Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Au nord, entre Ephtéria et Balaïne, Aspasie est déposée en bordure de fleuve. Plaque tournante du commerce, c'est également une ville très prisée pour sa beauté sereine et ses plages paisibles.

Image

Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Fév 2013, 03:00

Précédemment
===================================
Journée de merde. Je crois que c'était le meilleur moyen de résumer la situation. On était parti de la Basse Ville dans une sorte de quête au trésor qui risquait fort de nous faire voyager dans tout Nideyle, et notre point de départ à Ephtéria nous indiquait de nous rendre à Balaîne de toute évidence. Problème, nous étions sous le coup d'un sort, du moins pas tous, mais suffisamment pour que ce soit pénible. Le trafiquant d'armes s'était vu rajeunir d'une bonne dizaine d'années - souvenir souvenir - et le grand et fier lion gris qui devait impressionner nos rivaux pour qu'ils nous foutent la paix s'était retrouvé affublé d'un maquillage indélébile et d'une perruque totalement grotesque au point que nous étions devenus des bêtes de foire.

Benedikt et moi n'avions pas été touchés - du moins c'était mon impression mais il semblait penser que j'étais sous le coup d'un envoûtement, cependant je me sentais tout à fait normal si ce n'est que j'avais envie de faire quelques emplettes. Je ne voyais aucun mal à cela mais le gosse semblait trouver que je portais un peu trop d'intérêt à Sayah alors que pour ma part, je ne voyais rien de spécial. Après tout, nous sommes tous les deux commerçants et il est donc normal que je l'apprécie un minimum non?

Enfin peu importe, le trafiquant transformé en gosse nous avait plantés là pour se faire «adopter» par une noble qui se rendait à Balaïne et ainsi obtenir son billet gratuit, pour notre part, on avait un peu galéré mais on avait au moins réussi à en obtenir aussi et donc à voyager plus confortablement. Inutile de dire que l'apparence du chaton allait poser problème lorsque le contrôleur passerait, surtout qu'il avait eu la bonne idée de se rouler dans la boue pour cacher un peu son maquillage et qu'il était en train de saloper les banquettes! Mais peu importe, avec le gosse, on se plaçait face à lui, il lui demandait d'être gentil ce à quoi Kallistrat répondait qu'il l'était toujours et que c'était les autres qui lui faisaient des misères. En soit, il n'avait pas tort mais bon.

«On devrait arriver à Aspasie en fin de journée. On devra donc aller dormir à l'auberge si on veut pouvoir prendre le train assez tôt demain matin pour Balaïne, donc il faut bien garder nos billets. Kallistrat, on va garder le tien c'est plus sûr.» - surtout que je doute qu'il dorme à l'auberge, lui. Il ira probablement se trouver un coin en dehors de la ville? Enfin il ferait ce qu'il voudrait. Mais de toute manière, il ne sera pas bien tard non plus quand on arriverait et on pourra peut être faire quelques achats qui seraient utiles pour le voyage.

«Si on doit se rendre sur l'île au large de la ville, il vaudrait mieux prévoir de quoi tenir face au mal de mer. Je suis pas sur qu'il soit à l'aise sur l'eau?» - le cliché du chat qui déteste la flotte? Enfin probablement qu'au fond de moi je cherchais juste une excuse pour aller dans une boutique de Sayah, seulement le problème, c'est que les pilules contre le mal de mer, c'est Belladona qui en vend et pas ce cher orphe reptile, donc il faudrait plutôt trouver un truc à acheter chez l'antiquaire ou l'armurerie... je suis sur qu'il doit y avoir un ou deux bibelots qui pourraient être utiles pour le voyage.

La journée s'était écoulée plutôt vite finalement, à part Kallistrat qui avait fixé la vitre tout le long du trajet, j'avais dormi la plupart du temps sauf pour donner mon billet au contrôleur pour qu'il le valide. Le train entrait donc en gare d'Aspasie et on était la fin de l'après-midi, mais pas encore l'heure du dîner pour autant, le soleil était encore plutôt haut et on pouvait donc profiter de la journée.

«Bon, le train ne repartira pas avant demain matin, mais il risque de partir tôt, faudra pas le louper et donc éviter de ce coucher trop tard. On fait quoi?» - je me tournais vers le gosse pour avoir son opinion, puis vers le chaton au cas où, mais à mon avis, lui, il devait avoir faim puisqu'on n'avait rien mangé depuis ce matin.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 24 Fév 2013, 16:49

Benedikt se réveilla dans un nuage de velours rouge. Pourquoi le sol tremblait-t-il ? Ah oui, train. Aspasie. Quête. Vrass qui se met à apprécier Sayah contre toute attente et sans aucune raison. Le botaniste bailla et étira ses membres endoloris ; les banquettes étaient sûrement plus confortables quand on n'était pas recroquevillé dessus, mais il s'était refusé de s'étaler sur le tatoueur en présence du grand chat et surtout, des envoûtements sournois de Sayah. En descendant du train, Benedikt chercha des yeux le trafiquant, mais celui-ci n'était nulle part en vue, et considérant que le botaniste était trop petit pour avoir une vue d'ensemble et que Jonah l'était temporairement encore plus, ce n'était pas vraiment étonnant. Il fit quelques allers et retours sur le quai et dans la gare, puis abandonna. S'ils ne le retrouvaient pas à Aspasie, ce n'était pas si grave, l'important était qu'ils puissent continuer avec lui à Balaïne. Pendant ce temps-là, c'était à Vrass de demander ce qu'ils pouvaient faire.

« Moi je propose qu'on aille chez l'antiquaire. » répondit Benedikt avec des yeux fixé sur le visage de Vrass, comme s'il s'attendait à y voir écrire ses pensées. Il réfléchit quelques instants avant de rajouter une phrases tout préparée, histoire de maquiller un mensonge pourtant très simple. « J'ai quelques achats à faire. »
En vérité, c'était surtout et uniquement aller voir Sayah qui l’intéressait. Mettre le reptile devant le tatoueur et voir ce qui se passait, c'était le seul moyen de lui faire cracher le morceau. Un peu plus embêtant était le fait qu'il n'avait du tout prévu de dépenser de l'argent, et qu'il n'estimait pas utile de charger son sac inutilement. Benedikt repensa un instant à sa discussion avec Jonah sur les armes qu'il vendait. Un arc serait peut-être utile, surtout pour trouver à manger, mais pour l'instant, il ne s’inquiétait pas puisque Kallistrat était de toutes évidences un parfait chasseur dans la nature. Benedikt arriverait sûrement à marchander avec lui pour un petit morceau de viande si jamais il devait en avoir marre de manger comme un lapin.

« Après, on n'aura plus qu'à trouver une auberge pour la nuit. » Le plus vite possible, le botaniste n'aimait pas traîner dans cette ville, et n'avait pas l'intention de le faire la nuit tombée. « Tu viendras avec nous, Kallistrat ? Tu as quelque chose de précis à faire ? »
Benedikt fit un tour sur ces talons à l'entrée de la gare. Il avait du mal à reconnaître les lieux, il ne les avaient parcouru que trop peu souvent et cela faisait des années qu'il n'avait pas mis les pieds à Aspasie.
« Par contre, je n'ai aucune idée de où se trouvent les boutiques de Sayah. Ni l'herboristerie, si tu veux quelque chose contre le mal de mer, en général, c'est Belladona qui y va, et je ne sors jamais de la boutique. On va devoir demander à quelqu'un. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Kallistrat Rusia » 04 Mar 2013, 20:31

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/kallistratnoble.jpgDécollant son gros nez humide de la vitre avec regret, Kallistrat fini par se redresser et s'étirer mollement tandis que ses compagnons commençaient déjà à se faufiler dans le couloir en direction de la sortie. Ignorant totalement leur désaccord amoureux, et toutes ces choses susceptibles de faire un excellent scénario pour une série idiote à la Basse-Ville, il se contenta d'un long bâillement, puis sortit à son tour, l'air un peu maussade sous son maquillage ridicule et la pellicule de boue séchée qui le recouvrait. Vrass et Baie-Nez-Dicte n'étaient pas drôle, depuis quelques heures, et il s'ennuyait.

Plissant des yeux à la lumière du soleil qui inondait le quai, chaton s'approcha des deux hommes et se secoua un peu la crinière comme pour se réveiller. L'instant qui suivit - et comme par enchantement - la calopsitte précédemment disparue fit un atterrissage remarqué sur son épaule poilue et passa deux bonne minutes à piailler avec une telle énergie que les usagers se retournèrent d'un air contrarié par tant de vacarme. En langage d'oiseau, Têk semblait manifester une offense furieuse. D'une part parce qu'elle retrouvait son perchoir préféré dans un état proche du délabrement, ensuite parce que ce dernier avait osé voyager en train jusqu'ici, la laissant s'épuiser à le rejoindre à tire d'ailes...! Aussi, les oreilles plaquées sur sa tête, Kallistrat n'eut guère d'autre choix que de subir ce sermon suraigu, soufflant de lassitude par les narines.

Puis, lorsque l'oiseau daigna enfin fermer son bec, notre lionceau se risqua à prendre la parole.

« Ça ne me dérange pas de dormir au bord de l'eau berge... Je pourrai pêcher, ça fait longtemps que je n'ai pas mangé de poisson. »

Il tourna légèrement la tête, balayant de son regard félin le quai bondé de passagers. Mais Jaune-As n'était visible nulle part. Abandonnant l'idée de le retrouver, Kallistrat posa alors l'une de ses énormes paluches sur l'épaule d'un Noble qui faillit s'évanouir lorsqu'il se retourna pour foudroyer du regard celui qui osait le toucher sans permission.

« Bonjour. Articula chaton qui avait appris qu'il fallait toujours dire bonjour aux humains. Nous cherchons la boutique de Sayah, vous pouvez nous indiquer le chemin ?
_ Euh... oui... La forge est sur l'Allée des vas et viens, vous ne pourrez pas la rater.
_ Merci. »


En écho, Têk poussa un sifflement mélodieux et plongea son bec minuscule dans la perruque crottée de son garde manger.

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Mar 2013, 13:37

Bon, Aspasie, ses moulins, sa rivière et tout ça, c'était bien joli, mais il s'agissait maintenant de savoir ce qu'on allait faire. J'avais proposé dans un premier temps d'aller directement à l'auberge, mais de toute évidence, cela ne semblait pas du goût de Benedikt qui voulait aller chez l'antiquaire? Chouette! Je ne savais pas pourquoi cette idée me plaisait autant mais je venais afficher un large sourire en hochant de la tête
«Très bonne idée!» - pourquoi? je sais pas non plus, probablement que j'ai envie de lui acheter un truc? Oui ça doit être ça je suppose et pourtant, l'idée que ce soit Sayah qui nous serve me mettait franchement de bonne humeur!

Quant à Kallistrat, il semblait d'accord pour dormir près de l'auberge... je n'étais pas sûr qu'il sache ce que c'était dans la mesure où il parlait de pêcher, mais bon de toute manière, il y a de la flotte partout ici donc oui, il pourra quand même pêcher s'il le souhaite. On se mettait donc en route, je me tenais presque aussi fièrement que l'orphe lion même s'il n'avait pas trop de raisons de l'être avec sa bouille peinturlurée et la boue partout, le torse bombé, j'avançais d'un bon pas jusqu'à ce que le chaton demande où se trouve la boutique de Sayah. L'orphe reptile tenait aussi bien la forge que l'antiquaire et même la boutique du Shaman aussi donc on pouvait se rendre dans un magasin au choix, quoi qu'il arrive on trouverait notre bonheur - surtout moi.

On suivait les indications jusqu'à arriver à la forge, les odeurs de métal et de feu échauffaient les sens et je respirais profondément avant de m'avancer vers le comptoir, je trahissais probablement une certaine impatience et je m'appuyais sur le rebord du comptoir en prenant une voix plutôt... guillerette? Depuis quand j'ai ce genre de voix moi?
«Youhhouuuuuuu! :music: Sayah! C'est ton winghox préféré!» - on aurait pu penser que je plaisantais et limite que je me moquais de lui, mais en réalité... j'avais l'impression que j'étais en train d'appeler une meuf que je voulais me faire? Je sentais mes yeux afficher cet air séducteur, ma voix qui changeait de ton pour devenir plus douce et surtout, mon cœur battait à toute vitesse dans mes flancs en espérant que l'orphe allait se pointer rapidement... euh... hein?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 07 Mar 2013, 00:50

Désolé, c'est un peu court ! Je ne pouvais pas vraiment aller plus loin. ^^

Les trois compagnons atteignirent la forge assez rapidement grâce à l'aide... efficace, quoique musclée de Kallistrat, et alors que les trois compagnons se frayaient un chemin dans l'air étouffant de la boutique, le botaniste soupira presque de soulagement de voir qu'ils allaient pouvoir enfin tirer cette histoire au clair. Peut-être qu'il pourrait même en profiter pour voir si Sayah vendait des arcs qui lui conviendraient ?
C'était avant que le tatoueur ouvre la bouche. Benedikt se retourna sur Vrass, frappé d'horreur. Il ne l'aurait pas regardé autrement s'il s'était transformé subitement en lapin. Et encore. Il aurait trouvé bien plus acceptable cette transformation-là.
« Est-ce que tu te fiches de moi ? » demanda le pauvre botaniste, tellement effaré qu'il n'avait pas pris la peine de prendre un ton furieux et que sa question donnait plus l'impression qu'il le suppliait.
Vrass Rannveig, un peu de décence, bon sang. Malheureusement pour Benedikt, il le connaissait assez bien pour savoir quand il jouait la comédie, généralement. Et dans ce cas précis, il ne faisait pas beaucoup d'effort pour se cacher. Le botaniste attrapa le poignet du tatoueur pour essayer de le traîner en vitesse hors de la boutique, mais c'était peine perdue sans la coopération de ce dernier. Il n'avait plus qu'à regarder apparaître d'un recoin de la forge l'orphe reptile.

Oh, il allait bien rigoler, Sayah. Si jamais il lui était possible de rire. Benedikt avait plutôt envie de pleurer, pour sa part. Non seulement, il était absolument sûr que le winghox allait mourir de honte en s’apercevant de ce qu'il avait fait plus tard, mais en plus ça allait être particulièrement énervant de le voir flirter sous son nez avec un gros lézard qui marchait sur deux pattes. Il n'y avait pas d'autre mot vu l'air de viens-dans-mon-lit de Vrass. Là, c'était bel et bien un sortilège, et quiconque dirait le contraire à Benedikt le faisait à ses risques et périls.

Le botaniste se jeta sur le reptile dès qu'il apparut, et appuya ses deux mains contre le comptoir.
« Sayah ! Dites-moi, il y a un enchantement qui est en rapport avec vous, n'est-ce-pas ? Je pense, oui ? » lança-t-il en bredouillant avant que quiconque, surtout pas Vrass, ne puisse en placer une avant lui. « J'aimerais bien savoir exactement le ou lesquels ! »
Il lui lança le plus grand sourire qu'il puisse faire, même si cela lui donnait plus l'air timbré qu'autre chose, puis s'employa à repousser le tatoueur du plat de la main dès qu'il essayait d'approcher, les yeux fixés sur l'orphe reptile dans l'espoir que la réponse vienne aussi vite que possible.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Sayah Cordylus » 07 Mar 2013, 03:10

Kallistrat étant l'un de mes comptes, je me permets de le jouer en PNJ pour éviter d'avoir à jouer deux fois de suite


De nouveaux clients venaient de faire leur apparition à la Forge dont Sayah avait la gestion. L'ennui, lorsque les commerçants disparaissaient ou prenaient de trop longs congés, c'était justement ça : se retrouver à devoir faire des allées et venues incessantes entre ses boutiques. Or, depuis l'Imbroglio et sa petite farce consistant à lancer des sortilèges à tour de bras, les clients ne cessaient d'affluer dans tous les coins de Nideyle à la recherche d'un quelconque remède. La réponse était toujours la même, qu'elle vienne de sa bouche ou de celle de Belladona. Les réactions elles, étaient sensiblement différentes bien que la déception demeurait un contrecoup commun.

Aujourd'hui, donc, le commerçant savourait les effets de son humeur facétieuse. L'inconvénient était qu'il se retrouvait sollicité jusqu'à ne plus avoir une minute à lui... mais ce n'était rien à côté de l'avantage tiré de ces visites, car au final, toutes ces personnes devenaient de potentiels clients. Certains avaient même profité de leur passage chez lui pour s'acheter des objets inattendus, susceptibles de les soulager des plus gros désagréments causés par le sortilège dont ils étaient victime. Et même si le but n'était pas de faire fortune lorsque l'Orphe avait décidé de lancer ses sorts comme on sème un champ à la volée, cet effet secondaire à sa plaisanterie l'arrangeait bien !

Pour autant, inutile d'espérer voir un quelconque sourire sur son visage chaque fois qu'il apparaissait depuis ses arrières boutiques.

C'est donc pressé comme il l'était rarement, qu'il fit son entrée dans la forge d'Aspasie. Dévisageant ses trois clients d'un regard circulaire, il ne put retenir un sourire narquois en reconnaissant Vrass... et en se souvenant du sortilège qu'il lui avait réservé. C'était sûr, le Winghox allait le haïr sur plusieurs réincarnations lorsqu'il aurait retrouvé ses esprits ! Quant au petit Orphe coléoptère, manifestement, il était en très bonne voie pour le détester aussi. Seul l'Orphe lion semblait s'être fait une raison et regardait une Almach en claquant des dents d'excitation dès qu'elle remuait. Celui là ne serait pas traumatisé longtemps par son apparence ridicule. D'ailleurs, il n'était pas dit qu'il s'en soit aperçu. Dommage. Peut-être aurait-il dû inverser son sortilège avec celui de Jonah Kes ?

« Bonjour ! Lança le saurien à l'intention de Benedikt sur un ton qui semblait souligner l'impolitesse du botaniste. Je penssse que vous connaissssssez la réponssse à votre quessstion. Pour le ressste, je sssuis plutôt pressssssé alors faites vite sss'il vous plaît.
_ Bonjour,
enchaîna Kallistrat qui ne faisait pas vraiment attention ni aux sentiments bizarres de Vrass, ni à l'inquiétude de Baie-Nez-Dicte. Je vous ai acheté une couverture qui tient très chaud, mais elle est encombrante. Vous auriez quelque chose pour la porter sans qu'elle me gêne ? »

Les yeux sanglants du vendeur délaissèrent Benedikt pour toiser le chaton de bas en haut. Connaissant l'animal, un sac de voyage ou un harnais ne conviendrait pas... Il lui fallait quelque chose de plus pratique, de discret, qu'il ne risquait pas de perdre ou d'abîmer en sautant dans les flaques de boue.

« Perle Lilliputttienne, trente Ores. Vous pouvez l'accrocher où vous voulez.
_ Une perle ?
S'étonna le gros chat gris en fronçant ses grands cils bardés de mascara. Mais je n'ai pas besoin d'un bijou, je veux juste ranger ma couverture.
_ La couverture ira ssse ranger dans la Perle. Je vous montrerai comment ççça foncttttionne, vous verrez. Ccc'est très pratique.
Puis son regard effleura à peine Benedikt avant de se poser sur Vrass. Autre chose ? » Demanda-t-il l'air de s'amuser follement à l'idée de la réponse qu'il allait recevoir.

D'un autre côté, connaissant le tatoueur, l'éconduire risquait d'être une mauvaise idée. Il avait pris en grippe un certain Archélas Ages justement parce que sa petite amie avait refusé ses avances... et puis à y réfléchir, ça pourrait être très drôle de laisser le Winghox se ridiculiser en ne repoussant pas ses avances. Oh oui, il allait le détester en revenant à lui !

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Mar 2013, 18:30

Bon alors? Il se pointe le charmant lézard? - depuis quand je trouve Sayah charmant moi? - mais rapidement, je vois le gosse qui panique avant de se jeter carrément sur le comptoir pour demander si je ne serais pas victime d'un sortilège, mais évidemment, ce cher reptile ne va pas s'amuser à lui répondre comme il l'entendrait et j'affichais alors un sourire un peu niais sur le coup alors que le gosse semblait en proie au désespoir.

«Pourquoi être aussi pressé? Tes clients t'attendront de toute manière non? Ça fait un bail qu'on n'a pas discuté!» - mais déjà l'orphe lion réclamait un truc pour pouvoir transporter sa couverture, et sur le coup, je me disais que si je n'achetais rien, probablement qu'on allait devoir partir tout de suite! Hors forcément, ce n'était pas dans mes intentions - pourquoi? je m'en fichais - aussi je réfléchissais à toute vitesse, sachant que forcément, si j'achetais des trucs, ça ferait forcément plaisir à Sayah au point que je serais presque prêt à me ruiner pour le contenter!

«Pour ma part...» - tentative désespérée d'attirer son attention alors que le chaton a déjà fait son choix - «il me faudrait plusieurs choses» - l'art et la manière d'attirer l'œil délicieusement rouge du reptile, je n'avais jamais remarqué combien ses yeux pouvaient s'accorder à mes cheveux tiens - «il me faudrait un kit de suture, et aussi la besace des danaïdes, mais ce serait possible de la combiner avec une outre des danaïdes pour que ça ne pèse pas plus de cinq kilos?»

J'ai déjà une outre, mais je tiens à la garder pour avoir toujours un stock de flotte aussi, car mine de rien, on ne sait pas où cette aventure va nous mener. D'ailleurs, en parlant de ça, notre petit Sayah tient la forge aussi non?
«Ah, et il me faudrait une bonne paire de bottes aussi, car mine de rien, on va pas mal vadrouiller!» - les bottes Anticus. Je n'avais pas le catalogue sous les yeux, mais avec sa vivacité d'esprit et sa magnifique intelligence, le reptile allait forcément savoir ce qu'il me fallait! Et il me connait si bien... «ah, et si tu aurais une sorte de corde facile à transporter, genre sous forme de bracelet? Je sais que ça devrait ressortir de la bijouterie mais tant qu'à faire...»

Bon là honnêtement, si je ne lui fais pas plaisir, je ne sais pas ce que je dois faire de plus! Ma bourse va clairement morfler mais au moins, voir le sourire du reptile devrait me combler pour les prochaines semaines à venir! Si je savais... d'ailleurs, à la bijouterie, il y a un bracelet qui permet de se calmer lorsqu'on est furax! Vu dans quel état je vais être au réveil demain, faudrait peut être penser à l'acheter mais évidemment là, tout de suite, ce n'est pas dans mes intentions!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 09 Mar 2013, 22:35

Benedikt croisa les bras et fit un pas en arrière pendant que son regard outragé faisait des aller-retours entre l'orphe reptile et le winghox. Est-ce que Sayah jetait ces enchantements dans l'espoir qu'on lui achète ses produits ? Quelle petite belette sournoise. Sale lézard, il serait plus utile en sac à main. Manipulateur d'âmes innocentes. Oh-ho, s'il se mettait à dire que Vrass était une âme innocente, il était sûrement jaloux. Benedikt grogna, c'était tout de même stupide d'être jaloux de Sayah quand c'était bien la dernière personne qu'il aurait pu avoir la malchance de voir au lit avec Vrass. Le botaniste ne put s'empêcher de montrer un visage troublé à cette pensée, associer Sayah et le sexe, c'était un petit peu trop pour lui. C'était un peu raciste et contradictoire puisqu'il était orphe lui-même, mais c'était très clairement le caractère qui jouait là-dedans, aussi.

« C'est bon, Vrass, t'as fini de dévaliser la boutique, on peut y aller ? » grommela-t-il lorsque le tatoueur s'arrêta de déverser ses demandes innombrables. « Tu... es en train de dépenser beaucoup d'argent, quand même... »

De désespoir et d'ennui, il se retourna sur Kallistrat. Après tout, ce n'était pas comme si Vrass venait de rouler un patin à Sayah. Le botaniste ne pouvait pas faire grand chose s'il avait envie de vider le contenu de son coffre-fort, alors autant faire comme si de rien n'était le temps que ça se calme. Vrass lui en voudrait peut-être demain, mais hé, que pouvait-t-il faire ? Difficile, voire impossible, pour Benedikt de le traîner où que ce soit sans son accord. Ou même de le faire taire contre son grès.
En attendant, il ne risquait pas d'acheter quelque chose car cela les ferait rester plus longtemps dans la boutique. Son arc, il l’achèterait ailleurs, ou il le ferait lui-même, tiens, au pire.
« C'était ce que tu voulais ? » demanda-t-il en soupirant au gros lion confronté à ses problèmes de rangements. « C'est vrai que ce sera plus pratique pour toi, pour le transporter. »

Et puis son regard s'accrocha sur un bel arc dans un coin, avec de jolies arabesques gravées sur le bois, pas trop grand pour lui, et à l'air bien plus fin et solide que celui qu'il avait eu plusieurs années auparavant. « Arc indulgent. » lisait-on quelque part. Benedikt repartit feuilleter le catalogue un instant jusqu'à trouver de quoi il était question – il n'allait quand même pas demander à Sayah! -, mais s'arrêta au prix, exorbitant pour lui. Oui, c'était plutôt bien de ne pas tirer sur des morphes, mais avait-il cet argent à donner à l'orphe reptile ? Il se mordit la lèvre, et jeta un autre coup d’œil à l'objet de sa convoitise.
« Sayah... Est-ce que vous auriez des arcs sans effets particuliers ? Est-ce qu'ils seraient moins chers que les autres ? »
Bon, oui, il avait dit qu'il ne prendrait rien pour qu'ils ne restent pas longtemps dans la boutique. Mais au moins, le serpent était occupé avec lui et pas avec Vrass, non ? Ça allait être jour de paye, pour lui, tiens !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Sayah Cordylus » 11 Mar 2013, 01:05

Trois clients, trois caractères, trois réactions. Sayah les laissa parler à tour de rôle sans les interrompre. Il cligna des yeux aux questions de Kallistrat, sourit de ses innombrables et minuscules dents pointues aux demandes du Winghox et sourit plus largement encore au désespoir manifeste de Benedikt. Après un moment de silence, sa troisième paupière balaya ses iris sanglants horizontalement, puis il sorti de son immobilisme pour tourner le dos aux trois individus et disparaître dans l'arrière boutique.

Durant de longues minutes, on n'entendit plus que le craquement des os de la petite proie du Vulnae, jusqu'à ce que la porte s'ouvre de nouveau sur un Orphe reptile aux bras chargés de tout un éventail d'objets insolites. Posant le tout sur le comptoir, il y piocha une petite perle qu'il plaça dans la paume de sa main afin que l'homme lion puisse bien la voir.

« Perle Lilliputttienne. Prenez-là, et pensssez à ccce que vous voulez ranger dedans. »

Le regard fixé sur la toute petite perle, Kallistrat s'approcha du comptoir pour l'observer de plus près et la prendre dans sa main à l'invite de Sayah. Minuscule dans son immense paume poilue, il se demanda comment sa couverture pouvait rentrer dans une si petite chose... et pourtant ! À la seconde où il y pensa, il vit le grand pan de laine scintiller légèrement, jusqu'à devenir une sorte de nuage éthéré - un peu comme les Pelel'je - qui flotta jusqu'à la perle. Cette dernière brilla intensément une courte seconde, puis il n'y eut plus rien d'autre que le bijou dans sa main. Sayah lui demanda de penser à récupérer la couverture, Kallistrat obéit, et la couverture réapparu de la même manière.

« Je peux transssférer l'effet de la perle sssur autre chose de plus pratique sssi vous préférez.
_ Là dessus, c'est possible ?
Demanda le grand chaton en désignant sa crinières bouclée où auraient dû se trouver les deux rubans carmins qui maintenaient habituellement ses nattes à leur place.
_ Bien sssûr... » Confirma aussitôt le reptile en récupérant la perle.

Il la pinça entre son pouce et son index comme s'il cherchait à l'écraser, les yeux fixes d'un prédateur prêt à un carnage imminent. De nouveau la perle brilla, plus intensément que la première fois, jusqu'à ce désintégrer totalement en une myriade d'étincelles qui se précipitèrent vers la fausse perruque du chaton.

« Ççça ne fonctttionnera qu'à partir de demain matin. En attendant, il faudra porter la couverture encore un peu. Trente Ores. » Expliqua l'Orphe, jugeant inutile de préciser que le sortilège du chaton avait précisément fait disparaître ses rubans.

Comme à son habitude, Kallistrat déposa sa petite bourse sur le comptoir, et Sayah n'en sorti que la somme nécessaire avant de lui remettre l'objet que l'Orphe lion suspendit autour de son cou. Comme les enfants. Puis il se retourna vers Vrass dont l'enthousiasme lui donnait de faux airs d'adolescente ayant le feu aux fesses, énervait beaucoup Benedikt et amusait encore plus Sayah.

« Pour vous, Entonna-t-il avec une gaîté bizarre, un Kit de sssuture à dix Ores, un sssac combinant les effets de la besaccce des Danaïdes ainsssi que cccelui de l'outre des Danaïdes, sssoit cccinquante Ores. Un bracccelet filin, ou tout autre objet de votre choix capable de contenir un fil d'une longueur maxxximale de 20 mètres pour quinze Ores, ou cccinquante mètres pour trente Ores. Pour les bottes, je vous propose les bottes Anticusss pour cccinquante Ores, idéales pour les longs voyages. Ccce qui fait un total de cccent vingt cccinq Ores, ou cccent quarante Ores sssi vous choisissssssez le filin de cccinquante mètres. »

Il marqua une pause, jouant à sourire de plus belle à Vrass, des pattes d'insectes coincées entre les dents. Enfin, il se retourna vers Benedikt dont la jalousie le faisait palpiter de joie. Les sentiments humains - ou dans ce cas précis, les sentiments des Orphes coléoptères - étaient pour lui un plaisir sans cesse renouveler à provoquer.

« Pour vous enfin, les arcs sssans effet sssont vendus cccinquante Ores pièce. Je peux également vous fournir un carquois de flèches inépuisables pour vingt cccinq Ores sssuplémentaires. Quant à ne pas profiter de l'état de votre ami, ccce sssera gratuit. »



Pour payer, merci de cliquer sur [Donner] sous l'avatar de Sayah. N'oubliez pas de préciser le détail de vos achats.
Kallistrat Rusia : paiement effectué, votre inventaire sera mis à jour dans les minutes à venir. Merci pour votre achat.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Mar 2013, 01:50

Il est vrai que je n'avais pas l'habitude de faire autant d'achats d'un coup, et d'un côté, je me souvenais aussi que j'avais gagné une monture gratuite, sauf que voilà, je ne me voyais pas récupérer une bête alors qu'on voyageait avec un lion de deux mètres! Surtout que le fait de ne pas le prendre tout de suite me donnait une bonne excuse pour revoir Sayah plus tard!

À l'évocation de tous mes achats, Benedikt chercha à me rappeler à l'ordre d'une manière qui ne me plaisait pas trop, mais je ne me voyais pas l'envoyer chier - qui a dit qu'on ne pouvait pas aimer deux personnes en même temps? - aussi je venais juste lui sourire bien que je devais paraître agacé
«Oui oui j'ai presque fini! Mais tu verras, tu me remercieras!» - j'écoutais donc attentivement les prix des différents articles. Concernant les bracelets filins, je me disais que vingt mètres seraient suffisants aussi je venais hocher de la tête avant de mettre 125 ores sur le comptoir, admirant le sourire des plus satisfaits de l'orphe lorsqu'il vit cette somme sonnante et trébuchante!

Les petits insectes sur ses dents auraient eu de quoi me faire frissonner, surtout moi qui sort avec un orphe coléoptère et pourtant je lui trouvais un air des plus séduisants de cette manière, ça ressemblait à des petites taches de chocolat qui donnaient bien envie d'y goûter! Mais visiblement, Benedikt avait clairement choisi de gâcher mon plaisir puisqu'il se commanda un arc et des flèches, et j'affichais donc une mine boudeuse alors que Sayah signifiait qu'il ne profiterait pas de la situation?

«Rooh... faut profiter dans la vie tu sais mon petit reptile...» - bon sang, si je savais à quel point cette simple phrase allait me faire vomir demain...

Enfin, je ne savais pas trop si le gosse en avait fini ou non et s'il avait fait son choix, mais j'admirais déjà le commerçant qui déambulait un peu partout pour chercher touuut ce que je lui avais commandé. Entre ça et son petit tour de magie sur Kallistrat, il avait vraiment l'art et la manière de séduire son auditoire! Je gardais le menton dans ma main tout en affichant cet air idiot de l'amoureux transit qui boit chacune des paroles mélodieuses de son bien aimé... je le regardais s'activer par ci par là en attendant que tout le monde ait payé sa part! Ensuite.... je savais que mon petit cœur se briserait car on devrait quitter la boutique pour aller se reposer à l'auberge. Je me posais d'ailleurs la question si Sayah dormait aussi dans des auberges ou s'il restait toujours dans l'une de ses boutiques sous ces magnifiques parasols? Je sais qu'il y reste pour avoir de la chaleur, mais je connais bien d'autres manières de le réchauffer moi...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 12 Mar 2013, 12:04

« Merci bien... » répondit Benedikt presque ironiquement juste après Vrass, roulant des yeux à la phrase d'accroche de ce dernier. Il déposa le montant de ses achats sur le comptoir, soupirant de désespoir en voyant la presque totalité de sa fortune partir en fumée. En-f-in, c'était quand même utile, un arc et des flèches, non ? « On ne se lance pas dans une quête sans arme, au cas où ça tournerait mal... » essaya le botaniste de se justifier, alors qu'il attrapait le tatoueur par les épaules pour l'inciter à se retourner. Vu que ce dernier avait l'air complètement hypnotisé par le reflet des écailles de l'orphe reptile, il avait bien peur de devoir le traîner hors de la boutique, mais hé, il n'avait pas la force pour aux dernière nouvelles. Cela dit, tant qu'ils réussissaient à avoir de l'air pur et frais exempt de trace de Sayah, peu importe.

Après la jalousie, l'ennui, et Benedikt n'avait pas eu besoin de plus que de quelques minutes pour faire le deuil de la dignité de Vrass et éventuellement, de la sienne. À défaut de ne pouvoir s'empêcher d'être encore un peu jaloux devant l'air d'admiration sans fin de Vrass sur Sayah, il pouvait au moins se dire que ce n'était qu'un sortilège, et qu'il aurait tout le temps de passer une journée terrible quand Vrass se réveillerait demain et serait 1) d'une humeur de chien en se souvenant d'hier, 2) sûrement en train de grogner que le botaniste aurait pu l'empêcher de faire des conneries pareilles.
À court d'arguments pour le convaincre de bouger ses fesses de winghox de mauvaise foi, il attrapa son nouvel arc et le carquois qui allait avec et s'éloigna vers l'entrée de la boutique.
« Heu, Vrass, tu fais comme tu veux, ou comme la magie de Sayah te dit de faire, mais si tu veux avoir une chance de me voir autrement qu'endormi dans la chambre de notre auberge, c'est maintenant. » soupira-t-il avec un regard entendu.

Au pire, les allusions sexuelles en présence de Sayah valait bien l'image traumatisante des insectes coincés entre ses dents. Parce que outre le fait que voir des insectes à moitié écrasés n'était pas la tasse de thé de Benedikt, c'était tout à fait dégueulasse, hein, bordel. Il y avait pas une brosse à dent dans ce monceau d'articles qu'il vendait, non ? Quand au gros lion gris, il était à coup sûr trop innocent pour comprendre entièrement ses paroles – Benedikt connaissait bien lui-même ce sentiment -.
« Tu as tout ce qu'il te faut, Kallistrat ? Je peut te montrer dans quelle direction il faut aller pour rejoindre le plus vite possible la campagne, mais sinon, tu pourrais peut-être trouver à manger dans le fleuve ? Tu aimes le poisson ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Sayah Cordylus » 12 Mar 2013, 16:49

Sayah encaissa respectivement les cent vingt cinq Ores que lui offrait Vrass comme s'il lui offrait son cœur (ou plutôt son corps, le connaissant), et les soixante quinze Ores de Benedikt. Puis il fit le tri dans le monceau d'articles qu'il avait ramené de l'arrière boutique afin de tendre chaque achat à son heureux propriétaire. L'arc et les flèches au petit botaniste jaloux... mais impuissant face à l'enthousiasme révoltant de son compagnon, et le reste à Vrass qui n'avait plus d'yeux que pour lui.

« Ne vous inquiétez pas pour moi, Vrassssss Rannveig. Je sssuis tout à fait capable de profiter de la vie quand ççça me plaît. Essstimez-vous plutôt heureux que je ne profite pas de votre état... Winghox ou non, cccertaines choses ressstent traumatisantes à vivre, faites-moi confianccce sssur ccce point... »

Souriant très largement pour le simple plaisir de voir le tatoueur chavirer une dernière fois et son petit ami sur le point d'en pleurer de désespoir, l'Orphe reptile raccompagna ses clients jusqu'à la porte. Il le savait, s'il ne les jetait pas dehors, Vrass serait encore capable de lui acheter de l'huile d'entretien pour ses cornes juste pour s'attirer ses faveurs.

« Monsssieur Russsia sss'il vous plaît, vous voulez bien le pousssssser loin de la boutique ? »

Plus costaud que Benedikt, chaton s'exécuta sans vraiment comprendre la situation... ou la trouvant simplement bizarre. Sayah s'était toujours promené nu - tout comme lui d'ailleurs - et même en y réfléchissant, Kallistrat ne voyait pas trop comment un Winghox et le reptile pouvait s'accoupler... Vraiment bizarres ces humains... D'ailleurs en parlant de bizarreries, il ne comprit pas le revirement de Baie-Nez-Dicte à propos de l'eau berge et s'en étonna.

« On ne va plus à la berge ? Je pensais que je pourrai pêcher, j'adore le poisson et ça fait longtemps que je n'en ai pas mangé... »




Vrass Rannveig : paiement effectué, votre inventaire sera mis à jour dans les minutes à venir. Merci pour vos achats.
Benedikt Bloom : paiement effectué, votre inventaire sera mis à jour dans les minutes à venir. Merci pour vos achats.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 12 Mar 2013, 19:16

La magie de Sayah, la magie de Sayah. Il n'avait que ce mot à la bouche et le pire c'est qu'il ne l'appréciait même pas à sa juste valeur! Heureusement que je tiens quand même à son joli minois à lui aussi sinon pour sûr que je l'aurais envoyé balader depuis longtemps! Cependant, son allusion à la chambre à coucher me tira de mes pensées et je me tournais donc vers lui, avant de regarder Sayah, puis Benedikt, puis encore Sayah... bordel mais c'est le choix de Sophie en fait!

Enfin, finalement Sayah me demandait de sortir et allait même jusqu'à réquisitionner le chaton comme garde de la sécurité pour me mettre dehors. Dans un soupir, je lançais un dernier clin d'œil à l'orphe en lui promettant qu'on se reverrait bientôt - sauf que surement la fois suivante j'aurais envie de le dépecer vivant - avant de me retrouver dehors. Benedikt proposait déjà à Kallistrat s'il voulait l'aider à trouver un coin tranquille, mais de toute évidence, le chaton n'avait pas tout saisi et je soupirais en reprenant peu à peu mes esprits maintenant que je n'avais plus la vision divine des écailles soyeuses de Sayah sous le nez.

Il avait visiblement mal compris lorsqu'on avait parlé de l'auberge puisqu'il parlait seulement d'une berge à présent et je venais passer ma main derrière ma tête pour réfléchir
«Une auberge Kallistrat. C'est une grande maison où les humains peuvent dormir et manger s'ils donnent un peu d'argent en échange.» - j'espérais lui avoir bien expliqué, mon ton n'était pas agressif pour un sou, j'aurais même pu en rire d'ailleurs. Aussi, on l'emmenait un peu plus loin, de façon à rester tout de même sur les berges de la rivière puisqu'il semblait avoir envie de manger du poisson tout de même. On vint donc convenir qu'on se retrouverait le lendemain matin de bonne heure pour reprendre le train, de toute façon il se faisait effectivement tard aussi il ne resterait pas seul bien longtemps

«Ah au fait... essaie de te contenter que de poisson! Il doit y avoir des gens qui ont des moutons, ou des cochons ou autres... il ne faut pas les manger d'accord? Si tu vois une barrière en bois, tu ne la franchis surtout pas! Ces animaux appartiennent à des gens, ils seront... très tristes si tu les manges!» - dur dur d'expliquer à un lion de deux mètre qu'il n'a pas le droit de bouffer du cochon. J'espère qu'il y aura assez de poissons dans cette rivière pour qu'il soit rassasié.

On se retrouvait donc à deux pour le moment, et je me rendais donc à l'auberge du Moulin à Paroles. Je poussais la porte le premier et évidemment, les regards se tournaient sur nous. On ne voit pas souvent un winghox avec un gamin armé d'un arc dans le coin je suppose? Ou alors la dernière fois qu'ils ont vu un winghox - ou une? - ça s'est mal passé? Peu importe, je demande rapidement une chambre avec le repas, et l'aubergiste nous invite à nous installer à une table pour nous servir. Comme toujours, il ne faut pas s'attendre à de la grande cuisine dans le coin, mais apparemment tout de même, le menu d'aujourd'hui serait de la poule au pot. Pas trop mal, j'ai connu pire.

On s'installe donc à une table, je suppose que la soirée ne va pas être très longue puisque tout de même, on doit se lever tôt demain, et comme je n'ai pas oublié les avances de Benedikt, j'espère qu'on va pouvoir manger très vite. Je commence donc à mettre mon menton dans ma main en le regardant avec un certain amusement
«Alors dis moi... tu ne serais pas un petit peu jaloux de Sayah toi?» - et moi demain matin, je sens que je vais vomir en me souvenant de cette journée...


Essaie d'avancer assez vite tout de même pour que Kallistrat n'ait pas à poster trop longtemps tout seul ;)

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 13 Mar 2013, 18:34

Benedikt s'étrangla dans son verre d'eau à la question de Vrass, ignorant la serveuse aux longs cheveux blonds qui vint les servir. Après avoir toussoté tout ce qu'il savait et attendu qu'elle se soit éloigné, il leva un minois offensé.
« Tu m'excuseras, tu ne m'as jamais regardé avec autant d'admiration et d'étoiles dans les yeux, hein ! » répondit-il en levant un sourcil, avant de rajouter en grommelant si bas qu'il était fort probable que le tatoueur n'ait rien entendu. « Tu as déjà de la chance que j'accepte de faire quoique ce soit avec toi ce soir alors que tu es en train de rêver à ce gros lézard, alors n'abuses pas de ma bonté. »
Il soupira et décida de laisser tomber le sujet pour ce soir. Il n'allait pas se battre pour un combat qu'il ne pouvait pas gagner, et puis autant passer le reste de la soirée dans une à peu près bonne humeur. « Dis, tu sais quoi, on a qu'à reparler de ça demain, hein ? Je suis sûr que tu auras les idées plus claires... »
Benedikt passa rapidement sur un autre sujet - ou le noya sous d'innombrables paroles jusqu'à ce qu'il oublie la question qu'il venait de lui poser - pour qu'ils puissent finir leur repas tranquillement, puis entraîna le tatoueur dans leur chambre. On allait bien voir s'il ne valait pas mieux que ce sale reptile à écailles !

Le lendemain matin, réveillé comme de nombreuses fois avant le tatoueur, Benedikt s'étira soigneusement et resta sous les couvertures jusqu'à ce que Vrass ouvre les yeux. C'était avec un mélange d'amusement et d'appréhension qu'il attendait le moment où ce dernier prendrait conscience de la journée précédente, et il n'allait pas rater ça. Il roula sur le ventre et posa son menton dans le creux de ses mains, décidé à attendre au moins un petit quart d'heure avant de le réveiller s'il ne l'était toujours pas. Il était encore tôt et ce n'était pas la peine de se presser pour l'instant, surtout que Kallistrat n'était sans doute pas encore revenu en ville.
À moins qu'il n'ait dormi sur les berges pavées du fleuve ? Benedikt espérait pour lui qu'il avait trouvé un endroit plus confortable, quand même. Et qu'ils n'auraient pas trop de mal à le retrouver. Mais après tout, il était difficile de l'ignorer, ils pourraient sûrement demander à des passants s'ils avaient vu un grand orphe lion gris passer par là. Il y avait aussi son nouvel arc qu'il espérait pouvoir tester bientôt, mais il devrait attendre qu'ils soient dans un endroit où il pourrait s'entraîner sans risques, alors ce n'était pas dit que ce serait tout de suite. On ne pouvait guère savoir ce que les prochaines journées leur réservaient.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 14 Mar 2013, 00:19

À la demande de Seby, je poste pour nous conduire jusqu'à Kallistrat

C'est quoi cette histoire d'étoiles dans les yeux? Peu importe, de toute manière, il commençait à se faire tard, et l'envie d'aller me coucher se faisait de plus en plus présente au point que je n'avais pas vraiment faim.

Une fois à l'étage, on pouvait dire que le gosse se donnait bien du mal pour me combler, à un point tel qu'on venait tambouriner à notre porte suite au boucan et à un point tel que je n'avais pas pensé une seule seconde à Sayah - sauf au début je le reconnais, et heureusement que je n'avais prononcé son nom à voix haute sinon je crois que je n'aurais pas eu droit au feu d'artifice qui avait suivi!

Le lendemain matin, on devait se lever tôt pour prendre le train, mais ce fut quelques mouvements à côté de moi qui me réveillèrent, et lorsque j'ouvrais les paupières, je pouvais voir le gosse qui me regardait avec amusement alors que je sentais que j'avais une migraine de tous les diables et je ramenais donc mon pouce et mon index sur l'arête de mon nez afin de savoir d'où ça vient. C'est alors que les souvenirs d'hier me revenaient en mémoire, le visage de Sayah qui envahissait mon esprit durent toute la journée, l'idée des pensées perverses qui m'avaient traversées lorsque je m'étais retrouvé face à lui et même pendant que j'étais en train de coucher avec Benedikt?? Je ramenais ma main devant ma bouche et j'attrapais la bassine destinée à la toilette pour vomir, sauf que j'avais l'estomac vide et que rien ne sortait bien que j'étais pris de convulsions et de nausées violentes! Mon estomac était parcouru de crampes et je finissais par carrément tomber par terre, et les seuls mots que je réussissais à prononcer furent «Je... vais le... TUER!!!»

Évidemment, je parlais de Sayah lui même! Non mais quel enfoiré! Quel sale petit reptile visqueux et merdique! Cancrelat, merde de rat et chiure de mouche! Rien qu'au fait de penser à des mouches j'avais de nouveau envie de vomir à cause de l'image de ces insectes sur ses dents et les idées qui m'étaient passées par la tête à ce moment là... j'étais malade, tout simplement malade et je crachais ma salive qui avait un goût infecte! Je finissais par m'allonger par terre pour reprendre mon souffle, nu comme un ver avant d'agripper le drap pour me redresser et regarder Benedikt avec un air furax
«J'arrive pas à croire que ça me soit arrivé ce truc!!! SAYAH BORDEL!» - contrairement à ce qu'il avait pu penser, je ne lui en voulais pas à lui, j'en voulais à ce sale reptile visqueux et pouilleux! Je regardais autour de moi pour voir mes achats, les bottes, les sacs... c'est quoi ce bordel! «Putain mais j'ai acheté tout ça??»

Je me redressais rapidement, sans me soucier de ma nudité pour regarder tout ce que j'avais pris, bon... la bonne nouvelle c'était que dans ma connerie - ma folie oui! - j'avais acheté des trucs utiles, bien que je regardais ces foutus bracelets en me demandant comment j'avais pu acheter un truc aussi moche. Mais bon, je prenais une profonde inspiration avant de me tourner vers le gosse, l'air toujours aussi pâle et malade
«Je suis désolé... ça n'a pas du être facile pour toi de me voir dans cet état...»
Évidemment, je parlais d'hier, pas de maintenant.

Je finissais par voir la fenêtre et râler à nouveau - «Et merde! Même pas le temps de manger quelque chose ou d'aller le tuer! Faut qu'on prenne le train!» - je me relevais rapidement pour enfiler caleçon, pantalon puis t-shirt avant d'attraper mes chaussures pour qu'on sorte rapidement. Au moins avec ce nouveau sac, je pouvais tout transporter sans problème et ça ne pesait presque rien! Un bon investissement même si j'aurais aimé le faire avec toute ma tête...

Honnêtement, je n'osais même pas regarder le gosse tellement j'étais mort de honte, et je ne voulais pas l'embrasser à cause de mes nausées et surtout parce que j'estimais que je ne le méritais pas! J'avais pensé à cette saloperie pendant que je couchais avec lui et je trouvais ça tout simplement dégueulasse, je me détestais sur le coup, mais je haïssais encore plus ce sale reptile! On devait maintenant retrouver Kallistrat qui à mon avis avait retrouvé lui aussi son apparence, au moins le trajet jusqu'à Balaïnes serait plus tranquille. Je me tournais vers Benedikt tout en le regardant du coin de l'œil avec inquiétude

«Tu sais où est Kallistrat?» - espérons qu'on n'ait pas trop de mal à le trouver...


Pour qu'on garde l'ordre de base, Benedikt, il faudrait que tu postes une nouvelle fois avant Kallistrat ;)

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 15 Mar 2013, 16:52

« Vrass. Ça va ?! »
Benedikt se pencha au dessus du rebord du lit pour voir si le tatoueur, qui venait de se retrouver par terre, allait bien. Dans sa tête, ça allait être plus comique, quand même. Là c'était plus très drôle vu l'état dans lequel était la victime de la mauvaise blague de Sayah. Il avait d'ailleurs complètement penaud quand Vrass se releva pour se mettre à hurler sur le reptile à son intention, comme si c'était lui qu'on engueulait. À crier de bon matin, en plus, on risquait de venir frapper à leur porte comme hier pour leur demander un peu de calme. Ils étaient décidément de bien bruyant voisins.
« Heu, oui, ça faisait une petite somme, d'ailleurs, mais... je pense que tout ça peut être utile, tu sais... »

Il continuer de rester regarder le tatoueur fouiller dans ces achats et se retourner vers lui en s'excusant.
« Ben... Je suis un peu désolé aussi, je suppose que j'aurais peut-être pu t'en empêcher mais... Je ne voulais pas qu'on se dispute vu ton état, j'avais peur que tu fasses un truc idiot ou que tu partes je-ne-sais-où... » bredouilla-t-il pendant que le winghox se remettait à grogner qu'ils allaient être en retard et lui demandait s'il savait où se trouvait Kallistrat.
Benedikt secoua la tête avant de s’apercevoir que Vrass évitait de le regarder. Il fit claquer sa langue contre son palais et énonça alors sa réponse à voix haute ;
« Heuuu... noonn. Je me disais qu'on le trouvait peut-être près des berges, ou près de la gare. »
Daignant enfin sortir du lit, le botaniste s'habilla en vitesse, laçant approximativement ses chaussures avant de mettre son sac en bandoulière et suivre Vrass hors de l'auberge.
Ils n'eurent pas besoin de chercher longtemps avant de voir apparaître l'orphe lion ; à peine au bout de la rue qui menait à l'auberge, Benedikt aperçut la fourrure grise de la personne en question.

« Kallistrat. Kallistrat ! » Le botaniste agita une main tendue dans l'espoir que cela pallierait à sa petite taille, afin qu'il ne s'éloigne pas le temps qu'ils arrivent jusqu'à lui.
« Tu as bien dormi ? Il faut qu'on file à la gare maintenant, le train va bientôt partir. Désolé si tu n'as pas encore mangé ce matin, nous, c'est pareil. »
À ses derniers mots, Benedikt se mit à fouiller dans son sac pour en sortir une pomme qu'il tendit à Vrass avec un air soucieux. « Tiens d'ailleurs, tu devrais manger un peu quand même, tu n'as pas l'air d'aller très bien, hein... J'espère qu'il n'y a pas d'effets secondaires aux sortilèges de... hum. »

Désolé, je ne fais que des posts minuscules, là, j'ai l'impression. :oO:

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Kallistrat Rusia » 17 Mar 2013, 23:32

C'est pas grave personne ne compte les lignes de toute façon. Tant que ça avance ça convient à tout le monde :) Sinon la nuit étant passée, le sort dont était victime Kallistrat s'est également dissipé. Il reprend donc son allure normale de chaton bodybuildé.


Les oreilles grises du chaton pointèrent vers l'avant aussitôt qu'il entendit son nom. Alerté, il ne tarda pas à repérer le tout petit botaniste qui sautillait sur place en agitant les bras. En même temps, il aurait vraiment fallu être aveugle pour ne pas le voir... S'approchant à grands pas, Kallistrat se planta donc devant ses deux compagnons de route et les dévisagea un bref instant comme s'il cherchait quelque chose... ou plutôt quelqu'un...

« Jaune-As n'est pas avec vous ? »

Question bête étant donné que la réponse était évidente. Cependant, chaton ne l'attendit pas et enchaîna d'un air contrarié. Sa voix grondait un peu, comme ces gros chats qui tentent d'intimider leur adversaire pour protéger leur territoire.

« Il y a trois monsieur qui sont passés à côté de moi tout à l'heure, ils étaient tellement occupés à parler qu'ils ont failli me marcher sur la queue... Déclara-t-il sur le ton de l'urgence. Comme si - compte tenu de sa carrure - il avait besoin qu'on le défende. Il y en avait un qui criait quelque chose à propos d'un Nez-Nigme qui n'était pas ici, et l'autre a dit qu'il valait mieux d'abord se débarrasser du tatoueur. Je n'ai pas vraiment compris, mais je crois que votre chef dans la ville toute blanche a parlé aussi de Nez-Nigme, alors je me demande si ça n'a pas un rapport. »

Ne connaissant pas le métier de Vrass, chaton ne fit pas une seule seconde le rapprochement entre ce tatoueur et le Winghox, pensant à une nouvelle énigme qu'il ne comprenait pas. Et sans attendre la réaction des deux autres, il bomba le torse d'un air très fier de lui, non seulement parce qu'il venait de leur rapporter ce qu'il pensait être un indice, mais aussi parce qu'il n'avait pas perdu son temps et qu'il s'apprêtait à leur révéler quelque chose qui leur ferait sûrement plaisir.

« Cette nuit, j'ai pêché plein de poissons dans le Larme, mais au bout d'un moment j'en ai eu marre alors je suis parti chasser quelque chose de plus gros. Les poissons étaient trop petits, et trop longs à attraper... J'ai mis la patte sur un Louchon sauvage qui n'arrêtait pas de tourner autour d'un chêne, et vous savez quoi ? Il y avait une petite fille dans le chêne ! Je croyais qu'elle habitait là au début, un peu comme un singe, mais elle m'a dit qu'elle avait grimpé parce que le Louchon voulait la manger. Moi je n'ai jamais vu un Louchon manger des petites filles, mais bon... Pour me remercier elle m'a emmené voir son papa, et son papa, il travaille avec les trains... Son torse se bomba encore un peu, et il esquissa un genre de sourire qui dévoila ses énormes crocs et accentua ses traits de lion sanguinaire. Il m'a donné des billets pour Balaïne ! Mais il faut courir, il part bientôt. »

Son regard se reporta sur Benedikt. Avec ses toutes petites jambes, il n'arriverait peut-être pas à temps. Peut-être qu'il devrait le porter plutôt, non ?

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Mar 2013, 23:59

Ça va, ça va... bien sur que non ça va pas bordel! J'ai été amoureux de ce... truc!!!! Rien que d'y repenser j'en ai à nouveau des nausées. Problème, on est pressés! Donc j'enfile ces foutues bottes anticus avant de ranger le reste de mes affaires dans ce fameux sac sans fonds qui a au moins le mérite de rester léger. On commence à filer pour trouver Kallistrat, ce qui ne tarde pas, surtout qu'heureusement, il a perdu sa perruque et son maquillage ignoble et visiblement, il a pris un petit bain en passant pour retirer sa boue nauséabonde!

Il nous demande alors si Jonah n'est pas avec nous, c'est vrai que je l'avais oublié lui...
«Non... le sortilège a du se dissiper chez lui aussi. Il a pas essayé de se faire adopter par un couple d'Ephtéria? Il risque d'être dans la merde pour prendre le train de ce matin...» - tant pis pour lui, il n'avait qu'à pas jouer solo hier. Je croquais dans la pomme que le gosse m'avait tendue, j'étais encore de mauvais poil, mais je ne lui en voulais pas. S'il s'était interposé, j'aurais pu me mettre en colère après lui et ça aurait franchement été une sale affaire. Au moins là, je suis seulement furieux, j'aurais pas aimé avoir en plus des remords.

On allait se mettre en route lorsque le chaton parla d'énigme et de tatoueur dont il faudrait se débarrasser? Je fronçais alors les sourcils avant de m'approcher de lui «Tu es sûr qu'ils ont dit tatoueur?» - apparemment oui. Je baissais les yeux sur le gosse. De toute évidence, ce cher Livian a eu la bonne idée de donner notre signalement à nos rivaux! On allait donc devoir nous méfier
«Kallistrat, la prochaine fois que tu entends des types parler de tatoueur à qui il faudrait visiblement faire du mal, t'as le droit de les bouffer!» - car il y a une chose que ces abrutis ne semblent pas savoir, c'est que je ne suis pas le seul danger du groupe! Le lion est probablement bien plus violent que moi. Je sentais que ma mauvaise humeur n'allait pas disparaître comme ça, mais heureusement, l'orphe nous balança une bonne nouvelle! Sans le vouloir, il avait accompli un acte héroïque qui nous valait ds billets gratuits! Et cette fois, pas de lion plein de boue

«Super Kallistrat, on fonce!» - j'attrapais le poignet de Benedikt pour qu'on se mette à courir. Contrairement à ce que le chaton peut penser, il court vite pour ses petites jambes, plus vite que moi si j'avais du avoir mes rangers aux pieds, mais ces bottes avaient le mérite d'être légères - ça diminuait à peine ma mauvaise humeur - afin qu'on arrive rapidement à la gare. De là, on réfléchissait même pas, on sautait dans le train et c'est seulement une fois à l'intérieur que je me tournais vers le chaton, essoufflé, les mains sur les cuisses pour reprendre ma respiration

«Pfiouuuu... juste à temps... pfouuu.. Kallistrat... pffouu... fais voir les billets...» - qu'on sache dans quel compartiment on pouvait s'installer. On avait sauté dans un wagon de première classe, il fallait donc qu'on remonte pour aller vers l'un de ceux de seconde classe. Je nous conduisais donc à destination, ce n'était jamais agréable de passer d'un wagon à l'autre car on passait par l'extérieur et qu'il fallait plus ou moins sauter. Heureusement, le chaton et moi avions de grandes jambes et on pouvait donc aider Benedikt à passer. Puis une fois de l'autre côté, on allait s'installer dans un compartiment vide et je m'écroulais sur la banquette en fixant le plafond. Je repensais à cette histoire de rivaux, ils devaient probablement être dans le train.

«Kallistrat? Si tu vois les types qui ont failli te marcher sur la queue, tu les reconnaîtrais?» - car on ne pouvait pas se permettre d'être suivis. Je ne doutais pas une seconde qu'ils devaient espérer nous suivre tout le long pour nous éliminer lorsqu'on aurait trouvé le trésor. Pour ce genre de problème, il vaut mieux couper le mal à la racine...


=========================================
Direction: Balaïnes
==========================================

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un chat, un mouton et un bœuf en escale!

Messagepar Benedikt » 19 Mar 2013, 18:39

Benedikt se laissa tomber sur une des banquettes du compartiment. C'était moins luxueux que celle dans laquelle ils avaient été hier, mais bon, ça restait parfaitement confortable, et puis ce n'était rien à côté de la troisième classe. Il avait eu bien de la chance que Kallistrat récupère des billets, parce qu'en plus, c'était sans aucun doute qu'ils auraient raté ce train-là s'ils avaient dû les acheter. Son histoire était plutôt mignonne, en plus, et le botaniste ne pouvait pas s'empêcher de sourire à chaque fois qu'il imaginait Kallistrat et une gamine de la taille d'une de ses pattes sur ses épaules. Forcément, il était impressionnant mais pas méchant, alors ça avait été sûrement pour elle la peluche parfaite.
Il n'y avait plus qu'à espérer que Jonah n'ait pas eu de problèmes, car comme l'avait dit Vrass, il était maintenant à nouveau adulte, et c'était un peu plus difficile de faire le gamin paumé comme ça, hein ! Bon, peut-être pas pour Benedikt, mais c'était une autre affaire, ça. Probablement que Jonah avait eu l'intelligence de prévoir les événements du lendemain. Benedikt s'assit en tailleur sur la banquette et fouilla dans son sac à la recherche de son métallophone qu'il coinça entre ses genoux.

Plus inquiétant, c'était l'annonce du gros chaton à propos des gens qui recherchaient Vrass. Ce dernier avait l'air de s'en soucier autant que lui, puisqu'il venait de demander à Kallistrat s'il était en mesure de reconnaître les deux hommes qui parlaient de lui. Benedikt mit une pichenette sur une des lames de son instrument et arrêta aussitôt les vibration de celle-ci avec le plat de la main.

« Est-ce qu'ils t'ont seulement parlé du tatoueur ? »
Le botaniste se tourna vers Vrass pour lui expliquer le chemin de sa pensée ; il l'aurait fait avec l'orphe lion si le tatoueur l'avait prévenu que c'était de lui qu'on parlait, mais comme ce n'était pas le cas, Benedikt préférait se taire pour le moment. Il y avait peut-être une bonne raison derrière alors mieux valait ne pas faire de gaffes.
« S'il ont juste entendu parler d'un tatoueur, alors ce serait peut-être assez facile pour nous d'avoir des informations pour savoir qui ils cherchent, et après, pourquoi ils les cherchent. Je n'aime pas trop l'idée d'avoir des inconnus qui veulent se débarrasser de... Enfin, voilà. »

J'avance pas trop l'histoire mais il faut que je laisse Kallistrat nous répondre !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers Aspasie, au chant des moulins

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron