Face à face

Accroché à flanc de falaises comme un oiseau de proie, tout au sud de Nideyle, ce village défie les flots et les vents du large. Ses habitants ne sont autre que les puissants guerriers Winghox à l'hospitalité mitigée.

Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Déc 2015, 14:16

Précédemment à Balaïnes
=================================
Ce village, j'aurais jamais cru y revenir sous mon apparence normale. Bien que là, on ne pouvait pas trop dire que j'étais dans mon état normal. La moitié de mes vêtements étaient en lambeaux, mon buste était désormais seulement recouvert du plastron en cuir de teigne, et mes avant-bras toujours protégés par les gantelets, le fouet protéus enroulé autour du droit. L'idée de tuer carrément Fritjolf m'avait effleurée, mais je n'étais pas vraiment là pour ça, sauf s'il m'y obligeait.

Mon pantalon était coupé en de nombreux endroits et du sang l'avait taché partout, si bien qu'il était presque impossible de deviner la matière en laquelle il était fait. Pas plus mal, je passais davantage pour un winghox ainsi. Mes jambières en cuir de teigne m'avaient aussi bien protégé, et j'avais eu la chance que l'aine ne soit pas touchée au cours des affrontements.

Méconnaissable. Je passais là, un sac remplis de tête de winghox sur l'épaule, et personne ne s'intéressait à moi. Limite, j'avais droit à des sourires de félicitations par moment, vu ma tronche, on pensait que je revenais vainqueur d'une belle bataille, et surement pensaient-ils que je devais avoir les têtes de quelques teenag'a dans mon sac. S'ils savaient...

Je m'avançais vers la tente de Frijolf, jusqu'à ce que je la vis... Fhran. Je m'arrêtais net alors qu'elle était en train d'ajuster des épées sur un râtelier, je restais quelques secondes à la regarder, elle me paraissait plus petite et plus menue qu'avant... surement parce que moi j'ai grandi. Elle se tourna vers moi et détourna rapidement les yeux, toujours cette foutue réglementation des femmes qui doivent la fermer devant les hommes... mais là, elle était à côté de tout un tas d'épées, donc je n'allais surement pas faire l'effort de l'obliger à me regarder.. non, au lieu de ça, je m'avançais vers la tente de Fritjolf. Advienne que pourra, au cas où, il me reste encore un aller simple avec la perle, si ça tourne mal, je dégage.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Face à face

Messagepar Fritjof Gerulf » 15 Déc 2015, 22:18

Image


Wingdrakk avait-elle changé, depuis le temps ? Un peu. Elle s'était agrandie, et les quelques huttes et tentes autrefois accrochées à flanc de falaise avaient été remplacées par de solides bâtisses. La roche était sculptée de nombreux escaliers et ponts enjambant les flots furieux de l'océan qui s'écrasait en bas. Ici et là, des piliers à l'effigie d'Amroth, de Drakmonniss, parfois même d'enfants déchus ou de dratours. Une forêt de pals exhibait les corps décomposés de quelques malheureux - avec une majorité de femmes qu'un mari ou deux avait cru légitime de châtier. Sur un éperon de la falaise, en retrait et bien en évidence, une grande tour abritait les volatiles de toutes sortes qui faisaient office de messagers. Très utiles depuis qu'une poignée de winghox s'étaient rendus en Païlandune. Un peu en contrebas, un édifice rectangulaire et massif se démarquait encore. Il servait de demeure à Fritjof Gerulf, chef de clan, comme en témoignait sa porte en bois sculptée d'une tête de dragon féroce. Impossible de se méprendre.

Deux sentinelles montaient mollement la garde à l'entrée, hache à la ceinture. Elles jaugèrent le nouveau venu un court instant en ne lui offrant rien de mieux qu'un regard inquisiteur et méfiant. Oui, Wingdrakk avait changé. Sa population notamment s'était considérablement étendue, si bien qu'il était impossible pour les deux hommes d'en connaître tous les visages. Une œillade rapide leur suffit alors à prendre leur décision. Une paire de cornes, un air farouche et un sac dont le fond était tâché de sang constituait une sorte d'accès automatique vers les quartiers de leur chef. Sûrement les têtes de quelques vipères tenaag'i ! L'un des deux hommes tendit le bras et ouvrit à Vrass un passage presque royal vers l'intérieur. Une seconde plus tard, la lourde porte se refermait, effaçant du même coup le grand rectangle de lumière au milieu duquel la silhouette déformée du winghox se découpait.

Au fond de la pièce principale de nouveau plongée dans l'obscurité, un grand bac de bois rempli d'eau fumante accueillait Fritjof. Les bras le long des bords, il releva la tête qu'il avait basculé en arrière pour darder son visiteur avec un mélange de curiosité et de contrariété. De part et d'autre de la salle, de petites fentes crevaient les murs de pierre, laissant filtrer suffisamment de lumière pour y voir clair. Les rayons du soleil s’immisçaient par là et dessinaient de grands pointillés blafards sur le sol pavé. Une peau de bête était disposée au pied de la baignoire, et un tabouret accueillait les vêtements sommaires du chef de clan. Un pantalon de toile, des bottes de peau, un pourpoint en cuir et une fourrure en guise de cape au coin de laquelle une broche en or était encore accrochée. Seule une dague demeurait à sa portée. Sur les murs tout autour, de lourdes tentures rouge sang accompagnaient les expositions d'armes, de boucliers, de crânes d'animaux en tous genres.

Un long silence s'installa, alors qu'une femme versait un dernier baquet d'eau chaude dans le bain de son maître. Il la congédia d'un grognement avant de reporter son attention vers Vrass, le regard irrémédiablement accroché au sac de toile qu'il portait.

« Je t'écoute guerrier. Qu'est-ce que tu me rapportes ? »

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Déc 2015, 16:02

C'était surprenant de voir les quelques expéditions envoyées pour ramener ma tête, et imaginer qu'on ne me reconnaisse pas une fois revenu sur mes terres natales. Voir ma sœur m'avait fait une sorte de choc, mais dans mon état actuel, j'avais encore du mal à réfléchir, aussi je m'étais seulement avancé. On me laissait passer, je me rendais compte à quel point les mœurs étaient différents entre la Basse Ville et ici.

Peu importe.

Fritjolf était là et me regardait avec une certaine fierté, visiblement persuadé que je suis l'un de ses hommes revenu d'un terrible conflit et victorieux, la tête pleine des ennemis du clan. Je redresse doucement le menton, puis j'ouvre légèrement le sac que j'ai sur l'épaule pour ensuite le jeter par terre... les cornes se sont un peu entremêlées entre elles, mais deux têtes finissent par sortir

«Je t'apporte un message de la part de Vrass Rannveig...» - pour le moment, j'attendais de voir si je dévoilais mon identité ou si je jouais juste le rôle du messager, à voir selon ses réactions

«Orlaf, Garund, Rohan, et d'autres dont je n'ai pas le nom. Tous ont été envoyés dans le but de te ramener la tête de Rannveig, tous ont échoué. Il te demande si une histoire vieille de près de vingt ans vaut le coup que tu sacrifies tant de soldats.»

Les deux premiers étaient morts à Banba, Orlaf n'avait pas voulu ma peau, il était juste venu me prévenir... il s'était fait doubler par Garund qui l'avait tué avant de chercher à m'avoir sans succès. Les autres par contre, venaient tous de Balaïnes.

Le temps semblait s'être arrêté, je me tenais prêt à dégager d'une seconde à l'autre. On ne provoque pas Fritjolf sans en payer le prix. D'ailleurs, je me pose une question... si je le tue là, maintenant, je deviens chef de Windrakk? Ce serait ironique quand même...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Face à face

Messagepar Fritjof Gerulf » 05 Jan 2016, 16:04

L'expression de Fritjof se figea aussitôt que le nom de Rannveig parvint à ses oreilles, et son regard d'acier se planta dans celui de son messager. Les doigts crispés sur le bois de sa baignoire, il écouta la suite, son visage se creusant de plus en plus à mesure que les mots lui tombaient dans les oreilles. Et c'est sans un mot qu'il se leva, enjamba son baquet et s'arma de la dague restée à portée de main. Il ne jeta pas même un œil aux têtes qui roulaient sur son parquet. Ça ne l'intéressait pas, de voir les visages des faibles. Il ne pleurerait pas leur mort, ils avaient eu ce qu'ils méritaient. Ils seraient rapidement remplacés par des hommes plus vigoureux. Il suffisait que les femmes fassent leur boulot de procréation. Quant à celui qui se dressait devant lui...

« Et toi, tu fais le larbin pour un traître. Dis-moi un peu ce que ça fait de toi ? »

Le ton de défi de son guerrier de lui avait pas échappé. Encore un qui voulait sa place ? Qu'il vienne ! Mais lui - Fritjof - n'avait peur de rien ni de personne. Se battre nu avec une dague pour seule arme ne lui faisait ni chaud ni froid ! Restait à savoir si ça le tentait, cet imbécile qui revenait avec un message de Rannveig, sans rapporter sa tête dans la foulée. Il en avait maté d'autres, et plusieurs à la fois encore !

J'ai hésité à engager le combat, c'est toi qui voit. Je voyais mal Fritjof hocher la tête en mode : « Ah ok, désolé on laisse tomber alors. » XD

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Jan 2016, 19:40

Ah les winghox... et Fritjolf ne semblait pas déroger à la règle. Cependant, je ne baissais pas le regard alors qu'il se levait pour s'armer d'un simple couteau, à poil sans la moindre pudeur. De toute manière, les winghox ne sont pas réputés pour être pudiques, et il avait suffisamment confiance en lui pour se montrer dans toute sa splendeur. Il ne semblait pas craindre d'être blessé, je me demandais si la magie de Sayah était venue jusqu'ici. Je n'ai jamais fait le moindre tatouage à Wiindrakk, normal, mais rien ne disait qu'il ne portait pas quelque accessoire de Sayah bien planqué qui pourrait le protéger, par exemple, du poison. Quand on a les teenag'a pour adversaire, on fait souvent ce qu'il faut pour ne pas risquer d'être victime de leur poison.

Bref, il me toisait du regard, et je me contentais de rester là, sans bouger à le fixer droit dans les yeux sans la moindre gêne
«Je suis celui qui a coupé toutes ces têtes... je ne suis pas le larbin, je suis le traître.» - je m'avançais juste d'un pas, il fallait que je sois assez loin pour qu'il ne puisse pas fendre l'air de sa dague, et assez prêt pour que le fouet protéus puisse l'atteindre en cas de besoin. Même s'il est immunisé au poison, celui du protéus est assez violent pour au moins lui filer le tournis. Du moins, je l'espère. Je veux surtout qu'il voit mes yeux... ces yeux si particuliers qui ont trahi le sang de Nathan à Balaïnes

«J'ai déshonoré ma famille pour m'être tapé un abruti qui n'attendait que ça et qui aurait foutu la honte sur ma sœur pour le restant de ses jours à pas être fichu de lui donner un héritier. Cependant, à côté de ça, j'ai été en mesure de flanquer une raclée à une dizaine de tes hommes, à moi seul... tu crois peut être qu'ils étaient trop faibles, mais à dix branleurs contre un, au moins reconnais que c'est pas si mal.» - je le provoquais encore, je me concentrais sur la perle de Sayah, si ça dégénère trop vite, je dégage.

Sauf que.. je ressentais une vision étrange, un bruit bizarre... comme un souffle rauque. J'avais un mauvais pressentiment. Me dites pas que Benedikt est à Windrakk??? Qu'est-ce qu'il fout là ce con?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Face à face

Messagepar Fritjof Gerulf » 16 Jan 2016, 15:19

La suspicion de Fritjof se changea subitement en colère. L'expression durcie, les dents serrées, il semblait retenir son souffle comme s'il était sur le point d'exploser. D'un seul coup, il remarqua les yeux vairons et la chevelure grenat. Les doigts serrés sur son poignard, il le fixait sans remuer, tendu et prêt à bondir sur celui qu'il considérait à présent comme sa proie. Venir jusqu'ici et jeter les têtes de ses semblables à ses pieds ? Il fallait reconnaître une chose de Rannveig : il était sacrément gonflé ! Moins lâche que prévu dans tous les cas. Aussi lorsqu'il fit un pas pour énoncer la suite, le chef de clan ne lui laissa pas le temps de s'approcher davantage et se jeta aussitôt en avant, l'arme au poing. Peu lui importait de n'avoir qu'un poignard quand il était capable d'arracher les yeux de ses victimes avec les ongles !

Ses raisons, ses excuses ? Fritjof n'en avait très sincèrement rien à faire. Le déshonneur qui aurait pu peser sur Frahn ? Frahn elle-même ? Aucun intérêt ! À vrai dire toute cette histoire le laissait indifférent. En revanche la provocation sur sa personne, ça attirait forcément son attention... et surtout sa colère ! Il commençait à en avoir assez de tout ces étrangers qui venaient chez lui faire comme s'ils étaient chez eux. Ce morphe tigre, ce soldat venu avec son esclave morphe, sans oublier ce soit disant botaniste venu poser des questions en compagnie de deux fauves. Les sœurs Bolt, Enarys, et aujourd'hui Rannveig ? Il n'aurait pas dû revenir.


COMBAT
Tour 1


Fritjof attaque Vrass !

Image
Fritjof >> 500/500HP • 200/200ES
Vrass >> 500/500HP • 200/200ES

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Jan 2016, 10:53

Putain mais quel peuple de merde! Je suis sur qu'au fond, il n'en a rien à foutre de mon histoire en plus, ce genre d'histoire de cul, ça rend les gens furax sur le moment, mais vingt ans après, en général, y'a plus que les proches pour s'en soucier! Là, il me saute dessus juste parce que je me suis pointé chez lui et puis c'est tout!

D'un regard vers le sol, je me méfie de la trappe qui m'a déjà aspiré la dernière fois que je suis venu dans la peau d'un maneki, je ne suis pas très sur de me souvenir de l'endroit où se situe le levier exactement, mais je me souviens où est la trappe par contre et je vais juste faire attention à ne pas me foutre au-dessus...

Je bondis en arrière alors que Fritjolf bondit vers moi, couteau en avant... je ne sors pas mon épée, je ne m'arme que de mes poings, le fouet protéus est enroulé autour de mon poignet et sa pointe se trouve au niveau de mes phalanges, le moindre coups de poing pourrait le couper et l'empoisonner...
«Vous êtes vraiment un peuple d'abruti... j'ai pas de pot d'être né parmi vous! Rien dans la cervelle, on cogne et rien d'autre!» - j'avais voulu la paix, et là je risquais bien plus de problèmes si jamais je venais à le tuer! Je me concentrais pour me téléporter, jugeant qu'il ne servait à rien de s'acharner sur cet abruti, sauf que... la perle ne marchait pas?

Bordel! C'est moi qui nous ai conduit à Balaïnes?? MAIS QUEL CON!!

j'écarquille les yeux en reculant d'un pas de plus avant de me mettre en position de combat, tant pis. Il veut qu'on se batte? Je vais lui coller une bonne dérouillée, il va la sentir passer!


===========================

Vrass donne un coup de poing à Fritjolf (fouet protéus enroulé autour de son poing)

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Face à face

Messagepar Fritjof Gerulf » 21 Jan 2016, 01:48

Un grognement s'échappa d'entre les dents serrées de Fritjof alors que son adversaire tentait de l'éviter. Ses sourcils se froncèrent plus durement, la concentration atteignant son maximum alors qu'il était déjà lancé. Vrass était plus fin et par conséquent sans doute un peu plus rapide que lui. Pour autant le chef de clan winghox n'avait pas l'intention de le laisser lui filer entre les doigts. Insensible à ses insultes, il allongea sa dernière foulée afin de rattraper la distance que le tatoueur venait de mettre entre eux en espérant disparaître. Problème : les pouvoirs de sa perle de Sayah étaient épuisés ! Ignorant tout de la chance dont il bénéficiait, Fritjof fit siffler la lame de son poignard, entaillant la peau de son ennemi d'un geste vif. Bien entendu la réplique ne se fit pas attendre et il grimaça sous le choc du coup de point qui l'accueillit. Plus fin, certes... mais non moins puissant. Quel gâchis...

... et quelle pipelette ! S'il passait moins de temps à causer et davantage à se battre, il réussirait peut-être à placer ses coups ! En attendant Fritjof s'immobilisa. En appui solide sur ses jambes, il comptait bien lacérer son adversaire jusqu'à ne plus avoir que des morceaux de lui sur son sol. Venir jusqu'ici pour le provoquer, on ne lui avait encore jamais fait le coup. Soit Rannveig avait du cran, soit il était suicidaire. Peut-être même un peu des deux, qui sait ?


COMBAT
Tour 1


{9/100} Fritjof frappe le premier !
>> -30PV [Vrass] • -25ES [Fritjof]

Vrass réplique !
>> -25PV [Fritjof] {83/100 Poison échoué !} • -25ES [Vrass]

Image
Fritjof >> 475/500HP • 175/200ES
Vrass >> 470/500HP • 175/200ES

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 21 Jan 2016, 20:25

Pas la peine de discuter avec un mec pareil... s'il me prenait pour une pipelette, valait mieux pas qu'il rencontre Benedikt! Honnêtement, je ne savais pas quoi penser, ce type était à poil avec un vulgaire couteau, moi je suis en armure avec un fouet empoisonné et mon épée aussi... je pourrais probablement le transpercer de part en part si je n'avais pas un semblant d'honneur qui me disait que ça serait pire qu'autre chose si je le tuais dans ces conditions! Les autres continueraient à me traiter de lâche et continueraient de me courser!

Je me précipitais pour le frapper, mais il fut un poil plus rapide, je sentais sa dague m'effleurer au niveau du cou, là où l'armure ne me protégeait pas, mais j'avais suffisamment esquivé pour ne pas qu'il me chope la carotide! Il était clairement là pour me tuer, rien de plus! Je profitais de son élan pour lui coller mon poing dans la figure, le fouet protéus dépassait légèrement de mon poing et j'espérais l'empoisonner, mais je n'avais pas réussi à écorcher sa peau...

Je bondissais en arrière, le regardant avec agacement... heureusement que j'ai sur moi quelques baies d'argus, mais ça n'empêche pas que ça va être compliqué de gérer mes mouvements avec ce type devant moi! C'est alors qu'une petite idée me vient et j'affiche un sourire amusé

«Toi qui connais mes goûts, je suis surpris que tu oses te balader à poil devant moi... tu n'as pas peur de me donner des envies? Évite de me tourner le dos...» - j'étais presque sur que ça allait le rendre furax, et quand on est en colère, on est beaucoup plus sujet aux erreurs!


==========================

Vrass attaque (fouet protéus)

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Face à face

Messagepar Fritjof Gerulf » 25 Jan 2016, 02:01

Des palabres, encore des palabres... Fritjof s'étonnait presque qu'un homme passant le plus clair de son temps à parler plutôt qu'à se battre soit encore en vie. Il fallait croire que ces winghox dont il avait rapporté la tête étaient plus bavards encore. Pour sa part, Fritjof ne berçait pas dans les discussions. Grogner à la rigueur, mais ça s'arrêtait là. Est-ce que ce Rannveig espérait vraiment l'émouvoir avec cette ridicule tentative de provocation ? Par les dents d'Amroth, ce type était d'une naïveté à faire peur ! Comment pensait-il que lui - Fritjof Gerulf - était arrivé où il était aujourd'hui ? Certainement pas en perdant tous ses moyens à la première remarque, c'était certain. En attendant, sa lame avait touché. Le poing du traître aussi. Le pied nu du chef de clan glissa sur les pavés humides, et il se rattrapa de justesse à un vieil écritoire qui avait connu des jours meilleurs. Furieux, l'homme s'y agrippa et fit pivoter son bassin, usant de toutes ses forces pour soulever et l'envoyer à la face de son adversaire.


COMBAT
Tour 2


{99/100} Vrass frappe le premier !
>> -45PV [Fritjof] {95/100 Poison échoué !} • -25ES [Vrass]

Fritjof réplique !
>> -40PV [Vrass] • -25ES [Fritjof]

Le bruit alerte les sentinelles !

Image
Fritjof >> 430/500HP • 150/200ES
Vrass >> 430/500HP • 150/200ES


Interloquées une infime seconde, les deux sentinelles eurent tout juste le temps de comprendre ce qui se déroulait sous leurs yeux. Le poing d'un guerrier s'abattant sur la mâchoire de leur chef de clan, chef de clan entièrement nu et armé d'un poignard. Était-ce un combat pour le pouvoir ? Un défi ? Sans se poser davantage de question, ils se ruèrent en même temps sur Vrass, chacun déterminé à l'immobiliser par un bras. La dernière fois qu'ils étaient intervenus trop tard, des prisonniers s'étaient échappés. On ne les y reprendrait plus ! Fritjof essuya le sang qui lui coulait dans la bouche. Il cracha, furieux mais ravi de voir sa proie saisie comme une tenaag'i.

« J'vous présente Rannveig... Faites-en c'que vous voulez, il est à vous. »

Lui s'en foutait très sincèrement. Si d'autres avaient des comptes à régler - comme sa sœur par exemple - alors qu'ils se fassent plaisir. Quoi que son peuple lui fasse subir, il finirait en nourriture pour poissons d'ici la fin de la journée.


Vu que Fritjof et Vrass sont de la même classe j'arrête le combat ici. Tu peux t'amuser à te faire torturer par Frahn si tu veux :D Et tout plein d'autres joyeusetés de ton choix. Hâte de voir comment Benedikt va te tirer de là (au pire si vous avez besoin d'une idée ou d'une intervention providentielle, n'hésitez pas, je vous trouverai quelque chose).

Avatar de l’utilisateur
Fritjof Gerulf
Winghox

Crédit: 17.00 Ore(s)

Re: Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 25 Jan 2016, 15:43

Fais chier, il était peut être un chouilla moins con que les autres. En tout cas, il n'avait pas le sang en feu comme la plupart de ses gars, heureusement que j'étais assez agile, je parvenais à lui en coller une avant qu'il me foute une autre baigne... je commençais à subir le contre-coups de la bagarre de Balaïnes, pas eu le temps de me reposer avant de venir ici, et mes muscles commençaient à souffrir du mal que je leur faisais subir depuis plusieurs heures...

Déstabilisé, j'avais pas réalisé le boucan qu'on avait fait, Fritjolf avait aussi manqué de se casser la gueule, mais lui surtout en glissant à cause de l'eau du bain qu'il avait foutu partout. C'est alors que je sentis des bras m'agripper, je me retournais pour mettre un coup de tête à l'aveugle, du sang me gicla sur le visage - au point où j'en étais - mais je réalisais bien vite qu'ils étaient trop nombreux. Un bras enlaça mon cou, m'empêchant de respirer et on me tirait en arrière pour m'éjecter hors de la tente du chef

«ET C'EST MOI QUE TU TRAITES DE LÂCHE????» - que je hurlais en me faisant royalement jeter dehors... sauf qu'une fois là, j'entendis un drôle de bruit, des coups portés et une voix féminine sortit du lot

«PERSONNE N'A LE DROIT DE LE TUER À PART MOI!!» - cette voix... même si ça faisait un bail que je ne l'avais pas entendue, je l'aurais reconnue entre mille. Les winghox s'étaient tournés vers ma sœur, sur le coup, ils avaient surement eu envie de la tuer d'avoir osé se rebeller contre des hommes, mais de toute évidence, la perspective que je sois tué de la main d'une femme leur faisait davantage plaisir que leur propre fierté!

Ils se mirent à rire, puis ils formèrent un large cercle autour de Frahn et moi, les bras croisés, leurs épaules se touchaient pour former un rempart infranchissable, surement pour le cas où je désire prendre la poudre d'escampette, mais je n'en avais pas l'intention. Mon visage était tuméfié des coups reçus, j'étais épuisé, j'avais mal partout... j'étais là, à genoux, les bras le long du corps, n'arrivant même pas à lever la tête pour la regarder dans les yeux.

J'avais senti qu'on m'avait pris mon épée, je sentais ensuite la lame sous mon menton pour m'obliger à lever la tête
«Regarde moi sale petit con!» - je finissais par lever les yeux vers elle. Je crois que de toute ma vie, je n'ai jamais croisé un regard si chargé de haine. Même Archélas Ages ne doit pas me haïr à ce point - «je peux enfin laver l'affront que tu as fait à notre famille!»
- «Ouais... ouais... j'aurais du te laisser épouser cette merde qui n'aurait jamais été capable de bander en te voyant à poil, t'aurais vachement été plus hono...»
- la douleur fut violente. Une giclée de sang apparut sur le sol, elle m'avait donné un coup d'épée en pleine joue et c'était surement un miracle que je n'ai pas l'œil crevé.
«LA FERME!» - c'était plus fort que moi, je m'étais mis à rire alors qu'elle s'était avancée, attrapant une de mes cornes pour m'obliger à lever la tête et pointant la lame de mon épée sous ma gorge... je venais alors attraper sa main, mais pas pour me dégager, pour l'inciter à poursuivre

«Vas y... j'en ai ma claque de toute manière. Vous êtes tous plus fêlés les uns que les autres! Ça fait quinze ans bordel! Vas pas me dire que vous avez pas d'autres chats à fouetter que de vous emmerder à cause d'une histoire de qui couche avec qui!» - je sentais sa main trembler, mais elle lâcha ma corne pour pouvoir se reculer et tenir mon épée à deux mains. Je refusais de fermer les yeux, et j'écartais les bras...

«J'en ai mare. Finissons-en.» - de toute manière, vu la tournure des événements à Balaïnes, je doutais de manquer à qui que ce soit... elle plaça l'épée au niveau de mon cou, bien décidée à me décapiter pour planter probablement ma tête sur une pique devant notre maison.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Face à face

Messagepar Benedikt » 30 Jan 2016, 23:45

Benedikt commençait sérieusement à paniquer. Les brèves informations qu’il recevait par la perle jumelle ne lui plaisait pas du tout parce qu’elles n’auguraient rien de bon pour Vrass, et il était difficile pour quelqu’un aussi mauvais que lui en orientation de savoir où aller. D’autant plus que malgré le fait qu’il était invisible, il n’était pas silencieux pour autant et devait particulièrement faire attention aux bruits de ses pas lorsqu’il croisait des gens.

Lorsqu’il finit par trouver la tente du chef, ce fut seulement parce que Vrass était en train d’être trainé dehors. Benedikt s’arrêta en plein milieu du chemin pendant quelques secondes, mais l’arrivée de plusieurs autres winghox l’incitèrent à se plaquer contre le mur d’une cabane. Il n’avait aucune idée de ce qu’il était censé faire à présent, d’autant plus que le tatoueur n’avait pas du tout l’air bien. Pire, sa sœur venait d’arriver et n’avait pas l’air du tout contente, étrangement. Pour couronner le tout, tout le monde avait formé un cercle autour des deux autres winghox, si bien que le botaniste n’avait plus moyen de voir ce qu’il se passait, seulement d’entendre. Ça allait mal finir, cette histoire, et il réalisait très bien que la sœur Rannveig n’était pas là pour proposer le thé à son frère. Elle allait définitivement le tuer s’il ne faisait pas quelque chose, mais le petit botaniste restait surpris que Vrass ne soit pas en train de résister. Est-ce qu’il avait conclu un marché avec le chef du village ?

Benedikt se rapprocha à pas de loup et se glissa entre les jambes d’un winghox aux pattes particulièrement arqués, bénissant le ciel et Alrik qu’il soit en train de porter de larges bottes en cuir qui l’empêchait de sentir quoique soit. Le petit botaniste resta quelques secondes immobile, à moitié à quatre pattes et à un mètre de Vrass, terrifié que l’un des winghox autour d’eux ne réalisent qu’il était là. Il lui suffisait d’attraper le tatoueur pour le ramener à la Basse-ville, mais le temps que Benedikt ne se redresse, Frahn venait de balancer un coup d’épée à son frère, et la situation s’était précipitées.
Ahuri de voir la réaction de la victime, le botaniste eut le souffle coupé et regarda Vrass encourager la guerrière avec des yeux écarquillé. C’était tellement étonnant de sa part, pour lui, qu’il resta paralysé quelques secondes avant de reprendre le contrôle de son cerveau. Probablement que l’épée de Frahn sous la gorge du tatoueur avait de quoi réveiller… Benedikt se redressa brusquement au moment où elle plaça la propre épée de son frère sous la gorge de ce dernier.

« Pas Vrass, espèce de garce ! » hurla-t-il en prenant la lame de son épée à pleine main pour l’éloigner du tatoueur. La surprise joua en sa faveur, mais elle était entrainée et avait aussi plus de force que lui ; si bien que Benedikt, furieux qu’elle ne se laisse pas faire, lui fila un coup de poing magistral dans la figure. Il fixa une demi-seconde le visage entièrement confus et rageur de Frahn Rannveig, incapable de savoir qui venait de lui filer une tarte, et attrapa Vrass contre lui pour les faire changer d’endroit immédiatement.
Une seconde de plus et le petit botaniste savait qu’il aurait été découpé en rondelle en compagnie du tatoueur. Mais il savait à présent bien se servir de la perle, ou au moins rapidement, et ils venaient bien d’atterrir sur le sol de la cuisine de la boutique de Vrass. Chez eux.

Benedikt laissa tomber l’épée de Vrass sur le sol, il ne l’avait pas lâché avant et ses mains étaient en sang. Il leva les yeux sur le tatoueur et se redressa, son visage plein d’une furie qui ne s’effaçait pas, malgré le fait qu’ils étaient tout sains et saufs, même les otages qu’ils avaient précédemment ramenés. Le petit botaniste tremblait même de colère et se remit à hurler, mais cette fois sur Vrass.
« Mais t’es vraiment dingue ! Pourquoi t'es allé à Wingdrakk, tu savais que t’allais sûrement te faire tuer ?! Tu m’as rien dit ! J’y crois pas que tu ais fait ça ! T’as des responsabilités je te signale, tu peux pas faire le- le- sauvage comme ça ! T’as pensé à NATHAN ? » Les yeux du petit botaniste se remplirent de larmes. « T’as pensé à MOI ? Tu crois quoi, que tu peux aller te faire sauter la cervelle comme ça juste parce que t’es énervé ?! »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Face à face

Messagepar Vrass Rannveig » 31 Jan 2016, 11:55

La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart


Retourner vers Wingdrakk, village de barbares

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron