Une humeur de dragon!!!

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Juin 2012, 15:43

Sérieusement, je commence à en avoir ma claque de cette voisine! Tous les soirs elle chante, je sais pas ce qu'elle chante en plus, ça ressemble à une berceuse, mais j'ai jamais entendu le moindre bébé pleurer! J'ai beau taper contre le mur parfois, elle ne s'arrête pas. Et ce qui m'ennuie, c'est qu'Iza n'aime pas ça non plus! À plusieurs reprises je l'ai vue quand elle était dehors à renifler près de la porte de la voisine et à gratter comme une malade... je me suis dit qu'elle devait avoir un putain de chat et chaque fois que je suis tombé sur la morphe en humaine - ce qui est super rare - j'oubliais de lui demander et elle ne m'en parlait pas non plus.

Seulement voilà, ce matin alors qu'elle chantait comme d'habitude et que j'étais sur le point de sortir mon épée pour aller lui couper les cordes vocales - je plaisante mais presque - je l'entends qui hurle et un bon grognement qui n'est pas du tout normal et Iza qui va se planquer sous le lit?? «Hey!» je me penche pour regarder sous le lit et je la vois totalement prostrée... il se passe quoi là? Je me lève alors, j'enfile vite fait pantalon et rangers, un coup d'œil à mon épée avant de me rétracter, ça va quoi, elle n'est pas le genre de nana à élever une teigne dans son salon.

Je descends les escaliers et me dirige rapidement à la porte d'à côté, tambourinant à la porte

«Hoy! C'est pas bientôt fini ce bordel?» - et la voilà qui ouvre la porte et se jette à mon coup, visiblement terrorisée... j'ai encore le bras levé pour taper à la porte et j'écarquille les yeux, qu'est-ce qui lui prend à celle la?
- «Aidez moi... m.... mon bébé... c'est un dragon!! S'il vous p... plait... aidez moi! Il va tout casser! Je vous paierai!!» - hein? Son bébé? un dragon? Mais qu'est-ce qu'elle a fumé? J'entends alors des grognements et des cris qui viennent de son étage! Des passants se sont arrêtés et ont surement entendu ce qu'elle vient de dire, je finis par l'attraper par les épaules pour plonger mon regard dans le sien «Vous vous foutez de moi? Vous avez un dragon dans votre maison? Un vrai?» - elle était couverte de traces sur les bras et les mains, la bestiole l'avait déjà attaquée apparemment. Je soupirais et la laissais aux bons soins d'un autre voisin avant de m'engouffrer dans la maison... non mais vraiment hein! Pas la moindre idée de si quelqu'un va me suivre, ce serait pas plus mal surtout que les dragons ont un sens maternel super développé! Si le bébé est là et que la mère est vivante, je ne donne pas plus de quelques minutes avant que maman rapplique!!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 22 Juin 2012, 22:19

C’est quoi, encore, cet attroupement ?

C’est la question que se pose Jonah, plus jeune de quelques années que celui que l’on connait mais toujours aussi taciturne, alors qu’il déambule dans les rues poussiéreuses des ghettos. Il se trouve que trois ou quatre personnes sont agglutinées devant la porte d’une petite maison comme des insectes autour d’une lampe, emplies de curiosité de savoir l’origine du cri féminin qui vient de retentir à leurs oreilles, vibrant encore dans l’air tiède.
Jonah est intéressé par la réponse, lui aussi ; mais pas question de se joindre à ces badauds. Il préfère plus élégamment s’éloigner un peu du bâtiment apparemment si intéressant… D’ailleurs une bonne âme, incarnée par un grand type aux cheveux rouges, s’est dévouée pour aller porter secours à la nana criarde, quel que puisse être son problème !

« Un dragon ?!! »

Du moins, c’est ce que laissent entendre les cris des badauds indiscrets, qui se dispersent aussi vite qu’une nuée de cafards à la lumière du jour… Un peu incrédule, Jonah observe la maison avec plus d’attention. C’est vrai que la fille, qui est sortie sur le palier, à l’air d’être un peu abimée – mais c'est pas une raison pour hurler au dragon ! Enfin, c’est ce qu’il pense, jusqu’à apercevoir une drôle de forme s’agiter derrière une fenêtre du premier étage… Accompagnée de drôles de bruits et grognements…

« Intéressant… »

D’après ce que babille la nana – on devine à ses paroles décousues qu’il est question de "bébé", de "tout-petit" – Jonah déduit que le dragon – si toutefois s’en est bien un – doit être à peine éclot. Ça ne doit pas être bien méchant, un dragonneau tout juste sorti de l’œuf ? En tout cas, bien que la curiosité ne soit pas le prime défaut du trafiquant, il se demande bien à quoi ça ressemble, ces bêtes-là… On n'en croise pas à chaque coin de rue.

« Allez, si j’me casse, je suis sûr que je m’en voudrais ! »

Et sans plus hésiter, Jonah se rapproche du porche de la maison et s’engouffre à l’intérieur sans le moindre égard pour la pauvre fille en état de choc, à la suite de l’homme aux cheveux rouges. Il faut bien ajouter qu’il n’y connait absolument rien aux reptiles, encore moins aux dragons, et que la possibilité qu’une maman se trouve sûrement dans les parages ne lui effleure même pas l’esprit.
Une fois dans l’entrée, il grimpe les escaliers assez vivement, mais ralenti nettement la cadence quand il atteint le palier. De la seule pièce avec la porte ouverte, s’échappent des bruits variés. Heurts sourds, petits cris ressemblant à des piaillements… Pas de bruits de lutte ni rien de trop inquiétant, à priori ! Il se décide donc, finalement, à franchir la porte…

Des éclats translucides et concaves à terre. Un liquide visqueux tachant le tapis. Le papier peint lacéré… De nombreux témoins du nouvel arrivant marquent la pièce, au cas où on aurait manqué la star ! Ce qui est difficile, pourtant, vu la bestiole…
A la limite, on la trouverait presque attendrissante. Pas plus grande qu’un chat, vacillante sur ses pattes encore un peu faiblardes, et pataude comme y’a pas. « Enfin, se dit Jonah en reculant d’un pas alors que le jeune dragon renverse et brise malgré lui – la faute à sa longue queue – des cadres à photos et autres vases, il a quand même de la force, j’ai l’impression. » Mais ils ne sont pas seuls ici ; et le trafiquant se rappelle la présence de l’autre gars dans la pièce.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 23 Juin 2012, 14:35

Je grimpais doucement les escaliers, en tout cas le rez-de-chaussée était dans un état presque normal si on retirait le porte-manteau qui était tombé lorsqu'elle avait du descendre en trombe les escaliers. J'entendais le grincement de l'escalier à chacun de mes pas, d'un autre côté il ne faut pas oublier qu'on est dans les ghettos, on peut pas espérer une maison de luxe hein?

Une fois à l'étage, les bruits de grognements et de verre cassé se font entendre et je me retrouve dans ce qui devait être la chambre qui était dans un état lamentable! Il y avait un grand bureau où tout avait volé, les papiers étaient en vrac, un cadre photo était encore debout pour le moment mais pas pour longtemps! Je ramenais ma main sur ma tête avant de chercher autre chose que je finissais par trouver... dans la cuisine.

Je regardais la pièce d'à côté, le four était allumé

«Je rêve ou cette conne a couvé l'œuf dans son four?» - je m'approchais histoire de l'éteindre au moins, mais oui, les coquilles d'œuf étaient là, mais je ne trouvais pas de trace du bébé dragon. J'essayais de me repérer au boucan qu'il faisait mais je ne le voyais pas. Si mes souvenirs sont bons, d'après les légendes, il doit pas être plus gros qu'un chat, et peut être qu'il ne peut pas cracher du feu, mais son souffle doit être brûlant quand même!

Le parquet se met à craquer aussi je me lève et je reviens vers la chambre pour voir qu'un type se tient là et regarde quelque chose, en suivant son regard, je vois enfin la bestiole, elle a du se trimballer sa coquille d'œuf sur le cul un long moment car il y a des traces visqueuses au sol!

«Salut! Moi c'est Vrass. Va falloir essayer de l'attraper avant que sa mère rapplique.» - même pas pensé qu'il pourrait ne pas savoir que la mère peut débarquer à tout moment. Faut juste croiser les doigts pour qu'elle soit loin. Je commence à m'approcher du lit pour retirer les draps

«Faut faire gaffe, même s'il vient de naître, il peut nous brûler, nous mordre et nous griffer» - le mieux serait qu'il ferme la porte de la chambre déjà pour ne pas qu'il s'échappe de cette pièce - et prier pour qu'il ne traverse pas la fenêtre - si on est deux, ce sera plus facile de le coincer - «Tu devrais te protéger les mains!» et maintenant, je m'approche du bébé, mais il m'a vu venir et pousse un cri particulièrement strident qui me vrille les oreilles et saute du bureau en glissant maladroitement pour filer sous le lit «Non! Reviens là!!»

Trop tard! Il est vif l'enfoiré! Je me baisse prudemment, il est bien au milieu à grogner et crache comme s'il voulait me cramer la gueule - «Saloperie! Sors de là!!» - mais quel bordel!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 23 Juin 2012, 18:06

Le gars qui est entré dans la maison juste avant Jonah a visité une autre pièce, la cuisine sans doute, vu l’interjection qui lui échappe. L’œuf, dans le four ? Au fait, pourquoi pas. On imagine bien des dragons avec une température corporelle élevée… quoique, ça n’a pas le sang froid, les reptiles ?

Pendant qu’il se pose ses questions, juste debout près de la porte à observer le lézard grisâtre encore visqueux et sans éprouver la moindre envie de l’attraper, l’homme aux cheveux rouges débarque dans la chambre, se présentant sous le nom de Vrass. Et il commence à causer à Jonah comme s’ils devaient faire équipe pour chopper le petit… avant que la mère rapplique ? C’est bien ça qu’il a dit ?

« Hem, attend, je suis pas un chasseur de dragon ! », signale-t-il, les sourcils froncés. « Tu… tu veux dire qu’un dragon adulte risque de débarquer d’un moment à l’autre ? On ferait pas mieux de se barrer ? »

C’est pas le plus logique ? Pourquoi s’embêter à récupérer la bestiole qui, de surcroit, vient de se glisser sous le lit en dérapant sur son propre "blanc d’œuf", après avoir crié à une fréquence affreusement élevée. Mais ça ne semble pas être l’avis de Vrass, qui s’est agenouillé près du sommier et, muni d’un drap, tente d’atteindre le dragonneau. « Je vais pas le planter là… Et puis, il a des cornes ; peut-être qu’il s’y connait en dragons. » Méthode de déduction apparemment primitive, mais pas tant que ça au final, pour qui ne connait rien aux dragons et a rarement vu de Winghoxs.

« Ok… »

Jonah ne pense pas à bloquer les ouvertures de la pièce. Selon lui, s’il trouve tout seul le chemin de la sortie, il retrouvera sa mère plus vite et ce sera très bien.
Alors il scanne le chaos tout autour de lui, cherchant ce qui pourrait le protéger du feu du saurien, et de ses griffes. Le mieux, ça serait encore des gros gants de cuisine ignifuges ! Jonah file dans la cuisine – qui est juste à côté – et repère rapidement ce qu’il cherche, suspendu au-dessus du four. Il revient avec ces gants, deux piques à viande – longues tiges de métal, pointues mais un peu émoussées, et du poivre.

« J’ai pris ça », déclare-t-il de retour dans la chambre, tendant une des piques à Vrass et s’agenouillant à ses côtés. « Ça peut être utile pour le déloger… Même si en ce qui me concerne, je le laisserais bien ici, et tant pis pour la maison de cette nana ! »

Vous avez déjà essayé de manipuler des piques à viande munis d’épais gants ignifuges à motifs de poulets ? Sans doute pas. Hé bien laissez-moi vous dire que ce n’est pas une tâche aisée ! On ne voit rien, sous ce lit, en plus ; et le seul effet produit en tâtonnant à l'aveugle avec les tiges semble être d’effrayer et d’énerver le dragon encore plus. Tentant une autre approche, Jonah ouvre le clapet de la boite de poivre et en saupoudre dans le vide, soufflant dessus afin de l’envoyer vers le dragon. Aucune réaction… C’est vrai que les ouvertures du couvercle ne laissent pas passer grand-chose ! D’un geste brusque, l’homme arrache le couvercle et répand tout le contenu du poivrier dans l’obscurité sous le lit, en un nuage gris. Le résultat ne se fait pas attendre, et rapidement, on entend des éternuements étouffés et répétés, chacun s’accompagnant d’une petite flammèche. Le poivre l’aiderait-il à cracher son feu embryonnaire ? En tout cas, il ne semble pas l’apprécier plus que ça, puisque la bestiole sort en courant aussi vite que possible de son refuge sous le sommier, aveuglée par l’épice qui le fait pleurer, et affolée.

« ‘Faut en profiter tant qu’il a perdu ses repères ! »

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Juin 2012, 12:00

Pendant que j'essayais de déloger le dragon, l'autre type qui ne s'était même pas présenté, avait été cherché des accessoires plus pratiques pour l'attraper. Il déclara alors qu'il aurait préféré le laisser là sans se soucier de la maison de cette femme. Je posais alors ma main sur le lit et le fixais d'un air mécontent «T'es bien gentil, mais j'habite juste à côté moi! Autant lui ne va pas faire trop de dégâts, mais si sa mère se pointe, c'est tout le quartier qui va en pâtir!»

Et ça, hors de question. Il fallait l'entrainer plus loin, sur un terrain vague peut être de façon à ce que la mère ne fasse pas trop de dégâts lorsqu'elle viendra chercher son petit! Il se met alors à jouer avec du poivre, des baguettes et des gants de cuisine et le bébé lézard se met alors à éternuer violemment et à produire une petite flammèche! C'est malin! «On n'est pas dans la merde s'il fout le feu à la maison!!»

Je venais me mettre totalement allongé au sol, mais mes cornes m'empêchaient de passer... tant pis, je venais alors passer une jambe sous le lit pour le pousser du pied vers l'autre - «Allez attrape le!»

Mais c'était trop demandé, il avait déjà repris ses esprits et filait tout droit vers la porte que ce type n'avait pas fermée! Il glissait de partout et pourtant il allait vite la saleté! Je me souvenais avoir bien fermé la porte de chez moi, donc au moins n'allait-il pas s'y réfugier, mais si ce type se fout des ghettos, pas moi! Les gens d'ici m'ont facilement accepté sans me rejeter parce que j'étais un winghox, et je ne laisserai pas une pauvre conne à l'instinct maternel détraqué détruire tout le quartier parce qu'elle a voulu élever un dragon!

Je me mettais à courir, mais je glissais à mon tour sur la substance visqueuse et me retrouvais le cul par terre

«Bordel! Mais quelle journée de merde! Faut le rattraper! Si on le perd de vue, sa mère le trouvera, elle!!»

On a encore combien de temps? J'en sais rien. Tout dépend d'où elle se trouve à la base je suppose, y'a plus qu'à prier pour qu'elle se trouvait à l'autre bout de Nideyle! Je me relevais péniblement, j'avais les mains couvertes de bave verdâtre qui me fit froncer le nez d'un air de dégoût! Oui, journée de merde que j'ai dit!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Maître du Jeu » 24 Juin 2012, 15:51

À l'extérieur, la foule s'était agglutinée sous des prétextes divers. D'aucuns prétendaient remonter le moral de la pauvre Lizbeth (effondrée par la crise d'adolescence de sa chère petite tête blonde... enfin plutôt grise pour le coup). D'autres s'improvisaient aventuriers, Braconniers, chasseurs de Dragons, célibataires et incroyablement courageux, jusqu'à ce qu'un souffle de vent rauque les fasse tous déguerpir. Restée devant son immeuble, Lizbeth hurla. Un hurlement suraigu fort désagréable, quoique bien moins puissant que ceux que pouvaient pousser la progéniture née dans son four. Toute la terreur de Nideyle en un seul cri, balayé par un nouveau courant d'air rabattu vers le sol.


Image
Dragon by *Chase-SC2


Quelques secondes plus tard, le sol vibra sous l'impact d'un atterrissage à peine contrôlé. Si peu contrôlé en vérité qu'une grosse partie de l'immeuble s'écroula sur ses occupants, Winghox, trafiquant et Dragonneau réunis ! Une chance pour les malchanceux que la bâtisse soit essentiellement faite de matériaux de récupération souvent légers... si l'on pouvait parler de chance ! Bonnes nouvelles pour Vrass : son appartement n'avait pas trop souffert de la collision. Cerise sur le gâteau, il pourrait dès demain faire poser une baie vitrée dans le pan de mur manquant de sa chambre... En attendant, maman Dragon tourna simplement son énorme tête vers l'immense tas de débris qu'elle venait de jeter à bas, et un grondement sourd se fit entendre alors qu'elle appelait son petit. Sans faire montre de la moindre agressivité dans son comportement, elle semblait observer, en mère attentive, la façon dont son petit se sortirait de ce pétrin.

Ce qui n'était pas gagné à présent qu'il était enseveli sous plusieurs étages de l'immeuble effondré, mais être Dragon, c'était se montrer courageux et débrouillard.

Maman dragon se contente donc de vous observer. Normalement je ne devrai plus intervenir, sauf si je vois que vous avez besoin de quelques rebondissements ;)

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 30 Juin 2012, 17:40

Ouais… C’est vrai qu’après réflexion, la destruction des Ghettos, ce n'est pas une super perspective. Autant Jonah ne se sacrifierait pas pour sauver un quartier – t’es pas fou un peu ? – autant, s’il pouvait l’éviter, ça serait pas mal. Et puis – arguments pragmatiques mais pesant leur poids -, le trafiquant possède un certain nombre de client et d’"aides" dans les Ghettos. Ça serait bête de les perdre en un clin d’œil.

Il s’agenouille donc devant le lit pour intercepter la bestiole qui file dans tous les sens, mais trop tard – elle est vraiment rapide malgré ses petites pattes, et elle a trouvé la porte… C’est à ce moment que Jonah regrette de ne pas avoir fermé les ouvertures. Mais il y a quelques minutes, il n’avait pas trop pensé aux conséquences d’une maman dragon crapahutant dans les ghettos…

Pendant ce temps, Vrass s’est extrait de dessous le lit où il s’était agité dans le but de faire fuir l’animal ; pour retomber par terre aussi "sec", si l’on peut dire, car il a plutôt les fesses dans le liquide embryonnaire du dragonneau. Allez, il ne faut pas le laisser se barrer trop loin ! Jonah aide vaguement le tatoueur à se relever, plus par réflexe que par camaraderie, et les deux filent hors de la chambre et dévalent l’escalier, suivant les traces de roussi au sol.
C’est alors qu’un tas de choses se passent simultanément. Un cri aigu retenti, que Jonah pense émit par le dragonneau ; des rafales de vent font claquer les fenêtres ; la maison se met à vibrer de façon inquiétante… Et Jonah ne pige plus rien. Ses yeux voient l’escalier se tordre et se courber comme s’il était vivant, mais son cerveau n’arrive pas à interpréter cette information. De toute façon, ça n’aurait pas empêché le bâtiment de s’écrouler sur eux.



Quand Jonah ouvre les yeux, des nuages de poussière s’élèvent encore des décombres. Il n’a pas dû être inconscient plus de quelques secondes, deux minutes au maximum. « Ow… » L’homme passe sa main derrière sa tête, et observe une tâche de sang dans le creux de sa paume, qui se concentre dans sa ligne de chance – quelle ironie. Il a du se prendre un morceau de bois ou alors un coup de tôle bien placé ; mais la blessure à l’air superficielle. En tout cas, elle n’est pas outrancièrement douloureuse, et Jonah peut bouger normalement et se met aussitôt à écarter les plaques de tôles qui le recouvrent. Il a eu de la chance, car aucun matériau ne l’a bloqué durant l’effondrement… En regardant autour de lui, il remarque qu’il se trouve dans une sorte de bulle constituée par l’escalier qui, en tombant sur lui-même et autour de lui, a pu le protéger. Mais qu’en est-il de Vrass, et du dragonneau ? Et ce qui concerne ce dernier, Jonah entend des sortes de couinements dont il ne peut déterminer l’origine avec certitude. Et pour le Winghox… Ça ne serait pas une mèche de cheveux rouges, par-là, qui dépasse d’un bout de plancher/plafond retourné ? Dans l’obscurité assez profonde, c’est difficile à dire.
Le trafiquant s’y dirige - vu l’exiguïté de la bulle, deux pas suffisent, vacillants - attrape ce qui semble faire partie de la chevelure de Vrass et… Le porte-manteau sur lequel il prenait appui se pète en deux, faisant dégringoler Jonah qui tire sur la mèche qu’il a en main. Si ça appartient bien à Vrass, il est heureux qu’il ne puisse atteindre Jonah de là où il est !

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 01 Juil 2012, 17:12

Au moment où le bébé dragon avait commencé à fuir, je m'étais relevé difficilement en manquant de glisser à plusieurs reprises, mais l'autre gars m'avait vaguement soutenu jusqu'à ce que le sol se mette à trembler - «Merde, j'aime pas ça!» - puis il y eut le cri et je venais ramener mes mains sur mes oreilles.... maman était là! Le sol s'écroulait alors avec le toit, je tendais le bras pour attraper les oreillers du lit et me les planter sur la tête, mais dans le chaos qui suivit, je ne réussissais pas à savoir ce qu'il se passait, je ne voyais que de la pierre, de la poussière, de la tôle et du bois qui me tombaient dessus jusqu'à ce que je sente aussi le sol se dérober partiellement sous mes pieds, et un voile noir me passer devant les yeux.

Je fus réveillé par quelque chose qui semblait tirer mes cheveux. Le coussin planté sur ma tête s'était déchiré et n'avait servi à rien, mes cornes étaient cependant intactes, mais ma tête me faisait un mal de chien. En ouvrant les yeux, je pouvais voir un trait épais et rouge dans mon champ de vision, un filet de sang probablement. Je venais le frotter instinctivement, je m'étais éclaté l'arcade sourcilière et ça pissait le sang! Je relevais difficilement la tête, quelque chose me maintenant accroché en dessous de moi pour le moment, j'étais toujours à l'étage et en regardant devant moi, je vis un truc bizarre «C'pas ma piaule ça?» - ma vue était encore floue, mais au bout d'une seconde, je devais admettre que oui... c'était ma chambre qui était juste à côté. Super! Les voisins allaient avoir une vue imprenable sur mon lit, ils vont être ravis!

Je baissais la tête, l'air dépité pour fixer le plafond qui n'existait plus, à la place, je voyais seulement un truc qui bougeait vaguement, on aurait dit un gros serpent de la taille d'un tronc d'arbre, mais ma vue était encore floue, et le pire était que si mes cheveux étaient coincés par une pierre, un bout de bois ou autre, quelque chose venait visiblement de les agripper et au moment où je réalisais que le serpent géant était simplement la queue de maman dragon, je dégringolais au travers des restes du plancher pour descendre d'un étage! J'atterrissais alors lourdement sur quelque chose de vaguement mou, ne réalisant même pas que c'était le type avec moi toute à l'heure «Bordel de merde!»

J'avais maintenant le dos en vrac, mais je me décidais à me relever. Les pierres qui composaient l'édifice n'étaient pas nombreuses, aussi on s'était surtout pris du bois, du plastique et de la tôle sur la tronche, mais ça n'empêche pas qu'on s'en est pris plein la gueule! Je me relève pour voir que j'ai écrasé le type que j'aide à se relever «Désolé, par contre maintenant, faut qu'on trouve le ptit!» - je levais un index au plafond, maman dragon nous regardait et reniflait, pour le moment elle était calme, elle savait que son petit était par là, mais devait surement avoir peur de le tuer si elle faisait dégringoler davantage l'immeuble! Comme quoi c'est intelligent ces bêtes la.

«Si on le rend à sa mère, elle va se barrer sans faire d'histoire, mais faut vraiment se démerder pour le lui rendre tout de suite!» - je regardais le trou au plafond, le problème était, comment faire pour le rendre à sa mère si l'accès à l'étage était bloqué? Il fallait vraiment qu'il ne se passe pas plus de quelques secondes où elle nous verrait avec le dragonneau dans les mains sinon elle allait pêter un câble!

«Il faut que l'un de nous déblaie les gravas pour qu'on puisse avoir accès à la mère sans trop de problème, et l'autre ira chercher le ptit...» - je le regardais de haut en bas, je doutais fort qu'il accepte de se retrouver nez à nez avec un dragon, il allait surement préférer chercher le mioche - «Bon, t'as l'air plus vif que moi, tu chopes le ptit, moi je déblaie. Les winghox descendent du dragon non? Avec un peu de chance, elle voudra pas me bouffer.»

Avec un peu de chance... journée de merde.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 02 Juil 2012, 14:16

Effectivement, la mèche de cheveux qu’il tenait appartient bien à Vrass, puisque celui-ci vient de passer à travers le plafond pour atterrir – lourdement – sur Jonah, expulsant dans un bruit étouffé tout l’air de ses poumons.
Ils se retrouvent alors tous les deux par terre, mais pas pour longtemps ; car le winghox – heureusement qu’il n’est pas tombé la tête vers le bas, il aurait probablement empalé son compagnon d’infortune – se relève avec quelque difficulté avant d’aider Jonah à faire de même. Chacun son tour !

L’homme aux cheveux rouges pointe son index vers le haut, montrant un trou dans le plafond, et... Le trafiquant suit son regard, s’attendant à ce qu’il va voir. Bingo. Une tête énorme, grise et aux aspérités de roc, dans laquelle brillent deux yeux d’un jaune agressif, gros comme un ballon de hand. « Oh, putain… » Y’a de quoi être impressionné. Surtout si l’on n’a jamais vu de dragon auparavant, enfin, seulement à la télé. Dur à croire que le petit qui vient de leur filer entre les pattes deviendra comme ça un jour !

Vrass, bien amoché – du sang provenant de son arcade lui coule dans les yeux, propose un plan d’action qui, tant mieux, convient à Jonah ! C’est clair qu’avoir affaire à la maman ne lui dit pas trop ; autant en rester à la version miniature.
Un des points positifs, c’est que le winghox, dans sa chute, a cassé l’espèce de bulle dans laquelle Jonah s’était retrouvé enfermé et maintenant, des espèces de tunnels branlants se dessinent un peu partout. N’empêche… ‘faut pas être claustrophobe. L’homme prend quelques secondes pour espérer s’en sortir vivant – mais inutile de perdre du temps – et, faisant appel à tout son sang-froid, ferme les yeux pour se concentrer sur les sons.

« Arrête de déblayer deux minutes, s’te plait. »

Il essaie de localiser la provenance des couinements. Déjà, logiquement, il est certain que le petit est au rez-de-chaussée – si on peut encore l’appeler comme ça ! Pas en hauteur, quoi. Mais après… Jonah se retourne. Les pleurs aigus de la bestiole semblent venir de derrière lui… C’est un drôle de chambardement, cet immeuble ! Tous les repères sont abolis. L’escalier est retourné, le sol est à moitié dans la cave, une baignoire s’est retrouvée dans "l’entrée"… L’homme se glisse, à demi accroupi, entre des rideaux déchirés et une commode éventrée. On ne voit rien, là-dedans… « Aïe ! » Jonah lève les yeux pour identifier ce qu’il vient de heurter et, n’y arrivant pas, tend la main pour tâter l’objet. Une botte ? C’est vrai que c’est tout un immeuble qui s’est écroulé… Des personnes doivent se trouver dans les décombres, en plus d’eux. Pas le moment de s’en occuper.
Passant outre l’incident, Jonah continue à ramper – oui, comme l’a dit le tatoueur, il est sans doute plus vif et moins large que lui, enfin, ça ne veut pas dire qu’il est passe-partout… La catégorie poids plume, c’est pas pour lui. Et bien qu’il essaie de se faufiler en limitant les dégâts, il ne peut empêcher quelques éboulements qui manquent l’assommer ! « Pour le retour, je devrais trouver un autre chemin… »
Les cris du bébé se font moins distants, mais plus faibles à la fois. Comme s’il commençait à fatiguer, ou alors à manquer d’air. Oh oh, il n’a pas intérêt à clamser ! La maman leur en tiendrait rigueur…

La vision de Jonah s’est habituée à l’obscurité, et c’est sans trop de problème qu’au bout de cinq minutes il détecte des mouvements à deux ou trois mètres devant lui. Le dragonneau ! Il s’en approche du plus vite qu’il peut, s’écorchant les mains et les genoux sur tous les matériaux coupants composant le "tunnel", pour remarquer que le reptile a la queue coincée par un gros tuyau de canalisation, dont s’écoule encore un liquide douteux.

« Bon, reste tranquille, calme-toi, ça va aller… » murmure Jonah en avançant la main vers le tuyau fourbe, dans une vaine tentative de calmer l’animal affolé dont les cris reprennent de plus belle. L’objet bloqueur attrapé, Jonah le soulève avec difficulté, et la première chose que fait le dragonneau soudainement libéré, c’est de se retourner vers la main qui l’a sauvé et, vif comme l’éclair, de le mordre de toute sa peur, de toute sa force, avec ses petites dents pointues. Étouffant péniblement un cri de douleur, l’homme lâche le tuyau qui retombe avec éclaboussures et fracas, avant de partir à la suite du petit dragon qui a l’air de savoir exactement où il va. C’est l’instinct, sans doute, qui le guide vers sa mère par le plus court chemin… En tout cas, vu la direction, il a l’air de retourner direct vers là où les deux hommes sont tombés.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Maître du Jeu » 02 Juil 2012, 19:32

Bébé dragonneau déboula de sous une porte pliée comme une tente, et dérapa sur la tôle ondulée qui le réceptionna en poussant des couinements dignes d'un chaton affamé. Seulement avant même que Vrass n'ait le temps de réaliser sa chance, ou même que Jonah n'ait pu se faufiler à quatre pattes sous les décombres, Lizbeth enjamba les morceaux de ce qui fut sa maison, sa robe fleurie se déchirant chaque fois qu'elle s'accrochait. Glissant sur la porte d'une armoire restée en travers, elle ne dû son équilibre qu'à la présence du tatoueur qu'elle bouscula d'un coup d'épaule, avant de se précipiter vers sa miniature d'Armoth et de le prendre dans ses bras à la volée.

« Mon petit, c'est mon petit ! C'est moi qui l'ai couvé ! Laissez-moi mon petit ! » Vociféra-t-elle comme une folle furieuse.

Maman dragon tourna à peine la tête pour observer la scène de profil, son œil jaune fendu d'une pupille verticale rivé sur les décombres et ceux qui y évoluaient. Dont Lizbeth, prise d'une soudaine hystérie. Le dragonneau poussa un cri strident et se débattit à tel point que la jeune femme s'en retrouva griffée de toute part, ce qui ne la fit pas lâcher sa proie pour autant ! Sautant par-dessus un guéridon, elle dévala le monceau de tôles, bois, plastique et béton enchevêtrés, s'enfuyant carrément avec son otage !

« Vous ne me prendrez pas mon petit !!! » Hurla-t-elle en prenant la poudre d'escampette.

Malheureusement pour elle, le sol déjà fragilisé par l'effondrement de sa partie de l'immeuble céda sous ses pieds, et c'est avec un hurlement à rendre sourd tous les Ghettos qu'elle disparut en même temps qu'un affaissement de terrain ! Là, à une dizaine de mètres de profondeur, une cheville salement foulée, Lizbeth se mit à pleurer tout son soûl. Le dragonneau, lâché sous la violence de son atterrissage, s'engouffra dans les canalisations des égouts en pataugeant, trébuchant et couinant comme un chien perdu. Une seconde plus tard à peine, il fit demi-tour, poursuivit par une cellule-mère de méchante humeur...

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 02 Juil 2012, 19:53

Bon, l'autre semblait approuver mon idée, c'était déjà un bon point, aussi je le laissais partir pendant que je déblayais un peu les gravas, jusqu'à ce qu'il me demande d'arrêter pour entendre le petit couiner. Je soupirais alors, posant ma main là où ça avait l'air à peu près stable, jusqu'à entendre les bruits caractéristiques d'un gars qui creuse aussi, donc il a du le trouver, moi je continue.

Alors que je commençais enfin à dégager un accès, j'entendis le bruit de quelque chose qui dégringole, je venais alors me pencher pour voir non seulement le dragonneau me foncer droit dessus, mais surtout voir ma voisine courir comme une tarée pour le prendre dans ses bras et hurler que c'est SON petit??? La vue de la maman dragon a du la rendre totalement folle et elle a du se dire qu'elle venait le lui prendre - à juste titre d'ailleurs - aussi je m'apprêtais à l'agripper par le col
«Nous mais vous êtes tar...» - ée ou quoi? Je n'avais pas fini ma phrase qu'elle dégringolais et je devais m'accrocher à la rampe d'escalier pour ne pas tomber aussi! Maman dragon avait grondé en voyant son petit disparaître - et probablement aussi parce que cette femme avait osé le garder dans ses bras alors qu'il voulait fuir!

Je me baissais pour voir si elle était toujours en vie - quoi qu'elle pourrait claquer, je m'en fous un peu, mais ça me foutrait une sale réputation «Z'allez bien?» - mais elle se foutait royalement de moi! Avec une cheville foulée, elle rampait vers une canalisation où le reptile s'était faufilé... juste avant d'en sortir en courant! Elle s'était alors jetée dessus pour le plaquer de tout son poids en une caricature de câlin... je ramenais ma main sur mon visage, en profitant pour essuyer encore un peu le sang qui avait continué de couler de mon arcade sourcilière. L'autre type me rejoignait et je montrais la femme en bas juste avant d'écarquiller les yeux

«Oh merde! C'est quoi ça???» - soyons honnête, je n'ai jamais vu d'araignée mécanique de ma vie! Je tendais le bras avant de me mettre à crier
«Madame!! Sortez de là! Laissez le bébé dragon, sa mère va s'en occuper! Mais sortez bon sang!!!» - rien à faire, elle restait accrochée à son petit jusqu'à se mettre à hurler en voyant la cellule mère! Je cherchais autour de moi, seulement je suis pas super doué pour viser les araignées mécaniques moi! Jouer au golf avec, ça passe encore, mais là! Je me tournais alors vers le type, les sourcils froncés
«Faut trouver un truc pour descendre ou alors tuer cette... chose!»

Sérieux, si on lui balance un truc sur la tronche, ça devrait la tuer non? Faut juste éviter ma voisine quoi!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 02 Juil 2012, 22:31

Est-ce que, pour une fois, les choses ne pourraient pas se passer relativement bien ? Genre, Vrass n’aurait pas pu chopper le petit avant l’autre folle, le rendre à sa mère et elle se serait tirée sans faire d’histoires ? Non, bien sûr, ça serait trop facile…
Récapitulons. On a donc un bébé dragon, une folle qui se prend pour sa maman et un autre truc horrible dans un trou de dix mètres, ajoutez un dragon adulte qui observe la scène en commençant à s’impatienter… D’ailleurs, c’est quoi, le monstre qui vient de débouler des égouts ? Jonah a rejoint le tatoueur, et les deux hommes se penchent – avec précaution – au bord de la fosse afin de voir ce qu’il s’y passe. Mais Vrass n’a pas l’air d’avoir la moindre idée de ce qu’est cette créature… Son compagnon a une idée un peu plus précise là-dessus. Forme elliptique, composantes électroniques…

« C’est une cellule-mère. Hem… Super dangereux, et imprévisible. »

Là s’arrêtent ses connaissances sur le sujet. Il a dû voir un reportage sur elles une nuit, hors des heures de large diffusion, à demi endormi sur son canapé. Putain, il aurait dû mieux le regarder, pour une fois que les reportages "animaliers" peuvent lui sauver la vie ! Et celles de nombreuses autres personnes, dans ces circonstances.
Jonah tente d’analyser la situation. Certitude numéro 1 : il ne descendra pas dans la fosse. Certitude numéro 2 : c’est le dragonneau le plus important ici. Lizbeth, limite on s'en fout. Et la cellule-mère finira par repartir dans son égout, non ? Si seulement le bébé pouvait se servir de ses ailes ! L’homme fouille dans les débris alentours, espérant trouver quelque chose qui lui donnerait une idée, et mets à jour un rouleau de câbles électriques. « Parfait ! » Il commence aussitôt à faire un nœud coulant à une extrémité, et se retrouve vite avec un lasso sommaire. « Plus qu’à attraper le dragon… » Agenouillé au bord du trou, couvert de terre, les vêtements déchirés et du sang séché à l’arrière de la tête, Jonah jette son câble en direction du petit dragon, que Lizbeth a fini – bien malgré elle – par lâcher. Elle se tient à présent entre son "bébé" et la cellule-mère, jetant des poignées de terre à cette dernière pour la faire fuir. Le seul résultat qu’elle obtient, évidemment, n’est que d’énerver plus encore la créature.

« Lizbeth ! »
Un cri retentissant fait tourner la tête à Jonah, juste à temps pour voir un adolescent se précipiter aux côtés de lui et Vrass. Son frère, son petit ami ? En tout cas, il semble complètement surexcité et, avant que Jonah ait rien pu faire pour l’en empêcher, il lui arrache son "lasso" pour le faire se balancer en direction de la jeune fille. « Attrape, Liz, et grimpe ! » Hum… Malheureusement, ce n’est pas Lizbeth qui choppe le câble en premier… C’est la cellule-mère, qui tire dessus d’un coup sec en piquant un de ses crochets dedans, et fait dégringoler le jeune homme dans la fosse. Il s’écrase au sol dans un sale bruit, et Lizbeth se précipite à ses côtés, sans toutefois quitter son petit dragon des yeux plus de quelques secondes d’affilée. Le gamin se relève à moitié, difficilement… Il est gravement blessé, mais l’adrénaline lui donne la force de bouger. Il boite pour se placer entre la cellule-mère et Lizbeth en repoussant celle-ci… Acte héroïque, mais stupide. La créature le fout au sol en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !

Pendant ce temps, Jonah, sans se laisser déconcentrer, continue ses essais d’attraper le p’tit dragon. C’est loin d’être évident ! En plus, il se tortille dans tous les sens. Mais, ah ! il semblerait qu’il vienne de le coincer par la patte arrière. Le trafiquant tire le câble à lui du plus vite qu’il peut, mais voilà que ça bloque… Il jette un œil dans la fosse. C’est Lizbeth qui, voyait son bébé se faire la malle, s’est jetée sur lui et le retient de toute sa force. A côté, la cellule-mère est toujours occupée par le garçon. Pour lui, je crains qu’il ne soit trop tard…

« Aide-moi à tirer ! »

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Juil 2012, 11:58

On se croyait vraiment dans une autre dimension! D'abord l'autre folle qui veut garder le bébé dragon alors que la mère est là juste sous son nez - elle croit vraiment qu'elle va survivre si elle décide de réellement récupérer son petit ou quoi? - et vient tomber dans un trou où une cellule mère a choisi refuge! Je soupçonne Amroth d'y être pour quelque chose, il a eu envie de me pourrir ma journée et m'enchaine donc les tuiles les unes après les autres!

Le pire, c'est qu'une fois que l'autre me rejoint, il cherche même pas à sortir Lizbeth de là, il veut sortir le dragon! Je me tourne alors vers lui d'un air ahuri «Non mais t'es pas bien? Je te signale que la mère est là pour sauver son mioche lorsqu'elle se rendra compte qu'il est en danger! Et à ton avis, elle va faire comment? Elle va plonger dans les débris, dégager tout ce qui passe et récupérer son petit! Tu crois qu'on va survivre à ça? »

Il voulait que je l'aide à le dégager de là, mais un type venait d'arriver en courant pour sauver la jeune femme, mais au lieu de l'attraper elle, il se retrouve avec une bestiole mécanique en laisse et tombe à son tour avant même que je n'ai le temps de l'attraper! Super! On se retrouve avec deux victimes à sauver au lieu d'une! Visiblement, Jonas n'est pas décidé à lâcher l'affaire et veut sauver le dragon en premier, et je me tourne vers lui l'air ahuri

«Non mais vraiment hein! Il te manque une case! T'es prêt à laisser crever deux personnes pour un dragon qui a environs cent cinquante pour cent de chances de survivre?»

Je venais agripper un truc qui semblait être un grille-pain - ou qui l'avait été en tout cas, mais je le laissais faire pour le moment, il voulait attraper son dragon et semblait avoir choppé une patte et se mettait à tirer, mais Lizbeth tirait de son côté et il me demandait de l'aider! je soupirais alors «Si je t'aide, le petit va hurler et sa mère va rappliquer! Lâche le!! On doit tous les sortir de là et après on s'occupera d'assommer cette femme une bonne fois pour toute pour rendre le petit! Mais là rêve pas, elle le lâchera pas!»

Je lançais le grille-pain sur la cellule mère! Heureusement qu'elle était assez grosse pour que je l'atteigne, mais c'était loin d'être suffisant pour l'assommer! Je grommelais alors pour chercher quelque chose de plus lourd, j'allais pas prendre le four non plus!! Les planches, la tôle, tout ça c'était trop léger, mais je réussissais enfin à mettre la main sur une des pierres qui devaient servir à la structure du bâtiment et je m'en saisissais! C'était assez lourd, mais avec le type qui était à côté de la cellule mère, j'avais pas intérêt à me rater

«Dites? Vous pourriez faire en sorte qu'elle arrête de bouger? J'dis ça, c'est pour vous sauver la vie hein?» - non mais qu'est-ce que les gens sont cons vraiment! Et Lizbeth qui recommençait à hurler en disant qu'elle ne lâcherait pas son petit! J'ai toujours su qu'elle était tarée celle la! Je venais alors user de toutes mes forces pour lancer la pierre sur la cellule mère! Je l'avais pas tuée - évidemment, ça se tue pas à tous les coups ces trucs, mais j'avais réussi à lui briser trois quatre pattes! et elle allait donc avoir du mal à bouger, mais elle en avait d'autres quand même! Aussi je prenais autre chose qui me passa sous la main, à savoir... un sac de pommes de terre? Ah oui pourquoi pas, ça peut faire un bon projectile!

Nouvel essai, je visais l'autre côté cette fois pour avoir les autres pattes! Fallait que je fasse vite avant qu'elle ne bouffe l'autre abruti!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 03 Juil 2012, 13:51

Visiblement, lui et Vrass n’ont pas trop la même idée sur l’attitude à adopter. Tuer la cellule-mère en premier, comme le propose le tatoueur ? Ça marcherait aussi, bien sûr, mais le plus important aux yeux du trafiquant est surtout de faire en sorte qu’elle ne bute pas le petit dragon, car ça ferait péter un plomb à la mère à coup sûr ! Après, les deux jeunes tombés dans le trou… C’est mieux si on peut les sauver, bien sûr ; mais au pire, ce sera des dommages collatéraux.

« J’sais pas si tu vois, mais la maman dragon commence à s’impatienter, si elle récupère pas son bébé rapidement ou qu’il se fait tuer, on est mal ! Donc ouais, je suis prêt à laisser crever ces deux-là pour qu’elle s’en aille avant de faire s’écrouler d’autres immeubles et leurs occupants. »

Elle n’en est pas encore à ce point, mais même sans la regarder on peut commencer à sentir des vibrations dans le sol, signe qu’elle commence à s’énerver un peu et à cogner la terre de sa queue ou de ses pattes.

Le plan de Jonah de remonter le dragonneau aurait pu marcher, mais sans compter Lizbeth qui, décidément, tient plus à son nourrisson de substitution qu’à son ami mal en point. Là, s’il continue à tirer, il reste en effet d’écarteler le jeune reptile… Il redonne du mou à sa corde, à contrecœur, et dès que le dragon touche le sol il réussit à s’extraire du nœud coulant à l’aide de ses crocs.
Pendant ce temps, Vrass a pu balancer quelques projectiles sur la cellule-mère, évitant les autres occupants de la fosse et cassant quelques pattes à la créature. Ce qui n’est toutefois pas suffisant pour l’immobiliser…

Sa liane de câbles toujours à la main, Jonah se décale afin de se trouver pile au-dessus de la cellule-mère, et tente de l’accrocher plutôt que le dragon. Le tatoueur balance alors un sac de pommes de terre en direction de l’espèce d’araignée, qui lui tombe dessus lourdement en lui arrachant quelques composantes ; mais quelques patates se sont faites la malle lors du vol de leur contenant, et l’une d’elles, particulièrement grosse, atterrit en plein sur la tête de Lizbeth, qui s’affale contre la paroi du trou, sonnée mais néanmoins consciente. Le jeune garçon – heureusement qu’il est là, en fait -, suivant confusément les conseils de Vrass, se laisser tomber sur la cellule-mère. Jonah profite de l’immobilité relative de la saleté pour lui attraper une patte avec son espèce de lasso ! C’est une chance que ces bestioles soient pleines d’aspérités, ça accroche bien. L’homme s’arc-boute alors en arrière, tirant la cellule-mère contre la paroi du plus qu’il peut.

« Profite que je l’immobilise pour l’achever ! », lance-t-il à Vrass.

Elle s’agite violemment, et Jonah, malgré sa force non négligeable, ne sera pas capable de la maintenir longtemps. Ses bottes creusent de profonds sillons dans le sol pour le retenir d’être trainé plus près du bord de la fosse… Le garçon a réussi à ramper hors d’atteinte de la cellule-mère, et a rejoint Lizbeth. Le petit dragon court dans tous les sens, et essaie de battre des ailes pour fuir, mais il n’arrive même pas à se soulever d’un mètre. Sa mère… joue des griffes, qu’elle enfonce dans la terre, en proie à l’anxiété.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Juil 2012, 17:39

D'un certain point de vue, le type avait raison! Si la mère voyait que son petit était blessé, on risquait gros, mais tant que l'autre folle s'agrippait à lui comme une forcenée, on n'arriverait pas à le tirer de là sans encombre! En soit, j'étais d'accord avec lui, le problème était que ni lui ni moi ne pouvions résoudre le problème de l'autre barge qui se prenait pour une dragonne!

Le type en bas essayait tant bien que mal de se débattre avec la cellule-mère, fallait reconnaître qu'il avait du cran le gars! Surtout que la ptite Lizbeth n'en avait strictement rien à foutre de sa pomme! Tout ce qui comptait, c'était son bébé et rien d'autre! Mais quelle conne! En tout cas, je me décidais à viser la bestiole mécanique pour faire mouche! Encore quelques morceaux en moins! Mais les pommes de terre avaient eu la mauvaise - ou bonne? - idée d'aller sauter sur la meuf qui lâcha enfin le reptile pour s'écrouler contre la paroi du trou, plus ou moins en état de choc! Le dragonneau tournait encore en rond jusqu'à se faufiler à nouveau dans la canalisation qu'il avait emprunté plus tôt, maintenant que la cellule-mère n'était plus là, il allait prendre la poudre d'escampette!

Pas la moindre idée d'où il dégageait, je m'occupais surtout de mon co-équipier qui avait attrapé quelques pattes de la cellule-mère et la tirait vers nous! Maintenant on avait deux personnes à sauver, une folle à moitié inconsciente et un pseudo héros croisé poule mouillée. Alors que Jonas tirait pour remonter un peu la bestiole, je me maudissais de ne pas avoir mon épée avec moi! Le pire était qu'elle n'était franchement pas loin! Mais elle n'était pas là! Aussi je me décidais à faire un truc stupide - en souvenir du coup de tête au bison surement - et je me tournais vers mon partenaire

«Bon, prépare toi à tout lâcher lorsque tu sentiras mon poids! Je saute!» - bon allez, plan connerie en route! Je commençais à descendre pour me placer de part et d'autre du câble, la cellule mère juste en dessous de moi! Je levais les yeux vers l'autre avant de prendre mon courage à deux mains et lâcher prise! Mes pieds tombaient directement sur la créature, se coinçant avec les quelques pièces métalliques qui se collaient dessus, et Jonas avait lâché prise avant d'être emporté!

Problème... y'a toujours un problème!

Je pensais que ce truc était une sorte de robot, mais en fait, sous les pièces, c'est super gluant!! Aussi je glissais totalement et me retrouvais sur le cul lorsque j'atterrissais sur elle, j'avais retiré bon nombre de trucs, mais ça restait relativement... vivant! Elle se foutait royalement d'avoir été écrasée par un winghox, elle s'était aplatie comme une crêpe le temps que je sois dessus, puis lorsque je m'étais relevé elle s'était regonflée comme un ballon!

«Non mais sans blague? C'est quoi ce truc?»

Je venais serrer les poings et me mettre en position de boxeur, elle n'avait presque plus de pattes pour se déplacer, deux en fait, mais ça lui suffisait largement! Elle sortit de sa masse gélatineuse un truc qui devait être autrefois un batteur électrique et se mit à le faire tourner à toute vitesse - «Tu comptes pas me faire monter en neige non?» - il y avait encore le grille-pain par terre, je m'en saisissais pour frapper violemment sur le batteur et l'envoyer valser sur le mur! Le dragon revenait vers nous et je réussissais à l'attraper par la queue d'un coup sec et à l'envoyer en l'air - sans mauvais jeu de mot

«Hey!! Attrape!»

Le dragon couina sans comprendre ce qu'il lui arrivait, mais moi j'étais toujours coincé en bas et je devais me débrouiller pour faire sortir les deux autres! Ensuite, un coup de perle et je me retrouverais dans ma boutique - soit à deux pas - mais là, je pouvais pas les téléporter eux! D'une part, ils auraient la trouille de leur vie, et d'autre part... Sayah n'aimerait pas du tout! Donc pas le choix, faut que je réussisse à occuper la bestiole pendant que Jonah trouve un moyen de m'aider à les sortir de là!!


Rappel: j'avais oublié, mais la mission c'est de sauver Lizbeth, pas le dragon XD

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Maître du Jeu » 03 Juil 2012, 19:35

Bébé dragon surgit tout à coup de son trou à rat comme s'il avait été expulsé par un geyser ! Effectuant une très jolie parabole pour se remettre à peu près droit comme un chat, il déploya ses ailes minuscules qu'il agita avec la force du désespoir pour essayer de voler. Depuis sa place, et immobile depuis un moment, maman dragon daigna enfin remuer son corps immense. Elle fit un seul pas, écrasant sous son poids un van tout cabossé et délogeant l'armoire de Vrass qui dépassait du mur arraché en déplaçant l'un de ses bras. Son cou hérissé de pics, d'écailles, et autres aspérités à empaler dix Euthers se tendit subitement, et dans un mouvement d'une étonnante souplesse, elle réceptionna son petit dans sa gueule ouverte.

Sans-doute une technique héritée des crocodiles. Entre reptiles, ils se comprenaient.

Toujours fut-il que le dragonneau sembla ravi de retrouver la chaleur réconfortante de la gueule de sa mère et couina de bonheur, tandis que maman déployait ses ailes pour un décollage plus dévastateur que l'atterrissage ! Heurtant l'immeuble d'en face auquel elle se raccrocha pour prendre appui, elle fit s'effondrer le tout. Vrass n'aurait plus de vis à vis. C'est la valeur immobilière de son appartement qui allait grimper... dès qu'il aurait fait poser sa baie vitrée dans sa chambre bien sûr...

Sous les ailes immenses et musculeuses, l'air s'abattit en soulevant de gros nuages de poussière. Les débris tremblèrent un peu, et un gros tuyau glissa d'entre deux morceaux de tôles pour tomber au fond du trou. Manque de chance, il disparu dans les quelques centimètres d'eau des canalisations. Quant à Lizbeth, devenue folle furieuse de voir sa progéniture lui être kidnappée sous le nez, elle se mit à pleurer toutes les larmes de son corps.

« De ta faute ! C'est de ta faute !!! » Hurla-t-elle en se jetant sur Vrass pour le frapper de ses poings ridicules.

Mais sa cheville douloureuse la fit retomber. La cellule mère elle, en profitait pour se remonter comme un grand jeu de Mécano et sortir d'entre ses flancs le disque d'une scie circulaire. À défaut de battre Vrass en neige, elle pourrait peut-être le découper ? À moins qu'elle ne s'attaque aux poutres soutenant le plafond afin d'inviter Jonah à la fête ?

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 03 Juil 2012, 22:09

« Comment ça quand je sentirais ton poids ?! »

Mais Vrass se laisse tomber de quasiment dix mètres sur la cellule-mère sans prendre le temps de répondre. Presque aussitôt, le trafiquant sent un choc brutal qui se répercute le long du câble et dans ses mains, ce qui le fait tout lâcher d'un coup, et le voilà qui bascule en arrière - magnifique roulade - dans un effet de contrepoids !
Il se retourne sans perdre de temps et revient au bord du trou à quatre pattes, penchant la tête pour scruter ce qu’il s’y passe et observer l’homme aux cheveux rouges en position de combat face à la bestiole bizarre. En plus de la surveiller, il trouve également le moyen de chopper le petit écailleux par la queue pour le lui balancer, qui a dit que les mecs ne pouvaient faire qu'une chose la fois – et Jonah tend les bras pour le réceptionner mais, au lieu de retomber vers lui comme on aurait pu s’y attendre, il se fait intercepter en douceur par la large gueule de sa mère, et entre ces deux rangées de crocs terrifiants il semble, enfin, rassuré.

La mère s’apprête maintenant à décoller. Au lieu de la regarder, Jonah ferait mieux de s’occuper de Vrass, Lizbeth et son ami ; mais le spectacle qui s’offre à ses yeux est si impressionnant… La dragonne fléchit ses cuisses musculeuses afin de prendre son élan, puis se déploie avec fracas en direction de l’immeuble qui fait face. Elle s’en sert apparemment de tremplin pour son envol final ; et cela n’est pas sans dégâts puisqu'il s'écroule dans un violent tintamarre et nuages de poussière ! A présent qu’elle est en vol, ses ailes translucides battant puissamment l’air, on a du mal à imaginer qu’il s’agit de la même créature si lourde au sol…

Jonah secoue la tête. Bon, c’est un gros problème de moins ; mais faut encore s’occuper des autres !
Sa certitude du début n’a pas changé : il n’imitera pas Vrass en sautant dans la fosse.
Attend, elle fait quoi le cellule-mère, là ? C’est une scie qu’elle vient de sortir de sa… gelée ? Priorité numéro 1 : empêcher cette créature de découper tout ce petit monde en rondelle sans se mettre soi-même en danger – ouais, Jonah n’a pas l’étoffe ni l’inconscience d’un héros, ce qui est utile pour rester en vie. Mais s’il peut éviter des morts inutiles, il le fera.
Il a laissé glisser son câble au fond du trou lors de la descente incontrôlée du winghox ; pas moyen de retenir la cellule-mère comme auparavant. Mais au moins, avec ses deux pattes restantes, elle n’est plus très rapide ni agile !
Regards rapides lancés tout autour de lui dans l’espoir de trouver un matériau ou un objet miracle. Mais rien ne vient… Il a bien vu, avec tous les essais de Vrass, que balancer des projectiles à la bestiole n’est pas une technique très efficace. Mais quoi, alors ?

Une idée lui vient à l’esprit. Des morceaux de poutres légères et de tôles sont restés suspendus au-dessus de la fosse, entrainées par l’affaissement de terrain. S’il pouvait en faire tomber une partie entre la cellule-mère et les trois personnes… Mettant ce plan à exécution, Jonah se met à filer des coups de pied aux endroits qui maintiennent cet espèce de couvercle, enfin, seulement ceux qui surplombent directement la cellule-mère. Par chance, les matériaux sont déjà bien abîmés et plus très solides, et un "crac" menaçant se fait rapidement entendre.

« Gaffe là-dessous ! Collez-vous à la paroi ! »

Ils obéissent à son ordre tandis que tout un fatras de bois de bois et de métal léger dégringolent sur la créature. On ne voit plus rien.
Quand tout s’est stabilisé, quelques secondes plus tard, Jonah peut remarquer que –ouf ! – personne parmi les humains – et le winghox – ne s’est fait ensevelir. Et, cerise sur le gâteau, l’éboulis provoqué à l’air d’être escaladable ; il mène à environ deux mètres en-dessous du sol du sol.

« Montez, grouillez-vous, je ne sais pas si cette chose est morte ! »

Difficile de deviner, effectivement, les capacités de cette étrange bête qui, bien qu’on la qualifie d’ "animal", a l’air de n’avoir rien d’organique…

Selon sa description de créature qui ne vit que dans l'instant, ça n'aurait pas été très logique qu'elle planifie de faire tomber Jonah dans la fosse ^^

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Juil 2012, 22:47

Une scie rotative, une armoire et maintenant une tôle? On veut ma mort? :sifflote:

Récapitulons! Je me retrouve dans un trou qui devait certainement servir à mener aux égouts ou peut être au métro aussi je ne sais pas, mais peu importe! En levant la tête, je peux voir que je ne pourrai pas remonter juste en sautant - je suis grand mais faut pas charier - une folle furieuse à moitié endormie, un type qui a du pisser dans son froc et un truc gélatineux qui fait jaillir des armes de destruction massive toutes les trente secondes! Après le batteur, la scie! Mais oui bien sur, j'attends le bazooka à la prochaine tentative!

Je recule doucement, je n'ai plus grand chose à portée de main, je lève les yeux pour voir le bébé dragon atterrir dans la gueule de sa mère! Le tremblement provoqué fait tomber MON armoire et bien sur, ça n'aurait pas été drôle si elle était tombée quelque part dans l'appart de la voisine, là où ça ne m'aurait pas posé de problème, mais nooooooon! Fallait qu'elle tombe... DANS LE TROU! Ok en général, ce genre de chose, je fais mouche du premier coup mais si mon mobilier s'y met aussi je suis pas dans la merde! Et l'autre folle là! elle ne fait que pleurer, sangloter, marmonner «mon bébé mon bébé mon bébé» puis elle se jette sur moi en me frappant de toutes ses forces en hurlant - autant dire qu'elle ne me fait pas grand chose! J'en avais ma claque de tout ça, aussi je venais lui saisir les poignets et je lui mettais un violent coup de tête dans le nez! Le sang gicla un peu, je venais de le lui fracasser! Mais tant pis, au moins cette fois, elle dormait pour de bon et l'autre me regardait d'un air effaré! Pas tout ça, mais on a une cellule-mère à dépouiller, même si je suppose que c'est impossible!

Je me retournais alors pour voir qu'en réalité, en tombant, l'armoire était tombée en plein sur la cellule-mère! J'écarquillais les yeux! À défaut de la tuer, ça la aplatie suffisamment pour que je puisse la pousser afin qu'elle tombe sur la scie! Au moins ça maintenant c'est fait, mais je m'attends à ce qu'elle sorte un nouveau truc de sa poche cette saleté! J'entends alors le gars d'en haut crier et j'écarquille les yeux en voyant ce qu'il prépare! Il est sérieux là???

Je baisse les yeux sur la cellule mère qui sort comme si de rien n'était de sous l'armoire, la bonne nouvelle, c'est que si elle peut se sortir de là, les trucs qu'elle a dans son corps de gelée ne peuvent pas! Donc elle semble un peu moins armée! Aussi je bondissais en arrière et je plaquais tout le monde avec moi contre la paroi, fronçant le nez avec l'odeur d'urine! Mais merde! Il a vraiment pissé dans son froc ce con!! En tout cas, il nous avait provoqué un petit éboulement, aussi je désignais les «marches» du menton - «Toi tu montes et vite! Je m'occupe de Lizbeth!»

Il ne semblait pas vouloir, mais en baissant les yeux sur son pantalon, il savait qu'il avait plutôt intérêt à se dépêcher! Il commençait à grimper pendant que j'attrapais la femme par les poignets, j'allais avoir du mal à la soulever et grimper en même temps, surtout si elle n'y mettait pas du sien! Je pouvais voir alors le fameux câble qu'avait utilisé Jonas un peu plus tôt, je le prenais pour ligoter les poignets de la miss, puis je lui faisais passer ses bras autour de mon cou et je me dépêchais de grimper, elle m'étranglait à moitié et je baissais les yeux pour voir si la cellule-mère réussissait à passer... pour le moment non, fallait espérer que j'ai le temps de remonter avant, et je me félicitais presque d'être bordélique en fait, mon armoire était presque vide, la plupart de mes fringues étaient éparpillées dans l'appart, ça m'aurait fait chier de voir mes caleçons trainer partout...

Je serrais les dents en continuant mon ascension, je ne m'étais même pas rendu compte que je m'étais démis un doigt! Mais à force, je pouvais le sentir et ça me faisait un mal de chien! Je m'arrêtais donc à mi-chemin, lâchant ma main invalide en serrant les dents... et merde!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Jonah Kes » 06 Juil 2012, 22:50

Jonah suit attentivement ce qui se passe dans la fosse, prêt à faire dégringoler de nouveau l’espèce d’échafaudage qu’il vient de "créer", si l’on peut dire, une fois que les trois se seront tirés de là. Le winghox, en véritable homme d'action, prend clairement les choses en main ! Jonah n’a pas pu retenir un petit rire, malgré la gravité de la situation, quand il a foutu un coup de boule à la nana tarée ! On a entendu d'ici le cartilage craquer. Elle le méritait bien cela dit, et lui-même aurait aussi fini par faire la même chose à la place de Vrass.

Le gosse inconscient qui n’a servi à rien dans l’histoire – à part se faire sacrément amocher -, poussé par l’homme aux cheveux rouges, escalade la pente de débris tant bien que mal… Il doit avoir des trucs cassés (des os par exemple), il saigne d’un peu partout, et il se traine comme un chien à une seule patte. A ce niveau-là, on lui pardonne de s’être pissé dessus, je crois. C’est ça qui arrive quand on essaie de jouer les héros sans en avoir la carrure, dans la réalité !
Une fois arrivé en haut, il s’effondre par terre, pas loin de Jonah. Les personnes qui entourent la scène – plus nombreuses maintenant qu’il n’y a plus la menace du dragon – les observent, attendant sans doute qu’il aille à sa rescousse. Pardon ? Comme s’il allait s’occuper d’un gamin blessé qui a pissé dans son froc !

« Eh, quelqu’un peut aider ce gosse ? »

Sérieusement… D’ailleurs, en jetant un coup d’œil à Vrass, le trafiquant s’aperçoit qu’il s’est arrêté à mi-chemin, tenant la fille à l’origine de tout ce bazar d’une seule main, sur son dos. Il est brillant de sueur, et semble en difficulté…
Jonah a un temps d’hésitation. Il aimerait bien se barrer, maintenant que le quartier est hors de danger imminent ! Mais d’un autre côté, ça ne lui coûterait rien de "finir le boulot" en aidant Vrass… et il serait vu comme un sauveur. Ça amènerait les gens à le respecter, et si jamais à l’avenir, il avait des problèmes avec la police, il pourrait toujours leur rappeler cet épisode. Parce que c’est vrai que les poulets, on les a pas trop vus là ! Ni les pompiers ou qui que ce soit. Pour le gamin évanoui et Lizbeth, ça serait pas mal, pourtant.

Habité par cette "noble cause", le trafiquant s’avance sur les bouts de bois et plaques de tôle en direction du winghox, précautionneusement. Ce faisant, un mouvement, au fond du trou, attire son attention : une patte de la cellule-mère, qui dépasse de l’éboulis… Mais elle disparait sous les débris, lentement ; ça fait un peu bouger le tout, quelques pierres roulent ; rien de plus. Elle a senti qu’il n’y a plus de danger immédiat pour elle, et elle retourne donc, tant bien que mal, à ses égouts pour se refaire une santé et trouver de nouveaux ustensiles incongrus à assimiler.

« Je vais te la prendre. »

Jonah passe un de ses bras dans le dos et sous l’aisselle de la jeune fille, tandis que son autre bras l’agrippe du mieux qu’il peut vers la taille.
Et cahin-caha, le trio remonte la pente. La fille n’arrête pas de se saigner dessus, il l’a pas loupée, l’autre !

Ils la déposent plus ou moins délicatement à côté de son "ami" - elle doit compter plus pour lui que lui ne compte pour elle, vu comme elle n'en avait rien à foutre de sa pomme -, dont s’occupent déjà plusieurs personnes, et Jonah retourne au bord du trou pour donner un bon coup de pied dans l’échafaudage qui s'effondre étonnement calmement, bloquant ainsi toute éventuelle velléité de la cellule-mère de rejoindre le monde des humains. Les saloperies comme ça, ça reste sous terre !

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Une humeur de dragon!!!

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Juil 2012, 14:38

J'allais avoir du mal à grimper avec un doigt dans cet état, aussi je devais trouver le moyen de m'appuyer sur la paume pour grimper, jusqu'à ce que je vois l'autre type s'allonger pour s'approcher et ainsi me proposer son aide! Je n'avais pas trop entendu tout ce qui avait pu se passer avant, aussi je penchais la tête de façon à ce que mes cornes ne le gênent pas pendant qu'il récupérait la dame inconsciente. Avec ce poids en moins, j'allais pouvoir grimper plus facilement, en bas la cellule mère avait décidé de rentrer chez elle, aussi je me hissais avec difficultés jusqu'au rez-de-chaussée, puis une fois là, je me levais en me dépêchant de sortir de là, poussant encore les débris jusqu'à arriver à l'air libre!

«Bordel! Y'a un médecin dans le coin?» - fallait pas rêver. Je soupirais en regardant ma main, le doigt était en train de virer au violet et je venais alors attraper le premier truc qui me passait sous la main pour le mettre entre mes dents, sans me soucier que ça avait trainé par terre ou pire encore, là fallait que je fasse vite, aussi je serrais fort mes mâchoires pour attraper mon doigt et tirer d'un coup sec, cela fit un gros «schlock» et j'enfonçais mes dents dans le truc qui m'empêchait de hurler avant de le recracher. J'irai chez le médecin de toute manière... lorsque maman dragon a atterri sur la maison, je sais que j'ai reçu pleins de trucs sur la tronche, et probablement des clous rouillés en passant! C'était dangereux de rester dans cet état.

Je me tournais vers Lizbeth qui se réveillait enfin dans les bras de l'autre, elle se releva d'un geste brusque en ramenant ses deux mains sur son nez brisé et se mit à pleurer
«Mon bébé! Mon bébé! Mon bébé est parti!!!» - puis elle me remarqua, moi qui était assis par terre pas assez loin à mon goût et elle tendit un doigt furieux vers moi - «c'est VOTRE FAUTE! C'est vous qui l'avez lancé pour que ce monstre me le vole!!»

Je soupirais en me levant avant de m'approcher vers elle, l'envie de lui coller une baffe me démangeait, mais je lui avait déjà pêté le nez on allait éviter d'en faire davantage
«Espèce d'idiote! Ce monstre comme tu dis, c'était sa VRAIE mère! Si je ne le lui avais pas rendu, elle t'aurais tuée pour le reprendre! Tu crois vraiment que t'aurais fait le poids? REGARDE TA MAISON!!!»

Elle écarquilla les yeux avec un hoquet de surprise à entendre ma voix grave la sermonner ainsi. J'étais en mode winghox, le genre que là elle n'a pas intérêt à me faire chier! Elle se retourna alors et vit qu'effectivement, il n'y avait plus que des ruines. Moi j'avais perdu un morceau de ma chambre et mon armoire, mais ce serait facile à réparer, je connaissais un maçon dans le quartier qui me renforcerait ça - et non, pas de baie vitrée, je ne veux pas de spectateurs pour mon lit. Elle fondit en larmes en réalisant enfin qu'elle avait tout perdu, se plongeant dans les bras de celui qui avait courageusement essayé de la sauver
«Au moins t'es vivante. Tu devrais plutôt te prendre un mec pour qu'il te fasse un vrai gosse au lieu de chiper des œufs de dragon!»

Je levais un regard vers le type qui la tenait dans ses bras, je ne sais pas comment elle fait pour rester là avec lui, il pue la pisse jusqu'ici! Mais il semblait être reconnaissant tout de même. Des flics arrivèrent pour constater les dégâts et je m'approchais de mon allié de fortune pour lui tendre la main
«Merci pour ton aide. Je suis Vrass Rannveig, le tatoueur d'à côté. Si un jour tu veux un tatouage, n'hésite pas à venir me voir, je te ferai une petite ristourne.»

On allait maintenant devoir s'expliquer avec la police, heureusement il y avait plusieurs témoins, et peut être qu'on aurait vraiment une récompense pour service rendu? Après tout, grace à nous, maman dragon a récupéré son bébé, et s'il y a eu quelques blessés, il n'y a eu aucun mort.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Suivante

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron