À la rescousse!

C'est le plus reculé de tous les villages dépendant directement du Roi. Comme déposé ici au hasard au milieu des plaines fertiles, Banba a su se spécialiser dans l'agriculture et l'élevage.

À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 17 Fév 2015, 15:54

Précédemment
=====================================
Jamais la féline aurait pu penser revenir à Banba dans ces conditions. Depuis que les winghox avaient investi Balaïnes, à la recherche du fameux assassin de l'un des leurs, jamais elle n'avait pu croire qu'ils en viendraient à se lancer à la chasse de n'importe quel morphe félin! Est-ce qu'ils n'étaient pas un tant soit peu physionomistes? Le morphe en question a de longs cheveux noirs et la peau mate, alors que Jherer est blanc comme un linge et blond! Il ne ressemble en rien à cet assassin, morphe tigre blanc qui plus est et non guépard, et voilà que maintenant, il avait été fait prisonnier à Banba par ce groupe de guerriers cornus sans cervelle?

Son frère s'était déjà mis dans bien des situations périlleuses, mais là selon la jeune femme, c'était le pompon! Malgré tout, elle ne pouvait se laisser aller au désespoir, surtout que là, les gardes de Manölis approchaient à grand pas suite à la bagarre provoquée par les winghox dans la rue, aussi, Ceithli se dépêcha de se retransformer - en prenant garde à ne pas se retrouver dans le champs de vision du guerrier cornu - puis elle renfila rapidement sa tenue sans prendre la peine de lacer le corset - pas le temps - et attrapa ensuite le poignet du winghox et celui d'Archélas pour les envoyer tous deux à Banba...

Pop! Ils étaient arrivés assez loin du centre du village, au niveau d'un champs de coquelicot. Calmant les battements de son cœur et refusant de céder à la panique, la jeune femme prit une profonde inspiration avant de se tourner vers Archélas

«Il faudrait lui lancer un sort peut être, ou quelque chose qui pourrait nous permettre de le garder sous notre contrôle.» mais quoi? à sa connaissance, Sayah n'aimait pas vraiment enlever totalement le libre arbitre de qui que ce soit, et il était rare qu'il autorise des produits qui permettraient donc ce genre de chose. D'autant que le sort du Shaman ne ferait effet que le lendemain, donc bon...

Elle se pencha vers le winghox qui ne se gênait pas pour loucher dans son décolleté, il faut dire qu'elle était plutôt débraillée aussi elle lui colla une gifle magistrale avant de reculer pour se refagoter correctement

«Vous ne pensez vraiment qu'à ça!» pire que des animaux. Bref, il n'y avait personne aux alentours pour le moment, à part une ou deux maisonnettes aux toits triangulaires faits de paille, comme on en trouvait beaucoup dans le coin... elle soupira en se tournant de nouveau vers son époux

«Tu penses qu'il vaut mieux que je reprenne ma forme animale?» pour mieux maîtriser celui-là?

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 17 Fév 2015, 17:41

ATTENTION ! Les messages suivants s'adressent à un public averti (violence)


Sitôt la gorge du winghox libérée, Archélas le sentit se tendre, prêt à se débattre avec toute la sauvagerie propre à son peuple. Il lui aurait suffit d'une pirouette - s'il n'avait pas eu les poignets liés - pour se dégager et mettre le soldat en difficulté. Aussi ce dernier plissa-t-il les yeux avec méfiance, inquiet alors que Ceithli reprenait forme humaine près de lui. Il le savait, elle n'était que trop vulnérable durant ces courts instants où elle changeait d'apparence. Leur prisonnier ne tenta rien... malgré tout Archélas se tenait prêt à répliquer au moindre mouvement de sa part, son calme apparent n'étant pas du tout pour le rassurer. Puis la main de son épouse se referma sur son poignet.

Un battement de cil plus tard, l'air frais des plaines de Banba venait lui flatter les sens. Surpris par cette douceur après avoir étouffé sous les embruns et les relents d'alcool de la ruelle, Archélas accusa une seconde d'inattention. Près de lui, Ceithli était déjà d'attaque pour la suite. Sous lui, le winghox...

« Je peux savoir ce que vous regar... »

Il n'eut guère le temps de terminer sa phrase que son épouse s'était déjà lavée de l'affront en giflant l'animal. Ce qui aurait pu faire rire notre soldat s'il n'avait pas lu la haine immédiate qui éclaira le regard du winghox. Évidemment, se faire brutaliser par une femelle n'était pas du tout à son goût, et Archélas fut vivement projeté de côté lorsque sa proie se débattit d'un coup de rein furieux. Tirant aussitôt sur son bras gauche pour resserrer l'entrave exercée par son filin, le lieutenant se redressa juste à temps pour éviter de se retrouver en position inférieure. Le winghox venait de marquer une courte seconde d'arrêt sous le coup de la douleur infligée à ses poignets, un grognement accompagnant le craquement qui avait précédé. Et sans lui laisser davantage de répit, Archélas leva son bras pour la dernière fois, tranchant net de son tesson de bouteille la gorge du fier guerrier. Tout juste recula-t-il, surpris par le jet purpurin qui s'ensuivit.

« ... ce ne sera pas nécessaire... » Répondit-il inutilement à Ceithli en relâchant ses épaules.

Les yeux fermés, il s'accorda une longue inspiration avant de défaire les attaches du filin. Curieusement calme et sans trembler, il rangea le fil dans son poignet de force et se releva en jetant un dernier coup d'œil vers le corps inanimé du winghox.

« Lui livrer Rannveig ? Merci mais je n'avais pas très envie de l'avoir aux fesses quand il l'aurait appris. Il essuya sa joue tâchée de sang d'un revers de main avant de lever enfin les yeux vers Ceithli. Je suis désolé mais il nous avait vu. Ces types là ne rechignent jamais devant une vengeance, je n'allais pas courir le risque. Et laisser son corps à Balaïne aurait été un mauvais calcul. Ils auraient fait le rapprochement avec toi. Là... ils se contenteront de crever de jalousie en le pensant au fond d'une ruelle en ta compagnie... »

Il enjamba le corps, sa rage revenant lui brûler les veines alors qu'il se remémorait leurs regards sur son épouse. Ces types se jetaient sur les femmes comme des singes sur des cacahuètes. Rejoignant Ceithli, il lui embrassa doucement le front.

« C'était une bonne idée. Il n'a pas marché, il a couru. Il se recula ensuite, sa détermination revenue s'épingler dans ses iris azurés. Tu es appréciée à Banba, les villageois accepteront de t'aider. Une troupe de winghox ça n'a pas dû passer inaperçu. »

Quoi qu'au milieu d'un cheptel de vaches...

« Viens. »

Il lui prit la main avant de la conduire vers la ville, mille questions se bousculant dans son esprit. Il lui faudrait impérativement trouver une arme, éventuellement passer chez l'antiquaire — autrement dit sa femme — et dénicher de quoi venir à bout d'une paire de winghox ou deux. Ça n'allait pas être de tout repos. Ses pensées furent interrompues par le vol d'un corbeau qui le frôla de peu. L'oiseau avait semble-t-il déjà repéré son festin... Un peu plus loin, le centre ville de Banba se dessinait entre les clôtures. Sa place animée de chansons, ses rues où s'étalaient les échoppes... Dommage qu'ils ne soient pas ici pour cela...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 17 Fév 2015, 20:55

Finalement le problème fut très vite résolu, même si Ceithli aurait préféré ne pas en arriver là. Comme beaucoup de morphes félins, elle ne craignait nullement la vue du sang, mais elle eut tout de même le temps de bondir en arrière pour ne pas se retrouver sur la trajectoire de la gerbe rouge vif qui jaillit du cou du winghox!

Elle leva les yeux vers son époux, tout de même surprise qu'il en soit arrivé là, mais effectivement, ses déductions tenaient la route

«J'ose espérer que nous n'aurons pas trop d'ennuis malgré tout. Attends, j'ai mon outre des danaïdes, il faut te laver un peu sinon les gens vont se méfier.» certes, au pire il pourrait dire qu'il vient de l'aider à la boucherie et que le sang sur sa chemise est animal, mais disons qu'elle préférait éviter de prendre trop de risque là dessus. Comme il le disait si bien, elle était appréciée ici, et savoir qu'elle avait plus ou moins participé à un meurtre, même pour des winghox, ça ne lui plaisait pas.

Après avoir fait de son mieux pour détacher sa chemise, ils se mirent en route. En chemin, elle croisa justement une mère de famille - nombreuse - qui étendait une bonne tonne de linge sur des fils qui devaient faire toute la largeur de son jardin! Une très bonne cliente qui appréciait beaucoup la boucherie car sa mère lui coupait toujours la viande en petits morceaux pour qu'elle n'ait plus qu'à cuisiner sans perdre trop de temps...

«Ooh! Ceithli! Contente de te voir à Banba! Comment vont tes petits?» la féline sourit doucement en hochant de la tête. Non, il ne s'agissait pas d'une insulte, du moins pas de la bouche de cette femme, elle-même appelait ses enfants ses petits, il n'y avait nulle connotation animale ici
«Ils vont très bien, ils sont avec leurs grands parents!»
- «Tant mieux... par contre, fais attention en ville, y'a un groupe de winghox qui cherche un morphe...»
la féline s'arrêta et se tourna vers son époux d'un air inquiet, puis elle s'approcha de la femme d'un pas rapide
- «Est-ce que vous savez où ils sont?»
- «Tu ne devrais pas t'approcher d'eux, tu sais?»
- «S'il vous plaît...»
- «Ils ont mis à sac la vieille grange du Père Marsin... certes, plus personne ne l'occupait depuis sa mort, mais bon, sa fille n'a pas eu son mot à dire visiblement, et elle a quitté les lieux rapidement pour aller chez une de ses tantes...»


La morphe se mordit légèrement la lèvre. Cette grange était immense, certes... mais surtout perdue au milieu d'un immense champs d'herbe sèche. Autrement dit, un repère stratégique intelligent puisqu'ils pouvaient voir arriver n'importe qui à plus d'une centaine de mètres à la ronde!

En tout cas, elle remercia sincèrement la mère de famille et lui promit d'être prudente avant de reprendre la route avec Archélas et lui expliquer justement le problème de cet emplacement

«Est-ce que tu as une idée de comment y entrer? » car là, même en mode guépard, elle se ferait repérer de loin...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 18 Fév 2015, 20:11

Archélas se laissa toiletter sommairement par son épouse avant de lui emboîter le pas. Après tout la jeune femme connaissait mieux Banba que lui, aussi préférait-il la laisser faire. Aux premières maisons, elle s'arrêta près d'un jardin au milieu duquel une famille était occupée à étendre une quantité impressionnante de linge. Première tentative d'obtenir quelques informations, donc. Comme il s'y attendait leur interlocutrice s'adressa à Ceithli avec bonne humeur. Plus surprenant en revanche fut la vitesse à laquelle elle dévia sur le sujet des winghox. Manifestement, il n'étaient pas les bienvenus en ville. Archélas se perdit un instant dans ses réflexions, jusqu'à ce que son épouse se tourne vers lui d'un air affolé. Pour tout réponse, il se contenta de poser sa main sur son épaule en lui offrant un regard rassurant.

« Le Seigneur Manôlis n'intervient pas ?
_ Manôlis ? Il est pas bien content non-plus, croyez-moi. L'ennui c'est qu'il n'a pas de garde personnelle. La sentinelle devant son pavillon c'est le p'tit fils d'une cousine. Comme il en impose, il reste planté là et il dissuade les curieux d'entrer.
_ Je vois... »


Archélas secoua la tête. Effectivement, sans soldat formé au combat Manôlis ne pouvait pas faire grand chose pour protéger sa ville, tout Seigneur qu'il était.

« Merci pour votre aide. » Lança-t-il toutefois en faisant demi tour.

Il conduisit Ceithli un peu plus loin et s'appuya sur une clôture avant de lui demander un peu plus de précisions sur cette grange. La jeune femme lui fit alors une description assez détaillée de l'endroit. La taille de la bâtisse, son isolement... À mesure qu'elle parlait, il laissait filer son esprit en quête d'une stratégie ou d'une idée. Puis il garda le silence une longue minute lorsqu'elle eut terminé. Lorsqu'il se décida enfin à parler, son visage était tiraillé entre deux expressions contradictoires. L'une sérieuse, l'autre presque hilare.

« Entrer ne sera pas un problème, j'ai de la poudre de minkar qui nous rendra invisibles. Ce qui m'inquiète, c'est ce que nous ferons une fois à l'intérieur. Il s'accorda une courte pause avant de prendre une profonde inspiration. Si nous entrons et tuons tout le monde la rumeur se répandra, et ça risque de les conforter dans l'idée que ton frère est bien coupable. Le mieux serait donc de les convaincre qu'ils ont fait erreur... mais ils sont plus bornés qu'une horde de kordatts en rut, ce ne sera pas facile. J'avais pensé retourner auprès du corps du premier winghox et maquiller son meurtre en le griffant de manière à ce que les traces fassent penser à quelque chose de bien plus gros qu'un guépard. Il nous aurait suffit de prétendre que l'un des leurs venait de se faire attaquer par celui qu'ils cherchaient, et que ça ne pouvait pas être Jhérer puisqu'ils l'avaient sous les yeux lors de l'attaque. L'ennui... c'est que le dos de ce malheureux est déjà couvert de tes traces de griffes... Regretta-t-il comme il venait de le réaliser. C'est alors qu'il planta ses iris turquoise droit dans les yeux de Ceithli, un sourire assez sournois au coin des lèvres. Ou alors... on leur fait peur... Une fois invisibles on peut s'amuser à leur faire croire à des fantômes ou une intervention divine comme Amroth. Il doit bien y avoir des objets ou des plantes capables de créer des effets un peu effrayants... même pour des winghox. Avec un peu de menthise liquide et d'essence de belladone... et pourquoi pas un bouton de cimaille, on peut peut-être arriver à quelque chose ? »

Proposer une bonne grosse farce en guise de mission de secours, il n'était pas certain que ça plairait à sa féline. Mais d'un autre côté il se voyait mal y aller de front. Les winghox n'étaient pas du genre à renoncer. Une fois Jhérer arraché à leurs griffes, ils risquaient de revenir plus nombreux et plus furieux... Non. Le mieux selon le soldat restait de les détourner de leur cible... Il fallait juste que la mayonnaise veuille bien prendre.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 19 Fév 2015, 14:39

De toute évidence, Banba vivait désormais sous le règne de la terreur des winghox. Après, il fallait savoir combien ils étaient. S'il le fallait, ils n'étaient que trois ou quatre, et laissaient simplement les gens vivre tranquillement tant qu'ils n'interféraient pas avec leurs histoires... et Manölis ne semblait pas vouloir s'en mêler non plus, il n'avait de toute évidence pas assez d'hommes pour ça.

La féline demeurait malgré tout inquiète pour ce village.. certes, ça n'avait pas toujours été la joie ici, les gens n'avaient pas toujours été gentils, mais au fil du temps, ils avaient été adoptés et acceptés parmi eux, et elle avait du mal à imaginer que des guerriers sanguinaires soient venus semer le trouble dans une bourgade aussi tranquille.
Elle remercia en tout cas, chaleureusement la mère de famille et s'éloigna avec Archélas pour lui expliquer la configuration du terrain où les winghox s'étaient terrés. La question était de savoir comment s'y rendre, et comment tirer Jherer de leurs griffes... mais visiblement, son époux avait une autre idée en tête, une idée qui éviterait que les winghox ne continuent à les traquer à l'avenir, et la jeune femme trouva l'idée tout simplement excellente! Bien qu'elle évita de montrer une éventuelle surprise à ça, il n'apprécierait surement pas..


«Tu as raison! Faire croire que ce winghox est mort de la main de leur assassin leur prouvera que ce n'est pas Jhérer! » puis elle afficha un air malicieux en mettant ses mains sur ses hanches «je te rappelle que je ne suis pas un simple guépard qui n'agira que par instinct! Moi je peux viser les traces de griffes déjà faites! Il me suffira simplement d'élargir celles qu'il a dans le dos pour faire croire à un prédateur plus gros! En revanche, ce sera plus difficile pour les crocs, mais je peux simplement lacérer davantage sa gorge pour ne pas qu'on reconnaisse le type de mâchoire...»

L'idée semblait vraiment bonne en tout cas. Mais il fallait faire vite!
«De toute manière, s'ils en sont à confondre un tigre blanc avec un guépard, je doute qu'ils aient de grandes notions de notre anatomie... mais au moins, ils verront bien qu'il y a un autre fauve qui s'en prend aux winghox, et donc la preuve qu'ils se sont trompés!» elle se risqua même à sauter au cou de son époux pour le féliciter de cette idée, elle l'embrassa fougueusement avant de reculer, attraper ses mains et l'entraîner en sens inverse vers l'endroit d'où ils venaient.

Elle s'approcha du winghox et vérifia que personne ne les suivait pour se transformer, levant les yeux vers Archélas pour qu'il retourne le guerrier, elle put ainsi se mettre à la tâche pour agrandir les traces de griffes dans son dos, labourant un peu plus ses vêtements au passage avant de mordre à plusieurs reprises sa gorge pour empêcher qu'on ne reconnaisse la marque des crocs.

Cela mit quand même un peu de temps, puis la féline reprit forme humaine et se dépêcha de se rhabiller avant de regarder autour d'elle

«Il faudrait mettre le corps là où on le trouvera facilement... s'ils me voient, ils verront surement la ressemblance avec mon frère, je ne peux pas vraiment m'approcher d'eux à moins de... oh! Ben je vais simplement changer de couleur de cheveux, attends...» tout simplement! Elle fouilla dans son sac et sortit le petit peigne arc-en-ciel qui ne la quittait jamais, elle coiffa longuement ses cheveux jusqu'à arborer une belle couleur rousse et secoua la tête en regardant son époux d'un air doux

«Ça ira comme ça tu penses?» elle devait déjà moins ressembler à son frère, non?

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 19 Fév 2015, 18:49

Finalement, la première idée sembla séduire davantage Ceithli qui se mit aussitôt à réfléchir à un moyen de procéder pour maquiller le corps. Archélas lui rendit un sourire soulagé. Il était un peu déçu de ne pas pouvoir jouer au fantôme, mais l'heure n'était pas aux caprices. La seconde qui suivit il réceptionna son épouse dans ses bras sans s'y attendre au point qu'il failli tomber de sa clôture, puis trottina à sa suite pour retrouver le corps qu'ils avaient laissé à quelques centaines de mètres. Sans se faire prier, il manipula le winghox de manière à permettre à Ceithli de faire ce qu'il fallait. Griffer son dos, laisser une empreinte de crocs dans sa gorge. Pour cela il l'aida même à ne planter que ses crocs supérieurs, puis les inférieurs beaucoup plus loin pour faire croire à une mâchoire immense. Lorsqu'ils eurent terminé, il la laissa se rhabiller et... se recoiffer.

« Laissons le corps où il est. Je l'ai égorgé ici, il y a du sang partout. Ça paraîtrait étrange qu'on le retrouve ailleurs. Nous n'aurons qu'à prétendre que nous l'avons trouvé nous même. »

Ce qui n'était pas si éloigné de la vérité, à la différence près qu'ils étaient eux-même responsables de sa mort. Enfin... Archélas surtout... En attendant, rassuré de voir leur plan prendre forme, il leva les yeux vers elle et lui sourit. En rousse, en brune... elle était toujours aussi belle.

« C'est parfait ! Tu es parfaite. Viens, ne perdons pas de temps... »

D'un pas décidé, ils se dirigèrent aussitôt vers ladite grange, de l'herbe jusqu'à mi mollets. À peine s'étaient-ils approchés à moins de vingt mètres qu'un winghox apparut dans leur champ de vision. Grand, large, taillé dans la roche comme tout ceux de son peuple. Deux cornes semblables à celles que portaient les bouquetins. Longues, robustes, tout juste arquées et annelées sur toute la longueur. Les cheveux sales rangés au hasard des épis, à peine assez longs pour recouvrir ses oreilles, il les arrêta en élevant la voix. Rien qu'à sa mine patibulaire et à son timbre grave, Archélas soupira. Celui-là, sûrement un chef de guerre ou quelque chose capable de mener les troupes d'un claquement de doigts.

« Halte ! Vous allez où comme ça ?
_ Nous venons... discuter.
Improvisa Archélas. Un rire gras lui répondit.
_ Foutez l'camp, ou vous discut'rez avec les vers de terre ! »

Si le soldat s'attendait un peu à se faire rabrouer, en revanche il ne pensait pas que ce serait si tôt. Il lui manquait encore dix bons mètres avant d'atteindre la bâtisse, et leur interlocuteur faisait déjà demi tour pour retourner à l'intérieur. Alors Archélas improvisa. Il devait à tout prix éveiller l'intérêt du meneur. Lui seul ferait plier les autres. À condition qu'il soit bien leur chef, et le soldat pria pour qu'il n'y ait pas de winghox plus imposant que celui-ci dans la grange... Ce qui lui fit penser que Jhérer n'avait pas dû avoir la moindre chance, en plus de passer un très mauvais quart d'heure...

« Nous avons des informations sur le morphe que vous recherchez. Mais comme le guerrier ricanait sans se retourner, Archélas haussa la voix pour se faire entendre. Fritjof Gerulf nous a parlé de lui. Un tigre blanc. »

Cette fois, le guerrier se retourna d'un seul bloc, un air aussi furieux que suspicieux durcissant ses traits déjà peu avenants. Il fusilla le soldat du regard, puis Ceithli, et de nouveau Archélas alors qu'il s'arrêtait à deux mètres de distance. On n'était jamais trop prudent...

« T'es qui toi ?
_ Un voyageur. J'ai fait l'erreur de mettre les pieds à Wingdrakk il y a quelques temps. Votre chef n'était pas particulièrement heureux de m'accueillir.
_ M'étonne pas ! Wingdrakk est pas un village pour les gringalets d'ton genre.
Ricana le winghox avec un mépris évident.
_ Je m'en suis rendu compte. »

L'homme les dévisagea avec un mélange d'arrogance et d'intérêt. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien avoir comme informations, ces deux là ? Tiens d'ailleurs, elle était bien mignonne la petite...

Je te mets le lien vers le RP où Fritjof a parlé de l'incident, si tu veux voir ce qu'il a dit et ce qu'on sait
EDIT : c'est mieux avec le lien >< En camp ennemi

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 21 Fév 2015, 00:07

Je me demandais justement de quel lien tu parlais XD


Le corps était désormais suffisamment bien maquillé pour que l'on ne se doute pas qu'une créature du gabarit de Jhérer ait pu tuer un winghox de cette manière. Aussi, le couple faisait désormais route vers la ferme du vieux Marsin, et même si elle estimait qu'ils pouvaient avoir confiance en leur plan, la féline ne pouvait s'empêcher d'éprouver une certaine appréhension. Et si son frère disait un mot de trop en la voyant? Ce n'était pas parce qu'elle était rousse qu'il ne la reconnaîtrait pas... en tout cas, elle serrait la main de son époux de toutes ses forces alors qu'ils arrivaient sur place, essayant de paraître le plus calme possible malgré tout.

Le premier échange fut assez... glacial. Mais la féline préférait ne pas dire un mot, et tentait même de ne pas regarder le guerrier dans les yeux, jouant pour le moment à la femme plus ou moins soumise pour ne pas s'attirer d'ennuis. Elle restait même légèrement derrière Archélas, et attendait finalement qu'on l'autorise à parler afin d'éviter de mettre le colosse en colère. Elle se souvenait encore du regard meurtrier de celui que son époux avait tué quelques minutes - heures - auparavant lorsqu'elle l'avait giflé, et si elle avait eu de la chance que le soldat ait eu de bons réflexes cette fois là, ce ne serait peut être pas toujours le cas. Aussi elle se tenait tranquille.

Mais évidemment, le winghox en face ne faisait pas de même, la déshabillant du regard avant d'afficher un air plutôt mauvais

«C'est une offrande? C'est vrai qu'on manque cruellement de divertissement dans ce patelin!» serrant les dents, la féline aurait bien eu envie de se transformer pour le bouffer tout cru, et elle ne doutait pas qu'Archélas avait également envie de le trucider. Mais elle leva les yeux, essayant de garder son calme en plantant ses yeux noirs dans ceux du guerrier qui recula d'un pas «une morphe?»
- «Je connais l'odeur de votre assassin. Je l'ai déjà rencontré. Il a tué un homme à l'entrée de Banba ce matin.»
le guerrier plissa alors les yeux tout en fronçant du nez, visiblement peu convaincu «ce tigre blanc n'est pas très connu dans le coin, il s'est toujours fait discret. Mais je l'ai rencontré sous sa forme féline, je connais son odeur.»
- «Donc, tu veux me faire croire que si tu renifles le type qu'on a ramené, tu sauras si c'est lui?»
la jeune femme hocha de la tête, mais visiblement, le type n'avait pas l'air très convaincu «et pourquoi je vous croirais?»
- «Est-ce que vous avez demandé à ce morphe de se transformer déjà?»
- «C'est pas un tigre blanc. Mais on sait que sa sœur bosse dans une boutique de magie... rien ne dit qu'il n'a pas changé d'apparence!»
aïe... voilà qui posait problème. Même si elle ne pouvait pas transformer un morphe en autre chose dans sa boutique, le Shaman le pouvait, lui... la jeune femme ouvrit la bouche avant de s'abstenir. Trop en savoir là dessus risquerait de lui causer des problèmes. Son cœur se mit à battre plus vite dans sa poitrine, elle ne savait pas quoi tenter d'autre, et le guerrier continuait de la dévisager dangereusement...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 21 Fév 2015, 00:56

Une seconde. Une toute petite seconde avait suffit à Archélas pour sentir une colère froide le gagner. Ceithli, une offrande ? Il tenait tant que ça à se faire arracher la langue celui là ? Et pourtant... ce n'était définitivement pas le moment pour perdre son calme... Fermant les yeux le temps de prendre une profonde inspiration, le soldat laissa malgré lui l'opportunité à son épouse de prendre la parole. Ses arguments n'étaient pas idiots, et il se félicita de l'avoir pour femme. Ah ça non, elle n'avait rien en commun avec toutes ces pintades issues de la noblesse d'Epthéria ou d'ailleurs. Hélas leur interlocuteur était borné comme ils avaient pu s'y attendre, en plus d'être extrêmement méfiant. Alors si les propos de Ceithli l'avaient intrigué, il n'était pas pour autant convaincu. C'était donc au tour d'Archélas de tenter sa chance. Chacun son tour tant qu'ils parvenaient à leurs fins.

« Rien ne le dit en effet. Si j'avais tué l'un des vôtres je changerai aussi d'apparence pour vous échapper. Première étape, mettre en confiance et faire croire qu'il avait raison. Est-ce qu'il s'est échappé ? Un rire méprisant lui répondit.
_ Ça, il risque pas !
_ Dans ce cas comment aurait-il fait pour tuer l'un des vôtres au village alors qu'il est sous votre surveillance ?
_ Eh ! À qui tu crois parler p'tit pisseux ? »


Archélas recula d'un pas. Deuxième étape, laisser penser qu'il l'intimidait. Ce vieux taureau pouvait bien l'insulter autant qu'il voulait, l'objectif restait de lui donner l'illusion qu'il contrôlait la situation et que le soldat et sa femme n'était que deux misérables informateurs écervelés. On ne se méfiait jamais assez des imbéciles... Le winghox venait de croiser les bras. Le regard dur, il était évident qu'il se posait des questions même s'il lui fallu moins d'une seconde pour se reprendre.

« L'un des miens hein ? J'aimerai bien savoir qui vu que mes hommes et moi sommes tous là.
_ Je suis désolé, je ne le savais pas. Nous vous rapportons ce que nous avons vu, c'est tout. L'homme avait des cornes, j'ai pensé que...
_ C'est ça ! Et où sont vos preuves, hein ? Tu me prends pour un abruti ? Tu crois que je vais envoyer un de mes gars vérifier ça ? Tu crois que vous pourrez nous attaquer si on se sépare ? C'est quoi votre plan bande de bouseux ? Vous avez préparé une embuscade, c'est ça ? »


Celle-là, Archélas ne l'avait pas vue venir. Pris au dépourvu, il ne trouva rien à répliquer susceptible de les aider... à moins peut-être...

« Est-ce que... vous voudriez qu'on vous ramène son corps ?
_ Ouais, faites donc ça ! »
Cracha le winghox que la discussion avait mis de méchante humeur.

Qu'on ose remettre en question son jugement. Non mais ! Archélas resta interdit devant la porte qui lui claqua sous le nez avant de faire demi-tour le cœur battant. Tout soldat qu'il était, il n'était pas très à l'aise face à ce mastodonte cornu et avait bien cru devoir essuyer une altercation à la façon dont il s'était énervé. Décidément, entre Rannveig, lui, et l'accueil qu'ils avaient reçus à windgrakk une évidence s'imposait : les winghox n'étaient définitivement pas fréquentables - pour rester poli. Alors une fois à une cinquantaine de mètres de la bâtisse alors qu'ils faisaient demi tour, Archélas s'autorisa à soupirer de soulagement.

« Ce bougre n'est pas facile à convaincre... Mais ne t'inquiète pas pour Jhérer, je ne crois pas qu'il lui fera quoi que ce soit tant qu'il nous attend. On va lui rapporter le corps... on prendra chacun une corne, ça te va ? Et qu'il ne se plaigne pas de l'état quand nous l'aurons traîné sur une distance pareille... En attendant... Il esquissa un faible sourire. J'ai bon espoir que certains de nos arguments fassent leur chemin en notre absence... »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 21 Fév 2015, 14:18

Garder profil bas, garder profil bas, serrer les dents, jouer les soumises, ne pas répliquer aux insultes. Tant de choses bien difficiles à mettre en application quand on a en face un type aussi insupportable qui ne donnait qu'une envie, lui mettre une paire de claques! Ce que sa mère n'a pas du faire lorsqu'il était petit visiblement!

Prenant une profonde inspiration, la féline faisait de son mieux pour ne pas montrer son agacement, ou plutôt son impatience, pourquoi ce gros balourd n'était pas aussi stupide qu'il n'en avait l'air? Pourquoi est-ce qu'il ne disait pas simplement "oh? un winghox a été attaqué? zut alors, allons libérer celui qu'on a fait prisonnier alors!"... non, ça aurait été trop facile évidemment, et depuis qu'elle connaissait Archélas, Ceithli avait bien du finir par comprendre qu'avec lui, rien n'était facile!

Enfin, au bout du compte, le winghox avait décidé qu'ils allaient devoir prouver leurs dires en ramenant le corps du winghox... c'était bien la peine de le maquiller s'ils allaient tout saloper en le traînant par terre! Mais bon, ils n'avaient pas tellement le choix, bien qu'elle n'était pas sure qu'ils y arrivent facilement

«Ça va nous prendre des heures à le traîner... on devrait peut être aller chercher le chariot de mon père?» - et ils pourraient dire qu'ils l'ont emprunté à quelqu'un car bon... c'était pratique car il était conçu pour transporter les proies de chasse, donc avec un système de rampe pour traîner les grosses prises à l'intérieur du chariot pour que son père y arrive lorsqu'il chassait seul.

Enfin, elle soupira et ils se mirent en route, sa maison n'était pas bien loin finalement, ils arrivèrent en une petite demi-heure et elle alla directement à la grange pour harnacher leur cheval de traie - nommé Barbades - d'une belle couleur crème exceptées la crinière et la queue qui étaient noires. Puis elle grimpa sur le chariot et tendit les rênes à Archélas

«Au cas où, il vaut mieux qu'on te voit toi la conduire.» c'était censé être un truc d'hommes hein? Enfin au moins, ils mirent une heure de plus pour retrouver le corps du winghox et le charger, et une petite demi-heure pour retourner à la ferme des winghox...

«Il va déjà faire bientôt nuit... fichu hiver..» dit-elle, même s'ils approchaient de la fin de la saison, les jours étaient encore bien trop courts à son goût!

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 22 Fév 2015, 00:20

C'était pas une jument du nom de Barbades quand on a construit la maison ? (oui je me souviens de détails stupides, je sais :sifflote: )


Archélas hocha la tête lorsque son épouse proposa d'aller chercher le chariot de ses parents. D'une part ça irait plus vite, et ensuite ils économiseraient leurs forces au cas où ils devraient finalement se battre avec ces fils d'Amroth mal embouchés. Ils se hâtèrent donc vers la boucherie où ils préparèrent sommairement l'attelage, puis prirent place à l'avant, le soldat réceptionnant les guides dans ses mains. Un peu étonné, il leva les yeux vers son épouse avant de comprendre. Alors - sentant l'agacement dans la voix de la jeune femme - il s'autorisa à enrouler son bras autour de ses épaules pour l'embrasser doucement. Lui qui avait été élevé à penser que les femmes lui devaient soumission oubliait trop souvent que ces principes là ne s'appliquaient pas à Ceithli parce qu'elle était guépard, sauvage et indomptable. Et n'allez surtout pas lui parler d'égalité des sexes ! Le soldat préférait se persuader que son épouse était unique pour des raisons d'espèce, et c'était tout. Malgré tout il n'appréciait pas davantage qu'elle la façon dont ce winghox lui adressait la parole ou la regardait. Interrompant son baiser en se reculant, il s'autorisa à enrouler son bras autour de ses épaules afin de la ramener contre lui.

« Ne t'inquiète pas, ce sera bientôt fini. Cet âne bâté va bien finir par entendre raison... »

Se reculant légèrement, il remua la main, chatouillant la croupe du cheval isabelle avec le flot des guides. L'animal se mit paresseusement en route, et ils perdirent une heure à faire de grands tours pour retrouver le corps, le charger et revenir vers la grange en empruntant des chemins praticables. Arrivés devant la porte, ils furent accueillis non plus par un mais trois winghox. Leur premier interlocuteur se tenait immobile, fier et droit devant les deux autres.

« J'pensais pas vous revoir.
_ Veuillez nous excuser, nous avons dû emprunter un cha...
_ Ouais, ça va j'ai pigé. »


Archélas sauta au bas du chariot et s'écarta afin de laisser les deux autres individus vérifier le contenu à l'arrière. Ils se regardèrent d'un air interrogateur, puis l'un d'eux grimpa et retourna le corps dans tous les sens.

« Alors quoi ?
_ C'est Audran. Le p'tit dernier du forgeron.
_ Par les dents d'Amroth, qu'est-ce qu'il fout là ! »
Tonna tout à coup le chef avant de les rejoindre.

Il monta à son tour à l'arrière du chariot avec une souplesse étonnante de l'avis d'Archélas qui ne voyait en lui qu'un euther avec la cervelle d'un kordatt. Il jeta un coup d'œil un peu angoissé vers Ceithli. C'était maintenant ou jamais. Le chef s'était redressé et les fusillait du regard en serrant les poings comme s'ils étaient responsables du carnage. La vérité, c'était précisément qu'ils l'étaient... mais ça, il n'était pas supposé le savoir. En attendant son regard resté fixé sur Ceithli. Les pupilles dilatées sous le coup de la colère, il descendit d'un bond et se dirigea droit sur elle. Archélas se figea, prêt à intervenir même s'il savait qu'il n'avait aucune chance face à une telle force de la nature. Mais le winghox les dépassa et retourna à l'intérieur en claquant la porte. Incrédule, le soldat observa les deux autres descendre le corps et essayer de mesurer la largeur des morsures avec le plat de la main. Depuis la distance, Archélas les entendait tout juste murmurer que c'était « trop large », et autres commentaires qui faillirent le faire sauter de joie. Pourtant sa satisfaction fut interrompue lorsque les grandes portes en bois s'ouvrirent à la volée. Le chef ressortait en poussant Jhérer devant lui sans ménagement !

Archélas faillit s'étrangler en le reconnaissant à la lueur du soir. Un mélange de rancœur tenace et de pitié se battaient en lui... supplanté par la colère de voir ses mains solidement liées derrière son dos. Certes, il n'y avait pas plus simple pour ligoter un homme... mais surtout pas plus cruel pour un morphe guépard réalisa-t-il aussitôt. Car un félin n'avait pas la souplesse d'épaules nécessaire pour supporter une telle posture, et se transformer lui aurait valu une souffrance inimaginable. Déstabilisé, Archélas dû prendre sur lui pour rester calme même si son visage avait bien dû refléter ce mélange de colère et de panique à l'idée que Jhérer annonce les connaître. Heureusement pour lui, le winghox focalisait plutôt son attention sur Ceithli vers laquelle il poussa son frère avec une telle force qu'il tomba à plat ventre, son menton heurtant durement le sol.

« Tu as dit que tu pouvais reconnaître son odeur. J'attends. »

Le cœur d'Archélas hésitait entre s'arrêter de battre et accélérer encore. Si près du but... ils étaient si près du but, et il ne pouvait rien faire de plus pour aider. La suite appartenait à Ceithli désormais... Les poings serrés, il n'avait pour lui que la satisfaction de lire la colère sur le visage de leur interlocuteur. Perdre l'un des leurs alors qu'ils pensaient avoir le coupable sous la main semblait l'avoir mis hors de lui.

Je n'ai pas décrit Jhérer plus que ça au cas où tu voudrais le couvrir d’ecchymoses et autres joyeusetés.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 22 Fév 2015, 10:29

Je ne me souvenais même pas avoir dit qu'ils avaient un cheval XD j'ai édité ^^

Pourquoi les journées passaient aussi vite? Le temps qu'ils arrivent à la ferme des winghox, le soleil se couchait, offrant un paysage aux couleurs dorées tout autour d'eux. Si en soit, c'était magnifique, d'un autre côté, Ceithli s'inquiétait pour ses enfants. Elle savait que sa mère saurait se débrouiller. Trouver une nourrice pour s'occuper des petits pendant quelques têtées le temps qu'elle trouve un moyen de conserver son lait pendant quelques temps lorsqu'elle devait partir ainsi. Et elle craignait aussi que les winghox se lassent d'attendre et ne finissent par tuer Jherer pour ne pas avoir à prendre de risque. Mais comptaient-ils s'en prendre à tous les morphes félins de Nideyle jusqu'à trouver le tigre blanc?

Toujours est-il qu'ils furent bien accueillis, pas un, mais trois winghox étaient là pour vérifier le contenu du chariot, et ils réalisèrent très vite qu'ils le connaissaient et qu'il était mort depuis peu malgré ce qu'Archélas et Ceithli lui avaient fait subir pour maquiller le meurtre. L'un d'eux s'éclipsa et les secondes semblèrent interminables pour la jeune femme, jusqu'à ce qu'il revienne avec son frère attaché et salement amoché! Elle n'était pas médecin, mais elle pouvait voir déjà tous les coups au visage qu'il avait pu prendre. Un peu comme Vrass Rannveig, Jherer tenait beaucoup à son visage, il allait avoir un peu plus de mal à séduire les femmes désormais... mais ce n'était pas vraiment ce qui préoccupait la jeune femme à l'heure qu'il est... elle était plutôt inquiète à l'idée qu'il pouvait être gravement blessé là où elle ne pouvait le voir à cause de ses vêtements. L'odeur de sang qui se dégageait de lui semblait lui faire dire qu'il devait avoir quelques os cassés, mais elle ignorait lesquels et elle fit de son mieux pour ne pas hurler de rage lorsque le winghox le jeta à terre.

Heureusement, elle put quand même mettre sa main devant la bouche pour contenir une nausée. Probable qu'à leurs yeux, une faible femme ne puisse supporter un tel spectacle...

«Que... que lui avez-vous fait?» demanda t'elle en tremblant légèrement
- «On a juste essayé de le faire parler... maintenant renifle!» elle hocha de la tête et se mit doucement à genoux, plongeant son nez dans les cheveux de son frère à semi inconscient pour lui murmurer doucement à l'oreille pendant que les guerriers semblaient encore un peu déconcentrés par leur type dans le chariot

«Surtout, tu ne me connais pas, ne dis rien quoi qu'il arrive...»
elle n'était pas sure qu'il puisse l'entendre, et c'était peut être mieux ainsi. Il était visiblement KO. Elle se redressa vers le winghox et hocha de la tête de gauche à droite
«Ce ne peut être lui. Ce morphe est un guépard. Même s'il peut changer d'apparence par la magie, son odeur n'est pas celle d'un tigre, il en porterait des traces si c'était le cas.»
- «Bordel!»
la jeune femme commençait par vouer une haine farouche, non seulement à ces guerriers, mais également au morphe tigre blanc qui avait mis indirectement son frère en danger par ses agissements!

«Je connais ce tigre blanc. Il n'est pas le genre à faire appel à la magie, il se croit trop malin et trop discret pour ça. Et il se croit aussi meilleur que tout le monde. Essayez de le provoquer, lancez lui un défi sur des affiches placardées un peu partout. Il est arrogant, je suis sure qu'il répondra.»
- «Il sentira le piège si ça vient d'un winghox...»
tiens? Celui la semblait un peu plus malin que les autres. Il se tourna alors vers Archélas avec un sourire mauvais «mais si c'est un simple humain qui lance le défi...»

Il attrapa alors violemment le poignet de la jeune femme et la serra contre lui, le dos de Ceithli contre son torse tout en mettant son bras autour de son cou et fixant le soldat d'un air mauvais
«Vous en savez beaucoup sur cette histoire! Un peu trop à mon goût! Toi, tu vas embarquer le guépard vu que vous sembliez si intéressés à l'idée de l'innocenter. Puis tu vas placarder des affiches et lancer un défi à ce tigre! En plein milieu de la place du village! S'il veut se donner en spectacle, on va l'y aider! Et si tu arrives à nous l'amener là bas, on te rend ta copine!»

La jeune femme fit de son mieux pour avoir l'air apeurée. Bon, elle ne pouvait pas utiliser la perle de Sayah, elle l'avait déjà utilisée deux fois aujourd'hui. Mais demain, elle pourrait s'enfuir sans problème... il fallait juste qu'elle tienne la nuit... elle se tourna vers Archélas, est-ce qu'il allait comprendre la même chose? Quoi qu'elle avait bien envie de faire payer à ce morphe ce qu'il avait fait, et aussi en finir avec cette chasse à l'homme afin que les winghox rentrent enfin chez eux et laissent tous ces pauvres gens tranquilles... elle finit donc par hocher de la tête pour qu'il comprenne qu'il devait faire ce qu'il disait, c'était le mieux à faire...


Je crois qu'Estrello a un avis de recherche? Ce serait bien pour les DF? (a)

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 22 Fév 2015, 19:58

Il s'en fallu de peu qu'Archélas ne se jette à la gorge du chef winghox lorsque ce dernier jeta littéralement Jhérer à leurs pieds. S'il n'avait pas fait deux fois sa taille et trois fois sa largueur, il ne se serait peut-être pas aussi bien contenu... Se mordant la langue au sang alors que sa main avait machinalement cherché la garde de son épée - qu'il n'avait pas emportée - il pria de tout son être pour que Ceithli parvienne à se dominer au moins autant que lui. Par chance la jeune femme avait toujours su faire preuve de bien plus de calme que lui, et ce même dans les situations les plus extrêmes. La mâchoire serrée à s'en faire mal, Archélas s'obligea à fermer les yeux à défaut d'arracher ceux de leur interlocuteur. Sa façon d'ordonner à son épouse de renifler comme si elle n'était rien de plus qu'un chien lui donnait de furieuses envies de meurtre...

La suite alla très vite.
Trop vite au goût du soldat qui ne vit pas venir le revirement de situation. Et malheureusement déjà bien hors de ses gonds depuis un moment déjà, il n'apprécia pas du tout le traitement réservé à Ceithli et perdit le peu de sang froid qui lui restait. Ils commençaient sérieusement à lui sortir par les yeux, ces trois là ! À vrai dire c'était même leur peuple dans son intégralité qui finissaient par lui donner des idées plus sadiques encore que toutes les inventions de Sayah réunies, du moment qu'il se débarrassait d'eux. Les sourcils froncés au-dessus d'un regard furieux, il en oublia la réserve, l'humilité, la crainte. Il n'avait plus qu'une idée en tête : que ce porc lâche son épouse !

« C'est ça, le fier peuple winghox ? Des pleutres qui se terrent au fond d'une grange en attendant que les autres fassent tout le boulot à leur place ? » Cracha-t-il sans même essayer de dissimuler sa colère.

Il évita de justesse un mouvement d'humeur de l'un des sous-fifres qui n'apprécia pas du tout l'insulte. Le chef lui, se contentait de l'observer avec des yeux ronds. Il n'en revenait pas, de cet aplomb !

« Ah ah ! Il t'es poussé des couilles tout à coup ?
_ Au moins les miennes ont suffisamment poussées pour vous apprendre que vous êtes des imbéciles, et je n'ai pas besoin de forcer un villageois à venir vous le dire à ma place !
_ Tu te pr...
_ JE M'EN MOQUE DE VOTRE MORPHE !!!
Hurla Archélas. Mais si vous avez une cervelle, regardez-le ! Il doit être ravi votre compagnon, de voir que vous soupçonnez un gringalet à peine plus large que mon petit doigt de l'avoir égorgé ! Pourquoi pas une femelle ? Ou un enfant au point où vous en êtes ! »

Il n'eut pas le temps d'en rajouter davantage, l'un des deux winghox sous les ordres du premier le faisant taire par un coup de poing qui faillit l'assommer malgré ses bras portés en protection. Sonné une seconde, Archélas tituba sur quelques pas avant de reprendre ses esprits et de rétablir son équilibre dans l'urgence. L'adrénaline était là, prête à lui sauver la vie même s'il s'occupait très bien de la mettre en danger en perdant totalement patience. Le regard de Ceithli qui avait tenté de lui faire comprendre d'accepter et d'attendre l'avait à peine effleuré alors qu'un seul souvenir s'imposait. Manôlis. Manôlis de Guttenvald, et la jeune femme prête ce jour là à accepter son sort. Non ! Mille fois non ! Plutôt mourir, et c'était très certainement ce qui lui pendait au nez.

« ALLEZ LE CHERCHER VOUS MÊME, BANDE DE LÂCHES !!! »

Un nouveau coup le fit reculer. Tendu, concentré, il esquivait comme lorsqu'il avait appris à faire ses armes, se mordant la langue à trop se retenir d'en donner à son tour. Plus encore que la certitude de ne pas faire le poids, il gardait un très maigre espoir de raisonner ces brutes stupides... et frapper ne l'y aurait pas aidé. L'ennui, c'était qu'il n'était pas certain de résister suffisamment longtemps pour les voir changer d'avis. Or les coups de son assaillant portaient juste - lorsqu'il ne parvenait pas à les esquiver à temps - et lui coupaient le souffle tant ils étaient puissants. Des bêtes sauvages... les winghox n'étaient rien d'autres que des bêtes sauvages. Aussi stupides et bornés que des teignes accouplés à des kordatts. Lui. Leur chef. Celui qui tenait Ceithli sous son emprise. Rannveig. Tous. Accablé sous une pluie de coups incessante, Archélas fini par tomber à genoux lorsque son pieds ripa sur le gravier. Il grogna, se déroba à la salve suivante comme un danseur et ne se releva qu'au prix d'un effort qu'il n'aurait jamais cru possible d'accomplir en pareil instant. Le cœur battant ses tempes, il sentait ses bras et ses épaules s'engourdir sous les coups répétés. Le souffle court. Bon sang... étaient-ils stupides à ce point ?

« Attends ! » Aboya leur chef.

Un mot. Un seul mot qui lui offrit une accalmie alors qu'un coup de genou dans son estomac venait de le jeter à terre, sans souffle. Visage baissé alors qu'il tentait de respirer, il ne vit pas l'expression hésitante sur les traits du chef. Se pouvait-il que ce bouseux n'ait réellement rien à faire de ses deux otages ? Après tout s'il avait tenu un temps soit peu à l'un ou l'autre, n'aurait-il pas été plus sage pour lui d'obéir plutôt que de se rebeller ? Et surtout... cette accusation de lâcheté écorchait son ego. Lui - Metig Thurien - un lâche ? S'il aurait pu passer outre cette insulte en temps normal, elle avait été proférée en présence de ses deux hommes... et même s'il était surtout fainéant, l'idée que ses décisions soient attribuées à de la lâcheté le rendait furieux. D'autant plus furieux que c'était un sale petit merdeux de Païlandune qui jetait le doute sur sa personne.

« Puisque tu encaisse si bien les coups on va te garder encore un peu. On en a marre de cogner toujours le même. Le rire d'un de ses hommes lui répondit. Foutez-les moi dans le silo. Et attachez la morphe ! Mais lorsqu'il se retourna pour lui jeter un regard méprisant, il se ravisa. Eh eh... attachez-là serré et amenez-là moi... on va jouer un peu... »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 22 Fév 2015, 22:26

Finalement, les choses n'allaient pas se passer comme elles auraient du. Archélas avait fini par perdre son sang froid, et dès le premier coup qu'il reçut, la féline commença à se tortiller pour se libérer de la poigne du guerrier, enfonçant ses ongles dans sa chair bien que ça ne semblait lui faire ni chaud ni froid au premier abord, allant même jusqu'à l'exciter visiblement si elle se fiait à sa main libre qui se faisait baladeuse pendant que l'autre la maintenait encore à la gorge!

Serrant les dents, elle était sure d'avoir hurler lorsqu'elle vit Archélas s'effondrer, elle se risqua à donner quelques coups de pieds, mais sa force pitoyable ne lui faisait aucun effet, et alors que son époux continuait de s'acharner dans sa colère et sa furie, le chef semblait décidé à présent à s'occuper d'elle autrement, tout en emmenant Jherer ailleurs. Sauf que ce qu'ils ignoraient, c'est que dès que le guépard avait entendu sa sœur, il avait pris son temps à desserrer petit à petit ses liens en tournant légèrement ses poignets. C'était plus facile à présent que personne ne se souciait de lui, il avait presque fini lorsque Ceithli lança un regard furieux à celui qui semblait prêt à s'amuser


«Vous allez devoir vous amuser avec un fauve dans ce cas!» peu lui important la prise, peu lui importait la douleur, à aucun moment ils n'avaient songé à lui ligoter les mains, trop persuadés de leur force envers elle, trop surs d'eux sur leur prise à sa gorge! Mais ses cheveux raccourcirent, ses ongles devinrent griffes qui se plantèrent bien plus profondément dans la chair du winghox qui la lâcha sur le coup de la surprise! Jhérer en profita alors et parvint à libérer l'une de ses mains et roula sur le côté tout en se transformant, hurlant de rage et de douleur lorsque ses os se modifiaient alors qu'ils étaient en partie brisés...

C'était désormais deux fauves enragés qui se dressaient face aux winghox, l'un était blessé, certes, mais Ceithli était en pleine possession de ses moyens, et sans réfléchir, elle se jeta sur l'entrejambe de celui qui l'avait regardée avec trop d'insistance, ne cherchant même pas à s'agripperr, mais juste à déchiqueter d'un claquement de mâchoire, esquivant habilement un coup de poing qui lui était destiné dans le dos en bondissant ensuite sur le côté. Jherer quant à lui s'occupait de celui qui maintenait Archélas, mais ses réflexes n'étaient pas ceux de sa sœur et il se prit un violent coup de pied qui l'envoya valser plus loin...

Au final, Ceithli était presque seule face à encore trois winghox, mais entre l'un qui semblait avoir un bras en moins depuis qu'elle l'avait mordue et les deux autres qui regardaient leur "ami" s'être vu privé de ses attributs masculins d'un coup de dent, ils semblaient sur la défensive! Bientôt, le KIP se posa sur sa tête et même si la voix stridente de la souris n'avait rien de menaçant, ils ne semblaient pas d'humeur de se moquer. Plutôt partagés entre méfiance et fureur

«Reculez!!! Reculez sinon je vous jure que vous n'aurez jamais de descendance! Vous êtes forts, mais je suis rapide et vous le savez!!» et même s'ils tentaient de reprendre Jherer ou Archélas en otage, ils étaient encore plus ou moins capables de ne pas se laisser faire. Surtout Jherer qui gardait désormais ses distances, mais se préparait quand même à bondir autant qu'il le pourrait...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 23 Fév 2015, 01:41

Ses oreilles bourdonnaient encore lorsque le soldat entendit le chef ordonner qu'on lui apporte Ceithli en guise d'amusement. Aussitôt, les doigts d'Archélas se refermèrent dans l'herbe. Une main en appui sur son genou, il se releva péniblement. Le regard froid, les dents serrées. Cette fois il était prêt à rendre les coups et non plus à les encaisser sans réagir dans l'espoir que ces crétins veuillent bien se servir de leur cervelle. Ces barbares étaient peut-être nés pour se battre et se montrer arrogants... Taillés pour les combats, ils pensaient sans-doute être supérieurs à n'importe qui. Oh oui, aucun doute là-dessus, ils en profitaient. Sûr de leur force. Mais Archélas lui, avait appris à tuer. Oui il était moins fort. Oui il était moins résistant. Surtout, oui, il était moins enclin à jouer comme eux semblaient habitués à le faire. Les menaces, il n'avait pas besoin d'en proférer pour commettre le pire sans en avertir qui que ce soit. On appelait ça la survie... une notion qu'ils ne connaissaient peut-être pas, du haut de leur puissance dédaigneuse.

En une phrase, Ceithli donna le signal. Archélas se rua aussitôt sur celui des trois qui s'était bien amusé à le passer à tabac en profitant du fait qu'il ne répliquait pas. Sans espérer avoir le dessus une seule seconde, son objectif n'était que de détourner l'attention afin de laisser à sa compagne le temps de changer d'apparence. En quelques secondes, la situation s'inversa alors totalement. Celui qui avaient eu l'audace de saisir Ceithli comme un vulgaire otage se tenait le bras en grimaçant tandis que le chef de cette meute d'imbéciles heureux se retrouvait privé de descendance. C'était encore lui qui hurlait le plus fort. Cette attaque en particulier avait par ailleurs déstabilisé les deux autres qui semblaient souffrir presque autant que leur chef et le regardaient d'un air horrifié. Jhérer tenta de porter secours à Archélas avant d'essuyer un coup de pied d'une puissance phénoménale qui l'envoya plus loin. Le soldat grimaça et profita aussitôt du bref déséquilibre de celui qui le maîtrisait par une clé de bras dans son dos pour projeter sa tête vers l'arrière. Il entendit un craquement - et ce n'était pas sa nuque - puis vacilla vers l'avant lorsque sa prise se défit brusquement.

La voix du K.I.P. l'aida à reprendre ses esprits et il se redressa, haletant et tremblant de douleur. Leurs trois opposants les observaient sans oser bouger, mais Archélas savait que ça ne durerait pas. Alors sans plus attendre il se traîna jusqu'au chariot et grimpa à l'avant, porté par l'adrénaline.

« Montez derrière. Ordonna-t-il aux guépards sans quitter les winghox des yeux. Et vous, débrouillez-vous avec votre tigre... »

Leur chef était à présent à genoux, hurlant des insultes typiquement winghox à l'attention de Ceithli, les mains plaquées sur ce qu'il avait perdu et qui saignait abondamment. Les deux autres, d'abord interloqués, sursautèrent lorsqu'il beugla de les tuer. Mais au moment où ils allaient attaquer, Archélas les devança. En tant qu'homme, il avait un argument qu'ils ne pouvaient pas ignorer.

« Si vous bougez vous finirez comme lui ! Je n'ai aucun contrôle sur ces fauves. Je vous aurai prévenus. »

Ils grimacèrent, puis celui des deux qui n'avait finalement qu'un nez cassé se décida à porter secours à son chef. Les soins promettaient d'être humiliants... En attendant Archélas fouetta presque Barbades à l'aide du flot des rênes, l'obligeant à prendre un virage périlleux avant de la jeter en avant, les deux guépards à l'arrière du chariot. Elle galopa sans même ralentir l'allure jusqu'à disparaître derrière les premières maisons, et s'engouffra dans les rues pavées de Banba, faisant fuir une petite meute de poules qui trottinaient jusqu'à leur poulailler. Par prudence, le soldat avait préféré prendre une direction du village et non de la boucherie de manière à protéger les arrières des Elbereth... Bien sûr il n'était pas idiot, il savait bien qu'une enquête même bâclée par ces écervelés de buffles les conduiraient jusque chez eux. Des morphes guépards, il n'y en avait pas des milliers à Banba. Malgré tout il avait bon espoir que les villageois refusent de les aider... et plus que d'espérer, il se mit à prier en ce sens.

Sous les sabots de la jument lancée à pleine vitesse, de grandes étincelles jaillissaient parfois dans l'obscurité. La nuit était tombée très rapidement et la place principale avait attirée les villageois qui festoyaient comme chaque soir après une dure journée de labeur. Archélas fit emprunter une rue parallèle à Barbades et resserra ses doigts sur les guides lorsqu'il reconnu la boutique qu'il cherchait. La jument s'arrêta aussitôt, trépignant encore sous le coup de cette course endiablée qui lui avait été imposée. Le soldat sauta à terre, manquant de peu de tomber à genoux à présent que l'adrénaline était retombée, puis se dirigea vers l'arrière du chariot afin d'aider ses passagers à en descendre.

« Il a besoin de soins... j'espère que l'herboriste est ouvert. »


J'avais pensé soit faire deux trois emplettes et nous soigner à la boucherie, soit nous soigner directement chez l'herboriste si Benedikt veut bien RP quelques messages avec nous. Soit autre chose si tu as une autre idée :)

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 23 Fév 2015, 10:55

La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 27 Fév 2015, 03:18

Précédemment : Achats d'urgence !
Image

Le couple avait quitté l'herboriste assez rapidement, n'ayant pas très envie de croiser ces fichus winghox s'ils devaient venir faire des achats après eux. Ils se contentèrent donc d'installer Jhérer sur une couverture afin de pouvoir le déplacer plus facilement et surtout sans risquer de lui faire mal, puis sortirent après que Ceithli ait réglé les achats. Détail qui contraria évidemment Archélas, toujours aussi vexé de se laisser entretenir par son épouse. Ils laissèrent Barbades aux bons soins d'un voisin et la jeune femme trouva de quoi se couvrir un peu plus décemment... détail auquel n'avait pas pensé son mari encore un peu déboussolé par les événements. Puis enfin, ils trouvèrent une auberge un peu à l'écart des animations principales et s'installèrent à une table près de la cheminée. Archélas soupira de soulagement en même temps que Ceithli. L'un comme l'autre étaient épuisés, aussi bien physiquement que moralement.

Le regard attiré par la danse apaisante des flammes, Archélas garda le silence de longues minutes. Ce fut une toute jeune fille qui brisa le silence pour prendre leur commande, le faisant presque sursauter tant il était absorbé par ses pensées.

« Bonsoir ! Ce soir on a du ragondindon farci aux champignons avec une poêlée de légumes ! »

Archélas sourit à l'enthousiasme de l'enfant. Apparemment ils n'avaient pas trop le choix du plat, sans doute parce que l'établissement n'était que trop peu fréquenté pour se le permettre.

« C'est parfait, merci.
_ On a un super dessert aussi !
Se hâta d'ajouter leur hôte comme si elle craignait de les voir partir. C'est une tarte au choco...lat. C'est importé des forêts du sud, c'est très bon ! Vous voulez boire quelque chose ?
_ Volontiers.
_ On a du vin, du cidre, du jus de raisins et du jus de pomme, et aussi de la bière.
_ Du cidre pour moi... »
Commanda Archélas en se pinçant les lèvres pour ne pas rire.

L'auberge devait être vraiment modeste. De sa place il pouvait voir que la mère s'occupait à la fois de la cuisine et des boissons alors que la fille jouait la serveuse avec sa bonne humeur enfantine. Elle y mettait d'ailleurs tout son cœur, manifestement ravie d'avoir des clients à servir et désireuse de les garder. À tel point qu'elle se dépêcha de revenir avec une corbeille de pain frais avant de courir aux cuisine chercher les boissons. Archélas s'étira doucement, les muscles réchauffés par le baume autant que par le feu qui crépitait à quelques mètres. Tendant le bras, il en profita pour saisir la main de Ceithli et la serrer entre ses doigts. Depuis l'herboriste, quelque chose le tracassait sans qu'il ose en parler...

« Écoute... Je comprends ce que tu ressens... et que tu veuille régler ce problème... mais... Il ferma les yeux pour prendre une profonde inspiration, puis se décida enfin à planter ses iris clairs dans ceux de sa féline. Tu te souviens de ce qu'à dit Fritjof ? Que ce tigre avait été envoyé par le Roi. Ceithli... il était en mission... et... »

Il s'interrompit alors que la jeune fille revenait avec les boissons, un air très fier du travail accompli sur le visage.

« J'ai oublié de vous dire qu'en entrée il y a une salade de noix et chèvre frais. Je vous l'apporte tout de suite !
_ Merci... »


Le soldat la suivit des yeux un court instant alors qu'elle trottinait de nouveau vers les cuisines. Puis il se tourna vers Ceithli et lui offrit un sourire presque coupable.

« Ce n'est pas juste de le livrer à ces hommes... Il n'a fait qu'obéir aux ordres tu sais. Bien sûr il n'aurait pas dû parler d'Ephtéria, et il aurait pu se montrer plus discret... mais... tu ne peux pas lui en vouloir. Pense... pense que cet ordre aurait pu m'être donné à moi... »

Il hocha la tête, un peu honteux de prendre la défense de cet homme qui leur avait finalement causé bien des soucis, mais incapable de ne pas faire de parallèle avec lui et avec son propre métier. Après tout, Livian lui avait ordonné de partir en reconnaissance et il l'avait fait. Que serait-il arrivé s'il lui avait ordonné de tuer leur chef ? Le regard d'Archélas se perdit quelques secondes sur le foyer. Il n'avait pas lâché la main de Ceithli et ses sourcils se fronçaient progressivement à mesure qu'il réfléchissait.

« C'est étrange... Le Roi m'a demandé d'aller explorer les terres du sud en reconnaissance, sans savoir ce qui m'attendrait. Et il aurait ordonné à un assassin d'aller s'occuper d'un individu... d'un peuple dont il n'avait pas connaissance ? Il tourna la tête vers Ceithli, cette fois armé d'un regard sceptique. L'assassinat était ciblé. Ce n'est pas très cohérent, tu ne trouves pas ?
_ Voilà votre salade ! Mâche, noix et chèvre tout frais ! C'est nous qui le faisons !
_ Ah... merci !
_ De rien monsieur ! Bon appétit ! Oh, et ma maman demande si vous voulez une chambre pour après manger ?
_ Non, c'est gentil. Nous devons repartir dans la soirée.
_ D'accord ! »


Archélas daigna enfin lâcher la main de son épouse pour cueillir une noix en équilibre sur une feuille de mâche. L'odeur de volaille et des oignons grillés lui parvenait depuis les cuisines, l'incitant aussitôt à mettre le plus de nourriture possible dans sa bouche pour faire taire la faim qui le tenaillait. Ceithli avait raison... lui non plus n'avait pas remarqué à quel point il était affamé !

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 27 Fév 2015, 11:43

Pas de ragondindon pour elle, non. Elle devait reconnaître qu'elle n'était pas une grande friande de cette viande et préférait davantage le bœuf... un truc de fauve surement pour préférer la viande rouge. En tout cas, difficile dans un premier temps de tenir une conversation avec cette petite serveuse un peu trop enthousiaste au goût de la féline. Malgré tout, elle n'était pas trop d'humeur à parler, encore sous le choc de la vision de son frère battu presque à mort et désormais en repos forcé à l'arrière d'une boutique.

Son regard se perdait un peu dans le vide alors qu'Archélas s'occupait de sa propre commande, autant elle avait faim car elle n'avait que trop peu mangé au cours de cette journée, autant elle n'était pas sure de réussir à avaler quoi que ce soit, aussi la notion de dessert ne l'intéressait pas et elle se contenta de hocher de la tête à la négative lorsqu'il fut mention de son propre choix

«Juste un verre de vin chaud, rien d'autre» enfin, en plus de son pot au feu quand même hein?

Bref, lorsque la serveuse s'éloigna une première fois, elle fit part de ses intentions à son époux. Dans un premier temps, elle avait cru qu'il la soutiendrait, mais rapidement elle se rendit compte qu'il... prenait sa défense? Elle écarquilla les yeux et s'apprêtait surement à pousser une sacrée colère - peut être même qu'elle lui aurait collé une gifle - si la serveuse n'était pas arrivée à ce moment là pour leur apporter les boissons et parler d'une entrée. La féline serra les dents avec une envie d'envoyer paître la serveuse, mais se retenait en sachant bien qu'elle ne faisait que son travail et que la pauvre n'y était pour rien. Aussi elle approuva d'un signe de tête, oui pourquoi pas. Quand elle était enceinte, avoir du fromage en entrée lui plaisait bien après tout, même si ça lui était quand même passé.

Archélas devait savoir qu'il venait de la mettre en colère, elle serrait les dents pour ne pas avoir à lui en coller une et croisa les bras même pour s'en empêcher... mais visiblement, lui aussi trouvait que quelque chose clochait et finalement, ne se retenant plus, elle posa ses mains sur la table et s'avança, faisant de son mieux pour contenir sa colère

«Archélas... tu ne connais pas ce morphe» bon ok, elle ne le connaissait presque pas non plus, mais justement! «ce n'est pas un soldat! Ça j'en suis sure! Au pire des cas, c'est un mercenaire ou un tueur à gages, et je n'ai que faire de ce genre de boulot! si ce type n'a pas été fichu de faire son travail correctement pour ne pas qu'on remonte jusqu'à lui, qu'il ait été engagé par Sayah lui même ou par le Roi ne change rien!»

La colère commençait à s'émousser alors que l'odeur du chèvre chaud lui remplissait les narines. Elle recula un peu et afficha un air qui devenait de plus en plus triste
«Je m'en fiche que ce soit son travail. D'autant que j'ai du mal à croire que le Roi l'ait engagé pour tuer un winghox alors que visiblement il ne connaissait rien de ce qu'il y avait là bas. Sinon il ne t'aurait pas envoyé. Il ne connait pas le village et il connait l'un de ses habitants qu'il décide de tuer? Et c'est même pas le chef en plus? » son visage se décomposait de plus en plus. Elle ne savait pas ce qu'elle ressentait.. surement de la déception de voir qu'Archélas laissait passer son devoir de soldat avant son rôle en tant qu'être humain et protecteur du peuple, comme un soldat devrait normalement le faire.

«Peu importe pour quelle raison il a commis ce crime, Archélas. À cause de lui, des gens sont terrorisés à Balaïnes, des morphes sont capturés et torturés juste parce qu'ils sont félins... ce n'est pas juste. S'il avait fait correctement son travail, on n'en serait pas là. Tu feras quoi le jour où il se diront qu'il a peut être aussi changé de sexe pour disparaître et qu'ils s'en prendront à moi juste parce que je suis morphe aussi? Après tout c'est possible, je te rappelle que tu en sais quelque chose! Si les winghox apprennent qu'il existe des sortilèges capables de changer un homme en femme, ils s'en prendront à moi aussi.»

Oui, c'était peut être une forme de chantage, elle en était consciente. Mais tant pis, il n'avait qu'à être de son côté! Elle baissa les yeux sur son assiette et tenta de manger un peu, même si tout ça lui nouait l'estomac. Le pire, c'est que même si elle avait posé cette supposition pour faire peur à Archélas afin qu'il l'aide à retrouver Estrello, une part d'elle-même se disait que les winghox pouvaient très bien en arriver là un jour ou l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 27 Fév 2015, 18:56

Comme à son habitude, Archélas avait su trouver les mots justes pour mettre Ceithli de mauvais poil - sans mauvais jeu de mots. Cette fois pourtant, pas de quiproquo mais bien pire puisqu'il s'agissait d'une divergence d'opinion. L'un comme l'autre pouvant se révéler plus têtus qu'une mule à leurs heures, l'orage n'était pas prêt de passer. Archélas se redressa pour s'appuyer sur le dossier de sa chaise, se ravisant aussitôt qu'un hématome lui fit comprendre qu'il n'appréciait pas l'idée. Jouant avec son verre auquel il n'avait pas encore touché, il observait la surface pétillante de sa boisson en silence, subissant plus qu'autre chose les paroles de son épouse. Au fond de lui, un affrontement sans merci de sentiments contraires. La déception de ne pas être compris. La peur de perdre ce qu'il avait de plus précieux. La colère de se voir balayé d'un revers de main. L'amertume et la solitude. Car en fin de compte, il serait toujours seul.

« Tu n'as pas le droit de dire ça Ceithi. Reprit-il alors d'un ton beaucoup plus froid, ses yeux bleus accusateurs fixés sur elle. Assassin, mercenaire, soldat, ça ne fait pas vraiment de différence. Nous obéissons tous à des ordres, et ce n'est pas notre rôle de les discuter. Tu crois que c'était juste de me rendre à Wingdrakk pour évaluer leurs défenses, leurs effectifs, leur position et en faire un rapport détaillé à mes généraux ? Je ne suis pas idiot, je sais ce que Livian prépare. Et s'il me demandait d'y retourner, j'y retournerai ! Ce sont des ordres. Mon métier c'est de m'y plier, et admets que je n'ai pas été beaucoup plus discret que cet assassin. Ça avait même été pire, puisqu'il avait impliqué Ceithli dans sa mission. Écoute, je n'ai pas tué Chaemil pour nous protéger mais parce qu'on me l'a demandé. Maintenant réfléchis. Tu étais avec moi, Le Docte a donné ton nom à Livian et c'est toi qui a été accusée. Alors en quoi est-ce différent ? Dis moi. »

Il ferma les yeux une seconde, essayant tant bien que mal de recouvrer son calme alors qu'il venait de réaliser son erreur. Cette mission était la sienne. Il n'était pas supposé en discuter avec quiconque, fut-ce son épouse ou son Roi. Il était fatigué. Fatigué et amer.

« Fritjof a parlé d'un tigre blanc et a mentionné Ephtéria. Des informations qu'il tenait de cet assassin. Alors explique-moi comment ces trois là en sont venus à croire qu'un guépard de Banba était leur coupable ? Ce n'est ni le bon morphe, ni la bonne ville Ceithli. Je ne dis pas que cet homme est innocent, mais s'il te plaît, ne lui mets pas tout sur le dos ! Tu as vu comme ils t'ont traitée à Balaïne. Ces winghox sont autant là pour venger leur frère assassiné que l'armée de Livian pour protéger la population. »

Autrement dit, aucun des deux camps n'aspirait à ce qu'il prétendait. Archélas baissa enfin les yeux, fixant son assiette comme s'il attendait qu'elle le mette en appétit. Mais tout comme son épouse, il n'avait plus très faim... Il soupira une nouvelle fois, beaucoup plus calme même si ses mains tremblaient encore à l'idée de ce que pourrait répondre Ceithli. Car même s'il ne voulait pas l'admettre, il se sentait directement visé par ses accusations. Sur le seuil de la cuisine, il repéra leur serveuse miniature qui n'osait pas bouger. La tête basse et visiblement très mal à l'aise, elle entortillait ses doigts. Sans doute attendait-elle que ses clients aient fini de se disputer pour proposer la suite. Alors Archélas se décida à manger sa salade... sans appétit... s'accordant dans la foulée quelques secondes de réflexion où il passa de la colère à la culpabilité.

« Excuse-moi... Il aurait aimé ajouter qu'il était fatigué, mais il n'en avait pas la force. Je sais que tu t'inquiète... et moi aussi... je veux juste... Je refuse de livrer un innocent à cette bande de brute pour m'en débarrasser. Tu as vu ce qu'ils ont fait à Jhérer... je... je sais que ce n'est pas juste parce qu'il n'y est pour rien mais... mais c'est valable pour d'autres aussi. Tu comprends ? »

Il faillit s'étrangler avec une noix, incapable de penser à autre chose qu'à ce qui arriverait s'il était recherché un jour. Est-ce qu'elle le livrerait pour protéger ses enfants ? Est-ce qu'elle l'échangerait contre son frère ? Puisqu'il était coupable. Et rongé qu'il était par cette angoisse dévorante, il en oublia totalement un détail essentiel. Non, Estrello n'avait pas pu être commandité par le Roi !

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: À la rescousse!

Messagepar Ceithli » 27 Fév 2015, 19:12

C'était probablement l'une des premières fois de leur vie où ils se disputaient sans qu'il n'y ait de quiproquo derrière... lorsqu'Archélas maintint son point de vue, le visage de la morphe se mit à pâlir et elle sentait sa gorge se nouer. Elle avait réussi à prendre une bouchée de sa salade sans savoir comment, et alors qu'il lui expliquait son opinion, sans hausser le ton ni se mettre en colère alors qu'elle était à deux doigts de l'étriper quelques secondes plus tôt, une bouffée de culpabilité l'envahit alors.

Puis elle baissa les yeux, fixant son assiette alors qu'il lui demandait la différence entre son propre travail et les agissements du morphe? Elle leva alors les yeux et planta un regard sombre dans le sien

«La différence, c'est que toi, tu as choisi d'être soldat, certes... mais tu es obligé de suivre les ordres. Quand on est chasseur de prime, tueur à gage ou mercenaire, tu choisis tes clients! Tu n'as aucune obligation de remplir tes contrats à part l'appât du gain! On ne lui a rien ordonné, on lui a proposé! » certes, refuser une offre de Livian lui-même serait difficile, mais elle était presque sure que Livian ne pouvait pas être derrière tout ça. D'une part, pourquoi est-ce que le Roi s'intéresserait à un morphe félin vivant à Banba chez une vieille dame? Est-ce qu'il se serait vraiment soucié de convoquer un individu pareil?

Elle se rendit compte qu'elle tremblait un peu. La serveuse plus loin semblait inquiète aussi de les voir se disputer. Sans doute qu'elle craignait qu'ils ne partent sans manger le reste, ou alors avait-elle peur que ce qu'elle leur avait servi ne soit pas bon. Elle écouta les excuses d'Archélas et sentit les larmes lui monter aux yeux... elle savait qu'il avait raison, mais elle savait qu'elle aussi avait raison. Au final, c'était ça le pire. Chacun à sa manière voyait les choses d'une bonne manière... elle essuya rapidement la larme qui coulait sur sa joue avant de plonger de nouveau le nez dans son assiette


«Je suis désolée. Je n'ai rien contre ton travail. Je sais que tu es souvent confronté à faire des choses que tu n'as pas envie de faire. Mais à mes yeux, c'est justement la différence entre toi et ce morphe. Lui ne travaille pas pour le Roi, il travaille pour lui seul et a choisi ce qu'il lui arrive... et c'est à cause de ce choix que tout le monde souffre. Toi, si tu fais quelque chose qui retombe sur des innocents, c'est celui qui t'en a donné l'ordre le responsable, pas toi. Quant aux winghox... qu'ils aillent rôtir dans la gueule d'Amroth pour leur stupidité...»

Elle finit par ramener ses mains sur ses yeux et fondit en larmes. Finalement, ses nerfs avaient lâché et elle n'arrivait plus à faire bonne figure. La serveuse rappliqua en vitesse pour lui servir un verre d'eau et lui laisser un mouchoir en tissu avant de repartir aussi vite. Ceithli aurait aimé la remercier, mais elle n'arrivait plus à prononcer le moindre mot pour le moment, la gorge nouée. Il allait lui falloir quelques minutes encore pour se calmer.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: À la rescousse!

Messagepar Archélas Ages » 28 Fév 2015, 02:15

La différence, Ceithli la pointa du doigt en rappelant au soldat qu'un mercenaire ou un assassin choisissait ses clients. Une évidence qu'avait failli oublier Archélas.

« Ce n'est pas toujours le cas... Objecta-t-il avec douceur. Livian a ses propres assassins et ses propres mercenaires, tous ne sont pas indépendants... mais... tu as raison. »

Il baissa les yeux, un peu honteux d'avoir à admettre ses torts. C'est que ça faisait mal, mine de rien. Mais s'il y avait bien une chose qu'Archélas ne supportait définitivement pas, et qui lui faisait plus mal encore qu'un égo écorché, c'était de voir Ceithli pleurer. À plus forte raison lorsque c'était de sa faute ! Alors aussitôt qu'il leva le nez de son assiette pour se retrouver nez à nez avec le visage blessé de son épouse, il se leva d'un bond, manquant de renverser la table dans son mouvement. En deux enjambées, il se retrouva à ses côtés et l'enlaça de ses bras, sans se soucier du spectacle un peu étrange qu'il devait donner. Et à qui ? Mis à part leur petite serveuse, l'auberge était déserte.

« Ceithli... excuse-moi... » S'excusa-t-il en la serrant contre lui.

Au final, les derniers mots de son épouse venait de faire s'envoler ses pires craintes. Non, elle condamnait pas ceux qui exécutaient les ordres. Ils ne s'étaient simplement pas compris sur la notion de choix. Comme toujours. Archélas grimaça, à la fois furieux de son comportement et tiraillé par la douleur que lui infligeait ses muscles. Mais sans écouter le rappel à l'ordre de ces derniers, il serra un peu plus Ceithli contre lui, s'autorisant même à lui embrasser la tempe sans relâcher son étreinte.

« Excuse-moi, j'ai été égoïste. J'ai pensé... j'ai pensé à moi... Je te demande pardon, c'était déplacé. Doucement, il l'obligea à laisser retomber ses bras et s'appliqua à essuyer ses larmes du bout des pouces. Tu as raison, je doute que cet homme ait été envoyé par Livian... et il n'était pas très compétent en plus, ce qui lui fait un point commun avec ceux qui le cherchent. » Reprit-il avec douceur, essayant tant bien que mal de rassurer Ceithli autant que de détendre un peu l'atmosphère.

L'auberge ne s'y prêtait pas tellement malgré tout. À cause du silence qui y régnait, de l'absence de client, et de l'enfant qui attendait timidement pour retourner les voir. Archélas se redressa, relâchant prudemment son étreinte avant de retourner s'asseoir. Sans quitter Ceithli des yeux, sans trop savoir quoi faire ou quoi dire pour se faire pardonner. Attrapant son verre pour s'occuper les mains, il faillit sursauter lorsque la voix de leur serveuse se fit entendre à quelques pas. La jeune fille, à peine plus haute qu'eux alors qu'ils étaient assis, les épiait comme si elle avait peur pour sa vie... à moins que... Le soldat l'observa d'un air suspicieux alors qu'elle jetait des œillades désolées en direction de son épouse, sans oser la regarder toutefois.

« P-pardon de vous déranger... Je peux prendre vos assiettes ?
_ Oui bien sûr. »


La jeune fille s'exécuta aussitôt, les mains tremblantes, obligeant Archélas à reposer son verre.

« Eh... Il ne faut pas avoir peur comme ça, je ne vais pas la manger tu sais.
_ Oui p-pardon... »


Elle leva les yeux vers Ceithli comme pour s'excuser, puis se dépêcha d'empiler les deux assiettes vides et de filer dans la cuisine. Quelques minutes plus tard, elle revint avec le plat principal. Le ventre d'Archélas gargouillait déjà. Pourtant quelque chose le dérangeait dans l'attitude de la serveuse. S'il était venu vêtu de son uniforme, il aurait pu comprendre sans problème la crainte qu'elle nourrissait à son égard, mais ce n'était pas le cas, et ses réactions lui paraissaient un peu trop exagérées pour être normales.

« Il y a un problème ?
_ N-non monsieur.
_ Attends. Reste ici.
La jeune fille se figea et baissa la tête. Qu'est-ce qui se passe ? Elle va bien, tu vois.
_ Oui.
Elle leva timidement les yeux pour regarder de nouveau Ceithli. Vous allez pas la frapper, hein ?
_ Bien sûr que non ! Pourquoi est-ce que je ferais ça ?
_ Ma maman veut pas que j'en parle...
_ Et bien... je ne suis pas ta maman.
Hasarda le soldat.
_ Bin l'autre jour il y avait des hommes très grands avec une fille, et puis ils arrêtaient pas de lui faire mal. Ils avaient des cornes sur la tête. Maman a dit que je devais rien dire, sinon ils me feraient mal aussi. »

Le visage du jeune homme se décomposa, et de l'inquiétude pour Ceithli, passa à une colère sourde.

« Est-ce qu'elle va bien ? La petite secoua la tête négativement.
_ Il paraît qu'elle habite en dessous du quai maintenant.
_ En dessous du quai ?
_ Oui, à la gare. Elle se cache dessous parce que ça lui fait comme une maison. Maman dit que c'est parce que ses parents ne veulent plus d'elle. »


Les poings si serrés qu'il en tremblait, Archélas se força à respirer lentement. Les yeux fermés alors qu'il passait en revue toutes les façons d'en finir avec ces satanés winghox. Une fille dont les parents ne voulaient plus après qu'elle ait été brutalisée, il n'y avait pas cent scénarios possibles... Il suffisait de repenser à l'idée qu'avait eu leur chef et ce porc de Balaïne en posant les yeux sur Ceithli. Interceptant sa colère, la jeune fille recula. Le cœur du soldat se serra à l'idée même que la pauvre ait pu assister à tout ça sans pouvoir intervenir... et sa fureur redoubla. Il devait se calmer pourtant. Rassurer leur innocente serveuse. Réfléchir aussi. Il soupira.

« Sous les quais, d'accord. Nous irons la voir tout à l'heure.
_ Vous allez la chasser ?
_ Non. On va essayer de l'aider... Si elle veut bien. »


L'enfant se fendit d'un immense sourire.

« Bon appétit alors ! Je vais aider à faire le dessert ! »

Archélas ferma de nouveau les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, ce fut pour planter un regard furieux sur son assiette.

« Je ne sais pas ce qui me retient de boire ma poudre de minkar et d'aller les égorger dans leur sommeil...! »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Suivante

Retourner vers Banba et ses champs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron