{AGILITY} Parcours de Ceithli Elbereth

Image

{AGILITY} Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 27 Avr 2011, 19:58

Agility !?


http://nideyleforum.free.fr/concours/cake.pngLe printemps est de retour après de trop longs, trop sombres et trop froids mois d'hiver. Les journées s'allongent et le soleil, bien qu'encore timide, est au rendez-vous. Les laines et les écharpes tombent enfin, au profit de tenues plus légères, car le printemps c'est aussi cela. Les oiseaux, les marmottes, les ours : toutes espèces confondues, il est temps de sortir de sa tanière ! Place au renouveau et à la bonne humeur ! Le besoin de se réunir autour de grandes tables se fait sentir sur Nideyle comme ailleurs.
À cette occasion, Sayah Cordylus organise un banquet pour lequel il souhaite vous voir partager un immense gâteau. Le plus gros que Nideyle ait jamais vu ! Toutes les forges ont donc été sollicitées afin d'entretenir un feu sans-cesse crépitant sous une gigantesque marmite. Il ne manque plus qu'une chose pour commencer la confection de cette pièce unique au monde : les ingrédients !

Comment ça fonctionne ?
    Votre parcours ressemble à un plateau de jeu de l'oie. Nous venons de vous confier un panier rempli de bonnes choses pour la préparation du gâteau. Votre objectif est de passer prendre deux ingrédients manquant et de rapporter le tout jusqu'à la marmite en essayant de protéger votre butin des pièges semés sur votre route...
    • Les épreuves se déroulent en RP (un message par étape).
    • Il y a 7 étapes.
    • Sayah passera à la fin de chaque étape pour vous expliquer les conditions de la suivante.
    • Vous avez deux semaines pour venir à bout de votre périple (fin des épreuves le mercredi 11 mai 2011).
    • Comme chaque fois, le vainqueur sera élu par les votes du public.

Gains
    Une boîte Agility contenant :
    • 1 graine de César
    • 5 bonbons rigoloth
    • 1 piment d'Amroth
    • 1 dose de Xingtou
    • 1 Ronçapont
    • 1 pincée de sel
    (voir le catalogue de l'Herboriste pour davantage de détails)

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 27 Avr 2011, 20:02

Première étape : BANQUISE !


Votre panier rempli de bonnes choses dans les mains, vous commencez sur une langue de glace glissante... très glissante même ! Traversez ces 100 mètres de glace sans vous vautrer... après réflexion, vous aurez le droit de tomber (il faut bien amuser la galerie) tant que vous n'abîmez ou ne perdez aucun ingrédient...

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 28 Avr 2011, 20:42

Fixant la langue de glace qui se dessinait devant elle, Ceithli Elbereth se tenait debout, les jambes légèrement écartées, les bras le long du corps. Son harnais posé à côté du panier repas qu'elle devait transporter, elle prit une profonde inspiration.

Il était malheureusement temps d'amuser la galerie.

Elle retira ses chaussures pour les ranger dans son sac, puis elle se mit accroupie pour retirer sa tunique en levant les bras, se dévoilant dans son entière nudité avant de ranger ses vêtements dans son sac et rapidement le mettre sur son dos, ramenant la ceinture sur son ventre tant bien que mal en essayant de se dévoiler le moins possible

* faites qu'Archélas ne sache jamais cela* pensa t'elle.

Lorsque son harnais fut bien mis en place, la féline se transforma en guépard et se redressa, s'approchant doucement, elle chercha à se saisir du panier par sa hanse, mais il était trop lourd. Elle n'avait pas pensé à ce détail. Elle resta quelques secondes avant de commencer à le pousser simplement jusqu'à la glace, mine de rien ce ne fut pas évident et on l'entendit régulièrement souffler et gronder jusqu'à ce qu'enfin le panier se mette enfin à glisser. Elle posa une patte sur la glace, l'avantage des poils, c'est qu'elle ne glissait pas. Elle commença donc à pousser le panier du bout du museau, maintenant déjà c'était beaucoup plus simple. Mais elle n'avait pas suffisamment de force pour le pousser très loin, alors elle n'avançait pas bien vite.


«Rrrrr»

Elle commençait à en avoir mare, alors elle essaya une autre technique, elle recula de plusieurs pas, puis se tapit sur la glace le temps de trépigner un peu en fixant le panier, et elle se mit à courir un peu maladroitement, car il ne fallait pas croire qu'elle ne pouvait pas glisser du tout non plus! Elle donna un bon coup de tête dans le panier qui manqua de se renverser et se mit à tanguer dangereusement mais s'éloignant quand même de plusieurs mètres, cependant elle s'était laissée emporter dans son élan, les quatre pattes bien écartées, elle tournait sur elle-même dans une position assez ridicule il fallait le reconnaître. Elle eut le tournis pendant quelques secondes, jusqu'à secouer la tête pour reprendre ses esprits et fixer de nouveau le panier. Bon, c'était une mauvaise idée car à agir comme ça, elle risquait de renverser le panier.

Elle trottina légèrement jusqu'à se retrouver près de son petit paquetage, elle se disait qu'elle aurait du attacher le panier à son harnais en réalité, elle n'aurait eu qu'à le tirer par la suite et elle aurait passé ses épreuves les doigts dans le nez... oui enfin sous sa forme de guépard c'est dur en fait. Elle resta quelques secondes immobiles à fixer le panier, enfin immobile n'était pas le mot, elle n'arrêtait pas de lever les pattes car mine de rien, malgré les poils, elle avait froid. Bon, ben il ne lui restait donc plus qu'à prendre son mal en patience. Il fallait reconnaître que niveau équilibre, elle avait l'avantage sur cette épreuve puisqu'elle ne glissait presque pas, mais quand même, elle allait mettre un temps fou.

Elle reprit donc la technique du début, à savoir pousser simplement avec la tête le panier pour ne pas qu'il aille trop loin et trop vite, mais il fallait dire les choses telles qu'elles sont, elle s'ennuyait à mourir et le temps et la distance lui paraissaient interminables. Finalement, alors que ses pattes commençaient à brûler, que sa nuque s'engourdissait à force de pousser le panier, et que tous ses muscles la tiraillaient, elle voyait enfin la fin de l'épreuve. Se retrouvant sur la terre ferme, elle s'assit et reprit forme humaine, observant ses mains, elle constata qu'elles étaient rougies et gonflées. Elle se dépêcha de retirer son harnais et de récupérer ses vêtements pour se rhabiller, elle était incapable de remettre ses chaussures pour le moment, ses pieds lui faisaient trop mal. Elle récupéra le panier et prit une profonde inspiration avant de se lever et de commencer à se diriger vers l'épreuve suivante. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle le sentait mal finalement ce tournois...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 28 Avr 2011, 20:57

Deuxième étape : TITANIC !


Maintenant que vos fesses sont endolories de vos nombreuses chutes, jetez-vous à l'eau et parcourez les 500 mètres qui vous séparent de l'île déserte la plus proche. Attention, certains ingrédients n'aiment pas l'humidité ! Ai-je précisé qu'il y avait des animaux marins, dans cette eau ?

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 29 Avr 2011, 12:29

À peine la morphe s'était-elle rhabillée qu'on lui demanda d'avancer jusqu'à une importante étendue d'eau... l'océan. Une île se dessinait au loin, et les eaux paraissaient assez calmes. Si la distance ne semblait pas trop importante, elle restait quand même impressionnante dans la mesure où nager était plus difficile que courir, surtout si l'on était chargé.

Elle regarda son harnais, elle ne pourrait pas nager avec tout ça, elle allait devoir faire un choix, à savoir... se débarrasser d'une partie de son chargement. Elle se tourna vers les organisateurs du tournoi avant de finalement se baisser pour vider le contenu de son sac, elle jeta un œil ensuite au panier, puis au sac à nouveau et une idée lui traversa l'esprit. Elle réorganisa le panier de manière à laisser sur le dessus les ingrédients qui pourraient ne pas apprécier l'eau et laisser dessous ceux qui étaient le mieux emballés et risquaient le moins. Il était évident que pas mal de gens allaient être ravis, mais bon, son idée lui permettrait d'avancer plus facilement. Elle retira ses bottines qu'elle laissa de côté, puis le plus gros de ses vêtements, ses potions et autres vêtements de rechange, elle garda cependant une tunique de rechange et son gantelet au cas où, mais elle devrait par la suite se déplacer pieds nus, sauf si les organisateurs acceptaient de lui ramener ses affaires à destination. Au final, il ne restait plus qu'une tunique de rechange et son gantelet dans son harnais... pourquoi n'avait-elle pas de maillot de bain? Elle soupira et prit sa tunique pour enrouler le mieux possible le panier dedans avant de le mettre à son tour dans son sac, lui donnant une horrible allure déformée. Elle soupira alors et retira cette fois-ci la tenue qu'elle portait pour la mettre également dans le sac afin de protéger le mieux possible le panier, et mit son harnais sur elle avant de se transformer à nouveau. Évidemment, le chargement était trop lourd pour elle, sous cette forme, mais c'était seulement le temps qu'elle rentre dans l'eau jusqu'à n'avoir presque plus pied. Elle attendit un peu, prenant son temps car maintenant il lui fallait du temps pour reprendre forme humaine.

Les secondes s'écoulèrent et enfin la femme reprit son apparence et elle s'avança précautionneusement de manière à ce qu'on ne puisse pas trop voir son corps nu. Et elle commença à nager. Le poids était assez conséquent et elle n'hésitait pas à mettre juste la tête sous l'eau pour arrondir son dos et ainsi s'assurer que le sac ne se mouillait pas trop. Elle espérait qu'entre le tissus du sac, celui de sa tunique qu'elle avait glissé dessous et le panier en lui-même, que la protection serait suffisante. Elle nageait en une large brasse, alternant les moments où elle mettait la tête sous l'eau pour que son dos ressorte bien et ceux où elle ressortait pour respirer.

Pour l'instant, tout allait bien... pour l'instant.

Elle restait sur ses gardes cependant, ouvrant bien les yeux lorsqu'elle plongeait la tête sous l'eau afin de guetter un éventuel prédateur. Elle devait reconnaître qu'elle craignait de tomber sur un Tecoluta, dans la mesure où ces bestioles sont carnivores, elle offrirait un plat de choix et se transformer en guépard ne l'aiderait pas. Certes, ils ne voient pas grand chose et ils sont plutôt stupides, mais il n'empêche qu'elle ne fera pas le poids face à une telle créature.

Elle n'avançait pas vite, prenant son temps pour ne pas se fatiguer, jusqu'à ce qu'elle frissonne en sentant quelque chose lui frôler le ventre... elle baissa la tête, non, ce n'était qu'une petite raie qui semblait s'amuser d'avoir un compagnon de voyage. La féline sourit en ressortant la tête hors de l'eau, son cœur battait vite, elle lui avait fichu la trouille. Continuant de nager, elle se disait qu'elle devait être chanceuse puisqu'elle en était pratiquement à la moitié et que rien n'était vraiment venu la perturber jusqu'à ce qu'elle tourne la tête pour voir l'eau se teinter de rouge. Elle écarquilla les yeux et plongea la tête sous l'eau pour voir la raie se faire dévorer par quelque chose qui semblait être un requin...

Pas bon!!!

Elle sortit la tête de l'eau, mais elle ne pouvait pas se redresser sinon le sac finirait totalement dans l'eau, elle devait trouver une solution et vite! Elle plongea de nouveau la tête pour voir que le prédateur venait effectivement vers elle, surement intrigué par ses mouvements. Elle devait réfléchir vite et alors qu'il fonçait vers elle, elle tenta le tout pour le tout et tenta de donner un coup de poing en plein dans son museau, sa main glissa légèrement et vint s'entailler sur une des nombreuses dents du prédateur, mais il ne sembla pas du tout apprécier ce coup et partit à toute vitesse dans l'autre sens... Ceithli dut vite sortir de l'eau et nagea un peu plus vite... maintenant qu'elle avait la main blessée, elle risquait de voir venir d'autres prédateurs et elle n'allait certainement pas essayer de se faire un bandage en nageant.

La distance lui semblait encore tellement longue! Est-ce que les organisateurs avaient quand même quelque chose de prévu pour le cas où les choses tourneraient mal? Elle ignorait qu'elle mettait sa vie en danger en participant à ce tournoi, et elle se demandait si ça valait vraiment le coup... Elle se mit à faire un crawl plutôt que la brasse pour aller plus vite, tant pis, elle prenait le risque de mouiller le fonds du panier, mais elle nageait en essayant de ne pas trop tourner le dos, ce qui fit que sa vitesse était tout de même moins importante que pour un véritable crawl, mais elle ne pouvait pas faire mieux.

Elle sentit alors un poids s'agripper à sa jambe, pas suffisamment lourd pour l'entrainer au fond, mais c'était... gluant. Elle essaya de baisser les yeux sous l'eau pour regarder, mais elle ne constatait qu'une masse informe qui s'était enroulé autour de sa jambe... oui et bien pour l'instant, ça ne lui faisait pas mal, il ne la mordait pas... elle avait plutôt l'impression que ça se collait juste. C'était une sensation très désagréable mais la jeune femme n'avait pas de temps à perdre et préféra continuer à nager. À force de battre des jambes, le truc allait bien finir par avoir la nausée et se décrocher tout seul!

L'île était enfin de plus en plus proche, elle sentait ses muscles tirer, ses lèvres et sa gorge la brûlaient un peu pour avoir parfois bu la tasse et sa jambe lui paraissait terriblement lourde par le machin qui semblait vraiment bien accroché! Et lorsqu'enfin, en baissant les yeux elle voyait le sable, sachant qu'alors elle avait enfin pieds, elle se dépêcha de changer de position, ramenant ses mains dans son dos pour tenir le sac et mit pied à terre pour sortir presqu'en courant... au diable la pudeur! Elle se détacha d'abord de son harnais avant de baisser les yeux sur... un poulpe?

Cette saleté s'accrochait à sa jambe comme un gamin à une tétine et elle dut se baisser pour essayer de décrocher chaque tentacule avec difficulté. À chaque fois qu'elle en décrochait un, elle pouvait voir d'horribles marques bleues sur sa peau, signe qu'il s'était vraiment bien accroché. Et lorsqu'enfin elle s'en débarrassa, il commençait déjà à s'accrocher à ses bras


«Je te préviens! Si tu ne me lâches pas, je te renvoie pas dans l'eau!!!!»

Elle commença à le lever comme pour lui montrer qu'elle le laisserait crever ainsi, peut être que depuis qu'elle était sortie le poulpe commençait à être en manque d'oxygène ou alors il avait compris la menace, mais ses tentacules cessèrent de s'accrocher à elle, et la féline le renvoya au loin dans l'eau. Elle s'approcha alors de son sac, sortit sa tunique et l'enfila rapidement, celle-ci n'était pas humide contrairement à celle de dessous qui était trempée.
Elle sortit le panier, le fonds avait été mouillé, mais les ingrédients semblaient intactes... elle les sortit dans un premier temps et posa tous les ingrédients séparément sur les parties supérieures du harnais pour les faire sécher un peu, elle s'approcha d'une branche aussi pour étendre sa tunique de rechange totalement trempée et la faire un peu sécher en attendant l'épreuve suivante. Elle grimaça de douleur en marchant, elle avait fichu un coup de poing à un requin, et c'était un abruti de poulpe qui l'avait vraiment blessée... où va le monde? Quant à sa main, ce n'était pas grand chose, juste une petite coupure... avec le sel, c'était déjà un peu cicatrisé

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 29 Avr 2011, 13:18

Troisième étape : BRISE-NOIX !


Une fois sur votre île, récupérez votre premier ingrédient manquant : les noix de coco !
Il n'y a qu'un seul cocotier en plein milieu et il est habité de singes voleurs, fourbes et sachant rudement bien viser (et puis pour les motiver, je leur ai donné triple dose de caféine) ! Esquivez les projectiles, récupérez les noix de coco, protégez les ingrédients, et votre tête, éventuellement... quand vous aurez fini de jouer, on vous attend près du terrier là-bas.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 02 Mai 2011, 11:00

Il faisait beau, il faisait chaud, la féline se trouvait sur une belle planche au sable doré et la seule chose qu'elle devait faire, c'était s'assurer que tout était bien sec. Si les ingrédients semblaient prêts à être rangés pour la suite des évènements, ce n'était pas le cas de sa tunique. Tant pis, elle allait la laisser ici à terminer de sécher.

Prenant une profonde inspiration tout en grimaçant en regardant sa cheville, la jeune femme se mit en route avec le panier dans une main pour chercher un cocotier. Elle se demandait parfois si les organisateurs ne consommaient pas un peu trop d'agaric pour imaginer des épreuves pareilles. L'avantage était qu'en temps que morphe, elle était habituée à marcher pieds nus et la végétation ne la dérangeait pas trop, cependant il fallait qu'elle avance prudemment car quelque chose lui disait qu'elle n'allait pas atteindre l'arbre si facilement.

Elle fermait de temps en temps les yeux pour essayer de se concentrer sur ses sens félins afin de mieux ressentir son environnement, elle sentait qu'il y avait de l'agitation, il fallait s'y attendre, un fauve qui s'avance dans une jungle ne risquait pas de passer inaperçu, même s'il avait apparence humaine pour le moment. Avançant prudemment, elle se baissa vivement lorsqu'elle vit un projectile de la taille d'une petite noix lui foncer dessus. Ses yeux suivirent le point de départ du lancer pour voir que toute une armada de singes surexcités commençaient à lui lancer des projectiles à une vitesse folle


«Va falloir faire mieux que ça pour m'atteindre!» reprit Ceithli avec un sourire en coin. Tenant fermement le panier sous le bras, elle força sur ses jambes en grimaçant pour se mettre à courir, se baissant souplement, usant de son agilité pour esquiver au mieux les différentes attaques des bestioles en furie, un fruit de la passion ricocha sur son épaule, lui arrachant un cri de douleur, mais elle continua de courir, se baissant, sautant, faisant des pas de côtés en gardant un œil à la fois sur les arbres où les singes continuaient de la canarder et sur sa route, cherchant du regard le fameux cocotier.

Elle ne sut pas combien de temps elle avait tourné en rond, on lui avait dit que l'arbre se trouvait en plein milieu, malheureusement il n'était plus un secret que la morphe n'avait pas le sens de l'orientation. Cependant, elle s'assurait de s'approcher toujours plus de là où il y avait des singes, quelque chose lui disait que c'étaient eux qui gardaient sa cible. Si le panier n'avait pas été aussi lourd, elle se serait transformée pour courir plus vite et esquiver plus facilement les projectiles, mais même en le mettant sur son dos grace au harnais, de la même manière qu'au cours de la traversée, elle n'aurait pas pu être aussi rapide.

Elle finit par s'arrêter près d'un buisson afin de reprendre son souffle, une main sur son épaule où un beau bleu commençait à se dessiner, l'autre tenant toujours fermement le panier. Il y avait beaucoup de petits cailloux en tout genre autour d'elle, et de temps en temps, lorsqu'elle apercevait un singe qui voulait la prendre pour cible, elle en saisissait un pour le lui lancer dessus, faisant généralement mouche à chaque fois. Assise à même le sol, elle commençait à désespérer de ne jamais trouver ce fichu cocotier, les singes étaient déchaînés et si elle n'avait pas été aussi vive, elle serait surement déjà assommée quelque part dans l'herbe. Mais elle commençait à fatiguer sérieusement. La glace, la traversée... c'est pas comme s'il s'agissait de promenades de santé. Elle essuya la sueur sur son front, du dos de la main avant de prendre un caillou et de le jeter à la tête d'un autre macaque surexcité, mais quelle idée de faire boire du café à des bestioles qui sont déjà totalement tarées au naturel?

Ceithli perdit plusieurs minutes ainsi, à reprendre son souffle et attendre que son rythme cardiaque se calme un peu, et au moment où elle décida enfin de repartir, ce fut pour sentir une violente douleur au niveau de sa cheville, celle qui était désormais violette à cause d'un poulpe trop affectueux. Elle serra les dents et repartit en boitant jusqu'à ce que, à peine quelques mètres plus loin, elle vit enfin ce fichu cocotier. Au moins elle l'avait enfin trouvé, c'était déjà un bon point, mais elle avait trop forcé et ne serait plus aussi vive pour esquiver les projectiles et surtout, elle ne pourrait pas grimper à l'arbre pour en prendre les fruits.

Elle leva les yeux vers le sommet pour voir que deux singes semblaient sauter partout pour la provoquer


«Ben alors? Vous ne trouvez rien à me lancer?» leur dit-elle d'un air provocant. Ils se mirent à sauter encore plus haut, elle regardait à gauche et à droite pour esquiver les autres projectiles mais sans avancer, se contentant de prendre appui sur son autre jambe pour se baisser ou se déplacer rapidement jusqu'à ce qu'enfin, les deux autres se mettent à décrocher les noix de coco pour les lui lancer. Prenant bien appui sur sa jambe valide, elle recula pour éviter la première, puis la deuxième et continua ce manège jusqu'à ce que, une fois de plus, les singes n'aient plus de projectiles

«Merci pour votre aide!»

Elle chercha les noix qui étaient les plus éclatées pour poser le panier et essayer de les décortiquer tout en évitant encore les projectiles, sa peau et ses cheveux étaient gluants par endroit et elle finit par en avoir mare. Laissant tout en vrac, elle se transforma jusqu'à devenir un guépard particulièrement grognon qui poussa un puissant feulement de colère. Elle répéta l'opération, faisant mine de vouloir grimper aux arbres pour aller chercher les singes et les déguster, ce qui eut pour effet d'en faire fuir la majorité, elle continua à tourner en rond, grondant, feulant jusqu'à ce qu'elle soit à peu près tranquille pour reprendre forme humaine. Elle remit sa tunique d'un geste rapide, avant de continuer à décortiquer trois noix de coco et les mettre dans son panier. Les autres étaient à peine entamées et elle avait le flemme de se les trimballer, c'était bien assez lourd comme ça.

Direction le terrier maintenant... est-ce que les organisateurs vont soigner un peu ses blessures? Car avec une cheville en moins, cela commence à devenir laborieux

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 02 Mai 2011, 15:08

Quatrième étape : TROU À RATS !


Vous pouvez souffler : le point de rendez-vous est un terrier d'un mètre de diamètre qui vous protège des singes et de leurs projectiles. Sauf que... ce terrier est l'étape suivante. À quatre pattes sous terre, trouvez la sortie de ce labyrinthe étroit, obscur, humide et... habité d'on ne sait quoi ! Cette étape ne mettra à l'épreuve que vos genoux, votre sens de l'orientation... et votre fierté personnelle...

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 03 Mai 2011, 11:45

La jeune femme s'était elle-même dépêché de se réfugier dans le terrier pour éviter les projectiles des singes qui revenaient à la charge maintenant que le fauve était parti. Cependant voilà, à peine fut elle à l'intérieur qu'on lui annonça qu'elle devait retrouver son chemin là dedans afin de trouver la sortie.

«C'est une blague? On me demande, à MOI, de trouver la sortie d'un labyrinthe?»

Si elle pouvait se déplacer à peu près facilement grace à sa petite taille, ce serait une autre histoire que de trouver son chemin dans ce gruyère. Le panier posé devant elle, à quatre pattes, elle réfléchissait à ce qu'elle devait faire. Elle avait deux solutions, la première était de se transformer, sous sa formé féline, elle avait un meilleur sens de l'orientation et son odorat pouvait lui permettre de trouver la sortie, mais elle ne pourrait pas déplacer le panier. D'autant qu'il n'était pas dit qu'elle entre, en hauteur avec son harnais sur le dos, alors que si elle décidait de ramper sur les coudes sous sa forme humaine, à la façon d'un parcours du combattant, ça passerait, mais elle n'arriverait pas à trouver la sortie.

Elle allait donc devoir alterner. Elle se redressa en se contorsionnant de manière à faire passer le panier derrière elle, avec l'une des lanières de son harnais, elle l'attacha avant d'allonger ses jambes, de se cambrer de manière à poser le panier sur ses cuisses et en relevant les mollets, elle pouvait ainsi bien le caler. Coudes posés dans la terre, elle commença à avancer déjà tout droit dans un premier temps, elle sentait que sa tunique allait finir par se déchirer, et elle n'en avait pas d'autres de rechange cette fois, les organisateurs lui en laisseraient ils une autre? Elle espérait, elle ne se voyait pas terminer l'épreuve entièrement nue. Elle essayait tout de même de relever un peu le buste pour ne pas l'abîmer tout de même, et lorsqu'elle arriva au premier croisement, elle déplia ses jambes, grognant de douleur avant de se redresser pour retirer le panier et reprendre son souffle. Elle avait mal partout et les larmes se mirent à couler. Ici, personne ne pouvait la voir, elle étouffait, elle avait peur d'être ici, et si elle pouvait voir comme en plein jour grace à son tatouage, elle n'aimait tout de même pas être ainsi dans ce trou. Les bras tendus, les jambes et le bassin à même le sol, elle laissait un peu éclater sa douleur, sa peine et sa frustration. Pourquoi s'était-elle inscrite à ce tournoi? Elle avait remporté celui des Hiéras, d'ailleurs elle ignorait comment puisqu'elle avait été bien plus blessée que son adversaire, mais ses prises avaient peut être été plus efficaces. Elle prit une profonde inspiration et ramena sa main sur son visage pour essuyer ses larmes, se couvrant alors un peu plus de terre et de poussière avant de fermer les yeux pour se transformer. Elle ne pouvait pas bouger à cause du panier accroché derrière elle, mais elle leva le museau pour renifler les alentours et elle écarquilla les yeux en se mettant à gronder alors que quelque chose venait. Elle feula comme pour avertir son agresseur qu'elle ne plaisantait pas, et quelle ne fut pas sa surprise de voir des taupes se diriger vers elle et lui passer sous le nez pour prendre sur sa droite, comme si elles ne l'avaient pas vues... certes, les taupes sont aveugles mais elles auraient du la sentir non? Devait-elle prendre cette direction? Peu probable, elles devaient surement rejoindre leur nid et non pas chercher la surface. Mais il était possible qu'elles en viennent en revanche, alors elle avança juste une patte pour renifler et elle gronda à nouveau. Non, les taupes ne regagnaient pas spécialement leur nid, elles fuyaient un prédateur.

Le reptile s'approchait doucement en sifflant, sa langue fourchue dardant l'air en cherchant sa proie

* Sale bête! Pourquoi je me suis pas fait tatouer le scorpion moi!* pensa t'elle, malgré tout, elle se disait que peut être il voudrait continuer à poursuivre les taupes et la laisserait tranquille? Elle recula d'un pas et s'accroupit légèrement, prête à attaquer. Le temps sembla s'arrêter alors que la vipère fixait le fauve de ses yeux jaunes, mais finalement elle traça son chemin et partit à la poursuite de proies plus faciles. Si la féline avait été humaine, elle aurait poussé un soupire de soulagement, cependant les serpents n'étant pas du genre à passer leur vie dans les souterrains, l'idée que la sortie soit tout droit, là d'où il venait, était plus que probable. Elle attendit quelques secondes de plus avant de reprendre forme humaine. L'avantage était que comme elle ne bougeait presque pas entre chaque transformation, elle pouvait conserver sa tunique et il n'y avait personne pour se moquer d'un guépard en robe.

Elle se retourna pour remettre le panier sur ses jambes et se remit à ramper, allant donc tout droit.

À chaque intersection, elle prenait son temps pour reprendre forme animale, humant l'air poussiéreux à la recherche de fraîcheur, et il lui semblait qu'elle était sur la bonne voie car effectivement, cela devenait de plus en plus respirable. D'ailleurs, il lui semblait aussi qu'il faisait de moins en moins sombre, et lorsqu'elle tourna enfin à gauche pour apercevoir la sortie, elle dut mettre sa main terreuse devant sa bouche pour ne pas vomir.

Ah ben oui, la sortie était bien là, cependant... elle était bien gardée. Des dizaines, non... des centaines... non... des milliers de vers grouillaient comme un véritable tapis juste devant le cercle de lumière. Et là, elle pouvait toujours se transformer, grogner, feuler, tout ce qu'elle voulait, ils ne bougeraient pas. Une fois de plus, la jeune femme éclata en sanglot. Ses nerfs étaient en train de lâcher, ces épreuves étaient trop éprouvantes pour elle, et à cet instant, elle ne rêvait que d'une seule chose, prendre un bain tout en étant dans les bras d'Archélas, qu'il la serre fort contre lui et qu'elle puisse sentir son odeur à lui plutôt que cette puanteur. Elle leva de nouveau les yeux vers les bestioles grouillant tranquillement comme si elles n'avaient strictement rien à faire de sa présence, et ce devait être le cas d'ailleurs, puis elle commença à avancer, retenant ses nausées, mais ses larmes coulant toujours le long de ses joues.

Les vers n'étaient pas tous les mêmes, il y en avait des gluants, classiques vers de terre, et d'autres comme recouverts d'une fine carapace jaune orangée, les vers de farine. Et il y avait aussi quelques petits asticots blancs. Ce qui fait que lorsqu'elle commença à «marcher» dessus, elle pouvait sentir la masse visqueuse sous ses coudes, mais également entendre des craquements répugnants. Fermant les yeux, fronçant le nez pour supporter l'odeur, elle continuait d'avancer, sentant la matière gluante sur sa peau et ces bruits d'écrasement atroces. Elle aurait voulu avancer vite, mais elle n'y arrivait pas, elle se trainait et sentait des masses de vers se former au niveau de son ventre et elle devait parfois se redresser pour les retirer rapidement sur les côtés afin de continuer. Jamais, de toute sa vie, elle n'avait autant serré ses cuisses l'une contre l'autre, hors de question que l'une de ses bestioles se réfugie par là. L'ensemble de ses muscles étaient contracté, tétanisé et elle devait principalement contenir ses nausées, et lorsqu'enfin elle sentit l'air frais sur ses bras, elle ouvrit les yeux, s'agrippa comme elle put pour rapidement se hisser dehors, décrocher son harnais et se relever rapidement pour se baisser et vomir. Elle se moquait du spectacle à cet instant, elle n'en pouvait plus. Une main sur l'estomac, elle était couverte de terre, sa tunique puait le ver écrasé et était déchirée par endroits, ses coudes, ses cuisses et ses genoux étaient écorchés jusqu'au sang, quant à ses cheveux, elle paraissait simplement brune à cet instant. Elle finit par se redresser et se tourna pour prendre son harnais et décrocher le panier, les tenant chacun d'une main pour s'éloigner de cette tanière morbide avant d'aller s'assoir plus loin dans l'herbe...

Elle n'y arriverait pas, elle avait besoin d'une pause, il lui fallait de l'eau et des soins, mais elle se doutait bien qu'elle n'y aurait pas droit, et il était peu probable qu'on la laisse quitter cette île désormais sans finir le tournoi... quelle idée avait-elle eu de s'inscrire

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 03 Mai 2011, 15:38

Cinquième étape : BOMBARDEMENT !


Merci pour cet entracte qui a permis à nos fidèles spectateurs d'aller s'acheter de quoi grignotter. Et maintenant, il est temps d'amuser tout ce petit monde. Récupérez votre second ingrédient manquant : les oeufs de goelands. Vous avez de la chance cette fois, ces oiseaux sont pacifiques... mais tout comme les singes il ne se gêneront pas pour vous bombarder avec un autre genre de projectile. Oui, je sais, c'est salissant... et pas de chance, j'ai fait tomber ma bouteille de laxatif dans leurs gosiers.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 08 Mai 2011, 19:47

La féline s'était finalement endormie d'épuisement. Elle ignorait pendant combien de temps, mais à son réveil, elle sentit qu'elle était assez courbaturée, mais qu'elle se sentait tout de même un peu mieux. Elle s'étira, eut un léger haut le cœur en sentant de nouveau l'odeur des vers de terre avant de se lever et de se diriger vers l'épreuve suivante. Elle boitait encore un peu, une main sur son front qu'elle sentait légèrement fiévreux, mais elle se disait qu'elle avait passé la moitié du tournoi, c'était la seule chose qui l'aidait à tenir alors que des cernes se dessinaient déjà sur son visage.

Elle devait récupérer des œufs, elle baissa les yeux sur sa tenue, elle était dans un état vraiment pitoyable, et s'il n'y avait pas ce fichu panier, elle se serait transformée pour la suite, heureusement que son harnais était très solide, il était à peine abîmé, juste sale en réalité, rien de plus. Lorsqu'elle sortit de la cime des arbres, elle put voir qu'elle débouchait sur une falaise de pierre, un peu en escalier à plusieurs endroits comme si on pouvait rejoindre la mer par là, mais un bruit attirait son attention et lorsqu'elle leva les yeux, ce fut pour voir une nuée de goélands volant en bancs... elle baissa les yeux pour regarder le sol et voir qu'il avait une horrible couleur jaune marron, et elle comprenait le petit manège des organisateurs


«Même pas en rêve si vous pensez m'avoir!»

S'il n'y avait qu'un seul cocotier sur l'île, il y avait des palmiers, et la féline retourna donc à l'abri des arbres pour commencer à arracher plusieurs feuilles afin de les étendre devant elle. Elle commença à les tresser entre elles, ce n'était pas très difficile à faire, une fibre au-dessus, une au-dessous et ainsi de suite, puis les croiser entre elles jusqu'à former une sorte de grosse palme assez large pour qu'elle soit couverte. Elle prit le panier au niveau de son coude pour pouvoir tenir son parapluie improvisé au-dessus de sa tête, à deux mains et elle se mit à avancer prudemment. Il n'était pas très agréable de marcher sur la substance lisse et visqueuse, mais c'était toujours mieux que de se les prendre sur la tête. Elle s'approchait donc des nids, puis mit un genou à terre pour pouvoir caler sa protection sur son épaule , posant le panier pour y mettre quelques œufs, puis elle força sur ses cuisses pour se relever et aller chercher un autre nid.

Au final, cette épreuve fut surement la plus simple pour la morphe, mais elle était persuadée que si elle n'avait pas eu la possibilité de se protéger ainsi, cela aurait beaucoup plus difficile pour ses nerfs de supporter d'être ainsi la cible de ces volatiles si bruyants. Elle s'approcha d'un autre nid, marchant lentement car sa cheville lui faisait encore mal et elle ne voulait pas prendre le risque de glisser, elle se baissa pour ramasser encore de nouveaux œufs, les déposant en sécurité au milieu des petits sacs afin qu'ils n'éclatent pas au cours de l'épreuve suivante, elle préféra en prendre suffisamment pour le cas où, si elle en cassait au moins, elle en aurait d'autres.

Elle revint vers la cime des arbres, et lorsqu'elle regarda la tête des feuilles de palmiers, elle se félicitait vraiment d'avoir eu cette idée... elles étaient totalement crépies! Elle posa son panier qui commençait à devenir assez lourd, les noix de coco avaient été posées au fonds du sac, et avec les œufs en plus maintenant, elle commençait à se demander si elle aurait assez de place pour les ingrédients suivants...

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 08 Mai 2011, 20:36

Sixième étape : LE PENDU !


Ne vous plaignez pas, il paraît que c'est bon pour la peau ! Et puis attention dans votre fuite, il y a une marche ! Pour traverser ce fossé aux allures de cimetière d'éléphants, une corde raide est tendue d'un bout à l'autre des falaises. Ce n'est pas très haut, en tous les cas pas assez pour vous tuer, mais c'est long. Vingt mètres de filin avec en bas... tiens, mais qui a lâché toutes ces Aberrations ?

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 09 Mai 2011, 10:19

Profitant de chaque pause pour s'assoir et se reposer un peu, la féline attendit patiemment qu'on lui indique la suite des épreuves. Elle commençait à se sentir soulagée car elle se disait que ce serait bientôt terminé, même si elle ne doutait pas qu'ils lui réservaient encore de très mauvaises surprises sur la fin.

On lui demanda de s'approcher des falaises et elle constata qu'il était possible d'accéder à l'autre côté par un filin tendu entre les deux rives rocheuses, certes, ce n'était pas très haut et la féline aurait presque pu se dire qu'il était plus simple de contourner la difficulté en passant par en bas, mais elle remarqua qu'ils avaient tout prévu en laissant trainer quelques Aberrations afin de dissuader les candidats


«Évidemment»

De façon générale, elle avait cherché à accomplir ces épreuves par la ruse plutôt que de foncer dans le tas, mais cette fois-ci, elle allait devoir faire ce qui était demandé. Elle avait, certes, un bon équilibre, mais elle n'avait jamais marché sur une corde pour autant, elle n'était pas une bête de foire, et encore moins un clown de cirque. Elle poussa donc un profond soupire et se détacha de son harnais pour glisser à nouveau le panier à l'intérieur, le mettant à l'envers pour que l'anse soit tournée vers son dos et elle grimaça de douleur en la sentant bien s'enfoncer dans ses omoplates lorsqu'elle le remit sur les épaules. Elle avait enlevé les œufs pour les glisser dans ses bottines afin d'être sure qu'ils ne se cassent pas en cours de route, puis elle s'avança, prenant une profonde inspiration avant de s'accroupir et d'avancer doucement sur la corde.

Elle se mit d'abord sur le côté, comme si elle s'asseyait dessus, sentant déjà la corde lui brûler les cuisses sous le frottement, puis elle bascula en arrière et se retrouva la tête en bas, regardant le sol où les Aberrations semblaient la suivre du regard, espérant probablement qu'elle allait leur tomber dans les pattes, mais déjà la féline changeait souplement de position pour se retrouver dans le sens de la corde, les jambes croisées de manière à ce que son poids soit réparti équitablement entre ses mains et ses jambes, et elle se mit en route. Mais si ses mains ne souffraient pas trop de cette stratégie, il n'en était pas de même pour l'arrière de ses genoux qui se frottait à la corde et commençait déjà à la brûler. Elle s'arrêta une première fois au bout d'à peine deux mètres, tendant les jambes pour reposer cette fois-ci sur les chevilles, sans bouger. Elle ferma les yeux quelques secondes avant de ramener ses jambes à nouveau et repartir, contrairement à ce qu'elle pensait, ses mains et ses épaules commençaient à lui faire mal entre son propre poids et le sac qui l'attiraient vers le sol.

Avançant de quelques mètres supplémentaires, elle finit par basculer sur le côté, ramenant ses deux jambes côte à côte avant de forcer sur ses abdominaux en prenant son élan pour revenir, assise, sur la corde. De là, elle regarda la distance qui la séparait de la fin, elle transpirait, le sang lui était un peu monté à la tête et finalement, elle se plaça donc de manière à avancer un peu de cette manière, soulevant les fesses et avançant en équilibre sur la corde. Si on enlevait le poids de son harnais qui lui arrachait les épaules, finalement cette technique était plus facile et moins douloureuse, mais beaucoup plus stressante car le filin tremblait sous ses mouvements et elle avait l'impression de pouvoir tomber à tout moment.

Ce qui finit par arriver. Elle se sentit partir sur le côté, elle serra rapidement ses jambes pour que ses chevilles touchent ses fesses et ainsi tenir fortement la corde, lui arrachant probablement un bout de peau alors qu'elle ne se tenait plus qu'à une main


«Aaahh!!»

Son regard se porta sur les Aberrations avant de regarder à nouveau la corde et forcer pour que son autre main s'y agrippe à nouveau, les larmes coulaient le long de ses joues sous la douleur de la brûlure, et finalement, elle garda cette position pour se dépêcher d'arriver au bout. Lorsqu'elle vit enfin la terre ferme, elle rampa pratiquement sur la roche pour se hisser à l'abri, sa peau était en sang derrière ses genoux, ses mains étaient aussi brûlées... elle retira son harnais et s'allongea sur le dos, laissant ses jambes légèrement relevées pour ne pas avoir à toucher le sol sur ses brûlures... elle espérait qu'ils la soigneraient à la fin du tournoi au moins. Sa poitrine se soulevait au rythme d'une respiration saccadée par la peur de mourir, vraiment, quelle mauvaise idée de s'inscrire!

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 09 Mai 2011, 15:34

Septième étape : DERNIÈRE LIGNE DROITE !


Serrez les dents et faites comme si vous n'entendiez pas les éclats de rire du public pendant que vous traverserez un champ de Croques Mitaines en course de sac. Vous pouvez aussi laisser tomber le sac si vous jugez l'exercice trop fatiguant, mais ne venez pas vous plaindre des morsures. Ah et au fait, c'est possible de ne rien faire tomber du panier en sautant ?

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Ceithli » 10 Mai 2011, 09:25

Les rires? Les moqueries? La féline n'en avait strictement rien à faire. Les traits tirés, le teint pâle, elle regardait le champ de croques-mitaines d'un air triste et pourtant, on pouvait voir un certain soulagement. Plus que quelques mètres et ce serait terminé.

N'écoutant pas les rires, Ceithli prit le sac et s'y glissa souplement, étant assez petite, si elle voulait se protéger, elle devait remonter le sac au moins jusqu'à sa taille et donc, elle allait devoir sauter. Elle glissa son bras avec le panier à l'intérieur, laissant la anse au niveau de son coude pour pouvoir tenir le sac à deux mains, elle essaya de caler le mieux possible le panier contre elle de manière à ce qu'il bouge le moins possible, puis, elle fixa le champ.

Tel le félin prêt à bondir sur sa proie, ses yeux se fermèrent légèrement, comme pour mieux viser, elle plia légèrement les genoux, grimaçant légèrement sous la douleur de sa cheville et prenant plutôt appui sur l'autre jambe, et, on aurait presque pu voir ses fesses frémir légèrement à la préparation du saut avant qu'elle ne bondisse en avant, atterrissant souplement au milieu des croques mitaines. Prenant une profonde inspiration car déjà, elle commençait à s'essouffler avec toute cette fatigue cumulée, la jeune femme attendit quelques secondes avant de se remettre en position, jetant un œil aux ingrédients du panier qui tenaient pour l'instant en place. Son cœur battait vite, sa vue se troublait un peu et elle fixait la ligne d'arrivée encore si loin avant de serrer les dents et de recommencer, elle sentait que les plantes essayaient de mordre le sac et elle espérait qu'elles n'allaient pas la retenir au point qu'elle ne parviendrait pas à sauter.

Mise en position, genoux fléchis, poings serrés, fesses en arrière... nouveau bond. Elle essayait vraiment de sauter le plus loin possible à chaque fois, et elle atterrissait principalement toujours sur le même pied pour ne pas risquer de tomber sous la douleur de sa cheville. Des gémissements sortaient de sa gorge à chaque saut, elle avait l'impression d'être en altitude tellement l'air lui manquait, et la jeune femme devait paraître bien pitoyable à cet instant, et elle n'entendait pas les rires des spectateurs... elle baissa les yeux et grimaça, se rendant compte qu'elle avait quelque chose près du pied, elle tira le sac pour voir qu'une noix s'était échappée du panier, se mettant accroupie en tenant toujours le sac au-dessus de sa tête de la main qui tenait le panier, elle la ramassa pour la ranger rapidement, si jamais elle atterrissait dessus, c'était fini pour elle, elle serait vraiment blessée.

Se redressant, elle reprit ses séances de saut, gémissant, soufflant, souffrant à chaque fois comme si elle était au bord de la déchirure, chacun de ses muscles tirait, chaque parcelle de sa peau était humide de transpiration, elle ne savait pas si elle tiendrait jusqu'au bout.

Mais la ligne d'arrivée était bien là, et si un œuf avait fini en omelette dans l'une de ses bottines, le reste des ingrédients semblait intact et elle laissa tomber le sac pour s'approcher de Sayah et lui remettre son panier. Pas de regard haineux, pas de rancune, juste une profonde fatigue et elle n'avait qu'une seule envie désormais, dormir pendant une semaine au moins, dans un endroit chaud et douiller après avoir pris un bon bain

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Parcours de Ceithli Elbereth

Messagepar Sayah Cordylus » 11 Mai 2011, 00:24

FÉLICITATIONS !


Vous avez su faire preuve de courage, de ténacité, d'endurance et d'une incroyable patience ! À tel point que vous faites partie des quelques candidats à être venus à bout des sept épreuves sans faiblir (ou juste un peu). Sayah Cordylus vous remercie pour votre participation qui aura beaucoup amusé le public.

Un mage est à votre disposition pour vous remettre d'aplomb.

Les votes visant à départager les concurrents auront lieu jeudi 12 mai 2011.

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent


Retourner vers Arène

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron