Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Image

Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Sayah Cordylus » 30 Sep 2015, 17:37

Les Labyrinthes du Donjon
Par Adamance


Les gains :
Tout ce que vous trouverez !

Rappel des règles :
  • Le but du jeu est d'explorer l'étage sur lequel vous aurez été lâché, représenté par une carte ayant pour thème une ville de Nideyle.
  • La sortie sera désignée de façon aléatoire et n'apparaîtra qu'à partir de la huitième case découverte.
  • Vous aurez alors le choix entre vous diriger vers cette sortie et mettre fin au jeu ; ou explorer l'intégralité de la carte.
  • Vos personnages jouent à tour de rôle et ne sont pas obligés de se suivre. Sayah intervient à chaque tour pour vous informer de ce que vous trouvez :
    • Joueur A
    • Sayah
    • Joueur B
    • Sayah
    • Joueur A, etc
  • Votre personnage se déplace horizontalement ou verticalement de la façon suivante :
    • case après case lors des phases d'exploration
    • d'autant de case qu'il le souhaite lorsqu'il revient sur ses pas
      Exemple :
      Image
  • Chaque case explorée est susceptible de révéler un trésor, une énigme, une épreuve ou une surprise à se partager.
  • Lorsqu'un joueur tombe sur une case « épreuve », son binôme est automatiquement téléporté dans la même case que lui. À la suite de l'épreuve il ne rejoindra pas sa case d'origine.
  • Il n'y a aucun délai de réponse. Cependant, merci de respecter votre partenaire de jeu et d'éviter de le faire attendre une semaine.
  • Et pour une fois, vos armes, armures et autres avantages sont autorisés !


Prêt ? Alors bonne chance, et amusez-nous !


Vous commencez en C3 !
Image

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Philéas » 01 Oct 2015, 09:48

Philéas était entré dans le Donjon avec les mots "trésors" et "épreuves" résonnant dans la tête. Dès qu'il avait entendu parler du nouvel évènement de Sayah, il avait sauté sur l'occasion et n'avait pas arrêté d'y penser. Il adorait ce genre d'évènements plus que tout, surtout lorsqu'il y a avait plusieurs trésors à la clé. Il rentra alors dans la tour, comme plusieurs autres personnes qu'il avait pris soin de bien observer. Tous étaient des hommes et des femmes fortement agréables au regard, et savoir qu'il allait faire équipe avec l'un d'eux n'avait fait que renforcer sa joie.

Or, lorsqu'il rentra dans la tour, il n'eut pas le temps de voir la pièce qu'il lui sembla perdre connaissance. Quand il rouvrit les yeux, il était allongé sur un sol dur, dans une pièce assez sombre. Il se redressa et regarda autour de lui. Il était dans une sorte de... cave ? très moderne, équipée de nombreuses technologies qu'il ne connaissait pas vraiment - en fait il n'était allé que très rarement dans l’État Atlante, et était plus habitué aux contrées du Royaume d'Aphor. Il fut légèrement intrigué, et observa la pièce. Un petit "bip" régulier donnait une certaine atmosphère à la pièce, qui lui faisait légèrement froid dans le dos. Rien de très naturel tout ça.

Il se rendit alors compte que quelqu'un était allongé un peu plus loin et remarqua que c'était un des hommes qu'il avait croisé à l'entrée. C'était un homme qui semblait assez grand, et dont le menton mal rasé lui donnait un air très... viril que Philéas appréciait beaucoup. Il portait une armure, ça devait être un soldat, ce qui enchantait d'autant plus le jeune Orphe - il adorait les hommes de pouvoir, ils avaient toujours un sacré caractère !

Lorsque celui-ci se réveilla, Philéas lui sourit largement. "Bonjour ! Je me présente, je me nomme Philéas et j'ai la grande chance de faire équipe avec vous aujourd'hui." Il lui tendit la main pour l'aider à se relever, puis en profita pour le dévorer des yeux de faut en bas, avant d'ajouter : "Vous avez l'air d'être un sacré costaud, ça va être pratique !"

Puis il se concentra sur la pièce. "C'est pas tout ça, mais il faudrait peut-être fouiller un peu cet endroit. Je suis sûre qu'on va trouver de très agréables surprises !" Son regard fut attiré par l'espèce de grosse boîte pas trop loin de lui, et s'y dirigea d'un pas vif, en disant : "Qui m'aime me suive !"

Philéas va en D3

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 01 Oct 2015, 12:57

D3


Image

Oh! Voilà qui est intéressant! Vous trouvez un joli petit coffre avec à l'intérieur deux lots de 5 tubes de colporte! Au moins, si vous avez mal aux dents pendant l'épreuve, le problème est réglé! .


Archélas, à vous.

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Archélas Ages » 01 Oct 2015, 17:20

Des mois étaient passés depuis le dernier événement de Sayah. Archélas avait tout juste eu le temps de se remettre de ses émotions... car il fallait bien avouer qu'il en avait eu ! Tout s'était déroulé pour le mieux avant qu'on lui confie un axo, l'obligeant à traverser une étendue d'eau beaucoup trop profonde, beaucoup trop large et beaucoup trop mouillée pour lui ! Avec sa phobie de l'eau, il avait épuisé son quota de courage et de volonté en un seul coup. Que dire alors de la suite alors qu'il avait du s'accrocher au dos d'un hieras à plusieurs lieues au-dessus du sol. Sayah était dément. Définitivement dément. Et pourtant le soldat continuait de s'inscrire à chacun de ses événements comme s'il espérait que ce serait moins pire chaque fois. Inconscience, naïveté ou masochisme... peut-être bien un savant mélange des trois.

Il était cette fois question d'un donjon et de labyrinthes. S'attendant à croiser un proteus à chaque coin de pièce, Archélas s'était tout de même inscrit. Il avait besoin d'argent pour subvenir aux besoins de sa famille qui s'agrandissait à vue d'œil. D'abord une femme, puis des jumeaux, et maintenant Nadia. Autant dire que les dépenses allaient bon train. D'un point de vue strictement personnel, ces petits concours lui changeaient les idées après des semaines à changer des langes et à se retrouver couvert de vomi, d'urine ou de marques de dents...

Mais revenons-en à notre donjon. Bien évidemment les concurrents avaient été endormis quelques instants, le temps de les conduire dans une pièce close. Aussi lorsque Archélas reprit connaissance, il était allongé à même le sol. Un sol froid aux odeurs métalliques auquel il n'était pas habitué. Allons bon ! Il se leva prudemment, ses yeux accrochant aussitôt la silhouette d'un autre participant. C'était celui aux cornes de bouc et au visage un peu caprin. À la lueur d'un néon clignotant, Archélas remarqua que ses pieds ne dépassaient pas de son pantalon comme aurait dû le faire un pied humain. Il en conclu aussitôt qu'il ne devait pas en avoir, faisant le parallèle avec Hogan. Le vieil homme et majordome de son père était un orphe arachnide qui dissimulait constamment ses six pattes sous une tunique ample. Seuls ses deux bras dépassaient de ses manches.

« Archélas... » se présenta-t-il sobrement alors qu'il se relevait.

Un peu vexé par la mauvaise plaisanterie de Sayah qui l'avait plongé dans un sommeil provisoire, il retrouva pourtant le sourire et se redressa instinctivement lorsqu'il s'entendit qualifié d'homme costaud. Flatter son égo, ça fonctionnait toujours. Son épouse le savait bien d'ailleurs...! Bien sûr s'il avait la moindre idée de qui était Philéas, il y avait fort à parier qu'il n'aurait pas aussi bien pris le compliment ! En attendant tout ignorant des intentions et méfaits de son binôme pour cet événement, il se contenta d'arrondir les yeux en voyant les petits tubes que l'orphe cabri venait de trouver. Oh ? Il ne s'agissait donc que de ça ? Fouiller les lieux et s'en mettre plein les poches ? Un peu déçu, Archélas s'approcha du meuble à côté duquel il venait de se réveiller. Il y avait là des dossiers, et un tiroir qu'il fouilla sans vergogne.



°°°°°°°°°
Archélas fouille en C4

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 01 Oct 2015, 18:20

C4


Image

Pas de chance! Vous avez beau fouiller, à part tomber sur un vieux téléphone portable en panne, un trousseau de clés rouillées, de vieux papiers et des crottes de souris, il n'y a rien dans ce tiroir!


Philéas, à vous.

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Philéas » 03 Oct 2015, 12:01

Philéas, bien content de sa trouvaille, regarda les petits tubes. Peut-être pourrait-il les revendre, et en tirer quelques ores ? Il pourrait même essayer de se faire passer pour médecin, et gagner un honoraire, qui sait ! Il avait bien des petites gens qui étaient assez crédules, surtout en Royaume de Païlandune. Il rangea alors les tubes dans son sac et observa un moment le soldat fouiller un tiroir. Il était vraiment bien bâti et fort agréable : svelte, large d'épaules, visage aux traits assez durs... Son petit compliment avait parfaitement fonctionné sur lui, aussi l'enregistra-t-il dans un coin de sa tête, cela pouvait servir.

Il le regarda donc pendant qu'il cherchait quelque trésor à se mettre sous la dent, et quand il s’aperçut qu'il n'avait rien trouvé, il lui lança : "Oh mais ne vous inquiétez pas, je suis sûr que vous réussirez à trouver quelque chose d'intéressant ici. Que ça soit matériel ou pas..." Il lui lança un sourire malicieux et se rapprocha de l'endroit où il se trouvait. Il ajouta à son intension : "D'ailleurs, si jamais vous trouvez quelque chose et que vous n'avez nulle part où le ranger, vous pourrez toujours les mettre dans mon sac, c'est un sac sans fond !" Il désigna son dos. "Je l'ai acheté il y a quelques temps à l'Antiquaire, il est très pratique..." Il failli ajouter que la vendeuse était tout à fait agréable, mais il se souvint que pour séduire quelqu'un, il était préférable de ne pas faire l'éloge de quelqu'un d'autre. "Je vous rendrai le tout ensuite bien évidement, nous faisons équipe après tout..."

"Vous êtes un soldat ?", demanda-t-il tout en s'avançant vers lui. "En tous cas vous en avez l'air, vous êtes bâti pour le métier ! Et quelle prestance !" Il espérait quand même que l'homme allait finir par se rendre compte de ses avances, et ne pas prendre tout ce qu'il disait pour de la simple flatterie de bas-étage.

Son regard fut attiré par un autre tiroir, à côté de celui où se tenait Archélas, et Philéas se souvint de sa mission première : fouiller toute la pièce et s'enrichir, avant de possiblement nourrir ses autres passions. Il alla donc jusqu'au bureau et s'empressa de chercher n'importe quoi qui pourrait l'intéresser.



=================================================================================================
Philéas va en D4

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 03 Oct 2015, 13:22

D4


Image

Décidément! À croire que vous avez du flair!

...

Ou pas? Un joli petit coffre vous attend, sauf que lorsque vous l'ouvrez, votre compagnon de voyage et vous, vous retrouvez entouré d'une fumée violette! Lorsque celle-ci se dissipe, vous vous retrouvez chacun sous l'effet du sortilège Ebrius! ( Le personnage ciblé sera victime de tous les symptômes d'une ivresse avancée). C'est ballot! L'effet est valable pour un tour chacun!


Archélas, à vous.

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Archélas Ages » 04 Oct 2015, 03:09

Et zut, il n'y avait rien dans ce tiroir... Un peu vexé, Archélas se redressa pour jeter un rapide coup d'œil autour de lui. Peut-être aurait-il du plutôt s'intéresser à ces dossiers, bien en évidence sur le bureau ? Et d'ailleurs, que cherchait-il au juste ? Il jeta un regard suspicieux autour de lui. Il n'aimait pas cet endroit. Trop de métal et trop d'objets en dehors de son époque attiraient son attention. Les néons, les écrans diffusant de drôles de lignes de code... Ce n'était pas sans lui rappeler son séjour chez les guérisseurs de la Basse-Ville, alors que lui et son épouse avaient été séquestrés et drogués... Ses poings se serrèrent machinalement, jusqu'à ce que Philéas parvienne à le distraire de la colère et de l'angoisse qui montaient en lui.

Le soldat hocha la tête en guise de remerciement lorsque l'orphe lui proposa son sac pour y ranger ce qu'il trouverait. D'un autre côté, Archélas ne put s'empêcher de se demander si le jeune bouc était à considérer comme un coéquipier ou un concurrent. Et s'il décidait de partir avec leur butin sans partager ? Il ouvrit la bouche, sur le point de répondre quelque chose lorsque Philéas lui cloua aussitôt le bec en le couvrant d'un peu trop de compliments que nécessaire... à partir de là, le soldat le dévisagea comme si l'information refusait d'intégrer son esprit.

« Euh... merci. » Hésita-t-il, choisissant momentanément de ne pas comprendre.

Peu habitué aux compliments, et particulièrement venant d'un homme, il resta une seconde à se demander que mauvais tour lui jouait encore Sayah. Puis son regard s'attarda sur le nouveau coffre que venait de trouver l'orphe. Archélas esquissa aussitôt une moue vexée. Et pourquoi il ne trouvait rien, lui ? Le cou tendu pour essayer d'apercevoir le contenu de l'écrin, il fut prit d'une violente quinte de toux dès lors que le nuage de fumée l'enveloppa. Se servant de sa main comme d'un éventail, il tenta ensuite de la dissiper... et se rattrapa de justesse au bord du bureau métallique alors que la tête lui tournait. Quoi encore ? Il ferma les yeux, cherchant à retrouver son équilibre. Il connaissait cette sensation grisante... mais la vitesse à laquelle elle se répandait dans ses veines ne lui disait rien de bon. La pièce commençait à tourner, les formes à s'estomper, ses sens à percevoir l'imperceptible... et puis tout à coup, ce fut le fou rire. Incontrôlable et absolument injustifié.

Archélas fit un pas, son corps devenant subitement plus lourd du côté gauche. Ça tanguait dangereusement, et ses éclats de rire ne l'aidaient pas à se concentrer sur son centre de gravité. Il se rattrapa à la pile de dossiers, tituba en arrière, accrocha la première chose qui lui tombait sous la main pour se retenir. Une poignée de tiroir par exemple... et VLAN ! Le soldat se retrouva au sol, sur le dos comme une tortue, un tiroir dans une main et des feuilles de papier volant autour de lui !

La seconde qui suivit, il riait à un point tel qu'il en pleurait.

« Eeeeeeeeeeeh... il neige des feuilles...! Soukha, Soukha, viens voir les fe-feuilles qui volent ! Soukha ! Thaliaa. »

Raaah mais zut, pourquoi ils ne venaient pas ? C'était tellement amusant, Archélas était sûr qu'ils allaient adorer courir après et bondir partout. Peut-être même qu'ils grimperaient sur Philéas aussi, et qu'ils se feraient les dents sur ses cornes... ce qui fit rire le soldat deux fois plus fort...

*°*°*°*°*°*°*°*°*°
Archélas s'écroule en C3 en démontant un tiroir...

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 04 Oct 2015, 11:27

C3


Image

Ce n'est pas votre jour on dirait, ou bien votre état d'ébriété qui vous fait passer à côté? En tout cas, rien à l'horizon! Mais ne perdez pas espoir!


Philéas, à vous.

Rappel: vous êtes en D4 et sous l'effet du sortilège Ebrius!

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Philéas » 04 Oct 2015, 18:46

Étrange réaction provenant du soldat : il semblait être vraiment perplexe face aux avances du jeune bouc. Peut-être était-il trop fin ? Il allait devoir corser un peu les choses..

Pour l'heure, il se contenta de dévaliser le petit tiroir métallique. Quelle ne fut pas la joie de Philéas lorsqu'il trouve un autre petit coffret ! C'est qu'il était chanceux ! Il l'ouvrit de manière empressée, et soudain une épaisse fumée violacée s'échappa. Il lâcha le petit coffret, et se mit à tousser, courbé en deux. Ses yeux le piquèrent pendant un instant et quand il voulut se relever, il tomba à la renverse, heurtant le sol. Il avait la tête qui tournait, voyait de manière presque floue et ses pensées étaient difficiles à ordonner. Il s’agrippa au bureau et se hissa, tant bien que mal, sur ses sabots. Il ne connaissait que trop bien cette sensation - sensation qu'il trouvait ordinairement très plaisante d'ailleurs. Seulement cette fois, elle l'avait assailli d'un coup, comme par magie... Son cerveau était tellement embrumé qu'il ne fit même pas le lien entre la fumée qu'il venait de libérer. Il voulut faire un pas en avant mais tangua, et se retrouva par terre. Il se mit alors à rire. Qu'il était ridicule ! RI-DI-CULE ! Il secouait ses sabots en l'air, la face rouge, en riant comme s'il ne pouvait pas s'arrêter.

Il entendit alors un bruit de chute et jeta un œil à son coéquipier, qui avait l'air dans le même état que lui, puisque celui-ci se trouvait à terre, jouant avec des feuilles de papiers et appellant des personnes qui n'étaient pas là. Il avait l'air de beaucoup s'amuser, et Philéas aussi. Celui-si se redressa tant bien que mal, se mit à quatre pattes car c'était plus facile pour marcher, et se dirigea vers le soldat. L'orphe, saoul, était dans sa condition naturelle, et lorsque tel était le cas, il se laissait totalement aller à être lui-même - encore plus que d'habitude. Il s'approcha donc du soldat et, entre deux éclats de rire, lui dit : "Alors mon beau, on est costaud mais on résiste pas à l'alcool ! Hein ? Hein ?" Il s'était placé au-dessus de lui et riait bêtement. Sa tête tournait toujours autant, aussi quand il se pencha vers Archélas, sûrement avec l'espoir de profiter de son ébriété, il perdit l'équilibre et tomba en avant, s'étalant de tout son poids sur le pauvre homme.

Il n'eut pas la force - ni l'envie - de se relever avant un petit moment, mais finit tout de même par quitter le soldat car son regard trouble fut attiré par une étrange machine un peu plus loin... Il se laissa rouler sur le côté, puis se releva doucement. Il tangua à droite, puis à gauche, mais reprit son équilibre et se dirigea vers cette grosse machine pleine de touches...

===============================================================================================
Philéas a rampé jusqu'à C3 et se rend en B3

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 04 Oct 2015, 19:04

B3


Image

Quelle idée de vous balader dans les Ghettos en état d'ébriété! Voilà qu'un policier vous attrape, Archélas et vous et hop! Vous voilà en prison! Tous les deux, enfermés dans une cellule, un garde passe à intervalles réguliers pour vous lorgner du coin de l'œil, à sa ceinture, le trousseau de clés qui pourront vous libérer de là!

L'évasion se déroule en deux parties:
Archélas > débrouillez vous pour récupérer la clé au garde, et sortez de votre cellule
Philéas > débrouillez-vous ensuite pour sortir avec Archélas du commissariat, et filez vers une nouvelle case!


Archélas, à vous.

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Archélas Ages » 05 Oct 2015, 06:35

Je rappelle - pour éviter les malentendus et les offenses - qu'Archélas est totalement ivre, et que son éducation a gravé en lui certains gros préjugés. Ses réactions ne reflètent donc pas du tout ma façon de penser.


L'arrivée inopinée de Philéas dans le petit univers d'Archélas lui arracha un hoquet de surprise. L'espace d'un court instant, il se demanda qui était cet homme et le dévisagea avec un sourire niais. La seconde suivante, son visage se figea sur une expression horrifiée. Est-ce que ce type venait sérieusement de lui faire des avances ? Tout à coup paniqué, il le repoussa de toutes ses forces à l'aide de ses bras, de ses pieds, de ses jambes et de tout son corps qui se rebellait en entier contre l'idée de se laisser approcher par cet orphe ! Oubliant sa bonne humeur, il roula sur le côté et se mit à genoux, cherchant à se relever pour fuir ce qui se transformait en très mauvaise farce ! Être séduit par un homme... lui ? Il grogna de contrariété alors qu'il espérait atteindre le mur qui lui faisait face lorsque sa vue se troubla et qu'il sentit la tête lui tourner. Le temps de reprendre ses esprits, il se retrouvait embarqué de force par il ne savait qui et se mit à hurler de terreur à l'idée que ce Philéas essaie d'attenter à sa pudeur.

« AAAAH !!! LÂCHEZ-MOI, PÉDÉRASTE !!! »

En guise de réponse, le soldat alla embrasser le sol durement. Sa panique était telle qu'il se retourna aussitôt avant de basculer sur le dos pour la seconde fois en quelques minutes. Définitivement, et l'adrénaline ne lui serait d'aucun secours pour y remédier, son équilibre était très sérieusement compromis par son état d'ébriété avancée. Maudit soit Sayah et ses jeux idiots ! Par Alrik ! Et si son comportement était relaté ensuite par Onirie Tamitsuko ? Ou pire encore, sur ces espèces de petits boîtiers comme il en avait vu à la Basse-Ville, lorsqu'une infirmière avait jugé malin de montrer une photo de lui en maillot de bain rose à son épouse... Bon sang, non ! Il devait rester digne... il en allait de sa réputation, de sa fierté, de son ego surtout. Il allait leur montrer à tous, qu'il n'était pas ce genre d'individu !

Alors il se concentra du mieux qu'il pouvait, rassembla force et courage, et au prix d'un effort impensable... parvint à s'asseoir ! L'équilibre encore incertain, il observa ensuite les environs. Premier constat qui le fit froncer les sourcils : Philéas se trouvait à ses côtés ! Second constat qui lui arracha cette fois un soupir de lassitude : il était enfermé ! Cependant, sa lassitude se transforma en peur panique lorsqu'il réalisa qu'il partageait sa cellule avec un homme qui menaçait de lui faire toute sortes de choses auxquelles il préférait ne pas penser !

« Tout ça, c'est de votre faute ! » Hoqueta-t-il, la voix mal assurée.

Il se frotta les yeux. Deux hommes passaient et repassaient constamment devant leur cellule. Ils marchaient du même pas et portaient tous deux un trousseau de clés à la ceinture. Archélas se traîna péniblement jusqu'aux barreaux. Peut-être pourrait-il intercepter l'un d'entre eux ? Mais que faire du second une fois le premier maîtrisé ? Il plissa le front, réfléchissant à une stratégie sans en trouver la moindre. Et pourtant, il refusait de laisser n'importe quel chroniqueur le traîner dans la boue. Pas cette fois ! Il en allait de son honneur de soldat !

« Eh, s'il vous plaît... messieurs... Laissez-moi sortir, c'est sûrement un malentendu.
_ Oui... c'est ce qu'ils disent tous.
_ S'il vous plaît, je n'ai rien à voir avec cet orphe moi...
_ Oh, d'accord ! Il fallait le dire tout de suite. Bien sûr monsieur, je vais vous ouvrir... »


Mais trop ivre pour déceler l'ironie dans la voix des deux hommes qui - curieusement - parlaient exactement en même temps, il poussa un soupir de soulagement. Ce n'est que lorsqu'il vit ses geôliers disparaître avec les clés qu'il réalisa qu'en réalité, ils n'avaient jamais eu l'intention de le libérer. Vexé comme un pou, Archélas se mit aussitôt à réfléchir de plus belle. Une tâche qui s'avéra difficile dans son état... Le visage plaqué aux barreaux, il regarda passer ses gardes dans un sens, puis dans l'autre. Au bout d'un moment, il eut un tel mal de mer qu'il dut détourner le regard pour s'éviter un haut le cœur humiliant. Puis lorsqu'il eut repris un semblant de contrôle sur son estomac, il se retourna vers les deux hommes et tendit le bras à travers les barreaux dans l'espoir de saisir les chevilles de l'un d'entre eux. Malheureusement, ils contournaient soigneusement et lentement son bras, un petit sourire narquois au bord des lèvres. Alors Archélas dégaina sa rapière et tenta d'embrocher le premier pied passant à sa portée.

« Non mais je rêve ! Donnez-moi ça, c'est confisqué ! » Se fâchèrent les gardes.

Et ils s'approchèrent pour arracher son arme des mains du soldat. Un soldat que la crainte suscitée par les intentions douteuses de son voisin de cellule avait tout à coup réveillé. Et c'est sans ménagement qu'il attrapa une cheville au hasard et tira violemment dessus. Les deux hommes tombèrent à terre d'un même mouvement ! Sans s'étonner de cet étrange phénomène, Archélas tendit le bras et arracha le trousseau de clés de la ceinture d'un des deux hommes. C'est seulement à cet instant qu'il réalisa qu'il avait lui-même deux bras droit. Décidant d'ignorer se détail, il se retourna vers Philéas en souriant, fier de sa prise... mais se figea en se souvenant que se montrer aimable avec l'orphe était un très mauvais choix. Son sourire s'effaça alors, et il se contenta d'ouvrir péniblement la porte avant de s'écrouler lamentablement de l'autre côté, emporté par son propre poids alors qu'il s'était appuyé contre les barreaux.

Raaah zut ! Pourquoi Nideyle tournait-elle si vite ?

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Philéas » 06 Oct 2015, 15:41

Bon, la première tentative de Philéas fut un échec. En même temps, déjà qu'il n'était pas d'une très grande finesse étant sobre, l'alcool n'avait pas arrangé les choses et il se retrouve violemment repoussé, sur le sol dur de la pièce. Pris d'un très violent mal de tête, il resta allongé un petit moment, en disant lentement : "Mais monsieur, il y a méprise enfin... Je veux juste vous... euh... euh..." Mais son coéquipier ne semblait pas l'écouter, trop occupé à chercher à s'éloigner le plus possible de l'Orphe. Celui-ci ne réussi même pas à réussir sa phrase car il fut pris par les épaules avec une grande force, et trainé en arrière. Pendant un moment il cru - ou du moins il eut l'espoir - que c'était Archélas qui l'aidait à se relever, mais quand il entendit crier, il tourna la porte et vit que le soldat était lui-aussi trainé par... un soldat ? Tout devint confus dans sa tête. Pourquoi un soldat serait arrêté par un soldat ? Depuis quand c'était possible ? mais qu'est-ce qu'il se passait..?

Il se retrouvèrent jetés à même le sol, et Philéas entendit le bruit d'une grille qui se refermait. Il resta un instant au sol, c'était bien confortable le sol, et ça lui éviter de devoir porter sa tête qui pesait si loouuuurd... Quelques minutes passèrent, il ne savait pas bien où il était et ne cherchait pas vraiment à le savoir, le cerveau trop alourdi pour réfléchir. Ce fut une parole d'Archélas qui le força à relever la tête, se souvenant soudain de sa présence. Celui-ci avait l'air bien paniqué. "Ma faute ? Mais je ne comprends pas..." Il regarda autour de lui et se rendit compte du problème. Il avait souvent été arrêté pour diverses raisons, et n'étaient pas trop inquiété par le fait de passer une nuit dans une geôle. Archélas par contre, n'avait pas l'air vraiment disposé à rester... L'Orphe pensa que c'était dommage, ils auraient peut-être pu s'amuser... Sa tête retomba sur sa poitrine et il s’assoupit. Il ne vit pas les magnifiques tentatives du soldat pour s'échapper, ni sa réussite, mais fut réveillé par le bruit de la porte qui s'ouvrait et d'un corps qui tombait au sol... Il releva la tête et vit Archélas, étalé de tout son long, par terre, entre la cellule et le couloir. Philéas, qui n'avait des symptômes de l'ivresse plus que le mal de crâne se leva lourdement, et s'approcha du soldat.

"Eh, Archélas, que faites-vous donc ? Il faudrait sortir... Vous pouvez marcher ?" Il n'insista pas longtemps, absolument ravi de devoir gérer lui-même le soldat, et s'empressa de se baisser pour saisir un de ses bras, qu'il passa sur son épaule. Il essaya de se relever, mais c'est que le bougre pesait son poids ! En même temps, avec une masse de muscles pareille... Seulement, Philéas aussi avait de la force à revendre, et après un deuxième essai il réussi à soulever le poids mort, qui semblait tout de même tenir un peu sur ses jambes. Philéas en profita pour passer son bras dans le dos du soldat, le tenant fermement contre lui. "Là, vous voyez, je vais vous aider", dit-il d'une vois douce, "après tout, ne sommes-nous pas coéquipiers ?" Il jeta un œil à droite et à gauche, ne voyant rien à part les deux corps des soldats inanimés. Il prit soin de ramasser la rapière d'Archélas, qui trainait par terre. Soutenant le soldat comme il pouvait, il avança lentement à travers le couloir, espérant d'avoir pris la bonne direction. "Vous savez, Archélas", chuchota-t-il, "vous devriez vraiment aller doucement sur l'alcool si vous vous retrouvez dans cet état à chaque fois !" Philéas avait totalement oublié la raison de leur enivrement, et s'amusait à lui donner une leçon de morale. "Heureusement que je suis là pour vous aider, sinon, je ne sais pas ce que vous seriez devenu... Vous m'en serez reconnaissant, j'imagine."

Soudain, il aperçut au beau du couloir une porte, sur laquelle il y avait écrit "SORTIE". Dis-donc, c'était bien facile tout ça ! Bien trop facile d'ailleurs, et avant même qu'il n'ait pu atteindre la porte, deux gardes arrivèrent. Philéas lâcha Archélas, qui tomba lourdement par terre, et dégaina la rapière de celui-ci. Il n'avait jamais utilisé d'épée, et espérait vraiment que tout allait bien se passer. Les soldats, se déplaçant en même temps et avec les même mouvements, brandirent à leur tour une épée. "Pas un geste !", dirent-il d'une seule voix. L'Orphe, se sentant totalement impuissant, se mis en garde, comme pour les impressionner. Sa main tremblait légèrement, il avait toujours un puissant mal de crâne, et savait pertinemment qu'il ne ferait pas le poids contre deux gardes entraînés. Il chercha à gagner du temps.
"Nous pourrions peut-être euh... Trouver un arrangement..?
- Oui, posez votre arme et retournez en cellule."

Il déglutit et se rappela soudain de l'existence de ses cornes, se plia en deux et chargea dans les deux soldats, cornes en avant. Le choc fut violent et les deux soldats se retrouvèrent les quatre ferres en l'air, inanimé. Philéas fonça vers la sortie avant de se rappeler qu'il avait laissé Archélas là-bas. il fit demi-tour, revint vers celui-ci, le souleva, et l'emporta. "Jamais je ne vous aurais laissé, vous vous en doutez bien !", dit-il en allant vers la porte de sortie, "je suis votre humble serviteur, monsieur."

Il poussa la porte et ils sortirent enfin de cette galère.

===============================================================================================
Philéas va en B2

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 07 Oct 2015, 15:45

B2


Image

Dans le genre un coup c'est pile, un coup c'est face, vous faites fort! Un petit coffre en bois à l'aspect miteux attire votre attention... allez savoir si le contenu va vous plaire, ce on peut y trouver deux lots de Gourmettes de Héra! Un peu de fidélité messieurs?


Archélas, à vous. (Rappel, vous êtes en B3)

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Archélas Ages » 11 Oct 2015, 21:33

Désolé du retard :$ Philéas, ne joue pas les personnages des autres joueurs s'il te plaît. J'ai galéré à répondre parce que tu ne m'as pas laissé l'occasion de réagir, et au final ça ne servait limite à rien que je réponde puisque tu avais joué à ma place de bout en bout. Je ne t'engueule pas hein, tu le sauras juste pour tes prochains RPs ;)


Que s'était-il passé après que le soldat ait héroïquement ouvert la porte de sa cellule ? Aucune idée ! Archélas s'était tout bonnement endormi comme un ivrogne sous un pont d'Aspasie. Une chance pour Philéas, car l'homme n'aurait sans-doute pas apprécié sa trop grande proximité... et moins encore le fait de se faire dérober sa rapière juste sous son nez ! On pouvait être ivre et conserver quelques réflexes de survie. À condition d'être conscient. C'est donc en papillonnant des yeux quelques secondes qu'il se réveilla au bout de quelques minutes à se faire ballotter à tout va par un orphe bouc trop heureux de balader ses mains où Archélas n'aurait jamais toléré. Un peu hébété mais caressé par l'air frais qui circulait au sol, il se releva en se massant le crâne. Tout comme l'ivresse l'avait gagné à une vitesse fulgurante, sa gueule de bois se dissipait. Et ce n'est que lorsqu'il eut tout à fait repris ses esprits qu'il se leva.

Il remarqua aussitôt sa rapière au sol et la ramassa en fronçant les sourcils en direction de Philéas, ne pouvant se retenir de vérifier rapidement que ses vêtements étaient bien à leur place. Ceinture bouclée, pantalon bien ajusté. Ouf ! Il rangea son arme dans son fourreau et tourna les talons, s'éloignant aussitôt de cet orphe définitivement trop vicieux pour lui. D'ailleurs lorsque ce dernier annonça avoir trouvé deux paires de gourmettes de Héra, il ne put s'empêcher de grimacer.

« Je n'en ai pas besoin pour être fidèle à MA FEMME. » Martela-t-il pour bien faire comprendre à son interlocuteur qu'il ne partageait pas du tout ses fantasmes.

Et sans même le regarder, il fila inspecter la drôle de machine qui lui faisait face. Trouver un moyen de sortir de cette pièce était devenu vital !


*°*°*°*°*°*°*°*°*
Archélas fuit en A3

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 12 Oct 2015, 17:39

A3


Image

Un coup d'œil à gauche, un coup d'œil à droite... cette fois, chance ou pas, rien à l'horizon! Peut être devriez vous en profiter pour filer encore plus loin?


Philéas, à vous. (Rappel, vous êtes en B2)

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Philéas » 13 Oct 2015, 09:14

Désolée Seby mais en fait comme je devais finir l'épreuve en un post (du moins c'est ce que j'avais compris de la consigne de Komodor) et que t'avais fini en laissant Archélas au sol comme un caca, ben je voyais vraiment pas comment faire autrement en fait ^.^"

Philéas fourra les gourmettes dans sa poche avec un petit sourire. "Comme vous voudrez", déclara-t-il d'un air amusé, "mais vous savez, on est jamais trop prudents.." Ça tombait bien, ça ferait plus d'argent pour lui. Il ne remarqua pas vraiment qu'Archélas s'éloignait de lui, et lui demanda, sa curiosité piqué au vif : "Et qui a l'honneeeeuuur d'être l'heureuse élue ?" Peut-être Philéas avait-il eu la chance de la rencontrer, et qui sait, peut-être même de la connaître plus.. intimement ?

Enfin, il fallait tout de même continuer d’explorer l'endroit. Il se dirigea alors vers une lumière bleutée diffusée par un petit écran... Il espérait trouver un gros trésor, ou bien une épreuve de force... pourvu qu'il ne tomberait pas sur une méchante surprise de Sayah, tout lui conviendrait.

=============================================================================================
Philéas va en B1

Avatar de l’utilisateur
Philéas
Orphe

Crédit: 117.00 Ore(s)
Suivi: Image
Pelel'je: Non
Métier: Vagabond
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Satyr de Airagitt

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 13 Oct 2015, 21:24

B1


Image

Une trappe s'ouvre sous vos pieds et sous ceux d'Archélas - pas de chance pour lui s'il espérait mettre de la distance entre vous.. quoi que?

Vous descendez le long d'un immense toboggan jusqu'à ce qu'il vous fasse tomber dans.. une voiture! Un véritable petit bolide, sur une ligne de départ, et derrière vous, des gens en furie qui vous encouragent et qui sont prêts à vous pousser aux fesses pour démarrer!

Une créature de rêve passe devant, un drapeau à la main, elle vous lance à tous les deux un regard langoureux, il y a évidemment d'autres concurrents... Elle lève le drapeau, le premier arrivé gagne un trésor!

Attention.. prêt.. partez!


================================

La course se fait en trois bilans MJ chacun. À chaque fois, le MJ détermine si un obstacle se dresse sur votre route ou si vous réussissez à foncer tout droit!

Archélas: vous allez avoir tout le temps de vous familiariser avec ce bolide! La voie est libre!

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Archélas Ages » 18 Oct 2015, 17:38

Le soldat se contenta de hausser les épaules, et se retourna avec humeur. Ce bouquetin le rendait nerveux. Il était presque pire que ce Vrass Rannveig... par Alrik, est-ce que toutes les créatures de Nideyle possédant des cornes étaient aussi horripilantes ? Il soupira, la silhouette de Ceithli se dessinant dans son esprit alors que son poursuivant demandait qui était l'heureuse élue. Un sourire peut-être un peu carnassier aux lèvres, Archélas ravala la réponse qu'il rêvait d'asséner à cet imbécile. La dernière fois que son épouse avait croisé une chèvre, ça avait fini en massacre... c'était à Guttenvald. À vrai dire les winghox de Banba n'avaient pas mieux fini... alors ce bouc aux hormones en folie, il pouvait bien essayer de séduire son épouse, Archélas ne répondait pas de son sort.

« Cherchez parmi les femmes qui vous ont envoyé sur les roses. » Grinça-t-il pour toute réponse.

Mais il n'eut gère l'occasion de vérifier si sa pique avait touché juste ou non, que le sol se déroba sous ses pieds d'un seul coup ! Archélas tenta de se rattraper au meuble qu'il inspectait, en vain. Les plaques de métal n'avaient aucune aspérité à laquelle s'agripper, et il glissa comme sur une pente savonneuse jusqu'à atterrir sur... sur...

Le soldat poussa un cri étranglé par la peur. Confortablement assis sur une petite banquette, il se retrouvait dans l'une de ces petites charrettes métalliques qu'il avait vu à la Basse-Ville. Combien de fois avait-il manqué de se faire écraser par ces véhicules d'un autre temps ? Totalement paniqué à son bord, il jetait des coups d'œil sur tout ce qui l'entourait. La foule, les jeunes femmes qui n'avaient pas l'air décidées à lui porter secours, et l'espèce de lanterne orange qui clignotait juste sous son nez. Lorsque la lueur devint verte, le public se mit à hurler en même temps qu'Archélas qui se retrouvait totalement désemparé. Un volant, des pédales ? Au mieux il n'en connaissait pas l'utilité, au pire il en ignorait jusqu'à la présence. Le seul volant qu'il ait jamais croisé avait été le système de fermeture d'une porte de train... De là à lui demander de comprendre que l'objet servait à diriger son véhicule !

Heureusement pour lui, la foule semblait vaguement au courant de son handicap, et il vit plusieurs grands gaillards pousser sa charrette de métal alors qu'un type mal rasé venait à sa hauteur. L'avantage des décapotables, c'est qu'il n'avait pas besoin de se baisser par la vitre pour lui parler.

« Allez mon gars, te laisse pas impressionner ! Mets tes mains sur le volant, là. Voiiiiilà. Tu tourne à droite pour aller à droite et pi tu tourne à gauche pour aller à gauche. Tu piges ?
_ J-je crois...
_ Okay, c'est pas sorcier tu vas voir. Pour avancer tu appuies sur la pédale à droite avec le pied. Plus t'appuie fort, plus tu avance vite. »


Archélas baissa aussitôt les yeux, une vague de panique le faisant suer à grosses gouttes. Effectivement, il y avait bien deux pédales à ses pieds. Une petite à droite, et une immense au milieu.

« C'est une automatique, t'embête pas avec les détails. Pour freiner tu appuie sur la grosse pédale au milieu. Plus t'appuie fort, plus ça freine fort. T'as saisi ?
_ Euh... o-oui. Je ne sais pas...
_ Tu connais les courses à cheval nan ?
_ Oui...
_ Bah pareil. Fonce ! »


Le soldat ravala sa salive difficilement, essayant tant bien que mal de rassembler ses idées. Donc, pédale de droite pour accélérer. Il l'enfonça d'un coup de pied maladroit et écarquilla deux grands yeux horrifiés lorsque le véhicule démarra en trombe, le plaquant à sa banquette. Ses supporter hurlaient de joie derrière lui alors qu'il s'en éloignait, et il ne pu réprimer un sourire satisfait en goûtant à la sensation de vitesse que lui offrait cette drôle de boîte à roulettes. Effrayé mais grisé, il se cramponnait au volant, l'accélérateur enfoncé au maximum alors qu'il filait droit devant. Sur la ligne de départ, son instructeur expresse se pinçait les lèvres.

« Merde... j'ai oublié de lui dire de mettre sa ceinture... »

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Donjon : Philéas & Archélas [Komodor]

Messagepar Komodor » 18 Oct 2015, 19:36

Et après on dit que Sayah ne sait pas vous faire découvrir de nouvelles expériences? Regardez moi ce petit bolide!

Philéas, à vous de jouer! Pas de chance par contre, deux concurrents vous prennent en tenaille, ils vous barrent un peu la route, faites de votre mieux pour les dévier et les semer!

Avatar de l’utilisateur
Komodor
Admin héroïque
Admin héroïque

Crédit: 225.00 Ore(s)
Avatar: .: [ Toothless ] :. by Zahkiin

Suivante

Retourner vers Arène

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron