Une joyeuse troupe.

Les plaines recouvrent la grande majorité du territoire Nideylien. Fertiles et verdoyantes ou au contraire arides et hostiles, elles s'étendent sans trouver d'autre barrage que les montagnes ou le désert. Par ici, si vous aimez crapahuter dans l'herbe !

Une joyeuse troupe.

Messagepar Jonah Kes » 21 Aoû 2012, 12:23

A la suite des deux autres, Jonah escalade son Quamate en prenant appui sur ses épines proéminentes – s’écorchant un petit peu au passage, mais le dissimulant bien. Il faut dire que ce truc est plus hérissé qu'un oursin ! Heureusement que la bête est placide, à peine remue-t-elle la tête sous le poids du trafiquant grimpant par le côté.
La remarque de Sayah concernant le fait de sauter en marche ne surprend pas Jonah – il se rappelle son voyage à Guttenvald, et effectivement, son Zakû ne l’avait pas attendu pour se barrer des étables de l’auberge – estropiant vaguement le tenancier au passage !

Bon. Plus rien à attendre, c’est l’heure du départ ! Le winghox aux cheveux rouges s’est chargé de laisser un mot à Cali – si toutefois elle n’a pas totalement abandonné l'idée du trésor -, il ne va pas relire après lui, non plus.

Tous trois montés sur leurs animaux, ils se dirigent vers la porte – heureusement assez large pour leur laisser le passage - est-ce qu'un Euther pourrait passer ? Jonah, un peu crispé, se contente de laisser son Quamate suivre paisiblement la troupe – d’abord, se concentrer sur la position à adopter, la direction viendra après ! Les mouvements de cette créature diffèrent sensiblement de ceux d’un Zakû, ainsi que le rythme, et l’homme met un peu de temps à trouver le balancement du bassin correspondant ; le temps d’arriver à la sortie de la ville, en fait. A partir de ce moment, son air de pantin baladé par une bête monstrueuse se dissipe, et Jonah se sent assez à l’aise pour enfin regarder un peu autour de lui. Pendant tout le temps où ils traversaient la ville, leur étrange troupe a attiré pas mal de regards – c’est vrai que les Quamates ne sont pas les montures les plus demandées, et le mélange avec un Anticus est aussi plutôt inhabituel. Mais Jonah n’a pas franchement remarqué toutes ces paires d’yeux dirigés vers eux, trop occupé qu’il était à regarder fixement devant lui. Cependant, comme il est en queue de file, ses deux compagnons ne l’ont sans doute pas vu tout tendu. De toute façon, Benedikt non plus n’a pas l’air particulièrement doué !

Ils s’arrêtent d’un commun accord à la sortie de la ville, d’où partent trois chemins : un vers l’est, un vers le sud, et un vers le nord-est.

« C’est par là. », affirme laconiquement Jonah avant d’emprunter ce dernier chemin, passant en tête – maintenant qu’il se sent mieux sur sa bestiole, il peut reprendre cette position de meneur qu’il apprécie tellement.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Benedikt » 22 Aoû 2012, 01:12

Benedikt mit un peu de temps à s'habituer à sa monture. L'anticus était clairement plus réactif que les chevaux de traits qu'il avait monté, et il ne semblait pas vraiment apprécier d'avoir le nez juste au niveau de la queue de l'espèce de dinosaure sur lequel était Vrass. Mais lui ne prêta pas non plus trop attention aux regards collants des passants, ses premiers jours à la Basse-ville avaient été autrement plus surveillés de plus près par des gens amusés par ses vêtements et sa façon de faire plus ou moins appropriée - en général, moins -. Et puis il commençait à avoir l'habitude, Vrass et lui n'étaient malheureusement pas très discret même quand ils le voulaient - le tatoueur ne passait pas vraiment inaperçu vu sa morphologie, et le contraste avec Benedikt autant le comportement qu'ils avaient parfois l'un envers l'autre n'améliorait pas les choses -.

Arrivé aux portes de la ville, ils se retrouvèrent brusquement parmi les plaines. Le contraste était tellement frappant que Benedikt se retourna pour jeter un dernier regard sur les immeubles qui se trouvaient derrière eux et suivit Jonah dans la direction qu'il prenait sans même y réfléchir.

« On ne devrait pas mettre énormément de temps pour traverser tout ça, je l'ai fait en quelques semaines à pied ! » lança le botaniste à qui voudrait lui répondre.

Il attendit quelques minutes de plus pour se retourner à nouveau sur la ville qu'il venait de quitter ; à présent, on voyait bien l'immense dôme qui surplombait tout, sauf les Ghettos qui s'amoncelaient dans un coin un peu plus loin. Croisant le regard de Vrass, il lui sourit avec un air triomphal. Le voyage commençait enfin, et Benedikt avait du mal à cacher son enthousiasme sans limites.

« Alors, Jonah, vous faîtes quoi comme métier, en fait, finalement ? » demanda-t-il.

Vu les longues heures qu'ils allaient passer ensemble, mieux valait apprendre à se connaître maintenant, ne serait-ce que pour s'occuper. Même si le trafiquant n'avait pas vraiment l'air du genre de personne à bavarder ; mais Benedikt ne savait de toutes manières pas quoi penser de lui.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Aoû 2012, 08:28

Si Jonah était tombé sur un quamate aux pointes encore un peu trop acérées, il fallait croire que le fait d'être commerçant offrait quelques avantages auprès de Sayah car j'avais l'impression que les aiguilles étaient pile poil là où ni mes jambes, ni mes mains ne risquaient de se trouver! Aussi j'avais grimpé plutôt facilement sur le mien pour me mettre en route, ne suivant pas forcément les autres - de toute façon, Benedikt restait plutôt derrière moi - et me dirigeant là où je savais aller pour avoir déjà emprunté ce chemin auparavant, mais à cheval.

Une fois sortis des Ghettos, Jonah sembla manifester la direction à prendre, et je ramenais donc mon sac du baroudeur devant moi pour le fouiller et retrouver le géoglobe dans la petite poche intérieure. Je le laissais sur ma paume une seconde avant de le fixer - «Où je suis» - même pas vraiment l'intonation d'une question, mais c'est comme ça que ce truc marche. Aussi la carte holographique de Nideyle apparaît avec ma position et je reconnais facilement Banba, pas la peine de prendre un chemin, ici ce ne sont que des plaines et le chemin le plus court, c'est la ligne droite c'est bien connu. Jonah a raison sur la direction en tout cas, aussi je hoche la tête avant de prendre la route à mon tour, laissant le géoglobe à portée de main au cas où.

J'entends la voix du gosse à nouveau qui parle de quelques semaines à pied, je me tourne alors avec un regard étonné avant de me souvenir de sa consistance fragile et surtout de ses petites jambes! Moi il ne me faut pas plus d'une semaine à pieds en temps normal, mais lui, soit il perd la notion de temps et de distance, soit il a vraiment pris son temps, mais je doute qu'il ait vraiment mis plus de deux semaines pour faire le trajet séparant la Basse Ville de Banba
«À cheval, il faut deux jours. Nos montures sont peut être un peu plus rapides, mais il nous faudra à peu près le même laps de temps, peut être deux ou trois heures de moins.» - c'est aussi pour ça que j'ai pris un quamate. Ça ne se vole pas aussi bien qu'un Anticus, si on doit dormir à la belle étoile, même en faisant des tours de gardes, à eux seuls ils repousseront les voleurs. En tout cas, je suivais tranquillement le rythme de ma monture jusqu'à ce que la voix de Benedikt s'élève à nouveau, mais sa question ne m'intéressait pas tant que ça, si ce n'est que ça m'aiderait peut être à me souvenir d'où j'avais bien pu voir sa tronche avant!

Je me rends compte que c'est surtout au moment de voir les quamates que j'ai eu l'impression de le connaître, comme si leur tronche de dragon m'avait rappelé un truc, mais je n'arrivais toujours pas à mettre le doigt dessus et je venais passer ma main sur mon front d'un air songeur, essayant de me souvenir! Bordel! C'est chiant quand on a vu passer tellement de visages - hum - que moi, de ne pas réussir à se souvenir de ce genre de choses! En tout cas, j'étais parfaitement silencieux et songeur, ce qui allait peut être surprendre mes compagnons de voyage sur le coup.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Jonah Kes » 22 Aoû 2012, 11:49

La ville s’éloigne doucement derrière eux. Le voyage a réellement commencé… Jonah ne sait trop qu’en penser, il est plus motivé par l’appât du gain que par le fait de barouder entre "amis" ; même si l’aventure et le risque sont de réels moteurs pour lui. Il jette un œil par-dessus son épaule pour observer les deux autres : Vrass a sorti un instrument louche, mais qui a l’air fort pratique puisqu’il lui déploie une carte de Nideyle sous les yeux ! Le trafiquant connait la technique des hologrammes – quand même, c’est assez courant par ici ! mais il ne savait pas qu’on en commercialisait sous forme de super-boussoles. Enfin, tant mieux, tout le monde va en profiter. Benedikt, quant à lui, affiche un sourire éclatant qui lui donne un air un peu niais, mais qui amuse néanmoins Jonah. Au moins un qui a l’air vraiment heureux ! Si bien qu’il semble manifester le désir de papoter en lui posant une question sur son métier.

Surpris, l’homme se retourne, ses yeux clairs lançant des éclairs au botaniste, et choppant la base d’une épine du Quamate pour éviter de vaciller à cause de ce mouvement brusque. « Il le sait très bien, ce que je fais, il essaie de me piéger ?! Ou bien il est juste un peu con et n’a pas compris ? » Enfin, de toute façon, ce n’est pas comme si Jonah n’avait pas de réponse toute prête à fournir. Quand un vit d’un métier illégal, la règle n°1 est d’avoir une couverture béton.

« Je donne des cours de self-défense à domicile. Et lors des temps morts, je pars à la chasse aux trésors… »

Cohérent avec ses compétences, difficile à vérifier. Si le botaniste veut le déstabiliser, il en a pour ses frais.
Mais Jonah remarque que le Winghox le mate d’un air vague, comme s’il tentait de se remémorer quelque chose. Ah, il n’est pas le seul à avoir l’impression d’avoir rencontré le tatoueur autrement qu’en le croisant dans la rue ? C’est étrange cette affaire. Jonah tente en vain de chasser ces pensées de son esprit vite fait. Il sait pourtant que ce n’est pas en essayant d’attraper les fantômes qu’on y arrive, et que mieux vaut les laisser venir à soi ; plus facile à dire qu'à faire. S’il continue de réfléchir à ça sans trouver, ça va le rendre d’une humeur massacrante. Autant partir sur autre chose pour se changer les idées...

« Et toi, c’est pas trop dur, depuis que ton lieu de travail a explosé ? » demande-t-il à Benedikt d’un air moqueur, à charge de revanche contre la question précédente.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Benedikt » 22 Aoû 2012, 13:37

Benedikt se retourne vers le tatoueur avec un air décontenancé.

« Deux jours à cheval ?! »

Ça fait une semaine à pied, ça, à peu près ! Qu'est-ce qu'il a bien pu faire pendant les deux semaines de plus qu'il lui a fallu ? Le botaniste met un peu de temps à se rendre compte que d'habitude il passe son temps à s'arrêter aller voir un truc intéressant, s'arrêter juste pour faire une sieste, faire des détours parce qu'il n'a pas de carte et que c'est plus facile de se perdre, ou parce que simplement ça a l'air plus sympa dans une autre direction, ou parce qu'il y a des plantes intéressantes dans ce coin-là. Et bizarrement, ce genre de comportement n'aide pas vraiment à être rapide et efficace... Vu ces deux compagnons de voyage, ça va pas mal changer, cette fois-ci !

La réponse de Jonah lui rapporte un regard incrédule. La couverture béton du trafiquant l'est sûrement pour quelqu'un qui vient de la Basse-ville. Pour Benedikt, pour commencer, ça n'existe pas, comme métier. Mais autant donné qu'il a l'habitude d'ignorer l'existence de beaucoup de chose ici, bon, pourquoi pas.

« Vous rigolez ?! Il y a des gens qui vous payent pour leur apprendre à se battre ? »
S'il veut un vrai challenge, il a un cobaye sous le nez, tiens, nul doute qu'il y aurait matière à se divertir. Seulement ça n'explique pas la vente peu officielle des couteaux ouvragés. Le botaniste aurait pensé avoir une réponse qui tournait autour de cette activité.
« Mais c'est quoi le rapport avec les armes illégales, alors ? »

Benedikt lève les yeux au ciel en entendant sa nouvelle remarque. Il ne peut pas laisser tomber cette façon de parler cinq minutes, Jonah ? Est-ce qu'il parle comme ça à tout le monde ou est-ce que c'est parce qu'il le prends pour un idiot ?

« Oh, il n'a pas explosé complètement, juste une partie. Mais j'ai été renvoyé, du coup, voilà. » finit par répondre le botaniste. Son air détaché n'est pas forcé, il s'en fiche un peu maintenant qu'il a une place assuré à l'herboristerie plus tard.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Aoû 2012, 15:38

Pour le moment, la conversation ne me concernait pas, mais cela ne m'empêchait pas de la suivre d'une oreille attentive au cas où, d'une part d'espérais en apprendre plus sur ce Jonah et me remémorer où j'avais bien pu croiser sa frimousse de goupil, et d'autre part simplement savoir avec qui je vadrouille.

Benedikt demandait ce qu'il faisait dans la vie et je fus pris d'une légère quinte de toux lorsqu'il expliqua ce qu'il faisait dans la vie! Mais oui bien sur, des cours de self défense? Personne dans la Basse Ville paierait un type seul pour ça, y'a des salles de sport et autres qui existent! Et vu son gabarit, personnellement j'aurais pas confiance! Autant me demander de donner des cours de danse classique, je serais tout aussi crédible tiens!

Enfin, je venais me frapper le torse avec le poing, même si le sourire en coin que j'arborais devait bien me trahir sur le fait que je ne croyais pas du tout à son histoire, et lorsque le gosse renchérit avec le trafic d'armes, d'un coup déjà, je trouvais cela plus cohérent et je me remettais à tousser pour contenir mon fou rire
«Je me disais aussi... autant chasseur de trésor, je voulais bien le croire, mais prof, t'as pas vraiment l'air d'être le genre patient qui pourrait enseigner un truc à quelqu'un!» - je sentais presque que j'avais mal aux joues à force de me retenir de rire. Je secouais la tête de gauche à droite, quelle idée de vouloir se cacher de la sorte! Qu'est-ce que j'en ai à foutre qu'il soit le genre à vendre des armes ou autres? J'avoue que de la drogue ça m'aurait fait chier mais ceux là on les repère entre mille car ils ont l'air aussi amorphes qu'Iza après avoir bouffé un rôti entier! Il n'a pas les yeux rouges et semble avoir de bons réflexes, donc la drogue était exclue dès le début, les armes par contre, c'est même peut être pas plus mal, car selon où on va, on pourrait avoir besoin de ce genre de talent.

La conversation dévie un peu sur le gosse cette fois et je me tourne vers ce Jonah pour voir qu'il semble quand même bien au courant des faits et gestes de Benedikt! Au courant pour son boulot, au courant pour l'explosion... je gardais tout de même un air amusé vis à vis de tout ça et je me disais que ça allait surement finir par être amusant tout ça! Il ne m'avait pas fait de remarque vis à vis de mon épée encore, mais après tout, s'il est trafiquant à la Basse Ville, ce genre d'arme ne doit pas faire partie de son commerce, je le vois plutôt sur des couteaux ou peut être même des flingues?

«Et ton "commerce" s'étend seulement à la Basse Ville ou tu peux être amené à vadrouiller dans les villes du Nord... ou du Sud?» - je doute qu'un type comme lui ait pu gagner Windrakk... mais au cas où, je vais devoir me méfier! S'il a reçu lui aussi un message de ma chère sœur, faut peut être que je surveille mes arrières, mais j'en doute! Un humain à Windrakk n'a que peu de chance d'en revenir vivant...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Jonah Kes » 23 Aoû 2012, 11:46

Jonah se raidit sur son Quamate en voyant la réaction de ses compagnons à l’annonce de son "métier". De toute évidence, ils ne le croient absolument pas et se moquent même de lui ! Et il se demande sincèrement pourquoi ! Car c’est quelque chose qui existe ; et en vérité, que l’homme a même failli exercer à un moment de pénurie. J’sais pas, on peut mettre des petites annonces chez l’épicier du coin, pour ce genre de trucs, non ? Il y a plein de femmes seules qui ont peur de rentrer chez elles le soir, pour peu qu’elles habitent dans un coin qui craint un peu.
Mais bon, inutile de batailler pour les convaincre, ça n’en serait que plus ridicule ; aussi Jonah se fait-il le plus digne possible lorsqu'une nouvelle question de Benedikt lui fait plonger la tête dans sa main, et se pincer l’arête du nez. Un espèce d’étranglement se fait entendre derrière lui, il devine que c’est Vrass qui retient son rire à grand-peine et finit par déclarer qu’il l’imagine bien mal en professeur.

« Ouais, p’têtre, mais du coup je suis sûr qu’ils apprendraient cinq fois plus vite avec moi qu’avec n’importe qui d’autre ! »

Effectivement, quand se trouve en face de toi un mec flippant et à bout de nerfs parce que tu ne fais rien de bon, et qui fait semblant de t’agresser pour la énième fois pour te pousser à réagir… Hum, en fait, je pense qu’à ce moment tu le renvoie. Ou alors tu deviens imbattable en trois jours.

Vrass lui demande ensuite quelques précisions sur son activité. A ce stade, le trafiquant a complètement renoncé à dissimuler de quoi il vit ; après tout, pas mal de personnes sont au courant, il évite juste de le crier sur les toits pour que, lors de futurs éventuels dîners chez beau-papa, quand on lui posera la traditionnelle question « Et vous, mon cher Jonah, que faites-vous dans la vie ? », il n’ait pas à répondre « Eh bien, vous savez, je revends des armes volées un peu partout sur le continent en encourageant la violence et les rivalités afin que votre fille ait peur de rentrer chez elle la nuit et prenne par conséquent des cours de self-défense ». Ça serait un peu embarrassant !
Mais avec eux, trop tard ; tant pis, il peut arrêter de jouer double-jeu.

« Principalement à la Basse-Ville, mais je me rends aussi au nord et à l’est de temps à autres… Le sud, non, pas trop. »

Faire affaire avec des Winghox, ouais, bof, il se débrouille assez bien ici sans avoir besoin de se jeter dans la gueule des loups comme ça, et si Jonah aime le risque, il sait également éviter d’en prendre inconsidérément. Enfin, pas tout les Winghox, peut-être ?

« D’ailleurs, si ça t’intéresse, je peux t’avoir des trucs que tu aurais du mal à trouver autrement… Surtout des armes de proximité, mais je peux faire des exceptions si tu préfères le type épée. »

Allez, c’est aussi à ça que servent les voyages, non ? A étendre son carnet d’adresses ?

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Benedikt » 23 Aoû 2012, 14:40

Benedikt ne comprends l'arnaque que lorsque Vrass se met à pouffer derrière lui. Le trafiquant n'a pas l'air apprécier qu'on mentionne ses activités, et le botaniste ne comprends pas trop pourquoi au début. Ce n'est pas comme si l'un d'eux allait faire demi-tour pour aller le dénoncer à la police, non ? Mais c'est vrai que si on y réfléchit bien, mieux vaut être prudent au lieu de le clamer sous les toits, quand même. Enfin, il n'y connaît pas grand-chose, le botaniste, en activités illégales organisés.

« Je ne suis pas sûr, vous faîtes un peu peur, parfois, hein. Moi je ne payerais pas quelqu'un pour m'apprendre à me défendre si je ne suis pas certain qu'il ne va pas m'étrangler vraiment. » renchérit-il en toute finesse après la remarque de Jonah.

Benedikt se désintéresse un peu de la conservation qui continue sans lui. La chose la plus proche d'une arme qu'il a pu posséder était une espèce de poignard qu'il avait gardé pendant quelques années, mais il ne s'en était jamais vraiment servi contre quelqu'un. Tout au plus, cela avait été un moyen de dissuasion efficace une ou deux fois, mais le reste du temps, il l'utilisait comme outil, et c'était toujours de la sève qui coulait le long de la lame, et pas du sang.
Puis une idée soudaine lui passe par la tête ; Jonah vendait peut-être le genre de chose qui pourrait lui permettre de se balader dans les Ghettos n'importe quand et sans la présence de Vrass ? Ce serait bien agréable ; c'était toujours un peu blessant - et pas très pratique non plus - de savoir qu'il était préférable d'avoir le tatoueur avec lui pour se promener où il voulait. Une atteinte de plus à sa virilité exacerbé, en somme.

« Ça coûte cher, je suppose, ce que vous vendez, non ? Qu'est-ce que vous appelez "armes de proximité", exactement ? »

Ce n'était plus tout à fait de la simple curiosité, maintenant, c'était de véritables questions qui attendait plus de précisions. Il n'avait pas assez d'argent pour l'instant pour s'offrir plus que le strict nécessaire pour vivre, mais cela pourrait lui être utile d'avoir quelques informations, pour plus tard.
Et puis de toutes manières, cela les intéresserait sûrement plus que de parler de botanique. Bientôt Belladona serait là pour s'extasier avec lui des merveilles de la nature, mais il évitait de trop s'attarder sur le sujet avec le tatoueur, qui l'écoutait en général, mais par pure politesse. Benedikt le savait bien.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Vrass Rannveig » 23 Aoû 2012, 15:11

Au moins ce type jouait plutôt franc jeu à présent! La remarque de Benedikt concernant le fait qu'il ne serait pas forcément rassurant comme prof me dit sourire! En soit, je ne me moquais pas vraiment de lui, après tout, on a tous nos secrets, le mien pourrait me coûter la vie si les mauvaises personnes l'apprenaient! C'est pourquoi j'avais préféré savoir s'il avait fait un saut à Windrakk, même si j'en doutais, et sa réponse m'avait satisfait aussi je regardais droit devant moi jusqu'à ce qu'il me propose ses services, ce qui me fit sourire

«Cette épée est la seule chose que j'ai ramené de mon clan. Je ne m'en sers que lorsque je dois faire ce genre de voyage, autant dire presque jamais.» - car depuis que je suis commerçant, je n'ai plus vraiment de raison de me balader dans les plaines puisqu'il suffit juste que j'utilise ma perle pour aller où je veux - «Sinon je préfère éviter les armes... mes cornes peuvent suffire si j'ai vraiment des ennuis, et en temps normal je préfère utiliser mes poings! Je suis commerçant, je ne peux pas trop me permettre de tuer quelqu'un, même pour me défendre, ça ferait mauvaise réputation, c'est le problème quand on est facilement identifiable.»

Car oui franchement, un winghox aux cheveux rouges, aux yeux vairons et avec des tatouages partout, même sans photo et juste avec la description, si on veut m'accuser d'un truc, je suis cuit! Donc autant éviter les ennuis au maximum! En tout cas, Benedikt de son côté semble s'intéresser quand même à cette idée, je ne peux pas trop lui en vouloir vu qu'il s'est fait agresser il y a peu dans les Ghettos et je ne m'opposerai pas à ce qu'il ait quelque chose pour se défendre. Et puis lui au moins, il a un visage plutôt commun, il pourrait passer pour un peu n'importe qui et avec sa bouille d'ange, on aurait du mal à le prendre pour un criminel!

Je fronce légèrement les sourcils avant de faire pivoter un peu mon quamate
«Faut qu'on fasse un petit détour! Y'a un troupeau de quelque chose qui approche, si ce sont des teignes, même avec les quamates, on va être dans la merde! » - je sortais de nouveau le géoglobe, il y avait un petit étang un peu à l'ouest, je suppose que les teignes s'y dirigent pour aller boire un coup! Il y en a un autre à l'est, ça permettra à nos montures de se désaltérer un peu aussi. Je montrais rapidement à Benedikt et Jonah la direction à prendre pour le moment, ça ne ferait pas un trop grand détour, mais déjà la chaleur des plaines se faisait plus intense, moi je ne la ressentais pas, mais ça n'empêchait pas de voir qu'on commençait tous un peu à transpirer.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Jonah Kes » 23 Aoû 2012, 18:06

Jonah laisse échapper un petit rire en entendant la remarque de Benedikt concernant son allure effrayante. Mais bon, vu les circonstances de leur rencontre, il ne peut pas vraiment lui en vouloir ! En réalité, il en éprouve même une petite pointe de fierté. Cependant, il exagère un peu, le gamin ; il n’irait jamais étrangler personne… sans que ça soit mérité, en tout cas.
Mais il ne lui répond pas, et écoute Vrass lui parler de ses préférences de combat. Apparemment, ce n’est pas aujourd’hui qu’il le comptera parmi ses clients ! C’est vrai que posséder une paire de cornes comme ça, ça doit éviter bien des ennuis…

« Est-ce que ça existe, les armes en cornes de Winghox ? »
, se demande-t-il à voix basse, comme s’il parlait pour lui-même, mais assez fort cependant pour que Vrass l’entende. Il ne s’agit en aucun cas d’une menace ; non, là c’est plutôt une forme d’humour un peu bizarre.
Il imagine alors Vrass en train de se défendre à cornes et à poings. Étrangement, il a l’impression de savoir précisément quels gestes adopterait le Winghox, comme s’il l’avait déjà vu se battre !

Mais si ce dernier n’est finalement pas intéressé par une nouvelle arme, c’est de façon assez inattendue que Benedikt se manifeste, demandant des renseignements sur les armes de proximité ! Cela lui vaut un coup d’œil surpris du trafiquant. Il n'aurait pas parié là-dessus ! Enfin, pourquoi pas ?

« Les armes de proximité, ce sont celles de corps à corps ayant une courte portée. Les dagues, les poignards, certains sabres… Elles sont faciles à manier, discrètes, et permettent d’être rapide. »

Il prend une ou deux secondes de réflexion, puis : « Pratiques pour tuer quelqu’un sans qu’il s’y attende », ajoute-t-il avec un petit sourire, sans préciser si ce savoir est théorique ou vécu. Il se doute bien que Benedikt ne cherche rien dans le but d’attaquer, et doit plutôt penser à la défense ! Pour ça également, ce type d’armes est le plus pratique.

« C’est un peu cher, oui, mais toujours moins que le prix qu'elles auraient à la forge.»

A peine a-t-il terminé son petit speech que Vrass leur montre quelque chose à l’horizon, qui se dirige plus ou moins dans leur direction. Autant les éviter, aussi le trafiquant suit-il la direction indiquée par Vrass. Au bout de quelques minutes de marche de Quamate, la troupe arrive en vue d’une étendue d’eau miroitante. Tout de suite, Jonah sent sa monture sous lui accélérer le pas ! Il faut croire qu’ils ont déjà soif. Autant s’arrêter un peu, qu’ils boivent tout leur saoul, car qui sait à combien de temps est le prochain étang ? Et s’il doivent hydrater leurs montures de leurs gourdes, leur confort sera fortement réduit !

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Benedikt » 25 Aoû 2012, 14:53

Benedikt ne s'étonne même pas et prends la remarque du trafiquant au premier degré. Pour lui, il n'y a pas vraiment de doute sur le fait que Jonah parle d'expérience. Vu l'assurance et l'insolence dont il fait preuve, il a forcément eu déjà des ennuis. Probablement même pas mal, il n'y a qu'à voir comment ils se sont rencontrés. Et toujours dans la tête du botaniste, ce genre de personne a forcément tué quelqu'un, au moins un. Il a cependant une assez bonne opinion de lui pour penser que c'était sûrement des gens qui l'avaient plus ou moins cherché. Et puis ce n'est pas parce que Benedikt lui ferait la morale que ça changerait quelque chose, alors il décide que ce n'est pas ses affaires. Il s'est déjà un peu indigné face à la blague de Jonah sur les armes en cornes de Winghox, mais n'a rien dit non plus, après tout, c'était peut-être une simple question. Dont la réponse ne fait aucun doute ; pour qu'un winghox laisse quiconque toucher à ses cornes, il faudrait probablement qu'il soit enterré ou en train d'agoniser dans un coin.

« Oui, c'est... intéressant. Mais je vous demande ça parce que je me dis qu'en avoir un sur soi, ça peut être utile pour se défendre aussi, en fait. »

Arrivé sur le bord de l'étang après avoir évité un troupeau non identifié de bêtes potentiellement dangereuses, Benedikt saute de l'Anticus et s'étire avant de se pencher lui-même sur l'eau. Prenant un peu d'eau dans le creux de ses mains jointes, il boit quelques gorgées et jette un coup d’œil sur le paysage autour d'eux. Malgré le soleil rayonnant, il ne fait pas aussi chaud qu'on pourrait s'y attendre à cause d'un petit vent qui fait onduler l'herbe. Mais ça tape fort quand même, et ce n'est pas étonnant que leurs montures soient heureuses de la petite pause qu'il leur est accordée.
La basse-ville est maintenant à peine visible à l'horizon.

« Deux jours... » répète une nouvelle fois le botaniste à voix basse.
Il ne dormiront dans les plaines que cette nuit, alors, si tout se passe comme prévu. L'avantage d'être plusieurs, c'est que l'un d'entre eux pourra toujours rester éveillé pour surveiller les alentours.

Allongé dans l'herbe, Benedikt ferme les yeux. Il resterait là bien une petite demi-heure, à rêvasser, mais on risque fort de ne pas être tout à fait d'accord avec lui, alors il en profite pendant qu'il est encore temps, avant qu'on le houspille de là. Et puis c'est vrai qu'il vaudrait mieux qu'il surveille si sa monture n'est pas en train d'aller se balader n'importe où. Pour l'instant, il entends le bruit de sa queue qui fouette l'air en bougeant et ses sabot sur le sol, donc pas de raison de s’inquiéter.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Vrass Rannveig » 26 Aoû 2012, 14:16

Je fais quand même avancer un peu jusqu'au soir si ça ne dérange pas

La remarque concernant les cornes de winghox ne m'avait pas spécialement vexé, puisque bon, j'estimais que ça ne me concernait pas trop et que dans la mesure où j'utilise du sang de morphe pour l'une de mes encres, je suis mal placé pour ce genre de jugements
«Disons qu'en soit, les cornes de Winghox ne sont pas si solides que ça! C'est surtout que comme elles sont bien pointues, ça peut perforer facilement un membre... mais en tant qu'armes, je pense qu'il doit y avoir plus pointu encore et plus coupant surtout.» - y'a qu'à voir, j'ai moi-même le bout de l'une de mes cornes qui est flingué. Et je ne me suis fait ça que contre une tête de lit en prime donc bon... On reprenait plutôt la route et je pouvais voir un drôle de nuage de poussière s'approcher qui ne me disait rien de bon.

Au moins, tout le monde semblait d'accord pour ce petit détour, on en profitait pour donner à boire aux bestiaux et Benedikt s'allongeait même dans l'herbe pour se reposer un peu. Je buvais aussi un peu avant de m'étirer, mine de rien, le quamate n'est pas super confortable, j'ai un peu mal au cul je peux pas le cacher! Mais bon, on a encore du chemin à faire jusqu'à Banba, aussi je viens tendre la main au gosse pour qu'il se relève
«Allez on repart! La route est longue encore.» - l'envie de lui voler un baiser est tentante, mais vis à vis de Jonah je m'abstiens, après tout, tenir la chandelle n'a rien d'agréable et c'est pas le genre de mec qui m'intéresserait pour un plan à trois!

Je grimpe sur ma monture qui grogne en sentant mon poids sur son dos - connasse dis tout de suite que je suis gros - et on se remet en route! De façon générale pour le moment, l'ambiance n'est pas trop mauvaise. Il est vrai qu'il y a une sorte de rivalité qui s'installe entre Jonah et moi à savoir lequel serait le mâle dominant du groupe, mais je domine quand même en taille et en force, certes il a des armes et il doit être surement plus sournois et probablement plus intelligent aussi, donc au final, c'est assez tendu tout ça!

Le soleil décline, je sors de nouveau le géoglobe, ça fait plusieurs heures qu'on chevauche déjà et j'ai le dos en compote! Je trouve un coin avec quelques arbres vers le Nord, aussi je nous fait bifurquer légèrement pour qu'on s'y dirige, on sera plus en sécurité avec des arbres autour, car on pourra entendre les bestioles approcher plutôt qu'en plaine... enfin après, c'est une question de point de vue et aucun de nous n'a de tente de toute manière! Et puis on va surement faire des tours de garde, mais ce serait bien d'atteindre ce petit groupe d'arbres avant la tombée de la nuit!
«On devrait pouvoir se reposer là bas. S'il y a des arbres, il y aura surement des bestioles et des fruits à manger...» - et ce sera plus facile pour faire du feu. J'ai de quoi en allumer un, mais je préfère garder les trucs magiques de Sayah pour le cas où on n'ait vraiment pas le choix!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Jonah Kes » 26 Aoû 2012, 18:32

Bon, Benedikt n’a pas l’air d’être vraiment décidé à l’idée d’acquérir une arme. Jonah hausse les épaules ; il lui en reparlera, s’il le souhaite, plus tard. En fait, il n'est pas sur que le gosse sache distinguer un poignard d'un sabre !
Le winghox, pour sa part, n’a pas mal pris sa remarque, et tant mieux ! Ce n’était – pour une fois – pas le but. Mais il détruit en tout cas toute germe d’idée dans l’esprit du trafiquant concernant le développement d’une nouvelle industrie de ce type, pourquoi pas, basée sur la récupération et transformation de cornes de winghox en affirmant qu’elles ne sont pas particulièrement solides. Ah, tiens ? Jonah aurait pensé, au contraire, qu’elles seraient dures comme la pierre ! Comme quoi, les préjugés…

La petite pause près du lac ne dure pas bien longtemps, et les trois compagnons remontent bientôt en selle, au grand dam de Benedikt qui semblait partant pour rester là encore une heure ! C'est son petit ami qui va le secouer, et qui manque presque l'embrasser ! Il se retient pourtant, et Jonah se doute bien que c'est à cause de lui. Il ne sait pas si c'est par gêne ou par égard, mais il apprécie l'attention.
Les montures repartent d’un pas plus vif et énergique, requinquées, et la tête encore dégoulinante d’eau qui s'évapore au bout de dix minutes.

Après une heure de bouts de discussions à peu près dans le même goût qu'auparavant, le silence tombe peu à peu. Tout le monde commence à être fatigué, et d’ailleurs le soleil ne va pas tarder à se coucher. Jonah s’est un peu décalé de la file afin d’être environ au même niveau que Vrass, un poil devant lui peut-être, mais pas trop car c’est lui qui a le géoglobe. D’ailleurs, il le sort de son sac et semble y déceler un petit bois, car il les fait changer légèrement de direction en arguant que des arbres se trouvent un peu plus loin. Jonah ne s’inquiète pas du danger potentiel que pourraient représenter des bêtes, qui sont surement plus nombreuses dans un bosquet que dans les plaines ; qu’un truc l’approche et il le regrettera !

Quelques minutes plus tard et une pente douce gravie, le bois est déjà en vue. A une heure et demi encore, estime le trafiquant. Perdu ! Soixante minutes plus tard, la troupe se retrouve à la lisière de ce qu’on pourrait difficilement appeler une forêt. Ça fait quoi, cent, deux cents mètres de diamètre ? Enfin, parfaitement suffisant pour leurs besoins, de toute façon.
Jonah bondit de son quamate vivement – d’une façon un peu calculée, je dois l’avouer – pour atterrir au sol dans un léger cliquetis et s'étirer de toute sa hauteur. Il s’est habitué à ces grosses bêtes, bien moins terribles qu’il n’y parait ! Il attrape les rênes à la main et, prenant la tête de la file, s’aventure à pieds dans le bois. Vu l’état accidenté du terrain, c’est plus pratique de mettre pied à terre, et aussi mieux pour repérer un bon endroit où s’installer. Après une cinquantaine de mètres, l’homme aperçoit une petite – toute petite – clairière sur sa droite, partiellement masquée par un rideau de fougères et de jeunes arbres.

« Ça vous dit, là ? », demande-t-il aux deux autres, montrant du doigt le coin dégagé. Ils seraient bien ici ; ça a l’air un peu caché, un peu abrité aussi – les branchages ont l’air de s’entremêler pour former une sorte de plafond. Au cas où il pleut… Parce qu’avec ce temps lourd, il pourrait bien y avoir un orage dans pas longtemps !

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Benedikt » 27 Aoû 2012, 20:47

Tu peux me remercier, Jonah ! ^^

Benedikt descend de l'Anticus peu après le trafiquant et étire ses vertèbres endolories. Ça fait quand même du bien de se retrouver à nouveau les pieds sur la terre ferme et la petite marche est bienvenue pour se dégourdir les jambes.

« C'est parfait ! »
L'endroit a l'air bien agréable, c'est vrai. S'ils font un feu au milieu de la clairière, il ne risquera pas d'enflammer le reste de la forêt par mégarde, et il éloignera les bestioles désagréables. Même si les montures de Vrass et Jonah en dissuaderaient pas mal. Et cette nuit, l'obscurité sera moins profonde que sous les arbres.
« Je vais chercher du bois pour le feu, je reviens. »

C'est en général la première chose que Benedikt fait lorsqu'il est en voyage et qu'il ne dort pas au fond d'une grange ou d'une étable, et même si le soleil ne s'est pas encore vraiment couché, il préfère le faire maintenant. Faire un feu dans le noir est loin d'être amusant, il l'a appris à ces dépens.
Le botaniste s'éloigne près de la bordure de la clairière et récupère sur son chemin tout les branchages qui lui semblent convenables ; heureusement, tout est bien sec, il n'a pas plu depuis quelques jours. Il s'enfonce un peu plus dans la forêt et se met à chantonner doucement pour rendre plus attrayante la tâche plutôt répétitive qu'il est en train de faire. Il aurait pu trouver tout ce qu'il faut tout près de là où ils étaient, mais il apprécie quelques minutes de solitude après cette longue journée. Si la présence de Vrass ne le gêne pas un seul instant, il ne connaît pas assez Jonah pour être heureux de l'avoir auprès de lui tout le temps. Même si celui-ci s'est révélé plus facile à vivre qu'il ne l'aurait imaginé. Il y a quelque chose qui l'intrigue chez cet homme, probablement cette manière de se faire mystérieux et ténébreux qui éveille autant sa curiosité que cela l'amuse - Benedikt se laisse facilement avoir par ce genre de chose, comme il est lui-même incapable de mentir et qu'il est rare qu'on le prenne au sérieux quand il veut - !

Au fur et à mesure de sa petite balade, il chante un peu plus fort, et lorsqu'il revient près de ses deux compagnons de voyage, on entends distinctement les paroles ;

« Ce matin, joli cœur,
ce matin, je l'ai laissé,
Dieu qu'elle a pleuré !

Sa mère l'a envoyé chercher,
quelques fleurs dans un panier,
Elle a couru à la rivière,
Comme on veut se distraire du chagrin,
Elle a vu les lavandières,
En passant sur son chemin.

Toutes ont racontés,
Les pierres qu'elle a ramassé,
Elle a gardé son honneur,
Mais c'était jusqu'à maintenant,
Et sans plus aucune pudeur,
On voyait son ventre rond.

Sa fille n'est pas revenue,
Et on s'est vite aperçu,
Du calme des lavandières,
Qui voyait repasser l'ingénue,
Elle flottait sur la rivière,
Dévorée par les sangsues.

Ce matin, joli cœur,
ce matin, j'en voulais plus,
Hé bien, elle ne pleura plus ! »


Elles contrastent horriblement avec l'air entraînant et joyeux sur lequel elles sont chanté, mais Benedikt ne s'est jamais posé la question, il l'a appris il y a trop longtemps pour ça. Le botaniste laisse tomber par terre les branches et les dispose en un petit tas savamment calculé qui devrais faire en sorte que le feu soit plus facile à allumer.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Kallistrat Rusia » 27 Aoû 2012, 22:33

Confortablement installé sur un épais lit de mousse, Kallistrat prenait un repos bien mérité après une dure journée à paresser. Là-haut dans ce ciel trop dégagé, le soleil irradiait Nideyle de ses rayons cruels, et brûlaient sur sa fourrure. Autrement dit, rien pour l'encourager à sortir de son bosquet sous lequel il faisait bien meilleur ! Son estomac se plaignait pourtant de ce jeun forcé, mais définitivement, l'énergie pour chasser n'était pas au rendez-vous. Aussi l'Orphe lion avait-il pris la décision la plus raisonnable qui soit : il allait rester là et somnoler jusqu'au soir, où il quitterai enfin son abri en quête d'un bon repas. Mais pas avant...!

... à moins que...?

Ses paupières jusqu'à présent fermées se rouvrirent subitement lorsqu'il entendit une branche craquer. Les sens aussitôt en alerte, ses narines captèrent l'odeur délicieuse d'une proie potentielle. Ça fleurait bon l'Anticus, et ce simple constat fit monter la salive au bord de ses lèvres grises. Un dîner livré à domicile ? Il ne fallait pas le lui dire deux fois ! Roulant rapidement sur le côté, il se retrouva à plat ventre, les oreilles attentives et les moustaches frémissantes. Droit devant lui remuait son futur repas qui - sans discrétion aucune - fredonnait une chanson très bizarre. Un peu surpris, Kallistrat rampa prudemment, prenant grand soin de rester sous le couvert des buissons alors qu'il se rapprochait de son objectif. Quelle déception en découvrant qu'il ne s'agissait que d'un humain ! Et pourtant, la bonne odeur d'Anticus était toujours bien présente, l'alléchant de plus belle.

Alors notre Orphe lion joua à un autre jeu. Celui du chat et de la souris, et autant dire qu'il n'était pas la souris. Sans raison apparente sinon une certaine curiosité, il se mit à suivre ce petit bout d'homme coiffé comme un mouton noir. Tapis dans l'ombre, il s'arrêtait lorsque l'autre se baissait pour ramasser une branche, cessait de respirer lorsqu'il semblait réfléchir aux paroles de sa chansonnette, coulait comme un serpent d'un buisson à un autre chaque fois qu'il avançait. Tant et si bien qu'à force de prendre Benedikt en filature, la clairière se dessina peu à peu, grand trou clair parmi les arbres resserrés. Et là, comme une outrancière provocation : un Anticus ne demandait qu'à se faire dévorer tout cru !

Perdant aussitôt le peu d'intelligence humanoïde dont il était pourvu, chaton se figea. Les oreilles en avant, deux minces fentes noires en guise de pupilles dans ses yeux verts, et sa queue derrière lui fouettant l'herbe avec nervosité, il trépigna de longues secondes sur ses pattes arrières, assurant ses appuis pour un assaut qu'il lança sans cacher son enthousiasme à l'idée du festin qui l'attendait !

C'est donc un immense lion gris que l'on vit surgir d'un buisson juste derrière Benedikt. Dépassant l'Orphe en quelques foulées, il dérapa en changeant de direction lorsque l'Anticus lui détalla sous le nez, grognant de contrariété d'avoir manqué sa prise. Immédiatement alertés, les Quamates firent de tels bonds de terreur que leurs attaches cédèrent, et ils suivirent l'Anticus dans sa technique de « sauve-qui-peut » plutôt efficace. Kallistrat lui, dû forcer sur ses cuisses pour sauter par-dessus un homme cornu qu'il regarda à peine, se réceptionnant de l'autre côté mais ne faisant que quelques foulées résignées en comprenant qu'il avait définitivement manqué sa proie. Frustré, il resta une longue seconde à l'écouter traverser les buissons avant de se décider à se lever. Pas de chance !

Peu à peu, ce qui lui servait de cervelle se remit en marche, et il fit volte-face pour constater qu'il y avait là trois individus qui le regardaient plutôt bizarrement. Et zut.

« Oh... c'était vos montures...? » Ronfla sa voix profonde... et vexée.

Il était toujours temps de s'en inquiéter, non ?

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Vrass Rannveig » 27 Aoû 2012, 22:56

Bon, on était donc sur le chemin du repos! Fort content de voir que tout le monde approuvait cette halte, j'étais moi aussi descendu de ma monture pour marcher un peu car mine de rien à force j'avais vraiment mal partout - et pour ne pas spécifier une fois de plus quel endroit en particulier! Jonah nous trouvait une chouette clairière et je commençait à chercher quelques pierres pour tracer un cercle qui permettraient de délimiter le feu, puis je m'approchais d'un arbre pour y accrocher mon sac tout en gardant mon épée à ma ceinture.

J'attachais mon quamate à ce même arbre, et je me tournais vers Benedikt qui souhaitait aller chercher du bois pour le feu avant qu'il ne fasse nuit
«Fais attention à toi quand même... on ne sait pas ce qu'il peut y avoir dans le coin.» - évidemment, je pense aux teignes, et le souvenir douloureux du cabot qui se faisait bouffer par des loups me revenait en mémoire et l'envie de rester avec lui me démangeait, mais je préférais le laisser partir, n'ayant pas non plus envie de jouer les mères poules ni les amants surprotecteurs.

J'allais juste m'appuyer sur un arbre en fixant Jonah quelques secondes, profitant qu'on soit seuls pour parler avec lui d'un truc qui me chiffonne depuis le début
«Dis moi... Jonah. Ça me travaille depuis hier! On se serait pas déjà vu quelque part? Je sais que je ne t'ai jamais tatoué, donc peut être dans un bar ou autre?» - bien envie de lui demander si je ne lui ai pas déjà cassé la gueule, mais je pense qu'il s'en serait souvenu lui si ça avait été le cas. En tout cas, moi je m'en serais souvenu si un type m'avait refait le portrait.

Au bout d'un moment, le gosse revenait, le problème, c'est qu'il ne revenait pas tout seul! J'écarquillais les yeux, sans même penser à dégainer mon épée sur le coup, écartant plutôt les bras pour me préparer à courir vers lui
«Benedikt!!! Couche toi!!» - dans le genre j'attire la poisse celui la, il se pose deux minutes! Je me baisse légèrement mais le fauve passe au-dessus de ma tête, cherchant l'anticus du gosse et provoquant alors la panique auprès des autres montures qui prennent la poudre d'escampette! Bordel mais c'est quoi ce truc????

Je me décide enfin à prendre mon épée à la main, prêt à couper ce lion en rondelles pour nous imposer un trajet à pieds à présent, mais c'est alors qu'il se retourne et nous regarde d'un air surpris demandant si c'était nos montures? J'écarquille les yeux en le reconnaissant!
«Mais t'es... l'abruti de lion qui a bouffé plus de poisson qu'il n'en a attrapé au tournoi de Sayah!!» - je le reconnaissais oui, mais j'avais totalement oublié son nom par contre... je gardais tout de même mon épée à la main, mais elle était dirigée vers le sol et je me maintenais entre Benedikt et lui! Allez savoir s'il est plus humain qu'animal celui la!

Le problème c'est que maintenant oui... il avait fait fuir nos montures et on allait donc devoir poursuivre à pieds par la suite! Heureusement qu'on avait fait la moitié du chemin, mais maintenant on en avait encore pour deux ou trois jours de marche au moins selon le rythme... je pouvais même pas utiliser ma perle, je pouvais me rendre à Banba, mais avec une seule personne! Et je ne pourrai pas revenir exactement au même point. En gros, on est dans la merde!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Jonah Kes » 28 Aoû 2012, 00:22

L’endroit découvert convient à tout le monde, et ils attachent leurs montures aux branches épaisses des arbres avant de pouvoir souffler, enfin. Benedikt se propose pour aller chercher du bois ? Ce n’est pas lui qui va le retenir ! Qu'on ne ne traite pas d'égoïste, si le gamin souhaite faire tout le boulot lui-même, après tout…

Le trafiquant se retrouve donc seul avec Vrass qui, appuyé contre un tronc d’arbre, le regarde fixement tandis qu’il cueille un drôle de fruit à un petit arbre. Le fruit est rosé, charnu, grand comme un poing d’enfant et diffuse une odeur suave... Cerise sur le gâteau, certains de ces fruits sont picorés, ce qui signifie qu’ils sont comestibles. Confiant, Jonah mord à pleine dents dans la chair molle… Pour recracher le tout aussi sec, alors même que le winghox lui pose une question ! Dégeulasse ! On ne peut jamais se fier aux apparences ! Contrarié, l’homme jette le fruit à terre d’un geste rageur, et se retourne vers Vrass. Il lui a demandé quoi déjà ? Ah, oui, s’ils ne se sont pas rencontré auparavant !

« Ouais, je me suis dit la même chose… Dans un bar, je ne crois pas. En fait, j’ai plutôt l’impression d’avoir fait équipe avec toi pour une raison ou une autre… » Il montre une petite moue dépréciatrice. « Ce qui serait étonnant. »

Mais bordel, comment est-ce possible que Jonah et Vrass ait pu oublier avoir combattu un dragon ? Comme si ça leur arrivait tous les jours. Je vous jure…

On entendait le botaniste chantonner tout près. Une comptine aux paroles bien sombres, pour un gosse à l’air aussi gentil ! Mais elle rappelle un autre air à Jonah, qui, pour ne pas être en reste, se met à entonner une petite mélodie à son tour, d’une voix assez grave et écorchée.

« Où sont-ils donc tous passés ?
Je me souviens leurs jolis rires,
Je me souviens leurs petites mains.
Je ne sais plus qui ils étaient,
Mais je sais… Lalala… allés.
Ils sont tous six pieds sous terre,
Dans l’garage du vieux banquier !!! »


Il a certainement escamoté plus de la moitié des paroles, mais ce qu’il en reste est largement suffisant pour que Vrass le regarde aussi bizarrement que s’il avait avoué être le pape qui l’avait baptisé. Il n’a pourtant pas le temps de faire une remarque sur les capacités de baryton de Jonah, car simultanément à l’apothéose de la chanson, le botaniste fait sa réapparition dans la clairière, mais pas seul… Un animal énorme déboule sur ses talons, se précipitant sur le winghox comme s’il voulait le bouffer pour finalement bondir par-dessus, bifurquer vers leurs montures et toutes les rater. Heureusement ou pas, car de toute façon, la frayeur qu’elles ont éprouvé leur a donné la force de briser leurs rênes, et voilà qu’elles se sont toutes barrées avant qu’ils n’aient pu dire ouf ! L'espoir comme quoi les quamates garderaient les prédateurs à distance se révèlent être bien erroné !

Jonah, furieux d’avoir été coupé dans sa chanson – et accessoirement qu’un gros balourd ait mis leurs montures en fuite -, n’est pas resté immobile. Il a dégainé son stylet – arme paraissant bien futile face à l’orphe gigantesque – courage ou inconscience, je ne sais - et s’est planté devant l’impromptu, qui s’inquiète, mais bien trop tard, de ce qu’il vient de faire !

« Putain, oui, tu l’a dit, c’était nos montures ! Et tu peux les récupérer, maintenant ?! Non ? Tu ferais bien d’avoir une bonne explication à fournir, avant que je ne te tranche les oreilles !! »

Quoi, quoi, un orphe lion ? Et alors ? Ce n’est pas ça qui va freiner Jonah ! Il a son regard vraiment fâché, là, et ne remarque même pas que Vrass a l’air de connaitre cette brute.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Benedikt » 29 Aoû 2012, 18:59

Benedikt se jette par terre sans même prendre la peine de regarder derrière lui ; l'expression de Vrass et les bruits soudain de course derrière lui suffisent bien pour comprendre qu'il a plutôt intérêt à demander des explications après. Explications dont il n'aurait pas besoin, d'ailleurs, s'il avait pris la peine de faire vraiment attention - comme un certain winghox le lui avait précédemment conseillé -. Pour sa défense, l'orphe lion était vraiment silencieux et il y a de fortes chances que le botaniste n'aurait pas pu non plus sentir sa présence.

Mais ce dernier s'aperçoit vite que l'animal l'a dépassé, et alors qu'il se relève, c'est sur Vrass qu'elle est en train de foncer. Avant que Benedikt se jette dessus avec tout le manque de discernement dont il peut faire preuve - à part lui arracher des touffes de poils, il ne risque pas de pouvoir faire quelque chose -, elle se contente de bondir au dessus du tatoueur. Mais elle joue à quoi, la grosse bestiole, à saute-mouton ? Ah non, c'était l'Anticus qui l’intéressait, apparemment. Seulement, elle ne l'aurait pas non plus, celui-là, pas plus que les deux Quamates qui disparaissent aussi en un instant dans les profondeurs de la forêt.

Benedikt ouvre des yeux effaré en voyant que c'est en réalité un orphe lion qui leur est tombé dessus et qui leur demande presque surpris si c'était leurs montures. Pour couronner le tout, il s'avère que Vrass le connaît. En revanche, le trafiquant est juste furieux, lui, et menace l'impoli de voir sa dernier heure arriver. Le botaniste se plante à côté de Vrass, à la fois soulagé de voir qu'ils ne vont pas se faire dévorer par une bête sauvage mais tout autant en colère de savoir qu'ils feront le reste du trajet à pied. Cela ne le dérangerait pas plus que ça si ce n'est qu'il avait l'intention de s'offrir un bon galop sur cet Anticus le lendemain matin et qu'il n'aime pas gaspiller de l'argent, peu importe quelque soit le montant. Et puis, surtout, c'est vraiment très impoli de la part de l'inconnu !

« Elle est très simple, l'explication, Jonah, il voulait les bouffer, nos montures ! » rétorque-t-il avant que l'orphe puisse répondre. Le tatoueur a clairement une mauvaise influence sur Benedikt en terme de vocabulaire, il se met à jurer de plus en plus facilement !
« Non mais ça va pas ?! Vous ne pouvez pas dire bonjour avant, au moins, comme quelqu'un de civilisé ? Est-ce que vous étiez en train de me suivre ? » rajoute-t-il à l'intention de l'intéressé.

Il a intérêt à s'excuser, le matou, vu le nombre de sourcils froncés dans sa direction !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Kallistrat Rusia » 30 Aoû 2012, 12:56

Kallistrat fronça le nez sur une expression typiquement vexée. Depuis qu'il avait quitté son village d'Orphes lions, chaque fois qu'il avait croisé des humains il les avaient vus impressionnés et humbles devant sa carrure. Aujourd'hui, ils étaient surtout furieux... et sa fierté de chaton en prenait un méchant coup ! Vraiment, il ne comprenait pas leur animosité à son égard. Il ne leur avait rien fait pourtant. Ses yeux verts allèrent de l'un à l'autre, détaillant chacun d'entre eux avec incompréhension.

Il y avait le tout petit avec la toison de mouton noir, un grand ténébreux aux yeux perçants qui le menaçait de lui tailler les oreilles en pointe et le grand cornu muni d'une gigantesque pelle à tarte dont le visage lui sembla familier. En fait, il se souvenait surtout du goût de sa jambe. Chaton tourna légèrement la tête comme s'il vérifiait que son dîner s'était bel et bien envolé avant de se recentrer sur les trois individus dont il ne comprenait pas l'énervement. Le plus petit des trois lui reprochait de ne pas avoir dit bonjour... et Kallistrat enregistra dans un coin de sa tête de le faire chaque fois qu'il croiserait quelqu'un désormais. En attendant, il se redressa et bomba le torse en prenant une profonde inspiration. C'est que, la remarque de l'homme aux cheveux rouges quant à sa participation à l'évènement de Sayah le gonflait de fierté... même s'il n'y avait pas trop de quoi...

« Bonjour !!! Lança-t-il avec un enthousiasme un peu effrayant à l'attention de Benedikt. Mais les trois hommes le regardaient toujours, et ils n'avaient pas l'air de moins lui en vouloir. Le petit frisé comme une salade a raison, j'avais faim. Enchaîna-t-il en cherchant l'affection de celui qui pointait une épine vers lui. Pas mieux. Kallistrat Rusia. Confirma-t-il alors en se tournant vers Vrass. Je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas gagné, j'ai mangé plus de crabes que tous les autres... »

Et pour ponctuer ses paroles d'une naïveté désespérante, une calopsitte minuscule vint se percher sur l'épaule immense du grand chat gris... et se mit à engueuler l'assemblée à grand renforts de piaillements aigus. Les oreilles de Kallistrat se couchèrent aussitôt dans son épaisse crinière tandis qu'il plissait les yeux sous le coup de la douleur que lui renvoyaient ses tympans. Il la chassa d'une main, mais elle alla se percher sur son autre épaule et reprit son sermon de plus belle.

« Bon... Grogna bébé lionceau d'une voix forte pour tenter de couvrir les cris scandalisés de son oiseau. Les Quamates ne courent pas très vite, je peux les ramener. En plus ce n'est pas bon à manger... Pour l'Anticus je vais faire ce que je peux mais ils sont rapides... je peux essayer de le rabattre, il faudra l'attraper au vol. Vous ne bouderez plus après ? »

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Une joyeuse troupe.

Messagepar Vrass Rannveig » 30 Aoû 2012, 14:45

Benedikt semblait vouloir se réfugier un peu derrière moi, d'un autre côté, c'est vrai que le chaton avait quelque chose d'imposant et avec un instinct animal en prime, pour sûr qu'il pouvait fort bien s'avérer dangereux s'il s'y mettait pour de bon. Mais dans mon souvenir justement, il avait tendance à plus se comporter comme un petit chat que comme un vrai lion - bien qu'il avait failli me bouffer un mollet s'il n'avait pas été distrait par un groupe de poissons ou d'hippocampes si mes souvenirs sont bons.

Je me mettais à rire doucement face à sa remarque, qu'il ait faim je peux le comprendre, mais le coup des crabes m'amusait
«Fallait pas les manger, juste les attraper. C'est pour ça que t'as perdu! Enfin bonjour oui.» - il ne semblait pas bien méchant, mais surement parce que je le connaissais un peu et que je l'avais déjà vu à l'œuvre, ça aidait à se faire une certaine opinion. Cervelle de moineau dans un corps de brute, pas comme s'il était le seul de ce genre là - et sans savoir pourquoi, j'avais tourné la tête vers Jonah, je me demande pourquoi. En parlant de moineau, un drôle de piaf venait de se poser sur son épaule et nous gueulait dessus, visiblement pas contente qu'on s'en prenne à son garde-manger et mon sourire s'élargissait! Oui je confirme, il est marrant et ça risque fort de mettre de l'ambiance!

«Si t'arrives à rattraper nos montures, je promets de ne plus bouder!» - je le détaillais de haut en bas, avoir un chasseur dans un groupe était toujours utile! Car je me doutais bien que Benedikt serait incollable pour nous trouver des baies comestibles ou autres champignons, mais je suis pas un lapin moi! Donc tant qu'à faire, je m'approche de lui, sans me soucier qu'il pourrait me bouffer, je vois bien qu'il n'en a pas l'intention
«Si je me souviens bien de ton interview» - j'avais vu la rediff plus tard à la télévision, et maintenant qu'il me rappelait son nom, je me demandais si l'une des lettres de menace que j'ai reçu après ce tournoi à propos d'un certain "Ruchat" qui devait être le vrai héros, si cette personne ne parlait pas de lui? Enfin peu importe - «tu cherches à devenir un héros non?»

Utiliser l'égo est souvent une très bonne arme face à des esprits aussi peu développés que le sien, on pourrait en faire un gentil matou de garde si on joue bien, et c'est le genre de bestiole qui n'est pas intéressé par l'ore, donc pas vraiment besoin de partager avec lui du moment qu'on lui promet de mettre son nom dans la liste de ceux qui ont découvert le trésor! Mais je ne lui en parle pas tout de suite, je vais en parler aux autres avant.

«On va essayer de se débrouiller avec l'anticus, ramène déjà les quamates et on va négocier pour l'autre!»

Il faudrait l'appâter avec quelque chose, mais quoi?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Suivante

Retourner vers Les plaines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron