Repas en famille

Image

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 03 Mar 2012, 19:08

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png

Si certains auraient pu penser que Ceithli faisait exprès de répondre de la bonne manière pour mettre Démétrien dans sa poche, il aurait tort. En soit, oui, évidemment, elle cherchait à ne pas faire de vague, mais ses efforts allaient d'avantage dans l'espoir de ne pas le froisser que pour lui plaire, et au final, elle semblait réussir à faire les deux. Elle ne s'était pas attendu à la réaction d'Euthalie et craignait vraiment d'avoir dit quelque chose de mal, son cœur était serré par l'angoisse d'avoir pu l'insulter ou autre, mais Démétrien ne semblait pas lui en vouloir d'avantage, quoi qu'il demanda rapidement à ce qu'elle disparaisse de sa vue, même si c'était d'une manière très polie et correcte. Suivant Archélas et Hogan d'un pas peu assuré, elle pouvait sentir une certaine appréhension à être dans une aussi grande maison. Leurs pas étaient étouffés par les tapisseries et moquettes étalées un peu partout, et elle ne fit pas vraiment attention à la démarche de l'employé de maison, trop perdue dans ses pensées à l'idée d'avoir pu blesser sa future belle-mère.

Une fois dans la chambre d'amis aux étoffes éparpillées, elle sembla comme figée, craignant de perturber Hogan dans son ménage, prenant une étoffe pour la lui tendre mais il semblait tellement habile et rapide à le faire qu'elle avait l'impression que l'aider serait finalement l'ennuyer. Elle se fit alors attraper par Archélas qui la conduisit dans la pièce d'à côté qui se trouvait être sa chambre. Elle n'avait pas prononcé le moindre mot depuis qu'Euthalie avait fondu en larmes et elle n'eut même pas le temps de s'étonner de l'apparence de la chambre de son compagnon - allaient-ils devoir décorer la leur comme ça une fois qu'ils auraient leur maison? Cela avait tout de même un côté... effrayant? - qu'il l'assaillait de questions. Posant deux doigts sur ses lèvres, elle ferma un instant les yeux pour essayer d'assimiler le flot de paroles incessants qui venait de sortir de la bouche de son amant, ne sachant déjà même plus ce qu'il avait pu demander tellement tout s'était enchainé, mais l'idée générale semblait être cette douleur au niveau de ses côtes, et lorsqu'il mentionna le bébé, elle s'était retournée brusquement pour voir si Hogan était dans le coin et se tourna ensuite vers lui en fronçant les sourcils et en prenant un air réprobateur


«Chut enfin! Calme toi. Je vais très bien.» elle prit une profonde inspiration avant de regarder de nouveau derrière elle pour voir Hogan qui repartait de la pièce pour continuer à ranger «Je ne suis pas blessée. J'ai raconté cela pour avoir une porte de sortie pour le cas où ton père me demande de me transformer. Je me suis souvenue qu'une fois où j'avais été blessée par un gnou, ça remonte à quelques années, je n'avais pas pu me transformer pendant une semaine, alors je m'en suis servie, c'est tout.»

Elle eut un léger sourire gêné en passant une main sur sa joue avec douceur «Désolée, je ne voulais pas t'inquiéter. Je pensais qu'en écoutant que je m'étais fait ça à la chasse, tu aurais compris que c'était un petit mensonge. Je ne m'attendais pas à ce que tu crois que j'étais vraiment blessée. Pardon.»

Elle entendit Hogan revenir, ce n'était pas très pratique d'avoir une conversation dans ces conditions, mais ce n'était qu'un mauvais moment à passer après tout. Elle détourna le regard, histoire de changer un peu de sujet «Ta chambre est... spéciale. En tout cas, on peut dire que tu as... vraiment... amassé beaucoup de choses ici.»

Sa voix trahissait peut être une certaine inquiétude, elle se tourna vers lui, l'air un peu embarrassé «Est-ce qu'il faudra amener tout ça dans notre chambre lorsque nous aurons construit notre maison?» ou pire, les mettre dans la chambre du bébé si cela venait à être un garçon? Elle passa sa main sur son ventre d'un geste machinal avant de lui sourire «et ne t'inquiète pas. Le bébé va bien, j'ai été voir un guérisseur qui m'a assuré que tout allait bien, avant de partir de Banba.»

Voilà, maintenant qu'il était rassuré, elle espérait qu'il allait se calmer un peu et arrêter de prendre ainsi des risques vis à vis de toute cette histoire

«Il faudra penser à envoyer un flabo auprès de mon père dès demain afin qu'il se mette en chasse. Surtout qu'il va devoir venir à Epthria en chariot... ou alors, je suppose qu'il viendra d'abord à Ephtéria pour chasser dans les environs? Histoire d'avoir de la viande fraiche pour le mariage... toute ma famille à Ephtéria dans les jours à venir, mais nous éviterons d'en parler à ton père sinon il voudra peut être les inviter aussi. Il vaut mieux que mon père et Jhérer restent à l'auberge de leur côté, n'est-ce pas?»

Elle doutait fort qu'Archélas accepte que Jhérer dorme sous son toit...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 03 Mar 2012, 22:01

L'inquiétude clairement lisible sur le visage du soldat s'estompa aussitôt que Ceithli le rassura sur ce mal mystérieux dont elle avait été victime. Fermant les yeux une longue seconde comme s'il revenait d'un cauchemar atroce, il poussa même un soupir de soulagement, délivré de cette crainte là.

« Excuse-moi, je crois que tout ça m'angoisse un peu. Mais tu vois, reprit-il avec un sourire, ça ne s'est pas si mal passé finalement. »

Ou presque. Bien entendu comparé à l'accueil chaleureux que lui avait réservé Rhëanor, son père faisait plutôt figure d'odieux personnage. Malgré tout Archélas s'étant attendu au pire des scénarios, et aussi était-il plutôt satisfait de la manière dont le repas s'était terminé. Bien mieux qu'il n'avait commencé en tous les cas. Lâchant les mains de sa compagne, le soldat se pencha afin de la prendre dans ses bras et de la serrer simplement contre lui, savourant cette petite victoire. L'étreinte ne dura pas très longtemps toutefois. Se reculant légèrement, il la détailla longuement avant de lui reprendre les mains comme s'il craignait de la perdre s'il s'avisait de rompre le contact qu'il avait avec elle trop longtemps.

« Est-ce que je t'ai dit que tu étais magnifique ? Il lui sourit, son regard turquoise plongé dans les deux puits d'ombre de sa féline, tout excité d'avoir remporté cette première manche. Mon père ne t'aurai jamais demandé de te transformer tu sais. S'il ne t'avait pas connu peut-être, mais... tu es ma compagne alors ça aurait été très impoli. Ne t'inquiète pas, tout ira bien maintenant. Mes parents t'adorent déjà. »

Son regard s'inquiéta des mouvements de Hogan dans la pièce voisine, et il profita que le domestique soit repartit les bras chargés pour embrasser sa féline un peu vite, pas trop rassuré à l'idée de se faire surprendre par l'un ou l'autre de ses deux parents. Puis à la remarque de Ceithli sur sa chambre, il eut un sourire amusé et balaya la pièce d'un coup d'œil.

« Oui, pardon. Je ne passe que rarement à la maison en fait, et ma mère a laissé ma chambre dans l'état où je l'ai quittée. Quand je viens ici je me contente généralement de dormir une nuit ou deux ou de me changer mais je ne reste jamais assez longtemps pour... et bien pour remettre de l'ordre par exemple. Il se retourna vers elle et lui sourit plus largement. Ce sont des choses que j'ai ramassées dans le jardin, des jeux de gosses. On ne va rien ramener non. Seulement des vêtements je pense. »

Il alla débarrasser son lit de son uniforme jeté en travers, la rapière par-dessus, et s'assit en invitant Ceithli à faire de même, restant à distance respectable autant qu'il put. Non seulement la jeune femme lui avait manqué, mais en plus la nouveauté de cette tenue vestimentaire lui donnait un peu trop d'idées... Mais à l'évocation de Jhérer, il ne put retenir une moue contrariée.

« Mon père voudra vous héberger jusqu'au mariage. Il le peut, le manoir est assez grand, et il est têtu. En revanche tu as vu comment il est. Si Jhérer lui cause le moindre soucis, il le mettra à la porte sans hésiter. »

Alors qu'il terminait sa phrase, Euthalie entrait dans la pièce avec un plateau sur lequel étaient disposés trois tasses de thé et un chocolat chaud qu'elle chercha où poser. Archélas dû venir à son secours et débarrassa une pile de livres traitant d'anatomie humaine et équine de sur son chevet pour qu'elle puisse se débarrasser son fardeau. Elle n'avait apporté aucune pâtisserie cette fois. Elle eut un gentil sourire à l'attention de Ceithli.

« Je ne savais pas si vous vouliez du thé ou un chocolat alors je vous ai fait les deux. Hogan aura bientôt terminé votre chambre, en attendant vous pouvez boire un peu, ça vous détendra. Vous avez besoin de quelque chose ? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 03 Mar 2012, 23:00

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png

Si Archélas essayait d'être discret vis à vis des baisers et étreintes, Ceithli était encore plus gênée à l'idée de se faire surprendre et était un peu crispée lorsqu'il venait l'embrasser, même furtivement. Il l'invita à s'assoir et elle s'installa donc à côté de lui, souriant de soulagement à l'idée que tout ce bazar n'atterrirait pas chez eux.


«Je vois. Je trouve ça touchant qu'Euthalie t'aime à ce point. J'avoue que ma mère n'a jamais eu un tel dévouement, ni pour Jhérer, ni pour moi... oui bien sur elle nous aimait, mais... je sais pas, c'était pas pareil.» elle soupira doucement, une certaine jalousie peut être? Elle ne savait pas vraiment. En tout cas, la discussion tournait un peu autour de son père et du mariage, elle baissa les yeux alors qu'Archélas lui expliquait qu'ils allaient probablement vivre ici jusqu'au mariage

«Je sais que ton père veut bien faire, mais... honnêtement, je ne pense pas que mon père acceptera. C'est vraiment gentil de sa part mais... tu sais, même s'il est gentil comme ça, mon père reste un mâle guépard! Ce sont des dominants et l'idée de se retrouver dans une maison qui n'est pas la sienne ne va pas lui plaire!»

Non vraiment, elle ne trouvait pas que ce soit une bonne idée... «Ce n'est que pour une semaine, ils réussiront à se débrouiller Jhérer et lui... il faudrait vraiment trouver un moyen de lui expliquer, d'autant qu'au pire ils peuvent même aller dormir dans la Forêt des Ombres sous leur forme féline.»

Soupirant doucement, elle fut interrompue par Euthalie qui venait déjà se joindre à eux. Souriant timidement, elle apprécia sa sollicitude vis à vis du thé ou du chocolat

«Un chocolat, avant de dormir, il n'y a rien de meilleur.» elle vint se saisir de la tasse et savourant quelques secondes le contact chaud sur ses paumes avant de se tourner vers sa future belle-mère, l'air un peu gêné

«Excusez-moi, Euthalie, mais... est-ce que j'ai dit quelque chose de mal? Je m'en veux de vous avoir fait pleurer toute à l'heure.»

Baissant les yeux sur sa tasse, elle la porta à ses lèvres pour en boire une gorgée tout de même avant de se tourner de nouveau vers elle. Elle la trouvait vraiment adorable en tout cas et avait le cœur gros de lui avoir faire de la peine de quelque manière que ce soit.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 04 Mar 2012, 02:01

Archélas réfléchissait à ce que lui avait dit sa féline, tentant d'évaluer le pour et le contre ou peut-être de trouver une manière de transmettre le message à son père. L'air distrait, il observait la jeune femme alors qu'elle réchauffait ses mains sur sa tasse, son esprit vagabondant d'une idée à l'autre. Mine de rien, il était bien content que sa mère ne serve jamais de café après le repas du soir. Elle disait toujours que « ça faisait des rêves agités ». Sa manière à elle de dire qu'un excitant avant d'aller dormir, ce n'était pas une bonne idée. En tous les cas, cette habitude venait d'éviter à Ceithli d'avoir à refuser, et c'était tant mieux.

Le soldat se tourna alors subitement vers sa compagne alors qu'elle exprimait sa curiosité et sa culpabilité d'avoir blessé Euthalie, et s'il en fut embarrassé, sa mère ne lui laissa pas le temps de répondre à sa place.

« Non non, vous n'avez rien dit. Archélas chéri (elle l'appelait ainsi comme si Archélas était son prénom et Chéri son nom de famille), tu veux bien descendre aider ton père à débarrasser le couvert ? Il aimerait te parler. »

Archélas acquiesça. Se séparer de Ceithli – et ce même s'il la laissait aux bons soins de sa mère - l'ennuyait un peu. Pourtant, il n'avait pas vraiment le choix et pour tout dire, mis à part lorsqu'il avait été question de la protéger, il n'était pas dans ses habitudes de désobéir à ses parents. Aussi se leva-t-il pour quitter la pièce, adressant un regard confiant à la jeune femme qui devait bien être un peu perdue avec tout ça. Enfin, au moins pourrait-il toucher deux mots à Démétrien au sujet des mâles Elbereth, et ainsi dévala-t-il l'escalier docilement. Restée seule avec Ceithli, Euthalie s'était assise sur une chaise miraculeusement vide, une tasse de thé qu'elle entreprit de touiller distraitement sur ses genoux. Puis, au bout d'un long moment de silence où elle guettait les allers et venues de Hogan dans la pièce voisine, elle se décida enfin à reprendre la parole.

« Excusez le comportement de Démétrien, il est un peu... dur en affaires pourrait-on dire. Elle eut un sourire amusé. Archélas et lui se ressemblent beaucoup vous savez, dans leur manière bien à eux de protéger leurs proches. »

Hogan revenait pour la énième fois. C'était à se demander comment autant d'étoffes avaient pu s'entasser dans la même pièce aussi vite. Euthalie le regarda s'éloigner puis posa sa tasse avec précautions sur le secrétaire tout encombré de son sauvageons de fils, se leva, ferma la porte, et revint s'asseoir.

« Je pense que vous n'êtes pas comme toutes ces cousines de la famille de Démétrien - des petites sottes qui colportent des ragots et se soucient davantage des apparences que des véritables valeurs – et je pense que mon mari est du même avis. Il ne voulait pas d'une sangsue pour son fils et... Disons qu'Archélas a eu beaucoup de prétendantes du côté de la famille ou de l'entourage de son père. Toutes intéressées bien entendu. Elle baissa la tête pour plonger son regard dans son thé qu'elle remuait toujours. En réalité, les relations que la famille de Démétrien entretient avec nous sont toujours intéressées. Elle s'interrompit pour prendre une profonde inspiration, les lèvres un peu tremblantes à l'idée qu'Archélas pourrait revenir plus vite que prévu. Je n'ai aucune famille et donc ni héritage, ni Noblesse. Vous comprenez ? La famille de mon époux me méprise pour ces raisons, mais ils me tolèrent pour le peu de richesses que Démétrien amasse et dont ils espèrent hériter un jour. À leurs yeux, se mit-elle à rire un peu tristement, c'est moi qui suis une catin intéressée. À leurs yeux, les Orphes sont des monstres. Hogan est un monstre, et il est inconcevable pour eux que nous ayons pu élever Archélas à portée de griffes d'une telle créature. Alors... une Morphe susceptible de se transformer en guépard la nuit pour dévorer époux et enfant... »

Euthalie reposa sa tasse sans y avoir touchée et se leva pour aller s'asseoir aux côtés de Ceithli. Elle lui prit timidement la main, les larmes lui remontant de nouveau aux yeux, sans qu'elles ne coulent cette fois pourtant.

« Notre mariage a été un véritable désastre ! Sourit-elle comme s'il s'agissait d'un souvenir amusant. Démétrien avait fait les choses dans l'ordre – ou presque – et toute sa famille était invitée. Ce jour là, j'ai bien cru qu'il allait égorger tous les convives avec la pelle à tarte. C'était une très belle cérémonie, mais elle était fausse. Le banquet était d'une opulence outrageante et les invités d'une hypocrisie difficilement concevable. Oh ! Ils en ont fait des courbettes devant mon futur époux ! Mais devant moi, ils n'avaient plus que des insultes à la bouche, et tout cela au nez et à la barbe d'Alrik dans l'un de ses sanctuaires, imaginez-vous ! Démétrien avait tout fait pour leur convenir. La cérémonie, les traditions. Il a dépensé plus qu'il n'avait gagné pour un mariage au-dessus de nos moyens, tout cela dans le seul but de satisfaire une famille qui n'était là que pour le buffet et le plaisir de médire. Rien n'y a fait. Alors votre mariage... c'est un peu comme s'il recommençait le nôtre. »

Elle se leva de nouveau, soulevée par le besoin de marcher un peu. Slalomant entre la tente et la plante verte pour atteindre la fenêtre, elle jeta un regard pensif vers l'extérieur, mais ne vit rien d'autre que les plaines nimbées d'obscurité.

« Je crois qu'il fera tout pour vous éviter ce que nous avons vécu, jusqu'à « malencontreusement oublier » d'envoyer les cartons d'invitation par exemple. Je pense qu'il veut pour vous deux ce que nous n'avons pas eu, et qu'il ne veut pas vous imposer ce que nous avons subit. Elle se retourna tout à coup, un air inquisiteur épinglé au coin des yeux. Archélas est né avant mariage, vous le saviez ? Il nous a causé bien des soucis. Se moqua-t-elle. J'étais déjà enceinte jusqu'aux yeux lorsque Démétrien m'a fait sa demande, et nous avons pensé qu'il serait plus... judicieux... d'attendre sa naissance pour nous marier... et faire croire que nous avions été sages jusque là ! Nous l'avons laissé aux bons soins de Hogan ce jour là. Comme la famille de mon mari ne venait jamais nous voir, ce n'était pas bien difficile à cacher. Je crois d'ailleurs qu'ils sont tous fermement persuadés qu'Archélas est plus jeune d'au moins une bonne année. »

Riant de bon cœur à l'idée de cette petite revanche, elle revint s'asseoir et se décida enfin à boire son thé à petites gorgées, baissant de nouveau la tête d'un air triste lorsqu'elle eut fini sa tasse de moitié.

« Après Archélas... enfin... Je... Je ne peux plus avoir d'enfant. Balbutia-t-elle honteusement. J'aime beaucoup mon fils, mais il n'est pas souvent là, et même lorsqu'il était petit il était toujours fourré dehors. J'aurai bien aimé avoir une gentille fille comme vous à lui donner comme petite sœur. Lui apprendre les pâtisseries, faire les boutiques avec elle... Elle porta de nouveau les lèvres à son thé, cherchant par ce geste à contenir les larmes qui remontaient plus vite que prévu. Comme je vous l'ai dit je n'ai pas de famille et celle de mon époux ne m'aime pas vraiment. J'aime Archélas, croyez-moi, mais il y a longtemps que je ne partage plus grand chose avec lui. Je ne voulais pas vous inquiéter tout à l'heure, je suis navrée. J'étais simplement... touchée que vous me proposiez de vous accompagner. Je n'ai pas eu de mère avec laquelle faire les boutiques et je n'aurai jamais de fille pour combler ce petit manque. Elle tendit la main pour se risquer à caresser les cheveux de Ceithli. C'est gentil à vous, ça me fait vraiment plaisir. J'espère que votre maman sera d'accord. »

On frappa juste à ce moment là, et la porte s'ouvrit sur un Archélas un peu essoufflé. Derrière lui, Hogan secouait une grande jetée de lit et la disposait sur des draps propres. C'était à se demander par quelle magie il avait pu aller si vite à rendre à la petite pièce une vraie allure de chambre. Là où une pile d'étoffes s'élevait jusqu'au plafond quelques heures plus tôt, un autre lit avait été disposé, et à en juger par la respiration précipitée du soldat, il ne devait pas être étranger à cette apparition surprise.

« Tout va bien ?
_ Oui mon chéri, on discutait entre filles.
Sourit Euthalie. Dépêche-toi de boire ton thé, il va être froid.
_ Papa est partit en ville chercher Sofiaa, ils devraient être rentrés dans une heure.
_ Oh, d'accord. Reste un peu avec ton amie alors, je vais aider Hogan à faire un peu de ménage. »


À ces mots, elle se hâta de sortir et ferma la porte derrière elle, étouffant un « il va falloir ranger aussi la salle d'eau » jovial.


Si je vais trop vite et que tu voulais discuter un peu avec Euthalie n'hésite pas à me le dire. J'éditerai pour enlever le passage où Archélas chasse sa maman, ça ne me pose pas de problème ;)

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 04 Mar 2012, 15:11

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png

Désormais seule avec Euthalie, aussi étrange que cela pouvait paraître, Ceithli ne se sentait pas mal à l'aise d'être en sa compagnie. Mais petit à petit, au fur et à mesure que sa future belle-mère lui racontait son histoire, son regard s'assombrissait peu à peu, il fallait reconnaître qu'elle avait du souffrir presqu'autant qu'ils avaient aussi soufferts sa famille et elle lorsqu'ils étaient arrivés à Banba. Prenant sa main dans les siennes, elle écoutait donc ses mésaventures d'un air compatissant jusqu'à ce qu'elle se lève pour continuer à raconter avec nostalgie son histoire. C'était assez triste à entendre, et elle ne savait pas vraiment quoi dire, jusqu'à ce qu'elle revienne vers elle pour lui expliquer qu'ils feraient de leur mieux pour ne pas qu'Archélas et elle n'aient pas à souffrir comme ils avaient pu souffrir autrefois.


«Je suis désolée... mais vous savez, aussi détestables que soient la famille de votre époux, nous avons probablement connus pire par le passé, surtout mes parents.» après tout, lorsqu'ils sont arrivés à Banba, ils étaient nus, sans aucune possession, essayant de rester le plus loin possible de la ville tout de même pour ne pas se faire lyncher, Rhëanor avait commencé d'abord par apporter de la viande régulièrement: sangliers, antilopes, et ce fut le bison qui avait fini par amadouer quelques habitants qui commencèrent à vouloir les aider en échange de viande fraiche. Mais ce n'est pas parce qu'un ou deux villageois acceptait de les aider que c'était gagné, Sofiaa était enceinte de Jhérer, la plupart des gens les voyaient comme des monstres, et la marque qu'elle portait au cou encore aujourd'hui était la preuve de ce qu'ils avaient du subir autrefois.

«Vous savez, en réalité, mes parents ne sont pas mariés. Déjà, disons qu'ils viennent de familles qui avaient choisi de vivre dans leur apparence animale uniquement, alors le mariage était alors une notion abstraite pour eux, et quand ils ont appris ce qu'était le mariage, mon frère était déjà grand et ma mère était enceinte de moi, aussi il était impossible de faire croire qu'elle pouvait être vierge et personne n'a voulu les marier. Ils ont donc simplement pris le nom Elbereth qui veut dire «constellation» dans une langue ancienne, je ne sais plus laquelle. Les morphes n'ont généralement pas de nom de famille, mais pour vivre à Banba, il valait mieux en avoir un.»

Elle prit une profonde inspiration avant de serrer de nouveau la main d'Euthalie dans les siennes «Tout ça pour dire, que je suis sure que ma mère vous appréciera et qu'elle vous considèrera très vite comme une sœur. Vous êtes vraiment une femme adorable et je vous aime déjà beaucoup. C'est vraiment un grand soulagement pour moi de voir que je vais avoir une belle-mère comme vous.»

Elle s'en voulait presque de lui cacher qu'elle était enceinte, elle en parlerait à Archélas tout de même pour voir s'ils ne pourraient pas le leur dire avant le mariage? Après tout, ils avaient vécu un peu la même chose?

D'ailleurs, il venait déjà pour leur demander si tout allait bien, et que Démétrien était allé chercher Sofiaa. Hochant la tête, elle regarda Euthalie partir avec une sorte de nostalgie et Ceithli la laissa partir avec une pointe de tristesse. Ils étaient de nouveau seuls et elle se leva rapidement pour se jeter dans les bras de son compagnon, les larmes coulant enfin, elle n'avait pas voulu pleurer devant sa future belle-mère.


«Tu as une mère vraiment adorable... j'espère vraiment que je serai à la hauteur de ses espérances.» reculant alors pour garder tout de même ses mains autour du cou d'Archélas et plonger son regard humide dans le sien «Elle t'aime vraiment beaucoup, et je m'en veux de lui cacher... tu sais?» elle avait baissé les yeux vers son ventre avant de prendre une profonde inspiration et de plonger de nouveau son regard dans le sien et sourire timidement

«En tout cas, contrairement à ce que je pensais, je pense que quand tu partiras en mission, je viendrai de temps en temps à Ephtéria pour la voir... je pense qu'elle sera contente.»

Se mettant sur la pointe des pieds, elle déposa un baiser sur les lèvres de son compagnon avant de retourner s'assoir, mine de rien, toutes ces émotions l'avaient un peu fatiguée. Elle prit la tasse de chocolat qui avait un peu tiédi avant de la finir, baissant les yeux quelques secondes avant d'essuyer les larmes du bout des doigts.

«Je ne m'attendais pas à tout ça. Je pensais que je devrais me forcer à les supporter après le tableau que tu avais peints, et finalement, je me retrouve avec une belle-mère que je vais surement aimer au moins autant que ma mère et un beau-père qui sera capable de tenir Jhérer au moins aussi bien que mon père!»

À cette pensée elle se mit à rire, au moins, son frère allait surement devoir se tenir à carreau le jour du mariage, entre Rhëanor et Démétrien, les gardes du corps seraient sévères! En tout cas, elle essuya de nouveau ses yeux dont les larmes recommençaient à couler avant de lever les yeux vers lui

«J'ai... je me rends compte que j'ai vraiment de la chance de t'avoir dans ma vie.» elle prit juste une profonde inspiration, se sentant quelque peu perdue avec tout ça d'un seul coup

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 04 Mar 2012, 16:30

C'est abasourdi qu'Archélas réceptionna sa féline. Avant même d'avoir le temps de comprendre ce qui lui arrivait, il la retrouvait pendue à son cou à pleurer sur son épaule et s'inquiéta aussitôt. La serrant contre lui pour la bercer doucement, il réfléchissait à toute vitesse à ce qu'il avait pu dire qui avait pu la blesser autant, mais lorsque Ceithli se recula, il comprit que pour une fois, il n'y était pour rien. Il se contenta donc d'un sourire soulagé, laissant sa compagne lui parler un peu puis retourner s'asseoir, se dépêchant de la suivre pour venir s'installer à ses côtés.

« Je ne m'attendais pas à tout ça non-plus. Sourit-il en lui caressant la joue du dos des doigts. Pour tout te dire, j'ai eu l'impression de découvrir mes parents pour la première fois ce soir. Je suis content que tu t'entende aussi bien avec ma mère. Je crois qu'elle a toujours rêvé d'avoir une fille à chouchouter. »

À l'évocation de Jhérer et de la façon dont Démétrien et Rhëanor sauraient lui serrer la vis, Archélas sourit à son tour et embrassa la jeune femme sur le front comme pour la consoler.

« C'est moi qui ait de la chance. Tu es belle, tu sais te battre, tu te contente de ce que tu as en plus d'être généreuse, tu es naturelle et tu sais compter jusqu'à trois sans t'emmêler les pinceaux... même si on ne peut pas en dire autant de ton sens de l'orientation... »

Il la serra quelques secondes contre lui, sans insister mais suffisamment fort pour lui faire comprendre qu'il était là, et suffisamment tendrement pour laisser entendre qu'il ne lui ferait jamais le moindre mal. Il profita d'ailleurs de l'occasion pour l'embrasser juste au-dessous de sa mâchoire, un peu gêné par la dentelle qui l'empêchait d'aller mettre son nez au creux de son cou. Lorsqu'il se recula, lui aussi semblait fatigué.

« J'ai parlé des mâles dominants à mon père. Sourit-il après un clin d'œil. Il dit qu'il comprend et qu'il les laissera tranquille. On leur enverra un Flabo demain matin et deux nouveaux billets de train. »

La porte s'ouvrit à ce moment là, et Euthalie annonça simplement que la chambre était prête. Hogan avait disparu, sans-doute vers la salle d'eau qu'il fallait débarrasser également.

« Je suis désolée pour le désordre, c'est à cause de Démétrien. Elle porta ses doigts devant sa bouche, mimant une enfant qui aurait dit une bêtise. Il revient toujours avec de nouvelles étoffes, et quelle que soit la pièce dans laquelle je me trouve, il me l'apporte et me demande ce que j'en pense. On en discute, il la pose, et puis il disparaît pour une raison ou pour une autre en me laissant ses bouts de tissu qui sur le dossier d'une chaise, qui sur le sommet d'une porte.
_ On a renoncé à ramasser,
expliqua Archélas à voix basse, parce qu'il se rappelle toujours de l'endroit où il a posé telle étoffe, et ensuite il se fâche s'il ne la retrouve plus.
_ Oui. Même plusieurs mois plus tard !
Rit Euthalie. Enfin, votre chambre est prête. J'ai ouvert la fenêtre pour aérer un peu, tu devrais en faire autant Archélas chéri. Je vous laisse. Hogan est à l'étage si vous avez besoin de quelque chose. Oh ! Elle recula subitement avant de réapparaître avec une grande boîte en bois entre les mains. Il y a là divers baumes et potions cicatrisantes, n'hésitez pas à vous servir. Je pense que vous préférez que ce soit votre mère qui s'en occupe alors je le pose ici. Je vous dit bonne nuit, j'ai du travail en bas. »

Elle fit un petit signe de main et sortit, laissant Archélas un peu surpris.

« C'est drôle, normalement il n'y a qu'avec moi qu'elle est gentille comme ça. Même mes cousines ne la voyaient quasiment jamais... et elles n'avaient certainement pas droit à un chocolat chaud le soir. Je serais presque jaloux. Il l'embrassa. Alors, de quoi est-ce que vous avez discuté toutes les deux ? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 04 Mar 2012, 17:15

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png

Touchée que Démétrien ait compris le malaise qu'il pouvait y avoir à laisser Rhëanor - et surtout Jhérer - sous ce toit, la féline commençait doucement à se calmer et à reprendre son souffle lorsqu'Euthalie revint pour leur signifier que la chambre était prête, avec une petite explication sur les manies de Démétrien


«Je vois. Merci c'est très gentil. Promis, si je trouve une étoffe sur mon chemin, je n'y touche pas!» elle eut un léger rire alors que la mère d'Archélas venait lui apporter une trousse de premiers soins avec des baumes en tout genre, ce qui fendit le cœur de Ceithli, un peu triste d'avoir du lui mentir là dessus pour s'accorder une certaine sécurité. Se levant pour prendre les produits, elle la remercia une fois de plus alors qu'elle les laissait tous les deux et que son compagnon s'étonnait d'une telle sollicitude. Il lui demanda alors de quoi elles avaient pu parler

«Justement, elle m'a un peu parlé de votre famille. Et de ce que j'ai compris, si elle ne pouvait se montrer aussi prévenante avec tes cousines, c'est qu'elle sentait bien qu'elles-mêmes ne l'aimaient pas. Je trouve ça triste qu'on refuse d'aimer une personne juste parce qu'elle n'est pas noble. Ce n'est pas l'argent qui décide de ce que l'on est! Ta mère est vraiment une femme adorable, et je suis vraiment contente qu'elle ne soit pas, justement, l'une de ces nobles prétentieuses et sans cœur.»

Les larmes recommençaient à couler, au fond, elle était juste émue par tout ça. Et elle arrivait plus ou moins à imaginer ce qu'elle avait pu vivre dans cette famille, même si elle en avait, elle-même, nettement moins vécu que ses parents. Lorsqu'elle est née déjà, le village les avait presque tous adoptés, il n'y avait que les enfants pour les voir encore comme des monstres.

En tout cas, elle se leva pour aller plutôt dans la chambre qu'on lui avait préparée, mine de rien, celle d'Archélas l'étouffait un peu à vrai dire. Elle s'installa sur le lit en lui faisant signe qu'il pouvait la rejoindre s'il le souhaitait. Le temps s'était écoulé et Sofiaa n'allait surement pas tarder à arriver. Elle commença déjà à retirer les barrettes qui soutenaient ses cheveux, les ramenant un instant sur sa poitrine par un côté, Archélas pouvait voir la brûlure au travers de la dentelle sur sa nuque, mais malgré la conversation passée, elle n'y pensait plus vraiment. Elle retira également ses chaussures pour pouvoir s'étendre un peu sur le lit, le dos appuyé contre le mur en position assise, mais au moins pouvait-elle s'étirer les jambes qui étaient assez lourdes après la soirée passée. Elle soupira doucement, réfléchissant à ce qu'Euthalie lui avait dit


«Je sens que ce mariage ne va pas être une partie de plaisir. Mais je suis sure que nos parents feront de notre mieux pour que tout se passe bien. Cependant, j'ai repensé à quelque chose dont ta mère m'a parlé à propos de son propre mariage.» elle rougit un peu et se tourna vers lui d'un air embarrassé «Quitte à ce que ce soit une mauvaise journée à cause de la famille de ton père, et probablement de Jhérer aussi, j'aimerais vraiment qu'il ne mette pas trop d'argent là dedans. Entre mon père qui va chasser la viande, ma mère qui préparera le repas et ta mère le dessert, on a déjà de quoi bien économiser. Je ne veux pas qu'il dépense trop, même pour faire bonne figure. Tu crois qu'il acceptera?»

Après tout, pourquoi dépenser autant pour une seule journée alors que cet argent pourrait servir pour leur maison? Ou pour le bébé? Quelque chose qui leur servira toute leur vie? Déjà, elle commençait à se dire qu'ils n'auraient pas de souci pour la décoration, certes, il leur faudrait du temps pour avoir des meubles, son père était assez doué en maçonnerie, mais il n'était pas menuisier, aussi il faudrait les acheter petit à petit, mais au moins, auraient-ils de beaux rideaux grace à Démétrien? Il fallait voir le bon côté de chaque chose, et une fois qu'ils seraient bien installés à Aspasie, Ceithli comptait bien aller chercher du travail auprès du boucher de la ville pour lui proposer ses services de chasse. Ce ne serait pas vraiment faire de la concurrence à ses parents puisque le gros du succès de la boucherie Elbereth venait surtout des recettes particulières de Sofiaa, pas seulement de la viande elle-même. Ainsi, Archélas ne serait pas le seul à ramener de l'ore dans leur couple. Restait le problème du bébé qu'il faudrait garder par contre, sauf s'il était morphe aussi et dans ce cas, il l'accompagnerait en chasse pour qu'elle garde un œil sur lui. Ce serait amusant.

On frappa à la porte, et Ceithli se redressa un peu pour voir Sofiaa passer la tête par l'entrebâillement


«Ma chérie? Je ne te dérange pas?»
- «Oh non, Mère. Entrez.»


Entrant doucement avec Hogan qui était derrière elle avec le plus gros de ses affaires - probablement avait-il plus ou moins insisté pour les porter et les poser là où il trouva de la place, Sofiaa se tourna vers Archélas en souriant «Je ne m'attendais pas à ce qu'on vienne me chercher. J'étais en train de regarder une petite pièce de théâtre quand on est venu me prévenir. Est-ce que tout va bien?»
- «Oui, mère. C'est juste Monsieur Ages qui a insisté pour que vous dormiez ici plutôt qu'à l'auberge. Il souhaite que nous restions jusqu'au mariage, qui aura probablement lieu la semaine prochaine.»
- «La semaine prochaine? Et bien. Il faut rapidement prévenir ton père dans ce cas. Il va y avoir beaucoup de choses à s'occuper.»


Ceithli se leva rapidement en prenant les mains de sa mère «Est-ce que vous avez vu Euthalie? J'aimerais vraiment que vous la rencontriez.»
- «Non, je ne l'ai pas encore vue. Je suppose qu'elle est la mère d'Archélas?»
- «Oui. Je suis sure que vous allez beaucoup l'aimer.»
elle se tourna alors vers Archélas, comme si elle espérait qu'il irait la chercher, mais peut être était-elle allée se coucher et qu'il faudrait attendre le lendemain?

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 10 Mar 2012, 00:52

Archélas rejoignit docilement sa compagne et vint s'asseoir à ses côtés sur le lit en observant toujours une distance salutaire. Il écouta Ceithli lui parler de sa mère sans l'interrompre, sans trop savoir s'il se sentait jaloux des confidences faites à sa féline ou embarrassé au souvenir de celles-ci, même s'il ignorait encore ce que Euthalie avait pu lui révéler de tout ce qu'il considérait comme des secrets de famille. Pendant une seconde, il se rappela d'ailleurs que Belladona était au courant de la grossesse de Ceithli, et qu'il faudrait passer à sa boutique au plus tôt pour lui demander de tenir sa langue devant les clients. Car il n'était pas dit qu'un lointain cousin ne parlerait pas d'eux sans se gêner devant la Picaris, et compte tenu de l'absence de pudeur dont elle faisait preuve – Archélas se remémora avec un frisson cette histoire de galipettes – mieux valait prendre les devants et ainsi évider que l'un ou l'autre des membres de sa famille ne soit au courant avant l'heure... D'ailleurs, sa féline venait de lui faire part de sa culpabilité d'avoir à mentir à Euthalie, et même si elle ne lui avait guère laissé l'occasion de répondre, Archélas avait gardé cette requête informulée dans un coin de son esprit. Peut-être, effectivement, devraient-ils en parler à ses parents. Par soucis d'honnêteté tout d'abord, même si le soldat craignait beaucoup la réaction de son père.

Tiré de ses pensées par Ceithli qui continuait sur sa lancée, il posa l'une de ses mains sur son ventre exactement comme il l'avait fait à Banba, dans un geste qu'il voulait apaisant.

« Ne t'inquiète pas. Mon père en veut toujours à sa famille de l'avoir obligé à célébrer un mariage très onéreux. Il ne lui restait plus rien pour offrir une maison décente à maman et moi ensuite. Il marqua un silence hésitant, réalisant qu'il venait d'avouer qu'il était né avant mariage. Ceithli n'était peut-être pas au courant de ce détail. Tu savais que ce manoir était une toute petite maison avant ? Papa a fait ajouter des pièces au fur et à mesure. Chaque fois qu'il avait économisé suffisamment pour se le permettre. Sourit-il. Sa famille ne l'a jamais aidé. En fait, ils ont toujours tout fait pour le plier à leurs propres exigences, quitte à briser son couple. Comme il me l'a dit tout à l'heure, il se moque de l'opinion des siens et il compte se débrouiller pour les inviter sans leur laisser le temps d'assister au mariage. En fait, je pense que si on le lui demande, il ne les invitera tout simplement pas. Lors de la cérémonie et après, je veux dire, tout ce qu'ils ont vécu après, papa a fini par se rendre compte qu'Alrik se moquait bien de l'opulence et des richesses déployés lors d'un mariage. Seule la foi compte à ses yeux, qu'elle vienne d'un homme riche ou d'un sans-le-sou. Les Infinitudes n'abandonnent les pauvres gens sous prétexte qu'ils sont pauvres, tu comprends ? La famille de mon père en revanche, ils ne sont pas comme ça, et il fera en sorte qu'ils ne gâchent pas nos fiançailles et notre vie comme ils ont gâché les leurs, à commencer en ne dépensant pas l'argent nécessaire à notre confort dans une cérémonie pompeuse, absurde, et presque insultante vis-à-vis d'Alrik. »

Il soupira, un peu fatigué par toutes ces émotions, et aussi parce qu'il n'avait définitivement pas l'habitude de discuter de sujets aussi épineux.

« Mon père préfère que notre mariage soit sobre mais sincère, et que nous soyons entourés des personnes que nous aimons là où le sien a été fastueux et spécieux. »

Archélas se leva pour fermer la fenêtre que sa mère avait ouverte pour aérer. Dans l'obscurité, il distingua la silhouette claire de Chronos qui revenait. Sofiaa serait bientôt là. Il tira le velours épais des rideaux et se pencha rapidement pour embrasser Ceithli tant qu'aucun témoin n'était susceptible de les surprendre.

« Maman sera vraiment contente de participer, c'est gentil de lui avoir proposé... » La remercia-t-il alors qu'il se dirigeait vers une commode. Il en sortit une couverture qu'il déplia sur les jambes de sa féline tandis que la mère de sa compagne s'invitait timidement.

Interceptant le regard quasi suppliant de Ceithli, le soldat haussa un sourcil intrigué.

« Mon père ne vous l'a pas présentée ? Je descends voir ça, je reviens. Vous n'avez qu'à vous installer en attendant. »

Puis il suivit Hogan dans le couloir et dévala l'escalier. Sa mère n'était pas au salon, ni dans la salle à manger, ni dans la cuisine, mais Archélas croisa son père occupé à remuer des cendres afin de raviver le feu. Euthalie était très certainement sortie chercher quelques bûches pour la nuit, aussi le soldat se hâta de la rejoindre afin de l'aider, le domestique sur les talons. Dans la remise, la jeune femme fut ravie de les voir voler à son secours et paru enchantée à la nouvelle de l'arrivée de Sofiaa. Revenus au salon, elle demanda l'autorisation de Démétrien pour monter de nouvelles tasses de thé. Elle laissa donc les trois hommes au salon. Quelques minutes plus tard, elle grattait à la porte, les mains encombrées d'un nouveau plateau avec deux tasses de thé et un sourire sincèrement heureux épinglé au visage. De sa vie avec Démétrien, jamais elle n'aurait imaginé trouver des personnes lui ressemblant, et qui ne passeraient pas leur temps à la juger ou à lui lancer des piques. Ce fut donc les larmes aux yeux qu'elle pénétra la chambre.

« Bonsoir. J'espère que je ne dérange pas, Archélas m'a dit que vous vouliez me parler ? »

Euthalie semblait toute aussi enthousiaste qu'avec Ceithli, mais en présence de Sofiaa qu'elle ne connaissait pas, une certaine méfiance s'était installée comme un instinct de survie.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 10 Mar 2012, 12:37

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png
L'idée que le mariage soit finalement simple et sans fioritures eut de quoi rassurer la jeune femme, et lorsqu'Archélas mentionna le fait que c'était gentil de laisser Euthalie participer, elle ne put s'empêcher de rire

«Honnêtement, vu les pâtisseries qu'elle fait, je pense que c'est l'ensemble des invités qui la remercieront de sa participation!» puis elle s'était blottie contre lui avant qu'il ne se lève pour aller refermer la fenêtre, peut-être avait-elle eu un frisson qui lui avait mis la puce à l'oreille sur la fraîcheur des lieux? En tout cas, il revenait vers elle au moment où Sofiaa était arrivée avec leurs affaires. S'installant à côté de sa fille, son futur genre s'était éclipsé afin d'aller chercher sa mère, aussi elle en profita pour regarder un peu l'état de Ceithli

«Alors? Comment ça s'est passé?» demanda t'elle avec une pointe d'inquiétude dans la voix
- «Très bien. Vous verrez, Euthalie, la mère d'Archélas, est vraiment une femme très gentille, et je pense que vous vous ressemblez un peu.»
- «Vraiment? Il me tarde de la rencontrer dans ce cas.»


Elle sourit doucement en passant la main sur le ventre de sa fille avec une pointe d'inquiétude

«Il faudrait que tu te changes. Ce n'est pas très bon pour toi de garder ce corset. Je t'ai ramené une chemise de nuit assez longue et ample. Je sais que tu n'en as pas l'habitude, mais c'est préférable, viens.»

Hochant la tête docilement, Ceithli se leva alors que Sofiaa fouillait dans leurs affaires pour sortir une tenue fraichement achetée. Puis elle la suivit derrière le paravent pour le cas où quelqu'un arriverait plus vite que prévu, en particulier lorsqu'on voyait toutes les attaches à retirer. La robe était tombée, elle était donc en corset en haut et avec les bas et porte-jarretelles, mais elle fut rapidement libérée de ces entraves et enfila donc la chemise de nuit. Elle était couleur crème, des dentelles en bordure au niveau du cou assez large sans pour autant être décolleté, des manches longues avec également des dentelles aux poignets, un peu ceintrée sous la poitrine et tombant ensuite jusqu'aux chevilles. Pas très séduisant, mais Sofiaa avait supposé qu'il valait mieux, justement, éviter de l'être pour ne pas trop attiser la convoitise d'Archélas.

Puis on gratta à la porte, et pendant que Ceithli se détachait les cheveux, Sofiaa alla l'aider à ouvrir la porte et tomba donc sur Euthalie, un plateau de thé à la main


«Oh! Vous devez être Euthalie? Enchantée de vous rencontrer, je suis Sofiaa. Entrez, entrez, je viens d'habiller ma fille pour la nuit.»

Ceithli sortit donc, timidement avant de se diriger vers le lit et s'y assoir. Sofiaa laissa de la place sur la table de nuit pour qu'Euthalie puisse poser le plateau, et l'invita à s'assoir sur le lit à côté d'elles

«Alors... venez donc me parler un peu de vous! Que je connaisse un peu celle qui va devenir un peu comme une sœur, n'est-ce pas?» Ceithli se pinça les lèvres avec amusement. Sa mère risquait fort de décontenancer un peu Euthalie qui n'allait pas être habituée à ce qu'une femme l'adopte aussi facilement après tout ce qu'elle avait vécu avec la famille de son époux. Sofiaa avait rapidement posé une main sur le bras de son hôte avant de venir vers le plateau pour se servir une tasse après en avoir tendu une justement à la mère d'Archélas.

«Au fait, est-ce que le gigot vous a plu? Vous n'avez pas eu trop de mal avec la préparation? J'espère que mes instructions étaient assez claires, j'avoue que parfois, je me laisse un peu emporter.»

Question que Ceithli avait déjà posée, ce qui ne manqua pas de la faire sourire. Elle voulut prendre une tasse de thé, mais sa mère mit la main au-dessus de la tasse «Non, non, non. Tu sais bien que quand tu bois du thé ou du café le soir, tu n'arrives pas à dormir!» lui dit-elle d'un ton amusé. La féline hocha donc la tête et posa simplement ses mains sur ses cuisses. Elle était assise à la tête du lit, les jambes sur le côté et les chevilles ramenées près de ses fesses. Elle aurait aimé les laisser seules, mais dans sa tenue, elle ne pouvait pas trop s'éclipser, à moins d'aller dans la salle d'eau pour se rafraichir un peu. Mais avec son sens de l'orientation, et même si on lui avait dit qu'elle n'était pas loin, elle avait peur de se perdre...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 10 Mar 2012, 19:21

http://nideyleforum.free.fr/illustrations/pnj/euthalieages.pngEuthalie marqua une seconde de surprise face à l'aisance et à la familiarité de Sofiaa. Elle qui était habituée à rester en retrait, forcée à une politesse discrète, restait plantée au milieu de la chambre avec son plateau sous le coup de la surprise. Elle ne retrouva l'usage de la parole que lorsque Ceithli réapparut de derrière le paravent. Un sourire attendrit se dessina sur ses lèvres alors qu'elle posait enfin son plateau là où Sofiaa lui faisait de la place. Les cousines que les Ages avaient hébergées parfois regardaient à peine Euthalie et ne lui adressaient finalement la parole que pour lui lancer des piques. Sofiaa, malgré son entrain peut-être un peu trop débordant aux yeux de la jeune femme, la touchait par sa simple gentillesse. Et puis elle était Morphe, et Euthalie pensa que cela seul suffisait à la rendre sympathique. Sa famille avait dû beaucoup souffrir de leur différence.

« Avez-vous trouvé ce qu'il vous fallait pour la blessure de votre fille ? »

Elle sourit timidement à l'invitation de Sofiaa à s'asseoir auprès d'elle et alla plutôt s'installer sur un tabouret glissé sous un secrétaire fermé à clef. Les mains sagement posées sur ses genoux, elle observa les deux femmes face à elles. Leurs yeux, leurs chevelures, leur finesse, c'était vrai qu'elles se ressemblaient. Plus encore, les deux semblaient aussi gentilles l'une que l'autre, et surtout faisaient preuve de la même spontanéité. Aussi Euthalie resta-t-elle bouche bée de s'entendre qualifiée de sœur par la Morphe, avant de se ressaisir. Tout à coup, elle ne savait plus très bien si Sofiaa et Ceithli étaient réellement adorables ou si elles tentaient de la manipuler en abusant de sa naïveté.

« Non merci, j'ai déjà pris le thé avec votre fille. Refusa poliment Euthalie alors que Sofiaa lui tendait une tasse. Le gigot était délicieux, vraiment. On ne trouve rien de semblable par ici, c'est vraiment gentil à vous de nous avoir fait ce présent. Je n'ai pas l'habitude de cuisiner ce genre de choses mais je me suis débrouillée. Ce n'était pas très compliqué. Mon mari a été entièrement conquis, ajouta-t-elle, et pourtant Alrik sait à quel point il peut être difficile. »

Euthalie eut un rire poli et elle adressa un clin d'œil pour Ceithli. Il était vrai qu'avec ce que lui avait fait vivre son bougon de mari, le terme « difficile » pouvais sembler un peu léger.

« J'espère que mon mari ne vous a pas effrayé en chemin. Je suppose qu'il a voulu faire la conversation ? »

Hogan frappa à ce moment là et entra après que Euthalie l'y eut invité.

« La salle d'eau est rangée madame Ages.
_ Merci Hogan. Vous voudrez peut-être vous débarbouiller Ceithli ? J'ai mis de l'eau à chauffer, on va vous en apporter une bassine, et il doit me rester une paire de chaussons... »


Elle se leva aussitôt pour aller fouiller une armoire et en ressortir une grosse paire de chaussons d'un rose presque carmin ornés d'un espèce de bouquet de Bégonias dont les fleurs en bourgeon remuaient comme des pompons au bout d'une cordelette nattée. Elle les tendit à la féline avec un sourire puis demanda à Hogan de la conduire à la salle d'eau, mais avant que tous deux ne soient sortis, elle préféra ajouter une consigne en se souvenant que Ceithli avait mentionné son sens de l'orientation déplorable lors du dîner.

« La salle d'eau n'est pas très loin du salon, vous n'aurez qu'à appeler Archélas à votre secours si vous craignez de vous perdre. »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 10 Mar 2012, 20:44

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png
Totalement inconsciente qu'Euthalie pouvait penser une seconde à une supercherie, Sofiaa marqua un temps d'adaptation suite à la remarque concernant la blessure de sa fille. Malgré tout, elle était tellement habituée aux mensonges de Jhérer pour lesquels elle devait systématiquement mentir également que c'est avec un naturel troublant qu'elle hocha juste la tête en souriant

«Oui, je m'en suis occupée après l'avoir aidée à se changer.» rester vague était le meilleur moyen de ne pas faire d'erreur, et elle se tourna vers sa fille pour lui sourire alors qu'elle rougissait d'avoir totalement oublié de la mettre au courant. Jouant avec une dentelle de sa chemise de nuit, elle écouta d'une oreille distraite la conversation entre les deux femmes, Sofiaa fut rassurée de voir que le dîner s'était bien passé

«Hum.. non, votre époux ne m'a pas paru trop austère, je dois avouer avoir l'habitude de bien pire à mon égard en temps normal, ce qui m'a laissé supposer qu'effectivement, le dîner s'était plutôt bien passé. Mais j'avoue que je n'en doutais pas trop!» elle passa une main affectueuse sur le genou de sa fille «Ceithli est une bonne petite, et je sais qu'elle aime sincèrement votre fils, il n'y a qu'à voir la joie qu'elle a ressenti le jour où son père avait absolument besoin qu'elle aille à Guttenvald! Elle savait qu'il s'y trouvait et voulait le revoir, même si c'était dangereux...»
- «Mère!»
la féline se mit à rougir, baissant les yeux d'un air embarrassé. Certes, elle n'avait pas insisté pour s'y rendre, mais elle n'avait pas non plus insisté dans l'opposé, c'était une évidence. En tout cas, Sofiaa revint vers Euthalie pour lui sourire

«Et oui, nous avons un peu discuté avec votre mari, il m'a parlé un peu du mariage, mais m'a surtout posé des questions en vérité. Il semblerait que le mariage doive avoir lieu la semaine prochaine, et il voulait savoir si je comptais m'occuper du repas. Nous avons donc surtout parlé nourriture, invités et décoration! Mais j'ai dans l'idée qu'il n'y aura pas trop de monde et que nous ferons une cérémonie des plus simples.» le visage de Ceithli s'illumina d'un sourire doux alors qu'elle hochait de la tête. Puis Hogan entra pour signifier que la salle de bains était prête, et le féline se leva donc, prête à le suivre. Malheureusement, même si Euthalie vint à son secours pour lui expliquer où c'était, l'angoisse de se perdre restait bien présente, mais elle espérait au moins pouvoir suivre Hogan à l'aller, puis appellerait Archélas pour le retour.

En sortant, elle se tourna vers sa mère qui hocha juste de la tête en lui souriant, signifiant que tout irait bien. Puis Sofiaa se tourna de nouveau vers Euthalie en prenant une gorgée de thé
«Hum... très bon ce thé. Votre époux m'a également dit que vous souhaiteriez vous occuper du dessert? Je dois vous avouer que cela m'arrange, je ne suis pas très douée en pâtisserie, peut être pourriez-vous m'apprendre un peu? Nous pourrions nous échanger quelques recettes!»

Voyant que sa mère semblait se débrouiller, Ceithli suivit Hogan dans les longs couloirs, regardant les différents tableaux qui semblaient représenter des paysages, des portraits ou encore des animaux. On pouvait voir ce qui devait être un portrait d'Alrik nimbé d'une aura noire, puis une tapisserie qui semblait représenter des picaris qui dansaient autour d'un arbre, ou peut être était-ce des nymphes? Ceithli n'en était pas sure. En tout cas, elle finit par arriver dans la salle de bain et s'enferma quelques secondes avant de soupirer de soulagement. Même si tout se passait bien, cette angoisse vis à vis de sa grossesse cachée n'était pas pour lui faire du bien. Elle se passa d'abord un peu d'eau sur le visage, puis sur la nuque et les bras après avoir remonté ses manches. Elle avait l'impression d'avoir quelques cernes, mais après une bonne nuit de sommeil, cela irait surement mieux, en espérant qu'elle arrive à dormir. Mais elle serait avec sa mère, tout irait bien.

Prenant une profonde inspiration, elle s'approcha de la fenêtre, espérant voir les jardins, grace à son tatouage, elle pouvait voir tout ce qui se trouvait dans l'obscurité, et prit une profonde inspiration en savourant l'air frais. Pas de jardin à proprement parler, mais des étendues vastes où elle aperçut le bond furtif d'un crapaud, suivit d'une course poursuite entre deux lapins nains. Elle ne put que sourire devant ce spectacle touchant, puis elle prit une profonde inspiration pour se préparer à regagner la chambre. Passant timidement la tête par l'entrebâillement de la porte, elle se tourna à gauche, puis à droite
«Archélas?»

À l'étage, Sofiaa continuait tranquillement de boire son thé tout en discutant avec Euthalie

«Bien. Alors dites moi... comment doit s'organiser cette cérémonie? Je ne sais pas si Ceithli vous l'a dit, mais mon époux et moi n'avons jamais pu nous marier. Lorsque nous avons quitté nos familles pour vivre auprès des... humains, j'étais déjà enceinte de Jhérer, et le temps que nous nous adaptions, il était déjà grand et tous les habitants de Banba le connaissaient... et j'étais enceinte de Ceithli. Aussi il n'y avait personne pour nous marier. Et je n'ai jamais eu l'occasion d'assister à un mariage. Même si nous avons été acceptés, les gens... ne nous invitaient pas.» - la peur qu'ils dévorent les invités, évidemment. C'était peut être stupide, mais c'était ainsi malheureusement. Le regard de Sofiaa fut triste quelques secondes alors qu'elle buvait encore son thé... puis elle leva les yeux vers Euthalie et reprit un regard doux en attendant qu'elle lui parle un peu.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 11 Mar 2012, 01:14

http://nideyleforum.free.fr/illustrations/pnj/euthalieages.png« Effectivement, il y aura sans-doute peu de convives de notre côté. Je n'ai aucune famille et mon époux n'a pas l'air décidé à inviter la sienne. Sourit Euthalie. Mais pour ce point, il vous en parlera mieux que moi. Elle regarda par-dessus son épaule comme pour vérifier que personne ne les espionnait et murmura d'un air un peu coupable. Ils ne m'aiment pas vraiment pour tout vous dire. Ce sont des Nobles dévorés par l'ambition et moi... je... mon mari m'a achetée sur un marché au esclaves. Je suis une pestiférée à leurs yeux. Ils me l'ont fait payer le jour de notre mariage et ils continuent aujourd'hui, car ils estiment que je n'ai aucunement le droit de profiter des richesses de mon mari. Votre fille m'a un peu parlé de votre situation et du fait que vous n'aviez pas été particulièrement bien reçus en tant que Morphes. Bien sûr je n'ai pas vécu la même chose, mais je pense que d'une certaine manière, on se comprend un peu. Enfin je crois, je ne veux pas vous offenser. »

Le regard d'Euthalie s'accrocha sur le dessus de lit et elle resta immobile une seconde, serrant les lèvres comme si elle livrait bataille pour museler en elle un flot trop important d'émotions. Puis, au bout d'un long silence, elle trouva la force de relever la tête afin de regarder Sofiaa de nouveau... et éclata en sanglots aussitôt qu'elle croisa son visage, exactement comme elle l'avait fait lors du repas, enfouissant son visage dans ses mains en guise de protection.

« E... Excusez-moi... Hoqueta-t-elle en s'efforçant de se calmer. Je suis tellement heureuse pour mon fils, qu'il ait enfin trouvé une femme à aimer mais... mais je ne le voyais déjà pas beaucoup à cause de son métier et maintenant il ne rentrera plus nous voir lors de ses permissions. Pardon, je sais que c'est égoïste. Et puis je suis si contente qu'il ait choisit votre fille. Elle releva la tête, les joues inondées de larmes mais un sourire sincèrement heureux aux lèvres. Vous êtes tellement gentilles toutes les deux. Je sais que c'est idiot mais... ce... c'est la première fois que... je... c'est la première fois que je peux vraiment parler à quelqu'un de tout cela. P... pardonnez-moi, je crois que j'ai eu un peu trop d'émotions pour aujourd'hui. »

Un peu honteuse, elle retourna s'asseoir et s'essuyant les yeux, puis posa de nouveau ses mains sur ses genoux. On pouvait lire sur son visage une réelle fatigue, et sa nervosité faisait encore trembler ses lèvres malgré son sourire.

« Comme je l'ai dit à votre fille, Archélas est né juste avant notre mariage, mais personne n'est au courant. Nous l'avions confié à Hogan pendant la cérémonie, et nous avions caché sa naissance à la famille de mon mari. Comme vous avez pu l'expérimenter, c'est le genre de détail susceptible de faire annuler un mariage. Elle eut un sourire plus franc, heureuse d'avoir ce point en commun avec Sofiaa. Et pourtant, Démétrien et moi-même nourrissons pour Alrik une foi plus sincère que celles que nos convives si « parfaits » ont déployé ce jour là. Nous pensons que c'est cela qui compte. Non pas les apparences, non pas se plier à des règles strictes, mais faire de son mieux et le faire honnêtement. Elle se leva pour prendre les mains de Sofiaa dans les siennes. Vous savez, je suis persuadée que vous trouverez un prêtre qui acceptera de vous marier. »

Après les larmes elle se mit à rire, ses nerfs mis à rude épreuve passant d'une émotion à l'autre en quelques secondes, l'épuisant chaque fois un peu plus.

« Je serai vraiment honorée de préparer les pâtisseries vous savez. J'ai tellement envie de me rendre utile pour une fois, et je vous apprendrai volontiers ce que je sais. Et bien entendu vous serez toujours la bienvenue ici, même si je me doute que ça fait un peu loin pour vous. Qui sait, peut-être mon époux prendra-t-il sa retraite à Banba pour ses vieux jours ? Je suis tellement heureuse de vous connaître, et que vous soyez si gentille... Je suis navrée pour tout ce que vous avez du vivre à cause de votre différence, et je suis ravie que votre fille ait trouvé un homme qui ne s'arrête pas à cela. Je suis fière de mon fils. Fière qu'il ait arrêté son choix sur ce que votre fille est vraiment, et non pas seulement sur son apparence. Je suis fière qu'il ait trouvé une belle famille si parfaite, et je vous suis reconnaissante d'être... tout simplement vous-même... vraiment gentille. Merci. Merci. »

Se résignant enfin à lâcher les mains de Sofiaa, Euthalie se rassit, soulagé du poids immense qui avait pesé sur ses épaules durant de trop nombreuses années. Jamais encore elle n'avait eu la possibilité de parler à cœur ouvert, car toujours elle avait craint que soient colportés le moindre de ses propos, la moindre confidence. Avec Sofiaa pourtant, elle parvenait pour la première fois à se libérer des entraves d'un secret trop longtemps gardé.

Au rez-de-chaussé, son fils portait une attention toute nouvelle à la cheminée, en notant chaque détail et demandant conseil à son père sur la manière dont il fallait s'y prendre pour l'entretenir. S'ensuivit une longue discussion sur les nouveaux matériaux, sur la disposition des pièces en fonction de la cheminée, sur le lieu où lui et sa future épouse comptaient ériger leur maison et bien d'autre sujets concernant leur avenir encore. Discussion qui prit fin lorsque la voix de Ceithli se fit entendre dans le couloir. S'excusant auprès de son père, Archélas rejoignit sa féline devant la salle d'eau en s'efforçant tant bien que mal de ne pas s'y précipiter. Lui aussi était épuisé, et il n'avait plus qu'une seule envie : s'allonger et dormir, sa compagne entre les bras. Malheureusement, ce genre de débordement d'affection n'était pas toléré sous le toit de Démétrien Ages.

« Besoin d'un guide ? » Se moqua-t-il gentiment en arrivant à ses côtés.

Il lui tendit son bras, mimant le parfait gentleman prêt à la conduire où elle le souhaitait.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Repas en famille

Messagepar Ceithli » 11 Mar 2012, 19:45

http://nideyleforum.free.fr/kits/speciaux/ceithlinoble.png
C'est avec un regard plein de compassion que Sofiaa avait passé ses mains autour des épaules d'Euthalie lorsqu'elle manifesta sa peine à l'idée de ne plus voir beaucoup son fils. Elle avait souri doucement, la rassurant comme elle le pouvait en cherchant ses mots.

«Vous savez, Ceithli n'est pas le genre de femme qui aime tenir en place. Lorsqu'Archélas partira en mission, elle ne sera pas le genre à rester bien gentiment à la maison.» - elle plongea son regard d'onyx dans celui d'Euthalie qui fondait en larmes pour se cacher dans ses mains - «ce que je veux dire, c'est que Ceitlhi pourra venir vous voir dans ces cas là! Archélas doit bien revenir à Ephtéria pour faire ses rapports, et si son épouse est ici, il sera bien obligé de venir la chercher chez vous! Et lorsqu'ils auront des enfants, je suis sure qu'elle viendra pour que vous puissiez les voir de temps en temps.»

Il est sur que ce serait plus pratique si l'enfant qu'elle portait venait à être un morphe. Elle aurait moins de mal à se déplacer et ce, dès le plus jeune âge. En tout cas, elle s'excusa de son comportement et la féline lui sourit simplement, elle-même avait un peu les larmes aux yeux à la voir ainsi pleurer «Ne vous inquiétez pas, c'est pas grave. Moi-même j'ai pleuré lorsque Ceithli me l'a annoncé... et surtout lorsqu'Archélas a fait sa demande en bonne et due forme à mon époux. Je suppose que c'est souvent le cas pour les mères, on est toujours heureuses pour le bonheur de nos enfants.»

Elle posa sa tête sur l'épaule d'Euthalie en sanglots. Elle-même commençait à pleurer et chercha à s'essuyer les yeux «Vous me faites pleurer vous aussi... vous savez, nous ne sommes pas croyants, mais je sais que depuis son retour, Ceithli commence à croire aux Infinitudes, et en particulier à Alrik. Mais vous savez, maintenant, avec Rhëanor, nous nous sommes habitués à penser que nous étions mariés, même si nous ne le sommes pas réellement, à nos yeux, c'est tout comme, nous ne voyons plus vraiment l'intérêt de nous marier. C'est surtout que je veux que ma fille réussisse là où j'ai échoué.»

Elle prit une profonde inspiration pour calmer ses sanglots, puis essuya ses joues avant de prendre une gorgée de thé pour se calmer un peu. Elles avaient l'air fines toutes les deux à pleurer ainsi, aussi, il était préférable de changer de sujet pour aborder des questions plus faciles, comme l'organisation du mariage. Finalement, les compliments se mirent à fuser et Sofiaa leva la main d'un geste qui signifiait qu'elle exagérait un peu

«Attendez de rencontrer mon fils avant de parler de famille parfaite. Vous savez, ce n'est pas facile tous les jours, et Ceithli peut avoir son sale caractère aussi! Il est vrai qu'elle est forte, et plutôt courageuse quand je vois tout ce par quoi elle est déjà passé. Je crois qu'elle a vécu plus de choses depuis qu'elle connait votre fils que dans toute son existence!»

Puis elle baissa les yeux, souriant doucement avant de se tourner vers Euthalie, le regard un peu sombre «Vous savez, s'ils viennent à avoir des enfants, il y a des chances pour qu'ils soient morphes. Est-ce que vous êtes sure que ça ira pour vous? Je me suis déjà faite à l'idée que mon petit fils ou ma petite fille pourrait être humain, mais c'est surement plus facile pour moi avec la vie que j'ai choisie.»

Elle avait rougi un peu, mais Euthalie avait déclaré qu'elle était heureuse qu'Archélas ait choisi une femme au-delà des apparences, aussi elle s'attendait déjà à sa réponse, mais entre un lien de mariage et un lien de sang, c'était probablement différent. Finalement, elle en vint à discuter d'avantage sur la façon qu'elles auraient de pouvoir aider leurs enfants, elle savait déjà qu'elle aiderait Ceithli à apprendre à s'occuper d'un jardin potager, mais elle n'y connaissait pas grand chose en jardin ou en légumes, elle ne s'y connaissait qu'en herbes finalement. En tout cas, la conversation s'apaisait un peu sur des sujets plus simples et moins sentimentaux probablement.

De l'autre côté du manoir, Ceithli avait attrapé le bras d'Archélas pour qu'il puisse la conduire jusqu'à la chambre


«Cette maison est vraiment grande. J'ai laissé ma mère avec la tienne, j'espère que ça se passe bien là haut! Promets moi que notre maison ne sera pas aussi grande, je n'aimerais vraiment pas me perdre dans mes propres appartements!»

Rougissant un peu alors qu'ils regagnaient enfin la chambre, elle était un peu pâle, signe de sa fatigue. Sa mère le remarqua tout de suite et se leva pour se diriger vers elle

«En voilà une qui est bien fatiguée. Je pense qu'il va être temps d'aller se coucher. La journée a été longue, et riche en émotions de ce que j'ai pu constater.»
- «Vous... vous avez pleuré?»
- «Un peu. Mais c'est normal, on vous aime tous les deux vous savez?»
elle se tourna alors vers Euthalie pour lui faire un clin d'œil avant d'aider Ceithli à gagner son lit, qui lâcha le bras d'Archélas à contre cœur. Oui, il valait mieux aller se coucher maintenant. La semaine allait surement être aussi longue que cette journée.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 39
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Repas en famille

Messagepar Archélas Ages » 18 Mar 2012, 01:20

http://nideyleforum.free.fr/illustrations/pnj/euthalieages.pngC'était donc de façon inattendue qu'Euthalie s'était trouvée, par l'intermédiaire de son fils, des amies en les personnes de Sofiaa et Ceithli Elbereth. Pour la seconde, elle devinait qu'il s'agirait davantage d'une fille de substitution que d'une amie, mais l'idée même de pouvoir parler et se confier à des personnes qui ne la jugeaient pas faisait monter des larmes de joie à ses jolis yeux bleus. Alors autant dire que lorsqu'il fut question de recevoir ses petits enfants, elle éclata une nouvelle fois en sanglots, riant de bonheur à mesure que ses pleurs la faisaient hoqueter. La solitude qu'elle subissait depuis des années, forcée de se méfier et de fuir les invités afin de ne pas avoir à souffrir de leurs remarques, tout cela venait d'être balayé par l'intrusion inattendue des Elbereth. Des gens comme elle sinon plus honnis encore, et pourtant plus combatifs qu'elle ne l'était, et plus enthousiastes malgré les difficultés. Un véritable nouveau souffle.

« Pardonnez-moi... Je dois vous sembler ridicule de pleurer ainsi mais je suis tellement heureuse pour Archélas chéri. Et puis vous... vous êtes si gentille. Je suis contente de vous connaître, et de pouvoir participer aux préparatifs aussi... J'ai vraiment envie d'être utile et qu'ils aient une belle cérémonie. Pas comme celle que nous avons eu avec Démétrien. Vous savez, j'aimerai beaucoup me transformer en guépard moi aussi, et dévorer tout ceux qui causeront des soucis à nos futurs mariés... »

Essuyant ses joues du plat des mains, elle changea finalement d'avis et se servit une tasse de thé. La seconde de la soirée, nécessaire à son équilibre nerveux. Il fallait absolument qu'elle s'occupe les mains et l'esprit. Fort heureusement pour elle, le sujet dévia sensiblement, et Sofiaa parvint à tirer un sourire des lèvres d'Euthalie.

« Archélas n'est pas facile non-plus. Avoua-t-elle en hochant la tête. Il tient un peu de mon mari, et son métier n'a rien arrangé. Vous auriez dû les entendre s'affronter comme deux coqs tout à l'heure, l'un voulant protéger son fils et l'autre sa future épouse. Elle gloussa faiblement, ajoutant un sucre à son thé d'une main encore tremblante. J'espère que mon fils ne cause pas d'ennuis à votre fille. Il semblait soucieux lorsqu'il est revenu de mission, mais je ne saurai pas dire si c'était dû à sa mission ou à l'inquiétude d'avoir à nous la présenter. Enfin, j'espère que Ceithli seras heureuse avec lui, et qu'il sera heureux avec elle. Et puis les enfants seront ce qu'ils seront. Je ne peux pas vous dire si ça ira tant que je n'y serai pas confrontée, mais il n'y a pas de raison que ça se passe mal. Hogan est Orphe vous savez, mais il est gentil, honnête, discret et serviable, et je le considère davantage comme un membre de la famille qu'un domestique. Je pense que ça ira, et je serai ravie de m'occuper de leurs enfants. C'est un peu triste ici sans garnements pour animer les couloirs. »

Elle touilla un moment son sucre qui rechignait à fondre au fond de la tasse tiède, se pinçant les lèvres d'un air embarrassé.

« Pour tout vous dire, Démétrien et moi-même avons été surpris de la soudaineté de cette demande. Archélas ne nous avait jamais parlé de votre fille avant qu'on ne reçoive votre lettre par Flabo et... ce... ce n'est pas vraiment dans ses habitudes de nous cacher ce genre de choses, même s'il ne parle pas beaucoup. Elle hésita encore une seconde avant de reprendre à voix basse. Je ne dirais pas qu'ils se marient sous la contrainte mais... nous avons eu le sentiment que c'était un peu trop précipité pour être honnête... et... euh... c'est aussi pour cela que mon mari s'est montré particulièrement sceptique au début... »

Elle releva prudemment les yeux afin de sonder Sofiaa gentiment, redoutant un peu sa réaction, mais la féline lui souriait. Au final, le secret qui planait au-dessus de leurs enfants respectifs eut tôt fait d'être levé, et Euthalie apprit comme elle le soupçonnait que Ceithli était déjà enceinte. Elle eut aussitôt un sourire jusqu'aux oreilles et une nouvelle montée de larmes, enchantée à l'idée qu'elle aurait très bientôt une petite fille ou un petit fils, et qu'elle pourrait peut-être le voir un peu et surtout lui cuisiner des milliers de pâtisseries qu'elle lui enverrait par Flabos. Les deux femmes poursuivirent encore leur discussion sur un ton beaucoup plus détendu, et ainsi Archélas et Ceithli les retrouvèrent-ils à rire de bon cœur lorsqu'ils montèrent se coucher.

Le soldat salua poliment Sofiaa et embrassa sa mère avant de s'éclipser dans le capharnaüm qui lui servait de chambre, un petit pincement au cœur à l'idée qu'il allait passer une semaine entière sous le même toit que sa compagne sans être autorisé à partager son lit – même avec les intentions les plus honnêtes...



~ RP CLOS ~

*°*°*°*°*°*°*°*°*
La suite : Un mariage au zoo ?

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 40
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Précédente

Retourner vers Archélas & Ceithli Ages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron