Amroth, ramène tes fesses !

Disponibles dans toutes les villes et tous les villages, les puits à souhaits font partie du folklore préféré des Nideyliens. Jetez-y 1 Ore, faites un vœu, et attendez la réaction des Infinitudes. Service après-vente non compris...

Amroth, ramène tes fesses !

Messagepar Benedikt » 09 Déc 2013, 23:39

« Que je m'en veuilles ou pas ne change rien, est-ce que tu es en train de me dire qu'il y a pas d'antidote ?! » déclara le botaniste, assis sur un bord du lit et tripotant nerveusement ses mains. « Oh, bordel, bien sûr que non on peut pas en avoir un, on ne sait même pas quel poison c'est... Il y a des tas de poisons qui ont une odeur acide et je... peux... pas... »
Benedikt enfouit son visage dans ces mains pour s'empêcher d'éclater en sanglot devant Nessy et le Doc et soupira longuement. Cette histoire d'abysses et de royaume de rêves avait du mal à faire sens dans le cerveau du botaniste, qui ne réagit pas quand la secrétaire du Doc se mit à frotter son dos en réconfort. Pourquoi fallait-il toujours que Vrass essaye de se tuer ?! Benedikt allait l'enfermer dans un coffre en titane pour que plus rien ne lui tombe dessus, à l'avenir. Enfin, s'il survivait ; sinon, le coffre ne pourra plus servir que de tombe. Image qui lui fit relever la tête, le visage décomposé.

Qu'allait-t-il faire sans Vrass ? Il semblait qu'il se posait un peu trop souvent la question. Assez pour savoir l'idée était pour l'instant inacceptable.
« Vrass m'a dit un jour qu'il irait me chercher dans les abysses si j'avais l'idée stupide de mourir et maintenant... c'est lui qui va finir par y rester... » murmura Benedikt, et Nessy se pencha vers lui avec l'ombre d'un sourire qu'il savait faux.
« Il n'est pas encore mort, Benedikt, on va trouver une solution... »
« Bien sûr, pour l'instant, il faudrait plutôt un miracle... »

Le botaniste garda la bouche ouverte mais tout son cessa d'en sortir. Ses paroles venait de lui donner une idée et les engrenages tournaient et cliquetaient dans son cerveau de plus en plus lentement, proche de l'idée finale.
Vrass était dans les abysses ? Très bien, il allait aller le chercher et le ramener sans la bénédiction des infinitudes s'il le fallait, et il n'allait pas attendre qu'il soit véritablement mort pour ça. Les infinitudes, pourtant, il allait avoir besoin de leur aide. Et il avait bien un endroit fait pour demander de l'aide aux infinitudes. Le botaniste se leva brusquement pour sortir de la chambre, alertant le Doc qui fronça les sourcils.
« Où est-ce tu vas donc ? »
« Je vais parler à Amroth ! J'ai deux mots à lui dire ! »
déclara-t-il.
Et Benedikt le planta là lui et Nessy, sur ses dernières paroles, détalant comme un lapin à travers les rues des Ghettos qui devinrent de moins en moins familières. Le botaniste se perdit, de plus en plus énervé à chaque nouveau coin de rue qui ne l'amenait nulle part, ou du moins, pas à l'endroit qu'il cherchait.

Où était ce putain de puits à souhait ?! Lorsque Benedikt trouva enfin ce qu'il cherchait, dans une place occupée en partie par une vieille carcasse de voiture abandonnée, il n'y avait plus aucune patience, ni respect, ni calme que ce soit dans l'esprit agité du botaniste.
« Amroth !!! Espèce de connard incapable de protéger ses enfants ! » hurla-t-il en se penchant sur le rebord du puits. « J'ai besoin de toi et t'as intérêt à ramener ton visage de lâche ! Tu laisses tes winghox s’entretuer comme tu veux mais PAS VRASS RANNVEIG ! »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Amroth, ramène tes fesses !

Messagepar Amroth » 10 Déc 2013, 16:02

http://nideyleforum.free.fr/illustrations/rp/worm.jpgSource = Worm Attack by Wasiqharis

Ah tiens, le coup de se pointer au puits à souhait pour l'insulter sans faire de vœu, on ne lui avait encore jamais fait ! Une grande première, même si l'Infinitude s'entendait assez régulièrement qualifier d'un peu tous les noms d'oiseau à l'occasion. C'était une habitude - particulièrement chez les humains - de s'en prendre aux autres quand ils n'étaient pas capable de se débrouiller par eux-même. Autrement dit la grande majorité du temps. Dans le cas présent, les insultes venaient d'un orphe appartenant à Alrik, mais à la langue rudement bien affûtée. Amroth l'avait connu beaucoup plus timide celui-là. À croire que fréquenter l'un de ses winghox avait une mauvaise influence sur lui. On ne lui avait jamais appris à respecter les Infinitudes, à celui-là ? Non ?

Pas de problème ! Amroth aimait bien les petites remises à l'ordre pédagogiques.

Doucement dans un premier temps, le sol se mit à vibrer. Comme un frisson parcourant la terre battue entourant le puits à souhaits des Ghettos, puis de plus en plus fort. La terre sous les pieds du botaniste ne vibra bientôt plus mais trembla franchement, au point même que les cailloux se soulevaient sans avoir l'air de vouloir retourner au sol. Autour, les quelques bicoques mal arrangée ne firent pas long feu, et les grandes tôles s'écroulèrent avec fracas. Puis ce fut le silence. Lourd. Pesant. Les gamins qui s'étaient approchés pour voir quel vœu allait faire le nouveau venu prirent leurs jambes à leur cou, et même les chiens errants déguerpirent au coin d'une ruelle. Une poignée de secondes plus tard, le puits à souhait explosait littéralement, envoyant ses pierres aux quatre coins des Ghettos tandis qu'un nuage de poussière épais se formait sous les yeux du botaniste... et le crevant tout à coup, une créature hideuse. Rouge, armées de mandibules redoutablement armées de griffes plus grandes qu'un bras.

Oui parce que parfois, ça faisait du bien d'être autre chose qu'un dragon...

« Un winghox incapable de se protéger lui-même n'est pas digne d'être mon enfant. Amuse-moi un peu, larve d'Alrik. Vas le chercher, ton précieux Vrass Rannveig. »

La seconde qui suivit, les rares témoins encore présents purent voir Benedikt disparaître au fond de la gueule immense de ce ver sortit tout droit des entrailles de Nideyle, puis ce dernier regagner les profondeurs du sol mollement, sans autre bruit que celui des pierres effleurées sur son passage.



Benedikt Bloom et Vrass Rannveig sont envoyés dans les Abysses.

Avatar de l’utilisateur
Amroth
Infinitude
Infinitude

Crédit: 11.00 Ore(s)

Re: Amroth, ramène tes fesses !

Messagepar Benedikt » 10 Déc 2013, 17:33

La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers Puits à souhaits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron