais.
«Écoute... je comprendrais si tu ne voulais plus me voir. Mais même si tu veux fuir, je continuerai de chercher un moyen de le faire disparaître de ton corps. Il existe des objets qui permettent l'usage de la magie, d'autres qui font fuir les Pelel'je... peu importe le prix, peu importe ce que ça me coutera, en les combinant, je réussirai...»

Je venais alors tomber à genou tout en restant droit, je me sentais vidé de mes forces. Amroth me le paiera pour sûr, jusqu'à ce que je trouve ce qui le ferait le plus souffrir et ce même s'il doit me tuer par la suite. Tiens, tuer Drakmoniss, ça pourrait être marrant ça... je sais pas encore de quelle manière, peut être justement au travers d'un autre souhait? Il se retrouverait comme un con et cela prouverait au monde qu'il n'est qu'un imposteur! Mon souhait ne pourrait pas être exaucé preuve que les Infinitudes sont loin d'être toutes puissantes! Si je pouvais le faire devant un groupe de winghox, son culte serait alors anéanti... à méditer. Mais crois moi Amroth, je me fous de mourir, tu me le paieras...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Benedikt » 20 Juin 2012, 12:00

« C'est tellement... bête. C'est vraiment bête, vraiment. On aurait pu rester là-bas et il ne se serait rien passé et maintenant... »

Il n'était pas un seul instant en colère contre Vrass. En réalité, il était tellement furieux contre les Infinitudes qu'il ne restait plus rien pour le tatoueur. Mais il avait peur d'aggraver son cas en s'énervant contre eux, aussi il tenta de se calmer comme il pouvait.
Benedikt vit les yeux rouges de Vrass avec étonnement ; il n'aurait jamais pensé le voir avoir envie de pleurer un jour. Il avait un caractère tellement fier et affirmé. Il se mit à sa hauteur à genoux et le prit dans ses bras, le serrant un peu plus fort qu'il n'aurait voulu. Il sentait qu'il tremblait aussi, plus que Vrass, mais c'était aussi en parti à cause du froid.
Aussi étrange que cela lui paraissait, il s'aperçut que voir le tatoueur dans cet état l'aidait à reprendre ses esprit, comme s'il avait déjà déversé à la place de Benedikt tout ce que celui-ci pouvait ressentir. Il se sentait obligé de se reprendre en main. Peut-être aussi qu'il voulait empêcher Vrass de se sentir mal. Il n'aimait pas ça, il n'aimait pas ça du tout, et la situation était déjà désagréable.

« Ce n'est pas de ta faute. On va trouver une solution. On va rentrer. Et demain... »
Il essayait de ne faire que des phrases courtes et simples pour empêcher le flot de pensés qui bouillonnait dans sa tête de passer ses lèvres, mais il du prendre une grande respiration pour pouvoir continuer.
« Demain, on verra ce qu'on peut faire. D'accord ? »
Benedikt se mordit la lèvre et prit la tête de Vrass entre ses mains.
« Mais maintenant j'ai besoin que tu ne culpabilises pas ou que tu soit trop en colère. Tu peux faire ça pour moi ? Ça m'aiderais vraiment. Ça m'aiderais à ne pas paniquer... Il ne peut pas se manifester tant que je suis éveillé, n'est-ce pas ? Alors ce n'est pas si grave, on peut faire avec le temps de trouver une solution. »
Il essayais de trouver des arguments pour rassurer le tatoueur autant que lui, mais l’inquiétude avait formé une boule d'angoisse dans sa poitrine. Elle lui donnait la cruelle impression d'avoir matérialisé le parasite dans son corps. Est-ce qu'il pourrait faire du mal à Vrass ? pensa soudain Benedikt avec amertume. Est-ce qu'il devait rester avec lui et prendre le risque de voir le Pelel'je se déchaîner contre le tatoueur ?

« Vrass, tu as intérêt de me répondre sans mentir ; quand Kjeld... s'est évanoui. Est-ce qu'il aurait pu te blesser ? Je veux dire, tu as beaucoup plus de force que moi... que Kjeld, je veux dire, et il utilisait son corps, alors tu devais pouvoir l'empêcher de... Oh, merde, Vrass, il est hors de question que je reste là s'il y a un risque que ça finisse mal pour toi. J'en ai rien à foutre que ce soit à cause de toi qu'on soit là, c'est Amroth qui vient de m'envoyer ça, pas toi. Et c'est déjà une situation merdique alors je ne veux pas que ça devienne encore pire. »

Lui qui en temps normal considérait "flûte" comme une grossièreté en sortait maintenant une à chaque phrase sans y faire même attention. Apparemment être infesté par un Pelel'je n'aidais pas à la politesse.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Juin 2012, 12:29

J'avais peine à croire qu'il ne m'en veuille pas. Je m'en voulais cruellement et j'étais dans une colère noire! Des milliers de plans s’échafaudaient dans ma tête sur la manière dont je pourrais faire payer Amroth de sa perfidie tout en sachant que cela ne m'apporterait que la mort, mais je m'en foutais royalement. J'attendais que Benedikt prenne la fuite, mais il était venu se blottir contre moi, jusqu'à ce que finalement il s'inquiète sur ce qu'il pourrait me faire à moi. Je levais alors les yeux vers lui, mon regard était surement un peu sombre, mais je venais prendre son visage de mes mains

«Le Pelel'je peut puiser en toi une force un peu plus grande... il sait puiser dans des émotions comme la rage ou la colère qui ont tendance à augmenter tes capacités, mais surtout il ne se soucie pas de te faire mal puisque ce n'est pas son corps... c'est surtout en ça qu'il est plus fort.» - autrement dit, peu importe si en le tenant tu peux démettre une épaule ou autre chose, il s'en fout il cherchera quand même à faire du mal s'il en a envie - «Mais non, je doute que tu puisses me faire vraiment mal. Je risque plus de t'en faire en cherchant à te maintenir qu'autre chose.»

Heureusement qu'il est d'un petit gabarit. Je venais l'embrasser, il était vraiment tard, je voyais qu'il avait froid et il était préférable qu'il dorme. Le Pelel'je n'interviendra pas s'il est épuisé car le corps sera trop faible pour ça. Je venais me relever et le serrer une nouvelle fois dans mes bras «Tu ne pourras pas retirer ce sentiment de culpabilité en moi. Si tu avais fait le vœu, c'est Alrik qui serait intervenu et peut être qu'il n'aurait pas agi de la sorte.» - lui aurait surement fait une connerie du genre de le transformer en morphe pour plus qu'il ne soit infecté, je pense que j'aurais largement préféré.

Nous nous remettions donc en route, quittant cet endroit maudit. Je n'étais pas prêt de refaire un vœu au puits à souhait sauf pour pourrir Amroth même si je ne savais pas encore comment. L'auberge n'était pas loin, j'étais soulagé qu'il ne m'en veuille pas mais moi je ne pouvais m'empêcher de m'en vouloir. L'une des raisons pour lesquelles je ne suis pas vraiment un winghox et pourquoi je n'étais pas bien dans mon village. On m'aurait surement enfermé pour avoir agi comme ça, ou même simplement tué. De toute façon, avec la faute commise, je devrais déjà être mort, alors pas la peine de me poser ce genre de question. Je m'étais rendu compte que le gosse se montrait plus grossier que d'habitude, c'était mauvais signe. Probablement le Pelel'je qui avait déjà une certaine influence sur lui. Je me tournais une dernière fois vers le puits à souhait, l'envie qu'il demande à Alrik de le retirer était tentante, mais j'étais sur qu'il ne voudrait pas prendre le risque.

Non, rentrons plutôt à l'auberge.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Pour en être sûr...

Messagepar Benedikt » 20 Juin 2012, 15:17

Benedikt regarda Vrass se retourner sur le puits avant de s'en aller. Il y pensait beaucoup aussi, mais avait tellement peur du résultat qu'il aurait bien incapable de prononcer le moindre vœu, même si Alrik était probablement plus clément. La tournure désastreuse qu'avait pris en un instant les événements était encore trop récente. Il prit la main du tatoueur dans la sienne et s'éloigna presque avec soulagement de la petite cour, comme s'il pouvait laissait planter là son angoisse.
Mais bien sûr, ce n'était qu'une illusion. Arrivés dans leur chambre, il se roula en boule sur le lit sans prendre la peine d'enlever autre chose que ces chaussures, les yeux grands ouvert. La marche jusqu'à l'auberge avait eu au moins le mérite de le calmer, mais pas assez pour ne serait-ce qu'envisager de dormir.
Glissant une main sous sa tête, il jeta un coup d’œil à Vrass et soupira lentement. Il était en train de s’apercevoir qu'il aurait été presque plus facile d'être seul. Il refusait de laisser exploser sa colère et sa tristesse devant lui, il détestait l'idée qu'on puisse le voir dans cet état-là et c'était encore plus vrai quand il s'agissait du winghox. Il en avait déjà trop montré, de son opinion.
Et même si rien de cela ne serait arrivé s'ils ne s'étaient jamais rencontrés, Benedikt se sentait mal d'avoir à présent l'impression d'être à la charge de quelqu'un. Fallait-il vraiment qu'on le surveille pour éviter des catastrophes éventuelles ? Mais il devait bien avouer qu'il aurait été encore plus dur de se retrouver sans Vrass, réalisant avec amertume qu'il avait véritablement besoin du tatoueur maintenant. Pourquoi cela semblais-t-il une si mauvaise chose ? Benedikt soupira une nouvelle fois, c'était bien la peine d'être sentimental dans un moment pareil.

« Si je m'endors, tu es sûr qu'il ne fera rien ? Je resterais moi-même, sûr et certain ? » demanda le botaniste. Il frissonnait encore un peu mais l'effort nécessaire pour se mettre sous les couvertures lui semblait insurmontable. La fureur laissant place à la fatigue, Benedikt avait arrêté de parler en jurant n'importe quand pour retrouver la manière de parler châtiée qu'il n'avait pas perdu en partant de l'orphelinat.
« En fait, j'aimerais bien que tu me dises tout ce que tu sait sur... eux. Ça me rassurait, de savoir, je crois. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers Puits à souhaits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron