Plein nord !

Les plaines recouvrent la grande majorité du territoire Nideylien. Fertiles et verdoyantes ou au contraire arides et hostiles, elles s'étendent sans trouver d'autre barrage que les montagnes ou le désert. Par ici, si vous aimez crapahuter dans l'herbe !

Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 01 Déc 2011, 23:10

Précédemment : Voyage à dos de...?
*°*°*°*°*°*°*°*°*

Le soldat s'était presque mis à sautiller sur place au beau milieu de l'animalerie tant l'impatience lui tendait les nerfs. Malgré tout, il s'agissait d'une toute autre impatience que celle dont il avait été victime ces derniers jours. Reposé et de bonne humeur, son sourire d'enfant pressé d'essayer un nouveau jeu ne l'avait pas quitté. Jusqu'à maintenant et pour la première fois depuis longtemps, il n'avait encore eut envie de tuer personne...! Ses yeux curieux bondissaient d'un Anticus à l'autre, charmé tout autant que pouvait l'être la jeune femme par ces montures graciles aux regards enjôleurs. Les mains croisées dans son dos tout le temps qu'avait duré le choix de sa féline quant à la monture qui lui conviendrait, il s'était mentalement posé toutes les questions possibles sur ces animaux. Mais définitivement pressé, il renonça à se renseigner auprès du vendeur pour aujourd'hui. Un autre jour sans-doute...

Ceithli disparaissait parfois entre deux animaux. Lequel allait-elle choisir ? Celui aux reflets acajou avec de grands yeux verts ? Le roux aux fanons bruns ? Le doré dont les doigts arboraient une jolie corne blanche ? Le gris qui semblait affublé d'une crinière calcinée ? Le grand des plaines, élancé comme un lévrier ? Le petit des montagnes occupé à escalader un tas de troncs enchevêtrés ? Le pataud des marais dont le poil soyeux rappelait la fourrure étanche d'une loutre ? Peut-être celui-ci qui l'évitait comme il pouvait, affolé par son aura de prédateur, ou cet autre qui la collait comme un poulain suit docilement sa mère...? Archélas lui-même n'aurait pas su lequel choisir !

« J'espère que Nemesis nous retrouvera rapidement... » Glissa-t-il à Ceithli alors qu'ils quittaient la boutique.

Ils en furent quitte pour demander leur chemin à tous les coins de rue pour quelques minutes encore, Archélas s'engouffrant dans les ruelles avant d'avoir entendu la fin des recommandations de leurs généreux guides touristiques. Finalement, ils furent dehors au bout d'une petite demi-heure et le soldat accéléra le pas en apercevant ce qui lui avait tant manqué s'étaler juste sous son nez : le vide. L'espace. Rien, et ce à perte de vue ! Les Ghettos auraient pu être la proie des flammes juste derrière lui, il s'en moquait totalement.

« Ceithli... quelle que soit la ville dans laquelle tu veux t'installer, promets-moi que notre maison sera construite à l'écart du centre. Souffla-t-il en lui serrant un peu la main. J'en serais malade de ne pas avoir de vue sur un horizon sans obstacle. »

Il se tourna vers elle avec un sourire jusqu'aux oreilles, définitivement soulagé de quitter cette ville, léger de se sentir débarrassé de ce poison, heureux de ne plus être ni malade ni fatigué, euphorique à l'idée de voir à l'œuvre une monture dont il ne connaissait rien encore.

« Nemesis ! »

Si c'était encore possible, son sourire s'élargit alors qu'il lâchait la main de sa première compagne pour aller au devant de la seconde. La jument aux reflets d'ébène marchait dans leur direction d'un bon pas. Manifestement, elle s'était contentée de contourner le Dôme sans se hâter, sûre de son chemin grâce à la magie de Sayah. Archélas la salua par des grattouilles derrière les oreilles et sur le garrot, lui caressant le chanfrein et le front avec amusement avant de revenir vers Ceithli qu'il aida à se mettre... à Anticus...! Puis, réajustant solidement le sac sur ses épaules, il se hissa à son tour à cheval.

Il se retint deux minutes... puis cinq... puis dix... et puis il craqua...! C'était trop tentant !

« On fait la course ? »

Le visage d'un gamin prêt à se lancer dans l'ânerie la plus énorme du siècle, il enroula une grosse poignée de crins autour de son poignet après un mouvement rotatif de la main. Aussitôt alertée, Nemesis releva brusquement l'encolure. Les oreilles couchées en direction de son cavalier auquel elle se montrait attentive, elle sembla presque s'asseoir sur les jarrets en sentant l'infime pression des mollets sur ses flancs, et se cabra un bref instant avant de déplier ses genoux et de bondir en avant après un ronflement de joie. Le poids d'Archélas se reportant sur ses épaules ne traduisait qu'un seul ordre : foncer !

Droit devant, sans ni obstacle ni contrainte, libre de tout harnachement que son cavalier avait laissé à Aspasie, la liberté et un intense besoin de se défouler pour seuls maîtres. Elle exécuta même un bond de joie impressionnant après quelques foulées avant de se concentrer sur la vitesse pure, épuisante, grisante autant pour elle que pour le soldat qui laissait le vent, la boue et les débris du terrain lui griffer le visage. Il tourna à peine la tête vers Ceithli pour vérifier qu'elle le suivait, curieux de savoir si l'Anticus comme sa cavalière prendraient autant de plaisir que lui et sa monture à partir dans une course endiablée...

Course qui ne s'arrêterait qu'au bon vouloir de Nemesis puisqu'elle ne portait pas la moindre bride...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 01 Déc 2011, 23:36

Quitter la ville avait été un véritable parcours du combattant, l'Anticus à ses côtés, flamboyant d'une magnifique robe rousse aux reflets dorés, la crinière d'un noir de jais lui rappelait quelque peu un fauve, et peut être était-ce pour cela qu'elle l'avait choisi - en dehors du fait qu'il n'avait pas trop peur d'elle. Finalement, les plaines se dessinaient devant eux et elle prit à son tour une profonde inspiration pendant qu'Archélas exprimait une certaine requête. Elle se pencha vers lui et déposa un baiser sur sa joue avant de plonger son regard d'ébène dans le sien

«Promis... de toute manière, je ne me vois pas non plus en ville.» - pour quelqu'un qui avait passé sa vie à Banba et à parcourir les terres de Nideyle en courant, il était un peu logique qu'elle ait, elle aussi, besoin de cette vue. Archélas voulut l'aider à grimper mais elle était tout à fait capable de se mettre sur le dos de l'anticus, après tout, elle était bien agile - plus que lui mais évitons de le lui rappeler - et là où il aurait pu penser qu'elle grimperait en amazone, elle mit bien une jambe de chaque côté, tenant la bride solidement avant de jouer délicatement de son bassin pour le faire avancer. Lançant un regard un peu aguicheur au soldat alors qu'elle suivait le mouvement à chaque pas - ce qui devait lui rappeler certains souvenirs - elle commença à accélérer le pas jusqu'à ce qu'il lui demande de faire la course.

«Pourquoi pas? Je risque de te surprendre!» - d'un autre côté, elle ne connaissait pas vraiment la vitesse maximale que pouvait atteindre un anticus à la course, mais elle ramena ses jambes le long de ses flanc,s donnant un peu l'illusion qu'elle était à genoux vu la finesse de la bête et grand bien lui fit car ainsi solidement accrochée, elle ne se fit pas surprendre par le bond qu'il fit en sentant qu'on lui demandait d'accélérer le pas. Ses foulées étaient larges, puissantes, et si cela n'était point aussi grisant que ses propres foulées, la féline savait apprécier cette vitesse grandissante. Afin de ne pas perturber Némésis, elle s'était placée un peu plus sur le côté, perdant quelques secondes de distance jusqu'à ce que l'anticus reprenne un rythme plus avancé, le rattrapant en quelques foulées jusqu'à dépasser la jument.

Plaquée contre l'encolure, elle fit un clin d'œil au soldat alors qu'elle le dépassait, affichant un air qui disait clairement «je t'avais prévenu!» alors qu'ils poursuivaient ainsi, elle dut même ralentir un peu sa monture, ne voulant pas qu'il se fatigue trop quand on pensait à la distance qu'il restait à parcourir, et puis, elle n'avait pas non plus envie de semer Archélas! Les foulées de l'Anticus se firent alors plus courtes, mais plus rythmées, Ceithli ayant la fichue tendance à rebondir sur le dos musclé de sa monture, ce qui n'était pas des plus agréable, et heureusement qu'elle portait un pantalon parce que supporter ce genre de chose en jupe ce n'était même pas envisageable!

Le temps semblait s'écouler plus vite ainsi, ils avaient tout pour être heureux, il faisait beau, une légère brise soufflait, les plaines n'appartenaient qu'à eux. Se tournant vers son amant, elle lui offrit un sourire d'une intense douceur, manifestant son amour de la plus tendre des manières en un seul battement de cils


«Alors?»

Anticus 1 - Némésis 0. D'un autre côté, la pauvre jument n'était plus de première jeunesse! Mais peut être Archélas avait-il autre chose en réserve?

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 03 Déc 2011, 00:49

De Nemesis ou d'Archélas, difficile de déterminer lequel avait l'égo le plus sensible. Couché sur l'encolure de sa jument, le soldat avait rapidement abandonné toute idée de remporter cette course en constatant avec quelle facilité l'anticus s'était permis de rattraper son retard. Ses foulées amples couvraient pas loin de deux fois plus de terrain que celles de Nemesis et il bondissait si souplement par-dessus les obstacles qu'il semblait tout bonnement les survoler. En réalité, bridé par Ceithli qui ne voulait pas distancer son futur époux, l'anticus allait sans grand effort, le fouet interminable de sa queue chatouillant presque les naseaux de la pauvre Nemesis. Elle en revanche, se démenait pour avaler la distance qui la séparait de cet adversaire déloyal, forçant l'allure autant que ses jambes le lui permettaient. Là-haut, Archélas souriait à cette sensation de liberté. Comme si sa vie ne dépendait plus que de ces quelques crins auxquels il se raccrochait, conscient qu'à cette vitesse, une chute pouvait lui être fatale. Les muscles puissants de sa monture roulant entre ses genoux, et il fermait à demi les yeux pour les protéger de la poussière et du vent.

Bien évidemment, cette démonstration de vitesse pure ne dura pas bien longtemps, et la jument dut se résoudre à un galop moins exigeant après quelques minutes à avoir jeté son feu dans l'effort. Le soldat se redressa alors et pu se rasseoir là où il s'était appliqué à rester un peu au-dessus des épaules de sa monture pendant sa course débridée. Le souffle court, il savoura à son tour ce rythme moins violent. Rattrapant sa féline en exigeant de Nemesis une légère accélération, il chevaucha ensuite à son côté.

Son sourire n'avait pas quitté ses lèvres alors qu'il jetait un regard intéressé sur l'anticus qui semblait littéralement se ballader.

Il galoppèrent ainsi un bon quart d'heure encore avant de repasser au pas. Le poitrail de Nemesis sétait tant alourdit de sueur qu'il en paraissait presque noir, et une écume blanche l'étoilait de toute part. Le pas vif après l'effort, elle soufflait, ses grands naseaux largement ouverts sur l'air qui lui manquait et qu'elle aspirait en ronflant bruyamment. Sur son dos, Archélas n'était pas en reste et respirait avec délice cet air frais dépourvu de pollution. Silencieux quelques minutes, il s'accorda un peu de temps pour reprendre son souffle, la gorge encore un peu sèche.

« C'est pas juste, le tien est taillé pour la course... et en plus tu es plus légère... » se justifia-t-il en mauvais perdant.

Il lui sourit cependant, de bonne humeur depuis le matin, avant d'arrondir les yeux comme s'il venait de se souvenir d'un détail désagréable.

« Ah zut! J'ai oublié d'acheter des provisions pour le voyage ! J'avais tellement hâte de quitter cette ville... »

Il s'épongea le front d'un revers de manche, constatant au passage que son uniforme d'un blanc immaculé avait pris une drôle de teinte au contact de sa monture. C'était le bouquet, non seulement il était ridicule dans des vêtements plus blancs que les terres mortes, mais en plus il avait la marque d'une selle imprimée sur les fesses en prime ! Première étape indispensable à son arrivée à Banba : réclamer un uniforme neuf !

« Est-ce que ça va ? »

Il hésita à proposer une pause mais se ravisa en apercevant l'ombre de Néobabel derrière eux. Moins ils perdraient de temps en haltes, plus vite ils s'éloigneraient de ces bizarreries effrayantes, de ce médecin fou, et de la boutique de ce maudit tatoueur... oui... il était prêt à chevaucher toute la nuit s'il le fallait, tant qu'ils mettaient de la distance entre les Ghettos et eux-même. Et puis il était encore tôt, et malgré la fatigue due à cette longue distance parcourue à un rythme soutenu, ils venaient à peine de partir. Usant du poids de son corps pour faire bifurquer sa jument, Archélas se rapproche du couple anticus / féline et se permit de déposer un baiser furtif sur les lèvres de la jeune femme.

« Alors, dis-moi. Ça te plaît comme moyen de transport ? On pourrait peut-être en acheter un si tu veux ? Si tu ne peux plus te transformer pendant quelques temps, ça pourrait être utile. Pour te déplacer... et... enfin, je ne sais pas mais ça risque de te manquer de ne pas pouvoir courir les plaines. Je me souviens encore de ton cirque près de cette rivière, se mit-il à rire en repensant à cette fameuse fois où le guépard s'était pris pour un chaton tout fou, et voilà... je... Je me doute que ce ne sera pas pareil, mais si quelques chevauchées un peu folles à dos de cette monture peuvent... euh... »

Il n'osa pas continuer. Pouvaient quoi ? Lui remonter le moral ? Risquait-elle réellement de déprimer si elle se retrouvait privée de sa part animale ? Il se pinça les lèvres une seconde. Il n'avait testé la vie d'hermine que bien trop rarement pour savoir, mais quelque part, il avait vaguement conscience qu'effectivement, devoir rester « enfermée » contre sa volonté dans ce corps humain finirait par lui peser.

« Ce n'est pas juste pour Nemesis tu sais, tu la dépasse toujours, que tu sois guépard ou humaine sur un anticus ! Tu vas finir par le vexer... »

Ou comment changer de sujet sans subtilité.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 03 Déc 2011, 02:22

Maintenant qu'ils avaient repris un rythme normal, ils pouvaient discuter tranquillement, comme s'ils étaient dans une simple balade, bien que Némésis avait du mal à conserver un rythme de croisière aussi rapide que l'anticus, malgré tout, la monture semblait avoir compris qu'elle devait s'adapter à la jument, mais la féline eut l'étrange sensation qu'il s'ennuyait alors. Caressant la crinière d'ébène, elle se perdit quelques secondes dans ses pensées après qu'Archélas se soit amusé à justifier sa défaite. Oui, il était taillé pour la course, oui elle était plus légère... pour l'instant.

Sa main s'était alors portée instinctivement à son ventre alors qu'il parlait d'en acheter un pour qu'elle puisse se défouler plus tard, cependant, elle ne pourrait probablement plus le faire d'ici quelques mois, du moins, pas à une telle vitesse. Son regard se fit triste quelques secondes, il avait mis le doigt sur un point sensible... ne plus se transformer, même pendant quelques mois... oui ce serait dur. Ne prononçant pas le moindre mot, elle sentit ses lèvres s'assécher sous la peine qui l'envahissait. Ses doigts s'emmêlèrent un peu plus dans la crinière de l'Anticus qui frissonna quelque peu, comme s'il ressentait lui aussi sa peine bien que la bride devait palier à ce genre de chose. Elle finit par lever les yeux vers le soldat, essayant vainement de sourire


«Oui.. c'est une bonne idée, même si je ne pense pas pouvoir le monter lorsque mon... enfin d'ici quelques mois.» - elle détourna le regard de nouveau, regardant un point invisible devant elle alors que sa monture secouait sa crinière comme pour l'inciter à se calmer et à lui lâcher les crins - «Mais je pense que de toute façon, j'aurai de quoi m'occuper d'ici là pour ne plus penser à ma vie animale. Il nous faut trouver un endroit où vivre, construire une maison, cela ne va pas se faire en un jour.»

Elle essayait de positiver. Il est vrai qu'il y avait de grandes chances pour que son enfant soit un morphe, aussi elle pouvait probablement se transformer... mais les chances qu'il soit humain existaient malgré tout alors. Elle se redressa pour regarder à nouveau le soldat, elle n'avait même pas ri lorsqu'elle avait vu son uniforme marqué d'un nouveau blason plutôt original sur l'arrière train, et là, elle devait reconnaître avoir du mal à chasser sa mélancolie. Haussant les épaules, elle se rendit compte qu'elle n'avait même pas faim... certes, ils n'avaient pas acheté de provisions, mais il devait rester un peu de beurre de cacahuètes, de pâte au chocolat et de confiture ainsi que des restes de bonbons de la veille, et puis ils avaient toujours la corne d'abondance, même si elle était blanche désormais. Elle se demanda alors quel goût auraient les fruits secs de la corne mélangés à de la pâte à tartiner et secoua violemment la tête, ce n'était pas le moment de penser à ce genre de choses.

«Cela fait maintenant plus d'une semaine que je ne me suis pas transformée, j'avoue que cette sensation me manque énormément, et le fait de monter ainsi sur un autre animal est assez déroutant... malgré tout, c'est agréable de sentir ses muscles rouler de manière aussi fluide, cela me donne presque l'illusion que ce sont les miens...»

Oui, d'une certaine manière, elle ne se sentait pas aussi triste lorsqu'elle chevauchait à pleine vitesse - enfin même pas à fond en réalité - pour faire la course, elle avait eu le sentiment, pendant quelques secondes, qu'elle ne faisait qu'un avec l'Anticus et retrouvait sa part animale. En soit, cette part est toujours là, qu'elle soit guépard ou non, mais ce n'était pas pareil, et le fait de courir sur ses quatre pattes, de sentir le vent lui vriller les moustaches... elle se disait qu'effectivement, le jour même de son accouchement elle risquait de bondir à l'extérieur et se transformer pour piquer un sprint, même si elle devait avoir pris trente kilos!

Ramenant son bras sur son front, la féline essuya un peu la sueur qui s'y était formée, l'effort de la course lui avait donné chaud, ou peut être était-ce simplement le soleil, ou encore.. des bouffées de chaleur? Possible après tout. Cependant, elle ne se sentait pas fatiguée, et tout comme Archélas, elle voulait avancer le plus possible avant la tombée de la nuit et être à Banba dès que possible. Mine de rien, l'idée d'avoir enfin un «chez elle», ou plutôt un «chez eux» la travaillait, et sans vraiment savoir pourquoi, elle était plutôt impatiente... S'enfermant une nouvelle fois dans le silence, elle ne se rendit pas compte que cela pouvait être gênant pour le soldat qui allait penser qu'il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas, d'une certaine manière c'était le cas, mais elle ne lui en voulait pas pour cela, elle voulait juste... elle ne savait pas trop. Sans savoir pourquoi, l'idée de se blottir dans une couette - pas en dessous elle se sentirait enfermée - avec un bon feu de cheminée lui faisait envie, et étrangement... elle voulait être seule. Pourtant, élément contradictoire, elle refusait de se séparer d'Archélas. Malgré tout, il allait bien falloir de ce qu'elle avait compris, et cette pensée assombrit un peu plus encore son visage, mais elle ne serait pas un fardeau et ne lui ferait pas part de son ressenti, s'il ne voulait pas qu'elle vienne pour qu'il annonce la nouvelle à ses parents, elle ne le forcerait pas.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 03 Déc 2011, 23:24

Archélas se tortilla quelques secondes pour récupérer l'outre des Danaïdes et étancher sa soif, oubliant totalement toute notion de galanterie. Cette course folle lui avait asséché la gorge et l'eau fraîche lui fit du bien. Il s'en versa également un peu sur la main pour se rafraîchir la nuque, et joua à éclabousser Nemesis qui fit semblant de s'en affoler. Il entendit Ceithli, mais les battements encore un peu fous de son cœur dans ses tempes l'empêchèrent de percevoir le ton las qu'elle employait.

« Ça ne va pas te fatiguer, la maison ? Demanda-t-il alors qu'il essuyait le goulot avec sa manche. Je n'y connais pas grand chose mais pour le peu que j'ai pu observer des femmes enceintes, elles n'avaient pas l'air en mesure de faire grand chose. J'ai effectué une mission pour un noble d'Aspasie pendant quelques mois, sa femme était justement enceinte. Je ne la voyais pas beaucoup parce que je devais parler affaires avec son mari et qu'elle n'était pas conviée à ce genre de discussions, mais de ce que j'en ai vu, elle était toujours fatiguée. Fragile aussi – et énorme, ne put-il s'empêcher de penser en lui tendant l'outre – mais d'un autre côté, les femmes de nobles ne sont jamais très... impliquées... »

Construire une maison était-il un travail d'homme ? Était-il vraiment en droit de décréter que Ceithli ne devait pas y participer sous prétexte qu'elle... était une femme ? Nemesis trébucha à un trou de renard, secouant son cavalier qui se perdait dans tout un fatras de souvenirs. Son éducation presque puritaine, celle sans foi ni loi des Guttenvaldois, celle très mondaine des nobles, celle grossière des marins de Balaïne, celle bourrue des Winghox, celle soumise des hommes de Yeillstrand, celle aussi légère que leurs jupes à la Basse-Ville... Au final, il ne savait plus trop quoi penser et commençait déjà à se demander comment il devrait élever leur enfant...

« Ça te manque ? » émergea-t-il au bout d'un moment.

Inconsciemment alerté par le silence de sa féline – bien qu'il l'ait gardé un long moment lui aussi à force de se poser mille questions inutiles – il se tourna de nouveau vers elle, ramenant Nemesis contre l'anticus. À réfléchir ainsi, il avait fini par retrouver son souffle. En revanche, il n'apprécia pas le visage qu'il croisa et fronça les sourcils.

« Eh...? Ça va ? J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? »

Pour changer...! Il se pinça les lèvres et tenta de se remémorer toutes les âneries qu'il avait pu débiter sans même s'en rendre compte. Y en avait-il eut une susceptible de blesser sa compagne ? Comme lorsqu'il avait parlé de se trouver une autre rapière et qu'elle avait pensé qu'il parlait d'elle ? Bon sang, où s'était-il encore trompé dans les formules ? Là, tout de suite, il n'avait plus qu'une envie : la prendre dans ses bras et la consoler. Mais fatalement, à cheval, c'était plus compliqué...

« C'est parce que tu ne peux plus te transformer, c'est ça...? »

Malheureusement, il ne pouvait pas y faire grand chose, même si pour le coup, c'était grandement de sa faute !

« Je... je suis désolé... Tu m'en veux ? Je... je peux faire quelque chose ? »

À part promettre de ne plus jamais lui faire l'amour pour éviter ce genre « d'accident » ?

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 03 Déc 2011, 23:48

La question de savoir si ce serait difficile pour elle d'aider à la construction de la maison était assez pertinente, mais elle ne répondit pas tout de suite. Après tout, sa mère était elle-même enceinte de Jhérer lorsque son père avait construit leur maison de Banba, malgré tout, elle lui avait raconté avoir pu aider seulement les premiers mois, par la suite, elle aidait surtout là où elle pouvait, notamment pour s'assurer de la nourriture ou de l'entretien du matériel et des vêtements. Et puis, elle lui avait dit aussi que moins elle en faisait, et plus elle était fatiguée, alors qu'en s'activant, elle avait tendance à oublier cette fatigue et que c'était donc plus facile à supporter, même avec un ventre encombrant. Le problème était qu'elle passait ses nuits sous sa forme guépard pour mieux se reposer, puisque sous cette forme, le sommeil était bien plus réparateur - et le bébé plus petit aussi - alors qu'elle ne pourrait le faire de son côté.

Un soupir s'échappa de ses lèvres jusqu'à ce qu'elle sente Némésis se rapprocher et Archélas lui tendre l'outre des danaïdes en se rendant compte qu'il avait probablement dit quelque chose qu'il ne fallait pas.


«Pourquoi est-ce que je t'en voudrais? Si je ne voulais pas de cet enfant, je prendrais le risque de me transformer... au moins j'aurais eu soit la garantie qu'il soit morphe et je pourrais me transformer à loisir, soit il aurait été humain et j'en serais débarrassée pour pouvoir me transformer quand je veux...» - son regard se fit triste alors qu'elle se saisissait de l'outre pour boire quelques gorgées, puis elle se tourna vers lui, les larmes aux yeux

«Je sais que ce sera difficile, Archélas. Mais... qu'il soit humain ou morphe, j'aime cet enfant... parce que c'est le tien, le nôtre. je devrai supporter ça que neuf mois c'est tout, ce n'est pas grand chose dans une vie...» elle lui rendit l'outre en souriant un peu plus sincèrement avant de poursuivre «Enfin... neuf mois, ou peut être dix-huit, qui sait combien de fois je tomberai enceinte une fois que nous serons mariés? Mais je t'avoue que je ne suis pas vraiment une adepte des familles nombreuses...»

Son ton était hésitant, il était vrai qu'ils n'avaient jamais vraiment parlé d'avoir d'autres enfants par la suite... elle rougit un peu et petit à petit, retrouva une certaine joie de vivre en remettant sa main sur son ventre.

«Je suis désolée, c'est juste un petit coup de cafard, mais ça va passer. Déjà, rentrer chez mes parents» étrangement, maintenant qu'elle savait qu'ils allaient avoir leur propre maison, elle n'arrivait plus à parler de la maison de ses parents comme la sienne «va me faire du bien, même si je sais que tu vas devoir partir pour aller l'annoncer à tes parents...» elle souffla doucement et se tourna vers lui, un air coupable sur le visage «tu vas me manquer, c'est tout. »

Puis elle détourna le regard, jouant des hanches pour que l'anticus accélère un peu le pas, comme si elle était pressée d'une certaine manière d'arriver à bon port. Elle savait qu'elle n'aurait pas du dire ça, il allait culpabiliser par sa faute mais c'était sorti tout seul... tant pis maintenant c'était fait. Comme si elle voulait fuir cette discussion, sa monture se retrouvait désormais légèrement devant Némésis sans pour autant la distancer.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 04 Déc 2011, 00:45

Les doigts d'Archélas se crispèrent sur les crins de sa monture tandis que son cœur semblait s'être arrêté de battre. Entendre Ceithli parler de se transformer pour se débarrasser de l'enfant humain ou s'assurer qu'il serait Morphe lui fit l'effet d'un coup de poignard. Comment pouvait-elle penser une chose pareille ? Les haïssait-elle à ce point, lui et cette vie qui grandissait en elle ? Lui parce qu'elle risquait de donner naissance à un enfant humain par sa faute ? Un enfant qui n'était pas comme elle ? Un enfant qui l'entravait dans sa liberté de Morphe ? Qui détestait-elle le plus, d'Archélas qui l'avait accablée d'un tel fardeau ou de ce bébé qui la privait d'une part d'elle-même...?

Sidéré, muet, anéanti... il n'y avait pas d'autres mots pour décrire le soldat à l'heure actuelle. À tel point que de douloureuses larmes lui montèrent aux yeux alors qu'il en avait le souffle coupé.

« Mais... »

Il réceptionna l'outre sans avoir eu l'occasion de formuler autre chose, interceptant seulement la lueur humide dans les onyx. Ils auraient l'air malin de pleurer tous les deux...!

En fait, il lui en voulait un peu de prétendre être triste après ce qu'elle venait de lui asséner. Pourtant, la suite le calma un peu et il garda le silence. Ne sachant plus trop sur quel pied danser, il en venait à se demander si Ceithli ne se payait pas ouvertement sa tête. Pourquoi parler de tuer l'enfant pour ensuite lui soutenir qu'elle l'aimait ? À quoi jouait-elle exactement ? Nemesis s'éloigna machinalement en ressentant la rancœur de son cavalier. Sur ses gardes, les oreilles dans le poil et les lèvres pincées, elle semblait signifier à l'anticus qu'elle mordrait sans hésiter au moindre mouvement suspect. Archélas, lui, se contentait d'enrouler une mèche de crins sombres autour de son index, tête baissée comme un enfant opprimé.

Finalement, la matinée n'était peut-être pas si belle que ça...

Car oui, clairement, Ceithli lui en voulait. Du moins était-ce la façon dont il avait interprété sa manière de dire qu'elle devrait supporter toutes ces contraintes durant neuf mois, à cause de lui, parce qu'il était humain. Bien entendu, tout cela ne serait pas arrivé s'il avait été Morphe... mais voilà, il était humain. Et tout à son désespoir, il traduisit le besoin de Ceithli de revoir ses parents comme un nouveau gage d'exclusion. Le fait qu'elle sollicite sa monture à accélérer le pas le confortant dans cette idée.

Finalement, il ne prononça pas le moindre mot, gardant pour lui cette blessure cuisante, le cœur lourd comme la pierre...

Les heures filèrent ainsi, tristement silencieuses, jusqu'à ce que les lueurs du jour se fassent changeantes. Midi avait passé et ils avaient avalé une distance assez impressionnante à force de s'éviter comme les faces d'un aimant. Aussi, sans un mot, le soldat rattrapa sa compagne au petit trot pour lui tendre le sac ouvert sur ses pots de sucrerie et la corne d'abondance qu'ils avaient pris soin de placer sur le dessus. L'air simplement détaché, évitant son regard, il s'assura qu'elle ne faisait rien tomber puis fit mine de s'intéresser au paysage, laissant l'anticus reprendre son avance alors qu'il fermait la marche avec Nemesis. Lui n'avait strictement pas faim.


En fait, il n'avait plus goût à rien du tout. Tout ce qui l'intéressait à présent, c'était rentrer. Où ? Nulle part. Il n'avait jamais eu de chez lui, et commençait à croire qu'il n'en aurait finalement jamais...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 04 Déc 2011, 01:13

La situation risquait de devenir assez dangereuse pour le couple, dans la mesure où chacun gardait ses doutes et ses craintes pour soit, interprétant mal les propos de l'autre sans jamais demander d'explication. Cependant à force, ce silence se fit de plus en plus pesant pour la féline qui sentait qu'Archélas s'en voulait de quelque chose, ou pire encore, qu'il lui en voulait. Il lui avait tendu le sac pour qu'elle se serve en provision mais n'avait rien pris, même pas intéressée à l'idée de faire de nouveaux mélanges, quelque chose clochait et cela lui pesait lourdement.

Jusqu'à ce que, une fois de plus, le bébé vienne à la rescousse. Est-ce qu'à l'état de minuscule graine, on pouvait vraiment dire qu'il faisait quelque chose pour aider sa mère? C'était peu probable, mais ses interventions sur l'organisme de Ceithli semblait toujours tomber juste, et alors qu'Archélas avait le dos tourné, se perdant dans ses pensées sombres, la féline bascula sur le côté pour rendre une grande partie du petit déjeuner. Elle avait eu le réflexe de tirer sur les rênes pour que l'Anticus s'arrête, évitant du mieux qu'elle pouvait le cors de l'animal autant que son pantalon, elle était presque sur le point de tomber, tremblante, s'accrochant comme elle pouvait aux rênes alors que le contenu de son estomac se vidait dans la poussière des plaines.

Elle finit carrément par descendre, ayant besoin de se retrouver à même le sol, à quatre pattes excepté une main sur sa bouche qui essayait de contenir ses nausées alors que l'anticus restait près d'elle, étrangement dans un geste plutôt protecteur. Lorsqu'elle sentit qu'elle ne rendrait plus rien, la jeune femme gardait une main sur sa bouche et se mit enfin à pleurer. Se prostrant sur elle-même alors qu'elle ne pouvait contenir ses larmes. Elle avait l'impression de tout perdre, sa raison, son corps, sa vie... et maintenant Archélas. Pourtant, elle n'en voulait pas à cet enfant qui grandissait en elle, contrairement à ce que pouvait penser le soldat, elle l'aimait déjà plus que tout, et probablement que le comportement de son compagnon lui laissait à penser qu'elle avait plutôt intérêt à aimer le bébé plus que lui encore, car il allait probablement l'abandonner.


«Je... suis... désolée...» chercha t'elle à dire entre deux sanglots. Prostrée sur elle même, un bras compriment son estomac en s'enroulant autour de son corps, l'autre main devant sa bouche, elle ne savait plus où elle en était. «J'ai... l'impression que... je suis en train de te perdre...» elle leva alors ses yeux embués de larmes vers lui, ne comprenant pas ce qu'il se passait «Pourquoi? Qu'est-ce que j'ai fait? Qu'est-ce que j'ai dit? Tu crois toujours dire quelque chose qu'il ne faut pas, mais tu ne dis jamais lorsque moi je fais une erreur!»

Une sorte de colère s'emparait d'elle, la vérité était là, il ne disait jamais rien, s'enfermant dans ses pensées, ses croyances et autres stupidités, ne cherchant pas à savoir, ne cherchant pas à comprendre ou alors de travers... elle ramena sa main sur son front, elle se sentait fiévreuse tout d'un coup et elle sentait qu'elle n'arriverait pas à se lever. Une faiblesse intense s'emparait d'elle et pourtant, ils devaient reprendre la route. Tendant le bras vers les rênes de l'anticus, elle fit mine de s'accrocher pour se relever mais se ravisa, pas tout de suite, là elle n'en était pas capable, elle devait au moins reprendre son souffle et contenir une éventuelle autre nausée.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 04 Déc 2011, 02:37

Sous un ciel d'un bleu azur dépourvu de nuages, les plaines immenses, claires, mouvantes, et là, deux tâches sombres et immobiles.

Nemesis s'était arrêtée net à quelques mètres de l'anticus qui la précédait, alertée par cet arrêt brutal. Les oreilles pointées vers Ceithli qui venait de glisser au bas de sa monture, elle ne bougeait plus de tout. La prenait-elle pour un prédateur prêt à lui bondir dessus ou avait-elle conscience de sa douleur ? À en juger par son faciès inquiet, la seconde solution était à envisager. Quant à Archélas, il avait tout juste posé un regard absent sur sa compagne au premier signe d'indigestion, puis avait attendu qu'elle se calme... ou du moins avait-il envisagé attendre qu'elle se calme. En réalité, il avait totalement perdu toute maîtrise de ses nerfs en voyant l'état dans lequel sombrait sa compagne, et ce à une vitesse alarmante. Se laissant aussitôt glisser aux pieds de sa jument, il s'approcha d'abord timidement, sans oser la harceler de ses questions stupides et harassantes tout d'abord, se précipitant aussitôt qu'il réalisa qu'elle n'était pas victime que de ses mélanges culinaires.

« Tais-toi. »

L'ordre était doux, mais cela restait un ordre. En quelques secondes, ses réflexes étaient revenus à l'assaut du soldat, le libérant des émotions superflues qui le tenaillaient depuis des heures. Il démêla rapidement les rênes d'entre les doigts de Ceithli et la souleva pour la porter un peu plus loin, la reposant doucement au sol une fois qu'il se fut suffisamment éloigné des premiers dégâts. Les odeurs d'herbe tendre étaient toujours meilleures, et moins susceptibles de provoquer d'autres nausées. Il délaissa la jeune femme quelques secondes le temps d'aller ramasser le sac et d'en sortir la couverture qu'il enroula aussitôt autour de ses épaules alors qu'il s'accroupissait face à elle. Inquiet, il semblait la sonder sans plus chercher à éviter son regard cette fois, et dégagea doucement sa chevelure de sous la laine. Après avoir récupéré l'outre, il fit couler un peu d'eau dans ses mains pour humidifier et rafraîchir le visage en sueur de sa compagne, lui tendant ensuite l'objet pour lui permettre de se rincer un peu. Autour d'eux, l'anticus et Nemesis s'étaient rapprochés comme pour les protéger du vent, intrigués et au moins aussi inquiets qu'Archélas qui n'avait rien trouvé de mieux à faire, pour se calmer, que de natter la longue chevelure zébrée de noir.

Quelques secondes s'écoulèrent ainsi, puis le soldat posa ses mains sur les épaules de sa féline comme pour l'obliger à le regarder, sinon à se redresser et mieux respirer.

« Ça va mieux ? »

Réalisant que sa question était un peu stupide, il lui offrit un sourire fatigué, laissant glisser ses mains jusqu'à se saisir de son visage. Incapable de lâcher son regard sombre ni d'exprimer autre chose qu'une angoisse sourde malgré ses efforts pour la rassurer. Il savait qu'il devait parler, confesser ses doutes, exprimer ses raisonnements, mais comme à Aspasie, une réserve forgée par l'habitude lui hurlait de se taire. Pourtant, Ceithli avait besoin de ces quelques mots qu'il avait tant de mal à formuler... alors il prit une profonde inspiration, comme avant de se jeter dans le vide. Il n'était pas certain de ce qui sortirait d'entre ses lèvres, mais tant pis !

« Je ne suis pas comme toi. Je ne suis pas Morphe. Alors... peut-être que je ne te comprends pas comme tu le voudrais. Peut-être que je ne t'aime pas comme je le devrais. Peut-être que c'était ridicule de ma part de boire cette potion et de prétendre comprendre ce que tu es ou ce que tu peux ressentir. Mais... je... Je t'aime, et je suis désolé. À cause de moi tu n'es plus libre de faire ce que tu veux. Tu portes un enfant que tu ne voulais peut-être pas, et il ne sera peut-être pas Morphe. À cause de moi, tu vas passer plusieurs mois à refouler une partie de toi. À cause de moi, cet enfant peut mourir, et ça ne serait pas arrivé si j'étais Morphe. Alors... peut-être que Jhérer a raison. Si je t'aimais vraiment, je ne t'aurais pas imposé ça. Si je t'aimais vraiment, tu ne serais pas obligée de rester prisonnière de ton apparence humaine. Si je t'aimais vraiment, je t'aurai laissé choisir quelqu'un de ton peuple, mais j'ai été égoïste. Je n'ai pas pensé à toutes les conséquences que ça aurait. Ton frère va t'en vouloir. Mes parents ne vont sans-doute pas t'apprécier. Tu vas devoir quitter ta famille et je ne t'ai même pas demandé si tu voulais vraiment vivre avec moi. Est-ce que j'ai le droit de te faire subir tout ça ? Regarde dans quel état tu es par ma faute... J'ai... »

Il dut s'interrompre lorsqu'il sentit sa voix lui échapper. Ravalant sa salive qui ne voulait plus passer, c'est un long frisson qui l'obligea à reprendre.

« J'ai peur que tu me déteste parce que je ne fais pas partie des tiens, parce que je n'en ferais jamais partie et parce que cet enfant n'en fera peut-être pas partie non-plus. Tu as dis que tu pouvais te transformer pour le tuer ou pour t'assurer qu'il serait Morphe. Je ne veux pas... je... je t'aime mais... j'ai peur et... je suis désolé de t'imposer tout ça... Je suis vraiment désolé... »

Au moins cette fois, ils étaient vraiment deux à pleurer, leurs montures les observant comme deux bêtes de foire...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 04 Déc 2011, 17:26

Les paroles du soldat étaient comme un coups de poignard, chaque mot laissant la lame s'enfoncer plus profondément encore dans son cœur, jusqu'à ce qu'enfin il s'excuse de tout ce qu'il lui faisait endurer. Son visage était humide, tant par ses larmes que par l'eau qu'il avait bien voulu lui passer sur la peau, le goût de la bile dan sa bouche s'était estompée lorsqu'elle se l'était rincée grace à lui, et là il sombrait à son tour en larmes alors qu'elle resserrait la couverture autour de ses épaules, baissant honteusement la tête de voir qu'il avait, lui aussi, supporté tout ça seul, sans lui en parler.

«Pourquoi...? Pourquoi ne m'en as tu pas parlé avant?» sa voix semblait brisée alors que les larmes avaient cessé de couler. Elle était comme blessée, vexée, humiliée presque. Elle n'osait même pas le regarder, attendant chaque fois qu'il cesse de produire ses bruits de sanglot pour parler afin qu'il entende ce qu'elle avait à dire. «Archélas, s'il te plait... arrête...»

Elle déroula la couverture pour se blottir contre lui, le faisant alors totalement basculé en arrière de manière à ce qu'ils se retrouvent tous deux allongés dans l'herbe, elle contre son torse, écoutant les battements de son cœur affolé et désespéré. «Je t'aime...»

Les larmes coulèrent à nouveau alors qu'elle ne trouvait plus ses mots, elle aurait voulu le réconforter, lui expliquer, mais elle ne savait pas vraiment comment faire, il n'avait pas compris ce qu'elle avait dit un peu plus tôt concernant ses transformations et le bien de l'enfant, mais elle voulait essayer tout de même

«Tu ne comprends pas... si je ne voulais pas de cet enfant, et ce même s'il était humain, cela fait bien longtemps que je me serais transformée... mais une part de moi souhaiterait qu'il soit humain...» et là, elle se redressa et plongea ses prunelles d'onyx à la recherche des saphirs de son amant «car j'aimerais qu'il ait tes yeux...»

Elle n'osait pas l'embrasser puisqu'elle ne devait pas avoir une haleine des meilleures, même après s'être rincée la bouche. Elle se contenta de ramener une mèche de cheveux dorés derrière son oreille et le regarda en souriant tristement

«Je t'aime, pas parce que tu es humain, mais parce que tu es toi. Je me fiche que tu ne sois pas un morphe, et probablement que tes yeux divinement bleus ont contribué à ce que je tombe amoureuse de toi, et si tu avais été morphe, peut être ne t'aurais-je jamais aimé?» elle essaya de sourire un peu plus sincèrement, mais c'était assez difficile après tout ce qu'il avait dit «Peu importe les difficultés, si je les franchis avec toi, tout ira bien... alors oui, je veux vivre avec toi, je veux t'épouser, je veux pouvoir porter ton enfant jusqu'au bout, et même d'autres si nous décidons de recommencer, et peu importe si je ne peux plus me transformer pendant plusieurs mois! Après tout, je ne suis pas qu'un guépard, je suis aussi une humaine...» et puis elle eut un sourire amusé, se souvenant qu'après tout, Archélas marchait beaucoup avec les exemples «Dis toi que ce sera un peu comme si tu devais te priver de monter à cheval pendant plusieurs mois?» ce n'était pas tout à fait pareil, mais elle avait remarqué combien il avait été heureux de retrouver Némésis et ce besoin de faire la course! Aussi avait-elle trouvé la comparaison intéressante. Elle déposa un baiser sur sa joue avant de reculer à nouveau pour se blottir contre son torse, soupirant doucement

«Tu ne m'imposes rien, Archélas... j'ai choisi tout ça. Et je l'ai choisi parce que je veux pouvoir traverser tout ça à tes côtés et que je sais que tu ne me laisseras pas seule. Tu n'as pas idée combien j'angoisse à l'idée que tu partes à Ephtéria seul pour l'annoncer à tes parents..» elle se pinça les lèvres, gênée d'avoir du le dire à voix haute finalement, mais après tout, ils étaient en train de se confier tous deux «et j'ai peur que s'ils ne m'acceptent pas, comme tu dis... que tu ne veuilles plus m'épouser, ni vivre avec moi...»

D'une certaine manière, elle ne se retrouverait pas seule puisqu'elle aurait toujours son enfant qu'elle comptait bien garder quoi qu'il arrive, mais l'idée de le perdre lui était bel et bien présente au fond de son cœur.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 06 Déc 2011, 02:42

Mais euh, il sanglote pas du tout, c'est un homme, un vrai... il a juste une poussière dans l'œil c'est tout...


Le souffle court et la gorge sèche, Archélas interrogea brièvement sa compagne du regard, cherchant à déterminer s'il avait vu juste ou s'il s'était fourvoyé dans ses raisonnements. Le doute, toujours, lui faisait espérer la seconde solution. Après tout, il avait bien été persuadé qu'elle ne voulait pas de lui le jour où il lui avait parlé mariage... et pourtant, la réalité s'était révélée être toute autre. En fait, c'était un fait avéré que ces deux-là ne savaient pas communiquer... Peut-être qu'à force ils finiraient par s'y habituer...? Peut-être était-il normal pour un couple d'essuyer ce type de discorde hebdomadaire ?

En attendant, le soldat se laissa basculer sur le dos, passant du capitaine protecteur à la proie vulnérable en un rien de temps. L'atmosphère était tendue et lui était particulièrement pénible pour différentes raisons, si bien qu'il fut incapable de déterminer si cette positon lui était confortable ou non. Devait-il se donner l'illusion de dominer pour fournir un étai à sa fierté mal placée, ou se laisser aller plus qu'il ne le voulait si cela convenait à Ceithli ? Ses turquoises brûlantes se posèrent sur les pupilles sombres sous les paupières boursoufflées. Le regard de jais, insondable, l'observait avec insistance tandis qu'il écoutait les explications de la jeune femme. En fait, il se sentit absolument ridicule après ces quelques mots, conscient de la montagne incroyable qu'il avait pu s'imaginer de quelques doutes et quelques paroles mal interprétées. Alors, pour toute réponse, il se contenta d'enrouler ses bras autour du corps encore tremblant de sa féline comme pour l'empêcher de s'échapper, et il l'attira contre lui. Une part de lui se sentait soulagée d'avoir si mal compris, l'autre était totalement morte de honte, pour la même raison.

Pour l'heure, il ne savait plus quoi dire, et serrer Ceithli contre son cœur lui sembla le meilleur compromis envisageable en attendant de trouver ses mots. Car s'il était facile pour lui de s'imaginer beaucoup et de penser trop, tout se compliquait dès lors qu'il devait s'exprimer à voix haute. Malheureusement, il devinait qu'il n'avait pas d'autre choix, leurs silences et leurs non-dits faisant un peu trop de dégâts à son goût.

« Je... j'ai cru... »

Il soupira avec force, extériorisant toute la tension accumulée depuis quelques heures. Revenir sur ses craintes ne servirait à rien. Ceithli s'était déjà expliquée et lui avait démontré jusqu'à quel point il s'était trompé, jusqu'à quel point il avait eu tort de douter, et jusqu'à quel point il pouvait se montrer stupide à ses heures... Alors il ferma simplement les yeux, laissant un long frisson l'apaiser définitivement... puis rouvrit brusquement les paupières comme s'il venait d'être frappé par la foudre. Cette fois, il se redressa jusqu'à se retrouver assis, sa féline toujours contre lui. Il ne desserra son étreinte que pour réajuster la couverture et lui caresser la joue d'un air désolé. S'il avait du empocher un Ore chaque fois qu'il s'était excusé, il serait plus riche que Sayah...! En attendant, il secoua la tête négativement, déposant un baiser sur le front de sa compagne pour se donner le temps de rassembler ses idées.

« Non tu... tu as dit à ce... médecin... que tu voulais être auprès de tes parents pendant ta grossesse. Il prit une profonde inspiration, plus détendu à présent que l'abcès était crevé. Excuse-moi je... j'ai mal compris et à vrai dire, ça m'arrangeait un peu. Je devrai demander audience auprès du Seigneur Manôlis dès que nous serons rentrés à Banba, et rendre compte à notre Souverain à Ephtéria aussitôt après. Je... J'ai pensé que tu voulais rester un peu seule avec ta famille quelques temps... Ça aurait été l'occasion pour moi de mettre en ordre ces quelques affaires en cours. Il eut un sourire tendre alors qu'il lui frottait doucement les bras. Je ne voulais pas t'imposer le voyage jusqu'à Ephtéria, d'autant qu'il ne sera pas très intéressant, et puis je... euh... j'aurais aimé que tu te repose un peu... »

Restait à aborder le problème de ses parents... et s'il était parvenu à éluder la question juste avant cette soirée sur les terres mortes, il devait bien se rendre à l'évidence qu'il ne pourrait pas éviter le sujet éternellement. Posant son front contre celui de sa féline, il plongea alors ses yeux clairs dans les siens, cherchant par cette distance restreinte à se soustraire un peu à son regard.

« Mes parents... Ils ne sont pas méchants mais... ils ont peut-être tendance à trop se soucier de ce que les gens peuvent dire ou penser d'eux et... enfin... Disons que tu n'es pas tout à fait le genre de femme qu'ils auraient aimé que leur fils épouse. Tu es très bien, s'empressa-t-il d'ajouter, et je t'aime. Mais... tu vois... euh... Ils aimeraient plutôt que je me marie à une femme noble. Riche. De bonne famille. Il se mordit la lèvre avant de formuler les mots qui ne voulaient décidément pas sortir. Pas une pauvre fille de paysans. Ce n'est pas ce que je pense, tu le sais. Mais mes parents, eux... »

Il se recula légèrement. Les mains posées sur ses cuisses, il regardait ses doigts avec entêtement, trop embarrassé pour regarder sa compagne.

« Tu sais, je me disais que tu devrais peut-être leur apporter quelque chose s'ils t'invitent à dîner. Une spécialité de la boucherie. Quelque chose qui les... amadouerait. Le plat préféré de mon père par exemple. Un rôti de porc comme il n'en a jamais mangé. Ça pourrait peut-être aider... »

Il lui aurait bien proposé de venir en robe mais il préférait garder cette suggestion pour plus tard...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 06 Déc 2011, 14:48

Évidemment, maintenant qu'il s'expliquait, elle comprenait un peu mieux, et elle se mit même légèrement à rire, le trouvant tout simplement adorable et comprenant elle-même combien elle avait été bête

«Je... je suis désolée. Je ne me moque pas de toi, je me rends juste compte que j'ai été bête...» - elle resta quelques secondes ainsi, le front posé contre le sien et fermant les yeux pour prendre une profonde inspiration

«Lorsque j'ai dit au médecin que je voulais être auprès de mes parents, c'était surtout pour avoir une bonne excuse pour partir! Je te rappelle qu'il voulait qu'on reste là bas!» elle avait ramené l'une de ses mains au niveau du cou du soldat, soupirant d'aise à savoir que les choses s'arrangeaient peu à peu... au final, ils étaient tous deux comme une cocotte minute, ils accumulaient encore et encore de la pression et finissaient par tout relâcher d'un coups... «Je me disais que juste lui dire que nous allions nous débrouiller tous seuls n'aurait pas vraiment fonctionné.» d'ailleurs à ce moment là, ils n'avaient pas encore planifié ni le mariage, ni la construction de leur maison... elle déposa un baiser sur le front de son compagnon avant de finalement reculer et plonger son regard dans le sien, même s'il le fuyait à cause de ce qu'il avait dit à propos de ses parents.

«Et tu sais, honnêtement, je m'en doutais déjà pour tes parents. Et l'idée de leur apporter quelque chose est plutôt bonne, mais il faudra que ce soit Jhérer qui livre! Je te rappelle que sans me transformer, je vais mettre beaucoup plus de temps à rejoindre Ephtéria!» - elle passa son index sur sa joue et lui sourit doucement «tu sais, ça ne me dérange pas ce qu'ils pensent, et puis, d'une certaine manière, c'est vrai non? Je suis une campagnarde et c'est normal qu'ils s'inquiètent et veulent ce qu'il y a de mieux pour leur fils?» - elle déposa un nouveau baiser furtif sur ses lèvres avant de lui sourire doucement- «je ferai de mon mieux pour leur plaire, tu sais? Je suis prête à faire des efforts, soigner ma tenue, ma toilette, au moins pour les fois où nous les verrons? Nous n'allons pas passer tout notre temps auprès d'eux, et puis... ce sera amusant de me voir en dame pour une fois non?» elle se mit à rire doucement, essayant de calmer l'atmosphère, elle savait qu'il allait se sentir coupable s'il pensait qu'elle devrait faire ce genre d'effort pour lui à nouveau

«Ce qui compte, pour moi, c'est que toi, tu penses... pas tes parents. Et je sais que tu m'aimes comme je suis... et puis, de ton côté, il te faudra supporter Jhérer et ses répliques idiotes! Alors je peux supporter de me comporter en «Lady» quelques heures, tu ne crois pas?»

Elle affichait un sourire bien sincère, puis recula finalement, mais baissant les yeux finalement

«Cependant... je peux comprendre que tu préfères attendre un peu... mais je me disais qu'il vaudrait mieux que je les rencontre avant que ma grossesse ne soit visible, je..» elle se pinça légèrement les lèvres avant d'enfin lever les yeux vers lui «je ne voudrais pas qu'ils croient que tu ne m'épouses que parce que ce je suis enceinte.»

Elle ramena une mèche de cheveux derrière son oreille tout en conservant son regard dans le sien «je peux rester à l'auberge d'Ephtéria en attendant que tu t'entretiennes avec le roi? Sauf si vraiment, tu penses que ma présence pourrait poser problème... si c'est pour ton avenir de soldat, je peux comprendre que tu préfères y aller seul, je ne veux pas être un fardeau supplémentaire pour toi...»

Le supplémentaire était probablement de trop et elle baissa rapidement les yeux, un peu gênée... oui, d'une certaine manière, de son côté, elle craignait d'être un fardeau pour lui. Se retrouver avec femme et enfant à charge n'était pas forcément une bonne nouvelle après tout.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 07 Déc 2011, 22:13

Archélas hocha imperceptiblement la tête avec un sourire d'acquiescement.

« C'est vrai que ce fichu médecin ne nous aurait pas laissés partir sans une bonne raison... déjà que comme ça il n'avait pas l'air d'accord. »

Maintenant qu'il y pensait, ils n'avaient pas vraiment pris le temps de remercier cet homme pour son aide. Sans lui, et sans son caractère affirmé pour tenir tête à ces guérisseurs qui les trompaient sans arrêt, il y avait fort à parier qu'ils seraient encore dans leur chambre d'hôpital à l'heure actuelle. Archélas à dormir comme un bébé sous l'effet de sa drogue, et Ceithli à subir toute une batterie de tests désagréables selon le bon vouloir de ce fou furieux. En fin de compte, ils avaient eu de la chance, et ici comme à Wingdrakk, ils s'en étaient sortis sans trop d'encombres. Pour le reste, il afficha un regard clairement ahuri d'entendre sa féline promettre de porter ces tenues qu'elle détestait tant.

« Ah oui ? S'étonna-t-il, un sourcil arqué au-dessus de son regard suspicieux. Tu mettrais vraiment une de ces robes ? »

Non pas que c'était l'unique chose qu'il avait retenu de leur échange, mais la déclaration le surprenait à tel point qu'il en oublia tout le reste durant quelques instants. Puis, lorsque Nemesis vint le bousculer d'un coup de museau impatient, il sembla sortir de ses rêveries à contre cœur et se leva, entraînant Ceithli dans son mouvement pour se mettre debout.

« Tu crois que Jhérer saura se tenir ? Mes parents n'apprécieront pas d'ouvrir à un livreur s'il se montre impertinent tu sais, et s'ils savent qu'il s'agit de ton frère, tu risque d'en faire les frais. D'ailleurs, je ne suis même pas sûr qu'ils supporteraient de vous voir sous votre apparence animale. Il baissa la tête d'un air honteux. Je suis désolé. J'ai cru que tu me reprochais de ne pas être Morphe et maintenant je suis presque à te reprocher d'en être une. Ça se passera bien. Je... j'espère. De toute façon, quoi qu'il arrive je veux que tu sache que je t'aime. Peu importe ce que penseront mes parents de toi, même si je préfèrerais qu'ils t'apprécient pour ce que tu es et pour qui tu es, moi je t'aime. Quand tu es femme. Quand tu es guépard. Quand tu es enceinte. »

Rattrapant l'anticus qui avait décidé d'avaler le maximum de végétation possible avant de se remettre en route, il fit la courte échelle à sa compagne pour l'aider à se remettre en selle.

« Je n'en aurai pas pour longtemps, mais tu ne peux pas venir avec moi au palais. Ça ne devrait pas poser de problème à mes parents de t'accueillir quelques heures, juste le temps pour moi de faire l'aller-retour si tu te sens capable de rester seule avec eux. Mon père ne sera peut-être même pas là. Il pencha la tête d'un air songeur. En fait je vais leur envoyer une lettre par Flabo quand on sera à Banba, pour les prévenir de notre arrivée. »

Il monta à son tour à cheval après avoir jeté le sac sur ses épaules. Il lui sembla d'ailleurs bien plus léger depuis que Ceithli y avait pioché ses provisions... mais il n'y fait pas plus attention que cela, l'esprit occupé ailleurs. D'une pression des mollets, il lança Nemesis en avant, pressé à ce point de revenir à sa civilisation qu'il ne se rendit pas même compte à quel point il pressait sa monture autant que sa future épouse.

« Euh oui... il vaut mieux ne pas leur dire que tu es enceinte. Ce n'est pas que j'ai honte mais... non... vraiment, ils ne vont pas apprécier. Et tu n'es pas un fardeau, je ne veux pas que tu pense ça... » s'empressa-t-il d'ajouter.

Il voulu l'embrasser pour la rassurer, mais une fois à cheval, c'était un peu plus compliqué et un peu moins naturel de se rapprocher pour ce genre de démonstration d'affection. Alors il la regarda quelques secondes avec un sérieux un peu bizarre avant de retrouver son sourire de gamin idiot.

« Ce sera comme jouer une pièce de théâtre. Moi le parfait petit soldat dévoué à notre souverain, et toi la gentille épouse innocente et pure... »

Et à ces mots, il ne put s'empêcher d'éclater de rire. Nervosité, soulagement, ou puérilité...? Sans le moindre doute un mélange des trois ! Restait à savoir s'il rirait autant en compagnie des parents de Ceithli... et plus particulièrement de son frère !

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 07 Déc 2011, 22:30

Effectivement, lorsqu'Archélas parla du comportement de Jhérer, la féline sut qu'il serait probablement assez stupide pour faire du grabuge. Elle garda donc le silence quelques secondes, jusqu'à ce qu'Archélas ne l'aide à se relever et à se remettre en selle pour reprendre la route, oui, il valait mieux qu'ils aillent vite après tout. Pendant ce temps, il lui rappelait qu'elle ne pourrait pas aller avec lui au palais, ça oui, elle s'en doutait... et c'est là qu'elle eut une idée!

«Oh! Je sais! Au lieu d'attendre chez tes parents, tu me laisseras à l'auberge et Jhérer me livrera là bas! Je pense que je pourrai trouver une ancienne cliente qui pourrait m'aider et me conseiller pour ma toilette sur place!»

C'était ainsi plus sur, elle apporterait elle-même la viande à ses parents, au pire, Archélas la rejoindrait là bas pour qu'ils aillent ensembles chez ses parents.

«Honnêtement, je doute que ce genre de robe puisse se mettre facilement, il me semble que rien que pour le corset je risque d'avoir du mal à m'habiller toute seule!»

Puis elle se souvint d'une chose... il y avait une autre possibilité, beaucoup plus sure, beaucoup plus fiable, et un sourire éclaira son visage alors qu'elle se tournait vers son compagnon

«Ma mère!! Mais oui bien sur, pourquoi n'y ai-je pas pensé plutôt? Il faut que ce soit elle qui m'apporte la commande! Si elle vient à Ephtéria, elle m'aidera pour le choix des vêtements, pour la coiffure et le reste... qu'en dis-tu?»

Il était rare que sa mère fasse les livraisons, mais elle se doutait que si elle le lui demandait dans le but de faire bonne impression à sa belle famille, Sofiaa n'hésiterait pas une seconde. Et puis, l'idée de pouvoir - pour une fois - habiller et coiffer sa fille comme une poupée risquait fort de lui plaire!

«Depuis le temps qu'elle espère me faire enfiler l'une de ces robes...»

Elle éclata également de rire. Oui, d'une certaine manière, ce serait comme une pièce de théâtre. Et l'avantage était que le corset maintiendrait son ventre en place et gonflerait sa poitrine qui commençait déjà à bien gonfler, ce qui risquait probablement de plaire à son futur beau père. Accélérant le rythme maintenant que la bonne humeur était de retour. Ils en avaient encore pour quelques heures avant que la nuit ne tombe, mais une chose était sure, ils ne pourraient gagner Banba que le lendemain.

Se tournant vers son compagnon par moment, elle ne pouvait plus cesser de sourire désormais, trouvant cette situation amusante d'une certaine manière. Il suffisait de voir le bon côté des choses, il s'agirait de jouer un jeu, celui d'une jeune fille de bonne famille... tiens d'ailleurs


«Euh... par contre, pour ma famille, on fait comment? Dois-je inventer une famille noble de Balaïne ou bien simplement éviter le sujet?» d'un autre côté, il était peu probable que ses parents ne posent pas de question sur sa famille, et si elle leur donne son nom, peut être même connaissent-ils la boucherie de ses parents? Après tout, cette boucherie commençait vraiment à être réputée maintenant, et ses parents n'étaient plus vraiment de pauvres paysans désormais grace à cette réputation, pouvait-on cependant qualifier sa famille de «bonne famille» du point de vue des Ages?

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 07 Déc 2011, 23:14

Le moins que l'on pouvait dire de ces deux-là, c'est qu'ils n'étaient décidément pas rancuniers pour un Ore, et ainsi leur bonne humeur n'en fut-elle que plus sincère. Bêtement heureux, Archélas profitait de l'air frais, frissonnant parfois lorsqu'il reconnaissait l'odeur de l'hiver dans les gifles du vent. Depuis qu'ils s'étaient connus à Aspasie, les saisons étaient passées à une allure folle... et pas une seule seconde ils n'avaient eu le temps de s'ennuyer. Quant à la suite de leurs aventures, elle s'annonçait toute aussi mouvementée. Pour commencer, survivre à deux repas en famille coup sur coup ne serait pas de tout repos...

En attendant, un sourire amusé étirait les lèvres du soldat alors qu'il imaginait Ceithli dans l'une de ces robes absolument inconfortables. Oh non, il ne manquerait cela pour rien au monde, et rien que pour cette raison il lui tardait déjà d'assister à ce repas familial... En fait, en rêvant à demi à ce fameux dîner, il se rendit compte que son estomac exprimait une certaine contrariété, et il en fut quitte pour ressortir la corne d'abondance. Se rapprochant de l'anticus, il partagea sa part avec sa féline qui n'avait finalement pas gardé grand chose de ses mélanges téméraires.

« Honnêtement, je t'aurai aidé avec plaisir mais il me semble que ce genre de toilette demande un certain savoir-faire que je n'ai pas. J'aurai peur de te couper en deux en serrant trop fort ton corset... »

Il se pencha complètement sur l'encolure de sa jument et tendit la main, un morceau de fruit sec dans sa paume. Nemesis, souple et habile, s'empressa d'aller recueillir le mets sucré du bout des lèvres, ralentissant à peine l'allure alors que son cavalier se redressait déjà, comme si de rien n'était. En fait, il ne se rendait même pas compte de ce qu'il faisait, tellement habitué à se comporter ainsi avec sa monture qu'il ne réalisait pas une seule seconde que cela pouvait paraître bizarre à ceux qui l'accompagnaient... autrement dit Ceithli !

« Oui, c'est une très bonne idée ! Ta maman saura s'occuper de toi comme il faut j'en suis sûr. Et puis ce sera peut-être plus rassurant de l'avoir près de toi avant... de te jeter dans la gueule du loup... Il tendit encore quelques fruits à la jeune femme, mâchonnant distraitement les siens. Non, on leur dira la vérité pour ta famille... mais en se vantant un peu. Sourit-il avec un clin d'œil. Vous ne tenez pas une simple boucherie, vous tenez LA boucherie Elbereth. Comment, mima-t-il d'une voix outrée comme s'il s'imitait en pleine indignation, vous ne connaissez pas la boucherie Elbereth !? Mais même le Seigneur Manôlis d'Aspasie commande ses plus belles pièces chez eux ! Puis il posa un regard des plus doux sur sa compagne. On ne mentira pas, c'est la vérité. Je te l'ai dit, Manôlis m'avait parlé de cette boucherie à Aspasie, et une réputation, ça ne s'invente pas. Je suis sûr que ça suffira à les impressionner. »

Jouant un moment avec un raisin sec, il obligea bientôt Nemesis à prendre le trot, sans la pousser toutefois. La jument adopta alors aussitôt son allure de croisière. Concentrée sur la distance, elle pouvait aller ainsi deux bonnes heures à une vitesse plus que respectable et ainsi réduire encore la distance qui les séparait de Banba de plusieurs dizaines de kilomètres.

Si on lui avait demandé pourquoi, Archélas aurait été incapable de répondre et pourtant, il était pressé d'arriver.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 07 Déc 2011, 23:43

Effectivement, la féline dut se retenir de rire lorsqu'il donna à manger à Némésis, mais elle se retint, d'autant qu'un raisin sec semblait déterminé à coller ses dents les unes contre les autres. Elle récupéra encore quelques fruits secs, et de la même manière que le soldat, essaya de nourrir également l'anticus qui sembla apprécier l'attention et se régala d'un fruit en lui chatouillant la paume de sa langue râpeuse. Elle pouffa de rire alors que le soldat accélérait un peu le rythme. Au moins, elle n'aurait pas à mentir sur sa famille, et elle était assez rassurée de savoir que pour le soldat, elle n'était pas qu'une simple paysanne qui lui ferait honte. Au final, ce ne serait que sa tenue qui poserait problème et pas elle en particulier. Bon également le fait qu'elle soit une morphe, mais malheureusement, il n'était pas possible de changer la couleur de ses yeux!

Finalement, leur plan de bataille semblait se dessiner progressivement. Sa mère l'aiderait à se coiffer, se maquiller et s'habiller comme une vraie dame - ce qui la ravirait, elle n'en doutait pas - et Archélas vanterait la popularité de sa famille auprès des hauts de ce monde. Entortillant ses doigts dans la crinière de l'anticus, elle jetait des regards amusés vers le soldat qui semblait vraiment heureux désormais, le poids sur leur poitrine avait disparu, une véritable joie de vivre les envahissait peu à peu et Némésis semblait le sentir aussi puisqu'elle repartait de plus belle, agitant ses gambettes avec entrain pour ne pas se faire distancer, ou peut être même qu'elle essayait de prouver qu'elle pouvait tout à fait tenir la cadence malgré son âge avancé.

Le temps s'écoula ainsi rapidement, les deux amants affinant peu à peu leur plan, se donnant mutuellement des idées, Archélas parlant un peu de sa mère pour que Ceithli puisse avoir une idée de la manière dont elle devrait agir, parler, se tenir. Aussi la féline s'entrainait déjà, levant légèrement le menton d'un air plutôt doux mais distingué, avec un léger sourire amusé qui faisait plutôt snob, mais elle ne tint pas longtemps et éclata de rire avant de recommencer, mais ce n'était pas évident dans la mesure où le soldat lui-même avait envie de rire en la voyant ainsi! Mais bon, il lui fallait juste un peu d'entraînement, surtout qu'il ne fallait pas en faire trop sinon ça paraîtrait faux!

La nuit tomba enfin et ils durent rapidement s'arrêter pour récupérer du bois afin de faire un feu et déplier la tente. Lorsque la féline la jeta pour l'ouvrir, elle grimaça un peu en la voyant aussi immaculée, on aurait dit un phare en pleine nuit... elle se mit alors à donner des coups de talon dans la terre pour récupérer de la poussière et la jeter sur la tente pour l'assombrir le plus possible, puis elle récupéra l'outre des danaïdes pour se laver les mains avant de s'assoir enfin près du feu qu'Archélas avait commencé à allumer.


«Pfiouu.. j'avoue que j'ai un peu mal aux jambes...»

Et le pire de tout était probablement que d'ici deux ou trois jours elle devrait marcher avec des talons et un corset qui la comprimerait de partout. Se mettant à genoux, elle s'avança de manière assez sensuelle et langoureuse jusqu'à son amant avant de l'obliger à tendre le bras afin qu'il enlace ses épaules et qu'elle puisse se blottir contre lui. Cherchant sa main pour enlacer ses doigts dans les siens, elle soupira un instant avant de déposer un baiser dans son cou. Oui, elle aussi il lui tardait d'arriver, de dormir dans son lit - ou à l'auberge de Banba si cela s'avérait trop dangereux de laisser Archélas sous le même toit que Jhérer - en tout cas désormais, dans la mesure du possible, elle ne voulait plus se séparer de lui trop longtemps. Ils seraient suffisamment séparés lorsqu'il devrait partir en mission pour qu'elle cherche à en profiter lorsqu'il est dans le coin.

Ils mangèrent encore un peu et finalement elle pu enfin essayer les fruits secs et céréales avec le beurre de cacahuète et la confiture qu'il restait. C'était pas mal, mais ça manquait cruellement de salé. Il lui tardait alors encore plus de rentrer pour avoir un vrai repas préparé par sa mère! Ce serait forcément divin...

Bâillant à s'en décrocher la mâchoire, elle se tourna vers lui, d'un regard qui demandait clairement s'il ne voulait pas aller se coucher, histoire qu'ils se lèvent tôt le lendemain et qu'ils puissent reprendre la route rapidement... mais peut être voulait-il lui parler de quelque chose? Du mariage par exemple?

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 08 Déc 2011, 00:20

La journée s'écoula ainsi. Légère de leurs rires et des scènes qu'ils s'imaginaient, se tournant mutuellement en ridicule et s'imaginant dans des situations de plus en plus absurdes. Épuisante aussi, de par l'allure qu'ils s'imposaient afin d'arriver plus vite. Le soleil s'était d'ailleurs couché depuis un moment lorsqu'ils décidèrent de faire halte pour une courte nuit. Archélas se porta volontaire pour une chasse au lapin qui ne lui rapporta rien, et il revint au campement bredouille, l'égo froissé et le ventre vexé. Nemesis et l'anticus quant à eux semblaient s'être liés d'amitié et broutaient côte à côte sans se préoccuper d'autre chose que de la quantité maximale de pâture qu'ils pourraient ingurgiter jusqu'au lendemain.

Assis, sa féline à ses côtés blottie contre lui, le soldat jeta sur le ciel étoilé un regard fatigué mais serein, cherchant machinalement vers le nord-ouest à apercevoir cette fameuse aurore qui devait durer des mois entiers. Le ciel semblait tellement dégagé, presque jusqu'à l'infini, et pourtant aucune lueur n'était visible hormis celles des astres étincelants.

« Moi j'ai mal aux fesses... j'avais oublié que sans selle, trotter était tout de suite beaucoup moins confortable... »

Il reporta son regard sur sa jument. De son côté, elle devait bien avoir mal au dos d'avoir dû subir le poids de son cavalier rebondissant à chaque foulée. Il tourna alors la tête vers Ceithli et lui offrit un sourire totalement épuisé avant de se lever. Il lui tendit la main, l'invitant à le rejoindre alors qu'il se glissait sous la tente. Il installa ses couvertures en guise de matelas et laissa sa féline se lover contre lui tandis qu'il se couvraient de la laine d'Euther aussi blanche que la neige. Sa seule consolation fut que son ensemble de chat avait dû sécher depuis le matin, et qu'il pourrait l'enfiler le lendemain à la place de son uniforme immaculé...

« Bonne nuit... » souffla-t-il en embrassant sa compagne.

Son baiser se fit insistant quelques secondes, mais la fatigue eut bientôt raison de lui et il du se résoudre à fermer les yeux. Un sourire aux lèvres, détendu à l'idée de succomber à un sommeil réparateur, il ne tarda pas à s'endormir, le nez enfoui dans la chevelure de Ceithli.

… et ce fut dans la même position qu'il rouvrit les yeux le lendemain.

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/archilette.pngAu dehors, une envolée d'oiseaux venait de faire un raffut de tous les diables, réveillant en sursaut le soldat encore à moitié enseveli dans son rêve. Il posa un regard étonné sur la toile, devinant en contre-jour les ombres de leurs montures occupées à... brouter ! Battant des cils quelques instant, Archélas s'accorda quelques secondes pour émerger. Curieusement, et sans qu'il parvienne à expliquer pourquoi, il se sentait un peu... différent. Un poids diffus semblait lui peser au niveau du ventre, ce qu'il mit sur le compte d'une faim matinale. Il tourna alors son visage vers Ceithli encore endormie et s'autorisa à l'embrasser délicatement, souhaitant la réveiller tout en douceur...

… ce qu'il n'avait pas prévu, c'était qu'un certain Vrass Rannveig avait fait appel aux talents d'un Shaman pour lui lancer un sortilège plutôt revanchard pendant la nuit. Et s'il avait eu un miroir à sa disposition, il se serait rendu compte avec effroi qu'en se réveillant ce matin là... il était... une femme !

En attendant, le plaisir de lui annoncer la bonne nouvelle reviendrait à Ceithli qu'il réveillait de douces caresses...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 08 Déc 2011, 00:32

Heureuse de voir qu'il était aussi épuisé qu'elle, la féline le suivit docilement dans la tente, faisant attention de ne pas le gêner pendant qu'il installait les couvertures avant de se glisser contre lui, telle une enfant blottie tendrement pour pouvoir s'endormir tout en douceur. Ce fut une nuit sans rêve, elle était bien trop épuisée en réalité pour se souvenir de quoi que ce soit, jusqu'à ce qu'une chaleur douce se pose sur sa joue, suivie d'une pression délicate sur ses lèvres alors qu'elle tendait la main pour la poser sur le cœur de son amant... qui était un peu plus haut que d'habitude, non?

Son rythme cardiaque s'accéléra d'un coup alors qu'elle écarquillait les yeux pour voir les prunelles de saphir posées sur elle, mais pas celles à laquelle elle s'attendait! Son souffle se coupa alors qu'elle aurait voulu crier, les sons se perdant dans le néant alors qu'elle se redressait en position assise, manquant de faire basculer la tente tellement elle exerçait une pression importante. Les yeux exorbités, la bouche ouverte elle resta paralysée quelques secondes avant de se décider à prononcer un premier mot


«Mais... v...vous êtes qui vous??»

Ces yeux... c'était impressionnant à quel point cette... FEMME!! Pouvait avoir les mêmes yeux qu'Archélas! Une main posée sur son cœur qui battait tellement vite qu'elle craignait de faire une attaque, elle sentait la sueur couler dans son dos sous la terreur qui l'envahissait avant qu'elle ne se ressaisisse et fronce les sourcils avant de mettre une main sur son ventre en signe de protection tout en serrant le poing de l'autre

«Je répète, vous êtes qui, et qu'est-ce que vous avez fait d'Archélas?»

L'instinct félin reprenait peu à peu le dessus après la panique, un bruit étrange se fit alors entendre du fond de sa gorge, comme un grondement, non... elle ne devait pas se transformer, il fallait qu'elle se calme. Commençant à glisser vers la sortie de la tente d'un air toujours méfiant malgré les drôles d'explications qui commençaient à venir.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Plein nord !

Messagepar Archélas Ages » 08 Déc 2011, 01:01

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/archilette.pngLa réaction de sa compagne ne fut pas celle à laquelle il s'attendait, et Archélas sursauta en même temps que Ceithli lorsqu'elle se redressa pour aller se plaquer à l'autre bout de la tente. Ses onyx affolées le mirent aussitôt en alerte. Qu'avait-il fait de mal cette fois-ci ? Était-ce un nouveau mouvement de panique dû à l'exiguïté de la tente ? Se sentait-elle prisonnière de nouveau, comme lorsqu'il l'avait involontairement enfermée dans cette cabine de douche ? Il ouvrit la bouche, prêt à se jeter sur la porte et à ouvrir en grand, lorsque la question de la jeune femme l'arrêta. Qui il était ? Il écarquilla les yeux de stupeur, sans comprendre.

Un instant, l'angoisse le gagna. Ceithli frappée d'amnésie, ne se souvenant pas de lui, ne se souvenant pas qu'elle l'aimait, que lui l'aimait. Non, il ne pourrait pas le supporter.

« C'est moi, Arché... »

Mais il s'interrompit dès lors qu'il entendit sa propre voix. Étonné une seconde, il porta l'une de ses mains à sa gorge et baissa les yeux comme pour comprendre avant de se figer totalement. Est-ce qu'il voyait bien ce qu'il voyait ? Son regard affolé chercha celui de Ceithli comme s'il était susceptible d'y trouver un quelconque secours. La bouche à demi-ouverte sur une protestation qui ne voulait pas sortir, il baissa de nouveau les yeux et écarta les bras, puis de ses mains, tâta sa poitrine comme pour vérifier qu'il ne rêvait pas et qu'il en avait bien une... alors qu'il n'aurait pas dû ! L'angoisse se changeant en panique, il écarta carrément le col de son uniforme pour plonger un regard incrédule dans ce décolleté qui semblait lui appartenir bien malgré lui.

« Je... j'ai... »

Il regarda ses mains, les porta à son visage et sortit précipitamment de la tente pour se lever. Là, au milieu des plaines et sans se soucier du regard de la jeune femme, il défit son pantalon et vérifia qu'il avait bien perdu le plus important à ses yeux... son identité... jusque dans les moindres détails...

« … ce... ce n'est pas possible... S'étrangla sa voix. C'EST PAS VRAI !!! »

Cette fois, il s'était mis à crier, furieux de s'entendre parler avec cette voix qui n'était pas la sienne ! Il était un mâle, un vrai ! Qu'on lui rende ses attributs ! Sidéré, perdu, traumatisé, il regarda Ceithli avec un air de chien battu et... se mit à pleurer sans même pouvoir se contrôler. Les deux mains sur ses yeux pour arrêter le flot de ses larmes, il rageait plus qu'il ne pleurait réellement, les nerfs à vif. Quelque part, il était conscient que sa compagne ne devait rien comprendre. D'autant qu'elle n'était pas dans son corps et qu'elle devait véritablement penser avoir à faire à un parfait inconnu... rectification : à une parfaite inconnue... Seulement voilà, pour la convaincre qu'il était bien lui – ou qu'elle était bien lui, il ne savait plus trop - ce n'était pas gagné. Lui-même s'y perdait, mais il savait qu'il devait la rassurer. Alors il ferma les yeux et pris une profonde inspiration.

« Ce... c'est moi... C'est Archélas. Enfin je crois... » Ajouta-t-il en jetant un dernier coup d'œil à ce corps qui semblait appartenir à quelqu'un d'autre.

Il observa Ceithli une seconde, cherchant au fond de lui un argument un peu plus convaincant qu'un « c'est moi » un peu idiot. Fallait-il qu'il raconte un moment très privé ? Qu'il réponde à toute une batterie de questions très personnelles ?

« Je... »

Il baissa de nouveau la tête, l'air perdu, le regard résolument fixé sur ses mains. Et tout à coup, il trouva.

« Regarde ! La cicatrice à ma paume gauche, je l'ai faite en retirant l'épée que l'homme de Chaemil m'avait planté dans l'épaule... Oh ! Sans réfléchir plus avant, il retira son haut, et tant pis pour la pudeur. De toute façon, ce n'était pas vraiment sa poitrine. Regarde, j'ai la cicatrice à l'épaule. Et le Tecoluta derrière ! Et j'ai l'autre tatouage attends ! Enchaîna-t-il en faisant voler sa botte à quelques mètres. Tu vois, je l'ai fait là, c'est la fleur d'ortie mais je l'ai changée en signe tribal... »

Un peu à court de preuves, il la dévisagea. Par Alrik – même s'il doutait que l'Infinitude soit de son côté après un tel coup du sort – faites qu'elle le croit !

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Plein nord !

Messagepar Ceithli » 08 Déc 2011, 10:43

Mais qu'est-ce qu'elle faisait? Cette femme était sortie brusquement de la tente et commençait à s'inspecter sous toutes les coutures, analysant sa poitrine et son intimité comme si elle se découvrait pour la première fois. Évidemment sur le coups, Ceithli ne pouvait comprendre que c'était effectivement le cas, et elle sortit prudemment de la tente, une main toujours devant son ventre en protection, l'autre brandissant son poing serré, prête à combattre. Elle avait déjà affronté une winghox, elle n'avait pas peur de cette femme!

«Quoi?»

Est-ce qu'elle venait de dire qu'elle était Archélas? Certes, il fallait reconnaître qu'elle avait les mêmes yeux, mais aux dernières nouvelles, Archélas est un homme! Cependant, vu l'état de panique dans lequel cette femme se trouvait, la féline attendit un peu tout en reculant d'un pas histoire d'être prête à réagir en cas d'agression. Elle commença alors à se déshabiller et la jeune femme eut un haussement de sourcil intrigué, elle n'était pas pudique au moins. Et c'est alors qu'elle commença à montrer ses différentes marques, la blessure à la main, à l'épaule, puis le Tecoluta qui avait également une cicatrice juste à côté à cause de l'épée, puis la feuille d'ortie sur le talon. Son rythme cardiaque s'emballa à nouveau, comment était-ce possible? Même la magie de Sayah n'aurait pas pu reproduire ces marques à la perfection...

S'approchant doucement, avalant sa salive avec difficulté, la jeune femme mit un genou à terre pour regarder la feuille d'ortie avant de plonger son regard dans le sien. Il était vrai que ces yeux...


«A...Archélas? M..Mais comment? P... pourquoi tu es...»

Elle finit par sentir ses jambes se dérober sous elle et tomba en arrière sur les fesses, se retenant tout de même de son bras alors qu'elle avait le tournis. Est-ce qu'ils allaient enfin pouvoir passer une journée normale? Il fallait croire que non. Drakmoniss, Chaemil, des winghox, des yellstranes, des maladies, un bébé, un médecin fou qui voulait la maintenir prisonnière, une cage d'ascenseur, une cabine de douche, et maintenant ça!

Une main sur son front, elle se sentait d'un seul coup fiévreuse et osait à peine regarder son compagnon - ou sa compagne? - jusqu'à essayer de reprendre ses esprits, se redressant un peu avant de s'appuyer cette fois-ci devant elle


«Je... écoute, on va aller rapidement à Banba et on ira voir Sayah! Il pourra surement nous aider à comprendre ce qu'il t'est arrivé... tu... tu as peut être mangé quelque chose, ou alors c'est un contre-coups d'un de tes vœux du puits?»

Après tout, il avait tout de même fait trois vœux d'un coup, alors peut être avaient-ils voulu lui donner une petite leçon? Après tout, le shaman n'était pas encore très réputé sur Nideyle aussi elle n'avait pas du tout pensé au fait qu'on aurait pu lui lancer un sort. Mais elle trouvait que l'idée d'aller voir Sayah était plutôt bonne.

«Rhabille toi... on... on va manger quelque chose et partir vite! Plus vite on sera à Banba et plus vite on pourra aller voir Sayah pour qu'il nous aide.» - s'il veut bien. Archélas étant humain, il n'était pas dit que le reptile soit d'humeur à les aider. Si encore c'était elle qui avait été victime d'un maléfice... sur le coup, elle baissa les yeux sur sa poitrine... à quoi elle ressemblerait si elle était un homme? Probablement à Jhérer. Soupirant doucement, elle recula quand même prudemment, elle ne savait pas vraiment comment réagir, elle aurait voulu le soutenir, mais elle avait tout de même du mal, et finalement, elle prit une profonde inspiration une fois qu'il/elle eut remis le haut de sa tunique pour le/la prendre dans ses bras dans un geste tendre.

«On va trouver une solution... je te le promets.» - il y avait plutôt intérêt... même si elle l'aimait toujours, elle ne se voyait pas vraiment passer le reste de sa vie avec une femme, et l'idée que son bébé ait deux mères et pas de père était assez déstabilisante. Elle recula un peu, il était évident qu'elle était tout de même perdue par cette affaire et n'avait pas faim. Mais elle devait manger quelque chose et sortit la corne d'abondance pour manger quelques fruits secs, sans mélange par contre... ses envies avaient été coupées sur le moment. L'Anticus était toujours là, avec Némésis qui ne semblait pas particulièrement perturbée de voir une nouvelle arrivante, est-ce qu'elle reconnaissait Archélas, même sous cette forme? C'était possible, après tout, elle ne voyait pas qu'avec les yeux cette brave bête...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Suivante

Retourner vers Les plaines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron