Marchandons !

Image
Tous nos objets

Marchandons !

Messagepar Sayah Cordylus » 14 Juil 2011, 14:07

Précédemment : En camp ennemi
*°*°*°*°*°*°*°*°*

Perché tout en haut d'une armoire de près de trois mètres – allez comprendre ce qu'il faisait là-haut – Sayah observa les nouveaux venus depuis son coin d'ombre, ses yeux rougeoyants crevant à peine l'obscurité comme deux tisons. Ses paupières sans cils battirent brièvement tandis qu'une petite langue fourchue sortait prendre la température. Ça sentait le sang, ça sentait la sueur, et ça puait la terreur à des kilomètres. Intrigué – quoi que pas si surpris que cela – il se faufila entre le plafond et son perchoir et glissa souplement au sol, sa peau plus froide que la pierre luisant d'un vert pâle presque triste. Les journées sans soleil ne lui réussissaient pas. Sans quitter ses visiteurs des yeux, il se coula jusqu'à eux et s'arrêta à distance respectable pour les détailler sans hâte. Sur son visage, nulle autre expression que son sadisme habituel, comme s'il s'amusait de tout.

« Frithjof m'avait prévenu qu'il me livrerait deux prisonniers... mais je ne m'attendais pas à ççça... » siffla-t-il en penchant la tête.

Ses troisièmes paupières balayèrent ses iris de sang horizontalement, comme s'il se souvenait d'une anecdote très plaisante. Lui non-plus n'avait pas été particulièrement bien reçu, lorsqu'il était venu ouvrir sa boutique d'autorité. Mais lui maîtrisait une magie à rendre jaloux Amroth en personne, alors ils n'avaient pas fait d'histoire bien longtemps. Et puis chacun trouvait son compte dans son commerce, alors ils le toléraient. À vrai dire, même ici on le craignait un peu, le lézard.

« Deux sssans cornes dans un village Winghox... il faut être sssuicccidaire ou idiot. »

Sa voix suave et tranquille semblait constater les faits sans ironie. Son regard, lui, continuait de détailler les deux jeunes gens. Le soldat, il l'avait déjà vu. Il était bon client, et leur dernière rencontre ne datait que de quelques jours. Néthi était même venue le voir peu après leur visite pour faire transférer les propriétés des Lucioles sur un pendentif en forme d'épée. Pendentif que l'homme portait autour du cou. La Morphe était avec lui, mais pour elle, c'était différent. Elle avait eu l'idée saugrenue de crapahuter jusqu'à Wingdrakk une première fois pour quelques achats, et Sayah avait fait l'erreur de la ramener à Banba. De nouveau, il toisa le soldat. À en juger par ses derniers achats et son empressement ce jour là, il devait être en partance pour une mission, ce qui ne signifiait rien de bon. Un soldat en mission obéit à Livian, et un soldat à la botte de Livian qui se retrouve à Wingdrakk, ce n'est pas bon. Oh bien sûr, il vendra beaucoup d'armes et beaucoup de montures si ces deux peuples décident de se livrer bataille, mais il y aura trop de morts, et les morts n'achètent jamais rien, c'est bien connu. D'autant que les hommes du nord sont un millier de fois plus dépensiers que les Winghox, et que si guerre il y a, ce seront eux qui mourront en plus grand nombre. Autrement dit, très mauvais pour les affaires.

« Je propose toute sssorte d'articles... mais pas d'aide. Ççça ssse sssaurait. »

Et il se redressa, immobile, attentif. C'était la première fois qu'on lui faisait le coup de lui demander son aide, alors il observait. Le comportement humain. Le comportement Morphe. Ça l'intriguait, la psychologie.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 43
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Marchandons

Messagepar Archélas Ages » 14 Juil 2011, 17:36

Tout le temps que dura la petite remontrance du dénommé Frithjof, Archélas ne bougea pas d'un cil. Transmettre un message au Roi était peut-être dans ses cordes... bien que cela trahirait le fait qu'il ait été fait prisonnier. Bien entendu il pouvait toujours réarranger l'histoire à sa façon – il n'était plus à un mensonge ni à un désaveu près – mais il n'était pas certain que Livian d'Ephtéria avalerait ses couleuvres cette fois-ci. Quant à lui transmettre ce message en particulier, là en revanche, ce n'était pas une très bonne idée. Rien de tel que la provocation pour exciter leur Souverain, et il n'avait pas envie d'être responsable d'un génocide. Et puis d'un autre côté, mieux valait colporter la menace que laisser son peuple dans l'ignorance. Si les Winghox se décidaient à attaquer, autant y être préparés. Il se tourna vers Ceithli. Le message adressé à Vrass Rannveig lui plaisait assez... même s'il refusait d'admettre que c'était parce qu'il était horriblement jaloux. Bel homme... Vrass...

Le temps de se sortir de ce questionnement absurde, il coup de genoux dans les reins le fit avancer, et il du se retenir de ne pas crier de douleur. Avec les efforts qu'il faisait pour tenir encore debout malgré tout ce qu'il avait pu endurer, c'était pousser sa résistance à bout. Les yeux fermés une seconde pour résorber le flot de jurons qui lui brûlait les lèvres, il se contenta d'avancer, Ceithli pendue à son bras. Deux hommes interrompirent leur conversation lorsque les deux prisonniers apparurent par la trappe, et Archélas pu intercepter des bribes de phrases. « … vend des effets magiques à l'ennemi... » fut l'une d'entre elles, bien qu'il ne compris pas tout de suite de qui ils parlaient. Un nouveau coup de genou le poussa vers la sortie.

Instinctivement, il nota les détails des lieux, l'humeur plus sombre à mesure qu'il en voyait sur cette ville décidément bien faite. Inutile d'espérer charger à la grosse cavalerie compte tenu des escarpements, et toute tentative venue d'un navire de guerre – s'il passait Drakmonniss – était vouée à l'échec. Depuis les hauteurs, n'importe quel rafiot n'était qu'une proie trop facile pour les archers et les catapultes scellées à la roche. Une gifle derrière la tête réveilla le soldat qui n'avançait pas assez vite du goût de son escorte, et qui se montrait un peu trop curieux également. Il lui cracha au visage et le menaça de lui apprendre à voler s'il ne se dépêchait pas, arguant qu'il n'avait pas toute la journée. Dix minutes plus tard, la porte de la boutique de Sayah se refermait sur eux, et pendant une seconde, Archélas se demanda si c'était une chance ou une malchance d'atterrir chez lui... d'autant qu'il n'avait pas l'air décidé à leur venir en aide.

« Est-ce que vous pourriez nous retirer nos chaînes ou nous faire sortir d'ici... ou, quitte à choisir l'une ou l'autre de ces requêtes, seulement la seconde... ou bien faites seulement sortir Ceithli. »

Son regard se reporta sur la jeune femme.

« Désolé... »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Marchandons

Messagepar Ceithli » 14 Juil 2011, 18:50

Évidemment, un individu comme Sayah ne faisait rien gratuitement, et la jeune femme se redressa alors, soutenant toujours Archélas comme elle pouvait sans trop en faire pour ne pas le mettre mal à l'aise. Elle regarda le lézard visqueux, et resta figée quelques secondes

«Et si nous vous achetons quelque chose? J'ai, à Banba, une belle paire d'ailes de Hiéras... si vous acceptez de nous envoyer là bas, je pourrai vous les échanger contre des objets qui font la moitié de leur valeur! Vous seriez alors bien gagnant non?»

Elle regarda un peu autour d'elle. Peu lui importait si Sayah acceptait de retirer leurs chaînes, s'ils allaient à Banba, son père pour s'en charger sans problème...

«Je vous échange ma paire d'ailes de Hiéras contre un ensemble de chat... mais pour que nous puissions conclure l'achat, il faudra que vous nous emmeniez à Banba... et en prime, je vous achète, avec des ores cette fois, deux Pèlerines d'Axo! Je vous paie tout de suite pour ces pèlerines pour vous prouver que je ne cherche pas à vous rouler!»

C'était elle qui posait le sac, elle dut lâcher Archélas pour l'ouvrir, elle avait mis ses propres affaires dedans, aussi pouvait-elle sortir sa bourse. Elle la mit sur la table... il y avait près de 200 ores alors qu'il n'en avait besoin que de 50 pour les deux pèlerines, mais elle lui montrait clairement qu'elle était prête à payer pour qu'il les emmène loin d'ici...

«Dites votre prix, mais je vous en prie... aidez-nous à fuir cet endroit...»

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Marchandons

Messagepar Sayah Cordylus » 14 Juil 2011, 21:05

Sayah ne bougea pas d'un cil. En fait, il n'avait pas de cils. Je sais, je l'ai déjà dit. Un sourire étira ses lèvres minces, dévoilant ses innombrables petites dents croqueuses d'insectes.

« La paire d'aile de Hierasss, ccce ne ssserait pas un lot que je vous ai moi-même offert par hasard ? Pour le tournoi du même nom, sssi mes sssouvenirs sssont exacts... » et ses souvenirs l'étaient toujours.

Évidemment, à Sayah Cordylus, le fait de vouloir refourguer un cadeau ne faisait ni chaud ni froid. Autant il se vexait furieusement parfois pour des broutilles, autant sur certains concepts, il ne réagissait pas du tout. D'autant que sur Nideyle, le troc restait du troc, cadeau ou pas. Quant au marchandage de Ceithli, il le faisait plutôt sourire. Manifestement, elle était prête à tout pour s'offrir son aide. Le problème, c'était que Sayah ne rendait service aux gens que parce qu'il en avait envie, et non pas parce qu'on le lui demandait. En fait, il venait d'expérimenter ce drôle de constat faisant qu'il suffisait précisément de lui demander de l'aide pour lui ôter toute envie de le faire.

Ses grands yeux rouges quittèrent le visage du soldat qui semblait en bien mauvais état – les humains étaient des êtres fragiles – pour se poser sur la petite féline. S'il s'agissait de marchander, il était son homme... enfin, plutôt son Orphe...

« Pèlerine d'Axxxo, vingt-cccinq Ores pièccce, ccce qui fait un total de cccinquante Ores... » récita-t-il par réflexe.

Puis il leva lentement la main afin de pointer l'un de ses horribles doigts griffus vers Archélas.

« Oubliez Banba. Il a sssifflé. »

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 43
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Marchandons

Messagepar Archélas Ages » 14 Juil 2011, 21:36

Archélas eut le cœur crevé de voir sa féline se démener pour les sortir du guêpier dans lequel il les avait tous les deux fourrés. C'était sa faute, sa mission, ses erreurs... et c'était lui qui ne réagissait pas, ou trop lentement. Combien lui restait-il, dans sa bourse ? Serait-ce suffisant pour se payer les services de Sayah ? Devrait-il plutôt le menacer ? Il se pinça les lèvres d'un air embarrassé, mal à l'aise de voir la jeune femme prête à céder tout ce qu'elle avait, ses Ores, et un objet qu'elle possédait à Banba. Il était facile pour le commerçant d'en profiter maintenant qu'il assistait à toute l'étendue de leur détresse et pourtant, il n'en fit rien. Archélas en resta bouche-bée en l'entendant réciter ses tarifs de sa voix nonchalante. Ce type était un mystère à lui tout seul.

Ceci dit, il ne souffla pas un mot à propos de leur venir en aide, et ce n'était pas exactement ce qu'ils attendaient de lui. Tout à coup, le soldat réalisa que les négociations s'annonçaient plus compliquées que prévu. Peut-être devraient-ils plutôt lui proposer quelque chose de plus appâtant que de l'Ore. Des insectes ? Un lieu où l'ensoleillement était garanti ? Archélas ferma les yeux, conscient que sa migraine provoquait chez lui des raisonnements absurdes, et lorsqu'il les rouvrit il tressaillit en se voyant pointé du doigt. Lui ? Si le commerçantl l'exigeait lui en échange de la liberté de Ceithli... pourquoi pas ? Il était prêt à accepter, du moment qu'il avait la garantie qu'elle irait bien. Mais Sayah ne demanda rien.

« J'ai... »

Le soldat jeta un coup d'œil affolé à la jeune femme, sans comprendre. Sayah qui jouait à leur poser des devinettes, il n'avait jamais vu... et pour être tout à fait honnête, il ne savait pas du tout quoi répondre si tant est qu'il y ait quoi que ce soit à répondre. Siffler ? Fallait-il parler en sifflant comme lui ? Siffler sur un air qui lui plaisait. Siffler un animal qu'il aurait perdu ?

« Oh ! Ses yeux s'écarquillèrent en réalisant de quoi le commerçant leur parlait. J'ai sifflé Nemesis... s'il nous amène à Banba, elle ne pourra pas nous retrouver... »

Un sourire du vendeur lui indiqua qu'il avait deviné juste. Et si le voyage jusqu'à Wingdrakk n'avait pas déjà tué sa jument, le retour s'en chargerait s'ils s'avisaient de changer de ville toutes les heures. Prenant une profonde inspiration, il se résigna alors à prendre la décision pour deux.

« Vous n'avez qu'à emmener Ceithli. Nemesis revient vers moi, si je reste, ça ira. De toute façon, je n'ai rien à vous offrir. »

Il lui aurait bien donné toutes ses affaires et son tatouage, mais il ne savait pas trop pourquoi, il imaginait tout à fait Sayah lui découper l'épaule pour conserver le Tecoluta... ou alors sa fièvre prenait des proportions qu'il ne soupçonnait pas...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Marchandons

Messagepar Ceithli » 14 Juil 2011, 22:08

Fronçant les sourcils, la jeune femme récupéra son or, laissant les cinquante ores d'abord pour les pèlerines, et en rajoutant cinquante de plus

«Non. Je ne partirai pas seule. Donnez nous également deux ensembles de chat, un pour chacun. Nous n'allons pas faire la route en sens inverse dans ces tenues d'esclaves! Il va falloir que nous allions chez l'herboriste pour trouver de quoi le soigner. Vu que nous sommes déjà bien équipés grace à vous il...»

Elle se pencha alors sur un objet, une sorte de ruban... conçu pour les morphes... elle baissa alors les yeux et regarda à nouveau le reptile

«Je vous prends ça aussi... ce sera tout... tenez...»

Elle déposa alors 125 ores sur la table, ne laissant pas le choix à Archélas. Elle se transformerait en guépard pour la route en sens inverse, ne se souciant guère de ce qu'il pensait, elle était venue jusqu'ici avec lui, elle repartirait avec lui. Lorsque l'orphe leur donna les vêtements, elle les rangea rapidement dans le sac. Ils se changeraient une fois sortis de cette fichue ville, de toute manière avec leurs chaînes, ils ne pouvaient pas vraiment se débarrasser de tout cela. Elle s'approcha alors de lui et posa sa main sur son front brûlant

«Allons chez l'herboriste... nous verrons bien si elle peut faire quelque chose pour ta fièvre...»

Elle ne l'embrassa pas. Elle savait qu'il n'apprécierait pas, ici. Elle plongea son regard d'ébène dans le sien et ouvrit alors la porte, fixant le winghox d'un air sérieux

«Nous devons nous rendre chez l'herboriste maintenant. Pourriez-vous nous y escorter? Je suppose que vous devez rester avec nous jusqu'à ce que nous quittions cette ville?»

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Marchandons

Messagepar Sayah Cordylus » 14 Juil 2011, 22:33

L'humain n'était pas drôle. Trop noble. Il suffisait de l'habiller en blanc pour le coller dans une histoire de prince charmant à dormir debout. La Morphe en revanche avait son caractère et ne se laissait pas démonter. Typiquement féline.

« Ensssemble de chat vingt-cccinq Ores pièce, Rubsssang vingt-cccinq Ores, ccce qui fait un total de cccent vingt-cccinq Ores avec les deux pèlerines d'axxxo. Vous permettez... »

Le doigt qu'il avait tendu en direction d'Archélas fusa à une vitesse surprenante compte tenu de l'apparente nonchalance de l'Orphe, et il entailla le bras de Ceithli d'un trait vif, reculant rapidement afin de se mettre hors de portée de sa colère. Toujours se méfier des félins, Morphes, Orphes, ou sous leur forme la plus primaire. Ils avaient mauvais caractère. Et puisque ces deux-là semblaient pressés, il fila derrière son comptoir et essuya la petite perle de sang d'un joli rouge sombre, accrochée au bout de sa griffe, sur le Rubsang qu'il venait de choisir pour la jeune femme. Puis il leur tendit le tout, s'amusant de voir Ceithli fourrer le tout dans son sac avec agacement. Mais lorsqu'elle ouvrit la porte, il cligna des yeux, et la porte leur claqua au nez, le verrou se fermant du même coup.

« Vous ne sssurvivrez pas une ssseconde sssi vous leur faites l'offenssse de sssortir, vous sssavez. »

Il plissa ses horribles yeux rouges, furieux comme à chaque fois qu'il avait à prononcer une phrase comportant autant de sifflantes. Ses pas le portèrent jusqu'à Archélas qu'il fusilla du regard comme s'il était responsable de son problème de diction, et avant que l'un ou l'autre ait eu le temps de s'insurger de se voir enfermé dans sa boutique – d'un autre côté ils devaient bien être habitués à se faire enfermés depuis quelques jours – il agrippa le bras du soldat, lui même agrippé à Ceithli.

Juste un battement de cœur.

La boutique austère s'était évanouie au profit d'une jungle miniature. Toujours à Wingdrakk... mais pas dans la même boutique... Les pupilles noires dans les lacs de sang s'arrondirent et la toute petite langue fourchue sortit à une vitesse fulgurante pour attraper un bourdon en plein vol. Oui, Sayah aimait cette herboriste et son goût exquis pour la décoration. Ignorant superbement ses clients, il examinait leurs chaînes qui avaient curieusement quitté leurs poignets et leurs chevilles pour se retrouver dans ses mains.

Sayah Cordylus du haut de toute sa bizarrerie...



Pour payer, cliquez sur [Donner] en dessous de l'avatar de Sayah en précisant l'objet de vos achats.
Paiement effectué, merci pour votre achat, votre fiche sera mise à jour dans les minutes à venir.


*°*°*°*°*°*°*°*°*
La suite : Un peu de réconfort...

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 43
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent


Retourner vers L'Antiquaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron