La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangereuse.

Leurs pieds s'étalent en de curieux éboulis enchevêtrés de pins et de pavots... et puis là-haut, pour les plus courageux, les roches coupantes, les fragiles ancolies, les habiles mouflons, les éternelles neiges, et l'écho de vos pas dans un silence savoureux.

La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangereuse.

Messagepar Adamance » 03 Nov 2015, 18:34

Précedemment : La communauté du Poulpe

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngCe rendez-vous à l'Animalerie avait était une double déception pour la jeune mechanima. premièrement, le troisième compagnon qui devait les accompagner - un Cortesian avait-elle appris - n'était jamais venu. Peut-être avait-il été retardé quelque part, peut-être avait-il renoncé... toujours est-il qu'elle allait bel et bien se retrouver seule avec le Winghox. Deuxièmement, elle n'avait fait qu'entre apercevoir Naja, n'osant pas rentrer dans la boutique, ni même regarder à travers la vitre.

Quant à Vrass, il était arrivé avec tout un armada qui avait légèrement flanqué la trouille à la jeune fille, sans qu'elle ne le laisse vraiment paraître. Il avait l'air d'être armé jusqu'aux dents, et était accompagné de deux montures, dont un Quamate assez effrayant. Après tout, Adamance elle-aussi s'était bien préparée, et d'ailleurs elle avait une arme également ! Bon, c'est vrai qu'elle ne savait pas vraiment s'en servir, mais personne n'était obligé de le savoir. C'était déjà un bon moyen de dissuasion que de voir cet espèce de mécanisme caché dans son avant-bras. Bref, le Winghox arriva peu après elle et s'étonna de la trouver avec une monture.

"Oui. C'est Newton, le Lissam de mon frère." C'était un odieux mensonge, puisqu'elle possédait ce Lissam depuis quelques temps déjà et qu'il n'était absolument pas à aucun de ses frères. La jeune fille n'avait en fait aucune envie de dire à Vrass qu'elle avait des problèmes de mémoire récurrents, dû à un mauvais fonctionnement de son cœur. Mieux valait ne pas l'inquiéter outre mesure. Il l'informa donc à propos du troisième compère qui, finalement, ne vint jamais. Après avoir été dans l'Animalerie pour lui laisser un mot (il avait parlé à Naja !), il revint et déclara qu'ils allaient partir sans l'autre. Adamance hocha la tête et lui dit : "Tu as raison, on va peut-être le croiser en route... ou quelqu'un d'autre qui voudra se joindre à nous d'ailleurs, qui sait ?" Enfin, ils partirent.

Ils mirent environ deux jours pour traverser les plaines et un petit bout de le Forêt Pourpre, et ce fut une partie du voyage plutôt agréable, si on mettait de côté cet affreux vent glacé qui n'avait pas cessé de souffler, même la nuit, et les quelques accros avec le Winhgox dont le caractère était facilement irritable. Finalement, ils s'en sortaient assez bien : ils ne s'étaient pas trop disputés, d'ailleurs leur plus grosse altercation ne dura pas plus de quelques heures et avait rapport avec le fait que la jeune mechanima avait failli mettre leur feu à leur campement en tentant diverses expériences chimiques. En plus, ils avaient quand même échangé quelques histoires - enfin, comme à son habitude, c'était Adamance qui avait beaucoup parlé mais elle avait pris soin de s'arrêter lorsqu'elle avait deviné que Vrass commençait à vraiment en avoir marre. Et puis, ils n'avaient rencontré aucun problème ! Ce fut donc jusque là un voyage tranquille et sans encombres.

Le soir du deuxième jour, ils dormirent non loin des montagnes, à un endroit où le vent était plus doux Adamance fut ravie de passer une nuit aussi agréable. D'ailleurs, elle fut d'assez mauvaise humeur lorsqu'elle fut réveillée tôt le matin. Mais il fallait repartir, et cette fois, c'était par la montagne qu'ils allaient devoir voyager. C'était une partie de leur périple qui - ils le savaient - ne serait sûrement pas de tout repos et la jeune mechanima l'anticipait avec méfiance. Après avoir brièvement déjeuné, elle se prépara dans un silence anxieux, réunit ses affaires et monta sur le dos du Lissam.
"On doit vraiment monter sur la montagne pour redescendre de l'autre côté ?", demanda-t-elle au Winghox. "Il n'y a aucun moyen pas trop long pour la contourner ? Pas de passage enfoui au-dessous ?" Elle n'était jamais vraiment monté en hauteur, et espérait qu'elle n'aurait pas trop le vertige.

Ils quittèrent leur campement avec les premiers rayons du soleil, et arrivèrent vite aux pieds même des immenses pics de roc. Sur leur droite se trouvait un petit chemin escarpé, heureusement assez large pour laisser passer une monture. Alors qu'elle le laissa ouvrir le chemin, elle lui demanda calmement :
"Dis, Vrass, tu es déjà passé à travers les montages ?"
Alors que Newton posait ses pattes sur le chemin terreux, des petits cailloux s'en détachèrent et Adamance suivit du regard leur course folle jusqu'au sol un peu plus bas..

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangere

Messagepar Vrass Rannveig » 05 Nov 2015, 20:41

On avait mis un peu plus d'une journée pour atteindre le pied de l'échine de Drakmoniss. En bifurquant vers le Sud Ouest, on avait surement gagné du temps, nos montures avançaient à un bon rythme, et Phaerör avait assuré la garde depuis les hauteurs...

La dernière fois que j'ai fait cette aventure, on avait pas mal d'ennemis sur notre chemin. Mais cette fois, ils n'étaient pas prévenus qu'on avait repris cette mission. D'ailleurs, il était possible que quelqu'un ait trouvé le trésor d'Arkham entre temps, mais je suppose que si ça avait été le cas, ça se saurait... aussi j'espérais surtout qu'il n'y aurait plus cette bande de brigands sur notre chemin comme la dernière fois. Affronter une horde de picaris et de pelel'je en furie, c'était plus que suffisant.

Bon, on ne pouvait pas dire qu'on parlait beaucoup. J'étais encore de mauvaise humeur à cause de ma "rupture" avec Benedikt, disons que je n'arrivais pas à m'en remettre vraiment, et Adamance était du genre maladroite à jamais sorti les bonnes phrases au bon moment. Mais au moins, elle n'était pas méchante, on ne pouvait pas lui enlever ça.

Après avoir passé la nuit à camper, on se remettait en route, cette fois il faudrait braver la montagne et donc, le froid. Elle ne semblait pas très enthousiaste à cette idée, aussi je me tournais vers elle avec un sourire en coin en montrant le ciel
«Traverser la montagne, non. Mais si tu n'as pas peur, on peut demander à Phaerör de nous faire passer par-dessus... faudrait accrocher ton lissam à Volg pour qu'il le suive afin qu'il nous retrouve après par contre...» - car je n'avais pas l'impression qu'elle avait pris le médaillon sanglant pour pour sa monture. Enfin, ça nous ferait gagner un temps précieux de faire la route avec Phaerör plutôt qu'à pieds, mais il fallait qu'elle ose.

Je finissais par soupirer avant de finir d'harnacher Volg au moment où elle me demandait si je les avais déjà traversées
«Oui. Deux fois. La première, j'étais adolescent, j'ai fait le trajet à pied. La seconde, c'était il y a plusieurs mois quand j'ai tenté d'accomplir cette quête pour la première fois. Mais je m'étais lancé un sortilège pour avoir l'apparence d'un maneki, donc ça avait été plus facile pour moi de passer.» - je ne pouvais pas vraiment lui dire que je ne pouvais pas me rendre à Windrakk sans risquer de me faire trucider. Quoi que... peut être que maintenant, les choses étaient différentes, depuis Balaïnes...

Bref.

Je me tournais vers elle en attendant de voir pour la suite du voyage
«T''as jamais vraiment quitté la Basse Ville hein?» - petite intuition on va dire...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangere

Messagepar Adamance » 07 Nov 2015, 21:13

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngLorsque Vrass lui proposa de passer par les airs, Adamance crut pendant un moment que c'était une blague. Mais à l'air sérieux du Winghox, ainsi qu'au fait qu'elle l'avait très rarement entendu faire des blagues, elle comprit assez vite que ça n'en était pas. Elle leva les yeux et observa l'épine des montagnes. "Voler par-dessus...? C'est vrai que ça nous permettrait de gagner du temps...", mais il y avait quand même de nombreux risques, notamment de dégringoler de l'oiseau et de s'écraser sur les pics rocheux. A cette idée, Adamance frissonna. D'un côté, Vrass avait l'air plutôt sûr de lui et puis, il avait le gant du dresseur, ce qui assurait qu'il arriverait à bien contrôler le hieras. Elle jeta un œil à l'oiseau et au Winghox, puis hocha la tête d'un air qui se voulait décidé. "D'accord, faisons comme ça. Je te fais confiance, tu vas pas nous foutre en l'air de toutes façons !", conclut-elle en riant. "Par contre, tu n'as pas besoin d'accrocher Newton à Vlog, il pourra me retrouver." Elle désigna le médaillon autour du coup du Lissam en souriant. Bon, maintenant qu'elle avait accepté sa proposition avec autant de désinvolture que possible, il allait falloir ne pas perdre la face. D'un côté, elle avait furieusement hâte d'être là-haut, dans les airs, elle qui n'avait jamais volé, mais de l'autre, il était évident qu'elle craignait la chute.

Puisqu'ils devaient passer par les airs, Adamance en conclut qu'ils auraient sûrement un peu froid là-haut, et s'entreprit de défaire son paquetage pour enfiler son manteau en laine d'Euther. Elle était en train de refermer son sac quand le winghox lui fit une réflexion qui ne passa pas inaperçue aux oreilles de la jeune mechanima. Paraissait-elle si peu débrouillarde que ça ? Elle fit la moue et lui répondit, légèrement vexée : "Si, j'ai déjà fait un petit périple avec un de mes amis pendant quelques temps à travers Nideyle." Elle croisa les bras et ajouta, comme pour se justifier : "D'ailleurs, la première fois que je suis venue dans ta boutique, c'était avant de partir en voyage, et j'étais justement avec mon ami Picaris. Je n'ai tout simplement jamais eu à traverser les montagnes !"

Une fois cette petite mise au point faite, Adamance raccrocha son sac au Lissam et le caressa un instant. Traverser les montagnes sur le dos du hieras ne leur prendrait même pas une journée, mais qu'en serait-il des montures ? Adamance se tourna vers Vrass : "Dis-moi, Newton et Vlog vont mettre plus de temps à parvenir de l'autre côté, on devra les y attendre alors ?"

Une fois tout mis au point, ce fut le moment fatidique. Il fallait y aller. Ils s'étaient occupés de préparer les montures et Vrass semblait disposer à partir dès maintenant. La jeune mechanima regarda l'oiseau un peu craintivement, et quand elle se décida à l'approcher, Il fit un violent mouvement de recul en levant les ailes. il n'avait pas l'air très disposé à accepter ce tas de ferrailles sur son dos... Au fond d'elle, Adamance espérait vraiment que l'oiseau lui assène un coup de patte, pour que Vrass se dise que finalement il serait peut-être préférable d'y aller à pieds, mais elle savait que ça n'arriverait pas, et que dans tous les cas elle passerait par la case "voler au-dessus de montagnes rocheuses". Elle prit une grande inspiration et attendit que le Winghox se chargea de calmer l'animal et après plusieurs tentatives ratées - la première fois l'oiseau poussa un petit cri de mise en garde, la seconde se fut Adamance qui n'osa pas s'approcher de la bête - elle finit quand même par monter sur son dos, avec l'aide de Vrass.

Rouge et un peu honteuse, Adamance décida de ne pas laisser exprimer sa peur une fois dans les airs - le Winghox l'avait assez vue dans une position craintive comme ça. Lorsqu'ils furent tous les deux installés, la mechanima commença à paniquer un peu intérieurement. "On... on y va ?", dit-elle, comme si elle était pressée de décoller.

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangere

Messagepar Vrass Rannveig » 06 Déc 2015, 10:58

Mais aaaaaaaaaaah! J'étais persuadé d'avoir répondu!!! Tu aurais du me relancer!! Pardon pardon pardon!


Lorsqu'elle mentionna que son lissam pourrait la retrouver grace au médaillon sanglant, je plissais un peu des yeux de méfiance
«C'est le lissam de ton frère mais il a un médaillon sanglant avec ton sang à toi? Étrange...» - petit sentiment qu'elle se foutait de moi, mais passons. J'avais sifflé pour que Phaerör descende et je préparais sa selle, accrochant mes affaires dessus pour ne ps être encombré. Heureusement que je lui ai fait bouffer des graines de césar, le fait qu'il puisse porter deux personnes est vraiment pratique, mais la mechanimae ne semble pas rassurée.

Elle a quand même un peu vadrouillé, c'est déjà ça, mais elle n'est pas allée dans ces montagnes, rien de plus. J'approuvais d'un signe de tête avant de l'inviter à grimper sur le dos du hieras... bon, il allait falloir un peu de temps, d'une part, Phaerör semblait pas l'aimer - normal c'est une femme, j'ai vraiment l'impression qu'on a le même caractère de merde des fois - et après, c'était elle qui avait du mal à l'approcher. Je poussais parfois de légers cris stridents, m'adressant ainsi au hiéras pour qu'il se calme et qu'il comprenne qu'il fallait qu'il la laisse monter sur son dos, puis elle grimpa enfin, un peu honteuse

«Désolé, il a vraiment sale caractère. Mais je doute qu'il existe un seul hiéras qui soit sympa en fait..» - je donnais un léger coup de talon en signalant qu'elle s'accroche, puis je baissais les yeux en regardant Volg et Newton s'éloigner de nous petit à petit qu'on s'envolait, puis je nous faisais foncer tout droit vers la forêt aux esprits

«Pour les deux autres, oui. On va faire un bout de chemin à pieds en attendant. De toute manière, je pense qu'il vaut mieux que Phaerör nous dépose à l'entrée de la Forêt aux esprits, comme ça, le temps qu'on la fouille à la recherche du picaris qui aurait soit disant l'indice, ils nous rattraperont.» - c'était surement le mieux qu'on avait à faire pour le moment, je baissais les yeux vers le sol, on volait à bonne allure malgré le froid qui pouvait nous glacer les os si je n'avais pas le tatouage adéquat. Mais je surveillais quand même mes mains, le tatouage protégeait de la "sensation" de froid, mais pas de ses effets.

«Il faudra que Phaerör dégage très vite ensuite. Les pelel'je ne sont vraiment pas tendres là bas et ils n'aiment pas être dérangés. Et y'en a un qui a visiblement une dent contre moi. Donc je ne veux pas qu'il utilise Phaerör contre moi.» - je prenais une profonde inspiration avant de me tourner vers elle, je baissais ensuite les yeux vers mon gantelet au fouet proteus... un bon achat qui m'avait bien servi contre les winghox et qui risquait de me servir encore aujourd'hui.

«Si tu as trop froid, dis le. Je nous ferai descendre un peu.» - certes, plus on est haut, plus on va vite car ça évite que Phaerör suive le nivelé du terrain, mais en même temps, si c'est pour arriver là bas avec la crève, ça sert à rien.


Libre à toi d'ouvrir directement dans les ruines ohimes ou faire un dernier poste ici ;)

Et encore vraiment désolé pour le retard!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: La montagne n'est ni juste, ni injuste. Elle est dangere

Messagepar Adamance » 09 Déc 2015, 16:39

Par ici la suite !

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé


Retourner vers Les montagnes et volcans

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron