Un nouveau départ

Érigés à l'extérieur de la Basse-Ville et de la protection du Dôme, ils sont un curieux mélange de cahutes sommaires et de bâtisses tout à fait décentes. Ils sont nommés ainsi à cause de l'enchevêtrement des maisons, et parce que les habitants y sont peu nantis.

Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 07 Déc 2013, 17:16

Précédemment
Image

Benedikt ne dormit pas vraiment beaucoup cette nuit-là non plus. Il s'était mis à pleuvoir en début de soirée et le botaniste n'avait pas pu se résoudre à laisser Jake dehors, mais dans une tente pour deux occupée en grande partie par un winghox de taille imposante, il ne lui restait pas beaucoup d'options pour s'installer confortablement. Sans vouloir s'étaler sur Vrass de peur de lui faire mal et pas non plus sur le garçon d'écurie, Benedikt finit seulement par espérer s'endormir dans la position inconfortable qu'il avait, coincé entre les deux autres qui ronflaient tranquillement.

Au final, le botaniste passa une grande partie de la nuit à inventer des explication sur tout le bruit que pouvait faire Jake en dormant malgré le fait qu'il n'était pas vraiment plus épais que lui et bien plus jeune. À en croire le boucan à côté de lui, on pouvait ronfler, grogner, gigoter et parler dans son sommeil sans réveiller un winghox à moins d'un mètre. Vrass avait au moins la décence de ne ronfler que doucement, et en général après avoir bien mangé ou bu ; c'était un bruit de fond qui le berçait plus qu'autre chose. Jake, lui, lui donnait envie de lui filer des coups de coude dans les côtes parce qu'il était quatre heure du mat' et qu'il venait de se retourner pour inconsciemment lui ronfler directement dans l'oreille gauche.

C'est pourquoi Benedikt se félicita d'avoir eu l'idée d'acheter des potions de Cocale dans la prévision d'avoir pleins de travail à l'herboristerie, le lendemain matin. Cela n'enlevait pas complètement la fatigue, mais au moins, ses yeux ne se fermaient plus tout seul même lorsqu'on était en train de lui parler. Et puis ça lui permettait d'être de meilleure humeur, aussi, parce que le manque de sommeil rendait le botaniste facilement grognon, et que cela faisait la deuxième fois qu'il aboyait sans trop de raison contre la pauvre maneki qui commençait à se demander pourquoi il était si susceptible aujourd'hui, quand d'habitude son maître se faisait facilement attendrir avec un ronronnement - ou n'importe quoi qui puisse être un tant soit peu adorable, vraiment -.

Voire le Dôme devenir de mieux en mieux visible en début de soirée fut un soulagement, et Benedikt jeta un coup d’œil à Vrass qui volait au ras du sol pas si loin de lui. Il regrettait de ne pas pouvoir vérifier régulièrement si tout allait bien, obligé de se concentrer sur Pomporo, mais il espérait seulement que Vrass ravalerait sa fierté s'il allait vraiment mal. Le tatoueur n'avait pas demandé de pause le jour d'avant, mais il n'y avait de toutes manières qu'une seule possibilité pour lui de pouvoir enfin rester un peu tranquille, c'était d'arriver à la maison, maintenant. Benedikt comptait sur le Plantafix qui devait déjà commencer à bien faire effet. Quand à Jake, il avait ses bras autour de la taille du botaniste pour rester stable, mais il était bien moins envahissant qu'en dormant, et avait suivi diligemment les instructions de Benedikt, jusque-là, aussi ce dernier ne se faisait pas de soucis pour lui.

« VRASS ! » appela-t-il jusqu'à ce que le hiéras redescende un peu plus près du sol, signe qu'il l'avait entendu. Ce n'était pas très agréable de hurler pour se faire attendre, mais il aurait été idiot d'obliger Phaerör à se poser. « On peut contourner le Dôme pour rentrer directement dans les Ghettos, on fait ça ? »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 07 Déc 2013, 22:16

Personnellement, vu mon état, je me fichais pas mal qu'on soit trois dans la tente. J'aurais peut être du me placer au milieu, mais je supposais que ce n'était pas une bonne idée d'avoir deux koalas agrippés à moi vu mon état, aussi finalement, je m'étais recroquevillé contre la paroi de la tente pour essayer de prendre le moins de place possible, mais une fois endormi, je n'étais plus vraiment maître de mes mouvements non plus.

En tout cas, j'avais plutôt bien dormi, et la journée avait donc commencé avec les croissants de la veille, ce qui était mieux que rien, mais il me manquait quand même mon petit bacon. On verrait une fois à la maison. Alors que le Dôme était enfin visible, j'entendis Benedikt m'appeler aussi je posais carrément Phaerör au sol pour les rejoindre, poussant un léger cri bizarre pour lui dire de se calmer avant de me rapprocher des deux petits jeunes. Il semblait vouloir contourner le dôme pour arriver directement dans les Ghettos

«D'accord, on y va...» - je laissais mon hiéras marcher un peu pour qu'il puisse reposer ses ailes après un si long voyage. Il nous fallut encore deux bonnes heures pour contourner le Dôme et ainsi arriver dans les Ghettos. De là, je descendais de Phaerör avant de lui mettre une petite tape sur l'encolure et le laisser s'envoler vers d'autres cieux alors que Benedikt faisait ou non de même avec Pomporo. Je me tournais vers Jake, me tenant un peu les côtes mais en étant tout de même plutôt bien.

«Bon, à partir de là, ça va te paraître un peu compliqué. Les ghettos sont un vrai labyrinthe et les maisons changent de place tout le temps presque!»
- «Les... maisons changent de place?»
- «Non mais va pas t'imaginer des trucs, juste que c'est que de la tôle pour la plupart, donc un jour y'a une maison là, et le lendemain elle n'y est plus, donc c'est pas évident de se repérer. Tu apprendras à reconnaître les endroits qui restent pour pouvoir te repérer en ville.»
- «D... d'accord.»
- «Et au pire, tu demandes ton chemin!»
- je lui souriais alors qu'on s'engouffrait donc dans les ruelles désordonnées des ghettos. Il nous fallut près d'une heure de plus pour arriver chez le Doc.

«Voilà, c'est son cabinet. Le Doc habite juste derrière et au-dessus, c'est Nessy, la secrétaire qui y habite, donc tu ne seras pas seul!»
Il hocha la tête alors qu'on poussa la porte pour entrer. Il n'y avait pas grand monde aujourd'hui, mais lorsque Nessy me vit, elle afficha un air horrifié
«Vrass!!!! Mais qu'est-ce qui t'est arrivé??»
- «Salut Nessy... j'ai juste fait une mauvaise rencontre, mais ne t'en fais pas, Benedikt s'est bien occupé de moi.»
- «J'espère bien! Tu vas aller voir le Doc tout de suite!»
- elle se dirigea vers le bureau du Doc pour aller le prévenir avant qu'il ne sorte pour voir de lui-même
«Et bien, et bien! Effectivement, t'es dans un bel état. Ah? Tu dois être Jake n'est-ce pas? Viens avec moi...»

Je faisais signe à Benedikt de nous suivre aussi, puis on se retrouvait dans le bureau du Doc où il allait pouvoir m'examiner en long en large et en travers et au moins, il pourrait discuter avec Jake par la même occasion.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 08 Déc 2013, 00:01

« Ne t'inquiètes pas, j'ai le plus mauvais sens de l'orientation du monde et je me perds tout le temps là-dedans, mais j'ai toujours survécu. » rigola Benedikt après les explications de Vrass.
Il ne s'était pas encore résolu à laisser repartir Pomporo à l'animalerie, et le garda auprès de jusqu'à ce qu'il arrive au cabinet du Doc. Il soignait aussi des animaux, aussi le botaniste supposait qu'il ne ferait pas de réflexions sur sa présence, et ce fut effectivement le cas. Évidemment, ce dernier et Nessy s’inquiétèrent immédiatement de l'état du tatoueur, et le botaniste roula des yeux pendant qu'ils rentraient dans son bureau.

« Il a deux côtes cassés et j'ai déjà utilisé du plantafix, mais il voulait absolument rentrer en hiéras On vient tout droit de Banba. » soupira Benedikt avec un air désapprobateur, les bras croisés comme une maman inquiète, avant de s'asseoir dans un coin. Pomporo vint aussitôt se frotter contre ses jambes.
Cela ne ferait pas de mal que le Doc l'examine aussi, même si le botaniste aurait été vexé dans son ego que le médecin découvre qu'il avait mal fait son travail. Enfin, il utilisait aussi les produits de l'herboristerie contrairement aux hôpitaux de la Basse-ville, aussi il y avait de fortes chances qu'il ne puisse rien faire de plus pour lui, malheureusement. Benedikt avait simplement le projet de le garder au chaud à la maison pendant les prochains jours, puisque maintenant le tatoueur aurait dû mal à le refuser. Il allait probablement en avoir envie aussi, vu la manière dont il marchait. Le botaniste avait presque envie de l'emmener à la boutique de tatouage pour le fourrer au lit tout de suite. Mais pour l'instant, ils avaient un tout nouvel atlante qu'ils ne pouvaient pas vraiment livrer en express au Doc. Benedikt lui jeta un coup d’œil.

Jake avait repéré une ampoule et jetait un regard complètement confus au petit soleil de poche dans son abat-jour pendu au plafond. Le botaniste étira un sourire et continua de grattouiller le maneki qui s'était mis à ronronner.
« é-lec-tri-ci-té~ » chantonna-t-il, attirant l'attention du jeune garçon qui se tourna vers lui.
« Hein, quoi ? »
« La lumière. C'est de l'électricité. En version simple, c'est de la lumière qui passe dans des fils. La sphère en verre que tu vois, ça s'appelle une ampoule, et- »
Benedikt releva la tête pour chercher un interrupteur du regard, qu'il désigna d'une main. « -ça, un interrupteur. Tu appuies dessus, la lumière s'allume. Pas plus compliqué que ça. »
« Hé, c'est trop cool ! »

Le sourire du botaniste s'élargit. Ah, enfin un peu d'enthousiasme pour le confort de la Basse-ville !
« Et encore, tu n'as pas vu l'eau chaude à volonté et les radiateurs qui remplacent les cheminées... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Déc 2013, 01:01

Juste un petit passage rapide chez le Doc. Je retirais mes vêtements, du moins le haut seulement alors que Benedikt faisait un petit cours sur la technologie. Je me tournais vers Jake avec un sourire en coin
«Dis toi que l'électricité, c'est juste la magie de cette ville. C'est ce qui fait marcher tous les appareils que tu découvriras.» - je me tournais alors vers Benedikt d'un air amusé - «vas y doucement dans les explications, d'accord? Il apprendra progressivement.» - non parce que bon, tout le monde n'était pas comme lui, avide de connaissances et de réponses hein? Jake approuvait d'un simple signe de tête alors que le Doc finissait de m'examiner pour se tourner vers le botaniste

«Tu aurais vraiment fait un bon médecin. Je n'ai rien d'autre à faire pour le moment, à part lui prescrire un peu d'aspirine s'il a mal à la tête.» - je souriais avant de me rhabiller - «et bien sur, un repos absolu.»
J'approuvais encore d'un signe de tête avant de me lever. Le Doc s'approcha de Jake pour lui serrer la main

«Tu es donc Jake? Comme tu as pu le deviner, je suis Le Doc. Viens, je vais te montrer ta chambre»
- «C'est... c'est vraiment gentil à vous de vous occuper de moi.»
- «Oh, j'ai l'habitude va! J'ai eu un grand gaillard y'a quelques années!»
- il planta son regard amusé sur moi et je croisais les bras d'un air moqueur alors que Jake me regardait d'un air ahuri
- «C'est... c'est vous qui avez accueilli Vrass?»
- «Oui et non, je l'ai surtout beaucoup soigné au début, il se battait tout le temps! »
- là déjà, c'était un peu mieux comme réponse. Je pouffais de rire alors que le Doc l'entraînait vers une porte qui menait dans une petite cour, puis vers une autre maison derrière

«Pour l'instant, on vous laisse. Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où me trouver?» - puis je tournais les yeux vers Benedikt puis vers Pomporo - «Regarde ça, il a mis de la terre partout. Désolé Nessy.»
- «Ce n'est pas grave, un coup de balai magique de Sayah et ce sera comme neuf!»
- «Ah, tu fais tes courses chez Sayah toi maintenant?»
- «Oui, je m'y suis mise. Il a vraiment des articles bien pratiques. Certes, c'est cher mais bon..j'ai l'impression qu'avec lui c'est garanti à vie! Quoi que ce n'est plus lui maintenant, c'est une femme enceinte.»


Je grommelais légèrement avant de me diriger vers la sortie - «Tu salueras Nathan de ma part.»
- «Je l'embrasserai non?»
- je me tournais alors vers elle, l'air un peu surpris. Je n'ai pas l'habitude de ce genre de terme en fait
- «Oui, si tu veux.»

J'attendais que Benedikt me suive puis on rentrait enfin à la maison. Bon, j'étais encore parti pour être cloué au lit plusieurs jours moi...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 08 Déc 2013, 02:10

« Tu lui feras un bisou de ma part aussi. » déclara le botaniste avec un grand sourire avant ressortir du cabinet du Doc, agitant la main pour dire au revoir à la secrétaire ; beaucoup moins gêné que le tatoueur avec ce genre de manières.
Le trajet jusqu'à la boutique fut un peu plus long que d'habitude, notamment parce que Benedikt faisait exprès de marcher lentement pour le tatoueur, mais ils finirent tout de même par arriver chez eux. Iza semblait ne pas être là, et le botaniste en profita pour faire rentrer Pomporo sans problème à l'intérieur, prenant soin de lui essuyer les pattes avant histoire que Vrass n'ait rien à redire sur ça. Il allait sûrement déjà demander quand est-ce que Benedikt allait congédier son maneki pot-de-colle, mais en vérité, ce dernier attendait vaguement d'y être obligé.

Pour le moment, Pomporo reniflait avec application tout les recoins du hall de la boutique, et le botaniste le fit monter à l'étage avec eux pour éviter qu'il n'y ait d'incident diplomatique avec Iza pendant qu'il n'était pas là.
« Eh, non, tu ne montes pas sur le lit, toi. Ne me regarde pas comme ça, tu es un peu dégoûtant, quand même. » - Benedikt lui gratta les joues et tira sur un coin de la couette pour inviter Vrass à s'y installer.
« Tu as faim ? Tu veux quelque chose ? » demanda-t-il, assis sur un coin et indécis de ce qu'il allait faire. Impossible de faire une sieste avec le tatoueur s'il voulait en faire une – et ça n'aurait pas été étonnant – avec la potion de Cocale, mais Benedikt réalisa qu'il ne serait pas contre rester au lit dans ses bras quelques temps. Avoir un peu d'intimité tranquille avec le tatoueur était plutôt une idée agréable, même si le botaniste allait lui imposer une plus ou moins abstinence forcée jusqu'à ce qu'il soit sûr que Vrass soit sur pied.

Benedikt jeta un regard au maneki en train de renifler sous le lit avec tellement de concentration que le botaniste se demanda s'il avait laissé traîner quelque chose d’intéressant dessous.
« Vrass... Est-ce que tu ne crois pas que... on pourrait... » Il se mordit la lèvre, encore en train de décider de la meilleure manière de présenter les choses pour convaincre le tatoueur. Il avait exactement l'air d'une gamine suppliant son papa de ramener le chaton qu'elle avait dans les bras à la maison. « …garder Pomporo à la maison ? On a la place, après tout, maintenant, on a une pièce de plus et puis... Je suis sûr qu'Iza et elle pourrait bien s'entendre si on la lui présentait comme si faut... »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Déc 2013, 10:15

Pour le moment, Benedikt semblait vouloir garder Pomporo avec nous, mais je gardais tout de même un œil sur elle, pour sûr que je ne voulais pas un incident diplomatique avec Iza! Je poussais prudemment la porte, mais visiblement, la morphe chienne n'était pas là et Benedikt en profita pour faire entrer le matou jusqu'à notre chambre. Ouuuuuh que je sentais le coup venir! Alors que je retirais mes vêtements pour aller prendre une bonne douche, je pouvais voir le botaniste qui essayait de dresser un peu sa bestiole en lui interdisant de monter sur le lit, et se tourner vers moi avec son regard de Chat Potté.

«J'étais sur que t'allais finir par me demander ça. Mais honnêtement, je préfère pas.» - c'était plus délicat que de lui dire non directement - «Une bestiole de cette taille a besoin de place. Même si l'appartement est plus grand aujourd'hui, c'est pas suffisant. Il lui faut un terrain de chasse, et tu veux qu'elle chasse quoi dans les Ghettos? Les rats? Elle pourrait blesser des enfants sans le faire exprès. Donc non. Elle retournera dans les plaines, c'est là qu'un animal comme elle doit vivre, pas dans une maison.»

Et franchement, heureusement qu'Iza fait le ménage, car vivre avec des poils partout ça me gaverait vite, mais je me refusais à l'obliger à nettoyer des poils de chat! Non ce ne serait pas correct vis à vis d'elle.
«Je sais que tu l'apprécies, mais ce n'est pas un mignon petit chat, c'est un maneki, c'est un animal sauvage qui a été dressé pour porter un homme, mais ça ne veut pas dire qu'elle n'a pas gardé son instinct et ses réflexes de prédateurs.» - je me dirigeais vers la salle de bain après avoir retiré tous mes vêtements - «Tu devrais la laisser partir. Pas seulement pour notre bien dans cette maison, mais aussi pour le sien. Regarde la, elle prend déjà la moitié de la place libre dans la chambre! Sans compter qu'il faudra la nourrir aussi, et ça va coûter cher alors que dans la nature, elle se nourrira toute seule.»

Je me tournais vers lui avec un regard légèrement désolé. Je n'aime pas lui dire non, surtout lorsqu'il a ce regard, mais là franchement non, j'ai pas envie d'un chat de compagne de la même taille que moi.
«Je vais prendre une douche, il faudra que tu me remettes mes bandages après ou tu penses que ce ne sera pas nécessaire?» - enfin s'il voulait bien, fallait voir déjà s'il n'allait pas bouder car je refuse que Pomporo vive avec nous.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 08 Déc 2013, 18:28

« Je sais, mais... »
Benedikt jeta un coup d’œil au tatoueur, ouvrit la bouche, ne trouva aucun argument pour contrer le florifère que Vrass venait de lui servir, referma la bouche, jeta un regard désespéré à sa bestiole qui se mit à le regarder aussi en se demandant ce qu'il voulait, soupira longuement.
« Je peux prendre ma douche avec toi ? » finit-il par demander à défaut. « Je vais la faire sortir avant que Iza ne revienne et je te rejoins. Et il faut que je te refasses tes bandages, après. Je vais même te remettre du plantafix, j'ai acheté plusieurs pots alors autant en profiter. J'ai encore de la menthise liquide, aussi, si tu veux. On n'est pas vraiment sensé l'utiliser comme ça normalement, mais ça éloignera la douleur pour quelques heures... »

Le botaniste finit tout de même pas redescendre, Pomporo sur les talons, même s'il passa bien plus de temps en bas qu'il n'en fallait pour faire sortir un gros félin. Il revint couvert de poils beige et marron avec un air tristounet.
« J'ai l'impression de l'abandonner, à chaque fois... » souffla le botaniste en retirant son manteau qu'il n'avait pas eu le courage d'enlever avant. Il faisait plutôt froid à l'étage comme ils n'avaient laissé allumés que les radiateurs qui servirait à Iza, et celle-ci allait rarement dans leur chambre sauf pour aller dans la salle de bain.
« Tu crois que ça va aller, pour Jake ? » demanda-t-il à Vrass alors qu'il se déshabillait et se glissa sous la douche avec lui, zieutant avec désapprobation ses multiples blessures qui ne laissaient rien à l'imagination, sans vêtements. Bon, il pouvait s'en vouloir autant qu'il voulait de l'avoir laisser rentrer en hiéras, c'est déjà fait, maintenant, de toutes manières.
« Enfin, il a le Doc pour s'occuper de lui, et probablement Nessy aussi, ça devrait aller, je suppose. Même si elle doit être un peu occupé avec Nathan, maintenant... »

Le botaniste se mit sur la pointe des pieds pour l'embrasser, et passa la paume de ses mains le long de la mâchoire de Vrass.
« Tu n'as pas trop mal ? Tu n'as pas l'air vraiment en forme, depuis... » Benedikt se mordit la langue sans finir sa phrase. Mais même si le tatoueur n'avait forcément pas l'air en forme parce qu'on l'était rarement, avec de multiples blessures, il n'avait pas l'habitude de le voir dans cet état et s’inquiétait toujours facilement pour lui ; c'était exactement le cas à présent. Privé de sa botte secrète qui ne manquait jamais de planter un sourire sur le visage de Vrass - même si elle n'était guère secrète, à force -, Benedikt lui tournait autour comme un ours autour d'un pot de miel, sans trop savoir quoi faire.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 08 Déc 2013, 23:55

«Ne t'en fais pas, elle va juste se balader et reviendra quand tu l'appelleras.» - je lui souriais en commençant à faire couler l'eau alors qu'il me rejoignait déjà, je pouvais voir son air triste aussi je l'accueillais à bras ouverts avant de commencer à laisser mes doigts glisser dans ses cheveux pour les laver.

«Il est en de bonnes mains maintenant. Ce serait bien qu'on pense à nous à présent. Moi il faut que je me soigne, et ensuite, on partira pour les terres du Nord!» - m'évader, aller loin, le plus loin possible de Windrakk, là où il n'y a aucun risque que je croise un winghox, là où on sera en sécurité. Ce n'était pas plus mal qu'on part par là bas. Je voyais quand même qu'il était inquiet pour moi, et il avait de quoi après tout. Je soupirais en détournant les yeux quelques minutes, ramenant ma main sur mon front pour retirer l'eau qui s'écoulait, puis je soupirais avant de le plaquer un peu contre la paroi de la douche, posant mon front contre le sien

«Je ne voulais pas que tu vois ça. Je n'aime pas l'idée que tu aies vu l'assassin en moi. Même si je n'avais pas trop le choix.» - je finissais par attraper le savon pour qu'on se lave sérieusement, faisant attention aux endroits où j'étais blessé, puis je me reculais pour me rincer un peu et sortir pour me sécher. J'enfilais un pantalon de pyjama puisque je n'avais pas l'intention de sortir à nouveau, puis j'entendais du bruit et je descendais rapidement pour prévenir Iza qu'on était revenus

«C'est nous, Iza... comment tu vas.»
- *Je vais bien!!*
- je sursautais en comprenant ce qu'elle venait de me dire, pas habitué à la comprendre, mais étrangement, comme elle était morphe, je n'étais pas obligé d'aboyer pour me faire comprendre... pas plus mal. Je secouais la tête avant de m'approcher d'elle
- «Dis, tu veux bien nous commander des pizzas, on a fait une longue route et je ne pense pas qu'on aura le courage de faire à manger. Je te donne la commande et les sous attends...» - j'allais chercher mon calepin et je notais donc nos pizzas habituelles et je lui donnais les ores correspondants avant de remonter pour que Benedikt puisse refaire mes bandages.

«Iza va commander les pizzas, tu as environs une demi-heure pour me soigner!» - top chrono!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 09 Déc 2013, 03:44

Le botaniste fronça les sourcils.
« Ça ne me plaît pas d'avoir vu ça non plus, mais... Tu n'es pas un assassin. Tu n'as pas un côté assassin non plus. Je me tiens à cette version et tu serais gentil de me la laisser. » murmura-t-il finalement, le souvenir des yeux vides du winghox balayé par toutes ceux qu'il s'empressait de rajouter pour le faire disparaître.
Benedikt occupa le reste du temps qu'ils passèrent sous la douche à raconter tout ce qui lui passait par la tête pour leur changer les idées ; et par Alrik, qu'est-ce qu'il en passait par la tête du botaniste, certaines choses d'ailleurs qu'il n'aurait été probablement pas nécessaire de dire à haute voix. Mais le botaniste était de bonne volonté en racontant ses histoires, et après tout, il était sans doute plus facile de l'écouter blablater pour Vrass quand il posait partout ses mains sur lui.

Enfin propre, Benedikt alla s'habilla pendant que le tatoueur était descendu au rez-de-chaussée, optant pour rester en chaussettes-caleçon-t-shirt juste parce qu'il pouvait, et qu'il était agréable de pouvoir se balader sans une tonne de vêtements qui n'empêchaient pas complètement le froid de se glisser dessous.
« Ah, une demi-heure suffira très bien, je suis très efficace, tu n'as pas entendu le Doc ? » rigola le botaniste. « Même si je crois qu'il se trompe en disant que j'aurais fait un bon médecin. Je suis presque sûr que j'aurais fait un très mauvais médecin. »
Lorsque les pizzas arrivèrent, Benedikt avait fini depuis un petit bout de temps de soigner le tatoueur, et il se jeta avec enthousiasme sur le carton rempli de gras.
« Tu sais, j'ai vraiment envie d'aller dans les terres mortes. J'ai l'impression qu'il y a pleins de trucs à aller voir là-bas ! Et... j'aimerais bien voir si je peux m'occuper de l'herboristerie qu'il y a là-bas, tu sais, tu pourrais peut-être m'aider, ce serait plus drôle que faire des inventaires ! J'ai trouvé des livres de comptes dessus, mais ils s'arrêtent il y a bon moment, je crois qu'elle est à moitié abandonné depuis. C'est dommage. »

Et puis les effets de la potion de Cocale se dissipèrent, vers huit heures de demie. Et Benedikt eut à peine le temps de se laver les dents avec des yeux ensommeillés avant de s’effondrer sur le lit, la joue écrasée contre une des cuisses du tatoueur. Les six heures de sommeil qu'il avait accumulées pendant les deux derniers jours n'étaient pas assez pour l'empêcher de résister à l'appel de Morphée.
Cela ne l'empêcha pourtant pas de se réveiller en plein milieu de la nuit, le cœur battant des mauvais rêves qui continuaient de le terroriser maintenant éveillé, mais pour d'autres raisons. Benedikt descendit simplement boire un verre d'eau et retourna se blottir contre le tatoueur. Tout le monde faisait des cauchemars, n'est-ce pas ? Ils n'étaient pas forcément relié à la réalité. Le botaniste enfouit son nez dans sa nuque de Vrass et sourit en y trouvant l'odeur rassurante qu'il voulait avoir ; cela suffit à lui permettre de se rendormir dans un sommeil calme, cette fois.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 09 Déc 2013, 15:28

Le fait qu'il ne me voit pas comme un assassin me rassurait un peu, mais malgré tout, je sentais que ça risquait de me peser encore un moment. Fort heureusement, il me parlait rapidement d'autre chose, et j'étais parfois obligé de l'embrasser pour le faire taire si je ne voulais pas finir par avoir la migraine. Par la suite, on se sécha et je le laissais me soigner correctement en remettant mes bandages, avant qu'on ne puisse manger et se coucher.

Mine de rien, voyager à dos de hiéras avait eu quelque chose d'épuisant, et je savais que je n'aurais d'autre choix que de recommencer pour pouvoir gagner les terres du nord.
«Le mieux serait d'utiliser la perle pour rejoindre d'abord Ohime Quinah, ça nous rapprochera un peu, puis ensuite, avec Phaerör, on pourra essayer de tracer tout droit jusqu'au village des terres mortes. Mais il faudra bien se préparer quand même, on a des couvertures en laine d'euther, mais il faudrait peut être songer à prendre plutôt des écharpes. Et il y a des huiles aussi qui protègent bien du froid.» En soit, moi je ne crains pas le froid mais ça ne veut pas dire que mon corps n'en subira pas les effets.

Enfin, après un bon repas pas très diététique, on se couchait enfin, et si Benedikt fit un cauchemar pendant la nuit, je ne m'en rendais pas compte, bien ancré dans mon sommeil réparateur. D'ailleurs, le lendemain matin, ce fut encore une fois un calvaire pour me réveiller, malgré tous les efforts du botaniste, je semblais m'acharner à vouloir rester au lit. Il y avait un petit truc qui clochait. Un truc que j'ignorais. La lame de Garund était imprégnée d'un drôle de poison qui en me blessant dans le dos a mis son temps avant de faire son effet... j'étais à présent plongé dans un sommeil éternel, cependant, contrairement à l'autre fois, je n'étais pas dans un hôpital, mais dans une immense prairie. Mon regard se perdait un peu partout autour de moi, mais il n'y avait rien, que de la verdure à pertes de vue.

*Je n'aime pas ça. C'est pas mon genre de rêver de ce genre de chose! * - est-ce que moi aussi je faisais un cauchemar? Sauf que, contrairement à la dernière fois cette fois, il faudrait que quelqu'un vienne carrément me chercher, un simple antidote ne suffirait pas à m'extraire d'ici.


Voilà, une nouvelle enquête pour le Détective Benedikt! Votre mission: réveiller Vrass! Et si possible, essayer de finir dans les Abysses, ça pourrait être sympa ^^

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 09 Déc 2013, 18:12

Benedikt ne se réveilla pas si tôt, récupérant des heures de sommeil perdues dans les jours précédents. Mais Vrass dormait toujours profondément, aussi le botaniste le laissa continuer sa grasse matinée le temps de préparer le petit déjeuner pour eux deux. Il pleuvait toujours même si c'était plus une bruine persistante qu'autre chose, et Benedikt avait de toutes manières bien l'intention de rester toute la journée à la maison avec Vrass, même s'il aurait dû travailler et que la culpabilité l'envahissait. Le botaniste ne voulait pourtant pas laisser le tatoueur tout seul, au cas où il aurait besoin de quelque chose, et s'il n'avait pas de clients aujourd'hui, il se serait senti encore plus coupable de rester à l'herboristerie au lieu de surveiller son winghox mal en point.

Mais celui-ci n'était toujours pas descendu quand Benedikt eut fini de mettre la table, le bacon encore chaud dans une assiette et une cuillère plongée dans un des pots de confiture, celui dans lequel le botaniste savait que Vrass piocherait en premier. Qu'à cela tienne, il remonta aller le réveiller, tâche qui allait se révéler bien plus difficile que prévu.
« Vrass... Le petit déjeuner est prêt... » murmura Benedikt dans une de ses oreilles. Il l'embrassa sur les lèvres, dans le cou, se mit à bouder quand il ne reçu aucune réponse et se mit à parler plus fort et à le tripoter avec moins de douceur. « Allez, réveille-toi, ça va être froid... »
Mais Vrass ne bougeait pas une paupière, et le botaniste commença à se mettre à grogner. Là, il n'y avait aucune chance que tout le bordel qu'il faisait ne le réveille pas.
« Vrass... Ce n'est pas drôle, arrête, je sais que tu es réveillé. » déclara-t-il alors que ces sourcils commençaient à se froncer naturellement. Quelque chose n'allait pas. Vrass n'était pas du genre à jouer une comédie pareille juste pour lui faire peur, et si c'était le cas, il le jouait un peu trop bien.
« Vrass ! » aboya Benedikt, assis à califourchon sur lui. La panique se glissait sous sa peau, il fila une claque au winghox dans l'envie impérieuse de voir les yeux vairons le regarder, mais ce dernier ne réagit pas, pas un seul sursaut.

Bordel. Le botaniste se figea six secondes, regardant avec un visage décomposé la poitrine de Vrass se soulever au rythme de ses respirations. Ce n'était même pas logique, et la scène lui rappelait trop le souvenir des bruits réguliers de machines qui l'avait rendu fou mais maintenait le tatoueur en vie, à ce moment-là.
Benedikt se releva et détala dans la salle de bain, où il fouilla partout sans réfléchir pour retrouver la trousse qui contenait ses produits de l'herboristerie. Est-ce qu'il avait fait une connerie, est-ce qu'il lui manquait un bouton de Cimaille ou quelque chose ? Mais il les gardait dans une boite en plastique solide qui n'avait pas été ouverte, et dans ce cas, son effet les aurait endormi tout les deux immédiatement. Benedikt se rappelait parfaitement bien que le tatoueur était encore réveillé quand il était tombé dans les bras de Morphée. Bordel. Ce n'était pas logique.

Il couru dans la chambre, ouvrit tout les tiroirs de la commode, de l'armoire, des tables de nuit, retournant tout leur contenu sans soin et jetant la moitié par terre, cherchant une explication, des somnifères, quelque chose, n'importe quoi qui donne une raison à cette situation impossible, et par extension, une solution. Mais il n'y avait rien d'intéressant et Benedikt se mit à retourner toute la salle de bain, avant de s'attaquer à la cuisine. Le botaniste s'arrêtait parfois de fourrager pour se figer et écouter le moindre bruit dans la maison, mais Iza était sorti faire les courses et le silence lui perçait les oreilles. Retourner dans la chambre à intervalles réguliers n'avait pas plus d'effets, mais il ne pouvait pas s'en empêcher, s'arrêtant toutes les cinq minutes pour aller vérifier que Vrass respirait toujours.
Benedikt finit par s'attaquer au hall de la boutique, repoussant les flacons d'encre pour tenter de trouver quelque chose, mais sa chasse s'avéra tout aussi vaine.
« Personne ne tombe dans le coma comme ça sans raison !!! » explosa le botaniste en refermant rageusement le dernier placard. Il referma ses mains tremblantes en des poings serrés dans l'espoir d'arrêter sa tête de tourner. Sans raison... Sans... Raison...
Benedikt remonta à l'étage en trébuchant sur les marches et commença à inspecter toutes les blessures du tatoueur avec application. Enlever ses bandages n'était pas vraiment pratique vu le corps (presque) sans vie de Vrass, mais peu importait au botaniste qui s'énervait de plus en plus. Il n'y avait rien d’inquiétant. Elle était toute en train de guérir. Certaine, dont une profonde dans son dos étaient un peu rouges, mais ce n'était pas sensé être alarmant. C'était d'ailleurs même tout à fait normal, généralement. Il fallait du temps à la peau pour se remettre d'un coup de lame.
Benedikt prit le visage du tatoueur entre ses mains, observant son visage se parsemer des larmes qui y tombaient. « Vr-rass, réveille-toi... » bredouilla par désespoir.

Une dizaine de minutes plus tard, Nessy eut la surprise de voir arriver dans le hall du cabinet un botaniste en pyjama malgré son manteau et ses chaussures, paniqué, essoufflé, et au bord de la crise nerf, si ce n'est dedans.
« Nessy, j'ai- j'ai besoin d'aide ! Vrass- Vrass il, je sais pas ! Il- il est dans le coma ou je sais pas, je comprends pas ! Il se réveille pas ! »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 09 Déc 2013, 20:39

J'ai du mal à comprendre ce qu'il m'arrive. Inconsciemment, je ramène une main dans mon dos, fronçant les sourcils face à cette sensation désagréable qui me picote un peu. Je baisse les yeux pour essayer de regarder en levant le bras et je vois des sortes de filaments violets qui dessinent des petits sillons le long de ma peau. Chose qui n'est visible qu'ici par contre, pas sur mon vrai corps, mais qui me fait réaliser l'ampleur des dégâts.

Du poison?

Euh, mais bordel, j'ai pas un putain de tatouage du scorpion qui me prend juste un peu tout le dos ou presque qui est censé me protéger de ça? Essayant de réaliser où je peux être, je regarde autour de moi, mais il n'y a toujours rien. Juste cette fichue plaine, jusqu'à ce qu'un trou s'ouvre en dessous e moi et que je tombe dans le vide pour atterrir... dans ma chambre?

Sauf qu'elle est bizarre, tout est gris et le temps est comme figé ici. Je n'entends rien mais j'ai cette sensation familière, comme lorsque j'étais à l'hôpital
* C'est pas vrai, pas encore!* - la dernière fois, il y avait du monde quand même, j'étais avec des gens, mais là, il n'y a personne. Prenant une profonde inspiration, j'essaie d'aller vers la salle de bain, puis vers notre nouveau balcon, mais étrangement je ne peux pas y accéder. Cette fois, je vais pas pouvoir sauter du haut de l'immeuble pour sortir de là.

=================================

Du côté de Benedikt, c'était un peu la panique, mais rapidement il avait décidé d'aller chercher de l'aide auprès du Doc. Nessy, le voyant arriver, s'était précipitée pour aller le chercher, il était en train de montrer à Jake où se rangeait quoi.
«Je prends ma trousse et j'arrive!» dit-il avec une certaine panique dans la voix. Ils se dépêchèrent de retourner à la boutique de tatouage, le Doc venait de gagner une dizaine d'années en grimpant deux à deux les marches. S'approchant du tatoueur, il prit rapidement une lampe pour lui ouvrir les paupières et regarder les pupilles avant de pencher la tête sur le côté

«Il n'est pas dans le coma... il est... endormi?» il fit tous les tests possibles et imaginables, mais il n'avait aucun doute là dessus, tout fonctionnait à merveille, on pouvait même voir les yeux bouger légèrement et les lèvres s'entrouvrir alors que probablement le winghox était en train de crier dans son rêve. De même, ses poings se serraient par moment et il était pris de tremblements sous l'effet de la colère.

Le Doc commença à regarder chaque blessure, chaque plaie jusqu'à voir celle dans le dos et s'approcher

«C'est quoi cette odeur?» il fit signe à Benedikt d'approcher «tu lui as passé quoi là dessus? Sens... il y a quelque chose que je ne reconnais pas. Y'a de la larmiqueuse, un soupçon de menthise, mais tu ne sens pas comme un parfum... acide? Ce n'est pas du citron mais..» difficile de savoir, le Doc ne connaissait pas tous les poisons.

Nessy était là, les bras croisés, ses mains tenant le coude opposé avec inquiétude

«Vrass a le tatouage du scorpion, il ne peut pas avoir été empoisonné!» le Doc se tourna vers elle avec une certaine inquiétude
«Aucun tatouage ni aucune magie ne peut vraiment protéger des poisons mortels. Même Vrass le sait. À défaut de le tuer, ce poison a du l'endormir dans un sommeil profond... peut être trop profond pour qu'il puisse se réveiller.» il posa sa main sur le front du tatoueur d'un air toujours aussi inquiet «son corps ne pourra pas se réveiller tant que son esprit n'aura pas conscience qu'il est juste en train de dormir. Il faut d'abord le sortir des abysses et ensuite il arrivera au royaume des rêves, et là seulement il pourra se réveiller. Mais tant qu'il n'en a pas conscience, il va s'enfoncer de plus en plus profondément jusqu'à plonger dans le coma.»

Le Docteur regarda Benedikt, se doutant bien qu'il devait s'en vouloir de ne pas avoir remarqué ça
«Tu n'as pas à t'en vouloir, mon garçon. Si ce poison a résisté à la larmiqueuse et au tatouage de Vrass, il aurait résisté à n'importe quoi.» difficile d'imaginer les winghox disposer de pareils techniques, les poisons ne faisaient pas vraiment partie de leur spécialité. Peut être que ce Garund avait simplement mis son épée où il ne fallait pas finalement.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 09 Déc 2013, 23:40

La suite ici !

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 15 Déc 2013, 17:53

Benedikt joua avec le col du tatoueur, les sourcils froncés par l’inquiétude. Vrass avait l'air de savoir ce qu'il faisait tout d'un coup, et même si ça aurait pu être une bonne nouvelle, le botaniste le sentait mal, ce coup-là. Il parlait avec la voix trop douce et calme des gens qui veulent vous rassurer avant de vous annoncer une mauvaise nouvelle, comme Phineas lorsqu'il lui avait annoncé qu'il avait écrasé un des feunetons dont il prenait soin depuis des mois et auquel il avait donné des prénoms.
Et là, parler de le faire partir en premier était déjà étrange, mais lui demander de lui faire confiance était encore plus suspect.
« D'ac...d'accord. » répondit quand même Benedikt, parce que c'était Vrass et qu'il n'aurait jamais pu dire un truc comme « je ne te fais pas confiance ».
Trois seconde après, le tatoueur le jetait dans le vide comme une bouteille à la mer. Le botaniste se laissa tomber sans un seul bruit avec une tête tout à fait stupéfaite, regardant s'éloigner Vrass, la maison, les nuages, et ne se mit qu'à hurler quand le noir se referma autour de lui.

Il atterrit au fond d'un trou de gravas, les fesses dans l'eau. Benedikt se révéla en trébuchant comme un chaton sans équilibre et essaya de grimper un peu plus haut malgré sa tête qui tournait et ses chaussures trempée qui le faisait glisser. Ou était-il tombé ?
La question était dans un puits à souhait maintenant en bien mauvais état, il s'en aperçut bien vite. Il grimpa les derniers centimètres avec l'aide d'une main tendue vers lui, et jeta un coup d’œil incrédule au chaos autour de lui. Plusieurs maisons étaient à moitié détruites, et du puits à souhait, il ne restait plus grand chose à part le trou profond d'où il venait.

« Dis donc, vous avez de la chance d'être en vie ! Vous êtes tombés là-dedans quand ? »
« I..Il y a des... morts ? »
bredouilla-t-il avec des yeux ronds sans répondre à sa question, avant de soupirer en entendant sa réponse. « Non, seulement des dégâts. C'est incroyable... Il y a des gamins qui parlent d'un monstre mais... Ça doit être une explosion de gaz, les tuyaux sont en mauvais état... Enfin après tout, on a déjà eu un dragon, dans les Ghettos ! »
La femme se mit à rire. Benedikt, lui, ouvrit la bouche et la referma comme un poisson hors de l'eau, avant de décider qu'il valait peut-être mieux filer aussi vite qu'il pouvait. Il avait un winghox à réveiller, après tout. Le botaniste s'échappa donc après une profusion d'excuses sans aucune mesure qui étonnèrent la femme et rentra à la maison comme il pouvait.
Oh, bien sûr, cela lui prit un peu de temps parce qu'il ne réussit pas plus qu'à l'aller à trouver le chemin du premier coup, mais lorsque Benedikt se retrouva enfin à l'intérieur de la boutique, il monta directement à l'étage en laissant des traces humides derrière lui.

Nessy et le Doc étaient encore là, bien sûr, et se fut sans surprise qu'ils affichèrent une expression choquée en voyant arriver le petit botaniste, sale, trempé, un poil abîmé mais avec un drôle de sourire. Il trottina jusqu'au lit, se pencha sur Vrass et lui souffla doucement en plein sur la figure. Le sien s'éclaira quand le tatoueur fronça le nez et se tortilla dans son sommeil. Ça, c'était du vrai sommeil, léger et réparateur. Il recula et le Doc qui semblait avoir retrouvé la parole pendant ce temps-là, se leva brusquement : « Benedikt, qu'est-ce que tu- »
« Shhhhhhuuuttt. » L’intéressé mit un doigt devant sa bouche avec un air malicieux. « Je vais faire du café et je reviens. »

Ce fut la secrétaire du docteur qui le suivit en bas, histoire d'avoir quelques explications. « Benedikt, d'où tu viens ?! »
Le botaniste ne l'écoutait qu'à moitié, tout occupé à sortir de la vaisselle pendant qu'il démarrait la machine à café. Il récupéra ce qui restait de bon de son petit-déjeuner de tout à l'heure et mit tout sur un plateau, suivit hors de la cuisine par une Nessy qui n'en croyait pas ses oreilles. « Dis, tu m'écoutes ? »
« Shhhuuutttt. » fut sa même réponse, accompagné du même sourire alors qu'il remontait à l'étage, les bras chargés. Il déposa le plateau à côté de Vrass toujours dans les bras de Morphée et se pencha sur lui, n'osant pas trop l'embrasser devant tout le monde. « Vrass... C'est l'heure de se réveiller, cette fois. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 15 Déc 2013, 22:10

Précédemment
===========================
Allongé dans ce lit, je regardais les environs alors que je réalisais de mieux en mieux l'étendue de mon rêve. Je m'amusais à créer des formes au plafond, un dragon, des formes tribales, des insectes aussi en pensant à Benedikt... tout autour de moi commençait à devenir de plus en plus clair, il me semblait même entendre des voix, une certaine panique d'ailleurs pour l'une d'entre elle et je fronçais les sourcils... une voix assez âgée... le Doc?

Puis il me semblait entendre les mots «café», et «reviens» et la lumière semblait de plus en plus intense autour de moi jusqu'à ce que les effluves de café m'envahissent les narines.
Il y eut alors un chouilla d'obscurité avant que je n'ouvre les yeux pour voir mon plafond cette fois-ci dépourvu de toute œuvre artistique ou rêvée, et à la place j'avais une paire d'yeux qui me fixait comme si j'étais sur mon lit de mort

«C'est bon... je me lève...» - je me mets à râler un peu avant de me relever en me tenant la tête - «'tin la vache, j'ai l'impression que j'ai fait des rêves bizarres moi... faut que j'arrête de rêver de dragons et.. Doc?» - comme toujours lorsque l'on sort d'un rêve, on ne se souvient pas vraiment qu'on a rêvé. Je regardais autour de moi, Nessy était là aussi et ils me regardaient tous comme si je venais de ressusciter

«Euh... quoi?» - le Doc eut un léger sourire avant de s'approcher de moi juste pour poser sa main sur mon épaule
- «Tu peux remercier ton tatouage du scorpion et ton ami, Vrass... je crois bien qu'il t'a sauvé la vie aujourd'hui!»
- «De? Quoi? Où?»
- je baissais alors les yeux pour me regarder de plus près, je n'avais pas l'impression d'avoir de nouvelles blessures et pourtant, le souvenir de filaments pourpres le long de mes flancs me revint un peu en mémoire sur le coup et Nessy attrapa le bras du Doc pour l'entraîner avec elle avant de me faire un petit clin d'œil
- «Venez, Doc. On va les laisser tranquilles maintenant. Et puis, Jake nous attend et il y a vos patients aussi...»
- «Oui, on y va. De toute manière, il a son médecin particulier maintenant hein?»
- il pouffa de rire avant que Nessy ne l'entraîne vers la sortie. Moi j'étais toujours assis sur mon lit, je me tournais vers Benedikt avant d'attraper au moins une tasse à café pour m'aider à me réveiller un peu

«Tu peux m'expliquer?» - ça m'arrangerait là...

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 16 Déc 2013, 00:43

« Tu ne te souviens de rien ? Ah, bien sûr... Je veux dire, tu dormais... » boude légèrement le petit botaniste. Un grand sourire soulagé s'est pourtant épanoui sur son visage et il rit doucement, enlevant chaussures, manteau et pyjama à moitié trempés pour se glisser sur le lit.
À bien y réfléchir, il fait trop froid pour ça. Le botaniste enlève le reste et se glisse sous les draps contre le tatoueur, soupirant de confort devant la chaleur qui l'envahit.
« Je viens d'aller jusque dans les abysses pour t'empêcher de mourir... » explique Benedikt en attrapant un pancake tout froid pour le manger, comme s'il s'agissait une histoire banale. « J'ai demandé à Amroth de te sauver et de m'envoyer dans les abysses, enfin c'est lui qui m'a dit que j'avais qu'à aller te chercher moi-même, et du coup, il m'a mangé. J'ai combattu un dragon pour toi et je t'ai réveillé d'un sommeil éternel, je suis totalement ton prince charmant, je te signale. »

À voir le petit botaniste qui se met à rigoler, blotti en grand partie dans les couvertures et contre Vrass, et dont n'émerge que deux petites mains et une touffe de boucles brunes histoire de pouvoir grignoter son pancake, on a du mal à imaginer qu'il dit la vérité. Le minois innocent qu'il montre au tatoueur n'est pas fait pour se battre, encore moins contre des dragons, même imaginaires.
Mais là encore, Vrass est bien placé pour savoir que l'innocence de Benedikt se pose là sur certains sujets, et que ses mains savent parfois rattraper leur petitesse. Le botaniste n'est peut-être pas le plus courageux qu'on puisse rencontrer, mais quand il s'agit de Vrass Rannveig, il lui est facile de piquer une crise et d'agir sans réfléchir.

Benedikt se redresse un peu et frissonne alors qu'il sort un peu de sous les draps pour tartiner quelques toasts. Son cœur est en train de retrouver un battement régulier maintenant que la panique est passée et c'est bien agréable. Sentir le tatoueur en bonne santé quoique encore en rétablissement est tout aussi agréable. Se retrouver plongé dans un bain brûlant après une journée passé sous une pluie glacée n'aurait pas eu meilleur effet. Il se tourna vers Vrass pour sourire simplement.
« Tu sais quoi ? Oublie-ça. Ce n'est pas important. Tu t'es fait empoisonné mais ce n'est pas important maintenant que tu es revenu. Je vais juste faire particulièrement attention à tes blessures le temps qu'elles guérissent. Tu m'as fait vraiment peur, quand même. Est-ce que l'épée que ce type avait t'a blessé autre part ? »

Il soupira légèrement, ses sourcils froncés devant ce qui venait de se passer. « Pourquoi est-ce qu'on dirait toujours que tu essayes de te faire tuer ? Je jures que j'ai peur de te laisser faire trois pas maintenant, j'ai peur que tout ce qui peut être même moyennement dangereux te saute dessus à l'instant, y compris les objets inanimés. »
Il se pencha pour embrasser Vrass, et le botaniste se mit à murmurer soudain. « Ne me laisse pas tout seul comme ça. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 16 Déc 2013, 17:55

Imaginer Benedikt en train de combattre un dragon pour me sauver la vie avait un côté amusant, et évidemment, j'avais un peu de mal à le croire. Cependant, si ça s'était passé dans un rêve ou dans les limbes après tout, je me disais que tout était possible et je venais alors sourire avant de déposer un baiser sur son front, passant ma main dans ses boucles brunes avec douceur

«J'ai une impression de déjà vu vis à vis de ce que tu me racontes... je veux donc bien te croire même si je n'en garde aucun souvenir... dommage! C'est quelque chose que j'aurais bien aimé garder en mémoire!» - je pouffais légèrement de rire avant de venir tapoter mes dents avec ma langue d'un air songeur - «Tu lui as pas pêté une dent au dragon des fois? J'ai l'impression de voir une dent sauter... pourtant je suis presque sur que la seule fois où j'ai affronté un dragon, je lui ai cassé aucun croc.»

Possible oui... enfin peu importe, comme il le disait, autant ne plus en parler. Je prenais une nouvelle gorgée de café avant de prendre un pancake à mon tour pour le déguster. Ils étaient froids, preuve que j'avais du passer un sacré moment endormi en fait et je commençais à réfléchir sur cette histoire d'épée empoisonnée. Je comprenais mieux pourquoi le Doc avait dit que mon tatouage m'avait sauvé la vie, probablement que sans lui, je serais simplement mort sans aucune chance que Benedikt ne vienne me chercher. Au final, j'étais bien obligé de croire ce que le gosse me disait, même si ça paraissait incroyable.

«Je ne savais même pas qu'il m'avait touché avec son épée, je l'avais désarmé dès le début. Je pense que je suis tombé sur son arme sans le faire exprès, donc je doute d'avoir d'autres blessures de ce genre...»
J'espérais au moins le rassurer un peu. Je me doutais que j'allais devoir me reposer après ce que je venais de vivre. J'essayais de balayer ses inquiétudes en souriant, continuant de passer mes mains dans ses cheveux

«Je suis un winghox... et je te l'ai déjà dit, il y a bien des gens qui cherchent à me tuer. Quoi que parfois j'ai l'impression que je me débrouille très bien tout seul!»
Je pouffais de rire avant de repousser le plateau du petit déjeuner, en fait, je n'avais pas très faim pour le moment. Puis je me retournais pour l'allonger et me retrouver au-dessus de lui afin de plonger mon regard dans le sien - nouvelle impression de déjà vu assez récente mais passons - puis je frottais juste mon nez contre le sien

«Désolé de t'inquiéter. Je vais faire plus attention, promis.» - quoi que j'avais déjà l'impression de faire attention mais bon... fallait croire que malgré l'étoile filante, je n'avais pas beaucoup de chance. Quoi que j'étais toujours en vie malgré tout ça non? - «qu'est-ce que j'ai le droit de faire pendant ma période de repos complet... docteur?» - mon regard n'annonçait pas du tout la couleur de ce à quoi je pensais tiens!

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 17 Déc 2013, 19:54

Benedikt prit un air scandalisé aussitôt que Vrass eut ouvert la bouche.
« Hé, pourquoi tu ris ? J'espère bien que tu me crois ! Ça valait bien la peine de te sauver la vie pour que tu sois aussi ingrat ! » Il arrêta un peu de bouder quand il entendit la suite pour se mettre à soupirer doucement. « Oui... Bon, d'accord, je n'ai pas vraiment faire exprès de lui arracher une dent mais... Franchement, je ne suis pas sûr que tu aurais fait mieux que moi, tu aurais vu sa taille... C'était grand comme... Plusieurs immeubles ! »

Le botaniste garda pourtant les sourcils froncés devant les paroles du tatoueur pas spécialement si rassurantes que ça, et profita qu'il lui frottait le nez pour attraper son visage et planta son regard dans le sien, ignorant ses cajoleries qui n'avaient que peu de subtilités mais intéressait d'habitude d'autant plus Benedikt de cette manière.
« Vrass, tu dis ça comme si c'était pas important mais ça l'est vraiment pour moi. Promet-moi que tu fera vraiment attention. Vraiment plus. Je sais qu'il y a des gens qui te veulent du mal et c'est pour ça que je m'inquiète encore plus. Tu as peut-être l'habitude du danger parce qu'à Wingdrakk, c'est normal d'égorger les gens, mais moi, enterrer ma meilleure amie une fois m'a suffit. Amroth ne va pas me laisser aller te chercher dans les Abysses tout les jours, en tout cas, ça m'étonnerais beaucoup. »

Bien sûr, l’inquiétude du botaniste venait aussi d'avoir entendu de la bouche d'un winghox, à présent mort, qu'ils recherchaient Vrass Rannveig. C'était une chose de le savoir, et une autre d'en voir la preuve par neuf, au milieu de la nuit et en guise de réveille-matin, avant de devoir en réparer les conséquences par une petite dispute avec les infinitudes.
Benedikt soupira et baissa les yeux. Est-ce que toutes ces histoires étaient dans les mains de Vrass, de toutes manières ? Il n'était pas vraiment superman non plus. Peut-être qu'il n'y avait à faire que prier en espérant qu'ils vivent bien et vieux. Ce voyage prévu dans les Terres Mortes étaient bien tombé, effectivement. Cela leur permettrait d'être un peu plus en sécurité et de rassurer assez le botaniste pour qu'il joue moins aux mamans poule.
Ce dernier fit courir ses mains le long du corps de Vrass en murmurant doucement une chanson de Païlandune un peu oubliée, puis se remit à sourire en voyant le visage du tatoueur prendre une expression de prédateur qu'il connaissait bien.
« Je dirais en tant que docteur particulier que ce qui se passe dans un lit est toujours autorisé... » souffla-t-il enfin pour réponse. « Mais seulement si tu suis mes instructions... parce que je n'ai pas envie que tu te fasses à nouveau mal... » - Là dessus, il s'attacha à être le plus lent possible rien que pour rendre fou le tatoueur qui n'aimait guère qu'on joue les allumeurs avec lui.

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Re: Un nouveau départ

Messagepar Vrass Rannveig » 18 Déc 2013, 18:27

Je sais bien que cette situation n'est pas facile pour Benedikt. Malheureusement, ce n'est pas comme si j'y pouvais quelque chose. En tant que winghox de base, on a une fichue tendance à se foutre facilement dans le pétrin, mais il est vrai que j'en tiens quand même une sacrée couche avec mon passé. Je n'arrivais pas à le rassurer vraiment, il insistait sur le fait que je devais faire attention, mais selon moi, c'était plus ou moins impossible. Mon travail nécessitait une certaine notoriété pour que je puisse bien gagner ma vie, et cette notoriété pouvait forcément entraîner des ennuis.

Et honnêtement, je ne pouvais pas arrêter ce travail. Pas maintenant que j'avais Nathan et Iza qui étaient plus ou moins sous ma responsabilité. Même si Nathan vit avec Nessy et sa copine, je veux pouvoir être là si elles sont dans le pétrin. La vie dans les Ghettos n'est pas toujours facile et je voudrais qu'elles ne manquent de rien pour l'élever. Quant à Iza, j'ai promis de la protéger aussi et je ne voudrais pas la priver de son os à moelle quotidien!
Enfin, pour l'heure, j'essayais de l'amadouer d'une autre manière, sauf qu'il s'amusait déjà à me faire languir en sachant très bien que je n'aimais pas ça... mais disons pas dans le mauvais sens du terme, je ne comptais pas me mettre en colère non plus, mais je m'amusais à argumenter tout de même sur sa façon de faire

«Tu sais qu'à agir ainsi, tu vas me faire languir et je vais donc m'énerver... mes muscles vont être crispés et je ne suis pas sur que ce soit bon pour mon dos!» - évidemment, je haussais un sourcil amusé avant de l'agripper pour l'embrasser et ne plus vraiment lui laisser le choix. Certes, il avait une sacrée patience en la matière, mais je savais aussi quand même le faire sortir de ses gonds parfois.

*~*~*~*~*~*~*

Totalement détendu dans un bon bain bien chaud, j'avais réussi à entraîner le gosse avec moi. Finalement, la matinée était plutôt vite passée, et je me demandais déjà ce qu'on allait manger au déjeuner. Vu que je n'avais pas vraiment pris grand chose au petit déjeuner et que je venais d'éliminer une sacrée quantité de calories, la question se posait bien!

«Hamburger ce midi? Ou tu veux me mettre au régime, Docteur ?» - je laissais ma main glisser dans ses cheveux alors qu'il était légèrement appuyé contre mon torse, je sentais bien qu'il faisait attention à ne pas mettre tout son poids dessus pour ne pas me faire mal, mais honnêtement je me sentais bien à cet instant.

Je réfléchissais un peu à ce que j'allais faire ces prochains jours. Je pourrai travailler sans problème, il fallait qu'on reste quand même un peu dans les environs pour aider Jake à s'intégrer avant qu'on ne parte pour les terres mortes, cependant, je me demandais quand même combien de temps ça nous prendrait.

«Tu penses qu'on pourra aller dans les terres mortes dans combien de temps environs?» - après tout, il était surement le mieux à même de savoir de combien de temps j'avais besoin pour me reposer.

Avatar de l’utilisateur
Vrass Rannveig
Tatoueur
Tatoueur

Âge: 38
Crédit: 547.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image Image
Métier: Tatoueur
Classe: Rocher
PV: 500
ES: 200
Avatar: Dante by Wolfina-SnakeHeart

Re: Un nouveau départ

Messagepar Benedikt » 19 Déc 2013, 20:23

« Mmmh, si je dis non, tu vas probablement me trouver un argument fumeux pour avoir ce que tu veux, comme tout à l'heure ? » se mit à rire le botaniste, penchant la tête arrière pour la poser sur l'épaule de Vrass. « Mais à vrai dire, je ne vois pas pourquoi tu n'aurais pas le droit... Et puis, ça me plaît aussi...! J'irais téléphoner quand on sortira de là. »
Benedikt ferma les yeux, étirant un sourire chaque fois que la main du tatoueur passait dans ses cheveux. « Mmmmh... Je sais pas.... Dans deux semaines, ça irait ? Peut-être une semaine de demi ? Comme ça on pourra voir si Jake se débrouille bien ici et j'aurais fini les inventaires de toutes les herboristeries ? »

Ces inventaires-là ne prirent qu'une semaine, finalement, même si le botaniste rentrait assez tôt à la maison de peur que Vrass fasse des bêtises pendant son absence. Oh, bien sûr, c'était un adulte, mais il savait bien combien le winghox détestait devoir se reposer dans les règles de l'art. Au moins, maintenant, il était plus facile de supporter ça quand il pouvait à nouveau travailler selon l'approbation de son docteur personnel. En plus d'avoir le feu vert pour tout ce qu'il voulait sous la couette sans restriction maintenant que ses os s'étaient ressoudés grâce au Plantafix, Vrass avait de quoi arrêter de râler.

Ce n'était pourtant pas à cause de ça que des hurlements de joie retentissaient dans la boutique de tatouage ce beau matin d'hiver. Le petit botaniste sautillait littéralement comme une gamine le jour de Noël dans la cuisine, un morceau de papier dans les mains. Il entamait déjà une danse de la joie quand Vrass débarqua dans la pièce, probablement alerté par tout le boucan qu'il faisait, et Benedikt se jeta dans ses bras comme si c'était le plus beau jour de sa vie.
« J'SUIS RICHE, J'SUIS RICHE, VRASS. Regarde !! » Il lui fourra son morceau de papier porteur de bonne nouvelle sous le nez, exhibant le chèque au solde qui correspondait à son salaire du mois. « Tu as vu ? Je suis riche ! J'ai jamais reçu autant d'argent de ma vie en même temps ! Ni même la moitié non plus ! »

Le botaniste se remit à sautiller dans la cuisine en rigolant et en se trémoussant, ne se calmant que pour jeter un coup d’œil soudain confus à ce qu'il tenait dans la main depuis tout à l'heure.
« Eh, mais heu, par contre... Je n'ai aucune idée de comment on fait pour payer avec ça. » Son regard retourna du côté de Vrass et son sourire réapparu aussi vite qu'il avait disparu. Benedikt bondit à nouveau dans les bras du tatoueur avec une énergie définitivement admirable vu l'heure matinale.
« ON S'EN FOUT, J'SUIS RICHE. »

Avatar de l’utilisateur
Benedikt
Herboriste
Herboriste

Âge: 33
Crédit: 1,327.00 Ore(s)
Suivi: Image Image Image Image
Métier: Botaniste
Classe: Roseau
PV: 200
ES: 500
Avatar: Portrait de Kimi Dee modifié

Suivante

Retourner vers Les Ghettos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron