Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Planté dans une clairière en bordure de l'immense forêt des Esprits, au sud de Nideyle, ce village est habité par de farouches guerrières. On dit d'ailleurs que ce n'est pas un lieu pour les touristes, et moins encore si vous êtes un mâle... sauf si vous avez des idées suicidaires ?

Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Benedikt » 10 Juin 2014, 17:06

Précédemment

Ils repartirent juste après le petit déjeuner, et Benedikt était à peine monté sur Pomporo qu’ils galopaient à travers les forêts. Les montagnes arrivèrent bien vite sous leurs pieds et pattes, ralentissant leur progression, mais lorsqu’ils redescendirent de l’autre côté du versant, apportant la silhouette prometteuse de Yeillstrand tout au loin, cela ne pouvait que les enthousiasmer d’autant plus. Ou plutôt, leur donner l’espoir d’y arriver rapidement pour en ressortir rapidement. Le petit botaniste n’était pas sûr de comment ils s’étaient retrouvés dans cette situation, mais le pire dans tout ça, c’était que c’était lui qui avait proposé à Vrass de partir à l’aventure, à la Basse-ville. Flûte, s’il avait su qu’ils allaient devoir passer par le Sud, il serait resté à s’ennuyer dans son canapé, dans la boutique de tatouage.

Lorsqu’ils arrivèrent aux bordures de Yeillstrand, le soleil projetait déjà des ombres interminables sur le village. Benedikt sortit la dernière coquille d’escargot qu’il avait, grimaçant sous le goût, et aussi l’impression de croquer dans… ben… une coquille d’escargot. Vraiment pas agréable. Mais efficace, si bien que le petit botaniste se retrouva immédiatement avec une paire de sein, quelques centimètres en moins, et des hanches.

Il se tripota un instant, c’était toujours un peu difficile de s’habituer tout de suite à toute la place qu’il avait dans l’entrejambe de son pantalon, mais dans l’ensemble, Benedikt décida que porter des vêtements d’hommes ne poserait guère de problèmes, ce qui était plutôt pratique, parce qu’il n’avait pas de robes sous la main.
« Flûte, mes chaussures sont un peu trop grande, maintenant. » murmura le petit botaniste, qui finit par les enlever pour les mettre dans son sac. Entre marcher pieds nus et avoir des ampoules, le choix était vite fait ! Pomporo, elle, le reniflait avec surprise.
Ils s’étaient arrêtés derrière un buisson d’arbustes, à la bordure bien gardée d’une entrée du village, et le petit botaniste était en train de se demander comment entrer – fallait-il tirer la chevillette pour que la bobinette choit ? -, quand une amazone sortit de nulle part et se planta devant eux. Benedikt sursauta et hurla de surprise. Heureusement, elle ne sembla pas l’avoir vu se transformer ; puisqu’elle contenta de pointer sa lance vers lui, son regard méfiant passant d’un félin à un autre, derrière lui.
« Qu’est-ce que vous faites ici, et qui t’es, toi ? »
Le petit botaniste mit une seconde pour reprendre ses esprits et retirer quelques longues boucles anglaises qui lui tombait dans la figure. « Heu, je m’appelle… Minoune, et heu, je viens seulement à Yeillstrand chercher des informations sur une légende… »

Minoune ? Non, mais, tu ne pouvais pas penser rapidement à un prénom féminin autre que Minoune, s’horrifia le petit botaniste intérieurement. De tous les prénoms de gens qu’il connaissait, au lieu de prendre Nessy, ou Belladona, non, il fallait que ce soir le dernier prénom qu’il avait prononcé ! Ce n’était même pas un prénom d’humain !
Heureusement, la tenaag’i ne semblait pas trop s’en inquiéter, juste un peu surprise. Mais bon, quoi de surprenant avec une gamine ailée mal coiffée et mal habillée, flanquée d’une bande de tigres de compagnie ? C’était plutôt le reste qui l’intriguait, de toutes évidences.
« Une légende ? Quelle légende ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Kallistrat Rusia » 13 Juin 2014, 23:39

Chasser, marcher et bondir après les papillons avait occupé Kallistrat sur une bonne partie de leur voyage. Simplement heureux de ne plus avoir aussi mal à présent que le minuscule cueilleur de baies l'avait gentiment soigné, il gambadait à quatre pattes comme un lionceau insouciant. Il s'arrêtait parfois lorsque sa plaie tirait après qu'il ait bondit derrière un insecte, et aussi parce que le botaniste n'avait pas l'air d'accord avec sa manie de gober tout ce qui avait des ailes. La colère qu'il avait ressentie chez les winghox s'était envolée aussi, même si Kallistrat s'était fait la promesse de les massacrer s'ils devaient recroiser sa route un jour... Le jeter dans un trou plein d'eau, vraiment ! Lui !

Lorsqu'ils s'arrêtèrent à la demande de Baie-Nez-Dicte, chaton s'étira longuement, bailla, s'affala comme une descente de lit et commença à se rouler, arrachant de ci de là quelques touffes d'herbe qu'il mâchonna distraitement. Il n'arrêta son petit manège que lorsque le botaniste reprit la parole avec une voix drôlement aiguë. Surpris, Kallistrat resta d'abord immobile. Étalé sur le dos, il observait le botaniste qu'il ne voyait plus qu'à l'envers avant de se décider à rouler pour ramper prudemment jusqu'à lui. Ses narines palpitaient comme s'il pistait une proie.

« Tu sens la femelle tout à coup... »

Ses pupilles coulèrent pourtant de Baie-Nez-Dicte au buisson qui se trouvait derrière lui, et d'où venait de surgir une femelle. Peut-être que c'était son odeur à elle finalement ? Kallistrat n'était pas très sûr, et surtout, il n'aimait pas son ton. Décidant qu'il ne se laisserait pas faire comme à Wingdrakk, l'orphe lion se leva lentement jusqu'à se redresser de toute sa hauteur. Du haut de ses deux mètres, il croisa les bras et posa un regard sévère sur la nouvelle venue. Le botaniste avait parlé le premier. Ou la première... chaton était un peu perdu.

« On cherche les Nez-Nigme d'Arkham, et si tu touche à mon appareil reproducteur, je t'égorge ! »

L'amazone le toisa, visiblement interloquée.

« Un orphe de Zosma j'imagine ? Mes sœurs m'ont parlé de ce village. On ne vous touchera pas, vous n'êtes pas notre genre...
_ Toi non plus. Tes mamelles sont trop grosses et tes poils sont trop courts. »


Ce à quoi la Tenaag'a répondit par un éclat de rire. Celle-là, on ne la lui avait jamais faite !

« La légende d'Arkham vous dites ? Je crois que notre chef en a entendu parler. Un vieil orphe avec des tentacules à la place de la barbe si je me souviens bien. Lui aussi avait peur pour sa descendance. Ironisa-t-elle, manifestement satisfaite d'apprendre que tous les mâles de Nideyle craignait son clan. Suivez-moi. »

C'était un peu facile, certes. Mais aux yeux d'une Tenaag'a, deux chats, un orphe et une femelle ne représentaient pas vraiment de danger. En revanche elle trouvait étrange cette drôle de curiosité qu'avaient les Nideyliens pour Yeillstrand, depuis quelques temps. La dernière fois, c'était une morphe avec son furet. Quelque chose comme ça.

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Juin 2014, 00:41

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngMaintenant, il fallait faire vite. Il ne me restait plus que deux jours avant que le sort du Shaman ne cesse de faire effet. Au pire, je pourrai toujours me téléporter ailleurs et attendre simplement que Benedikt et Kallistrat récupère l'énigme suivante - s'il y en a une - mais je n'avais vraiment pas envie de le laisser seul à présent, surtout lorsqu'on voyait toutes les emmerdes qui nous suivaient partout depuis qu'on avait commencé cette maudite aventure! Ce serait Sayah qui aurait pondu une mission pareille que ça ne m'aurait pas étonné, à tous les coups, Arkham et lui étaient super potes!

Bref, on approchait dangereusement du village des amazones, si bien que Benedikt avait croqué dans sa coquille d'escargot afin de pouvoir devenir une femme. Kallistrat avait eu du mal à comprendre, une fois de plus ce qu'il se passait, il faut dire que physiquement parlant, Benedikt ne changeait pas beaucoup en passant d'homme à femme. Un peu plus de poitrine et les cheveux un peu plus longs, mais sinon il n'y avait pas tant de différence que ça, il fallait le reconnaître.

Cependant, il s'y était pris à temps, car une amazone se pointa et j'eus toutes les peines du monde de ne pas me mettre à gronder sous le coups de la surprise! Mais il ne fallait surtout pas se montrer agressif, aussi je m'approchais simplement de Pomporo, histoire de faire genre on est un couple de maneki ou quoi, et je laissais les deux autres blablater et expliquer notre situation.
Kallistrat s'en sortait comme un chef et visiblement, sa tribu était plutôt connue dans le coin, si bien que l'amazone décida de nous guider directement vers la chef du village qui semblait connaître cette étrange légende.

En passant, on croisait une drôle d'amazone qui nous regardait avec curiosité. Je réalisais alors qu'elle était aussi orphe féline, houla! En fait, c'est Kallistrat surtout qu'elle regardait avec intérêt, même s'il était beaucoup plus poilu qu'elle, en dehors de sa queue, de ses oreilles et des poils sur ses bras et ses jambes, elle avait l'air presque humaine... apparemment une panthère noire je suppose, sa peau était naturellement foncée comme chez les ohimes, et sa fourrure d'un noir d'encre.

Elle commençait à nous suivre de loin et bon sang que j'avais envie de plaisanter avec le lionceau pour lui balancer qu'il avait une touche! Pourtant, même si elle le regardait avec intensité, elle ne manifestait rien. D'un autre côté, je suppose que ce n'est pas le genre des amazones de montrer clairement leur intérêt pour un mâle.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Benedikt » 16 Juin 2014, 19:47

Le petit botaniste marchait entre Pomporo et Vrass, et ça jasait un peu de tous les côtés alors qu’ils passaient avec Kallistrat, au fur et à mesure que les amazones apercevaient l’arrivée d’étrangers. On les regardait d’une manière moins mauvaise à Wingdrakk, mais tout aussi méfiante. C’était qui, elle, avec sa bande de bestioles ? Benedikt n’aperçut pas vraiment le regard fixe d’une d’entre elles sur le gros orphe lion, gardant le regard baissé. Il avait une trouille monstre que quelqu’un s’arrête, le regarde et déclare d’un ton trahi « Mais c’est un homme ! ». Et ça malgré le fait que pour l’instant, elles n’avaient rien à découper sur lui, mais pour ça, il faudrait juste attendre une heure, après tout.

La tenaag’a qui les guidait les amena jusqu’à une hutte une peu plus grande et décorée que les autres, et les poussa à l’intérieur en compagnie de quelques autres, dont celles à la fourrure noire qui zieutait Kallistrat début qu’elle l’avait aperçu. Malgré cela, personne ne disait rien et Benedikt se retrouva au centre de la pièce avec son cirque ambulant entier, gigotant d’un pied sur l’autre avec toute la grâce féminine qu’il pouvait rassembler.
La grâce féminine, ce n’était pas ce qui important à la chef de village à ce moment-même, de toutes évidences. Assise les jambes bien écartée avec un air méfiant, ce n’était sûrement pas à draguer qu’elle pensait, et on voyait dès le début qu’il ne fallait pas blaguer avec elle parce que ce qui lui importait en priorité, c’était protéger son village et ses sujets.
Benedikt marmonnait dans sa barbe qui n’existait plus quand elle lui demanda ce qu’ils faisaient ici, si bien que ce fut l’amazone qui les avait accompagnés jusqu’ici lui redressa le menton d’une main presque amusée.
« Hé, on t’entends pas, parle clairement ! »

Le petit botaniste resta un instant figé de terreur, comme si la chef du village allait voir la vérité rien qu’en regardant ses yeux, mais se détendit un peu quand rien ne se passa, à part un peu d’agacement de la part de tout le monde vu qu’on attendait qu’il fasse quelque chose. Dommage que Kallistrat n’ait pas pris encore les devant pour expliquer la situation dans ces jolis mots valises.
« Heu… Je suis venue parce qu’on recherche des informations sur Arkham le poulpe, j’ai besoin d’un indice et normalement, il se trouverait ici à Yeillstrand. »
« Et ben dis donc, je me demande bien comment une gamine comme toi peut vouloir s’occuper de ces histoires ! Tu m’étonnes que tu t’entoures de grosses bêtes, t’en as bien besoin ! Bon, j’imagine que je n’ai pas besoin de te préciser que si tu mens sur tes motivations, ça va mal aller pour toi. Mais pour l’instant… s’il ne s’agit que de ça. »
Elle se rassit plus droite et se mit à sourire légèrement : « Vous êtes venus au bon endroit ! On devrait pouvoir vous aider. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Borglinde Rê » 24 Juin 2014, 01:26

Kallistrat étant l'un de mes comptes, je me permets de le jouer en PNJ afin d'éviter d'avoir à me déconnecter / reconnecter.


Fière et droite au fond de sa chaise, les jambes écartées et à peine vêtue, Borglinde se leva enfin. Elle considéra un moment l'orphe-lion dont il lui semblait qu'il se faisait plus grand qu'il n'était, l'air contrarié. C'était toujours assez délicat de deviner les émotions d'un lion, à cause de la ride qui lui donnait un air éternellement féroce. Son regard coula ensuite sur la demi panthère noire qui les avait escorté jusqu'ici, et un sourire étira ses lèvres. Quatre fauves sous sa hutte... voilà qui lui ferait de bons souvenirs. Malheureusement, sa bonne humeur s'effaça à la seconde où Kallistrat prit la parole. Ses petites oreilles grises couchées dans sa crinière, il avait secoué la tête vigoureusement avant de faire entendre sa voix profonde.

« Qu'est-ce que c'est un dratour ?
_ C'est une créature à mi chemin entre le vautour et le dragon. Une plaie d'Amroth ! Il y en a empalés sur la place du village si tu veux voir ça de plus près.
_ Je veux bien, oui. »


Borglinde allait descendre de son estrade pour conduire la jeune fille et ses félins vers les légendes d'Arkham lorsqu'elle s'arrêta de nouveau. Elle détailla l'orphe-lion avec suspicion. C'était à son tour d'avoir l'air contrariée. Ses sœurs échangèrent quelques regards étonnés, sans dire un mot cependant. Jugeant finalement que Kallistrat ne représentait pas une menace pour l'instant, la tenaag'a daigna quitter son perchoir. Elle passa devant Mimoune en lui offrant un air ni fâché ni confiant, l'invitant à la suivre à l'extérieur. D'un simple geste de la main, elle ordonna à deux de ses sœurs d'aller chercher l'une des leurs. Puis, accompagnée de son escorte de farouches guerrières, de trois fauves et d'une fillette mal habillée, elle se dirigea d'un pas déterminé vers la place. Un grand autel en hommage à leur déesse Saan Vean s'y dressait et près des offrandes, de grands pieux soutenaient les dépouilles de ces grands reptiles aux ailes et à la tête de vautour que Kallistrat observa avec intérêt.

« Ils nous ont attaqués il y a quelques années. Expliqua Borglinde sans quitter l'orphe lion des yeux. Ce sont des créatures solitaires qui n'aiment pas s'aventurer près des habitations, mais ce jour là ils ont mené un assaut coordonné. Comme vous pouvez le voir, ils n'ont pas gagné. Kallistrat hocha la tête.
_ Vous êtes aussi batailleuse que les lions de Zosma. Je comprends pourquoi cette orphe panthère reste avec vous. »

Sans parvenir à déterminer s'il s'agissait d'un compliment ou d'une insulte - bien que l'orphe panthère en question ne put retenir un léger ronronnement - Borglinde se contenta d'une approbation muette. Ce lion gris lui paraissait étrange... comme s'il savait des choses qu'il n'aurait pas dû savoir. Pourtant, l'incident avait eu lieu il y avait bien trop longtemps pour que sa présence y soit liée. Un peu plus loin, une autre femme se dirigeait vers elle. Des boucles de métal transperçaient les lobes de ses oreilles, ses lèvres et ses narines. Un peu voûtée et l'air à moitié folle, elle cracha aux pieds de Kallistrat comme si ce dernier la dégoûtait.

« Un mâle dans notre village ?
_ C'est un orphe de Zosma Panthésyle. Il ne compte pas.
_ Ça reste un mâle. Depuis quand tu fais des exceptions ?
_ Nous en reparlerons plus tard. Cette enfant est venue pour la légende d'Arkham.
_ Ce vieux poulpe ?
Pesta Panthésyle d'une voix rauque de vieille sorcière, crachant une nouvelle fois par terre. Tu aurais dû le châtrer celui-là ! Encore un orphe, hein ? Regarde ce que ça amène au village, ta clémence.
_ Ça suffit Panthésyle. Parles ou fini à la fosse !
_ Pfeu ! J'aime mieux me faire égorger par un winghox ! La voilà ta légende. »


Et comme si elle entrait soudain en transe, la vieille femme se mit tout à coup à danser, levant les mains comme si elle soulevait des marionnettes invisibles, usant d'une voix d'outre tombe que Kallistrat trouva tout à fait ridicule. Il failli même lui demander si elle se sentait bien.


« Enfoncez-vous, dans la forêt !
De mystérieuses ruines recèlent de trésors
Qu’il vous est interdit de toucher.
Ouuuh... prenez garde à ses abords,
Car les gardiens éthérés de ces lieux
Pourraient bien vous empêcher d’accéder à l’indice. »


« Ça ne rime pas, les deux dernières. » Commenta Kallistrat qui se répéta aussitôt la chansonnette pour la retenir.

Avatar de l’utilisateur
Borglinde Rê
Tenaag'a

Âge: 47
Crédit: 1.00 Ore(s)
Métier: Chef de clan

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Juin 2014, 09:29

Euh, ok j'ai pas compris d'où vient le vrock d'un coup? Qui en a parlé à Kallistrat? :$

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/21//14032112351316241212084195.pngPour le moment, tout se passait bien. Il faut dire que les amazones ont tout de même un caractère un chouilla moins con que les winghox, si tant est qu'elles ne se retrouvent pas face à des hommes. On ne peut pas tout avoir, mais le fait que Benedikt soit une jeune fille d'apparence fragile - et baptisée Minoune la pauvre - et sous la protection d'un orphe lion géant, ça semblait tout de même bien jouer en notre faveur, et on avait donc bon espoir que l'on puisse, pour une fois, s'en sortir sans trop de problème.

Je restais malgré tout collé à lui comme une tique sur un chien, bien que je faisais de mon mieux pour ne pas avoir une allure menaçante. Kallistrat prit la parole le premier face à la cheftaine des amazones - plutôt canon faut le reconnaître, mais je ne risquerai jamais mes couilles à le lui dire en face - qui ne semblait pas trop méfiante, excepté un peu quand même à l'égard du lion qui demeurait un mâle.
Elle semblait demander à ce que quelqu'un nous rejoigne, et rapidement elles commençaient à se faire un peu trop nombreuses à mon goût et je levais les yeux vers Benedikt d'un air assez inquiet, me frottant encore un peu à lui avant de coller rapidement mon museau sur son entrejambe. Pas un geste pervers, non, juste un rappel de faire attention à l'heure et aux effets de la coquille d'escargot. S'il redevient un homme maintenant, on est clairement dans la merde, surtout qu'il n'a pas du tout la stature du genre d'hommes qu'elles voudraient garder comme reproducteur! Et j'ai pas spécialement envie qu'elles le débarrassent d'une des parties de son corps que je préfère.

La cheftaine nous conduisit donc près d'un endroit où un drôle de monstre avait été accroché, personnellement, je n'avais jamais vu une telle chose et j'étais plutôt surpris de voir que ça existe. Mais je fus tiré de mes réflexions par une petite vieille aigrie qui cracha carrément aux pieds de Kallistrat, et même moi j'avais du mal à contenir un grognement. Pour qui elle se prend cette vieille chouette? Mais visiblement, c'était elle qui connaissait la légende d'Arkham, et j'étais partagé sur l'énigme qui en suivit.

Cette fois, ça ne semblait pas être une ville... mais plutôt des ruines. Est-ce que c'était enfin l'étape finale? Il me semblait logique que ce vieux fou n'ait pas caché son trésor dans une ville où n'importe qui puisse tomber dessus sans faire exprès, donc j'avais bon espoir que ce soit la fin du voyage - même s'il restait pas mal d'endroits de Nideyle inexplorés, mais il n'avait quand même pas été partout partout pour planquer son trésor hein? Hein?

Je me tournais vers Benedikt et je commençais à tirer sur un pan de son haut pour lui rappeler qu'il fallait qu'on s'en aille maintenant. Même si on ne savait pas encore où aller, tant pis, on en discuterait dans les plaines, en sécurité et loin de leurs flèches! Je me mettais à couiner d'un air implorant, j'avais peur du temps écoulé et je ne savais pas s'il n'allait pas se transformer d'une seconde à l'autre en garçon!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Benedikt » 26 Juin 2014, 16:47

Benedikt avait les yeux collés sur les affreuses bestioles empalées, mais cela ne l’empêchait de réfléchir aux paroles de la cheftaine tenaag’a. Et, plus important, à l’indice que venait de leurs fournir la vieille folle qui semblait servir de prêtresse ou quelque chose comme ça. Le petit botaniste avait bien envie de poser des questions sur sa fonction mais le temps pressait vu la manière dont Vrass n’arrêtait pas de l’embêter en était la preuve. Benedikt baissa un regard inquiet et presque agacé sur lui.
« Je sais..! » murmura-t-il silencieusement au maneki. Il ne pouvait pas s’enfuir directement non plus ! Ce n’était pas la peine de leur donner l’air suspect maintenant. Le petit botaniste était d’autant plus stressé par l’insistance de Vrass qu’il savait que ça faisait effectivement un petit moment qu’il avait croqué dans cette coquille d’escargot. Aussi il se tourna vers les tenaag’i avec une grande courbette.

« Merci beaucoup, c’est exactement ce qu’il nous fallait ! Je n’abuserais pas plus de votre temps, dans ce cas. »
Seulement le petit botaniste n’allait pas pouvoir s’en sortir si facilement, parce qu’une amazone lui attrapa le bras en souriant alors qu’il s’éloignait. « Hé, viens manger un peu avant de repartir, t’es toute maigre. »
Une deuxième était apparue de nulle part, accompagnée d’une troisième, et les trois semblaient jeunes et bien intéressées d’avoir une nouvelle amie qui pourrait leur raconter des histoires de tout Nideyle, assez pour lui tourner autour avec enthousiasme et détermination. Benedikt se retrouva submergé face à leurs questions et invitations, et arborait un air de lapin dans les phrases d’une voiture.

« Non, non, non, mais je ne peux pas rester, je n’ai pas de temps… » couina-t-il.
« Pourquoi ? Qu’est-ce tu dois faire ? »
« Je… heu… J’ai besoin de passer dans une boutique de Sayah rapidement, j’ai… heu… besoin de… médicaments rapidement. »
« Ah ! Ben demande à l’orphe lion d’aller les chercher, comme ça on s’occupera de toi si tu te sens pas bien ! »
« Je me sens déjà pas bien. »
couina le petit botaniste entre ses dents. Il se demanda un instant s’il allait leur grogner dessus jusqu’à ce qu’elles le laissent tranquilles, vexées, mais il était tellement effrayé après leur passage à Wingdrakk qu’on leur tombe dessus ici aussi parce qu’il avait offensé trois tenaag’i qu’il resta planté là sans prendre les choses en mains.
Hors de question pourtant de laisser Kallistrat aller à l’antiquaire tout seul. Autant le botaniste l’adorait, autant il ne lui faisait pas confiance pour ne pas se tromper et lui rapporter autre chose, ou pour être distrait un peu par autre chose sur le chemin. Surtout vu l’orphe panthère qui les avait un peu suivi et les regardait de loin, et Benedikt un peu si elle allait venir leur parler ou si elle allait repartir bientôt à ce qu’elle faisait avant.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Cachez cette virilité que l'on ne saurait voir !

Messagepar Kallistrat Rusia » 30 Juin 2014, 22:47

La suite : Herbe à chats

Avatar de l’utilisateur
Kallistrat Rusia
Orphe

Crédit: 248.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image
Métier: Garde du corps
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Kimahri Ronso (modifié) – Final Fantasy X – Square Enix


Retourner vers Yeillstrand, village des Tenaag'i

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron