Enfin au sec !

Image

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 08 Juil 2012, 16:00

« Bien sûr que je vais la garder ! Je ne peux absolument pas résister au sourire ravageur que tu as dessus, voyons ! » répondit-il en riant.

Benedikt consentit pourtant enfin à lâcher la photo, mais c'était afin de prendre l'appareil photo entre ses mains et le retourner dans tout les sens avec un air perplexe.

« Ah ! C'est peut-être un truc de Sayah, il peut faire ce genre de choses, lui, non ? »

Il ne faisait aucun effort pour cacher sa surprise avec Vrass ; cela ne le vexait pas qu'il s'amuse de son ignorance. Il était même heureux de le voir de si bonne humeur à présent. C'était agréable de pouvoir se détendre un peu après ce qui s'était passé. Leur dispute n'était déjà qu'un lointain souvenir dans son esprit, là où il avait pris le soin de l'y ensevelir.
Il entendait la pluie qui ne diminuait pas ricocher sans arrêt sur les vitres. Loin de le déranger, cela lui donnait une raison de plus de rester au chaud chez le tatoueur, même si pour l'instant, il n'en avait pas vraiment besoin.
Il jette un nouveau coup d’œil à son portrait et sourit. Est-ce rare que Vrass dessine des gens ? Sans doute pas, mais Benedikt reste flatté. Ce n'est pas tout les jours que ça lui arrive. Perdu dans ses pensées, il ne remarqua qu'au dernier moment le winghox se pencher vers lui jusqu'à l'obliger à s'allonger pour l'embrasser.
Benedikt attrapa la serviette nouée autour de sa taille et tira doucement pour la lancer à l'autre bout du lit avec un sourire entendu, sans lâcher des yeux le regard vairon.

« Je crois que j'ai besoin de temps, il faut que je réfléchisse... Et je crois que j'aurais besoin d'aide, pour réfléchir... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Juil 2012, 12:08

Retour des Murmures
===============================
Je ne savais pas trop si j'avais réussi à l'aider à réfléchir pour son tatouage, mais une chose était sure, nous avions tous deux réfléchi à ce que nous étions et ce que l'on représentait l'un pour l'autre. En tout cas, après un bon bain, il était convenu de se reposer pour de bon cette fois, aussi je lui prêtais un caleçon qui m'appartenait quand j'étais plus jeune, et je souriais en voyant sa réaction face aux affaires que je conservais
«Disons que j'avais les moyens de m'acheter pas mal de vêtements. Surtout pas mal d'aide en fait!» - et comme je passe mon temps à les enlever en plus, forcément ils s'usaient moins vite. Seuls mes vêtements de voyage dépérissaient.

Il n'était pas contre un petit massage, aussi il s'allongeait sur le ventre. Je venais donc passer au-dessus de lui, je lui avais promis d'être sage et je m'y tiendrais. Je restais donc un peu au-dessus de lui et me penchais vers l'avant pour commencer à le masser, je réalisais que mes mains étaient un peu trop sèches, aussi je m'approchais de la table de nuit pour fouiller un peu jusqu'à retrouver un tube de crème hydratante - qui ne m'appartenait pas évidemment, mais on s'en fout. De là, j'en passais sur mes mains et sur son dos avant de commencer à m'occuper sérieusement de lui.

Je restais concentré, cherchant surtout à ne pas partir dans mes dérivations habituelles de façon à ce qu'il se détendre le plus possible, puis une fois que la crème eut pénétré sa peau - à défaut de... hum - je me dégageais pour m'allonger à côté de lui. Il vint alors se lover dans mes bras, la tête pelotonnée contre mon ventre et son bras m'enroulant un peu. Je baisse les yeux vers lui quelques secondes, je me sens un peu fatigué aussi finalement, et vu que je ne peux pas bouger, autant dormir un peu également. Je lui caresse doucement le dos avant de poser ma main sur le bras qui m'enlace, puis je ferme les yeux pour prendre une profonde inspiration et tourner la tête sur le côté.

Finalement, je m'endors plutôt vite moi aussi.

Un peu moins d'une heure plus tard, je venais ouvrir les yeux, ramenant une main sur l'un de mes yeux pour frotter ma paupière avant de baisser la tête pour le regarder. Il dort encore et pas envie de le réveiller. Il est toujours agrippé à moi... a t'il eu peur que je parte pendant son sommeil? Peut être inconsciemment. Je ramène ma main au niveau de sa nuque, laissant mes doigts glisser dans ses cheveux alors que je réfléchis encore un peu à tout ça. J'ai toujours su que ma vie ne me conduirait jamais à me marier et avoir des enfants, j'ai quitté mon village parce que je savais que je n'étais pas fait pour ça, et ma préférence pour les hommes devait également venir de là. Mais ce n'est pas parce qu'on ne veut pas d'enfant qu'on ne peut pas s'attacher à quelqu'un. Peut être qu'un jour, lui il voudra s'en aller et fonder une famille, il est encore jeune et ce n'est pas exclu, bien qu'il ne semble vraiment pas fait pour se trouver avec une femme!

Je reste donc là, à lui caresser les cheveux avec une certaine douceur, je suppose qu'ensuite, on ira boire un coup - je meurs de soif - et on reparlera de son tatouage. Je détournais le regard vers la table de nuit, mon carnet était encore là avec son portrait, ma photo posée dessus et je souriais... je commençais peut être à changer en fait.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 17 Juil 2012, 14:27

La main de Vrass dans ses cheveux réveilla progressivement Benedikt qui grogna et soupira un peu avant de bailler. Il déposa un baiser sur le ventre du tatoueur et ouvrit les yeux, puis resta quelques instants immobile, l'esprit encore embrouillé par le sommeil.

« Hmmmm... Tu as bien dormi ? »
Appuyé maintenant sur ses coudes, il regardait le visage de Vrass qui portait encore quelques traces de la sieste qu'ils venaient de partager. Depuis combien de temps attendait-il qu'il se réveille ? Sans doute pas assez pour en être ennuyé, sinon il serait parti faire autre chose.
La botaniste entendait toujours la pluie contre les carreaux de la fenêtre, mais elle semblait être beaucoup moins forte à présent.
Il s'étira alors qu'un sourire s'étalait au fur et à mesure qu'il sortait de sa torpeur. La sieste avait été de toutes évidences très bénéfique et avait rendu au botaniste une énergie et une gaieté presque inhabituelle. Ses yeux bleu marine parcoururent avec intérêt les traits d'encre qui parsemaient la peau de Vrass, sautillant parfois là où il n'en avait pas mais où il appréciait simplement les formes et les ombres de son corps.

« Je crois que je sais ce que je veux... Pour le tatouage, je veux dire. »
Benedikt roula sur lui et tendit le bras pour attraper les feuilles de croquis où le tatoueur avait dessiné des loutres à la frimousse enthousiaste, tombées au pied du lit depuis leur activité sportive précédente.
« J'en aimerais bien une avec cet air-là, en train de courir. À cet endroit-là. » Il retourna et s'assit en tailleur pour qu'il le voit glisser son doigt le long de sa clavicule. « Tu crois ça serait joli ? »

Il fit soudain claquer sa langue contre son palais et fit un grand sourire à Vrass.
« J'ai soif ! Pas toi ? Je vais aller nous chercher à boire dans la cuisine ! Tu veux quoi ? »
Il sauta du lit sans attendre sa réponse et descendit les escaliers à grand pas avec une bonne humeur alarmante.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Juil 2012, 18:39

Petit à petit, il commença à se réveiller, s'étirant mollement le temps d'émerger tout en me demandant si j'avais bien dormi - «Suffisamment en tout cas...» - Suffisamment pour quoi? Il verrait bien plus tard, mais pour le moment, je pensais surtout à son tatouage. De toute évidence, il avait compris car il en vint rapidement à ce sujet - bien que la façon dont il avait maté mon corps me faisait un peu douter - et alla chercher les feuilles où j'avais fait quelques dessins.

Il me demanda donc une loutre à la fois avec une frimousse amusante et en train de courir, c'était un peu contradictoire selon moi, et lorsqu'il me montra sa clavicule, je prenais une profonde inspiration - «En soit, c'est faisable, mais je te préviens tout de suite, là où la peau est fine comme la clavicule, près de l'os, ça fait un peu plus mal quand l'aiguille traverse la peau.»

Je ne savais pas trop s'il était douillet, aussi je préférais le prévenir. Je regardais la loutre qu'il m'avait tendue quelques secondes avant de récupérer mon carnet. Cherchant pendant deux ou trois minutes au moins le crayon qui avait roulé sur le lit, mais j'avais le bras assez long pour l'attraper et je me remettais aussi en tailleurs pour essayer de voir ce que je pouvais lui faire, mais déjà il bondissait hors du lit en manifestant qu'il avait soif! Et je ne pouvais m'empêcher de sourire avant de hocher la tête - «Il me reste pas mal de canettes de notre vœu de Balaïne au frigo!» - autrement dit, qu'il m'en ramène une. C'est alors que j'écarquillais les yeux en réalisant qu'il était en caleçon!!! Et si quelqu'un attendait en bas?

Je venais jeter le carnet rapidement pour lui courir après et descendre les escaliers - car oui forcément, c'est tout aussi logique que je descende à moitié à poils après lui hein? Cherchez pas à comprendre - mais je pouvais rapidement voir qu'il n'y avait personne et je soupirais de soulagement. Non oui je crois bien que j'ai fermé la porte mais bon, j'ai eu une sacrée frayeur. Je remonte donc afin de remettre au moins mon pantalon et attraper le sien, puis je descends, pieds nus, torse nu en tenant mon carnet d'une main et son pantalon de l'autre. Je venais poser le vêtement sur la chaise pour le moment, s'il voulait se faire tatouer la clavicule, il allait devoir s'allonger ce serait plus pratique, surtout s'il doit un peu bouger.

Je m'appuyais sur la table en attendant qu'il ramène les boissons, puis je me mettais à dessiner la fameuse loutre. Bonne frimousse et en train de courir, c'était plus difficile puisqu'en faisant le corps entier j'avais moins de place pour les détails. Je faisais donc le dos arrondi de celle qui bondit, la tête tournée au trois quarts vers moi aux petits yeux malicieux... la taille correspondait et je dessinait donc un cou et une épaule dans les proportions sur la page d'en dessous pour les superposer l'une sur l'autre pour qu'il voit où il veut la mettre exactement.

Lorsqu'il revenait, je le lui montrais - «Qu'en penses-tu? Oh! Je dois te montrer les couleurs!» - je le lui laissais le temps d'aller vers le placard pour sortir l'album photo, puis je lui montrais

«Voilà. Bon les couleurs peuvent changer en fonction de la couleur de ta peau, donc il vaut mieux que tu regardes ceux qui ont une teinte proche de la tienne... ah! voilà le grizzly!» - je lui montrais le tatouage dont je lui avais parlé, avec ce brun légèrement doré clair qui pourrait être sympa pour une loutre, surtout avec le teint plutôt pâle du gosse. Je prenais une gorgée de soda avant d'attendre sa réponse... le tatouage du loup garou n'était pas donné, mais au pire, je pourrais toujours lui avancer un peu s'il n'avait pas assez. Ou alors simplement, il resterait ici quelques temps pour ne pas avoir à acheter à boire ou à manger avant qu'on lui verse le solde de sa paye!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 17 Juil 2012, 19:53

Benedikt releva la tête, intrigué par les bruits de pas précipités ; que se passait-t-il ? Comme Vrass remonta immédiatement, il ne s'en préoccupa pas longtemps et reprit ce qu'il était en train de faire, c'est-à-dire fouiller dans les placards à la recherche de verres. Puis il récupéra deux canettes dans le frigo qu'il ferma d'un coup de hanche avec un sourire triomphant qui donnait l'impression qu'il était l'inventeur du dit frigo et que c'était bien grâce à lui qu'ils pouvaient profiter de boissons fraîches cet après-midi.
Le tatoueur descendit le rejoindre alors qu'il versait du soda dans chacun des verres, et qu'il transporta avec précaution, avant de lui en échanger un des deux contre le carnet qu'il lui tendait.

« Oh, c'est parfait ! »
Il détailla le croquis avec une concentration toute particulière, avant que Vrass attire son attention pour lui montrer la photo du tatouage dont il lui avais parlé, fait avec une encre brune et légèrement dorée.
« Oui, j'aime bien cette couleur... Tu as raison, ça irais bien avec. »
Il se retourna pour regarder à nouveau le dessin de la loutre, et essaya d'imaginer le résultat final avec le plus de précision possible. Ce n'était pas si facile pour Benedikt qui ne s'y connaissait que très peu en tatouages.

« Je pense que ça ne me dérange pas si ça fait un peu plus mal... Mais... c'est douloureux comment, exactement ? » demanda Benedikt, un peu inquiet que le "un peu plus" du tatoueur soit un doux euphémisme pour "insupportablement plus".

Son regard tomba sur son pantalon posé sur la chaise et il ne compris pas immédiatement pourquoi Vrass l'avait descendu ; il ne faisait pas le lien avec le fait que ce dernier s'était en partie rhabillé.
« Pourquoi tu as ram- » Il s'arrêta pour regarder la porte de la boutique, réalisant l'idiotie de sa question.
« Ah, mais oui, flûte, faudrait peut-être que je me rhabille avant que quelqu'un n'arrive ! »
Jetant un regard embarrassé autour de lui comme si un client pouvait surgir de n'importe où dans la pièce, il remit son pantalon en vitesse.
« Heu, donc, oui. Le tatouage. » rajouta Benedikt pour tenter de dissimuler sa gêne, les joues rouges de la simple possibilité d'avoir pu être vu en caleçon par un inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 17 Juil 2012, 22:09

Petit à petit, on commençait à voir ce que j'allais lui faire. On s'était mis d'accord pour la forme, et j'avais vu ce petit éclat dans les yeux qui disait que ça lui plaisait, et la couleur aussi, on était donc sur la bonne voie. Cependant, je voyais bien que l'idée de la douleur l'inquiétait, aussi je lui souriais avant d'aller chercher l'appareil pour le tatouage, puis je venais mettre une seringue propre pour lui montrer avant de m'approcher alors qu'il réalisait enfin pourquoi j'avais descendu son pantalon! - à voir dans quel sens vous voulez le voir

«Ne t'inquiète pas, je ne pense pas que quelqu'un t'ait vu! Et au pire, si ça avait été le cas, il aurait suffit de dire que je me préparais à te faire un tatouage sur la fesse!» - je pouffais de rire avant de laisser ma main glisser sur sa mâchoire lorsqu'il s'était rhabillé pour l'embrasser sans la moindre gêne, laissant mon souffle se mêler au sien pour qu'il se calme un peu jusqu'à ce que je l'attire vers moi pour qu'il s'installe sur la table

«Je vais te faire quelques piqures sans encre de l'autre côté, exactement au même endroit. Normalement, la douleur est très supportable, comme tu peux le voir, je me suis tatoué moi-même à des endroits où la peau est très fine sans me louper!» - je lui montrais notamment celui au-dessus de mon œil droit, je pense que le front était le plus douloureux oui à mes yeux, mais je ne suis pas vraiment douillet donc ça allait pour moi. Je me penchais alors doucement, commençant à poser l'aiguille que j'activais à vide pour la poser sur la clavicule - «Attention j'y vais, si vraiment tu trouves ça trop douloureux, il faudra que tu choisisses un autre endroit.»

Mais j'en doute, quand je vois parfois ce que je lui ai fait endurer, je doute que cette petite piqure soit vraiment insupportable pour lui. Je plongeais mon regard dans le sien pour le rassurer, qu'il n'oublie pas que je suis là à son écoute et que je ferai de mon mieux pour ne pas que ce soit trop désagréable. L'envie de l'embrasser encore me reprenait, mais petit à petit je passais en mode commerçant et me faisais plus sérieux, ce n'était plus mon amant pendant les prochaines minutes, il devenait un client et je devais donc me tenir à carreau!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 17 Juil 2012, 23:42

« Oh, mais c'est pas le problème... » répondit Benedikt pendant que Vrass s'amusait de sa réaction. Il aurait eu du mal à lui expliquer quel était le problème ; c'était seulement difficile pour lui de maîtriser une réserve qui oscillait entre les extrêmes.
L'engin que pris le tatoueur dans ses mains l'intrigua au plus au point, mais son baiser lui fit rapidement oublier ses interrogations, et il recula de quelques pas pour prendre appui contre la table et s’asseoir dessus, guidé par le tatoueur.
Benedikt hocha la tête en signe d'approbation et sourit doucement en voyant le visage de Vrass devenir de plus en plus sérieux et se charger de concentration. Attentif à ne pas bouger d'un poil, il osait à peine respirer alors qu'il sentit l'aiguille sur sa peau. Le botaniste attendit quelques instants que la douleur s'accentue, mais rien ne se passa. Vraiment ? C'était ça ? C'est bien moins douloureux que ce qu'il avait imaginé.

« Ah, mais ça va, en fait ! Je pensais que ça ferait beaucoup plus mal. »

Ça ne faisait pas du bien, loin de là. Mais il ne se serait pas mis à hurler pour ça. Et puis, c'était aussi un peu de fierté qui aidait ; si Vrass s'était fait tout ces tatouages, lui pouvait bien supporter cette aiguille en train de percer sa peau pendant un moment. De toutes façons, il y avait tout de même une bonne raison à ce qu'il lui fasse ce dessin maintenant, et si Benedikt se sentait en sécurité chez Vrass - aussi illogique que cela pouvait l'être -, il savait bien qu'il serait soulagé de l'avoir quand il se promènerait dehors. C'était une précaution qu'il estimait nécessaire pour sa tranquillité personnelle. Il attendit que le winghox s'arrête pour lui lancer un regard malicieux.

« Je crois que si tu m'embrassais, je pourrais mieux supporter la douleur. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juil 2012, 12:01

J'étais plutôt rassuré de voir que Benedikt n'était pas trop du genre douillet. Il réagissait comme tout le monde à la première douleur du contact, mais ne semblait pas en souffrir plus que ça. Cependant, la remarque qu'il balança après me fit sourire et je venais donc me pencher pour l'embrasser avec une certaine intensité

«Honnêtement, si je t'embrasse tout en faisant le tatouage, il n'est pas dit que ça ressemble à une loutre à la fin!» - je venais alors récupérer l'aiguille pour la jeter afin d'en prendre une autre, je prenais ensuite le flacon d'encre pour le tatouage avant de l'ouvrir et verser le bon colorant. Après quelques secondes, l'encre entière prenait une teinte brun doré assez claire, car cela allait foncer par la suite. Je me tournais vers lui, prenant le flacon d'encre normale dans un premier temps

«Allonge toi sur le dos. Je vais faire les premiers bords en noir, puis je remplirai avec l'encre du loup garou.Ça me permettra de mieux m'appliquer sur les détails vu que la tête de la loutre est importante pour toi.»

J'insérais donc le flacon d'encre noire d'abord, puis j'attrapais mon dessin pour le placer sur son ventre, près de là où j'allais faire le tatouage pour avoir un modèle. Je levais les yeux vers lui, je devais paraître plus sérieux à présent - «Bon, je dois me concentrer, essaie de ne pas me déstabiliser si possible!» - je lui faisais un léger clin d'œil amusé avant de reprendre où j'en étais. Je me mettais donc à la tâche, prenant soin d'être le plus précis possible sur les détails du visage. La silhouette avait été faite en première, le dos arrondi, les pattes bondissantes et je poussais même le vice à mettre les minuscules griffes, puis je m'attardais sur la tête et surtout sur les yeux, essayant de laisser un point blanc qui donnerait un côté brillant et malicieux au regard.

Pour ma part, j'étais devenu totalement hermétique, un client pouvait entrer, Iza débarquer en courant ou Benedikt pouvait jouer à me faire les yeux doux que je ne verrais rien. J'étais parfaitement concentré sur ce que je faisais, le visage tendu par la concentration, me pinçant parfois les lèvres lorsque j'attaquais un point plus délicat. Je me redressais alors, une goutte de sueur avait perlé le long de mon dos, mais je ne m'en rendais pas compte. Je laissais le soin au gosse de se remettre assis, il avait un grand miroir juste en face de lui

«Voilà, la loutre aura cette taille, tu peux t'approcher pour voir si ça te va, et je vais pouvoir passer au remplissage» - elle avait environs la taille de sa main, mais sur toute la longueur, elle ne paraissait pas si grande, bien qu'elle recouvrait une partie du pectoral tout de même. Je l'avais faite de sorte qu'elle épouse la forme de son corps, comme si elle cherchait à se réfugier vers son cœur, j'espérais que ça lui plairait. Au pire, on irait rapidement acheter la crème de Belladona qui permettait d'enlever un tatouage, je mettais la bouteille d'encre brune contenant les ingrédients pour le loup garou et je me tournais vers lui, l'air sérieux

«Prêt pour la suite?» - s'il souhaitait arrêter maintenant, je ne lui ferais rien payer, l'encre utilisée pour les contours ne me coutait rien, mais une fois l'encre du loup garou utilisée, je ne pourrais pas vraiment faire machine arrière, cette encre me coutait la peau des fesses!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 18 Juil 2012, 14:21

« Je parlais plutôt de médecine préventive ! » répondit Benedikt en riant légèrement.
Mais Vrass était déjà reparti dans sa préparation.
Il s'allongea sur le dos à la demande du tatoueur, et ferma les yeux quand il commença son travail. La douleur se fit de plus en plus lancinante, et il ferma les yeux pour tenter de ne plus y penser - ce qui n'était pas si difficile, bien entraîné à faire abstraction de se qui se passait autour de lui même quand cela le concernait -.
Benedikt répéta donc dans sa tête l'alphabet entier, d'abord à l'endroit, ensuite à l'envers - ce qui lui pris un temps assez considérable -, puis réfléchit au mécanisme qui pouvait faire marcher les appareils photos - on colle un morceau de réalité sur un bout de papier, comment c'était possible ? Il devait y avoir de l'encre quelque part, un peu comme un tableau peint, mais il devait y avoir alors quelque chose qui permettait de savoir à quel endroit mettre cette encre, peut-être que ça pouvait détecter les ombres, mais ça ne résolvait pas les problèmes des couleurs, etc, jusqu'à ce que le winghox se redresse et recule -.
Appuyé sur ses mains, le botaniste s'observa avec étonnement dans le miroir face à lui. C'était plutôt étrange de voir sa peau rougie par l'aiguille et recouverte par les contours sombre de la loutre qui courrait sur sa clavicule, mais cela accentuait son envie de voir le résultat final.

« Hmm, oui ! »

Il se rallongea doucement et regarda le visage de Vrass penché à nouveau sur lui ; il ne l'avait jamais vu si sérieux !

« Quel professionnalisme ! » dit-il en souriant et tout bas, de peur de bouger alors qu'il parlais. Il était persuadé que le tatoueur ne lui répondrait même pas, si par hasard il serait d'ailleurs en mesure d'écouter ces paroles à travers la concentration dont il faisait preuve.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juil 2012, 17:21

La façon dont il exprima son avis me fit douter et je me tournais alors vers lui d'un geste vif pour voir si quelque chose n'allait pas, et je constatais alors qu'il semblait s'inquiéter un peu de la légère rougeur autour de l'encre et je venais lui sourire en m'approchant avec le flacon d'encre brune
«Ne t'inquiète pas, dès ce soir déjà, ça aura bien dégonflé. C'est juste le temps que ta peau s'habitue!» - il s'allongeait de nouveau, je me penchais pour lui déposer un baiser furtif avant de reprendre pour le remplissage.

Le problème de créer des animaux réels - et poilus surtout - résidait en deux points. D'une part, c'était plus long car il fallait dessiner de nombreux traits pour donner du volume et du réalisme, mais le point positif était qu'il était beaucoup moins nécessaire de repasser à plusieurs reprises, et c'était beaucoup mieux pour la peau. Je passais donc pour faire les premiers traits, parfois longs, parfois courts, parfois droits, parfois courbés selon l'endroit où ils se trouvaient. Je devais dessiner de la main gauche, ne pouvant plier les doigts correctement sur la main droite à cause de la blessure infligée par le carreau de ma salle de bain, mais cela me permettait de bien m'appuyer sur lui pour ne pas bouger.

J'entendis à peine sa remarque sur le professionnalisme, je me concentrais à présent sur les poils du museau, je voulais faire l'extérieur des yeux plus clairs, ainsi que les babines, puis je lui ferai le museau à proprement parler plus foncé. Je me reculais donc, je n'avais pas encore fini, mais j'en avais terminé avec cette couleur. Je sortais le flacon d'encre que j'utilisais, juste pour y rajouter trois gouttes d'encre noire neutre. Je pouvais rajouter autant d'encre que je voulais, du moment que les ingrédients du loup garou était en quantité parfaite. Ainsi la teinte était plus foncée et je revenais vers lui en souriant
«Je dois passer par trois teintes de brun différentes pour que cela donne un joli effet, c'est surtout pour les muscles et les jeux d'ombre!» - je passais ma main dans ses cheveux, j'essayais de faire vite, mais les tatouages de ce genre étaient toujours plus longs, surtout si on voulait que ce soir beau.

Je me penchais à nouveau et le petit bruit de l'aiguille reprit. Je comblais les vides, je marquais les épaules, les membres postérieurs, l'ombre du cou, je faisais juste le bord des yeux plus sombre et je m'attaquais au museau, sans oublier la queue. Je prenais une profonde inspiration pour me redresser, venir prendre un torchon pour essuyer la sueur de mon front et retournais vers mon établi pour encore rajouter de l'encre noire et obtenir une teinte chocolat. Je revenais vers lui pour lui sourire - «La touche finale!»

Je m'en servais pour terminer les contours, pour que la nuance entre le brun de la fourrure et le noir des bords ne soit pas trop agressif, jouant de petites touches pour donner du volume, je n'avais presque plus d'encre, aussi je me concentrais davantage encore! Je dessinais les fines moustaches et comblais les derniers vides avant de reculer. Même si la peau était légèrement enflée, le résultat était plutôt sympathique et je ne pouvais m'empêche de sourire en le voyant terminé!
«Et voilà! Dis moi si ça te va, je peux rajouter une ombre en dessous ou ce que tu veux avec de l'encre normale.»

Pour ma part, je poussais un soupir de soulagement avant d'aller jeter l'aiguille et ranger le flacon vide. J'allais pour me laver les mains avant de me rétracter, pour le cas où il voudrait que je rajoute quelque chose, il valait mieux attendre avant de tout plier.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 18 Juil 2012, 22:24

Benedikt attendit que le tatoueur finissent toutes les étapes de son dessin en faisant sa respiration la plus légère possible, il avait peur de le gêner. D'abord, il resta observer le visage de Vrass quelques temps, suivant les yeux vairons comme s'il pouvait voir se refléter ce qu'il faisait dedans, puis il ferma à nouveau les yeux pour essayer de penser à autre chose quand la douleur devint vraiment désagréable. Ce fut presque avec étonnement qu'il fut sorti de ses rêveries par Vrass qui lui annonça qu'il avait fini.
Il se releva et sauta sur le sol pour marcher jusqu'au miroir, s'approchant tout près de son reflet avec une impatience non dissimulée. Le botaniste passa sa main sur le tatouage, effleurant à peine le dessin du bout de ses doigts. En parcourant les détails qu'avait finement ajouté Vrass, le visage de Benedikt s'éclaira.

« Non, je veux le laisser comme ça ! »
Il se retourna vers lui avec un grand sourire et prit le visage du tatoueur entre ses mains pour l'embrasser sans retenue.
« C'est magnifique, merci. »

Ce fut juste après que son regard se soit posé sur le catalogue laissé ouvert sur le comptoir qu'il disparut quelques temps à l'étage pour ramener le sac qu'il portait toujours sur son épaule.

« Je te dois combien exactement, déjà ? 80, c'est ce que tu m'avais dis, c'est ça ? »
Il n'aimait pas l'idée d'avoir des dettes envers qui que ce soit et préférait régler l'argent qu'il lui devait dès maintenant. Il fouilla avec application dans son sac en utilisant sa main gauche, à l'opposé de son tatouage, et ajoutait par petites poignées sur le comptoir les ores qu'il réussissait à retrouver parmi toutes les affaires mises en pagaille dedans. Lorsqu'il sembla en avoir assez pour avoir approximativement le montant qu'il voulait, il commença à compter. C'était plutôt laborieux vu les connaissances limitées de Benedikt en mathématique, mais il avait en général assez de patience pour mener à bien ses calculs et bien trop de fierté pour demander à Vrass de le faire à sa place.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Juil 2012, 22:58

Je pouvais voir rapidement l'enthousiasme du gamin face à sa loutre, et je ne pouvais m'empêcher de sourire en commençant à ranger mes ustensiles lorsqu'il vint se jeter sur moi pour m'embrasser. Je le serrais quelques secondes contre moi, savourant le fait qu'il n'était à présent plus un client mais mon amant, mais c'était sans compter un regard furtif et une disparition particulièrement soudaine.

Je restais là quelques secondes, écarquillant les yeux avant de hausser les épaules, sans savoir pourquoi, j'aurais juré voir le gosse bondir à la manière de la loutre, et je ne pus m'empêcher de pouffer de rire avant de continuer mon rangement. Les aiguilles étaient jetées, l'encre rangée, le flacon aussi. Je venais ouvrir un placard pour en sortir chiffon et désinfectant, je passais énergiquement le chiffon sur le petit pistolet qui avait servi à le tatouer, même si la poignée n'a jamais touché la peau ou le sang de Benedikt, c'est indispensable pour l'hygiène.

Je passais ensuite le chiffon là où le gosse s'était couché peu avant, et c'est cet instant qu'il choisit pour descendre et sortir ses ores, ayant regardé sur le comptoir combien il me devait. Je soupirais alors, mon regard plutôt contrarié, il avait bien donné le bon montant - «Je suis désolé, je n'aime pas trop l'idée de te faire payer. Mais cela fait partie des conditions pour avoir le soutien de Sayah! D'une façon ou d'une autre, je dois faire rentrer les ores...» - je m'approchais de lui, posant ma main sur l'arête de sa mâchoire avant de baisser les yeux sur l'argent qu'il y avait déposé. Je n'aimais vraiment pas l'idée de le faire payer, mais je savais que je pourrais compenser plus tard d'une autre manière, en l'invitant à manger ou autre.

Je venais donc encaisser les ores pour aller les mettre dans mon petit coffre comme d'habitude, puis je revenais vers lui, les affaires étaient calmes en ce moment et ce n'était pas plus mal. Je venais l'attraper pour le soulever après avoir glissé mes mains derrière ses cuisses et je le posais alors sur le comptoir. Il se retrouvait bien plus haut que moi à présent, je ne cherchais pas à profiter de lui, ce serait impossible à cette hauteur, mais je voulais voir comment il le prendrait à être ainsi au-dessus de moi. Je devais faire attention à mes cornes, mais je regardais surtout son tatouage pour me pencher et attraper le tube de crème, le déboucher avec soin et lui en appliquer avec douceur. «Tu as une peau un peu fragile, mais ça devrait déjà être moins douloureux d'ici une heure ou deux»

Je refermais le tube avant de m'essuyer un peu les mains et lever les yeux vers lui, plaçant mes mains de part et d'autre de son corps en gardant la tête bien en arrière pour ne pas risquer de le blesser par accident

«Alors, qu'est-ce que tu veux faire? Tu as faim peut être?» - même si on a mangé un hamburger à midi, j'avoue que je n'avais pas trop faim sur le coup, mais maintenant j'avoue que j'ai un peu les crocs!


Pour payer, merci de cliquer sur "Donner" sous l'avatar de Vrass, est de régler la somme de 80 ores. Votre inventaire sera mis à jour rapidement.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 18 Juil 2012, 23:57

Benedikt secoua la tête de gauche à droite.
« Non, c'est normal, c'est ton travail. » répondit-il. Il releva à peine la tête, concentré pour ne pas se perdre dans ses décomptes jusqu'à qu'il ai obtenu le nombre d'ores voulu.
« Pourquoi j'aurais un traitement de faveur ? »

Ce fut tout de même avec un peu de tristesse qu'il ramassa le reste, quelques rares petites pièces qui annonçaient bien que l'argent manquerais bientôt. Heureusement que Benedikt avait pris la mauvaise habitude ces derniers temps d'acheter bien plus de nourriture qu'il n'en avait besoin, ce qui lui permettrait de ne pas avoir à dépenser beaucoup avant un petit moment. Les rayons remplis des supermarchés étaient tout simplement trop alléchants pour quelqu'un qui avait déjà passé des mois sur les routes avec souvent un seul repas par jour. La découverte des boites de conserve avait été suivi d'un émerveillement constant à chaque ouverture de l'une d'elle, et elles trônaient par dizaines dans son frigo - avec une telle évidence que personne ne s'aventurerait à contester leur présence à cet endroit -.
Benedikt se retrouva d'un seul coup assis sur le comptoir sans avoir eu même le temps de penser à protester, et se mit à rire alors qu'il s’aperçut qu'il était à présent plus grand que le winghox. Cela n'arrivait pas si souvent qu'il regarde les gens de haut, surtout lorsqu'ils faisaient la taille de Vrass !
Il laissa échapper un soupir de contentement quand il sentit la fraîcheur de la crème sur sa peau. Elle était encore rouge et légèrement gonflée mais le botaniste espérais aussi que la brûlure disparaisse rapidement pour pouvoir admirer son tatouage dans l'état où il resterait.
Entourant la taille de Vrass avec ses jambes pour le rapprocher de lui, il glissa une main dans ses cheveux pour dégager son front et y déposer un baiser. Juste parce qu'il ne pouvait pas le faire quand ils étaient debout, normalement.

« Un peu, oui... Tu veux qu'on fasse à manger ? »
Il s'arrêta et pencha la tête ; il avait l'impression de n'avoir jamais vu Vrass cuisiner, et après réflexion, non, ils étaient toujours sorti dehors. Soit il était terriblement mauvais en cuisine, soit il était très paresseux et ne voulait pas s'embêter avec ça, soit c'était un simple hasard ou parce que Benedikt était avec lui. Est-ce que Iza cuisinait parfois ? Peut-être pour elle, au moins ? Il n'en était pas sûr comme elle avait l'air de passer la majeure de son temps sous forme canine.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 19 Juil 2012, 09:29

J'avais souri un peu plus sincèrement lorsqu'il se montra compréhensif. Autant passer de client à amant était généralement tranquille, les gens payaient d'abord, et après seulement il pouvait y avoir quelques affinités sans que le souci d'argent ne soit plus un problème, mais dans l'autre sens, cela ne m'était jamais arrivé. Il estimait ne pas avoir droit à un traitement de faveur, et cela me rassurait aussi dans le sens où cela me confortait dans l'idée qu'il ne restait pas aussi justement pour ça - car oui, des donzelles qui se jetaient dans mes bras en espérant avoir des tatouages à l'œil, j'en ai déjà vu passer!

Je le laissais m'enlacer de ses jambes, laissant mes mains glisser vers son bassin pour le rapprocher de moi autant qu'il essayait de me rapprocher de lui, la tête bien en arrière, je le sentais repousser mes cheveux pour m'embrasser sur le front, ce qui m'amusa un peu. Très peu de personnes ont déjà eu ce geste à mon attention - d'un autre côté, fort peu avait la taille pour le faire, sauf le cabot peut être? Et je fermais les yeux avant de lui demander s'il avait faim. Vu qu'il était un peu à sec, il préférait voir si on pouvait cuisiner un truc, et je prenais une mine un peu réfléchie

«Ça dépend depuis quand Iza n'a pas fait les courses en fait. En général, elle fait le pleins de viande, mais pas trop de ce qu'il faut à côté!» - je venais l'aider à descendre, appréciant tout de même qu'il soit plus petit que moi - fierté mal placée? totalement - et je venais l'embrasser à mon tour sur le front pour le conduire vers la cuisine. De là j'ouvrais le frigo et regardais le tiroir à viande.. plein comme d'habitude. Puis je regardais les placards et trouvais quelques conserves et autres boites de sauces, je me tournais vers lui d'un air amusé

«Des pâtes avec des boulettes de viande, ça te dit? Ou trop lourd pour toi?» - Après, il n'était pas obligé d'en manger trois kilos! Je commençais donc à sortir la boite de tomates en conserve, les herbes, épices, du vin aussi c'était meilleur! Puis je sortais les boulettes de viande du frigo en prenant soin de laisser le gros steak à la morphe, puis aussi deux carottes et du céleri qui faisaient un peu la tronche depuis le temps qu'ils devaient être là, mais qui devaient être encore bons si je retirais les morceaux un peu abimés.

Je posais une partie sur le plan de travail, l'autre sur la table, sortant la planche à découper et un gros couteau que je lavais avec les légumes. Je tournais la tête vers lui en souriant «Si tu pouvais m'ouvrir la boite de tomates, l'ouvre-boite est dans le tiroir là! Y'a la cocotte juste en dessous dans le placard, faudrait mettre un peu d'huile à chauffer» - l'huile on peut pas se tromper, elle reste toujours à côté de la plaque chauffante! On pourrait presque prendre mon appartement comme étant de la Basse Ville, à force de faire des travaux pour l'améliorer, le consolider, l'aménager, c'était presque devenu un luxe ici. Mais je m'étais toujours contenté quand même du vrai confort sans le luxe, je n'ai pas de télé, pas de four à micro-ondes ni de lave-linge - quoi que celui la, ça ne va pas tarder! Et encore moins de lave-vaisselle - Iza fait très bien la vaisselle, pas besoin. Mais à part ça, mon frigo était quand même assez grand, deux plaques chauffantes à l'électricité et même un four! Donc bon oui, on pouvait presque me voir comme un riche des ghettos, mais c'était un peu ce que j'étais...

Oui, j'avais les moyens de vivre à la Basse Ville, mais je préférais l'ambiance de ce quartier. Tout le monde se connait, on s'entraide. Si j'ai pu aménager mon appart comme ça, c'est parce que j'ai aussi rendu service aux bonnes personnes: plombier, électricien, maçon... un service en échange d'un autre! Beaucoup plus efficace que de tout acheter à des cons qui pensent qu'au profit.

J'avais découpé carottes, oignons et céleri et je les mettais dans l'huile pour les faire revenir. Contrairement à beaucoup, les oignons ne me font pas trop pleurer, sauf si vraiment j'en coupe une tonne - ce qui n'arrive presque jamais. Je me tournais vers le gosse pour voir ce qu'il en pensait, à partir de là, il n'y avait plus grand chose à faire. Laisser revenir un petit moment encore, puis rajouter la viande, les tomates et couvrir à feu doux. Rajouter le vin environs dix minutes avant de servir en laissant à l'air libre pour le laisser s'évaporer un peu, et on lance les pâtes! C'était une recette assez facile et plutôt bonne, je me disais que s'il aimait la pizza, il n'y avait pas de raison qu'il n'aime pas ça...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 19 Juil 2012, 12:34

« Non, c'est bien ! » répondit Benedikt, qui de toutes façons n'avait jamais mangé de pâtes de sa vie mais qui commençait à se poser des questions à cause de la dernière remarque du tatoueur.
« Pourquoi je ne pourrais pas en manger ? C'est si gros que ça ? »

Benedikt ouvrit le placard que lui montrais le tatoueur et s'empara de l'ouvre-boite d'une main et de la conserve de tomate de l'autre avec un air un peu déconfit. Sa technique était de taper dessus avec divers objets coupant ou simplement assez dur, et cela jusqu'à ce que ce soit la boite de conserve qui baisse les armes. Mais - il aurait dû s'en douter, et en réalité, il s'en était douté, il y avait forcément un outil correspondant qui permettait de les ouvrir plus simplement, mais l'ennui était de savoir à quoi il ressemblait et de le trouver - il avait à présent ce qu'il fallait dans la main et se devait donc de l'utiliser. Le tout était de savoir comment.
Il se retourna et resta quelque instant à retourner l'ouvre-boite dans ses mains, listant toutes les possibilités, avant de tenter quelques essais. Le troisième fut le bon, heureusement, celui-là était assez logique dans son utilisation, et ce fut avec un air de fierté jamais égalée que Benedikt tendit à Vrass la boite ouverte, malgré le fait qu'il préférait garder pour lui un peu de son ignorance, cette fois.

« Nul doute que j'aurais bien d'autres occasions de me ridiculiser devant lui. » pensa le botaniste en soupirant. La cuisine était le lieu de tout les dangers, bien plus que tout les autres pièces que contenait par défaut une maison. Frigo, four, ustensiles incompréhensibles et nourriture inconnue n'était que des pièges par dizaines pour quelqu'un qui venait du Nord et qui s'extasiait encore devant les appareils photo.

Il versa un peu d'huile dans une poêle qu'il trouva dans un placard et posa le tout sur une plaque qu'il alluma - ça, au moins, il savait s'en servir, il avait à peu près la même chose chez lui -, puis s'appuya contre la table sans savoir trop quoi faire. Vu ses talents de cuisinier, c'était probablement une bonne chose que Vrass ne lui demande pas de faire des choses un peu délicates, et il resta donc le regarder découper les légumes puis les faire cuire. Au bout d'un petit moment, pourtant, il ne pu résister à la tentation de se glisser à côté de lui pour renifler la bonne odeur qui commençait à envahir la pièce.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 19 Juil 2012, 19:03

Trop occupé à couper mes légumes en tous petits morceaux, je n'avais pas remarqué la difficulté avec laquelle Benedikt se débrouillait avec l'ouvre-boite! En tout cas maintenant, je faisais revenir oignons, céleri et carottes, c'était le plus long à cuir et c'est pourquoi il fallait les mettre en premier, de temps en temps, je le voyais s'approcher et je lui jetais un regard amusé

«On dirait que tu n'as jamais vu quelqu'un cuisiner, je me trompe?» - je me retenais de rire, personnellement, je ne savais pas faire grand chose, en fait, je ne savais faire que les pâtes, et je devais connaître que trois sauces, une à base de crème fraiche et de lardons, celle-ci et une avec de la crème de la volaille et des champignons. Mais là, je faisais avec les moyens du bord. Je changeais parfois les pâtes par du riz quand j'en trouvais, mais c'était plus rare. Il faut croire que les rizières sont plus rares que les champs de blés sur Nideyle.

Je mettais le couvercle, le temps que ça mijote avant de me tourner vers lui, il était bloqué par la table derrière lui et je venais placer une main de chaque côté de ses hanches pour m'appuyer sur la table, laissant mon visage très près du sien, comme une petite envie de le torturer doucement après l'avoir fait un peu souffrir par le tatouage. Je savais que mes yeux le fascinaient, et j'en profitais pour le regarder de façon plutôt intense avant de laisser mes lèvres à quelques millimètres à peine des siennes. S'il essayait d'avancer, je reculais, faisant de mon mieux pour rester à l'effleurer du bout des lèvres, essayant de glisser vers sa mâchoire, toujours sans le toucher avant de m'approcher de son oreille, de la même manière, je jouais de mon souffle pour l'attiser comme si cela m'amusait de lui faire perdre les pédales, puis je reculais avant de me replacer bien face à lui et plonger mon regard dans le sien

«Tu crois que tu arriveras à attendre?» - puis mon sourire s'élargissait avant que je ne tourne la tête vers la cocotte - «pour manger... il y en a au moins pour une trentaine de minutes de cuisson!» Puis je reculais d'un air amusé, je ne doutais pas qu'il essaierait surement de me le faire payer d'une façon ou d'une autre, mais cela n'avait pas d'importance, au contraire, c'était ce qui était marrant!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 19 Juil 2012, 22:47

« Oui, tu te trompe. Sache que j'ai fréquenté de très grandes cuisinières d'Ephtéria qui régalaient les nobles, Monsieur. » répondit Benedikt avec un haussement de sourcil amusé. « Bon, bien sûr, ils ne leur fallaient pas plus d'un quart d'heure en général pour découvrir qu'on avait rien à faire là-bas. Je ne mens pas très bien, aussi. »

Il recula pour s'appuyer contre la table, et regarda en souriant le tatoueur se retourner et se pencher vers lui, avant de s’apercevoir quelques secondes plus tard qu'il n'aurait pas ce que Vrass lui proposait. Pas pour l'instant, en tout cas, car Vrass finit par le libérer et recula, lui donnant envie de l'attraper pour voler ce baiser qu'il lui avait refusé. Il le laissa pourtant parler sans bouger, son regard fixé dans le sien.
Il pencha la tête en fronçant légèrement les sourcils, essayant de déterminer si Vrass faisait exprès de parler ainsi. Cela semblait évident pour tout le monde vu son attitude, mais le botaniste avait toujours eu un problème avec les sous-entendus, et en ce moment même, il tentait de savoir s'il avait raison de se poser la question ou non. Il décida que oui, en grande partie parce qu'il préférais ça, et aussi parce que les yeux vairons l'incitaient à être influençable.

« Je peux attendre le temps qu'il faut. » finit par lancer Benedikt avec un sourire. « Je ne suis pas pressé. Je peux même attendre bien plus longtemps que tu ne le pense, j'en suis sûr. »
Il croisa les bras avant de jeter à Vrass un regard malicieux, prêt à s'éloigner si le tatoueur faisait un geste envers lui. S'il voulait jouer, il n'aurait que ce qu'il méritait !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Juil 2012, 00:10

Désolé, un peu court :$

J'avais eu un léger rire lorsqu'il avait plus ou moins suivi mon jeu et je savais bien qu'il n'allait pas tarder à me le faire payer. Je lui tournais le dos le temps de remuer un peu les légumes pour ne pas qu'ils brûlent, puis je venais rajouter la boite de tomates avant de baisser le feu et couvrir à nouveau pour laisser mijoter. Je me retournais vers lui et je pouvais voir qu'il se tenait sur ses gardes avec un regard malicieux, et je m'approchais alors pour voir et je constatais qu'effectivement il se dérobait à moi! J'affichais alors un large sourire avant de m'appuyer sur la table et me pencher vers lui

«Tiens donc! Tu veux jouer?» - commençait alors une petite course poursuite, d'abord autour de la table avant qu'on ne sorte de la cuisine et que je le suive jusqu'à l'étage, de là je connaissais bien mieux les lieux et j'avais de plus grandes foulées que lui pour l'attraper enfin et nous jeter tous les deux sur le lit, et je venais alors laisser mes mains parcourir ses côtes comme si j'essayais de voir s'il était chatouilleux! «Tu pensais m'échapper longtemps?»

Mon regard affichait pourtant un large sourire bien que j'étais essoufflé par cette petite course, notamment en grimpant les escaliers. On devait avoir l'air de deux gosses à cet instant, et cela me perturbait un peu. J'hésitais à reculer, ne sachant pas trop quoi faire en réalité, puis je finissais par rouler sur le côté pour mettre à sa droite, fixant ainsi le plafond pour reprendre mon souffle et essayer de comprendre en quoi cela me déranger de faire un peu le con... Ramenant mon bras sur mon front, je réfléchissais simplement avant de me souvenir que peut être son tatouage lui avait fait mal lorsque je m'étais précipité sur lui pour le plaquer sur le lit.

Mais pour le moment, je reprenais mon souffle, je vérifierai après.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Enfin au sec !

Messagepar Benedikt » 20 Juil 2012, 01:35

Oh, je ne te dirais jamais rien pour ça vu la longueur des miens... ^^

Benedikt, allongé sur le dos, changea de position pour s'appuyer sur un coude, sa tête lovée dans une main.

« Oh, non, ce n'était pas mon intention... » finit-il par dire, un sourire insolent sur le visage.

Il passa ses doigts sur son épaule pour frôler son très récent tatouage, il avait un peu peur de se faire mal si sa peau frottait contre quelque chose. Il y pensait tout en regardant Vrass, pesant le pour et le contre sur ce qu'il pouvait éventuellement faire.
La douleur était bien présente mais très supportable. Elle diminuait peu à peu, aussi, il le sentait malgré le fait que ce n'était pas toujours facile de le remarquer tant les changements étaient peu importants. Mais Vrass le lui avait dit, il lui faudrait attendre au moins une heure ou deux, et cela ne le gênait pas plus que ça. C'était pour la bonne cause, n'est-ce pas ? Rien que savoir qu'aucun Pelel'je ne devrait être autorisé à squatter son corps à partir de maintenant était une idée assez réconfortante pour justifier sa douleur. Il repensa à Belladona avec amertume, et pria intérieurement qu'il ne lui arrive rien. Benedikt ne pouvait pourtant pas revenir à l'herboristerie aujourd'hui, il ne savait pas trop comment il pourrais s'expliquer auprès d'elle, d'autant qu'il n'avait pas assez d'argent pour en dépenser inutilement ; il pouvait difficilement se défendre de montrer qu'il n'était pas sûr que la picaris soit vraiment consciente de son acte et c'était le genre de chose qu'il aurait trouvé lui-même offensant. Il reporta son attention sur Vrass pour balayer le souvenir au fond de son esprit.
Mais Benedikt prit un air presque étonné en le voyant s'allonger à côté de lui, peu habitué à le voir s'éloigner ainsi aussi soudainement. Ce n'était plus un jeu à présent et il se demandais s'il avait pu faire quoique ce soit qu'il aurait pu le vexer. Mais il ne voyait vraiment pas, pour l'instant. Son visage s'adoucit un peu plus alors qu'il se redressait pour aller repousser doucement le bras de Vrass qui lui couvrais le visage et se pencher sur lui en souriant.

« Regarde-moi. » ordonna-t-il d'un ton où la douceur enlevait toute trace d'autorité.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 34
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Enfin au sec !

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Juil 2012, 17:31

Je sursautais lorsqu'il me demandait de le regarder, et je me tournais alors vers lui pour lui sourire en posant ma main sur sa joue «Hm? Quelque chose ne va pas?» - je ne me rendais même pas compte que c'était ma propre tronche qui l'avait inquiété, mais là je devais paraître simplement surpris et je venais alors m'approcher de lui pour souder mes lèvres aux siennes, me laissant un peu emporter maintenant que nous étions revenus dans la chambre, puis je reculais en laissant ma main sur sa joue, plongeant mon regard dans le sien

«Tout va bien? Ton tatouage te fait encore mal?» - ce ne serait pas normal, avec la crème déjà, ça avait du dégonfler. Je baissais donc les yeux pour regarder, tirant doucement la peau qui était déjà moins rouge sans pour autant toucher à l'encre, il avait l'air parfaitement normal cependant. Je souriais en regardant cette loutre, toute guillerette comme il pouvait l'être si souvent et pourtant là, je sentais une pointe d'inquiétude sans comprendre pour autant. Mais je lui souriais un peu avant de me rappeler que ça faisait peut être un moment que nous étions plongés dans le silence et il se posait peut être des questions?

Je venais rouler sur le ventre, me retrouvant partiellement sur lui mais pas trop. Je me rendais compte que je ne voulais pas qu'il parte, pas tout de suite en tout cas, aussi je venais enfoncer un coude dans le matelas pour reposer ma tête dans ma main «Dis moi... ça te dirait pas de rester quelques jours?» - je venais passer un peu plus au-dessus de lui, mais seulement le haut de mon corps, me rappelant sa fatigue, et ce même après la sieste et ne voulant pas non plus qu'il s'imagine que je lui demandais de rester juste pour avoir quelqu'un avec qui assouvir mes désirs tous les soirs

«Je ne sais pas ce que ça donnera, mais ton regard me donne envie d'essayer... mais tu n'es pas obligé d'accepter.» - je me penchais alors pour l'embrasser, me faisant peut être trop entreprenant malgré moi, mais n'avait-il pas dit qu'il me dirait non lorsqu'il n'en aurait pas envie? Une part de moi voulait peut être aussi savoir si j'en serais aussi frustré qu'à l'ordinaire.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 39
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vrass Rannveig

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron