Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 01 Sep 2011, 22:40

Le bruit de travaux dans la rue me réveille en sursaut, un œil en premier, puis l'autre pour voir que je suis pas seul. Et merde! Elle a dormi avec moi celle là? Grimaçant en retirant doucement mon bras qui se trouvait sur son dos, je roule rapidement sur le côté - incapable de me souvenir de son nom - pour me lever sans faire de bruit, récupérer mon pantalon, l'enfiler rapidement, toujours sans bruit - je suis devenu un pro à ce jeu là - puis attrapant mon débardeur et mes chaussures, je file à l'anglaise.

Une fois dehors, je sautille sur place pour mettre chaussette et chaussures, puis mon débardeur pour descendre rapidement, saluer le réceptionniste qui lève les yeux au ciel en me voyant filer aussi vite, je lui lance mon plus beau sourire, il sait qu'il devrait se débrouiller avec la demoiselle! En tout cas, direction... ailleurs. Levant les yeux au ciel, je me rends compte qu'il est super tard en fait, surement près de midi! J'ai dormi comme un loir, même pas prévenu Iza, j'espère qu'elle ne va pas s'inquiéter la pauvre bête. Bah, elle en a vu d'autre.

En tout cas, il est temps d'aller manger un morceau et boire un coup! Je me dirige vers le premier bar-restau que je trouve sur mon chemin, y'a quand même un peu de monde, c'est bruyant, tant mieux, je passerai mieux inaperçu ici. Je prends la première table de libre, me commande un omelette au lard et aux champignons avec une bière tout en regardant autour de moi... bon ben je vais faire quoi de mon après-midi moi? Faudrait peut être que j'aille à la boutique pour le cas où j'ai des clients, non? On m'apporte ma bière en attendant que l'omelette arrive, sympa le ptit déj!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Krän Guush » 02 Sep 2011, 16:39

Le crayon grattait la feuille salit par le temps. Un vieux bout vierge déchiré et gardé plié dans une poche. Brouillon de mots, de lignes et de cercles, brouillon passe-temps. La corbeille noire accueillit alors ce déchet sans sens ni nom alors qu'une petite boule de poils aux deux billes rouges luisantes s’enfonça dans les papiers jetés. Elle farfouillait, s'engouffrait entre les blancs et les noirs, les lettres et les chiffres, jusqu'à ce qu'une main la tira hors de la corbeille. Le Cortesian ne savait plus comment passer son temps libre... y'avait beaucoup à faire ici qu'il disait, mais il avait soudainement envie de bouger. Les voyages... pourquoi pas s'évader d'ici ? Le tatoueur avait raison l'autre jour. Alors, la petite rate sur l'épaule, il alla chercher son vieux sac miteux. Ce même sac qui l'avait accompagné durant toute sa carrière. Celui-là même qui l'avait sauvé d'une mort certaine. Comme quoi, un rien peut nous venir en aide. Une lanière...

Le meuble se vida de quelques vêtements qui s'invitèrent dans le sac et deux trois bricoles suivirent le mouvement. L'ancien Soldat, sur un coup de tête, se décida de partir à l'aventure. Il glissa son grand manteau sur une épaule, le sac sur l'autre tenu d'une seule lanière et claqua la porte derrière lui. Le ventre criait famine, impossible de partir sans avoir engloutit deux trois trucs. Ça tombait bien y'avait ce petit Bar-restaurant dans les Ghettos, il était pas trop mal.

Les rues défilèrent, d'autres petits restaurants aussi, trop chers. Puis enfin, ce petit bar qui fait bouffe à la fois. Parfait, il ouvrit la porte et visa une table libre qu'il s’apprêta à rejoindre. Quelques pas... mais y'avait ce mec là... les cornes... les tato... quelle coïncidence ! Sans demander, Krän s'invita à sa table en posant lourdement le sac au pied de la chaise. Un sourire aux lèvres.


* - Quelle bonne surprise ! * s’exclama-t’il avant de s'affaler sur la chaise.

Papoter un peu avant de quitter le coin ça ne devait pas être si déplaisant que ça. Même si le coin était bruyant et qu'un mec un peu bourré risquait de s'écrouler pas bien loin de la table du tatoueur. Tant qu'il ne gerbait pas sur lui, pas de soucis.

* - Comment marchent vos affaires ? *

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Sep 2011, 14:44

Mon poing fermé sur ma tente, je me perds dans mes pensées en essayant de me souvenir de la nuit dernière. Pourquoi cette cruche s'est pas tirée? J'ai pas le souvenir d'avoir joué les romantiques ou quoi au point qu'elle veuille me rester accrochée, quoi que je l'ai peut être crevée? Ouais je m'en fous en fait. Portant la bière à mes lèvres pour en boire une gorgée, j'entends une voix dans ma tête qui me manque de faire cracher ma boisson par les narines!

Foutus Cortesians!! Bordel que j'aime pas ça. Les sourcils froncés, je regarde quel con est venu me causer jusqu'à reconnaître un ancien client... ah... lui. Haussement d'un sourcil intrigué qu'il ose s'assoir à ma table, ok je lui ai payé un verre la dernière fois - c'est moi qui ait payé? - mais on n'est pas copain comme cochon non plus! Enfin bon, maintenant qu'il est assis et qu'il me cause, c'est toujours mieux que de rester comme un con tout seul. Sauf que j'aime pas causer en public avec ce genre de mec, j'ai toujours l'impression qu'on me regarde comme si j'étais taré à parler tout seul. Mais bon pour le moment, y'a trop de bruit autour de nous pour que quelqu'un remarque que l'autre en face me répond pas.

«Salut. Désolé mais je me remémore pas vot' nom. Mais les affaires marchent bien.»

Un coup d'œil sur ses affaires, visiblement il part en voyage? Avec un rat apparemment. Quelles sales bêtes, et en prime il parait que c'est intelligent ces saloperies. Je bois une nouvelle gorgée de bière - quoi que c'est peut être la première puisqu'il m'a fait recracher l'autre pratiquement - avant de poser la chope et de plonger mon regard bicolore dans le sien.

«Tatouage permettant de parler aux animaux si je me souviens bien. Alors? Ça marche avec votre rat?»

On sait jamais, je sais que ça fonctionne sur les chats, les chiens, les chevaux aussi, mais je crois pas avoir eu de client qui avait déjà essayé avec les rats....

À côté de nous, à quelques tables, une partie de carte commence, le barman semble inquiet - pas de jeux d'argent sinon ça peut dégénérer - perso je m'en fous ils font ce qu'ils veulent du moment qu'ils ne me cherchent pas des noises, surtout que ce barman là, je le connais pas alors à moins qu'il me paie à boire, je vois pas pourquoi j'irai chercher des noises à des types qui jouent seulement aux cartes. Je reporte mon attention sur mon invité surprise en attendant un peu de voir ce qu'il fout là avec un rat et un sac de voyage...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Maître du Jeu » 10 Sep 2011, 19:33

J'interviens à la demande de Krän. Autorisation d'utiliser le mobilier (ou les gens eux-même) pour taper.


À la table voisine, Andrec fronce les sourcils sur son jeu et jette un regard suspicieux à celui qui distribue les cartes. À tous les coups ce gars là triche comme il respire, parce que c'est pas possible d'avoir un jeu aussi pourri à moins d'être maudit d'Alrik, d'Amroth et de n'importe quelle autre Infinitude de ce monde tout à la fois. Face à lui, Zack abat ses cartes avec ce petit air fier et méprisant qui caractérise tant le vainqueur d'une partie, mais ce coup-ci, Andrec voit rouge. Bien rouge même.

« Depuis quand y'a deux as de piques dans ce jeu ? » Crache-t-il en jetant ses cartes sur la table.

À sa droite, un dénommé Bazil couche à son tour son jeu et dévoile le pot-aux-roses : il y a un eu trop de cartes en double à son goût. Au goût d'Andrec également d'ailleurs, puisqu'il se lève et traverse la table d'un bond pour attraper Zack par le col. Aussitôt, des cris se font entendre. Les chaises tombent, un verre s'écrase au sol et le patron se met à vociférer un appel au calme désespéré. Mais rien à faire ! Trois bikers occupés à une partie de billard au fond de la salle rappliquent en courant. S'il y a baston, ils veulent en être ! Les queues de billard sifflent en fendant l'air, puis on entend un craquement, des insultes, et une bouteille de bière atterrit sur le verre de Vrass, lui écrasant quelques phalanges au passage et renversant le contenu au sol. Le récipient se fend et un morceau de bois s'échoue au milieu de la table.


« ARRÊTEZ !!! ARRÊTEZ OU J'APPELLE LES FLICS !!! »

Pour toute réponse, la table de jeu vole comme dans un rêve avant de se retourner. Un homme s'étale par-dessus, bourré comme un coing. Les portes du bar s'ouvrent sur les clients affolés ou malins qui ne veulent pas payer leur consommation et bientôt, les lieux se transforment en ring pour un gigantesque combat clandestin, les lutteurs glissant sur les cartes éparpillées au sol.

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Krän Guush » 10 Sep 2011, 20:12

Renouveau, changement d'air. Aller loin. Peut-être simplement commencer par aller se poser un peu pour regarder cette Aurore Boréale. Les gens en parlent beaucoup ces temps-ci alors ça doit valoir le coup. Krän bailla un bou coup avant de répondre au tatoueur.

*  - Krän. Oui, effectivement c'est bien ça. Et ça marche ! *

Un regard sur son épaule en demandant à sa petite boule de neige de dessendre sur la table. Et sans se faire prier, obéissante et sage qu'elle pouvait être, la petite rate executa la demande tout en le regardant droit dans les yeux.

* - Même plus besoin de lui apprendre des tours... un gain de temps admirable. *

Si Vrass connaissait les tours dont Krän faisait allusions, peut-être qu'il aurait déjà changé de table. Car l'albinos était sa plus grande, d'ailleurs la seule, complice à ses meurtres. Bien qu'utilisée pour signer son passage de ses petites pates dans le sang des victimes, elle pouvait se montrer utile pour bien des choses. Pister une odeur, en général des produits scientifiques que Krän avait longuement pris soin de lui apprendre à les reconnaître, il n'y avait donc à ce jour pas encore beaucoup d'odeurs qu'elle avait appris à pister (ce qui allait changer grace au tatouage). La petite albinos se dressa sur ses pattes arrières, reniflant l'air avant de grimper sur l'épaule de Krän.

A côté, le ton monte d'un cran. Petit regard rapide sur la situation... ça va se taper sur la tronche... ça va tapeeeer ! Krän ne prend pas la peine de se lever pour demander un verre, il en trouvera surement un abandonné dans un coin dans très peu de temps. Et comme promis, les coups de gueulantes s'invitèrent à la table des joueurs de cartes. Rien d'étonnant, y'a toujours un tricheur de toute façon. Oh que oui, à tous les coups ! Pas étonnant que la moutarde leur monte au nez. Apparemment, le tricheur n'était pas très malin... malheureusement ce n'était pas vraiment le meilleurs moment pour qu'ils improvisent une baston, ça ne l’arrangeait pas trop de devoir se retrouve face à face avec des flics. Fallait décamper, et vite ! A l'instant même ou il fit mine de se lever, au milieux des injures et de cette baston devenue générale, une bouteille débarqua sur leur table, semant le carnage.
_Merde fait chier ! Pas l'moment j'vous dis ! _ Tanpis pour la bonne conduite, et que dieu sauve ceux qui ne sont pas de son côté. Krän se leva d'un bon, énervé et excité à la fois par la violence qui avait toujours fait partie de sa chienne de vie.

*  - J'sais pas vous mais moi j'vais m'fendre la gueule ! * ajouta-t-il à Vrass en regardant la main qui venait d'être la cible de cette putain de bouteille, avant de donner un coup de pied dans son sac pour l'envoyer sous la table.

Il passa sa main derrière la tête d'un con puant l'alcool à des kilomètres à la ronde, pour l'envoyer s'écraser contre le bord de sa table avant d'aller se jeter dans le tas un peu trop près d'eux, tout en enjambant le corps totalement ivres étalé sur le sol. Sourire aux lèvres. L'albinos jouait de son équilibre sur le corps de Krän. A force, elle avait l'habitude et par chance, n'avait encore jamais reçus un mauvais coup. Ça lui avait manqué de pouvoir jouer des poings !

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Sep 2011, 18:33

Mes oreilles avaient écouté le début de la bagarre qui n'était pourtant pas surprenante en soit, je me demande c'était quand la dernière fois qu'une partie de cartes n'a pas terminé en baston générale? En soit, c'est pas mon problème, j'avais pris ma chope de bière pour la porter à mes lèvres lorsqu'elle se brisa dans ma main suite au vol d'une bouteille.

Regardant ma main en sang, je levais les yeux vers Krän qui partait déjà pour foncer dans le tas. Sans même essuyer le sang, je me levais en faisant craquer mes phalanges, enjambant l'ivrogne au sol non sans lui écraser la main au passage. Le barman me regarde alors avec des yeux horrifiés.. attention, un winghox entre dans l'arène.

«S'il vous plait... mon établissement!»

Il dut se cacher derrière son bar pour éviter la projection d'une chaise, j'agrippais alors le col du gars en question pour donner un violent coup de tête qui lui fit voir trente-six chandelles, le cortesian joue des poings pour mettre les hommes à terre, son rat sur ses épaules jouant d'un équilibre parfait pour ne pas se prendre de coups.

Un bruit sourd, une douleur dans mon dos, je me retourne pour voir qu'un homme a tenté de m'assommer à coup de chaise

«Tu plaisantes j'espère?»
- «Chié... t'es costaud toi!»
- «Sans dec?»


Je lève les yeux au ciel pour frapper du plat de la main sur son pif rougi par l'alcool, une giclée de sang vient se mêler au mien alors qu'un bruit d'os brisé se fait entendre, et plus loin, j'entends un bruit sourd, celui d'un téléphone. le patron appelait bien la police. Et merde. Mine de rien, ils se sont assommés entre eux, y'a pas grand chose à faire de plus, mais je finis par en attraper un pour le jeter sur le bar, malheureusement, le patron vient de se redresser pour me regarder faire et manque de se prendre le client dans la tronche, flute! Je suis bon pour un avis de recherche avec ça.

J'attrape alors Krän tant bien que mal pendant qu'il continue de s'amuser de son côté, une main sur l'épaule, l'air fermé

«On s'arrache, les flics arrivent.»

Sans même vraiment l'attendre, je me dirige vers la sortie, et au moment de pousser la porte avec violence, je sens que quelque chose se trouvait derrière, un "boom" caractéristique se faisant entendre. Je regarde derrière, c'est bien ma veine... un flic déjà sur place. Tant pis, sans me soucier de si Krän me suit ou non, je m'engage dans les ruelles, faut que je retourne à ma boutique pour prévenir Iza afin qu'elle prenne la poudre d'escampette quelques jours et que je prenne mon matos, je vais plus pouvoir bosser là bas quelques temps!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Krän Guush » 14 Sep 2011, 22:48

La petite musique en fond, on ne l'entendait plus, au lieu de ça c'était les cris qui avaient pris le dessus. Tout ce chahut, cette superbe baston ! Vrass avait pris part à ce bordel sans nom, pas très heureux de constater l'état de sa main. Krän était largement tenté de sortir ses guns. Mouais, ça n'aurait pas était une très bonne idée, puis tuer pour tuer ça n'avait pas de sens et c'était le meilleurs moyen d'attirer la foudre sur lui... dommage quand même ! Il pris une bouteille de rhume qui n'avait miraculeusement pas encore était brisée, trônant sur une table qui tenait encore sur ses quatre pieds. Limite fabuleux ! De sa main maintenant armée, il alla briser la bouteille de verre sur la tête d'un mec au regard un peu trop louche. Vous connaissez ce regard qui en dit long sur la personne, sûrement le genre à avoir été un ancien flic, ou un inspecteur ivrogne qui se morfond sur sa misérable vie ratée. Il avait même ce manteau super cliché, l'espèce de longue veste, manque juste le chapeau. Bref, il avait rejoint la liste des absents K.O. Un de moins ! Le barman devenait rouge partagé certainement entre la colère et l'anxiété. Pauvre bar n'empêche...

Krän se retourna lorsque Vrass l'agrippa. Déjà les flics ? Même pas le temps de s'amuser merde ! Slalomant entre les chaises brisées, les tables renversées, il sortit du bar. Vrass était partit comme une balle... les ruelles muettes écoutaient le souffle des deux fuyards, les pas de course raisonnait contre les murs. Un journal vola dans les pieds de Krän. Fichus détritus !!! A en juger les rues empruntées, il se allait tout droit retrouver sa boutique... une sirène retentit plus loin... un flic en retard ? C'était pas un bon jour...


* -Merde tu veux les attirer tout droit chez toi ou quoi ????*

Dans ces moments-là, les formules de politesse on les zappait très vite. C'était l'effet que ça faisait, que de se battre côte à côte. Bref, pas d'issue de secours si les flics passaient par cette ruelle. Retour en arrière ? C'était assez just just là... au bout de la ruelle, le girofard d'une voiture de fonction... quelle belle bouse ! Encore un costumé à casquette qui allait sortir ? Le ventre de Krän criait encore et toujours famine... la bonne blague !

*- T'as pas choisis le bon coin mec... *

La portière s'ouvrit de la voiture s'ouvrit en grand...



J'espère que ça te convient, je me remet doucement au RP, Viktor va intervenir si ça ne te dérange pas ^^ le flic qu'il faut pour mettre de l'action !!!

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Maître du Jeu » 16 Sep 2011, 17:07

Bonjour, je m'appelle Boris, j'ai vingt-quatre ans et je viens de faire mes premiers pas au commissariat du quartier Nord. Pour mon premier jour, le grand jeu. Un appel demande du renfort pour une altercation géante dans un bar des Ghettos. Un certain Kobalt est réquisitionné, et j'en frisonne rien qu'en voyant sa tête. Ce type est une armoire à glace dont les biceps font deux fois mes cuisses ! Une cicatrice en travers du visage me fait penser qu'il doit aimer les échauffourées. Il me lance à la cantonade que je viens avec eux, et si mes nouveaux collègues protestent au début, l'histoire se termine sans qu'on me laisse le choix.

Mon premier jour et me voilà embarqué dans un coup de filet musclé.

« C.S.Q.N. à voiture 13, répondez voiture 13.
_ Sans déconner on a la bagnole 13 ? Genre qui porte malheur ?
_ La ferme Kobalt, j'entends pas ! Voiture 13, j'écoute.
_ On nous signale deux individus en fuite dans les ruelles est.
_ Ok on prend C.S.Q.N.
_ Parle pour toi, j'suis pas v'nu pour courir après les rats moi ! Jette-moi là, j'rejoins le bar à pattes !
_ Voiture 13 à C.S.Q.N. On dépose Kobalt à l'angle de... bon laissez tomber y'a pas de noms à leurs rues. On lâche Kobalt et on s'occupe des deux fuyards.
_ Bien reçu voiture 13.
_ Éclatez-vous bien ! »
nous lance le dénommé Kobalt en bondissant hors du véhicule.

Je n'ai pas eu le temps de voir où il allait que nous repartions déjà sur les chapeaux de roues. Quelques secondes plus tard et plusieurs poubelles renversées, nous voilà à accélérer en apercevant deux hommes courir. L'un des deux se voit de loin à cause de sa chevelure rouge.

« Voiture 13 à C.S.Q.N. Les deux suspects entrent dans un cul-de-sac. J'active ma balise GPS. »

La porte s'est ouverte et, emporté dans l'élan, l'action, l'adrénaline, je me suis précipité dehors. C'était mille fois mieux que dans les films !

« Ne bougez-plus ! Me suis-je exclamé. Vous êtes en état d'arrestation ! »



Je préfère vous envoyer un PNJ, Viktor aurait préféré vous massacrer que vous laisser filer, ça ne me semblait pas très logique qu'il intervienne. Bizutez-moi ce petit nouveau, c'est tout permis XD

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Sep 2011, 21:42

Une impasse... il se fout de moi là? Depuis quand y'a un mur ici? Fichu quartier où les gens construisent leurs taudis plus vite qu'on expédie un verre dans un bar! Je me retourne, indifférent à ce que peut me crier l'autre dans la tête - bordel que j'aime pas ça - jusqu'à entendre une autre voix pour trouver une bleusaille nous fixant de cet air empoté de celui tout fier à l'idée de faire sa première arrestation.

Je lève les bras, l'air mauvais, pas envie de me faire arrêter! J'ai toujours fait gaffe de rester dans la légalité pour que ma boutique n'ait pas à craindre quoi que ce soit!

«Du calme le môme! On n'a rien fait! On s'est justement tiré pour pas se mêler d'avantage à la bagarre!»

Il va pas me croire forcément, mais j'aime pas la manière dont son flingue tremble par l'excitation. Ce genre de mec ne doit pas savoir viser, je tourne alors la tête sur le côté pour regarder Krän, il se débrouillera avec lui

«J'ouvre la voix, tu te démerdes!»

Je force alors sur mes jambes pour défoncer la porte du côté opposé, de toute manière ces portes de bois tombent comme des mouches derrière le cul d'une vache, même pas un «pardon je passe» je cours pour traverser la barraque. Krän n'aura qu'à me suivre, on débouchera sur une autre rue, indifférent aux cris de la mégère qui préparait le repas, je trace jusqu'à la porte d'entrée pour l'ouvrir normalement cette fois, et sortir, une fois dans la rue, je regarde à gauche, à droite, puis je me plaque dans la petite ruelle d'à côté, je guette le cortesian, ou le flic... bref l'un des deux.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Krän Guush » 02 Nov 2011, 20:57

En état de quoi ???? Encore ? Ah ça, pas question ! Krän refusait de se retrouver le cul sur un vieux ban tout moisit d'une cellule en attendant de retrouver les barreaux d'une prison. Non, c'était clair et net, il n'y retournerait pas. A en juger la tremblotante du flic, c'était du tout neuf tout jeune, premier jour de sortie. Le genre de gars super stressé et jubilant à la fois du pouvoir de sa plaque encore brillante. Fallait faire en sorte que ce jour soit inoubliable pour lui ! Encore heureux que ce putain de flic super musclé n'était pas là pour lui passer les menottes, ce Viktor lui sortait par les trous d'nez. Krän joua de sa petite voix qui sonnait dans les coins du cerveaux, chatouillait les neurones et ébouriffait la réflexion du récepteur.

*  - J'veux pas dire mais tu t'es pissé dessus mec... *

Non, c'était un petit mensonge, mais Krän aimé son humour décalé. Le flic semblait tellement perturbé par cette remarque qu'il ne s'empêcha pas de regarder entre ses jambes après avoir cherché d'où pouvait bien venir cette petite voix.

*  - Et en plus tu crois tout ce qu'on te dit c'est génial ! *

Krän décoinça son revolver de sa ceinture et visa le bleu. Sourire aux lèvres, la moquerie était au goût du jour ! Lui, savait très bien viser et ne loupait que très rarement sa cible et en parlant de cible, comment louper celle-ci ? Bien visible, assez proche... fallait vraiment être pas doué ou... trembler comme le bleu pour rater son coup.

* - C'est un jouet ton flingue ? Descend moi, et vite car je ne te louperais pas. *

Tout en le charriant, Krän se dirigea dans l'encadrement de la porte tout juste défoncée par le tatoueur. Quel tatoueur ! Il avait la classe ce mec quand même ! Dommage que ce ne soit pas une femme... le flic annonça pour la seconde fois l'ordre donné, à savoir... vous êtes en état d'arrestation blablabla... Krän s'engagea enfin dans la voie de la fuite, dos à la porte pour ne pas lâcher des yeux le bleu qui... merde ! Le coup était partit, ça l'avait même surpris que ce flic osa tirer. Par contre, aucune idée d'où la balle est allée se loger... Krän riposta sans attendre en visant la main armée.

*  - Apprends à viser... *

Il s'engouffra dans l'appartement, les cris de douleur raisonnaient dans la ruelle. Un petit _ Bonjour madame_ avant de ressortir de l'autre côté. Il se serait bien arrêté pour goûter au petit plat qui mijotait. Plus loin la porte d'entrée était ouverte, plus qu'à retrouver le tatoueur en fuite. Derrière, le flic semblait s'acharner à le suivre malgré tout, quel con de con bordel ! Krän se plaqua contre le mur et envoya un coup de coude dans la figure du bleu qui venait tout juste de sortir de l'appartement. Allez, dans les vapes ! En espérant qu'il ne s'en relève pas dans les secondes suivantes. Deux trois regards lancés à droite et à gauche pour retrouver Vrass... avec un peut de chance, il l'attendait pas bien loin...



J'ai laissé un peut de liberté à la fin ;)

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Nov 2011, 20:48

Traverser une maison à moitié en ruines ne s'est pas fait sans mal, mais au cas où, j'attendais tranquillement derrière un mur de voir qui allait débarquer, si ça devait être le flic, il se prendrait la barre que j'avais trouvé par terre dans l'estomac, si c'est le cortesian, il aura p'tet de la chance. Finalement, c'est le candidat numéro deux qui sort, rapidement suivi du candidat numéro un qui se prend un coup de coude dans la tronche.

«Joli coup!»

Voyant qu'il ne me voit pas, je sors de la ruelle d'à côté avec la barre avant de la lâcher et de donner un coup de tête vers l'autre rue

«On s'arrache, notre signalement va rapidement être donné, va falloir qu'on déguerpisse de la ville quelques temps.»

La question est, on fait comment? Pas comme si c'était facile de se téléporter hors de la ville comme ça... ok techniquement, moi je peux, en tant que commerçant j'ai un artefact de Sayah pour aller de ville en ville, mais je peux pas vraiment embarquer d'autres personnes avec moi - allez savoir pourquoi, peut être que le saurien n'avait pas confiance en moi et avait peur que je me serve de ce pouvoir pour draguer en conduisant d'éventuelles victimes dans des endroits romantiques? Allez savoir. En tout cas, je pourrais me casser tout seul, mais bon, je sais pas pourquoi, pas envie de lâcher ce ptit gars pour le moment - perdre un client, ça fait chier.

«Faudrait qu'on essaie de filer chez Sayah... il pourrait nous téléporter quelque part.»

En accélérant le pas pour fuir, je tombe sur une affiche d'un évènement que le lézard organise d'ailleurs, s'agit d'aller se geler les miches dans les terres mortes pour voir une aurore boréale

«Pas mal pour se planquer ça! Il devrait y avoir du monde...» - moi je m'en fous, j'ai le tatouage du phénix, j'aurai pas froid, mais lui... au et puis zut hein je propose et il se démerde! S'il a une autre solution, qu'il la propose!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Benedikt » 02 Mai 2012, 21:57

Benedikt devais bien avouer qu'il était perdu ; ça devait faire presque 6 min qu'il avait vu cette rue, et il était en train d'y repasser en ce moment même. La prochaine fois, il emmènerais un plan ! Ça s’achetait, non, ce genre de chose-là ? Mais bon, après tout, il avait le temps...
Il dépassa quelques immeubles, tourna à droite, puis à gauche, re-droite, et se retrouva dans une petite rue résidentielle.
Le jeune homme s'arrêta en soupirant. Il fit quelques pas de plus pour s'accroupir devant un chat qui passait par là, puis se mit à le gratter derrière l'oreille en cherchant des yeux quelqu'un, mais il se trouvait dans une rue tranquille. Pas étonnant qu'il n'y ai personne à cette heure-ci de la journée.

« Ça fait combien de temps que je marche ? Je commence à avoir vraiment faim, on a dû dépasser l'heure du déjeuner... Ah, il faut vraiment que j'arrête de me balader tout seul, ça finit toujours comme ça. Surtout après l'épisode du trafiquant, là. Quoique c'était pas pareil, quand même, j'allais juste au boulot et puis... »

Il releva la tête ; on entendait quelqu'un, au bout de la rue. Deux hommes apparurent ; celui de gauche était très grand et très musclé, les cheveux longs et rouge, et pour couronner le tout, deux grosses cornes pointues sur la tête. Ah, c'est sûr que ça faisait son effet ! L'autre, du coup, paraissait beaucoup plus fin, mais athlétique quand même. Le crâne rasé et cette façon de se mouvoir indolente qui montrais qu'il était du genre sûr de lui. Ils avaient l'air un peu contrariés, et marchais d'un pas soutenu, mais Benedikt n'avait pas trop envie de errer encore pendant des heures.

« Hé, pardon ! Est-ce que vous pourriez m'aider ? Je me suis perdu ! »

Hé bien, finalement, je n'ai pas repris ton idée ! J'espère que ça convient, je ne fais pas vraiment avancer les choses, mais bon ! ^^

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Mai 2012, 09:36

La vache! Je m'étais pas rendu compte que ça faisait si longtemps que ce rp était bloqué! Vu que l'événement dont je parle dans mon précédent poste est passé depuis un bail, va falloir improviser! XD

Pour le moment, le but du jeu était de trouver la boutique de Sayah. Personnellement, je connais cette ville comme ma poche, aussi je connais les petites rues qui me permettront d'y parvenir sans être suivi par la police. En réfléchissant bien, l'affiche de l'évènement semblait assez ancienne et j'en viens à me demander si c'est toujours d'actualité. Tant pis, j'entends Krän derrière moi à courir d'un souffle régulier, puis des coups de feu et je me baisse rapidement pour me retourner. Le flic s'est déjà réveillé et semble animé d'une nouvelle dose de courage pour nous tirer dessus!

«Et merde...» - je me plaque rapidement contre le mur pour éviter les balles, devant nous, un gamin s'approche en signalant qu'il est perdu... il est con ou quoi? D'un autre côté aujourd'hui, les flics utilisent des silencieux, s'il n'a pas l'habitude, il n'a pas du tilter qu'on était en train de nous tirer dessus! Est-ce un élan de générosité ou bien un instinct de survie qui l'a animé, mais Krän montra alors sa jolie frimousse au flic pour l'entrainer ailleurs, me faisant un signe de la main comme quoi visiblement, nos routes se séparaient ici. Je hochais juste de la tête, de toute manière moi, je suis grillé, tout le monde sait où se trouve ma boutique et je vais probablement payer une lourde amende pour m'être tiré de ce bar avec le bordel que j'y ai laissé. Tant pis, heureusement que j'ai les moyens.

Cependant, le flic ne semble pas trop savoir contre qui il va courir maintenant qu'on se sépare, et déjà il pointe son flingue sur moi, les mains tremblantes et le gosse semble dans la ligne de mire - je suis vraiment abonné pour jouer les baby-sitters moi bordel! Je me mets donc à courir, j'attrape le col du gamin et je tire un bon coup au point de presque l'étrangler et l'entrainer dans la ruelle sur le côté, la balle siffle à mon oreille et je crois bien qu'elle m'a touché, puis finalement un autre coup de feu, mais éloigné cette fois, je pense qu'il a changé de cible et qu'il fonce vers Krän.

Plaqué contre le mur, mon bras est sur le torse du gamin pour pas qu'il bouge pendant que je reprends mon souffle, je sens un truc chaud le long de mon cou, jusqu'à ce qu'une grimace vienne tordre mon visage, je me tourne vers le gosse en fronçant les sourcils.

«T'es pas un peu taré toi? Quand on voit un flic de ce genre là, on se planque!» - j'écarquille alors les yeux, ramenant une main sur mes reins, je la ramène ensuite devant mes yeux pour voir la teinte rouge sur ma paume... il m'a touché quand? Je tombe alors à genoux, bordel, sur le coup j'ai rien senti, mais ça fait un mal de chien! Je lève alors les yeux vers le gosse - qui va jouer les baby-sitters finalement?

«Le doc... conduits moi jusqu'au Doc s'te plait... je vais t'indiquer où c'est... promis après je te conduits où tu veux.» - le souvenir de sa demande comme quoi il était perdu me revient en mémoire, je suis trop lourd pour qu'il puisse vraiment me soutenir, aussi le m'appuie sur le mur pour me relever, il va devoir m'aider malgré tout. Je me force à rester conscient malgré la douleur violente sur le côté droit dans mon dos, d'une main je m'appuie sur le mur, mais il va falloir qu'il m'aide pour que j'avance. Je regarde droit devant moi, prêt à lui dire par où passer pour prendre le chemin le plus court, en espérant ne pas tomber encore sur des flics

Voilà, j'espère que ça t'ira? Pour le Doc, il n'y a pas d'adresse précise, tu n'as qu'à faire comme si Vrass t'indiquait par où passer. C'est une sorte de petite maison taudis (comme le reste de toute façon), en béton quand même. À l'intérieur, tu as directement la salle d'attente, le petit bureau à droite avec la secrétaire qui s'appelle Nessy et qui connait bien Vrass! Si tu as besoin de renseignements complémentaires, n'hésite pas, mais à part ces détails, je pense que tu peux faire comme tu le sens ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Benedikt » 03 Mai 2012, 19:33

Avec le bras du Winghox appuyé contre lui, Benedikt sentais les battements de son cœur résonner dans ses tympans. Il n'était pas vraiment sûr de ce qui s'était passé, ni de ce qui se passais, et il ne comprenais pas vraiment non plus ce que lui disait l'homme. Mais il semblais plutôt mal, tomba à genoux et se releva avec difficulté, et il y avait de plus en plus de sang, ça devenais urgent de faire quelque chose.

« Je vais vous y conduire, dites-moi le chemin, je m'en rappellerais, mais dites-le moi, je sais pas si vous allez rester encore longtemps conscient et j'irais plus vite. »

Le poids de l'homme se fit de plus en plus sentir sur les épaules de Benedikt à mesure qu'ils marchaient, puis quelques minutes plus tard, il tomba dans les vapes ; il devait faire au moins une dizaine de kilos de plus que lui, mais heureusement le jeune homme était plutôt sportif, à défaut d'être une armoire à glace, et arrivais plus ou moins à traîner son corps.
Arrivé à destination, il poussa tant bien que mal la porte d'un petit bâtiment gris et sale, avec le seul souhait qu'il ne s'était pas trompé. Ils atterrirent dans une salle d'attente où une jeune femme aux cheveux courts et bruns, assise derrière un bureau, se leva immédiatement avec un petit cri de stupeur.

« Doc ? Doc ! Doc ! » appela-t-elle jusqu'à ce qu'un moustachu d'âge mur apparaisse. Il emmena rapidement dans une autre salle le blessé qui reprenais peu à peu ses esprits, avec un peu d'aide de sa secrétaire. Celle-ci revint quelques secondes plus tard.
La jeune femme s'approcha de Benedikt avec de grands yeux ;

« Mais qu'est-ce qui s'est passé ? »

« Un... un... homme nous a tiré dessus et... je l'ai emmené ici parce qu'il me l'a demandé. »

« Quelqu'un vous a tiré dessus ? La police ? »

Il resta là sans répondre, il ne savait pas de quoi elle parlait et il était encore trop abasourdi pour mener une conservation normale.

« Et toi, tu n'es pas blessé ? » demanda-t-elle - elle avait sans doute bien compris qu'elle devrait attendre pour les explications.

Benedikt baissa les yeux ; effectivement, il était recouvert de sang. Il y en avait surtout sur ses mains mais aussi sur son t-shirt, où le tissus humide effaçait les rayures bleu marine par endroit.

« Ce n'est pas le mien. » expliqua-t-il.

Nessy pensa lui proposer de se nettoyer un peu, mais elle se ravisa ; le jeune homme lui demanderais s'il le voulais. Et puis elle avait envie d'aller voir le doc pour en savoir plus sur l'état de Vrass et ce qui s'était passé. Elle fit un signe à Benedikt pour lui dire qu'il pouvait attendre dans la salle et disparu.
Le botaniste resta planté là quelques temps ; tout le temps du chemin, il n'avait pensé qu'aux indications du Winghox pour ne pas se tromper, et ce n'est qu'à présent qu'il commençait à penser à la suite des événements. Il hésitait à rester là, mais il voulait savoir ce qu'il adviendrait de l'homme, il s'assit donc sur une chaise en plastique posé contre le mur et attendit, reprenant son souffle.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Mai 2012, 19:53

Le ptit gars semblait plus solide qu'il paraissait, dans un premier temps, je lui indiquais simplement de tourner à gauche ou à droite, mais progressivement, je sentais mes forces m'abandonner, et je me tournais alors vers lui pour lui donner les indications, nous n'étions plus très loin. Je sentais mon t-shirt trempé dans mon dos, probablement de sueur mais surtout de sang...

Puis ce fut le trou noir.

Lorsque je me réveillais, je sentais mon ventre compressé et je battais des cils pour voir un homme d'un certain âge et moustachu penché sur moi. La surprise fut de taille, craignant le bouche à bouche probablement je ramenais ma main devant mon visage en me relevant violemment sur le côté, tombant alors misérablement de la table de consultation

«BORDEL!!!» - le choc sur mes coudes qui avaient tant bien que mal amorti ma chute, mes genoux aussi avaient pris cher et j'essayais de comprendre ce qui s'était passé.

«Vrass bon sang! Calme toi! C'est moi!»

Le doc venait se mettre à genou près de moi et me tendait la main pour m'aider à me relever... je me redressais, mes yeux étaient humides de la douleur lancinante dans mes genoux mais je m'appuyais sur la table pour me redresser, avant de m'assoir sur la table en ayant l'impression d'être passé sous un troupeau de kordatt

«Bordel Doc!»
- «Ça tu l'as déjà dit! Comment tu te sens?»
- «J'ai mal partout... et la trouille que tu m'as fichu n'a pas aidé!»
- «Désolé mais je commençais à m'inquiéter, j'ai eu peur que tu te réveilles pas, t'as perdu un paquet de sang!»
- «Du sang?»


Je me rendais compte que j'étais torse nu, je baissais les yeux pour voir les bandages autour de mon abdomen, couvrant le nombril. J'avais également un pansement sur l'oreille mais ça je ne pouvais pas le voir. Il pencha la tête sur le côté et commença à griffonner quelque chose sur un bout de papier

«Tu devrais aller chez l'herboriste, tu auras besoin de cimaille pour te reposer, et surement du baume St Ôl car tu vas avoir de sacrés bleus après ta chute...»
Il me tendit le bout de papier avec son «ordonnance» puis je me massais doucement la nuque en essayant de rassembler mes idées
- «Comment je suis arrivé ici?»
- «Un gosse qui t'a trainé. Il t'attend à côté.»
- «Un gosse?»
- «Pas le même que la dernière fois...»
- je me pinçais l'arête du nez, Doc me regardait d'un air inquiet et j'ouvrais donc un œil pour le regarder
- «Quoi?»
- «Qui t'a tiré dessus?»
- «Un flic, mais il n'en avait pas vraiment après moi, j'étais avec la mauvaise personne sur le coup, mais je pense que je vais être recherché quand même. Je pense que j'irai me rendre et payer mon amende, je veux pas d'emmerdes...»
- «Excellente idée. T'as qu'à emmener ce gosse, doit y avoir une prime sur ta tête, tant qu'à faire, t'auras qu'à lui en faire profiter?»
- «Tu crois vraiment que les flics seront assez cons pour croire que c'est lui qui m'a arrêté?»
- «Qui t'a convaincu de te rendre? Il est plutôt beau garçon, s'ils te connaissent un peu, ils croiront facilement qu'il a joué de ses charmes pour te convaincre.»


Je ricanais doucement en prenant l'ordonnance du bout des doigts avant de me lever.

«Où est mon t-shirt?»
- «Flingué. J'ai du le déchirer pour te l'enlever, on n'arrivait plus à ta soulever une fois que tu étais allongé.»
- «Pas grave, je vais passer vite fait chez moi.»


Je sortais donc en marchant doucement, toujours torse nu avec simplement les bandages, Nessy leva les yeux vers moi et je lui souris pour simplement lui dire que tout allait bien. Je regardais alors autour de moi pour repérer le gosse, je m'approchais de lui et lui tendait la main. Mouais mignon, mais jeune non?

«Salut. Il parait que je te dois la vie? Moi c'est Vrass.»

Je soupirais doucement, j'aime pas avoir des dettes... je passais ma main dans mes cheveux d'un air embarrassé

«Écoute, j'aimerais me rendre à la police, mais avant, je dois passer chez moi pour me changer, et éventuellement te prêter des fringues.» - je pouvais voir le sang sur son t-shirt, je l'avais bien fichu en l'air - «Et après, j'irai au commissariat. Ma tête semble être mise à prix, si ça te dit, viens avec moi et tu toucheras la prime. Pour les dégâts que j'ai causé, je pense que je vais me taper une amende, rien de bien méchant... j'espère pas finir en tôle!»

Après, il s'en fout un peu, j'ai totalement oublié la raison pour laquelle il se trouvait sur mon chemin, mais je pourrai toujours le raccompagner sur le chemin du retour, et si on me colle en cellule, ben y'aura bien un flic pour lui indiquer la direction qu'il cherche?


Voilà, je sais pas si ça te dit, mais je trouvais ça pas mal comme petit tour ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Benedikt » 03 Mai 2012, 23:08

« Benedikt. » Il lui serra la main.
Il ne remarquais plus vraiment le fait que les gens le tutoie naturellement, même lorsqu'ils n'avaient sûrement que quelques années de plus. Il savait qu'il avait l'air tellement plus jeune et se chargeait de rétablir la vérité quand c'était utile, ou demandé. Peut-être aussi qu'il était trop habitué à vouvoyer tout le monde.

« C'est vrai que là, j'aimerais bien changer de vêtements et me laver un peu... Mais il ne faut pas que ça vous dérange. Vous habitez loin ? »

Le dénommé Vrass continuais de parler de "la police". Prime, amende, se rendre ? Le jeune homme en déduit que c'était ceux qui était chargé de faire respecter la loi ici. Ce qui voulait dire que... l'homme avais fait quelque chose d'illégal. Décidément, depuis qu'il était arrivé ici, il attirait les criminels.

« En même temps », pensa Benedikt, « Il veut quand même se rendre. Et je ne vois pas pourquoi je serais en danger avec lui alors que je viens de le sauver. Il n'a pas l'air si méchant. »

Il regarda Vrass et s'aperçut pour la première fois de ses yeux vairons. C'était vraiment joli, mais un peu déroutant. Ses bandages étaient tout à fait visible puisqu'il était torse nu, et le botaniste restait vraiment surpris de voir qu'il pouvais se remettre aussi vite d'une blessure qui avait l'air si grave. Peut-être que c'était surtout la quantité de sang qui l'avait impressionné ? Mais en perdre autant, ce n'était pas vraiment non plus conseillé. Et pourtant, l'homme avec des cornes se tenait debout sans difficulté vraiment apparente, et parlais comme s'il s'était entaillé le doigt avec une feuille de papier.

« Ça m'embêterais un peu de me faire de l'argent sur votre dos, surtout vu ce qui vous est arrivé... Si vous voulez, je pourrais payer l'amende avec ? », dit-il avant de reprendre,« Heu, attendez, vos "flics", là, il vont penser que je vous ai demandé de vous rendre et que vous avez accepté, comme ça ? Parce que je ne fais pas vraiment le poids, contre vous...», continua-t-il avec un sourire.

Benedikt décida de ne rien demander pour l'instant à propos de ce qu'il avait fait. Si ça se trouve, d'ailleurs, "à la police", il le lui diront.

Ah, non, j'aime beaucoup, c'est super comme idée ^^

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Mai 2012, 08:54

Mais c'est qu'il est mignon ce ptit! J'affiche un léger sourire en coin avant de lui faire un petit clin d'œil, penchant la tête sur le côté, je lui fais signe de me suivre.

«J'habite pas loin, viens.» - une main dans la poche, je fais signe à Nessy que ça va aller, c'est vrai qu'il n'y a pas que ce cabinet médical dans le coin, mais ici j'y suis bien et le Doc m'aime bien depuis le temps! D'un autre côté, je suis un bon client quand même. Je ne marche pas bien vite, il a fait du bon boulot, mais la fatigue et la douleur n'aident pas beaucoup, même si je le soupçonne de m'avoir injecté quelques doses de morphine ou autre et c'est pourquoi j'ai du mal à sentir mon dos.

«Je me suis retrouvé coincé dans une bagarre, forcément, je suis pas le genre à me laisser faire, mais le gars avec qui je prenais un verre, un ancien client, a filé lorsque la police est arrivée et j'ai suivi. Seulement je suis commerçant et je veux pas d'emmerdes, je préfère payer ma dette rapidement plutôt qu'aggraver mon cas.»

Au moins j'annonce clairement la couleur, je me tourne vers lui d'un air plutôt grave «T'inquiète pas pour l'amende, c'est quand même moi qui ai foutu le bordel, c'est à moi de payer. Si je m'étais rendu tout seul, la prime aurait été pour moi et je m'en serais servi pour payer l'amende, mais honnêtement, si t'avais pas été dans le coin, j'aurais pas pu me rendre parce que je serais toujours étendu quelque part dans la rue dans mon propre sang.»

On arrivait déjà à ma boutique, c'est aussi pour ça que j'aime bien le Doc, en cas d'urgence, il n'est vraiment pas loin. Je fouillais mes poches de pantalon pour trouver mes clés, puis je me baissais avec difficulté en serrant les dents pour ouvrir le verrou. Une main sur mon genou pendant que je me redresse en soulevant la grille, je me tourne vers le dénommé Benedikt

«Au fait, j'ai un très gros chien. Mais c'est une morphe donc elle n'est pas méchante! Elle me garde la boutique.» - un bon gros dogue aux couleurs bringues, une vraie pâte en fait, un peu maladroite et assez craintive... je l'ai recueillie car elle n'avait nulle part où aller, elle est plus douée sous sa forme canine qu'humaine, mais elle me donne un coup de main pour le ménage et les courses, et elle tient la boutique quand je suis pas là. Lorsque j'ouvre la porte, je la vois surgir de derrière le comptoir. À gauche et à droite, il y a les petites chaises qui permettent d'attendre, l'escalier menant à mon appartement est sur la gauche, et au fond, derrière le comptoir, la salle où je fais mes tatouages. Les catalogues et autres photos sont éparpillés un peu partout pour que les clients puissent avoir une idée de ce que je veux, je m'avance en boitant un peu alors qu'Iza lève le museau vers moi, l'air inquiet. Je pose doucement ma main sur sa tête en souriant

«Tout va bien, j'ai été blessé mais rien de méchant. Je fais que passer, faut que j'aille chez l'herboriste et au commissariat...» - puis je me tournais vers Benedikt - «Elle s'appelle Iza. Tu veux boire quelque chose?»

Toutes mes affaires sont en haut. Il me reste encore des fringues de quand j'étais ado. J'ai déjà perdu un pull dernièrement en le laissant à Kjeld lorsqu'il était venu, mais il m'en reste encore, j'aime pas jeter. Derrière le comptoir, dans la pièce qui me permet de faire mes tatouages, on voit une table genre, table d'opération mais en bois - moins froid - et un bon fauteuil, selon où je dois faire les tatouages, j'utilise l'un ou l'autre... et pleins d'étagères et de placards où je range mon matériel, et la petite porte au fond mène à la cuisine. Je fais signe au gamin de me suivre, la cuisine est vraiment minuscule, juste une petite plaque de cuisson, un mini frigo et tout le reste, ce sont des placards, avec un évier. Iza galère parfois pour faire à manger, peut être qu'un jour je déménagerai maintenant que j'ai davantage de tunes

«J'ai du soda, jus de fruit, bière et il me reste une demi-bouteille de whisky» - je sors les glaçons du bac et en verse quelques uns dans un verre à moutarde avant de sortir la dite bouteille du placard et de m'en verser une bonne dose. Dans mon état, une bonne dose de whisky me fera du bien, même si je pense que le mélange avec la morphine risque d'être assez marrant. Je me tourne vers le gosse pour voir ce qu'il veut... je pense pas non plus qu'il soit pressé à la minute! Et après toutes ces émotions, il doit avoir soif aussi - «Sinon y'a de l'eau du robinet, mais elle est pas terrible»

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Benedikt » 04 Mai 2012, 18:22

Vrass n'a pas du tout répondu à la question de Benedikt, mais celui-ci se dit qu'après tout, le winghox est sûrement celui qui s'y connaît le mieux, donc tant pis, il n'insisteras pas. Et puis il commence à prendre l'habitude d'être plongé dans un monde où autant de choses sont nouvelles et/ou inexpliquées, il ne se pose plus forcément de questions.
Arrivés à la boutique de l'homme, sa curiosité est piquée par les catalogues de photos. En s'approchant, le botaniste comprends ; il n'a jamais été chez un tatoueur, mais il ne faut pas être bien malin pour s’apercevoir de quoi il est question. Ils passent devant un gros chien au pelage marbré et aux yeux doux qui vient de surgir de derrière le comptoir, dont Vrass dit qu'elle s'appelle Iza. Benedikt tend la main pour lui caresser la tête puis se ravise, si c'est une morphe, elle le prendrais peut-être mal ? Il se demande un instant si Vrass la paye pour garder la boutique, mais il est plus probablement qu'il lui fournisse en échange le gîte et le couvert.
Le tatoueur l’emmène dans un cuisine au fond de la boutique, presque aussi petite que celle de l'appartement du jeune homme, mais avec un peu plus de désordre, puis lui propose quelque chose à boire.
Benedikt n'a aucune idée de ce que peut être du Whisky, mais apparemment c'est ce que s'est servi son hôte ; ça a la même apparence que n'importe quelle eau et ça a l'air rafraîchissant - après le chemin jusqu'à la maison du doc avec une armoire à glace sur le dos, c'est tout ce qu'il lui faut.
Vrass le servit avec un petit sourire en coin et regarda le botaniste vider son verre d'une gorgée. Qui grimaçait sans pouvoir s'en empêcher. Okay, whisky = alcool. Il passa sa langue contre son palais pour estomper un peu le goût, ce n'était pas mauvais mais c'était fort et il ne s'y attendait pas du tout. Benedikt sentit le haut de ses pommettes devenir brûlantes.

« Vous êtes tatoueur, n'est-ce pas ? Je pense que j'aimerais me faire tatouer, un jour, je viendrais chez vous. Je ne sais pas vraiment ce que je voudrais faire, pour l'instant. Vous les avez fait vous-même, ceux-là ? » demanda-t-il en montrant les nombreux dessins sur le torse de Vrass.
Si c'est le cas, c'est impressionnant, pensa le jeune homme.
La désagréable sensation du sang séché sur sa peau lui rappela qu'il était loin d'avoir l'air présentable.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Mai 2012, 18:59

Un whisky hein? Je le trouvais un peu jeune pour boire de l'alcool, mais passons. Je lui sers un verre avec un petit sourire et admire le résultat. Le rouge ne tarde pas à monter aux joues du gosse et je me retenais de rire avec difficulté

«Ça va? Pas trop fort?» - pour ma part, je préférais le savourer tranquillement aussi je buvais petite gorgée par petite gorgée, Iza était surement sortie un peu pour se dégourdir les pattes puisque je lui ai dit que je repartais bientôt. Benedikt me demanda alors si j'étais tatoueur, et je hochais la tête

«Ouaip! C'est mon métier. Et à part ceux que j'ai dans le dos, je me les suis tous fait moi-même.» - d'un autre côté, un scorpion en plein milieu du dos, on peut difficilement se le faire soi-même, même avec une grande souplesse! - «Et aucun problème si tu veux t'en faire faire un. Certains ont des effets particuliers, comme protéger du chaud ou du froid, ou encore du poison. Enfin bon, j'ai tout un catalogue si ça t'intéresse, tu auras tout le temps de jeter un coup d'œil quand tu seras décidé.»

Je lui fais un clin d'œil avant de finir mon verre d'une traite, puis je le regarde de haut en bas en souriant

«Allez viens, je te montre la salle de bain et je vais te filer des vêtements de rechange.»

Je fais un signe de tête pour lui dire de me suivre, comme je le pensais, Iza n'est plus là, elle est partie faire un tour, je vais attendre qu'elle rentre. On grimpe les escaliers - une des rares fois où j'embarque pas un mec avec moi dans ma chambre sans mauvaise idée en tête, ah la jeunesse - et une fois dans ma chambre, je constate que la ptite a fait le ménage! Pas une seule fringue par terre... qu'elle est bien cette môme!

Je désigne le mini couloir sur la gauche près de mon lit alors que je vais à droite près de l'armoire. «La salle de bains est par là, porte de gauche, à droite c'est un placard. Tu dois avoir des serviettes propres sous le lavabo.» - si Iza a fait le ménage, ouais il doit y avoir ce qu'il faut. J'ouvre la porte du placard et cherche tout en bas, les vieilles fringues de quand j'étais jeune. Je sors un pantalon gris délavé et un t-shirt à manches longues marron, puis je les déplie pour les mettre devant lui afin de vérifier la taille. «Ça devrait t'aller. Peut être un peu grand, quoi que... t'es pas si maigrichon qu'il n'y parait.»

Je les lui laisse afin qu'il aille se doucher, n'empêche il a du sang partout le pauvre.

«Je redescends, je vais me faire un rapide inventaire de mes bouteilles, je dois passer à l'herboristerie après pour me prendre quelques soins, j'en profiterai pour acheter de quoi faire mes encres au passage. Si t'as besoin de quoi que ce soit, c'est ptit ici, alors tu cries!»

Je lui fais un nouveau clin d'œil avant de faire le chemin en sens inverse et descendre les escaliers pour aller vers la salle de travail! Bon alors, les placards...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Encore un verre... bonjour les dégâts! [Krän]

Messagepar Benedikt » 04 Mai 2012, 20:33

Benedikt trouvais la chambre de Vrass bien propre pour une chambre de mec. Ce n'était pas aussi bien rangé chez lui, et pourtant, il était plutôt ordonné - en réalité, c'était aussi parce qu'il avait trop peu d'affaires pour réellement pouvoir mettre la pièce en bordel.
La tatoueur lui montra la salle de bains et redescendis. Le botaniste était un peu gêné de se doucher chez quelqu'un d'autre, mais il n'allait pas faire le difficile et commença à se déshabiller. Une douleur soudaine l'arrêta ; la peau de son dos semblais collé à son t-shirt et Benedikt compris vite ce qui se passais ; porter Vrass sur son dos avait sans doute abîmé la membrane de ses ailes, qui avait commençait à s’effriter et dont la plupart des morceaux qui avaient commencé à se détacher s'étaient partiellement incrustés dans le tissus avec les frottements, et probablement aussi, le sang séché. Ce n'était pas grave et ça ne ferais plus mal une fois qu'il aurais réussi à enlever ses vêtements, mais le jeune homme ne savait pas comment faire pour éviter de se faire vraiment mal en arrachant les morceaux resté collés à sa peau. La dernière fois que ça lui était arrivé, c'était il y a longtemps, maintenant, il avait pu demander à une fille de l'orphelinat dont il était proche de l'aider. Il essaya de se tourner vers le miroir pour voir si c'était possible pour lui de le faire, mais il aurait vraiment fallu être plus que souple pour se débrouiller comme ça, et le fait que tout était inversé n'arrangeais rien.
Benedikt fronça le nez ; il n'aimais pas du tout l'idée de demander à Vrass, il n'avais pas l'habitude de montrer ça aux gens. On lui posais pleins de questions (auxquelles en plus il n'avait pas de réponse), où ils trouvaient ça horrible, où demandaient s'ils pouvaient en avoir un morceau (c'était la formulation exacte de cet idiot qu'il avait rencontré un jour à Ephtéria).

« Oh, c'est trop bête ! », soupira-t-il,« Vraiment utile, d'être un orphe raté, tiens. »

Il se décida à descendre à nouveau dans la boutique quelques minutes plus tard, après avoir rassembler en une boule de tissus le bas de son t-shirt pour le garder plaqué contre lui. Il se sentait encore plus bête, la moitié de son ventre à l'air. Le tatoueur était en train aligner une série de petits flocons sur une table, l'air concentré.

« Heu, Vrass ? Je crois que j'aurais besoin d'un peu... d'un peu d'aide. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Suivante

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron