Coup de Goulot avec le Tatoueur

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vince Gaïdjen » 16 Fév 2011, 00:25

Son Scorpion tout neuf sur le dos, accompagnée par le Grand Tatoueur du Ghetto, l'homme aux dessins magiques, la jeune mécanicienne poussa la porte du bar avec une violence qui trahissait son entrain. Elle s'arrêta sur le seuil, observa tout le monde. Il y avait environ une quinzaine de personnes, et seul le visage de deux ou trois ne lui était pas familier.
Elle salua tout le monde d'un signe sur la tempe, avec l'index et le majeur.

- Saaaalut !!

Elle parlait à chacun d'entre eux tout en s'avançant vers le fond de la taverne. Et ils lui répondaient. Ils l'appréciaient, et l'avaient prise en tendresse de par son caractère bien trempé, et de sa vision du monde si particulière aux gens du Ghetto. Elle n'était pas du genre à se croire le nombril du monde loin de là, mais à chaque fois qu'elle entrait dans un lieu public de son quartier du Ghetto, elle était toujours comme chez elle.

- Hé, Pelleü ! Comment va ton fils ? Markov ! J'ai vu ta femme ce matin. Gothenn ? Tu devrais pas laisser ta sœur essayer ses sous-vêtements neufs la fenêtre ouverte, elle se fait mater par Kusheen. Flynn, ça va mieux ta grippe ?

Elle s'installa au comptoir, commanda une bière et se retourna vers Vrass.

- Loÿk, tu me mets une chope ? Bien mousseuse, s'il te plaît ? Et vous, Vrass, vous buvez quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Vince Gaïdjen

Crédit: Fermé

Re: Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Fév 2011, 01:17

Je ne connaissais pas vraiment ce quartier, et je commençais à comprendre pourquoi. Lorsqu'on poussa la porte du bar, je me rendais compte que mon ex-cliente connaissait tout le monde et se retrouvait rapidement au centre de l'attention. Personnellement, j'acceptais que tout le monde me connaisse, mais je ne voyais pas l'intérêt de connaître tout le monde.

Un mal de crâne commençait déjà à pointer le bout de son nez alors que je la suivais jusqu'au bar en me demandant bien où j'avais mis les pieds. D'un coup, la demi-portion avait perdu tout son charme.

Je m'installais à côté d'elle, malgré tout. Elle commanda une bière, je levais deux doigts en direction du barman

« Margarita... un pichet »

Vu comment c'était parti, j'allais surement pas me contenter d'un seul verre. Je réglais directement mon pichet et sa bière, je lui avais promis un verre - heureusement que je ne lui avais pas promis un coup - c'était chose faite. Je lève mon verre tout de même dans sa direction en souriant, je parais peut être un peu plus fatigué, surtout que j'appréhende désormais que tout le monde se ramène pour se joindre à nous. J'aime pas boire à plusieurs, y'a toujours trop de bruit et se retrouver avec un machin tout graisseux et bourré sur les genoux, très peu pour moi.

Je jète un coup d'oeil à la taverne, j'étais jamais passé ici, ça me change. Je cherche du regard la serveuse, y'en a pas? Non pas possible, je fais comment pour me faire offrir des verres? Ah si la voilà... avec un plateau bien chargé, ça va, elle est pas trop mal. Je soupire doucement et je vide la margarita cul sec. Ça fait du bien par où ça passe

« Bon. Alors Vince... tu fais quoi dans la vie pour avoir autant... d'amis? »

Je grimace un peu en prononçant le mot "amis", à ma connaissance, j'en ai jamais eu, et je m'en porte très bien comme ça. Je vends mon art, je donne du plaisir et pleins d'autres choses encore, je prends aussi ce que je peux prendre, mais l'amour et l'amitié ne font pas vraiment partie de mon vocabulaire. En attendant, je me sers déjà un nouveau verre... je sens que la soirée va être longue...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vince Gaïdjen » 16 Fév 2011, 12:27

Vince posa sa troisième chope. D'un revers de la main, elle enleva la mousse qui perlait encore au coins de ses lèvres. Elle n'eut pas besoin d'ouvrir la bouche pour que le patron sache ce qu'elle voulait ensuite. Elle passa direct au pastis.
Pendant que l'eau, coulant lentement le long du verre, faisait passer le liquide d'un jaune vif à un jaune crème, Vince répondit à son interlocuteur, visiblement étonné qu'elle connaisse du monde. Elle redressa fièrement son buste avant d'annoncer :

- Je suis mécanicienne ! La seule du quartier, alors... forcément, je vois passer beaucoup de têtes. Et comme il y a rarement des étrangers, ici... Je suis née là, et c'est presque une tradition que tout le monde se connaisse. C'est comme...


Elle écarta ses bras pour mimer un cercle, et prit une inspiration. L'odeur de l'anis monta dans ses narines. Son verre à la main, elle fit mine de trinquer avant de finir sa phrase :

- Une trèèèès grande famille. Avec ses rivalités, et ses amitiés !


Elle descendit le verre cul-sec, le posa sur la table et s'apprêtait à recommander lorsqu'une clameur surgit au dehors. La rouquine bondit de son tabouret, se retrouva à la porte qu'elle ouvrit avec fracas, s'arrêtant de justesse sur le seuil. Puis elle se retourna, et, un immense sourire aux lèvres, radieuse et déjà surexcitée, elle cria :

- Hé les mecs !!! Y a baston !!
- Qui contre qui ? Pourquoi ? Comment ? Les clients du bar s'étaient agglutinés à la porte.
- On s'en fout, on y va !!

Ils sortirent et se mêlèrent à la cohue. Vince se retourna vers Vrass, lui demanda si il souhaitait participer et, avant d'avoir obtenu une réponse elle se fit percuter par un grand brun, cheveux en bataille, t-shirt déjà abîmé, qui s'excusa. Tout essoufflé, il lui tendit un objet long et massif d'une quarantaine de centimètres. Sa clé anglaise, son fétiche, son grigri, qu'elle avait laissé ce jour là chez elle. Et l'homme, c'était son cousin.

- Tu vas en avoir besoin, p'tite prince !
- Merci Ewen !!

Ils retournèrent dehors en courant et se jetèrent à corps perdu dans la mêlée. Vince évitait beaucoup de coups avec une agilité qui laissait supposer un entraînement intensif dans l'art de la bagarre. À un moment, un ami voulut l'immobiliser. Ils roulèrent jusque devant la porte du pub, toujours ouverte. Lui était allongé sur le dos, haletant et rigolant à la fois. Vince était assise sur lui, une jambe de chaque côté, et lui serrait les poignets. Le sérieux et le jeu se mélangeaient. Parfois, ils tentaient de se libérer et restèrent là à rire.

- Haaaa, vieille crevure, j'aurais ta peau un jAAArrêteuuh ! tu me chatouilles !
- Et toi tu m'empêches de bouger ! Je te jure que je te revaudrai ça, Flammèche !!
- Hé, m'appelles pas Flammèche !!

Jusqu'à ce que des cris d'enthousiasme surgissent du tas de bras, de jambes, de massues de bois et de barres de fer. Un objet en cuir, de la forme d'un œuf, apparut au sommet de cette étrange tas. Vince et son ami se levèrent instantanément, et allèrent se placer. Personne n'eut besoin de discuter. On savait où se placer. Il y avait à présent quinze personnes de chaque côté. Ils se mirent à courir, faisant passer l'œuf de main en main vers l'arrière, et ceux d'en face les ceinturaient pour les faire tomber. Ils jouèrent ainsi à ce jeu dont personne ne connaissait l'origine. Lorsque l'œuf disparut, expédié d'un coup de pied au dessus d'un fil à linge qui s'étendait d'un côté à l'autre, tout le monde se dispersa, en se saluant à grands coups de "à la prochaine".
Vince serra la main à son pote et à son cousin qui partirent aussi.

Elle vint se planter devant Vrass, le nez légèrement ensanglanté, le visage coupé et les genoux écorchés.
Elle s'apprêtait à lui demander ce qu'il comptait faire, lorsqu'une jeune femme de l'âge de Vince passa et lui lança un crachat qui retomba devant ses pieds. Furieuse, Vince bondit, attrapa cette dernière par le coup, l'obligeant à lever la tête pour la regarder.

- On peut savoir ce qui me vaut l'honneur, Misty ? (elle avait prononcé ce nom d'un air de dégoût)
- Parce que t'es qu'une sale fille Gargouille, t'es pas une femme, t'es un Rhinocéros !
- Mouaaaais... et si tu veux pas que le Rhinocéros de vienne féroce, t'as intérêt à déguerpir vite fait, Krozbak de Mühne. Si tu veux savoir ce que c'est la honte, la vraie, je peux facilement t'apprendre...

La fille ne s'aperçut pas que d'un geste délicat, et le plus discret possible, Vince d'un coup de morceau de verre tranchant lui avait fait péter les coutures de sa jupe. Et c'est plus tard, en marchant au beau milieu de la rue, que la jeune femme se retrouverait en culotte devant tout le monde. Vince savait donner des leçons. Presque aussi bien qu'elle savait les assimiler.
La jeune femme partie, Vince posa enfin sa question :

- Et maintenant, que comptez vous faire ?

Avatar de l’utilisateur
Vince Gaïdjen

Crédit: Fermé

Re: Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Fév 2011, 12:55

Ok, définitivement, elle avait perdu tout son charme. C'est le genre de nana avec laquelle tu es pote quoi... elle a tout ce que je n'aime pas chez une femme, et tout ce que je n'aime pas chez un homme... la totale. Je soupire en la laissant boire de tout son soul, en fait, c'est pas si marrant que ça. Une mécanicienne? J'ai rien de mécanique chez moi, j'aurai jamais besoin de ses services, probablement pour ça que je suis jamais passé dans le quartier.

Elle se précipite dehors, une bagarre... je me pince l'arête du nez et fixe le barman d'un air las

« Elle est toujours comme ça? »
- « Ouaip! »


Et ça a l'air de l'amuser en plus, pas moi. Je sors histoire de voir un peu le bordel - car franchement je vois pas comment décrire autrement la situation - jusqu'à ce qu'ils se mettent à lancer un oeuf... non franchement non, c'est du grand n'importe quoi.

Elle revient vers moi et me demande ce que je veux faire - j'ai le droit de lui mettre un coup de tête? Ça la ferait dormir et j'aurais la paix. Mais je regarde un peu les alentours, elle connait pas mal de monde, et moi pour ma boutique, ça peut être bénéfique, mais je me vois franchement pas copiner avec.

« Autant parler business direct. Honnêtement, je me vois pas faire mumuse à me battre toute la journée comme tu le fais, mais tu connais du monde et ça, ça m'intéresse »

J'ouvre les yeux un peu plus grand le temps de reprendre mes esprits, la fatigue mêlée à la margarita me fait pas du bien

« Qu'est-ce que tu veux en échange de m'aider à la publicité de mon commerce? »

Rapide et précis, ça l'intéresse pas, je me casse, j'ai pas spécialement de temps à perdre avec ce genre d'amusement

C'est pas contre toi, mais la personnalité de ton perso fait que vraiment, Vrass va avoir envie de la buter s'il reste avec sans une bonne raison... donc je fais comme je peux

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vince Gaïdjen » 16 Fév 2011, 13:27

T'inquiète, c'est un peu le but, Vince est tête brûlée. Mais en revanche, là, tu l'as déçue :031: Et puis, fais gaffe elle est coriace la petite ^^ en tout cas, tu pourras plus l'accuser de ton mal aux reins =P


Le tatoueur n'avait pas l'air de s'amuser. Cela ne dérouta pas la mécanicienne. Ceux qui n'avaient pas leurs racines ici ne pourraient jamais s'imprégner de la culture, des divertissement, de l'humour si spécial des gens d'ici. Elle leva la tête, plantant son regard dans les iris durs de Vrass. Elle ne les trouvait plus du tout charmants. Sortis de leur contexte, ils en devenaient même bizarre.
Elle essuya le sang sur sa bouche. *Ah, je vois, tu es un sérieux, toi. Affaires, c'est tout ce qui t'intéresse ?* Elle n'aimait pas les gens qui ne prenaient pas le temps de s'amuser. En fait, elle pensait cela car elle ne connaissait pas la façon dont ce grand homme aux cheveux rouges avait de s'amuser.
D'un coup, toute la curiosité qu'elle avait ressenti pour cet étrange personnage était retombée comme un soufflet. Elle s'apprêtait à s'en aller et le laisser là comme une vieille chaussette, chose qu'elle fait habituellement lorsqu'elle a fini de s'intéresser à quelqu'un.
Mais l'affirmation claqua comme un pétard sur des pavés. "Me battre toute la journée comme tu le fais". OK, c'est bon. Son regard joueur et mutin devint dur et glacial. Le même que celui qu'elle avait eu lorsqu'elle avait corrigé l'autre fille.

- Je ne me bats pas toute la journée ! J'ai aussi un travail presque aussi épuisant que le votre. Ici, "Travail" et "Temps libre" font partie de la même famille. Ce sont les enfants de "Bonheur". Nous savons quand nous divertir et quand travailler et l'un ne va pas sans l'autre... Demandez-donc à ces gens de former une armée, vous les trouverez aussi disciplinés que robustes à condition de savoir leur parler...


Vince crut qu'elle allait lui fiche sa clé en travers de la figure lorsqu'il lui proposa un marché. Non mais, on ne prend pas Vince sous son bras par pur intérêt !! Elle jeta un rapide coup d'œil derrière lui. Il se trouvait pile sous l'enseigne, retenue par une corde nouée à un crochet au sol, de manière très approximative. Un seul geste du pied, et le bellâtre se trouvait sonné sur le pavé.
*Non, ma vieille, reste caaaaaalme...*
Elle respira à fond, serrant poings et mâchoire pour se contenir. Elle n'avait besoin de rien (et certainement pas envie de lui !). Il n'avait qu'à s'encrer (mouahaha) dans la mentalité d'ici après tout !

- J'ai tout ce dont je pourrais rêver, merci. Les commercent qui ont du succès sont ceux qui ont réussi à s'adapter pour plaire aux clients...

*Comme moi*
, eut-elle envie de rajouter -son garage était toujours plein à craquer de divers objets, même les plus irréparables- .

- Je ne doute pas que vous réussirez. Encore merci pour le scorpion et le verre !

Puis, sans aucune gêne, elle tourna les talons, s'en allant tranquillement vers chez elle, sans se soucier de ce que pouvait bien penser Vrass.

Avatar de l’utilisateur
Vince Gaïdjen

Crédit: Fermé

Re: Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Fév 2011, 13:38

Décidément, cette fille est tarée. Je haussais les épaules, je n'ai jamais critiqué son travail, d'autant qu'à mon avis, être mécanicienne doit être bien plus crevant que tatoueur, quant à mes divertissements, j'ai franchement pas à me plaindre, mais j'aime pas me divertir en groupe, un partenaire à la fois ça me suffit.

Je la laisse donc partir, tant pis, d'un autre côté, je suis pas trop branché pour avoir les tarés de son quartier dans ma boutique. Je tourne les talons pour retourner dans le bar, c'est pas pour dire, mais j'ai payé un pichet de margarita, je vais pas le laisser à moitié vide. Je m'installe tranquillement, les sourcils froncés d'avoir eu le sentiment d'avoir perdu mon temps. Je me resserre un verre, j'invite une jolie fille à se joindre à moi et partage le reste de la margarita avec elle, cependant, je suis pas motivé pour l'embarquer avec moi et je me casse, elle a l'air un peu frustrée, tant pis, pas autant que moi.

Je retourne donc vers ma boutique, en espérant pas trop recroiser la folle furieuse de si tôt... décidément, les femmes... je me demande si je ne devrais pas me consacrer qu'aux hommes en fait, en général, ils sont plus faciles à cerner.

Ben un peu court, mais je pense qu'on peut dire rp clos?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Coup de Goulot avec le Tatoueur

Messagepar Vince Gaïdjen » 16 Fév 2011, 13:55

Les hommes, plus faciles à cerner ? Je ne suis, une fois de plus, pas du même avis :012:


RP CLOS !! ^^

Avatar de l’utilisateur
Vince Gaïdjen

Crédit: Fermé


Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron