Sur les planches !

Image

Sur les planches !

Messagepar Sayah Cordylus » 20 Avr 2014, 14:51

Sur les planches


http://nideyleforum.free.fr/concours/theatre.png
Afin de rendre aux Nideyliens un semblant de sourire, Sayah Cordylus organise un événement destiné à vous divertir. Comme de coutume, un public sera là pour assister à vos performances et - qui sait - vous applaudir chaleureusement. Pour cela rien de plus simple : enfilez les costumes gracieusement fourni par les plus grands couturiers d'Aspasie et montez sur les planches afin de donner la représentation théâtrale la plus grandiose de l'histoire de Nideyle ! Marquez les esprits et réveillez l'acteur qui sommeille en vous...

Gain : 1 sève de morphe par participant, à condition d'aller jusqu'au bout de la représentation.

Comment ça fonctionne ?
  • Vous devrez jouer les rôles qui vous sont imposés.
  • Le scénario est le suivant :
    Au royaume de Païlandune, le Roi Livian d'Ephtéria se voit présenter deux prétendantes. Ces dernières feront tout pour être choisies tandis que Livian les recevra toutes les deux en même temps pour les comparer. Pour corser le tout, un Ange donnera des conseils avisés aux protagonistes tandis qu'un Démon fera l'inverse (oui oui, comme dans les dessins animés).
  • Vous êtes libres de décrire le décor et vos costumes (tant qu'ils restent cohérent avec le contexte donné).
  • Vous serez tenus de vous exprimer... en rimes ! (pour les dialogues uniquement).
  • Le nombre de pieds par vers reste libre.
  • Vous avez un maximum de 4 jours pour poster. Passé ce délai, c'est au joueur suivant. Au troisième tour passé et si vous n'aviez pas signalé votre absence, vous serez sortis de scène.


Votre tenue est ajustée ? Le trac vous chatouille ?
C'est à vous !


Image

~ Répartition des rôles & Ordre de passage ~
Benedikt Bloom : le Roi Livian d'Ephtéria
Ceithli Elbereth Ages : mademoiselle Hune, prétendante
May Ling : mademoiselle Deuh, prétendante
Vrass Rannveig : l'ange
Antiphane Bevnadin : le démon
Archélas Ages : le valet (n'importe qui peut lui demander ce qu'il veut, qu'il s'agisse de son avis comme d'accessoires)

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent

Re: Sur les planches !

Messagepar Benedikt » 20 Avr 2014, 22:31

Benedikt remit sa couronne en place - trop lourde, flûte, elle était vraiment en or massif ou quoi ? - et sortit des coulisses pour s'avancer vers le trône placé au centre. Il aurait bien rajouté « et s'assit majestueusement sur son trône », mais il y avait une certaine limite de majesté possible quand on touchait à peine le sol de la pointe de pieds une fois assis dessus. D'ailleurs, en général, Il y avait une certaine limite de majesté possible pour un petit botaniste pas très sûr de ce qu'il avait accepté pour se retrouver dans cette situation un poil gênante, ce qui expliquait pourquoi l'intéressé gigota un instant avant d'essayer de trouver une position un peu plus majestueuse.
Même si franchement, si on voulait rester proche de la réalité, le roi Livian n'avait jamais été si majestueux que ça. Il se contentait plutôt de terroriser son peuple, assis comme une serpillière dans son trône, prenant bien garde à garder un air de grande indifférence envers la souffrance d'autrui.

Le petit botaniste secoua la tête, ce n'était pas le moment de penser à ça, mieux valait en rester au majestueux, c'était déjà assez compliqué comme ça.
« Valet ! Vous pouvez les faire entrer !
Et donnez-moi mon sceptre, s'il-vous-plaît.
Ah, heu, et même s'il ne vous plaît pas, vous devez vous exécuter,
La moindre des choses est d’obéir à sa majesté. »

Benedikt se redressa et lissa les plis du costumes finement bordés. Il était tout à fait sûr de n'avoir jamais porté des vêtements aussi jolis. Aussi inconfortables, aussi, mais bon, c'était le prix à payer pour être recouvert de motifs en fils dorés, probablement.
« Et en l’occurrence, le Roi d'Ephtéria,
C'est moi. »


Le botaniste - pardon, le roi d'Ephtéria, regarda les autres s'avancer sur la scène eux aussi un par un. D'abord deux femmes ; l'une d'entre elle était Ceithli Ages, et une autre qu'il ne connaissait pas aux longs cheveux noirs savamment tressés, toutes aussi bien habillées que lui. Bon, alors... C'était des prétendantes, très bien. Benedikt était en train de commencer à réfléchir comment un roi était sensé choisir une épouse ; sur quels critères, en tout cas, mais vint juste derrière un diable et un ange ; et Benedikt faillit exploser de rire en voyant ce dernier, mais se retenu comme il pouvait, appuyant son menton dans sa paume.
Le diable, il le connaissait aussi mais c'était quand même moins drôle que Vrass avec une auréole, même si son ancien client lui avait toujours paru plutôt réfléchi et serviable, pas vraiment le genre à jouer les Amroths.
Il se redressa un peu en s’apercevant qu'il était peut-être temps d'ouvrir la bouche, vu que les deux femmes s'étaient plantés devant lui et que tout le monde attendait qu'il dise quelque chose.
« Bien ! Hmmm. Nous... Nous sommes tous ici réunis,
Pour une raison dont vous avez tous connaissance.
Je recherche une épouse pour m'aider à gouverner ce pays ;
Qui me donnera soutien et guidance.

Mais aussi un héritier pour ce trône,
Ce qui explique pourquoi les rois doivent se marier,
Quand honnêtement, personnellement, j'aimerais bien éviter,
Je ne suis pas ce genre de personne.

Bref ! Je cherche une femme digne de moi et de la couronne royale,
Et celle qui aura mes faveurs,
Sera celle qui me semblera la moins banale,
Et qui portera avec courage et fierté sa raison et son cœur.
»

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Sur les planches !

Messagepar Ceithli » 21 Avr 2014, 09:23

Non mais vraiment, a t'on vraiment besoin de toutes ces fanfreluches? Difficile de marcher avec un tel accoutrement. Dans un soupir, la jeune femme se regarda un instant dans le miroir, normalement, les femmes d'Ephtéria avaient tendance à se maquiller à outrance, mais elle avait préféré un costume plus proche des courtisanes que des dames de la haute noblesse. Pourquoi? Parce qu'elle se disait que Livian n'était pas le genre d'homme à vouloir une épouse riche et orgueilleuse, les nobles ne sont bonnes qu'à glousser en permanence et ça a forcément de quoi agacer un roi. Non, elle avait donc jugé sur une tenue plus aguicheuse, mais richement décorée tout de même.

Les épaules dégagées, elle portait un corset qui l'empêchait à moitié de respirer - au moins, cela dissimulait son petit ventre après son accouchement - de couleur rouge et or. La robe en revanche portait l'un de ces harnachements désagréable pour donner l'impression d'avoir des fesses de jument sous la robe! Jamais elle n'avait compris l'intérêt de toutes ces armatures, si ce n'est que ça faisait un poids considérable à se trimballer dans le dos! Soupirant, elle réajusta sa tenue, surtout sa coiffure qui avait été revue pour l'occasion. Ses cheveux étaient bouclés de jolies anglaises qui tombaient en cascade de part et d'autre de son visage pour certaines mèches, les autres étaient rassemblés en un chignon soigneusement noué à l'arrière de son crâne. Ses yeux étaient légèrement maquillés pour les mettre en valeur, et elle portait de ces bijoux en temps normal trois fois trop lourds mais qui avaient le mérite de n'être que des accessoires, et donc assez légers.

Un collier de perles blanches qui mettait sa poitrine en valeur, des bracelets dorés qui tintaient à chacun de ses mouvements et au moins deux bagues à chaque doigt serties d'une pierre grosse comme une framboise.
Soupirant, elle entendit la pièce commencer. Le Roi était installé et elle se regardait encore dans le miroir. Elle ne savait pas quel genre de femme allait jouer l'autre prétendante, mais Ceithli avait décidé de jouer la sournoise. Celle qui va flatter l'égo du roi, se montrer sous son meilleur jour tout en se montrant particulièrement docile et soumise. Le genre de femme qui fait croire à l'homme qu'il est le maître de la situation alors qu'il n'en est rien.

Le valet vint la chercher et elle sursauta en voyant qu'il s'agissait... d'Archélas? Voilà qui allait compliquer les choses! Comment allait-elle jouer le rôle d'une femme chargée de séduire un autre homme devant son époux? Elle se mit alors à soupirer avant de se racler la gorge

«J'arrive, je finis de me préparer
Il faut que je sois belle pour sa majesté»
elle serra un peu des dents.. ce n'est qu'une pièce, juste une pièce.

Elle suivit donc le valet jusqu'à la salle, elle ne savait pas encore si elles allaient être présentées en même temps ou l'une après l'autre, mais elle eut vite sa réponse. La deuxième femme arrivait elle aussi peu après. En revanche, il lui fut difficile de ne pas rire devant l'accoutrement du winghox! Alors celui-la, jamais elle ne l'aurait cru être un ange! Comme quoi, son rôle n'était peut être pas le plus dur qui soit!
Elle passa doucement sa langue sur ses lèvres pour ne pas rire avant d'attraper deux pans de sa robe pour faire une gracieuse révérence. Le petit botaniste qui jouait le rôle de Livian, en revanche, allait lui faciliter les choses. Il était forcément moins impressionnant que le vrai, et par conséquent, plus facile de s'imaginer qu'on pouvait le manipuler


«Je me présente, votre Majesté,
Dame Hune, du célèbre bijoutier
C'est un immense honneur que d'être là, à vos pieds
Et j'ose espérer que je saurais vous contenter...»


Elle ramena volontairement sa main à sa poitrine tout en affichant un léger sourire faussement timide. L'autre prétendante était un peu jeune, mais forcément beaucoup plus influençable et Livian se dirait surement qu'il pourrait plus facilement manipuler l'autre à sa guise pour qu'elle soit sa marionnette. Enfin peu importe, ce n'était qu'une pièce après tout.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Sur les planches !

Messagepar May Ling » 24 Avr 2014, 20:13

Heuresement pour May qu'elle etait arrivée en avance car non selement elle mit un moment a choisir son costume nais elle mit presque plus longtemps a l'enfiler. Elle ne portait jamais de robe en general. Elle ne s'y sentait pas vraiment a l'aise. Elle en choisit une assez simple dans les ton turquoise et natta ses long cheveux noirs.
"pour le roi il faut que je me prepare
de cette robe je me pare"

Puis elle se dirigea vers le valet venue la chercher. Elle le suivit et monta sur la scene pas très rassuré. Elle parvint a le cacher sous un sourire. Un doux sourire comme elle savait si bien les faire.
Elle observa les autres participant en montant sur la scene. Elle ne connaisait personne. La premiere pretendante lui semblait deja plus belle qu'elle. Elle avait souvent tendance a se rabaisser et s'effacer. Elle secoua mentalement la tete. Elle etait la pour jouer un role.
Elle s'approcha du roi le salua comme il se devait et se presenta.
"je me nomme madame Deuh
Et je suis franche
Je ferais tout pour vous rendre heureux
et pour que vos jours soit merveileux"

Elle resta ensuite immobile attendant en silence la repoce du roi.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Sur les planches !

Messagepar Vrass Rannveig » 27 Avr 2014, 08:42

Moi en ange... y'a vraiment que Sayah pour avoir des idées aussi tordues. Maaaais mine de rien, je tiens à avoir la classe en toutes circonstances, et même avec un tel costume, j'arrive à avoir un charme fou! Devant la glace, je finis d'ajuster mon costume. De fines feuilles de lierre entourent mes cornes, je me suis mis une toge qui dévoile la moitié de mon torse sur le côté gauche, mes tatouages ont été recouverts d'une fines poudre dorée au lieu de leur teinte noire habituelle, mes ailes, grandes légèrement déployées dans mon dos, se referment un tout petit peu sur moi, elles sont lourdes, mais je gère!

Évidemment, je suis pieds nus, et lorsque je m'avance sur la scène, ma jambe gauche se découvre à chacun de mes pas. Oui, j'ai trop la classe!
Je m'avance près du Roi, je regarde Benedikt en me retenant de ne pas rire, quoi que je vois bien qu'il se retient lui aussi le fourbe! Quoi? Je suis pas crédible en ange? Non mais oh! En tout cas, mon rôle est visiblement de le conseiller, et le démon va devoir surement conseiller autrement. Je dois être le gentil, et l'autre le méchant, mais on verra bien si on ne va pas pimenter tout ça!

Les deux prétendantes s'avancent, amenées par le soldat Ages en.. valet? Mouarf! La bonne blague! Ce rôle lui va comme un gant tiens! Je me passe la langue sur mes lèvres pour ne pas rire, avant de ramener mes mains jointes devant moi comme un vrai petit ange.. bordel que c'est dur de pas rire dans cette situation!
Honnêtement, difficile de faire semblant d'hésiter en voyant les deux prétendantes, l'une ressemble à une petite fille, douce et fragile. Elle est mignonne, oui, mais elle ne ferait pas du tout une reine quoi! L'autre par contre, bon c'est la féline, donc caractère de merde, le genre qui pourrait surement le poignarder dans son sommeil pour devenir reine, mais voilà quoi, elle a quand même un peu plus la gueule d'une reine.

Je me tourne vers le démon, histoire de voir laquelle il veut conseiller, et puis zut, je lui laisse pas le choix! Il va devoir lui suggérer la gamine et puis c'est tout! Je tourne juste un œil vers Archélas avant de me pencher vers l'oreille de Benedikt, parlant d'une voix douce et mielleuse de manière à ce que l'on m'entende tout en faisant genre que c'est un murmure

«Admirez ces courbes voluptueuses
Ces hanches et cette poitrine opulente
Pour sur, Madame Hune me semble généreuse
Elle pourra vous porter des enfants par trente!»


J'affichais déjà un petit air satisfait avant de me redresser, je laissais volontiers mes mains jointes comme si j'étais un ange. Bon ok mes arguments sont pas trop ceux d'un ange, mais après tout, pour un roi, trouver une reine qui lui donne des enfants, c'est bien non?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Sur les planches !

Messagepar Antiphane Bevnadin » 27 Avr 2014, 15:48

Antiphane regardait la scène comme s'il était lui-même spectateur. Il avait toujours trouvé les représentations théâtrales fascinantes. Ce qu'il admirait le plus, c'était le travail des comédiens. Très souvent, il avait cherché à savoir comment l'acteur faisait-il pour interpréter pleinement un personnage tout en restant acteur. Celui qui jouait sur scène donnait l'impression d'être un autre, mais si cela était le cas, il agirait réellement sur scène, or cela n'était pas le cas. Il devait à la fois vivre ce que son personnage vivait tout en ayant en tête le texte et les déplacements. N'était-ce pas fabuleux ?

Cependant, Antiphane n'était plus seulement spectateur. Il était lui-même sur scène avec quelques autres comédiens. Comment diable avait-il atterri ici ? D'ailleurs, il jouait le rôle du diable, vous savez, la mauvaise conscience d'un individu. Il remarqua que ce n'était pas simple à mettre en scène dans une pièce de théâtre. Pour commencer, il se rappela être passé aux loges pour être maquillé de la tête aux pieds. Sa peau était devenu rouge, un rouge pourpre. Ses tatouages avaient été prononcés d'un noir profond, ce qui faisait ressortir son air offensif.

Il se tenait debout, aux côtés du roi, et craignait que son maquillage ne coule sous la chaleur des lumières. Il osait à peine toucher son propre visage, de peur de gâcher ce travail. Dans sa main droite il tenait une fourche exagérément grande qu'il tentait de maintenir le plus fermement possible pour ne pas crever un œil. Et enfin, une longue queue avec une pointe au bout était accroché derrière lui, se dressant vers le haut à l'aide d'une barre de métal dissimulé sous les vêtements.

Mais toute cette angoisse était secondaire. Son rôle était celui du mauvais et il craignait par dessus tout qu'on l'associe aux rebelles. Il secoua la tête, fronçant les sourcils. Ce n'était qu'une fiction ! Il n'était pas ce diable, il n'était pas la mauvaise conscience du roi. Il n'était rien de tout cela. Ce qui l'entourait faisait partie d'une scène et lui-même appartenait à cette scène. Il était plongé dans une réalité fictive.

C'est à lui ! Antiphane ne connaissait pas l'angoisse de parler sur scène. Il s'avança et se rapprocha du roi comme s'il était son plus fervent conseiller, son fidèle ami. Il abaissa la fourche dans la direction des deux prétendantes et pointa mademoiselle Deuh de ses trois piques. Puis tout en parlant, il dessina d'un air menaçant la silhouette de la jeune femme dans les airs.

« Voyez, Monseigneur comme elle est douce
Son regard timide et son air calme lui dessine une belle frimousse
Elle semble docile et correspond à l'image d'une épouse idéale
Votre pouvoir n'en sera que plus magistrale !

Demandez-vous, Sire, pourquoi faire tant d'enfants 
Lorsqu'un seul ne pourra devenir gouvernant ?
Croyez-moi, Majesté, cela évitera dispute pour votre fortune
Au sein de votre famille, de votre Royaume, que dis-je de votre grand Royaume de Païlandune. »

Lorsqu'il termina sa tirade, il releva sa fourche lentement et d'une théâtralité exagérée. Il se tourna alors vers l'ange qui, quelques minutes auparavant affichait sur son doux visage (qui portait tout de même des cornes ! Mais quel ange était-ce là?) et lui rétorqua un sourire diabolique. Il menaça de ses dents qui paraissaient pointues grâce au maquillage.

Que pouvait faire un ange face au diable ? L'ange était là simplement pour soulager l'esprit pour dire ce que l'individu voulait entendre. Ses mots étaient ceux d'une mère. Mais une mère n'hésite pas à mentir pour protéger son enfant. Quant au diable, lui crachait ses mots, la vérité pour troubler l'esprit.

Avatar de l’utilisateur
Antiphane Bevnadin
Membre V.I.P.

Âge: 37
Crédit: 716.00 Ore(s)
Suivi: Image Image ImageImage
Pelel'je: Non
Métier: Chef des rebelles
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: The Painted Man by Navate : lien

Re: Sur les planches !

Messagepar Archélas Ages » 29 Avr 2014, 21:22

Archélas avait été l'un des premiers à monter sur scène en compagnie de Benedikt... pardon, en compagnie du Roi Livian d'Ephtéria. À peine rasé comme à son habitude, les cheveux décoiffés lui retombant dans les yeux, il était parfait dans le rôle du servant démuni. Il avait enfilé pour l'occasion de simples haillons fait d'une toile rappelant assez les sacs de pommes-de-terre de Balaïne et marchait pieds nus en se tenant légèrement courbé, comme un homme soumis. Si son égo en avait pris un coup ? Non. D'abord parce qu'il n'attendait pas d'un événement organisé par Sayah qu'il flatte l'égo de quiconque, et ensuite parce qu'il s'agissait d'une représentation théâtrale. Aussi Archélas jouait-il son rôle, bêtement satisfait de moment de répit dans ses voyages. Voilà qui allait le changer des Proteus et autres monstres sanguinaires des coins reculés de Nideyle.

Tout appliqué à jouer les larbins, donc, il s'inclina peut-être un peu trop respectueusement devant Benedikt, la main sur le cœur.

« Vos désirs sont des ordres, ô votre Majesté,
Vos sceptre comme vos prétendantes je m'en vais chercher. »


Difficile de s'exprimer en rimes... Archélas était bercé par l'armée, les combats et la misogynie typique de Païlandune davantage que par la poésie. Qu'on ne lui demande pas des pieds égaux, ou il était capable de jeter un regard critique à ses chaussures en se demandant sincèrement quel était le problème avec ses pieds. De retour en coulisses, donc, le soldat improvisé valet chercha frénétiquement un sceptre avant de courir auprès des deux jeunes femmes supposées jouer les prétendantes. Quelle ne fut pas sa surprise de tomber nez à nez avec sa propre épouse ! Interloqué une seconde, il dut secouer la tête pour se remettre de ses émotions et surtout s'empêcher de se jeter dans ses bras - et plus si affinités. Il se contenta donc d'un sourire, ravi de la vue qui s'offrait à lui. Bien sûr, lui avait l'allure beaucoup moins attirante dans ses guenilles. Près de sa féline, une autre morphe, plus petite et semblait-il plus timide attendait d'être introduite sur scène. Bon... et bien c'était à lui de jouer.

Leur ouvrant la voie, Archélas revint auprès du roi, tête baissée sur son air de valet asservit. Il s'agenouilla presque devant lui et lui tendit son sceptre, baissant la tête en signe d'allégeance. Pour être tout à fait honnête, il avait surtout préféré rentrer sa tête dans ses épaules et se dissimuler ainsi à la vue du public alors qu'il contenait un fou rire. Vrass Rannveig dans le rôle d'un ange ne lui avait pas échappé !

« Seigneur comme vous l'exigiez
Votre sceptre ; et pour m'accompagner,
Les femmes vous étant destinées. »


Curieusement, la dernière phrase fut la plus difficile à prononcer. Ceithli, destinée à un autre homme ? Jamais ! Mais il s'agissait d'une pièce, et surtout, il s'agissait de Benedikt. Autrement dit, le moins susceptible d'être intéressé par une femme ! Il se releva pour aller se mettre un peu à l'écart, attendant que l'un des autres acteurs présent lui demande son avis ou n'importe quel accessoires susceptible de lui être utile. Parfois, il faisait semblant d'aller lisser les pans d'un rideau comme un valet ayant à cœur l'entretien des tissus. La vérité était toute autre, puisque la manœuvre lui permettait de tourner le dos au public et de leur dissimuler son hilarité. Ceithli jouant les prétendantes aguicheuses pour Benedikt restait sa préférée... mais autant dire qu'il n'était pas très objectif vis à vis des performances de chacun.

La seconde prétendante intervint alors, affichant une détermination certaine à ne pas se faire voler la vedette. Elle aussi voulait Livian, et n'hésitait pas à le faire savoir. Restait à écouter les conseils de l'ange - si l'on pouvait vraiment considérer ce winghox comme un ange - et ceux du démon. Évidemment, les arguments de Rannveig déclenchèrent aussitôt une crispation chez Archélas. Non mais ! Les anges n'étaient pas supposés être purs et innocents plutôt que de laisser traîner leurs yeux où il ne fallait pas ? Son regard coula vers le démon qui - selon lui - marquait un point. Pour le roi Livian d'Ephtéria, le vrai, il était certain qu'une femme docile voir servile, et facilement impressionnable était plus avantageux qu'une épouse susceptible de le manipuler ou de le trahir... et la seconde suivante, Archélas en fut quitte pour se mordre la joue afin de contenir un nouveau fou rire. Vrass Rannveig tenu en joue par le trident d'un démon peint en rouge... pardon, mais c'était un peu trop jubilatoire pour lui...!

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur les planches !

Messagepar Benedikt » 30 Avr 2014, 20:28

« Mon cher diable d'épaule,
C'est un bon point que tu soulèves.
Je n'ai guère besoin de jouer un rôle
De géniteur légendaire
Pour assurer ma souveraineté
Et si je devais choisir
Occuper mon règne à ce genre d'activités
Ne me donne pas vraiment envie de sourire. »


Benedikt se redressa et jeta un regard à chacun des prétendantes armées de leur plus beaux sourires et soupira. Difficile de s'imaginer ce que pourrait faire Livian dans cette situation. Le petit botaniste était bien trop niais pour être vraiment méchant et sournois, et il fallait vraiment qu'il se mettent à se creuser la cervelle pour imaginer quelque chose de plausible.
« L'idée de voir mon royaume
se déchirer dans des jeux d'intérêts
ne me plaît pas plus - en somme
Ce qui me suffit, c'est un seul héritier.

En revanche, ma future reine
pourrait être avoir d'autres talents
Elle peut filer la laine
Ça ne m’intéresse pas vraiment

Mais un don des arts et un esprit vif,
L'entendre jouer d'un instrument
Voilà qui serait plus attractif !
Puisque pendant si longtemps,
Nous devrons nous tenir compagnie
Autant qu'elle soit plaisante
Dites-moi mes chères amies
Si j'ai une musicienne parmi mes prétendantes ! »


Bon, dans le genre méchant et sournois, on faisait mieux... Le botaniste remit sa couronne en place et fronça les sourcils. Autant essayer de jouer correctement son rôle, après tout... Mais ce n'était pas facile ! Sayah avait bien été idiot, tiens, dans le choix de ses personnages ! Et puis son visage s'éclaira soudain :
« Oh ! J'ai une formidable idée !
Mon valet ici présent
Va de ce pas m'apporter des instruments
Et avec, aussi longtemps que je le souhaiterez
Vous jouerez ce qu'il vous plaira
Ou danserez, tiens, ce sera votre choix
Puis tout le monde vous jugera
Et je déciderais celle qui me conviendra... »


Mmmmh, mais elles n'allaient pas s'en sortir comme ça facilement, remarque. Après il faudrait voir pour vérifier qu'elles n'étaient pas stupide. Ah, en fait, ça commençait à devenir plutôt drôle, quand on commençait à se mettre dans la peau du personnage ! Benedikt en profita pour demander à son valet de lui rapporter à manger. Si elles étaient trop mauvaises, il aurait toujours quelque chose à leur jeter dessus, tiens. Le petit botaniste se retient de rire, optant plutôt pour un sourire en coin, choqué lui-même par ses mauvaises pensées.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Sur les planches !

Messagepar Ceithli » 01 Mai 2014, 10:56

Difficile de garder son sérieux devant un ange à cornes et un démon qui brandit un trident sous son nez! La féline dut se pincer les lèvres afin de ne pas rire, et tenter de garder mon constance tout en jetant de temps en temps un œil à son époux qui s'affairait un peu partout comme un véritable valet. La deuxième prétendante se montrait plus douce, plus timide, plus docile donc, et au fond, Ceithli aurait évidemment préféré que le «Roi» la choisisse, puisqu'elle n'était pas vraiment intéressée par tout ça, mais son rôle voulait qu'elle soit désireuse d'obtenir ses faveurs coûte que coûte, aussi elle pencha légèrement la tête sur le côté avec un sourire en coin

«Pourquoi une épouse douce et docile
Quand déjà toutes les femmes de ce monde
Sont à vous à votre demande si facile?
Une épouse doit être à votre image aux yeux du monde...»


Léger sourire aguicheur. Après tout, c'était vrai non? Le roi pouvait avoir toutes les maîtresses soumises qu'il souhaitait, mais sa reine se devait d'avoir une certaine image aux yeux du peuple n'est-ce pas?

En tout cas, le roi semblait avoir une autre idée en tête, et la féline fronça légèrement du nez. Elle n'était pas spécialement habile d'un instrument, ce n'était vraiment pas le genre de chose que l'on sait faire dans sa famille! En revanche, elle savait très bien danser. Aussi, elle repoussa de la main les instruments avant de s'avancer avec un nouveau sourire charmeur


«L'art se présente sous différents aspects,
La musique n'est pas le seul talent dont doit disposer
une femme pour être exceptionnelle
Laissez moi donc vous faire une danse des plus sensuelles..»


Elle se mit donc à taper dans ses mains dans un léger rythme pour donner la cadence, tapant aussi des talons pour faire la musique à la place d'instruments qu'il n'y avait pas ici. Ainsi elle faisait d'une pierre deux coups d'un certain sens, puisqu'elle faisait autant la musique que la danse! Quand elle jouait des talons qui claquaient sur le carrelage - censé être du marbre mais passons - elle jouait de ses mains avec une certaine grâce, ondulant des hanches et cambrant les reins tout en basculant la tête en arrière... puis lorsqu'elle frappait dans ses mains, ses jambes bougeaient avec élégance en traçant comme des cercles invisibles sur le sol... bon ça se voyait moins à cause de sa robe immense mais tant pis, elle savait que ce ne serait pas le genre de choses qui plairait à Benedikt Bloom, le fait qu'il n'aimait pas vraiment les femmes ne lui était pas vraiment étranger! Mais au moins se disait-elle qu'elle jouait bien son rôle et c'était tout ce qui comptait.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Sur les planches !

Messagepar May Ling » 03 Mai 2014, 22:28

May regarda l'ange s'approcher du roi. Un ange à corne c'était quand même étrange. Elle ne montra rien de ce qu'elle pensait. L'ange parla lui conseillant madame Hune. Un ange est sensé être pur. Ces arguments ne ressemblaient pas à ce d'un ange. Si l'ange avait conseillé l'autre prétendante au roi ce serait au démon de la loi conseiller. Justement la voilà qui s'approchait du roi. Elle écouta ses arguments. Il n'avait pas totalement tord elle jouerait parfaitement le rôle de la femme docile.
Jouer quelques chose. Elle était déjà plus douée en musique qu'en danse.

"je suis une femme dévouée
et ferais tout pour vous plaire
pour vous les prouver
je vais vous jouer un air"


May choisit l'un de instruments et commença à jouer. Cette musique remontait très loin dans son passé. May la joua jusqu'au bout. Lorsqu'elle s'arrêta son visage devint triste. Elle se reprit pourtant rapidement, elle était la pour jouer un rôle. Elle sourit pour cacher sa tristesse mais ses yeux restèrent tristes.

Elle attendit la suite en silence espérant avoir réussi à jouer son rôle. L'autre prétendante était plus convaincante de son avis. Elle secoua intérieurement la tête. Ce n'était pas avec ce genre de pensées qu'elle arriverait à convaincre le roi de la choisir elle.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Sur les planches !

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Mai 2014, 19:56

On pouvait dire ce qu'on voulait, y'avait quelques petits soucis de scénario dans cette pièce de théâtre! Déjà franchement, me coller dans le rôle de l'ange. Ok j'avoue que je suis pas doué, logiquement, j'aurais du conseiller la petite, c'est normal, elle est douce, pure, gentille, par rapport à l'autre qui semble limite déterminée à épouser le roi pour l'égorger dans son sommeil après s'être fait engrosser pour amener un héritier sur le trône! Mais c'était trop tentant de faire chier le soldat en suggérant au roi sa propre épouse, ça avait été plus fort que moi, peu importe que ce soit logique ou non!

En tout cas, le démon jouait son rôle à fond lui et s'amusa à m'envoyer sa fourche sous le nez... vous croyez que si je la lui fais bouffer, ça sera crédible pour un ange?
«Ôtez de ma vue
Cet objet pointu
Sinon vous allez être ému
Lorsque je vous l'enfoncerai dans le...»


Oui bon ça non plus c'est pas digne d'un ange! Mais zut hein! On ne me menace pas d'une fourche bordel! Et l'autre là bas qui rigolait, fichu valet, je peux même pas lui en coller une ni demander au roi de le faire vu que cette andouille faisait correctement le ménage et autres idioties!

En tout cas, le roi décida que pour le convaincre de choisir, fallait une épouse qui s'y connaisse en art - oui ok on voit bien qu'il joue pas vraiment Livian là, à mon avis, il en aurait fichtrement rien à foutre qu'elle sache chanter, danser ou faire des claquettes! Bref.. malgré tout, la féline marquait un point et je me penchais à l'oreille du roi
«Madame Hune marque un point votre grâce
Il faut à vos côtés une femme d'une certaine classe
Que tout en chacun voit en elle une reine
qui sera digne de votre règne»


Je me redressais donc tout en fronçant le nez vers le diable avant de lui tirer la langue, d'un air de dire «vas y, trouve un argument contre ça espèce de nain rouge!» avant de me tourner à nouveau vers les demoiselles. La féline ne savait visiblement pas jouer d'un instrument - dommage pour elle - mais elle se lança dans une danse qui ne me laissait pas indifférent et je ne pouvais m'empêcher parfois de pencher la tête sur le côté pour admirer ses gambettes! Et pas du tout de façon subtile en plus, heureusement que j'étais derrière Benedikt, il aurait été fâché, mais son mari, lui, devait bien voir que je ne me gênais pas pour la mater!

Quant à l'autre, elle prit un instrument et commença à jouer un air.. triste.. ouais non elle avait pas compris je crois. Je me mettais à bâiller avec une pointe d'exagération avant de me pencher à l'oreille du roi
«Non mais quel ennui!
Avez-vous donc besoin d'une berceuse pour gagner votre lit?
Ou bien pensez-vous que quelques encouragements
Sauront vous donner plus de plaisir en vous couchant?»


Je faisais évidemment référence à la façon de bouger de la féline qui donnait forcément bien plus envie de finir au lit avec! Après c'est sur que le roi pouvait avoir toutes les courtisanes qu'il voulait, mais bon, tant qu'à faire, si on a une femme qui peut aussi vous satisfaire, pourquoi se gêner?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Sur les planches !

Messagepar Antiphane Bevnadin » 06 Mai 2014, 00:16

Mademoiselle Hune repoussa les instruments, privilégient la danse. Ses gestes étaient d'une grande beauté tandis que son corps représentait une certaine harmonie. Antiphane sentit ses joues s'empourprer devant ce spectacle et remercia intérieurement le maquillage qui camouflait efficacement son embarras.

Il adressa un regard à l'ange qui caressait la jeune femme du regard. Il semblait que chacun était absorbé par ce spectacle. Il lui fallait trouver une forte argumentation pour détourner l'attention du roi. Il se pencha à nouveau à son oreille, comme s'il allait se confier à lui.

« Regardez cette grâce, comme elle est belle
Chacun de nous sommes envoutés par elle »

Il s'approcha encore plus doucement, comme s'il allait lui annoncer quelque chose de grave.

« Ô, que de désir, n'est-ce pas ?
Personne ne peut ignorer la beauté d'une telle créature,
Pas même l'ange qui regarde ses bas !
Est-ce ce que vous désirez ? Que chacun la regarde comme de la nourriture ? »

Il se redressa à la verticale, tentant d'imposer sa taille. La grande fourche qu'il pointait vers le plafond lui donnait une grandeur impressionnante. Il n'en fallait pas moins pour un démon !

« Avec une telle femme,
Il est évident que vous resterez sur vos gardes.

Un sentiment plus puissant encore que l'amour,
La jalousie viendra s'emparer de vous à son tour.
La Reine se doit de susciter le respect,
Pas l'appétit, la tentation ni même la volonté ! »

S'il n'avait pas joué le rôle d'un diable, il ne se serait pas privé de dire qu'en choisissant la première demoiselle, il aurait justement tenté le diable. Il se tourna vers son ami l'ange qui le menaça ouvertement. Il porta alors le dos de sa main à son front, mimant un évanouissement.

« Ne montez pas trop sur vos grands chevaux,
Avec votre auréole qui vous monte au cerveau ! »

Enfin, ce fut à sa protégée de jouer un air. Elle ne se contenta pas seulement de jouer pour le simple plaisir du roi, elle interpréta quelque chose de véritablement sincère. Une certaine émotion émana d'elle, pas même un démon ne pouvait être insensible à cela ! Doucement, lorsque la musique cessa, Antiphane lui adressa un clin d'oeil complice. Il allait tout faire pour vendre sa brebis !

« Vous avez là quelque chose de pure,
J'y perçois des émotions sincère
Observez, l'art d'aucune culture
Avec elle, du cœur, vous deviendrez prospère. »

Avatar de l’utilisateur
Antiphane Bevnadin
Membre V.I.P.

Âge: 37
Crédit: 716.00 Ore(s)
Suivi: Image Image ImageImage
Pelel'je: Non
Métier: Chef des rebelles
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: The Painted Man by Navate : lien

Re: Sur les planches !

Messagepar Benedikt » 10 Mai 2014, 00:09

Le petit botaniste se pencha sur son trône de manière pas du tout royale en voyant Vrass zyeuter Ceithli. Dis donc, même de dos, il pouvait le remarquer, merci d'être discret ! Dire que c'était sensé être un ange. Benedikt n'était pas souvent jaloux mais se mit à bouder un peu quand même ; lui aussi il avait un joli costume, hein, d'abord, mais on le regardait pas comme ça !
Du coup, il n'écouta que d'une oreille le chant mélancolique de la deuxième, déconcentré, et croisa les bras lorsque les deux femmes se replacèrent devant lui. Un coup d’œil vers Vrass qui avait encore un sourire en coin lorsqu'il regardait mademoiselle Hune, et se tourna vers lui, le nez froncé :

« Hé, ange déchu, c'est moi que vous devez conseiller
Ou vous avez d'autres affaires urgentes ?
Ce n'est pas parce qu'une de mes courtisanes se met à danser
Que vous devez montrer comme ça qu'elle vous tente !

Peu importe qu'elle danse aussi joliment
qu'une fille d'un bordel de luxe, finalement,
Je peux payer pour ça sans peine
Ou même, je peux parfaitement le faire moi-même ! »


Être comparée à une prostituée de luxe, dans le vocabulaire du botaniste, c'était valorisant, il connaissait plusieurs filles de ce genre qu'il appréciait grandement, mais vu la tête des spectateurs amusés, ça pouvait être pris de plusieurs manières. Au moins, ça correspondait plus à ce que dirait probablement le roi Livian ! On ne pourrait pas lui reprocher ça, et peut-être que ça
cacherait un peu ses remarques pleines de jalousie dont il avait un peu honte désormais. Ce n'était pas comme s'ils n'étaient que tout les deux ici...

Il se retourna vers les deux prétendantes et soupira :
« Oubliez-ça, je me fiche de vos talents artistiques,
Je connais pleins de musiciennes qui sont de vieilles biques.
Et puis si vous voulez avoir une couronne sur votre tête
Vous devriez devoir faire plus que pousser la chansonnette !

Avant de mériter quelqu'un comme le roi
Il faut naturellement donner un peu plus que ça
Sinon j'épouserais la moitié de mon personnel
y compris la cuisinière qui n'est pas des plus belles !

Et puis pour être honnête, vous êtes bien mignonnes,
Mais pourquoi faut-il que je partage mon trône ?
Je suis bien tout seul à gouverner,
Je n'ai personne envers qui j'ai des comptes à régler !

Vous ne trouvez pas ça dérangeant,
Qu'on m'oblige à avoir des enfants ?
Qu'il me faille une épouse pour un héritier
Quand dans les rues, j'en trouverais des milliers ?

Il ne serait pas plus stupide, mon fils
Qu'il soit né de celle de Jupiter ou de ma propre cuisse...
Que dites-vous de ça, hein, mes conseillers ?
Au lieu de toujours essayer de vous entre-tuer ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Sur les planches !

Messagepar Ceithli » 10 Mai 2014, 10:43

Fini de danser. Honnêtement, Ceithli était plutôt étonnée que le winghox continue de la défendre elle, là où logiquement il aurait du assurer le roi de prendre la petite morphe louve. Malgré tout, elle se sentait fatiguée de danser avec une telle robe, et rapidement, Benedikt montra qu'il avait peut être un peu plus de talent de comédien qu'il ne le pensait!

Il était probable que le roi serait également de ce genre là, humeur changeante et à se lasser bien vite de ce qu'il a sous les yeux tant qu'il ne le possède pas entièrement. Malgré tout, elle commençait à se lasser elle aussi de devoir jouer les demoiselles acharnées au trône, et puis, cette pièce commençait à durer un peu trop longtemps non? Pendant combien de temps Sayah comptait-il les laisser jouer ainsi? Elle regarda son époux qui continuait à s'affairer avec tout le mobilier, l'ange et le démon se chamaillaient comme des enfants - logique en soit - et la petite louve paraissait bien triste après avoir joué de son instrument.

Vu que le roi ne semblait plus vouloir prendre femme, Ceithli s'inclina simplement avec une révérence en tenant deux pans de sa robe

«Le peuple aime à savoir que son roi est un peu comme eux
Qu'il a une famille et sait être heureux
Mais si vous n'aspirez pas à vous montrer sous ce jour
Il est effectivement inutile que je cherche votre amour...»


Yeark.. rien que l'idée qu'elle puisse vouloir l'amour de Livian lui donnait un léger goût de bile en bouche. Elle se redressait donc, jouant la dernière carte de la provocation. Les gens de pouvoir avaient toujours tendance à vouloir ce qu'ils ne pouvaient avoir, aussi elle allait jouer une autre carte en plantant son regard dans celui du winghox. Cette haine entre Archélas et lui avait justement commencé parce qu'elle s'était refusée au tatoueur, donc... autant jouer ce même jeu ici.

Elle se tourna donc vers le roi et s'inclina à nouveau

«Je n'ai déjà que trop joué avec sa majesté
Si malgré cela, je continue à l'ennuyer
Je préfère cesser de l'importuner
Et je vais donc me retirer..»


Dans un regard assez froid, elle tourna donc le dos, c'était surement un affront que de s'en aller ainsi devant le roi, surement que s'il ne s'agissait pas d'une pièce de théâtre, elle aurait été exécutée pour une telle action, mais là, on parlait de théâtre et elle préférait jouer sur l'égo des hommes qui était bien plus facile à manipuler que leurs sentiments. S'il voulait vraiment une épouse douce et docile, il pourrait donc choisir la petite louve! Mais s'il la voulait elle à présent, il allait devoir venir la chercher! Bon, Benedikt avait surement bien moins d'égo que le vrai Livian, mais peu importe, les dés étaient jetés.

Avatar de l’utilisateur
Ceithli
Antiquaire
Antiquaire

Âge: 37
Crédit: 2,705.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Antiquaire
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Red path of eternity - Chris Ortega

Re: Sur les planches !

Messagepar May Ling » 11 Mai 2014, 21:33

L'ange était passionné par madame Hune à son regard il l'aurait sûrement prit pour lui. May sourit intérieurement à cette pensée puis secoua la tête. Il conseillait au roi la danseuse à sa manière.

Et le démon la défendait comme il pouvait. Elle aurait quand même préféré que ce soit l'ange qui le fasse mais finalement lui ou un autre du moment que c'était elle que le roi choisissait. Cependant ce dernier se laissait vite et sa musique n'avait pas eu beaucoup d'effet sur lui. D'ailleurs il n'avait pas tord, des enfants il pouvait en avoir avec n'importe qui s'il le voulait. Qu'avait elle de plus que les autres. Pas grand chose. Elle secoua à nouveau la tête voilà qu'elle recommençait à se rabaisser. Ce n'était pas comme ça qu'elle réussirait.

Cependant madame avait raison d'une part le peuple avait besoin de sentir leur roi comme eux d'autre part s'il ne voulait pas d'elle, elle voyait mal comment le convaincre et ça servait à rien d'insiter.

Elle s'en voulait un peu de copier le comportement de madame Hune mais il lui semblait qu'il n'y avait rien d'autre à faire.

"vous ne voulez pas de moi tant pis
vous n'avez qu'à prendre les autres tenez
pour vous j'aurais tout tout donné
mais puisque que vous en décidez ainsi c'est fini"


Elle lui tourna le dos. Elle avait peut être raté son coup en parlant ainsi mais que dire d'autre. Le roi ne voulait pas d'elle tant pis. Et puis de toute façon elle ne voyait pas quoi faire de plus. Maintenant à lui de voir.

Avatar de l’utilisateur
May Ling

Crédit: Fermé

Re: Sur les planches !

Messagepar Antiphane Bevnadin » 12 Mai 2014, 11:09

Voilà que les deux prétendantes décidèrent de partir à tour de rôle. Mais quelle fut la surprise lorsque le roi fut abandonné avec tant d'audace. Le démon regarda mademoiselle Deuh prendre congé. Il afficha un air ahuri exagéré pour afficher sa perplexité. A quoi jouaient-elles au juste ? Ou plutôt, à quoi jouait-elle ? Il se fichait que la première parte, après tout c'était un avantage de taille pour lui et sa prétendante. Il ne restait plus qu'elle, il n'y avait plus de concurrence et elle décida pourtant de partir aussi. Dans un profond soupir il exprima son désespoir.

Jouant le rôle du démon, Antiphane se mit à rire devant cette scène. Il se moquait ouvertement du roi qui avait faim, mais qui voyait son pain frais partir en fumée. Que ce spectacle était bon ! C'était comme donner un bonbon en chocolat à un enfant et lui reprendre.

Il ne chercha pas non plus à retenir sa prétendante, lui n'avait pas à convaincre la demoiselle de rester. Il devait seulement convaincre le roi de choisir sa protégée. Il n'allait pas non plus faire des heures supplémentaires. Il avait bien son contrat en tête et celui-ci ne mentionnait pas cette tâche. Il s'adressa au roi qui leur avait posé une question, à lui et son camarade l'ange.

« Ce que nous pensons de ça ?
Et bien, pour ma part, je puis vous assurer
Que je fort bien satisfait
D'en finir avec tous ces tracas ! »

Mais à bien réfléchir, le roi allait-il se laisser être ridiculisé par deux gueuses ? Il s'agissait du roi Livian, donc autant dire que ce n'était pas un roi très patient ni même calme. Si sa réaction allait être aussi surprenante que ce départ impromptu, la suite s'annonçait être passionnante.

Le démon s'accouda sur le trône du roi. Dieu... Diable ! Que l'attente était longue. Un diable ne savait être patient. Contrairement à l'ange qui se complaisait dans la contemplation de ses ongles qui poussaient, lui devait se trouver dans l'action. Il décida donc de pousser un peu le destin en sa faveur en se permettant quelques réflexions à l'attention du roi.

« Cela dit, je serais un Seigneur tel que vous...
Je ne pourrais supporter de voir un tel affront
C'est un peu désobéir à un ordre à la façon d'un voyou
Avec vos ancêtres, cette histoire aurait fini en baston. »

De la manipulation ? Pas tout à fait, Antiphane donnait seulement son point de vue. Il attendait désormais sagement de voir la réaction de l'ange. Comment allait-il réagir maintenant que sa prétendante était partie, et qui plus est la première. D'une certaine façon, il était un peu responsable de tout ceci, n'est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Antiphane Bevnadin
Membre V.I.P.

Âge: 37
Crédit: 716.00 Ore(s)
Suivi: Image Image ImageImage
Pelel'je: Non
Métier: Chef des rebelles
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: The Painted Man by Navate : lien

Re: Sur les planches !

Messagepar Vrass Rannveig » 12 Mai 2014, 11:43

Euh, tu m'as pas un peu grillé la place? Oo

Difficile, très difficile pour moi de jouer un ange, et je savais très bien qu'Antiphane avait autant de problème que moi à jouer son rôle! Il aurait probablement mieux valu qu'ils soient inversés, moi dans le rôle du diable et lui dans celui de l'ange, mais j'avais dans l'idée que c'était voulu, et tant pis si on se vautrait un peu.
Finalement, Benedikt semblait en avoir mare et commença donc à mettre en avant le fait qu'aucune des deux ne lui plaisait, malgré tout, je me devais donc d'être de bon conseil, et lui rappeler qu'il était plus sage pour un roi d'avoir une reine à ses côtés, que pour son image, c'était ce qu'il y avait de mieux et blablabla...

Sauf que je me faisais griller par la féline! Quelle poisse, voilà qu'elle se montre arrogante en plus! Malgré tout, je me penchais à l'oreille de Benedikt avec une petite voix mielleuse alors que le démon semblait souhaiter bon vent!
«Dame Hune semble pleine de sagesse
Il est vrai que rien n'arrive à la cheville de son altesse
Malgré tout, avoir une dame à vos côtés
Vous aiderait à être aimé de vos sujets»


Certes, je me doutais que Livian s'en contrefoutrait d'être aimé ou non de ses sujets, aussi j'en rajoutais une couche
«Et n'oubliez pas qu'un peuple heureux
Est un peuple qui saura vous servir au mieux
Ils chanteront vos louanges et vos exploits
Tout en vous servant plus fidèlement que tout ancien roi!»


Flatter son égo était le mieux à faire, sauf que voilà, ces deux dames semblaient en avoir assez - faut dire que moi aussi j'en avais mare, donc si ça pouvait mettre fin à cette pièce ridicule, ça m'arrangeait, mais évidemment, le démon lui titillait les oreilles pour qu'il les punisse de cet affront!
«Voyons votre majesté
Laissez les donc partir
Puisqu'elles ne peuvent vous convenir
Nous feront venir d'autres beautés

Qui sauront tout autant vous contenter
Si ce n'est mieux puisqu'elles seront surement
Plus douces et plus dévouées à sa majesté
Et ainsi plus aptes à être reine assurément!»


En gros, qu'elles dégagent, que cette pièce se termine et on fait genre qu'il en choisira d'autres! Jouer les anges mielleux, ça commence un peu à me casser les bonbons.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Sur les planches !

Messagepar Archélas Ages » 13 Mai 2014, 21:21

Archélas avait laissé retomber le pan de rideau qu'il feignait de lisser lorsque Benedikt lui avait demandé de lui rapporter des instruments de musique. Machinalement, il imagina Ceithli jouer de l'un d'eux, mais aucune image ne lui paraissant cohérente, il abandonna bien vite et s'inclina respectueusement face à son Roi de scène. Inutile d'ouvrir la bouche, aucune rime ne lui venait et il avait déjà donné dans la servitude versifiée. À moins que leur public apprécie les redondances, autant se hâter vers les coulisses et rapporter ce qui était demandé. C'est donc à pas pressé qu'il alla récupérer une jolie collection d'instruments de musiques dont il ne connaissait pas la moitié. Les jetant en vrac dans un grand panier, il refit son apparition quelques minutes plus tard avec son précieux butin et s'inclina de nouveau.

À sa grande surprise, mademoiselle Hune - autrement dit sa propre épouse - déclina la musique et proposa plutôt de danser. Ce qu'elle fit, sous le regard absolument médusé d'Archélas qui ne lui connaissait pas ce talent ! Tout à coup, il se demanda s'il connaissait si bien Ceithli. Puis, réalisant que non, il dut battre des cils plusieurs fois pour sortir de son état admiratif et se concentrer sur la prestation de mademoiselle Deuh. Ce faisant, il intercepta le regard lubrique du tatoueur qui le mit aussitôt de méchante humeur, si bien qu'il dut se mordre les joues pour se calmer et rester à sa place. La jeune fille aux cheveux nattés jouait admirablement bien, et surpris beaucoup de spectateurs qui n'avaient vu en elle qu'une petite morphe timide et effacée. Là encore, Archélas dut faire un effort pour sortir de ses rêveries, même si dans le cas de May Ling il était surtout touché par la mélodie qu'elle venait de jouer, et non « ému » comme il l'avait été pour Ceithli.

Reculant un peu pour rester discret sur scène, il attendit donc avec une certaine curiosité le jugement de Benedikt Livian d'Ephtéria... mais fut surpris par la façon dont tourna la pièce.

Ce qui aurait dû être un divertissement pour Archélas qui se lassait de la monotonie de ses missions, virait peu à peu au cauchemar. Certains prétendraient que cela n'avait rien d'étonnant de la part d'un événement organisé par Sayah Cordylus. Pourtant cette fois-ci l'orphe reptile n'y était pour rien, car le problème venait bel et bien des acteurs ! Pour commencer, tout à son rôle de valet bien docile, Archélas ne pu s'empêcher de grimacer face au comportement du tatoueur improvisé ange. Car si depuis le début de la représentation il s'appliquait à faire tous les efforts de Nideyle pour se prêter au jeu de bonne grâce, jouer son rôle de valet, oublier ses griefs pour plutôt se concentrer et amuser un public qui n'avait franchement rien à faire de ses rancunes personnelles, en face en revanche, il y avait toujours le même pour penser avec la partie inférieure de son corps et en être fier. Plus étonnant en revanche, les deux prétendantes au trône tournèrent les talons au même moment, si bien qu'il ne resta plus que le Roi, son valet, et les deux entités supposées le conseiller.

Là, Archélas était perdu !

Il jeta un regard paniqué vers les coulisses où avaient disparues les deux jeunes filles, se demandant vaguement ce qu'il avait raté. Que pouvait-il ajouter de plus ? Ce n'était pas son rôle... à moins que...?

« Souhaitez-vous, votre Majesté,
Que votre fidèle valet
Vous présente, pieds et poings liés,
Bâillonnées, si cela vous plaît,
Ces deux sottes qui vous ont quittées,
Faisant fi de votre autorité ? »


Il se mordit la langue en imaginant la colère de Ceithli à ces mots... un rôle... il s'agissait d'un rôle... Par pitié qu'elle ne lui en tienne pas rigueur plus tard !

« Je sais qu'il n'est pas de mon ressort
De conseiller votre Altesse Royale,
Mais puissé-je être puni de mort
Si je ne vous suis pas loyal
En vous ramenant séance tenante
Ces deux dissidentes... »


Désolé j'espère que ce n'est pas trop décousu, j'ai été interrompu un nombre incalculable de fois pendant que j'écrivais ><

Avatar de l’utilisateur
Archélas Ages
Humain(e)

Âge: 38
Crédit: 1,202.00 Ore(s)
Suivi:
Image Image Image Image Image Image
Pelel'je: Non
Métier: Lieutenant
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar:
Le Prince - Prince of Persia, the Warrior Within - Ubisoft

Re: Sur les planches !

Messagepar Benedikt » 18 Mai 2014, 23:29

Benedikt resta regarder les deux prétendantes sortir de scène avec la bouche ouverte. Ce n'était pas comme s'il l'avait cherché, mais il restait bien étonné. Ses conseillers et même Archélas le valet temporaire lui racontait bien des choses et surtout à propos de la punition que les deux auraient dû recevoir, mais la première chose qui sortie de la bouche du petit botaniste fut presque un murmure inquiet :
« Vous pensez que je les ai vraiment offensé ? »
Il ne se reprit qu’après ça, se redressant pour remettre sa couronne correctement.
« Non pas que cela devrait m’importer !
Mais je crois qu’il me faudra effectivement
Trouver mieux ailleurs à présent
Il faut faire attention à ce que l’on souhaite
Ce serait bête que l’on le regrette
Car on risque de le recevoir !
Et c’est exactement le cas ce soir ! »


Le petit botaniste jeta un coup d’œil à Vrass, à Antiphane, à Archélas, et finit par hausser les épaules.
« Bah, est-ce que c’est vraiment une mauvaise chose ?
Je ne mentais pas tout à l’heure
Et il me tarde un peu de pouvoir parler en prose
Aussi ce n’est une raison pour que je pleure !

Mon cher valet, laissez-les donc courir,
Je me débrouillerais bien sans elles,
Et leur couper la tête ne me ferait même pas rire.
Je n’ai pas besoin de sottes pareilles. »


Sautant de son trône comme si c’était un perchoir, le roi Livian version miniature attrapa son ange et son diable par les bras pour leur confier un sourire fier de lui.
« Et après tout, j’ai toute la compagnie qu’il me faut
Avec vous deux qui viennent de là-haut !
En plus de mon valet serviable
Et – je l’espère tout du moins - bien plus fiable
Que ces donzelles
Sans cervelles ! »

Bon, ça ne donnait pas d'héritier à la couronne de Païlandune, mais finalement, est-ce que le vrai roi Livian avait vraiment envie de partager son trône et sa vie avec des rois en devenir ? Ce n'était pas le genre à jouer les bons papas. Et puis, bon, le botaniste ne savait pas comment être réaliste ; il était trop horrifié à l'idée de faire du mal à quelqu'un, et allait déjà devoir aller vérifier une fois dans les coulisses que la jeune femme au long cheveux noir et Ceithli n'étaient pas vexées. Les spectateurs devront se contenter de sa version !

« Tant pis, pas d'héritiers,
Après ma belle mort dans de nombreuses années
Il faudrait que le peuple aille voter
La démocratie, c'est à la mode il paraît ! »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Sur les planches !

Messagepar Sayah Cordylus » 19 Mai 2014, 00:27

Alors que les derniers vers du Roi Livian d'Ephtéria retentissent, la salle reste silencieuse une longue seconde. Stupéfaits ! Les spectateurs sont stupéfaits de ce retournement de situation ! Rien de tel pour faire naître un gigantesque sourire sur le visage effrayant de Sayah. Voilà une pièce de théâtre qui allait rester dans les mémoires ! La critique se déchaînerait sûrement le lendemain, et les noms des acteurs seraient connus de tout Nideyle ! La renommée pour eux comme pour Sayah. Encore un événement qui allait faire grimper sa notoriété...

Déjà, les grands rideaux rouges ondulent puis se mettent en mouvement jusqu'à se refermer devant les rares acteurs à être restés sur scène. Lorsqu'ils s'écartent de nouveau, Ange, Démon, Roi, Prétendantes et Valet dans cet ordre - afin d'éviter toute esclandre - se tiennent par la main juste derrière. La salle jusque là silencieuse gronde soudain d'un tonnerre d'applaudissement. Les spectateurs sont ravis, même si quelques quolibets se font entendre du côté des Nobles dépourvus de second degré. Une ou deux tomates frôlent tour à tour l'auréole de l'Ange, la fourche du Diable, le pagne du Valet... la couronne du Roi. Ces dames ne font l'objet d'aucune critique en revanche. Trop jolies, surtout après avoir dansé de la sorte ou joué à en faire pleurer les pierres.

Plusieurs saluts plus tard, les rideaux se tirent à nouveau. La représentation est belle et bien terminée. Sayah Cordylus est ravi, mais se gardera bien de remercier quiconque pour sa participation. Pensez-vous, il a bien trop à faire à compter les recettes des entrées...

Avatar de l’utilisateur
Sayah Cordylus
Reptile Sournois
Reptile Sournois

Âge: 42
Crédit: 3,862.00 Ore(s)
Métier: Commerçant polyvalent


Retourner vers Arène

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron