Charmer les serpents et les lézards

Image
BestiaireNos monturesNos familiersAccessoires & Services

Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Benedikt » 01 Oct 2013, 01:42

Précédemment : Entre les pavés et les champs
Image

« Mm-mh, oui, c'était un peu ma priorité, là, d'avoir une selle confortable. » approuva le botaniste en grattouillant distraitement le derrière des oreilles de Pomporo qui se frotta contre sa hanche, avant d'en profiter pour se retourner vers Kallistrat dans l'intention de lui expliquer son malentendu, parce que personne ne voulait du mal en particulier, c'était juste que... que... Benedikt fronça les sourcils. Comme la seule explication qui lui venait à l'esprit était qu'il était tout simplement celui sur lequel il était le plus facile de taper dessus, ben ils sautaient en premier sur lui. Le botaniste fit claquer sa langue et décida de la garder bien au chaud dans sa bouche au lieu de se saboter lui-même. Quand à expliquer à l'orphe lion que ses cheveux n'était pas emmêlés mais bouclés, c'était aussi inutile, parce que concrètement, le principe des cheveux bouclés étaient qu'ils soient emmêlés, finalement, et qu'en l'occurrence, après tout ces jours passés sur les routes, ils l'étaient véritablement, emmêles au delà du fait qu'ils étaient bouclés.

Flûte, avoir Kallistrat à côté de lui lui faisait se poser trop de question sur tout, tiens. Benedikt se demanda s'il était comme ça auprès de Vrass à la Basse-ville. Probablement pas, au moins le tatoueur avait le mérite de répondre aux questions sans s'en poser, lui. Vrass n'irait jamais s'embêter à rentrer dans un débat intérieur sur la différence matérielle et psychologique entre emmêlé et bouclé, réflexions desquelles partit se distraire le botaniste grâce à l'orphe féline. D'un côté, il n'était pas sûr d'être enthousiaste à l'idée de l'emmener parce que c'était quand même un peu dangereux et qu'elle ne semblait pas forcément taillé pour ça ; de l'autre, c'était plutôt hypocrite de sa part de penser ainsi, alors c'était simplement à elle de décider ce qu'elle pouvait assumer, après tout.

« Accompagnez-nous jusqu'à l'animalerie, au moins, Kala, on vous expliquera le reste en route. J'aimerais bien savoir quels autres instruments vous jouez ! En fait, je crois que je n'ai vu quelqu'un jouer du bansuri, j'aimerais bien aussi que vous me montriez. Je joue aussi de la musique, j'ai un métallophone et j'ai appris un peu de violon, il y a longtemps mais probablement que je ne vaudrais plus grand chose maintenant... Enfin, oui, à propos de notre quête ! Kallistrat a déjà expliqué ça... dans les grandes lignes. Mais notre dernier indice était... si je ne me trompe pas sur un mot ; « Blondes comme les blés, brunes comme la terre, rouges comme le feu, ces toiles se perdent à l’horizon. Derrière les champs, les fourrures douces et dociles prêtes à vous suivre sans crainte. », ce qui a conduit ici. On va essayer de demander des informations à Sayah, le gérant de l'animalerie, mais il est plutôt du genre... heu... sans cœur, je dirais. Donc il va nous falloir un peu de courage pour essayer de lui demander de l'aide. Et des clients qui dépensent beaucoup, ça le met toujours de bonne humeur... »
Le botaniste s'arrêta de parler trente secondes pour respirer, et s’aperçut dans le même temps qu'ils étaient arrivés devant la devanture de l'animalerie, où les bruits de ménagerie de l'intérieur se laissaient même entendre dehors. Et furent d'autant plus amplifié quand il pénétrèrent dans la boutique.

« Bonjour Sayah ! » pépia Benedikt avec son plus beau sourire, celui qu'il utilisait avant lorsqu'il avait besoin de demander quelque chose à l'orphelinat, comme supplier de garder une boite pleine de fourmis et de blattes qu'il avait ramassés dans l'arrière-cour, ou plus grand, quand il devait faire semblant de ne pas avoir passer la moitié de la nuit dehors avec des gamins des rues. « On viens faire quelques achats. En ce qui me concerne, j'aurais besoin d'une selle pour mon maneki, comme heu... » Le botaniste jeta un coup d’œil au catalogue. « Une selle thermophile. Et une sacoche plume pour aller avec. »
À défaut d'amadouer le reptile, ces achats seraient toujours utiles, soupira intérieurement Benedikt en faisant le calcul de ses dépenses immédiates.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Kalavati Sohalia » 03 Oct 2013, 02:27

Ce grand lion était particulièrement intriguant, et Kalavati avait bien souvent ses mauves prunelles sur lui. Déjà il prenait des positions assez particulières sans pour autant faire de yoga. Enfin, peut-être pratiquait-il cela qui sait. Bon on peut peut-être considérer qu'il faisait là quelques Mudras mais qu'elle ne comprenait pas.
Puis il ronronnait lui aussi. Et fort. Ça ne faisait pas tellement 'ronron Udjayi mais c'était un bon gros ronron quand même, qui faisait du bien aux oreilles.

Quand Kallistrat lui demanda s'il elle se joignait à eux, il eu pour toute réponse, un petit miaulement d'approbation tout mignon.
« J'ai envie de m'amuser à chercher moi aussi ! » ajouta-t-elle d'une voix toute fine et avec une once d'excitation.

Elle se tut et regarda Benedikt quand Kallistrat fit allusion au petit brun. Les yeux de la minette étaient tout aussi curieux. « Pourquoi lui ? » demanda-t-elle.
Elle n'insista pas cependant, sentant que le concerné n'était pas tellement décidé à parler. Mais ça lui semblait un peu étrange du coup. Pourquoi lui ? Avait-il fait quelque chose de mal ?

« Ah les gens qu'on rencontre ne sont pas très fins ? Il paraît que certains... ont de drôle de comportement pendant leur sommeil, comme si... enfin, je ne sais pas trop en fait ».
Oh que si qu'elle le savait. Elle était elle-même concernée même. Comme une présence dans son corps... Mais elle avait envie d'en savoir un peu plus sur ce que ces individus en face d'elle pensaient de ces cas. Sans trop en dévoiler cependant.

Elle n'en dit pas plus et regarda Vrass dans ses explications. Et capta en effet qu'elle serait la seule femme du groupe. Ce qui la fit rester pensive quelques secondes. Juste à espérer que ces individus n'aient pas envie de profiter de certaines choses. Surtout avec le Winghox qui parlait de jolie femme.
« Je vois... *Miiiaaouuu* je compte donc sur vous pour me protéger ! *Miiiaaouuu* ».

Elle écouta le reste des explications tout en ronronnant – moins fort que Kallistra cependant – et demanda :
« Mais ce Sayah... euh ce nom me dit quelque chose. Ce n'est pas celui qui avait organisé l'anniversaire ? Enfin non ça doit en être un autre alors, si vous dite qu'il n'offre rien. Hmmm ouais non j'ai dit une bêtise ! En tout cas, comme vous dites, si vous voulez balader en monture, il va sûrement falloir que j'en ai une. Mais... ».

Elle regarda dans sa petite bourse et voyait qu'elle n'avait guère beaucoup d'ores. À cette constatation, elle tourna la tête de gauche à droite.
« Je ne suis pas sûre de pouvoir vous suivre en fait... Vous parlez de clients qui dépensent beaucoup mais... je ne veux pas vous forcer à dépenser vos sous pour moi non plus. Je ne veux pas mendier ! Ou peut-être que ce monsieur serait sensible à une petite danse ou quelques sons de bansuri ? ».

En même temps, elle sorti sa flûte, et joua quelques petites notes avant de reprendre la parole.
« C'est ça un bansuri. Ça ne se mange pas, désolée » ajouta-t-elle à l'attention du lion avec un petit sourire un peu gêné.
« Vous me montrerez ce qu'est un métallophone et jouerez un peu de violon pour moi ? » fit-elle ensuite au petit brun.

Elle n'aurait sûrement pas de réponse de suite puisque le groupe arriva à l'animalerie, et que Benedikt parla à un espèce de reptile. En effet il était assez impressionnant celui là aussi.
Mais Kalavati préféra laisser gérer ceux qui le connaissaient.

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Sayah Cordylus » 06 Oct 2013, 21:58

Kallistrat étant l'un de mes comptes, je me permets de le jouer en tant que PNJ pour éviter d'avoir à me déconnecter / reconnecter.


Sayah Cordylus, un serpent sans cœur ? Mais pas du tout voyons ! Il était simplement moins démonstratif que la moyenne... voir pas du tout. Quant à l'argent, et bien... pour être honnête il ne savait jamais trop s'il tirait sa satisfaction des Ores qu'il gagnait ou du fait d'avoir rendu un client heureux. Tout de même, il n'y pouvait rien si ses clients éprouvaient du bonheur en se ruinant chez lui ! En attendant, ses yeux rouge sang se plantèrent sur les individus qui venaient de violer sa torpeur habituelle. Sans surprise, Vrass Rannveig le tatoueur au caractère presque plus mauvais que le sien. Son petit copain -au sens littéral comme au figuré - chasseur de graines et ami des bestioles ailées possédant plus de deux paires de pattes. Le grand lion gris à la cervelle moins performante que celle de sa calopsitte à la voix stridente. Ah ! Et une nouveauté en la personne d'une Orphe chatte qui eut aussitôt toute la sympathie de notre vendeur à la peau verte. Orphes, Morphes, Picaris... à vrai dire Sayah affectionnait toutes les races de Nideyle à l'exception des humains, des mechanimae - qui pour lui étaient tout aussi humains - et des cortesians.

Autrement dit toutes ces races qui s'estimaient supérieures.

Un sourire étira ses lèvres minces à l'annonce du botaniste. Bien, il ne perdait pas de temps... le seul regret de l'Orphe reptile était que son client s'acharne à acheter tant d'objets dont les noms comportaient des sifflantes. Fichue langage !

« Une ssselle thermophile à quinze Ores et une sssacoche plume à cccinquante Ores pour monsssieur, ccce qui fait un total de sssoixxxante cccinq Ores. »

Son regard se tourna ensuite vers les trois autres. Jugeant inutile d'attendre quoi que ce soit de la part de Kallistrat (mis à part une réaction imprévisible visant à goûter le derrière d'un anticus), il dévisagea plutôt le tatoueur et la minette qu'il ne connaissait pas encore. Ça en faisait, une joyeuse troupe !

« Monsssieur Rannveig sssouhaite peut-être louer sssa prochaine monture pour une dissstanccce un peu plus intéressssssante qu'entre deux villes ? Et pour madame, ccce sssera ? »

À moins qu'elle ne suive à quatre pattes comme l'Orphe lionceau ?





Pour payer, cliquer sur [donner] sous l'avatar de Sayah. N'oubliez pas de préciser l'objet de vos achats en commentaire de votre virement.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Oct 2013, 13:17

Bon et bien il semblait bien qu'on se retrouvait avec une nouvelle partenaire de voyage! Cependant, il fallait quand même résoudre le problème de transport, pour ma part, je savais bien que j'allais louer une nouvelle monture, mais encore fallait-il savoir où il fallait qu'on aille pour trouver la monture la plus adaptée.
Évidemment, il fallait quand même mettre Sayah de bonne humeur, c'est pourquoi je proposais à Benedikt de commencer à lui parler puisqu'il allait faire quelques achats pour son tigre de compagnie.

D'ailleurs, c'est vrai que ça me faisait penser au fait que cette bestiole pouvait prendre deux personnes. En soit, je me jugeais trop lourd pour monter dessus, mais Kala pouvait peut être tenir avec le gosse? Cela ne me dérangerait pas trop puisque bon, même si elle était plutôt mignonne, si je suis à côté, Benedikt saura bien qu'il devra se tenir à carreau.
Alors qu'il passait commande à l'orphe reptile, je m'avançais donc doucement vers le comptoir

«Dis, Sayah... ta selle là, y'a pas moyen qu'elle soit deux places?» - je me tournais alors vers Benedikt pour lui expliquer le fond de ma pensée - «pourquoi est-ce que Kala paierait une monture, vous pouvez facilement y monter à deux sur celui-là non? Entre félins, je suppose que Pom... que ta bestiole n'aura pas de mal à la supporter?» - enfin c'était une idée comme ça. Je le laissais choisir cependant, et puis, ça ne changeait pas grand chose pour le reste que la selle soit deux places, après tout, si je sais bien que je ne monterai pas dessus - trop petit à mon goût - peut être que Nathan voudra un jour faire un tour.

Enfin, je me tournais de nouveau vers le reptile avant d'afficher un sourire amusé
«Bon, pour ma part, va me falloir une nouvelle monture, sauf qu'il y a des chances que ce soit toi qui m'aide à déterminer le genre qu'il me faudra!» - évidemment, je devais surement l'intéresser un peu, aussi j'attendais quelques secondes avant de sortir mon carnet où je notais les énigmes du pirate - «c'est toi qui as ouvert l'animalerie à Banba à l'origine, non? Y'aurait pas un pirate du nom d'Arkham le Poulpe qui serait passé te voir à l'époque? Pour te donner un indice sur son trésor, ou même peut être qui t'a balancé une drôle de phrase qu'il t'a demandé de retenir?»

Sayah a une mémoire d'éléphant, pire probablement... donc si Le Poulpe lui a dit quelque chose, il devait forcément s'en souvenir.


Je pense que Sayah ferait mieux de répondre après moi, car je doute que Benedikt et Kala ait quelque chose à dire pour le moment :$

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Sayah Cordylus » 08 Oct 2013, 21:00

L'attention de l'Orphe reptile se porta rapidement sur le tatoueur alors qu'il mentionnait à son tour ses prochains achats. Une selle et une nouvelle monture pour la suite de leurs aventures, aventure dont Sayah connaissait parfaitement la nature même s'il s'était bien gardé de le dire jusqu'à présent. D'un autre côté, aucun d'eux n'avait encore posé la question...

« Ssselle tandem, vingt Ores. » Annonça-t-il, son sens du commerce restant prioritaire sur le reste.

À l'évocation de ce bon vieil Arkham, un grand sourire étira ses lèvres minces, dévoilant ses innombrables et horribles petites dents. Ses clients avançaient vite et loin. Plus loin que la majorité de ceux s'étant déjà lancé à la recherche de ce trésor légendaire.

« La vie n’est ni toute en noir ni toute en blanc, ccc'est le gris qui domine. En ccces lieux, odeur ne rime pas avec fleur mais avec haut-le-cœur ; horizon ne rime pas avec perfectttion mais béton... Nul parterre de roses en ccces lieux mais des détritusss jusssqu'à la devanture d'une boutique de peinture hors norme. »

Sa troisième paupière balaya ses yeux d'un rouge déroutant. Un peu facile pour Vrass, comme énigme... et à moins d'être totalement idiots, il y avait de grandes chances pour que la troupe entière ait identifié leur destination du premier coup. Sauf peut-être l'espèce de minou tout gris occupé à claquer des dents devant la cage des vulnae.

« Il vous faut autre chose ? »


Pour payer, cliquer sur [donner] sous l'avatar de Sayah en précisant l'objet de votre achat dans le commentaire de votre virement.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Benedikt » 11 Oct 2013, 21:56

Benedikt était en train de compter ses ores pour donner à Sayah quand il se figea, la bouche ouverte. Le reptile n'avait pas été très difficile à convaincre, ce qui était plutôt parfait, et l'énigme était tout aussi claire, ce qui était très bien aussi. En revanche, le botaniste avait du mal à en croire ses oreilles.
« Les Ghettos ? Vrass, pourquoi on est sensé passé à la boutique, il y a des trucs chez nous sans qu'on le sache ? » demanda-t-il au tatoueur en se retournant, des yeux grands comme des assiettes.
Certes, l'immeuble où ils habitaient était plus vieux que la boutique, et la boutique elle-même n'était pas si récente, mais tout de même ! Et puis, ils allaient faire comment pour trouver une autre énigme là-dedans ? C'est vrai que c'était plus facile quand on savait ce qu'on cherchait, mais Benedikt était pratiquement sûr qu'il n'avait remarqué quoique ce soit dans son propre chez-lui. Ou le chez-lui de Vrass, peu importe, le botaniste se pensait chez lui.

Bon, pendant ce temps-là, il allait bien falloir qu'il paye ses achats. Benedikt secoua la tête et déposa soixante-dix ores sur le comptoir avant même que Kala lui réponde ; après tout, si elle ne montait pas avec lui, la seule différence était qu'il aurait plus de place pour mettre des affaires derrière lui. Une selle confortable était de toutes manières préconisée s'il voulait garder en état le dernier signe de sa virilité.
Mais elle préférerait sûrement un fier destrier, non ? Même avec un nom ridicule ! Bien qu'elle n'avait pas intérêt à le faire remarquer au botaniste si elle voulait effectivement une place sur son Maneki. D'ailleurs, en parlant de Kala, il n'avait toujours pas répondu à ses questions.
« Désolé, mais je ne risque pas de vouloir vous jouer du violon, je n'en ai pas. C'est pour ça que je n'ai jamais pu continuer à apprendre, je n'avais pas les moyens de m'acheter un instrument comme ça. » s'excusa-t-il avec un sourire. « En revanche, je peux vous montrer mon métallophone quand vous voulez ; on pourra jouer ensemble ce soir, si vous restez avec nous ! »

Pendant ce temps-là, le reptile voulait savoir s'il voulait autre chose et Benedikt se retourna vers le petit groupe :
« Non... Non, je crois que c'est bon, n'est-ce pas ? On a tout ce qu'il nous faut ! » - Même l'énigme ! Le botaniste devait dire qu'il était parfaitement surpris que Sayah soit aussi conciliant, et il montra un sourire particulièrement chaleureux envers le lézard en lui disant au revoir. Comme quoi, quand on est mauvaise langue... On finit toujours par se voir contredire !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Kalavati Sohalia » 13 Oct 2013, 02:41

Elle savait bien qu'il valait mieux laisser faire ses nouveaux compagnons d'aventures à présent. Surtout que cet individu – le nommé Sayah donc – l'impressionnait beaucoup. Rien que ses yeux rouges brrrrrrrr. Minette en avait froid dans le dos mais tâchait de ne pas le montrer et elle lui adressa un bonjour. Juste un bonjour.

Finalement elle arrivait même à trouver Kallistrat moins impressionnant ! Tout comme Vrass à présent. D'ailleurs elle suivit du regard ce que le grand lion regardait. C'était curieux ces petites bêtes.

Néanmoins elle regarda sa bourse lorsqu'elle entendit le prix annoncé. Sachant qu'il faudrait rembourser ces gens tôt ou tard.

En entendant Vrass s'adresser à Benedikt à son sujet, elle vint ensuite demander au petit brun.
« Nous allons monter à deux c'est ça ? Ta... monture... elle va supporter le poids ? Nous sommes peut-être fluet mais je dois avouer que je ne me rends pas tellement compte... Miiiiaouuuu ! ».

Elle se tut et agita un peu les oreilles lorsqu'elle entendit la suite de l'échange entre Vrass et le nommé Sayah. Drôle de phrase ? Ah ouais, en effet. L'air de rien, Kala était bel et bien toute ouïe. Elle était bien loin de connaître tout Nideyle, mais elle pensait à une cité, ou vieille cité.

Minette du encore regarder bien ailleurs pour ne pas tomber à nouveau sur les yeux rouges de l'individu.
Elle considéra plutôt Benedikt et Vrass.
« C'est là où vous dites que nous devons aller ? » leur demanda-t-elle à voix basse.

Et en portant toute son attention sur le petit frisé.
« Oh et pas grave pour le violon, mais je prends note quand même ! Je me contenterai du métallophone ! À deux on devrait faire quelque chose ! Miiiaou ! Au fait, pourquoi vous me dites vous quand vous me parlez ? J'ai surtout l'habitude qu'on me dise tu ! ».

Bon ouais, c'était un peu ballot quand même... elle elle même elle le vouvoyait... Allez comprendre...

En attendant que le groupe quitte la boutique, elle haussa les épaules et se dirigea vers Kallistrat à pas de velours.
« C'est quoi ces trucs ? » demanda-t-elle doucement lorsqu'elle fut assez près. En se préparant néanmoins à détaler... comme un chat !

Avatar de l’utilisateur
Kalavati Sohalia

Crédit: Fermé

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Sayah Cordylus » 20 Oct 2013, 22:48

En l'absence de Seby, je reprends Sayah et je joue donc Vrass par la même occasion pour passer plus vite. Ce sera donc à Benedikt par la suite

Tellement de questions et peu d'achats, ce n'était pas vraiment une bonne affaire pour le reptile. Ses yeux de sang passaient d'un client à l'autre en espérant qu'ils allaient demander autre chose. Ce fut cependant le winghox qui paraissait le plus perplexe après que l'annonce de l'ancienne comptine fut faite, et celui-ci se tourna vers le botaniste, l'air incrédule

«Je... j'arrive pas à le croire!! C'est cette inscription??» il semblait se souvenir de quelque chose visiblement, se mordant la lèvre, il soupira de dépit avant de poursuivre «cet immeuble a toujours appartenu à des artistes, avant c'était des peintres je crois, c'est aussi pour ça qu'il m'a plu et que j'ai voulu m'y installer. Sur l'un des murs, il y avait un message gravé, j'avais pas assez d'argent à l'époque pour passer de l'enduit dessus alors j'ai juste mis mes meubles devant! Tu sais, là où je range mes flacons...» ah c'est sur qu'il y avait de quoi se sentir bête. Si dès le début il s'était souvenu de cette inscription, cela leur aurait évité bien des mésaventures.

Au moins, ils connaissaient leur destination à présent, et c'est pourquoi Benedikt acheta une selle pour pouvoir grimper avec la minette sur le dos du pauvre Pomporo. Quant au winghox, il allait prendre une nouvelle monture aussi pour aller jusque là bas, et son orgueil l'intimait de prendre un autre quamate


«Cccccccinq ores pour la locasssssion» reprit l'orphe qui tendait une main griffue sur l'argent alors que les deux autres discutaient musique. La minette s'était éloignée pour revenir vers le chaton en se demandant ce que pouvaient être ces créatures, mais en bon commercial, ce fut Sayah qui répondit

«Vulnae, excccccellent messssager. Mais il faut ssssavoir les dresssser.» trop de s dans cette phrase, le reptile semblait de nouveau de mauvaise humeur. Toujours est-il qu'il laissa Vrass choisir sa monture maintenant qu'il avait réglé ses achats, il indiqua la sortie par la même occasion et chacun se retrouva rapidement perché sur une bestiole - sauf Kallistrat qui serait sa propre monture. Ils avaient mangé, ils n'avaient plus grand chose à faire à présent à part se rendre dans les plaines pour gagner la Basse Ville, sauf s'ils cherchaient encore quelques achats à faire.

Benedikt et Vrass: paiement effectué, votre inventaire sera mis à jour dans quelques instants.

Je laisse le choix à Benedikt de retourner à Banba pour poster un peu avant de partir ou directement dans les plaines.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Charmer les serpents et les lézards

Messagepar Benedikt » 26 Oct 2013, 15:02

La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers L'Animalerie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron