Il est maintenant temps de vraiment partir

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 02 Juil 2015, 11:33

Précédemment : Une entrée fracassante pour une commande particulière

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngJe sortis de la boutique du tatoueur. Ma nuque me brûlait un peu, mais j'étais contente. Bon, je m'étais mis à dos le tatoueur en défonçant sa porte, mais ça aurait pu être pire. Et si, par exemple, Ch'ip était tombé sur l'étagère contenant toutes les encres, tous les bocaux seraient tombés au sol et se seraient brisés, et là, ça aurait vraiment été en gros problème ! Alors qu'une porte, bon, c'est facile à réparer ! Et puis, elle était déjà en mauvais état sa porte, tout n'était pas ma faute !
Le soleil s'était levé à présent. Il faisait beau, mais pas trop chaud, c'était un temps idéal pour partir ! En plus, j'étais parée à tout, je pourrais même me baigner à présent si l'envie m'en prenait ! Enfin, maintenant il fallait retrouver le Picaris. D'après le tatoueur, il était derrière le salon. Je regardai autour de moi et pris une petite ruelle qui longeait la boutique et arrivait derrière.
"Ch'ip, tu es là ? J'ai fini !"
Je n'étais pas certaine qu'il eût suivi les instructions du tatoueur, peut-être était-il allé faire un tour dans les Ghettos. Remarque, ce n'était pas son genre. Il n'avait pas l'air à l'aise une heure auparavant lorsque nous cherchions la boutique, ça m'aurait étonné qu'il soit allé se balader seul.

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 02 Juil 2015, 14:19

J'étais désespéré, ça faisait presque une heure que j'étais la, sur mon petit tissus avec mes poteries étalées devant moi et pas un client pour m'acheter quelques petit bols. Est-ce que je pu ? Ou alors je fais peur ? Ou peut-être que mes poteries sont trop chères ? Olala... J'avais bien vu une petite dizaine de passant marcher devant moi sans même baisser les yeux vers moi. Quel injustice, pourtant j'essayais de sourire, mais je ne suis même pas sur que quelqu'un ai remarqué ce sourire. Et Adamance qui se faisait surement remonter les bretelles... Je m'étais mis juste dans la rue perpendiculaire à celle du tatoueur histoire qu'Adamance me retrouve vite. Au moment ou je regardais justement dans la direction de cette rue, je vis la longue chevelure rouge d'Adamance en surgir. Elle, dans la forêt, ça ne doit pas être drôle. Il doit être tellement facile de la repérer.
Je levais le bras pour qu'elle me voit. Peut-être qu'elle saurait me dire pourquoi si peu de personne s’intéressait à mes petites œuvres.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 02 Juil 2015, 14:27

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngJe l'aperçu enfin dans une petite rue, assis par terre avec devant lui ses poteries, joliment présentées. Il me fit un signe de main et je le rejoignis. Je lui racontais tout ce qu'il s'était passé, je lui montrai le tatouage, fière, et lui expliquai que le tatoueur était sûrement toujours en colère contre nous, et que mieux valait se faire oublier pendant un moment.
"Cela dit", ajoutai-je, "on ne risque pas de le revoir avant un moment car on s'en va maintenant ! On part en voyage !"
Je baissai la tête vers lui et souris. Ça y est, on allait partir pour de bon ! Une fois sortis des Ghettos, ça serait le début d'un long voyage qui nous mènerait où bon nous semble, sans jamais rien avoir prévu.
"Bon, dis-moi, où va-t-on alors ? Part-on vers l'Ouest, l'Est, le Nord, le Sud ? Dans tous les cas on va passer un certains temps dans les plaines, mais il faut quand même une direction !"
J'avais plein de questions à poser, mais je doutais qu'il ait les réponses. Je voulais savoir où il serait mieux d'aller, si on serait bien reçus, les problèmes qu'on pourrait avoir, ce qu'on trouverait, découvrirait, vivrait, et s'il serait facile de trouver des chimistes dans chaque ville. Je lui exposai d'ailleurs mon projet :
"Je ne t'ai pas dit, mais je compte profiter du voyage pour rencontrer des chimistes de chaque pays ! A chaque ville que nous visiterons, je prendrai un peu de temps pour trouver un chimiste et m'entretenir avec lui."
Je souris de plus belle et regardai alors son étal.
"Sinon, t'as vendu quelques poteries ?"

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 05 Juil 2015, 09:51

"Non..." répondis-je avec un air déçu. Je me levais et commençait à ranger mes poteries.
"Je partirais bien vers la mer, je ne l'ai jamais vu." Et puis finalement j'en avais marre du bitume, je voulais découvrir un nouveau paysage. Et puis j'ai entendu parler d'une ville qui bouge constamment, qui sait si c'est une légende, j'aimerais en avoir le cœur net. Comment trouver une ville qui bouge sans arrêt ?
Je remettais mon sac sur le dos et me tournais vers Adamance. Bon, il semble que l'on va voyager ensemble un petit bout de temps alors autant m'y faire tout de suite.
"Il nous faudrait une carte aussi." Je venais tout juste d'y penser en réalisant que je ne savais pas du tout de quel coté est la mer.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 20 Juil 2015, 18:35

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngLa mer, c'était une super bonne idée ! Surtout maintenant que je pouvais aller tranquillement me baigner. Bon, après la mer, elle était partout autour du contient, encore fallait-il savoir de quel côté nous irions ! Je farfouillai un instant dans mon sac et en sorti une petite carte de Nideyle un peu froissée. Je la secouai et dis fièrement :
"C'est une vieille carte, je l'ai reçue quand j'étais toute petite !" Je la montrai à Ch'ip. "Mais regarde, on peut encore facilement se repérer, et avoir un aperçu de ce qu'il nous attend."
Je mis mon doigt sur l'emplacement des Ghettos, imprimé à l'encre noire.
"Bon, dans tous les cas, on est loin de la mer. Mais quitte à aller la voir, autant en profiter pour visiter des villes, non ?" Je fis glisser mon doigt métallique vers Banba. "On peut aller vers le nord-est, pour ainsi faire Banba, Apaisie et Balaïne où y'a la mer, seuleme,t ça va nous faire environ 7/8 jours de marche à travers les plaines..." Je refis le calcul une deuxième fois à voix haute puis voyant que je ne m'étais pas trompée, je lui désignai le Royaume d'Aphor. "Ou bien on va dans cette direction, on traverse le désert pour s'arrêter aux Modules et ensuite à Ohime Quinah, il paraît que c'est une ville magnifique ! et ensuite descendre le Nibil jusqu'à la mer..."
Je le regardais, ayant conscience d'avoir parlé un peu vite, et lui montrai une deuxième fois les deux itinéraires que j'avais proposés. C'était des trajets qui me semblaient agréables et beaux, bien que dans tous les cas nous devions rester un moment dans les plaines, et même traverser le désert, mais c'était ça l'aventure, non ?
"A moins que tu ais une autre idée.."

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 22 Juil 2015, 11:46

"On peut passer par Banba." J'avais déjà entendu parler de cette ville il y a longtemps comme étant la plus agréable des villes de tout Nideyle, la plus calme et la plus accueillante. Je suis curieux de voir ça par moi même. Et puis le désert, très peu pour moi, trop sec et dangereux. J'irais y faire un tour quand j'aurais plus de facilité à voyager sans danger, si cela est possible. Je regardais autour de nous, quatre rues s'offraient à nous, laquelle prendre ? Je regardait la carte que tenait Adamance, mais ça ne m'aidais pas plus que ça.
"Tu sais par où on va maintenant ? Attend." Et je sortis une petite boussole que m'avait donné un marchant de N'qâta, rencontré sur mon chemin. "on y arrivera plus facilement avec ça." Je regardait où étais la nord et tournait la carte en conséquence. "On devrait aller par la alors..."
Je me levais et remettais mon sac sur mon dos. Je sentis un instant une chaleur qui grouillait dans mon ventre. La mer, La grande flaque d'eau salé. Jamais je n'y avais mis les pieds, j'habitais du mauvais coté de l'échine de Drakmonniss. Est-ce que je pourrais me baigner dans de l'eau salé malgré mes racines assoiffées ? Est ce qu'il y a danger à s'y baigner ? Je me sentais tout excité tout à coup.
Je me levais et remettais mon sac sur mon dos.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 23 Juil 2015, 19:55

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngEt nous voilà partis. nous nous mirent en marche à travers les Ghettos, en silence tout d'abord. J'étais bien évidemment horriblement excitée par ce qui était en train de se passer, mais je préférais tout garder pour moi-même. je savais bien que j'avais quelque peu imposée ma présence à Ch'ip - oui, oui, j'en avais conscience - aussi ne voulais-je pas l'ennuyer dès les premières heures.
Au fur et à mesure que nous nous dirigions vers la sortie des Ghettos, il y avait de plus en plus de monde qui apparaissait dans les rues. Le soleil s'était totalement levé à présent, la journée était bien entamée. Des vieilles femmes, assises sur des chaises devant leur maison, nous regardaient passer, souriant, ou nous jaugeant du regard. Il y avait quelques femmes bien en chaire qui étendait du lingues, et tout le monde commençait à s'attaquer à ses différentes tâches de la journée. Le bruit de la ville commença à s'intensifier. On marchait, courrait, criait, réparait, parlait, bougonnait..
Je faisais mine de savoir totalement où nous allions, acquiesçant aux différentes indications que Ch'ip, aidé par sa boussole, me donnait. Je m’exclamais : "Ah oui c'est vrai, c'est par là !" ou encore "Oui, c'est bien ce que je me disais" ou bien "Ah, j'avais raison !" alors qu'au fond, j'étais bien contente qu'il ait cette boussole.
Après une petite heure, nous arrivâmes en vue de la sortie de la ville. Quelque chose me dérangeait depuis un moment à ma main gauche, comme si quelque chose n'était pas en place. Je regardai et remarquais que ma main était désamorcée, laissant libre le canon du fusil. Presque automatiquement, je la remis en place. Faire remonter la main, puis enclench... Non ! Sans que je puisse m'y préparer, un coup de feu partit, le choc et la surprise me projetant à terre.. Oz me l'avait pourtant bien répété, il fallait faire remonter la main, la tourner et ensuite, seulement après l'avoir faite tourner, l'enclencher ! Stupide Adamance, encore une gaffe ! J'entendis un bruit de taule sourd puis le retentissement d'un effondrement. Je levai les yeux. Devant moi, dans la direction dans laquelle la balle était partie, une sorte de petit cagibi s'était écroulé, et les différentes plaques de taules qui constituaient l'ensemble était éparpillées à terre, sur différents objets qui n'avaient pas l'air d'avoir été utilisés depuis un bon bout de temps. Bon, au moins je n'avais pas détruit l'habitation de quelqu'un cette fois.. Mais qu'est-ce que j'avais aujourd'hui ?!

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 24 Juil 2015, 10:44

Oh mais quelle gourde, mais quelle gourde ! Elle est maladroite comme un pompentail ! Même moi du haut de mes 2 mètres je n'enchaine pas autant de connerie en si peu de temps ! Olala, j'espère qu'on va pas avoir d'emmerde, au moment où on partait en plus. ça va me gâcher mon départ ça. Bon, relativisons, au moins c'est juste une pauvre cabane moche, avec un peu de chance, le type n'en aura rien à faire. Ou pas.
L'idée de me faire encore engueuler me froissait déjà et si on devait payer les réparations, merci. Cette Adamance alors, j'espère qu'elle ne me collera pas trop longtemps non plus parce que si ça se passe toujours comme ça...
Je regardais autour de nous, personne à l'horizon. Et si on... Je prenais la main d'Adamance et la tirait tout en me mettant à courir. Elle eu l'air sincèrement étonnée par le virement de situation que je lui faisait subir.
"J'ai pas envie d'autres emmerdes, viens !" Criais-je à Adamance qui n'avait pas l'air de bien comprendre mon plan. Je la tirait un peu plus et la pris à deux mains pour la mettre sur mon dos, tout en continuant à courir. Plus rapide comme ça. Je jetais un regard derrière moi pour m'assurer que personne n'avait encore rien vu et redoublais de vitesse. Faites qu'on s'en sorte vite nom de Quinah. Et dire que je n'avais même demandé à Adamance si ça lui convenait... Oh un peu d’égoïsme de temps en temps ne fait de mal à personne !

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Shell Covald » 31 Juil 2015, 09:23

Depuis quelques temps, Shell se plaisait à venir dans les Ghettos. Elle y rencontrait de nombreux enfants qui lui demandaient toujours de réparer des trucs, des petits jouets ou autres, et avec tous les débris que l'on pouvait trouver dans les environs, elle avait toujours moyen d'avoir les pièces de remplacement! De son côté, ça lui permettait de s'améliorer dans le bricolage dans la mesure où, lorsqu'elle était en mission, il pouvait très bien lui arriver d'avoir un appareil qui tombe en panne, et devoir se débrouiller avec les moyens du bord pour remplacer les pièces manquantes! Aussi, c'était un très bon exercice pour elle et en même temps, les enfants étaient contents, elle rendait service.

C'était son jour de repos, aussi elle était entourée d'enfants à essayer de réparer un vieux téléphone qu'ils avaient trouvé dans une poubelle. Certaines pièces avaient carrément fondu, mais ils avaient trouvé d'autres téléphones en cherchant, si bien qu'en prenant une pièce de l'un, puis une pièce de l'autre, la carte par-ci, elle finit par refermer le boîtier et un petit bip se fit entendre!

«OUAAAAAAAAAAIS! Z'êtes trop forte!» les gamins commencèrent à se battre pour savoir lequel allait utiliser le téléphone portable en premier, évidemment, ils voulaient faire des numéros au pif pour faire des blagues, mais ça, ce n'était pas le problème de Shell. En revanche, ce qui était moins son problème, ce fut le coup de feu qui retentit, suivi d'un bruit d'effondrement et elle plissa les yeux alors que les enfants sursautèrent et crièrent

«Rentrez chez vous...» dit-elle d'une voix calme alors qu'elle se levait, prenant son arme de secours accrochée à sa cheville pour avancer rapidement vers le bruit du coup de feu. Elle n'était pas de la police, mais elle faisait partie de l'Escadron et en tant que tel, elle se refusait à laisser des individus armés et dangereux sévir en ville, même dans les ghettos!

Ce ne fut pas difficile de trouver le responsable, ou plutôt "les" responsables car ils étaient en train de fuir, ils venaient de la direction des coups de feu et ils ne semblaient pas avoir peur comme s'ils étaient poursuivis, mais bien parce qu'ils avaient fait quelque chose!
Levant son arme, elle se plaça rapidement dans leur champs de vision pour les mettre en joue

«Halte! Mains en l'air! Où est votre arme?» même pas la peine d'essayer de lui mentir, elle se doutait bien que c'était eux qui avaient tiré!



Vraiment, vraiment, vraiment désolée pour le retard! j'avais pas lu le mp :$

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 10 Aoû 2015, 10:44

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngSecouée dans tous les sens sur le dos de Ch'ip, j'étais prise d'une légère panique, et l'angoisse du grand arbre ne m'aidait pas à relativiser. Parce que défoncer une porte, ce n'est pas très grave, mais tirer un coup de feu en pleine ville... Stupide Oz et ses expériences à la noix ! A cause de lui et de sa foutue mitraillette intégrée, j'allais passer pour une criminelle ou une folle furieuse ! Et en plus Ch'ip n'avait pas l'air d'être très content...
Alors que nous tournions au coin de la rue, une voix autoritaire nous interpela. Voyant que Ch'ip ne ralentissait pas, je lui criai : "Mais arrête-toi, je suis pas une criminelle, je veux pas qu'en plus on me colle un délit de fuite !"
Il s'arrêta et nous nous retournâmes. Devant nous se tenait une jeune femme, ou plutôt une mechanima, qui nous regardait fixement, pointant une arme sur nous. Elle faisait partie des forces de l'ordre apparemment. Je descendis lentement du dos de Ch'ip et je levai les bras.
"Euh... c'est pas ce que vous pensez, madame, excusez-nous, c'est un accident.."
Je me retrouvai dans de beaux draps. On venait à peine de partir, et on avait même pas réussi à quitter les Ghettos qu'on avait déjà des altercations avec la justice... Pour un malheureux accident en plus ! Ch'ip allait me détester, j'en étais sûre. Je jetai quelques coups d'oeil autour de nous, voyant, cachés derrière des maisons ou bien au coin des rues, des enfants curieux à qui plaisait ce spectacle tout droit tiré d'un mauvais film.

Je ne sais pas si Shell a l'uniforme de l'Escadron ou si elle est en civile alors j'ai rien précisé là-dessus...

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 27 Aoû 2015, 16:18

Elle a une arme, nom de Quinah, elle a une arme ! On est fini la, si c'est sa maison, elle va nous faire du travail forcé pendant des mois ! Ou pire, nous mettre sous les fers... oh non, non, non, je refuse ! Et tant pis pour la gentillesse !
"C'est elle, j'ai rien fait moi!" hurlais-je hors de moi. Ma réaction était quelque peu... impardonnable. Mais qu'importe, je continuerais mon voyage seul. Je ne paierais pas pour quelque chose que je n'ai pas fait comme cela. J'étais même prêt à détaller comme un pimenko mais non, son arme me terrifiait. Chez moi il n'y avait aucune armes à feu et savoir que je pourrais mourir en un cinquième de seconde me tétanisais. Tout ça pour une stupide gaffe. Je fixais la femme devant nous avec un regard apeuré.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Shell Covald » 27 Aoû 2015, 20:01

Dans sa tenue de civile, difficile de savoir que Shell faisait partie de l'Escadron. Elle ne s'en était pas rendu compte, mais son écusson était dissimulé par ses cheveux. La jeune femme était d'abord perchée sur l'espèce d'arbre, Shell avait déjà vu des picaris, surtout en la personne de Belladona, mais jamais elle n'en avait vu qui avait si peu forme humaine. Si elle ne l'avait pas vu bouger et entendu parler, elle l'aurait bel et bien pris pour un arbre.

Face à leur comportement, la jeune femme comprit bien qu'ils semblaient plus inquiets qu'autre chose, et ils ne paraissaient pas préparer un mauvais coup. Malgré tout, elle savait qu'elle n'était pas la mieux placée pour comprendre les réactions et émotions humaines.

«Montrez-moi votre arme et jetez-la vers moi.» elle ne baissait pas son arme pour le moment, les picaris pouvaient être bien plus redoutables qu'ils n'en avaient l'air, il suffisait qu'ils produisent du poison ou autre et ils devenaient des armes ambulantes, aussi, malgré son air apeuré, elle s'en méfiait.

«Déclinez votre identité, les raisons de votre présence ici... et vous, indiquez votre espèce.» sa voix n'était nullement agressive, juste calme et posée comme si la situation était totalement normale. D'un autre côté, il en fallait beaucoup pour déstabiliser la jeune femme, elle ne bougeait pas d'un cil, l'arme braquée sur la mechanimae puisqu'elle doutait pouvoir sérieusement blesser le picaris dans la mesure où elle ne pouvait cerner ses points vitaux... ni s'il en avait d'ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 28 Aoû 2015, 17:25

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngCh'ip, sur le coup de la panique j'espère, venait de crier haut et fort à la femme en face de nous que j'étais responsable de ce coup de feu. Ce qui, bien sûr, n'arrangeait absolument pas ma position. Elle avait l'air sévère, mais n'était pas pour autant agressive. A son ordre, je me sentis soudain très bête. Je baissai très doucement les bras pour enclencher avec beaucoup de précaution mon pouce pour dévoiler mon arme, et balbutiai : "Elle... enfin.. c'est incrusté dans mon bras et euh... C'est un accident, madame, je contrôle pas trop bien tout ça alors..."
Vu la manière dont elle parlait, j'étais à présent sûre qu'elle faisait partie des forces de l'ordre. Elle était sûre d'elle et entamait ce qui ressemblait à une procédure d'usage. Les deux bras à présent le long du corps, n'osant pas ranger mon arme de peur qu'elle interprète mon geste autrement ou bien de faire un nouvel accident, je répondis à ces questions. "Je m'appelle Adamance S, et lui c'est Ch'ipipipik Algodón, un Picaris et euh... on vient de quitter le tatoueur, on allait sortir de la Basse-Ville."
Je tentais alors de me rassurer. Une fois que tout serait au clair, elle verrait bien que j'étais très maladroite, que je n'étais pas un danger et elle nous laisserait partir ! De toutes façons, on était pas des criminels, elle ne pouvait pas faire grand chose contre nous, vu qu'il n'y avait pas eu de gros dégâts. Elle nous ferait payer une amende, tout au plus.

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 29 Aoû 2015, 22:44

Adamance semblait se calmer mais je ne pouvais faire de même. La dame en face de nous pointait toujours son arme vers nous. En regardant mieux, car ma vue est assez médiocre, je vis même qu'elle pointait son arme vers Adamance. Comment pouvait-elle être aussi zen ?

"On... On est désolé..." Dis-je presque trop doucement pour qu'elle m'entende. J'avais presque peur qu'elle le prenne mal. "On va s'en aller et vous laisser tranquille ! Promis !" Un peu plus et je tournais les talons, l'air de rien. Que faire d'autre dans ce genre de situation sérieusement ?

Je vais vraiment finir par faire ce voyage seul, ça vaudra mieux. Le seul avantage que je tirai de la présence d'Adamance, c'est qu'elle compensait mon manque de sociabilité, mais je commençais à présent à me poser des questions.

Je fixais la dame droit dans les yeux, observant chaque mouvement, tout particulièrement ses doigts sur la gâchette. Elle avait l'air très sure d'elle, sans manquer d'un poil d'assurance, pas une faiblesse sur son visage. Terrifiant. Elle semblait tellement maitre d'elle même que je finissais par me dire qu'il fallait reprendre un peu de contenance face à une telle fierté. J'avais un peu exagéré mes craintes. Mais je suis bien plus craintif en milieu inconnu, je finirais par m'y habituer je suppose.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Shell Covald » 29 Aoû 2015, 23:04

Bon, la mechanimae semblait coopérative. Shell avait l'habitude de ce genre d'équipement directement encastré dans le mécanisme, et vu le tempérament de la jeune femme, un mauvais tir était vite arrivé, surtout que de là où elle était, la jeune femme activa son zoom et put voir qu'effectivement, la pièce ne paraissait pas être des plus stables
«Vous devriez régler le mécanisme pour en réduire la sensibilité.» elle rangea alors son arme à son tour, le picaris paraissait très craintif, mais elle ne pouvait se permettre de les laisser partir ainsi malgré toute la bonne volonté donc ils semblaient essayer de faire preuve.

«Je ne peux pas vous laisser partir ainsi avec une arme défectueuse. Afin d'assurer la sécurité de la population, je vais vous escorter moi-même jusqu'à la sortie. De quel côté comptez-vous vous rendre?» cet endroit est un vrai labyrinthe, selon qu'ils souhaitent s'orienter vers le Nord ou le Sud, on ne peut emprunter le même chemin.

La jeune femme leur indiqua de passer devant afin qu'elle garde un œil sur eux, même s'ils paraissaient être de bonne volonté, il était de son devoir de s'assurer que la mechanimae ne créé pas d'autre accident de ce genre. Elle aurait pu elle-même régler le problème, mais ce n'était pas son genre d'offrir son aide sans qu'on ne la lui demande.

Elle leur indiquait donc la route, à force de vadrouiller par ici, elle connaissait les environs par cœur, et ce, même si une maison venait à être installée au cours de la nuit - ce qui arrivait plus souvent qu'on ne le pensait. Malgré tout, elle ne les braquait plus de son arme, bien qu'on pouvait deviner qu'elle la tenait à portée de main pour intervenir au cas où, mais au moins maintenant, elle serait assurée que tout se passerait bien.

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 30 Aoû 2015, 12:54

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngFinalement, j'avais raison, elle ne nous retenait pas, ayant bien compris que nous n'étions pas dangereux. Réduire la sensibilité du mécanisme ? Je voulais bien, moi, mais c'était à Oz de faire ça ! Je ne savais absolument pas m'occuper de mes pièces, si ce n'est quand elles avaient besoin d'un peu d'huile, alors changer la sensibilité... Non, vraiment pas. Enfin, puisqu'elle était elle aussi méchanima, et qu'en plus elle avait l'air beaucoup plus moderne que moi, je n'osai pas vraiment lui répondre ça et me contentai de dire : "Oui, bien sûr, madame, je vais régler ça dès que possible.."En fait, il faudrait attendre un petit moment avant de pouvoir y faire quoi que se soit, mais je ferais très attention.
Je jetai un oeil à Ch'ip qui n'avait pas l'air d'être beaucoup plus à l'aise, et espérais qu'il ne m'en voulait pas trop. Je me dis qu'il fallait que je lui en parles une fois que nous serions seuls. J'indiquai alors à la mechanima que nous allions vers le Nord, car nous voulions nous rendre à Banba, et elle nous fit passer devant. Bien qu'elle ait baissé son arme, je sentais bien qu'elle nous surveillait, pour être sûre qu'il n'arrive rien de plus. Les enfants qui nous avaient observé au début étaient partis, il n'y avait plus grand chose d'excitant à présent. Pendant que nous marchions, je me sentais de plus en plus bête. Quelle image je donnais à Ch'ip ! Il allait vraiment regretter d'avoir accepter que je vienne... Pour briser le silence qui s'était installé, je demandai à la femme si elle faisait partie de la police.

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 31 Aoû 2015, 14:15

Ouf, elle ne nous en voulait pas, je n'aurais rien à payer, c'est un miracle. En tout cas on allait surement être mal accueillit la prochaine fois que nous viendrons aux Ghettos, on a fait que des bêtises. enfin Adamance, avait fait beaucoup de bêtises, merci la discrétion.

Après réflexion il ne fallait pas que je lui en veuille. Elle était juste très maladroite et empotée, j'éviterais de lui demander des choses trop complexes et je lui dirais deux mots sur sa maladresse, elle fera surement plus attention. Mais quel idée ce bras en métal bizarre, il fallait vraiment trouver quelqu'un pour s'en occuper au plus vite, ça risquerait de tourner en cauchemar sinon.

J'étais presque étonné de la gentillesse de cette dame, il faut croire que c'est une tradition dans les ghettos, le pardon immédiat. Comment la remercier ? Je pourrais peut-être lui offrir une de mes poteries, il parait que ça se fait dans le monde les cadeaux pour remercier. J'avais vu ça chez un type que j'avais rencontré, il m'avait offert à manger après que j'ai réparé son toit, bizarre comme attitude. Je reprenais un peu confiance, enfin.

je voyais qu'Adamance essayait de discuter avec elle, ça aussi ça doit se faire par ici, parler constamment.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Shell Covald » 31 Aoû 2015, 15:31

Bon, au moins, ils étaient coopératifs. La jeune femme les gardait tout de même à l'œil tout en les guidant vers le Nord pour qu'ils puissent quitter la ville en direction de Banba

«Banba est à près de cinq jours de marche. Vous devriez peut être songer à emprunter une monture pour gagner du temps.» ce n'était qu'un conseil, mais vu l'arbre qui accompagnait la mechanimae, il leur faudrait surement une bonne semaine pour gagner la ville campagnarde... enfin, ce n'était guère son problème, tout ce qui comptait pour elle, c'est que ces personnes quittent les lieux pour qu'elle puisse assurer la sécurité des habitants.

D'ailleurs, cette Adamance s'interrogeait sur son appartenance aux forces de l'ordre, sans la moindre expression, Shell lui répondit

«J'appartiens à l'Escadron. Mais c'est mon jour de repos.» oui, elle était de ceux qui travaillent même pendant leurs jours de repos. C'était comme ça, elle n'aimait pas rester là sans rien faire. Et assurer la sécurité des Ghettos lui semblait important, même si ce n'était pas une mission de la plus haute importance.

Ils arrivèrent au niveau des larges panneaux solaires qui accordaient de l'électricité dans tous les Ghettos - et la mechanimae s'arrêta là en leur indiquant donc la route vers Banba

«Au cas où, si vous changez d'avis. L'animalerie est par là.» elle était en bordure des ghettos pour pouvoir permettre aux montures d'évacuer les lieux plus facilement sans se perdre. C'était l'un des rares bâtiments qui paraissait normal en ces lieux, donc ils ne pouvaient pas le louper. De là, elle les salua et tourna les talons pour retourner à ses occupations, en espérant que les prochains fauteurs de troubles soient aussi coopératifs.



Je vous laisse là! Bonne continuation à vous :)

Avatar de l’utilisateur
Shell Covald
Mechanima

Crédit: 445.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Élite de l'Escadron (lieutenant)
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: Ghost in the Shell by ROSSJCBR

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Adamance » 31 Aoû 2015, 21:59

http://nideyleforum.free.fr/kits/avatars/adamance.pngOui, je savais bien qu'il y en avait pour cinq jours de marche, mais vu le gabarit du Picaris, je ne savais pas bien quelle monture pourrait le supporter ! Il était très haut et plutôt épais, donc très lourd. Après pourquoi pas, tout dépendait de ce qu'en pensait Ch'ip. "Pour cinq jours, ça devrait le faire", répondis-je, "enfin, qu'est-ce que t'en penses, Ch'ip ?" D'un côté, elle avait peut-être raison, il marchait quand même assez lentement. Et peut-être qu'on trouverait un animal assez robuste et rapide à la fois !
Nous continuâmes à marcher tout en discutant la question, la mechanima toujours derrière nous. Nous nous éloignions de plus en plus du centre des Ghettos, mais nous croisions toujours autant de monde : il y avait pas mal d'enfants, on aurait d'ailleurs dit qu'il n'y avait que ça ici ! Ils couraient, jouaient, ou bien construisaient des petites choses, assis dans un coin. Il y avait toujours beaucoup de vie dans ce quartier, j'aimais bien. Bien sûr, nous nous faisions légèrement dévisager quand nous passions : deux méchanima et un grand Picaris comme ça, ça ne passait pas inaperçu !
La mechanima répondit à ma question d'un ton simple et posé, comme si c'était une information tout à fait banale. je ne pus m'empêcher de cacher ma surprise. "Membre de l'Escadron ?!" C'était dingue, tout simplement dingue. Et en même temps ça ne m'étonnait pas trop, elle avait un air autoritaire et un sang-froid qui paraissait exemplaire, et ça me semblait être deux qualités qui allaient plutôt bien aux membres de l'Escadron.
Nous arrivâmes finalement à la limite des Ghettos, et la mechanima nous annonça qu'elle nous laissait là, nous précisant que l'animalerie n'était pas loin. Je la remerciai - chose plutôt étrange vu notre, enfin ma position - et elle s'en alla. Je me tournai vers Ch'ip : "Bon, tu vois, pas la peine de paniquer !" Je souris. "Tu veux qu'on passe à l'Animalerie, du coup ?"

Avatar de l’utilisateur
Adamance

Crédit: Fermé

Re: Il est maintenant temps de vraiment partir

Messagepar Ch'ipipipiq Algodón » 01 Sep 2015, 11:46

Elle parti sans même que j’eus le temps de lui offrir une poterie et je n'osais pas la rappeler. Tant pis, cela me faisait une poterie de gardée. Je la regardait partir, elle dégageait vraiment une aura calme et qui imposait le respect. J'avais rencontré des gens un peu comme ça, c'est toujours impressionnant.

Adamance releva une question qui me trottait dans la tête depuis un moment. Avec mes économies je pourrais acheter une monture, c'est vrai mais il en faudrait une suffisamment forte pour mon poids. Et puis quel budget pour entretenir cet animal ?
"Je veux bien aller voir, au moins pour me renseigner." Dis-je à Ada. Je n'avais jamais eu d'animaux à moi. Le fait d'en posséder était déjà étrange, multitude de questions se bousculaient dans ma tête. Nous prîmes le chemin vers l'animalerie.
"Et toi, tu en voudrais une ?" Lui demandais-je. Je me félicitait en voyant que j'avais moi même engagé une conversation.

Avatar de l’utilisateur
Ch'ipipipiq Algodón
Abonné absent

Âge: 71
Crédit: 392.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Potier
Classe: Chêne
PV: 350
ES: 350
Avatar: création personnelle page fb

Suivante

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron