Regarde devant toi !

Bâtie après le crash de l'Atlas IV, c'est une ville complexe à la pointe des nouvelles technologies, futuriste, propre, et protégée par un Dôme d'énergie fort curieux.

Image

Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 15 Avr 2012, 18:32

Benedikt tendit le bras pour fouiller sous les draps, mais sa main ne rencontrais pas le métal froid découpé en dents de scie qu'il espérais.

«Bordel, elles sont bien quelques part ! C'est pas comme si il y avait des milliers de choses ici... Je peux pas partir sans...»

Il jeta un dernier coup d’œil dans la pièce ; mais à part le matelas posé par terre, les draps en pagaille et son sac laissé par terre, il n'y avait rien d'autre dans la pièce, alors les cachettes possibles étaient limitées... Il y avait bien des placards en dessus de l'évier dans le coin cuisine, mais il ne les avait jamais encore ouvert. Il chercha dans la minuscule salle de bain, en désespoir de cause, sortit en soupirant, et ses yeux se posèrent sur le frigo qui se trouvait juste en face.
Sourire, ouverture du-dit frigo, découverte des clés, cri de victoire. Il quitte l'appartement sans avoir finit d'enfiler son manteau et les fourrent dans son sac qu'il met en bandoulière.

«Il faudrait que je me trouve des meubles, peut-être, un jour, ce serait plus sympa...»

Il y pensait déjà depuis deux ou trois jours. Il s'était acheté le matelas et les draps quand il était arrivé il y a une semaine mais les magasins de la Basse-ville regorgeaient de tas de choses étranges et Benedikt n'aimait pas trop l'idée de se promener dans les rayons sans savoir l'utilité de la moitié de ce qui s'y trouvait. Il préférait prendre un peu le temps de s'habituer à toute la nouveauté qui lui était tombé dessus. Il aurait aimé avoir rencontré quelqu'un qui pourrait l'aider ; c'est vrai qu'on se sent un peu seul, quand même, obligé de demander aux gens qu'on croise comment utiliser ceci ou cela, mais pour l'instant, les seules personnes dont ils connaissait le nom étaient des collègues de travail. Et ils n'étaient pas vraiment désagréables, mais pas vraiment accueillants non plus.
Et bien sûr, comme c'est ce qui arrive quand on marche vite dans une rue bondée en pensant à autre chose, Benedikt finit par se télescoper violemment dans quelqu'un qui n'avait rien demandé.

Mmmh, oui, je sais, on dirais le début d'une comédie romantique... Pas trouvé mieux !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 15 Avr 2012, 21:31

Jonah sortit du bar-café « L’Engrenage » à grands pas. La colère se lisait sur son visage et dans ses yeux bleus brûlants. Il semblait en proie à un fort agacement, voire même à l’énervement ; ça se lisait sur ses traits agités.
Il avait fixé rendez-vous, dans ce café de la Ville-Basse, à la personne avec qui il échangeait des messages depuis plusieurs semaines et qui cherchait à se procurer un assortiment de couteaux à lancer. Il n’avait jamais vu cette personne, qui communiquait avec lui par messages, portés par un gamin, toujours le même. Façon étrange et plutôt archaïque de procéder, mais cependant plus sûre que par téléphone ou e-mail… Enfin bref. Jonah avait réussi, sans trop de difficultés, mais sans épargner son porte-monnaie, à récupérer cinq jolies lames effilées, destinées à une vente aux enchères dont le commissaire était aisément corruptible.
Et c’était aujourd’hui qu’il devait rencontrer son mystérieux commanditaire, dans l’établissement susdit, afin de procéder à l’échange.
Sa première surprise, en entrant dans le café, avait été de s’apercevoir que son interlocuteur était en fait unE unterlocuTRICE, et loin d’être laide ! C’était la bonne surprise. La mauvaise, c’était que cette belle dame, insolente et bien trop sûre de ces charmes, n’avait aucun moyen de payer et comptait sur ceux-ci pour monnaie d’échange ! Elle s’était rapprochée de Jonah en glissant sur la banquette et lui avait susurré, de sa jolie bouche, des choses fort alléchantes… Sa fine main s’était posée sur sa cuisse, tandis que les doigts de Jonah se glissaient dans ses cheveux. Il l’avait laissée venir si près de lui qu’il sentait sa respiration sur ses lèvres, quand il tira fermement, mais sans la brusquerie qui l’eut faite crier, la tête de la femme vers l’arrière.

« Tu y a cru ? Tu te surestimes. Je ne suis pas assez hideux pour avoir besoin de ton amour intéressé… »

Sur ces mots, Jonah l’avait lâchée, s’était levé et était sorti. Elle ne s’en tirerait pas comme ça ! Mais dans cet endroit, il ne pouvait rien faire ; elle aurait eu tout le bar de son côté.

« Pour le prix que ces trucs m’ont coûté, je pourrais me payer dix putes ! Comme si j’allais me laisser avoir si facilement ! »

L’homme marchait dans la rue, droit devant lui, les yeux bougeant en tous sens mais ne regardant rien, les poings crispés enfoncés dans les poches de sa veste.

« Mmh… Elle était quand même vraiment bien f… »

BAM !
Ce n’était pas le moment de lui rentrer dedans. Cela dit, il était rarement d’humeur pour une séance d’impacts collatéraux avec d’autres citadins, mais là, c’était pire. Celui qui l’avait si inconsciemment heurté avait l’air tout jeune, Jonah ne lui aurait pas donné 20 ans n’eut été ses poils de barbe. Il lui agrippa l’épaule avec force et l’amena violemment vers lui, exact inverse du geste qu’il avait effectué quelques instants plus tôt avec la femme.

« Et alors, minette ?! On regarde pas où on va ? »

Sa prise ne desserrait pas. Il avait besoin d’exorciser sa colère refrénée…


C'est peut-être prémonitoire ? Va-t-on assister à une grande romance, entre le bad boy et le jeune candide ? Brrr... ;)

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 16 Avr 2012, 01:16

« Heu... Je m'excuse... »

Benedikt n'avait pas vraiment besoin d'une longue observation pour savoir que l'homme qui venait de le prendre par l'épaule n'était pas le genre à n'attendre que quelques excuses. Il était plutôt vexé du surnom, il n'avait pas l'air d'une gamine, non plus, non, alors pourquoi ? Mais ça sentait les gros ennuis, l'inconnu ne le lâchait pas, et restait à le fixer de ses yeux revolver, l'air plus que contrarié. Son regard était trop clair et trop intense pour être honnête et c'était même profondément perturbant. Benedikt baissa les yeux pour y échapper et tomba sur cinq lames bien rangées dans la doublure de son manteau. Non, ce n'était pas la personne qu'il aurait dû bousculer, définitivement… Il sortit son sourire le plus charmeur dans l'espoir assez vague que cela adoucirais la situation, même s'il devait être clair pour n'importe qui qu'il n'en menait pas large.

« Ah, je n'en avais jamais vu des comme ça, elles sont... très belles, ces lames...! »

Il espérait que la foule présente empêcherait l'inconnu de se défouler sur sa personne, mais les passants n'avaient pas du tout l'air concernés par ce qui se passait...

Oh, ce serais affreusement scandaleux ! :oO:
(Ce n'est pas très long, mais je voulais pas empiéter sur le libre arbitre de Jonah en ce qui concerne sa violence pathologique :)

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 16 Avr 2012, 23:47

« Oui, t’excuser est bien la moindre des choses. »

Jonah ne semblait pas avoir pour intention de laisser aller le jeune homme. Il restait là, à le fixer méchamment, sans montrer de signes annonciateurs de ce qu’il allait faire par la suite. Cela dit, bien que n’étant pas d’un caractère foncièrement agréable, Jonah n’allait tout de même pas casser la gueule à quelqu’un, comme ça, quasi-gratuitement ! Ce serait inconvenant.
Puis le jeune homme – le malheureux – eut la bonne idée de faire une remarque sur les couteaux de Jonah, rangés un peu à l’arrache dans sa veste et qui se voyaient vaguement. « Merde ! pensa-t-il, il faut que je m’occupe de ça ! Pas question de les garder plus de temps que nécessaire. » D’habitude, Jonah ne gardait pas ses « commandes » plus de quelques jours. Question de précaution élémentaire. ‘Valait mieux éviter d’être trouvé avec des objets tout juste volés… Et là, il se retrouvait avec tout un petit assortiment sans acquéreur potentiel. Pas terrible, comme situation. Pourtant, ça lui avait coûté bonbon, il ne pouvait pas les balancer comme ça ! « Mmh, j’ai peut-être une idée… »

« Ah ! fit-t-il en riant à demi (sans grande joie), elles te plaisent ? » Sa prise se resserra un peu plus sur l’épaule mince de Benedikt, et il approcha son visage de lui. « Tu peux les avoir, si tu veux. Ca dépend de ce que tu as à offrir… »

Par cela, Jonah entendait bien sûr un échange matériel. Il paraissait évident que son interlocuteur forcé ne roulait pas sur l’or ; cependant, il possédait peut-être quelque objet de valeur, et Jonah était prêt à perdre un peu au change pour se débarrasser de ces lames.
Sa voix devenue doucereuse – ses doigts fermement crispés – l’éclat du métal dans sa veste – l’ensemble était étrangement persuasif…
Autour du duo, la foule allait et venait, fluctuante. Elle ne prêtait toujours pas attention à eux, et pourquoi l’aurait-elle fait ? Pourquoi une simple discussion entre deux amis, dont l’un posait affectueusement sa main sur l’épaule de l’autre, aurait-elle du leur paraitre alarmante ?

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 17 Avr 2012, 01:09

Benedikt n'aimait pas la façon dont parlait l'homme. Incapable de mettre le doigt sur ce qu'il clochait, elle lui rappelait pourtant la lourdeur qui flottait dans l'air juste avant la tempête. Mais sa proposition l'avait étonnamment rendu moins menaçant, le fait qu'il n'ait pas encore reçu sa main dans la figure aidant beaucoup.

« J'ai l'air d'en avoir besoin ? », dit-il en haussant un sourcil. « Vous faites quoi, exactement, vous vendez des trucs comme ça, en général ? »

Il se demandais si ce genre d'échange était légal ; il ne s'y connaissais pas en vente d'armes, mais tout ça paraissait un peu trop secret et agressif pour être officiel. L'idée d'attirer l'attention de, de... de ceux qui faisait régner l'ordre ici, dieu savait comment on les appelait à la Basse-ville, alors qu'il venait à peine de débarquer n'était pas très plaisante. Sans laisser le temps à l'autre de répondre à ses questions, il continua ;

« Ça vous dirais d'aller dans un endroit un peu plus... approprié pour parler ? »

Benedikt n'avait pas l'habitude d'être aussi insolent, surtout dans une situation comme celle-là, mais l'inconnu avait piqué sa curiosité et il avait envie d'en savoir plus. Il n'était pas avenant mais avait un alléchant parfum de mystère pour quelqu'un avec une innocence tenace. De toutes façons, pensa-t-il, ce n'est pas comme si j'avais quelque chose sur moi qui valait la peine d'être volé...
Puis il aperçu la femme qui les montrait du doigt, un peu plus loin sur la rue, dans un bar, parlant avec un groupe d'hommes qu'il ne connaissait pas plus qu'elle. Minute, non, elle le montrait, LUI, de toute évidence.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 17 Avr 2012, 21:04

En plus de lui rentrer dedans au pire moment possible, le gosse se permettait de lui donner des conseils, et voulait jouer au plus malin ! Pas une bonne idée, ça… Jonah n’appréciait rien de moins que d’être commandé, même si le mot est un peu fort ici. « Ah, pourquoi je me suis pas barré vite fait ! Il n’aurait rien vu, et je serais peinard… » Car là, il était clair que le jeune homme devait se rendre compte que quelque chose ne tournait pas rond. Ce qui n’était pas franchement un problème en soi ; le propre d'un bon trafiquant d’arme, c’est que tout le monde sait qui il est, mais qu’on n’a jamais de preuves contre lui et qu’il a bien trop de contacts dans sa toile pour être inquiété. Enfin, Jonah n’en était pas encore à ce niveau, et ne pas se faire chopper avec ces putains de couteaux était actuellement sa priorité n°1.
Mais il remarqua que le jeune homme, au lieu de regarder ses pieds, ses mains, la doublure du manteau de Jonah ou toute autre chose lui permettant d’éviter son regard corrosif, fixait quelque chose un peu plus loin, dans la direction d’où Jonah venait… Celui-ci se retourna, toujours sans lâcher Benedikt, pour aviser la jolie femme qui avait voulu le mener en bateau. Et, visiblement, elle était en train d’affabuler un groupe de gars, sans doute dans le but de les envoyer l’attraper, lui, pour chopper les lames gratos… « La salope.»

« Allez, viens, toi ! »

Déplaçant sa prise de l’épaule de Benedikt à son bras, le trafiquant repartit, s’éloignant de L’Engrenage et trainant le jeune homme derrière lui. S’il le laissait sur place, nul doute que les hommes lui poseraient des questions, ce qui pourrait bien tourner au désavantage de Jonah…
Marchant au plus près des maisons, d’un bon pas mais sans courir afin d’éviter d’attirer l’attention, Jonah tourna brusquement dans une petite ruelle qui menait à un coin résidentiel. Avec le monde qu’il y avait dans la rue qu’ils venaient de quitter, les autres avaient dû les perdre… Malgré tout, Jonah continua d’avancer quelques secondes, tournant à droite, puis à gauche… avant de s’arrêter, dans un coin assez vide de monde, et où la vue était suffisamment encombrée pour leur éviter d'être vus.

« Pour répondre à ta question, ouais, je pense que tu en aurais bien besoin. On fait parfois de mauvaises rencontres, en ville, il peut être utile d’avoir des moyens de défense ! »

Ce disant, de sa main qui tenait Benedikt, il fit un rapide mouvement afin de bloquer le jeune homme grâce à une clé de bras.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 17 Avr 2012, 22:37

L'homme l'entrainais à travers la ville, le tirais par le bras lorsqu'il n'allait pas assez vite, et Benedikt réalisais qu'il parcourais des rues de plus en plus désertes. La peur laissais place à la curiosité, et les questions qu'il aurais aimé poser étaient pourtant de plus en plus nombreuses. Elles tournaient cependant toutes autour du même sujet ; ses projets futurs à propos de l'idiot qui avait fait le fier et qui était maintenant bien embêté d'être trainé de droite à gauche. Benedikt ne résistais pas ; l'image des couteaux était resté bien encrée dans sa tête. Il se demandais d'ailleurs pourquoi il avait agi si stupidement auparavant alors que c'était tellement loin d'être dans son caractère.

« Benedikt Bloom, tu est vraiment stupide ! J'espère que tu vas finir avec un nez cassé, peut-être que ça te rappelleras d'éviter les ennuis à l'avenir ! Ah, non mais il fallait que je sois en retard aujourd'hui, et que je rentre dans ce cinglé, si ça avait ét- »

Lorsqu'ils s'arrêtèrent, il n'eut qu'un instant pour regarder autour de lui et comprendre qu'il ne savait absolument pas où ils ne trouvaient, et qu'il était bien incapable de refaire le chemin qu'ils avaient fait. L'inconnu lui dit quelque chose que des sous-titres quelques peu poétiques auraient traduis comme «tu vas morfler», puis le bloqua soudainement en lui tordant le bras. Benedikt se débattit un peu, et s’apercevant bien vite que c'était inutile, baissa la tête et ferma les yeux aussi fort qu'il put.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 17 Avr 2012, 23:49

Jonah, faisant preuve d’une certaine maitrise, appuya quelques secondes durant sur le coude du pauvre type. Son but n’était cependant pas de le démolir, comme un vulgaire voyou ; il s’agissait simplement d’une démonstration de force. Histoire mettre les choses au clair sur qui commandait, ici. Quand il fut bien sûr que Benedikt avait pigé qu’il suffisait d’un geste de lui pour se retrouver avec le bras plié à un angle non conforme à la morphologie humaine, Jonah desserra sa prise, avant de lâcher – enfin – totalement le jeune homme et de reculer d’un pas. Un soupir de lassitude vite étouffé lui échappa, alors qu’il toisait Benedikt d’un air supérieur.

« Alors, t’es toujours sûr que tu ne les veux pas ? » lança-t-il d’une voix qui sonnait étonnamment concernée et, sans le léger sourire qui accompagna la fin de la question, on aurait presque cru à la sincérité de Jonah.

Mais bon, au vu de la situation, il ne fallait pas se faire d’illusions ; malgré le ton interrogatif, le choix de réponse était limité. Benedikt n’avait vraiment pas de bol ! la probabilité était faible qu’il rentre chez lui ce soir aussi blanc qu’il en était sorti. Et Jonah, lui non plus, n’était pas très content de lui. Il allait essayer de tirer le « meilleur » de cette situation, même si c’était plutôt mal parti ! « Si ça se trouve, il n’a pas la moindre monnaie d’échange. J’fais quoi de lui, dans ce cas, moi… » Sale journée.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 18 Avr 2012, 00:19

Enfin libre de ses mouvements, Benedikt prit une bonne respiration et apprécia pleinement le fait d'avoir retrouvé son espace vital. Être coincé aussi près d'un inconnu acerbe aussi longtemps, c'était plutôt le genre de chose qu'il détestait – bien plus qu'être coincé à une distance raisonnable d'un inconnu acerbe pendant longtemps. Maintenant, la question était de pouvoir rentrer chez lui et s'enfouir sous les draps, la porte fermée à clef. Tant pis pour le boulot.

« Je n'ai rien sur moi qui pourrait valoir la moitié de ces lames. Je ne m'y connais pas, mais je pense bien qu'elle ne valent pas...»

Benedikt ouvrit et fouilla dans son sac pour en sortir cinq ou six pièces de monnaie, avec quelques bruits clairs et métalliques produit par son métallophone.

« Je n'ai rien pour vous payer – mais... »

Il s'arrêta, réfléchissant à ses mots de peur d'agir imprudemment encore une fois. Il voulais se séparer le plus vite possible du trafiquant, et il savait que ce qu'il cherchait, c'était de se débarrasser de ces lames. Après ça, il le laisserais sans doute tranquille.

« Je crois que je connais quelqu'un qui pourrait en vouloir. Si je vous y conduit, vous me laisserez partir ?»

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 18 Avr 2012, 23:17

Tss. Jonah regarda le jeune gars sortir fébrilement de sa poche quelques pièces de monnaie. On n’allait pas aller bien loin, avec ça… Le garçon commença alors à lui bredouiller des débuts de phrases, comme pour essayer de gagner du temps. Jonah faisait souvent cet effet-là aux gens – ces derniers semblaient toujours diablement pressés de finir de traiter avec lui. On se demande bien pourquoi !
‘Restait qu’il n’était guère plus avancé… « Bon. Je le laisse filer, comme ça ? Pas prudent. » Il y avait de grandes chances pour que Benedikt vole tout droit chez les flics ! « Peut-être pas si je lui donne un petit avertissement… » Disons que si le maltraité n’avait pas fait sa proposition, Jonah l’aurait sans doute menacé et fait bien flippé avant de le laisser courir. Il s’en serait tiré à bon compte, au final… Mais il n’avait aucun moyen de savoir que Jonah n’avait pas l’intention de le buter, ni même de le kidnapper, ou de lui briser les genoux. Et il lui proposa un marché, qui fit lever un sourcil d'étonnement au trafiquant.

« Ah ? Vraiment ? Je te conseille de ne pas te foutre de moi. »

Il ne s’attendait pas à ça. Ce petit jeune homme à l’air tout sage, aurait-il des relations dans ce milieu ? Mmh… ça sentait un peu l’entourloupe, et pourtant, Benedikt n’avait pas l’air très fin ; il n’aurait pas pu concevoir un piège aussi rapidement, si ? Et de toute façon, Jonah connaissait la ville. Il se rendrait bien compte s’il se faisait mener dans un endroit nébuleux.

« Enfin… D’accord, je te suis. Mais si tu te mets à courir, ou que tu essaie de t’éclipser, tu te prends un couteau dans le dos. Tu peux t’en douter, c’est loin d’être agréable. Compris ? »

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 18 Avr 2012, 23:53

Benedikt hocha la tête et se retourna.

«Je ne sais pas... Je ne sais pas où on est. Il faut qu'on retourne dans la rue où on était, celle où il y avait la femme devant le café.»

Il ferma les yeux pour mieux réfléchir. Il y avait cet homme, au second étage de son immeuble, qui collectionnais les armes blanches ; il lui avait dit il y a quelques jours, alors qu'il trainait complètement soûl dans le hall. C'était à cela que le jeune homme pensait quand il avait fait sa proposition ; mais il n'aimait pas trop l'idée de conduire le trafiquant jusqu'à chez lui, même s'il était persuadé que personne ne le reconnaitrais. Il s'était aussi dit qu'il aurais pu éventuellement le semer parmi la foule en chemin, mais l'avertissement tout juste reçu l'avait refroidit. Non doute en plus que c'était lui qui se perdrait le premier.
Il vit une fille qui se retournait et lui disait qu'elle aimerais se venger de ce salaud, un vieil homme qui soupirais et lui demandais de la monnaie, une boulangère à l'air terne qui essayais d'entamer la conversation à propos «du temps de merde» qu'ils avaient en ce moment.
Il entendit un des botanistes avec qui il travaillais lui ordonner d'aller lui chercher un café sans sucre, la propriétaire de l'immeuble où il habitait lui demander s'il était majeur avant de lui donner les clefs, le chat des voisins devant la porte de ses maîtres miauler en le voyant arriver.

« Vous me donneriez quel âge ?»

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 19 Avr 2012, 00:58

Quoi, il voulait retourner à l’Engrenage ? Faire demi-tour, jusqu’à l’endroit qu’ils venaient tout juste de fuir ? Et quoi encore ? « Et le pire, c’est que je suis sûr qu’il me propose ça en toute bonne foi… » pensa Jonah, qui commençait à cerner le garçon (ou qui le pensait, du moins), le coin des lèvres remonté par un demi-sourire ironique.

« Ça, par contre, ça va pas être possible… tu comprends pourquoi, j’imagine ? T’aurais pas un autre point de repère ? »

Mine de rien, il ne s’était écoulé que peu de temps, une dizaine de minutes environ, entre le moment où ils avaient semés les hommes, et maintenant. Il y avait encore de fortes chances pour que le groupe se trouve encore dans la rue passante, et s'il ne l'était pas, il parcourait ses environs…

« Je connais bien la ville. Dis-moi où tu veux aller, ça sera plus simple… »

Plus simple, et plus rassurant pour lui, aussi. Rien de moins agréable que de dépendre de quelqu’un d’autre !
Jonah fut quelque peu dérouté par la question du jeune homme. Quoi, il restait bloqué sur le « minette » plus tôt lancé ? Ou peut-être souhaitait-il détourner son attention ? Ou juste faire un peu de conversation ? Un petit rire s’échappa de la bouche de Jonah, suivi par une réponse prononcée d'un ton de voix moqueur.

« Eh, franchement ? 19. Mais si tu me poses la question, c’est que tu dois être plus âgé… Donc, 23. »

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 19 Avr 2012, 01:29

Benedikt soupira ; il s’attendait à cette réponse et se doutait bien qu'il n'allait pas se réveiller un matin sans voir cette tête de gamin dans le miroir avant un certain temps. N'empêche, ça restais assez vexant. C'était sans doute étrange de poser la question à cette personne-là, mais il n'avait pas forcément l'occasion de discuter, donc autant en profiter.

« Et dire que j'essaye de papoter avec quelqu'un qui veut éventuellement me découper en morceaux... Quelque chose ne tourne pas rond chez moi !»

Il leva les yeux sur l'homme qui arborait un demi-sourire suffisant.

« Je ne sais pas où je veux aller ; je ne sais pas même pas le nom du quartier, ni dans quelle direction il pourrait être. Je ne veux pas vous donner l'adresse, et de toutes façons, ce n'est sans doute pas la bonne. Je me doute que vous ne voulez pas retourner là-bas, mais c'est le seul endroit où je pourrais retrouver... Non, attendez, vous connaissez les jardins de Bellevue ?»

Il se trouvais bête de ne pas y avoir pensé avant, c'était un de seul endroit qu'il connaissait ici, après tout. Il avait menti en disant qu'il n'était pas sûr de l'adresse, il l'était parfaitement, même s'il savait que l'homme n'aurait aucun problème à se repérer. Mieux valait être trop prudent que pas assez.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 19 Avr 2012, 19:16

Malgré le caractère un peu problématique du moment présent qui le rendait encore moins susceptible de joie que d’habitude, la plainte du jeune homme fit sourire Jonah – pas de son habituel sourire hautain, mais d'un réel sourire (bien qu’assez furtif), pour une fois.

« Ça t'ennuie à ce point ? ‘Va falloir attendre un peu, ça viendra ! »

Lui-même n’en était pas passé par là. Jusqu’à son adolescence, il avait toujours fait un peu plus vieux que son âge – mais ce n’était pas tant du à ses traits qu’à son expression et son comportement, sans doute…
Enfin bref. Ce n’était pas franchement le moment de discutailler, des objets contondants nécessitaient d’être délestés ! Ce qui ne risquait pas d'arriver de si tôt, Benedikt ayant commencé à expliquer que, en gros, il était paumé et inutile, à la grande exaspération de son interlocuteur. Si c’était comme ça, il allait en revenir à son idée précédente… Puis le jeune homme, dans un éclair de conscience, prononça le nom des « Jardins de Bellevue ».

« Ah, il fallait le dire plus tôt ! Bien sûr que je connais. »

L’endroit était une sorte de grand parc, assez touffu (mais d’une touffeur savamment entretenue). Il était célèbre pour ses serres qui abritaient des plantes et oiseaux rares ; presque un petit jardin ornithologique !

« On y va. Marche à côté de moi. Je n’vais pas prendre le chemin le plus direct, mais on y est dans vingt minutes. »

Sur ce, Jonah fit demi-tour, et emprunta un entrelacement de petites rues en suivant une trajectoire parallèle à celle qui menait immédiatement aux Jardins. La donne avait changé ; il s'était quelque peu calmé, et Benedikt n'était plus (autant) en position de victime - pour l'instant.

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 19 Avr 2012, 22:51

Après cinq minutes de marche soutenue, le silence commençait à devenir assez gênant – non qu'ils aient réellement envie de se connaître et de partager leurs visions de la vie - mais Benedikt ne pouvait pas s'empêcher de surveiller l'autre, ce qui impliquait, puisqu'ils marchaient côte-à-côte, qu'il tourne la tête régulièrement pour regarder l'autre côté de la rue. Or quelque soit la rue qu'ils traversaient, elle était spécialement ennuyeuse ; composé de petites maisons mitoyennes grisâtres dans des jardins très loin de ce que pouvait apprécier Benedikt à Bellevue, et bordé de vieilles voitures à bout de force dont la peinture s'écaillait. Le jeune homme ne savait pas trop quoi dire à Jonah, et n'était pas vraiment sûr de vouloir savoir ni l'histoire avec la femme du bar, ni comment il avait réussi à obtenir ces couteaux, ni ce qu'il avait l'habitude de faire comme genre de job, si on pouvait appeler ça comme ça, mais il sentait bien que sa façon d'observer le trafiquant était trop peu discrète.

« Ça ne m'embête pas vraiment d'avoir l'air si jeune. C'est juste que c'est parfois un désavantage... dans certains domaines. »

Benedikt supposait bien l'indifférence totale de son interlocuteur sur ce sujet, mais après tout, mieux valait sans doute parler de quelque chose de neutre qui n'engageais à rien.
Il se demanda si les chercheurs du département d'expérimentations mycologique avaient déjà remarqué son absence, et si cette dernière pouvait lui apporter de nouveaux ennuis.

« Je m'en occuperais plus tard, ce n'est pas si important, je suppose, je trouverais bien un mensonge assez plausible. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 26 Avr 2012, 21:16

Effectivement, comme le supposait si pertinemment Benedikt (sans que ça l’empêche de parler, toutefois), Jonah n’en avait pas grand-chose à faire de sa vie et de ses problèmes de coordination âge/physique. Aussi, il ne se donna pas la peine de relancer la balle au jeune homme qui venait de parler ; le silence ne le dérangeait pas. Ce n'était pas pour autant que le trafiquant n'aimait pas la discussion, et les débats ; il se plaisait à exposer ses opinions, et avec talent. Mais il y a un temps pour tout, et justement, l’instant n’était pas au bavardage.
Son pas vif semblait un peu difficile à suivre pour le jeune homme qui, tant bien que mal, restait à sa hauteur. Pour pouvoir lui jeter de petits coups d’œil réguliers. Peut-être ne se sentait-il pas en sécurité ? C’est à se demander pourquoi…

« C’est bon, tu sais. Tu peux te détendre… Si t’essaie pas de te barrer, j’ai aucune raison de te faire du mal ! »

(Jonah est très fort pour rassurer les gens.) Ça faisait environ vingt minutes qu’ils marchaient – dix-neuf pour être précis -, et, au tournant de la rue des Linottes, la paire mal assortie se trouva en vue du portail des Jardins de Bellevue. C’était une immense grille en fer forgé, montrant des motifs végétaux de style Art Nouveau un peu modernisés. Des lianes de saules, dont les branches sortaient de l’enceinte du parc, débordaient sur le métal, s’entremêlant avec élégance aux courbes de fer. On entendait des cris de gosses surexcités venant de l’intérieur. Probablement une balade en famille pour voir les volatiles…

« Alors ? On va par où, maintenant ? »

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 27 Avr 2012, 20:07

Benedikt se tourna en fronçant le nez lorsqu'il entendit les paroles de Jonah. Est-ce que cet homme était toujours comme ça ?
Lorsqu'ils arrivèrent devant l'entrée des Jardins, le trafiquant lui demanda le chemin à prendre.

« C'est par... »
« Hé, Bloom, tu sais que tu es en retard de plus de 40 min ? Je serais toi, je filerais avant que les gars ne le remarquent ! Tu trimballes qui avec toi, là, au juste ? »

Le gardien, Hall, venait d'apparaître de derrière un battant de la grille, avec le demi sourire qu'il arborait constamment.

« Oui, en fait, là, j'ai un contre-temps et j'ai encore... des choses à faire, répondit le jeune homme, avant de continuer sans être pourtant très sûr de ce qu'il faisait, "Attends, tu ne connaîtrais personne ici qui pourrais vouloir de couteaux ouvragés, bien sûr ? Plutôt de valeur ? »

Le vieil homme leva un sourcil et lança à celui qui accompagnais Benedikt un regard interrogatif. C'est sûr que la relation qui pouvait unir ces deux-là n'était pas évidente.

« Hé bien, il y a le professeur Mango qui pourrais acheter ce genre de trucs ; il aime bien ce qui brille et qui coûte cher, si tu vois ce que je veux dire. Il travaille dans la serre H, à gauche de celle où sont les oiseaux tropicaux, en ce moment, mais je te conseille de finir vite ce que tu as "à faire"... »

Benedikt remercia le gardien ; voilà une solution de rechange qui semblait plutôt plaisante ! Il entraîna le trafiquant à travers le parc jusque dans la partie réservée au personnel, pour atterrir devant l'endroit qui lui avait été indiqué. La serre H était plus petite que celles qui la côtoyaient, mais elle n'en était pas très différente dans l'aspect ; une charpente en métal constituée de grands arcs blancs aux motifs découpés, dont le bas était constitué d'un petit muret en briques rouges. Le jeune homme poussa la porte et laissa passer Jonah dans une sorte de sas étroit, puis ouvrit la deuxième porte qu'il referma aussi soigneusement. Une chaleur étouffante et humide les submergea ; Benedikt ouvrit son manteau et défit quelques boutons de sa chemise. Ça sentait la mousse et de nombreux insectes tournoyaient dans la salle en bourdonnant. Une dizaine d'entre eux se mirent à voleter autour de la tête du jeune homme ; il avait gardé une certaine affinité avec ce genre de bestioles, en tant que orphe. Une longue table encombrée courrait sur toute la largeur de la salle, sur laquelle était penché quelqu'un qui portait une blouse bleue marine aux manches retroussées. Il portait une énorme moustache grise dont les deux extrémités gominées formaient de fines spirales, et qui, ajoutée à sa corpulence plutôt imposante, le faisait ressembler à un morse (ou à l'idée que se faisait Benedikt d'un morse, d'après les livres d'images). Il se redressa pour saluer les deux arrivants.

"Bonjour, heu... Je m'appelle Bloom, je viens parce qu'on m'a dit que vous seriez intéressé par ce que j'ai à proposer... Cette personne," le jeune homme montra de la main Jonah, "cherche un acquéreur pour plusieurs lames ouvragées."

Le professeur fronçait les sourcils ;
"Hé bien, je ne comprends pas pourquoi vous me venez me voir, moi ?"

"A vrai dire, personne d'autre ici ne pourrait se permettre de posséder de telles choses. Vous comprenez, ce sont des objets de valeur, fait sur commande, mais malheureusement celui qui les a demandé a... refusé de payer, et maintenant mon... ami se retrouve dans l'impasse. Et pour vous, elles pourraient s'avérer très pratique pour votre travail, elles sont parfaitement aiguisée et très jolies."

"Oui, oui, certainement... Mais j'aimerais les voir avant, bien sûr."

Un sourire traversa le visage de Benedikt, il se retourna vers Jonah et tendit la main. C'était déjà finit, pour lui ; il avait remarqué combien tout ici était bien plus précieux par rapport à ce qu'on trouvait habituellement dans les serres, même de simple outils, et l'idée que le professeur accepte était bien plus attrayante que le contraire.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Jonah Kes » 01 Mai 2012, 19:44

Dès l’apparition inopportune du gars, une connaissance de Benedikt de toute évidence, qui avait surgit à l’entrée du parc comme un diable hors de sa boite avant de se diriger vers eux, Jonah avait pressentit qu’il allait y avoir cafouillage.
Au vu des paroles du gardien - car c'était son job- , le jeune homme travaillait ici. Bon, ça, c’était plutôt une bonne chose ; ils passeraient sans doute plus inaperçus que s’ils étaient tous deux étrangers à l’endroit ! Même si le vieux regardait Jonah d’une façon inquisitrice qui n’était pas trop pour lui plaire… C’est sûr, ils formaient une paire un peu étrange, mais pas tant que ça ; ils pourraient très bien être… frères, par exemples ? Ils avaient un peu la même bouche.
Mais toute pensée fraternelle – qu’il n’avait pas eue de toute façon – s’évanouit de l’esprit de Jonah dès qu'il entendit les paroles du jeune homme. Etait-il possible d’être moins discret que cela ?! Le trafiquant s’était raidit, mais il était trop tard, et tout ce qu’il put faire fut de lancer son sourire le plus charmant et carnassier au vieux gardien, en espérant que ça lui donne envie de retourner à son travail au plus vite. Toutefois, celui-ci leur avait directement donné un nom... Peut-être les choses allaient-elles bientôt s’arranger !
La paire s’engouffra – c’est le moins qu’on puisse dire, vu la touffeur de la végétation autour de la grille – à l’intérieur du parc, Benedikt guidant son « compagnon ». Mais dès qu’ils furent hors de vue du gardien, Jonah ne se gêna pas pour accabler le jeune botaniste, si novice dans l’art de la diplomatie.

« Bravo pour la discrétion, gamin, tu aurais dû être encore plus direct ! J’espère qu’il sait se taire, ce vieil homme… »

Les deux hommes, Benedikt précédant Jonah, venaient de pénétrer dans une serre plus petite que ses voisines, mais toutefois d’assez belle taille. Le trafiquant fut saisi par la moiteur ambiante, à laquelle il n’était pas habitué, au contraire de son guide qui semblait tout à fait à son aise. Des coléoptères venaient se cogner contre son visage – quelles idiotes bestioles ! Jonah les chassait âprement du dos de la main.

Visiblement, ils interrompaient un scientifique en plein travail, qui était seul dans la serre, l’air absorbé par ce qui ressemblait à une carapace d’insecte arrachée de son propriétaire. Il se rendit finalement compte de leur présence, et les observa d’un air interrogateur, entrainant alors Benedikt dans une explication un peu confuse de la situation – bien qu’exempte de faux pas. Au fur et à mesure qu’il parlait, le professeur arborait un air de plus en plus intéressé, et Jonah n’aurait pas été surpris de voir sa moustache trop propre pour être honnête se mettre à frétiller. Il demanda ensuite à voir les lames, tandis que Benedikt, soulagé de voir sa tâche se terminer, serrait la main de Jonah. Le trafiquant tint fermement la main du jeune homme quelques secondes de plus que nécessaire, et se pencha vers lui afin de prononcer ces quelques mots en toute intimité.

« Merci à toi… Je fais confiance à ta réserve par rapport à notre rencontre… » Il jeta un coup d’œil incisif autour de lui. « De toute façon, tu travailles ici, n’est-ce-pas ? » La question était rhétorique et le ton, lourd de sous-entendus.

Sur ce, Jonah se retourna vers le professeur et s’avança vers lui, la main glissée dans son manteau. Il la ressorti tenant l’une des lames, dont il caressa le fil d’un doigt avant de la tendre, manche en avant, vers le professeur.

« Regardez-les tant que vous voulez… Elles sont plus tranchantes qu’un croc de Teigne », susurra-t-il en exhibant son index barré d’une fine ligne rouge.

Son regard fut attiré par un étrange instrument sur la table, posé près de la carapace aux reflets bleus métalliques. On aurait dit une rappe, mais très fine, et dotée de deux poignées en ivoire taillé. Pour sûr, cet homme aimait les belles choses !

Tu veux jouer le professeur, pour terminer le rp ?

Avatar de l’utilisateur
Jonah Kes

Crédit: Fermé

Re: Regarde devant toi !

Messagepar Benedikt » 02 Mai 2012, 10:25

Benedikt était contrarié par la dernière phrase de l'homme. Bien sûr, c'était toujours mieux que de l'avoir emmené directement dans son immeuble, mais tout de même, ce n'était pas très prudent de lui avoir donné toutes ces informations le concernant, et sur un plateau ! Enfin de toutes façons, il avait eu ce qu'il voulait, n'est-ce pas ? Il n'avait aucune raison de demander à nouveau quoique ce soit.
Le professeur examina la lame avec satisfaction, et reporta son regard sur ces interlocuteurs ;

« Elle est très jolie ! Je les achèterais sans regret, mais comme vous vous en doutez, je n'ai pas beaucoup d'argent sur moi, en ce moment ; je propose de convenir d'un rendez-vous, et nous pourrons conclure cette affaire. Je peux vous accorder un peu de temps ce soir, par exemple. »

« Bien, je vous laisse arranger ça, vous n'aurez pas besoin de moi ! » intervint le jeune botaniste en se tournant vers lui, dérangeant quelques insectes qui s'envolèrent en vrombissant, « Je dois aller travailler. Je vous souhaite une très bonne journée. »

Il regarda une dernière fois Jonah avant de partir, qui était occupé à observer l'expérience sur laquelle travaillait le professeur lorsqu'ils étaient arrivés (Une carapace de coléoptère aux reflets magnifiques, mais sans son propriétaire - plutôt le genre de chose qui retournait l'estomac du jeune homme sans que ce soit vraiment justifié), et qui avait maintenant levé un sourcil presque surpris devant l'interjection soudaine de Benedikt. Ce regard scandaleusement bleu et peu commode resterait sans doute longtemps dans son esprit. Tout ces ennuis pour l'avoir BOUSCULÉ, tout de même.
Benedikt sortit de la serre et frissonna à cause de la différence de température. Il resta immobile devant l'entrée quelques secondes, heureux de retrouver l'atmosphère paisible et rassurante des jardins comme il la connaissait. Puis un hurlement lointain vint troubler le calme. Il tourna la tête, avala sa salive et parti d'un pas vif vers sa provenance. Il y en eu un deuxième, puis un troisième juste après qui venait de l'intérieur de la serre B, et qui au fur et à mesure que le jeune homme s'approchait, devenait tout à fait audible ;

« Bloooom ! »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié


Retourner vers La Basse-Ville et son Dôme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron