Une pause dessin

Image
Nos tatouages

Une pause dessin

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Fév 2011, 01:25

Précédemment Un peu de publicité

-------------------------------------

Je hausse un sourcil intrigué. Il veut me payer hein?

Après quelques secondes, il annonce quand même vouloir profiter de mon cheval. Ca me fait chier, et je me demande ce que j'ai à y gagner. Certes, on ne peut pas dire que le "travail" pour obtenir ces chevaux a été difficile, il a même été agréable d'ailleurs, mais quand même!

Je soupire. Je ne peux pas refuser un client, surtout que plus j'aurai de fric, plus je pourrai me tatouer moi-même

« Ok. Fais voir »

Je regarde son bras, effectivement, pas joli, il faudra d'abord bien nettoyer pour enlever les croutes sinon l'encre ne prendra pas... les sourcils froncés, le regard concentré, j'essaie de voir de quelle manière l'encre pourrait camoufler au mieux cette future cicatrice.

« Allons au magasin. Tu me diras ce que tu veux là bas »

Les chevaux ne sont pas faits pour porter du poids sur des routes goudronnées comme celles-ci, on va devoir marcher à côté. Je tends la bride du deuxième canasson au gosse, s'il le veut, il s'en occupe. On fait marche arrière pour retourner dans ma ruelle, on met bien une demi-heure pour y parvenir. Je cherche mes clés qui sont tout au fond de mon sac, forcément, je ne m'attendais pas à les ressortir tout de suite. J'ouvre la porte, j'enlève ma veste et la jète sur le comptoir, me retrouvant à nouveau en débardeur. Je tends le bras vers le catalogue, tout en me dirigeant vers mon matériel. Je sors mes aiguilles, mes flacons et je pose tout sur la table. S'il veut que je lui tatoue le bras, il n'aura pas à se coucher sur la table. Une part de moi se dit « dommage » mais un frisson de dégoût me parcourt à nouveau l'échine en imaginant ses gémissements dans ma tête plus que dans mes oreilles. Ouais non j'arriverais jamais à m'y faire, y'a pas moyen. Je reviens au niveau du comptoir

« Alors? Tu sais ce que tu veux? »

Mes mains sont humides, je viens de les laver et je suis en train de les essuyer avec un torchon propre. L'hygiène est importante dans mon métier.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une pause dessin

Messagepar Quintus Gunvor » 11 Fév 2011, 01:44

Finalement la tension redescendit et cela pour le plus grand plaisir du Cortesian, de part sa nature les batailles mental il avait l'habitude, mais il n'aimait pas se battre inutilement et de toute façon le facteur argent était toujours celui qui aura le dernier mot après le sexe.
Enfin c'est bien beau de savoir manipuler mais au final on se fait toujours rattraper par la réalité, pour le moment c'est le gamin qui avait besoin de l'autre aussi il se retrouvait en position de faiblesse et donc il fallait faire des concession afin de ne pas tous perdre.

En acceptant de perdre un peu d'argent il gagnait le moyen de se rendre là où il le devait et une fois sur place rien ne l'empêcherai de jouer pour s'y faire de l'argent.
Pour le moment il retraversait la ville afin de retrouver à la boutique du Winghox, après tous ils n'était pas à quelques heures près.
Le tatoueur lui confia alors le catalogue pendant qu'il préparait ses affaires.
La plupart des tatouage a effets était très utile, sans parler de ceux d'invocation mais les cout des composant devait avoir un prix monstre pour que le tatouage soit aussi chère et finalement le Cortesian ne put se départager entre deux tatouage.
Aussi il s'approcha du tatoueur qui semblait prêt.


*Et bien pour cacher la cicatrice j'aimerai la plume, et n'hésite pas à la faire plus grande qu'il faut vraiment, je veux vraiment que sa cache tous et sinon je vais prendre le singe aussi, sur l'omoplate gauche. *

Le gamin reposa donc le catalogue à sa place, pourquoi le sainge, tous simplement parce que physiquement il ne pouvait pas se permettre de prendre autant de coup que le Winghox par exemple et quitte à devoir se battre il lui faudrai aussi bien une bonne arme que la faculté d'esquiver les coups.
Et sans même attendre l'avis du tatoueur, le gamin retira doucement le haut de sa tunique, il avait sur le torse encore quelques marque de la dernière bataille.
Et même si certaine resterai probablement pour toujours cela était bien moins important que ses bras, après tous si il risquait de jouer manche relever il y avait peu de chance qu'il joue torse nue.

Il posa alors son haut sur la table et s'assit juste a côté en attendant que le tatoueur n'arrive avec tous l'équipement pour nettoyer son bras.

Avatar de l’utilisateur
Quintus Gunvor

Crédit: Fermé

Re: Une pause dessin

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Fév 2011, 02:03

Je le fixe un moment, la plume sur le bras, le singe sur l'omoplate. Ok. Je le laisse s'installer dans le fauteuil, je réfléchis un peu. Je fixe son torse, il a exactement la silhouette que je devinais sous ses fringues, vraiment dommage qu'il soit cortésian et que ça me fasse flipper comme un malade. Mais là, j'ai du boulot, et s'il y a une chose que j'aime au delà du sexe, c'est tatouer

« Je ne peux pas vraiment faire la plume plus grande, je ne peux utiliser qu'une quantité d'encre précise pour que le tatouage ait les effets désirés, mais je peux y arriver si je te la fais plus transparente, en ne passant l'encre que là où il y aura ta cicatrice pour la cacher »

Autrement dit, ben elle sera moins foncée que sur le catalogue.

« J'espère que t'es pas douillet, je dois d'abord enlever la croute »

Je prend un chiffon propre imbibé d'alcool désinfectant, je frotte un peu jusqu'à ce que la peau soit bien lisse, mais rouge. Je prends un baume que j'applique à nouveau sur la peau pour la calmer. Je laisse agir quelques minutes puis je nettoie proprement avec un simple chiffon d'eau. La cicatrice est bien visible désormais

« La plume, vers le bas ou vers le haut? »

La logique voudrait généralement qu'on la fasse vers le bas, de manière à ce que cela donne l'impression, lorsque l'on a les bras baissés, que la plume va tomber au sol... mais le client est roi et je fais ce qu'il me dit.

Je me mets au travail, là par contre, faut pas me causer, je commence d'abord par l'intérieur pour bien recouvrir ses marques, ça doit lui faire plus mal que sur le reste de la peau, mais c'est lui qui le veut. le coeur de la plume est entièrement sans encre, sauf à certains endroits où les lignes s'y rejoignent. Je termine enfin le contour, puis je me lève pour regarder de loin, un sourire étire mes lèvres, je suis satisfait.

Je me lève pour changer de flacon, à la recherche des ingrédients pour le singe.

« Couche toi sur le ventre, sur la table »

« S'il te plait »? Je connais pas, je le laisse s'allonger et lui demande de relever la tête pour fixer un miroir. A l'aide de plusieurs autres, il peut visualiser son dos, je lui demande où il le veut exactement et je vois avec lui la taille qu'il veut. Cette fois, je reste debout. J'en profite un peu pour palper sa peau, on voit qu'il est jeune, il a encore cette douceur de l'adolescence. Mes doigts glissent doucement sur son dos afin de bien tendre la peau sous l'effet de mon aiguille. J'en profite pour constater que je n'entends pas de gémissement dans ma tête, soit il n'est vraiment pas douillet et c'est pour ça que j'entends rien, soit finalement les cortésians ne gémissent pas... du tout.

Ouais mais ça craint aussi ça! Mine de rien les gémissements, entendre ta proie crier ou grogner sous tes coups de rein, c'est le pied! Merde à la fin, ce gosse est vraiment un « tue le plaisir », je commence à même plus fantasmer sur lui... fais chier...

Au moins ça me permet d'être bien concentré. Je me redresse pour qu'il voit le résultat dans le miroir

« Ca te va? »

De toute manière, pas le choix, j'ai plus d'encre, s'il veut que son singe fasse effet, je peux plus y toucher...

Je le laisse se rhabiller pendant que je vais nettoyer mes aiguilles et mes flacons. Je laisse soigneusement les étiquettes « plume » et « singe » dessus, car je remets toujours la même composition dans chaque flacon, même s'ils sont propres, on sait jamais. Je les laisse de côté, il ne me reste plus qu'un seul singe, faudra que je passe chez mon herboriste pour reprendre ce qu'il faut.

Je me dirige vers le comptoir et ouvre un carnet dans lequel je répertorie mes clients. Ben oui, je tiens à leur offrir une carte de fidélité pour le cas où ils veulent revenir

« Deux tatouages à effet, donc... 75 ores. »

Ouais je sais, c'est pas donné, mais les ingrédients coutent cher...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Une pause dessin

Messagepar Quintus Gunvor » 11 Fév 2011, 10:57

Enfait il y avait quelque chose chez ce mec qui ne rassurait pas du tous le Cortesian, en fait il avait l'impression qu'à chaque fois que l'autre le regardait il était partager entre l'envie et le dégout.
Bon le fait que les gens soit dégouté par lui, ça il avait l'habitude, par contre se faire regardé de cette manière ne le rassurait pas totalement et il était très heureux d'avoir sa mèche de cheveux qui lui cachait une partie du visage.

Finalement le Winghox vint se placer à côté de lui puis luis saisit fermement le bras afin de le nettoyer et d'enlever toutes les croutes et autres saleté que l'on pouvait trouver dessus, bien sur cela ne faisait mais pas du tous du bien, mais la seule chose que peut faire un Cortesian pour soulager sa douleur est de respiré très fort, pas de gémissement ou de cris.
À moins qu'il soit assez sadique pour crier dans al tête du Tatoueur, mais à par lui faire rater son travail cela n'aurai aucuns effets positifs.


*Vers le bas, s'il te plait. *

Mais le plus douloureux resta à venir, en effet lorsque l'aiguille se mit à pénétré sa chair rougie par l'alcool et le sang se trouvant sous sa fine couche de peau.
Il se raidit à se moment et continua à souffrir en silence, mais au moins il ne pouvait pas reprocher grand chose au tatoueur, sa prise était ferme et il marquait en un seul passage.
Surement parce qu'il la lui faisait plus grand et donc moins foncée, d'un côté le but n'était pas que cela se voit énormément mais vraiment que cela cache de qu'il y avait en dessous quitte à devoir passer pour un excentrique, quoi que au vu de sa race les gens ne s'en étonneront même pas.

Soudain le Winghox recule puis sourit en regardant le bras du gamin, celui-ci intrigué tente de regardé son bras mais finalement il doit se tourner vers le miroir pour voir le résultat de façon claire.
Effectivement il y avait de quoi sourire, avec la pâleur de sa peau le tatouage ressortait quand même pas mal alors qu'il l'avait quand même fait plus grand.

Il lui ordonna ensuite de s'allonger sur la table, le gamin obéit en se disant qu'au moins la douleur qu'il ressentait durant la séance n'était rien en comparaison de la douleur qu'il aurait si il devait lui même arriver au niveau physique du second tatouage.
Il s'allongea donc sur le ventre en croisant les bras devant lui et en appuyant sa tête dessus afin de pouvoir voir son dos grâce à l'ingénieux système de miroirs.

Il lui montra donc où il volait le singe, en plein milieu de l'omoplate gauche, bien sur s'était douloureux, mais moins que pour le bras et puis il fallait se dire que cela faisait moins mal qu'un coup de griffe de teigne ou autre.
Finalement il s'écarta de son dos pour lui montrer le résultat et le gamin hocha juste la tête pour montrer qu'il était satisfait.
Il quitta donc la table et profita de ce que le Winghox nettoya à nouveau ses ustensile pour se rhabiller.

Petit test, le gamin se concentra un peu et sa bourse quitta sa place en lévitant, il la fit monter jusqu'à sa main alors qu'un sourire étira doucement ses lèvres, il pourrait même tricher pour jouer plus longtemps que n'importe qui grâce à cela, m'enfin à la base il y avait plus penser pour l'aider à partir en voyage que pour jouer à vrai dire.

Il s'approcha donc du comptoir et donna la somme requise au tatoueur, finalement ce n'était pas si chère que cela enfin en comparaison de ce que pouvait couter une arme.
Déposant l'argent sur le comptoir, le gamin se passa une main dans le cheveux avant de se diriger vers la sortie, après tous ils ont un voyage à faire.

Avatar de l’utilisateur
Quintus Gunvor

Crédit: Fermé

Re: Une pause dessin

Messagepar Vrass Rannveig » 11 Fév 2011, 11:18

Le gamin semble satisfait, je le suis aussi. Je prends l'argent et le mets dans ma propre bourse, je pense que ça pourra être utile pour le voyage. De ce que je vois à son encombrement, le gosse a prévu aussi des provisions, j'aurai pas à le regarder crever de faim pendant le trajet. D'un autre côté, avec son agilité nouvelle, il sera peut être capable de choper de quoi bouffer en cours de route, les lapins sont très cons dans les plaines.

Je remets ma veste, fais un peu craquer les articulations de mon cou. Il ne dit pas un mot, du moins pas dans ma tête, c'est déjà ça. Je rattache correctement mes cheveux du mieux que je peux avec ces foutues cornes.

« Allez on dégage. C'est pas pour dire, mais y'a de la route jusqu'à Banba »

Les chevaux nous ont attendu bien sagement derrière la ruelle, j'accroche mon sac au niveau de l'arrière de la selle, j'attrape la bride, et on commence à filer vers le Nord Est... bon sang, je sens que le voyage va être long...

RP clos - à suivre

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart


Retourner vers Tattoo's

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron