Retour à la maison, ou presque!

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Mai 2015, 18:23

Précédemment
============================
Mestovaan. Quelle drôle de cité. Mais finalement, c'était pas si intéressant que ça à visiter. Ok, le fait d'être dans une ville sous l'eau, c'était impressionnant d'abord, mais les gars vivent quand même un peu en reclus de tout et n'importe quoi, et au final, on dirait davantage une colonie où il faut survivre, que vivre simplement. Inutile de dire que c'était pas le genre d'endroit où j'aimerais rester. Certes, la partie de poker était marrante, mais si ça doit être la seule activité marrante du coin, très peu pour moi.

La balade sous-marine en revanche, était bien sympa! Si ce n'est que j'ai failli me faire bouffer par une murène mais passons. Benedikt aussi avait passé un bon moment, et en prime, il avait ramené quelques algues qu'il allait pouvoir étudier.
De retour dans notre chambre, on avait pris une bonne douche bien chaude avant de se rhabiller. Au final, on n'avait plus rien à faire ici, et on se décidait à rentrer. Tour rapide de la chambre, on vérifie qu'on n'oublie rien, mais on laisse quelques trucs de bouffes en cadeau de remerciement pour l'hospitalité. De toute manière, je ne suis pas très gâteaux moi, de façon générale, je préfère le salé que le sucré. Donc j'embarque les paquets de chips par contre!

Le gosse veut nous ramener, aussi j'approuve d'un signe de tête et je passe mon bras autour de son cou, un petit pop et... raté.
«Ici, c'est la Basse Ville, pas les Ghettos...» - bon, je pouvais toujours utiliser la perle pour qu'on rentre à la boutique. Pour moi c'était plus simple puisque c'était mon lieu de travail.

«Tu sais que tu aurais pu nous conduire à l'herboristerie des Ghettos? On aurait été plus près...» - enfin peu importe, je me moquais un peu quand même, mais j'avais pas envie de traîner dans les rues, aussi je me concentrais et pop! On se retrouvait à la maison!

«C'est quand même mieux, non?» - je lui claquais un baiser sur le front, Iza n'était pas là, surement en courses, ou en balade, allez savoir. Je me dirigeais vers la cuisine pour ranger les paquets de chips lorsque je vis un vulnae sur la table de la cuisine

«Euh... comment tu es rentré toi?» - je m'approchais de lui, il avait visiblement un message à la patte, mais lorsque je m'approchais, cette saleté tenta de m'arracher la main à coups de bec!!

«Et merde... Benedikt? Tu peux venir m'aider? Je crois qu'on a reçu un message!» - message qui m'était destiné, et qui n'allait pas me plaire du tout...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 16 Mai 2015, 19:46

Si Benedikt n’était pas encore tout à fait au point avec sa perle, le tatoueur l’était plus, lui, et les avait débarqués facilement directement chez eux. Aucune lumière n’était allumée et la maison entière semblait vide, ce qui laissa supposer aux deux nouveaux arrivants qu’Iza était probablement dehors, et ils emportèrent leurs sacs dans la cuisine pour mettre la nourriture qu’ils avaient ramenés dans les placards.
Effectivement, il y avait un visiteur inhabituel en train de mâchonner sur une pomme de la corbeille à fruit, et Benedikt le houspilla un peu pour garder ses fruits en l’état.
« C’est peut-être Iza qui lui a ouvert ? Qu’est-ce qu’il fait là ? » remarqua-t-il en montant sur une chaise pour ranger les paquets de chip qui malheureusement pour lui, était rangés d’habitude dans un placard trop haut pour lui. Il n’eut pas vraiment le temps de s’exécuter, pourtant, parce qu’il y avait soudain des bruits pleins la pièce alors que Vrass se faisait proprement attaquer par l’oiseau. Benedikt sauta de sa chaise pour essayer de l’aider, mais il n’était pas meilleur que lui, peut-être même pire vu son agacement instinctif devant les bêtes à plumes. Rapidement, le vulnae s’envola pour sortir de la cuisine, et le petit botaniste lui courut après à travers l’entrée avant de monter à l’étage en jurant contre lui.
Ça, c’était quand même le pire messager de Nideyle, à refuser de laisser les destinataires lire ce qu’il avait ramené ! Benedikt le poursuivit à travers la chambre, jusque dans la salle de bain où il referma la porte derrière lui avec une exclamation triomphante.

« Je te défis d’essayer de t’enfuir, là ! » déclara le botaniste, mais il s’aperçut bien vite que ce n’était pas aussi facile. Effectivement, comme l’avait expérimenté Vrass, un oiseau, ça avait un bec bien aiguisé. Et des petites serres aussi peu accueillantes. Benedikt n’avait guère envie de se faire découper en morceau l’autre main, et se mit rapidement à essayer de s’enfuir de la colère du vulnae plutôt que l’inverse. Jusqu’à ce qu’il attrape une serviette et la lance sur la bestiole pour l’enrouler dedans dès qu’il avait réussi à se jeter sur elle. Elle avait de la force pour se débattre, mais heureusement pour une fois, le petit botaniste en avait plus, et il s’acharna à lui enlever le message qu’elle avait apporté pour redescendre.
« Tu peux m’aider à le relâcher dehors ? » demanda-t-il au tatoueur en redescendant au rez-de-chaussée, son équilibre mis à mal par la boule de tissus gigotant avec force dans ses mains. « Tiens, prends le message, c’est pour toi, il n’y a que ton nom dessus. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Mai 2015, 12:28

La guerre était déclarée! Ou plutôt la chasse en fait! Au départ, Benedikt et moi on tentait de bloquer l'oiseau, mais il parvint à s'enfuir et fila vers l'étage
«Saloperie!!! Ça sert à quoi qu'on te confie un message si tu le délivres pas???» - sans le savoir, Benedikt pensait la même chose et s'était déjà élancé à suite de l'oiseau.

Je le suivais jusqu'à la salle de bain où Benedikt l'avait coincé, je l'aidais pour pouvoir attraper le message et on se dirigeait vers la fenêtre une fois qu'on avait bien coincé ses ailes pour le libérer dehors
«Et ne reviens pas!!» - je grimaçais, les mains pleines de griffures à cause de ses serres, mais rien de méchant. Benedikt aussi avait quelques éraflures, mais ça allait aussi pour lui.

Je déroulais le message avant de devenir livide... je sortais alors mon téléphone avant de tendre le papier au botaniste. L'écriture était tremblante, celle de quelqu'un peut habitué à écrire...

*On a ton bâtard de fils. Viens le chercher!*

Je ne connaissais pas le numéro de téléphone de Nessy par cœur, mais celui du Doc, oui. Alors j'appelais à son bureau.. c'était lui qui décrochait?
«Allo?»
- «Doc? C'est Vrass! Où est Nessy???»
- «Nessy? Elle a pris quelques jours de vacances avec Nathan, pourquoi?»
- «Où ils sont allés???»
- «Nathan voulait retourner à la mer, je crois... ils sont à Balaïnes. Qu'est-ce qui se passe?»
- «À BALAÏNES???? Mais elle est folle ou quoi? Elle ne sait pas que c'est bourré de winghox là bas???»
- «Elle a dit que ça s'était calmé dernièrement.. mais où est le problème, Vrass? Tu m'inquiètes...»
- «Le problème, c'est que Nathan est mon fils et que presque tous les winghox connaissent ma tronche de gosse et qu'il me ressemble!!!»
- «Mais il n'a pas de cornes... ils ne vont...»
- «Ces types s'en prennent à des morphes juste parce qu'ils ont un tatouage qui ressemble vaguement à celui du gars qui a assassiné l'un des leurs, ils se foutent de savoir à quoi une personne ressemble du moment qu'elle a un trait commun avec ce qu'ils cherchent!! Nathan a mes yeux bordel!!!»
- «Tu.. tu ne crois quand même pas..»
- «Donne moi le numéro de Nessy et vite!»
- «Je oui, attends...»
- je prenais rapidement des notes, puis je raccrochais sans même dire au revoir, mon cœur battait à toute vitesse dans mon torse, puis je composais le numéro de Nessy avant de tomber directement sur la messagerie.

«ET MERDE!!!!» - je jetais carrément mon téléphone, heureusement il atterrit sur un tas de fringues, et j'allais m'asseoir sur le lit, la tête entre mes mains...

«C'est pas vrai... mais pourquoi elle ne m'a pas demandé avant??» - je tremblais de rage et de colère. Ces enfoirés ont pris mon fils dans l'espoir que je vienne le chercher. Et s'ils ont Nathan, y'a des chances qu'ils aient ses mères aussi...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 24 Mai 2015, 18:32

Le petit botaniste fronça les sourcils en envoyant le visage de Vrass se décomposer à vue d’œil. Ce n’était pas de si mauvaises nouvelles que ça, n’est-ce pas ? Il attrapa le message que lui tendait le tatoueur et se mordit sa lèvre jusqu’en sang ; ça l’était…

Vrass eut le temps de finir son appel au Doc le temps que Benedikt recouvre ses esprits, et ce dernier se retourna sur lui pour prendre une grande inspiration. Son cerveau était encore en train d’essayer de ne pas dérailler avec la panique, mais au final, ce n’était pas très difficile pour le botaniste de réfléchir à ce qu’il fallait faire. Il se dirigea dans un coin de la pièce, près de la commode, où l’épée du tatoueur était souvent posée avant de revenir auprès ce dernier pour se pencher vers lui.

« Okay, Vrass, calme-toi, ça ne veut rien dire si elles ne répondent pas pour l’instant. Mais j’imagine qu’on n’aurait pas reçu ce message s’il n’avait pas de problème alors… »
Benedikt se pencha vers lui et attrapa une de ses mains pour lui donner son épée. Il ne savait guère comment le rassurer alors qu’il avait toutes les raisons de ne pas l’être et que lui-même ne l’était pas du tout ; si bien qu’il se contenta de lui caresser la joue comme pour essayer de le sortir de ses mauvaises pensées. « On va aller à Balaïne et les récupérer, et tout ira bien. »

Le petit botaniste hésita un instant. D’un côté, il avait bien envie de dire à Vrass de passer chez le Shaman avant tout, parce que ce n’était pas une bonne idée sûrement de mordre à l’hameçon, et faire le choix entre la vie de Vrass ou celle son fils était une histoire qui finirait mal pour tout le monde. De l’autre, ils retrouveraient sans doute beaucoup plus vite Nathan et ses mères si Vrass gardait son apparence. C’était lui qu’ils voulaient. Benedikt fronça les sourcils.
« J’utilise ma perle pour nous emmener là-bas. Il faut que tu puisses utiliser la tienne au cas où et on ne peut l’utiliser chacun plus qu’une fois, aujourd’hui. Si les choses deviennent trop mauvaises, il faut que tu puisses te sortir de là même si c’est pour les laisser là-bas ou moi avec. Ils ne tueront personne tant qu’ils ne t’auront pas. »

En tout cas pas son fils, et il frissonna en pensant à Nessy et son amie. Mieux valait ne pas essayer de penser à ça. Le botaniste se redressa et attrapa son sac qui comportait encore le minimum nécessaire de ses produits de l’herboristerie ; il en emportait toujours un peu presque partout. Et il risquait d’en avoir besoin à présent, malheureusement… les winghox étaient réputés pour être brutaux et ce n’était pas qu’un stéréotype. Il fallait seulement espérer qu’il n’avait rien fait à personne pour l’instant et qu’ils les gardaient juste sous leur emprise. Mais est-ce que c’était seulement vrai ? La coïncidence semblait pourtant impossible. S’ils avaient eu vent du fils de Vrass, alors c’était tout de même peu probable qu’ils aient décidé de jouer ce spectacle au moment même où il était bien à Balaïne. Benedikt avait étudié les statistiques quelques mois avant.

Et s’ils les avaient vu là-bas, alors c’était vraisemblablement un jeu d’enfant de les attraper. Nessy et sa compagne n’étaient pas des guerrières et Nathan avait beau être intelligent pour un enfant, cela ne suffisait pas. Le petit botaniste attrapa un fin couteau qu'il utilisait d'habitude pour couper des tiges et le cala dans sa ceinture, puis tendit une main vers Vrass.
« Est-ce que ça va, tu veux encore quelques minutes avant qu'on y aille pour faire autre chose ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Juin 2015, 09:47

La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Aoû 2015, 09:00

Retour de la forge
====================================
C'était plutôt étrange la dernière conversation que j'avais eue avec Sayah. À croire que malgré tous les coups fourrés qu'il a pu me faire, au fond, on s'aime bien. Je me doute que pour lui, c'est surtout parce que je claque un fric considérable chez lui, mais d'un autre côté, au fond, il est pas si mauvais.

Mes affaires ne pouvaient être prêtes immédiatement, il fallait donc que je rentre. Je revenais à la boutique, ignorant si Benedikt était revenu aussi. Je supposais qu'il avait filé vers l'herboristerie pour faire ses propres achats, ou alors il était allé prendre des dispositions pour son absence. J'en savais trop rien et finalement, je me rendais compte que je n'avais pas trop la tête à penser.

Je revenais donc à la boutique, Iza n'était toujours pas là, il fallait pourtant que je lui dise d'aller chez la vieille chouette car on ne savait pas combien de temps on allait passer là bas. Si on se fait capturer ou autre, ça risque de durer un moment. Certes, je me doutais qu'ils allaient avoir du mal à nous mettre la main dessus, je comptais bien utiliser Phaerör aussi, son caractère de merde, sa force et ses serres acérées allaient nous être plus qu'utiles! Volg par contre servirait à rien, mais je ne peux pas siffler l'un sans que l'autre arrive. Je le renverrai.

D'ailleurs, je venais de penser à un truc. Phaerör est dans le coin, si je le siffle à Balaïnes, il lui faudra au moins un jour ou deux pour nous rejoindre...
Bon, il faudra aussi que j'avise là dessus. Pour l'heure, j'étais dans la chambre à tourner en rond comme un lion en cage, je ne pouvais qu'attendre. Attendre que Benedikt rentre, attendre que Sayah fasse livrer mes affaires.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 11 Sep 2015, 15:07

Détour par l'herboristerie
= = = = = = = = = = = = = =

Benedikt déboula dans la boutique comme une balle de baseball, accroché au dos de son maneki qui dérapa dans l’entrée. Il sauta aussitôt par terre et posa son sac sur le comptoir de l’entrée dans un bruit de verre s’entrechoquant à cause des nombreux flacons à l’intérieur, avant de récupérer le sachet de l’herboristerie qu’il y avait dedans.
« Vrass ? Tu es là ? » appela-t-il lorsque son regard ne rencontra aucun winghox, ni dans l’entrée, ni dans la cuisine ou la chambre d’ami. Le petit botaniste dût monter à l’étage pour le retrouver en train de tourner en rond.

« Ah, j’ai failli croire que tu étais parti là-bas sans personne. » soupira-t-il presque de soulagement. Il s’assit sur le bord du lit pour reprendre son souffle après s’être autant dépêché. Vrass n’avait pourtant pas sauté dans ses bottes, il n’était donc probablement pas prêt à partir et Benedikt se mit à se demander si tout s’était bien passé.
« Tu as pu passer à la forge ? Moi je suis allé à l’herboristerie et j’ai pris tout ce que je pouvais qui pourrait être utile. Je ne sais pas trop comment je vais pouvoir emporter tout ça, mais j’ai pensé que je pourrais en mettre un peu dans ton sac sans fond. »
Le petit botaniste étala le contenu des sachets en papier qu’il avait sur le lit pour passer en revue tout ce qu’il avait acheté. Il s’était tellement pressé là-bas qu’il avait oublié la moitié de ses achats, et il devait être sûr de savoir ce qu’il avait dans ses affaires quand l’urgence se fera sentir.

« J’ai amené Pomporo, aussi. Je me disais que peut-être on pourrait l’emmener avec la perle ? Est-ce qu’elle autorise ça ? C’est un animal après tout, pas une personne. » - à l’écoute de son nom, la maneki en question se glissa dans la chambre pour s’installer aux pieds de son petit maître, l’air grave comme si elle comprenait que l’heure était aussi.
Benedikt jeta un regard inquiet à Vrass avant de le baisser vers Pomporo lorsqu’elle se mit à frotter sa tête contre sa jambe. Il fallait juste espérer que le tatoueur n’avait pas appris d’autres mauvaises nouvelles, peut-être pire encore, pendant le temps qu’il lui avait fallu pour rentrer.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Sep 2015, 18:39

Une petite demi-heure plus tard, Benedikt me rejoignit et voyait bien que je n'étais pas prêt à partir. Assis sur le lit, les coudes posés sur les genoux, j'étais en train de ruminer ma rage et ma frustration sans rien pouvoir faire. Mon regard se posa sur lui, ça me calmait un peu. Je lui montrais mon sac du regard pour qu'il puisse y mettre toutes les affaires qu'il voulait, ce n'était pas comme si ça allait changer grand chose. Puis je posais les yeux sur Pomporo, ça me rassurait encore plus, bien que... ça m'inquiétait aussi.

«T'es conscient que ça les dérangera pas de la tuer?» - autant moi, s'ils me dézinguent Phaerör, je leur souhaite bien du courage quand même, c'est pas bien grave, pas comme si j'y étais attaché à cette sale bête, mais lui? Je me doutais bien qu'il l'aimait son gros chat quoi, et il ne supporterait probablement pas qu'elle se fasse transpercer par une épée. Ça avait déjà été assez dangereux pour elle lorsqu'on avait fait la quête d'Arkham le Poulpe, je n'étais donc pas très sûr qu'il ait vraiment envie de prendre le risque qu'elle soit blessée par des winghox sans scrupules.

Enfin, je soupirais en me levant et je venais lui gratter un peu la tête, puis je plantais dans mon regard dans celui de Benedikt avec un air un peu inquiet
«J'ai commandé un équipement complet à Sayah. Une armure qui pourra se glisser sous mes vêtements, et également un fouet protéus pour que je puisse les attaquer à distance et leur faire payer ce qu'ils ont fait. Je dois attendre que Sayah me les livre.» - je prenais une profonde inspiration avant de poser ma main sur sa joue

«Benedikt... faut que tu sois conscient que là, j'y vais pas pour les assommer...» - je ne pouvais pas me le permettre. Cette fois, je devais leur laisser un message très clair. Qu'ils laissent ma famille tranquille sinon je les tuerais tous. Ils croient que je suis faible sous prétexte que je couche avec des mecs, mais ils ne devaient pas oublier que je restais un winghox malgré tout et que là, j'étais plus déterminé que jamais à leur faire payer ce qu'ils avaient fait. Ils s'en étaient pris mon fils, et ça, jamais je le leur pardonnerais. Je serais même prêts à trucider Fritjof Gerulf lui-même si nécessaire pour qu'ils me prennent vraiment au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 14 Sep 2015, 12:40

Le petit botaniste fronça les sourcils en entendant Vrass parler de ce qu’il pouvait arriver à Pomporo. Il n’avait pas tort, mais Benedikt devait avouer qu’il ne se faisait pas vraiment confiance. Il n’avait pas la force du tatoueur, et aussi agile qu’il était, si un winghox de Wingdrakk l’attrapait, il n’avait pas grand-chose pour riposter. Avoir la maneki à ses côtés lui donnait l’avantage d’un allié pour sa ruse. Il attrapa la tête de la bestiole pour lui gratter les joues, indécis.
« Je… Je verrais si je l’emmène. Je pourrais aussi la renvoyer si ça devient trop dangereux, j’imagine… ? » - Mais c’était un peu stupide, perdant l’intérêt d’avoir de l’aide si ça tournait mal pour lui. « Je ne sais plus trop…. »

Benedikt était encore en train de réfléchir lorsque Vrass continua, lui expliquant pourquoi il attendait toujours à la maison comme un oiseau cloué au sol.
« Tu sais quand est-ce qu’il va te la livrer ? Demain, tout à l’heure ? » demanda le petit botaniste, regrettant un peu de ne pas l’avoir accompagné là-bas. Une armure, c’était très rassurant que Vrass en ait une… Et Benedikt aurait pu être un peu plus rassuré pour lui-même aussi s'il y avait pensé. Mais probablement qu’armure ou pas, un winghox bien costaud pouvait le démembrer s’il en avait envie. Ce n’était pas une trentaine de kilos qui allait leur empêcher de faire quoique ce soit ; son arc serait son armure personnelle par le simple fait qu’il pourrait tirer d’une bonne distance.
Le petit botaniste soupira et baissa les yeux, quand une main sur sa joue lui fit planter son regard dans celui du tatoueur. Benedikt sentait presque la colère et la frustration de Vrass à travers ce simple toucher et posa sa main au-dessus, même si c’était une tentative vaine de lui apporter un peu de calme. Lui-même n’était pas tranquille du tout.

« Vrass… Je sais que Nathan, ce n’est pas mon fils à moi, mais… Il m’appelle tonton, c’est… c’est aussi un peu ma famille à moi. S’ils lui font du mal, je ne vais pas me poser des questions philosophiques sur la paix et le pardon. Et s’ils te font du mal aussi, alors je perds un paquet de choses précieuses pour moi. » - Il marqua une pause alors que ses pensées s’entremêlaient. « Tu sais, je commence à comprendre la violence, depuis quelques mois. Et si j’ai besoin de défendre quelqu’un d’autre que moi, alors cette fois je ne m’en voudrais sûrement pas et je ne vais pas le faire à moitié. Tu n'es pas seul là-dedans. »

Le petit botaniste se pencha et entoura Vrass de ses bras, fourrant son nez dans la nuque de ce dernier. Il y avait là une odeur qu’aucunes autres n’égalaient ; celle de la maison, et c'était à la fois terrifiant et indignant pour Benedikt de penser que c'était ce qui se jouait à présent.
« Mais promet-moi de faire un peu attention quand même et de ne pas te mettre dans des situations incontrôlables pour toi. Ça n’aiderait personne, pas même Nathan ou ses mères, et je ne pense pas qu’ils les laisseraient tranquille si tu étais mort. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Sep 2015, 18:49

Combien de temps ça allait prendre? Je ne savais pas trop, mais je savais que même les pouvoirs de Sayah ne pouvaient pas aller plus vite que la musique. Comme je ne peux pas faire un tatouage en trois secondes, il ne peut pas forger une armure à ma taille de manière à ce qu'elle s'adapte plus vite à ma corpulence en trois minutes.

«Toute à l'heure je pense. L'armure n'est pas évidente à fabriquer, surtout que normalement, il faudrait des semaines pour qu'elle s'adapte à mon corps, mais Sayah a compris l'urgence et va essayer de la travailler pour que ça ne prenne que quelques jours... donc même s'il la livre dans une heure, on devra partir demain et je vais la porter jusque là pour essayer de l'adapter le plus possible...»

Je soupirais en passant ma main dans mes cheveux, j'essayais de réfléchir à une stratégie, mais cette fois, c'était différent des autres fois. Non seulement je devais libérer Nathan, mais je devais en laisser au moins un vivant pour qu'il aille transmettre le message comme quoi je ne suis pas une fiotte et que je les ai tous trucidés. S'ils voient qu'ils ne pourront pas me tuer si facilement, ils renonceront... pas par peur, mais parce qu'ils jugeront que je ne mérite peut être pas de mourir si je suis apte à tuer tant des leurs. Oui, c'est parfois comme ça que ça marche, c'est con, mais c'est winghox.

Tout ça ne me disait rien qui vaille. Benedikt devait être conscient que là, je n'allais pas seulement sauver Nathan, j'y allais pour tuer. Tuer un maximum de winghox afin de m'assurer la sécurité à l'avenir. Ça n'avait rien à voir avec se protéger, même si certains d'entre eux ne cherchaient pas à me tuer, je devrai surement le faire, moi, pour prouver que je suis prêt à tout et qu'ils n'ont pas intérêt à me faire chier. Et une part de moi se demandait si Benedikt le supporterait vraiment, quoi qu'il dise.

Enfin, j'entendais alors du bruit et je me dépêchais de descendre les escaliers, on me livrait effectivement un gros paquet, je sortais délicatement le fouet qui était accroché au gantelet puis je le montrais à Benedikt
«Tu n'as pas le tatouage du scorpion, donc ne t'approche pas... et Iza non plus.» - faudrait peut être palier à ce problème d'ailleurs pour le cas où je le touche par mégarde! Je ne sais pas, il pourrait aussi s'acheter un bijou un truc du genre pour se protéger histoire de changer des tatouages.

Bref, je me déshabillais pour enfiler l'armure, je me sentais assez raide, mais il fallait absolument que je m'y habitue rapidement, aussi je remontais avec, et je me mettais à faire toutes sortes d'exercices, des pompes notamment dans la mesure où faire des abdos avec ce truc relevait presque de l'impossible. J'avais l'impression d'être un cyborg, mais la motivation de pouvoir trucider ces enfoirés était telle que je ne me souciais pas de la douleur au niveau de certaines jointures, mais nul doute que Benedikt allait finir par mettre le hola pour ne pas que je me blesse inutilement...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 17 Sep 2015, 21:03

Le petit botaniste suivit Vrass au rez-de-chaussée lorsqu’ils entendirent quelqu’un venir à la boutique. C’était effectivement la livraison de Sayah, un énorme paquet que le tatoueur s’empressa d’ouvrir et de déballer.
Benedikt s’accroupit pour attraper Iza lorsque Vrass leur rappela de ne pas s’approcher et regarda le fouet avec un petit air impressionné. C’était sûr que ça allait donner au tatoueur un bon avantage, mais le petit botaniste n’osait pas imaginer ce qu’on était censé ressentir quand on touchait ça par mégarde.

« Si on part demain, je devrais peut-être passer dans une autre boutique pour acheter quelques petites choses ? » - Benedikt soupira un instant. « Ah, je raconte des stupidités. Ce n’était pas comme si je pouvais devenir un expert de guerre. Je sais seulement tirer à l’arc et on pourrait me donner la meilleure épée du monde que je ne saurais pas mieux m’en servir qu'un bout de bois. J’ai déjà acheté tellement de produits de l’herboristerie. Je serais probablement plus utile si je m’en tiens à ce que je sais faire. »

Et ce que le petit botaniste savait faire, c’était soigner et fuir. Pas très utile dans la situation actuelle, mais il pourrait toujours se servir de son arc et de sa tête pour faire un peu plus que se défendre. Il remonta, pensif, à l’étage où Vrass était déjà en train de faire des pompes comme un forcené. Benedikt s’appuya contre le cadran de la porte et fronça le nez.
« Hé, ne force pas comme ça. Je te signale que si tu te casses quelque chose, tu devras attendre deux jours de plus parce que tu ne seras pas en mesure d’aller chercher Nathan. » - Le petit botaniste s’avança un peu et s’assit par terre à côté de lui. C’était sûr que vu combien le tatoueur était frustré, il n’allait pas pouvoir rester en place. Autant peut-être utiliser cette énergie à bon escient, parce que Benedikt pourrait en avoir bien besoin, et que ça détendrait un peu l’intéressé. « Est-ce que tu ne pourrais pas plutôt m’apprendre à me battre ? »

Ce n’était pas comme si le petit botaniste avait de quoi faire, mais la bagarre, ça ne reposait pas entièrement que sur la force, ça reposait aussi sur la technique. En tout cas, surtout quand on n’était pas un winghox et qu’on n’avait pas l’habitude de mettre des coups de tête dans n’importe quoi en imaginant que ça serait bien suffisant. Benedikt n’avait pas spécialement envie de faire du corps à corps, mais rien que pour se dépêtrer des mains d’un winghox, cela pourrait être utile.
Le petit botaniste avait surtout peur qu’ils n’aient l’idée de s’en prendre à ses ailes ; autant il savait réparer un os cassé, autant il ne savait pas du tout si ses ailes repousseraient à nouveau un jour. Ces espoirs d’apprendre à voler un jour, même s’ils étaient très minces, serait difficilement oubliables si c’était à cause d’une emprise malfaisante qu'il devait les abandonner.
« Juste les bases, ce qui est important d’après toi. Ce qui pourrait servir à quelqu’un comme moi. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Sep 2015, 08:19

Je devais me défouler, il le fallait car honnêtement, j'avais du mal à imaginer que je devais rester ici une journée de plus pour que mon équipement soit prêt à temps... je faisais des pompes pour essayer de forcer un peu le plastron à s'adapter à mon corps, je sentais que Sayah, me connaissant bien, avait fait de son mieux pour qu'il soit déjà bien adapté, mais je sentais quand même les raideurs du cuir et je devais donc bouger le plus possible pour essayer de l'assouplir.

Ça me faisait mal au niveau des contours du cuir qui me sciaient la peau par moment, et Benedikt finit par intervenir pour m'arrêter, suggérant autre chose... que je lui apprenne à se battre?
«Tu ne pourras pas te battre avec des winghox, même avec toute ta bonne volonté... ce n'est pas seulement une question de technique, là le gabarit est important.» - mais je voyais son air déterminé, et je finissais par soupirer en me levant - «par contre, je peux essayer de t'apprendre à esquiver les coups. Et à frapper à certains endroits où à défaut de les blesser, tu pourras leur faire perdre l'équilibre suffisamment pour t'échapper et emmener Nathan loin du combat.»

Je finissais donc par me lever, et j'allais attraper un stylo avant de le conduire dehors, sur la terrasse. C'était l'endroit où on avait le plus de place malgré tous les pots qu'il avait mis partout. Je lui tendais le stylo avec une pointe d'appréhension
«Il te faudrait une dague. Une petite, de cette taille là. Peut être qu'on ira voir à la forge avant de partir, il faudrait qu'elle soit capable de couper le cuir.» - je lui montrais alors mes pieds, je m'étais mis les jambières du teigneux, il fallait aussi que je les fasse après tout - «moi, je porte ces jambières spéciales, mais les winghox ne sont pas portés sur la magie, ils auront des bottes normales en cuir. Certes, très solides, mais on devrait pouvoir demander à Sayah une dague qui pourra couper ce genre de cuir.»

De là, je me mettais en position, je lui expliquais comment bien se tenir sur ses jambes, je le poussais à bien regarder mes épaules qui étaient souvent le signe du côté où j'allais partir et du bras qui allait attaquer, puis je lui apprenais une pirouette très pratique qui consistait à passer sous le bras qui attaque - il était assez petit et agile pour ça - pour se retrouver près des pieds de son adversaire. Déjà, je lui apprenais à réussir le plus souvent possible à esquiver mon bras, je retenais mon coups lorsqu'il ne se baissait pas assez vite, mais il se prit quand même un léger coup dans la mâchoire à un moment
«Désolé...» - mais si ça avait été un winghox armé, il aurait été décapité. Cependant, il finissait par vraiment prendre le truc, et j'augmentais la difficulté en faisant des feintes, même si je doutais fort que ses ennemis en fassent. Ils avaient autre chose à foutre que s'occuper à combattre avec efficacité face à Beendikt, c'était son atout, ils ne se méfieraient pas et penseraient qu'ils peuvent le couper en deux comme un morceau de beurre...

«Une fois que tu sais esquiver en te baissant de la sorte, il faut que tu vise cet endroit... le tendon derrière le talon. Si tu arrives à le sectionner, ils ne pourront plus marcher et ça nous laissera à tous les deux un avantage considérable.» - il ne pourrait le faire qu'avec ceux ayant des bottes en cuir, mais je pense que ce sera la majorité. Le fer et l'acier sont essentiellement utilisés pour les armes à Windrakk, pas pour les armures à part les casques, les épaulettes et un peu les plastrons. Mais pour les bottes en général, ils estiment ne pas avoir besoin de se protéger les pieds aussi, la plupart du temps, ils restent simples. Je tendais désormais le stylo à Benedikt, il allait devoir s'entraîner maintenant, non seulement à esquiver, mais à attaquer en même temps.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 28 Sep 2015, 00:28

Le petit botaniste, un peu essoufflé par sa petite séance de sport, fronça le nez en entendant la suite des paroles de Vrass, qui montrait qu’il ne lui avait pas appris tous ces tours seulement pour esquiver des coups. L’image mentale des tendons coupés ne lui plaisait guère alors qu’il les imaginait comme les planches anatomiques qu’il étudiait à l’université de la Basse-ville, mais tout ça n’était pas là pour plaire. Benedikt attrapa le stylo que lui tendait le tatoueur et joua avec quelques secondes, imaginant une dague glissé entre ces doigts. Il demanderait une dague vraiment petite qu’il pourrait glisser dans une manche, une qui semblerait presque faite pour les enfants. Le botaniste repensa à Nathan, qui malheureusement n’avait rien pour se protéger, même pas ses propres parents elles aussi dans la même mauvaise situation.

« Hé bien… J’imagine que tu as raison, ça pourrait être utile de savoir ça…! » s’exclama-t-il soudain avec plus de détermination qu’avant.
Aussi le petit botaniste s’attela à s’entrainer autant qu’il pouvait. C’était un peu bizarre avec Vrass autant donné que la dernière idée qui pouvait lui passait par la tête était de le blesser, et d’autant plus parce qu’il était aussi winghox mais ressemblait si peu à ceux qui venaient du même endroit. Mais peu importait ses états d’âme pour le moment.

Une heure plus tard, il s’étala sur l’herbe, décidant que c’était bien assez de temps consacré à essayer de blesser quelqu’un pour de faux. Le petit botaniste avait beau avoir de l’endurance, il n’allait de toutes manières pas pouvoir passer la soirée à ça. D’autant plus qu’il avait décidé de se mettre aux pompes après pour accompagner Vrass ; malheureusement pour lui, l’un d’eux était bien plus mauvais là-dedans et ce n’était pas le tatoueur. Benedikt espérait qu’occuper Vrass l’empêcherait de trop tourner en rond jusqu’à demain, mais lui-même méritait bien une petite pause. Ces bras refusaient de toutes manières de se soumettre encore une minute à une torture pareille.

Le petit botaniste se retourna pour se retrouver sur le ventre afin d’observer les plantes les plus proches de lui. Malgré le fait que la terrasse était petite, il en avait pris tellement soin qu’elle était véritablement agréable. C’était le petit luxe de Benedikt qui n’aurait jamais cru posséder un jour quelque chose qui ressemblait d’aussi près à un jardin. Il avait réussi à caser un coin potager qui promettait de bons légumes ; rien d’enthousiasmant pour la plupart de la maisonnée, mais on ne faisait pas pousser des côtelettes de bœuf.
Malgré la tranquillité de l’endroit, le poids des inquiétudes pesait dans l’ambiance. S’ils ne rentraient pas, ce jardin tomberait dans l’emprise des mauvaises herbes et disparaîtrait, comme probablement, le reste de la maison. Et s’il rentrait sans Vrass, aurait-t-il le courage de rester au même endroit, là où tout était un souvenir du tatoueur ? Est-ce que Iza accepterait de partir ? Que ferait-elle si personne ne rentrait ? Serait-elle heureuse chez la vieille chouette ?

Imaginer l’absence de Vrass était comme essayer d’imaginer qu’il était née noble. Le petit botaniste était trop habitué à l’avoir à portée de doigts et avait du mal à se souvenir d’avoir été seul. Quelque part, c’était probablement ce qu’on appelait aimer quelqu’un, mais c’était cette fois un mauvais moment pour y penser.
Benedikt se releva et regarda une seconde le tatoueur continuer de s’entrainer avant de le rejoindre pour l’arrêter dans ses gestes et l’embrasser longuement.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 28 Sep 2015, 13:24

Cet entraînement était bien utile pour forcer ma nouvelle armure à se faire à ma morphologie. Je sentais quand même que Sayah avait fait de son mieux pour qu'elle m'aille le mieux possible, car à la fin de l'entraînement, je ne souffrais pas trop au niveau des jointures. Benedikt était par terre, allongé sur le ventre. Je sentais que tout ça ne lui plaisait pas, mais d'un autre côté, je sentais aussi qu'il se sentait piégé et contraint de m'accompagner s'il voulait s'assurer que je m'en sorte vivant. J'ignorais ce qui pouvait lui passer par la tête, je reprenais un peu mon souffle après avoir fait quelques pompes, puis je commençais à retirer l'armure...

J'avais des marques sous les aisselles et à la taille, mais rien de méchant. Je me retrouvais torse nu, alors qu'on était dehors.. un peu frisquet quand même! Il se tourna vers moi et m'embrassa après s'être relevé, je pouvais sentir son angoisse rien que dans sa manière de souder ses lèvres aux miennes
«Tu savais qu'un jour ou l'autre, ça arriverait... t'es pas obligé de venir...» - je ne voulais pas le forcer à quoi que ce soit...

Bref, je me dirigeais vers la salle de bain pour prendre une bonne douche. J'avais l'estomac noué, mais il fallait quand même que je mange quelque chose, sinon j'allais m'affaiblir. Je me glissais sous l'eau, laissant le jet me couler sur la tête pendant plusieurs minutes, sans savoir si Benedikt comptait me rejoindre ou non. De toute manière, à part le petit écart à Mestovaan, on ne se touche plus depuis des semaines maintenant donc je n'espère plus grand chose. Je préfère plutôt me vider la tête, et réfléchir à ce qu'on allait manger. Je crois qu'on a des lasagnes au congélateur, un coup au four et hop... ça devrait faire l'affaire, oui... puis ensuite, il faudrait essayer de dormir, et demain, on partirait pour Balaïnes... pour sauver Nathan.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 29 Sep 2015, 22:35

Benedikt fronça immédiatement les sourcils en entendant la réponse.
« Qu’est-ce que tu racontes, est-ce que tu crois que je m’inquièterais moins en te laissant aller là-bas tout seul ? » - le petit botaniste soupira en caressant la joue du tatoueur. « Ce serait bien pire. Ce n'est même plus vraiment une question de choix. »
Il s’étira un peu pendant que Vrass se dirigeait vers la salle de bain. Benedikt se fit tristement la réflexion que celui-ci avait arrêté de lui demander s’il voulait le rejoindre depuis un certain temps. Cela avait été un soulagement à une époque, mais aujourd’hui, le petit botaniste appuya longuement ses mains contre ses paupières pour essayer de chasser le sentiment qui lui nouait l’estomac. Mais celui-ci restait, et les pensées de Benedikt se mélangeaient maintenant avec des souvenirs, l’encourageant à se relever.
Le petit botaniste trottina avec hésitation jusqu’à la porte de la salle de bain.

« Est-ce que je peux venir ? » demanda-t-il à voix basse, encore partagé sur son audace. Vrass avait laissé un tel vide sur la terrasse rien qu’en changeant de pièce. Cela semblait naturel de le suivre, même s’il ne le faisait plus en ce moment ; après tout, il l’avait fait constamment bien plus longtemps. Quelque part, entre une peur et une peur encore plus grande, le petit botaniste ne savait plus trop à quoi il devait se fier. Son esprit était rempli d’hypothèses sur ce qui pouvait se passer dans le futur. Et dans le futur, il n’était guère agréable de se dire qu’il n’avait pas profité de Vrass autant qu’il pouvait avant de le perdre.
Benedikt secoua sa tête pour se changer les idées ; ce n’était pas un pessimisme ambiant pareil qui allait les amener quelque part. Mais comme ça ne suffisait pas, le petit botaniste se frotta les épaules et se déshabilla en quelques seconde. Il n'attendit même pas la réponse du tatoueur avant de se glisser à ses côtés sur l’eau chaude. C’était tellement là mieux d’être là, et Benedikt incita Vrass à se pencher pour pouvoir à nouveau l'embrasser.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 01 Oct 2015, 16:01

La situation était loin d'être plaisante. Honnêtement, si j'avais pu, je crois que j'aurais été au puits à souhait pour demander simplement qu'ils me rendent Nathan et ses mères... mais connaissant les Infinitudes, j'avais au moins 99% de chances pour qu'elles me ramènent tous les winghox qui sont avec en même temps, et je risquais alors de mettre en danger tous les gens des Ghettos...

Je savais que je courais plus ou moins à une mission suicide, j'avais beau être préparé, je savais qu'il y aurait Phaerör et Pomporo pour me soutenir en cas de besoin - et ce ne sont pas des petits alliés mine de rien - et Benedikt pour assurer un soutien, que ce soit par des soins ou même des attaques à distance par son arc. Mais je n'y pouvais rien, ce sentiment étrange que tout allait basculer me donnait presque envie de vomir. Peur? C'est ça? Possible, j'ai pas souvenir d'avoir jamais vraiment ressenti une telle chose, mais au final, jamais je n'avais eu à réfléchir à la vie de quelqu'un d'autre que la mienne.

Je sursautais lorsque Benedikt arriva sans prévenir, se faufilant sous la douche sans même me laisser le temps de dire quoi que ce soit. Je repoussais l'eau qui dégoulinait sur mon visage, le regardant un moment alors qu'il avait toujours ce même regard. Celui mêlant la peur et l'envie, l'angoisse et le désir, et surtout, celui qui montrait bien que tous ces sentiments étaient en train de se battre à ce moment même. Je soupirais doucement et je me penchais pour l'embrasser avant de simplement le serrer contre moi

«Allez, ça va aller. On s'est sorti de situations bien pires, j'en suis sur...» - après tout, on a fait un saut à Windrakk déjà, certes j'étais dans la peau d'un maneki, mais ça n'empêche pas qu'on aurait largement pu se faire tuer là bas. On restait un moment comme ça, simplement dans les bras l'un de l'autre, puis je le lâchais pour me savonner, lui laissant le savon sans lui proposer de le laver. Oui, bien des habitudes ont disparu ces dernières semaines... je me rinçais rapidement puis je sortais, je n'avais pas faim, mais il fallait manger, aussi je comptais juste faire un plat de pâtes au jambon et au fromage. Rapide à faire et pas chiant quoi... j'enfilais juste un pantalon, j'avais encore les marques laissées par le plastron de l'armure, des traces rouges sur la peau, mais rien de méchant, puis je descendais en cuisine pour préparer ça. Je supposais que Benedikt voudrait se faire une salade ou un truc du genre, y'avait ce qu'il fallait pour ça tiens, Iza avait fait les courses y'a pas longtemps.

Un silence pesant semblait s'installer, mais c'était pas comme s'il y avait quelque chose de précis à raconter. De toute façon, on irait se coucher tôt pour pouvoir partir aux aurores demain matin, c'était le mieux qu'on avait à faire à l'heure actuelle.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 03 Oct 2015, 22:09

Benedikt avait encore les cheveux humides lorsqu’il descendit dans la cuisine se faire des carottes râpées. Le tatoueur avait déjà presque fini de faire à manger et il régnait une bonne odeur dans la cuisine qui contrastait beaucoup avec l’ambiance. Les nerfs à vif de tout le monde ne permettaient guère de passer un moment chaleureux. Le petit botaniste se contenta d’essayer de se rassurer le plus possible pour éviter de jeter des coups d’œil inquiet à Vrass, histoire de ne pas le stresser plus qu’il ne l’était déjà.

Quelques minutes après avoir fini son dessert, il se releva pour entourer les épaules de Vrass de ses bras, au-dessus du dossier de la chaise de ce dernier.
« Viens, allons-nous coucher. Il n’y a que ça à faire de toutes manières, et il faut que nous soyons en forme pour demain. »
C’était malheureusement vrai ; rien ne pouvait les préparer plus à ce qui pourrait arriver, après tout.

* * * * * * * * * *

Et malheureusement, malgré le besoin d’être en forme, Benedikt n’avait pas vraiment réussi à profiter d’un bon sommeil réparateur. Vrass non plus mais il dormait encore à ce moment, probablement effondré par la fatigue quelques heures plus tôt, et le petit botaniste se leva silencieusement avec des petits yeux fatigués. Faire le petit-déjeuner le réconforta un peu, l’habitude de la cuisine remplie du murmure de la radio et de l’odeur du bacon aidait à oublier un peu le manque de sommeil, et pourquoi il en avait.

Lorsqu’il remonta avec un plateau, Vrass était dans la salle de bain et le petit botaniste posa son bordel sur le lit pour commencer à grignoter un peu. Ils n’allaient de toutes manières pas trainer pour déguster ça, et le tatoueur allait peut-être lui dire qu’il n’avait pas faim, mais Benedikt préférait qu’ils partent le ventre plein pour pouvoir tenir la journée.
« Alors… On va à la forge et… on y va ? » demanda le petit botaniste lorsque Vrass revint dans la chambre, le nez inconsciemment froncé. Il lui fallait cette fameuse dague pour laquelle il s'était entrainé. Après... Après commençait le véritable défi.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Oct 2015, 14:07

Difficile de manger dans ces conditions. Chaque minute qui s'écoulait pouvait être la dernière pour Nathan, Nessy ou sa compagne... mais bon, je me forçais un peu, jusqu'à ce qu'il soit décidé d'aller se coucher. Je savais déjà que j'allais avoir du mal à dormir, je me tournais et me retournais, c'était presque comme si j'imaginais déjà les premiers combats dans mon esprit. Je fronçais les sourcils, mes muscles étaient tendus et j'en venais presque à donner des coups de poing dans le vide, jusqu'à finalement m'endormir dans un sommeil qui était loin d'être calme pour autant.

Le lendemain matin, je sentais l'odeur du café et du bacon m'incita à ouvrir les yeux. J'avais tout de même des cernes, preuve de mon manque de sommeil, mais j'avais quand même réussi à dormir un peu
«Merci...» - je soupirais doucement en buvant une gorgée de café... non, je n'avais vraiment pas faim, mais je me forçais quand même à prendre un toast, y mettre des œufs et une tranche de bacon dessus pour grignoter. Benedikt souhaitait passer à la forge d'abord, sur le coup, je voyais pas pourquoi

«Je n'ai plus rien à prendre à la forge...» - le temps que mon cerveau se mette en marche, je me souvenais alors qu'il lui fallait une dague... «profites en pour t'acheter un bracelet ou je sais pas quoi qui te protégera du poison. Je veux pas prendre le risque de te tuer avec le fouet protéus...» - car non, il n'a pas le tatouage du scorpion, et avec l'équipement que j'ai pris, on n'est jamais trop prudent. L'avantage de Sayah, c'est qu'il pourra tout faire sur le moment et on pourra alors partir.

«Donc tu prends Pomporo? Mine de rien, je me dis que ça pourrait être pas mal de lui faire... » - je venais alors d'avoir une illumination et je me tournais vers lui en lui prenant le poignet - «le tatouage de la teigne! Il faut qu'on se le fasse! Ça va rendre notre peau suffisamment dure pour éviter la plupart des blessures...» - certes, on pourra toujours se faire casser un bras, mais au fond, la solution elle était là!

«Il me reste de l'encre pour ça, j'en profiterai pour en acheter à Sayah toute à l'heure... viens, il faut que tu choisisses ce que tu veux te faire...»
Pour ma part, j'engloutissais mon toast et je vidais ma tasse de café avant de descendre, je cherchais rapidement le flacon d'encre pour la teigne, puis je chargeais l'aiguille... pas besoin de chercher midi à quatorze heures, je me contentais de rajouter une flamme sur mon épaule droite... ce serait plus simple comme ça.


Virement de 5 ores à Sayah pour le tatouage de la teigne (puisqu'il s'agit d'un article de ma propre boutique, je bénéficie de la réduction de 50%). En attente de voir si tu veux un ou plusieurs tatouages aussi avant qu'on aille à la forge.

Image

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Benedikt » 17 Oct 2015, 15:23

Le petit botaniste fut surpris lorsque Vrass s’anima soudain à la découverte de son idée géniale. C’était pourtant bien une bonne idée de son avis aussi. Cela leur serait sûrement utile, et il fallait mettre toutes les chances de leur côté. Comme il n’avait pas le temps d’y réfléchir particulièrement, Benedikt se contenta de penser à tous les tatouages qu’il avait déjà et qui pouvait éventuellement être complétés.
« Tu n’as qu’à me faire des scarabées à côté du cymbus que j’ai sur la cuisse. » finit-il par déclarer en descendant les escaliers. Vrass avait bondi tellement vite du lit qu’il avait eu le temps de commencer à se tatouer le temps que le petit botaniste atteigne la première marche.

Quelque part, il préférait voir le tatoueur ainsi plutôt que de l’imaginer l’esprit occupé par des sombres pensées. C’était le cas aussi à présent, mais au moins, à présent, il était aussi en action et Benedikt savait combien c’était plus rassurant d’avoir l’impression de faire quelque chose. Il se pencha sur le winghox, concerné sur le tatouage qu’il se faisait à l’épaule, et le regarda faire attentivement. Son cœur lourd s’allégeait de quelques grammes en pensant qu’il serait sans doute mieux préparé que l’imaginait le troupeau de winghox qui les attendaient là-bas.
Il attendit que Vrass finissent pour enlever son pantalon de pyjama et sauter sur la table de tatouage. Pomporo, en revanche, attirée par les restes du petit-déjeuner de son maître et de Vrass aux estomacs nouées, avait attendu d’avoir tout englouti pendant que personne ne regardait pour redescendre au rez-de-chaussée voir où était le dit maître. Elle allait pourtant passer au même traitement que ce dernier.

Benedikt lui jeta un coup d’œil embêté. Lui faire ce tatouage était effectivement une très bonne mesure de précaution, mais il fallait espérer qu’elle ne soit pas trop difficile. La faire rester tranquille alors qu’une aiguille lui piquait la peau n’allait pas être une partie de plaisir.
« Ah ! Mais j’ai de la menthise, je suis bête. » déclara le petit botaniste à voix haute pendant qu’il se faisait lui-même chatouiller méchamment par l’aiguille. Au moins, lui était habitué. Il pencha la tête vers Vrass qui devait probablement ne pas l’écouter, concentré sur son ouvrage. « Je n’ai pas envie de l’endormir complètement, après il faudra qu’on attende qu’elle se réveille. »
Dès qu’il eut fini, Benedikt ne perdit aucune seconde pour attraper de la menthise dans les affaires qu’il avait préparées pour partir et s’exécuter. Pomporo n’allait pas se douter de ce qui se passait et le petit botaniste pourrait facilement la faire rester tranquille.
« Tu n’as qu’à lui faire un cymbus aussi. » rajouta-t-il pour Vrass. « Je vais la garder tranquille et l’empêcher de bouger. Et puis après, on pourra filer chez l’antiquaire ou la forge. Sayah acceptera bien de nous récupérer des choses de différentes boutiques. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour à la maison, ou presque!

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Oct 2015, 13:57

Désolé pour le retard, j'avais pas vu ta réponse ><

Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt? Heureusement qu'on ne s'était pas précipité là bas sans réfléchir finalement, grace à Sayah et ses délais de fabrication, j'avais eu un jour de plus pour me préparer et là, je commençais à croire que j'avais vraiment une chance de les dépouiller une bonne fois pour toute! Concentré sur mon tatouage, je faisais surtout attention à ce que la flamme ne touche pas les autres... Benedikt de son côté voulait un scarabée que j'allais lui faire juste après.

Une fois fini, je le regardais sauter sur la table et je commençais donc à préparer un deuxième flacon d'encre de teigne pour lui.. avant qu'il ne parle de Pomporo?
«Tu veux lui faire aussi le tatouage de la teigne?» - honnêtement, je n'ai jamais tatoué de bêtes, des orphes, oui. Des morphes, oui. Mais des animaux? Je ne crois pas. Enfin, peu importe, si ce n'est qu'il risquait d'y avoir un petit problème

«Il va falloir que je lui rase quelques poils... je ne pourrai pas la tatouer sinon.» - enfin ça, ça dépendait aussi de l'endroit où il voulait que je lui fasse le tatouage, mais les endroits sans trop de poils sont sensibles chez les félins et vas y pour la coucher.. bref, il se souvenait qu'il avait de la menthise, donc on pourrait effectivement l'endormir à moitié pour le tatouage. À voir..

Déjà, je m'occupais de lui. Je faisais un scarabée qui ressemblait un peu au cymbus histoire que ça reste cohérent et que ça ne fasse pas un truc moche ou bizarre.. un essaim d'insectes, c'était plutôt amusant en soit.
«Voilà fini... on s'occupe de ta bestiole!» - je le laissais aller l'endormir pendant que j'allais chercher un rasoir et que je préparais une nouvelle bouteille d'encre, décidément, j'ai jamais fait autant de teignes en si peu de temps!

Une fois qu'elle fut suffisamment sonnée pour ne pas m'arracher la tête lorsque je commencerais le tatouage, je voyais avec Benedikt où lui faire le tatouage histoire de savoir si j'aurais besoin de la raser ou non. Et un cymbus en prime... on va le faire assez gros pour pas qu'on croit que c'est une puce ou une tique!

Avec tout ça, on avait perdu deux bonnes heures, et il fallait quand même attendre que Pomporo soit en état. On pouvait la laisser se reposer ici pendant qu'on allait à la forge, aussi je prenais mon sac, et j'enfilais aussi mon équipement et surtout le gantelet qui me permettait d'utiliser le fouet protéus. Allez, direction la forge pour finir de se préparer...

Benedikt: paiement de 20 ores pour deux tatouages de teigne.
Paiement effectué, votre inventaire sera mis à jour sous peu

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Suivante

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron