Redécouverte d'un vieux monde

Au nord, entre Ephtéria et Balaïne, Aspasie est déposée en bordure de fleuve. Plaque tournante du commerce, c'est également une ville très prisée pour sa beauté sereine et ses plages paisibles.

Image

Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 05 Juin 2009, 21:57

Précédemment, pour Selena de Lusigan : Abbaye St Illidàn


Une seule nuit s'était écoulée depuis son admission au sein de l'abbaye. Malgré les protestations du médecin qui n'avait toujours pas compris la guérison miraculeuse de Selena, elle s'entêta à vouloir sortir de l'abbaye. Le frère supérieur lui donna son autorisation et mit le compte de sa convalescence très rapide sur une intervention de leur Infinitude. La jambe de la jeune femme la faisait souffrir lors de crises extrêmement douloureuses même si elle étaient peu fréquentes. Elle préféra s'aventurer dans les rues de la ville munie d'un bâton de marche afin de s'y appuyer en cas de besoin. Elle avait abandonné son uniforme de capitaine à contre coeur pour une tenue civile. Vêtue d'une simple tunique rouge , ceinte au niveau de la taille par une ceinture de cuir à laquelle pendait un fourreau, de bottes qui remontaient jusqu'aux genoux et drapée dans une épaisse cape de laine, Selena progressait lentement et titubait quelques fois sur quelques mètres avant de reprendre son équilibre. Sa longue chevelure d'ébène cachée dans la capuche de sa cape, dissimulait une grande partie de son visage autrefois si pur, à présent porteuse d'un poids dans l'âme et d'une cicatrice dans le coeur. Elle haletait à chaque pas puis après avoir marché pendant de quelques minutes, qui furent pour elle une éternité, elle s'assit sur un banc en pierre et fit face à une place où était érigée une imposante fontaine. Un bazar y était installé.

De nombreux vendeurs hurlaient et vantaient leurs denrées et leurs produits aux passants qui semblaient être importunés. L'un d'entre eux vendait des étoffes, un autre de la nourriture et des poissons, un autre des bijoux et puis un autre encore présentait de magnifique gemmes qui attiraient l'oeil des civils. Quatre soldats bardés d'une lourde cotte de mailles et vêtu du tabard royal montaient la garde en tenant fermement de leur main gauche la longue hallebarde à la lame brillante et tranchante, et de leur main droite le pommeau de leur glaive qui reposait dans un fourreau. Un des gardes aperçut Selena du coin de l'oeil et se dirigea vers elle d'un pas lourd. Chaque pas était accompagné d'un cliquetis bruyant des mailles qui tintaient néanmoins comme des cloches... en plus petit. Il se campa devant elle et lança :

"Le port des armes n'est pas autorisé pour les civils, mademoiselle."

La jeune femme demeura interdite, son visage toujours enfoui dans sa chevelure noire. Une poignée de secondes passa avant qu'elle ne daigne répondre :

"Il paraît qu'un navire s'est échoué et qu'on a retrouvé qu'un seul survivant."
"Oui, c'est vrai. Mais n'essayez pas de détourner le sujet de notre petite conversation, donnez moi ce sabre ou je serai dans l'obligation de vous arrêter au nom du Roy!" dit le soldat d'un ton légèrement hostile.
"Vraiment?"


Le garde semblait être partagé entre l'hésitation et la stupeur par la dernière remarque et tenta de répliquer lorsque Selena défit le fourreau et le lui tendit sans le regarder.

"Prenez en soin, je viendrai la récupérer un jour."

L'homme se renfrogna et arracha la lame des mains de la frêle jeune femme qui manqua de basculer par terre. Il s'éloigna vers ses camarades en les interpellant grossièrement. Selena détourna son regard vers le bazar où de plus en plus de monde s'ameutait pour contempler les produits exotiques et importés de différentes villes du Royaume. Elle n'avait pas le courage de se mêler à la foule et préféra revenir lorsque celle-ci serait moins dense. Elle se releva en laissant échapper un petit gémissement et s'engouffra dans les rues étroites d'Aspasie. Des marchands vêtus de vêtements luxueux avec de nombreuses broderies d'or sur des tissus de valeur arpentaient ces même rues sur le dos de leur monture. La plupart d'entre eux étaient suivis par une farandole de serviteurs qui portaient les marchandises ou menait des charrettes qui les contenaient. Ils ne daignèrent pas accorder la moindre attention aux autres civils qui devaient se coller aux murs sombres des habitations très serrées au risque de recevoir des seaux d'urine et de fiente sur leur tête.

Bientôt, Selena arriva à un croisement et aperçut de nombreuses échoppes dans l'une des rues. Elle décida de s'y engouffrer et tomba en admiration devant un magasin de bibelots et de vêtements. L'une des tenue attira son attention, car étrangement ressemblante à son uniforme de capitaine. Des larmes vinrent à couler sur ses joues alors qu'elle contemplait l'habit. Elle n'avait rien oublié de ce qu'il s'était passé et la blessure de la perte de son navire et de son équipage n'avait pas encore cicatrisée. Elle portait encore deux marques qui témoignaient de ce tragique événement : une orbite vide et une cicatrice au niveau de la jambe qui, par chance, ne fut pas l'objet d'une gangrène. Elle savait que l'amiral de la flotte allait lui retirer le droit de naviguer en tant que capitaine et cette pensée ne fit qu'accentuer le chagrin qui se déversait sous forme de larmes sur son visage pur.

Soudain, un vieillard l'interpela d'une voix presque brisée par la vieillesse...

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Ciara Steban » 06 Juin 2009, 15:41

<< Précédemment pour Ciara Steban : un chaperon innoportun.
*°*°*°*°*°*°*°*°*


Ciara s'était avancée, sans véritablement d'autre but que celui d'échapper à ce maudit Jiloh et à ses gardes. Il fallait bien admettre qu'elle avait eu chaud et, sans l'intervention de ce mystérieux général tout droit sortit d'un vieux récit de guerre poussiéreux, elle était bien partie pour finir dans les geôles d'Ephtéria. Quelques minutes encore, elle s'était attardée, cherchant à glaner quelques informations supplémentaires. Pour quoi ? Pour qui ? Nulle idée. À peine éprouva-t-elle un pincement au cœur de voir Quilbeeg embarqué de force dans la carriole d'un artisan réquisitionnée pour l'occasion. Il avait été lâche... ou bien avait-il trop généreusement tenté de faire diversion. Quelle importance, il était trop tard de toute façon. Traîner dans les parages n'était pas judicieux et pour finir, la vue de l'ivrogne à la recherche de son chapeau avait achevé de l'agacer. Ainsi avait-elle fait demi-tour.

Assise sur un banc de pierre, son châle de vair réajusté sur ses épaules frêles, elle réfléchissait. Difficile, au milieu de cette cohue de marchands. Mais pas impossible.

Tant absorbée dans ses pensées, elle ne remarqua pas Selena titubant vers elle et ne se rendit compte de sa présence que lorsque cette dernière failli s'écrouler sur elle, dans sa précipitation à s'asseoir. Elle la dévisagea un instant, toujours en proie à ses réflexions intérieures. Jolie. Le caractère se lisait sur ses traits. Autoritaire, sans le moindre doute. Salement amochée. Dommage. Elle tressailli, réalisant soudain que l'un des soldats attaché à la surveillance des marchés s'avançait vers elles. Non, pas encore ! Non ? Non. C'était à Selena qu'il s'intéressait et cette dernière avait du répondant. Ciara retînt un sourire amusé, soucieuse de ne pas se faire remarquer plus que ça avait déjà été le cas pour aujourd'hui. Aspasie devenait infréquentable, elle s'en souviendrait !

Il y eu un échange de mots, peu amicaux et la jeune fille s'étonna même que le garde n'embarque pas Selena pour moins que ça. Sans-doute inspirait-elle un semblant de pitié... s'il était possible d'apitoyer l'un de ses fichus soldats. Encore quelques minutes, et puis se fut au tour d'un vieillard de venir vers eux. Pas moyen d'être tranquille lorsque l'on était une femme. Ciara ferma les yeux, traduisant, à demi-mots, les propos grivois du vieil homme. Bon sang, plus ils étaient âgés et plus ils proféraient d'obscénités. Incapable de se concentrer, la jeune fille s'était levée d'un bond, jetant un regard furieux en direction de Selena qui attirait décidément un peu trop de parasites à elle.

« Je crois qu'il souhaite vous donner quelque leçon d'anatomie. De grâce, acceptez ou refusez avec suffisamment de verve pour nous en débarrasser ! »

Avatar de l’utilisateur
Ciara Steban

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 06 Juin 2009, 18:30

Ces mots firent sourire Selena dont le visage était toujours enfoui profondément dans sa cape de laine. Elle regretta un moment d'avoir donné son sabre au garde bien qu'elle aurait pu se faire arrêter. Bientôt, un rire s'échappa de la gorge de la jeune femme puis ces mots jaillirent :

"Vous êtes bien directe mademoiselle, je pense qu'il ne manquait qu'un soupçon de piment afin de ne pas être risible. Admirez l'artiste!"

Elle adressa un clin d'oeil à la jeune fille qui semblait se renfrogner après avoir entendu ces mots. Selena se tourna vers le vieillard qui la contemplait. Elle sentait ici les désirs obscènes de l'homme. Décidément, les hommes n'avaient plus de surprise pour elle. Elle lui donna une petite tape sur l'épaule puis pointa les parties qui faisaient de l'individu un homme de son bâton.

"Je vais d'abord vous donner cette leçon d'anatomie. Ensuite, si vous le voulez, vous me donnerez la vôtre." commença-t-elle.

Elle sentit que la jeune fille à ses côtés se raidir en écoutant ses propos. Après avoir parcouru les mers et les océans avec un équipage exclusivement masculin, elle connaissait le B-A BA de la façon de penser d'un homme. Avant de continuer, elle prit la peine de détailler ses deux interlocuteurs. Le jeune fille avait un visage extrêmement pur et semblait frêle et fragile. Ses deux yeux gris dégageaient néanmoins une aura de fierté et d'une détermination quelconque. Enfin c'est ce que semblait lire la jeune capitaine. Les cheveux châtains contrastaient grandement avec le gris des yeux ce qui donnait au visage une impression mystérieuse. Elle n'était pas bien grande cependant et n'arrivait qu'à peine aux épaules de Selena.

Elle se tourna ensuite vers le vieil homme. Lui non plus n'était pas bien grand, elle le dépassait d'un tête. Le peu de cheveux poivre et sel qui n'avaient pas été dévorés par la calvitie semblaient se battre pour survivre sur le crâne chauve du vieillard. Sa peau était ridée en de nombreux en droits, il semblait aussi fragile que la jeune fille qui se tenait fièrement sur ses deux jambes à côté d'elle. Une vilaine cicatrice barrait sa joue droite et ses yeux profondément enfoncés dans leurs orbites surmontant d'énormes cernes contribuaient également à donner à ce visage une impression de vécu. Enfoui dans une longue cape marron qui traînait par terre du fait de sa petitesse, le personnage avait aussi bien une vision pathétique que comique. Selena ne sembla pas apitoyée par cet homme et lança d'un ton cassant :

"On dit qu'avec l'âge, le rameau perd de sa capacité à se redresser. Je me trompe, mademoiselle?"

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Ciara Steban » 12 Juin 2009, 10:40

Désolée pour le retard.
Edit Seby : à ta demande, quelques idées tordues ont été mises à ta disposition. "Homme" ne devrait pas tarder à débarquer par ici :002:

*°*°*°*°*°*°*°*°*


Immobile face à Selena et les poings serrés, Ciara s'en voulu de sa réaction. En réalité, rien ne tournait à son avantage aujourd'hui. Elle avait cette mission à accomplir pour son maître et tous les obstacles de Nideyle semblaient avoir été disposés en travers de son chemin comme par un fait exprès ! Quilbeeg le premier, véritable poids mort qui l'avait considérablement retardée, en plus d'avoir failli la faire emprisonner carrément... Et puis, Jiloh, l'ivrogne à la recherche de son chapeau et pour finir ce vieillard aux intentions malsaines. Pourtant, ce n'était pas vraiment le moment de s'attarder. Elle avait l'esprit lent, la petite, ce matin.

Son regard se fit plus sévère sur Selena, mais elle ne refusa pas la leçon, en parfaite observatrice qu'elle était. Et puis, si cela pouvait l'aider à se changer un peu les idées avant de se remettre en route. Elle ne pu retenir un sourire aux propos proférés par cette femme décidément fort étonnante. Les mots de ce genre ne l'effrayait pas et beaucoup de personnes faisaient l'erreur de croire que, parce qu'elle était prêtresse – et jeune – c'était précisément le genre de thème qu'il ne fallait pas aborder en sa présence de crainte de l'effaroucher. Oui. Elle connaissait cette croyance généralisée qui voulait que la pauvre petite s'émeuve et rougisse de honte à la simple évocation d'un bout de sein. Elle croisa les bras, se retenant de sourire trop largement. Cette réputation lui allait et lui rendait service. On ne se méfie pas assez de ceux qui semblent innocents et elle profitait allègrement de cet état de fait.

Pauvre Selena. Si elle savait ce que la gamine avait pu entendre au confessionnal... car elle avait confessé souvent à Ephtéria. Ayant été contrainte au vœu de silence, ça les arrangeait bien que la petite prenne leur place lorsque les prêtres officiels était las des confidences mesquines. Du sexe, des violences, inimaginables parfois, elle en avait eu pour tout son soûl et plus que de raison. Alors une leçon d'anatomie, pensez-vous ! Elle aurait pu la donner elle-même si elle n'avait pas eu besoin de cette couverture bien pratique de prêtresse sage et réservée. Elle laissa donc Selena se fourvoyer et croire ce qu'elle voulait, observant silencieusement. N'était-ce pas ainsi que l'on apprenait le plus ?

Elle feignit ne pas comprendre ce que la jeune femme insinuait par son histoire de rameau et se contenta d'un vague regard indigné.

« Mais enfin, je suis prêtresse... » souffla-t-elle comme si les propos de Selena l'avaient profondément choquée.

Amusant, comme rôle à jouer. Seulement elle n'avait pas que cela à faire et son impatience commençait à devenir palpable. Habituellement, le temps qu'elle prenait n'avait pas de réelle importance dans ses missions mais, pour une raison qui lui était inconnue, celle-ci en particulier lui semblait tout à fait urgente à expédier. Son regard se reporta vers le vieil homme, à l'affût d'une réaction qui ne devrait pas tarder à se faire sentir...

Avatar de l’utilisateur
Ciara Steban

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 12 Juin 2009, 18:46

Selena fut étonnée par la réponse de la jeune fille qui était choquée. Décevant...

"Et moi qui croyais qu'elle était moins innocente que d'apparence..." jura-t-elle entre ses dents.

Elle fit mine de ne pas montrer sa déception et offrit un large sourire à la prêtresse qui alternait entre la moquerie et le sourire forcé. Bien qu'elle pouvait lire à travers les mimiques, les regards et les apparences, son talent se heurtait à quelque chose qu'elle ne réussit pas à identifier. Aussi s'avoua-t-elle vaincue et préféra-t-elle faire comme si cette jeune fille n'était qu'une simple innocente prêtresse comme le commun des religieuses. La réponse du vieillard se faisait longuement attendre. Toujours campée sur ses deux jambes malgré une douleur qui commençait à lui ronger la cuisse, elle resta digne même si son front perlait de sueur. Selena s'appuya de plus en plus sur son bâton de marche mais tenta de dissimuler la souffrance qu'elle endurait à l'instant. Elle se força à redresser la tête fièrement et à sourire en espérant avoir une expression diabolique ou du moins cynique comme le ton sur lequel elle avait prononcé sa dernière réplique.

Selena était impatiente de savoir quelle serait la réaction du vieillard et encore plus de connaître celle de la prêtresse, car il s'agissait bien d'une prêtresse non? C'était bien ce qu'elle avait dit dans ses dernières paroles. Toutefois, si elle avait été si innocente, pourquoi parler de ces choses grivoises? D'un autre côté, cette jeune fille avait utilisé un euphémisme pour parler de cela. Peut être qu'elle était vraiment chaste et innocente. Et ce regard indigné qui était à la limite entre le vrai et le faux. Selena l'avait remarqué lorsque la prêtresse avait parlé. Tout ce raisonnement se perdait dans son esprit. Mais ce qui était légèrement inquiétant, c'est que l'alliée qu'elle pensait trouver en cette jeune fille au départ n'est autre qu'une personne neutre, bien qu'elle semblât courroucée par les paroles grivoises du vieil homme. Elle ne pouvait plus se replier et avait été trop audacieuse en répliquant. Ne connaissant rien de son interlocuteur, elle avait pris un risque... peut être trop grand.

"Reste à espérer que ce ne soit pas un homme d'esprit ce vieillard." souffla-t-elle pour elle même.

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Maître du Jeu » 13 Juin 2009, 00:59

Hyacinthe Le Docte s’était attendu à passer une excellente journée. Capitaine reconnu de tous, il avait essuyé la veille une tempête avec brio, sauvant d’in extremis l’équipage de son vaisseau royal, le Pélican Pourpre, et rapportant à quais des cales chargées de produits précieux et exotiques. Il avait passé une nuit exquise dans l’une des meilleures auberges de la ville, en agréable compagnie d’ailleurs, et s’était levé tôt afin de rendre compte de sa mission à Manôlis d’Aspasie, seigneur de la ville, et lui annoncer la découverte d’un merveilleux trésor.

Malheureusement, tout avait dégénéré quand il s’avéra que s’était aujourd’hui jour de marché. Plusieurs des rues déjà étroites de la ville étaient devenus tout simplement impraticables, encombrées d’étales hétéroclites et de charrettes immobilisées par la foule. Evidement avec une escorte digne de son auguste personne, le Capitaine Hyacinthe le Docte aurait pu s’y frayer un passage en toute quiétude, la rue aurait même était balayée devant ses pas. Oui, mais voilà, le capitaine illustre avait préféré la discrétion à l’ostentation car, en ce jour faste, il avait eut la très mauvaise idée de donner un jour de congé à tout ses membres d’équipage. Maudite soit la générosité !

Il avait donc du se frayer un chemin tant bien que mal à travers le dédale de ruelles et avait finis par se perdre devant une placette, essoufflé et fatigué. Avisant deux jeunes femmes sur un banc il s’approcha d’elle de son pas chaloupés dans le but de demander son chemin. Mais voilà que la plus âgée des deux se levait persuader que la capitaine n’était qu’un vieillard lubrique et sénile dépourvue de toute virilité. Certes, il n’était plus aussi vigoureux que jadis, mais tout de même ! Courroucé, l’homme de mer se sentie obligé de laver un affront des plus détestables, d’autant que c’était une femelle qui était à l’origine de son courroux. Il se dressa de toute sa hauteur, ce qui n’y changeait pas grand-chose étant donné son extraordinaire petitesse, afficha une moue pleine de morgue et jeta sur un ton grandiloquent :

« Sachez petite gouge que vous vous adressez pour l’heure au très célèbre Hyacinthe le Docte, capitaine du non moins célèbre Pélican Pourpre ! Perle des mers et orgueil du Roy Livian, j’ai d’ailleurs un nouvel ordre de mission de la plus haute importance ! Je vous serez donc gréer de passer sur vos propos obséquieux car j’ai mieux à faire qu’écouté vos babillages impertinent de femelle. Je me rends chez Manôlis d’Aspasie afin de lui remettre un artefact de la plus haute importance capable de faire trembler Drakmonniss. »

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 13 Juin 2009, 12:42

Selena sursauta en entendant le vieillard répliquer et en resta bouche-bée. Hyacinthe le Docte... N'était-il pas celui qui avait mené la flotte royale à la victoire contre des îles de pirates non loin de la côte nord du royaume? Cela devait être sûrement lui. Elle avait déjà entendu parler du Pélican Pourpre. C'était un grandiose trois mâts qui avait été construit au chantier naval d'Ephtéria. Elle avait jadis entrevu alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Elle se souvenait parfaitement des fiers étendards qui flottaient sur chacun des mâts. Mais n'était-ce pas ce bâtiment sur lequel elle était montée pour la première fois? Ce navire qui a fait naître sa passion pour la mer... Selena essaya de se remémorer le nom ou la figure de proue du navire sans succès.

Ses craintes s'étaient révélées fondées. En effet, en plus d'être un très bon capitaine, c'était un homme particulièrement intelligent et très lettré. Sa façon de s'exprimer était digne d'un des plus célèbres poètes de l'histoire du royaume. Selena s'était montrée trop audacieuse en rétorquant de la sorte, d'autant plus que ce capitaine devait avoir deux centaines d'années de plus qu'elle et donc une plus grande expérience de la vie et de la mer. Elle se raidit et regretta d'avoir donné son sabre au garde mais de toute façon, elle n'était pas état de combattre. Les derniers mots de Hyacinthe le Docte la laissèrent songeuse : "un artefact de la plus haute importance capable de faire trembler Drakmonniss". Elle l'a bien connue Drakmonniss, et pour cause, c'était cette peste de dragon des mers qui avait causé la perte de son navire et de son équipage et qui l'avait éborgnée. Selena retint de justesse une répartie qui l'aurait mise dans une situation encore plus contraignante ainsi qu'une gifle. Elle se contenta de garder son calme et lança :

"Hyacinthe le Docte hein? Oui, j'ai entendu parler de vous et de vos exploits. Mais ce que l'on ne m'avait pas dit, c'était que vous étiez si petit... Je vous voyais plus... grand. Si je puis me permettre, que faites vous dans ces étroites et sinueuses rues seul alors qu'il était si simple de se frayer un passage avec votre escorte à travers le marcher pour atteindre votre but? Célèbre comme vous êtes, tout le monde devrait se montrer respectueux envers vous non? Moi y compris!"

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Maître du Jeu » 17 Juin 2009, 15:37

C'est le pélican pourpre^^. Désolé pour l'erreur, je rectifie de suite.


*Quelle bougresse !* songea le capitaine. Voilà que cette femelle, en plus de se moquer de lui faisait semblant d’être respectueuse tant et si bien que lui-même ne se trouvait plus en droit de rétorquer sans paraître dénué de tout savoir vivre. Assurément elle devait être familière des façons de la cours ! Plus qu’une solution pour lui, feindre de ne pas avoir entendue la remarque sur sa taille et réaffirmer sa puissance hiérarchique :

« Ma façon d’accomplir ma mission ne vous regarde pas ! Indiquer moi plutôt comment me rendre à cette adresse. Attendez là. »

Il farfouilla dans les poches de son ample manteau à la recherche de son ordre de mission, sembla disparaître sous l’épaisseur des plis du tissu en éructant et jurant tout bas, avant d’émerger enfin du manteau avec la grasse d’un phoque sur un cheval de bois. Il tenait fermement dans sa main une feuille de vélin crème recouverte de belle écriture. Hyacinthe le Docte semblait si fière de l’objet qu’il n’avait nullement remarquer que plusieurs de ses effets personnelles était tombés à terre : une lunette de vue, un barillet de tabac, plusieurs boutons et nacre, un morceau de ficelle rouge, une pierre à briquet et une étrange forme recourbée, patinée par le temps et semblable à un cor de chasse.

« Ah, voilà ! Mission de transport de marchandise vers Balaïne. L’adresse est en bas à droite, regardez. »

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 17 Juin 2009, 16:39

Selena réussit à contenir un rire qui faillit jaillir de sa gorge en observant le vieux capitaine ridiculement petit et enfoui dans son manteau. Elle saisit l'objet que lui tendit le vieil homme mais ne lui accorda que peu d'attention. Elle était perturbée par cet artefact permettant de faire trembler Drakmonniss. Peut être était-il dans le tas d'objets que Hyacinthe le Docte avait perdu. Rien ne ressemblait à un puissant artefact aussi lut-elle à haute voix l'adresse indiquée :

"Hmmm... Le palais de Manôlis d'Aspasie dans la rue de la Récolte Fructueuse. J'ai souvenir que c'était la plus grande rue de la ville. Je pense que cette jeune prêtresse pourra vous venir en aide. Je suis également nouvelle dans cette ville et j'ai juste l'occasion de la visiter avant de partir vers le chantier naval d'Ephtéria."

La jeune femme ne voulait pas divulguer son identité à ce capitaine car il lui faudrait alors présenter ses excuses à ce doyen de la marine royale. Aussi garda-t-elle sa tête et son visage enfouis dans sa capuche. Elle repoussa une mèche de cheveux qui lui barrait son oeil. Elle prit soin de garder son visage secret. Selena se demandait quelle serait la réaction de ce vieux Hyacinthe le Docte s'il apprenait que la petite fille qu'il avait emmenée sur son navire alors qu'elle était toute jeune était devenue capitaine de la marine... et qu'elle avait eu un accroc avec Drakmonniss ce qui lui avait coûté un oeil et une vilaine cicatrice sur la jambe.

Elle avait besoin de cet artefact afin de pouvoir espérer naviguer sur les océans de nouveau un jour. Le seigneur d'Aspasie ne la connaissait pas et elle n'avait pas fait bonne impression devant ce vaillant capitaine. Peut être que si elle lui présentait des excuses... Selena écarta cette pensée rapidement et arriva à la conclusion suivante : il fallait subtiliser cet artefact aux dépens du vieux capitaine et de la cour. Elle serait sûrement considérée comme hors la loi ensuite, mais cette pensée ne lui faisait pas peur. Si elle devait devenir pirate pour pouvoir vivre pleinement sa passion pour l'eau. Sa vie avait été épargnée par l'intervention d'un Infinitude, elle en était certaine. En revanche, le Roy allait devoir payer pour ce qu'il lui avait fait subir. Elle tint pour responsable son souverain qui lui avait assignée la mission de transporter des denrées et des documents des plus importants vers Aspasie et qui a causé la perte de son navire et de son équipage. Elle avait perdu les documents lors du cataclysme provoqué par Drakmonniss et avait donc failli à sa mission.

Si cet artefact pouvait faire trembler Drakmonniss, peut être pourrait-elle la contrôler... Elle ne voulait pas dérober l'objet au capitaine car il fut pendant un certain temps sont tuteur. Selena regretta légèrement sa désinvolture et attendit que la prêtresse réponde avant de dévoiler son visage.

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Ciara Steban » 01 Aoû 2009, 13:07

Désolée pour le retard, je n'ai pas d'autre excuse que le très célèbre : j'avais plus d'idées (ma schyzophrénie me perdra).

*°*°*°*°*°*°*°*°*


Ciara intercepta le regard de Selena et lui rendit son sourire gentiment. Elle était amusante, en fin de compte, l'estropiée. Mais la jeune fille se devait de faire bonne figure et de paraître ce qu'elle n'était pas. Elle avait eu suffisamment d'ennuis pour aujourd'hui et un profil bas était plus approprié, lui semblait-il. Aussi restait-elle immobile et silencieuse, préférant observer la manière dont la jeune femme se démenait avec le vieil homme. À vrai dire, il apparut à l'enfant que Selena avait bien plus de mal à dominer sa douleur que le dénommé Hyacinthe le Docte, face à elle.

Elle ne put retenir un sourire crispé face au ton sarcastique du matelot. Des babillages de femelles, hein ? « Mon ami, je suis mieux placée que vous pour savoir que les hommes sont parfois bien plus bavards, lorsqu'il s'agit de se confesser... » pensa-t-elle avec ironie. Le reste de ce qu'il disait ne l'intéressait pas tellement, mais elle écoutait tout de même, forcée par l'habitude de récolter les informations en masse pour son maître. Cependant, elle ne pouvait pas passer à côté de la réaction de Selena qui, de son côté, ne cachait pas son intérêt. Son ton avait changé du tout au tout et Ciara cru y déceler une fort belle manœuvre pour arriver à ses fins. Quelles fins, elle l'ignorait, mais il lui apparaissait tout à coup que si la jeune femme à la crinière de suie avait pu se servir, elle aurait pris quelque chose. À moins qu'elle ne se trompe, ce qui était fort probable également. Pour l'heure, la tournure des évènements l'intéressait et l'amusait.

Jusqu'à ce que Selena se tourne vers elle et la sollicite d'un regard. Eh oh ! Elle n'était pas son valet ! Non. Mais la situation l'intriguait. Elle hésita quelques secondes, sans répondre, son regard planté dans celui de la jeune femme avec une expression d'intense réflexion. Tout semblait décidément être fait pour l'empêcher de remplir sa mission. Entre ce fichu Quilbeeg qui avait bien failli la faire arrêter et maintenant monsieur et madame les navigateurs, elle n'était vraiment pas dans un bon jour. Pour un peu, elle eu envie de les envoyer visiter Guttenvald, voir si elle y était, mais elle se ravisa. La convoîtise de Selena lui donnait, à elle aussi, l'eau à la bouche. Il y avait quelque chose, elle le sentait. Et puis, elle non-plus n'était pas restée indifférente à l'évocation d'un objet capable d'effrayer Drakmonniss. Son maître serait certainement ravi d'avoir un tel artefact en sa possession !

« Manôlis d'Aspasie, certainement que je sais où se situe sa demeure. » confirma-t-elle.

À vrai dire, il aurait fallu être aveugle pour ne pas la remarquer. Mais la brume épaisse de cette première matinée de brumaire pouvait expliquer bien des choses. Elle reporta son regard sur Selena, hésitant entre la prudence et le culot. Devait-elle lui faire comprendre franchement que ce brouillard était leur allié si jamais elle souhaitait dépouiller cet homme de ses effets personnels ?

« Je vous en prie. » les invita-t-elle aimablement, choisissant de ne rien dire ni exprimer de plus pour le moment.

Et elle se dirigea vers la villa de ce pourceau de Manôlis, marchant lentement afin que les deux individus puissent la suivre aisément sans la perdre de vue.

Avatar de l’utilisateur
Ciara Steban

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 04 Aoû 2009, 22:08

Il n'y a pas de souci. J'étais moi même en Espagne pour oublier un peu mes soucis quotidiens. Du moment que le rp ne s'arrête pas, tout va bien. =) J'espère que tu as de nouvelles idées et que tu passes de bonnes vacances.... si tu en as ^^'


Selena étouffa un soupir de soulagement en entendant la jeune fille leur montrer le chemin au manoir. Elle remarqua qu'il y avait également de la brume en cette journée matinale. Un vent froid lui mordait la peau et elle resserra son manteau sur ses épaules. Devait-elle dévoiler son identité ou... profiter de cette purée de poix dense afin de subtiliser cet artefact. La tentation était grande... très grande. Mais son sens de l'honneur ne lui permettait pas un tel acte. De même que sa fierté l'empêchait tout simplement de présenter ses excuses afin d'amadouer Hyacinthe le Docte et de gagner son parti.

La jeune fille les guida à travers des rues plus ou moins grandes. Selena lui emboîta le pas afin de ne pas se perdre ni son objectif d'ailleurs. Pour subtiliser cet artefact, il fallait sûrement l'assommer et pour le moment, la force lui manquait. La jeune capitaine avait du mal à suivre le rythme, bien que très lent, mais se débrouillait tant bien que mal. Elle regrettait d'avoir laissé son sabre aux mains de ce garde répugnant. Ses yeux se posèrent sur son guide. Elle eut soudain le sentiment qu'elle n'était pas la seule à convoiter cet artefact et que cette jeune fille ne les avait entraînés elle et son ancien tuteur dans cette brume avec l'intention de la dérober!

"Maudite soit cette peste! Je suis incapable de la prendre de vitesse, il faudrait que je les abatte tous les deux et je n'en ai pas la force." jura-t-elle entre ses dents afin que personne ne l'entende.

Selena réfléchit à un plan pendant qu'elle et ses compagnons débouchèrent sur la grande rue qui menait au manoir. Elle n'avait plus beaucoup de temps pour se décider. Devait-elle oublier sa fierté et se faire l'ami de ce Manôlis ou être hors la loi en sachant que l'objet qu'elle convoite l'est également par nombre de personnes? Elle n'aurait pas les capacités nécessaires pour semer ses poursuivants si jamais elle devait se faire des ennemis de la garde ou d'autres crapules!

"Qu'Alrik foudroie mon esprit pour que j'aie les idées claires!" jura-t-elle une nouvelle fois.

En croisant le regard de la jeune fille, Selena se força à sourire et lui en offrit un à pleines dents. Une pensée vint lui traverser l'esprit au même instant.

"Ce n'est pas possible qu'un tel artefact soit gardé par mon tuteur, il n'a jamais été un bon escrimeur bien qu'il soit un excellent capitaine. Ce doit être un faux... ou bien des gardes seraient-ils cachés dans cette épaisse brume? Livian doit être furieux d'avoir perdu un de ses meilleurs navires et veut sûrement ma tête. Je n'aurai jamais dû aller par là. pensa-t-elle. Mais cette petite est bien gentille bien qu'elle désire le même objet que moi cette petite peste. Elle n'a rien à faire avec mon histoire et n'a pas de raison d'être capturée."

Elle ne put retenir un sourire en pensant tout cela. Si la garde les attendait de pied ferme, cette jeune fille serait également capturée si elle n'avait pas une preuve de son innocence. Etrange dilemme. Selena se résolut à tirer sa nouvelle connaissance de là aussi, dévoila-t-elle son visage balafré. Elle arrêta de marcher et frappa le sol de sa béquille de fortune.

"Je suis Selena de Lusignan, ancien capitaine de la Flotte. Je prie l'honorable Hyacinthe le Docte à pardonner mon impertinence." lança-t-elle sans une goutte d'ironie.

Cette petite pause lui permettait d'avoir plus de temps pour réfléchir et elle espérait que cette jeune fille arriverait aux même conclusions qu'elle. En attendant, Selena devait retrouver l'estime de son tuteur aux dépens de sa fierté.

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Maître du Jeu » 06 Aoû 2009, 15:04

Et bien voilà enfin une femme bien dressée ! La petite prêtresse s’engageait à le conduire chez Mânolis d’Aspasie, son problème était donc réglé. Hyacinthe le Docte regretta simplement que le temps lui manquât pour corriger cette femme au capuchon, quelle impudente !

Le vieux capitaine reniflât avec méprit et s’engagea joyeusement dans les ruelles brumeuse à la suite de la petite Ciara, charmante jeune fille par ailleurs. Son sourire disparut aussi vite que la paix à Phorior lorsqu’il se rendit compte que la femelle impolie les suivait. En voilà une qui ne manquait pas de toupet. Le vieillard se retourna brutalement près à chasser la femme à coup de canne s’il le fallait quand elle rejetât son capuchon en arrière. Selena… Le marin n’en crut pas ses yeux, on l’a disait pourtant morte. Mais elle se tenait bien là, droite et fière devant lui comme en ce jour lointain ou elle avait voulue embarquer sur son navire. A l’époque elle s’était fait passer pour un mousse, qu’elle surprise d’apprendre qu’elle était une femme. Elle avait vieillit depuis et semblait malade. Mais malgré ses cicatrices nouvelles et son bandeau sur l’œil, impossible de se tromper. C’était bien la petite Selena.

Elle l’avait bien reconnue et s’était rit de lui. Et avec délectation en plus. Oui, mais s’était Selena, la grande navigatrice qui, malgré son statu de femme, était devenue capitaine de la flotte.

" Je vous trouve bien impertinente Selena, commença froidement le vieux marin, mais audacieuse également et c’est ce qui fait les bon capitaines. Je daigne donc vous pardonner pour cette fois. Allait en paix mais ne recommençait pas. " Il s’apprêta à reprendre sa route puis se ravisa, après tous la curiosité ne pouvait pas faire de mal, n’est ce pas.

" Je vous croyais disparut en mer.Auriez vous échappé aux griffes de ce serpent putride de Drakmonniss ? "

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 08 Aoû 2009, 12:02

Selena ne put retenir un soupir de soulagement. C'aurait pu être pire! Elle avait déjà gagné le pardon du capitaine, c'était un bon progrès.

"Je vous remercie pour ces compliments! commença-t-elle avec un grand sourire. Je ne vous cacherai pas que Drakmonniss a bien failli avoir ma peau. Ce bandeau en témoigne mieux que bien. D'après ce que j'ai entendu dire, mon bâtiment a été projeté contre les plages de l'Exil et il n'en reste plus grand chose à part une carcasse renfermant d'autres carcasses. Ne m'appelez plus capitaine, je n'en suis plus une. Je pense que Livian va mettre à prix ma tête pour avoir cassé un de ses plus beaux jouets."


En voyant que le vieillard ne la quittait pas des yeux, elle ne pouvait pas adresser un quelconque signe à la jeune prêtresse qui les regardait les yeux exorbités.

"Peut être que vous pourriez me reprendre comme mousse!" lança-t-elle avec ironie.

Voyant que Ciara ne réagissait pas, elle opta pour une autre tactique:

"Comme vous avez déjà combattu des pirates, vous vous êtes déjà retrouvé dans la situation où vous naviguez vers là par exemple
(elle pointa la direction du manoir) et trois ou quatre bâtiments pirates sont prêts à vous aborder, cachés dans la brume." et elle désigna les côtés.

Il ne restait plus qu'à espérer que Hyacinthe le Docte soit ravi par cette question concernant la tactique navale et que Ciara ait l'esprit vif...

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Maître du Jeu » 09 Aoû 2009, 14:59

Alors comme cela la petite Selena avait rencontré Drakmonniss, le dragon des océans. Et elle avait survécut ! Certes avec beaucoup de perte, mais tout de même. Et Hyacinthe le Docte n’en attendait pas moins d’elle.

Enfin elle avait encore beaucoup de chose à apprendre, puisqu’elle en était à lui poser des questions élémentaires de tactique navale. Peut être devrait il vraiment la reprendre comme marin. Le vieux capitaine rit en lui-même de cette stupide suggestion. Il était évident que Selena n’hésiterait pas à le doubler pour récupérer son vaisseau. Quitte même à s’opposer aux ordre du Roy Livian et à devenir pirate indépendant. C’est que le seul amour de cette femme était la mer.

Hyacinthe le docte se redressa encore de toute sa hauteur pour répondre à l’interrogation pour le moins étrange de son ancien mousse :

« Et bien, commença t-il de son ton emplit de sagesse qui lui valait son nom, je dois avouer que cela ne met arrivé que rarement car un bon capitaine, entendons nous là-dessus se doit de repéré les pirates avant que ceux –ci ne le repère lui-même. Laissez moi vous compter une aventure passionnante qui met arrivés dans l’ancien temps alors que je n’étais encore qu’un jeune capitaine. Figurez vous que je me trouvais… »

Laissez dans un monologue sans fin que même les infinitudes ne parviendrais à stopper, le vieux marin mit un point d’honneur à répondre de façon complète à Selena, les mots s’échappaient de sa bouche en une lente litanie soporifique, sorte de logorrhée verbale.

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 09 Aoû 2009, 21:21

Selena rit intérieurement. La prêtresse aurait tout son temps à présent pour repenser à la situation de même que la capitaine elle même. On aurait pu croire qu'elle était suspendue aux lèvres de son ancien capitaine par son visage qui arborait une expression intéressée et son regard fixe... mais elle s'était déjà retrouvée dans cette situation et s'en était sortie avec brio bien qu'elle avait pleuré pendant quelques jours la mort de son second qu'un un carreau avait transpercé de part en part. Elle refoula ces moroses souvenirs et se força à écouter la discussion du vieil homme qui se faisait son propre éloge. Il était sympathique et agréable en tant que capitaine, c'était un homme au grand coeur mais alors dès qu'il se lançait dans une histoire... Selena le savait et elle en avait judicieusement profité.

Elle lança un furtif coup d'oeil à la prêtresse qui semblait être furieuse contre Selena. Cela pouvait se comprendre, elle perdait son temps et ne devait rien comprendre aux discussions tactiques. Alors que Hyacinthe le Docte poursuivait son conte, la jeune capitaine commençait à perdre patience devant l'absence de vivacité d'esprit de cette prêtresse. Le signe était pourtant clair et elle avait même enfoncé son regard au plus profond des iris de celle-ci... Ou peut être n'était-elle pas de son avis, voilà tout.

Il est vrai que Selena pouvait avoir tort, mais si elle avait raison, elles étaient toutes les deux en danger. Soit Hyacinthe le Docte joue très bien son jeu, soit il est sincère. Soudain, la capitaine surprit quelques mots du vieil homme sur une tactique navale qu'il avait employée lorsqu'il avait été une unique fois dans cette situation. Il était simple de faire en sorte que l'ennemi soit divisé en deux groupes. Mais il était plus dur d'isoler un bâtiment unique du même côté. Hyacinthe le Docte avait pourtant réussi cet exploit.

"Vous devez être un bon barreur pour avoir réussi cette manoeuvre." lança-t-elle avec sincérité.

Oui, c'était sincère et elle n'était pas du genre à donner des compliments mais quand elle estimait que cela s'imposait, elle laissait faire les choses et se plia à son bon sens. La dernière fois qu'elle s'était retrouvée dans cette situation, elle avait réussi à avoir deux groupes de deux bâtiments de chaque côté. Alors que les pirates essayaient en vain de brûler le pont et d'aborder le Phoenix Royal, Selena avait donné l'ordre aux servants des balistes de viser les toiles des voiles. La voilure anéantie, les bâtiments adverses devraient alors se servir des avirons... qui ont été rapidement réduits à néant par la dizaine de bombarde qu'embarquait le navire royal. Immobilisés, il suffisait juste de se mettre à la perpendiculaire de l'axe du navire adverse et de libérer carreaux et boulets qui traverseraient ainsi la totalité du vaisseau ennemi.

Hyacinthe avait fait mieux. En isolant un navire, il donna l'ordre à son équipage de l'aborder tout en manoeuvrant de telle sorte à ce que le Pélican Pourpre soit toujours protégé par le vaisseau pirate. Dès que l'équipage adverse était décimé, une poignée d'hommes de son propre équipage prenait le contrôle de ce navire et le lançait contre ses propres consoeurs. Le Pélican Pourpre ne subissait ainsi que très peu de dégâts alors que les forces ennemies étaient annihilées.

Petit à petit, l'instinct de navigateur et de capitaine prit place à celui de la méfiance et Selena se laissa bercer par les exploits de son aîné. Peut être ne devrait-elle pas relâcher sa méfiance mais qu'importe, elle avait lancé cette conversation et prenait plaisir à y participer. Si la prêtresse comprenait à temps, elle le ramènerait aussitôt sur terre... Du moins, c'était ce qu'elle espérait.

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Ciara Steban » 10 Aoû 2009, 13:25

Bien, bien, bien. Intéressant tout ça. Ou pas du tout, cela dépend. Ciara s'était arrêtée à son tour, imitant Selena qui lui faisait penser à l'une de ces fables satyriques, où le renard cajolait sa proie à grand renfort d'hypocrite flatteries avant d'y planter subitement les crocs dès lors que toute méfiance s'étiolait. Oui, un sacré renard cette Selena. De fait, la jeune fille s'en méfiait comme de la Peste. Elle intercepta l'allusion, presque un ordre en vérité, subtilement fardé de métaphores. Ainsi elle voulait jouer. D'accord. Mais oubliait-elle qu'elle n'avait plus son arme sur elle ? Ciara sourit, tout simplement, n'offrant chaque fois qu'une indifférence mesurée. Elle aimait cela, se faire passer pour une petite idiote. Et la conversation – serait-il plus juste de parler de monologue – s'imposa de nouveau. Longue, lente, paresseuse, d'un ennui mortel.

Seulement les deux individus avaient l'air de s'y complaire et le dit Hyacinthe le Docte en avait des pétillements de joie dans les yeux, fier de sa personne et de ses exploits, se grandissant tant bien que mal chaque fois un peu plus lorsque Selena lui montrait un quelconque signe d'intérêt. Totalement mise à l'écart, la prétendue prêtresse fit quelques pas, la tête basse comme un enfant qui s'ennuie et attend après ses parents l'autorisation d'aller jouer plus loin. Les deux autres ne lui prêtait plus la moindre attention, et c'était précisément ce qui l'arrangeait. Comme quoi la vie est bien faite parfois.

Contournant Selena par la gauche, elle entreprit de faire le tour du vieux couple de matelots et revînt se positionner à droite de la jeune femme. Elle se planta là, droite, sage. Apparemment, personne n'avait fait attention à elle. Elle joua, de son pied, à écarter quelques cailloux échoués en travers des pavés, puis recommença son manège et tourna une seconde fois autour des deux autres. Trop occupés à se vanter de ses exploits pour l'un et à les encenser pour l'autre, de nouveau, elle regagna sa place aux côtés de Selena, un sourire aux lèvres. Un sourire tout compte fait bien trop large pour une enfant qui s'ennuie mortellement. Elle toussota, espérant ainsi attirer l'attention sur elle.

Entre ses mains et sans s'en cacher, elle tenait pèle-mêle : une lunette de vue ratatinée sur elle-même, une pierre à briquet et – plus fort – un cor de chasse qu'elle avait eu bien du mal à extirper des poches trop larges de Hyacinthe sans qu'il ne s'en rende compte. Oui, on pouvait être prêtresse et un brin tire-laine sur les bords...!

« Pardonnez cette interruption mais... Il semblerait que vous ayez été pris de court par un pirate, monsieur le Docte. »

Elle se tenait prête, sur le qui-vive, à décamper comme un lièvre terrifié et à disparaître en un rien de temps dans la brume. Les rues d'Aspasie n'avaient aucun secret pour elle, elle aurait tôt fait de leur filer entre les doigts et ce n'était pas Selena à qui il manquait une patte qui allait la rattraper ! Pour l'heure, elle avait encore quelques questions à poser. Des quelques objets qu'elle était parvenue à soutirer au capitaine vaniteux, elle ignorait encore lequel était supposé l'intéresser.

Avatar de l’utilisateur
Ciara Steban

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Selena de Lusignan » 10 Aoû 2009, 14:45

Selena se retourna un sourire aux lèvres. Elle remercia intérieurement la prêtresse de l'avoir remise sur le qui-vive. Mais quelle surprise de voir celle-ci tenir quelques bibelots sans intérêts appartenant à Hyacinthe le Docte. La jeune capitaine n'avait pas grand chose sur elle si ce n'est sa tenue de civil et son ceinturon. Elle vérifia néanmoins s'il ne lui manquait pas quelques uns de ses effets personnels comme un médaillon qu'elle gardait toujours autour du cou bien qu'il soit improbable pour un quelconque voleur de s'en emparer sous les yeux de Selena.

Il semblerait qu'elle avait compris la mise en garde et qu'elle avait subtilisé des objets sans importance. Une diversion ou juste un jeu? Selena ne le savait pas et elle n'arrivait pas à lire dans le jeu de cette prêtresse. Elle surprit le regard désabusé de Hyacinthe en entendant ces propos. Les deux capitaines n'avaient pas du tout remarqué les mouvements, si indiscrets soient-ils, de la jeune fille. Selena se maudit pour avoir relâché cette vigilance et cette interruption était la bienvenue. D'un oeil scrutateur, elle observa les trois objets que tenait fermement la prêtresse.

"Elle a tout de même dérobé un cor de chasse. Elle a du culot et de l'audace celle-là. Dommage qu'elle ne s'intéresse pas à la mer, ç'aurait fait un sous officier très compétent. Et au moins, un visage féminin serait la bienvenue sur un équipage mâle. Si je dois enrôler de nouveau un équipage, je prendrai soin d'avoir autant de femmes que d'hommes." pensa-t-elle.

Selena aimait bien cette prêtresse mais ne pouvait pas lui accorder sa confiance. Sa jambe commençait à affreusement la faire souffrir et se résolut à retourner à l'Abbaye à contre coeur. Elle n'aimait pas cette idée de laisser cet artefact près de cette jeune fille mais rusée comme elle est, elle pourrait se sortir d'un faux pas seule. Et la mise en garde de Selena avait sûrement aiguisé sa vigilance. Elle prit la parole :

"Mon ami Hyacinthe, vous êtes un excellent barreur et un vaillant capitaine. Mais il semblerait que vous vous soyez fait abordé par une chaloupe conduite par cette jeune fille qui a fait preuve d'une certaine ruse en s'emparant des trésors de votre cale pendant que nos deux bâtiments s'échangeaient des canonnades terribles! Futé n'est ce pas? Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas complice. Peut être que lorsque vous aurez rempli votre mission, nous pourrions discuter plus amplement de nos aventures depuis la dernière fois où nous nous sommes rencontrés. Ma jambe me fait atrocement mal et je préfère retourner à l'Abbaye. Je saurai retrouver le chemin seule. Prêtresse, j'aurai besoin de vous parler ensuite sur un sujet qui me démange. Si vous avez un peu de temps bien sûr. Qu'Alrik vous protège tous les deux!"

Et elle commença à tituber en rebroussant chemin à regrets...

*******************


La suite pour Selena : lorsque j'aurai du temps pour rédiger de nouveau dans l'Abbaye.

Avatar de l’utilisateur
Selena de Lusignan

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Maître du Jeu » 12 Aoû 2009, 12:57

Hyacinthe le Docte était éberlué lorsqu'il vit ses effets personnels entre les mains de Ciara. Il avait des doutes quant à son activité de prêtresse mais ne le fit pas remarquer. Il se renfrogna légèrement et lança à l'intention de cette petite :

"Très bien, vous m'avez vaincu sur cette fois-ci. J'ai été un mauvais capitaine en relâchant mon attention. Si vous voulez bien me rendre mes effets s'il vous plaît."

Et voilà que cette Selena devait partir. Louche n'est ce pas? D'un autre côté, il vit le teint de plus en plus pâle de la jeune capitaine qui tremblait et qui s'appuyait de plus en plus sur son bâton de marche. Sa jambe devait lui faire terriblement mal et se contenta de hocher la tête. Elle voulait lui reparler? Très bien. Un vraie discussion entre capitaines, quoi de mieux? Il reconnaissait bien son mousse à travers la métaphore navale qu'elle proféra et rit intérieurement.

"Selena, nous nous reverrons et j'espère que nous aurons l'occasion de livrer bataille ensemble un jour. Je viendrais vous rendre visite à l'Abbaye. Soyez en assurée! Continuons notre route vous voulez bien, prêtresse? Et veuillez me rendre mes effets encore une fois." dit-il.

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Ciara Steban » 17 Aoû 2009, 22:11

Le sourire triomphal de la jeune fille s'était élargit lorsqu'elle vit Selena se mettre à vérifier le contenu de ses poches. Oui, elle pouvait se révéler surprenante, la gamine. Pourtant, son amusement s'effaça soudain au profit d'une moue déçue, voir franchement furieuse. Elle serra les doigts sur les objets qu'elle était parvenue à subtiliser à Hyacinthe le Docte et lança un regard noir sur Selena. « Sale petite... » fulmina-t-elle intérieurement. Pas complice, hein ? Et bien soit, cela lui retirait une épine du pied puisqu'elle n'aurait pas à se demander comment partager son butin. Elle aurait pourtant juré la jeune femme intéressée, alors, pourquoi ce subit revirement. Sans trouver de réponse à sa question, elle se contenta d'observer la jeune femme qui faisait demi-tour jusqu'à disparaître totalement dans la brume. Et bien, tant pis pour elle ! D'ailleurs, si elle était capitaine d'une flotte de Livian, alors elle était un ennemi potentiel. Qu'elle parte ! Ciara n'avait pas perdu son temps...

Reculant d'un pas afin de se soustraire à un possible assaut du vieillard, elle considéra un instant les objets qu'elle tenait. Si elle comptait les lui rendre comme il le lui suggérait ? Certainement pas ! Cependant, elle se garda bien de répondre, se contentant de garder le silence et d'ignorer superbement cet ordre implicite. Qu'avait-elle là ? Une longue-vue. Pas de quoi effrayer Drakmonniss, à moins de la tenir à l'envers et de ne montrer à la créature qu'un œil déformé par la lentille, ce qui était somme toute tout à fait ridicule. Bien, ce n'était donc probablement pas cet objet qui l'intéressait. Une pierre à briquet ? Drakmonniss aurait-elle peur du feu ? Des étincelles ? C'était peu probable, mais pourquoi pas. Quant au Cor de chasse... La jeune fille fit encore un pas afin de s'éloigner de Hyacinthe et, sans la moindre sommation, porta le Cor à ses lèvres et souffla de toutes ses forces. Dans la brume, un grognement sourd et caverneux retentit, comme l'appel d'un Winghox à se jeter à l'assaut de l'ennemi, le ronflement furieux d'une Wiverne mal lunée ou encore...

Ses yeux scintillèrent lorsqu'elle posa son regard sur le capitaine passé d'âge.

« Artefact ? »

Elle était rapide, mais elle n'était pas sûre de son coup. Elle réalisait, subitement, qu'elle n'était finalement peut-être pas en possession de ce qu'elle convoitait. Et si Hyacinthe l'avait toujours sur lui ? Mieux valait ne pas le contrarier, bien qu'il était fort possible que ce fut déjà le cas.

« Pardonnez-moi, je suis simplement curieuse... Je vous les rends. »

Et de sa distance respectable, à deux doigts de disparaître dans cette purée de pois, elle lança la longue-vue à Hyacinthe. Inutile. En revanche, elle attendit ses réactions, épiant sa nervosité quant à récupérer le plus précieux de ses objets.

Avatar de l’utilisateur
Ciara Steban

Crédit: Fermé

Re: Redécouverte d'un vieux monde

Messagepar Archélas Ages » 16 Oct 2009, 15:48

Précédemment pour Archélas Ages : Prière d'un musicien.
*°*°*°*°*°*°*°*°*


« Jamais deux sans trois, comme on dit, et dans votre cas, la troisième est la bonne ! » Pesta Archélas.

Il s'était avancé sur le pont après son entrevue à l'Abbaye, Nemesis marchant docilement derrière lui. À vrai dire, la jument paraissait si terrifiée à l'idée de perdre son cavalier de vue qu'elle lui marchait presque sur les talons tant elle le collait. Elle donnait, de temps en temps, un gentil coup de museau à Archélas. À mesure qu'il avançait, les voix se faisaient plus distinctes et les mots plus compréhensibles. Et même s'il se désintéressait de cette conversation à laquelle il n'avait pas été convié, il ne put que tressaillir en comprenant, à demi-mots, qu'il était question d'un vol. Un tire-laine ? Il tenta de mieux voir, sans grand succès, les silhouettes qui se dessinaient devant lui. De sa place, il en vit une s'éloigner en boitant férocement. Une autre, plus petite, semblait se vanter de son exploit et une autre, pas bien grande non-plus, bougonnait d'indignation. Mais plus encore que les mots prononcés, le jeune capitaine fut interpellé par la voix en elle-même. Il la connaissait, et pour cause ! C'était la troisième fois qu'il l'entendait.

Silencieux comme un prédateur sournois, Archélas s'était glissé jusqu'à la scène du forfait et avant que la jeune fille ait eu le temps de s'apercevoir de quoi que ce soit, il lui avait saisit le poignet sans douceur. La prise était plus ferme qu'il ne l'aurait voulu, parce qu'il était agacé.

« Je pense que vous cherchez véritablement les ennuis jeune fille ! Maintenant, rendez ceci, ça ne vous appartient pas ! »

Sans lui laisser le temps de répliquer, Archélas lui arracha le Cor de chasse et la pierre à briquet des mains avant de les tendre à Hyacinthe. Lorsqu'il reporta son attention sur Ciara, il remarqua le châle de renard gris et se souvînt subitement d'un détail. Ce châle, il lui semblait l'avoir vu sur le dos d'une vieille femme, il s'en souvenait parce qu'elle l'avait irrité ce soir là. Elle parlait fort et se vantait de ses richesses, et le châle faisait partie des nombreuses possessions dont elle faisait étalage à haute voix. Le capitaine fronça les sourcils, plus contrarié encore lorsqu'un autre détail lui revînt en mémoire... Le petit blond, avec elle. Et si ça avait été le jeune homme de l'avis de recherche ? Ses doigts serrèrent d'avantage le poignet et il la força à lever le bras afin d'assurer sa contention.

« Ce vair n'est pas à vous non plus, si je ne m'abuse... Minkar ? » menaçait sa voix.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Suivante

Retourner vers Aspasie, au chant des moulins

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron