Retour au bercail

Image

Re: Retour au bercail

Messagepar Benedikt » 28 Juil 2013, 22:48

Benedikt baissa les yeux et soupira. Bon, au moins c'était une idée qui plaisait à Vrass. Cela les mettait à peu près d'accord sur ce point. Parce qu'il y en avait d'autres... Il était difficile de reconnaître qu'il y avait clairement du vrai dans ce que disait le tatoueur, mais le petit botaniste avait trop l'habitude d'être pris pour un incapable pour ne pas avoir un ego susceptible, et pour lui, Vrass était un puits de savoir infini. Cela suffisait parfaitement pour le prendre pratiquement pour un intellectuel, même si cela venait seulement du fait qu'il habitait depuis de nombreuses années à la Basse-ville.
« Je... Je crois, oui. Tu sais, je suis déjà orphe, donc... Ce sera plus facile d'avoir une part animale, j'en ai l'habitude. Même si chez moi ce n'est pas flagrant pour les autres, je sais déjà comment gérer ça. » Le botaniste releva la tête et se mit à rire légèrement, un peu tristement. « Même si j'avoue que je n'ai jamais eu à subir les sorts de Sayah et que jamais je n'ai eu l'occasion de me balader à quatre pattes en étant recouvert de fourrure. »

Il se glissa près de Vrass pour s'allonger contre lui, appuyant sa tête contre sa clavicule pour frotter sa joue contre la peau bronzée. Benedikt était contrarié, c'était le moins qu'on puisse dire, mais il n'y avait pas vraiment d'autres moyens. Il fallait s'arranger avec ce qu'il avait et faire de leur mieux pour éviter que la situation tourne en drame.
« J'ai juste peur de ce qu'il pourrait t'arriver... » murmura-t-il à regret. Le botaniste savait que révéler ses inquiétudes ne changerait rien, mais avait seulement du mal à tenir sa langue. Trop d'images tournaient dans son esprit. Il reprit rapidement la parole pour changer de sujet : « Je suppose qu'un loup pourrait être une bonne idée, oui... Ce n'est pas la peine de me jeter un sort si c'est pour passer la journée en teckel. Vu ma chance... » Benedikt jeta un regard boudeur dans le vide. « ...et ma morphologie de guerrier, je pourrais très bien être transformé en chien d'une race pas assez impressionnante... »

Mais était-ce bien utile de discuter de ça maintenant ? Après tout, il faudrait déjà aller parlementer avec cette satanée journaliste. Benedikt comptait bien aller la déranger avant qu'elle ne les cherche, ce ne devrait pas être trop difficile puisqu'ils savaient le nom du journal pour lequel elle travaillait. Hors de question de laisser traîner cette histoire, comme le pensait si bien Vrass, surtout parce que le botaniste savait combien les minutes pouvaient ressembler à des heures pour les assistants enfermés là-bas. S'ils étaient encore en vie.
Benedikt ferma les yeux et tenta de penser à autre chose que les détails des quelques jours passés dans les laboratoires, mais cela semblait impossible. Aussi, à court d'idée, le botaniste roula sur le ventre pour se retrouver au dessus de Vrass et se mit à embrasser sa mâchoire. S'il était très probable qu'il ait complètement la tête ailleurs à ce moment, un mouvement de hanche devait normalement être même suffisant pour lui donner une idée de ses intentions. C'était une façon comme une autre de se rassurer, n'est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour au bercail

Messagepar Vrass Rannveig » 29 Juil 2013, 01:36

=====================================
La suite ici
=====================================

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour au bercail

Messagepar Vrass Rannveig » 02 Aoû 2013, 11:09

Retour des murmures
===================================
Quel gosse quand même! Je pouffais de rire avant de l'attraper pour qu'il passe ses bras autour de mon cou et ses jambes autour de ma taille afin de le conduire à la douche, ça allait nous faire du bien car il fallait reconnaître qu'il faisait une chaleur étouffante dans cette chambre aujourd'hui, dans des cas comme ça que je regrette un peu de ne plus avoir mon tatouage du flocon.

Savourant l'eau tiède sur ma peau, j'essayais quand même de ne pas trop mouiller mes cheveux, juste les mèches de devant qui s'étaient trempées de sueur, et un peu les pointes dans mon dos avant de me savonner et me rincer. On ne s'attardait pas trop, il fallait reconnaître qu'on était plus naze, même si on n'a pas fait grand chose de la journée! Moi je suis resté principalement ici à dessiner alors que le gosse a un peu crapahuté pour trouver son appareil photo, mais il a été empoisonné donc forcément, pas évident de pêter la forme après ça.

Retour dans la chambre, j'enfile rapidement un caleçon après m'être séché avant de le voir retirer le drap qui protégeait la baie vitrée des regards extérieurs et je fronçais les sourcils en pensant encore à l'autre garce. La promesse d'un bon petit déjeuner demain matin n'enlevait pas totalement la mauvaise humeur qu'elle pouvait me causer. Je venais m'asseoir sur le lit alors qu'il se précipitait dans le lit en cherchant à savoir si je venais me coucher et je souriais en hochant de la tête pour m'allonger près de lui et le faire venir contre moi.

Sa remarque par la suite eut de quoi m'amuser et je fixais le plafond d'un air moqueur tout en emmêlant mes doigts dans ses boucles humides
«Il va te falloir une sacrée patience avant d'y arriver! Il y a des choses qui ne peuvent pas changer tu sais? Tu crois qu'un jour tu finiras par aimer les oiseaux?» - je déposais un baiser sur son front, la comparaison était peut être bizarre, mais d'une certaine manière, c'était un peu la même chose. Il y a des choses qui sont profondément ancrées en nous, et on ne peut pas les changer.

Je le sentais peu à peu sombrer dans le sommeil, aussi je fermais à mon tour les yeux, avant de me mettre déjà à ronfler.

Le lendemain matin, comme à mon habitude, je n'étais pas le premier levé. Affalé sur le lit, je m'étais retourné pour me mettre sur le ventre, mon bras gauche pendant dans le vide alors que le droit était sous l'oreiller, la tête sur le côté, un léger filet de bave sur le coussin, je ronflais si fort que mon carnet sur la table de nuit à côté devait vibrer! Quant au gosse, allez savoir ce qu'il était en train de mijoter...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour au bercail

Messagepar Benedikt » 02 Aoû 2013, 14:51

Lorsque Benedikt fit son chemin jusqu'à la cuisine, se frottant encore les yeux pour faire fuir le sommeil qui y restait, ses orteils rencontrèrent avec déception autre chose que le parquet bien ciré de la boutique. Le botaniste rouvrit un yeux et inspecta le dessus d'un de ses pieds, puis le reste de la pièce. Flûte, les travaux et les gravats et plâtre qui allaient avec. Il avait encore oublié ça. Comme si Alrik entendait ses pensées – ou plutôt comme si on l'avait entendu descendre au rez-de-chaussée -, un des ouvriers apparut pour lui demander s'ils pouvaient commencer à faire des trucs bruyants. Parfait. Au moins il avait eu la bonne idée d'enfiler un des t-shirts de Vrass qui lui était bien trop grand au lieu de descendre en caleçon, mais cela n'empêchait pas le botaniste de se sentir parfaitement embarrassé, parce qu'en plus d'être à moitié à poil, il devait avoir l'air d'une midinette en robe, à tirer sur ses vêtements, si ça se trouve. Et puis même, ça ne se fait pas de se montrer comme ça devant des gens qui travaillent chez vous.

« Ah, heu... Attendez trente secondes, je reviens. »
Benedikt remonta pour chercher aussi silencieusement qu'il le pouvait la note de musique de Sayah qu'ils avaient acheté, admira une seconde le gros feuneton qui y figurait, puis attrapa le poignet de Vrass qui pendait dans le vide tout doucement pour y enrouler la chaîne sans le réveiller. Puis s'arrêta en souriant devant la vision du winghox dans le monde des songes. Il n'avait pas l'air aussi classe la nuit que sur les journaux, tiens ! Est-ce que ça valait vraiment la peine d'en prendre une photo ? L'appareil polaroid coincé sur le bras du botaniste associé à la photo encore en train de développé dans sa main semblaient dire que oui.

Benedikt retourna en bas avec un pantalon un peu plus présentable et une vaine tentative de domptage de boucles emmêlées.
« Allez-y, c'est bon. »
« Attends, tu veux aller dans la cuisine ? »
« Heu... oui... Vous en avez encore besoin ? »
« Non... En mettant une bâche sur la fenêtre, ça devrait très bien aller. Par contre, désolé, mais je te promets rien pour le bruit ! Tu veux rester là-dedans longtemps ? »
« Heu... Le temps de préparer le petit déjeuner... »
« Tiens, attends voir. J'ai un truc pour toi qui devrait aller. »


Benedikt s'attaqua donc au nettoyage monstrueux de la cuisine avec un casque antibruit qui lui donnait un air d'aviateur paumé dans son périple. Iza vint l'aider une demi-heure après, ce qui accéléra le processus même si elle jetait régulièrement des coups d’œil nerveux sur le trou béant qu'ils avaient fait dans le mur, simplement bloqué par une bâche bleue qui jurait un peu avec la décoration. Une heure et demi après, la pièce ayant retrouvé un état immaculé, peut-être même encore plus qu'avant, Benedikt passa à la cuisine du petit-déjeuner en elle-même. Et, à la grande joie et surprise, le petit groupe d'ouvriers se vit bientôt offrir une petite pile de pancakes qui stoppa miraculeusement les bruits de scies électriques et autres engins de haute nuisance. Hop, une petite pause pendant qu'ils petit-déjeunaient tous, ça allait faire du bien aux oreilles et à l'esprit.

« Vous avez presque fini ? » demanda quand même Benedikt qui avait encore le plat tendu vers eux pour que les derniers se servent, alors qu'il observait avec intérêt la nouvelle pièce de la boutique.
« Oui, dans un ou deux jours, on devrait commencer la terrasse. »
Le botaniste s'arrêta pour les regarder un instant, une réflexion extrême peinte sur son visage.
« Est-ce que ce sera possible d'y mettre... disons 10cm de terre ? Pour de la pelouse ? »
« Pourquoi pas... Oui... T'es sûr que Vrass est d'accord ? J'm'en voudrais de me faire engueuler parce que j'ai fait un truc qui fallait pas, hé hé ! »
« Non, ça lui est égal je pense, on le fait pour moi, à l'origine, ce balcon, alors... C'est juste que ce serait un vrai petit jardin si je pouvais avoir de l'herbe. J'aimerais bien, ce serait plus agréable. »
« Je vais essayer de te faire ça, j'y penserais. »


Le botaniste ne ramena pas toute la nourriture qu'il avait préparé à l'étage. Le bacon grillé et tout le reste attendaient bien sagement dans la cuisine, et le seul plat que Benedikt avait pris avec lui était celui où trônait le reste des pancakes pour eux – Iza avait clairement dédaigné ça au profit de l'odeur de la viande -. Il se pencha donc tranquillement quelques secondes plus tard au dessus du tatoueur en train de ronfler en espérant que l'odeur de ce qu'il lui mettait sous le nez le mettrait de bonne humeur. Ça et un baiser ?
« Vrass... Il est tard... Debout... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour au bercail

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Aoû 2013, 00:47

Dans un premier temps, ce fut la musique qui me réveilla. Je ne réalisais pas vraiment d'où elle pouvait venir, juste que c'était assez agréable pour le moment si bien que je me rendormais presque aussitôt. Puis l'odeur de pancakes parvint jusqu'à mes narines et je commençait à ouvrir les yeux lorsque j'entendis la voix de Benedikt qui me demandait de me lever.

Un grognement rapidement étouffé par un baiser, je me retournais pour me mettre sur le dos, frottant mes yeux quelques secondes avant de me redresser sur les coudes en réalisant alors que je n'avais pas rêvé la musique. D'un coup d'œil sur mon poignet, je voyais le feuneton avant de me redresser en tailleur
«Ils ont repris les travaux? Tant mieux...» - plus vite ils reprennent, plus vite ils termineront. J'attrapais en priorité ma tasse de café, et alors que je faisais mine de seulement regarder mon plateau en me désintéressant totalement de lui, je tendais le bras pour attraper sa nuque et le rapprocher de moi afin de lui voler un baiser avec amusement

«Merci pour le ptit déj'!» - lui dis-je d'un air amusé avant de boire une gorgée de café, puis j'attrapais un pancake du bout des doigts - ça sert à rien les fourchettes pour les pancakes - avant de le tremper dans le pot de confiture et l'enfourner dans ma bouche. Ça faisait du bien de manger dès le réveil et surtout, ça me permettait d'oublier un peu la discussion d'hier, même si tôt ou tard il faudra qu'on y revienne pour mettre notre plan en action par rapport à cette histoire d'otages. Je prenais un autre pancake, puis encore un autre jusqu'à finir mon assiette et m'appuyer sur le mur derrière moi, fixant le plafond en souriant simplement

«J'aime ce genre de journée... qui commence bien.» - je l'attirais vers moi pour enfouir mon nez dans ses cheveux et profiter de sa présence contre moi, puis je reculais en penchant légèrement la tête sur le côté pour le voir

«Tu veux faire quoi aujourd'hui? je peux pas bosser tant qu'il y a ces travaux donc bon...» - ou alors il faudrait que j'aille à domicile et c'est pas trop mon truc!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour au bercail

Messagepar Benedikt » 03 Aoû 2013, 01:58

« Tu travailles jamaaaaaiiss en ce moment, quel feignant. » rigola Benedikt entre deux bouchées de pancakes, blotti contre le tatoueur. Mais le tatoueur avait quand même posé une question qui appelait une vraie réponse, aussi le botaniste leva les yeux au plafond en réfléchissant.

Comme l'avait dit Vrass le soir d'avant, il y avait des choses particulièrement ancrées chez les gens. Certaines finissaient par changer à force de patience, d'autres restaient imperturbables quelque soit l'effort qu'on y mettait. Si en tout ce qui concernait le tatoueur, Benedikt était conciliant et n'avait au mieux que des ambitions qui se perdraient lentement à défaut de les réaliser, au pire de vagues espoirs qui surgissaient dans son esprit comme une bouteille en plastique sur l'horizon de l'océan, lors d'après-midis pluvieuses où il s’ennuyait ferme, c'était tout à fait différent pour lui-même.
Le botaniste aimait savoir qu'il ne se laissait pas aller et faisait tout ce qu'il était important de faire dans les temps, sans jamais rien remettre à plus tard. C'était sa manière d'être sûr d'avoir sa vie sous son propre contrôle - et que cela allait le rester ainsi -, même si cela venait aussi probablement d'une certaine tendance des gens de l'orphelinat à ne jamais ignorer leurs protégés s'ils avaient l'air un tant soit peu oisifs - « Hé, Benedikt, tu n'as rien à faire, là ? Les filles sont en train de commencer la lessive, va les aider, tiens. » -.
Le botaniste aimait avoir un planning pour ses journées, qu'il consiste en « traîner sous la couette avec Vrass », « faire les courses et la lessive pour la semaine » ou « essayer de remplir le formulaire administratif E102 sans faire de fautes et correctement, pour l'envoyer à la bonne adresse » ne dépendait que de ce qui restait d'indispensable à faire. Aussi, avec l'entêtement qu'il appliquait toujours à sa personne et malgré sa tendance à s'étaler dans la paresse et la facilité de vivre à la Basse-ville, dans la maison de Vrass à deux pas d'un lavomatique et d'un petit supermarché, Benedikt allait bien trouver le moyen d'empiler quelques tâches désagréables à faire au lieu de remettre tout ça au lendemain. Même s'il aurait eu tout autant le temps qu'aujourd'hui.

« Il faut que je signe des papiers avec la propriétaire de mon appartement, que je déménage ce qui reste là-dedans, que je me trouve un très très grand bureau pour mettre dans la nouvelle pièce, avec pleins de petits tiroirs, tant pis si je dois travailler un peu avant ma paie de l'herboristerie pour l'acheter, je vais aller aussi voir l'autre harpie de journaliste pour lui dire qu'on accepte et qu'on discute de tout ça sérieusement, mais en fin d'après-midi je pense, je dois rassembler tout mon courage avant pour ne pas lui arracher les yeux. » déclara-t-il en comptant sur ses doigts chaque nouvelle tâche, les sourcils froncés par la concentration. « Ah, je dois aussi commencer à décider quelles plantes je vais mettre sur le balcon, j'ai demandé à un des ouvriers si je pouvais avoir de quoi mettre de la pelouse, ce serait vraiment sympa, non ? Et puis on avait dit qu'on passerait dire bonjour à Nessy pour savoir où elle était avec son adoption, je pense qu'elle serait contente de nous voir, non, tu voudrais y aller ? »
Benedikt se pinça les lèvres et continua, un peu plus hésitant.
« Et puis... Ça fait longtemps aussi qu'on a pas donné de nouvelles à Nathan, et on avait dit qu'on l'emmenait un jour en Palaïdune...? » finit par lâcher, libérant sa lèvre inférieure bien gardée sous la morsure de ses dents, et l'on aurait presque pu s'attendre à entendre plop quand elle reprit sa position initiale en une seconde.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour au bercail

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Aoû 2013, 11:34

Houla! Mais quel programme dis donc! Je pouffais de rire tout en prenant un dernier pancake et m'étirer un peu.
«Et bien, ça en fait des choses à faire...» - je me levais pour me diriger vers la salle de bain, allant me passer un peu d'eau sur le visage, puis je prenais le déodorant avant de revenir dans la chambre pour enfiler un pantalon et un débardeur - «Il faut que je passe un coup de fil à Nessy avant qu'on aille la voir. Je ne veux pas passer à l'improviste maintenant qu'elle est en couple.»

Pas vraiment envie de débarquer au mauvais moment. On pourrait aussi aller la voir au cabinet du Doc, mais avec tout ce que le gosse a prévu de faire aujourd'hui, c'est pas gagné. Je descends alors après avoir enfilé mes chaussures et l'un des ouvriers se tourne vers moi en me montrant un truc sur le comptoir. Je me tournais vers la lettre en fronçant les sourcils, pensant que ça devait être l'œuvre de l'autre connasse, mais en réalité, c'était une écriture que je ne reconnaissais que trop bien
«Ça vient de Sayah?»

J'ouvrais l'enveloppe et fronçais le nez en essayant de déchiffrer ses pattes de mouches - presque sur qu'il a vraiment utilisé des pattes de mouche pour écrire ça - et me tourner vers Benedikt en haussant des sourcils
«Je crois qu'on va devoir changer nos plans... Sayah nous invite à un goûter d'anniversaire!»

Sur le coup, je me disais qu'il fallait se méfier, mais en même temps, les soirées de Sayah étaient généralement bien sympas. Même si ce bal ne m'avait pas apporté ce que je cherchais à l'époque - même pire puisqu'il m'a valu un sacré rival avec qui on s'envoie des sorts à tout bout de champs - la bouffe là bas était vraiment bonne et la foire d'Eutherpe avait aussi été plutôt sympa.
Je lui montrais donc le carton d'invitation avec deux œufs d'Olump rose destinés à nous y conduire. Puis je haussais un sourcil en penchant la tête sur le côté - «Y'aura même des jacuzzis et une piscine... si tu veux nager un peu? Ça pourrait être marrant...»

Enfin, je le laissais lire le carton d'invitation, c'était plus simple, en tout cas, ça semblait quand même plus sympa que son programme de paperasse et de bureau à chercher. Mais bon, je ne voulais rien lui imposer non plus après tout. On s'était bien amusés ces derniers temps et il était peut être temps d'être sérieux un peu... mais bon. On ne rejette pas une invitation de Sayah en général, surtout pour une fête!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Retour au bercail

Messagepar Benedikt » 04 Aoû 2013, 17:45

« Un goûter... d'anniversaire...? »
Le murmure de Benedikt est clairement incrédule. Imaginer Sayah en train de préparer une fête d'anniversaire était de toutes manières complètement impossible. La seule chose qui risquait de lui passer par la tête en voyant un ballon était de l'éclater avec un de ses doigts crochus, non ? Benedikt Bloom, enfin, on ne dit pas ça de son futur employeur. Si ça se trouve, c'était justement une brèche dans le cœur de pierre du reptile qui montrait enfin son amour pour la tendresse et la crème chantilly.
Bon, peu importe, n'empêche qu'il avait dans les mains une petite carte d'invitation pour eux deux.
« Ah, c'est super, je ne suis jamais allé à un anniversaire, tiens ! »

Le botaniste remonta à l'étage en vitesse pour s'habiller complètement, mais son sourire se perdit rapidement dans la confusion alors qu'il continuait de lire.
« Heu... Vrass ? Je peux te poser une question ? » demanda-t-il alors qu'il essayait d'enfiler un de ses t-shirt avec une main – l'efficacité était relative -. « Je suis sensé m'attendre à quoi exactement..? Parce que... je ne suis pas un expert et je ne savais même pas qu'on pouvait faire des goûters d'anniversaire pour les adultes, mais justement... Je suis presque sûr que dans ce que j'imagine, il n'y a ni piscines, ni strip-teaseuses... »
Et les jacuzzis, Benedikt n'avait strictement aucune idée de ce que ça pouvais être ; c'était un peu inquiétant même si bon, vu que Vrass avait l'air d’apprécier, ça ne devait pas être dangereux. Vu qu'il en avait parlé en même temps que les piscines, peut-être qu'on pouvait aussi nager dedans ? Le botaniste tira sur le bord de son t-shirt avec succès et ses boucles rebondirent en place.
« C'est quoi un jacuzzi ? » - Non parce que c'était toujours fâcheux de devoir poser des questions en public, on allait encore le prendre pour un idiot.

Benedikt fourra dans ses poches quelques ores au cas où et décida de laisser son sac à la maison. Tiens, s'il avait bien une chose qui avait changé chez lui, c'était sa lente adaptation à la vie citadine plutôt que celle sur les routes, où tel l'escargot, il transportait sa maison sur le dos. C'est vrai, ça, c'était un peu stupide de s’embarrasser avec des bagages aussi lourdes alors qu'il n'avait besoin de pratiquement rien généralement. Le botaniste redescendit au rez-de-chaussée en compagnie de Vrass en gigotant pour lacer ses chaussures – manœuvre qui venait de manquer de le faire tomber dans les escaliers deux fois, mais apparemment le temps pressait trop pour une chose à la fois et pouvoir la faire correctement -.
« Bon, faudrait quand même que je passe signer des papiers avec ma propriétaire en fin d'après-midi, je lui ai dit que je passerais aujourd'hui. Ça ne va pas me prendre longtemps de toutes manières, je n'aurais qu'à faire un détour par mon appartement quand on rentrera et je reviendrais tout seul à la boutique. C'est le seul endroit que je peux retrouver dans les ghettos en partant de la Basse-ville, autant en profiter. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Retour au bercail

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Aoû 2013, 12:24

Bon, et bien le programme de la journée avait finalement changé. Je remontais aussi à la suite du gosse pour me changer, car s'il fallait aller à la piscine ou dans un jacuzzi, je préférais prévoir bermuda de bain, débardeur et claquettes plutôt que ma tenue habituelle. Cependant, le gosse semblait plutôt curieux vis à vis de tout ça et je hochais la tête de gauche à droite avec amusement

«Disons que ça dépend. En temps normal, une fête d'anniversaire, c'est juste des amis qui se réunissent autour d'un gâteau avec un peu de musique et éventuellement quelques jeux débiles pour les enfants. Mais je sais que les gens riches ont tendance à faire des trucs bizarres pour leurs anniversaires, ils peuvent inviter des stars de la télévision, organiser des soirées à thème avec des costumes ou autres.. donc venant de Sayah, je crois qu'on peut s'attendre à tout, mais s'il a prévu une arcade magique pour ne pas qu'on se tape dessus, ça devrait être marrant.»

Il avait fait la même chose au bal d'Ephtéria, ce qui m'avait empêché de sauter à la gorge du soldat à ce moment là d'ailleurs, ou peut être plutôt que ça l'avait empêché de me sauter dessus vu comment je lorgnais sur sa femme à l'époque!
Je commençais à me déshabiller avant d'enfiler un maillot de bain et un débardeur alors qu'il me demandait ce qu'était un jacuzzi
«C'est une très grande baignoire qui fait des bulles. C'est marrant, tu verras, mais on s'y baigne en maillot de bain par contre, pour y aller à plusieurs sans gêne.»

Donc en gros, la seule - ou le seul - qui va se déshabiller là bas, ce sera la strip-teaseuse.

On était fin prêts et je redescendais pour écrire un petit mot à l'attention d'Iza, je m'approchais aussi de la fenêtre pour prévenir les ouvriers
«Hey, je repars pour la journée, je vous fais confiance pour la suite!»
- «Euh, ok mais... tu sais qu'on nous a demandé de la pelouse pour la terrasse?»

Je me tournais vers Benedikt en supposant que ça venait de lui avant de revenir vers les ouvriers
- «C'est bon, aucun problème!»

Je regardais les œufs d'olump rose avant d'en donner un au gosse, il disait vouloir quand même passer par son appartement au retour et je venais hocher de la tête pour approuver avant d'ouvrir l'œuf qui me téléporta directement vers la salle de réception! Attention, c'est parti pour la fête!


===========================
Direction: Goûter d'anniversaire
===========================

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Précédente

Retourner vers Vrass Rannveig

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron