Deux boîtes de conserve à l'eau!

Perdue au fond du golfe situé à l'est des îles Sanctuaire, Mestovaan est bâtie à partir de modules de sauvetage de l'Atlas IV échoués ici. On y accède par un unique tunnel donnant dans la forêt Oubliée.

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 15 Oct 2014, 11:24

Bon, le programme du lendemain était établi, et chacun aurait sa tâche à accomplir. Neythen ferait mumuse avec son robot géant pour pouvoir réparer conduits et autres petits soucis extérieurs, pendant que Shell allait devoir essayer de bricoler avec les moyens du bord un autre type d'appareil afin d'améliorer les communications entre Mestovaan et NéoBabel. Elle frissonna légèrement dans l'obscurité et se réfugia sous son drap bien que ce n'était pas trop le genre à réchauffer quoi que ce soit, elle aurait presque pu regretter de ne pas s'être pris une couverture chauffante pour ce voyage, mais elle n'était pas du genre à se plaindre et se roula donc simplement sur le côté avant de s'endormir, sans le moindre ronflement pour la perturber.

Le lendemain matin, elle fut levée à l'aurore, même si ça ne se voyait pas trop à cette profondeur, elle avait une vraie horloge interne là dessus d'ailleurs, à croire qu'on lui avait aussi greffé un disque dur dans le cerveau! Elle ne se soucia pas trop de savoir si Neythen était réveillé ou non, elle attrapa ses affaires et se leva en essayant quand même de se déplacer en silence, puis elle se retrouva dehors et demanda son chemin pour une petite salle d'eau histoire au moins de se débarbouiller. En vérité, ils avaient tout de même un très bon système ici, puisqu'il n'était pas nécessaire que l'eau soit potable, elle était juste dessalée pour pouvoir faire douche et toilettes. Aussi elle en profita pour se laver correctement, cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas pu le faire, donc bon.

Elle se sécha rapidement avec une serviette qu'on avait bien voulu lui prêter, puis enfila son pantalon gris et sa chemise blanche qu'elle déboutonna aux manches pour pouvoir les remonter et être plus libre de ses mouvements. Malgré le décolleté que ça lui faisait, vu qu'elle avait toujours un petit débardeur dessous, il n'y avait pas grand chose à voir.
Elle revint dans la pièce et croisa Neythen et son humeur d'ours habituelle

«Les salles de bain sont plutôt bien équipées si vous voulez vous débarbouiller ou vous raser un peu.» de son côté, elle attrapa le PDA pour revoir les plans que le mechanimae lui avait transmis la veille. Bon, elle allait devoir réquisitionner les ingénieurs du coin encore. Ils seraient surement contents d'être utiles de toute manière.


A moins que tu aies prévu des trucs bizarres pendant les manœuvres, on peut peut-être faire passer la journée?

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 17 Oct 2014, 17:44

Allongé les bras derrière la tête, Neythen suivait le ballet des poissons dans l'obscurité. Ce truc de mettre des aquariums chez les psy, c'était pas des conneries en fait. Ça hypnotisait vraiment ! Pour de vrai de vrai. Tellement que notre mechanima avait l'air presque plus calme qu'un gros mérou... et qu'il rechigna un peu à se déplier. Heureusement l'idée d'aller conduire son gros robot le poussa à se mettre debout. Il renfila ses affaires et laissa son matelas par terre, le drap par dessus sans s'enquiquiner à rien plier. Et que la femme de ménage vienne pas lui casser les roustons ! C'est à ce moment là qu'il croisa Shell qui revenait, et qui lui suggéra d'aller se raser. Non mais oh ! Même pas en rêve !

D'humour bougon, Haine traîna les pieds jusqu'à la dite salle de bain. Il grommela sous la douche qui lui fit un bien fou après toute la sueur qu'il avait versé sous le poids de son paquetage. Grogna en se séchant, râla en se rhabillant chaque fois que ses articulations le faisait chier. Lorsqu'il eut fini il fonça droit au mess pour un petit dej' qui ressemblait à rien d'autre qu'une bouillie d'algues pourries et décida qu'il serait vachement mieux en compagnie de son SUBMAKINA pour le restant de la journée. Du coup il fut le premier sur les lieux, à vérifier que tout roulait comme il fallait.

Le reste de la matinée fut pas super palpitant. Le robot était cool mais se traînait à la vitesse d'une limace anémiée. Haine parvint quand-même à bidouiller trois filtres et à en démonter entièrement un quatrième envahi de crustacés. Ces bestioles stupides avaient eu la mauvaise idée de se réfugier là pour se développer pépère avant de créer un super embouteillage une fois à taille adulte, vu qu'elles pouvaient plus sortir. Le mechanima failli décapiter deux antennes avec ses bras et arracher un câble en s'y prenant les pieds. Pour sa défense la visibilité était pas top, et il avait pas conduit souvent ce genre de truc. Il se fit attaquer par un requin marteau aussi, qui décampa bien vite après s'être mangé une droite mécanique... De retour au sas de dépressurisation pour le repas du midi, Haine était littéralement vanné.

Au mess, leur table était curieusement désertée après que la population locale ait décrété que ces deux-là étaient vraiment trop mal aimables. Mais ça, Haine s'en foutait comme de sa première chemise. Et comme en plus il se souvenait même pas de sa première chemise, ben ça illustrait bien à quel point il s'en foutait, hein.

« Si vous voulez prend' le r'lais c't'après midi, j'vous l'laisse. Lança-t-il à Shell entre les bulots et l'espadon. Ce truc pèse une tonne. Il se massa vaguement l'épaule en soupirant, élégant comme un Kordatt. Il reste le socle de l'antenne relais à poser. Paraît qu'ils ont envoyé un sous-marin le livrer près des côtes, mais faudra y'aller le fixer. »

Histoire que ça se ballade pas à chaque marrée quoi. Par contre avec les vagues, et particulièrement aussi près des falaises, ça allait être sportif. Surtout pour la sonde ! Fallait du lourd pour résister aux courants et au ressac... Ouais en fait ça allait être marrant !

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 18 Oct 2014, 10:38

Désolée mais j'avoue que je suis une quiche en trucs mécaniques comme ça, donc je reste vague volontairement :$

La journée s'annonçait bien remplie. Malgré tout, elle commençait normalement avec un Neythen aussi aimable qu'un raton laveur crasseux, au moins on pouvait dire qu'il était du genre fidèle à sa réputation et qu'il n'y avait pas eu tromperiesur la marchandise. Mais du point de vue de Shell, cela n'avait pas d'importance. Le mechanimae faisait bien son boulot et pour elle, c'était tout ce qui comptait.

Ils allèrent prendre leur petit déjeuner, composé de ce qui semblait être du thé infusé avec des algues - immonde - et une bouillasse d'algues dans laquelle la jeune femme était presque sure qu'ils avaient du mettre de la graisse de moteur pour la rendre plus consistante! Comment pouvaient-ils vivre dans de telles conditions? Non pas que le goût soit essentiel, mais elle n'était vraiment pas sûr qu'ils disposent de tous les nutriments nécessaires à un bon métabolisme. Et ça par contre déjà, c'était plus important pour pouvoir faire son travail correctement.

Ils se séparèrent donc peu après. Neythen avait embarqué dans son SUBMAKINA pendant que Shell travaillait avec tous les ouvriers disponibles pour rassembler les pièces dont elle aurait besoin pour le RM-PROBE. Heureusement qu'ils avaient des appareils à ondes courtes pour pouvoir communiquer dans la base, c'était utile pour pouvoir piloter cet engin à distance. De temps en temps, la salle vibrait lorsque Neythen passait à proximité dans une tentative de déboucher les conduits, mais lorsque midi approcha, elle avait à peine terminé de rassembler tout ce dont ils avaient besoin.

Ils étaient seuls à une table, tous ceux qui avaient travaillé avec elle ressemblaient à des poissons hors de leur bocal, utilisant des serviettes comme des éventails pour calmer leurs bouffées de chaleur tellement elle les avait fait courir partout. Neythen de son côté semblait naze aussi, la jeune femme se tourna vers lui alors qu'il lui proposait de prendre le relais avec le SUBMAKINA

«Hum, j'ignore si j'aurai la force nécessaire. Malgré tout, je n'ai pas encore commencé à monter le prototype du RM-PROBE. S'ils n'ont pas encore livré l'antenne, il ne sert à rien de ressortir pour aujourd'hui. Reposez-vous si vous le souhaitez, moi je dois finir de monter cet engin.» elle aurait volontiers ajouté que vu le temps de réactivité des gens ici - apparemment, ils avaient compris qu'ils avaient le temps pour tout et n'importe quoi et ne jugeaient donc pas nécessaire de se dépêcher pour quoi que ce soit - elle en aurait pour l'après-midi. Et vu la manière dont ils étaient en train de la regarder, on pouvait sentir qu'ils étaient particulièrement ravis à l'idée de devoir passer l'après-midi avec elle à suivre encore ses ordres.

«Super, on va encore jouer les larbins... génial, magnifique
- «Chut! Elle pourrait nous entendre! Et puis c'est pour notre bien qu'ils font ça!»
- «Non mais on n'est pas des esclaves quoi!»
- «Chuuuut!»
mais Shell ne se souciait pas vraiment de ce qu'ils pensaient. Ils étaient ici pour faire un travail, et ils le feraient! Tant pis si ça ne leur convenait pas.

Ainsi, le reste de l'après-midi se passa dans une ambiance exécrable. Mais alors que la nuit tombait à la surface, le petit appareil était monté et lorsqu'elle le fit tester aux ingénieurs, toute la rancœur qu'ils avaient emmagasinée pour la journée semblait s'être évaporée! Chacun pilotait l'engin à son tour et ils semblaient ravis de ce nouveau jouet! La jeune femme se massa la nuque, elle était épuisée après tout ça, et espérait que d'ici demain déjà, ils pourraient finir tout ça. C'est que ce travail commençait à être long, elle ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi fastidieux. Surement pensait-elle qu'il y aurait plus de collaboration de la part des gens ici.

Retour au réfectoire pour manger encore de la bouillasse sans goût. Une bonne douche et une bonne nuit de sommeil ne seraient surement pas du luxe après tout ça.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 27 Oct 2014, 21:14

Pour une fois que Neythen se montrait sympa et prêtait ses jouets, la seule réaction de sa copine Élite fut de lui mettre un vent monumental. Bon ben tant pis pour elle hein. Même que puisque c'était comme ça, il boudait ! Le mechanima se contenta de finir son repas - dégueulasse, n'ayons pas peur des mots - puis retourna aux sas voir son joujou. Classe. Même après une virée en profondeur il restait rutilant. Le ventre plein mais avec la bizarre sensation d'avoir mangé de la flotte, Haine grimpa à bord et retourna au turbin. Fallait se faire une raison, le SUBMAKINA n'était pas rapide. Inutile d'essayer de presser le mouvement donc. Tout ce que Haine y gagnait était de se battre contre la résistance de l'eau et de s'épuiser pour rien. Il démonta deux nouvelles aérations et perdit du temps sur la troisième qu'une colonie d'algues particulièrement envahissantes avait squatté jusqu'à la base. L'intelligence artificielle des Modules avait dû fermer totalement l'ouverture de ce tube là, aussi Neythen n'eut aucun remords à tout démonter et à ramener l'ensemble aux mestovaniens... mestovanois...? Bref, aux habitants de ce trou à rats !

« Arf... on connaît cette algue, elle est toxique et se multiplie à une vitesse ahurissante. On n'a toujours rien trouvé pour l'éliminer...
_ D'mandez à l'animal'rie.
_ La... la quoi ?
_ L'animal'rie.
Mais les occupants des modules aquatiques semblaient au moins aussi cons que les poissons qui les entouraient. Dans l'entrepôt désaffecté là, vous entrez en demandant un type qui s'y connaît en bestioles, et pouf ! Sayah s'fera une joie de vous prêter une bestiole flippante mangeuse d'algues. Enfin il paraît, j'ai jamais traité avec lui.
_ Comment pouvez-vous êtres sûr de ce que vous avancez dans ce cas ?
_ Bah l'lieutenant C. a d'mandé le botaniste, et puis le botaniste a rappliqué. D'mandez Sayah, il rappliqu'ra sûrement.
_ Mais qu'est-ce qui vous fait croire qu'il pourra nous aider ?
_ Qu'est-c'qui vous fait croire qu'il pourra pas ? »


Les scientifiques se regardèrent d'un air perplexe. Tout à coup ils avaient l'air d'avoir du mal à avaler que des militaires supposés les aider soient aussi mal aimables...

« J'vais m'pieuter, j'suis vanné. Lança Haine à l'attention de Shell. J'boufferai une ration dans la piaule, s'ils me foutent encore un d'leurs bols de vase régurgitée sous l'nez j'me tire. »

Sans attendre son reste, il enfonça ses mains dans ses poches et se dirigea comme un grand vers leur chambre commune. Il retrouva son lit défait avec satisfaction, et profita même de l'absence de Shell pour aller faire un brin de toilette. Non parce que transpirer à grosses gouttes toute la journée c'était cool pour la virilité, mais pas super confortable pour dormir. Et c'est donc propre et frais qu'il alla s'étaler sur son matelas, s'endormant comme une masse moins d'une minute plus tard façon baleine échouée. Eh ! On vous a jamais dit que ça crevait la piscine ? Ben pareil pour Haine. Le lendemain notre mechanima à l'humeur délicieuse se réveilla en même temps que Shell. Ouais bon, en fait c'est Shell qui le réveilla en faisant grincer son sommier, mais chut. L'Élite ramassa son sac et le jeta sur son épaule, chopant sa collègue de travail au vol dans le couloir.

« L'antenne doit êt' livrée, j'décolle pour les falaises. J'emmène mes rations, j'dormirai là-bas. Le temps d'arriver j'en ai pour la matinée, et une journée d'boulot sera pas d'trop pour fixer le relais. Là, comme ça ils pourront communiquer avec la civilisation, la vraie, et puis Neobabel pourront p'têt voler à not' secours pa'c'que là, ils me sortent par les yeux les Cro-Magnon sous les mers. »

Après un signe de la main à mi chemin entre le « Bon ap' » et le « À la r'voyure », Neythen se dirigea illico presto vers le hangar où il embarqua à bord de son SUBMAKINA-66 trop d'la balle. Hop ! Direction le sas de décompression. Plouf ! À la flotte. Deux trois manœuvres plus tard, il modifiait la position de son robot pour lui donner une forme plus aérodynamique et activa la propulsion. Et ouais ! Lui aussi pouvait jouer les sous-marins ! Comme prévu il mit toute une matinée à rejoindre le lieu où avait été largué le matériel. Le pied principalement. Haine repéra un pan de falaise qui avait dû se vautrer des années auparavant et décida que ça constituerait un super lest. Son robot alla s'y accrocher, et il commença l'opération de forage. Ce fut long et chiant. Surtout chiant. Neythen devait faire des pauses toutes les demi heures pour laisser refroidir la foreuse et détendre ses bras. Heureusement que la flotte était glaciale, ça aidait à pas bousiller les moteurs. Les heures passaient et se ressemblaient horriblement. Et sans indication sur l'heure qui passait, Haine continua de s'esquinter la santé jusqu'aux environs de midi. Il fit une pause casse-croûte avant d'entamer le montage de tout le bordel de transpondeur, de transformateur et de tout un tas d'autres trucs en « eur ».

Les manipulations minutieuses lui demandèrent un sacré paquet d'heures supplémentaires. En fait il avait une vague idée du temps passé quand son tableau de bord lui signalait le niveau des batteries. Autant dire que la foreuse lui avait déjà pompé le maximum, mais qu'à cela ne tienne. Il suffisait d'aller se poser tranquillou au fond de l'eau et planter y planter les bras qui jouaient le rôle d'électrodes géantes pour puiser l'énergie Nideylique directement à sa source. Comme une grosse prise électrique. Ou comme un vampire, à voir. Haine profitait des recharges pour mâchonner une barre de céréales - même s'il soupçonnait toujours autant les industriels d'y mettre plus de carton que de céréales - et grommelait. De temps en temps il se demandait même ce que foutait Shell. Est-ce qu'elle envoyait son RM-PROBE nettoyer les aération comme une grosse crevette. Est-ce qu'elle prenait un mestovanisois pour taper sur un autre ? Est-ce qu'elle bouffait toujours leur jus de chaussettes sales ou est-ce qu'elle avait elle aussi craqué et préférait ses barres énergétiques ? Un soupir plus tard, il secouait ses bras, se frottait les paluches, et retournait au boulot. Juré, il allait ressortir de là plus musclé que Hulk. Juste un peu moins vert...

La dernière pièce de l'antenne relais fut posée au petit matin. Dommage qu'il ait pas vue sur les petits oiseaux. Un coup de tournevis marin par-ci, un coup de clé à molette abyssale par-là, et roule ma poule...! Enfin il fallait l'espérer. Pourvu que ça marche, parce que l'aquarium sous-marin c'était marrant cinq minutes, mais c'était tout.

« Neythen N. matricule 378 à Mestovann. »

Suspens... Silence. Dites-lui pas qu'ils lui avaient refourgué du matos au rabais... Les bras du SUBMAKINA se remirent en mouvement pour ajuster la position du récepteur. Problème, ce truc pesait des tonnes. En même temps valait mieux vu la puissance de la flotte à cette profondeur. Les bras en compote, nouvel essai.

« Neythen N. matricule 378 à Mestovann. Nouveau silence. Putain fait chier c'truc...
_ Mestovann à Neythen.
_ Ah ben ça marche en fait...
_ On vous reçoit cinq sur cinq.
_ Escadron à Neythen N. Liaison confirmée.
_ Oh ça vient de chez vous ça ?
_ N. à Escadron. Reçu. J'vous laisse faire la causette avec Mestovann, j'fais demi tour.
_ Bien reçu Neythen. »


Le mechanima éteignit son transpondeur juste avant d'entendre les habitants du bocal à poissons s'extasier de cette nouvelle communication avec l'extérieur. Allez, souriez ! Vous allez recevoir pleeeeeein d'infos s'ympas... et évoluer un peu aussi. Paraissait que l'homme descendait du poisson hein. Ben c'était peut-être le moment de devenir des hommes évolués ? Après une dernière charge au fond du golfe, Haine retourna vers Mestovaan à petite vitesse. Nan parce qu'il était pas super pressé de rentrer en fait...

Désolée c'est long >< J'y connais rien non plus en mécanique, j'improvise en me basant sur ce que j'ai vu dans différents films / mangas, et j'invente la moitié aussi XD

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 28 Oct 2014, 19:19

Nullement consciente qu'elle ait pu vexer Neythen - de toute manière, ce n'était pas comme si cela changeait grand chose dans son comportement habituel - et elle préféra donc se concentrer sur l'engin sur lequel elle allait devoir travailler pour le reste de la journée! Elle n'était pas vraiment comme le soldat à apprécier jouer avec de nouveaux engins ultra technologiques. Son truc à elle, c'était les armes surtout, et elle se sentait parfois perdue et devait donc relire les plans encore et encore pour s'assurer que tout se montait correctement. D'autant que contrairement au mechanimae, elle n'avait pas le matériel précis pour le RM-PROBE, il fallait qu'elle le bricole avec les moyens du bord, mais dans l'après-midi, elle avait pu terminer et l'envoyer aider le soldat avec son joujou pour dégager les algues trop envahissantes. Elle avait suivi la conversation à propos de plantes ou de bestioles capables de les bouffer et effectivement, elle jugeait que c'était une bonne idée.

«Vous devriez sérieusement songer à laisser des entrepôts qui ne vous servent à rien pour ce genre de boutiques. L'herboristerie, l'antiquaire et l'animalerie pourraient être des atouts non négligeables. À ma connaissance, le tatoueur n'a pas besoin de salle pour travailler....»
- «Le tatoueur?»
- «Oui. Ses tatouages peuvent avoir des effets intéressants. J'en ai un qui réduit mon poids de moitié, et croyez moi que dans certains cas, c'est pratique.»
une fois de plus, on la regarda de haut en bas. Elle sentait bien que le type en face avait envie de la soulever pour voir si elle était aussi légère qu'une plume, supposant qu'elle aurait du peser dans les 50 kilos vu sa taille et donc, en être à peine à 25... il ne se doutait pas de la ferraille qui était fournie avec! Mais il s'abstint, malgré tout il semblait bien que le duo ne se faisait pas beaucoup d'amis dans cette histoire, ils semblaient davantage passer pour des fous.

Mais au final, ils avaient bien avancé, et Neythen alla se coucher sans manger, alors que Shell s'occupa de nettoyer soigneusement les deux appareils pour le lendemain. Comme pour les armes, elle jugeait que les machines méritaient qu'on prenne soin d'elles si l'on voulait qu'elles marchent, et une jeune scientifique sembla s'intéresser un peu à elle, bien que sa curiosité paraissait parfois mal placée. Elle semblait avoir du mal à comprendre son comportement si froid et elle avait même repéré sa cicatrice. Comme à son habitude, Shell répondait à toutes les questions, et finalement, elle se rendit avec cette femme dans un entrepôt vide pour appeler Sayah. Sauf que ce ne fut pas lui qui vint, mais un drôle de bonhomme avec des griffes d'ours! Il était plutôt impressionnant, cela allait sans dire, mais au moins il semblait s'y connaître en animaux et la jeune femme laissa la scientifique se débrouiller avec lui pour les bestioles mangeuses d'algues ou encore pour obtenir des feunetons dont la source de chaleur pouvait parfois être bien pratique - s'ils ne mettaient pas le feu à la base quoi.

Le lendemain matin, la jeune femme assista Neythen dans l'installation de l'antenne à distance, et elle restait au centre de contrôle lorsqu'il commença à manipuler les ondes afin de s'assurer que tout fonctionnait bien. Entre temps, les créatures prêtées par l'animalerie avaient fait un travail incroyable et les habitants de Mestovaan semblaient petit à petit croire que les deux mechanimae n'étaient pas aussi fous qu'ils n'y paraissaient! Lorsque la liaison fut établie, Neythen laissa la communication et la jeune femme prit le relais en expliquant clairement la situation, le matériel nécessaire pour améliorer les conditions de vie ici, et tout ce qu'elle pouvait expliquer à partir de ce qu'elle savait, avec surtout un point crucial.


«La mission du Lieutenant N et de moi-même est terminée. Demandons rapatriement le plus rapidement possible à NeoBabel»
- Reçu Lieutenant. Vous pourrez repartir avec l'appareil qui amènera le matériel demain en fin de matinée.»
la jeune femme nota soigneusement les coordonnées avant de laisser le micro à un autre gars du coin, elle n'était pas aussi épuisée que N, mais alla jusqu'au sas pour l'accueillir, bien qu'il ne semblait guère enthousiaste à l'idée d'être revenu dans le coin.

«Mission terminée, Lieutenant. On passe nous chercher demain en fin de matinée près de l'antenne relais.» au moins une bonne nouvelle dans la journée n'est-ce pas? En tout cas, ils allaient encore une fois se coltiner de la bonne bouillasse, et même si Shell n'avait jamais été le genre à apprécier la bonne nourriture, il était probable qu'elle ne crache pas sur une pizza ou un hamburger une fois arrivée à NeoBabel le lendemain...

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Neythen N. » 02 Nov 2014, 23:44

Aaah les bancs de poissons qui s'éparpillaient quand on les traversait, les raies qui se poussaient à peine, et les tecolutas à qui il valait mieux pas griller la priorité à droite - ni à gauche d'ailleurs. Si Neythen avait pas eu une formation au fond du lac de Neobabel, il aurait peut-être bien fait une crise de claustrophobie. Heureusement pour tout le monde il en avait vu d'autres. Oh pas beaucoup, il était en service que depuis 11 ans... mais quelques unes quand-même. Après trois bonnes heures à naviguer tout droit dans un silence parfait, le mechanima réactiva sa communication pour annoncer son retour. À l'autre bout du fil, trois type totalement paniqués qui lui reprochèrent aussitôt de pas avoir donné de nouvelles avant. Ouh là les gars, du calme. Il allait pas se barrer en courant avec son SUBMAKINA non plus hein. Du coup il répondit de son ton très aimable qu'il faisait ce qu'il voulait, et menaça même d'éteindre sa radio si on s'acharner à lui briser les...

« Vous êtes à quelle distance ?
_ J'sais pas mais j'vous vois.
_ Vous me voyez ?
_ Nan j'vois les modules !
_ Ah oui pardon... on vous prépare le sas de décompression. »


Dix minutes plus tard Haine s'y engouffrait à bord de son robot hi-tech, et soupira de soulagement en s'extirpant de la carcasse de l'engin. C'était pas pour dire mais plus de vingt-quatre heures dans ce truc pas plus grand que des chiottes, c'était un peu stressant. Du coup Mestovaan lui parut vachement plus spacieux que la première fois. En débardeur après avoir sué eau et sang sur le montage de l'antenne, il se dirigea vers Shell venue l'accueillir. Sans déc'...? Genre il lui avait manqué et tout ?

« Comment ça s'passe avec les aérations ? »

Mais avant que l'Élite puisse lui répondre, Neythen remarqua le silence des hommes qui les entouraient. Vachement discrets pour la plupart, ils fixaient ses bras d'un drôle d'air. Ah ouais... le problème avec les débardeurs c'est qu'on avait une vue plongeante sur ses cicatrices. Il avait failli oublier ce détail. Du coup il renfila sa veste en ronchonnant. Journée foutue, merci les gars. De mauvais poil le reste de la journée, il se contenta d'emprunter le poste de communication pour envoyer son rapport. Ouais parce que sur le trajet du retour, il avait eu tout le temps de le rédiger. Il précisa qu'il risquait d'être utile d'envoyer des ingénieurs un peu mieux qualifiés pour creuser un autre tunnel vers le continent, précisa que les hommes poissons connaissaient pas l'énergie Nideylique, conclu en suggérant de leur apprendre la culture de trucs moins gerbant que les algues. Et sous les regards agacés des Atlantes, il fit demi tour pour aller s'enfermer dans la chambre et s'empiffrer de ses dernières barres énergétiques. Les renforts arriveraient pas avant le souper, et lui en avait déjà trop vu pour les supporter davantage.

Malgré tout il fit l'effort de sortir ses fesses de son matelas pour aider à tout ce qu'il pouvait. Parce qu'après tout il était là pour ça, et parce qu'il s'emmerdait ferme tout seul à bouder dans sa chambre. Et puis même qu'en plus la soirée passa beaucoup plus vite. Le repas du soir eut la même texture caoutchouteuse que la veille et l'avant veille. Les conversations furent toutes aussi gaies. La nuit toute aussi calme. Et Neythen tout aussi grincheux le lendemain. Mais comme bosser l'empêchait de penser, il se mit au turbin sans trop rechigner. Même qu'il aurait jamais cru penser ça un jour, mais il fut vachement content d'apprendre que l'unité d'assistance de l'Escadron n'était pas loin en fin de matinée, et qu'ils allaient pouvoir être évacués. Enfin ! Du coup autant dire que ses affaires furent vite pliées - entassées dans son sac plutôt. Allez zouh, mission suivante. C'était bien joli le voyage au pays des p'tites sirènes mais il avait une dette à rembourser lui...


Si ça te va on peut clôturer ici ? On se refait une mission quand tu veux (l)

Avatar de l’utilisateur
Neythen N.
Mechanima

Âge: 51
Crédit: 1,369.00 Ore(s)
Suivi: Image Image
Métier: Élite de l'Escadron
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar:
Edward Carnby ~ Alone in the Dark, the new nightmare ~ INFOGRAMES

Re: Deux boîtes de conserve à l'eau!

Messagepar Shell Covald » 08 Nov 2014, 20:35

Ok pour conclure là, sauf que tu parles de la fin de la journée, moi je disais le lendemain, donc je suis un peu perdue? :oops:

Leur mission était terminée, mais ils ne pourraient évidemment pas être rapatriés en quelques minutes et allaient donc devoir s'occuper pendant ce temps. Shell n'avait même pas jeté un regard aux cicatrices de Neythen, faut dire qu'elle s'en moquait un peu, et surtout elle en avait vu d'autres. Contrairement à elle, on lui avait remis de la peau par-dessus son exosquelette, mais contrairement à lui, elle n'avait même plus de muscles, ses membres avaient été totalement arrachés et sa jambe et sa main n'étaient qu'un assemblage de pistons et autres tiges d'acier, là où elle supposait - et supposait seulement car elle ne poserait pas la question - que Neythen avait gardé quand même un mélange des deux. Elle se souvenait d'un bras charcuté au cours de la mission contre les teignes et le hamac fou, et si ses souvenirs étaient bons, il n'y avait eu que de la mécanique là dedans, donc surement qu'elle faisait fausse route pour certaines parties de son anatomie.

Toujours est-il que si le lieutenant N alla dans la chambre pour taper son rapport, elle se contenta de la salle commune et fit de même en attendant qu'ils soient évacués. Elle prit la peine malgré tout d'accompagner l'un des hommes dans un entrepôt vide pour qu'il puisse rencontrer Ceithli qui allait pouvoir leur parler un peu de ses articles bien pratiques, et visiblement elle allait avoir une commande sacrément massive de corne d'abondance par ici, ça les changerait des bouillasses d'algues! Au final, les habitants décidèrent d'établir un entrepôt pour chaque boutique: l'animalerie, l'herboristerie et l'antiquaire! Quant au tatoueur, il suffisait juste de vouloir un tatouage pour qu'il se pointe, même ici, pas besoin de local.

Bref, en tout cas, même si les habitants étaient conscients que leur mode de vie allait radicalement changer désormais, ils semblaient plutôt contents du passage des deux élites, car ils allaient considérablement améliorer leurs conditions de vie désormais, sans compter les autres scientifiques qui débarqueraient à leur suite.

Puis finalement contre toute attente, on les escorta jusqu'à la sortie du tunnel. On ne les remerciait malgré tout pas pour leur travail, certains semblaient assez mécontents en fait qu'on change totalement leur mode de vie! Mais Shell s'inclina respectueusement, notamment auprès du KAMÉ Léon en sachant qu'au moins, il avait contribué à réduire un peu sa dette.

Un hélicoptère les attendait, cela lui rappelait un peu leur précédente mission où ils avaient été rapatriés de la même manière.

Est-ce qu'ils auraient encore droit à une séance chez le psy après cette mission? Elle espérait que non, quoi qu'il semblait à présent que du point de vue de l''Escadron, Shell C soit la seule à même de supporter Neythen N dans une mission, et par conséquent, il était plus que probable qu'on les colle encore ensembles à l'avenir tiens. Mais cela ne la dérangeait pas, après tout, il était efficace comme soldat, et c'était tout ce qui comptait à ses yeux.

On rentre au bercail.


==================================
RP clos



Et merci encore (l)

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Précédente

Retourner vers Mestovaan

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron