Mal pour mâle...

Bâtie après le crash de l'Atlas IV, c'est une ville complexe à la pointe des nouvelles technologies, futuriste, propre, et protégée par un Dôme d'énergie fort curieux.

Image

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Archélas Ages » 19 Sep 2011, 00:32

Secouant la tête de gauche et de droite en signe de négation, Archélas serra un peu plus Ceithli contre lui.

« Je reviendrais, je te le promets. À moins que Livian d'Ephtéria décide de me faire enfermer ou exécuter... mais après avoir vu Drakmonniss de près, il ne me fait plus vraiment peur... »

Ce qui n'empêchait pas Livian d'être redoutable pour autant, même si ce genre de malheur n'était pas supposé arriver. Malgré tout, Chaemil avait été un ami du Roi – si tant était que l'un comme l'autre aient pu avoir des amis – et il n'était pas dit qu'une subite envie de vengeance ne lui traverse pas l'esprit. C'était ce qu'il y avait d'ennuyeux avec ce Souverain, on ne savait jamais très bien à quoi s'attendre. Mais pour le moment, il était inutile d'inquiéter Ceithli avec ses doutes, aussi le soldat lui sourit-il, feignant la plaisanterie là où il n'était pas certain qu'une telle chose soit à exclure.

« Laisse-le dire, ce n'est pas grave. Peut-être qu'il se lassera si tu ne donne pas prise à ses médisances. »

Lorsqu'elle se rapprocha de lui, il cala son menton sur le sommet de son crâne, savourant simplement son contact et sa proximité, sa douceur et sa chaleur. L'espace d'une seconde, un petit pincement au cœur le prit lorsque sa féline évoqua la compréhension de sa mère. De son côté à lui... ce serait beaucoup plus tendu. En fait, il craignait un peu le moment où il faudrait annoncer à ses parents son mariage. Il sentait les ennuis rappliquer plus vite qu'un Anticus au galop, et imaginait d'ici les larmes, les cris, les portes claquées, Ceithli lui en voulant pour la nuit des temps...

« Il doit bien y avoir quelques maisons à vendre... mais si tu veux la construire, ça me va. Je n'ai jamais construit de maison... ou seulement dans les arbres. Il marqua une pause, l'esprit ailleurs une seconde. Elle serait rien qu'à nous... ça me plaît comme idée. Nemesis aidera. »

Par contre, il ne fallait pas compter sur ses parents pour mettre la main à la pâte. Ils ne portaient pas la perruque comme les Nobles d'Ephtéria, mais ce n'était pas pour autant qu'ils se rabaissaient à se salir les mains. Et encore une fois, Archélas se sentit un peu inutile et en-dessous de ce qu'on attendait de lui, comme s'il était responsable de ses parents et de leurs façon d'être.

« Dis... tu crois ce qu'a dit le médecin, sur le fait que tu ne devais plus te transformer, que ça pouvait être dangereux pour le bébé ? Parce que des Morphes qui font leurs enfants dans la nature, il doit bien y en avoir... vous... il y a une règle ? Vous ne vous transformez plus passé un seuil ? Tu crois que ta mère pourrait te renseigner ? Je peux chercher d'autres Morphes pour leur poser la question si tu veux...? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Ceithli » 19 Sep 2011, 00:47

L'idée qu'ils allaient bâtir leur maison lui plaisait beaucoup. Elle-même ne l'avait jamais fait non plus, et il était probable qu'elle ne puisse pas être très utile là dedans, mais elle savait que son père accepterait. Si c'était pour son bonheur et celui de son petit-fils ou de sa petite-fille, il le ferait avec plaisir. Et ce, même s'il devait ne pas aimer Archélas. Malgré tout, il avait vu, lui aussi, sa peine lorsqu'il était parti, et il savait donc les sentiments qu'elle avait à son égard... lui, il ferait l'effort c'était certain. Jhérer en revanche...

C'est alors qu'il changea de sujet, après l'avoir serrée contre lui afin de revenir à ce que le médecin avait dit. Elle soupira doucement, réfléchissant avant de répondre


«Le problème n'est pas tant le fait que je sois enceinte, ma mère se transformait, elle me l'a dit. Au contraire, parfois c'était nettement moins désagréable de porter l'enfant sous la forme animale, il parait que les hormones agissent moins, et que c'est moins fatiguant... je suppose que l'enfant doit se transformer en même temps que la mère et forcément, un bébé guépard c'est bien plus petit qu'une humain.»

Elle serra Archélas un peu plus contre elle, étouffant un bâillement avant de reprendre

«Le problème justement, c'est s'il est humain. Je suppose qu'un guépard ne pourrait pas porter un enfant humain et ça pourrait le tuer... en tout cas, c'est ce que j'ai cru comprendre, le médecin appuyait beaucoup sur le fait que si l'enfant était humain ça pouvait le tuer. Je pense donc que si le bébé est un morphe, il n'y aurait rien à craindre! Mais comme on ne pourra pas savoir avant qu'il ne naisse...»

Après, c'était ce qu'elle avait compris, et le problème était qu'elle n'avait jamais rencontré de femme morphe portant l'enfant d'un humain. Elle avait vu l'inverse en revanche, mais la seule qu'elle connaissait était une femme qu'elle avait rencontré à Balaïne, son mari était un morphe requin, mais l'enfant qu'elle avait mis au monde était né humain. De la même manière, peut être que les mères humaines ne peuvent pas porter d'enfant morphes? Non ce serait stupide... enfin elle ne savait pas en fait. Il fallait reconnaître que les cas de métissages entre morphes et humains étaient assez rares, pas évident à savoir... peut être que Sayah ou Bella sauraient quelque chose là dessus?

«Tu crois que quelqu'un comme Sayah saurait? Je ne fais pas confiance aux médecins de cette ville, peut être qu'il a dit n'importe quoi et que le bébé ne craint rien même s'il est humain, mais je ne sais pas du tout qui pourrait nous renseigner... un guérisseur peut être? Belladona?»

Elle bailla une fois de plus alors que les lumières à la fenêtre étaient désormais celles que quelques rares néons parvenaient à faire venir jusque là, le soleil étant désormais couché depuis un moment. Elle battit des cils et se pelotonna un peu plus contre lui, elle ne savait pas trop si elle entendrait sa réponse en fait, sa main toujours sous la tunique d'Archélas, elle pouvait à la fois entendre et sentir les battements de son cœur, la plus douce des berceuses...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Archélas Ages » 20 Sep 2011, 20:37

Les idées d'Archélas se bousculaient dans son esprit. Si l'enfant était humain... oui mais, il devait bien y avoir des couples de Morphes à qui c'était arrivé. Des couples qui n'avaient pas toutes ces machines pour voir qu'une femme était enceinte alors qu'elle n'en avait pas l'air. Des couples qui continuaient de se transformer, par inconscience du risque ou par nécessité. S'il y avait eu un risque, est-ce que ça ne se serait pas transmis de Morphes à Morphes ? Le soldat battit des cils. Selon lui – et sans la moindre objectivité – ce médecin avait tort et n'avait dit cela que pour contraindre Ceithli à rester, pour lui faire peur, ou pour l'empêcher de se transformer et donc de se défendre. Malgré tout, s'il avait raison...? Alors il choisit de ne pas répondre, renonçant à prendre partie et à risquer la vie de cet enfant. S'il parvenait à la convaincre que c'était sans risque et qu'il arrivait malheur, la jeune femme ne le lui pardonnerait jamais, et lui non-plus.

La voix rauque d'un sommeil qui commençait à le gagner, il se contenta d'un murmure en resserrant sa féline contre lui.

« On pourra toujours demander à Sayah, ça ne coûte rien. Dans le pire des cas il nous servira un de ses sourires affreux sans répondre... et pour Belladona... je ne suis déjà pas sûr qu'elle sache ce qu'est un bébé alors... On peut toujours lui demander. Ça pourrait être drôle. »

Le souvenir de la femme plante sautillant derrière son comptoir s'imposa aussitôt avant de s'estomper mollement... en fait, il souffla à peine un « bonne nuit » résigné avant de s'endormir comme une masse, vaincu par un sommeil légitime. Il n'avait plus ressentit l'envie de dormir depuis qu'il était entré dans cet hôpital où on l'avait assommé chaque jour sans lui demander son avis...

Ce fut un soleil radieux qui le réveilla en s'insinuant sous ses paupières, et non une infirmière venue s'enquérir de sa température ! Il se recula très légèrement, les membres encore engourdis, et posa un regard étonné sur sa féline. Pour la première fois depuis... il ne comptait plus ! Mais pour la première fois, il ouvrait les yeux avant elle. Souriant de la voir si détendue entre ses bras, il ne bougea pas, attendant qu'elle sorte de sa torpeur à son tour. Son ventre gargouilla tandis qu'il se posait un millier de questions. Comment allait le genou de sa promise ? Comment allait son poignet ? Avait-elle faim ? Avait-elle bien dormit ? Devaient-ils partir tout de suite ? Devaient-ils attendre ce policier ? Par où aller ? Le petit déjeuner était-il payant ? Y aurait-il du café pour Ceithli ? Les laisserait-on partir ?

Finalement, il bailla, savourant la caresse du soleil sur son visage.

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Ceithli » 21 Sep 2011, 13:52

Finalement, la jeune femme n'entendit pas vraiment la fin de la phrase d'Archélas, il fallait dire qu'elle était épuisée, et à défaut de s'endormir dans les bras de Morphée, elle sombra dans ceux de son amant - et futur mari. Ses yeux clos, un léger souffle s'échappait de ses lèvres alors qu'elle s'envolait vers le pays des rêves.

Étrangement cette fois-ci, malgré la conversation qu'ils avaient eu au cours de la journée, concernant le mariage, le fait qu'elle puisse ou non se transformer au cours de sa grossesse ou encore la rencontre avec les parents - et Jhérer - elle ne fit aucun cauchemar. Bien qu'il lui sembla à un moment avoir rêvé qu'elle tenait dans ses bras un enfant aux yeux d'un bleu éclatant, comme ceux d'Archélas... mais lorsqu'elle battit des cils, ce fut pour voir ces mêmes yeux qui la fixaient avec amour et patience...

Un sourire éclaira son visage, alors qu'elle murmurait un «bonjour» un peu endormi encore. Elle se pencha pour l'embrasser, laissant son bras glisser pour enlacer son cou alors qu'elle se pressait contre lui avec une certaine envie. Quel réveil agréable, n'est-ce pas? Elle se redressa alors, passant par-dessus lui pour se retrouver totalement au-dessus, bien que le bas de son corps restait sur le côté, ses bras de part et d'autre de son visage, en appui sur ses coudes, elle soupira en plongeant son regard dans le sien


«J'ai l'impression que ça faisait une éternité que je ne m'étais pas réveillée aussi paisiblement... et aussi heureuse...» Elle posa alors son front contre le sien, frottant le bout de son nez contre le sien avec amusement en soupirant d'aise... puis elle souda de nouveau ses lèvres aux siennes, sans pour autant se faire trop pressante avant de reculer un peu en souriant

«Je t'aime...»

Elle s'allongea à nouveau, contrairement à lui, la féline n'avait pas vraiment faim, aussi caressa t'elle simplement le torse de son amant en regardant la fenêtre d'un air un peu surpris. C'était vraiment moche quand même ces tons oranges la journée. Autant pour un coucher de soleil, ce pouvait être agréable, mais sinon. Elle finit par entendre l'estomac du soldat gargouiller, ce qui la fit rire alors qu'elle se redressait à nouveau.

«J'en connais un qui a faim! De toute manière, j'aimerais qu'on ne tarde pas trop, j'ai hâte de quitter cette ville.»

Elle se leva alors puis s'approcha du sac dans lequel se trouvaient les affaires qu'elle avait achetées la veille, en se penchant évidemment, vu qu'elle ne portait que le haut de l'ensemble de chat, elle offrit un spectacle des plus intéressants au soldat avant d'aller à la salle de bain pour s'habiller. Une fois seule, la jeune femme retira la chemise, et remarqua alors d'un air assez abasourdi les traces de morsures du soldat. Oups! Certes, ce n'étaient que de légères marques rouges, formant une sorte d'anneau aux bords dentelés, mais ce serait tout de même ennuyeux qu'elle aille voir ses parents avec ça - et pire encore, Jhérer. Elle baissa les yeux pour regarder son genou, il n'y avait plus qu'une toute petite tache bleu-vert là où avait vraiment eu lieu l'impact, le reste avait repris la couleur de sa peau, tout autour, ce qui la fit sourire. Elle s'habilla donc, enfilant la longue jupe puis le haut avant de regarder son poignet, de la même manière, elle avait l'impression que c'était guéri et se mit à retirer la bande. Pendant ce temps, elle parla à haute voix pour qu'Archélas puisse l'entendre

«C'est efficace le baume que tu as acheté! Mon genou est pratiquement indemne, et je crois que je n'ai plus rien au poignet non plus!»

La féline retira enfin la bande, et effectivement, cela semblait guéri. En tout cas, ce n'était plus enflé et elle n'avait plus mal. Vérifiant qu'elle était bien habillée, Ceithli revint vers lui en ajustant un peu ses cheveux qui étaient bien emmêlés... il allait falloir qu'elle investisse dans une brosse désormais! Si la jeune femme ne pouvait plus se transformer, elle ne pourrait plus les lisser aussi facilement qu'avant. De retour dans la chambre, sa tenue soulignant sa silhouette encore parfaite, elle lui sourit d'un air amusé

«En fait... je me disais qu'il faudrait peut être faire un détour par les ghettos, enfin peu importe où on va mais j'aimerais aller à l'herboristerie pour acheter quelque chose pour dissimuler les cicatrices... surtout qu'en fait.» elle s'approcha de lui pour tirer un peu sur son haut et lui montrer les marques de dents «J'aimerais surtout attendre demain pour aller à Banba! Je ne pense pas que ce soit une bonne idée que tu rencontres mes parents et qu'ils voient.. ça!»

Pouffant de rire, Ceithli se pencha pour l'embrasser encore, avant de plonger son regard d'ébène dans ses prunelles turquoises

«Je préfèrerais me rendre dans les ghettos... disons que c'est... plus pauvre, y'a quand même moins de machines bizarres là bas, on y sera un peu mieux qu'ici je pense.»

Sauf si vraiment il tenait à partir là, aujourd'hui, mais dans ce cas, ils devraient encore dormir à la belle étoile pour laisser le temps à ses petites boursoufflures de disparaître! Le ventre d'Archélas gargouilla à nouveau, ce qui la fit rire un peu plus... oui, elle se moquait de lui!

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Archélas Ages » 23 Sep 2011, 20:11

Sous les paupières aussi blanche que la craie, deux onyx d'un noir profond apparurent subitement, un joli sourire se hâtant à leur suite, puis un baiser qui réveilla tout à fait notre soldat. Un Atlante aurait dit de lui qu'il était comme les scouts : « toujours prêt ».

« Hum... je veux être réveillé tous les matins de cette façon... »

Mais le soldat n'eut guère le temps de traîner que déjà, Ceithli était debout et en partance pour la salle d'eau. Comme souvent, Archélas savoura ces quelques secondes pour profiter du spectacle, souriant malgré lui à la candeur provocante de sa compagne. Une petite minute plus tard, il n'entendait que distraitement ses propos alors qu'il se décidait enfin à se lever. Le nez dans leurs paquetages à la recherche de ses vêtements, il rejoignit sa féline en grimaçant un peu sous les tiraillements de ses mollets et de ses reins qu'il avait un peu trop sollicités la veille. En arrivant dans la salle de bain, il s'adressa à la jeune femme en la regardant par le biais du miroir auquel elle faisait face.

« Belladona dit que ça agit en vingt-quatre heures et ça ne fait que douze heures à peine que je te l'ai appliquée. Fais attention, même si tu n'as plus mal... »

Il déposa un baiser léger dans son cou, repérant à son tour les marques rouges qui soulignaient la pâleur de sa peau.

« Je sais que tu n'es pas en sucre, mais je ne veux pas que tu te blesse en croyant être guérie. Et... désolé pour ça. Ce sont des bleus, peut-être que le baume sera efficace dessus... »

Instinctivement, il pensa à Jhérer et aux réflexions qu'il serait susceptible de faire en découvrant quel genre de marque d'affection Archélas réservait à Ceithli... et la jeune femme lui confirma que ce serait une mauvaise idée comme si elle lisait dans ses pensées. Pour être honnête, le « problème Jhérer » était prévisible.

« On ira. De toute façon tu voulais demander à Belladona pour l'enfant, et puis je crois que tu as des Mulatites dont tu ne t'es pas servie, tu pourras les lui rendre. »

S'approchant encore, il la pris dans ses bras et se serra un peu contre elle, l'observant toujours via le miroir. Elle était habillée, lui était nu, et... et ce n'était pas le moment !

« J'aimerai me faire tatouer cette feuille d'ortie. Cette histoire de « polie au miel »... je n'aimerai pas que ça m'arrive de nouveau. Alors même si je n'aime pas ce Vrass Rannveig, je dois bien avouer que ses tatouages sont efficaces. En plus, nous avons un message à transmettre... même si je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée... »

Il posa un regard circonspect sur le miroir. Le hâle de sa peau contrastait avec la pureté de celle de Ceithli. C'était la première fois qu'il voyait les deux côte à côte, et il eut un froncement de sourcils inquiet. Allaient-ils ensemble ? S'accordaient-ils ? Ça lui était égal à lui, mais à ses parents... zut ! Offrant un nouveau baiser dans le cou de la jeune femme en guise d'excuse pour l'avoir affublée d'une si belle mosaïque, il desserra son étreinte et fit couler un peu d'eau dans le lavabo afin de s'y nettoyer sommairement. Puis il se sécha et enfila ses vêtements avant de revenir dans la chambre et de se précipiter vers le sac. Pas question de laisser sa compagne porter encore quoi que ce soit pour lui ! Il ajusta son fourreau à sa ceinture, remua ses orteils dans ses chaussures étranges et fit un rapide tour des lieux pour vérifier qu'ils n'oubliaient rien.

« On y va ? Son visage s'éclaira alors subitement en repensant à l'ascenseur. Oh, il faut que je te montre quelque chose ! »

Affichant l'air d'un enfant qui découvre un jouet fabuleux, il lui prit la main et la traîna presque hors de la chambre, trottinant dans le couloir jusqu'à la conduire devant les portes métalliques.

« C'est comme une grosse cage, et elle monte et descend toute seule, tu vas voir. »

Une pression sur le bouton d'appel, et les roulements des câbles ronflèrent en se mettant en mouvement. Leur ascenseur venait, sous le regard rempli d'étoiles d'Archélas...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Ceithli » 24 Sep 2011, 10:42

L'idée d'Archélas d'utiliser le baume sur ses traces de morsures n'était pas bête, et puis ça ne coutait rien d'essayer, aussi Ceithli alla récupérer le pot pendant qu'il rangeait ses affaires, et retourna dans la salle de bain pour s'en appliquer un tout petit peu - histoire de ne pas gaspiller. Elle verrait bien le soir ou quoi qu'il arrive, le lendemain. En tout cas, elle se disait qu'elle allait suivre le conseil du soldat et ne pas forcer sur son poignet au cas où, il serait bête qu'elle se fasse mal une nouvelle fois pour rien. Pour son genou en revanche, ce n'était vraiment qu'un bleu, alors il n'y avait pas de quoi paniquer.

Ils étaient donc fin prêts à partir, visiblement pour les ghettos selon ce qu'ils avaient décidé ensemble, bien qu'Archélas manifesta son envie d'aller se faire un autre tatouage pour se protéger à l'avenir de ces maladies qui l'ont affaibli pendant leur séjour. Elle ne savait pas trop si la feuille d'ortie pouvait protéger également de ce genre de choses, après tout ça protégeait des infections, mais elle avait toujours vu ça comme pour éviter qu'une plaie s'infecte, et pas vraiment comme pour éviter d'être malade, mais elle n'avait pas de notion dans ce domaine et il fallait reconnaître qu'elle-même n'avait pas été mal en point au cours du voyage... oui, la feuille d'ortie devait surement protéger de ça aussi... si ça empêche les microbes d'infecter une simple plaie, ça doit aussi les empêcher d'infecter le corps.

D'un hochement de tête, elle avait laissé Archélas prendre le sac et se diriger vers l'ascenseur, il voulait le lui montrer et affichait l'excitation d'un enfant sur le point de monter dans une attraction de fête foraine. Mais lorsque les portes s'ouvrirent, la féline se figea... une toute petite boîte et il fallait rentrer dedans? Ses yeux s'écarquillèrent, son rythme cardiaque s'accéléra, probablement plus que si elle s'était mis en tête de piquer un sprint, et elle ne bougea pas alors qu'il entrait, semblant vouloir la rassurer mais elle hocha frénétiquement de la tête de gauche à droite


«Je... non... je ne peux pas... entrer là dedans...» dit-elle d'une voix tremblante. Elle recula d'un pas, parcourue de frissons de peur rien qu'en voyant ces murs si proches les uns des autres et elle hocha la tête encore frénétiquement

«N... non je suis désolée, je ne peux pas... vas-y toi, je... je prends les escaliers»

Et sans trop savoir ce qu'il allait répondre, elle partit rapidement vers les marches pour les descendre assez vite, son cœur battait à tout rompre dans ses flancs, elle était même prise de nausée et ne regardait pas vraiment où elle allait, aussi dut-elle s'arrêter car si elle continuait, elle risquait de tomber. Sur le palier du douzième étage, elle reprit son souffle alors qu'un homme passait près d'elle en la regardant avec compassion, devant croire qu'elle était en train de les monter au lieu de les descendre, mais la vérité était qu'elle était toujours prise de panique rien qu'à l'idée d'avoir vu cette toute petite pièce. Pourtant, elle avait déjà dormi dans des chambres de bonnes qui n'étaient donc pas de taille importante, mais là c'était vraiment différent, c'était comme si une fois à l'intérieur, elle n'aurait pas pu bouger du tout et elle avait même eu l'impression en regardant cette cage que les murs se rapprochaient encore.

Un frisson de dégoût la parcourut et elle mit une main devant sa bouche pour contenir une nausée. D'un geste peu assuré, la féline observa sa main qui tremblait encore, aussi reprit-elle le chemin du rez-de-chaussée avec prudence... ignorant combien de temps il lui faudrait pour descendre, et ne sachant pas non plus si Archélas avait finalement décidé de la rejoindre en prenant plutôt l'escalier aussi, ou s'il allait l'attendre en bas après avoir pris cette machine de mort...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Archélas Ages » 04 Oct 2011, 12:03

Archélas avait avancé d'un pas, fier à l'idée de faire découvrir quelque chose d'absolument fabuleux à sa féline... sauf que... sauf qu'en se retournant pour l'inviter à monter, il découvrit une jeune femme terrifiée et plus pâle encore que celle du miroir. Son sourire enfantin s'envola alors aussitôt au profit d'une réelle inquiétude.

« Ceithli...? »

Mais c'était déjà trop tard, et la jeune femme avait disparu de son champ de vision. Pire encore, les portes métalliques se refermaient juste sous son nez, et c'est complètement paniqué que le soldat tenta de passer ses doigts dans l'interstice pour les rouvrir, en vain. Il jeta un regard affolé autour de lui et sur le panneau de commande, sans savoir quoi faire. Bien sûr s'il avait eu l'habitude de ce type de technologie, il aurait eu le réflexe immédiat d'appuyer sur l'ouverture des portes... mais à part une série de chiffres interminable qui le fit hésiter de trop longues secondes, il ne vit rien susceptible de l'aider, et sa panique n'en fut que plus envahissante, d'autant qu'il n'avait touché à rien ! Un client avait dû appeler l'ascenseur depuis un autre étage.

17... 16... 15...

Une idée fugitive lui fit écraser le bouton du quatorzième, et c'est avec soulagement qu'il sentit la cabine s'immobiliser. Lorsque les portes se rouvrirent enfin, il se rua à l'extérieur, bousculant une dame avec un petit chien ridicule et se précipitant vers l'escalier de service.

« CEITHLI ?!! »

Il pouvait bien réveiller tout l'hôtel, ça lui était égal. Dans la cage d'escalier, il tendit l'oreille vers les étages supérieurs avant d'entendre un souffle résonner depuis un palier plus bas. Il se pencha alors par-dessus la rampe pour apercevoir une chevelure blonde et une main pâle vers lesquelles il se mit à courir. Il faillit bien rater quelques marches mais ça lui était complètement égal, et il eut bientôt rejoint sa féline, deux fois plus angoissé qu'elle juste à l'idée qu'elle l'était elle-même. Au final, il ne savait même pas ce qui lui avait pris, et c'est tout essoufflé qu'il arriva près d'elle.

« Est-ce que ça va ? Tu ne te sens pas bien ? Tu veux boire ? Assieds-toi... c'est le bébé ? Tu veux te reposer encore ? Je peux aller chercher Belladona...? »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Mal pour mâle...

Messagepar Ceithli » 04 Oct 2011, 12:28

Dans un sursaut, la jeune femme avait reconnu la «douce» voix de son amant et s'était retournée pour le voir se précipiter jusqu'à elle, essayant de sourire, mais se sentant surtout diablement honteuse, elle se contenta d'essayer de retenir sa nausée et sa fatigue pour ne pas trop l'inquiéter. Elle se blottit contre lui alors qu'il tenait toujours ses mains et soupira de soulagement de le savoir ainsi près d'elle

«Pardon... je... je vais bien, le bébé aussi, j'ai juste... je ne sais pas ce qu'il m'a pris, cette toute petite pièce... j'ai eu peur...» chaque mot était terriblement hésitant et elle avait honte. Elle avait été confrontée à des voleurs, des winghox et même Drakmoniss et elle avait peur d'un ascenseur, il y avait de quoi se sentir ridicule. Elle se blottit un peu plus contre lui, attendant que les battements de son cœur se calment, quoi que le soldat semblait, lui aussi assez paniqué, mais elle savait que c'était par rapport à son inquiétude vis à vis d'elle.

«Je vais bien... je te le promets. Mais j'aimerais quitter cet endroit.»

D'un hochement de tête, ils reprirent leur marche vers le rez-de-chaussée, allant quand même assez lentement car la jeune femme sentait ses jambes trembler par la peur, mais petit à petit, cette sensation disparaissait et elle avait gardé la main d'Archélas dans la sienne alors qu'il se tenait derrière elle. Crispée, elle avait parfois l'impression d'enfoncer ses ongles dans sa chair, mais elle se dépêchait alors de relâcher la pression pour ne pas le blesser, d'autant qu'elle semblait paniquer à nouveau chaque fois que le bruit des portes qui s'ouvrent et se referment se faisait entendre, l'engin semblait l'avoir comme traumatisée.

Ils mirent un temps indéfinissable pour atteindre enfin le rez-de-chaussée et Ceithli en était même venue à se demander s'ils allaient prendre fin. Une fois en bas, elle s'appuya contre un mur pour reprendre encore son souffle, une main sur son ventre alors que l'autre refusait de lâcher le soldat. Elle se tourna vers lui et se dépêcha de le lâcher, elle savait qu'il n'aimait pas montrer leur affection en public et elle craignait qu'il ne soit gêné qu'elle le tienne ainsi. Déglutissant avec difficulté, elle finit par lui sourire et tourna le regard vers la porte pour qu'ils puissent quitter cet endroit.

Ils demandèrent d'abord à l'aubergiste s'ils connaissaient le tatoueur Vrass Rannveig, celui-ci râla encore à l'idée de devoir expliquer à ces deux paumés comment se rendre dans les ghettos dans un premier temps, puis le moyen de rejoindre la boutique du désormais presque célèbre tatoueur


«Ouais, je sais où il est. Mais déjà, filez aux ghettos et vous demanderez vot' chemin là bas. Trop compliqué sinon vous retiendrez rien.»

Il leur indiqua donc au moins la direction pour sortir du dôme, ils aviseraient ensuite. Essayant de remercier le plus poliment possible cet individu des moins aimables, la féline se dirigea vers la sortie tout en restant bien près d'Archélas, ne voulant pas risquer de se perdre. D'un autre côté, ce n'était pas très dur, il suffisait de suivre les bords du dôme tout en suivant la direction donnée, et essayer tant bien que mal de trouver les rues qui correspondaient à cette direction. Le problème, c'est que dès qu'on tourne, ben on se paume facilement... enfin elle, en tout cas. Heureusement, le soldat semblait avoir un meilleur sens de l'orientation qu'elle, et bientôt, ils purent voir la sortie.


================================
Direction: Les Ghettos

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Précédente

Retourner vers La Basse-Ville et son Dôme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron