Les deux Cheminées

Imprenable cité ceinte de hauts remparts, Ephtéria est la capitale des peuples du nord. Elle abrite le château du Roi, sa cour, son armée, mais aussi son arène dont les sous-sols sont creusés des geôles tant redoutées.

Image

Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 22 Fév 2011, 22:01

Précédemment : L'heure des comptes
*°*°*°*°*°*°*°*°*

Vivant ! Il était vivant ! Après avoir menti à son Souverain sans une once de remords. Après avoir contrecarré ses projets de cadeau empoisonné. Après l'affront qu'il avait fait à Manôlis de Guttenvald. Vivant ! L'âme débordante de mépris pour ce Roi que l'âge ne rendait pas meilleur...

Nemesis l'avait accueillie en ronflant d'impatience et tous deux s'étaient aussitôt dirigés vers l'Auberge des Deux Cheminées, très réputée à Ephtéria pour son calme et sa chaleur toute particulière. Sara Eriksen, la gérante, était bien connue pour mettre elle-même à la porte les clients un peu trop envahissants ou bruyants, remettant de l'ordre dans la grande salle dès que cela s'avérait nécessaire. Aussi l'auberge était-elle toujours agréable à fréquenter. Laissant sa monture aux écuries, il entra. Il avait besoin d'une équipe, et en attendant de trouver des hommes dignes de confiance, il séjournerait ici...

Ce qu'il fit deux jours durant. Il rencontra quelques personnes attirées par l'apât du gain, mais rien de très concluant. Et à mesure que le temps passait, il commençait à se dire qu'il finirait par partir seul. Ce jour là, donc, il prit sa décision. Il se rendrait à Balaïne le matin même, et prendrait la mer en compagnie de lui-même. Comme le disait l'adage, mieux valait être seul que mal accompagné. En attendant et pour quelques heures, le captaine savoura la chaleur des lieux. Il s'était séparé de sa pèlerine, sans honte cette fois à se montrer tel qu'il était. Les soldats du Roi étaient assez bien reçus à la capitale, même si ce n'était pas toujours pour les bonnes raisons. Il alla s'installer à une table sans porter de réel intérêt à l'assistance déjà réunie, saluant simplement une serveuse qui s'approcha à pas pressés pour prendre sa commande. Il était encore tôt pour le déjeuner, aussi se contenta-t-il d'une infusion fruitée et de quelques biscuits secs. Un luxe qu'il ne s'était plus permis depuis longtemps mais dont il avait besoin pour décompresser après son entrevue. Jouant avec un sous-verre en attendant sa commande, il laissa ses pensées vagabonder sans véritable cohérence, seulement parce que penser à tout et à rien à la fois lui faisait du bien.

Une mission. Deux missions, mais celle de Manôlis de Banba était pour lui plus prioritaire que celle de son propre Roi. Mais à y réfléchir, celle du Roi devenait une priorité depuis qu'elle englobait Chaemil dans ses paramètres imprévus. Où était l'officier supérieur à l'heure actuelle ? Puisqu'il l'avait aperçu au bal, il ne devait pas être loin, en espérant qu'il croiserait sa route rapidement. Il avait une rapière à laver de son sang...

« Votre infusion Sir Ages.
_ Merci. »
sursauta presque ce dernier.

Il croqua dans un biscuit sans être d'avantage présent que précédemment, l'esprit toujours occupé ailleurs. Prendre la mer et s'éloigner du royaume... quand reverrait-il Ceithli ? N'avait-il pas fait une énorme erreur en lui avouant ses sentiments ? Comment lui expliquer qu'il ne la reverrait pas avant longtemps et peut-être même jamais ? Les mains mollement serrées autour de sa tasse, il se mit à réfléchir au meilleur moyen de concilier ses deux missions... et surtout à la manière la plus prudente de s'occuper du sort de ces cinq prochaines victimes sans éveiller les soupçons ni risquer de mettre en danger Ceithli. Il soupira. On cherchait toujours à décimer la famille avant l'homme, c'était bien connu...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 22 Fév 2011, 23:50

Elle en avait vraiment mare.

Il n'y avait pas d'autres mots pour décrire sa situation. Ils avaient, finalement du rentrer de nuit à Banba suite à un message qui avait été laissé à leur auberge, et Ceithli et Jhérer étaient donc partis épuisés de la capitale pour rentrer chez eux. Ils avaient eu de la chance d'arriver en un seul morceau, d'autant qu'elle l'avait semé en cours de route pour arriver plus vite le lendemain. Elle avait dormi et était partie, de nuit une fois de plus à la Basse-Ville.

Après avoir fait sa livraison et en avoir profité pour se faire ses deux tatouages, elle était rentrée chez elle et avait annoncé à sa mère qu'elle prenait des vacances. Elle en avait besoin, elle en avait assez de courir à droite à gauche pour le moment. Pourquoi avait-elle choisi de revenir à Ephtéria alors? Aucune idée. Elle savait juste qu'elle en avait assez et qu'elle voulait changer d'air. La capitale n'était peut être pas le meilleur choix, mais c'était suffisamment loin pour que Jhérer ne la suive pas.

Elle n'avait pas l'intention de se transformer avant un moment, elle se demandait si elle n'allait pas se lancer dans un petit tour du monde après s'être reposée quelques jours à Ephtéria. Elle avait envie d'aller vers l'Ouest voir les régions froides, ou encore le Sud vers le désert... elle ne savait pas encore, mais elle voulait bouger.

Elle portait un pantalon en cuir brun, un haut beige à manches longues mais à large col et ample, dévoilant parfois une épaule selon comment il glissait, cintré sur les hanches et ses éternelles bottines. Elle avait enfin eu une vraie nuit de sommeil, elle descendait prendre son petit déjeuner, tout en attachant ses cheveux avec une baguette de bois. Elle n'examina même pas la salle, pourtant elle dut la traverser entièrement pour s'installer rapidement à une table près de la fenêtre pour profiter du soleil matinal


«Bonjour Madame... qu'est-ce que je vous sers?»

Elle se tourna et lui sourit doucement. Cherchant ce qu'elle pouvait manger ici, d'ailleurs elle n'avait pas très faim en fait

«Juste un café s'il vous plait... ça ira très bien! »

Au pire des cas, maintenant, elle a sa corne d'abondance... mais elle ne fait pas le café!

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 24 Fév 2011, 20:35

En fin de compte, il trouverait bien assez de volontaires pour son expédition une fois rendu à Balaïne. Le problème principal était que même s'il se donnait la peine de les trier sur le volet, il savait qu'il se retrouverait malgré tout avec un équipage peu fiable. Soit que ses recrues seraient appâtée par le gain et chercherait à le jeter par-dessus bord à la moindre occasion, soit qu'il laisserait monter quelques amoureux de la Cimeterre et du sang qui ne supporteraient pas une traversée trop calme. Et puis il ne faisait aucun doute que ce fameux Hyacinthe le Docte ait son mot à dire sur les hommes qu'il embarquait sur son navire... et sur cela, Archélas n'avait aucun contrôle. Peut-être était-il même plus prudent de laisser le marin choisir seul son équipage. Après tout, il devait bien avoir une certaine expérience, ce vieux loup de mer... Il soupira. Il n'avait perdu que trop de temps et Chaemil était peut-être déjà en route. Il partirait dès ses affaires rassemblées.

Ses yeux glissèrent machinalement vers la porte lorsqu'elle s'ouvrit. Il avait reçu tant de monde ces derniers jours qu'il s'attendait encore à en voir défiler un certain nombre aujourd'hui, et il n'en revint pas de ce qu'il vit. Ceithli ? Le capitaine la fixa un moment l'air incrédule. Voilà qu'il devenait fou... et il ne la lâcha pas des yeux, l'observant s'asseoir un peu plus loin sans oser respirer, comme s'il lui suffisait de battre une seule fois des cils pour la voir disparaître. Mais non. Manifestement elle ne l'avait pas vu. À vrai dire, elle avait l'air un peu fatigué et ne semblait pas faire très attention à ceux qui l'entouraient. Archélas but quelques gorgées de son infusion et se leva, emportant avec lui sa tasse et son assiette de biscuits. D'un geste, il rassura la serveuse sur ses intentions et se dirigea calmement vers la table de la jeune Morphe. Il la dépassa afin de lui pouvoir la regarder alors qu'il lui adressait la parole.

« Bonjour. Puis-je vous tenir compagnie ? » fit-il avec un sourire.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 24 Fév 2011, 22:10

La jeune femme était perdue dans ses pensées, fixant l'extérieur d'un air perplexe, cherchant encore ce qu'elle pourrait bien faire de sa journée. Elle entendit alors quelqu'un approcher et se prépara à l'envoyer paître lorsque «la» voix résonna. Elle sursauta et se tourna vers Archélas d'un air surpris

«Hein? Mais...»

Elle resta quelques secondes, comme figée et sourit enfin en réalisant que c'était bien lui. Là, debout devant elle, lui souriant de cet air amusé comme s'il savait qu'elle ne s'attendait pas à le voir. Elle secoua un peu la tête, était-elle en train d'halluciner? C'était impossible... pourquoi serait-il dans cette auberge? Il lui semblait qu'il avait de la famille en ville. Elle posa alors son bras droit sur la table et souleva sa manche pour se pincer, dévoilant la feuille d'ortie à son poignet

«Ouille!»

Elle regarda quelques secondes sa peau rougir sous le pincement et leva de nouveau les yeux

«Je ne rêve pas?»

Elle sourit enfin... la serveuse approcha à ce moment là pour lui apporter son café

«Ah euh... merci...»

Elle leva de nouveau les yeux vers lui, son sourire s'élargit alors qu'elle tendait le bras vers l'assiette qu'il tenait pour la poser sur la table, lui prendre le bras délicatement et l'attirer vers elle pour qu'il l'embrasse... c'était le meilleur moyen de savoir qu'elle n'était pas en train de rêver...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 24 Fév 2011, 22:36

Cette seule vision aurait suffit à égayer sa journée. Rien d'autre. Seulement Ceithli affichant un air ahuri devant lui, oubliant même de lui répondre. Il était ravi de constater qu'elle n'avait pas l'air mécontente de le voir, ce qui élargit sensiblement son sourire. En fait, il faillit éclater de rire lorsqu'il la vit se pincer. La serveuse revenait à ce moment là avec un café. Archélas se décala légèrement pour la laisser passer, se demandant s'il devait commander d'autres pâtisseries pour la jeune femme. Il fut tiré de ses brèves interrogations lorsque son assiette lui échappa des mains avec une drôle de volonté. Le temps de se retourner vers Ceithli, il la vit poser ses biscuits sur la table et se retrouva courbé sous l'attraction inattendue de son bras. Oui ? À quel sujet ? À peine eut-il le temps de réaliser ce qu'elle lui voulait que ses lèvres s'accrochaient déjà à celle de la Morphe, sans vraiment offrir de résistance, il fallait bien l'avouer. Sur le coup, il manqua d'en faire tomber sa tasse encore fumante et se redressa doucement après l'avoir lâchée.

« Non, tu ne rêve pas... » souffla-t-il avec sérieux.

Il inspira profondément, comme avant de se lancer dans un mémorable coup de gueule, mais préféra s'asseoir. Les turquoises de ses yeux dévisagèrent Ceithli quelques secondes, et il posa sa tasse sans la quitter du regard. Était-il heureux de la revoir ? Oui. Pourtant, quelque chose le chagrinait. Quelque chose qu'il choisit de laisser de côté pour le moment.

« Ton frère n'est pas avec toi ? Tu es en livraison ? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 24 Fév 2011, 22:46

La morphe fut soulagée de sentir cette pression sur ses lèvres, il était bien là, et il lui confirmait qu'elle ne rêvait pas. Elle le regarda s'installer face à elle, fixant ses turquoises malicieuses, pourtant, il semblait perplexe.

Son regard se durcit lorsqu'il lui demanda si Jhérer était avec elle. Elle baissa les yeux et se pinça légèrement la langue, ne sachant pas par où commencer


«Non... Jhérer n'est pas avec moi. C'est lui qui gère les livraisons»

Elle releva les yeux vers le soldat, l'air à la fois sérieux et visiblement énervé

«Je suis en vacances... j'avais... besoin de changer d'air»

De s'éloigner de son frère surtout. Il n'avait pas cesser de lui faire payer de s'être éclipsée avec le soldat le soir du bal, lui rabâchant à longueur de journée qu'il lui mentait, qu'il ne lui avait dit ça que pour qu'elle soit «sa régulière» rien de plus, que tout ce qui l'intéressait, c'était seulement son corps et son tempérament félin qui devait surement lui faire prendre un pied considérable.

Repensant à ses paroles remplies de venin, elle avait de nouveau fermé les yeux et se mit légèrement à trembler, ce qui était visible par les ronds de café dans sa tasse. Elle respira un grand coup, avant de fixer un point sur la table, cherchant à se calmer un peu. Puis elle leva de nouveau les yeux vers le soldat et sourit timidement


«Et Ephtéria est l'un des points les plus éloignés de la carte... même si je pense repartir bientôt... je ne sais pas encore où. Je préfère juste éviter de rester au même endroit trop longtemps» elle marqua un temps de silence «au cas où»

Elle but une gorgée de son café. Les mauvais souvenirs, les doutes encombraient sa tête alors qu'elle était heureuse de le revoir, heureuse qu'il l'ait vue et qu'il soit venu vers elle de lui-même, qu'il l'ait embrassée en public... ferait-il vraiment ça si elle n'était que sa «régulière»? Elle déglutit avec difficulté et le regarda alors, d'un sourire doux mais légèrement triste

«Et toi? Comment se fait-il que tu sois dans cette auberge à une heure si matinale?»

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 24 Fév 2011, 23:06

Archélas laissa passer un silence, mais ce n'était rien de comparable à la gêne qu'il avait pu éprouver à Aspasie. Non, en cette matinée qui s'annonçait douce, il n'était pas embarrassé mais simplement songeur. Il s'installa plus confortablement sur sa chaise et but encore quelques gorgées de son infusion, laissant la chaleur et la saveur fruitée l'envahir lentement. Ses cils remuaient subrepticement, comme s'il remettait les paroles de Ceithli dans le bon ordre en silence. Elle venait de semer plusieurs indices, à commencer par sa voix teintée d'une tension indéniable qui n'avait rien à voir avec un quelconque plaisir. Et puis quelques mots plantés ça et là dans sa phrase coupaient l'ambiance au couteau. Le capitaine ne répondit pas immédiatement. Parce que ce qu'il avait à dire de Jhérer ne serait pas agréable... et qu'il n'était pas certain que ce soit une bonne idée de dire tout haut ce que ses yeux pensaient tout bas. La famille, mieux valait ne pas y toucher. Et pourtant...

« Je n'aime pas Jhérer... »

Il écarquilla les yeux, surpris lui-même de ses propos. Puis il posa sa tasse et appuya ses bras sur la table, se penchant vers la jeune femme qui lui faisait face.

« Désolé, je n'aurai pas du dire ça. C'est juste que je n'apprécie pas la façon dont... il désigna la gorge de Ceithli d'un geste vague, dont il chaperonne sa petite sœur. Enfin je ne sais pas... c'est peut-être normal pour des guépards. Ce n'est pas pour t'offenser. »

Il détourna le regard pour observer les clients d'un air distrait et croisa quelques œillades déplaisantes auxquelles il se garda bien de répondre. De toute façon, ils n'auraient pas compris.

« J'ai passé quelques jours à me chercher un équipage, c'est pour ça que je suis encore ici. Je pars tout à l'heure pour Balaïne. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 24 Fév 2011, 23:20

Ceithli sourit doucement lorsqu'il mentionna qu'il n'aimait pas son frère. Elle tendit le bras pour caresser le sien avec tendresse

«Il ne me chaperonne pas. C'est... pire que ça»

Elle baissa les yeux avant de les fermer à nouveau pour se concentrer

«Et non. Ce n'est pas normal entre guépards. Il est... terriblement possessif. Je ne sais pas ce qu'il se passe dans sa tête mais... pour lui... je lui appartiens»

Elle but une gorgée de café, fermant ses paupières avec force avant de reprendre

«C'est normal que tu ne l'aimes pas. Moi-même, je ne le supporte que parce qu'il est mon frère.»

Elle passa doucement sa langue sur ses lèvres et leva de nouveau les yeux vers lui, son regard se faisait plus tendre, mais légèrement triste

«Ainsi donc, tu t'en vas... à peine je te retrouve que je te perds déjà...»

Elle lâcha son bras pour ramener sa main sur sa tasse avec l'autre, plongeant désormais ses yeux dans le café. Elle se demandait si c'était une bonne chose qu'elle l'ait revu finalement. Elle était heureuse, mais elle allait bientôt avoir le cœur brisé à nouveau. Elle soupira, se pinçant la langue pendant qu'elle réfléchissait à ce qu'elle allait faire de son côté

«Balaïne... tu as trouvé tous les hommes dont tu avais besoin? »

S'il parlait d'équipage, il partait en bateau. Elle n'avait jamais pris la mer... elle se sentait envieuse tout d'un coup. Oui, elle aurait bien aimé venir. Pas seulement pour l'accompagner, mais parce que cela aurait été une aventure intéressante à vivre. Mais elle savait que le soldat ne voudrait pas qu'elle vienne. Expédition probablement trop dangereuse, comme toujours... et peut être aussi parce que, comme disait Jhérer... il ne voulait pas s'encombrer d'elle

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 24 Fév 2011, 23:59

Les lèvres d'Archélas tressaillirent légèrement lorsqu'il fut question de possession. Un frère possessif à ce point, c'était... malsain ! Et s'il n'avait pas été son frère, il en aurait fait son affaire en même temps que les cinq autres. Quitte à partir en croisade... un de plus, un de moins... Il secoua la tête pour oublier ses pensées sombres. Tuer Jhérer... il ne le pensait pas. Ses yeux bleus cherchèrent ceux de Ceithli qui semblaient le fuir, jusqu'à les retrouver enfin et y lire une certaine tristesse. Il ramassa sa tasse, mais sans la boire, se contentant d'y réchauffer ses mains.

« Pas un seul à vrai dire... »

Il piocha dans l'assiette un biscuit au hasard qu'il grignota doucement. Il n'était pas pressé. En réalité, c'était toujours lorsqu'il se hâtait qu'il passait à côté d'idées qui lui auraient parues évidentes s'il avait pris la peine d'y penser calmement. Alors il se forçait à l'apaisement. Et pour cet exercice, la présence de Ceithli l'aidait. Il lui suffisait d'observer son visage, de laisser ses yeux effleurer ses traits un peu intimidés. Stop. Il sourit.

« Je t'ai promis un lever de soleil. Tu peux venir à Balaïne si tu veux. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 25 Fév 2011, 00:06

Le visage de la morphe sembla s'éclairer doucement. Au moins, elle verrait l'océan. Elle sourit plus sincèrement et pencha la tête sur le côté, ramenant une main sous son menton, l'autre retournant caresser le bras de son amant

«Avec grand plaisir...»

Ses doigts glissaient doucement sur son bras, elle cherchait ses yeux bleus avec bonheur. Oui, bonheur c'était le mot. Un mot tout simple, il n'avait trouvé personne, ils seraient seuls sur la route. Elle n'avait plus beaucoup d'ores sur elle, elle devrait surement faire la route sous sa forme de guépard, elle espérait que Némésis n'en serait pas trop nerveuse

«Mes affaires sont déjà prêtes...»

Elle lui lança un haussement de sourcil amusé... elle avait prévu de partir à l'aventure, et c'était surement une aventure encore plus intéressante qui s'annonçait

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 25 Fév 2011, 15:42

Archélas eut un rire bref, amusé par la situation. Ceithli semblait pressée là où lui souhaitait prendre d'avantage son temps. En réalité, lorsqu'il y repensait, Ceithli était toujours pressée, pour tout. Lui ne l'était jamais vraiment. Il prit la peine de finir son biscuit et de le faire descendre à l'aide de quelques gorgées sucrées. Puis il reposa sa tasse et alla repêcher la main de la jeune femme sur son bras. Son contact lui avait manqué.

« Es-tu si pressée de lui échapper ? Parce que, j'ai une mission qui risque de m'emmener loin et longtemps... et si un guépard se faufilait dans mes affaires... sans que j'y prenne garde... »

Il s'éclaircit un peu la voix. Il n'arrivait pas à croire ce qu'il venait de dire, et pourtant, c'était dit. Alors il hocha juste la tête avec un sourire presque désolé.

« Excuse-moi. Je crois que ça m'angoisse plus que ne veux bien l'admettre de devoir partir. D'habitude ça ne me dérange pas mais... mais cette fois j'ai le sentiment que tu vas me manquer. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 25 Fév 2011, 16:21

Ceithli avait du mal à comprendre... lorsqu'il parlait d'un guépard... pensait-il qu'elle allait le déranger en étant avec lui, et donc qu'elle ne pouvait pas l'accompagner, ou sous-entendait-il qu'il craignait que Jhérer débarque si elle embarquait à ses côtés?

Il posa sa main sur la sienne, et mentionna qu'elle allait lui manquer. Elle rougit alors, elle se sentait stupide d'avoir douté de lui à cause de l'autre abruti


«Non, je ne suis pas pressée, et je n'ai pas à lui échapper... je pensais que toi, tu l'étais en fait et je craignais que si tu estimais qu'il me fallait du temps, tu ne voudrais plus que je t'accompagne jusqu'à Balaïne...» Elle se pinça légèrement les lèvres, un peu honteuse de cette déduction. «Je n'ai pas d'objectif, je peux partir n'importe quand, n'importe où. Personne ne sait, à Banba où je suis, même mes parents. Je n'ai pas précisé combien de temps je partais...»

Elle soupira et souleva sa manche jusqu'à dévoiler le haut de son bras, sous son épaule où une trace bleue rappelant des marques de doigts se faisait voir

«Et comme tu peux le constater, Jhérer n'a pas apprécié que je refuse de lui dire où j'allais... »

Elle lui sourit. Elle avait l'habitude

«Je ne sais pas si tu veux que je vienne avec toi, mais...» elle marqua un temps d'hésitation et se pinça les lèvres. Elle avait toujours l'impression que c'était elle qui devait insister pour l'accompagner, mais elle avait l'impression qu'il lui tendait une perche, il serait peut être bête de ne pas la saisir, même si elle n'avait pas compris «j'aimerais t'accompagner. Je n'ai jamais été en mer, mais j'aime l'eau et j'ai un bon équilibre et le pied sûr... je ne sais pas si une femme serait toléré sur un bateau, au pire... je reste en guépard?»

Elle rougit à nouveau et baissa un peu les yeux... une belle aventure se dessinait peut être devant elle, visiblement dangereuse vu son regard un peu sombre. Mais du moment qu'elle était avec lui... et elle serait plus rassurée d'être avec lui s'il devait partir en mission dangereuse

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 25 Fév 2011, 17:12

Les femmes... c'était compliqué. Ou alors il n'y avait que Ceithli qui était compliquée ? Bref, Archélas n'était pas vraiment dans son élément. Lui, à part les ordres directs, qu'il les donne ou qu'il les reçoive, il avait encore du mal avec le reste. Il lâcha la main de la jeune femme et finit son infusion. À cette seconde précise, il n'avait plus la moindre raison de s'attarder mise part une jolie Morphe guépard à qui il aurait volontiers fait visiter sa chambre... Il se recula sur sa chaise jusqu'à s'appuyer sur le dossier. Ouh là... Son regard vagabonda quelques instants sur la salle tandis que ses doigts tapotaient doucement le bois. À une table voisin, une femme en cotardie n'avait pas cessée de leur jeter des œillades venimeuses tout en chuchotant de manière très déplaisantes à ses amies qui pouffaient aussitôt. Évidemment, une jeune fille habillée comme un homme, ça avait de quoi scandaliser leur petite vie bien rangée... Les yeux bleus se posèrent sur Ceithli. Lui, il ne lui aurait demandé de porter ces robes affreuses pour rien au monde. Même si d'une certaine manière, elle devait certainement être magnifique une fois glissée dans l'une d'elles... Archélas ferma les yeux quelques secondes et prit une lente et profonde inspiration, jusqu'à se calmer et planter de nouveau son regard perçant sur la jeune femme. Il n'était plus question de ne pas aimer Jhérer mais de le haïr très franchement.

« Viens avec moi. »

Il ne bougea pas, parce qu'il n'était pas question de l'emmener quelque part tout de suite, mais bel et bien avec lui, à Balaïne, et ailleurs. Ailleurs où son frère ne pourrait pas la trouver, au moins pour quelques temps. Ensuite, avait-il le droit d'aggraver la situation en lui demandant de s'éclipser pour de bon ? Peut-être pas. Mais selon lui, Jhérer n'avait pas d'avantage le droit d'exercer un quelconque ascendant sur sa sœur. Surtout de cette manière...

« Les femmes sont tolérées sur les navires tant qu'elles se rendent utiles, et tu en verras certaines qui possèdent leur propre vaisseau, jurent comme des charretiers et bottent les fesses des bons à rien qui croisent leur route. Sourit-il. Femme ou guépard c'est toi qui choisit, mais je te préviens : la traversée sera longue. Nous devons gagner les terres du sud et de ce que j'en sais, personne n'y est encore parvenu... à cause de Drakmonniss. Et puis les antilopes ne courent pas sur les ponts des bateaux... tu risque de t'ennuyer. Et j'espère que tu aimes le poisson. »

Il fit un signe à une serveuse au hasard qui vint le débarrasser de sa tasse vide. Il en profita pour payer sa chambre et les repas qu'il avait pris dans cette auberge depuis le bal, allant même jusqu'à lui demander de faire descendre ses affaires et de préparer son cheval. La femme acquiesça et quelques secondes plus tard, deux employés quittèrent le comptoir pour filer chacun à leurs devoirs. À Ephtéria, les soldats n'avaient pas si mauvaise réputation, parce qu'ils n'osaient pas usurper le sadisme inégalé de Livian...

« Il y a autre chose. »

Il quitta le dossier de sa chaise et se pencha de nouveau pour prendre les mains de Ceithli dans les siennes et river ses yeux dans les deux lacs sans fond qui lui faisaient face.

« Manôlis de Banba m'a confié une mission pour le laver de l'affront que je lui ai fait à Guttenvald (et en échange de la vie de la jeune fille, bien qu'il se garda de lui avouer ce détail). J'ai cinq hommes trouver, et à éliminer, et je le ferai, et je ne veux pas que tu m'en empêche. Ceithli, si tu me vois balancer l'un des hommes d'équipage par dessus-bord sans raison apparente, tu devras l'accepter. Et si après tout ça tu es toujours partante, mes affaires sont prêtes. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 25 Fév 2011, 17:41

La jeune femme avait du mal à en croire ses oreilles. Pour une fois, rien. Pas de sous-entendu, pas de détour, il disait les choses clairement. Elle hocha la tête et sourit à l'évocation des femmes sur des navires, elle devait le reconnaître, à voir les humaines d'Ephtéria, elle n'aurait jamais cru qu'il en existait des... viriles. Tant mieux.

Elle pianota du bout des doigts sur la table d'une main, terminant sa tasse de l'autre lorsqu'Archélas mentionna qu'il pouvait tuer au cours de la mission. Elle haussa un sourcil intrigué et cligna des yeux plusieurs fois, ne comprenant pas. Elle se pencha à son tour pour ne pas avoir à parler fort


«Archélas... il me semblait que tu étais un soldat non? Je doute que tu aies réussi à survivre jusque là sans n'avoir jamais tué personne sous un ordre direct?»

Elle lui sourit, un peu tristement peut être, mais elle souriait

«Je ne dis pas que ça m'enchante, mais... c'est ton travail, ta mission... C'est comme si tu me demandais à moi de ne plus tuer d'antilope pour la boucherie de mes parents! »

Elle caressait les paumes de ses mains du bout des doigts, elle aimait qu'il la tienne ainsi. Elle sourit un peu plus sincèrement

«Je te promets que je ne t'en empêcherai pas. En revanche, sauf si c'est vraiment pour te tirer du pétrin, ne compte pas trop à ce que je te donne un coup de main, je ne suis pas un soldat et je n'aimerais pas être accusée bêtement d'un crime!»

Elle lui sourit et lui fit même un petit clin d'œil. Elle aurait voulu l'embrasser, là, à cet instant, mais ce n'était pas trop le moment

«Je suis toujours partante... je vais aller régler ma chambre»

Elle se leva, posa une main sur son épaule et l'embrassa dans le cou avant de se diriger vers le comptoir pour régler son café et la nuit passée. Elle grimpa ensuite à l'étage, et revint quelques minutes plus tard avec son harnais en bandoulière sur une épaule. Il semblait nettement plus lourd que toutes les fois où elle avait voyagé avec lui, là, elle avait prévu des affaires pour plusieurs jours, et plusieurs situations. Il n'aurait pas été étonnant d'y trouver la robe de soirée qu'elle avait porté au bal. Elle mit le tout à ses pieds et s'assit de nouveau face à son amant

«Je n'ai pas été trop longue?»

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 25 Fév 2011, 20:29

« Longue ? Tu plaisante ? J'attends encore qu'on me descende mes affaires... »

Il avait profité de la courte absence de Ceithli pour vider son assiette de biscuits et il se leva aussitôt, lui tendant un bras pour la conduire aux écuries attenantes. À l'air paniqué que leur lança un employé dans l'autre sens, il devina que Nemesis n'était pas encore prête, mais ça ne le dérangeait pas d'attendre un peu. Il poussa une lourde porte et se retrouva dans une sellerie spacieuse et incroyablement bien organisée. Manifestement, les gérants devaient avoir l'habitude de recevoir des bataillons entiers. Sa selle n'était pas là, reconnaissable entre toutes à cause du jambon bien entamé qui y pendait toujours. À cette idée, il eut un sourire. Il poussa une autre porte pour pénétrer enfin les écuries. Il y régnait une chaleur assez douce due à la présence de nombreux pensionnaires, et un ronflement de bienvenue lui indiqua la direction à prendre. Il s'arrêta devant un box où un lad s'évertuait à dépoussiérer sa jument et alla s'adosser au box d'en face, reprenant les mains de Ceithli dans les siennes.

« Je suis content que tu l'accepte. Tu sais, la plupart des gens tolèrent que je sois soldat mais pour eux il s'agit seulement d'un uniforme, et ils ne veulent pas vraiment savoir en quoi mon métier consiste. Il hocha la tête un peu tristement. Ce n'est pas la même chose de savoir et d'accepter. D'accepter et de voir. »

Il tira sur ses mains pour l'approcher de lui et l'embrasser, sans même y réfléchir, seulement mu par une sorte de réflexe affectif.

« Et je ne veux pas que tu intervienne pour les raisons que tu as soulignées. Ce sont mes affaires, des affaires de soldat, et tu n'es pas soldat. Je ne veux pas que tu te mette en danger en voulant m'aider. »

Et maintenant qu'il y avait moins de monde pour les observer, il laissa glisser ses mains sur les hanches de la jeune femme pour la serrer contre lui comme s'il ne l'avait pas vue depuis dix ans. Il savait qu'elle préfèrerai sa forme de guépard pour voyager, et rien qu'à cette idée, son contact lui manquait déjà. Il respira sa chevelure doucement.

« Je porterai ton sac. Enfin... Nemesis le portera. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Ceithli » 25 Fév 2011, 21:07

Elle sourit doucement. Elle pouvait comprendre que les humains avaient du mal à concevoir le meurtre, mais dans la condition animale, c'est différent, le mode de vie, c'est tuer ou être tué. Lorsque l'on traverse régulièrement les grandes étendues de Nideyle, on tombe souvent sur des créatures en tout genre, elle-même est déjà tombée sur des morphes d'autres races qu'elle a tué, sous leur forme animale, certes... mais c'était arrivé. Alors... elle se disait que si Archélas devait le faire, que ce soit pour une raison personnelle ou sous un ordre, c'est que... c'était comme ça.

Elle le laissa l'embrasser, lui rendant son baiser alors que ses mains quittaient les siennes pour enlacer son cou. Némésis était assez âgée, elle ne se voyait pas vraiment l'obliger à les porter tous les deux, donc oui, il était probable qu'elle reprenne forme animale pour le trajet.


«D'accord...» répondit-elle à l'évocation que la jument porte son sac. Elle resta ainsi, calée dans son cou alors qu'il avait le nez dans ses cheveux. Elle soupira de soulagement, elle partait avec lui. Elle ne savait pas combien de temps cela allait leur prendre, et c'était probablement la plus longue période qu'elle allait passer avec lui.

Elle tourna les yeux vers l'écurie puis de nouveau vers lui


«Je me transformerai plutôt à la sortie de la ville si ça ne te dérange pas... je marcherai à côté de Némésis? Ça te va?»

Elle pressa de nouveau ses lèvres contre les siennes, son cœur s'emballa un peu, mais là ce n'était ni l'endroit, ni le moment. Quoi qu'elle repensait à la tente dans son sac... il faudrait plus d'une journée pour gagner Balaïne, elle ne savait pas s'ils s'arrêteraient à Aspasie et certains agréables souvenirs risquaient de refaire surface là bas. Elle ne put s'empêcher de sourire tout en l'embrassant. Après tout, tant qu'ils n'étaient pas sur le bateau...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 38
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Les deux Cheminées

Messagepar Archélas Ages » 25 Fév 2011, 22:34

Archélas joua un moment à repêcher quelques mèches rebelles du bout des doigts et à les remettre sommairement à leur place dans la coiffure étrange de la jeune femme. Même se coiffer, elle ne le faisait pas comme les autres. Il sourit et lui embrassa le front.

« Ça ne me dérange pas. »

Ce qui le dérangea en revanche, ce fut l'entrée précipitée d'une femme de chambre avec ses affaires. Elle leur jeta un air affolé avant de tendre le paquet au capitaine et de filer dans l'autre sens comme une voleuse. Archélas dut se séparer de sa compagne à contre cœur. Il eut à peine le temps de remercier que l'autre avait déjà disparue. Alors il entreprit son minutieux travail de pliage afin de parvenir à tout caser dans les fontes de sa selle. Il s'assura que son outre était pleine, que la couverture était rapidement accessible, que la nourriture était encore en état d'être consommée et laissa ensuite le lad seller et brider sa jument. Lorsque tout fut enfin prêt, il remercia encore et sortit, Nemesis sur ses talons sans avoir besoin d'être menée en main. Parfois, elle se comportait réellement comme un petit chien jaloux. Pour preuve, elle le bouscula du bout du nez et coucha les oreilles en lorgnant sur Ceithli, comme pour lui faire comprendre qu'il passait un peu trop de temps avec la féline et pas assez avec elle à son goût.

L'air frais les accueilli au dehors. Enroulant son bras autour de la taille de la jeune femme, Archélas prit la direction des portes Est en marchant d'un bon pas. Non pas qu'il était pressé mais il ne faisait pas chaud, et il aimait pouvoir se délier les muscles avant de monter à cheval. D'ailleurs, il espérait que Ceithli aussi apprécierait de ne pas subir sa transformation les muscles froids. Sur leur passage, quelques enfants les regardèrent avec un mélange de crainte et d'admiration, et quelques adultes esquissèrent des grimaces incertaines en reconnaissant les yeux d'une Morphe. Regards auxquels notre soldat ne porta pas le moindre intérêt. Ils quittèrent la ville et s'éloignèrent de la grande route pour s'enfoncer dans les champs aux herbes folles, marchant ainsi encore une bonne heure afin de mettre le plus de distance possible entre eux et la capitale. Et puis enfin, Archélas s'arrêta et se planta devant Ceithli d'un même mouvement.

« Si tu es sûre... » commença-t-il.

Mais il préféra laisser tomber la fin de sa phrase pour l'embrasser, longuement, comme s'il craignait de ne plus jamais la revoir. Lorsqu'il lâcha enfin ses lèvres, il fit glisser le sac qu'elle portait de ses épaules et alla l'accrocher à sa selle. Et maintenant... il n'avait plus qu'à ramasser ses derniers effets personnels et monter à cheval.


*°*°*°*°*°*°*°*°°*
La suite : En route vers les baleines ?

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 39
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft


Retourner vers Ephtéria la Grande

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron