Top départ!

Ville portuaire très animée et appréciée des voyageurs, Balaïne est accrochée sur les côtes nord-est de Nideyle. Elle est placée sous l'autorité du Roi. La flotte royale attire d'ailleurs de nombreux curieux, comme de redoutables pirates. Amis marins, cette ville est à vous !

Image

Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 13 Mar 2013, 23:54

Précédemment
======================================
Une écharpe autour du cou... j'avais enlevé le tatouage du flocon pour ressentir la chaleur, pas celui du phénix! Donc je ne sentais pas le froid. Mais bon, on avait finalement prouvé que je pouvais quand même tomber malade hein? Enfin, nous avions tous deux pris nos affaires, au pire de toute manière, si on oubliait un truc, on pourrait simplement revenir ici et repartir le lendemain matin! La perle me permet de faire deux déplacements par jour donc on ne risquait pas grand chose.

Un dernier baiser et pop! On quittait le confort douillet de mon appartement pour l'air marin de Balaïnes. Je respirais profondément avant de sortir de la petite ruelle d'où on avait atterri, je profitais donc que personne ne nous voit pour plaquer le gosse contre le mur, y allant doucement tout de même au cas où ses ailes - ou plutôt ses cicatrices - lui fassent à nouveau mal. Je manifestais clairement combien il avait pu me manquer, nous avions eu une longue semaine d'abstinence pendant nos convalescences mutuelles, puis après une nuit torride, il avait été enlevé et je ressentais seulement maintenant ce sentiment de frustration.

Je commençais à laisser mes mains glisser sous son t-shirt, mais il y eut un coup de vent et je pouvais sentir sa peau frissonner.. non, pas le bon endroit pour lui. Si je ne ressentais plus le froid, lui oui.
«Je ne suis pas sûr de tenir jusqu'à l'auberge» - dis-je avec un certain amusement. Mais je faisais tout de même un petit signe de tête afin qu'on cherche où elle se trouvait. Je ne savais pas de quel côté de la ville on avait atterri donc il fallait déjà se repérer par rapport à cela...

«Bon, faut se repérer au vent et à l'odeur marine pour trouver le port... de là ce sera plus facile pour savoir où aller.» - inutile de dire que j'étais impatient d'arriver. On était à peine le milieu de l'après-midi et il est vrai qu'on pourrait tout de même en profiter pour se balader un peu et savourer ensuite la soirée pour des retrouvailles en bonne et due forme. Mais il avait intérêt à trouver de solides arguments pour m'empêcher de foncer à l'auberge pour lui foncer dessus, impossible de dissimuler mon impatience! En espérant que notre poisse ne nous rattrape pas...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 14 Mar 2013, 21:44

« Ah, ça pue le poisson, ici, mais c'est quand même de l'air frai- »
Le botaniste n'eut pas le temps de finir complètement sa phrase qu'il s'était déjà retrouvé appuyé contre le mur le plus proche, un winghox manifestement intéressé penché sur lui.
« Mais tu vas devoir être juste un peu patient parce que si quelqu'un nous voit ici, on va se faire chasser de la ville encore plus vite qu'on est venu... » lui fit remarquer Benedikt avec un rire presque gêné. Il tira sur le bas de son pull alors qu'un frisson lui parcourait l'échine, à cause du froid qui glissait sous ses vêtements et... peut-être à cause des assauts de Vrass.
« Pas la peine, je crois que je sais où c'est. » souffla-t-il quand ce dernier parla de retrouver le port.
Et effectivement, pour une fois – est-ce que l'enthousiasme aidait ? -, le botaniste avait bel et bien raison sur le chemin qu'ils devaient prendre. Lorsqu'ils arrivèrent devant le port, cela faisait moins de dix minutes qu'ils marchaient. Benedikt resta quelques instants à observer les imposants galions qui rivalisaient de prestance, et puis l'air impatient de Vrass lui plu assez pour qu'il accélère le pas. L'auberge qu'il cherchait n'était pas loin, au coin d'une rue, en face du quai.

« Bon-jour ! » chantonna Benedikt à la jeune fille à frange dans l'entrée. « On aimerais avoir une chambre, s'il vous plaît ? »
Il s'appuya des deux mains contre le bord du comptoir. Parfait, c'était la même que la dernière fois. Le botaniste savoura son air légèrement pensif qui disait ; j'ai déjà vu ce winghox quelque part... non ?
« Heu, oui, je peux vous... »
Elle s'arrêta, confuse, quand Benedikt passa son bras autour du cou du tatoueur pour qu'il se baisse à sa hauteur, lorsqu'une porte s'ouvrit tout près d'eux. Le botaniste se décala immédiatement pour simplement déposer un baiser sur la joue de Vrass, aussi chaste qu'il lui était possible à l'instant – c'est-à-dire, pas très -, puis se retourna vers la personne qui venait d'arriver. Un aubergiste un peu gros qui les regarda avec un œil étonné, même s'il faisait l'effort de garder un air poli.
« Bonjour. Hilda, tu viendras m'aider en cuisine, après. »
La jeune fille bredouilla un oui presque inaudible, le visage enflammé maintenant qu'elle se souvenait dans quelles circonstances elle les avait déjà vu tout les deux. Les deux hommes qui s'était embrassé devant elle, oui, il y avait bien de quoi paniquer à Païlandune.

Benedikt profita du fait qu'elle soit si horrifiée pour lui chiper les clé tenues dans sa main et laissa tomber un petit tas d'ores sur le comptoir en riant, puis attrapa la main de Vrass et l'entraîna à travers les couloirs presque en courant. Il n'avait pas l'habitude de se moquer de la gêne des autres, mais il devait avouer que c'était bien agréable de voir ça, puisqu'il était obligé de garder ses distances avec le tatoueur, ici. C'était une toute petite revanche, autant sur le présent que sur le passé.
« C'est celle-là ! » annonça-t-il quand ils tombèrent dans une porte sur laquelle une plaquette en métal indiquait 17.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Mar 2013, 15:41

Précédemment
==================================
Allongés sur le lit, je fixais le plafond le temps de reprendre mon souffle. Benedikt était rapidement venu contre mon flanc, et j'avais alors laissé mes doigts courir dans ses cheveux, s'enrouler délicatement dans ses boucles par habitude alors que je le sentais tout aussi apaisé que moi. Je prenais une profonde inspiration alors que je le sentais se relever un peu, je baissais la tête pour le regarder alors qu'il me demandait quel effet ça me faisait de ressentir à nouveau de la chaleur

«Un bien fou... ça m'avait manqué en fait!» - je lui affichais un large sourire avant de poser ma main sur sa joue pour l'inciter à remonter vers moi afin de l'embrasser. Nous étions tous deux lessivés et on allait probablement se faire une petite sieste, ou alors juste faire un tour qui sait? Mais déjà, on allait avoir besoin d'un peu d'eau pour se rincer, aussi je me levais doucement pour prendre un lange avec la bassine que je remplissais d'eau froide, ce serait plus facile pour moi c'est sûr puisque je ne ressentais pas le froid, mais pour lui ce serait sûrement délicat! Je trouvais alors une petite astuce, je mettais la bassine à la fenêtre, avec le soleil, ça réchaufferait un peu l'eau mais ça prendrait du temps, aussi je me lavais moi d'abord rapidement en trempant le lange avant de l'appliquer sur mon torse, me fichant un peu qu'on pouvait me voir depuis l'extérieur, puis je remettais de l'eau et je laissais la bassine ici.

Je m'approchais de lui avec le lange que j'avais bien essoré tout de même histoire que ce soit un peu moins froid
«Je vais au moins retirer le plus gros, puis quand l'eau sera tiède, tu pourras te rincer un peu mieux?» - sauf s'il tenait absolument à être propre comme un sou neuf tout de suite. Je l'essuyais donc un peu, appréciant les quelques frissons qu'il pouvait ressentir puis je balançais le lange dans un coin, il y en avait d'autres de toute manière... je me mettais sur le côté pour le regarder un peu, on était encore tous les deux nus comme des vers! Mais on s'en fichait un peu après tout non?

«Comment tu te sens? Tu as l'air épuisé!» - évidemment, c'était presque un compliment sur le coup! J'étais tout simplement ravi d'avoir réussi à le mettre dans cet état! Je me penchais un peu pour l'embrasser avant de reculer pour frotter mon nez contre le sien. On était en sécurité ici, pas de laboratoire, pas de camion! On allait pouvoir profiter un peu de ces vacances, il n'y avait pas grand chose à faire dans ce genre de ville, mais on s'en fichait un peu!

«Tu as envie de faire quelque chose de particulier pour le reste de la journée ou tu veux juste reprendre des forces pour la soirée qui s'annonce?» - oui, j'annonçais clairement la couleur de la suite!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 19 Mar 2013, 16:44

Benedikt roula sur le ventre et regarda du lit Vrass faire un brin de toilette. Tout occupé à son voyeurisme, il ne finit par s'asseoir que lorsque le tatoueur revint avec un linge humide.
« Oh, ne t'inquiètes pas, ce n'est pas ça qui va me faire peur. »
Quand même, il n'avait pas survécu dehors durant les hivers rigoureux de Païlandune pendant des années pour se faire avoir par une bassine d'eau froide ! Même si effectivement, ça n'allait pas être agréable. Vrass avait pris la peine de bien essorer le tissus qu'il avait amené, mais il y avait quand même de quoi le faire frissonner. Benedikt lui dirait bien qu'il pouvait faire ça tout seul si ce n'était pas si agréable de laisser le tatoueur le faire, même si la température était contestable, et se contenta de piquer des baisers au winghox pendant que celui-ci lui faisait remarquer qu'il avait l'air épuisé.
« Mm-mh. Mais ça va... » Le botaniste se releva et s'étira avec des petites grimaces, la démarche hasardeuse. « C'était pour la bonne cause, non ? »
Il ferma les yeux en souriant quand il sentit le nez du winghox contre le sien, et éclata de rire lorsqu'il entendit la suite.

« Il faudrait qu'on invente un mot pour les gens très gourmands mais pas pour de la nourriture, pour te décrire. » répondit-il seulement en s'éloignant, jetant un regard espiègle à Vrass derrière son épaule. Il s'arrêta aux côtés de la bassine et trempa un lange propre dans l'eau, avant de la poser sur lui. Benedikt glapit au contact glacé et prit une expression dont Vrass se moquerait sûrement.
« Ooooh, put- mer- flûte ! » Comme quoi, l'eau chaude à volonté, ça vous ramollissait quand même. Il serra les dents et se frotta activement pour être à près propre le plus vite possible. Bien sûr, l'idée de Vrass de mettre la bassine au soleil l'avait réchauffé un poil, mais il aurait fallu attendre des heures pour qu'elle soit réellement tiède et c'était bien trop long selon l'avis du petit botaniste.
« J'ai faim, en fait. Ils ont une spécialité, ici, je crois, c'est des brochettes de poisson avec de la sauce caramélisée dessus. Est-ce que ça te plairait qu'on trouve à manger dehors et qu'on se balade un peu ? On est sensé dormir ici, ou ailleurs ? » Le botaniste se frotta encore un peu et se sécha aussi vite qu'il put en tremblant. Maintenant frigorifié, il n'avait pas vraiment d'autre choix que de s'habiller aussitôt.
Enfoui dans un pull, c'était un peu mieux ! Benedikt trottina jusqu'à Vrass, et en tirant sur son pantalon pour le boutonner quand il réalisa en chemin son oubli, à croire que le winghox lui manipulait l'esprit.
« Oh, heu... Je crois que j'aimerais bien passer à une des boutiques de Sayah, aussi, je pense que ce que je veux est chez l'antiquaire, parce que je sais que ce n'est pas à l'herboristerie. Ça ne te gênerais pas ? » demanda-t-il sous l’impulsion d'une idée soudaine. Il était probable que Vrass lui pose des questions, alors vu la manière dont il mentait, il allait falloir trouver comment les éviter ? Ce n'était pas si important, après tout, mais une surprise, c'est une surprise !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 20 Mar 2013, 16:25

Petit détour par "Petites emplettes"

* * * * *

Benedikt ressort de la boutique un peu plus tard, après avoir remercié Sayah pour ses informations, qui, finalement, lui ont révélé qu'il serait complètement inutiles de prendre de la sève de morphe pour voir ce en quoi il se transformerait. Tant pis, il faudra trouver une autre idée. Il est plutôt curieux, du coup, de savoir quel animal remplacerait l'insecte espéré. Quels critères décidaient de la transformation ? Le botaniste décide de remettre à plus tard ses questions sur la magie, parce qu'il était très probable qu'il n'ait jamais la réponse.

Maintenant à la recherche de Vrass qui n'est pas devant la porte de la boutique, Benedikt ralentit. Et baisse les yeux sur la bande d'enfants qui passent devant lui en trottinant et en paillant, accompagnée d'animaux en papier qui ne peuvent venir que d'une seule personne sur tout Nideyle, pour que ces dessins soient aussi précis et devenus soudain plus que quelques traits de crayon gris. Le botaniste repère le dessinateur en question assis dans un coin et le rejoins à grand pas, son paquet en kraft dans les bras.

« Tu jouais avec ces gamins ? » demande-t-il avec un air incrédule et le début d'un sourire. Benedikt fronce les sourcils pendant que ce dernier s'élargit et fait un pas en arrière. « Qui êtes-vous et qu'avez-vous fait à Vrass Rannveig ? »
Prenant garde à ne pas écraser les coquilles d'escargots, le botaniste éclate de rire et fourre le paquet de l'antiquaire dans son sac qu'il vient de poser par terre ; les motifs de Sayah ne le gênent pas plus que ça, en tout cas moins que de voir le sourire effrayant du modèle original, mais ce n'est pas très pratique à porter. Il se relève et regarde la petite troupe de gamins et leurs nouveaux jouets maintenant au bout d'une des rues menant au port.
« Tu sais qu'ils vont être trop triste quand ils vont disparaître dans une douzaine d'heures ? Tu leur as dit, j'espère ? » rajoute-t-il avant de remettre en bandoulière son sac.
Il se penche sur le tatoueur par réflexe et s'arrête en chemin, réalisant qu'ils sont dans une rue fréquenté de Balaïne, pas à la Basse-ville ; alors par défaut, lui tend son bras pour l'aider à se relever – on se demande bien si ça peut servir à aider quoique ce soit, mais on dit que c'est l'intention qui compte -. Benedikt se demanda en quoi Vrass se transformerait s'il prenait de la sève de morphe ; la plupart des animaux qui semble lui convenir serait bien trop imposant.

« Si on descend au port, on trouveras sans doute les brochettes dont je te parlerais et probablement autre chose pour toi ? Ils n'ont pas beaucoup de viande ici mais ça doit être bien possible d'en trouver ! » déclare-t-il avant de l'entraîner dans la même direction qu'avaient pris les gamins.

Benedikt ne mit pas longtemps avant de trouver ce qu'il cherchait. Et encore moins longtemps à planter ses crocs dedans juste après avoir payé. Il est affamé et c'est délicieux, pas besoin d'autres raisons !
« C'est au poulet. J'ai pensé que ça irait, comme ça tu peux quand même me dire si tu aimes ! J'avais oublié que ça existait jusqu'à aujourd'hui, je n'en ai pas mangé souvent parce que c'est quand même plus cher qu'autre chose. » rajoute-t-il entre deux bouchées alors qu'il lui tend une autre brochette. Mais bien sûr, maintenant qu'il habite à la Basse-ville et avec tout l'argent qu'il gagne là-bas, Benedikt peut vivre - presque - comme un roi à Païlandune, peut-être pas longtemps, mais au moins pendant la durée de ces vacances. C'est un peu étrange de se dire qu'il découvre à présent une autre facette du royaume, beaucoup plus douce et plaisante, après y avoir vécu pendant des années.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Mar 2013, 20:27

«Non je ne jouais pas, c'est eux qui m'ont sauté dessus!» dis-je avec un semblant de mauvaise humeur que je ne peux pas garder très longtemps avec la tête qu'il fait. Je me relève donc, aidé - si on peut dire ça comme ça - par le gosse qui me tire en arrière avant de me rappeler qu'il meurt de faim

«Tu as eu ce que tu voulais avec Sayah?» - en tout cas, il a fait des achats mais pour le reste, je ne pouvais pas savoir. Il se tournait vers les enfants en me précisant qu'ils allaient être tristes quand ça disparaîtrait, et je ne faisais que hausser des épaules sans vraiment répondre pendant qu'on allait se chercher à manger. On descendait tranquillement la petite rue qui menait aux petits commerces du port, je gardais mes mains dans mes poches sans vraiment me soucier de l'image qu'on pourrait donner dans le coin, juste que je ne suis pas non plus le genre à marcher main dans la main avec mon «amoureux» - berk, quel nom ridicule.

Je le voyais finalement filer vers le petit stand où un type faisait ces fameuses brochettes, mais je voyais quelques poulets morts pendus par les pattes derrière le marchand, aussi je supposais qu'il en vendait aussi et effectivement, le gosse revint avec une brochette de viande et non de poisson
«Merci, quelle délicate attention!» - je pouffais de rire avant de reprendre la marche, il est vrai que depuis qu'il a commencé à travailler à l'herboristerie, il gagne un peu plus d'argent et on serait presque considérés comme des riches dans le coin. Je repensais à Sayah qui me rappelait que j'avais droit à une monture gratuite aussi, je savais ce que je voulais, et je savais aussi que je préférais être à l'animalerie de Banba pour trouver mon bonheur.

Il y avait un peu de remue ménage vers le port et on s'y dirigeait machinalement, j'avais déjà englouti ma brochette - qui était presque qu'un cure-dent pour moi - et regardait un peu curieux la source de ce bordel. En fait, c'était purement et simplement une sorte d'animation qui avait mal tourné, on entendait des gars se traiter de tricheurs avec témoins à la clé. J'affichais un sourire amusé en voyant les hommes autant que les femmes se battre comme des chiffonniers!
«Ça c'est du spectacle!» - mais finalement, ça se calma enfin et ils se remirent en place? Une immense corde était posée au sol, et les personnes présentes se séparaient en deux groupes de chaque côté

«C'est pas juste! Vous êtes plus nombreux!» - dit un gosse d'une quinzaine d'année à l'autre équipe. C'est alors qu'il se tourna vers moi et je sentais que j'aimais pas ce regard! «VOUS! Vous êtes costaud! S'il vous plait!! Venez dans notre équipe!»
Je soupirais alors en regardant le gosse un moment, ça ne me plaisait pas trop de le laisser seul, même s'il resterait dans les environs
- «J'y gagne quoi?»
- «L'équipe gagnante a droit à un repas gratuit à la taverne du Tecoluta Grillé! À volonté!»

Tiens? C'est pas mal ça? Je me tournais vers Benedikt avant d'afficher un air amusé
- «J'accepte seulement si mon ami a droit aussi à ce gain!»
- «D'accord! Il prendra ma part!»
- vu qu'ils faisaient le même gabarit, ça ne changerait pas grand chose en effet, et visiblement l'autre gosse faisait ça bien plus pour la gloire que pour le repas. Je m'approchais donc, on me plaçait au milieu, là où la force était la plus utile et j'attendais le signal. Je faisais en sorte de garder Benedikt dans mon champ de vision, et lorsqu'on lança le top départ, je faisais attention à ne pas tout donner trop vite.

Oh Hisse! Oh Hisse! Je sentais mes mains s'accrocher à la corde, j'aurais préféré avoir des gants tiens ça aurait été mieux, mais au moins je ne glisse pas. Hop, on recule d'un pas, j'use de mon poids pour ne pas repartir vers l'avant, l'équipe d'en face et balèze, mais ils n'ont pas de winghox avec eux! Hop! Un pas de plus en arrière et je ne suis même pas essoufflé, certes, mes mains me font mal mais c'est supportable! Encore un! Puis un autre et je vois le môme à l'avant qui se tourne vers moi avec un large sourire... non mais c'est pas "que" grace à moi qu'on gagne non plus hein? Je suis pas le seul à tirer.... je crois? Je me retourne pour voir que derrière, ils se donnent pas du tout à fond, c'est à peine s'ils ont la peau qui a rougi sous l'effort! Mais quels connards! J'aurais du demander plus tiens! Enfin peu importe, encore deux pas et le marqueur de la corde sera de notre côté! Et hop, et de un, je serrer les dents, je plante solidement mes pieds au sol et de DEUX!

L'autre équipe lâche tout, on bascule en arrière sur le cul et je grimace en atterrissant sur un gros bedonnant tout graisseux. Je me redresse vite, essuie la sueur avec dégoût sur mes épaules avant de voir le petit sauter partout
«On a gagné!!!»
- «C'est pas juste! Vous aviez un winghox! Il aurait gagné tout seul!»
- faut pas exagérer non plus, en tout cas, je suis crevé et j'ai mal aux mains
- «On a gagné quand même! Vous étiez plus nombreux sinon!»
- «Désolé mais je paie pas le repas à tout le monde, il a fait le boulot presque tout seul! Je paie que pour lui et son pote, c'est tout!»


Oh oh... si le petit semble s'en moquer totalement, les autres qui ont tiré n'ont pas l'air content et ça va finir en bagarre! Cependant, je compte bien sauver les miches de celui qui va payer hein? Pas envie de perdre mon dîner et d'avoir tiré pour rien!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 21 Mar 2013, 01:24

Benedikt reste devant les deux équipes en train de s'affronter, parmi la petite troupe de spectateurs. Ayant remarqué que Vrass lui jette des coups d’œil régulièrement, il devient pendant quelques instants un peu paranoïaque et cherche à voir s'il y a un problème ou un danger potentiel autour de lui, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que c'est son imagination et que le tatoueur n'a pas du tout l'air inquiet. Enfin, maintenant il est un peu plus occupé à user de sa force pour aider ses nouveaux coéquipiers, dont certains se reposent sur leurs lauriers, du coup.
Benedikt cassait petit-à-petit le bois de sa brochette pour pouvoir facilement croquer dans sa nourriture, et se retrouve rapidement avec un bâton d'une dizaine de centimètre où trônait le dernier morceau de poisson caramélisé. Le premier type de l'équipe adverse attire son regard parce qu'il lui dit vaguement quelque chose.

Où avait-il vu cet homme ? C'est lui qui a lancé le pari pour les repas gratuit, apparemment. Sa tête lui dit vraiment quelque chose, maintenant. Il l'observe un moment, mais c'est un peu moins facile quand il a le visage plissée par l'effort, langue dehors. En général... Les gens dont il ne se rappelait pas pour ne pas les avoir vu assez longtemps ou assez souvent, c'était des clients de Phineas. Il essaye de se souvenir s'il avait aidé à le soigner, ou quelqu'un de sa famille, mais rien ne venait pour l'instant. Le temps qu'il réfléchisse un peu, l'équipe de Vrass a déjà gagné, et Benedikt regarde avec un sourire imperceptible les autres se mettre à grogner, mines renfrognées. Ben oui, vous avez bien vu le winghox devant vous, non ? Pardon, quoi. Seulement l'ambiance devient un peu plus tendu quand celui qui était sensé payer pour leur repas, refuse de le faire pour l'équipe adverse, excepté Vrass et lui. Ça sent la bagarre et le ton monte un peu.

« Mmmmmmhhh... »
Benedikt lève une petite main comme pour dire stop et se plante entre les deux équipes, même s'il s'est tourné de trois-quarts vers l'homme qui refuse de payer pour lui parler. Peut-être parce que c'est l'ami du tatoueur, ou parce que son intrusion dans leur conversation/engueulade est plutôt incongrue, la plupart se mettent à l'écouter.
« Votre raisonnement n'est pas logique, moi non plus je n'ai rien fait mais vous voulez bien payer pour moi à cause de votre promesse. Sachant que vous avez fait aussi une promesse à ces gens, vous vous devez de la respecter. Et si vous avez envie de respecter seulement la première parce que vous avez peur de vous faire taper dessus par un winghox, les quelques autres personnes derrière pourraient tout aussi bien vous sauter dessus ensemble. Et si vous n'avez pas les sous pour ça, vous n'auriez pas dû parier. » raconte-t-il calmement tout en grignotant comme une sucette le dernier morceau de poisson grillé qui reste sur sa brochette, avant de rajouter : « Ce n'est pas très sympa, donc. Mais ce n'est peut-être pas la peine de s'énerver pour ça. Ce serait mieux si vous teniez vos engagements. »

L'homme le regarde avec un regard noir, un peu étonné du petit machin à bouclettes qui vient de rajouter son grain de sel. Forcément, il y a aussi un winghox pour assurer ses arrières, il ne doit pas trop se sentir en danger. Mais quel culot ! Benedikt est peut-être effectivement plus courageux quand Vrass se trouve à côté de lui, mais en réalité, c'est surtout parce qu'il a faim et n'a pas trop envie de voir une bagarre se déclencher sous son nez et avec Vrass dedans. Ce n'est pas qu'il doute de la capacité de ce dernier à se défendre, mais bon, ça n'empêche pas qu'il n'aime pas qu'on tape sur son winghox et que ce serait vraiment bête de devoir rentrer à la Basse-ville maintenant parce qu'il s'est blessé. En ce qui le concerne, le botaniste n'a pas trop envie qu'on lui tape dessus non plus. Voire pas du tout. Parce qu'il aurait vraiment du mal à s'éloigner pour éviter les coups en abandonnant le tatoueur derrière lui le temps que ça se calme.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 21 Mar 2013, 22:39

«Un winghox, c'est pas qu'une paire de bras en plus!» - râla le mec face à l'intervention de Benedikt. En soit, il n'avait pas tout à fait tort mais bon, il n'avait qu'à refuser dès le début non? Le gamin qui m'avait embauché essayait aussi de calmer le jeu et se plaça à côté de Benedikt en passant son bras par-dessus ses épaules, ce qui me fit froncer le nez sur le coup
«Allez quoi! C'était qu'un jeu! La prochaine fois, le winghox ne sera pas là et puis c'est tout! On va pas gâcher cette journée pour ça hein? Et puis je suis sûr que vous pourrez tenter votre chance à la beuverie!» - oui mais moi j'écoutais pas ce que disait le petit, mes yeux restant braqués sur son bras autour des épaules de Benedikt, je m'avançais donc d'un pas vers lui, sauf que l'expression que j'arborais devait avoir été pris comme une menace envers l'équipe adverse car ils reculèrent tous d'un pas en levant les mains
«Wow wow! D'accord, d'accord! Mais je veux que le winghox tente un bras de fer contre Titou!»
- «Ça c'est s'il veut, mais quoi qu'il arrive, tu lui dois un repas!»
- «Oui oui..»
- j'avais pas tout suivi et je m'en foutais, j'attrapais Benedikt pour qu'il revienne vers moi sans même regarder le ptit qui ne devait pas se rendre compte de ce qu'il faisait, c'était probablement amical pour lui, mais peu importe

«Pourquoi je ferais un bras de fer? J'ai rien à prouver moi!»
- «Ben quoi? T'as peur?»
- je soupirais alors... la provocation à la con
- «Peur de quoi?»
- «De Titou!»
- il me désigna le fameux Titou et même moi je devais lever la tête pour le regarder dans les yeux! Non mais c'est quoi ce monstre? Je le désignais du doigt avant de pencher la tête vers l'autre
«Euh, ce type était dans votre équipe et tu prétends qu'on a triché parce que j'étais de l'autre côté?» - non mais il se fout de ma gueule là? Vas y le mastodonte! Je suis sur que c'est le genre de gars qui peut te décapiter une teigne à mains nues
- «Tu sous-entends donc qu'il est plus fort que toi?»
- «Au moins de force équivalente non? Rien que par son poids, il n'aurait eu qu'à tomber en arrière et il nous entraînait tous!»
- tiens c'est vrai ça. Comment ça se fait? En tout cas, le groupe se serrait autour de nous en ricanant
- «Si tu gagnes le bras de fer, repas gratuit pour toute l'équipe, si tu perds... on annule tout! Quitte ou double!»
- «C'est stupide! T'as déjà perdu ce pari là! Il est où le double? Sérieusement, c'était juste un jeu à la corde, j'ai pas envie de me prendre la tête parce que t'es mauvais perdant désolé! Je peux me payer mon repas tout seul!»


Je commence à faire un signe de tête à Benedikt pour qu'on se casse, mais les gens nous barrent la route en affichant un air amusé
«Ok, je change le deal. Tu gagnes, on vous laisse tranquilles. Tu perds, on s'occupe de vous, et Titou prendra surement un malin plaisir à s'occuper de ton copain!» - là je me tourne d'un coup avec un regard noir en fixant le type qui ose menacer mon mec! Non mais attends là, il sait pas à qui il parle? Je suis un winghox bordel! Là ça va chauffer, on ne menace pas le gosse sous mon nez! Je ne réfléchissais même pas, je ne m'occupais pas de ce Titou pour le moment, j'en avais rien à foutre, c'est pas lui qui a brodigué les menaces, mais j'attrapais si vite le col du type que personne ne m'avait vu faire et je lui administrais un coup de tête si violent que je sentais son nez craquer sous mon front! De là, le fameux Titou passa derrière moi en glissant ses bras sous mes aisselles

«Mauvaise idée mon gars...» - que je lui réponds, d'un coup de tête en arrière, ma corne vient lui perforer la joue et il me lâche rapidement avant que je n'attrape Benedikt par le poignet de façon à le rapprocher de moi, l'air tout simplement furieux! - «Vous avez trente secondes pour dégager vos copains blessés, sinon je vous jure que je charge et que je fais un carnage! Le premier qui tente quoi que ce soit envers ce gosse se retrouvera avec un trou en plus au mauvais endroit!» - là cette fois, ils reculent, ils ne savent pas ce qu'est un winghox en furie? Ils vont le savoir s'ils se calment pas!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 22 Mar 2013, 12:03

« Vrass... Viens, on s'en va... »
Benedikt est suppliant et tire sur son poignet pour accompagner ses paroles, les yeux fixés sur les deux hommes qui viennent de profiter de ses services. L'un a probablement le nez cassé et l'autre était vilainement blessé à la joue, mais le botaniste ne ferait pas un pas pour les aider vu la façon dont c'est arrivé. L'équipe perdante les ramasse plus ou moins tout les deux – ce serait plutôt difficile vu la morphologie du fameux Titou de le faire véritablement – et commence à s'éloigner ; apparemment, le spectacle de Vrass leur a suffit pour leur faire comprendre qu'il ne valait mieux pas insister. Il faut dire que leur plus gros avantage vient de se prendre un coup de corne et qu'ils sont un peu plus frileux à tester aussi l'aventure. Quelques personnes de l'autre équipe partent les rattraper, toujours accrochés à leur pari qu'ils auraient dû gagné, le reste s'est tourné vers Vrass et le botaniste pour les regarder.

« Vrass... »
Benedikt fait un pas en arrière et tente à nouveau de faire venir avec lui le tatoueur, ce qui a l'air de marcher, cette fois. Il n'en faut pas plus pour le voir partir à grand pas dans la direction opposé, traînant Vrass derrière lui, à peine conscient qu'il serre trop fort le poignet de ce dernier mais finit par s'arrêter peu après, essoufflé alors qu'il n'a pas couru une seule seconde. Son ton est bas et il n'ose pas regarder ailleurs que devant lui lorsqu'il se met à grogner.
« On aurait dû partir bien avant... Et puis ne pas s'en occuper... »
Il fait une pause et se retourne sur Vrass, le nez froncé.

« Tu me prends vraiment pour un gosse ? »
La question sonne comme un reproche et Benedikt n'est pas sûr de comprendre pourquoi il parle de cette manière au tatoueur. L’appellation l'a vexé, indépendamment du fait qu'elle soit correcte ou non, mais ce n'est quand même pas une raison pour l'attaquer de cette manière.
Mais c'est surtout la colère de voir ce sentiment de panique revenir à nouveau alors que tout était redevenu si agréable qui l'oblige à se retourner contre quelqu'un. C'est frustrant, tellement frustrant de se sentir aussi bête, de réagir de cette manière, pense le botaniste ; surtout avec ce qu'il a déjà vécu. Même en mettant de côté tout ce qui s'est passé après, il a grandi à Ephtéria, dans une ville où on pends les condamnés en place publique et où des gamins mourraient chaque année à l'orphelinat sans étonnement. Seulement il n'arrivait pas à faire disparaître toutes ses images qui restaient gravés dans ses rétines depuis quelques jours et la panique qui l’accompagnait, par pour l'instant.
La main du botaniste glissa du poignet du tatoueur à sa manche pour se refermer en poing autour du tissus, et puis soudain, le gamin qui avait engagé Vrass pour les aider réapparaît soudainement.
« Hé, il y a quel- » il se tait un instant pour jeter un coup d’œil à Benedikt qui vient de sursauter, surpris de son arrivé. Ce dernier ne l'accueille pas vraiment avec un beau sourire, en fait, pas très heureux qu'un étranger le voit comme ça ; il a plutôt envie d'être tranquille.
« Il a pas l'air bien, votre ami, là. » fait remarquer l'adolescent en se tortillant pour essayer de voir le visage penché du botaniste caché derrière ses boucles. Benedikt prends une grande respiration entrecoupée et réplique immédiatement ; « Je vais très bien. » mais c'est un peu difficile de faire semblant quand il n'arrive pas à calmer les battements de son cœur qui bondit sans raison dans sa poitrine et la sensation d'étouffer qui va avec.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Mar 2013, 14:52

Le mode winghox a porté ses fruits! La foule se disperse et je me fous pas mal de savoir si on aura un repas gratos ou pas, on n'ira même pas au técoluta machin chose comme ça on sera tranquille. Je me laisse docilement entraîné par le gosse jusqu'à ce qu'on se retrouve hors de vue du groupe et je le vois alors se tourner vers moi tout en fuyant mon regard.

Si je le prends pour un gosse? Sur le coup, je ne comprenais pas vraiment car je n'avais pas fait gaffe au fait que j'avais dit ça à voix haute
«Crois moi, si je te prenais pour un gosse, je ne te toucherais jamais...» - je touche pas aux mineurs, il devrait le savoir non? Mais je vois bien que ça le travaille sur le coup et je venais détourner le regard en croisant les bras alors qu'il s'accrochait encore à mon t-shirt - «écoute... t'as entendu de quoi il t'a menacé? Désolé si j'ai réagi impulsivement mais je n'avais pas vraiment la tête à réfléchir à mes paroles! Je ne contrôle pas toujours ce qu'il se passe dans mon crâne tu sais?»

Au contraire,j'ai même plutôt tendance à être dans la catégorie monsieur muscle sans cervelle non? La preuve d'ailleurs. Je baissais les yeux en essayant de voir son regard mais il gardait la tête résolument baissée aussi, ses cheveux recouvrant partiellement son visage jusqu'à ce que l'autre gosse débarque en s'inquiétant pour lui
«Et ça t'étonne? Dois-je te rappelle des menaces qu'on a proféré à son encontre?» - non mais il est con ou quoi ce môme?
- «Oh, faut pas vous en faire! Ce sera vite oublié surtout si finalement on vous paie pas le repas. Faut pas croire, ils sont pas si méchants, juste mauvais perdants!»
- «On s'en fout. Laisse nous pour le moment!»


J'attendais qu'il s'éloigne pour le moment avant de prendre Benedikt dans mes bras
«Je suis désolé... j'ai pas fait attention à ce que je disais, je me suis juste énervé, je pensais pas que je dirais une connerie» - je devais pourtant y être habitué à force non?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 23 Mar 2013, 03:04

Repoussant Vrass au premier abord, gêné, Benedikt finit par se blottir dans ses bras et réussit éventuellement à se calmer au bout de quelques minutes. C'était plus facile comme ça, il devait l'avouer qu'en terme de sentiment de sécurité, rien ne valait mieux que ce winghox-là à côté de lui. La taille y était bien pour quelque chose, mais il n'y avait que ça.
« Non, c'est moi... qui réagit de façon exagérée, désolé. Ils n'ont même pas touché à un seul de mes cheveux, c'est juste que... » ...que j'ai peur, mais ça Benedikt était trop fier pour l'avouer à voix haute et se contenta de se mordre la lèvre. « Ne m'en veux pas si je suis sur les nerfs en ce moment. Ça ira mieux bientôt, je te promet. » Il leva enfin un regard vers Vrass et haussa les épaules. « Pour être honnête, j'aurais été surpris de te voir agir autrement, ça ne t'aurait pas ressemblé... »
Soupirant à nouveau, Benedikt se sépara de l'embrasse du tatoueur en fronçant les sourcils.
« Allons trouver un endroit pour manger, tu as faim toi aussi, n'est-ce pas ? »

En vérité, il s'arrêta devant le premier bâtiment qui s'avéra servir à manger sans chercher plus loin, Vrass n'avait probablement pas de préférence particulière et le botaniste chercha des yeux une table libre dès qu'ils rentrèrent, mais une serveuse se rapprocha d'eux rapidement.
« Il n'y a plus de place ici, suivez-moi. »
À la grande surprise, puis satisfaction de Benedikt, elle les emmena au dernier étage du restaurant, dans une pièce prolongée par une terrasse qu'on ne pouvait voir que derrière les fenêtres en verres colorées – il faisait de toutes évidence trop froid à cette période de l'année -. C'était très rare que des restaurants soient disposés de cette façon, mais le botaniste en était très content, assez pour faire tomber en partie l'expression trop sérieuse qu'il portait. Il entraîna le tatoueur jusqu'à une table dans une coin de la pièce et laissa tomber son sac à ses pieds avant de s'asseoir. Le geste lui rappela ses achats à l'antiquaire qu'il ferait mieux de ne pas casser en mille morceaux.

Le botaniste avait décidé de les acheter sur un coup de tête et avait prévu d'attendre le lendemain soir, mais en y réfléchissant, il pouvait tout aussi bien le faire le soir même. Ce n'était pas comme si Vrass avait prévu autre chose ; en tout cas autre chose que la passer sous les draps ! Benedikt décida de faire comme il lui plairait sans rien prévoir, après tout, ce n'était pas sensé être ça, des vacances ?
Il jeta un coup d’œil perçant à l'horizon de toits et de balcons qui s'étendaient sous ses yeux, derrière une fenêtre juste à côté du tatoueur. Ça aurait tellement été facile de poser un pied là-dessus, les maisons de Balaïne étaient très biscornues et rapprochées, sauf dans les grandes avenues, et elles offraient tout un éventail de possibilités pour se laisser escalader ; l'équivalent pour Benedikt, vu le regard envieux qu'il y portait, d'une jolie fille en sous-vêtements pour d'autres. Même si cela pouvait se révéler parfois dangereux, voilà quelque chose qui ne l'effrayait pas du tout. Le botaniste avait bien plus confiance en lui-même et en ses mouvements qu'en une brochette de types baraqués qu'il ne pouvait pas contrôler.

Mmmh, désolé si c'est bourré de fautes et pas très bien écrit, j'avoue que je vais aller immédiatement me coucher. :zzz:

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 23 Mar 2013, 16:43

Bon, au moins il ne semblait pas m'en vouloir. C'est sur que je n'aimais pas qu'il croit que je le prenne pour un gosse, disons que je l'appelais comme ça plus par habitude qu'autre chose, je ne réfléchis pas vraiment et c'est vrai que même si je sais qu'il fait plus que son âge, il ressemble quand même à un adolescent. Je le serrais contre moi après avoir jarté l'autre môme, puis je baissais la tête pour le regarder dans les yeux alors qu'il disait avoir faim

«Ok, on va manger» - je me laissais donc plus ou moins entraîner jusqu'à la première taverne qui tombait sous notre nez, mais elle était déjà bondée et on devait donc grimper à l'étage. Bon, pourquoi pas? C'était assez original en soit qu'il y ait tant de monde à cette heure ci, je suppose que le dîner approche, je n'ai pas vu le temps passer. On s'installe à une table avec vue sur les toits de Balaïnes et j'entends le bruit du sac de Benedikt lorsqu'il le pose
«Au fait, pourquoi tant de mystère sur tes achats?» - je prenais un air suspicieux. Au fond, je n'aime pas beaucoup les surprises et le fait qu'il me cache un truc ne me plait pas tant que ça. Je sais qu'il ne fera rien qui me fasse vraiment chier, mais avec son imagination débordante, je me méfie aussi, en particulier lorsqu'il achète un truc qui vient de chez Sayah!

Enfin, la serveuse demande ce qu'on veut, et je prends le seul plat de la liste à base de viande, un gigot de mouton... c'est pas trop mal, servi avec des pommes de terre. Au moins, je vais pouvoir prendre des forces pour la suite! Je tourne la tête en voyant que le gosse fixe l'extérieur avec une sorte de regard tout simplement émerveillé et je me demande ce qui lui passe par la tête? Y'a un truc dehors? Un oiseau? Je sais qu'il n'aime pas trop les oiseaux, probablement à cause de son côté insecte. Je demande également un verre de rhum avec un peu de sucre et de citron pour l'apéritif et la serveuse file pour se rendre en cuisine afin de transmettre nos commandes.

«Est-ce que ça va? Tu as l'air songeur depuis toute à l'heure...» - puis mon regard s'assombrit. Peut être qu'il en a simplement assez qu'on attire la poisse en permanence? Après tout franchement, même en vacances on arrive à s'attirer des ennuis... pourtant, j'ai le tatouage de l'étoile filante, je suppose qu'on a eu de la chance que la bagarre ne dégénère pas. Mais je commence à avoir tout de même quelques doutes sur son efficacité.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 24 Mar 2013, 19:48

« Mmmmmh... » Perdu dans ses pensées, Benedikt met quelques instants à intégrer les paroles du tatoueur, le fait qu'elles lui soient adressé et qu'il va devoir y répondre. « Oui... Oui, ça va. » Son regard revient se concentrer sur le visage presque sombre de Vrass. Le botaniste n'aime pas trop voir cette expression, il a l'air un peu préoccupé.
« Vrass, tu n'as pas à t’inquiéter pour moi, tu sais ? Même si c'est probablement vrai que j'ai l'air d'un gosse, je me débrouille très bien tout seul et ça va aller. C'est juste que je viens de rentrer hier et que... le temps que j'ai passé... là-bas semblait plutôt une éternité. Mais je compte bien profiter de ses vacances avec toi, d'autant plus que c'est les premières de toute ma vie. »
Pour appuyer ces paroles et lui prouver sa bonne foi, Benedikt affiche enfin un sourire et prend son verre que la serveuse vient de leur déposer sur la table pour trinquer. C'est de la bénédictine, et le botaniste avouerait volontiers qu'il ne savait même pas qu'un tel alcool existait ; il l'a pris simplement à cause du nom et parce qu'il voulait accompagné Vrass et son rhum. Et ça s'avère sucré mais très bon, aussi Benedikt ne se fait pas prier pour en avaler la moitié avant de commencer à manger.

« Si je te dis ce que j'ai acheté, ce ne sera pas une surprise ! Mais au pire, ça ne te plaira pas et j'aurais dépensé un peu d'argent pour rien. » Le botaniste enfourna une bouchée de légumes avec enthousiasme – de la nourriture, enfin ! -, et reprit après avoir avalé. « Je te jure que ce n'est pas dangereux. » Non, à priori, non ? Au pire, l'effet ne durerait qu'une heure et Benedikt aurait juste à attendre qu'il se dissipe. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas fait ça, mais après tout, cela pouvait éventuellement être très drôle et ça valait quand même le coup d'essayer.
« Tu saura sans doute ce soir, de toutes manière. Quand on sera rentré à l'auberge ! »
Benedikt cherche à changer de sujet, il ne sait pas mentir et ce n'est pas facile de se taire devant Vrass ! Autant parler de quelque chose qui n'a rien à voir, comme...
« Au fait, tu est déjà allé à Ohime Quinah, alors ? C'est comment ? »
Comme n'importe quelle nouveauté, le botaniste est plutôt curieux d'avoir des précisions sur une ville dont il n'a jamais entendu parlé. C'est une bizarre idée de s'installer au milieu d'un désert alors que c'est déjà compliqué de vivre dans les températures relativement tempérées de Païlandune. Nul doute qu'eux n'ont pas un Dôme protecteur pour les empêcher de griller au soleil ! Alors Benedikt attends cette partie du voyage avec hâte ; histoire de voir à quoi la ville et ces habitants ressemblent, et comment ils vivent. Peut-être qu'il y a là-bas des plantes qu'on ne trouvent pas ailleurs ? Ou même des insectes ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 25 Mar 2013, 01:28

Une surprise hein? J'ai pas du lui dire que je n'aimais pas ça, mais effectivement, depuis que je le connais, il ne m'a jamais fait de «mauvaise» surprise, ou du moins pas volontairement. Je venais donc juste lever mon verre pour trinquer avec lui en souriant légèrement
«Bon et bien... à cette surprise donc.» - pas le choix que d'attendre. J'aurais pu jouer sur mon mauvais caractère surtout que je sais aussi qu'il ne me résiste pas très longtemps si je dois insister - enfin ça dépend pour quoi, il y a des domaines où il a un self contrôle presque perturbant.

Je buvais tranquillement mon verre de rhum lorsqu'il me demanda comment c'était Ohime Quinah, et je venais afficher un léger sourire en coin
«Je crois que je vais te réserver la surprise aussi... après tout, y'a pas de raison que tu sois le seul à m'en faire non?» - je me mettais légèrement à pouffer de rire avant de poser mon verre alors que la serveuse apportait les commandes - «je te donne juste un indice... y'a beaucoup de sable!» - je me mettais à rire à nouveau, évidemment, c'était un indice bidon, il savait bien qu'il y avait du sable puisque c'est une cité du désert, mais disons que c'était pour le taquiner un peu.

Du gigot... mine de rien, ça va faire du bien de manger ça, car avec l'après-midi qu'on avait passée, ça creuse! Même si j'ai mangé une ridicule brochette juste avant, ce n'est pas comparable à un vrai morceau de viande dans l'estomac. Je regarde de temps en temps les toits de la ville par la fenêtre sur le côté, affichant un air amusé à le voir lambiner un peu à l'idée que pour une fois, je n'ai pas répondu à sa question! Il est vrai qu'il me prend parfois pour sa petite bible, mais honnêtement, je pense que pour une fois, il sera heureux de découvrir par lui-même les merveilles d'Ohime Quinah. Une végétation qu'on ne voit nulle part ailleurs, des hommes et des femmes à la peau couleur café, plus foncés que moi encore, des individus aux têtes de chacal, faucon ou jaguar, des tissus plus beaux et colorés que nulle part ailleurs et des fruits au goût unique. Oui, il verrait cela, sauf qu'il faudra supporter la chaleur cette fois-ci! La dernière fois, j'étais bien - quoi qu'en sueur régulièrement - car j'avais encore mon tatouage, mais là, on aurait plutôt intérêt à faire attention.

Je finis mon assiette avant de me pencher vers lui avec un petit regard malicieux, certes, l'idée de retourner à l'auberge pour poursuivre ce qu'on a commencé est tentante, mais d'un autre côté, je sais ce qui m'attend là bas! Enfin non justement, je ne sais pas, et je demande à voir moi!
«Alors, on y va ou tu veux un dessert?» - il était plutôt gourmand de nature, et j'étais presque sûr qu'il allait vouloir me faire lambiner un peu et donc qu'il prendrait un dessert, mais je demandais au cas où

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 25 Mar 2013, 13:03

« Non, c'est bon, je vais demander à la réception de l'auberge si je peux avoir du thé. Ils doivent avoir ça. » Benedikt se mit à sourire devant l'air presque impatient du tatoueur. « Pas satisfait pour longtemps, hein ? Je me demanderais presque si ce n'est pas moi qui fait mal mon boulot ! »
Il finit rapidement son assiette, un peu amortis par l'alcool. La bénédictine, ça avait peut-être l'air léger et sucré aux premiers abords, mais ça ne l'était pas du tout, et le botaniste n'était pas de ceux qui tenait bien l'alcool, aussi c'était déjà une très bonne chose qu'il ait le ventre plein.
Lorsqu'ils ressortirent dehors après avoir payé, Benedikt avait toujours l'air perdu dans les nuages, mais l'air froid de la soirée eut le mérite de le faire un peu redescendre sur terre à mesure qu'ils marchaient jusqu'à l'auberge. Il faisait nuit assez tôt maintenant, ce qui expliquait aussi pourquoi les gens mangeaient aussi plus tôt, et les rues étaient déjà plongé dans la lumière orangée du coucher du soleil. L'auberge en vue, le botaniste entraîna rapidement Vrass avec lui jusqu'à leur chambre, heureux de retrouver la chaleur de l'intérieur.

Cela ne faisait qu'une minutes ou deux qu'ils étaient là quand Benedikt déposa son sac par terre après avoir récupéré discrètement une des coquilles d'escargot achetés chez Sayah pendant que Vrass ne regardait pas.
« Je descends aller leur demander pour mon thé, je reviens tout de suite. »
Il quémanda rapidement un baiser au tatoueur et s'en alla trottiner jusqu'au rez-de-chaussé où ils servaient à manger.
Un peu plus tard, ayant réussit à convaincre la serveuse de lui laisser remonter lui-même le plateau sur lequel elle avait disposé une tasse de thé et quelques biscuits, Benedikt traversait la moitié du couloir et le posait par terre avant de sortir la coquille d'escargot qu'il avait gardé - au cas où, il ne voulait pas le laisser tomber -. C'était loin d'être agréable à croquer, c'était même assez perturbant d'avaler les morceaux cassants au goût contestable, mais le botaniste finit par l'avaler entièrement et attendit quelques instants. Rien ne semblait avoir subitement changé, et pourtant, lorsqu'il baissa à nouveau les yeux sur lui, Benedikt ne pouvait que contraster les nombreuses différences. Il n'avait pas fait que perdre quelques centimètres en taille, une ou deux pointures et gagné de plus longues boucles brunes ; même si ce n'était pas si flagrant, seulement quelques-unes effleuraient ses épaules lorsqu'il bougeait la tête. Il y avait à présent bel et bien une poitrine visible sous son pull et... plus rien dans son caleçon.
« Trop bizarre, quand même. » pensa Benedikt, juste avant qu'il ne s'aperçoive que ses vêtements étaient maintenant trop grand, et que marcher avec ses chaussures et le plateau annonçait à l'avance des catastrophes. Il les enlevait et remonta son pantalon qui retomba à mi-chemin sur ses hanches - mais bon, tant pis, tant qu'il ne descendait pas plus bas, il n'avait qu'un couloir à traverser -, puis reprit son plateau et fit quelques pas.

Mais il n'eut pas le temps d'atteindre la chambre 17 avant qu'une porte ne s'ouvre tout près de lui, et que la réceptionniste dont il s'était un peu moqué auparavant apparaisse sans crier gare. Elle afficha aussitôt un air éberlué en voyant la fine jeune fille plantée devant elle comme un lapin dans les phares d'une voiture. Même vêtements, même cheveux, même yeux, c'était forcément la même personne, non ?
« Par Alrik ! Je comprends, maintenant, et dire que j'ai cru que... J'étais vraiment persuadé que... » La jeune femme lui lança un regard soulagé et fronça les sourcils en rougissant. Probablement que sa découverte l'arrangeait bien et qu'elle n'allait pas trop se poser de questions sur ses souvenirs. « Vous ne devriez vraiment pas vous promenez dans cette tenue, ce n'est pas du tout approprié, et on pourrait penser que... que vous êtes un homme ! »
Zut, comment allait-il se débarrasser de celle-là ? Il n'allait pas même pas lui dire qu'il en était bien un, c'était un coup à s'attirer des ennuis, surtout après avoir fait l'idiot avec Vrass devant elle.
« C'est-à-dire que... heu... je n'ai... rien d'autre, là... »
« Oh, venez, je crois que j'ai de vieux vêtements et ils pourraient éventuellement vous aller, je vais quand même pas vous laisser comme ça ! »
« Non, non, non, ce n'est pas- »
Elle l'attrapa par le poignet, ignorant royalement les protestations et supplications de Benedikt qui répétait n'avoir besoin d'aucune aide, et qui s'employait à ne pas faire tomber tout ce qu'il avait dans les mains tant et si bien que c'était relativement impossible de s’étriper de ses griffes.

Lorsque le botaniste réussit enfin à atterrir devant la porte de leur chambre un petit quart d'heure plus tard, il maudissait déjà les corsets et tout ce qui pouvait rendre les robes de Païlandune si inconfortables. Comment pouvait-on porter ça tout les jours ? Il cala le plateau dans le creux de son bras et frappa doucement à la porte. Si c'était pour se faire maltraiter à coup de laçage indélicat, autant en profiter pour jouer un peu la comédie. Il avait plutôt hâte de voir la tête de Vrass quand il s’apercevrait de ce qui se passait.
« Bonjour ! Je viens pour le thé. » Benedikt entra, déposa le plateau sur la commode et se retourna vers le tatoueur, les mains derrière le dos. « Vous désirez autre chose avec ça ? » rajouta-t-il, incapable de retenir le léger sourire qui restait accroché à ses lèvres à l'idée de la réaction de Vrass.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 25 Mar 2013, 14:08

Décidément, lui et son thé, toute une histoire d'amour! D'un autre côté, chaque fois qu'il essaie d'en faire, il l'oublie et j'ai le sentiment que ce sera le cas cette fois aussi. On terminait tranquillement de manger, mais je voyais bien que l'alcool lui faisait un peu tourner la tête, je pouffais de rire à le voir ainsi avant de terminer mon verre. On réglait la note avant de sortir, déambulant le long du port pour retourner à l'auberge devant le coucher de soleil plutôt agréable à regarder. Ça me faisait penser à la première fois qu'on était venus ensembles et je me surprenais à me montrer aussi nostalgique.

Je tournais les yeux vers lui en lui souriant, pour le moment, l'impatience de retourner dans la chambre s'était calmée, je sais bien que j'ai ce petit côté insatiable, mais d'un autre côté, il est doué pour me mettre dans tous mes états! Et je me disais que peut être, sa surprise avait un rapport avec la suite de la soirée, je sais que Sayah a quelques petits trucs en stock pour rendre quelqu'un irrésistible par exemple, même si je doute que Benedikt en ait réellement besoin avec moi.

Une fois dans la chambre, il me rappelait qu'il voulait aller chercher son thé, je venais hocher de la tête en souriant d'un air amusé - «pas de souci, je t'attends!» - on avait rempli à nouveau la carafe d'eau et vidé le petit bac pour qu'on puisse se rincer par la suite, je me disais qu'on aurait besoin d'un truc plus grand mais tant pis, je ne savais pas pour combien de temps il en avait donc je préférais rester ici.

Je lissais légèrement les draps avant de retirer mes chaussures - ça nous ferait gagner du temps, puis j'entendais des voix féminines dans le couloir et je ne m'en préoccupais pas plus que ça, je m'allongeais sur le lit, fixant le plafond jusqu'à ce qu'on frappe à la porte. Une femme? Je fronçais les sourcils sur le coup en me redressant
«Qu'est-ce que vous voulez? Où est mon... compagnon?» - pas évident de trouver un nom approprié à ce qu'il peut être pour moi. Malgré tout, je la regardais un peu mieux maintenant que je m'étais levé et je m'approchais en me rendant compte combien elle pouvait lui ressembler...

«Mais... vous... la vache!» - je reculais d'un pas, c'est dingue, elle pourrait probablement être sa sœur jumelle. S'il s'était présenté devant moi avec ses anciens vêtements, j'aurais compris, mais j'étais totalement dupé par ses nouveaux vêtements et à aucun moment je ne comprenais que c'était lui - «pardonnez moi mais... vous ne savez pas... vous n'avez pas un frère qui s'appellerait Benedikt ? Ou bien, vous n'avez pas eu un frère dont vous auriez été séparée étant petite?»

Je me sentais mal sur le coup, j'avais mal au cœur en fait. Sérieusement, ce serait un choc pour le gosse d'apprendre qu'il a une sœur, non? Je reculais pour aller m'asseoir sur le lit, non là je ne me sentais pas bien sur le coup

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 25 Mar 2013, 20:43

« Oh, Vrass, désolé ! » Le botaniste se mit à rire légèrement et se pencha avec un air penaud sur le tatoueur assis sur le lit. « Ne fais pas cette tête-là, c'est moi Benedikt ! Ohlàlà, je pensais que tu comprendrais en quelques secondes, avec Sayah, et la surprise, tu sais... »
La jeune fille, ou jeune homme, selon le point de vue, finit par s'asseoir à côté de lui sur le lit.
« Je n'avais pas prévu que tu pourrais penser à un truc pareil, excuse-moi... Tu es complètement fou de m'imaginer une sœur... » Benedikt se trompait peut-être sur ce point, mais pour le moment, il n'avait aucun moyen de le savoir. « Je... Je pensais juste que ça pourrait peut-être te plaire, vu que tu aimes aussi les femmes, et tout et tout... »

Le botaniste se mordit la lèvre, plus trop sûr de son idée tout d'un coup. « Pour être honnête, dans ma tête, ça semblait moins étrange. Je n'ai pas vraiment l'habitude de ça, en fait, c'est quand même bizarre, j'avais oublié... Et puis je n'avais pas prévu que la réceptionniste à frange déciderait de me sauver de l'indignité d'être habillé en homme, je ne sais même pas comment j'ai fait pour m'asseoir, j'ai l'impression d'avoir perdu la moitié de mes mouvements ! Je porte sûrement plus de tissus qu'il n'en faut pour emballer un immeuble de la Basse-ville ! »

Benedikt se tut, il n'aimait pas trop l'idée de révéler à Vrass que ce n'était pas la première fois qu'il croquait dans une coquille d'escargot de Sayah, même si à l'époque, il ne savait pas qu'elles venaient de là. La magie avait ceci d'intéressant pour les proxénètes, ou au moins pour l'un d'entre eux, d'être utile s'ils avaient besoin de plus de personnel pour quelques heures, et Benedikt avait servi plusieurs fois de plan B quand toutes les filles étaient déjà occupées, mais cela était resté exceptionnel et il n'était pas spécialement habitué à l'impression étrange de squatter un corps à la fois très proche et très différent du sien. L'idée lui était probablement venue à cause de ça, mais le dire à voix haute rendait ça un peu glauque, même si Vrass ne lui avait jamais rien reproché concernant cette partie de son passé. Ce n'était pas sensé être vu de cette façon pour Benedikt, plutôt comme une occasion de rire et de tester de nouvelles choses. Il frotta l'épaule de Vrass comme pour le réconforter et faire disparaître son expression choquée.
« Ça va, j'espère ? Je... Je me disais que ça pourrait être drôle mais je... »
La fin de la phrase se perdit dans le feu embarrassé des joues du botaniste qui arborait maintenant cette expression bien connue qui disait « j'espère-que-je-n'ai-pas-fait-quelque-chose-qu'il-ne-fallait-pas,-j'y-avais-pas-trop-pensé-avant ».

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 25 Mar 2013, 21:12

Lorsque la nouvelle tomba, j'écarquillais les yeux, le regardant de haut en bas
«Hein? Mais... qu'est-ce qui t'a pris?» - sur le coup, je ne comprenais pas, je ne m'étais vraiment pas attendu à ce qu'il veuille devenir une femme de lui-même? Je le voyais s'approcher de moi alors qu'il se plaignait des vêtements qu'il portait... je passais une main dans son dos, il portait un corset?

«Sérieusement, elle t'a filé un corset? T'arrives à respirer?» - car mine de rien, je supposais que ça ne devait pas être agréable et je commençais doucement à au moins dénouer les lacets pour qu'il se sente mieux mais il semblait surtout embarrassé à l'idée que ça ne me plaise pas et je venais lui sourire quand même avant de pivoter pour me placer devant lui, accroupi et une main sur ses genoux dissimulés sous une robe énorme

«Je dois avouer que c'est... original? Je ne m'y attendais pas du tout. Je pense que si je t'avais vu arriver avec tes vêtements à toi, j'aurais compris mais là, je ne pouvais pas imaginer que ce serait toi.»
Je repensais à ce qu'il avait dit, qu'il l'avait fait car j'avais déjà couché avec des femmes et je comprenais qu'il s'attendait peut être à ce que la suite se passe dans ces conditions aussi je l'observais un peu, ça me faisait... bizarre.

«En tout cas, tu es belle en femme, on ne peut pas dire le contraire... mais... ça ne te fait pas bizarre?» - car mine de rien, le corps doit être totalement différent, la façon de le satisfaire sera différente aussi - je sais que je suis doué avec les femmes aussi, mais est-ce que ce sera pareil pour lui? Je ne pouvais pas savoir qu'il avait déjà fait l'expérience par le passé, mais là sur le coup, je me demandais s'il avait quand même des sensations agréables? Je laissais ma main remonter doucement pour caresser avec douceur sa poitrine qui remontait avec le corset même en étant légèrement détaché, pour voir l'effet que ça pouvait lui faire que je le touche ainsi dans un corps qui n'est pas trop le sien. Je devais reconnaître me sentir plutôt curieux, mais en contre partie, j'avais presque l'impression de le tromper?

«C'est... je ne sais pas trop quoi dire. Ton initiative est intéressante mais en même temps, j'ai l'impression que ce n'est pas toi, que.. je vais faire quelque chose de mal?» - jamais je ne m'étais senti aussi perdu, c'était vraiment perturbant mais je continuais tout de même de très légères caresses pour voir de quelle façon il réalisait, peut être serait-il flatté au fond que je le préfère quand même en homme? Surtout que je ne savais pas trop combien de temps ça durerait, je n'ai pas regardé le catalogue de Sayah avec suffisamment d'attention après tout, surtout pour ce genre d'article.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Top départ!

Messagepar Benedikt » 26 Mar 2013, 01:21

« Oh, elle ne me l'a pas filé, elle me l'a carrément lacé et je jure que j'aurais dû me méfier quand elle m'a demandé de retenir ma respiration. Je veux dire, je sais comment faire moi aussi, j'ai appris depuis longtemps mais c'est différent quand tu es de l'autre côté... du mauvais côté ! »
Benedikt inspira délicieusement et le remercia quand Vrass dénoua un peu le corset, lui donnant l'occasion de respirer à peu près normalement. Si c'était bizarre ? Oh, hé bien...
« À vrai dire, assez, oui... Je ne sais pas, ce... ce n'est pas la première fois mais je ne sais pas trop, c'est un peu... J'ai un peu l'impression d'avoir vraiment trop bu, comme quand tu ne réfléchis plus et que tu ne sens plus le bout de tes doigts. C'est difficilement comparable à autre chose, en fait. »

C'était surtout étrange de se retrouver sous un regard surpris, plutôt que sous des yeux indifférents ou au contraire envieux quoique qu'il fasse. Être devant Vrass n'était pas pareil, c'était quelqu'un devant lequel il avait envie de bien paraître, mais au moins, celui-ci avait fait un compliment sur son physique, donc c'était déjà ça ?

« Pourquoi... mal ? Tu veux dire, comme si tu me trompais ? Parce que... ce n'est pas pareil, ce n'est pas comme si... par exemple, c'était quelqu'un avec mon apparence. Là, c'est moi, on le sait tout les deux... C'est l'esprit qui compte, non ? Enfin, moi, ça ne me dérange pas, c'est pour ça que je l'ai fais mais... si ça t'embête vraiment, ce n'est pas grave, on peut aller se coucher ou faire autre chose, si tu veux, ce n'est pas très long... J'en ai deux autres dans mon sac mais ça ne dure qu'une heure. »
Benedikt se pencha quand même pour prendre doucement le visage du tatoueur entre ses mains ; un simple baiser, ce n'était probablement pas très grave et ça ne le mettrait pas trop mal à l'aise. Mais le botaniste réalisait au fur et à mesure qu'il allait devoir faire plus qu'avoir une apparence féminine, il allait devoir se débrouiller avec. Il soupira et se releva, échappant aux caresses de Vrass qui étaient un peu perturbantes, justement parce qu'elles étaient agréable. Habituellement, il aurait simplement sauté sur le tatoueur en riant sans se poser de questions. Benedikt tourna sur lui-même et s'arrêta devant lui, remontant le bas de sa robe pour faire apparaître ses pieds nus et les regarder presque avec étonnement pendant qu'il les faisait remuer.
« Flûte, je me sens un peu bête, là, du coup ! Je pensais que ce serait plus facile mais... »
Mais ce n'était pas du tout pareil qu'à la maison close. Ce n'était pas du travail, et puis il y avait quelqu'un qu'il ne voulait pas décevoir cette fois-ci. Comment faisait-on pour être une femme ? Ou plutôt, comment faisait-on pour faire plaisir à quelqu'un alors qu'on est une femme mais qu'on est un homme ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Top départ!

Messagepar Vrass Rannveig » 28 Mar 2013, 13:02

Précédemment
=======================================
Je ne pouvais m'empêcher de sourire face à sa remarque, mais je venais doucement frotter mon nez contre le sien avant de soupirer délicatement
«Je crois que de toute manière, tout me manque chez toi... je crois que je ne pourrais pas m'habituer à cette apparence, ce n'est pas toi.» - je le sentais alors se pelotonner autour de moi, aussi bien par ses bras que ses jambes, puis sa respiration se calma peu à peu et je me mis à sourire. Il n'y aurait donc pas de suite, et ce n'était pas plus mal, j'étais crevé aussi et nous avions largement expérimenté les possibilités de cette chambre. Nous en avions encore d'autres à découvrir, ce sera pour demain à Aspasie.

Je me relevais, grimaçant légèrement à cause de mes genoux qui n'avaient pas aimé être ainsi malmenés, il était toujours accroché à moi tel un enfant qui refuse de quitter sa peluche favorite, je le soutiens sous les fesses pour le poser plus confortablement sur le lit à présent alors que je me décroche de ses bras et de ses jambes. Je me dirige vers la bassine d'eau et je prends une goutte d'huile de piment d'amroth avant de rajouter de l'eau froide par-dessus, car je sais que c'est prévu pour un bain normalement et je ne veux pas le brûler. Maintenant que je ressens la chaleur justement, je peux tester, puis je trempe le lange dedans avant de revenir vers le lit.

Je vois sa poitrine se soulever au rythme de sa respiration paisible, et je commence à le laver doucement en prenant soin de ne pas le réveiller. Au bout d'un moment, je peux voir son corps se transformer. Ses muscles se redessinent, sa taille s'épaissit, ses cheveux raccourcissent et enfin je le retrouve, ce qui ne fait qu'élargir un peu plus mon sourire. Je me lève et me passe aussi un coup d'eau, j'ai beaucoup transpiré mine de rien. Puis je remets juste le bas de mon pantalon avant de revenir sur le lit et nous recouvrir du drap. Je prends sa main pour la poser sur mon torse, et je sais qu'inconsciemment, d'ici quelques minutes, il va se rouler en boule sur le côté pour revenir contre moi dès qu'il sentira ma présence. Je souris encore en voyant que j'avais vu juste, puis je dépose un baiser dans ses cheveux avant de fermer les yeux à mon tour. Je sens qu'on va bien dormir. Je sais qu'il se réveillera forcément avant moi demain matin mais peu importe, c'est tout aussi bien de voir son visage au réveil après tout, et qui sait quelle surprise il me réservera encore, je crois que je ne peux jamais rien prévoir avec lui, et c'est sûrement l'une des choses qui me plait le plus chez lui.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Suivante

Retourner vers Balaïne, port de pêche

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron