Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Krän Guush » 17 Juin 2011, 21:39

Héhé, avec plaisir, si RP avec moi ne t'ennuie pas trop, je sais que je peux faire mieux mais tout dépend du contexte... XD




Le sourcil droit relevé comme un accent circonflexe, le voilà un peu surpris de remarquer qu'il avait à faire à une morphe. Non, il ne lâcha pas le regard sachant très bien qu'une regard droit comme tel était souvent vu comme un défit ou pour imposer sa supériorité. Ben qu'il ne souhaitait pas donner cette impression, les yeux noirs étaient toujours intrigants. Krän détourna son regard lorsque Vrass l'interrogea.

*- Et bien... Vrass, je lui ai simplement dis... BOUH !* Dit-il en appuyant de la même façon qu'avec elle cette exclamation. * Je ne pensais pas qu'elle pourrait être froussarde.*

Il suivit du regard cette dernière partir dans la chambre avant de redonner toute son attention à Vrass qui lui proposait un petit coup à boire. Il n'allait sûrement pas refuser, ça faisait bien trop longtemps qu'il n'avait pas pris de petits plaisirs tels que celui-ci. En prison y'a pas grand chose à faire, même la baston n'y est pas autorisée, mon dieu c'que ça peut être d'un chiant !

*- Oh, mais avec plaisir ! Ça va me faire du bien de pouvoir bouger un peu.*

Krän sortit de la boutique. Trop aimable ce tatoueur. Mais il trouvait ça louche, il trouve toujours quelque chose de louche et de partout de toute manière. Pourquoi accorder un peu de sa confiance à un cortesian ? C'est vrai qu'il n'avait pas trop pour habitude de copiner avec les gens mais pour une nouvelle page d'une histoire à réécrire pourquoi ne pas y changer deux trois trucs ? Au moins pendant un temps. Même si l'envie le titillait de retourner vite chez lui étant donné qu'il espère y retrouver sa petite albinos, Krän ne se fit pas prier. D'ailleurs, Vrass ne l'aurait sûrement pas supplié de le suivre. Il venait de penser qu'il avait totalement zappé de lui demander s'il pouvait prendre une crème pour son tatouage mais il devait certainement en avoir quelque part chez lui dans la salle de bain, ce sera la surprise ce soir !

*- Dites, vous êtes tatoueur depuis longtemps ?*

La question était surtout là pour meubler un peu la conversation, autant essayer d'être très aimable et un peu plus bavard qu'il ne l'est d'habitude. Ça lui demandait un peu d'efforts mais sûrement qu'à la longue il allait s'y faire qui sait ? Bon, après si Vrass en venait à péter un câble par la faute de la télépathie qu'il aille se faire voir, pour parler poliment.

Le manteau tenu sur son bras comme on dépose une serviette sur une barre de séchage, Krän suivait Vrass. Il se gratta la nuque sans toucher au tatouage. Petit mais coriace ! Il se demandait dans quel coin le cornu comptait se poser et s'il avait pour habitude de boire un verre avec un de ses clients lorsqu'il ne les connait pas.

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Juin 2011, 22:22

Au moment où on sort, je le vois se gratter la nuque, et je sursaute légèrement

«Merde! Attends! J'ai oublié un truc! Attends»

Je me ramène dans la boutique rapidement pour fouiller dans mes tiroirs, Iza pointe le bout de son nez, probablement inquiète d'entendre quelqu'un entrer dans la boutique alors qu'on venait d'en sortir

«C'est rien Iza, c'est moi... j'ai oublié un truc»

Ah ça y'est!! Je l'ai trouvé. Faut que je range correctement ces fichus tubes. Je reviens vers le cortesian avec un air un peu blasé

«Désolé, ça fait pas longtemps que j'offre ces petits tubes de crème, j'oublie encore parfois de les donner. Deux fois par jour, une fois le matin, une fois le soir, pendant au moins trois jours, après tu peux en appliquer qu'une fois jusqu'à ce que le tube soit terminé, y'en a pour deux semaines environs»

Je préfère préciser, une main dans la poche, l'autre tenant le tube que je lui tends, puis finalement on sort pour de bon cette fois. Je prends la direction de chez Franky, comme d'hab, au moins c'est pas loin et c'est bon! En moins de dix minutes, le bar montre son panneau au néon et nous poussons la porte. Comme d'hab, le patron est là en essuyant ses verres alors qu'une serveuse que je ne connais pas s'occupe des tables, pas beaucoup de monde aujourd'hui... on s'approche d'une table et elle se précipite vers nous pour demander ce qu'on veut. Je lui jette un regard appuyé avant de sourire

«Je prendrai une bière pour l'instant»

Alors qu'elle sursaute en «entendant» la commande de Krän, et alors qu'elle s'éloigne pour chercher nos boissons, je pianote doucement sur la table

«Heureusement qu'il n'y a pas grand monde, j'avoue que ça fait toujours bizarre, vu de l'extérieur, on croirait que je parle tout seul...»

J'esquisse un sourire en pianotant toujours sur la table, il est plutôt sympa finalement. En tout cas, je n'ai pas oublié sa question, et je me penche alors un peu en avant, ramenant mes bras croisés devant moi

«sinon, pour répondre à votre question, je dirais que j'ai toujours aimé dessiner. Au début sur du papier, puis après sur des gens... donc les tatouages sont venus d'eux mêmes en fait.»

J'aurais pu préciser, «sur les femmes» en réalité, car aucun de mes amants ne s'est jamais vraiment intéressé à ça au premier abord... enfin pas avant que je ne devienne officiellement tatoueur... car après ça... le souvenir d'un cabot me revient en mémoire, je suis sur que je dois être en train de sourire comme un con. Levant la tête, je regarde de nouveau ce Krän, si mon nom est dur à retenir, je me demande où il a été pêcher le sien.

Enfin bon, les boissons arrivent enfin, et je lève alors mon verre, essayant de ne pas en foutre partout, je crois que l'auberge a déjà donné niveau foutoir par ma faute, et je bois une première gorgée, appréciant le liquide frais dans ma gorge

«Et sinon pour toi? Tu fais quoi de beau? T'es vétérinaire? Chasseur? Un truc pour lequel causer aux animaux serait utile?»

Ben sinon, je vois pas trop l'intérêt d'avoir acheté ce genre d'effet


Aucun problème, j'aime bien rp avec Vrass de toute manière, et c'est cool de rp avec toi! Essaie de pas paraître trop séduisant si tu veux pas qu'il te saute dessus ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Krän Guush » 17 Juin 2011, 23:17

Cool ;) - Ouais j'avais cru comprendre, m'en fiche on verra bien ;)



Le tube de crème offert était enfin dans une de ses poches. Même pas besoin de dépenser un rond c'était cool quand toutes nos thunes étaient bien au chaud loin de nous avec presque rien en poche ! Il ne l'avait pas remercié par la « parole » mais un signe de tête lui avait semblé suffisant.

Ils rentrèrent dans le bar. Un bar quoi, bien que très vide pour l'instant, il devait avoir son lot de bagarres et de tables renversées ainsi que les cris du barman énervé tout comme à l'inverse, une ivresse joyeuse et quelques bourrés ressortant titubants en copinant avec le mur et en marmonnant dans une langue étrange et maladroite.


*- Un Whisky s'il vous plaît.* Puis en s'adressant à Vrass * Ouais, au moins c'pas moi qui passe pour un fou !*

Sourire sur le coin des lèvres. La bière c'était pas trop son truc, non pas qu'il soit une femmelette mais ce n'était pas à son goût. Krän écoutait ce petit rythme tapé du bout des doigts sur la table. Il aimait observer chaque faits et gestes des gens qui l'entouraient. Nervosité ? Stress ? Ennui ? Impatience ? Tic ? La commande pointa le bout de son nez mais il ne se jeta pas sur son verre qui de toute manière n'allait pas s'envoler. Lorsque Vrass répondit à sa question en rebondissant sur une autre, la suite logique d'ailleurs, Krän prit un peut de temps avant d'y répondre, en n'offrant qu'un simple soupire. Il avait remarqué que le cornu jonglait entre le vouvoiement et le tutoiement. Marrant. Par respect et aussi par simple habitude, lui, continuera sur la même politesse de départ jusqu'à ce que peut-être de manière naturelle où par autorisation, le tutoiement débarque dans ses phrases.

*- Bien... en tout cas ça semble vous réussir. Pour ma pomme je suis dans les affaires.*

Que voulez-vous qu'il dise ? Salut j'suis un assassin qui sort tout juste de prison, ça va ? Il attrapa son verre de wisky et pris une bonne gorgée._ Oh bah toi l'alcool tu m'avait bien manqué !_

*- J'travail à mon compte et c'est pas plus mal mais... ouais, parler de paperasses en tout genre dans un bar c'est pas trop mon truc.*

Il avait pourtant lancé lui-même le sujet qui se voulait épineux, quel couillon ! Toute manière Krän n'était pas des plus logique. Un cortésian se battant contre des scientifiques... franchement ça vous fait pas marrer ? La serveuse passa pas bien loin de lui, une tâche sur une table... pourtant c'était vide non ? Elle devait aimer passer le chiffon à moins que d'entendre Vrass parler seul l'amusait ? En tout cas, elle était pas trop mal foutu.

*- Vétérinaire ça pourrait être cool comme truc* enchaînât-il * m'enfin j'suis un ancien soldat... pas fait pour la médecine.* Il crispa ses lèvres comme quand on fait la moue, en gros il n'était pas censé être une lumière mais juste un bon petit soldat. * Mais qui ne voudrait pas parler aux animaux ? La curiosité fait vivre...*

Il fallait savoir parler sans trop en dire. Une sortie de prison ne voulait pas dire qu'on n'y reviendra jamais... car y rentrer c'est d'un fastoche presque déprimant. Ses yeux ne pouvaient s'empêcher, dans la plus grande des discrétions possible, de se balader un peu partout. Il ne voulait pas vraiment revoir la gueule de ce fichu flic. Toute manière il allait le retrouver cet enfoiré et ce n'est pas qu'une seule et pauvre poubelle qu'il comptait lui balancer dans la gueule ! Il allait comprendre sa connerie celui-là !

*- Peut-être que je reviendrais feuilleter votre catalogue d'ailleurs.*

Décidément, ce visage trop fin en face de lui... lui qui avait pour habitude de croiser des gars du genre de Viktor ça le changeait pas mal, puis dans cette merde de prison bah... y'avait de tout mais faut avouer qu'il n'avait pas croisé des masses de jeunes hommes comme lui.

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juin 2011, 00:51

Petit foutage de gueule, si ce type est dans les affaires, moi je suis un papillon - le premier qui compare mes cornes à des antennes se fait étriper à la petite cuiller. Mais bon, s'il ne veut pas me dire la vérité, je vais pas insister pour autant.

«Pas mal. Tu te contentes de la Basse Ville et des Ghettos ou tu vadrouilles un peu partout sur Nideyle?»

Avec la carrure qu'il a, je le vois plus dans un boulot manuel, chasseur, chasseur de prime aussi, ou soldat, flic? M'en fout, je suis dans les règles et aux dernières nouvelles, je ne suis pas recherché... enfin j'espère, des fois les gens sont cons, ils vous voient et pensent qu'un regard noir est une agression. Mais finalement, il déclare être un ancien soldat, déjà j'y crois un peu plus, mais ça m'étonne un peu...

«Un soldat? Quel type de soldat? Militaire de la Basse Ville ou à la solde de Livian d'Ephtéria?»

Ouais parce que mine de rien, ça n'a rien à voir. Les premiers peuvent être cools, les autres sont des ptits cons. Je me souviens de l'autre abruti que j'ai tatoué à Balaïne, celui qui voulait un tecotula à la place d'un dauphin. Bon, je pouvais pas non plus le lui reprocher car le dauphin c'est pas ce qu'il y a de plus viril. Mais bon, aussi con et prétentieux que les autres de toute manière, mais il avait le mérite d'avoir une jolie minette à ses côtés.

Je ramenais une nouvelle fois la chope à mes lèvres, prenant une profonde inspiration en interceptant un drôle de regard... est-ce qu'il me trouve à son goût? J'avoue que j'ai jamais été intéressé par les cortesians, toujours cette crainte à la con d'entendre les gémissements dans ma tête... je ferme un peu les yeux avant de terminer ma bière et d'agrémenter le tout d'un «ah» bien distinctif.

Mine de rien, je me dis que j'aimerais bien me défouler un peu, faudra que je pense un jour à prendre des nouvelles des missions en cours aussi, en particulier des individus recherchés, ce sont souvent ceux qui ramènent le plus d'argent... pourquoi je pense à ça maintenant? J'en sais trop rien, peut être parce qu'il m'a sorti qu'il était un ancien soldat peut être... mais déjà voyons dans quelle catégorie il se place... sa tenue ne veut rien dire, tout dépend de quand il a arrêté de bosser et depuis quand il est dans la Basse Ville...


Désolé, un peu court, mais lorsqu'on entame des dialogues, c'est plus dur de faire long

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Krän Guush » 18 Juin 2011, 01:36

Oulà pas de soucis hein ;) m'arrive de faire des postes tout petits aussi !!


Une autre gorgée. Il essuya ses lèvres du dos de la main. Pas très polit mais on s'en fiche pas mal tant qu'il ne le faisait pas de manière trop grossière. C'était un geste plutôt anodin et délicat.

*- J'allais un peu à droite et à gauche pendant un temps, mais il y a beaucoup à faire dans le coin. J'me suis fixé on va dire.*

Il ne mentait qu'à moitié. Bon sans compter le passage sous les barreaux. C'est vrai oui, Krän avait suffisamment à faire entre la Basse Ville et les Ghettos. Il y retrouvait facilement des laboratoires planqués dans des caves par exemple. Les choses bougeaient assez pour qu'il découvre chaque année, un nouveau petit business.

*- Hahaha !!! Ouais non je ne suis pas très fan des capes et des épées ! Je bossais en tant que Militaire de la Basse Ville. J'ai tout arrêté.*

S'il n'avait pas tout quitté, il aurait trouvé une bonne place à coup sûr. A l'époque, il rêvait de faire partit de l'élite. Mais c'est du passé tout ça. Krän n'a pas pu tenir plus longtemps sans foutre son grain de sel dans tout ce merdier. Il s'était empressé de mettre fin à la vie de quelques petit cons qui prétendaient être au-dessus de tout. Manipuler la génétique... quel beau pâté de sottises ! Encore une gorgée de ce whisky. Il pianota à son tour sur la table du bout de ses ongles noirs. Comme ça... par amusement et imitation. Titiller les autres c'était son grand truc à lui ça !

La bière partait assez vite non ?


* - J'vous offre votre prochain verre.*

En espérant qu'il ne travail pas juste après... ce serait super con de devoir décuver sur la peau d'un patient. Mais ça, il s'en cognait. Qu'il se bourre la gueule un peu, ça pourrait être fun non ? Bon, il aurait bien une question à lui poser, mais il préféra la passer sous silence. La boutique de ce tatoueur, il ne s'en souvenait pas avant sa mise en taule. Peut-être qu'il s'y était installé y'a peu de temps ? A moins qu'il déplaçait sa boutique selon la demande des clients ou un truc zarb dans le genre ? Il pris une profonde inspiration en calant son dos contre le dossier de la chaise. Les jambes croisées et légèrement sur le côté de la table pour plus de confort. Non sinon le genoux cogne sur la table et c'est pas très agréable.

*- Et je pensais, lorsque j'en aurais le temps, à repasser vous voir, j'ai un tatouage dans le dos que j'aimerais revoir légèrement... si c'est dans vos cordes.*

Il pencha la tête sur le côté avec un regard perdu entre le sérieux et la gentillesse...

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juin 2011, 18:17

Moi, je travaille à mon compte, alors si je décide de ne pas réouvrir la boutique en rentrant, je ne l'ouvre pas. Hochant la tête lorsqu'il décide de m'offrir la bière suivante, je me dis qu'il est plutôt sympa comme mec. En tout cas, c'est déjà plus rassurant car franchement, les soldats de Livian... ouais comme il dit, la cape et l'épée, ça fait quand même troupe théâtrale.

Je lève une main à l'attention de la serveuse pour qu'elle m'envoie une autre bière alors qu'il se met à me parler de son tatouage

«Pas de problème, j'ai une vingtaine de couleurs d'encre différentes, donc je devrais pouvoir te rafistoler ça sans problème, et on ne verra même pas qu'il s'agit de deux tatouages différents. Tiens regarde...»

Je me penche pour lui montrer les flammes tribales sur mes épaules, cela ne se voit pas, mais il y en a que j'ai rajouté par la suite, qui ont des effets ajoutés

«Pour cette branche, j'ai utilisé l'encre du phœnix qui me permet de ne plus avoir froid... je l'ai rajoutée sur mon tatouage de base qui avait déjà près de deux ans...»

Et effectivement, on ne voit aucune démarcation.

«Donc oui, c'est dans mes cordes... d'ailleurs, qui est-ce qui t'a fait ton premier tatouage? Ça fait quelques mois à peine que j'ai ouvert ma boutique, et pourtant, je n'ai pas spécialement entendu parler d'autres tatoueurs dans les ghettos ou la Basse Ville...»

Autant se renseigner un peu sur la concurrence après tout, quoi que s'il me demande de le lui refaire un peu son tatouage, c'est qu'il n'en est pas satisfait et donc, il doit pas être doué le ptit gars! Un sourire amusé se dessine sur mon visage à l'idée que j'ai peut être fini par faire couler sa boutique grace à ma réputation... je parle de ma réputation de tatoueur bien sûr, pas de «l'autre». La serveuse ramène une chope de bière, et lorsqu'elle fait demi-tour pour retourner au comptoir, je m'arrête quelques secondes sur sa chute de rein en penchant la tête sur le côté avant de revenir vers le cortesian. Il semble particulièrement décontracté envers moi, c'est assez rare tout de même car j'ai un côté intimidant... ma taille surement. Toujours est-il que je garde le souvenir du gosse qui osait à peine me regarder tellement je lui fichais la trouille, ça change n'empêche.

D'un autre côté, c'est un ancien soldat, doit pas y avoir grand chose qui lui fait peur...

«Et à part ça... tes affaires te conduisent un peu partout sur Nideyle ou tu restes dans le coin?»

Est-ce que je lui ai déjà posé cette question? Je sais plus, avec les informations qui m'arrivent direct dans la tronche comme un boomerang mal réglé, j'ai une petite migraine qui se pointe. Prenant une nouvelle gorgée de bière bien fraiche, je me penche aussi en arrière, ramenant un bras derrière moi pendant que l'autre reste posé sur la table à tenir ma chope. Décontractés... on a presque l'air de vieux potes de lycée comme ça...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Krän Guush » 18 Juin 2011, 19:20

Krän buvait lentement, son verre était à moitié plein (et non à moitié vide). Pas besoin d'en redemander un pour suivre Vrass. Encore une petit gorgée tout en regardant les flemmes sur les épaules du tatoueur. Au moins, ce gars n'était pas un gros plain de soupe comme son ancien tatoueur et avait pensé à garder une certaine harmonie dans ses tatouage au lieu de se prendre pour une palette de peinture sans penser aux formes du corps et à y laisser des parties vierges. Bon, c'est vrai qu'il en avait beaucoup, mais il n'était pas entièrement recouvert d'encre. En plissant légèrement les yeux pour optimiser sa vision, il devait avouer que c'était un travail très propre. Et de belles épaules.

* - J'pourrais même pas dire son nom, ça date un peu. Il n'était pas installé à la Basse-ville mais à Ephtéria. J'pense qu'il a fermé boutique depuis... un penchant un peut trop présent pour l'alcool.*

Pour le tatouage dans le dos... il était venu le jour de son rendez-vous totalement bourré avec deux trois autres potes à peu près dans le même état. Une belle époque ! Celui de sa main, son premier tatouage d'ailleurs, il s'en souviens très bien puisque le tatoueur n'avait pas arrêté de lui relooker ses ongles noirs et était à la limite de la moquerie. Krän ne l'avait pas loupé en lui rappelant au cas où, le tas de graisse qu'il était. Alors entre des ongles noirs mais propres et de la bidoche beaucoup trop prononcée y'avait pas photo. Mais il avait bien fait son travail, malgré tout ce n'était pas un mauvais tatoueur. Juste qu'il avait une histoire d'amour avec l'alcool et que c'était sûrement très mal terminé. La dernière fois qu'il le vit, c'était au croisement d'une petite ruelle. Le pauvre gros lard dormait avec un mal de tête au milieu d'un tas de bouteilles presque toutes vides. Des cadavres qu'il a sûrement rejoint bien assez vite.

Krän se mit à rire à la question suivante. Ouais... il commence déjà à se répéter au bout d'une bière et le début d'une autre ? L'ancien Soldat de manière naturelle arrêta de vouvoyer Vrass. On ne pouvait pas dire qu'ils étaient pote mais en effet, ça avait cette allure-là à les regarder parler... du moins à entendre Vrass dialoguer dans le vide !


*- Je t'ai dis ! J'suis fixé ! J'bouge plus. Je devrais peut-être reprendre un peu la route histoire de changer un peu d'aire. L'Alzheimer... ? Ton pauvre petit verre de bière ?*

Il ricana en le regardant se mettre à l'aise sur sa chaise puis termina cul sec son verre.
* - Brrraaah !* il est bien passé celui-là !

Pour en revenir au tatouage, il sortit de sa poche quelques papiers qu'il avait soigneusement plié. Étonné d'ailleurs qu'il les avait laissé dans ce pantalon le jour de son incarcération. La chance ! Les papiers enfin déposé sur la table, il lui présenta ce qu'il avait en tête depuis un moment pour rénover un peu son tatouage. Il s'agissait d'un ajout et non d'une rectification au final. Des tatouages toujours sans couleur, du moins fallait que ça reste discret tout comme l'emprunte derrière son oreille, elle était superbe.


*- Ah, voilà, j'aimerais ajouter ça autour de mon tatouage dans le dos.* Il se leva de sa chaise et se retourna en soulevant son tee-shirt pour lui montrer l'arcane qu'il avait au milieu de quelques cicatrices. Elle était grande.

Image


Image


*- J'aimerais aussi savoir un peu le prix... en devant t'avouer que s'il est trop important, j'devrais y renoncer...*

Bon, il aimerait évidemment ne pas donner toutes ses économies pour ça... Il se rassit après un petit moment en remettant son tee-shirt en place et balança un petit regard vers la porte d'entrée. Décidément, s'était devenu une obsession cette crainte de croiser Viktor !

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juin 2011, 21:13

Je me disais bien que je lui avais déjà posé la question, cependant, je trouve ça un peu surprenant en réalité car mine de rien, les ghettos, y'a pas tant que ça à faire... d'un autre côté, il n'a pas clairement précisé en quoi consistaient ses affaires. Toujours est-il que visiblement, il est bien fixé ici... c'est un peu dommage en soit, moi qui voulait partir à la chasse aux hors la loi, c'est pas gagné avec un ermite.

Tant pis, je prends une nouvelle gorgée de bière, haussant les épaules simplement

«On sait jamais, il y a une différence entre se déplacer pour son boulot ou pour ses loisirs. Moi par exemple, pour le boulot, je suis souvent contraint d'aller dans toutes les villes du Nord de Nideyle, mais personnellement, je préfère rester ici... d'où ma... répétition.»

Enfin bon, il se fout un peu de ma gueule, mais je suppose que c'est mérité, même si je n'aime pas trop ça et que je sens mon sang bouillir un peu... aller courage, il n'est pas si dur que ça à supporter ce type. Il est même plutôt sympathique en réalité, et puis, il veut un nouveau tatouage, ou un simple rafistolage. J'écoute attentivement ce qu'il me dit sur son tatoueur, et effectivement, il mentionne qu'il était à Ephtéria... par conséquent, il s'est bien rendu dans les villes du Nord à un moment ou un autre... Je me demande lequel de nous prend l'autre pour un con finalement, mais je ne dis rien, attendant patiemment la suite pour voir s'il veut encore jouer au plus fin avec moi. Après tout, il parle de quelque chose qui date de plusieurs années apparemment, donc il a bien dit qu'il s''était «fixé», signe qu'il a arrêté de vadrouiller.

Il me montre finalement son tatouage, mais je ne suis pas sur de comprendre ce qu'il veut. Il a une sorte de cercle d'arcanes dans le dos, mais il semble comme interrompu

«Euh... ça dépend, tu veux que je fasse quoi en fait? Que je relie le cercle? Que je te dessine une meilleure arcane? Tout dépend de l'encre dont j'aurai besoin en fait...»

Ben oui, s'il veut juste que je lui relis les points entre eux pour faire un cercle plus ou moins parfait, limite je le lui fais gratis. Mais s'il veut carrément autre chose de plus sophistiqué... va falloir qu'il me dise les choses clairement, pas envie qu'il me prenne en traître à ce que je lui promette un truc à un certain prix pour finalement avoir une œuvre d'art à faire.

«Je n'ai pas fait souvent ce genre de dessin runique, déjà, il faut savoir si tu en connais la signification, s'il faut que je reproduise exactement ces runes en particulier ou si j'ai libre court à mon imagination. Mais si tu te contente de ça, ça devrait te coûter dans les 5 ores. Si tu veux des runes plus compliquées, ça peut monter jusqu'à 20... va falloir développer»

Mais ce ne sera pas pour aujourd'hui, s'il faut que ses runes soient précises, vaut mieux que je sois sobre, et même si je suis loin d'être saoul avec seulement 2 bières, je tiens absolument à être parfaitement concentré lorsque je fais un tatouage, il va devoir venir demain s'il veut que je lui fasse tout ça...

Désolé, mais j'ai pas trop suivi, tu dis que tu veux ajouter le cercle sur ton tatouage, mais après tu soulèves ton t-shirt pour dire que tu as déjà l'arcane dans ton dos... donc je ne sais pas du tout ce qu'il faut que je fasse en vrai :s

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Krän Guush » 18 Juin 2011, 22:27

C'est vrai qu'il n'avait pas encore donné beaucoup de détails ni d'explications pour son tatouage. Il allait rectifier le tire. Pour ce qui était de la signification des runes, c'était plutôt assez personnel. Elle retraçaient deux trois mots de sa vie et de ses actions. Ce qui lui tenait à cœur était là, caché par des runes, des mots et des idées. Alors non... il n'allait pas lui en dire d'avantage même s'il se doutait qu'il n'était pas impossible que ce beau Cornu fasse lui même quelques recherches poussées lorsqu'il aura en main le crayonné pour travailler le tatouage. Mais pas grave, il n'allait certainement pas s'éterniser dans le coin contrairement à ce qu'il lui laissait comprendre. Parfois c'est bien mieux de balader les gens pour éviter qu'ils en sachent trop. Vrass avait-il un peu compris ce petit jeu ? Aucune idée, ce n'est pas le temps d'un ou deux verres qu'il pouvait connaître le tatoueur et y poser un tel jugement.

*-Mmm... ouais... j'aime bien ce coin. M'enfin t'as raison, faut bouger un peu.*

Ha... les Ghettos on ne s'y ennuyait pas. Que ce soit pour amusement, baston ou pour croiser des gens bavards. Mais depuis qu'il était passé sous les barreaux, il faut avouer que les petits laboratoires improvisés et douteux n'avaient pas repris comme d'habitude. Sûrement qu'après les quelques meurtres de Krän, les nouvelles avaient filé assez vite et de ce fait, les quelques fous de la seringue restaient dans d'autres villes voir même carrément dans des coins repliés, loin de toute civilisation. Mais ça, l'ancien soldat ne le savait pas encore bien qu'il s'en doutait. Il devra s'y résoudre un jour, à quitter le coin, mais le voilà déjà trop attaché à son ancienne petite vie qu'il comptait reprendre. Malheureusement, il fallait aussi être logique. Soit il se tenait tranquille (ce qui ne risquait pas d'arriver), soit il devrait se barrer d'ici le plus vite possible. Pincement au cœur...

*- Oh pardon, oui, en gros...* Il repris les deux trois papiers en trop et glissa au centre de la table celui qui comportait le croquis. * Je le vois vraiment encercler celui que j'ai déjà.* En fouillant dans la poche intérieur de son manteau il en sortit un vieux crayon presque entièrement taillé pour dessiner grossièrement l'idée qu'il avait en tête. Oui... il ne partait jamais sans papier ni crayon, c'était une habitude chez lui, parfois il avait même sur lui son vieux calepin. Bref, ce qu'il voulait c'était d'ajouter les runes, ce petit cercle fin, autour de l'arcane qu'il avait déjà de base.

Image


*- Ça te parle déjà plus ?*

Il se remit à pianoter sur la table du bout des ongles en regardant Vrass, une main sur le coin de la feuille. Zut, il lui fallait un autre tic ou une autre habitude à imiter... tiens, une envie de clope grimpa dans sa tête.

*- Bon... les runes sont bien détaillées sur le croquis. Elles ont une signification précise en effet mais la flemme de te faire la traduction. Pas besoin de retoucher l'arcane au centre puisque je souhaite un ajout seulement et je ne compte pas les relier, que le cercle de runes soit bien lisible, pas collé à l'arcane. Bon... pour ça si j'ai bien compris c'est environ 20 ores ? T'es sérieux ? Y'a pas moyen de moyenner ?*

C'est vrai quoi... 20 ores ! Bon, c'était normal en même temps, il ne lui demandait pas n'importe quoi non plus... m'enfin s'il pouvait essayer de marchander un peu ça l'arrangerait pas mal.

*- C'est l'occasion de te faire la main sur ce genre de tatouages...*

Bon une excuse totalement bidon mais fallait qu'il la sorte celle-là.

Euh... XD dsl, tu comprend comme ça ?

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juin 2011, 22:58

Je me doutais bien que cette arcane devait avoir une signification particulière pour lui, mais je ne vais surement pas lui demander ce que cela signifie. L'important pour moi était juste de savoir s'il voulait un truc précis ou si j'avais une place pour mon imagination personnelle

«Aucun problème. Je reproduirai exactement ces runes autour de ton tatouage...»

Et alors que je porte ma chope à mes lèvres, je le vois s'inquiéter un peu du prix, je baisse les yeux sur les runes quelques secondes avant de plonger mon regard bicolore dans le sien

«Nop... juste pour ça, je te le fais à cinq ores. Même si les runes sont pleines, ça ne devrait pas me demander beaucoup d'encre.» Oui non, peut être en fait que je devrais en demander 10, mais il va me payer une bière, aussi je ne vais pas vraiment le faire chier pour cinq ores de plus. D'autant que la fidélité a son importance dans mon métier et il faut que je sache me faire commercial. S'il est satisfait, il reviendra encore, ils reviennent toujours... d'autant qu'il me semble que Sayah a réussi à trouver une sorte de baume qui peut effacer un tatouage, donc si un jour il se lasse de celui qu'il a dans le dos et qu'il souhaite en avoir un nouveau, il reviendra me voir à coup sûr!

Maintenant que le sujet a été abordé, je pense qu'il va se sentir soulagé et qu'il va peut être se sentir plus à l'aise maintenant?

«Tu les veux noires ou il faudra une couleur particulière? Ce ne sera pas plus cher...» je m'empresse de rajouter la fin de ma phrase, je préfère un client satisfait plutôt qu'un gars qui restreint ses désirs pour un souci de fric. Il faut dire les choses telles qu'elles sont, il m'est déjà arrivé de faire crédit à mes clients pour qu'ils aient clairement ce qu'ils veulent! Je ne fais pas dans la demi-mesure... jamais... en aucun cas. Je me donne toujours à fonds dans tout ce que j'entreprends!

Un sourire un peu carnassier se dessine sur mon visage, certains souvenirs me reviennent en mémoire jusqu'à ce que je me souvienne où je me trouve et que la pression retombe. Fixant mon interlocuteur, je penche un peu la tête sur le côté, difficile de savoir ce qu'il a dans le crâne, malgré tout, s'il a un côté un peu flippant, il reste attractif. Je me dis que son nouveau boulot ne doit pas être très recommandable malgré tout, mais j'ai pas souvenir de l'avoir vu sur les derniers avis de recherche, mais de toute manière, je ne risque pas de chercher à le dénoncer si c'est le cas, je ne balance jamais mes clients.

Bon, j'en suis déjà presque à la fin de ma bière, Iza va probablement avoir un peu faim en plus, elle a même du reprendre forme humaine pour commencer à préparer à manger

«Je te propose de repasser demain à la boutique pour que je te fasse ça. J'ai fini pour aujourd'hui et je ne pense pas qu'Iza sera ravie de te revoir tout de suite après la peur que tu lui as faite. Le matin, elle fait des courses en général, aussi tu pourras passer tranquillement»

Oublié de préciser qu'Iza est une morphe, mais il a du s'en rendre compte lorsqu'il a vu ses grands yeux noirs apeurés le fixer toute à l'heure, sauf s'il ne connait pas les morphes... sinon, il va se demander comment je peux envoyer mon chien faire les courses, ça peut être marrant tiens!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Krän Guush » 19 Juin 2011, 01:35

Oh... bien le pris était largement raisonnable ! Peut-être un peu trop et ce n'était pas pour lui déplaire. Ses yeux ne lâchèrent pas du regard ceux de Vrass.

*- Ah, super ça, merci !* Il ne lâchait pas son regard.*

Ne voulait pas être trop indiscret, il avait gardé une certaine distance, mais à force... des yeux comme les siens fallait bien les contempler non ? Genre tu crois que tu vas en croiser à tous les coins de rue ??? Non mais faut pas rêver ! Bon, ouais... sur une nana ça aurait été plus classe parce qu'il pourrait lui faire des avances, mais bon.

*- Noires, je ne suis pas difficile.*

Pourquoi ce sourire ? Il devait être un peu dérangé comme mec... m'enfin il n'en restait pas moins intéressant. Si Krän savait parler par télépathie et parfois laisser des mots très faibles comme on sème une idée dans la tête de quelqu'un, il n'avait pas la capacité de lire dans les pensées. Dommage car ça lui aurait bien servit pour sa curiosité en cet instant même. Il en a croisé des gars bizarres, des boules de muscles et de crocs, des cornus griffus. Mais lui il était étrange, partagé entre un côté presque démoniaque et une gueule d'ange... du moins, ça c'est le physique, car dans la gestuelle il paraissait un peu louche ou plutôt... insolite.

Le verre vide, il sortit quelques pièces pour payer leur consommation. Vrass était prêt à partir et lui prêt à retrouver son petit chez lui qui, l’espérait-il, l'attendait encore avec sa petit albinos. Demain, il repassera à la boutique. Même si contrairement à Iza, Krän se serait fait une joie de titiller la morphe une fois encore. Il était d’humeurs joyeuse aujourd'hui. Normal. Alors il pensa tout bas quelques mots, très bas... histoire d'embrouiller un peu Vrass. Des mots et des phrases à moitié dites et presque sans lien les unes avec les autres. Le fil de pensées se voulant être très lunatique, il essayait souvent de reproduire ce phénomène.

*- … dis à quoi tu penses... ? Il pense... je... c'est perdu dans le fond... la boutique. Merci*

Krän fit craquer les os de son cou avant de se lever et de se diriger vers le patron du bar. En passant prêt de Vrass pour aller régler, il lui tapota l'épaule comme peut le faire un bon pote. Ou comme pour dire merci, même si Vrass ne pouvait évidemment le savoir, cette journée avait été une grande liberté, une respiration longue de bien-être. Merci. Lui qui n'aimait pas les autres. Merci. La prison change les hommes, c'est ce qu'on dit.

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Krän Guush

Crédit: Fermé

Re: Un petit verre après la piqûre [Vrass]

Messagepar Vrass Rannveig » 19 Juin 2011, 01:59

Putain que c'est désagréable ces foutues paroles dans la tête. Surtout que j'ai l'impression qu'il fait exprès d'envoyer tout et n'importe quoi parfois! En tout cas, ça me suffit pour aujourd'hui, je me lève à sa suite, il m'a offert le deuxième verre, pas le premier. Je file quelques ores à Franky qui semble presque rassuré que j'ai pas entraîné mon acolyte dans une de ses chambres. Vu la carrure du type, il devait se douter qu'il y aurait eu du grabuge, mais à la manière dont il a répondu à mon regard, il ne semble pas être de ce bord la. Je ne sais pas si je dois dire tant mieux ou dommage.

Malgré tout, je le suis juste le temps de sortir du bar, saluant le boss d'un geste de la main avant de m'étirer une fois dehors. Ça fait du bien quand une journée se termine.

«Ok je rentre. Je te dis donc à demain, vieux. Repose toi bien et n'oublie pas de mettre la crème sur ton empreinte ce soir...»

Nop, on se tape pas la bise, faut pas exagérer, même pas une poignée de main en fait, les miennes, je les ai déjà dans les poches alors que je m'éloigne, lui tournant le dos avant de finalement faire au moins un geste de la main. Direction la boutique, je pense qu'Iza aura commencé à faire à manger... vraiment une bonne chose que je l'ai recueillie cette petite... certes, ça me coute un peu plus cher puisque je dois la nourrir et parfois même l'habiller, mais pour les services rendus, ça en vaut la peine, et en plus, elle est pas trop chiante.

Levant la tête pour voir le ciel bien nuageux, je me dépêche de rentrer, c'est que je vais me prendre la flotte dans la gueule moi! Et si déjà j'ai du mal avec l'odeur du chien mouillé, le dragon trempé c'est pas vraiment mieux!

Voilà, tu pourras créer un nouveau sujet si tu le souhaites dans la boutique de tatouage pour tes runes, on verra alors si tu veux continuer ce rp ou si tu préfères essayer de te lancer avec quelqu'un d'autre ;)


RP CLOS

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart


Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron