Balaïne, nous voilà!

Ville portuaire très animée et appréciée des voyageurs, Balaïne est accrochée sur les côtes nord-est de Nideyle. Elle est placée sous l'autorité du Roi. La flotte royale attire d'ailleurs de nombreux curieux, comme de redoutables pirates. Amis marins, cette ville est à vous !

Image

Balaïne, nous voilà!

Messagepar Shildra » 17 Nov 2015, 11:23

Gina leur parla de Balaïne et de sa famille, puis que de ce qu’elle tenterait de faire une fois rentrer chez elle. Au moins elle serait libre. Shildra sourit, si elle réalisait ce qu’elle souhaitait, Gina serait enfin libre. Shara avait repris forme animal, ce que Shildra comprenait. Puis le train arriva au abord de Balaïne. Shildra aperçu la mer, le port et les immenses bateaux! La jeune fille, encore plus émerveillée qu’un enfant se leva pour mieux voir à travers la vitre. Le monde était décidément plein de surprise et de merveilles pour une jeune fille qui avait grandi dans les terres froides du nord!

Quand le train s’arrêta la jeune fille se précipita dehors, l'embruns marin vint immédiatement lui chatouiller les narines. Bien que très salée, Shildra adorait cette odeur!
“Fenri, tu sens?” demanda avec enthousiasme la jeune fille à son compagnon.
Le loup émit un petit aboiement pour toute réponse affirmative. L’orphe attendit ses compagnes avant de se diriger à grand pas vers la ville, pressée d’approcher la mer de plus près, ainsi que les impressionnants navires du port. Gina leur expliquait un peu le fonctionnement de vie de Balaïne, leur désigna les bateaux avant de leur expliquer leur fonction, puis riait de l’attitude de Shildra qui riait avec elle.

Le petit groupe déambula dans les rues, les odeurs de poissons et l'embruns montant au nez sensible de l’orphe. Tout cela lui donna bien faim, elle s’arrêta alors près d’une marchande de poisson qui en faisait griller pour le vendre aux passants. L’orphes en acheta un pour chacun de ses compagnons, bien qu’elle en pris un cru pour Fenri. Shildra venait juste d’arriver mais elle aimait déjà cette ville! Ils arrivèrent sur le port. Il était immense! Le bruit du chantier naval arriva aux oreilles de la jeune fille, elle entendait le bruit des marteaux sur le bois, les planches s’entrechoquant.

Puis Gina les mena jusqu’à la maison de ses parents, ce fut sa mère qui leur ouvrit. Quand elle vit Gina elle fondit en larme en prenant sa fille dans ses bras. Puis elle regarda le reste du groupe avant de les inviter à entrer.
“Je suppose que vous devez être fatigués de votre voyage! Et Gina doit avoir tant de chose à nous raconter!”
Malgré un regard apeuré aux loup, elle ouvrit grand sa porte.

Comme pour le train il faudra passer par Ephtéria, j'aimerai tenter la quête de l'homme de marbre, quand dis tu? ^^

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Balaïne, nous voilà!

Messagepar Shara » 18 Nov 2015, 15:16

Euh, je comprends pas pourquoi tu veux passer par Ephtéria... tu parles pour ramener Faowen?


Le trajet en train fut un peu long, mais pas interminable non plus. Malgré tout, après le trajet en chariot, Shara se rendait compte qu'elle n'avait pas toujours eu l'occasion de manger à sa faim, il fallait tout le temps rester à proximité et ce n'était pas de cette manière qu'on pouvait facilement trouver du gibier. Blottie contre Shildra, son estomac gargouillait mais elle ne s'en plaignait pas. De toute manière, elle savait ce que c'était d'avoir faim, ça lui arrivait assez souvent l'hiver lorsque le gibier se faisait plus rare.

Enfin, une fois à Balaïnes, de nouvelles odeurs frappèrent les narines de la louve. En soit, elle connaissait la mer, elle l'avait longée à plusieurs reprises au cours de ses voyages, mais là, les odeurs étaient différentes car elles mêlaient également différents parfums de poissons, les tripes, le tabac aussi et la sueur des gens qui passaient à proximité. C'était comme si ces gens avaient macéré dans leur crasse pendant des semaines - ce qui devait être le cas d'ailleurs - sans que ça ne leur pose le moindre souci. Les femelles sentaient en général un peu meilleur, mais même elles portaient cette forte odeur de poisson sur elles, comme si elle les imprégnait de partout.

Malgré tout, l'ambiance était amusante, vivante, rien à voir avec le côté glauque de Guttenvald ou la tranquillité d'Aspasie. Ici les gens semblaient tout le temps occupé, il fallait dénouer les filets, réparer les voiles, décharger le poisson, le couper, le vendre, le préparer, le livrer, il ne semblait presque pas y avoir d'oisiveté à part quelques humains plus âgés, mais ceux-ci semblaient rares... il faut croire qu'on ne vivait pas vieux dans le coin.
Fenri était tout aussi excité que Shildra par cette nouveauté, et Shara avait également des étoiles pleins les yeux et humait avec appétit le poisson qui se préparait. Elle en voulait un cru également, il était rare qu'elle mange du poisson car c'était tout de même difficile à attraper! Shildra lui en offrit un et la louve le mangea avec bon appétit!

De là, Gina les conduisit chez elle où sa mère les accueillit à bras ouverts, avec une certaine inquiétude vis à vis des loups

«Celle-ci est une morphe, tu n'as rien à craindre! Et lui semble très obéissant envers elle» qu'elle précisa en montrant Shildra. Heureusement que Fenri ne pouvait pas comprendre clairement les mots, car nul doute qu'il n'aurait pas trop apprécié qu'on dise qu'il était "obéissant". Coopératif dirons-nous! En tout cas, la mère de Gina les fit donc entrer et tout le monde s'installa à une table. Faowen semblait particulièrement curieuse de cette maison et de la décoration, en particulier face à un tout petit navire en bois sculpté, saisissant de réalisme!

Shara se coucha aux pieds de Shildra alors que la mère de Gina revenait avec de nombreux verres et une belle bouteille d'hydromel, elle jeta un coup d'œil aux loups, ne sachant pas trop quoi en faire

«Euh, est-ce que je leur apporte un bol d'eau? Quoi que la morphe voudrait peut être goûter de l'hydromel?»
- «Je vais voir, donnez...»
dit Faowen en prenant un verre et la bouteille, elle goûta d'abord en trempant ses lèvres, puis sourit en imaginant la tête de Shara face à ça! Elle l'approcha doucement mais la louve n'était pas spécialement habituée à boire dans un verre... elle huma légèrement le contenu et éternua, ce qui fit rire l'ohime

«Ah ah... je ne suis pas sure qu'elle veuille goûter!» mais au final, la louve lapa un peu du liquide ambré avant de grimacer, elle tira la langue à plusieurs reprises comme pour se la racler sur ses crocs, encore et encore, elle tentait désespérément de se débarrasser de ce drôle de goût

«Eau bizarre! Eau pas bonne!» dit la petite araignée sur sa tête, ce qui fit sursauter la mère de Gina sur le coup qui n'avait pas compris comment elle pouvait parler! Il fallut lui expliquer à quoi servait donc la drôle d'araignée sur sa tête! Faowen de son côté essaya d'expliquer à Shara que ce n'était pas de l'eau, il allait bientôt être l'heure de la séparation avec Gina afin de prendre la route pour ramener Faowen à Ohime Quinah. Il faudrait surement retourner à Guttenvald afin de traverser la montagne pour rejoindre N'Qata d'abord, on ne pouvait pas dire que c'était à côté!

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Balaïne, nous voilà!

Messagepar Shildra » 06 Déc 2015, 14:29

La mère de Gina était très accueillante, elle leur offrit le couvert leur servant même de l'hydromel. Shildra accepta avec plaisirs, elle en avait souvent bu avec son père, ce dernier lui affirmant que ça réchauffait. Elle accepta aussi un bol d’eau pour Fenri, puis pour Shara une fois que cette dernière eut goûter l’hydromel. Par ailleurs la jeune fille avait éclaté de rire face à la grimace de la louve. Le repas était principalement composé de poisons, fruits de mer et crustacés, sur lesquels Fenri s’était acharné jusqu’à ce que leur coquilles brisent sous ses dents. Shildra avait aidé la mer de Gina à débarrasser et à ramasser les morceaux de coquillages. Puis l’heure de partir arriva.

Au moment des adieux, Shildra serra très fort Gina dans ses bras, lui souhaitant bon courage par la suite, la jeune fille la remercia. L’orphe se sentie en quelque sorte soulagée, elle avait réussi à ramener la jeune fille chez elle sans encombre, et allait sûrement pouvoir recommencer à zéros. Shara et Faowen firent également leurs adieux. Quand le petit groupe sortit de la maison, Shildra leur proposa de tout de même passer une nuit à l’auberge. Ils pourraient, le lendemain matin, prendre un train à direction d’Ephtéria où ils auraient une correspondance pour Guttenvald. Delà ils pourraient partir pour Ohime Quinah.

Le temps que le petit groupe se décide, ils se promenèrent dans la ville, et sur le bord de mer. Shildra retira même ses chaussures, et relevant son pantalon alla courir dans les vagues. Fenri la suivit. La jeune fille jouait avec l’eau, enfonçant ses pieds dans le sable, riant. Elle invita les autres à les rejoindre, trouvant l’eau exquise, pour elle qui avait grandi dans le froid.

Oui, avec les trains puis qu'ils s'arrêtent obligatoirement à Ephtéria ^^ Mais c'est vrai qu'elle me tente beaucoup.

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen

Re: Balaïne, nous voilà!

Messagepar Shara » 13 Déc 2015, 17:04

D'accord pour la quête ^^


Ces humains avaient vraiment des boissons bizarres... Shara préférait largement son bol d'eau! Surtout que par la suite, la mère de GIna leur servit un véritable festin à base de poisson et de fruits de mer! La louve n'avait pas fait dans la dentelle de son côté, croquant les coquilles autant que les mollusques, et recrachant parfois quelques morceaux, si bien qu'elle en avait mis partout et semblait confuse lorsqu'il fut question de nettoyer. Au moins, Fenri n'avait pas été plus soigneux qu'elle, ce qui fit finalement sourire la maîtresse de maison.

Il fut temps de partir, Gina était désormais libre, et à voir le regard de Faowen, celle-ci avait hâte qu'il en soit de même pour elle. Shildra guida le groupe vers le centre ville, la jeune femme d'Ohime Quinah semblait d'accord à l'idée de dormir à l'auberge pour la nuit avant de reprendre le train le lendemain.

«C'est une bonne idée. Mais est-ce qu'une auberge acceptera Shara et Fenri?» autant à Guttenvald, vu le genre d'endroit, c'était pas grave si l'aubergiste n'était pas d'accord, mais à Balaines, les gens étaient tout de même gentils?

En attendant, ils allèrent faire un tour à la plage, Faowen retira ses chaussures et marcha un peu dans le sable, cela devait surement lui rappeler un peu chez elle, bien qu'ici le sable était plus froid. Tout comme l'eau d'ailleurs! De son côté, Shara chassait l'écume lorsqu'elle remontait avec les vagues, elle bondissait pour l'éviter, puis essayer de mordre dans la mousse jusqu'à éternuer lorsque le sel lui rentrait dans les narines! Le soleil déclinait et le groupe retourna donc à l'auberge dans la joie et la bonne humeur! Ils trouvèrent une auberge qui accepta de les héberger, mais à condition que les loups restent dans l'étable qui avait la chance d'être vide - donc pas de chevaux qui risquaient d'être dévorés!

Ainsi, Shildra et Faowen se retrouvèrent seule dans la chambre, Shara et Fenri étaient dans l'étable, mais la louve alla simplement se coucher sur un gros tas de foin... l'aubergiste leur avait donné une chambre qui avait justement vu sur l'étable, il y avait une petite lucarne qui permettait à Shildra de voir les loups en bas qui se reposaient.

«Tu es proche de ton ami loup, n'est-ce pas?» la jeune ohime tenait une tasse de tisane fumante dans les mains, voyant que l'orphe restait plutôt à la fenêtre pour regarder ses amis lupins «cela doit être agréable d'avoir des compagnons en lesquels tu peux ainsi confier ta vie...» elle semblait un petit peu envieuse, mais essayait de le montrer le moins possible. De là, elle termina sa tisane et allait se coucher. Le lendemain, ils reprendraient le train, il faudrait passer par Ephtéria pour espérer rejoindre à un moment ou un autre, N'Qata... le voyage allait être long.

Avatar de l’utilisateur
Shara

Crédit: Fermé

Re: Balaïne, nous voilà!

Messagepar Shildra » 14 Déc 2015, 13:00

Tant dis que Shildra sautillait dans l’eau, éclaboussant Fenri, et courant avec lui à travers les vagues, Shara s’amusait tout au tant avec l’écume. Faowen, elle, marchait dans le sable humide, pensive, un léger sourire aux lèvres. Puis ils sortirent de l’eau, la soirée s'avançant, il était tant d’aller à l’auberge. En sortant de l’eau, Fenri se secoua, éclaboussant tout autour de lui. Shildra ne pu s'empêcher de rire. Le petit groupe alla alors jusqu’à l’auberge qui accepta de les loger à condition que les deux loups restent dans l’étable qui était vide ce soir là. Cela ne sembla pas les gêner, ils acceptèrent donc, d’autant plus que la fenêtre de la chambre de Faowen et Shildra donnait sur l’étable.

Alors que les jeunes filles s’installait dans la chambre pour la nuit, Faowen fit remarquer à Shildra qu’elle semblait vraiment très proche de Fenri et à quel point cela semblait agréable. L’orphe sentie la légère pointe d’envie de Faowen, mais elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle ne connaissait pas la vie de prostituée, mais elle se doutait qu’on n’y avait pas vraiment l’occasion de s’y faire des amis avec lesquels on est aussi proche que Fenri et elle. Shildra lui répondit alors doucement.
“Je l’ai recueilli alors qu’il n’était qu’un louveteau. On a pratiquement grandit ensemble, il est comme mon frère.”
Alors que Faowen allait se coucher, Shildra rêvassa de ce jour dans la forêt enneigée, puis de tout ce qui l’avait suivi. Leur apprentissage, leurs jeux, leurs chasses et tant d’autres chose, jusqu’à cet incendie qui maintenant lui paraissait si lointain. Puis elle alla se coucher.

Le lendemain, après un bon petit déjeuner, la petite troupe repartit vers la gare, direction Ephtéria! Le voyage allait être long, mais en faire une partie en train l’écourterait déjà un peu. Cette fois ci Shildra ne présenta pas les loups et pris simplement les tickets les moins chers pour être assurée d’être dans un compartiment qui ne craindrait rien avec les loups. Durant le trajet, les jeunes filles réfléchirent à comment atteindre Ohime Quinah, il faudrait sûrement encore une fois reprendre le train… Et donc peut être passer une nuit à Ephtéria. Ni l’une ni l’autre ne connaissait la ville, et elle ne ressemblait en rien de tout ce qu’elles connaissaient. Le train arriva en début d’après midi. Shildra proposa alors d’en profiter pour faire une petit tour de la ville.

Du coup je te laisse ouvrir à Ephtéria ^^

Avatar de l’utilisateur
Shildra
Orphe

Âge: 23
Crédit: 735.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Igrytte de Mingjue Helen Chen


Retourner vers Balaïne, port de pêche

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron