Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Image
Tous nos objets

Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Benedikt » 05 Nov 2015, 19:41

Précédemment

Le petit botaniste hocha la tête.
« Oui, c’est pareil, non, tu pourrais la tatouer même si c’est un animal ? » - après tout, les hommes aussi étaient des sortes de bizarres animaux, d’après les livres de Benedikt ? Ça valait sans doute le coup d’essayer, mais il n’eut pas besoin de convaincre Vrass, de toutes manières. Quant à la raser à un endroit, cela n’allait pas être un bien grand mal.

Aussi le tatoueur eut finit son travail sur lui, le botaniste gratouilla un peu la maneki histoire d’en profiter pour lui mettre un mouchoir imbibé de menthise sous le nez. Il en rajouta aussi sur sa croupe pour qu’elle reste tranquille pendant que Vrass la rasait. Pomporo, à moitié dans les vapes, ne remarqua pas grand-chose, ce qui rassura son maître. Elle ne semblait pas en mauvaise forme non plus, si bien qu’ils pouvaient la laisser à la maison pendant qu’ils partaient faire leurs derniers achats. Benedikt jeta un coup d’œil à l’armure du winghox qui trainait au rez-de-chaussée et soupira doucement.

« J’espère que ton armure sera assez confortable pour toi maintenant. Enfin… Ce n’est pas comme si on pouvait attendre. » - Le petit botaniste finit pas refermer la porte derrière lui pour prendre le chemin de la boutique de Sayah avec Vrass.
Et comme la boutique des Ghettos de l’antiquaire était la plus près, c’est là-bas qu’ils se précipitèrent. Ce dernier avait déjà en tête tout ce qu’il voulait, mais il fallait encore que leur vendeur apparaisse pour pouvoir lui demander… Le petit botaniste résuma à Vrass sa courte liste de course pendant qu’il parcourait en vitesse les catalogues sur le comptoir.

« Alors, une petite dague, je vais aussi acheter de la poudre de Minkar, au cas où, ça pourrait nous être très utile, et… ah, voilà. C’est la Bague d'Anthmosis qui protège des poisons. Tu crois que c’est Ceithli qui va nous servir ? Je vais lui demander une chaine avec, comme ça je la porterais autour du cou et je serais sûr de ne pas la perdre. »
Benedikt préférait d’autant plus que ce soit elle qui les servent parce qu’elle saurait être rapide et efficace, sûrement. Non que Sayah ne l’était pas, mais il avait une fâcheuse tendance à vouloir torturer ces clients comme toute personne dans sur Nideyle, particulièrement lorsqu’il ressemblait de loin à un gros bourdon appétissant.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Ceithli » 10 Nov 2015, 20:23

Vrass étant l'un de mes comptes, je me permets de le jouer en PNJ


Tatouer un animal, ce n'était pas le genre de choses que Vrass faisait tous les jours, pourtant, le tatoueur avait déjà tatoué des orphes ou des morphes, mais on va dire que ça demeurait tout de même différent lorsqu'il s'agissait d'une bête sans la moindre parcelle d'humanité. Mais heureusement, tout s'était bien passé, bien qu'elle allait devoir rester un peu endormie le temps qu'ils aillent faire leurs achats.

Le winghox s'était donc préparé, son armure en dessous d'un t-shirt fin pour ne pas qu'il ait l'air d'un bodybuilder non plus, un pantalon type treillis militaire qui passait par-dessus les jambières de teigne, et son épée dans son dos, sans oublier le gantelet avec le fouet enroulé autour du bras, il était fin prêt. Quant au fait que son armure lui allait bien, c'était encore un peu raide, mais il pouvait se mouvoir à peu près correctement.

«De toute manière, je n'ai pas vraiment le choix. Il va falloir que ça aille»

Le duo quitta donc la maison en laissant Pomporo se reposer, ils arrivèrent chez l'antiquaire car Benedikt souhaitait prendre plusieurs choses, et surement qu'il préférait que ce soit Ceithli qui les serve plutôt que Sayah...
La jeune femme arriva tranquillement par l'arrière boutique, depuis que Nadia l'aidait à la maison, elle était beaucoup moins stressée lorsqu'elle se présentait aux clients, et puis... les petits avaient bien grandi déjà et faisaient correctement leurs nuits, donc on ne pouvait plus vraiment lire de traces de fatigue sur le visage de la féline, contrairement aux deux clients présents qui n'avaient clairement pas passé une bonne nuit.


«Bonjour! C'est toujours moi qui tiens cette boutique, en effet.» dit-elle avec un léger sourire. Il est vrai que les commerçants de Sayah avaient la réputation d'aller et venir, mais ces derniers temps, la jeune femme avait l'impression que leur équipe restait soudée.
Elle attrapa le catalogue de la forge et celui de la joaillerie pour voir un peu ce que voulait Benedikt


«Alors, pour une petite dague... une classique coûte 50 ores, sinon il en existe certaines avec des effets comme Eros et Psyché.. tu peux en lancer une, tant que tu gardes l'autre, elle te reviendra. Au moins, tu es garanti de n'être jamais désarmé?» elle ne connaissait évidemment pas le catalogue par cœur, aussi elle devait feuilleter par rapport aux expressions du botaniste pour savoir si ça l'intéressait ou non «sinon, il y a les couteaux aveugles. Tu en lances un, et tous les autres iront se planter au même endroit... hum, on dirait plutôt un accessoire de chasse pour s'assurer qu'on achève bien sa victime, ça. Je ne suis pas sure que ce soit adapté à ce que tu cherches?»

Honnêtement, elle ne le voyait ni comme un assassin, ni comme un chasseur, donc pour sûr qu'elle n'avait pas l'impression que c'était ce qu'il voulait, mais elle pouvait se tromper. Elle referma le catalogue, c'était un peu tout ce qu'elle avait pour ce type d'arme «sinon, il y a bien les aiguilles de serpent pour empoisonner... après, tu as peut être une idée d'effet en tête, et je pourrais voir ce que je peux faire?»

Pour la poudre de Minkar et la bague d'Anthmosis par contre, il n'y avait pas trop besoin d'aide. Elle était allée chercher le petit sac de poudre, et montra le catalogue à Benedikt pour qu'il choisisse une bague ou n'importe quel bijou qui devait être transformé pour faire cet accessoire, elle regarda alors Vrass, mais visiblement, il n'avait pas besoin d'autre chose de son côté, pour le moment en tout cas.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Benedikt » 14 Nov 2015, 00:51

Le petit botaniste esquissa un sourire lorsque Ceithli apparut. Ce n’était pas simplement parce qu’il avait l’habitude d’être poli ; il était aussi plaisant de l’avoir en tant de commerçante plutôt que le gros lézard. Son sourire était bien plus rassurant, et calma un instant Benedikt qui se mit à parcourir un peu le catalogue avec elle pour savoir ce qu’il voulait exactement.

Il y avait différentes dagues que lui proposait la morphe, mais aucune n’emballait vraiment le botaniste. Il n’était pas sûr de pouvoir se débrouiller correctement avec deux armes en même temps alors qu’il devait déjà se concentrer pour en utiliser une. Les couteaux aveugles étaient probablement une mauvaise idée pour la même raison ; Benedikt maîtrisait mal les épées et les poignards, quels qu’ils soient, et ne pouvait pas compter là-dessus. Mais évidemment, la commerçante ne pouvait pas deviner qu’il était aussi peu doué en bataille s’il voulait acheter des armes… Au final, le botaniste s’arrêta sur une page qui correspondait exactement à ces pensées.

« Hé bien, je penserais peut-être plutôt à… Ah… Ça, ce serait peut-être mieux, par exemple. Je ne suis pas vraiment doué avec les lames… » lui avoua-t-il en lui montrant la cimeterre attentionnée. « Mais est-ce que ce serait possible d’avoir les mêmes effets dans une dague ou quelque chose de ce genre ? Une épée, c’est bien trop bien grand pour moi, je voudrais quelque chose de discret… Enfin, facile à transporter. »
Le petit botaniste se sentait un peu comme un assassin, à débiter ce genre de phrase, ce qui lui avait fait rajouter ces dernières paroles. Ceithli n’avait pas à le juger ni savoir quoique ce soir, mais bon… En plus, il lui demandait des choses qui n’étaient pas forcément de son ressort puisqu’elle ne travaillait pas à la forge. Bah, autant lui demander quand même, elle travaillait quand même déjà avec les enchantements chez l’antiquaire.
« Si ce n’est pas possible, je prendrais simplement une dague élémentaire, ce n’est pas grave. »

Cette affaire réglé, Benedikt choisit une bague pour que la morphe guépard y mettent les effets Anthmosis ; il prit une des plus simples, un anneau épais en argent poli qui n’avait rien d’extraordinaire. Mais le petit botaniste n’aimait pas forcément les fioritures, et à l’instant présent, il n’avait pas la tête à faire des choix esthétiques. Cette bague, il ne la porterait pas tout les jours comme celle avec l’effet des perles jumelles, de toutes manières, ce ne serait que pour ce genre d’occasion. Et Alrik savait qu’il préférait s’en tenir à distance dans le futur.
Benedikt se retourna vers Vrass avec un minuscule sourire : « Tu n’as rien besoin de prendre, toi, tu es sûr ? »
Mais comme ce dernier était déjà passé faire ses achats le jour d’avant, il y avait peu de chance. Par réflexe, le petit botaniste attrapa sa main pour la serrer dans la sienne dans l’espoir de se calmer un peu.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Ceithli » 18 Nov 2015, 15:37

Alors, de la poudre de Minkar donc ça, c'était déjà fait. Pour la bague d'Anthmosis, Benedikt savait déjà ce qu'il voulait, aussi Ceithli allait pouvoir s'en occuper
«D'accord pour l'anneau, je t'offre la chaîne pour pouvoir le porter autour du cou, mais fais attention, il faut qu'il touche ta peau, donc pense à bien le mettre sous tes vêtements sinon ça peut considérablement réduire son efficacité. Si tu sais que tu es dans un endroit dangereux, je te conseille quand même de la mettre à ton doigt.» le temps qu'il réfléchisse pour l'arme, elle était passée dans l'arrière boutique afin de disparaître quelques minutes pour aller dans une bijouterie et revenir avec le matériel adéquat.

Elle s'installa derrière son comptoir et commença donc à ajouter les effets sur un anneau simple pendant que Benedikt lui expliquait ce qu'il voulait

«Oui, je peux te mettre les effets du cimeterre sur une dague, le principe reste le même d'enchanter une épée qu'une bague ou n'importe quel objet finalement, il faut juste que j'en trouve une à la forge! Attends tiens regarde, voici différents modèles avec la taille, dis moi ce que tu souhaites exactement car comme tu vois, il peut y avoir de nombreuses dagues différentes aussi...» Vrass regarda un instant, mais ce fut lui qui répondit à la place du botaniste
- «Celle la est très bien, elle est fine et il pourra la glisser n'importe où dans ses vêtements, dans sa ceinture ou autre sans qu'elle ne se voit.» la féline perçut l'inquiétude dans la voix du tatoueur, son regard passa de l'un à l'autre, visiblement, ils partaient vraiment pour quelque chose de dangereux ces deux là, mais vu qu'elle savait qu'ils avaient l'habitude de participer aux événements de Sayah, rien ne disait qu'ils n'étaient pas sur le point de tenter encore le diable là bas.

«D'accord... je m'en occupe. Tiens, voici déjà la bague.» elle venait juste de la terminer et la tendit donc à Benedikt, puis elle ressortit dans l'arrière-boutique pour se rendre à la forge afin de récupérer le modèle que Vrass avait choisi, et les ingrédients nécessaires à l'ensorcellement de la cimeterre attentionnée. Elle revint à nouveau avec tout le matériel - bon sang elle aurait un paquet de rangement à faire après ça! - et se mit à l'ouvrage pour la préparer. Elle avait un petit manuel avec tous les éléments et les démarches pour réaliser à la perfection l'enchantement, il était évidemment codé pour que seuls les commerçants de Sayah puissent le lire, et par conséquent, Benedikt et Vrass pouvaient l'interpréter s'ils voulaient, mais le tatoueur ne semblait pas s'y intéresser. Il se tourna vers le botaniste en hochant de la tête de gauche à droite

«Je pense être assez préparé pour le moment...» de toute manière, ce ne serait qu'une fois devant le fait accompli qu'il pourrait réaliser ou non s'il lui manquait quelque chose. Ceithli termina la dague et la remit à Benedikt avant de faire les comptes

«Alors, Cimeterre attentionnée, 100 ores, Bague d'Anthmosis, 30 ores, et poudre de Minkar 50 ores. C'est dommage, votre carte de fidélité est presque pleine... si vous prenez un article supplémentaire, la cimeterre ne vous coûtera plus que 50 ores...» ça pouvait valoir le coup de prendre un petit truc en plus, non?



====================================
Cimeterre attentionnée + Bague d'Anthmosis + Poudre de Minkar = 180 ores.
En attente de savoir si tu prends autre chose pour bénéficier d'une réduction ^^

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Benedikt » 19 Nov 2015, 00:36

Le petit botaniste hocha la tête face aux conseils de Ceithli. Il valait effectivement mieux qu’il la mette au doigt pour aller à Balaïne. Ce n’était pas la peine de se retarder pour acheter des produits si coûteux si c’était pour qu’ils ne soient pas forcément efficaces.

Le choix de la dague, en revanche, fut relégué à Vrass car l’intéressé n’avait que peu idée de ce qui était le mieux pour lui. Benedikt regarda avec gêne les armes tranchantes exposées devant eux, chacune brillante du même éclat froid, même les plus courtes et fines.
Il n’avait pas l’habitude de porter ce genre d’armes sur lui. La seule chose qui y ressemblait était le vieux couteau qu’il utilisait pour tailler de petits arbres, mais il n’émanait pas la même chose. Son manche était gravé de feuilles, abimé et recouvert de traces verdâtres. La lame avait quelques petites dents sur le devant, et n’était aiguisée que d’un côté. C’était un couteau qui prouvait une utilisation pacifique. Ce n’était pas le cas des dagues étalées devant lui, crée pour être efficace et coupante. Elles n’étaient peut-être pas seulement acheté par des gens ayant l’intention de la planter dans la couenne de quelqu’un d’autre, mais pour sûr, on avait pensée, en les forgeant, qu’elles étaient là pour la défense et l’attaque.

Le botaniste attrapa en soupirant la bague que lui tendait la commerçante, mais la remercia avec le début d’un sourire. Il la glissa sur son index puisque son majeur était déjà occupé par la bague de la perle jumelle, et récupéra ensuite la dague enchantée qu’il coinça dans sa ceinture, sous son pull pour être moi visible. Le manche appuyait sur son ventre, lui rappelant sa présence, mais ce n’était pas plus mal car il serait en mesure de savoir s’il la perdait.
Ceithli lui proposait d’autres articles, mais Benedikt secoua la tête : « C’est tout ce j’ai besoin, je n’ai pas le temps de penser à d’autres choses qui me serait utile. Mais merci beaucoup, vous êtes généreuse. »
Malgré le fait qu’elle n’avait pas l’air tellement plus vieille que lui, le petit botaniste avait du mal à tutoyer les gens et ne le faisait pas avec elle. Peut-être que sa situation, mariée avec des enfants, et son attitude, toujours sûre d’elle quand elle servait ses clients, lui donnait l’impression d’être plus gamin qu’il ne l’était réellement.
Benedikt récupéra la bourse de poudre de Minkar et se tourna vers le winghox.

« On y va ? » demanda-t-il doucement, comme s’il n’appréciait pas vraiment de le dire. Mais après tout, le botaniste avait beau être rempli de détermination, la peur le prenait au ventre et il lui était difficile de savoir qu’ils allaient quitter la boutique pour se diriger de plus en plus prochainement vers une troupe de winghox en furie. Non, répliqua-t-il en lui-même. C’était justement pour ça qu’il fallait y aller maintenant. Plus tôt ils auront réglé cette affaire, plus tôt Nathan et ses mères seront sauvés, plus tôt ils sauront si leur vie allait être écourtée ou non.
Benedikt remercia Ceithli avec une attention toute particulière qui n’était pas ordinaire même pour son standard de politesse, et sortir de la boutique avec Vrass pour filer en direction de chez eux. Pomporo devait avoir repris du poil de la bête depuis le temps.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Ceithli » 20 Nov 2015, 09:35

On ne pourra pas dire qu'elle tentait d'arnaquer ses clients. Ceithli avait bien proposé à Benedikt d'acheter juste un petit article de plus, même un article à simple 1 ore aurait pu lui en faire économiser 50. Mais visiblement, il ne voulait rien de plus.

Les joues rouges après avoir travaillé des matériaux qu'elle ne maîtrisait pas trop, la féline était tout de même rassurée de voir que son client paraissait satisfait, bien qu'il semblait surtout sur le point de partir en guerre, ou à l'abattoir, ça dépendait des expressions. Il lui régla donc la note, et elle lui sourit en les regardant l'un après l'autre

«Je ne sais pas où vous vous rendez... mais soyez prudent.» Vrass la regarda un instant l'air incrédule, puis eut un sourire en coin
«J'ai l'impression que les Infinitudes n'ont pas trop envie de nous avoir à leurs côtés, mais on fera quand même gaffe à pas trop les provoquer»
- «Je ne suis pas sure que ce soient les Infinitudes le problème avec vous...»
-dit-elle à l'attention des deux hommes. Elle les regarda partir alors avant de tout ranger, ça allait lui prendre un temps fou avec tout ce qu'elle avait sorti, mais Nadia s'occupait des petits et Archélas était en mission, donc elle n'était pas pressée. Autant mettre de l'ordre, et au passage, elle allait pouvoir ranger aussi les catalogues des autres boutiques afin de mieux renseigner les clients, même si à l'avenir, elle préférerait que chacun fasse son propre travail... certes, Sayah l'avait formée à toute éventualité, mais elle préférait se cantonner à son travail d'antiquaire!

Dehors, Vrass mit ses mains dans ses poches et leva les yeux pour profiter de l'air frais. Cela faisait un moment qu'il se disait qu'il se serait bien mis à fumer, mais ce serait surement une mauvaise idée, bien que là, une cigarette pour lui changer les idées lui aurait surement fait du bien.

«Appelle Pomporo, on y va.» il attendit que Benedikt s'exécute, les minutes parurent interminables alors que la maneki se pointa enfin, elle semblait tituber légèrement par moment, preuve que l'anesthésie fonctionnait encore un chouilla... mettant un genou à terre, Vrass passa son bras autour de la féline tout en tenant le poignet de Benedikt, puis il se concentra, il y eut un petit pop, et les odeurs de sel et de poisson pourri commencèrent à envahir ses narines.

Il se releva et regarda autour de lui, ils étaient assez loin du port, c'était pourtant le premier endroit où il faudrait orienter les recherches. La première chose qu'il fit fut de siffler, il fallait que Phaerör se pointe le plus vite possible, il fallait donc prévoir le temps qu'il arrive, avec espoir qu'il était déjà plus ou moins dans le coin. Volg allait forcément se pointer aussi, c'était le problème, mais bon, ce n'était pas si grave que ça en soit.

«Bon, il va falloir commencer à se renseigner sur l'endroit où ils se sont terrés. Ça devrait faire comme à Banba, ils ont surement du éjecter une famille qui vivaient dans une maison ou une auberge assez grande pour tous les contenir, ça doit donc se savoir, il faut interroger les gens.» et cette fois, il comptait bien tous les massacrer jusqu'au dernier, ou plutôt non, jusqu'à l'avant-dernier. Il devait en laisser un en vie pour qu'il aille raconter à Fritjof Gerulf qu'il valait mieux laisser Vrass Rannveig tranquille à l'avenir, sinon, c'était lui qui viendrait le chercher fissa!


=====================================
Benedikt: paiement effectué, votre inventaire sera mis à jour sous peu

Je te laisse ouvrir à Balaïnes ^^

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Manuel de survie à l'usage des ennemis de Wingdrakk

Messagepar Benedikt » 23 Nov 2015, 14:47

La suite ici ! ^^

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers L'Antiquaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron