Un nouveau départ

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 20 Déc 2013, 17:29

Une semaine pour me remettre totalement et pour me faire encore un peu d'argent. J'avais réussi à rattraper les dégâts causés par le flabo sur ma trésorerie et alors que j'étais justement en train de faire mes comptes, Benedikt débarqua avec son premier chèque, fou de joie à l'idée d'être aussi riche. Je pouffais de rire avant de voir le montant, l'avantage quand on est tatoueur, c'est que les gens nous paient au fur et à mesure, je ne dépends pas de Sayah pour avoir un chèque à la fin du mois. Je lui paie sa part lorsque j'achète mes encres en fait.

«Félicitations...» - je pouffais de rire avant de lui rendre son chèque alors qu'il ne savait même pas comment ça fonctionnait... oh merde... «T'as pas de compte en banque?» - d'un autre côté, j'ai ouvert le mien lorsque j'ai découvert l'existence de Nathan, je nous en ai ouvert un à tous les deux pour pouvoir lui verser des sous régulièrement. Je pouffais de rire avant de ramener mon menton dans ma main d'un air amusé

«Bon, ben faudra aller à la banque pour t'en ouvrir un alors... je sens que tu vas adorer toi. Mais vaut mieux que je vienne avec toi sinon te connaissant, tu vas prendre tous les services qu'ils proposent!» - Benedikt dans une banque c'est un chien dans une boucherie. Un carnage.

Je rangeais mon livre de compte avant de l'embrasser et me diriger vers la cuisine. Première fois que je faisais ce genre de ragoût, je ne savais pas ce que ça allait donner, mais j'avais fait un bon compris entre une bonne quantité de viande et de légumes. Le boucher qui m'a donné la recette donc je pense que ça doit pas être trop dégueulasse.
«Tiens c'est prêt... à table.» - puis je me tournais vers lui avec un léger sourire en coin - «on ira demain pour ouvrir ton compte et déposer ton chèque. En attendant, le perds pas.» - au pire, on aurait pu mettre le chèque à mon nom et je lui aurais donné les pièces sonnantes et trébuchantes en mains propres, mais bon s'il doit recevoir un chèque tous les mois, autant qu'il le fasse maintenant.

Je replissais les assiettes, selon lui ou moi, y'avait plus de viande ou de légumes, puis je m'asseyais avant de faire aussi le service en eau... puis je levais un regard un peu gêné vers lui
«Alors? c'est bon?» - au pire, il commandera autre chose si c'est infecte.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 21 Déc 2013, 00:36

« Le perdre ? Tu rigoles, je vais l'encadrer. » répliqua Benedikt avec un sourire invincible, daignant tout de même s’asseoir à table au lieu d'admirer son chèque comme s'il allait prendre vie et l'emmener au pays des merveilles. C'était Vrass qui avait fait la cuisine cette fois, un ragoût que le petit botaniste affamé s'empressa d'essayer à bon coup de fourchette.
Il avala sa première bouchée en rigolant devant la question presque timide du tatoueur, et posa un doigt pensif sur ses lèvres.
« Mmmmmhhh... Je dirais que... » Benedikt baisse à nouveau son regard sur Vrass, étirant un long sourire amusé. « C'est bon ! C'est délicieux, même. » Il appuya ses coudes sur la table pour se pencher au dessus de la table, le nez pratiquement contre celui du tatoueur. « Je m'étonne que le grand Vrass Rannveig ait l'air de s’inquiéter de ses talents en cuisine et de comment on va l'apprécier. Ou alors est-ce que des années de plats à emporter l'ont rendu anxieux ? »

Il l'embrassa en rigolant et retomba sur sa chaise, s'empressant de se remplir la bouche de ragoût pour se donner une bonne excuse pour ne pas parler si Vrass répliquait. Et il lui aurait été facile de le faire, vu le désastre du gâteau qu'il avait essayé de faire il y a un ou deux jours. Le machin n'avait même pas été goûté, le botaniste ayant peur de les empoisonner ou que leur parts s'échappent toute seule de leurs assiettes en grognant des malédictions. Il aurait bien aimé cacher son échec cuisant au tatoueur, mais il y avait malheureusement tellement de fumée quand Benedikt avait ouvert le four que Vrass avait cru que quelque chose était en feu dans la cuisine.

Oh, oui, il fallait rapidement trouver un autre sujet de discussion pour l'empêcher de repenser à ça. C'était trop récent. Et le tatoueur s'était assez moqué de lui quand il s'était planté entre lui et le four avec un sourire penaud - pour l'empêcher de voir le monstre qu'il avait créé -, ayant l'innocence de déclarer qu'il avait probablement fait cuire une ou deux minutes de trop son gâteau, comme si ça allait le sauver.
Benedikt releva la tête. Oh-oh. Bien sûr qu'il en avait un sujet, un bon. Il y pensait hier, samedi, alors qu'il rentrait du cabinet du Doc. Le botaniste avait cru bon d'assister à une des séances particulières que donnait le médecin à Jake pour lui apprendre son savoir. Après tout, cela pouvait être tout aussi intéressant pour lui, et il n'était pas du genre à refuser de nouvelles connaissances. Mais Benedikt n'avait tenu que 45 minutes avant de s'étaler sur une chaise de la salle d'attente vide, puis sur le canapé d'une Nessy bien amusée par le visage livide du botaniste qui prenait de grandes respirations pour calmer son envie de vomir et pour chasser les images qu'il venait de voir.

Après une tasse de thé et un long bavardage, le botaniste était rentré à la boutique de tatouage. Et sur le chemin du retour, s'était demandé ce qu'il en était de leur vacances prévues dans le Nord, maintenant que Jake avait l'air sur une bonne voie. Ou du moins, il apprenait vite les us et coutumes de l'état Atlante et lui avait même demandé la dernière fois où et comment il avait rencontré Vrass, ce qui, dans la tête du botaniste et vu la tronche du garçon d'écurie et ses questions précédentes, était plutôt une envie de rencontrer des nouvelles personnes.

« Hé, si on partait dans les terres mortes demain soir ou après-demain ? Comme ça on pourra fêter Noël là-bas si on reste un peu, on aurait de la neige et tout ! Oh, non, attends, on devrait pas laisser Iza toute seule, non, la pauvre ? Ou on l'emmène avec nous ? Elle ne voudra sans doute pas venir, non... » demanda donc Benedikt en sautillant sur sa chaise, son enthousiasme déjà bien trop affûté par son premier salaire.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 21 Déc 2013, 10:21

Bon, au moins je ne m'étais pas trop loupé. En soit, je ne m'inquiétais pas trop de mes talents culinaires, juste que je préférais quand même qu'on ait quelque chose de mangeable dans nos assiettes. Toujours est-il que c'était forcément mieux que sa tentative désastreuse de faire un gâteau il y a quelques jours... j'ai du mal à comprendre comment on peut louper un gâteau à ce point? Suffit en général de suivre la recette, et Benedikt sait pourtant bien lire non?

Enfin, je ne m'étais jamais posé la question, peut être qu'il ne voulait pas suivre une recette car il se disait que tel ou tel ingrédient serait meilleur qu'un autre. c'était bien lui ça. Enfin bon, toujours est-il qu'un certain silence s'installait que le gosse chercha très vite à dégager pour ne pas que je me moque de lui à nouveau à propos de cette histoire de gâteau, son idée en soit était plutôt intéressante cependant, y'avait un petit problème

«Je ne suis jamais allé dans cette ville des terres mortes, donc je ne peux pas utiliser la perle. On va avoir besoin de Phaerör pour y aller et je doute qu'Iza soit très à l'aise sur son dos!» - et lui non plus d'ailleurs. D'autant que je n'étais pas sur que Pomporo aime marcher dans la neige, donc on allait éviter de faire appel à elle aussi - «mais c'est vrai que de ce qu'on raconte, c'est un village où il n'y a presque que des morphes et des orphes, elle aura peut être envie de voir ça... donc ce qu'on peut faire, c'est qu'on part devant avec Phaerör, puis lorsqu'on y est, j'utilise la perle pour revenir rapidement ici la chercher et repartir?»

Je buvais une gorgée d'eau avant de manger encore un peu. Oui, ça me paraissait être une bonne idée pour le moment. Il faudrait malgré tout lui demander ce qu'elle en pense, elle reste la principale concernée... et il faudrait aussi voir pour lui acheter quelque chose pour qu'elle résiste au froid. Il y a l'étiquette qui protège de la chaleur en animalerie, donc peut être qu'il y a la même chose pour le froid? Oui je suppose que même si ça n'existe pas, la personne qui y travaille sera en mesure de le faire.

«On pourrait aller faire nos achats pour les préparatifs aujourd'hui? Iza sera surement plus à l'aise sous sa forme animale si elle vient avec nous, donc je pense lui acheter un KIP, le truc qui lui permet de parler. Certes, maintenant je peux comprendre ce qu'elle dit sous sa forme animale...» - et je réalisais que je pourrais le faire avec tous les morphes de là bas... flippant - «mais ce serait tout de même plus pratique.»

Et pour nous, ben des trucs qui protègent du froid. L'équivalent de l'ombrelle du mahjour mais pour être au chaud quoi! Et mis sous la forme d'une capuche ou autre quoi pour que ce soit pratique. Une écharpe en laine d'euther, je ne sais plus si j'en ai une moi mais on verra bien. J'ai tellement de bordel dans mes affaires faut dire...

Enfin déjà, voir ce qu'il en pensait, s'il n'avait pas trop de boulot aujourd'hui, ça nous donnerait des choses à faire!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 22 Déc 2013, 22:07

« Ah oui, c'est une bonne idée ! » s'enthousiasma aussitôt le botaniste. « Et puis c'est vrai que ce serait sympa qu'elle ait un KIP. Je veux dire, j'avais l'habitude de lui parler sans qu'elle me répondre mais... ce serait plus agréable si elle pouvait plus que me faire un signe de museau... »
Même si au final, les bavardages infinis de Benedikt n'étaient probablement qu'un bourdonnement plaisant pour la morphe le matin dans la cuisine, au même titre que la radio sur laquelle se trémoussait le petit botaniste.

« On peut aller faire les magasins après manger si tu veux. Maintenant que je viens de finir les inventaires, je ne retournerais à l'herboristerie que pour des clients pour quelques jours ! Je l'ai bien mérité. »
Benedikt s'étira et récupéra les quelques derniers morceaux de légumes et de viandes qui restaient dans son assiette, réfléchissant déjà à tout ce qu'il leur faudrait pour partir. C'était vrai que des vêtements chauds... Ça allait être dans le domaine de l'indispensable. Si le botaniste s'enfouissait déjà ici dans des écharpes de la longueur du fleuve Liek, ça allait être bien pire là-bas.
Benedikt frissonna d'avance, puis étira un sourire grandiose en pensant à leur vacances. Il serait beaucoup plus facile au botaniste d'oublier le froid quand il y aurait maintes découvertes qui retiendrais son attention. Et puis ce n'était pas si souvent qu'il avait l'habitude de passer Noël en famille, aussi petite et bancale soit-elle.
« Je vais aussi aller acheter peut-être quelques trucs pour retaper l'herboristerie de là-bas... Je ne sais pas dans quel état elle n'est mais sûrement pas pimpante, en tout cas... Si ça se trouve le bâtiment n'existe même plus... Enfin... Ce serait étonnant quand même. Je pense juste qu'elle est un peu en ruine. Les livres de comptes que j'ai trouvé de cette boutique-là ne sont pas si vieux, non plus... »

Benedikt se redressa promptement. « Oh, tu voudras m'aider, à rénover la boutique ? Ce serait sympa, non ? Si on réussit à la finir pour Noël, on pourra le fêter là-bas ! »
Après tout, ça allait être plus dans le champ d'activités plaisantes pour le tatoueur. Et puis ce serait plus agréable pour lui de l'aider plutôt que de voir le petit botaniste galoper à droite à gauche en sautillant comme une puce.
« Mmmh, on pourrais aller à la banque aussi aujourd'hui, après avoir fait les courses ? J'ai vraiment envie d'avoir mon argent en vrai ! » - Vu le crachin qu'il y avait dehors, Vrass allait être un peu déçu de devoir sortir tout l'après-midi, mais c'était lui qui avait proposé au début, non ?

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 24 Déc 2013, 10:05

L'enthousiasme de Benedikt face aux vacances qui se dessinaient à l'horizon faisait plaisir à voir. Honnêtement, je ne savais pas trop que penser de tout ça, une ville dans les terres glacées, ça doit être assez particulier mais je n'étais pas sur que ces gens fêtent Noël là bas, après tout, ce n'est peut être pas une tradition chez eux? D'un autre côté, ça n'avait pas d'importance si eux ne le fêtaient pas, moi-même je ne m'étais jamais soucié de ce genre de choses, mais je réalisais que Nathan devait probablement croire au Père Noël et il faudrait donc que je pense à lui offrir un cadeau.

«On ira d'abord à la banque avant de faire les courses... ce sera plus pratique.» - je finissais mon assiette avant de débarrasser, passant ma main dans ses cheveux d'un air amusé et moqueur, je me doutais qu'il avait hâte de voir un peu de quoi il retournait et surtout, il allait découvrir une toute nouvelle chose: les cartes de crédit. Je ne lui ai jamais montré la mienne, il faut dire que je ne m'en sers jamais puisque la plupart du temps, les gens me payent en espèces donc je n'ai presque pas d'utilité de ce genre de compte, mais pour lui, je sens que ça va être un truc tout simplement fascinant!

«Je vais m'habiller un peu mieux et on y va...» - disons que les banquiers aiment bien quand on présente correctement, même si je me doute que lui ne fera pas cet effort! Enfilant un pantalon noir un peu classe et un t-shirt à manches longues, je redescends tranquillement afin de m'assurer qu'il soit prêt

«C'est bon?» - il nous fallait aller à la Basse Ville par contre, il n'y a pas de banque dans les Ghettos... je ne savais pas trop si je devais utiliser la perle ou si on irait à pied vu le temps? Il pleuvait un peu, mais pas non plus au point où l'on serait trempés. Finalement, on y était allé à pieds et je laissais la porte s'ouvrir toute seule sur notre passage pour ensuite me diriger vers l'un des comptoirs. J'ai pris la même banque que la mienne, tant qu'à faire ce sera plus pratique...

«Bonjour, ce serait pour ouvrir un compte.» - la femme leva les yeux vers moi et se mit à rougir en me faisant un petit sourire charmeur. Bon, ça commençait bien tiens...


Vraiment désolé pour la qualité mais je voulais pas te bloquer

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 24 Déc 2013, 18:36

« … Pour moi. » ajouta aussitôt le botaniste avec un petit regard appuyé. Benedikt ne risquait pas d'être loin d'être jaloux vu le nombre de fois où cela arrivait par jour ; le tatoueur attirait les regards de biche comme le miel attire les abeilles. Peut-être qu'elles resteraient un peu plus à distance s'il était une femme enlacé à son bras, mais ce n'était pas le cas et Benedikt n'avait plus qu'à leur lancer un regard poli et courtois en haussant les épaules. Ce n'était pas comme si Vrass se pliait à leurs avances, sauf dans le cas où il voulait un truc en particulier et qu'elles pouvaient l'aider.

En l'occurrence, ce fut très pratique quand la banquière lui demanda une carte d'identité, découvrit que le botaniste n'était jamais retourné aux services de l'immigration pour finaliser officiellement son arrivée, et par là-dessus, qu'il avait l'habitude de travailler au noir avant de prendre son poste à l'herboristerie parce que, hein, il fallait toujours faire un contrat pour travailler ? Ohlàlà, la Basse-ville, c'était pas pratique, dis donc.
Lorsqu'ils ressortirent presque une heure et demie après avoir joué les charmeurs (Vrass), les idiots (Benedikt) et les innocents (les deux), le botaniste avait quand même un grand sourire plaqué sur le visage en admirant sa carte bleue toute neuve dont il avait encore du mal à croire qu'on pouvait payer avec de l'argent avec ça. Et même après l'inévitable retour au service de l'immigration pour récupérer une carte d'identité valide à montrer à sa banquière plus tard. Le botaniste soupira.
« Ça devait forcément arriver un jour, tiens, ça, j'en étais sûr. Tant pis... J'irais là-bas demain ou après nos vacances. Ça dépends de si j'arrive à rassembler tout mon courage rapidement ou pas. »

La prochaine étape pour eux fut d'acheter des vêtements chaud et adapté à la neige, mais le botaniste était bien trop heureux et riche – dans sa tête – pour ne pas être enthousiaste à l'idée d'utiliser pour la première fois sa carte bancaire. Et puis ils allaient probablement bénir leur bottes fourrés un peu plus tard, même si Vrass ne ressentait pas le froid, ce n'était pas la peine de le laisser fêter Noël malade.
Enfoui dans son écharpe immense et les bras chargés de paquets, le botaniste marchait presque en bondissant alors qu'ils se dirigeait vers l'antiquaire de Sayah. La fine pluie s'était enfin arrêté pour laisser place à un vent mordant, et Benedikt tentait de chasser le rouge de ses joues et son nez en plongeant un peu plus son visage dans le tissus moelleux, étouffant ses paroles et ses rires dans le bruit de leurs pas sur le trottoir humide.
« C'est vraiment beau toutes ces petites ampoules en guirlande dans les rues ! Oh, tu crois qu'on pourrait mettre des ampoule colorées à la maison, dans la chambre ou ailleurs ? Même si c'est peut-être pas super cool d'avoir une chambre tout bleue ou tout verte toute l'année ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 25 Déc 2013, 19:12

La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 30 Déc 2013, 13:31

Précédemment
==================================
Finalement, la morphe n'avait pas pu me filer une étiquette comme ça pour Phaerör, j'avais été transporté à l'animalerie et je l'avais appelé pour qu'elle puisse modifier l'étiquette qu'il possédait déjà, et qu'ainsi il puisse être protégé du froid pour notre séjour dans le grand Nord.
J'avais du calmer le hiéras comme je pouvais pendant qu'elle opérait, car visiblement il n'aimait pas son côté félin - brave bête tu me ressembles bien tiens - puis ensuite elle m'avait demandé si je souhaitais rentrer chez l'antiquaire ou rester là pour rentrer, et au final, ça revenait grosso modo au même.

Sur le chemin du retour, je m'étais finalement arrêté chez un marchand de sapin et j'avais pris aussi des guirlandes. J'étais aussi tombé sur une boutique particulière et ça m'avait donné une idée si bien que je m'arrêtais pour faire quelques achats supplémentaires, notamment un cadeau pour Nathan et un aussi pour ses mamans.
Au final, j'étais rentré après Benedikt qui était en train de me chercher partout dans l'appartement. Je galérais à faire rentrer le sapin par la porte, puis je me mettais à l'appeler d'une voix forte

«Hey! Je suis en bas, tu viens m'aider?» - non parce que bon, c'est pas vraiment pour moi que j'ai acheté ce sapin! On va pouvoir le mettre dans l'entrée, ça fera chouette aussi pour la clientèle. Je posais l'arbre où je pouvais, il y avait un gros pot fourni mais fallait y mettre de la terre et je me doutais que le gosse devait avoir ça en magasin.
Contrairement à lui, je ne cherchais pas à cacher les cadeaux. Ils étaient emballés de toute manière donc bon...

«J'en ai profité pour faire quelques achats de Noël vu que tu veux le fêter. Pour Nathan et ses mamans, on leur donnera lorsqu'on reviendra des terres mortes.» - les nôtres, on se les échangera surement là bas. Je n'ai rien pris pour Iza, je lui offrirai surement une belle part de viande, un os à moelle ou autre quand on sera là bas, je suppose qu'ils doivent avoir de la bonne viande bien grasse dans le Grand Nord!

Je déposais les guirlandes et autres décorations, j'avais pris dans les teintes rouge et vert, je supposais que ça serait sympa et que ça me correspondrait bien et à Benedikt aussi...
«T'en penses quoi?» - bon, fallait encore les mettre, mais déjà à les voir en vrac devant lui, ça pouvait lui plaire?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 02 Jan 2014, 20:37

Le minois du botaniste apparu dans l'escalier et son visage s'éclaira soudain en voyant avec quoi Vrass se débattait.
« Ah, tu es rent- WOOOAAAHHH. Il est trop beau ! » Benedikt sauta sur le tatoueur pour déposer un baiser de remerciement entre ses omoplates puis l'aida à déplacer l'énorme machin près de l'entrée. Trois secondes après, il extasia devant le sac rempli de décorations. « J'en pense que c'est parfait ! Ah, mais on a un escabeau ici, non ? »
Benedikt n'allait pas s'humilier à expliquer pourquoi, mais en profita pour commencer à décorer le sapin jusqu'à la hauteur qu'il pouvait atteindre, un grand sourire enfantin plaqué sur le visage.
« Oh, on pourra mettre tout nos cadeaux à l'avance dessous après, qu'est-ce que tu en dis ? Ce serait joli. Il faut que j'emballe les miens ! »

Le reste de la soirée fut occupé à donner à la boutique un air de fête, chose qui n'était très probablement jamais arrivé et qui prouvait bien qu'un certain botaniste s'était installé là-bas. Ce n'était clairement pas le style de Vrass de s'embêter avec ce genre de bêtises, il avait l'esprit pratique. Benedikt aussi ; à la seule différence que celui-ci n'avait plus aucune importance devant la nouveauté ou les découvertes, si bien qu'il y avait des limites assez évidentes à la Basse-ville de ce fameux esprit pratique.
L'étoile du sapin mise en place, le botaniste alla emballer proprement des cadeaux, ce qui lui prit beaucoup plus de temps qu'on aurait pu penser vu tout le ruban et les décorations qu'il rajoutait partout comme une épidémie de symboles de Noël. Apparemment Vrass avait intérêt à rentrer à présent dans l'esprit de Noël parce que s'il ne le faisait pas tout seul, il allait finir par se retrouver avec une barbe de père noël collée au menton et des paillettes dans les cheveux, rien que la force de trop de pensées joyeuses chez le botaniste.

De toutes manières, Benedikt ne se préoccupait pas trop de l'enthousiasme de Vrass pour les fêtes de fin d'année, trop occupé à lui demandait son avis chaque fois qu'il mettait une décoration quelque part ; il ne s'était même pas posé la question. Le botaniste avait gardé quelques restes qui n'avaient pas fini sur le sapin rien que pour les mettre dans la pièce entière, et assis en tailleur sur le comptoir, contempla fièrement leur travail.
« C'est quand même bien comme ça, non ? » demanda-t-il avant de se redresser brusquement et de sauter par terre pour aller éteindre les lumières et allumer toute les guirlandes pendant que la clochette de l'entrée retentissait.
« Iza ! Regarde-ça ! Qu'est-ce que tu en dis ?! » demanda-t-il alors qu'il regagnait son perchoir.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 03 Jan 2014, 16:42

Qu'est-ce que j'avais pas fait.. décidément, avec Benedikt on a parfois l'impression qu'en lui tendant la main, il nous arrachait le bras! Il était tellement pris dans cette frénésie de Noël que je me retrouvais à devoir décorer carrément toute la boutique!

Enfin, je me disais que ce n'était qu'une petite période dans l'année et qu'en plus, on serait bientôt parti pour les terres du Grand Nord, donc pas comme si on avait grand chose à faire de plus.
Il s'occupait de décorer tout ce qui se trouvait environs à 1,50m du sol pendant que je m'occupais de tout ce qu'il y avait au-dessus, j'accrochais des guirlandes au-dessus de la porte, des boules rouge ou verte aussi, puis à la fin, je l'attrapais sous les aisselles pour qu'il perche l'étoile au sommet du sapin. Sérieusement sur le coup, j'avais l'impression d'être le père qui décore la maison avec son fils tellement il semblait avoir perdu plusieurs années d'âge mental.

«Oui, c'est bien.» - évidemment, je ne montrais pas autant d'enthousiasme que lui, mais dans l'ensemble, c'était pas trop mal. Iza arriva et fut surprise elle aussi de voir tant de décorations, surtout que je doute qu'elle sache seulement ce qu'est Noël, et à voir sa tête, elle paraissait presque avoir peur

«Ne t'en fais pas, Iza. C'est une fête qui a lieu une fois par an... on décore la maison, on se fait des cadeaux... mais ça ne dure que quelques jours.»
- «D'accord»
- couina la petite souris sur sa tête. Elle avait du en voir une bonne partie de sa vie dans le laboratoire, pour ça que le KIP avait pris cette forme probablement, mais même avec ça, on ne pouvait pas dire qu'elle parlait beaucoup. Disons qu'elle a beau être une femme, elle n'est franchement pas bavarde.

Je déposais les cadeaux sous le sapin, il y en avait un pour Iza aussi, j'espérais qu'il lui plairait. Il s'agissait d'un collier, pas un collier pour chien, non, un collier pour humaine, mais elle pourrait le porter sous sa forme animale. C'est un lacet de cuir rouge avec un pendentif dans lequel j'ai mis une photo de nous trois que j'ai fait réduire. C'est Benedikt qui l'avait prise cette photo avec son polaroïd... Bref, j'espérais que ça lui plairait.

Je me tournais vers Iza qui reniflait le paquet sur lequel y'avait marqué son nom avec curiosité, mais je posais ma main sur sa tête pour ne pas qu'elle s'approche

«Non non... il faudra l'ouvrir le soir de Noël. Ou après du moins. On va aller à Garlaad... c'est une ville où il y a pleins d'orphes et de morphes il paraît. On y va d'abord avec Phaerör, puis je viendrai te chercher avec la perle. Qu'en dis-tu?»
- «Je viens vraiment avec vous?»
- elle semblait presque émue, et je venais hocher de la tête
- «Oui, cette fois, tu viens avec nous! Mais il te faudra attendre un peu le temps qu'on y arrive. Ça prendra surement un jour ou deux...» - au moins une journée. Partir d'abord à Ohime Quinah avec la perle, et ensuite seulement utiliser Phaerör pour s'y rendre. En tout cas, elle semblait vraiment heureuse et je me redressais en m'étirant longuement

«Bon allez... je vais nous commander une pizza, et ensuite au dodo! On partira tôt demain matin...» - enfin.. tôt pour moi! Je sortais pour aller commander la pizza, ça ne me prit pas plus d'une dizaine de minutes avant que je ne revienne et vois tous les paquets que Benedikt avait emballés au pied du sapin. Et ben...

«J'en connais un qui s'est lâché avec sa nouvelle carte de crédit!» - je pouffais de rire avant de me diriger vers la cuisine pour me servir un verre de soda. Une petite soif après tout ça moi!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 03 Jan 2014, 23:48

« Oh, faudrait qu'on prépare nos affaires ce soir alors ? Ou alors demain matin ? » Benedikt s'arrêta pour bailler et s'étirer, fit un tour sur lui-même pour admirer un dernière fois la boutique transformée et se glissa dans la cuisine pour aller mettre la table en attendant que les pizzas arrivent.
Lorsque Vrass revint, c'était pour s'amuser sur ses excès et le botaniste se dandina en brandissant les couverts qu'il avait dans les mains.
«Bien sûr, parce qu'il y en a un qui est super riche maintenant !~ » chantonna-t-il, prenant la réflexion comme un compliment.

Les pizzas arrivèrent peu après et la maisonnée entière mangea avec appétit avant d'aller se coucher, même si Iza s'offrit une petite balade de digestion quand elle vit Benedikt rigoler bêtement en se penchant au dessus de la table pour embrasser le tatoueur. Ça ça allait encore finir avec le tatoueur montant à l'étage avec le petit botaniste sur le dos, et elle avait parfaitement raison. Apparemment l'esprit de Noël ne faisait pas penser à Benedikt Bloom qu'à Saint Nicolas, parce qu'il était loin de n'avoir de n'avoir que des pensées catholiques ce soir-là vu la manière dont il garda Vrass éveillé jusqu'au milieu de la nuit.

Ce qui ne l'empêcha pas de se réveiller tôt le lendemain comme d'habitude, se frottant le visage pour essayer de faire partir le sommeil et le reste de fatigue qui lui collait à la peau. Il prit une douche rapide dans l'espoir que celle-ci lui remettrait les idées en place et d'assouplir ses muscles, puis descendit à moitié habillé dans la cuisine encore sombre. Benedikt n'allumait jamais la lumière, laissant la lueur faiblarde du soleil à peine visible se glisser progressivement dans tout les recoins de la pièce pendant qu'il commençait à préparer le petit-déjeuner. Cela lui rappelait un peu sa vie en Païlandune et puis c'était tout simplement agréable. Le botaniste aimait bien prendre le temps de réfléchir à sa journée pendant ce temps-là et faire quelques paris sur le moment exact auquel Vrass sortirait du lit. Est-ce qu'il arriverait juste quand il aurait fini de faire griller le bacon, ou plutôt avant même qu'il ait fini de faire griller un petit tas de tartines ?

Chantonnant machinalement en compagnie de la radio dont il connaissait toute les dernières diffusions de chansons, Benedikt fit ce matin-là une liste mentale de tout ce dont ils avaient besoin pour partir dans les terres mortes. Le botaniste n'était pas fan de la bestiole qui allait les emmener dans le Nord à vol d'oiseau après Ohime Quinah, mais c'était bien vrai que y aller aussi avec Pomporo serait trop d'embêtement et beaucoup plus long. La pauvre féline allait devoir supporter une chaleur insupportable puis un froid mordant, et si elle faisait son poids, il était probable que marcher dans des mètres de neige ne l'enchanterait pas plus que ça, sinon la blesserait. Phaerör était de mise pour cette fois, et il n'avait cette fois qu'à bien s'y accrocher parce qu'il n'y aurait pas tout le temps un crabe urbanisé pour le rattraper.

Benedikt frotta ses pieds l'un contre l'autre pour les réchauffer et se redressa en entendant la cloche de l'entrée. Il était vraiment tôt ? C'était peut-être un des gamins des ghettos qui leurs apportaient du courriers sans se soucier de l'heure, mais lorsque le botaniste alla ouvrir, il se retrouva devant un homme sorti depuis longtemps de l'enfance. Benedikt se mordit la lèvre et tira sur son t-shirt trop grand, soudain gêné de se retrouver en caleçon, pendant que l'inconnu demandait après le tatoueur.
« Oh, heu, la boutique est fermée à cette heure-ci... » souffla-t-il en réponse. Est-ce que rajouter qu'il y avait les horaires marquées sur la porte serait impoli ? Mais le client insistait en précisant que c'était très pressé, aussi Benedikt finit par hocher la tête. « Je... Je vais voir s'il est réveillé pour lui demander s'il veut bien vous recevoir. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Jan 2014, 00:52

Voir Iza aussi contente à l'idée de l'emmener pour des vacances me faisait du bien. Depuis que je l'ai recueillie, elle m'a beaucoup aidé, mais je n'ai pas vraiment l'occasion de la faire vivre vraiment. Les jeux tout ça, ce n'est pas mon truc, et finalement, c'est depuis que Benedikt est avec nous qu'elle semble un peu plus joyeuse.

Un bon repas tous ensembles, ça faisait du bien, quoi que le gosse semblait encore plein d'énergie avec toute cette frénésie de Noël, aussi il n'eut aucun mal à m'entraîner à l'étage alors qu'Iza fuyait les lieux comme chaque fois qu'elle voyait le botaniste être aussi collant. Pour ma part, je voyais cela comme un premier cadeau de Noël, surtout qu'une fois dans les terres du Nord avec Iza, on aurait surement du mal à se faire des câlins! Elle allait forcément dormir à l'auberge avec nous et hors de question de la laisser toute seule dans une ville inconnue.

Le lendemain matin, ce fut le bruit de la porte d'entrée qui me réveilla. Un client qui semblait pressé apparemment, aussi je me levais pour enfiler un pantalon avant de regarder mon sac de voyage que j'avais pas eu le temps de préparer. Tant pis, connaissant le gosse, il s'en occuperait surement très bien, mieux que moi - quoi que je risque de me retrouver avec cinquante paires de chaussettes et vingt pulls. Passons.

Je descendais les escaliers pour voir un client que je connaissais bien et je souriais avant de lui faire un signe de tête
«Salut Fint... désolé, je t'avais oublié.»
- «C'est rare que tu ne répondes pas quand on veut se faire faire un tatouage...»
- «J'étais dans d'autres boutiques hier, ça a peut être interféré...»
- effectivement, c'était problématique! En tout cas, je lui faisais signe de me suivre, étrangement quand j'avais un client, je me réveillais très vite - «je vais partir en vacances aujourd'hui. Je vais te faire tes retouches, viens.»
- «Merci. Désolé hein?»


Je lui souriais avant de lui faire signe de s'asseoir dans le fauteuil. Il retira son t-shirt, dévoilant un simple tatouage de Drakmoniss sur l'épaule et le long du bras, il ne manquait pas grand chose, mais la dernière fois, sa peau était trop gonflée, il fallait la laisser reposer un peu. Je finissais donc les contours bien que mon estomac gargouillait régulièrement par la faim qui me tiraillait, et lorsque je terminais, je lui mettais de la crème et il finissait de me régler avant de filer rapidement.

Je me dirigeais enfin vers la cuisine après avoir rangé mes affaires de travail, le bacon était probablement froid maintenant, ça nous avait fait perdre deux bonnes heures tout ça et je me sentais assez penaud vis à vis de Benedikt qui devait être impatient de partir
«Désolé... je l'avais complètement oublié. Je prends mon petit déj' et on y va?» - je suppose qu'entre temps, il avait déjà préparé nos affaires?

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 04 Jan 2014, 18:04

Benedikt redressa la tête du bouquin pleins de schémas qu'il était en train de lire. À vue de nez, il s'agissait d'une histoire de molécules puisqu'il était encore en train d'en parler au tatoueur quelques jours auparavant, mais on ne pouvait jamais être sûr avec sa tendance à sauter du coq à l'âne toutes les cinq minutes. Le botaniste ne voulait pas apprendre sur un sujet, mais sur tout les sujets, si bien que même lui se mélangeait les pinceaux parfois.
En attendant, Vrass semblait avoir enfin finir avec son clients. Benedikt avait eu le temps de s'habiller, préparer toutes leurs affaires et refaire du café, dont il tendit une tasse au tatoueur en même temps que le reste des tartines grillées un peu dure maintenant. Mais l'estomac du botaniste au petit matin n'allait pas risquer de pouvoir avaler toute la pile tout seul, aussi il repoussa du doigt l'assiette vers l'autre côté de la table.
« C'est pas grave, comme ça j'ai eu le temps de tout préparer... » lui répondit-il en souriant légèrement et en haussant les épaules. Il referma son bouquin dans un pouf! satisfaisant et s'étira en regardant Vrass finir son petit-déjeuner. Ils allaient enfin pouvoir décoller !

Et ce n'était pas si métaphorique que ça puisque ce se serait avec Phaerör qu'il allait faire une grande partie du voyage. Benedikt alla mettre ses chaussures, enfila les deux sacs qu'il prenait avec lui, celui en vieux cuir qu'il emmenait partout et la sacoche plume qui était utile pour transporter tout pleins d'autres choses. Les affaires pour le froid, c'était toujours plus difficile à transporter que pour l'été pour on avait pas besoin de se protéger, à partir à Ohime Quinah où l'été était tout aussi insupportable que l'hiver des terres mortes.
Ce qui prit le plus de temps finalement pour Benedikt fut de dire au revoir à Iza, qu'il grattouilla et papouilla pendant une dizaine de minutes avant de lui faire un bisou sur le front et se relever quand Vrass réapparut. Heureusement pour le petit botaniste que la morphe s'était habituée à se faire tripatouiller avec lui. Si au début celui-ci avait fait attention à ne pas lui faire peur pour lui laisser le temps de s'adapter à sa présence, il en demandait toujours un peu plus à chaque fois dès le moment où elle avait commencé à lui confiance.

Vrass était du genre à respecter l'espace personnel des gens ; Benedikt, la plupart du temps, avait vaguement conscience qu'il existait quelque chose de ce genre dans une autre galaxie. Heureusement, Iza ne l'avait pas prit mal comme on pouvait l'imaginer et appréciait maintenant les attentions du nouvel arrivant à la boutique de tatouages, même si elle n'écoutait que la moitié de ce qu'il lui racontait dans la cuisine au petit matin et le trouvait un peu dingue des fois, toujours à s'affairer et à gigoter pour des trucs incompréhensibles.
Au final, elle ne pouvait pas de toutes manières détester quelqu'un qui la grattouillait autant derrière les oreilles et lui filait steaks et os à moelle n'importe quand. Benedikt se redressa et frappa dans ses mains.
« On y va Vrass ? » demanda-t-il en attrapant sa main pour qu'il utilise sa perle pour eux deux.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 04 Jan 2014, 18:22

Je nous envoie directement dans les terres mortes, même si on va s'arrêter en cours de route pour la nuit ;)


La suite ici

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Précédente

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron