Gloub gloub!

Perdue au fond du golfe situé à l'est des îles Sanctuaire, Mestovaan est bâtie à partir de modules de sauvetage de l'Atlas IV échoués ici. On y accède par un unique tunnel donnant dans la forêt Oubliée.

Re: Gloub gloub!

Messagepar Benedikt » 05 Mai 2015, 01:52

Benedikt s’arrêta de trottiner pour rejoindre Vrass et jeta un regard émerveillé à la bestiole que dessinait ce dernier.
« Woaw. Je ne savais pas que les poissons pouvaient faire de la lumière. » murmura-t-il, et il se promit de chercher des livres sur le sujet en rentrant. Mais après tout, si les insectes pouvaient en faire, ce n’était pas si étonnant. Peu de choses dans la nature manquaient d’originalité. Le petit botaniste arrêta à un moment de regarder l’étrange bestiole, pourtant, pour fixer le visage de Vrass où dansaient des reflets bleutés et des rayons effacés de lumière.
Peut-être était-ce le contraste avec la pièce bruyante et pleins de gens qu’ils venaient de quitter, mais Benedikt eut soudain l’envie d’aller se coucher, de se retrouver dans le confortable de draps frais et dans la sécurité des bras du tatoueur.

« On dirait que tu es de bonne humeur… Est-ce qu’on devrait jouer au poker plus souvent ? » s’amusa-t-il à l’égard de ce dernier avec un sourire, avant de replonger son regard dans les profondeurs sombres de l’océan qui s’étendait devant eux. « J’ai passé une bonne soirée aussi… »
Et le petit botaniste ne dit plus rien avant que Vrass ne ferme son carnet à dessin et qu’ils reprennent la route, se retrouvant à nouveau dans leur petite boite de conserve personnelle, dont ils retrouvèrent heureusement le chemin plus rapidement qu’à aller.
Benedikt laissa tomber son sac et enleva tous ses vêtements sur le chemin pour se retrouver en caleçon au moment où il pourrait simplement s’étaler sur le lit à plat ventre. De là, il n’y avait plus qu’à se tortiller sous les couvertures et attendre que Vrass vienne se coucher aussi pour s’installer confortablement, mais quand celui-ci arriva, le botaniste n’était déjà plus qu’à moitié conscient, épuisé par sa journée, et murmura seulement quelques paroles complètement inaudibles en se blottissant contre le winghox. Peut-être un bonne nuit, peut-être quelque chose de plus important.

Benedikt ne s’en rappelait plus de toutes manières le lendemain matin, lorsqu’il était encore en train de passer une main dans ses cheveux pour les démêler et de s’étirer. Le temps qu’ils prennent le petit déjeuner et finissent de se préparer, il était encore tard dans la matinée, mais au moins Kara eut la bonne idée de venir encore les embêter, si bien qu’ils eurent l’occasion de lui demander des informations pour savoir où est-ce qu’il pouvait sortir de cette immense cité sous-marine. Dans sa grande bonté, elle avait frappé à la porte, cette fois. Et leur avait aussi fait remarquer que l’eau risquait d’être un peu froide. Ce ne serait pas un problème pour Vrass, au moins, avec le tatouage qu’il avait pour ça, mais Benedikt se contenta de se dire qu’il verra bien quelle température il pouvait encore supporter.

Il n’était pas à ça près, après tout, alors qu’il n’avait même pas de maillot de bain et allait nager en caleçon, ce qui l’incita aussi à refuser catégoriquement la proposition de la jeune fille pour les emmener jusqu’à là-bas. À tous les coups, elle allait rester jusqu’à qu’ils soient sous l’eau et le petit botaniste aurait préféré mourir d'un jeune âge plutôt que de se balader devant des gens en sous-vêtements. Surtout que Benedikt était presque sûr qu'elle aurait été loin d'être contre avoir l'occasion de voir Vrass avec moins de vêtements, à la fois par envie et par curiosité. Et malgré le peu de jalousie que le botaniste possédait, ce n'était pas spécialement le genre d'idée qu'il le mettait particulièrement de bonne humeur, par les temps qui courraient et qui le rendait anxieux.
« Je suis sûr qu'on va très bien trouver tous seuls, ce n'est pas un problème, je vous assure. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Gloub gloub!

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Mai 2015, 14:28

Effectivement, j'avais passé une bonne soirée. Et de toute évidence, ça se voyait sur mon visage. Benedikt paraissait plutôt content, et je venais passer mon bras par dessus ses épaules, limite au niveau du cou pour le rapprocher de moi et déposer un baiser dans ses cheveux
«C'est pas vraiment le poker, juste cette ambiance qui était agréable! Même avec la bagarre!» - je pouffais un peu de rire avant qu'on ne retourne dans notre chambre, sans trop se perdre cette fois.

Une fois dans la chambre, je jetais mon carnet sur la petite table de nuit puis j'allais me débarbouiller le visage, une fois de retour, Benedikt était déjà à moitié endormi, aussi je me mettais juste en caleçon puis j'allais le rejoindre... de toute évidence, il ne dormait pas vraiment puisqu'il se glissa, comme à son habitude contre moi, comme s'il possédait une sorte de radar pour me détecter et venir se blottir contre mon flanc dès qu'il sentait ma présence. Je l'embrassais une nouvelle fois dans les cheveux avant de m'endormir à mon tour.

Le lendemain matin, même si on avait encore fait la grasse matinée, on était au moins présentables lorsque Kara entra. J'avais au moins enfilé un pantalon du moins, et on réfléchissait à la façon de sortir de la ville pour plonger un peu. Mais je voyais que Benedikt esquivait pas mal de questions et je haussais un sourcil sans comprendre la raison de sa gêne. Je le comprendrais après. On prenait un petit déjeuner assez léger, le temps qu'on trouve la sortie de toute manière, on aurait tout le temps de digérer.
«Tu veux qu'on retourne à la Basse Ville pour acheter des combinaisons de plongée? Quoi qu'ils doivent en avoir ici en fait... je ne pense pas qu'on puisse se baigner juste avec un maillot de bain...» - quoi que moi techniquement, ça ne me dérangerait pas grace à mon tatouage, mais ce n'est pas parce que je ne ressens pas le froid que plonger dans ces profondeurs ne pourrait pas être dangereux, je pourrais faire de l'hypothermie quand même.

Bref, si Benedikt comptait plonger en caleçon, il allait vite pouvoir renoncer à cette idée. J'avais pris une douche froide - pas le choix, même si je ne m'en rendais pas trop compte - puis je mettais un boxer pour pouvoir être plus à l'aise avec une combinaison. Par la suite, c'était surtout moi qui me renseignais pour pouvoir mettre la main sur l'équipement nécessaire, même si on avait eu du mal à expliquer qu'on aurait pas besoin des bouteilles d'oxygène!

«Je vous dis que ce tatouage nous permet de respirer sous l'eau!!» - je n'avais pas mon catalogue sur moi, mais je finissais par m'énerver sérieusement et ils finirent par nous laisser avvec des combinaisons - ça avait été difficile pour Benedikt, il en avait une plutôt bizarre qui faisait comme un débardeur, mais avec une très très large échancrure devant et dans le dos pour que ses ailes puissent être libres. On aurait davantage dit des bretelles en fait... j'espérais juste que ça suffirait

«Surtout, si tu as trop froid, tu me fais signe et on revient, ok?» - car moi, j'avais une combinaison complète jusqu'aux poignets. C'était vraiment moulant et j'avais l'impression qu'on voyait chacun de mes muscles - et autre chose aussi mais ça j'y pouvais rien - puis on nous laissait entrer dans le sas avant de le remplir d'eau, je voyais bien qu'ils nous regardaient avec inquiétude, le gars semblait garder la main sur le bouton au cas où on serait en train de se noyer. Mais je me tournais vers eux, écartant les bras pour prendre une profonde inspiration la bouche ouverte et montrer que je respirais très bien. Ils écarquillèrent les yeux, puis je me tournais vers Benedikt pour savoir s'il était prêt à y aller. Dehors, il y avait un grand soleil, donc la mer serait assez éclairée. On nous avait prêté des masques pour voir clair, certes le nez était bouché et ça impliquait de respirer par la bouche, mais autant qu'on puisse voir les fonds correctement!

Ils ouvraient enfin le sas, et je me mettais tranquillement à nager pour voir un peu ce nouveau monde qui s'offrait à nous!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Gloub gloub!

Messagepar Benedikt » 06 Mai 2015, 23:25

Le petit botaniste hocha la tête et frotta ses bras comme s’il faisait déjà froid. La température que lui avait après annoncée Kara l’avait un peu effrayé, mais au moins maintenant, il n’allait pas se retrouver seulement en caleçon sous l’eau. Probablement que si c’était le cas, il aurait pu aussi oublier l’espoir de retrouver un jour une vie sexuelle vu l'eau presque glacée qui léchait ses chevilles. Mais pour le moment, les personnes autour d’eux s’inquiétaient de bien autre chose ; et Benedikt se mit à rire un peu en voyant leur tête.

« Je n’arrive pas à croire qu’ils trouvent ça impossible qu’on puisse respirer sous l’eau alors que tu as des cornes sur la tête et moi des ailes. » s’amusa-t-il, juste avant que la hauteur de l’eau ne montent plus haut que le menton du petit botaniste et que leur virée sous-marine puisse commencer.
C’était finalement un peu effrayant de se retrouver dans l’immensité de l’océan sans aucuns remparts pour les protéger, s’aperçut bien vite Benedikt. Il fallait dire qu’il se souvenait bien des énormes bestioles qu’ils avaient vues à travers les vitres des couloirs et de leur chambre. Mais c’était aussi tout ce qu’il fallait pour réveiller la curiosité du botaniste, qui s’enthousiasma aussitôt d’une plâtrée d’algues moches accrochées à un rocher pas loin d’eux. Il fit pourtant bien vite bientôt signe à Vrass de le suivre ; un ban de sardines venait de passer et Benedikt eut aussitôt l’envie d’aller voir de plus près.

Enfin ce n’était pas avec ses talents en nage qu’ils allaient pouvoir les rattraper. Le botaniste n’avait guère appris à nager à part cette courte après-midi avec Vrass un jour d’été, à Balaïne, et ce qu’il en avait retenu n’était clairement pas suffisant pour jouer les professionnels. Il avait en revanche quelque chose d’autre qui pouvait aider, et dont il réalisa l’utilité lorsqu’il s’aperçut que battre des ailes par réflexe lui faisait chaque fois perdre l’équilibre. Il s’avéra qu’il avait même un vrai petit moteur à disposition, et bientôt Benedikt ressemblait à un minuscule sous-marin à propulsion. Le petit botaniste s’amusa même à attraper Vrass pour l’entrainer avec lui, même si ce dernier le ralentissait quand même considérablement. On ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, avec des ailes qui ne servaient d’habitude à rien, sauf à l’embarrasser, c’était avec un amusement tout particulier qu’il s’en aidait à présent.

D’autant plus que l’environnement ne gâchait rien. L’eau était certes froide, mais aussi d’un bleu éclatant aux reflets magnifiques, et remplie de vie. Le ban de sardine qu’ils avaient vu passer n’était clairement la seule chose qui grouillait ici, et il y avait aussi pas mal de crevettes et de plus gros poissons pour émerveiller Benedikt qui passait son temps à faire des signes pour essayer de se faire comprendre du tatoueur. A l’instant, il essayait de montrer quelques gros poissons à la forme étrange à Vrass pour lui dire qu’ils devraient aller voir ça, sans s’apercevoir que derrière, de toutes manières, ils se dirigeaient vers eux. Et bizarrement, ces gros poissons semblaient augmenter de taille rapidement, beaucoup plus rapidement qu’ils n’aurait dû. Lorsque le petit botaniste trouva qu’il faisait bizarrement un peu trop sombre, d’un coup, il n’eut que le temps de se retourner pour ouvrir des yeux ronds comme des soucoupes et se rouler en boule comme un cloporte. Les quelques raies mantas qui passaient prestement autour de lui sans s’inquiéter de sa présence étaient si grandes qu’il aurait fallu que Benedikt se multiplie de nombreuses fois pour toucher d’un bout à l’autre de la plupart. Ce dernier les regarda entre ses doigts, la bouche ouverte, encore à moitié recroquevillé sur lui-même.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Gloub gloub!

Messagepar Vrass Rannveig » 09 Mai 2015, 17:14

J'avoue que c'était plutôt étrange de voir qu'on arrivait encore à les surprendre, mais peu importe. Lorsqu'on fut totalement submergé, on se retournait pour leur montrer qu'on allait très bien avant qu'ils n'ouvrent le sas et qu'on puisse sortir. On n'était pas non plus trop loin de la surface, ce qui nous permettait d'y voir clair, sans compter les nombreux spots dégagés par la ville qui devaient surement servir à faire fuir les créatures un peu trop imposantes, comme les técolutas - bien qu'on en avait vus quand même quand on était dedans, preuve qu'il doit y en avoir des curieux!

Rapidement, Benedikt fut plus excité qu'une puce, admirant des sardines passer à toute vitesse en formation serrée, ce qui donnait davantage l'impression de voir passer des pièces d'argent qui se reflétaient au soleil. C'est vrai que c'était assez spectaculaire, même si je préférais nager pour voir les rochers de plus près. Je trouvais les algues fascinantes, une fois à la surface, la plupart prennent une simple teinte verte ou marron, mais dans leur milieu naturel, elles étaient de tellement de couleurs différentes que j'essayais de les mémoriser pour pouvoir en dessiner à nouveau à l'avenir!

C'est alors que je vis Benedikt venir vers moi en battant des ailes, c'était assez rigolo vu de face, fallait le reconnaître! On aurait presque dit un de ces super héros qu'on voit dans les films! Je pouffais de rire avant de voir qu'il commençait à paniquer, et je voyais effectivement la lumière diminuer. Sauf que contrairement à lui, lorsque je vis les raies manta nous passer au-dessus, j'étais encore plus fasciné que jamais! Je tendais le bras pour en toucher une sur le ventre, elle ne réagissait pas et continuait son chemin, créant un puissant courant chaque fois qu'elle battait des "ailes"... mais c'était incroyablement doux, rien à voir avec tout ce que j'avais pu connaître jusqu'alors!

Je nageais vers Benedikt pour le forcer à ouvrir les yeux et je lui attrapais le poignet pour l'entraîner vers moi - chacun son tour - puis je lui faisais tendre la main pour qu'il en caresse une autre et puisse réaliser le caractère exceptionnel de ce que l'on vivait là! Mais les bêtes continuèrent simplement leur chemin, sans s'attarder vers nous, puis je me tournais vers le botaniste en souriant, c'était quand même incroyable tout ça!

Je retournais vers les rochers, il y avait là un énorme coquillage, sauf qu'une bête vivait dedans! Je me sentais un peu stupide sur le coup, je n'avais jamais tilté que les coquillages devaient bien être des organismes vivants avant que leur coquille ne soit rejetée sur une plage, mais là, voir le mollusque en chair et en os - enfin tout est relatif pour les os - c'était... original? On aurait dit une sorte de grosse limace avec une coquille sur le dos - le premier qui me balance un escargot, je lui mets un coup de tête - mais de couleur rouge sang! C'était vraiment original et je m'en voulais de ne pas avoir l'un de ces appareils photos qui peut mitrailler sous l'eau.

C'est alors qu'un truc surgit d'un trou à proximité du coquillage et vint m'attraper le bras! Je sursautais sur le coup, même si la combinaison m'avait protégé, je n'avais pas du tout vu le coup venir! Écarquillant les yeux, je me retrouvais avec une saleté de murène accrochée de toutes ses dents à mon avant bras!!
Bloub bloubbbloubblou! (traduction: *Saleté! Tu vas me lâcher oui?*) c'est que ça pince quand même! Même si je ne sens pas trop les dents grace à la combinaison, elle a de la force la bestiole! J'attrape finalement la base de sa tête avec mon autre main pour l'étrangler et ainsi l'obliger à écarter la mâchoire, lorsqu'elle me lâche enfin, je la ramène plus ou moins près de mon visage pour la regarder dans les yeux, avec un air de dire qu'elle allait me le payer!

Mais bon, finalement, je me contentais de la relâcher près de son trou, puis j'allais voir ailleurs. C'était pas bien méchant, mais on avait quand même plutôt intérêt à se montrer prudent, je préférais retourner vers Benedikt pour m'assurer qu'il ne risquait rien. Lui se serait fait arracher le bras puisque sa combinaison ne le protège pas jusque là...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Gloub gloub!

Messagepar Benedikt » 12 Mai 2015, 01:43

Surpris par la main qui lui entourait le poignet et le tirait, Benedikt ouvrit les yeux et se faillit se mettre à se débattre, avant de réaliser que c’était Vrass, et qu’il semblait lui ne pas s’inquiéter du tout des énormes pancakes qui les entouraient. En fait, il semblait effectivement qu’elles n’étaient réellement pas agressives, et pour ne rien gâcher, aussi douce que la peau du ventre d’un bébé. Le petit botaniste fut déçu de les voir s’éloigner, imaginant un instant ce que ça devait être de parcourir les océans quand on faisait cette taille-là et qu’on avait rien d’autre à faire que d’avaler du plancton. Sûrement qu’on avait moins de problèmes, mais peut-être que c’était aussi un peu ennuyeux.

De toutes manières, Benedikt n’eut pas le temps de rêvasser vraiment plus longtemps, parce que son attention se recentra immédiatement sur le tatoueur en train de se faire attaquer par une murène aux dents bien pointues. Il paniqua un instant le temps de le rejoindre, mais ce dernier avait déjà bazardé la bestiole, et le botaniste attrapa son bras quelques secondes pour vérifier toutes blessures, mais la combinaison avait effectivement été une bonne protection. Lorsque Benedikt croisa les bras du tatoueur qui le regardait lui, il frissonna et croisa les bras en pensant à ce que ferait les mêmes dents sur lui. Il avait déjà eu son compte le jour d’avant, pourtant, même si sa paume lui faisait à présent à peine mal, enroulée soigneusement dans un épais pansement qui la protégeait du mieux qu’on pouvait de l’eau salée et irritante. Le botaniste retira de la leçon qu’il valait mieux qu’il garde ses mains pour lui au lieu d’aller fourrager dans les rochers, mais vu les algues qui ondulaient là, ça allait être bien difficile de résister à la tentation.

Benedikt virevolta un peu autour, attentionné à ne mettre ses mains n’importe tout au cas où d’autres bêtes mordeuses se cachaient ailleurs – et c’était probablement le cas -. Il y avait encore pas mal de choses à voir, cela semblait être sans fin entre les bancs de poissons qui passaient autour d’eux, les mollusques et autres méduses ; le petit botaniste en évita d’ailleurs deux ou trois qu’il n’avait pas remarqué derrière lui, paniquant lorsque l’une d’entre elle resta accrochée à une de ses ailes. Il s’avéra qu’elle n’était pas venimeuse, au final, et Benedikt en profita immédiatement pour s’amuser à la tripoter, émerveillé par l’espèce de bibelot en Jelly qu’il avait dans les mains. Il y avait aussi pas mal d’oursins, plus ou moins effrayants en fonction de la taille de leurs épines, et d’autres cubes de gélatines collés aux roches dont le petit botaniste ne connaissait pas le nom : Vrass devait savoir qu’il s’agissait d’anémones, mais il était assez difficile de communiquer sous l’eau.

Ce n’était pas très important quand il s’agissait simplement de montrer ce qu’il y avait d’intéressant tout autour, ce qui pour Benedikt, concernant tout à peu de choses près – les roches, peut-être -, et lorsque ce dernier se retrouva à frissonner sévèrement, il n’eut pas non plus besoin de s’expliquer en un long discours. Il fallait dire que le petit botaniste n’avait pas seulement l’air complètement congelé, il l’était, et ses lèvres presque entièrement bleues était là pour le prouver.

C’était pourtant sorti de l’eau qu’il eut encore plus froid, frissonnant violemment malgré le fait qu’il s’était enroulé dans une des grandes serviettes qu’il avait apporté avec eux après avoir tendu l’autre à Vrass. Le petit botaniste claquait tellement des dents que lorsqu’il se mit à blablater à bout de souffle, c’était particulièrement difficile de le comprendre. Heureusement, il brandissait aussi une poignée d’algues de différentes sortes avec un grand sourire tremblotant pour aider : « Je vais les examiner la semaine prochaine à la boutique, je ne les connais pas, celles-là ! »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Gloub gloub!

Messagepar Vrass Rannveig » 12 Mai 2015, 17:49

Je ne sais pas combien de temps on avait passé sous l'eau, mais finalement, on avait vraiment passé un bon moment. Benedikt avait fait mumuse avec des méduses, et fait aussi la pêche aux algues, quant à moi, j'avais surtout observé certains spécimens de poissons, de crustacés également. J'avais chopé un drôle de poisson qui se faisait passer pour une pierre... enfin je ne l'avais pas touché, mais j'avais galéré à le voir jusqu'à ce qu'il se barre à mon approche! Original...

Toujours est-il qu'une fois hors de l'eau, je galérais comme pas possible à retirer ma combinaison qui me collait à la peau, c'était pire qu'être enveloppée de sangsues ce truc! Mais finalement, je réussissais à m'en extirper et j'attrapais la serviette que me tendait Benedikt, il semblait tout aussi heureux que moi de cette expérience.
«N'empêche, ça n'a rien à voir avec les fonds marins de Balaïnes...» - bon, faut dire que je n'étais pas très loin du bord, ce n'était pas comme ici où la surface était à quelques dizaines de mètres plus haut!

Enfin, j'étais en train de réfléchir un peu, est-ce qu'il était utile de rester encore ici? Pour le moment, je suivais Benedikt jusqu'à retourner dans notre "chambre", jetant un œil à ses algues qu'il ne connaissait pas
«Elles vont changer de couleur... la plupart des algues brunissent une fois à l'air libre. Peut être pour ça que tu ne les reconnais pas?» - après, c'était lui le pro des végétaux, mais pour ma part, je savais que je n'avais jamais vu d'algues aussi colorées que celles qui étaient sous l'eau, et pourtant, bon nombre d'entre elles étaient identiques à d'autres que je connaissais, mais de couleur brune ou noire.

Bref, une fois dans la chambre, direction la douche pour se débarrasser du sel, je m'étais baladé en serviette pendant tout le trajet, la serviette autour de la taille, me fichant bien des regards qu'on pouvait me lancer - curieux, intéressé, scandalisé, rayez la mention inutile. Bref, je ne savais pas si Benedikt comptait venir avec moi, j'avais décidé de cesser de le chercher pour le moment et le laisser venir quand il voudrait. Visiblement, ça avait un peu marché, même si je restais frustré de cette soirée.. mais autant se dire que c'était qu'un début.

Une fois sorti de la douche, je me rhabillais avant de me sécher les cheveux.. c'est quand même vachement plus pratique maintenant qu'ils sont courts!
«Tu as encore envie de faire quelque chose ici? On peut finir de passer l'après-midi, mais je t'avoue que je commence un peu à avoir le mal du pays...» - et j'ai envie d'un hamburger, me demandez pas pourquoi...



J''ai eu une idée pour notre retour dans les Ghettos, mais on n'est pas obligés de partir tout de suite ;)

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Gloub gloub!

Messagepar Benedikt » 14 Mai 2015, 02:10

« Je ne sais pas, je cultive des algues à la boutique et je les reconnais souvent même séchées, mais il faut dire que la plupart viennent des rivières. Et en plus, tu as raison, c’est bien différent de Balaïne, alors il y a sûrement des plantes que je ne connais pas ici… »
Benedikt jeta un coup d’œil à celles qu’il avait dans les mains et fila les déposer dans l’évier de la petite cuisine, à moitié dans l’eau pour qu’elles ne se dessèchent pas tout de suite. Il était encore frigorifié ; Vrass était parti tellement vite qu’il n’avait eu le temps que d’enfiler ses baskets s’il voulait suivre ce dernier, si bien que le petit botaniste avait fait tout le trajet le visage fourré dans sa serviette, complètement embarrassé par le regard des étrangers. Même recouvert largement par une grande serviette, épaules y compris, le simple fait de savoir qu’il était complètement nu là-dessus l’avait fait raser les murs, contrairement au winghox qui paradait avec une complète indifférence, offrant un contraste assez amusant.

Aussi il était bien appréciable pour lui de se retrouver dans un endroit privé, surtout quand l’endroit en question proposait une douche brûlante. Benedikt se glissa contre Vrass, claquant des dents, pour profiter de l’eau qui coulait déjà sur lui comme il avait déjà commencé à se laver. Pour l’instant, lui n’avait le courage de mettre un bras hors du jet de chaleur tellement agréable pour attraper la bouteille de shampooing. Peut-être dans quelques heures ! Lorsque le tatoueur s’éloigna pour se sécher un peu, Benedikt resta sous l’eau, exploitant toute cette eau chaude qui n’avait que lui sur qui tomber maintenant. Il hésita un instant devant les paroles de Vrass, les oreilles bouchées, et rouvrit les yeux : « Mmmh, je ne crois pas. Ça m’irait de rentrer maintenant, je ne vois pas trop ce qu’on pourrait voir encore ici. »
Benedikt se mit quand même à sourire légèrement et passa une main sur son visage pour éviter d’avoir du shampooing dans les yeux. « Le mal du pays ? Tu es si attachés aux Ghettos que ça, maintenant ? » s’amusa-t-il. « La beauté des toits en tôle est devenue une drogue pour toi ? »

Lorsqu’il accepta enfin de quitter la douche pour s’enrouler à nouveau dans une serviette, le petit botaniste dégageait de la vapeur d’eau comme une cocotte-minute et portait un grand sourire satisfait. Il refit le pansement de sa main, plus légèrement, avant de se rhabiller complètement en demandant de l’aide au tatoueur.
« Je peux nous ramener à la maison, si tu veux ? Il faut que je m’entraine à utiliser ma perle ! » proposa-t-il. « Même si je ne réussis pas à nous faire atterrir correctement là où on veut, on pourra en profiter pour trouver un endroit dehors ou manger, non ? Je commence à avoir sérieusement faim maintenant ! »

Benedikt aida Vrass à rassembler leur affaire avant de lui dire de finir pendant qu’il allait prévenir Kara qu’ils partaient. Quelque part, cela lui semblait plus poli puisqu’elle leur avait fourni un endroit plus que confortable pour dormir. Et puis partir lui donnait aussi une excuse pour ne pas avoir à discuter trop longtemps, alors ce n’était pas si terrible à faire, même s’il dût quand même lui promettre de revenir dans la semaine pour les aider à régler les multiples ennuis qu’ils avaient.
Lorsque le botaniste revient un quart d’heure après, il aida le tatoueur à vérifier qu’ils n’oubliaient rien, et puis lui tendit une main pour se concentrer sur la Basse-ville aussitôt que celui-ci l’ait attrapé. Pourtant pas assez bien pour atterrir devant la porte de la boutique de tatouage, comme il l’avait prévu. Ils s’étaient retrouvés dans une allée sombre juste à côté des jardins de Belleville. Benedikt trouvait ça presque agaçant étant donné combien il lui était difficile de les retrouver lorsqu’il y travaillait encore.

Je suis curieux, maintenant ! Et puis j'ai aussi des idées alors c'est bien, on en manquera pas. ^^

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Gloub gloub!

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Mai 2015, 18:23

La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Précédente

Retourner vers Mestovaan

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron