Retour à l'envoyeur !

Bâtie après le crash de l'Atlas IV, c'est une ville complexe à la pointe des nouvelles technologies, futuriste, propre, et protégée par un Dôme d'énergie fort curieux.

Image

Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 07 Mai 2012, 11:15

Benedikt fouilla dans ses poches de pantalon et rajouta quelques ores à côté de ceux de Vrass pour payer son repas.
Quand aux tatouages, jusqu'à 20 ores, c'était négociable, mais pour 50 ores, il devrais trouver un petit job histoire d'avoir de quoi s'acheter à manger quand même. Heureusement, il était payé chaque semaine, aux jardins, mais ça restais un salaire modeste et le loyer de son appartement lui semblais exorbitant - sans doute aussi parce qu'il n'en avait jamais payé avant.
Le botaniste était heureux d'entendre Vrass dire qu'il le raccompagnerais, il ne savais pas trop comment peuvent être ces "flics"; après tout. Mais voir le tatoueur grimacer encore en silence l'embêtais un peu. Sa blessure avait l'air douloureuse.

« Si il est trop tard pour aller voir Belladona, après ça, on pourras toujours passer par là où je travaille, ils ont pas mal d'herbes et de plantes qui ont des effets calmants, je vous en donnerais. »

La paire se leva et partit du restaurant. Benedikt continue, en chemin, de réfléchir aux tatouages. Il esquisse un sourire en voyant les deux ombres de silhouettes dépareillées se découper sur le trottoir.
Le commissariat n'est pas si loin, il leur faut un petit quart d'heure de marche pour apercevoir l'enseigne aux vieux néons abîmés. L'endroit n'est pas très accueillant, mais après tout, ce n'est pas trop le but, non ?

C'est tout petit et ça ne fait pas avancer les choses, mais comme c'est toi qui te rends, je pense que c'est à toi de faire ce que tu veux avec ça ^^

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Mai 2012, 11:49

Aucun problème! Le but n'est pas forcément de faire long ^^

La proposition du gosse était bien sympathique, en soit je pouvais comprendre pourquoi il souhaitait m'aider puisque je devais le raccompagner par la suite, mais il avait ce côté touchant et innocent des mômes - même s'il n'en était pas un - et plus le temps passait et plus je trouvais qu'il ressemblait à Kjeld. En moins pleurnichard quand même et ça je pouvais pas nier que ça me convenait parfaitement. En tout cas, nous nous mettions en route vers le dôme, la lueur orangée se reflétait sur nous, nous donnant un air un peu bronzé jusqu'à ce que nous arrivions au poste frontière.

Rapidement, je pouvais voir le garde jeter un œil sur les avis de recherche et voir ma pomme.

«Halte!» - il commençait déjà à sortir flingues et autre et je levais alors les mains, grimaçant sous la douleur que ça me provoquait.
- «On se calme. Ce gosse a réussi à me convaincre de me rendre... il a eu des arguments.. très convaincants.»

Le garde plisse les yeux quelques secondes avant de les ouvrir en grand, ma réputation n'est décidément plus à faire, je lève les yeux au ciel, mine de rien un de ces quatre, ça va me porter la poisse ça! Le sourire qu'il affiche annonce clairement la couleur et il hoche la tête vers la droite «Le commissariat est par là. Fais pas le malin, y'a des caméras de surveillance partout.»
- «Merci.»


Il a du bol que je sois là pour me rendre, parce qu'à me parler comme ça, sérieusement, son fusil je lui faisais bouffer, et pas par la bouche! Je grognais un peu, les sourcils froncés tout en avançant pour rejoindre le commissariat. On pouvait donc voir l'enseigne et je poussais la porte avec difficulté. Indifférent aux policiers qui nous regardaient, je rejoignais le comptoir pour voir une jolie femme flic. Ce serait plus facile de la convaincre elle qu'un autre, aussi je pose les deux mains sur le comptoir pour les mettre bien en évidence avant de montrer Benedikt de la tête.

«Bonjour. J'ai eu quelques soucis dans un bar des Ghettos, et j'ai vu que ma tête avait été mise à prix. J'ai cherché à fuir dans un premier temps, mais ce gosse m'a convaincu de me rendre. » - je faisais un petit clin d'œil à la femme flic qui semblait s'en foutre totalement. D'un autre côté, les hommes qui tentent de la séduire pour réduire leur peine doivent être nombreux, aussi il est normal qu'elle ne se laisse pas faire, mais je la vois chercher dans ses dossiers jusqu'à trouver le mien, elle le lit quelques secondes jusqu'à se mettre à rire, elle tend un formulaire à Benedikt.

«Vous avez eu de la chance qu'il soit docile. Il faudra nous donner votre secret, si on pouvait inciter tous les gros bras à se rendre aussi facilement, on aurait moins de boulot!»
Je me penchais alors en avant, essayant tout de même de faire les yeux doux
- « Croyez moi, ça marche pas avec tout le monde!»
- «Je n'en doute pas. Reculez s'il vous plait.»
- ok, je laisse tomber. Mais je sens la mauvaise humeur grimper comme chaque fois qu'on me résiste, mais là c'est pas le moment de faire le con. Bendikt doit juste remplir le formulait pour indiquer nom, prénom, adresse et lieu où il m'a «appréhendé». Dans la mesure où il n'y a pas vraiment d'adresse dans les Ghettos, va falloir qu'il bidouille un peu du genre «dans les rues» ou autres. De toute manière, au fond, ils s'en foutent.

Moi, j'attends de connaître le montant de l'amende, en espérant ne pas avoir à faire de prison... mine de rien ça me ferait chier, même pour une nuit. Surtout si j'ai promis de ramener le gosse chez lui.

En attente d’Omniscient pour le paiement de la prime et le montant de mon amende avant de poursuivre, mais tu peux faire un petit poste pour décrire ce qu'il se passe tout de même si tu le souhaites, mais tu ne pourras pas avancer tant qu'on ne saura pas ce qui nous attend XD

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Viktor Zacharias Kobalt » 07 Mai 2012, 12:40

« Laisse Géraldine, je m'en occupe ! » Affirma une voix rude.

Le visage de la jeune femme passa alors de l'amusement de voir Vrass se rendre à un mélange de mépris et de colère pour celui qui s'adressait à elle. Elle lui lança un regard noir signifiant très clairement qu'elle ne s'appelait pas Géraldine et qu'il était cordialement invité à aller se faire voir, ce qui ne sembla pas froisser notre lieutenant. Grand, fort... mas pas très beau, deux aigue-marine perçantes au milieu d'un visage barré d'une cicatrice très moche, Viktor se tailla un chemin jusqu'au comptoir afin de récupérer le formulaire. Il jeta un coup d'œil sur Benedikt et esquissa un sourire en coin. Franchement, s'ils se foutaient pas de sa gueule ces deux là.

« Ok alors toi tu rempli ça avec ton état civil. Exigea-t-il en tendant un feuillet à Benedikt. Histoire qu'on puisse te payer. Lui je m'en charge, je connais. »

Son regard se reporta sur Vrass à qui il fit un sourire amusé.

« Le patron du bar veut que tu lui paies les dégâts, mais compte tenu des services rendus – je citerai pas l'élimination de Cthulhu – on va dire qu'il peut s'asseoir dessus. Par contre pour le grabuge et le délit de fuite, et pour la crise cardiaque que tu as failli filer à une vieille en traversant sa piaule, ce sera vingt-cinq Ores. T'as aussi le choix de faire quelques jours de cabane ou des travaux d'intérêt général. »

Il leva un sourcil vers Benedikt qui n'avait pas de stylo et lui tendit le sien. Il avait écrit tout en parlant, torchant son rapport avec une écriture que même un archéologue n'aurait pas su déchiffrer. Bizarrement ce Vrass, il l'aimait bien. À cause du coup de boule qu'il avait filé à un bison ! Malheureusement pour lui il n'avait pas pu y assister, mais les caméras de surveillance des postes frontière lui en avait retransmis les images. Du grand art ! Un gros bourrin mais pas méchant, du style plutôt tranquille en fait, mais à éviter d'emmerder. Un peu comme lui quoi (du moins essayait-il de s'en convaincre).

« T'inquiète pas pour Krän Guush, je me suis payé un cuir sympa avec sa prime la dernière fois. Recherché pour homicides... avec un « s » à homicides. Crois-moi, les types comme lui c'est mauvais pour le commerce. Puis il se retourna vers Benedikt comme pour l'inciter à écrire plus vite. Sayah t'enverra ta prime, un truc comme vingt cinq Ores je crois. »

Il aurait pu dire merci aussi, mais non. Récupérant ses papelards, il tourna les talons et traversa la foule jusqu'à son bureau. Affaire réglé, et sans corruption s'il vous plaît !

Benedikt : ta prime te sera versée d'ici quelques minutes. Merci. Vous pouvez reprendre sans m'attendre, c'était mon unique intervention ;)

Avatar de l’utilisateur
Viktor Zacharias Kobalt
Humain(e)

Crédit: 118.00 Ore(s)
Pelel'je: Oui
Métier: Lieutenant de police
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 07 Mai 2012, 13:15

L'inhospitalité du lieu tranchait avec la discussion tranquille devant un repas chaud qu'ils avaient eu au Croque-mitaine. Benedikt fronça les sourcils en voyant le garde sortit ses armes, mais heureusement Vrass n'était pas du tout intimidé et calma le gendarme. Le botaniste n'était pas sûr de savoir pourquoi, mais entendre la tatoueur l'appeler "le gosse" lui plaisait de moins en moins, alors que ça lui était encore indifférent quelques heures plus tôt. Il ne fit cependant aucune remarque, ça aurait été sans doute étrange de le faire maintenant.
Benedikt resta derrière Vrass pendant que celui-ci s'adossait au comptoir pour expliquer la situation à une femme en uniforme à l'air blasé.

« Espérons que ce soit réglé vite, tout ça, et qu'ils n'emportent pas Vrass avec eux. »

Un homme apparaît, aussi grand et baraqué que le tatoueur. Il arbore un air suffisant et toise Benedikt avec un certain amusement, mais finit par lui donner un formulaire, pratiquement arraché des mains de la policière. Le botaniste sait lire mais reste quelques temps sur la feuille, il ne comprends pas pourquoi il doit donner toutes ces informations et hésite. Puis griffonne ce qui est demandé en voyant le flic se retourner vers lui avec impatience. Il ne sait pas du tout où il a récupéré Vrass, par contre, aussi il se tourne vers celui-ci, et finalement reste silencieux.

« Tant pis, ce sera "dans une rue", voilà. » décide Benedikt, penché à nouveau sur le formulaire.

Le commissariat le met de mauvais poil, il n'aime pas la façon dont les gens les regardent, surtout le mastodonte derrière le comptoir, et trouve la pièce moche. L'endroit est plus propre et neuf que les bâtiments miteux qu'on trouve dans les ghettos, mais rien n'a été fait pour être agréable à l’œil.
Benedikt prends un air contrarié sans s'en rendre compte. Il rends le formulaire à la femme, ignorant délibérément l'homme en uniforme qui parle avec Vrass et croise les bras, les sourcils froncés.
Une histoire d'homicides, avec un s, en plus. Ils parlent sûrement de celui qui accompagnait Vrass, lorsqu'ils s'étaient rencontrés. Que faisait-t-il ensemble, le botaniste ne veut pas vraiment le savoir. Même la mention de la prime le laisse indifférent. Il n'attends qu'une chose, s'en aller, et ne répond que par un hochement de tête.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Mai 2012, 14:07

À défaut d'amadouer la réceptionniste qui apparemment s'appelait Géraldine - ou pas - j'allais avoir affaire à un flic. Sa tête me disait quelque chose, mais j'arrivais plus à me souvenir, une chose était sure, c'était pas mon type d'homme donc peu probable que je me le sois fait un jour, puis ça me revient comme un boomerang! Il avait participé au tournoi des Hiéras. J'ai pas eu l'occasion de me frotter à lui, et pourtant je me dis que ça aurait pu être franchement marrant. En tout cas, je sens qu'il va pas me faire chier et c'est tant mieux.

D'un coup d'œil à côté de moi, je vois que le gosse semble contrarié par quelque chose. Je sais pas trop quoi, probablement l'ambiance des lieux qui lui plait pas ou la manière dont lui a parlé ce flic? Allez savoir, je suis pas psy. En tout cas, on me donne rapidement les directives, aussi, sans broncher, je fouille mes poches pour sortir les sous

«Je paie l'amende. Les travaux d'intérêt général, c'est pas mon truc» - enfin tout dépend de qui j'assure l'intérêt! S'il s'agit d'assurer la protection de quelque riche dame, j'aurais pas dit non, mais je doute que ce soit le genre de la maison - et encore moins qu'on me laisse faire. Je dépose les sous sur le comptoir alors que l'autre est déjà parti, Benedikt a rempli son formulaire et la femme du comptoir le vérifie avant de lui remettre les ores que je venais moi-même de déposer - «Ça vous fera gagner du temps» qu'elle sort! Bordel, si j'avais su, on aurait fait ça dès le début! Les sourcils froncés, je hausse les épaules avant de tourner les talons en posant simplement ma main au niveau des omoplates du gamin jusqu'à me souvenir des ailes. Flute j'ai pas envie de lui faire mal, aussi je retire ma main et l'entraine tout de même vers la sortie.

Pas besoin d'être devin pour voir qu'il est contrarié, mais je sais pas trop pourquoi. Les mains dans les poches, je le regarde en fronçant les sourcils

«Ça va pas?» - je sais reconnaître quelqu'un qui tire la tronche quand même, aussi je penche la tête pour le regarder dans les yeux après m'être placé face à lui - «J'ai dit ou fait un truc qu'il fallait pas? Ou alors c'est ce flic qui t'a vexé?» - l'un ou l'autre, ou alors je m'en suis pas rendu compte mais il tire la tronche depuis plus longtemps? Allez savoir avec les mômes...

Je me redresse et j'attends, si je l'ai vexé, il va rentrer tout seul chez lui comme un grand! Pas envie de me prendre la tête, certes, il m'a sauvé la vie, mais il a gagné 25 ores dans l'histoire, et apparemment, il roule pas sur l'or, alors il devrait être content quand même non?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 07 Mai 2012, 14:50

Benedikt récupère les ores et les fourrent dans sa poche. Malgré sa mauvaise humeur, il est assez satisfait de voir autant de piécettes dorées finir avec lui.
Vrass se retourne et pose sa main sur son épaule, avant de l’enlever aussi sec. Le botaniste se doute qu'il prends des précautions à cause des événements survenus chez lui, mais ne dit rien et le suis dehors.
Une fois hors du commissariat, le tatoueur fait volte-face et plante son regard dans le sien. Benedikt est un peu surpris devant ses questions, autant parce qu'il ne s'était pas vraiment aperçu de la tête qu'il tirait que parce qu'il n'imagine pas Vrass se préoccuper de ça.

« Ah, non, j'aime pas cet endroit, c'est tout. Et je n'aime pas non plus ceux qui sont dedans. On me prends déjà pour un gosse, si en plus, on me prends pour un idiot. »

Le botaniste a repris sans faire exprès l’appellation du tatoueur et se mord la lèvre. Pourtant, son visage se détend et il continue.

« Pas la peine de faire attention à mes ailes, par contre, c'est pas un problème qu'on les touchent, c'est surtout les frottements, en fait. Et encore, il faut qu'ils soient un peu conséquents. »

Benedikt regarde ailleurs pour échapper au regard vairon, qui, semble-t-il, à tendance à le plonger dans la confusion.

« Je veux bien que vous m'emmeniez jusqu'au jardins de Bellevue, après je pourrais me débrouiller, je suppose que vous êtes fatigué donc je vais pas abuser, non plus. Sauf si vous voulez rester boire un verre ou vous reposer un peu avant de faire le chemin du retour, bien sûr. »

Ses intentions ne sont peut-être pas très claires lorsqu'il dit ça, mais à vrai dire, elles ne le sont pas beaucoup plus dans son esprit. Le botaniste n'a pas trop envie de laisser repartir Vrass, sans comprendre exactement pourquoi. Il sourit au winghox pour chasser complètement son air renfrogné.
L'impression que cette tête à cornes joue à la roulette russe avec ses humeurs sans le savoir depuis ce midi est quelque peu étrange.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Mai 2012, 15:38

Je reste planté là quelques secondes, essayant de voir ce qui pouvait bien passer par la tête de ce gosse! Il paraissait encore plus lunatique que moi en fait, mais lorsque j'entendis son explication, je plissais légèrement les yeux comme si j'étais à la recherche du mensonge, puis je me redressais en haussant les épaules. Je n'ai pas spécialement fait gaffe à la remarque comme quoi on le traite déjà de gosse, d'une certaine manière, ç'en est un après tout, même si je suis pas beaucoup plus vieux que lui.

«Les flics traitent tout le monde comme des cons. Si j'avais pas mes cornes et si j'avais pas mis un coup de tête à un bison, ils n'auraient pas été plus respectueux envers moi.» - je me redressais tout en le regardant, c'est vrai qu'il parait jeune, mais il n'a pas l'air idiot, ça change un peu des mômes... il me fait un peu penser à ce cabot, à cette pensée, mon regard s'assombrit alors que je me souviens comment il a fini. Être bouffé par une meute de loup quand on est un morphe chien, je trouve ça plutôt ironique. Je soupire et détourne le regard pour me mettre en marche, Benedikt me signale alors que j'ai pas à me soucier de ses ailes, il a donc fait gaffe à ça? je hoche juste de la tête

«Ok, je savais pas trop, elles ont l'air fines, j'avais peur de les froisser et que ça te fasse mal.» - ça donne l'impression d'une belle paire de bras cassés tout ça. Entre moi et mon trou dans le dos - sans mauvais jeu de mot - et lui avec la peau qui s'effrite, ça pourrait donner un truc assez marrant en fait. Ou pas, on pourrait pas bouger.

On se remet en route, alors qu'il m'explique vouloir se rendre aux jardins de Bellevue, je me rends compte qu'on a oublié de demander où c'était. Pas grave, l'avantage du commissariat, c'est qu'il y a une carte! Je m'approche du plan de la ville, repérant assez facilement l'endroit et le chemin pour s'y rendre, je tilt sur le fait qu'il m'invite à boire un verre et à me... reposer? Je me tourne alors vers lui, l'air un peu suspicieux surement.

«Hum... tu devrais faire attention à ce que tu dis avec moi...» - je m'approche de lui et me penche à nouveau, je vois bien qu'il fuit mon regard quand je suis aussi proche, mais je sais pas pourquoi. Je crois bien que je l'intrigue ce môme, je sais pas si je lui fais penser à quelqu'un - un ancien client peut être? - ou si simplement que je l'intimide par ma taille, mais il est parfois bizarre.
«Il m'en faut pas beaucoup pour penser qu'on me fait des avances.» - je me redresse cependant avant de lui tourner le dos pour me remettre en marche, lui faisant un signe de tête - «Allez viens. T'inquiète pas, avances ou pas, je suis pas le genre à sauter... sur quelqu'un sans son consentement.» - j'ai failli oublier le mot «sur», à mon avis il l'aurait plutôt mal pris.

Je remets mes mains dans mes poches, un léger frisson me parcourt l'échine, je vais surement avoir besoin d'une autre douche froide, mais je me vois pas la prendre chez lui ce sera pire, va falloir que j'attende de rentrer chez moi. Je me tourne alors quelques secondes, j'aimerais vérifier un truc.

«J'ai vu sur le plan que l'herboristerie de la Basse Ville était sur le chemin. Ça t'ennuie si on y passe avant?»

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 07 Mai 2012, 17:45

Benedikt penche la tête sur le côté sans cesser de sourire, mais ne vois pas trop ce qu'il pourrait répondre, et laisse Vrass reprendre la marche. Sauf que celui-ci s'arrête aussitôt et retourne devant le plan de la Basse-ville.

« Non, bien sûr, pas du tout. »

Le botaniste tente de se souvenir de Belladona. Une picari, non ? Oui, si, c'était ça, elle était recouverte de plantes qui semblait faire parti d'elle et elle avait un très joli visage, très fin. Et puis elle était très chaleureuse et souriante. Même si il y avait très peu de chance qu'elle se souvienne de Benedikt, qui n'avait même pas échangé un seul mot avec elle et n'avait du la voir que quelques minutes en tout, le jeune homme se demande si elle se rappellerais de l'herboriste Phineas. Peut-être qu'elle savait où il se trouvait, puisqu'elle possédait cette perle qui lui permettait d'aller partout. Enfin, de toutes façons, s'il voulait lui demander ça, il le ferait bien plus tard.
Ils font le chemin sans trop discuter, mais cela ne gêne pas le jeune homme dont l'esprit est ailleurs, et Vrass n'a pas l'air de s'en plaindre non plus.
Benedikt pense à la prime qu'il vient d'empocher et qui pourrait payer une grosse partie du tatouage. Comme quoi, sauver les gens, ça rapporte.

« Je pourrais peut-être faire quelques emplettes là-bas, moi aussi, pensa-t-il, C'est toujours mieux de prévoir avant qu'il arrive quelque chose... »

Il jeta un coup d’œil au winghox qui marchait devant lui, et au bandage qui se devinait légèrement sous ses vêtements.

« J'en ai la preuve vivante en face de moi... »

Ils arrivèrent quelques minutes plus tard devant l'herboristerie. Sa devanture en bois était finement sculptée et contrastait avec les bâtiments alentour en ciment gris.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Mai 2012, 20:05

Petit détour par l'herboristerie

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 07 Mai 2012, 22:37

Ils se retrouvèrent à nouveau devant l'herboristerie. Benedikt regrettait presque de quitter la boutique, la picaris l'amusait beaucoup, avec ses "Monsieur Benedikt" et sa joie surprenante. Il reviendrais sûrement dès qu'il en aurait l'occasion. Il leva les yeux vers le tatoueur.

« Belladona, elle n'a jamais eu de problèmes, à se promener pratiquement nue ? Elle a l'air si innocente, et si peu méfiante. Je ne sais pas, je me doute qu'il y a des gens pour la protéger, mais... »

Le botaniste se rappela de la voix provenant de l'arrière-boutique. Comment s'était-elle retrouvé commerçante, d'ailleurs ? Puis regarda le sachet que tenait Vrass à la main.

« On pourras s'arrêter chez moi, si vous voulez la Larmiqueuse maintenant ? Je crois que je sais à peu près où on est, enfin si on retourne dans la rue où on était précédemment. Je pense que je peux me débrouiller sans passer par les jardins. »

Benedikt ferma les yeux pour tracer dans sa tête le chemin qu'il devait prendre. Oui, normalement, c'était ça. Il avait vu l'emplacement de la boutique sur un plan, une fois, il l'avait remarqué parce que c'était une herboristerie et ce souvenir allait pouvoir servir, maintenant.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Mai 2012, 22:53

Belladona était exaspérante! Depuis qu'elle était amoureuse ou je sais pas quoi, elle n'arrête pas de vouloir caser tout le monde, moi le premier! Mais c'est pas demain la veille qu'on fera être fidèle! Enfin bon, en tout cas, nous voilà dehors, et je sens que le gamin est déjà de meilleure humeur! D'un autre côté, j'ai vu qu'il n'aimait pas qu'on le traite de gosse, alors la picaris avec ses «Monsieur Benedikt», ça devait lui faire plaisir tiens!

Enfin bon, je gardais pour l'instant mes achats en main, commençant à prendre la direction des jardins de Bellevue, mais le gosse m'arrête rapidement en me proposant de rester un peu chez lui. Une fois de plus, je plisse les yeux, il commence à me chercher un peu trop je trouve, mais je pense qu'il voit ça plutôt comme un jeu. S'il veut jouer, on va bien voir qui va gagner la partie, en général, je gagne toujours.

«Je veux bien.» - je lui fais un léger sourire charmeur et un clin d'œil, autant voir jusqu'où il est prêt à aller dans la provocation. Je le voyais se concentrer sur la direction à suivre, je ne voyais pas pourquoi, il nous suffisait de reprendre une petite route perpendiculaire à la notre pour rejoindre l'artère principale, mais bon, je le laissais faire, visiblement il voulait passer par un autre chemin, alors je me laissais guider.

Une main dans la poche, l'autre tenant mes achats, je levais les yeux au ciel pour voir les teintes orangées du dôme. Ça me déprime un peu cet endroit, l'impression d'être tout le temps enfermé finalement. Pour ça que je préfère les Ghettos. Enfin, ça n'a pas trop d'importance, je ne vais pas m'installer ici non plus après tout.

«Bon, je te suis. J'espère que je ne causerai pas d'ennui? C'est quoi comme genre d'endroit? Une école? Un couvent?» - j'ai toujours vu le nom sur la carte, mais j'y suis jamais allé alors forcément, j'ai pas la moindre idée de ce que c'est...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 07 Mai 2012, 23:40

Benedikt ouvre les yeux, étonné. Il n'est pas sûr d'avoir compris ce que viens de dire Vrass.

« De quoi, les jardins de Bellevue ? Ah, non ! C'est... bah, un jardin. botanique. Il y a aussi des serres là-bas, où travaillent des chercheurs. Mais je ne fais qu'y travailler. Enfin, moi, je suis pas chercheur, je les aident, surtout. J'habite dans un appartement, à dix minutes à pied, à peu près. »

Le botaniste voit Vrass jeter un coup d’œil au dôme immense qui les surplombe. C'est vrai que c'est un peu inquiétant, d'avoir toujours une vitre au dessus de la tête, mais finalement il s'y était très vite habitué et n'y pensait plus que très rarement. En fait, il était plutôt le genre de personne à s'attarder sur les détails et voyait plus difficilement les choses dans leurs ensembles. C'était vrai aussi pour ce qu'il regardait, et il ne levait pas le nez assez souvent sur les reflets étranges de la paroi du dôme pour y penser. Ils reprirent leur marche.
L'immeuble où vit Benedikt était assez haut et d'un blanc sale. Il est plus vieux que ceux qui l'entourent mais a l’avantage d'avoir à chaque étage des baies vitrées. C'est en partie pour ça que le botaniste y a pris un appartement, et aussi parce que le loyer est moins élevé qu'ailleurs. En vérité, c'est principalement parce que les locataires sont réputés pour faire des ventes de drogues à domicile, mais ça, il l'avait découvert après, lorsqu'on lui en avait proposé alors qu'il sortait ses poubelles.
Ils montent au sixième étage par les escaliers - ascenseur en panne, depuis 4 ans, d'après le voisin -, et arrivent un peu essoufflés devant sa porte. Benedikt ouvre et fait rentrer Vrass. Il se sent soudain un peu idiot, car dans la petite pièce principale, il n'y a qu'un lit, sans sommier, son sac posé près de la porte et le métallophone avec ses deux baguettes, par terre, en face de la baie vitré qui fait la taille du mur.

« J'ai... pas encore fini de m'installer. Vous pouvez vous asseoir où vous voulez, je suis désolé mais j'ai pas de chaises ni rien. »

Le botaniste se dirige vers le coin cuisine et ouvre un placard.

« Vous voulez à boire ? J'ai du thé à la vanille, noir, russe, blanc, à l'orange et à la cannelle, à la cerise, de la verveine, du jus d'orange, de la vodka et une autre bouteille d'alcool, mais je ne suis pas trop sûr de ce que c'est, je l'ai acheté parce qu'elle était jolie. »

Il se retourne avec un petit sourire en coin.

« Enfin, je suppose que c'est plutôt alcool, pour ce qui vous concerne ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Mai 2012, 00:04

Un simple jardin hein? J'avoue que j'avais pas trop pigé puisque je pensais que c'était là qu'il habitait, mais en fait, c'est juste là qu'il bosse. Moi qui bosse chez moi, j'avoue que j'ai pas trop l'habitude et la plupart du temps dans les ghettos, les gens ont tendance à avoir leur appartement au même endroit que leur travail, c'est plus pratique et surtout ça coute moins cher.

Enfin, finalement nous arrivons dans un vieux bâtiment et j'ai presque l'impression d'être revenu chez moi, il faut croire que la Basse Ville n'est pas que luxe, mais au fond je le savais déjà. Disons juste que parfois ça surprend. Je croise le regard d'un type qui me toise de haut en bas, mais d'un froncement de sourcil je l'aide à regarder ailleurs, qu'il me prenne pas pour un pigeon ou autre celui-là ou je vais lui faire le ménage. Enfin, il est temps de monter les escaliers, pas d'ascenseur, mais d'un autre côté, j'ai jamais vraiment emprunté ce genre d'engin alors je m'en fous un peu.

Certes, ma blessure dans le dos m'empêche encore de bien me déplacer, et au bout du troisième étage, je grimace sérieusement et lorsque nous arrivons enfin à son palier, je m'appuie quelques secondes contre le mur pour poser ma main sur mes reins... saloperie ce truc, je suppose qu'il m'avait piqué à la morphine ou un truc comme ça et que c'est pourquoi je tenais jusqu'à présent, maintenant je commence à déguster. J'entends le bruit des clés, puis il me laisse entrer chez lui. Une petite piaule, encore plus petit que chez moi en fait, le lit par terre, même pas de sommier - c'est pas plus mal, ça fait pas de bruit - et des affaires éparpillées dont un truc qui ressemble à un instrument de musique.

Je soupire en allant m'assoir sur le lit, je retire tout de suite mon t-shirt pour essayer de me tordre un peu pour voir mes bandages, les points n'ont pas sauté, c'est toujours ça, ça saigne pas. Une fine pellicule de sueur commence à recouvrir mon torse, non seulement suite à la grimpée mais par la douleur aussi. Le gosse me propose à boire, je lève les yeux vers lui, je dois avoir l'air un peu fatigué

«Tu mets un tiers de vodka et deux tiers de jus d'orange dans un verre s'il te plait, ça ira très bien.» - tiens? il me vouvoie, il me tutoyait pas avant? Je sais même plus, la douleur commence à me faire tourner la tête. L'alcool m'aidera un peu c'est évident. Je commence à retirer le bandage totalement, l'enroulant sur lui-même pour le garder rangé, puis je me tourne encore pour bien voir, mais ce simple effort me fait mal et risque de me donner une suée supplémentaire.

«Désolé. Je pense que le Doc m'avait filé des antidouleurs, il semblerait qu'ils aient cessé de faire effet. Je déguste un peu là. » - je fouille un peu le sac avec mes achats et je sors le petit pot de larmiqueuse avant de le lui tendre. «Attends que j'ai bu un peu, et si possible, t'as pas un truc que je pourrais mordre? J'ai pas envie de rameuter tout l'immeuble.»

Car là à mon avis, je vais vraiment morfler.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 08 Mai 2012, 00:35

Benedikt récupère un verre dans le minuscule évier et y met ce qu'a demandé le tatoueur. Il lui semble un peu étrange de le vouvoyer maintenant qu'ils se connaissent mieux, mais c'est un réflexe qu'il a du mal à oublier.

« On verra ça après, pour l'instant, c'est le moment moins drôle. » pense le jeune homme, qui se retourne.

Il lui tends le résultat avec quelques glaçons et remarque bien que Vrass commence à plier sous la douleur et la fatigue. Le botaniste se dépêche et va dans la salle de bain pour chercher sa ceinture, vide par terre le panier où il range ses vêtements pour la trouver en vitesse et la ramène dans la chambre/cuisine/salon.

« Je vois pas trop ce qui pourrait aider, sinon... »

Il jette au tatoueur un regard désolé et ouvre le pot de larmiqueuse, qui répand immédiatement une odeur entêtante autour d'eux.

« Vous me dites quand vous êtes prêt. Pas de coup de cornes, s'il vous plait. » rajoute-t-il pour essayer de détendre l'atmosphère.
« Tiens, allongez-vous, aussi, ce sera plus pratique et vous aurez moins mal que plié en deux. »

Benedikt récupère une noisette du baume et frotte les paumes de ses mains pour l'appliquer plus uniformément. Même sur lui, le mélange picote comme de petites décharges électriques. Il est embêté d'être celui qui va causé une douleur insupportable à Vrass, mais c'est pour la bonne cause.

« Prêt ? 3, 2, 1... »

Le botaniste pose ses mains sur le torse du winghox, dont le visage se décompose à vu d’œil.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Mai 2012, 00:48

Un ptit dernier pour la route et au dodo!

J'avais tendu la main pour me saisir du verre, voyant les glaçons, je plonge mes doigts sans gêne pour en prendre un et le poser sur ma nuque, buvant en même temps le breuvage alcoolisé. La chaleur mêlée au sucre me fait un peu tourner la tête, mais ça dure qu'une seconde, il m'en faudrait bien plus pour être soul. Cependant, je vois le gamin s'agiter pour aller chercher sa ceinture, et je suis ses directives, être allongé c'est préférable, même si j'apprécie moyennement d'être allongé sur le ventre, mais là, pas trop le choix.

Prenant sa ceinture, je prends une profonde inspiration, ma tête s'enfonce un peu dans les coussins et mes pieds doivent dépasser loin du lit sinon mes cornes se prennent le mur. La ceinture entre mes dents, je m'accroche au matelas et ferme les yeux alors que je sens ses paumes se poser dans mon dos. Au bout d'une seconde, il fait le décompte et je retiens mon souffle. La brûlure, la douleur, c'est pire que lorsque je me suis fait mordre par une araignée mécanique, pire que la décharge électrique de l'anguille dans l'une des épreuves de Sayah, pire que la brûlure de la méduse dans une autre de ses épreuves - bordel, je suis toujours fourré dans le pétrin à cause de saurien de pacotille moi!! - le grondement qui sort de ma gorge a probablement de quoi faire peur au gosse, je suis totalement en mode winghox alors que la sueur perle sur mon front.

Puis progressivement, je sens la douleur diminuer, comme lorsqu'on s'est pris un coup mais qu'on sent encore son cœur battre là où la douleur nous tenait quelques secondes encore. Je lâche la ceinture dans laquelle la marque de meds dents est désormais bien nette, je suis sure qu'à la puissance de ma mâchoire j'aurais pu la sectionner en deux. Mes mains me font mal d'avoir agrippé avec tant de force le matelas, je suis tout engourdi. J'essaie vainement de me relever, mais je manque d'air et je retombe mollement sur moi-même. J'ai à peine la force de bouger une main pour désigner le sac dans lequel y'a le reste de mes achats.

«Ça... ça va aller. C'est une vraie saloperie ce truc.» - la plaie est nettoyée donc ça devrait faire moins mal hein? La prochaine fois que je vois Belladona je lui en colle une tellement fort que je la déracine! - «l'autre baume... essaie d'en mettre autour, ça fera dégonfler.» - car là, j'ai même pas besoin de toucher mon dos pour sentir que j'ai une légère bosse et que je me tape une belle inflammation! J'ai l'impression d'être totalement vidé de mes forces, c'est bien ma veine et bonjour le spectacle que j'offre au gosse.

Il est beau le winghox viril tiens! Je sens que je vais me pendre après tiens, j'ai déjà la ceinture.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 08 Mai 2012, 10:00

Benedikt continue à contre-cœur d'appliquer le baume Larmiqueuse, malgré les grognements rauques de Vrass un peu étouffés par les coussins. Le corps du tatoueur tremble sous la douleur et il peut sentir sous ses doigts la peau devenir brûlante et gonflée. Ah, vu comme ça, ça n'a pas vraiment l'air de guérir quoique ce soit ! Le jeune homme espère juste que le tatoueur ne fasse pas de mouvements brusques qui pourrait aggraver sa blessure. Mais Vrass détends progressivement son corps au fur et à mesure que le temps passe et lâche la ceinture. Il essaye de se soulever mais retombe sur la matelas, visiblement à bout de force. Benedikt se lève et se lave les mains sous l'eau glacée pour enlever le reste du baume, puis attrape le sac de l'herboristerie et retourne s’asseoir sur le lit. Il récupère l'autre pot pour appliquer l'Arnisauge puis continue de passer doucement ses mains froides sur le dos du winghox.

« Ça va mieux ? Ne bouge pas, attends un peu. »

Benedikt parle tout doucement comme pour ne pas réveiller la douleur, et en oublie le Vous par la même occasion. Il peut sentir la respiration de Vrass redevenir de plus en plus régulière et voit avec satisfaction sa blessure devenir légèrement plus pâle. Le calme se réinstalle dans la pièce, et bientôt on entend seulement fondre les glaçons du verre de vodka-orange posé près du lit.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Mai 2012, 12:44

Heureusement que je garde les dents serrées, sinon le flot d'injures qui serait sorti aurait eu de quoi choquer même les pires pirates! Mais là, je m'agrippais au matelas comme à une sorte de bouée de sauvetage alors que progressivement la douleur se calmait. Elle était toujours là, brûlante, lancinante, piquante, mais concentrée en un seul petit point, là où la balle avait déchiré mes chairs et avait tracé son petit chemin dans mon corps avant d'être retirée.

Le gosse s'occupe comme il peut de moi et j'avoue que ça m'en donne la nausée. Si de nombreux hommes voient une sorte de complexe d’œdipe à aimer qu'on les bichonne, c'est pas du tout mon cas! Chez les winghox, les mères ne s'occupent pas de leur progéniture de cette manière, elles les laissent se débrouiller pour se renforcer, aussi j'ai jamais eu l'habitude de ce genre de choses et j'aime encore moins. Mais là je suis pas en état de me rebeller pour dire au gosse de me foutre la paix. Aussi je gardais le silence, les dents toujours serrées en essayant de reprendre mon calme alors qu'il allait se laver les mains pour ensuite appliquer le baume arnisauge sur les parties boursoufflées de ma peau et d'un coup, le contact frais sur ma peau me fait un bien fou et je soupire de soulagement.

«Oh bon sang, ça par contre ça fait du bien...» - je le laissais me masser un peu puis je me rendais compte que je redevenais lucide car ça me faisait un autre effet, aussi je me redressais assez vite en grimaçant avant de m'assoir un moment. Je me rendais compte que j'étais couvert de sueur et que ça avait du déteindre un peu sur les draps.

«Merde, j'aurais du me mettre directement par terre en fait.» - je ramenais ma main sur mon visage, je me sentais encore un peu fiévreux, mais ça allait tout de même un peu mieux. Je voyais alors les restes de mon verre et je tendais le bras pour m'en saisir afin de boire le liquide fade mais qui avait le mérite d'être glacé. Je regardais un peu autour de moi, j'étais surpris de voir que j'avais pas fait tant de dégâts que ça en fait, visiblement, je lui en ai même pas collé une donc c'est pour dire. Je cherchais mon t-shirt du regard et m'en saisissais aussi pour m'en servir afin d'éponger un peu la sueur, je dois vraiment avoir l'air pitoyable et j'ai qu'une envie, me tirer en courant.. mais je pense pas que j'aurais la force de partir tout de suite. Cependant, va falloir que je dorme quelque part, aussi je me décide tout de même à ouvrir la bouche

«Où est l'hôtel le plus proche? J'arriverai pas à rentrer jusque chez moi.» - ça c'est sur.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 08 Mai 2012, 14:38

« Ah, j'en sais rien du tout, je suis même pas sûr qu'il y en ai à côté d'ici. Vou... Tu n'as qu'à rester dormir là. »

Le botaniste voit l'air contrarié de Vrass et sourit ;

« T'inquiète pas, je suis pas du genre à sauter sur quelqu'un sans son consentement. » ajoute-t-il avec un clin d’œil. « Un bol de cimaille ? Ça nous ferait du bien à tout les deux. »

Benedikt ne veux pas laisser repartir le tatoueur dans cet état, peut importe les intentions qu'ils pourraient avoir l'un envers l'autre. Vrass fait un peu peine à voir, l'air hagard et en sueur. D'autant plus que ressortir et errer jusqu'à trouver un hôtel ne l'emballe pas du tout, surtout à cette heure-ci où le quartier n'est pas très sûr. Vu l'état de l'un et la corpulence de l'autre, niveau défense, on allait pas très loin.
Le jeune homme met d'office une casserole d'eau sur le feu et espère que l'état de fatigue avancé du winghox l'empêche de trop résister à sa proposition. L'infusion devrais aussi les assommer assez tout les deux pour empêcher trop de discussions, mais encore faudrait-il que Vrass accepte d'en boire. Il prends tout de même deux tasses dans un placard et repousse une mèche de cheveux qui lui tombe sur les yeux.
Une journée riche en surprise, ça, c'est sûr ! Et elle n'est même pas encore finit...
Benedikt part dans la salle de bain pour son passer son visage sous l'eau froide, histoire de se réveiller un peu. Mine de rien, il commence à être fatigué lui aussi. Dans la pièce principale, l'eau commence à bouillir et fait tressauter la casserole. Le botaniste revient au coin cuisine et verse de l'eau fumante dans chacune des tasses, avant de rajouter les sachets de cimaille.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Mai 2012, 16:43

Pas d'hôtel dans la Basse Ville? Soit il se fout de moi, soit il cherche une excuse pour pas se taper à nouveau les escaliers... surtout que mine de rien, il devra surement me porter à moitié et il l'a déjà fait pour aujourd'hui, alors je peux comprendre qu'il en ait mare. De toute manière, dans mon état, il peut se permettre de me laisser dormir là, je vais avoir du mal à tenter quoi que ce soit.

Par contre, sa remarque comme quoi il saute pas sur quelqu'un sans son consentement me surprend, j'ai pas sorti la même un peu plus tôt? L'air de celui qui se réveille, je le fixe un moment alors qu'il s'affaire à préparer la cimaille.

«Bonne idée.» - je reste encore un peu assis par terre, sur le matelas, les jambes fléchies, les coudes appuyés sur les genoux légèrement écartés, j'essaie de réfléchir à la situation. Tout allait bien ce matin, j'étais parti prendre un ptit déj et je suis tombé sur un ancien client, Krän. Puis ensuite, je sais plus ce qu'il s'est passé, des types se sont disputés à cause d'une triche au poker je crois et on s'est retrouvé embringué là dedans sans que je ne me souvienne vraiment comment, puis les flics ont débarqué et l'autre a préféré fuir pour ne pas retourner en tôle. Comme un con, j'ai suivi surtout que mine de rien, j'estimais n'y être pour rien puisque j'avais pas déclenché la bagarre et que les autres étaient toujours à l'intérieur du bar. Mais y'a un ptit bleu qui a voulu jouer les héros et qui s'est mis à nous courser. Il me semble que Krän lui en a collé une, mais je suis plus très sur, puis certainement qu'il nous a rattrapé et qu'il m'a tiré dessus.

Sérieusement, je serais où si ce gosse n'avait pas été là? Y'a pas grand monde qui aiderait un winghox, même si je commence à être un peu connu dans le coin, la plupart aurait eu trop peur que je les écrase d'une main et m'auraient laissé dans mon sang. L'eau se met à bouillir et Benedikt sort pour aller préparer les infusions, je pousse un peu sur mes jambes et réussit à me mettre debout, l'une de mes cornes allant toucher l'ampoule au plafond et manquant de la briser d'un coup... manquerait plus que je m'électrocute bordel.

«Désolé. Je vais me passer un peu d'eau sur le visage.» - j'aurais même besoin d'une douche. Froide. Mais j'ai pas envie que l'eau retire le baume de la plaie, alors il vaut mieux une toilette simple au lavabo. Je vais dans sa petite salle de bain - 'tin faut pas être claustro pour vivre ici - et j'ouvre le robinet d'eau froide pour rapidement en mettre sur mes mains, puis mon visage, la nuque aussi un peu et le haut du torse, puis j'attrape machinalement la serviette - sans demander - et je m'essuie un peu avant de revenir, je titube encore un peu, mais je me sens tout de même mieux.

Je retourne m'assoir, pas la peine de tenter le diable, puis je prends la tasse qu'il me tend avant de la poser à côté. C'est trop chaud pour le moment et j'ai plus besoin de fraicheur... c'est possible d'ouvrir la fenêtre?

«Je sais pas si c'est ce foutu baume, mais j'avoue que je crève de chaud.» - et pourtant, je suis torse nu, et je viens de me passer de l'eau froide. J'ai surement de la fièvre, la cimaille me fera plus de bien que je ne le pensais. Je lève les yeux vers le gosse, il a l'air un peu paumé lui aussi, mais en même temps j'ai l'impression que la situation l'amuse et ça me fait plutôt chier. «Désolé de t'imposer ça. Si j'avais su en me levant ce matin que je finirais comme ça, je pense que je serais resté au lit.» - enfin bon, j'aurais certes pas rencontré le môme, mais d'un autre côté, pour le moment, les bons côtés en comparaison des mauvais ne pèsent pas très lourds dans la balance!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à l'envoyeur !

Messagepar Benedikt » 08 Mai 2012, 17:31

Vrass fronce les sourcils et reste regarder Benedikt, apparemment, il est encore dans les vapes et ne comprends pas tout à fait que le jeune homme reprends les mots exacts qu'il avait dit quelques heures plus tôt.
Il laisse le tatoueur aller se rafraîchir et finit de préparer les deux infusions, puis lui en donne une à son retour.
Vrass lui demande alors d'ouvrir un peu, et il tire sur une des vitres, laissant un vent frais s’engouffrer aussitôt dans la pièce, puis s’appuie contre le mur.

« Il y a pas à s'excuser, je ne vais pas laisser quelqu'un dans la merde, quand même. »

Benedikt fronce les sourcils, il ne sais pas trop ce qu'il peut dire, le winghox a l'air de ne pas apprécier d'être à sa charge, si on pouvait appeler ça comme ça. C'est sûr qu'il ne doit pas avoir l'habitude qu'on s'occupe de lui, et apparemment, il n'aime pas trop ça non plus. Le botaniste enroule et déroule le fil du sachet de cimaille autour de son doigt, tapote en rythme sur la tasse sans s'en rendre compte ; juste des réflexes qui montre sa gêne.

« Et puis... Je ne pense pas que le bilan de ma journée serait plus positif si je ne t'avais pas rencontré. »

Il ne voit pas trop quoi ajouter pour s'expliquer, cela lui semblait naturel de l'avoir aidé mais apparemment, ce n'était pas aussi évident pour tout le monde. Benedikt se demande si c'est son éducation très samaritaine à l’orphelinat ou s'il est juste complètement inconscient. Mais pour sa propre sérénité d'esprit, pour commencer, il était hors de question de foutre dehors qui que ce soit dans un état pareil. Lui qui s'amusait presque de voir le tatoueur si embêté d'être pratiquement K-O se sent à présent plutôt mal.

« Hmm, je sais pas ce qui m'arrive aujourd'hui, mais je suis complètement lunatique. » murmure-t-il pour lui-même.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Suivante

Retourner vers La Basse-Ville et son Dôme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron