Un voyage qui s'annonce long!

Les plaines recouvrent la grande majorité du territoire Nideylien. Fertiles et verdoyantes ou au contraire arides et hostiles, elles s'étendent sans trouver d'autre barrage que les montagnes ou le désert. Par ici, si vous aimez crapahuter dans l'herbe !

Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Enarys Rognvald » 06 Oct 2015, 23:05

Précédemment : Départ pour l'aventure
Image

“Mademoiselle”, si il croyait que ça pathétique politesse allait changer quelque chose. Et puis visiblement mes menaces ne lui faisait rien, elles semblaient même l’amuser. Ce voyage allait être long… Il ne se décourageait pas, espérant que mon attitude finira par le lasser. Ou alors je serais obliger d’en arriver aux mains. Ce qui honnêtement, me ferait sans doute du bien, et ne me dérangerait pas plus que ça, mais cette fichue quête m’en empêchait. Cet acte de bonne foi stupide m’engageait à finir la quête avec lui,si je n’avais pas autant besoin de cette récompense j’aurais sans doute déjà laissé tomber, ou mieux, j’aurais fait avaler ses dents à l’orphe!

Il me rattrapa, mais je l’ignorais jusqu’à ce qu’il me propose un itinéraire.
“Non. Après le marais des Lucioles nous allons jusqu’aux Ruines Ohimes pour les feuilles, et pour y aller on longera l’Echine de Drakmonniss par le nord. Il est hors de question que je l’on passe par les territoires winghox et tenaag’i. Ce qui veut dire que oui en effet nous passons par la Veine de Nideyle pour les pierres volcaniques.”
Alors de un, même si je n’en montrais rien, ça me fit un bien fou de lui montrer qu’il avait tord. Et de deux, j’espérais qu’il ne me demanderait pas pourquoi je voulais éviter le territoire de mon peuple. De toute façon il n’obtiendrait pas de réponse.

Il me proposa d’en parler un peu plus ce soir. Pour moi la route était déjà toute tracée, le plus directe possible entre chaque destination, encore plus maintenant que je me le coltinais! Surtout que je n’avais pas envie de lui parler. Ni du trajet ni de rien du tout! Ce type m'horripilait, déjà que je ne supportais pas beaucoup les mecs mais lui encore moins. Et puis ce soir… Est ce que ça veut dire qu’il allait m’empêcher de voyager de nuit? Ce serait de telle perte de temps! Alors si, j’allais faire l’effort de lui parler, juste pour mettre les choses au point.

Nous sortîmes de la ville, je pouvais prendre de la vitesse, je me penchais en avant, ordonnant à mon lissam d’accélérer. Je me penchais en avant, en me doutant que l’orphe était derrière moi et qu’il ne se gênait sûrement pas pour regarder. Et bien que ça m’insupportait au plus haut point, je ne le fis pas remarquer, mais j’accélérais encore pour mettre de la distance. Nous chevauchâmes toute la journée, nous arrêtant pour la nuit près d’un petit bois. Là, j’y lâchais mon lissam, qui avec de petits roulement de gorge joyeux commença à chasser tout les petits insectes qu’il pouvait. Je souris amusée. D’ailleurs il fallait que je lui trouve un prénom. J’y réfléchis en écoutant ses petits bruits.
“Je vais t’appeler Wyrden.”
Je le caressais doucement, il sembla apprécier ça. Je restais quelques minutes avec lui, sa présence me faisait du bien. Soudain j’entendis l’orphe, dont j’ignorais toujours le prénom s’approcher. Je l’ignorais en reprenant une expression glaciale, puis j’attendis de voir ce qu’il me voulait.

Avatar de l’utilisateur
Enarys Rognvald
Winghox

Âge: 25
Crédit: 310.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 300
Avatar: Illustration de Noa Ikeda : http://noaikeda.blogspot.fr/

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Philéas » 08 Oct 2015, 09:44

Philéas trouvait cet itinéraire assez alambiqué, et pourquoi donc chercher à éviter les territoires winghox ? Bon, tenaag’i, il comprenait, il savait bien la haine que se vouait les deux peuples et d'ailleurs lui-même n'avait absolument pas envie de se faire châtrer. Mais pourquoi winghox ? C'était assez étrange, mais Philéas n'était pas le genre d'homme à aller au fond des choses, aussi il se contenta seulement de répondre : "Ça me semble absurde, mais c'est comme vous voulez". Au diable l'itinéraire après tout, ça ne les empêcherait pas de voir du pays et de passer du bon temps !

Le reste de la journée se passa normalement, sans grands encombres. Il avait fait assez beau, et ils avaient eu le vent dans le dos tout le trajet, aussi avaient-ils plutôt bien avancés : ils devaient à peu près être au niveau d'Apasie. Ils arrivèrent dans un petit bois, et Philéas grattouilla le menton de Tasha, avant de le laisser aller à ses occupations. La première chose que l'Orphe fit, fut de préparer son camp : il installa le Ronçamac entre deux arbres et accrocha son sac à une branche, près du sac. Une fois que tout fut en place, il alla voir la Winghox, qui était avec son Lissam.

"Plutôt bonne journée de voyage, non ?", dit-il pour engager la conversation. "Je pense que nous serons tout à fait confortables ici. Il doit néanmoins y avoir quelques rôdeurs qui trainent, mais Tasha a le sommeil léger, il se réveillera au moindre bruit suspect."
Il savait qu'il allait devoir la jouer un peu fine s'il voulait réussir à se rapprocher d'Enarys, mais malgré ce qu'il pensait, il n'avait jamais été très doué pour la finesse. "Tu sais, je suis très heureux de faire cette quête avec une si belle femme que toi, je suis persuadé que cela nous aidera à mieux nous connaître..", dit-il tout en glissant discrètement -ou du moins au discrètement qu'il le pensait - son bras autour de sa taille.
Bon j'ai imaginé que t'avait réagi donc je l'ai dit pour pouvoir enchainé sur autre chose, mais bien sûr ça ne t'empêche pas de décrire à quel point tu m'as cassé la gueule XD

Bien évidemment la réaction de la winghox ne se fit pas attendre, et Philéas retourna de son côté. La première partie de la nuit fut calme, mais elle fut perturbée par le grognement de Tasha, à quelques heures de l'aube. Philéas se réveilla, et se redressa doucement dans son hamac, scrutant autour de lui. Le maneki était à quelques mètres, et semblait à l'affut. Il grognait en direction d'une clairière. Philéas tendit l'oreille et entendit des bruits - très légers - de pas de ce côté-là. Quelqu'un approchait, il pouvait distinguer le bruit des branches et des feuilles qui craquaient sous ses pieds. Il jeta un œil pour voir si la Winghox était là, et vit qu'en effet elle était bien là. Qui donc était ce visiteur importun ? Philéas descendit doucement de son Ronçamac, essayant de faire le moins de bruits possible, et attrapa son arc et ses flèches, qui étaient accrochés à son sac. Il y avait peu de chance qu'il réussisse à atteindre son but à travers la nuit noire si jamais il devait tirer, mais c'était une sécurité de plus..

Alors je n'ai aucune idée de qui cela pourrait bien être, je te laisse faire ce que tu veux, c'est juste histoire de mettre un petit rebondissement ! Qui sait, on peut peut-être rencontrer quelqu'un de bien dans ces bois ?

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Enarys Rognvald » 08 Oct 2015, 23:12

Mouai, il commença à me parler de choses inintéressantes, tentant de se rapprocher plus que lourdement de moi. Je lui lança un regard blasé, qui aurait dû être pourtant un avertissement que je ne voulais pas qu’il continu et que de toute façon le seul effet que cela avait sur moi c’était de me saouler. Il commença à me faire des compliments et à un peu trop rêver sur nos conditions de voyage. Puis il franchit la limite de ce que je pouvais accepter. Tout en continuant de me raconter sa merde, il passa son bras à ma taille. Je n'aimais déjà pas qu’on me touche sauf si je avais décidé que la personne le pouvais, j’aimais encore moins qu’on me touche de manière tendancieuse, et surtout, j’avais horreur qu’un mec me touche. Et là il cumulait les trois. Je réagis immédiatement. Je fis volte face, attrapant son bras, avant de le tirer vers moi pour réceptionner son visage avec mon poing, puis je lâchai pour qu’il aille s’écraser au sol. Je m'accroupissais à côté de lui, le regardant de haut cruellement.
“Je vais être claire.” insistant sur le je comme il l’avait fait sur le tu.”Parce que visiblement tu n’as pas bien compris. Ça ne me rend pas heureuse de faire ce voyage avec toi et en aucun cas je compte te connaître. De plus je t'interdis formellement de me toucher. La prochaine fois je t’arrache les cornes avant de te briser le crane avec les miennes.”

Je me relevais, et en toute indifférence retournais au près de Wyrden. En vrai, je bouillonnai l'intérieur! Sur un coup de tête j’enfourchai le lissam et m’enfonçai dans le bois. J’allais me défouler sur un arbre, donnant des coups de haches, alternés de coups de pieds et de poings. Mais quel abruti! C’était un truc commun à tout les mecs avec des cornes d’être aussi cons? Je faisais sortir toute ma rage contre le tronc des arbres, une fois que je fus un minimum calmée pour ne pas butter l’autre crétin je rentrais au camp.

La nuit tomba, je choisi de dormir contre un arbre, mais d’un demi sommeil seulement. Je me réveillais donc quand le maneki commença à grogner. Grâce au chat à ma cheville j’y voyais comme en plein jour. Il pointait un clairière. Arme à la main je m’en approchais. Il s’agissait d’un petit groupe autour d’un feu, chacun semblait armé, mais rien ne montrait que c’était pour attaquer. Je n’avais pas vraiment envie de me mêler de leur affaires, je reculais doucement. Mais je fus pas aussi discrète que je l’aurais voulu. L’un deux se retourna vers moi, scrutant les sous bois. Je ne bougeais plus. Il se leva pour venir voir de plus près. C’est alors que j’entendis mon partenaire. Là c’était sûr on était grillé.

Avatar de l’utilisateur
Enarys Rognvald
Winghox

Âge: 25
Crédit: 310.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 300
Avatar: Illustration de Noa Ikeda : http://noaikeda.blogspot.fr/

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Philéas » 09 Oct 2015, 15:29

Bon, pour la technique d'approche, c'était loupé de chez loupé ! Philéas s'était retrouvé les sabots en l'air, le derrière dans les feuilles, une vive douleur dans la mâchoire. bon, il s'agissait de se faire oublier quelques temps... avant de revenir à la charge, avec une autre technique ! Il vit la jeune Wighox s'en aller dans les bois avec le Lissam, et se demanda si elle reviendrait... Bon, au pire, si elle avait décidé de partir, ça l'empêcherait certes de passer un bon moment, mais au moins il n'aurait besoin de partager le butin qu'avec les héritiers de Pat Ipoucet ! Ce qui était quand même à prendre en compte.

Elle ne revint pas après un petit bout de temps, aussi Philéas mangea avec Tasha pour seule compagnie, tout en faisant une liste des choses dont il aurait besoin s'il désirait se concocter une petite liqueur sur le chemin. A bien y réfléchir, ça pourrait même être un bon moyen de se rapprocher d'Enarys ! "Je suis un génie", dit-il non sans prétention à Tasha, alors que celui-ci dévorait un lapin. Il se coucha avant que la winghox ne rentre, et ne la vit que lorsqu'ils furent réveillés en plein milieu de la nuit.

L'Orphe s'approcha d'Enarys qui était accroupie près de Tasha en quelques petits sauts de cabris. Il arriva à ne pas faire trop de bruit mais son mouvement attira sûrement l'oeil de l'homme qui avança dans leur direction. De là où ils étaient, il ne pouvait sûrement pas vraiment les distinguer - à moins qu'il puisse voir à travers la nuit - aussi, Philéas eut le temps de le voir arriver. "Que fait-on ?", demanda-t-il à voix très basse à la winghox. Ils ne savaient pas si ces hommes pouvaient être une quelconque menace, aussi il pensa ne devoir prendre aucun risque. Il recula de quelques pas, et sortit une flèche de son carquois. Si jamais ils étaient menacés, il n'hésiterait pas à sauver sa peau.

L'homme se rapprocha encore plus, et se trouva bientôt devant eux. Philéas eut un mélange de peur et d'attirance face à cet homme. il était d'une carrure très imposante, portant une énorme double-hache. Il n'avait pas l'air sympathique pour un sous, et lorsqu'il fut à quelques mètres, il demanda d'une voix forte : "Qui va là ?", avant d'ajouter pour ses compagnons : "Eh les gars, venez par là avec des torches, j'crois qu'on a quelque chose." Les autres hommes se rapprochèrent également, ils étaient une dizaine, soit cinq fois plus qu'eux.

Philéas ne savait pas quoi faire. Comme il n'était pas sûr que les intensions des hommes soient mauvaises, il ne pouvait pas être sûr de la nécessité de tirer, mais si jamais ces hommes leur voulait du mal, ça serait peut-être trop tard. En retrait derrière Enarys, l'arc bandé, il ne savait pas si le grand costaud l'avait vu. Si seulement il pouvait parler dans la tête des gens, comme les Cortesians, il aurait monté un plan en quelques secondes avec la Winghox !

Beard man by legendary-memory.png
Beard man by legendary-memory
Beard man by legendary-memory.png (92.91 Kio) Vu 951 fois

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Enarys Rognvald » 13 Oct 2015, 15:33

Un des hommes de rapprocha de nous avant d’annoncer au reste du groupe qu’il nous avait plus ou mains repérés… Il devait bien faire deux tête de plus que moi, et j’étais grande, et c’était une montagne de muscle. Par contre il paraissait borgne ce qui pouvait être à notre avantage. Enfin avantage... Même avec un borgne il était en surnombre. J’avais juste le temps qu’ils apportent cette torche pour réfléchir. Je me tournais vers l’orphe.
“Si ça part en baston générale tente d’éteindre le feu, je peux voir dans le noir, sinon bars toi, je ne veux pas t’avoir dans les pattes.”
Puis je calais ma hache dans mon dos, pour qu’elle reste accessible tout en étant dissimuler quand on me voyait de face.

Je bondissais hors des buissons. Me tenant droite, histoire de paraître impressionnante, ce qui aurait fonctionné face à quelqu’un d’autre…
“Ne vous dérangez pas pour moi, je ne fais que passer, je voyage pour Ephtéria.”
Déjà j'omettais la présence de mon compagnon, et cette fois ci ce n’était pas par mépris, mais si je gardais sa présence secrète on aurait peut être encore une petite chance de s’en sortir, par effet de surprise ou fuite.

L’homme me regarda, d’abord septique, puis il éclata de rire. D’accord, mon action avait été stupide. Il me lança un sourire carnassier.
“Salut ma jolie, tu t’es perdue dans les bois? Ephtéria est loin tu sais.”
Oh par Drakomonniss! C’est la journée des pervers dégueulasses? C’est pas limite si je levais les yeux au ciel.
“Attrapez là!” hurla-t-il.
Aux moins ses intentions avaient le mérite d’être claires! Je fronçai les sourcils puis d’un geste vif je lui balançais mon pied dans l’entre jambe. Il tomba au sol à genou. Peut importe la taille de l’adversaire, le pied dans les couilles avaient le mérite de toujours avoir son petit effet.
“Voilà de quoi te calmer.”
Et puis si au passage ça pouvait servir d'avertissement au bouc. Je dégainais également ma hache pour montrer reste de sa troupe que j’avais d’autres armes, plus dangereuses qu’un simple coup de pied. Après rien ne leur prouvait que je savais m’en servir, mais je suis sûre que la perspective d’un potentiel coup de hache dans les testicules ne les enchantait pas.

Puis je me retournais et me tapais un sprint dans les sous bois en hurlant.
“Repli stratégique! On se casse.”
Mais visiblement l’autre bouc ne m’avait pas attendue. Au moins c’était clair aussi, face au danger il fuyait. J’avais vraiment décrocher le gros lot avec lui. Lourd et inutile. Derrière nous j’entendais les autres hommes nous poursuivre. Enfin nous arrivions à notre campement. Ce me préoccuper de l’orphe je tranchais d’un coup sec la longe de Wyrden. Ce dernier eut un mouvement de recul, sans doute apeuré par la proximité de mon arme. Je passais rapidement ma main sur son échine.
“C’est rien, ça va aller.”
Je ne voulais pas qu’il me fasse tomber dans sa panique. Je posais la selle sur son dos sans l’attacher, priant fort pour qu’elle ne glisse pas. Puis j’enfourchais le lissam, filant dans la nuit noire, suivit de près par le bouc.

Les hommes ne pouvaient pas rivaliser avec la vitesse de nos montures. Mais je les entendis hurler de frustration derrières nous. Encore des gens qui tenteraient sûrement de me faire la peau si on se recroisait. C’était décidément un don chez moi de m’attirer ce genre d’ennuis.

Avatar de l’utilisateur
Enarys Rognvald
Winghox

Âge: 25
Crédit: 310.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 300
Avatar: Illustration de Noa Ikeda : http://noaikeda.blogspot.fr/

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Philéas » 13 Oct 2015, 17:25

Philéas avait reculé, reculé et reculé encore, si ce n'est qu'il était en fait bien plus loin du problème qu'Enarys. il n'allait tout de même pas se mettre en danger pour rien, non ? En plus, ce n'est pas comme s'il était tout à fait inutile, il avait quand même gardé son arc bandé dans la direction des torches qui approchaient. Certes, s'il avait tiré, il aurait eu autant de chances de toucher sa coéquipières que l'un des bandits, mais c'était toujours ça de pris ! Pendant qu'il faisait demi-tour, il entendit le petit bout de conversation entre Enarys et les hommes.

Dès qu'il fut retourné au campement, il s'empressa de tout ranger : bien que peu intelligent, il était facile pour lui de prévoir qu'à deux contre dix, ils ne pourraient décidément pas combattre, et le repli, comme l'avait suggéré la winghox, serait des plus stratégiques. Aussi avait-il plié son campement, et même celui d'Enarys, quand celle-ci arriva en lui criant de déguerpir. Arc sur une épaule et sac sur l'autre, il grimpa vite sur le dos de Tasha et ils partirent tous en vitesse, ignorant les cris derrière eux. Philéas n'était absolument quelqu'un de courageux, et il avait à ce moment très peur. Il tenait beaucoup à sa vie et ne voulait absolument pas mourir décapité par un bandit des plaines ! Il y avait encore trop de plaisirs auxquels il n'avait pas goûté !

Ils étaient presque sortis de la forêt quand un bruit sifflant passa à côtés de leurs oreilles. Dans la nuit noire, Philéas ne pouvait pas voir grand chose, mais il comprit tout de même très vite. "Ils nous tirent des flèches !", s'écria-t-il, un peu plus par surprise que dans le but de prévenir sa partenaire. Alors que les grosses pattes de Tasha rebondissaient sur le sol de la forêt à une grande vitesse, Philéas se rassurait en se disant que dans quelques secondes, les brigands auraient arrêtés de les poursuivre et ils seraient hors de danger. Et il avait raison ! Ils sortirent de l'orée du bois, quand tout à coup, l'Orphe sentit un choc suivi d'une très violente douleur à l'épaule. il poussa un cri et porta instinctivement sa main à la source de cette souffrance, pour se rendre compte que... "Aaaaaah, ils m'ont touché !!" En effet, les brigands avaient bel et bien arrêté leur course mais, soit par dépit, soit par pur sadisme, l'archer avait tout de même continuer à lancer quelques flèches dans leur direction.. et apparemment, l'une d'elle avait fait mouche.

Toute son épaule était engourdie par un flot brulant, qui le ravageait littéralement. Il ne savait pas si la flèche était bien enfoncée, mais il pouvait sentir que la douleur s'était largement propagée. Philéas, qui n'était pas vraiment habitué à ce genre de douleur, fut pris de panique. Il se mit à crier, la main crispé sur la flèche, enfoncée dans sa peau. "Aaaah, je me vide de mon sang ! Ca fait mal, mal, mal ! Je vais mourir !" Le maneki, alerté par les gesticulations et les cris de son maître fini par s'arrêter en plein milieu de la plaine, à un presque un kilomètre de la sortie du bois. Il grogna et rugit dans la direction d'Enarys pour la prévenir. Le bouc se laissa tomber à terre (mais surtout pas sur l'épaule blessée), totalement paralysé par la douleur, tenant son épaule sans toucher la plaie, comme ferait un jeune enfant qui s'est écorché le doigt.

S'il avait été totalement maître de lui-même, il se serait bien sur contrôlé, pour ne pas se montrer sous un tel jour à la femme qu'il tentait désespérément de séduire, mais dans le cas présent, seule la douleur accaparait ses pensées, pour une fois. "Enarys, s'il vous plait, il faut faire quelques chose...", gémit-il, alors qu'un petit filet de sang lui glissait entre les doigts.

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Enarys Rognvald » 13 Oct 2015, 20:58

Oh bon sang! Ils nous tiraient dessus! Ils n’avaient vraiment pas apprécié notre rencontre. L’une des flèches vient heurter ma cuisse, je serrais les dents sous la douleur, ma peau avait beau être incoupable, elle n’absorbait pas encore les coups et j’allais sûrement avoir un sacré bleu. Mais ce n’était pas grave, j’avais connu pire. Ce qui n’était visiblement pas le cas de l’orphe que j’entendis hurler de douleur. Quelques seconde plus tard son maleki me rattrapa pour que j’aille aidé son maître. L’orphe pleurnichait comme un bébé. Pendant quelques seconde j’hésitais à l’abandonner à son sort, ça m’aurait fait un poids de moins et plus d’or à la fin. Mais j'eus pitié de lui, d’autant plus qu’il implora mon aide. D’ailleurs je n’avais pas le souvenir de lui avoir donner mon prénom, j’en déduis qu’il l’avait lu sur le contrat étant donné qu’il avait signé après moi.

Mais ce n’était pas le plus important.
“Déjà commence par te taire! Ils vont t’entendre et là ce sera encore pire.”
Je devais agir vite, nous devions mettre plus de distance que ça entre nous et les brigands. J’arrachais alors d’un geste sec deux bandes de tissus de mon t-shirt. J’en foutais déjà un morceau dans la bouche de l’orphe.
“Serre les dents, et si ça fait mal mord bien fort.”
Puis je brisais la flèches, laissant la pointe dans la chaire. Rapidement je bandais la plaie avec le tissus restant.
“C’est un pansement provisoire… Je n’ai pas retirer la pointe pour qu’elle fasse un effet de bouchon, ça limitera le saignement. Maintenant direction Aspasie, on a rien pour te soigner comme ça, sauf si tu veux que je brûle la plaie pour la cautériser.”
Il avait un peu cesser de pleurnicher. Pour le distraire de la douleur je lui demandais alors son prénom que j’ignorais jusque là. Évidement avec un morceau de t-shirt dans la bouche c’était pas simple de répondre, je lui retirais donc. Puis avec cette bande là je lui faisais un bandoulière rudimentaire. Ça le soulagerait un minimum.

Maintenant nous devions partir. Je l’aidais à remonte sur son maleki.
“Je crois bien que nous allons devoir chevaucher toute la nuit. Plus vite nous serons à Aspasie plus vite tu seras soigner.”
Et nous repartions. Malgré sa blessure il avait l’air de plus tôt bien tenir sur sa monture, mais je soupçonnais que cela était grâce à la complicité entre eux. Nous atteignions Aspasie le lendemain en fin de matinée. Là, je l'emmenais directement voir un médecin.

Je te laisse ouvrir à Aspasie, et pour les DF je te propose une halte à Banba durant nos aventures ^^

Avatar de l’utilisateur
Enarys Rognvald
Winghox

Âge: 25
Crédit: 310.00 Ore(s)
Suivi: Image
Image
Pelel'je: Non
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 300
Avatar: Illustration de Noa Ikeda : http://noaikeda.blogspot.fr/

Re: Un voyage qui s'annonce long!

Messagepar Philéas » 16 Oct 2015, 08:25

Okay très bien ^^

Petite étape par Aspasie !

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt


Retourner vers Les plaines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron