Une visite qui fait mouche!

Bâtie après le crash de l'Atlas IV, c'est une ville complexe à la pointe des nouvelles technologies, futuriste, propre, et protégée par un Dôme d'énergie fort curieux.

Image

Une visite qui fait mouche!

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Fév 2014, 17:08

Précédemment
Rien ne vaut une bonne pizza pou bien finir la journée! Et ce, même si Benedikt mangeait vraiment n'importe comment au point de s'en mettre partout. Enfin, peu importe, le ventre bien rempli, on allait pouvoir se coucher. J'avoue qu'une part de moi était plutôt anxieuse à l'idée de retourner à la Basse Ville dans ce qui pouvait être un laboratoire. Certes, Benedikt n'avait pas tort, les probabilités de tomber sur un endroit qui soit lié de près ou de loin avec les jardins de Bellevue étaient assez faibles, mais quand même, j'ai beau avoir de nouveaux trucs pour m'apporter la chance, je ne pouvais m'empêcher de penser que j'étais le genre à avoir la poisse.

Le lendemain matin, je ne m'attendais pas vraiment à avoir autant de clients, il faut croire que certains n'avaient pas aimé être mis de côté pour que je puisse aller dans le grand nord hein? Enfin, c'est pas avec tout ça que j'allais soigner ma tendinite, et alors qu'on réussissait enfin à partir, je me massais encore les poignets en grimaçant
«Va me falloir une de tes pommades magiques bientôt... je crois que j'en ai un peu trop fait ces derniers temps...» - sans oublier les séances de câlins qui pouvaient également me fatiguer les poignets.

Il faisait plutôt froid, aussi j'avais mis le pull acheté à la forge pour m'en protéger même si je ne ressentais rien, c'était surtout pour ne pas tomber malade à vrai dire, mais il y avait pas mal de vent, le genre de vent frais et sec qui vous arrache la moitié de la peau à chaque souffle! Mais on réussissait à se mettre à l'abri dans le bâtiment où l'on avait rendez-vous, même s'il n'était pas très loin de l'endroit où j'avais été cherché le gosse lorsqu'il s'était fait kidnapper. Je regardais d'ailleurs l'immeuble au loin d'un air mauvais avant de m'engouffrer dans le grand hall d'accueil du bâtiment.

On s'approchait du standard pour voir une fille avec un magazine que je ne reconnaissais que trop bien et je fronçais les sourcils en voyant la photo, comme par hasard avec ce qui était plus ou moins une jupe! Malgré tout, la femme semblait être une fan bien que le titre de son magazine me faisait sérieusement chier.
«C'est le maillot de bain qui m'a perdu. J'ai pas osé porter le slip de bain de peur d'effrayer les spectatrices...» - cependant, à voter entre un short de bain et un slip, ben on voit bien ce qui a gagné. Je gardais une certaine amertume d'avoir perdu face à cet enfoiré de soldat, mais bon, j'avais tout de même été plutôt bien placé dans l'histoire. Et puis, je l'ai coiffé au poteau dans d'autres aventures après tout. Je suis héros de Nideyle non?

«Vous ne devriez pas lire ce genre de torchon. Cette Rita déforme les faits quand ça l'arrange...» - elle haussa juste des épaules avant de nous donner deux petits badges de visiteurs avec nos noms, puis nous indiquer l'ascenseur ainsi que l'étage. Je hochais de la tête avant d'entraîner le gosse vers l'ascenseur en question, puis on montait au douzième étage pour débouler dans des bureaux flambants neufs

«Tiens, je m'attendais à ce qu'il soit dans une sorte de laboratoire, on dirait qu'il n'y a que des bureaux ici...» - je lisais les différentes plaques sur les portes jusqu'à tomber sur celle avec marquée Lumas Sonned dessus, je frappais doucement avant d'entendre une vieille voix me demander d'entrer. Pas beaucoup de sécurité dans le coin, au moins ils doivent être moins chiants que pour les jardins de Bellevue en effet...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Benedikt » 04 Fév 2014, 03:02

« Oui bah ça m'arrange qu'il n'y ait que des bureaux, en fait... » souffla le botaniste quand même plus rassuré à présent. Les laboratoires dont ils parcouraient les couloirs semblaient beaucoup plus accueillant que ceux dans lequel il avait été enfermés. Tout semblait un peu trop détendu, on laissait des étrangers rentrer ici trop facilement pour cacher des secrets inavoués. Enfin, c'était l'impression du botaniste qui n'était pas vraiment méfiant par nature.

« Effrayer les spectatrices, hein ? Moi aussi, je serais aussi sensé être effrayé par ta virilité ? » s'amusa-t-il avec un sourire en coin pendant qu'ils traversaient les couloirs pratiquement déserts. Il marcha un peu plus rapidement pour se mettre à la hauteur du tatoueur. « En même temps, je ne vais pas m'en plaindre, qu'il n'y ait pas de photos de toi partout en slip de bain. Sérieusement, en Païlandune, on n'appellerais ça même pas un sous-vêtements. Autant se montrer complètement n- »
Le botaniste s'arrêta en même temps que Vrass devant le bureau du scientifique qu'il cherchait et le laissa frapper. Benedikt se glissa dans la pièce avec lui et plissa les yeux pour distinguer le vieux petit monsieur parmi le bordel innommable qui régnait là-dedans. Est-ce qu'il n'y avait pas de femmes de ménage qui passaient ici parfois ? Si c'était le cas, elles devaient s'arracher les cheveux. Le bureau du fameux Sonned semblait servir d'armoire à tout ce qu'il avait accumulé au fur et à mesure ses voyages. Et malgré le fait qu'il ne devait pas en avoir fait depuis un peu de temps, les plantes gigantesques qui envahissaient l'endroit semblaient se porter comme un charme.

Benedikt salua l'homme, et un essaim d'insectes qu'il ne pouvait même pas nommer vola dans sa direction, si bien qu'il ne pu s'empêcher de rajouter surpris : « On vous laisse garder des insectes vivants ici ? »
« Oh, gamin, ce qu'ils ne savent pas ne peuvent pas les déranger. »
rigola le vieil homme en le tapotant sur l'épaule, avant de froncer les sourcils. « Dis donc vous n'avez pas l'air très orphe, c'est dommage. »
Les joues du botaniste s'enflammèrent, il n'avait rien précisé à propos de ça au téléphone avec le vieil homme de peur que celui-ci décide que leur entrevue n'en valait pas la peine. « Non, heu, je... Pour être honnête, je n'ai plus aucun signe physique qui montre vraiment que je suis orphe, je... j'attire les insectes et c'est à peu près tout. » finit Benedikt en se mordant la lèvre, levant les yeux sur l'essaim qui bourdonnait au dessus de sa tête comme une auréole armée de dards.
Heureusement, le petit botaniste reçut un autre tapotement d'épaule et un soupir. « Et bien, tant pis, j'aurais bien aimé voir des ailes ou des antennes de cymbus grandeur nature, mais tu m'as ramené un winghox et ce n'est pas mal non plus, ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu ! Vous êtes Vrass Rannveig, n'est-ce pas ? Je n'avais pas pensé qu'on me ramènerait le héros de Nideyle quand on me demande si on peut venir accompagner ! »

Il s’avéra rapidement que le vieux bonhomme était assez aussi bavard que Benedikt, voire plus et qu'en plus, il lisait les journaux débiles de la Basse-ville religieusement. Il avait donc suivi les aventures de Vrass Rannveig et de récemment, ses déboires amoureux avec autant d'attention que celle qu'il avait pour ses expériences scientifiques. Le botaniste en était tout à fait embarrassé et gigotait sur sa chaise comme un ver de terre pendant qu'il écoutait la profusion de paroles à leur intention.

Au moins, ils avaient plus d'informations sur ce fameux insecte qu'ils n'auraient jamais pu demander, incluant une assez intéressante tentative de démonstration du vol de parade amoureuse du dit-insecte et l'endroit où il vivait.
« Il y a en a tout le long des forêts autour de l'échine de Drakmonniss je crois, mais ce n'est pas une espère commune. J'ai pu surtout en observer dans la forêt des esprits. D'ailleurs, je crois que j'ai un spécimen ici qui vient de là-bas ! »
« Vraiment ?! »
s'enthousiasma aussitôt Benedikt. « Ce serait parfait parce que ça m'aiderait peut-être à être sûr que c'est bien cet insecte que je cherche ! »

Mais l'insecte que le vieux scientifique ressortit d'un tiroir d'une étagère pour le tendre au botaniste était plutôt du genre épinglé sur du carton et mis sur verre, et Benedikt attrapa la boite avec une expression confuse, vexé de s'être attendu bêtement à autre chose.
« Écoute mon garçon, je ne peux que te dire que je ne connais aucun autre insecte dont les ailes repoussent plusieurs fois à l'âge adulte. Alrik a été bien généreux avec nos amis les rampants et il y a probablement bien des espèces dont nous ne connaissons pas l'existence, mais c'est tout de même assez probable que l'on parle bien du bon ! »
Le botaniste resta les yeux collés au gros insecte inerte dans sa boite. Il était pratiquement sûr que personne ne l'avait appelé mon garçon depuis Phinéas, et la vision de la pauvre petite bestiole à l'abdomen percé par une aiguille le mettait mal à l'aise. Il avait plutôt envie de casser le cadre pour la cajoler dans les mains. Les ailes déployés lui rappelaient bien celles qui avaient ornées son dos auparavant, mais là encore, comment en être sûr ? Il le rendit au vieil homme sans avoir le temps d'assouvir vraiment sa curiosité de l'observer en détail, même si les élytres métalliques étaient bien plus joli à voir que dans un dessin au crayon.
« M-merci. Je crois que je vais plutôt essayer d'aller en trouver en liberté. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Fév 2014, 17:26

Quel capharnaüm! Mais le pire, c'est que je suis presque sur que si Benedikt devait vivre seul pendant quelques temps, avec les revenus qu'il a maintenant, son appartement ressemblerait surement à ça, et lorsque je vis le petit bonhomme s'avancer vers nous, j'en étais presque à m'imaginer à quoi ressemblerait le gosse dans cinquante ans ou plus.

Je secouais la tête, tiré de mes pensées par le vieux qui s'approchait de Benedikt en cherchant visiblement à l'observer sous toutes les coutures, pour ma part, je me calais dans un coin de manière à être près de la porte au cas où quelqu'un de mal intentionné s'approcherait par là. C'est alors que le vieux s'adressa à moi et je haussais les sourcils en me rendant compte que ce type lisait visiblement les journaux!
«Il arrive que les héros servent de gardes du corps...» - simple mais efficace. D'un autre côté, j'étais là seulement pour accompagner Benedikt, malgré tout j'écoutais aussi pour le cas où j'en apprenne un peu plus sur l'endroit où on devrait se rendre pour trouver ces drôles d'insectes.

Au bout d'un moment, une sorte de petit bourdon s'approcha de moi, et par réflexe, j'agitais la main pour le chasser, je sentais que je le touchais mais il partit de son côté sans demander son reste et le petit vieux leva des yeux ronds vers moi
«Oh oOOOH! Vous avez une chance insolente mon garçon! On ne repousse pas un frelon filon comme ça sans se faire piquer en temps normal! Il semblerait que celui-ci était de bonne humeur!» - je haussais de nouveau les sourcils avant de regarder le bourdon qui s'éloignait tranquillement, puis je regardais ma main avec l'alliance que Benedikt m'avait offerte et j'affichais un sourire amusé
«Oui, on me dit souvent que j'ai de la chance, en effet...»

Je croisais de nouveau les bras alors qu'il était désormais question de l'endroit où l'on pourrait trouver des cymbus. L'échine de Drakmoniss, la forêt des esprits... on est passé par là au cours de la quête du poulpe, mais à l'époque, on ne savait pas qu'on pouvait trouver ces insectes là bas. Dommage, mais rien ne nous empêche d'y retourner. Avec l'aide de Phaerör, ce sera l'histoire de deux ou trois jours...
Le petit vieux avait capturé l'un de ces insectes et le montrait à Benedikt, mais je voyais bien que l'image d'un de ses petits compagnons empalé sur une aiguille le mettait mal à l'aise, et je me disais que peut être, on pourrait prendre des bocaux pour essayer d'en capturer vivant.

Je m'approchais donc du petit vieux en prenant une profonde inspiration
«Est-ce que vous savez s'ils ont besoin de conditions spéciales pour vivre?» - je me tournais alors vers Benedikt histoire de lui soumettre mon idée - «si ce n'est pas trop contraignant, on pourrait mettre un vivarium dans la chambre d'amis pour que tu puisses en élever quelques uns?» - je suis sur que Nathan aimerait bien voir un vivarium rempli d'insectes en tout genre, si certains peuvent vivre ensembles, ça peut être sympa après tout, et c'est plus original que les poissons rouges...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Benedikt » 06 Fév 2014, 00:37

« Pas vraiment, s'il fait assez chaud et qu'ils ont la végétation qui leur faut, je pense que vous ne devriez pas avoir beaucoup de problèmes. Mais je vous dit ça ! Je n'en sais pas grand chose, je n'ai jamais essayé d'en garder en captivité. »
« Oui, mais je ne veux pas en garder en captivité...? »
Benedikt se retourna vers le tatoueur avec un air déçu. « Si on achète un vivarium, il sera forcément tout petit et ils n'auront pas la place de voler où ils veulent... »
Le vieil homme se mit à rire derrière lui. « Vous savez, je ne crois pas qu'ils s'en rendront compte et que cela les dérangera... Ce sont des insectes. »
Le petit botaniste soupira. « Je sais bien, mais ça me dérange, moi. » - Il fronça légèrement le nez quand le vieil homme se mit à rire ; il avait l'habitude que les gens ne comprennent pas son attachement à des toutes petites bêtes, mais lui aurait dû au moins être un peu compréhensif.
Enfin. Remarque. Ils les clouaient bien à du carton.
« Vous aviez beaucoup de mal à en trouver, dans la nature ? » demanda-t-il plutôt.
« Un peu, mais je dois avouer que j'ai moins de capacité que vous dans ce domaine. » sourit le scientifique en montrant d'un coup de menton les insectes qui lui bourdonnaient autour, dont la plupart avaient trouvé refuge dans sa tignasse bouclée. « Je suis sûr que vous n'aurez pas trop de mal, ce seront peut-être même eux qui vous trouveront ! »

Le sourire du vieil homme fut assez contagieux pour qu'il s'élargisse jusqu'au visage de Benedikt, doucement, et le botaniste se tourna vers Vrass : « Mmmh, et puis après tout, avec la chance que tu as, on en trouvera bien quelque uns, n'est-ce pas ! »
Et puis vu qu'ils n'arrêtaient pas de gambader à travers Nideyle en ce moment, pourquoi ne pas continuer ? Le botaniste ne serait que plus enthousiasme parce que cela lui éviterais de trop penser à la mort du vieil herboriste. Si Vrass ne voulait pas voir sa maison se faire envahir par de l’électroménager en pagaille venant tenir compagnie à la vieille télé défoncée de la chambre d'amis, il allait devoir divertir son petit orphe à la recherche de distractions ; et malheureusement, le sexe, ça n'occupait qu'un temps.

Lorsqu'ils ressortirent une heure après, la tête de Benedikt bourdonnait de toutes les informations que leur avaient donné le vieux scientifique. Il avait bien l'intention de les écrire à peine rentré à la maison histoire de ne pas les oublier, mais il y avait avant le chemin du retour à faire. Le botaniste l'occupa en discutant avec animation de toutes les découvertes qu'il avait fait à propos de la bestiole sensé lui correspondre.

« Tu crois que s'ils hibernent quand il fait froid, ce sera plus difficile d'en trouver maintenant ? Je ne sais pas trop la température qu'il peut faire dans la forêt des esprits en ce moment... Mais il a dit aussi que c'était des cousins des feunetons et qu'ils adoraient la chaleur, alors peut-être que si on fait un feu quelque part, ça incitera aussi certains à venir s'il n'y en a pas pas loin, je ne sais pas-pas-as... »
L'hiver de la Basse-ville, lui, avait gelé le nez du botaniste qui éternua dans ses mains magistralement, faisant s'envoler une petite troupe clairsemée d'insectes de sa touffe de cheveux, dont les boucles avait rebondis avec énergie sous le choc. Pendant que lui regardait le grain de riz lové au creux de ses paumes avec un air parfaitement confus.
« Vrass.... Ça fait combien de temps qu'on a pas cuisiné de riz ? » demanda-t-il avant de décider qu'il valait peut-être mieux laisser les mystères du corps humain là où ils étaient – et arrêter de s'endormir sur la table de la cuisine, peut-être, aussi -. Il releva la tête pour regarder les quatre ou cinq insectes qui lui tournaient maintenant autour, dérangés de leur refuge. « Ah ben, ce n'était pas que mon cerveau qui bourdonnait, en fait. D'un côté ça me rassure, vu comment ils me chatouillaient, c'était ça ou j'avais des poux. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Vrass Rannveig » 06 Fév 2014, 13:28

Pas de vivarium donc. Je me doutais un peu que Benedikt ne voudrait pas les enfermer, c'était une proposition comme une autre afin qu'il puisse peut être en faire l'élevage et en avoir près de lui, car hors de question que ces sales bêtes vivent en liberté partout hein! Surtout que bon, on ne sait pas encore s'ils piquent ou autres, j'ai beau avoir de la chance, faut pas non plus pousser le bouchon.

Au final, on allait surement aller vers la forêt des esprits pour en apprendre plus et probablement en trouver nous-mêmes. Comme le disait le vieux, il y avait des chances pour que Benedikt les attire comme des aimants, donc on n'avait pas trop de souci à se faire de ce côté là.
On remerciait le vieux pour vider les lieux rapidement, même si cet endroit n'avait rien à voir avec les Jardins de Bellevue, je préférais mettre le plus de distance possible entre eux et nous. On pourrait s'arrêter chez le super restau de hamburger à la limite entre les Ghettos et la Basse Ville tiens, ça fait un moment qu'on n'est pas allé à celui-ci.
Pendant qu'on marchait, Benedikt s'interrogeait un peu sur ces fameux insectes, sauf que je ne risquais pas vraiment d'avoir de réponse, bien que j'affichais un air amusé face à ce que j'allais lui répondre

«On prévoira des stocks de miel pour les attirer, ça risque d'être plus efficace qu'un feu de bois.» - je pouffais de rire en le regardant du coin de l'œil alors qu'il éternuait de façon particulièrement violente, réveillant visiblement quelques insectes qui avaient cru bon de se réfugier dans ses cheveux pour échapper au vieux! Je soupirais en levant les yeux au ciel lorsqu'apparut un grain de riz... sérieusement?

«Je ne sais pas... on a mangé chinois y'a deux jours non?» - j'en sais rien mais franchement, même si c'était ce midi, faudrait vraiment le faire pour se caler un truc comme ça dans le nez! À mon avis, c'est à force de ramasser tout ce qui traîne, rien de plus.
On arrivait au niveau du restaurant de hamburgers et je poussais la porte avant de me tourner vers lui et pointer les insectes du doigt

«Y'a pas moyen que tu dises à tes petits camarades de filer? Je doute que le patron les apprécie, les insectes sont généralement signes d'une mauvaise hygiène dans les restaurants et j'ai pas envie qu'ils ferment à cause de ça!» - enfin, au pire, on risquait de prendre à emporter, mais le temps qu'on rentre, ce serait froid quoi, je préférais manger ici.
Bref, on verra bien... je commençais quand même à me poser des questions, il n'attirait pas autant que ça les insectes avant, il se passe un truc bizarre ou quoi?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Benedikt » 06 Fév 2014, 20:20

Le botaniste renifla en fronçant les sourcils. « Ah ouais, peut-être... »
Cela n'avait pas trop d'importance parce qu'ils étaient arrivés devant le vendeur de hamburger, et que Vrass lui demandait bien gentiment s'il ne pouvait pas laisser ses petits amis ailés à l'entrée du resto, parce que ça n'allait sûrement pas plaire au gérant. Benedikt savait bien qu'il n'avait pas tord, il n'était pas assez bête pour ça, mais cela n'empêcha pas le botaniste de secouer la tête et ses insectes en même temps d'un air désolé.
« Eh, oui j'aimerais bien, mais... Vrass, je ne parle pas aux insectes même si j'en ai envie, ils ne m’obéissent pas... Tu... n'as qu'à aller commander, je t'attends ici. Ils finiront bien par s'en aller au bout d'un moment pour aller voir autre chose, le temps qu'on rentre. »

À emporter, donc, finalement. Sauf que le botaniste était loin d'avoir raison en disant qu'ils seraient tranquille et sans insectes d'ici qu'ils n'arrivent à la boutique de tatouage. Benedikt avait beau secouer sa tignasse dans tout les sens, c'était pour qu'ils se réfugient dans son écharpe ou même à l'intérieur de son manteau, malgré ses tentatives de les repousser avec un peu plus de véhémence. Le botaniste faillit pratiquement fourrer sa tête dans une poubelle avant qu'ils ne trouvent autre chose de plus intéressant que sa propre petite personne.
« Bordel. » soupira Benedikt en refermant la porte d'un coup de pied derrière lui pour zigzaguer jusqu'à la cuisine en enlevant progressivement toutes les couches qui le protégeaient du froid. Vrass avait déjà étalé tout leur repas sur la table et ça sentait drôlement bon. « Mmmh, c'était dur, dis donc. Maintenant, hamburger ! »

Et apparemment, c'était l'équivalent de bon appétit pour le botaniste, car il se jeta sur le sien sans plus attendre avec des murmures d’appréciation digne des pornos les plus célèbres de la Basse-ville. D'ailleurs, il avait aussi décidé d'ajouter la dernière chose qui lui manquait durant cette soirée, après un ventre plein de délices et une maison confortable, et se jeta sur le tatoueur dès que Iza alla se coucher.

* * * * * * * * * * *

Le lendemain en revanche, le petit botaniste était en bien moins bonne forme et n'ouvrit pas un œil avant la fin de la matinée ; entraînant de force le tatoueur dans sa grasse mat' parce que d'habitude, il lui servait aussi de réveil. Benedikt se frotta les yeux en grognant, et manqua de tomber du lit vu qu'en essayant de se défaire des couvertures dans son sommeil, il avait roulé sur le bord du lit. Il faisait bien trop chaud, le soleil qui s’engouffrait dans la pièce était trop aveuglant et la sensation d'avoir la langue pâteuse n'était pas du tout agréable.
Mais le botaniste paniqua un peu la seconde d'après en réalisant l'heure qu'il devait être et sauta du lit dans l'intention d'aller prendre une douche en vitesse avant de filer travailler. Il ne fit pourtant pas trois pas avant de s'arrêter sur la douleur qui piquait ses omoplates. Benedikt retomba assis sur le lit en maudissant Alrik.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Fév 2014, 12:46

Soirée tranquille en perspective, une bonne pizza, une partie de jambes en l'air et au dodo! Cependant, contrairement à d'habitude, je ne fus ni réveillé par un client tambourinant à la porte, ni par un botaniste à la bougeotte... moi qui commençais à m'habituer à avoir un papillon qui me tourne autour tôt le matin, l'entendre s'habiller à toute vitesse et aller préparer le petit déjeuner, là je sentais la chaleur de la matinée m'envahir lorsqu'il commençait enfin à s'agiter, ça faisait bizarre.

Cependant, ce n'était pas comme les autres fois où il était à la bourre, enfin si au début, je l'avais rapidement senti bondir hors du lit pour s'habiller et j'avais alors daigné ouvrir un œil, sauf qu'il grimaça légèrement et j'avais cru dans un premier temps y être allé un peu trop fort hier soir et je me redressais donc rapidement
«Hey, ça va?» - je m'approchais de lui en fronçant les sourcils, posant doucement ma main dans son dos mais à la douleur qu'il ressentait, je savais que ça n'avait rien à voir avec moi et je me penchais légèrement en évitant de toucher le haut de son dos

«Tes ailes repoussent, c'est ça?» - pendant combien de temps il est resté sans elle? Je ne sais pas, toujours est-il que je ne suis pas sûr qu'il ait vraiment envie de se faire opérer à nouveau si ça ne doit tenir qu'un ou deux mois à peine. Je suppose qu'on ne peut pas aller bien longtemps à l'encontre des lois de la nature

«Tu veux qu'on aille voir le Doc? Ou peut être retourner voir ton spécialiste des insectes? Il existe peut être des cas où les ailes ne repoussent pas?» - je ne sais pas, même si je doute que des insectes puissent vivre sans leurs ailes bien longtemps... je me levais alors, restant en caleçon pour le moment avant de déposer un baiser sur son front

«Je vais te préparer du thé...» - je ne peux pas trop comprendre ce qu'il ressent pour le moment, donc autant le laisser un peu réfléchir à tout ça. De mon côté, je descends vers la cuisine après avoir juste mis un t-shirt, Iza n'est pas là, mais je remarque qu'il manque du linge, elle a du aller faire une lessive pendant qu'on dormait. Je me lance rapidement un bon café, puis je fais chauffer l'eau pour le thé, cherchant dans tous les placards un pot de miel, mais j'ai l'impression qu'il les planque pour ne plus les vider trop vite, ou alors il n'y en a vraiment plus, il faudra qu'il vienne le chercher lui-même car je sais pas où il l'a fichu là...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une visite qui fait mouche!

Messagepar Benedikt » 07 Fév 2014, 16:45

La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers La Basse-Ville et son Dôme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron