Sur le départ

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 03 Aoû 2013, 04:36

Précédemment : Que faire à présent ?
Image

Quitter Ceithli s'était révélé beaucoup plus pénible que ce à quoi Archélas s'était attendu. Combien de fois l'avait-il laissée derrière lui avant ce jour pourtant ? Trop souvent. Mais s'il s'était toujours accommodé de cet éloignement, tout était différent aujourd'hui. Pour commencer, son épouse lui avait clairement signifié qu'il lui manquait lorsqu'il était en mission. Et même si elle avait plus ou moins promis de ne plus douter de sa fidélité, il savait qu'elle ne pourrait pas s'en empêcher avec le temps et la distance qui les éloignaient. Enfin, l'état d'Euthalie proche de la mort et le manque absolu de compassion de la part de Démétrien allaient être une épreuve redoutable pour elle. Hogan prendrait soin d'elle, Archélas lui faisait confiance pour cela... mais il n'était pas certain que cela suffirait.

Finalement, il ne serait pas là dans les moments les plus difficiles de la vie de son épouse... et ce malgré les promesses faites à Alrik lors du mariage.

Pour quoi ? Pour un prétendu honneur ? Parce qu'il s'était engagé sur une mission auprès d'une parfaite inconnue ? En fin de compte, il ne savait plus très bien s'il agissait par principe ou par lâcheté. N'était-ce pas plus facile de se tenir le plus éloigné possible du malheur lorsqu'il frappait ? Non. À cet instant précis, Archélas ne rêvait que d'une seule chose : être auprès de son épouse. La rassurer. Lui prouver qu'il n'y avait quelle... mais pouvait-il choyer sa compagne et délaisser sa propre mère ?

« Café ? Thé ? Demanda le serveur, tirant Archélas de ses pensées.
_ Un café s'il vous plaît... »

Il avait eu un peu de mal à retrouver l'endroit après qu'une rue ait été détournée. Les Ghettos et leurs mouvements architecturaux... parfois, l'endroit lui faisait penser à une gigantesque fourmilière, avec ses tunnels qui s'écroulaient parfois, et d'autres construits un peu plus loin pour relier les chambres entre elles. Fascinant et un peu effrayant à la fois. Le regard vague et l'air totalement dépité, le soldat remuait son café sans le voir alors qu'il n'y avait pas même ajouté un sucre. Il n'avait plus qu'à espérer que Shell ne se soit pas perdue.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur le départ

Messagepar Shell Covald » 04 Aoû 2013, 12:11

Difficile de comprendre les conclusions du rapport psychologique. En soit, Shell avait eu le sentiment que cet entretien avait surtout eu pour but de tester son partenaire de mission plutôt qu'elle-même. Certes, les détails du rapport étaient plutôt troublants et elle ne pouvait nier comprendre parfaitement la raison pour laquelle les autorités avaient eu du mal à la croire, mais sur la fin, il lui avait semblé qu'on cherchait surtout une excuse pour causer du tort à Neythen N.

À ses yeux, le soldat avait toutes les qualités requises pour mener à bien une mission, contrairement à bon nombre d'officiers, il ne se souciait pas vraiment des détails inutiles de la bonne entente ou de la cordialité, mais uniquement de la réussite de la mission. Et à ses yeux, c'était le comportement à adopter. Enfin, de toute évidence, on ne lui avait pas encore demandé de repartir avec lui, mais si elle avait bien compris les paroles du psychiatre, il était plus que probable que tôt ou tard, elle soit affectée avec lui. N'avait-il pas dit qu'elle faisait partie des rares personnes à pouvoir le supporter?

Enfin pour l'heure, elle devait retrouver Archélas Ages dans un bar des ghettos - si tant est qu'on puisse appeler le moindre bouiboui un bar dans ce genre d'endroit. Elle n'eut pas trop de mal à trouver l'endroit en question, car elle s'était rapidement laissée guider par un groupe d'enfant à qui elle avait réparé deux trois bricoles qui devaient leur servir parfois de petites voitures, d'autres de bilboquet. Elle poussa la porte et trouva donc le soldat dans un état assez sombre, comme s'il portait le poids du monde sur ses épaules.

Elle leva la main pour demander un café puisqu'elle repéra qu'il en buvait un avant de s'asseoir devant lui, le surprenant peut être un peu avant de croiser ses mains devant elle

«Je vous prie d'excuser mon retard.» son regard neutre se planta dans celui d'Archélas avant qu'elle ne commence à fouiller dans ses affaires pour retrouver son PDA.

«Je me suis renseignée sur l'emplacement de l'autre balise que je dois retrouver. J'espère que vous êtes bien préparé car nous allons devoir faire une longue route vers l'Ouest. Il est probable que nous devions traverser le désert du Mahjour» - ou peut être même qu'elle en plein cœur du désert, elle n'avait pas vraiment de bons repères. Elle leva les yeux vers le soldat, voyant de quelle manière il réagirait avant de sortir un petit coffret - «on m'a également assigné une autre mission. Cependant... je pense qu'il est préférable d'espérer que nous n'aurons pas à nous en acquitter, du moins pas tant que vous serez avec moi, c'est très dangereux.»

La serveuse lui apporta son café et elle prit donc la tasse sans ajouter de sucre avant de porter le breuvage à ses lèvres, puis après avoir bu une gorgée, elle reprit sans même regarder le soldat, ignorant s'il était porté ou non par la curiosité. «désormais, nous devons capturer les Squames du Fléau. Nous avons reçu un nouvel équipement dans cet objectif. Mais je ne tiens pas à vous mettre en danger, aussi je ne me servirai pas du Weta Aquilon au cours de notre mission. Mais si nous venions à être confrontés au Fléau... vous savez ce qui risque de se produire.»

Par mesure de sécurité, il était probable qu'ils suivent le Nibil pour être plus ou moins en sécurité. Elle attendait déjà de voir comment il réagirait, car s'il ne souhaitait plus l'accompagner pour cette mission à cause de la difficulté, elle le comprendrait.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 05 Aoû 2013, 00:46

Archélas fit un bref signe de la main, signifiant sans ouvrir la bouche que le retard de l'Élite était tout excusé. À vrai dire, il n'avait pas vraiment conscience de l'heure qu'il était, tout noyé qu'il était dans son café. Ceithli lui manquait déjà, et la peur de perdre sa mère et de ne pas être à ses côtés pour ses derniers instants le déprimait totalement. Mâchonnant son croissant imbibé de café sans réel appétit - fait rare lorsqu'on le connaissait - il leva les yeux lorsque la jeune femme reprit la parole et tenta de se concentrer sur la mission. Curieusement, son P.D.A. ne l'intéressait plus autant qu'au début. Il haussa toutefois un sourcil en entendant parler du désert.

« Oh... nos cartes ne sont pas si détaillées, elles s'arrêtent au sommet des Obsidiennes, ensuite on y a dessiné un grand désert informe comme s'il s'agissait du bout du monde. Aucun Païlandais n'est jamais allé plus loin. On connait un peu les plaines du sud parce que l'un de nos précédents Rois y avait envoyé une reconnaissance dans sa jeunesse, mais l'ouest demeure un mystère. J'ai entendu dire qu'il y avait une cité dans le désert ? Sayah vend des cartes très détaillés, mais les Païlandais ont encore du mal à croire qu'il puisse exister autre chose au-delà des frontières connues. Il faudrait les leur dessiner sur une carte en papier pour qu'ils veuillent bien l'envisager... »

Essuyant une goutte de café qui s'était échappée de son croissant pour finir sur son menton, il baissa les yeux vers le galet magique qu'elle tenait entre les mains. S'il y avait tout un désert à traverser, alors mieux valait être bien équipé oui. Un petit tour chez Sayah s'imposait donc. Encore. Shell souhaitait peut-être louer une monture ? Avant qu'il avait ouvert la bouche pour lui poser la question, Archélas fut coupé dans son élan par d'autres révélations qui le laissèrent muet de stupeur. Refermant la bouche au bout d'une longue minute, il se redressa comme s'il avait perdu l'usage de ses muscles durant une heure entière. Apprendre que les Élites de l'Escadron avaient tout à coup reçu des ordres pour capturer les Squames le laissait abasourdi. Sayah ne perdait décidément pas de temps !

« Vous plaisantez ? Je... J'ai... »

Le soldat ne savait plus par où commencer. En fait, il commençait à se dire que se présenter comme celui qui avait eu la mauvaise idée de demander un moyen de capturer des Squames ne serait pas forcément une bonne chose. Shell lui en voudrait sûrement d'avoir fait en sorte de mettre toute une armée en danger par sa faute... car si ça ne fonctionnait pas ? S'ils faisaient venir Fléau mais qu'il y avait trop de Squames ? Si les Olumps se faisait voler leurs âmes ? Si le Weta continuait de chanter ? Baissant les yeux sur son café comme s'il cherchait à évaluer la profondeur de sa tasse, il décida que rester vague serait encore la meilleure solution pour ne pas s'attirer la contrariété de Shell. D'un autre côté pourtant, il ne pouvait nier qu'il était soulagé de la tournure qu'avaient pris les évènements. Puisque capturer des Squames faisait dorénavant partie des ordres de l'Élite, il n'avait pas à lui expliquer ses plans... ni à lui demander son aide. En résumé, Sayah lui avait sans-doute malgré lui retiré une belle épine du pied.

« Il se trouve que je suis également en possession de ce kit... et que j'ai aussi pour mission de capturer quelques Squames. Je suppose que cette mission sera un peu moins dangereuse à deux ? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur le départ

Messagepar Shell Covald » 05 Aoû 2013, 15:55

Le mal être d'Archélas était tout de même visible et la mechanimae plongea un regard perçant dans le sien. Comment un simple soldat de Païlandune pouvait-il avoir pour mission de capturer des squames du Fléau alors qu'il ne devait clairement pas avoir les moyens matériels de le faire? Certes, il disait disposer de l'équipement adéquat, mais ne s'improvise pas chasseur de Fléau qui veut!

Elle rangea son boîtier dans sa ceinture avant de prendre sa tasse de café, ayant un air plutôt froid sur le coup. Elle n'était pas d'une nature curieuse, s'il voulait lui cacher des choses sur sa vie privée, cela lui était égal, cela ne la concernait pas. Mais s'il lui cachait quelque chose qui pouvait avoir une quelconque influence sur sa vie ou sa mort, c'était une toute autre histoire.

«Capturer les squames est forcément dangereux, que l'on soit seul ou à plusieurs. Leur nombre et leur façon de se déplacer empêche d'établir une réelle stratégie de combat. En général, il faut avoir un mage dans son équipe, voire plusieurs pour le cas où les squames soient vraiment nombreuses...»

Elle avait posé sa tasse de café, croisant les doigts devant elle pour garder un œil toujours aussi perçant dans les prunelles bleues du soldat
«Je n'ai encore jamais capturé de Squames. Je suppose que vous non plus. Se lancer dans ce genre de chose pour la première fois, sans filet serait du suicide. Je ne me risquerai pas à utiliser le papillon pour calmer le vent et attirer le Fléau, sachez le. S'il doit venir nous trouver par lui-même, il sera temps de reconsidérer la question pour nous défendre, mais en aucun cas je ne me risquerai à l'appeler sans mon équipe au grand complet.»

Que les choses soient claires. Pour le moment, sa mission était de retrouver une balise, peut être en plein cœur du désert, ce qui en soit serait déjà bien assez dangereux comme ça avec tout ce que l'on pouvait raconter sur cet endroit: des raies géantes, des tempêtes de sable, une chaleur écrasante et un crabe géant qui se baladerait par-ci par-là - simple légende cependant pour ce dernier.

Elle attendait donc de voir déjà la réaction du soldat pour voir s'il comptait l'embarquer dans le pétrin ou s'il comptait se montrer raisonnable, mais elle avait le sentiment que s'il avait accepté de l'accompagner pour cette chasse aux balises, c'était justement parce qu'elle lui avait dit être une chasseuse de squames. Et inutile de dire qu'elle n'aimait pas trop ça.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 07 Aoû 2013, 23:18

Si, durant quelques instant, Archélas était parvenu à faire abstraction de sa peine au profit d'une grande dose d'espoir, il déchanta bien vite. Car froide comme à son habitude, Shell s'était en effet empressée de ranger son matériel de capture avant de souligner son refus catégorique de l'impliquer dans ce genre de mission. C'est donc cruellement déçu de réaliser qu'il ne pourrait pas compter sur l'aide de l'Élite comme il l'avait espéré que le soldat se recula sur sa chaise, reprenant brusquement ses distances.

« Je ne vois pas l'intérêt de me tenir informé d'ordres qui ne me regardent pas. Ce ne sont pas mes affaires, qu'on vous ait offert un matériel dernier cri pour la capture de Fléau. Moins encore si vous n'avez pas l'intention de vous en servir en ma présence. »

En colère contre lui-même d'avoir eu l'audace de penser que Shell accepterai de l'aider, il termina son café sans rien ajouter de plus, fulminant de l'intérieur. Il savait sa réaction idiote. Shell était bien placée pour évaluer le danger que représentait Fléau, et n'avait pas d'autre intention que de le protéger lui autant qu'elle en refusant de jouer avec le feu. Pourtant, Archélas ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir méchamment. Car en fin de compte, il réalisait qu'il ne pourrait pas se servir non plus de son kit en présence de Shell puisque cela la mettrait automatiquement en danger. Or, quelles que soient ses raisons et ses motivations, il n'en avait pas le droit. Elle avait raison. Il avait tort. Oui. Mais ça n'enlevait rien au fait qu'il aimait sa mère au point de refuser de baisser les bras.

« J'ai promis de m'en servir, moi. Reprit-il d'un ton sec en reposant sa tasse vide. J'ai promis d'essayer, et je vous ai également promis de vous accompagner. Je n'ai habituellement qu'une parole, mais pour cette mission là je regrette, ce n'est pas négociable. Si vous n'avez pas envie de vous mettre en danger je comprendrai, et dans ce cas que je ne vous accompagnerai pas. J'attendrai que vous soyez partie pour essayer seul. »

Entêté comme un enfant qu'il pouvait être en de nombreuses occasions, il déposa simplement quelques Ores sur la table pour ses consommations, l'air renfrogné. Pour Euthalie, ça lui était bien égal qu'une Élite le considère comme un homme sans parole. Pour Euthalie, risquer sa vie ne lui faisait pas peur. Shell pouvait penser ce qu'elle voulait, c'était comme si plus rien n'avait la moindre importance de toute façon. Sa seule consolation était qu'à présent plus aucune âme ne serait détruite, et en cela il pouvait se montrer reconnaissant envers Sayah.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur le départ

Messagepar Shell Covald » 10 Aoû 2013, 01:05

La détermination d'Archélas était plutôt impressionnante, même pour quelqu'un comme Shell. La jeune femme n'avait pourtant pas bougé d'un cil, gardant les mains devant elle, comme pour dissimuler le bas de son visage alors qu'elle observait le soldat avec un air rappelant presque de la curiosité.

Finalement, il lui fixa un ultimatum, chose qu'elle n'appréciait que moyennement. Elle n'avait pas
vraiment besoin de lui après tout et pourrait donc partir seule de son côté, mais l'idée que cet imbécile se risque seul à aller chasser le Fléau lui donnait une sorte de mauvaise conscience, chose particulièrement rare chez elle. D'un regard sombre, elle se redressa alors qu'il versait des ores sur la table, prêt à partir

«Rasseyez-vous, soldat.» cela sonnait presque comme un ordre, pourtant elle n'était en rien son supérieur, ils ne faisaient même pas partie de la même armée «si vous voulez survivre, vous aurez besoin de garder votre sang froid face au Fléau. Sans mon aide, vous courez à une mort certaine, alors asseyez-vous et expliquez moi la raison pour laquelle vous vous retrouvez si déterminé à capturer des Squames alors qu'il y a une semaine à peine vous étiez impressionné à l'idée que j'ai pour mission de les détruire.»

Elle ignorait encore si elle devait le trouver incroyablement courageux ou désespérément stupide. Même Neythen N. et sa manie de foncer dans le tas ne prendrait pas le risque de courir après des squames dans le seul but de faire joujou avec son nouvel équipement - quoi que? - mais là, elle sentait bien que cet homme ne cherchait pas à jouer les héros, il y avait quelque chose, une flamme qui brûlait dans ses yeux et elle savait que quoi qu'il pouvait lui arriver, il ferait tout son possible pour capturer une squame.

«S'il vous plait.» aucune prière, elle essayait surtout d'être polie en jugeant que si ce genre de chose ne marchait pas avec «Haine», ça pouvait fonctionner avec celui-ci. Elle ne montrait nul agacement ni impatience, elle jugeait seulement avoir le droit de savoir pourquoi elle allait devoir se risquer à une chasse au Fléau sans son équipe, et avec pour seul partenaire un homme à l'esprit aussi puéril qu'un chien devant une balle en mousse.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 11 Aoû 2013, 00:18

Archélas avait beau être conscient d'être victime d'un trop plein d'émotions, il ne parvenait pas à se calmer. En colère, effrayé, déçu, frustré, et par dessus le marché vexé qu'une femelle se permette de lui donner des ordres à lui, mâle viril et davantage gradé si on faisait abstraction du rang de capitaine que Livian lui avait repris...! Comme si ce n'était pas suffisant d'apprendre qu'elle menait une unité alors que lui-même avait perdu la sienne et avait été trahi par ses hommes. Comme s'il ne se sentait pas assez humilié de savoir qu'elle combattait Fléau et ses Squames quand lui s'imaginait héroïque de survivre aux attaques des Rebelles. Pourquoi ne pas lui dire carrément qu'il n'était bon à rien ? Et prendre sa place tant qu'elle y était ? Il n'avait pas besoin de ses conseils. Il n'avait pas besoin qu'on lui rappelle qu'il n'était pas qualifié pour s'en prendre à Fléau.

Furieux, il s'enfonça dans sa chaise et croisa les bras, se défaisant d'un peu de sa rage en fusillant sa tasse vide du regard. Il n'avait qu'une envie : envoyer valser la table à l'autre bout de la salle, envoyer Shell se faire voir, s'isoler, capturer ses Squames et rentrer chez lui. Revoir sa femme qu'il avait laissé derrière lui. Vivre une vie normale, sans avoir à faire toutes ces choses totalement stupides. Ces missions. Ces têtes à rapporter. Sa vie à risquer constamment. Ras le bol !

« Ils ont pris ma mère, à Ephtéria... » Lâcha-t-il d'une voix sourde au bout d'un moment.

Sans la regarder, fulminant encore, il était en proie désormais à une sorte de jalousie ridicule qui consistait à haïr Shell pour les technologies qu'elle possédait. Comme si elle n'était pas au courant que Fléau avait attaqué Ephtéria ! Et pourquoi n'était-elle pas intervenue ? Oubliant totalement qu'elle était avec lui à ce moment là - et peut-être même prisonnière des Abysses - il se mit à lui en vouloir sans raison, la maudissant pour tous les Squames qu'elle avait sans doute détruit avec son équipe. Autant d'âmes perdues à jamais... Et puis il n'avait jamais aimé se confier... encore moins à une parfaite inconnu qui lui adressait la parole comme s'il était son larbin. Il avait sa fierté tout de même. Très mal placée, mais peu importait. Se sentir obligé d'expliquer ses motivations le rendait furieux, comme s'il était mis à nu. Comme s'il devait ramper pour avoir son aide.

Les muscles tendus, la mâchoire serrée, il avait cette impression idiote d'être victime d'une épouvantable injustice, et d'avoir Nideyle entière contre lui.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur le départ

Messagepar Shell Covald » 11 Aoû 2013, 13:43

Si on lui avait demandé son avis, Shell aurait laissé partir le soldat et se serait donc engagé dans cette nouvelle mission, seule. Mais de façon générale, elle savait qu'il était particulièrement dangereux de se lancer dans ce genre de quête sans quelqu'un pour assurer vos arrières, sauf que ce quelqu'un en question ne paraissait pas du tout fiable à l'heure qu'il est et ses motivations... trop personnelles.

Elle soupira avant de hocher de la tête malgré tout. Elle ne savait pas ce que c'était que de perdre un membre de sa famille. Ses parents vivent toujours à la Basse Ville, bien qu'elle ne les voit plus et sa sœur a trouvé un emploi dans un laboratoire pharmaceutique.

«Je vois. Vous devez être conscient que vouloir affronter un tel danger pour des motifs personnels risque d'altérer votre jugement?» oui, il devait en être conscient. Elle se redressa alors avant de sortir de nouveau l'œuf noir pour le montrer au soldat «un œuf d'olump noir peut accueillir jusqu'à cinq squames. On ne m'a fourni que cinq fioles également. Je pense que vous devriez avoir le même équipement aussi...»

Elle rangea son matériel avant de plonger son regard dans le sien, d'un air perçant tout en ramenant ses mains croisées devant sa bouche avant de reprendre «vu que vous m'aidez pour ma mission, il serait injuste que je refuse de vous aider en retour. Nous avons donc dix récipients, dès que nous nous retrouverons dans une zone dégagée et surtout, près de l'eau, nous pourrons utiliser le papillon pour attirer le Fléau et ses squames.»

Autant qu'ils mettent toutes les chances de leur côté pour se lancer dans une telle aventure. Mais voilà, la jeune femme était tout de même honnête et comprenait le point de vue du soldat. Surement que si elle était dans sa situation, elle essaierait également de ramener sa mère. Bien qu'elle n'était pas sure que ce soit possible de ramener une âme après qu'elle ait été transformée en squames, mais s'il y avait une chance, pourquoi pas.

«Vous êtes conscient tout de même que le Fléau dispose de centaines de milliers de Squames? Rien ne nous dit que nous réussirons à retrouver votre mère parmi celles qui vont nous attaquer.» il n'a jamais été prouvé que les Squames qui attaquaient un village gardaient une part de leur conscience autrefois humaine pour rejoindre ceux qu'elles avaient connu. Si cela pouvait être le cas, il était probable que les Squames qui s'en prenaient à Shell étaient alors d'anciens membres de son unité, et dans ce cas, la mère d'Archélas serait surement de celles qui s'en prendraient à eux lorsqu'ils feraient taire le vent.

Enfin déjà, elle voulait voir si leur accord tenait ou non, elle ne pouvait décemment pas lui proposer davantage.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 12 Aoû 2013, 00:50

Archélas soupira, retentant comme un forcené l'exaspération qui le gagnait à présent. Son regard aussi dur que l'acier se planta sur Shell qui prétendait lui rappeler le danger de son entreprise. S'il était conscient que ce n'était pas raisonnable ? Oui, et zut ! Bien sûr qu'il connaissait son métier. Il n'avait pas besoin qu'elle lui en rappelle les règles. Lui-même aurait d'ailleurs sermonné quiconque s'apprêtait à se lancer dans une mission trop personnelle. Oui, c'était dangereux de s'impliquer. Seulement voilà, outre le très célèbre « Faites ce que je dis, pas ce que je fais », il y avait aussi des moments où on n'avait pas le choix. D'une part il se voyait mal demander à d'autres d'aller risquer leur vie à sa place, d'autre part on n'était jamais mieux servi que par soi même.

« Vous êtes consciente que vous avez peut-être détruit un nombre considérable d'âmes humaines ? Répliqua-t-il d'un ton abrupte. Je me suis déjà fait à l'idée de ne pas la retrouver, merci. Seulement il n'y a pas que moi. D'autres ont perdu leurs proches, et méritent qu'on les leur rende. »

Les bras toujours croisés, il savait pertinemment qu'il se montrait agressif sans raison, mais la bouderie était plus forte que sa volonté à se calmer. Il avait cette désagréable sensation d'être jugé, comme si Shell remettait en cause son poste, son grade, son existence même au sein d'une armée dont il n'était pas digne. Comme s'il était incapable de prendre les bonnes décisions et qu'il agissait sans réfléchir. Comme si, du haut de son statut d'Élite, elle valait mieux que lui et se devait de lui donner des leçons comme à un enfant. Comme s'il lui devait des comptes... comme s'il avait absolument besoin d'elle, au point de devoir la supplier de l'aider. Il n'avait plus qu'une seule envie : pleurer de rage, s'isoler, oublier qui il était et vivre malheureux dans son coin pour le reste de sa triste existence.

Seulement il ne pouvait pas.

Fermant les yeux une longue minute, Archélas s'efforça de respirer plus calmement. Il n'aurait peut-être pas dû prendre de café, finalement... Laissant son cœur revenir à des battements plus décents, il ne consentit à rouvrir les yeux que lorsque l'envie d'égorger le premier client venu se fut totalement dissipée.

« Excusez-moi. J'ai commencé la journée dans la peau d'un chien à cause d'un sortilège, et je n'avais pas prévu de risquer ma vie en courant après Fléau cette semaine. Je comprends que vous n'ayez pas envie de jouer les appâts, et moins encore sans votre équipe. Je ne vous demande pas de m'aider. Je m'en occuperai seul, quand je serai certain de ne risquer la vie de personne. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur le départ

Messagepar Shell Covald » 12 Aoû 2013, 11:32

Quand on faisait équipe avec un winghox et un orphe renard accro aux jeux, on apprenait rapidement à calmer les sursauts de mauvaise humeur des hommes. Dans un premier temps, surtout ne pas monter davantage le ton, car plus ça augmente, plus ça les énerve et leur donne envie de tout envoyer valser en frappant dans les murs ou en cassant tout. Certes, le fait de rester calme augmentait la frustration car les hommes aiment justement avoir une bonne raison de taper sur quelque chose, mais c'était tout de même ce qu'il y avait de moins pire.

Hochant de la tête, Shell leva les yeux vers Archélas alors qu'il lui demandait combien d'âmes elle avait pu détruire dans sa chasse au Fléan

«Et savez-vous combien d'âmes nous avons sauvées en détruisant ces Squames? Les corps des âmes perdues dans le Fléau ne vivent jamais très longtemps, même en capturant ces Squames comme nous allons le faire aujourd'hui, le temps de retrouver le corps auquel il appartient, celui-ci sera surement déjà mort. Nous avons du faire un choix: empêcher le Fléau d'arracher d'autres âmes ou nous lancer dans une quête qui risque de tuer davantage de monde qu'en sauver. J'ignore pourquoi nos ordres ont changé, à mes yeux, c'est une quête qui va faire plus de mal que de bien malheureusement, car sur toutes les âmes que nous pourrons récupérer, seule une toute petite partie pourra retrouver un corps... sans compter le nombre de soldat qui risque de périr dans cette quête. Il sera forcément plus difficile de capturer les Squames une à une que de les détruire par groupe.»

Cela évidemment, le soldat ne pouvait le comprendre, et certainement que Shell passerait pour une personne sans cœur à parler ainsi, mais à ses yeux, c'était la vérité. On lui avait appris qu'il valait parfois mieux sacrifier un petit nombre pour en sauver des centaines. Les âmes qu'elle avait déjà détruites n'auraient probablement jamais pu retrouver un corps, donc autant leur apporter un vrai repos plutôt que les laisser faire du mal à d'autres.
«Croyez-vous que votre mère aimerait que son âme serve à tuer des gens?» son ton était particulièrement calme, mais elle savait que cette simple phrase pourrait peut être faire réfléchir le soldat.

Celui-ci semblait se dégonfler peu à peu comme un ballon, s'excusant d'une journée qui commençait mal et allant jusqu'à lui dire qu'il ne voulait pas la mêler à tout ça. Elle hocha de la tête avant de lui tendre la main

«Cela fait désormais partie de ma mission aussi. Je vous aiderai, et j'espère que nous réussirons à trouver l'âme de votre mère. Si nous pouvons sauver tout de même quelques personnes, j'estime que ça vaut le coup.» surtout s'il n'y a qu'eux deux pour risquer quoi que ce soit. Désormais, sa mission est de capturer les Squames, peu importe quand elle s'y mettrait, donc autant profiter de cette quête pour se faire. Elle se leva avant de se tourner vers Archélas

«Il nous faut donc une monture capable de traverser le désert et de plonger dans l'eau sans trop de problème. J'espère que ce Sayah aura ce qu'il faut. Vous êtes prêt?» ou alors il était encore en état de choc après cette histoire de Squames.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 12 Aoû 2013, 12:30

Alors qu'il était enfin parvenu à un semblant de calme, Archélas tressaillit. Dans un mouvement de colère incontrôlable, il décroisa soudain les bras et frappa du poing sur la table comme s'il n'avait plus envie que de la mettre en pièces.

« Ne vous servez pas de ma mère pour justifier vos actes !!! Cracha-t-il si fort que quelques clients se retournèrent sur lui. Vous ne la connaissez pas, vous ne savez pas comment elle pense, vous ne le saurez jamais et je vous interdis de le faire à sa place ! Ma mission est de capturer des Squames, avec ou sans votre aide. Capturer des Squames. Répéta-t-il en insistant. Laissez ma mère où elle est, et ne me parlez plus jamais d'elle ! »

Ce pic de colère passé, il se redressa afin de prendre un peu de distance, les poings toujours serrés. S'il pouvait se montrer patient et tolérant envers Ceithli lorsqu'elle le sermonnait ou le plaçait en situation de confidence - chose qu'il détestait par dessus tout - il ne l'acceptait pas de la part d'un ou d'une inconnue. Selon lui, Shell se mêlait de ce qui ne la regardait pas. Il ne lui devait rien, et n'avait pas à se justifier de ses choix auprès d'elle. Bien entendu, ça ne serait jamais arrivé s'il ne lui avait pas lui-même parlé de sa mère, et pour cette raison il se sentait deux fois plus en colère. Contre lui-même, et contre cette manie de prétendre tout savoir des gens en ne se basant que sur trois mots échangés. Le fait était que la Mechanima n'avait aucune idée de ce qui se tramait dans l'esprit du soldat, et qu'après tant d'efforts pour prendre du recul et se convaincre qu'il œuvrait pour les autres, se voir renvoyer à la réalité le mettait hors de lui.

Comment pouvait-il espérer ne pas s'impliquer personnellement avec quelqu'un pour lui agiter le souvenir de sa mère sous le nez constamment ?

« Vous pouvez croire ce que vous voulez, Fléau est un océan. Le vider verre après verre pour en jeter le contenu aux flammes ou le remettre dans son lac d'origine, quelle différence est-ce que ça fait ? N'essayez pas de me convaincre que parce que le chemin est plus court vers les flammes, il est plus efficace. Et si ces âmes n'ont plus de corps dans lequel retourner, j'estime qu'elles ont droit aux Abysses plutôt que de vivre éternellement sous le joug de Fléau. »

Chacun son point de vue sur le sujet, manifestement. Celui d'Archélas étant bien évidemment influencé par sa foi... quand ça l'arrangeait, car il ne se souvenait pas avoir défendu l'âme de Chaemil avec autant de ferveur...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur le départ

Messagepar Shell Covald » 12 Aoû 2013, 12:41

Les hommes et leurs sentiments. Dans des cas comme ça que Shell aurait préféré faire équipe avec Neythen plutôt que ce soldat. Au moins, même si le mechanimae avait un caractère de merde, jamais il ne se serait pris la tête avec elle pour une histoire d'âmes perdues ou non.

Elle se leva et s'inclina cependant, fermant les yeux en ramenant une main sur sa poitrine

«Je vous présente mes excuses pour vous avoir offensé.» cela ne servait à rien d'en rajouter. L'homme n'avait visiblement pas compris qu'en détruisant les Squames justement, ils permettaient aux âmes de rejoindre les Abysses plutôt que continuer à semer le mal autour d'eux. Mais elle n'avait plus envie de le convaincre, ses sentiments obscurcissaient son jugement au point qu'il n'avait même pas daigné répondre à sa question concernant sa monture.

Elle attendit donc qu'il se calme avant de reprendre d'une voix toujours aussi posée.

«J'ai dit que je vous aiderai pour votre mère, et je le ferai. Si nous ne trouvons pas l'âme de votre mère au cours de cette mission, vous n'aurez qu'à me donner des éléments comme son nom et le lieu où nous pourrons trouver son corps. Si jamais je réussissais dans un avenir proche à la retrouver, je ferai de mon mieux pour vous la rendre.»

Elle espérait qu'ainsi, il se calmerait un peu. La jeune femme n'était pas vraiment sans cœur, mais elle n'était pas davantage touchée par la détresse du soldat. Elle jouait juste sur les mots pour s'assurer qu'il se calme et qu'il se reprenne en main pour qu'ils puissent partir en mission. Elle n'avait aucun instinct maternel si bien qu'elle ne serait surement pas le genre à trouver des mots vraiment réconfortants et doux, elle e jouait que sur l'efficacité en lui disant finalement ce qu'il avait besoin d'entendre: que quoi qu'il arrive, tous les moyens seraient mis en œuvre pour sauver sa mère. De toute manière, à quoi bon récupérer les âmes des Squames si ce n'est pas pour les remettre dans leurs corps? Donc au final, cela demeurait toujours dans ses fonctions.

Elle restait donc debout, attendant juste que le soldat se calme avant de reposer sa question à propos des montures.

«Bien... pouvons nous rejoindre l'animalerie à présent? Plus vite nous partirons et plus vite nous pourrons nous acquitter de cette mission. Enfin, de ces missions désormais.» car oui, maintenant, ils en avaient deux.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Sur le départ

Messagepar Archélas Ages » 13 Aoû 2013, 00:12

La colère d'Archélas laissa soudain place à une exaspération un peu étrange. Peut-être rassuré de constater que finalement, Shell n'était pas aussi professionnelle et aussi irréprochable qu'elle voulait bien le laisser penser, il soupira simplement avant de se lever à son tour.

« Je me demande quels mots vous n'avez pas compris lorsque je vous ai demandé de ne plus me parler de ma mère. Peut-être aurai-je dû préciser qu'il s'agissait d'un ordre ? Ou bien faut-il que je m'adresse à vos supérieurs pour que vous daignez m'épargner votre condescendance ? »

Le ton n'était pas méprisant, mais tout juste. Agacé par la tournure que prenait cette conversation, et par la subite lubie de l'Élite à vouloir l'aider comme s'il était incapable de se débrouiller tout seul, il avait bien envie de l'envoyer sur les roses. Pour qui le prenait-elle pour prétendre s'immiscer dans sa vie privée et faire mieux que lui ? Il croisa les bras, sourcils froncés un moment. En réalité, cette discussion n'avait été que cela, un rapport de force entre Shell qui n'ouvrait la bouche que pour vanter ses compétences, et souligner l'inexpérience d'Archélas, sous entendant sans subtilité qu'il était incompétent et trop concerné pour raisonner intelligemment. En somme, typiquement le comportement Atlante qu'il détestait par dessus tout. Ce mépris à peine voilé sous prétexte qu'il venait de Païlandune, et que les technologies de son royaume n'étaient pas aussi avancées que les leurs. Ce qu'ils traduisaient automatiquement par de la stupidité.

« J'ai déjà une monture. Je vous attendrai dans les plaines, à l'ouest. Parce que malgré tout, il avait besoin de se retrouver seul pour faire redescendre la pression. Sauf si vous avez l'intention de me casser les pieds avec ma mère toute la journée, auquel cas j'aime autant partir seul. »

C'était toujours mieux que d'être mal accompagné, pensa-t-il aussitôt. Et qu'elle ne s'avise pas de critiquer Nemesis en arguant qu'elle ne serait pas adaptée, ou bien il lui faisait avaler son kit de capture et la boîte avec !

Je te laisse ouvrir à l'animalerie, je te répondrai vite fait avec Sayah. Et comme tu as les défis fous je te laisserai aussi ouvrir dans les plaines pour la suite :)


Image
La suite : Un long périple débute

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft


Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron