C'est un complot, monsieur !

Bâtie après le crash de l'Atlas IV, c'est une ville complexe à la pointe des nouvelles technologies, futuriste, propre, et protégée par un Dôme d'énergie fort curieux.

Image

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Benedikt » 07 Aoû 2016, 15:38

Benedikt hocha la tête en réponse aux remarques de Vrass. Le tatoueur n'avait pas tort, s'ils faisaient trop de vague, ce serait peut-être mal pris. Mais c'était difficile de rester là sans rien faire, quand même…! En revanche, il trouvait son idée d'aller voir Belladona parfaite. En plus de pouvoir leur vendre ce qu'ils avaient besoin, ils pourraient avoir des informations d'un autre commerçant pour savoir si d'autres s'étaient fait mettre dans de beaux draps, et ça permettrait peut-être de savoir si Sayah était impliqué ou non.
La dernière idée de Vrass, pourtant, si frissonner le petit botaniste.
« Heu… Je sais pas si ça marcherait sur Sayah, peut-être qu'il a protégé ses sorts pour qu'ils ne fonctionnent pas sur lui ? » Benedikt s'arrêta un instant. Ce n'était pas ça qui l'embêtait le plus... « Mais j'ai surtout peur qu'il nous arrache les yeux pour les boire en soupe, si on essaye... On devrait peut-être commencer par retrouver la personne avec qui j'étais ce soir-là, avant d'en arriver là. On aura peut-être déjà plus d'informations pour accuser Sayah de savoir plus qu'il n'en dit. »

Pensif, le botaniste attrapa une miette de cookie pour la recouvrir de miel et l'enfourner. Il faudrait combien de temps avant que les gens fasse la connexion entre sa boutique et sa maison, et vienne saccager la boutique de Vrass ? Il fallait espérer qu'ils auraient un peu plus peur de venir embêter un winghox réputé pour se battre bien. Benedikt se redressa de toute sa minuscule hauteur, et vint embrasser le tatoueur sur le nez pendant qu'il pouvait encore, même si ce n'était pas sûr que Vrass puisse même sentir ce qu'il faisait vu la différence de taille. Le botaniste ne faisait guère que la taille de sa tête, et encore, sans compter les cornes.
« On devrait y aller maintenant pour essayer ça au plus vite. Faire des achats, ça Viktor ne nous l'a pas interdit. Et tant que je garde cette taille-là, ça ne servirait à rien d'utiliser ton peigne de l'antiquaire. »

>>>>>>>>>>>>
La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Vrass Rannveig » 26 Aoû 2016, 12:40

Précédemment
=======================================
En sortant de la boutique de Belladona, j'avais Benedikt sur mon épaule qui tirait ses propres conclusions de notre conversation avec la picaris. Tout comme elle, j'étais étonné qu'il ait voulu partir aussi vite de la boutique alors qu'Erin aurait très bien pu apparaître quand il voulait. On savait tous les deux que Belladona était très docile sur la façon de faire jaillir son pelel'je, contrairement aux hôtes habituels...

Je tenais le sac avec les achats de Benedikt, on se baladait dans les rues de la Basse Ville et je sortis mon téléphone et son écouteur pour le mettre à mon oreille, histoire qu'on ne croit pas que je parlais tout seul comme un con!
«J'ai vu que Sayah avait mis des affiches pour mettre cette Marlada hors d'état de nuire. J'étais en train de bourlinguer à ce moment là, donc je ne m'en suis pas occupé» - j'étais à la recherche du fameux trésor d'Arkham - «mais s'il envoie lui-même des gens pour l'arrêter, il est possible qu'elle cherche à faire de même...»

Je me dirigeais machinalement vers la bibliothèque puisqu'il voulait voir toutes les coupures de presse concernant cette sorcière. Tout en marchant, il parlait du xingtou et je me tournais vers lui en fronçant des sourcils
«Pourquoi le xingtou? Tu crois pas que tu devrais plutôt essayer le truc pour la mémoire? » - sérieux, il s'emmêle lui-même les pinceaux sur ses propres produits?

Je levais les yeux au ciel avant d'entendre mon téléphone vibrer, je le sortais pour regarder mes messages et je haussais des sourcils
«Tiens? On aurait peut être du attendre avant de faire tes achats.. apparemment, on va devoir totalement remanier nos catalogues et nos prix... ça craint ça!» - je regardais ce qui me concernait, Benedikt avait du lui aussi avoir un message du même type, mais il devrait le consulter plus tard je suppose... mais apparemment, bon nombre de nos articles vont voir leurs prix chuter drastiquement, et j'allais devoir aussi en créer de nouveaux... qui seraient bien plus chers. Je ne savais pas à quoi c'était du, mais la forge avait déjà eu un remaniement dernièrement, il était possible que ce soit lié?

«Il doit se passer quelque chose pour que Sayah fasse de tels changements. C'est bizarre....»

Mais pour le moment, on se dirigeait vers la bibliothèque pour voir si on en apprenait plus sur Marlada.


Pour le remaniement de l'herboristerie, en gros, tout ce qui est "pur rp" va disparaître ou être payant en "ores virtuels" - comme quand tu fais tes courses tout ça - et seuls les articles utilisables en combat seront payant! On va remanier toutes les boutiques en ce sens, ce sera pareil pour les tatouages ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Benedikt » 14 Sep 2016, 00:34

Le petit botaniste se frotta le visage : « Oui, pardon, je voulais parler de la potion d’In Memoriam. J’ai un peu la tête retournée, avec cette histoire… »
Et puis le téléphone de Vrass qui vibrait avec insistance l’interrompu. Benedikt ne put s’empêcher de soupirer en entendant la nouvelle ; sa boutique était déjà dans de beaux draps, pas la peine d’en rajouter ! Il n’avait même pas fini de remettre en ordre la comptabilité qu’il devait changer tous leurs prix ? Au moins, Vrass n’avait qu’une petite gamme de prix différents pour ses tatouages, il avait de la chance.

« Bon, ben de toutes manières, il faudrait qu’on s’en occupe plus tard… » souffla le petit botaniste, avant de répéter plus fort en s’apercevant que le tatoueur n’avait raisonnablement pas pu entendre ça. Mais ce dernier n’avait pas tort… C’était plutôt étrange de voir tous ces changements alors que cette histoire avec Marlada battait son plein. « Oui, tu as sans doute raison. Je ne comprends pas cette histoire… Il y a des trucs qui nous échappent… »

Le bâtiment qui s’étendait devant eux allait peut-être les aider ; voici la bibliothèque que voulait visiter le petit botaniste avant d’aller interroger Erin. Parce qu’il valait mieux en s’avoir un peu plus avant de se confronter à elle. Benedikt n’avait pas eu que des bonnes expériences avec le Pelel’je, et il se méfiait de la bonne volonté d’Erin à répondre à leurs questions sans rien leur cacher et sans s’amuser un peu avec eux. Au moins, s’ils avaient des informations de base fiables et tous les détails qu’ils pouvaient trouver, ils ne seraient pas à la merci de son bon vouloir, et le petit botaniste préférait ça de beaucoup, même si ce n’était pas grand-chose.
Pourtant, la bibliothèque ne leur apporta cette fois pas grand-chose non plus… Il y avait bien un paquet de journaux là-bas, mais les éplucher tous était tout simplement très long et très ennuyeux. Pour Benedikt, c’était en plus un vrai exercice physique, parce que soulever les pages de journaux était maintenant une affaire bien plus compliquée que quand on avait une taille normale. Il se débattait avec les pages la moitié du temps, et l’autre moitié, il lisait avec difficulté les caractères énormes sous ses yeux. Ils s’étaient glissés dans un coin calme, bien caché entre des rayons, histoire que le petit botaniste puisse se promener sans problème. Mais ce dernier finit par abandonner cette épreuve qui ne semblait mener nulle part. Il sauta sur une chaise pour descendre par terre, à la place, et trottina jusqu’au rayon le plus proche à pas de loup.

C’était vraiment étrange de voir le monde sous cet angle. Tout paraissait si gigantesque, et si lourd, qu’il était impossible de faire quoique ce soit de banal sans y réfléchir pendant des heures. Le petit botaniste traversa sans un bruit quelques rayons, se cachant contre les livres pour ne pas se faire voir, et se glissa entre deux livres pour monter dans un rayon et prendre un peu plus de hauteur. C’était un peu plus facile de voir autour comme ça, et Benedikt observa les gens aller et venir pendant une minutes ou deux, avant qu’une voix l’interpelle. Il connaissait cette voix… Mais d’où ? Le botaniste fit à nouveau un peu d’escalade pour se rapprocher de sa provenance.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Sep 2016, 15:31

Direction la bibliothèque. Avec Benedikt en mode minipousse, ça n'allait pas être facile, et on ne pouvait pas dire que les bibliothèques étaient mon endroit de prédilection. Dès que j'entrais, les regards étaient braqués sur moi. Soit on ne me connaissait pas et on devait se demander ce qu'un winghox foutait là, soit on me reconnaissait et... on se demandait ce qu'un mec comme moi foutait là. Bref.Je soupirais et j'allais m'installer près des ordinateurs, c'était davantage mon truc ça!

De son côté, Benedikt allait et venait vers les bouquins, de temps en temps il venait me voir pour que j'aille lui en chercher un que je déposais sur la table juste à côté de moi - l'ordinateur le cachait comme ça, ça paraissait moins bizarre un livre dont les pages bougent toutes seules - et comme on avait la perle à nouveau, ça me permettait de sentir quand il avait besoin de moi.

Je remarquais alors un article intéressant et je fronçais des sourcils avant de chercher Benedikt du regard. Y'avait un article, justement, sur ce fameux événement de Sayah, et de toute évidence, l'accident de Belladona / Erin n'était pas le seul à avoir eu lieu ce jour là, je me levais pour essayer de le choper, pas trop content qu'il m'ait caché un tel truc, jusqu'à le voir en train d'espionner quelqu'un ou quelque chose?

«Dis donc toi!» - je murmurais évidemment puisque nous étions dans une bibliothèque - «tu m'as pas dit que t'as failli te faire bouffer par un crocodile géant! Et tu regardes quoi là?» - je me tournais dans sa direction, je sais pas s'il réalisait, mais ça faisait deux commerçants de Sayah qui avaient essuyé une attaque pendant cet événement, il fallait que je vois si Ceithli n'y était pas... Nethi n'était déjà plus commerçante à ce moment là et ne devait pas être du genre à participer à ce type d'événement, il y avait cet orphe ours aussi qui s'occupe des animaux, faut que je vois s'il a eu des problèmes dernièrement... mais je commence à me dire qu'il y a vraiment quelqu'un qui en veut à Sayah et ses employés.

Bon, il regarde quoi l'autre?



Désolé, comme je sais pas qui ça peut être, je ne m'étends pas trop :$

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Benedikt » 25 Oct 2016, 01:22

Benedikt, glissé entre deux serre-livres comme un lutin espion, sursauta brusquement lorsqu’il entendit la voix de Vrass. Bon, évidemment, c’était plutôt facile avec cette taille d’être surpris par les gens, d’abord parce que c’était dur de voir les choses dans leur ensemble, et puis parce que les voix paraissaient bien plus forte. Mais là, c’était plutôt que le petit botaniste était perdu dans ses pensées. Il lui fallut bien deux secondes complètes avant de répondre au tatoueur, le temps de recouper ce qu’il venait de dire.

« Ah, le concours de Sayah ! » finit par comprendre Benedikt. « Ben, heu, je ne sais pas, je ne m’en rappelais plus trop… C’était quand on se voyait plus… »
Ça expliquait d’ailleurs peut-être pourquoi il n’avait eu rien d’autre à faire que de s’inscrire aux séances de torture du reptile… Quelle idée ! Il avait bien failli y passer, cette fois-là ! Le petit botaniste fronça les sourcils. Il se souvenait maintenant du message automatique et de l’arrêt brusque de la bestiole, comme si elle n’était pas censée faire partie des épreuves. Cela lui avait déjà paru bizarre à l’époque, mais à présent, c’était encore plus suspect…
« Tu sais quoi ? Maintenant que tu me rappelles ça, je me demande si ça ne pourrait pas non plus avoir un lien avec le sabotage de la réputation de Sayah. La bête qui m’a attaquée, elle n’avait pas l’air d’être là par la volonté de Sayah, et c’est lui qui a dû l’arrêter. Si des gens mouraient vraiment lors de ces évènements, ça ferait quand même un scandale par rapport aux habituels blessés… Surtout un de ses employés… Non ? »

Des bruits de pas l’arrêtèrent soudainement. L’homme qu’il espionnait était en train de repartir, rappelant immédiatement à Benedikt son incrédulité en le voyant. Le petit botaniste hésita, se mordit la lèvre et regarda Vrass. Il avait promis de ne pas lui mentir ou lui cacher des choses à présent, non ? Mais il n’avait pas trop envie de lui dire… Sauf qu’il n’avait pas le temps pour ça, l’inconnu était en train de partir.
« Vrass, ce type blond là-bas en train de partir, je crois que c’est la personne avec qui j’étais le soir où le métro a explosé, faut que tu l’arrêtes avec une excuse ! »

Surtout que Benedikt, malgré ses doutes sur la personne vu son taux d’alcoolémie, avait eu le temps de l’observer deux ou trois minutes avant que Vrass arrive ; cet homme pouvait bien correspondre facilement. Il était venu déposer des journaux à la bibliothèque et portait un badge qui montrait le logo d’un des plus gros journaux de la Basse-ville… Ils possèdaient même un journal télé, celui-là même où Benedikt avait découvert le portrait-robot qui lui ressemblait tant. Et les réputations à détruire, les rumeurs à diffuser et les mensonges à détailler, ça passait souvent par les médias, ici. Si quelqu’un voulait se venger de la célébrité de Sayah… C’était le moyen le plus facile et le plus rapide. Ça collait un peu trop bien pour que ce ne soit pas lui. Et en même temps, le botaniste ne pouvait pas dire qu’il était sûr de son coup. Il se basait surtout sur ses souvenirs vagues de ce qu’il avait aperçu du type le lendemain matin en se levant sans bruit du lit, parce que la soirée d’avant n’était qu’une purée de pois aux couleurs flashy, même avant qu’il ne commence à l’oublier.
« Je ne peux pas te garantir que c’est lui, par contre… » rajouta Benedikt pour le tatoueur, alors qu’il sautait sur son épaule en se rattrapant avec son sweatshirt.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Vrass Rannveig » 31 Oct 2016, 11:46

Oui, je faisais justement le même rapprochement que lui. Belladona avait eu un souci dans son épreuve au cours de cet événement, et je découvrais maintenant que Benedikt aussi?
«Qui d'autre bossant pour Sayah a participé à cet événement ? Est-ce que d'autres concurrents ont eu ce genre d'incident aussi?» - je regardais rapidement, pour le moment, je n'avais vu que quatre autres participants, un mechanima avec une winghox qui m'était familière pour l'avoir tatouée, le mari de Ceithli et un bouquetin, et de toute évidence, même s'ils ont eu affaire à quelques tuiles, rien de comparable au fait de manquer de se faire bouffer par un crocodile géant ou un court circuit qui fait totalement foirer l'épreuve.

J'allais vérifier pour le dernier duo, l'antiquaire y avait participé mais Benedikt s'était approché et me désignait quelqu'un, un type blond qui commençait à filer, et visiblement.. c'était le gars avec qui il était le soir de l'attentat? Je me levais d'un bond, que ce soit lui ou pas, peu importe, je ne pouvais pas me permettre de le laisser filer - une petite pointe de jalousie surement aussi - et je slalomais entre les tables d'un pas rapide alors qu'il descendait déjà par l'escalator. Je passais par l'escalier normal pour aller plus vite, d'un pas rapide jusqu'à me planter devant lui, le regard sombre

«Toi, tu viens avec moi»
- «Non mais t'es qui toi?»
- «Tiens, ça faisait longtemps qu'on ne m'avait pas fait ce coup là»
- je l'attrapais par le bras, genre il existait encore quelqu'un à la Basse Ville qui ne me connaissait pas? Ce type ne doit jamais allumer une télévision ou regarder le journal, c'est pas possible. Il se débattait un peu mais je resserrais ma poigne, si c'était pas lui, tant pis, je lui filerai un bon pour un tatouage gratuit ou alors il pourra aller balancer à la presse que je suis bel et bien une brute sans cervelle, mais si c'est lui, il la verra en action la brute sans cervelle!

On avait quitté la bibliothèque donc on pouvait faire un peu plus de bruit, je l'entraînais dans les toilettes pour hommes et je le poussais dans l'une des cabines, il manqua de se vautrer là où il fallait pas, mais tant pis
«Bon, je te poserai qu'une seule question, et j'ose espérer que je ne vais pas voir besoin de te faire boire un sérum de vérité pour avoir la réponse... tu connais Benedikt Bloom?»

Il pâlit l'espace d'une fraction de seconde, ça m'avait suffi à avoir ma réponse. Je baissais les yeux vers la poche où l'herboriste s'était planqué, l'air entendu
«On dirait bien qu'on a trouvé ton plan foireux d'un soir. - car si ce type l'avait juste manipulé pour qu'il soit dans le métro à une certaine heure, ils avaient surement pas du avoir le temps de coucher ensembles...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Benedikt » 05 Nov 2016, 03:47

Le petit botaniste sortit de la poche de Vrass comme un diablotin de sa boite, et l‘homme faillit retomber cette fois pour de bon dans la cuvette des toilettes.
« Non mais je rêve, c’est quoi ce bordel encore ? » s’écria-t-il avec des yeux écarquillés. Benedikt le regarda bien. Ouais, bon, lui n’aurait jamais été sûr que c’était bien lui, mais vu la réaction du type, il n’y avait aucun doute. Ce dernier commençait à avoir l’air bien renfrogné, mais pas autant que le botaniste, qui voulait absolument savoir ce qui s’était passé cette soirée-là, et si possible, laver son nom et sa réputation.

« Peu importe ce qui m’est arrivé à moi, c’est toi qui est sensé m’expliquer certaines choses ! Je veux savoir comment on m’accuse d’avoir mis la bombe qui a explosé dans le métro ! »
Le type se mit presque à rire jaune et resta une seconde silencieux : « Que je sache, c’est toi qui l’a mis là, non ? C’est pas ta tête qui est montrée partout dans les journaux ? »
« Je veux juste que tu me répondre, fait pas ton malin. »
« Parce que quoi, tu vas essayer de m’arracher une dent à deux mains ? »
lança le type avant de jeter un coup d’œil à Vrass. Bon, le lutin n’était peut-être pas effrayant, mais l’ogre un peu plus...
« On est passé en métro à un moment de la soirée, ou non ? » répondit Benedikt en l’ignorant.
L’homme souffla par le nez en les regardant. Il était visiblement en train de se demander ce qu’il devait dire et le botaniste n’aimait pas du tout ça, mais d’un côté, cela voulait probablement dire qu’ils s’approchaient du but.

Au final, l’inconnu choisit de ne pas répondre et s’exclama : « Hé, merde hein, moi j’ai rien à voir avec ça de base, c’est vos affaires, vos trucs bizarres de magie, là ! »
Le petit botaniste leva les yeux vers Vrass. Là, on arrivait enfin à quelque chose…
« De quels trucs de magie tu parles, on peux savoir ? »
« Écoutez, j’en aurais rien à foutre de vous balancer la personne que vous cherchez si j’allais pas m’attirer des ennuis, parce que j’avais pas signé pour me retrouver complice d’un attentat, sauf que j’ai des comptes à rendre, et je préfère me faire démonter par un winghox à la manière normale que par autre chose de plus flippant, okay ? Alors vous pouvez toujours attendre longtemps, je suis pas la bonne personne à qui demander. »


Benedikt jeta un coup d’œil à Vrass, mais lui demander de faire un petit tremblement de terre dans des toilettes pleines de carrelage n’était pas spécialement la meilleure idée du monde. Ils étaient censés faire profil bas le temps qu’ils éclaircissent cette affaires et ce n’était pas en se rendant coupable de dégradations matérielles qu’ils allaient faire plaisir à Viktor.
Le botaniste grimpa sur l’épaule du tatoueur pour pouvoir lui souffler à l’oreille si besoin, et avoir un peu plus de vision.
« Et quoi, tu crois qu’on peut pas s’arranger avec un peu de magie alors que je fais cette taille en ce moment ? Je suis botaniste et on est tout les deux des commerçants de Sayah, t’inquiète pas, si tu veux pas, on a pleins de potions par drôle à te proposer sur un plateau pour te faire changer d’avis. C’est qui la personne dont tu parles ? »

Une longue seconde de silence suivit la question de Benedikt, avant que le type ne se résigne.
« J’en sais pas grand-chose, vous emballez pas non plus. C’était une meuf, elle était friquée et elle faisait de la magie, c’est tout ce que j’ai vu. »
« Marlada, elle s’appellait Marlada ? »
« J’en sais foutrement rien, mec. »
« Et c’est quoi le rapport avec toi et la soirée qu’on a passé ensemble, au juste ? »
« Ben rien, c’était pour ça qu’elle m’a payé, pour te ramener. »
« Mais pourquoi, c’était quoi ce que t’étais censé faire, me faire rentrer en métro ? »
« Bah non, on est rentré en taxi. J’étais juste censé te ramener chez moi, je te dis. »
L’homme accusa une pause dans la conversation pendant qu’il se rappelait de toutes évidences la soirée en question. « Mais elle a littéralement pris ta tronche après avoir fait tout ses trucs, là. Alors bonne chance pour prouver que c’était pas toi dans le métro au tribunal, parce qu’ils vont jamais croire une histoire pareille. Moi si je l’avais pas directement vu, j’y croirais pas non plus. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Vrass Rannveig » 22 Nov 2016, 16:25

Désolé pour le retard, un mal fou à me remettre dans le bain :$


Il fallait vraiment qu'on ait de la chance pour que ce type soit là... d'un autre côté, on pouvait dire qu'on avait pas mal d'accessoires, tatouages et autres qui amélioraient la chance et pouvaient donc nous aider sur ce coup là!

J'avais coincé le type dans un coin de la bibliothèque pour ne pas qu'on se fasse choper par la sécurité, avec Benedikt en miniature, il y avait de quoi se poser des questions sur une éventuelle blague, mais à ma tronche, il savait bien que j'étais pas du tout d'humeur à plaisanter!

Sauf que si dans un premier temps, il se montrait super réticent à causer, au fur et à mesure, ma tronche ajoutée aux arguments de Benedikt semblaient le faire changer d'avis et il devint presque plus bavard qu'une pie! Difficile de savoir si Marlada était derrière tout ça, on savait juste que Sayah avait mis un contrat sur sa tête, ça voulait pas pour autant dire qu'elle voulait lui rendre la pareille... et puis, Sayah n'avait pas menacé tous ceux qui bossaient pour elle pour l'atteindre, alors que là, elle était vraiment en train de nous pourrir la vie pour parvenir à ses fins.

L'attentat du métro, Benedikt accusé, ça pouvait lui valoir la prison à perpétuité... et visiblement, tout ça était bien une histoire de magie, mais pas dit que cette Marlada soit la seule à pouvoir le faire...
«Elle a pris son visage pour le mettre sur un autre?» - donc rien à voir avec le nouveau look de Michael des Chouchoutrins? Une fausse piste bizarre quand même, mais je me souvenais de ce que Viktor avait dit. Michael avait un alibi car il était à un concert, mais qui dit que le visage de Benedikt a vraiment servi pour celui qui s'est rendu dans le métro?

«C'est bon, dégage...» - sauf qu'en partant, je lui avais subtilisé son porte-feuille. Je l'ouvrais et je prenais sa carte d'identité dedans, laissant le fric, carte bleue et autre avant de me diriger vers la bibliothécaire et lui donner

«Madame, j'ai trouvé ça derrière une rangée de livres, quelqu'un a du le perdre»
- «Oh! Comme c'est gentil à vous, c'est rare les gens honnêtes!»
- c'est ça.. je lui souriais et je mettais mes mains dans les poches avant de baisser la tête vers Benedikt

«Viens, on y va.» - on devait rentrer à la maison et réfléchir à tout ça. Je ramenais le col de mon blouson, une fois dehors, me frottant un peu les mains avant de prendre une profonde inspiration. Avec la fraîcheur du soir, même si je ne craignais plus le froid avec mon tatouage, de la buée sortait de mes lèvres

«Il ne faut pas qu'on fasse de conclusions hâtives. On est partis sur Marlada à cause d'Erin qui nous a dit que Sayah avait mis un contrat sur sa tête. Mais il doit avoir un paquet d'ennemis, y compris parmi des sorciers.» - il y avait tellement de chose qu'on ignorait à propos de Sayah qu'il valait mieux ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuée - «et pour cette histoire de visage, soit ça a servi pour le type qui s'est rendu dans le métro, soit pour celui qui a été au concert de Mickaël, après tout, du playback à un concert, ce serait pas la première fois...»

Et puis, quitte à prendre la tronche de Benedikt, la personne n'en aurait pas profité, carrément pour se montrer aux caméras de surveillance? Alors que si c'était bien Mickaël qui était dans le métro, même s'il ressemble à Benedikt, le risque qu'on le reconnaisse aurait été grand.

Bref, je prenais d'abord le bus, puis un taxi avant de finalement arriver à la boutique à pied. J'avais fait de nombreux détours pour m'assurer qu'on ne soit pas suivis, et une fois dans la boutique, je finissais sur une note
«Au moins, on a quand même un témoin qui peut dire qu'il t'a ramené chez lui ce soir là. Même sans parler de l'histoire du visage qui t'a été posé sur un autre type, ça te fait un alibi.»

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Maître du Jeu » 22 Nov 2016, 16:54

À peine Vrass Rannveig a-t-il le temps de terminer sa dernière phrase qu'un coup de tonnerre retentit dehors, faisant vibrer les grandes baies vitrées de la boutique et s'entrechoquer tous les flacons posés sur les étagères. Il y eut un silence pesant... et puis...

Vrass Rannveig se transforme en blaireau !
Benedikt Bloom se transforme en manchot !


Allons ne ragez pas, au moins vous avez des couleurs assorties ! Alors, ça fait quoi d'être changé en animal fouisseur ? Hum ? D'ailleurs en parlant de bichromie, votre témoin fait une très jolie pie bavarde à l'heure qu'il est ! Espérons qu'il parvienne à éviter les chats du quartier...

Avatar de l’utilisateur
Maître du Jeu
Compte multifonction

Crédit: Fermé

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Benedikt » 16 Jan 2017, 09:35

Le petit botaniste enleva ses chaussures dans l’entrée de la boutique de tatouage avec un soupir. Il semblait qu’il n’y avait absolument aucune certitude dans cette histoire qui leur permettait de se raccrocher à quelque chose. Effectivement, maintenant ils avaient un témoin, mais accepterait-il de coopérer ? La menace physique n’allait pas être efficace longtemps, et ils étaient eux en plus mauvaise position que lui.

Benedikt passa sa main dans ses cheveux et descendit jusque dans son cou, qu’il massa pendant quelques secondes distraitement, fatigué par la journée qu’ils venaient d’avoir. Non qu’il manquait d’énergie d’habitude, mais l’enclume qui se balançait au-dessus de lui depuis l’apparition de son portrait-robot à la télé, la peur de la sentence qui pouvait s’abattre sur lui, ça n’aidait guère à se détendre.

« J’aimerais qu’on puisse poser la question à Sayah directement et qu’il nous réponde sincèrement, ça aiderait tellement… » - Parce que pour l’instant, il était aussi flou et confus que cette histoire, même si à la défense du reptile, il l’avait toujours été, il n’y avait donc pas de raison pour qu’il change subitement.
Réchauffé par la chaleur soudaine de la maison, le botaniste entreprit d’enlever son manteau et son écharpe et se pencha sur Vrass pour attraper son visage et l’embrasser proprement. Pendant une seconde, Benedikt eu l’impression qu’il allait tomber dans les pommes, ferma les yeux, trébucha et… fit un cri tellement étrange qu’il faillit s’étrangler.

La sensation qui allait avec, toute aussi étrange, il la reconnaissait plus ou moins et ça ne disait rien qui vaille, parce qu’il reliait ça avec les fois où il s’était transformé en loup pour servir de chien de garde au tatoueur. Le botaniste se débattit du tissu qui lui obscurcissait la vue et finit par s’en libérer pour se retrouver au milieu de ses vêtements bêtement étalé sur le sol. Il se regarda en croassant lamentablement et en agitant les… qu’est-ce que c’était que ça ? Des nageoires ? Il ressemblait à un de ces animaux bizarres qu’il avait vus à Garlaad. Un pingouin, c’était comme ça que ça s’appelait ? Il releva la tête pour croasser désespérément une nouvelle fois en direction de Vrass, mais celui-ci avait été remplacé par un blaireau à l’air complètement furieux.

Bordel de chiotte, pensa intérieurement le petit botaniste, et sûrement qu’il ne l’aurait pas dit à voix haute juste après s’il avait encore la parole, mais puisque personne ne pouvait le comprendre, il en profita. Ça allait durer combien de temps, cette petite blague ? Est-ce qu’il avait même des flacons de Gloubi à la maison ? Est-ce qu’ils allaient même pour en prendre dans leur état ? Ça ne pouvait pas être autre chose qu’un sortilège, et cela voulait en plus dire que quelqu’un les avait encore pris en grippe. Manquait plus que ça ! Ce n’était quand même pas Archélas qui s’y remettait ? Ce serait bizarre, juste maintenant, non ?

Iza arriva et commença à aboyer sérieusement, penchant la tête sur le côté comme si elle sentait quand même une odeur familière parmi tout ce bordel. Benedikt essaya de lui croasser dessus une ou deux fois désespérément en agitant furieusement des ailes, mais ce n’était sûrement pas un moyen efficace vu la tête de l’orphe, si bien qu’il arrêta assez rapidement.

Vraiment désolé pour le temps de réponse... >< J'essaye de prévoir là des moments pour rper, mais j'ai d'habitude tellement de boulot avec les études que j'ai pas le temps de même me poser pour me dire que je pourrais faire ça. -_- Seulement, je veux surtout pas arrêter Nideyle pour ça. J'espère que quand je ferais mon stage dans deux mois, ce serait bien plus gérable parce que j'aurais plus de boulot à faire le soir. :happy:

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Vrass Rannveig » 25 Jan 2017, 18:27

Je te rappelle que t'étais encore en version miniature quand on est arrivé à la boutique, donc le coup de prendre mon visage pour m'embrasser, c'est un poil chelou! Au pire, mon nez? XD


Pas de conclusion hâtive. Cette journée avait été riche en informations, et on n'était même pas sûrs de voir débouler le début d'une solution. Même si on savait que Mardala était probablement intervenue pour cette histoire d'attentat dans le métro, on n'avait rien pour le prouver, à part ce drôle de témoin. Mais qui allait pouvoir le croire? L'idée qu'on prenne le visage de quelqu'un pour le mettre sur un autre... bordel j'avais mal au crâne.

En rentrant, je déposais Benedikt sur le comptoir, il retirait son manteau et son écharpe alors que j'allais aussi accrocher ma veste au porte manteau lorsque tout se secoua dans la boutique! Le sol tremblait, j'avais l'impression qu'une bulle se formait autour de nous et se rapprochait progressivement jusqu'à m'écraser, la pression était désagréable, mon corps me démangeait, j'avais l'impression de subir les affres d'une transformation comme lorsqu'Erin me balance un sort! Puis ce fut le vide complet.

J'entendis Iza aboyer, je me relevais difficilement, réalisant que je n'arrivais pas à me mettre totalement debout... je voulais ramener ma main sur ma tête, mais mes mouvements étaient bizarres, et en ouvrant les yeux, je vis des pattes avec des griffes impressionnantes à la place de mes mains!
«KRIIH!» - et merde! Je levais la tête pour voir un pingouin sur le comptoir - oui bon hein, faut pas me demander de différencier un manchot d'un pingouin à moi - celui-ci glissa et se retrouva face à Iza qui lui aboyait dessus et essayait de le calmer

*Iza, c'est nous!* - ok, un blaireau qui aboie, c'est super fun! Merci mon tatouage du singe qui me sauve la vie ici! Elle me regarda avec des yeux ronds, comprenant ce que je venais de dire évidemment - *t'es en train de gueuler sur Benedikt là... moi c'est Vrass*

Par contre, je ne savais pas si je pouvais communiquer avec le gosse... car même si j'arrive à lui parler en pingouin, est-ce que lui techniquement PARLE le pingouin? Là, c'est la merde. La seule bonne nouvelle, c'est qu'il n'était pas un pingouin minipousse, il avait récupéré une taille normale par la même occasion.

Iza s'éloigna et alla prendre forme humaine, puis elle revint et me regarda avec des yeux ronds. L'avantage du tatouage du singe,c'est que l'homme EST un animal! Aussi, j'arrivais encore à parler normalement
«Vrass... mais qu'est-ce qu'il vous est arrivé encore?»
- «On nous a jeté un sort. »
- «Encore ce soldat?»
- «Ça m'étonnerait. Il en aurait lancé qu'à moi. C'est pas le genre à emmerder Benedikt... faudrait qu'on aille acheter une potion de Gloubi pour effacer ça et vite!»
- «Et j'achète ça où?»
- «Faut aller à l'herboristerie de Benedikt...»
- elle soupira et nous regarda tous les deux à tour de rôle. L'idée de se balader dans les ghettos, sous sa forme humaine, avec un blaireau et un pingouin ne semblait pas l'enchanter... elle pouvait toujours y aller toute seule au pire?
- «Bon, ben je vais y aller. Mais restez là vous deux!» - non mais hé? Voilà qu'elle nous donne des ordres? Je grognais un peu, mais pas comme si on avait le choix... elle alla reprendre sa forme canine, préférant largement cette forme pour se balader, il fallait juste espérer que l'assistant de Benedikt soit dispo pour prendre ses commandes, sinon on allait devoir attendre demain!



À voir pour que tu joues Till (c'est ça le nom de ton assistant?) pour les achats des deux potions, et à voir avc Seby si ça marchera XD

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: C'est un complot, monsieur !

Messagepar Sayah Cordylus » 28 Nov 2017, 11:47

Une grosse demi-heure s'écoula ainsi. La boutique de tatouage reçut la visite d'un client qui devait se souvenir longtemps de son passage puisqu'il fut non seulement accueilli par un manchot et un blaireau, mais se fit chasser par ces deux mêmes animaux à grand renfort de grognements furieux. Décidément, ce Rannveig n'usurpait pas sa réputation ! Et puis Iza réapparut en trottinant gaiement, nul autre que Sayah Cordylus en personne la talonnant de près. Et pour que Sayah se déplace... c'est que ce devait être grave !

En pénétrant la boutique, il fila sans s'attarder vers la cuisine où attendaient ses... patients ? Clients ? Collègues de travail ? Iza s'était assise près d'un blaireau et remuait la queue d'un air enthousiaste. On ne savait pas trop si son instinct lui dictait de le débusquer et le dévorer ou si elle était simplement fière d'avoir accompli sa mission. Quant à Sayah, son regard de sang fixait les deux animaux avec un mélange de contrariété et de curiosité. Il sembla réfléchir quelques instants, silencieux comme à son habitude.

« Je vois... dit-il au bout d'une minute interminable. Ccc'est un problème embarrassssssant mais pas insssurmontable. Je m'occupe de vous, vous devriez retrouver vos corps ressspectifs d'iccci quelques heures... »

L'espace d'une seconde, il hésita à leur suggérer de laisser Marlada tranquille avant de se raviser. Non. C'était très drôle comme ça. Et puis il avait deux volontaires pour s'occuper de la dame. Un peu patauds, certes, mais plein de bonne volonté. Le monde était bien plus amusant avec ce genre de petit imprévu. Bon et puis concrètement il était capable de lever le sort immédiatement... mais la familiarité de Vrass à son encontre l'agaçait un peu, alors autant faire durer le plaisir. Sans qu'il le sache, bien entendu...

« J'ignore qui vous avez encore contrarié tous les deux... mais il n'y est pas allé avec le dos de la cuillère cccette fois. Ccce sssortilège ne vient pas de mes boutiques. »

Il adressa un regard moins sévère à l'attention d'Iza, puis fit demi-tour d'un pas alerte et silencieux comme s'il était pressé de concocter une potion miracle...

Voilà, libre à vous de faire passer le temps plus vite pour retrouver vos formes d'origine ou au contraire faire durer un peu le plaisir :)

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Précédente

Retourner vers La Basse-Ville et son Dôme

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron